AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 8
[Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Invité
avatar
Invité

[Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Invité, Lun 15 Fév 2010 - 11:37


[Avec autorisation de Chris pour ouvrir le sujet]

Betty et Chrys quittèrent le grand jardin en titubant… Pendant le trajet la Gryff’ lui expliqua que c’était plutôt elle qui pourrait lui présenter Mateo. L’Auror se stoppa net, elle avait un ami en commun c’était gé-ni-aaaaal ! Chrys le considérait comme son grand frère et elle le connaissait depuis un baille puisque ses parents l’avaient élevé. Betty, elle, l’avait connu pendant un repas dans la grande salle, ils s’étaient plutôt bien entendu et ils étaient allés au bal d’Halloween ensemble. C’est d’ailleurs là qu’ils avaient vraiment connu Mélina. En y repensant, beaucoup de choses avait changé depuis ce temps là : Mat’ n’était plus élève mais directeur, Mélina et Betty avaient décidé d’ouvrir leur resto, et puis elle était devenue Auror.
La préfète reprit la parole :

« Oh on pourra faire un coucou à Mat’ alors Hips. On pourra l’inviter dans la salle des profs, ça serait rigolo. Et puis ça serait encore plus drôle de se faire pincer ! Mais jsais pô par où c’est la salle… Dans le château, ça, c’est sûr. Ahahah »

Elles continuèrent à marcher, bras dessus- bras dessous, tanguant de droit à gauche sur le chemin. Arrivées dans le hall, elles s’amusèrent à longer les murs, et Betty monta à quatre pattes les marches du hall. Les deux jeunes filles avançaient très lentement, guettant toute fois, qu’on ne les suivait pas. Puis elles prirent le couloir qui menait à la salle des profs. Betty tourna la poignée, mais bien sûr, celle-ci était fermée ! L’Auror se concentra longuement pour retrouver le sort qui pourrait ouvrir la porte… Alhomora ? Aloméra ? Allomoura ? Après une lourde et intense réflexion, elle se souvient de la formule (pourtant si basique !) qui permettrait de déverrouiller les porte. Betty sortit alors une de ses deux baguettes d’un geste brusque, et fixa le verrou de la porte. Comme elle ne tenait pas debout, elle s’appuya à la poignée et tout en regardant la poignée, prononça Alohomora en informulé. Un cliquetis se fit entendre…
Betty qui croyait chuchoter (alors qu’elle parlait fort malgré elle) se tourna vers Chrys en lui disant :

« Ca y’est ma poule, c’est ouvert ! Mais chut, hein faut pas se faire prendre, et faut pas faire de bruit…Parce que sinon on risque de se mettre dans de beaux draps héhé ».

Elle ouvrit brutalement la porte et s’avança dans le noir…Betty prit la main de Chrys et elles cherchèrent à tâton la lumière, en renversant des papiers qui trainaient sur les tables et puis finalement après une longue recherche, Chrys trouva l’interrupteur. Elles fermèrent alors la porte et rangèrent plus ou moins correctement, ce qu’elles avaient fait tomber. Puis les deux jeunes filles partirent à la recherche de bouteilles d’alcool. Après avoir ouvert de multiples tiroirs, elles s’aperçurent qu’un tiroir en hauteur n’avait pas encore été ouvert…Betty tira une chaise monta dessus (elle manqua de tomber à terre plusieurs fois de suite) et ouvrit le mystérieux tiroir.

« Ooooh c’est le jackpot Chrys ! Y’a pleins de trucs là dedans, on commence par le whisky pur feu ? J’aime pas trop, mais si on se fait des shots ça ira ! ».

Elle redescendit de la chaise et s’assit dos à la porte, face à Chrys.

« Bon on tchin hein ! A nous deux, à notre rôle de préfète, à l’amitié, toussa toussa ! »

Elle but cul sec un petit verre de whisky et reprit la parole :

« Faut faire attention que y’est personne qui rentre. Sinan on se cache sous la table, c’est une bonne planque…Hips ! »
Revenir en haut Aller en bas
Chrystabel Katainen
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage




Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Chrystabel Katainen, Lun 15 Fév 2010 - 23:31


Y a pas à dire, elles étaient belles les deux Préfètes à tanguer dangereusement dans les bras l'une de l'autre en traversant le jardin pour retourner au château.

« Oh on pourra faire un coucou à Mat’ alors Hips. On pourra l’inviter dans la salle des profs, ça serait rigolo. Et puis ça serait encore plus drôle de se faire pincer ! Mais jsais pô par où c’est la salle… Dans le château, ça, c’est sûr. Ahahah »

En voila une ide qui paraissait excellente. Aussi excellente que l'idée d'aller piquer leur réserve d'alcool au Prof d'ailleurs. C'est fou comme le sens des responsabilité baisse avec la montée du taux d'alcoolémie.

- J'sais pas où il se cache Mat... Mais s'il est avec M'dame Twil c'est pas une bonne idée...

Et pour cause, aller réveiller sa Directrice en étant ivre en pleine nuit pour demander à son chéri d'aller faire la fête.... Au moins ça Chrys avait encore la présence d'esprit d'évaluer que c'était un très mauvais plan.

La ballade furtive à travers les couloirs de l'école se déroula sans incident étrangement. Il fallait dire que les deux jeunes filels n'avaient de discrètes que le nom actuellement. Arrivées devant la porte, Chrys fut prise d'un véritable fou rire en voyant Betty observer intensément la poignée. Si bien qu'après avoir glissée le long du mur, elle se retrouva assise parterre.

« Ca y’est ma poule, c’est ouvert ! Mais chut, hein faut pas se faire prendre, et faut pas faire de bruit…Parce que sinon on risque de se mettre dans de beaux draps héhé ».

- Mahtava ! Olet Paras !

Sous l'effet de l'alcool, la Rouge et Or en était venue à un peu confondre sa langue maternelle et sa langue désormais usuelle sans même s'en rendre compte. Avec la grâce infinie des hippopotames en tutu de Fantasia, Chrys se releva tant bien que mal en s'agrippant à Betty tout en pouffant idiotement.

Forcément, la pièce était plongée dans le noir. Chrys et Betty étaient des Sorcières de dernière année, maîtrisant parfaitement bien les sorts basiques de première année. Toutes deux avaient leurs baguettes... Mais il ne vînt à aucune d'elles l'idée d'utiliser un sort de Lumos pour y voir quelque chose dans la salle !

Non à la place elles passèrent plusieurs minutes à se prendre dans tout en gloussant jusqu'à ce que les doigts de Chrys tombent enfin sur l'interrupteur. Tout de fois, l'idée surgit tout de même dans l'esprit de la Gryff qui, dans un élan d'intelligence alcoolisée, lança un joyeux Lumos en actionnant l'interrupteur.

- Suis trop forte t'as vue ?

Commen4a alors la chasse au Trésor tout en réparant un minimum les dégâts que leur arrivée en force avait causés. Lorsque Betty entreprit d'escalader une chaise, Chrys se rapprocha avec un air plein d'espoir.

« Ooooh c’est le jackpot Chrys ! Y’a pleins de trucs là dedans, on commence par le whisky pur feu ? J’aime pas trop, mais si on se fait des shots ça ira ! ».

- Wouaw !!! C'est fantastisen !

Bon au moins cette fois le mot Finnois se rapprochait de sa traduction anglaise. Chrys aida Betty à descendre leurs trouvailles puis l'aida à sauter tant bien que mal de son perchoir. Lorsque cette dernière s'installa en position assise dos à la porte, Chrys s'installa face à elle, en tailleur en observant les petits verres avec un air très concentrée.

- C'est quand même une sacrée bande de... euh... euh... ouais enfin de buveurs nos profs ! Au moins à Durmstrang ils ont l'excuse du froid !

Une fois son verre remplit, elle le leva avec 1000 précautions pour éviter d'en renverser la moindre goutte.

« Bon on tchin hein ! A nous deux, à notre rôle de préfète, à l’amitié, toussa toussa ! »

- Ouais aux préfèts ! Et à notre rencontre ! Et aux profs qui cachent des bouteilles aussi !

Ni une ni deux, Chrys vida son verre avec le reflexe de l'habitude et entreprit aussitôt de les remplir à nouveau.

« Faut faire attention que y’est personne qui rentre. Sinan on se cache sous la table, c’est une bonne planque…Hips ! »

Chrys regarda la table dont le vide entre les 4 pieds n'était pas couvert par une nappe éventuel et regarda à nouveau Betty.

- Faut qu'on investisse dans une cape d'invibisi... d'incibi... ouais enfin t'as compris quoi ! Et pis au pire en attendant restera toujours l'école des bourges là... Tu sais chez les bouffeurs de grenouilles. J'y suis pas encore allée dans celle-là !

Vous parlez d'un exploit. Chrys reprit son verre, après les avoirs remplit tout deux à ras-bors, et le leva fièrement. L'idée de prendre les bouteilles et de quitter la pièce au plus vite ne l'avait même pas effleurée.

- Et sinon parles-moi de toi... t'as un chéri ? De la famille ici à Poudlard ? tu viens d'où ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Invité, Mer 17 Fév 2010 - 21:17


Lorsque Betty descendit les bouteilles d’alcool qu’il y avait dans le tout dernier tiroirs, les deux jeunes filles n’en crûrent pas leurs yeux. Oui les professeurs avaient une sacré réserve, donc sûrement une sacré descente. Elles s’installèrent face à face, le dos de Betty collant la porte, car ainsi, elle avait l’impression de barrer le passage (ce qui évidement ne servait à rien : si un professeur entendait leur tapage, il n’hésiterait pas à ouvrir la porte et à la pousser brusquement). Chrys disposa des petits verres qui semblaient sortir de nulle part, mais qui étaient très utiles pour se faire des petits shots, elles se servirent le whisky et trinquèrent. Et puis à 3, elles burent cul sec leurs verres. Machinalement, la Gryff les servit à nouveau, et elles s’enchainèrent une série de buverie. Puis, Betty souleva l’hypothèse que des professeurs puissent se joindre à leur festivité. L’état dans lequel elle était ne lui fit pas du tout craindre ce moment, pour elle, ça aurait été sympa de faire la fête avec eux. Chrys souligna qu’elle pourrait se faire renvoyer de Poudlard et se retrouver « dans l’école des bourges bouffeurs de grenouilles ». Betty fronça les sourcils. Elle venait de Beauxbâtons, et avait adoré être là bas.

« T’as pas le droit de te moquer de Beauxbâtons j’y ai passé 5 ans. Et pis on n’est pas des mangeurs de grenouilles ! Naaaaaaa ! Sinon moi je me moque de Durmstrang…héhé »

Elles se resaoûlèrent une nouvelle fois : c’était devenue une habitude. Betty n’avait d’ailleurs pas les yeux en face des trous. Ses cheveux partaient dans tout les séances, et elle essaya de les nouer : action bien trop difficile pour quelqu’un de bourré. L’Auror les laissa retomber sur ses épaules, et ils se trempèrent plusieurs fois dans son verre de Whisky. Enfin comme on dit, l’alcool réchauffe le corps : elle se déshabilla un peu, ne restant qu’en tee-shirt. Chrys reprit alors la parole, et la questionna sur ses amours, sa vie, sa famille. Betty se concentra pour mémoriser toutes les questions et y répondre le plus correctement possible.

« J’avais un copinou à Beauxbâtons…Et pis, j’ai du partir parce que mon père a été muté à Londres. C’était pas rigolo de le quitter, j’ai mis du temps à l’oublier. Et pis arrivée à Poux-de-lardon (ahahah), je me suis rapprochée de Kisay. C’était un peu bizarre entre nous tu vois. Mais bon, il ne s’est rien passé…Et j’ai pu de nouvelles. Alors jsais pô j’attends ».

En y repensant, Betty se dit qu’il était peut-être temps de prendre les choses en main. De rencontrer des nouveaux mecs trop meugnons, ou refouiner dans les anciens pour en retrouver des canonissimes. M’enfin c’était pas sa priorité…Et puis elle avait toujours autant de mal à faire le premier pas. Betty se concentra à nouveau, pour se souvenir la deuxième question…Ah oui si elle avait de la famille à Poudlard.

« Nan. Mon frère s’est fait jarter d’ici. Pour ses bêtises. Il étudie à la maison avec ma mère. C’est un cancre, la pauvre…Ahahahahah. Et pis j’ai deux sœurs, elles sont jumelles et ont 6 ans ».

Reprenant sa respiration et bien sûr, un sixième shots de whisky pur feu elle continua :

« Je viens de Paris. Ca me maaaaanque le camembert, le pain et… Le bon vin rouge ! Héhé. Ici il est déguelasse, c’est de la piquette. Voilà tu sais tout, ou le principal sur moi. Et toi ? Raconte je veux tout savoir sur ta vie, tes amoureux et tout le blabla… ! »
Revenir en haut Aller en bas
Chrystabel Katainen
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage




Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Chrystabel Katainen, Jeu 18 Fév 2010 - 0:02


Ainsi donc Betty avait été élève à Beauxbâtons (le voila le fameux nom qu'elle avait pas réussie à se rappeler). Bon ben traiter les fraçais de bouffeurs de grenouilles étaient à ajoutée dans la liste des idées brillante que la rouge et or avais eue tout au long de la soirée.

- Et c'est comment là-bas comme école ? Durmstrang est vraiment très très très différent de Poudlard, ça fait bizarre. Tu pouvais pas rester même avec tes parents en Angleterre ?

Et pas qu'un peu, Chrys avait de plus en plus l'ennuie de ses cours de magie noire qui, à Durmstrang, étaient au programme pour tout les élèves durant les 7 ans d'études. Et l'ambiance était radicalement différente. Et la langue aussi accessoirement...

Bref, Chrys observait Betty qui tentait difficilement de s'attacher les cheveux, la Gryffondor ayant depuis bien longtemps acceptée l'idée que les siens aillent tendances à trainer dans son verre, tout en servant une nouvelle tournée et en écoutant sa camarade lui parler de ses amours. En réalité, non elle voyait pas trop, n'ayant pas la moindre idée de qui pouvait être ce Kisay.

- Et il est mignon ton type-là ? Kisay c'est ça ? J'vois pas lequel c'est.

A vrai dire, Chrystabel ne s'était pas encore vraiment arrêtée sur la question garçons à Poudlard. Après les mâles viriles avec qui elle était sortie à Durmstrang, les petits anglais bien poli et épais comme des allumettes de Poudlard lui faisait étrangement moins d'effet.
Pendant ce temps, Betty enchaîna sur sa ombreuse famille mais une de ses expression fit froncer des sourcils à la Finnoise.

- Comment t'as dis ? Jarter ? C'est quoi ? Et cancre ?

Oui l'acool améliorait certe quelque peu le niveau d'anglais de Chrys, allait savoir comment, mais ne faisait pas des miracles non plus. Mais la jeune fille était ravie d'étendre son vocabulaire même si vu son taux de sang dans son alcool, il y avait peu de chance qu'elle s'en souvienne le lendemain matin.

- Paris est très beau il parait. J'aimerais bien y aller un jour. J'ai découvert vite Londres quand j'ai due aller au Ministère mais sinon je connais pas beaucoup d'endroit en dehors de la Scandinavie. Mais je vais voyager quand j'aurais fini l'école. Beaucoup voyager !

Après tout elle en avait les moyens à présent vu qu'elle était désormais l'unique héritière de la fortune des Katainen.

- Moi c'est la Finlande qui me manque. Utsjoki surtout. C'est pas grand et très froid parce que c'est tout tout tout au nord tu vois ? Dans le cercle arctique en Laponie alors c'est très sauvage mais c'est chez moi. Ma maison me manque beaucoup.

Maison qui désormais restait vide en attendant le retour de son unique propriétaire. Avant cet été, Chrys n'aurait jamais crû y vivre seule un jour et malgré les mois écoulé, elle avait encore un peu de la mal à se faire à l'idée. D'autant qu'elle y avait passée très peu de temps entre Durmstrang et Poudlard.

La Rouge et Or resservit les verres qui se vidaient à une vitesse spéctaculaire tout en écoutant l'interrogatoire de Betty et surtout, tout en réfléchissant à sa réponse. Le soucis étant d'arriver à donner une réponse cohérente sans commettre d'impair sous l'effet de l'alcool.

- Ben ma vie est assez facile. Je suis enfant unique. Comme tu le sais mes parents étaient aurors et pas beaucoup à la maison alors je vivais beaucoup chez les Aëndal, avec Matéo, qui étaient des amis. Puis mes parents sont morts l'été où je suis allée à Durmstrang. Alors c'est ma grand-mère qui m'a élevée depuis. Mais elel est morte cet été elle aussi.... Mauvaise période pour ma famille l'été.

Sur cette remarque, Chrys éclata de rire, leva son verre et fit signe à Betty d'en faire autant avant de le vider d'un geste. Suite à quoi, elle les remplis aussitôt une nouvelle fois. Maintenant les amours, ça allait se compliquer. Avec une grande concentration sur son anglais, Chrys reprit en observant son verre.

- Sinon j'ai eue plusieurs petits-amis, je crois que c'est comme ça que vous dites, à Durmstrang. Les mecs là-bas.... C'est des vrais mecs crois-moi !

Elle adressa un regard très convaincue et convaincant à Betty avant de poursuivre.

- Et euh... j'avais un petit-ami avant de venir. On a commencé au milieu de l'automne mais c'était pas une bonne chose. J'étais vraiment très amoureuse. Trops amoureuse et... Il... euh... Il avait déjà quelqu'un et ça c'est très très mal finis. C'est pour ça que je suis à Poudlard maintenant.

Part quelqu'un, Chrystabel voulait dire une épouse. Et part très mal finit, que le gars en question c'était retrouvé viré de son poste de Professeur tandis que la Direction avait gentiment prié Chrystabel de bien vouloir débarrasser le plancher.

- Mais maintenant je suis ici pour commencer une nouvelle vie ! Je veux plus repenser à tout ça. C'est le passé. Alors dis-moi, il y a des garçons bien et seuls ici ?

En effet, Chrys était déterminée à tourner la page. Elle avait fait une bêtise, elle en assumait les conséquences mais inutile de se morfondre pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Invité, Mer 24 Fév 2010 - 21:12


Betty lui raconta qu’elle venait de Beauxbâtons, puis bu plusieurs gorgée de Whisky pur feu. Décidément, l’Auror commençait à se faire à cette boisson…C’était comme la vodka-réglisse : au début on est écœurée par l’odeur qui sort de la bouteille, puis par le goût, et puis quand on a que ça sous la main pour se mettre bien (n’y voyez aucun sous entendu pervers), on finit par s’y faire. Chrys bu à son tour plusieurs gorgées, et puis celle-ci la questionna sur l’école d’où venait Betty.

« Hé beh, Beauxbatôns, c’était bien, mais y’avait intêret à filer droit. Tsais, c’est beaucoup plus strict qu’ici, du coups, les gens font moins de bêtises…Mais jte jure, comment ils sont canoooooons les mecs là bas ! ».

Puis Chrys lui posa une question que Betty ne comprit pas, alors elle l’éluda, et s’amusa à lancer en l’air le bouchon de Whisky. Bien sûr celui-ci retombait par terre puisque la jeune préfète n’avait pas le réflexe de le rattraper. Après plusieurs lancés, elle fixa le bouchon au sol, avec la flemme de se lever pour le récupérer. Elle sortit sa plus jolie baguette (hé oui, il en faut toujours 2 quand on est Auror, au cas où une se casse au combat) et d’un mouvement brusque la secoua en prononçant : Accio. Plusieurs tentatives plus tard, le bouchon atterrit dans sa main moite (mélange de sueur et d’alcool). Chrys la lança ensuite sur le sujet des amours, en lui demandant si Kisay était plutôt mignon.

« Bah ouiii, moi je serai jamais attirée par un moche. Enfin tu vois, tout ceux qui disent : la beauté est d’abord intérieure, tu parles ! Moi c’est d’abord physique, et puis après le caractère. Bien sûr si il a un caractère de cochon, il peut toujours aller se faire voir. Tsais, moi, je me laisse pas faire ! ».

Betty continua a descendre la bouteille. Encore un ou trois shots, et il faudrait remonter sur la chaise pour chercher d'autres alcools dans la réserve. Cette fois, elle demanderait à Chrys de le faire, ne tenant pas très bien sur ses jambes. Betty utilisa à plusieurs reprises des mots que la Gryff ne pouvait pas comprendre. L’Auror ne s’en rendait pas compte, l’alcool lui faisait tourner la tête, elle ne faisait plus attention à son vocabulaire, et parlait d’une voie bourrue. Chrys la reprit, et lui posa des questions sur les mots cancre et jarter.

« Alors jarter c’est mettre dehors, virer ! Genre, si on se fait choper dans la salle des profs, on peut nous jarter de Poudlard. Ca serait malin quand même ahahahah. Et cancre, c’est quelqu’un qui est nul en classe ».

La Gryff lui expliqua que ce qui lui manquer le plus, c’était la Finlande, sa ville, sa maison…

« Ca doit être trop beau là bas…Tu m’inviteras un jour ? J’ai envie de voir à quoi ça ressemble, et jveux croiser des phoques et des pingouins. Y’en a hein ? Enfin jsais pas si c’est comme au Groenland, mais ça peut être trop fuuuuuuun ! »

Puis Chrys raconta son passé : ses parents étaient aurors, elle a été élevée avec Mateo, puis elle est allée à Durmstrang, et enfin, récemment sa grand-mère mourru. Elle se reprit, et raconta qu’elle avait vécu une histoire d’amour avec un professeur qui avait déjà une compagne. Et puis on lui avait demandé gentillement de faire ses bagages de quitter son école.

« Oh…Mais il était vieux ? Beaucoup plus vieux que toi ? Oui t’inquiète pas ici on va se changer les idées. Y’a des mecs pas trop mal, faut qu’on parte à la chasse…Ahaahahah. Enfin jdis ça, mais jsuis timide moi. J’ose pas aller de l’avant… ».

Betty et Chrys finirent la bouteille de Whisky. L’Auror accorda un sourire étincelant à sa camarade en lui demandant :

« Tu peux monter chercher une autre bouteille ? Si je grimpe sur la chaise, à coups sur je me casse la figure ! »
Revenir en haut Aller en bas
Chrystabel Katainen
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage




Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Chrystabel Katainen, Lun 1 Mar 2010 - 10:18


Etrangement, Chrys n'avait jamais imaginée Beauxbâtons comme une école strict. En même temps, elle-même venait d'une école où ils devaient en classe 2 part 2 et limite au pas donc...

- Durmstrang aussi c'est très strict. Là-bas ils misent beaucoup sur l'image. Tu sais, dos droit gauche-droite-gauche-droite halte !

Pliée de rire, vive l'alcool, Chrys fit une nouvelle fois honneur à la bouteille.

- Ils étaient canons comment les mecs là-bas ? A Durmstrang aussi c'était des mecs des vrais. Tous sportifs et super bien foutu. Tu trouve pas les anglais un peu... comment on dit déjà ? Gringalet ? Et tellement coincé...

M'enfin, c'était là son idée général des mecs anglais pour le moment mais en même temps, elle n'était-là que depuis peu.

- Moi j'ai besoin d'un mec virile, pas d'un mec qui passe plus de temps que moi à ce préparer. Et puis c'est vrai que le physique fait beaucoup. Tu vas jamais t'interessé à quelqu'un si sa tête te plais pas.

Lorsque Betty reprit la parole avec des mots impossible, Chrys écouta avec attention, enfin du moins le plus dont elle pouvait faire preuve dans son état actuel, et tâcha tant bien que mal de mémoriser ces mots, même s'il y avait de fortes chances pour qu'elle les aillent oubiée le lendemain matin. De plus, ce que dit Betty juste après cela lui coupa sa concentration d'un coup.

« Ca doit être trop beau là bas…Tu m’inviteras un jour ? J’ai envie de voir à quoi ça ressemble, et jveux croiser des phoques et des pingouins. Y’en a hein ? Enfin jsais pas si c’est comme au Groenland, mais ça peut être trop fuuuuuuun ! »

Si elles avaient été dans un manga, aucun doute sur le fait qu'en cet instant Chrys aurait une grosse goutte sur la tempe avec un petit canard passant sous l'écran en faisant coin, coin, coin. La bouteille en main, elle observait Betty avec un air interrogateur. Certes, elle vivait en Lapponie. Certes, Utsjoki se trouvait même carréement dans le cercle polaire, complètement au nord du 60e parallèle et certes, hormis quelques hameaux, la région était presque totalement sauvage mais quand même, Chrys ne vivait pas dans un Igloo non plus.

- Tu sais qu'il y a, presque, pas de neige en été ? En tout cas, où il y a ma maison, il n'y en a pas pendant la belle saison. Mais oui il faudra que tu viennes. J'ai un super sauna ! Et la maison est grande.

Et très vide désormais. Sa grand-mère étant décédée, la maison restait à présent vide quand Chrystabel était à l'école, à des milliers de kolimètres de là.

Puis vînt à nouveau le sujet préféré des filles en général, les garçons. Chrys expliqua en gros son chagrin d'amour récent à Betty. tout de fois, elle n'entra pas dans les détails et préféra laisser penser qu'il s'agissait d'un élève. c'est pourquoi, la question de Betty l'a prit franchement au dépourvu.

« Oh…Mais il était vieux ? Beaucoup plus vieux que toi ? Oui t’inquiète pas ici on va se changer les idées. Y’a des mecs pas trop mal, faut qu’on parte à la chasse…Ahaahahah. Enfin jdis ça, mais jsuis timide moi. J’ose pas aller de l’avant… ».

Tâchant difficilement de réfléchir avec son esprit très alcoolisé, Chrys se remémora plus ou moins ce qu'elle avait dit. Non, rien n'avait pu laisser comprendre qui était le garçon en question. si bien que la jeune fille commença à se demander si sa camarade n'était pas légilimens par hasard. Après tout elle était Auror donc cela pouvait être tout à fait possible.

- Non... il était pas beaucoup plus vieux. Un peu oui mais pas trop.

Un peu gênée, chrys se rabattit sur la bouteille... vide ! Et mince.

- Et bonne idée pour la chasse ! Moi je suis pas du tout timide, je t'aiderai ! Tu auras qu'à me dire lesquels te plaisent et je me charge du reste !

Fière d'elle, Chrys repoussa sa chevelure derrière ses épaules dans un mouvement digne d'une pub de shampoing qui aurait pu être très sensuel si, sous l'effet de l'alcool, elle avait pas manquée de se casser la figure alors qu'elle était pourtant assise.

Betty et elle réalisant que la bouteille était vide, il était temps de partir en chercher une autre. Chrys se releva assez acrobatiquement et se dirigea vers le placard, en se prenant dans tout les meubles au passage, et escalada la chaise dans un mouvement assez approximatif.

- Wooooooow tu aurais pu me dire que la chaise elle se balançait comme ça...

Agrippée à la porte du placard, Chrystabel ne réalisa pas qu'e la chaise cesserait de tanguer si elle même arrêtait de le faire. Malheureusement, elle ne s'en rendit jamais compte, Une nouvelle bouteille de whisky dans les bras, elle perdit l'équilibre et tomba de la chaise, se retrouvant sur le dos, parterre, à moitié sonnée. Tout de fois, elle brandit fièrement sa bouteille.

- T'as vu... ? J'l'ai pas cassée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Invité, Ven 5 Mar 2010 - 15:53


Chrys lui raconta que ça ne rigolait pas à Durmstrang, et que c’était très strict. Betty hocha la tête d’un air compréhensif, même si à cette heure tardive et avec l’alcool qu’elle avait dans le sang, elle ne faisait pas attention à ce qu’on pouvait lui raconter. Puis son amie lui demanda comment étaient les français, n’hésitant pas à décrire les finlandais comme des beaux gosses et à critiquer les anglais qui pour elle, étaient trop minces et « coincés ». Puis la Chrys confirma ce que disait Betty, elle ne pouvait être attirée que par un mec beau, ou en tout cas, pas repoussant.

- Ben en France, les gars ils sont normaux tu vois. Mais ils ont un chaaarme fou ! Moi tu sais, si quelqu’un a du charme je suis complètement baba. C’est quoi ton genre de mec ? Comme ça, si j’en vois un qui pourrait te plaire, je t’arrange un coups ! Ah Ah Ah.

Lorsque Betty lui demanda si y’avait des pingouins et des icebergs chez la Gryff, celle-ci fronça les sourcils et sembla surprise de la question. Chrys lui raconta que chez elle, il n’y avait presque jamais de neige en été. Et qu’elle avait une grande maison avec un sauna à l’intérieur, exactement ce dont Betty raffolait.

- Ah ouais t’aurais intérêt de m’inviter hein ! Le sauna ça fait maigrir nan ? Tfaçons je m’enfoues je veux pas mincir, mais c’est stylé comme concept.

Ca y’est la jeune Auror commençait à dire vraiment n’importe quoi. Sa phrase n’avait ni queue ni tête, elle parlait mal, et de manière vulgaire, ce qui n’était pas son habitude…L’alcool faisait vraiment des miracles parfois, si on peut appeler ça un miracle. Puis Chrys commença à raconter, sans détails l’histoire d’amour qu’elle avait vécu avec un mec. Bien sûr, cela aiguisa la curiosité de la Pouffy, qui s’empressa de lui poser de nombreuses questions. Et elle remarqua que son amie, n’avait pas tellement envie d’en parler, ce qui pouvait être compréhensible. Alors Chrys changea de sujet, et elles convinrent de partir à la chasse aux garçons. Quand les deux préfètes s’aperçurent qu’il ne restait plus une goutte d’alcool dans la bouteille, Chrys entreprit d’aller en chercher une dans la réserve. Elle monta d’un pas mal assuré sur la chaise et commença à se balancer de droite à gauche, dangereusement. La Gryff saisit une bouteille, puis tomba lourdement sur le sol, la bouteille sauvée. Ca avait fait un bruit tellement fort, que Betty se demanda comment c’était possible que personne ne les ait entendu jusque là.

- Oh mince, ça va ? T’arrives à respirer ? Je peux te faire un massage cardiaque, j’ai appris comment faire, héhé. T’as chopé quoi comme bouteille ?

L’auror avait une furieuse envie de faire pipi, et commença à sauter sur place pour lui dissiper l’envie de se faire dessus. Où faire pipi dans la salle des profs ? Dans l’évier ? C’était vraiment crado de faire ça, et même bourrée, elle ne pourrait pas faire une chose pareille. Mettre ses fesses à l’air sur le balcon ? Elle allait choper la crève. Bon, pour l’instant elle pouvait encore se retenir, mais certainement pas pour bien longtemps ! Betty décida de relancer la conversation pour se changer les idées.

- Et sinon, c’est quoi tes matières préférés en cours ? T’es contente d’être tombée chez les Gryffondor ? Tu les trouves comment les profs ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrystabel Katainen
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage




Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Chrystabel Katainen, Lun 8 Mar 2010 - 11:36


- Ben en France, les gars ils sont normaux tu vois. Mais ils ont un chaaarme fou ! Moi tu sais, si quelqu’un a du charme je suis complètement baba. C’est quoi ton genre de mec ? Comme ça, si j’en vois un qui pourrait te plaire, je t’arrange un coups ! Ah Ah Ah.

Immédiatement, l'image du beau gosse habillé avec classe et des manières élégantes s'imposa à Chrystabel. C'est vrai que vous sous cet angle, les français pouvaient avoir un certain charme. Tout comme les anglais qui étaient reconnus pour être des Gentlemen. C'est sûr que en comparaison, les Scandinaves et gars des pays de l'Est, faisaient un peu "brutes". Certes, les jeunes hommes apprenaient la galanterie à Durmstrang mais ils étaient très droits et dur. Bref, le stéréotype même quoi.

Accrochée à sa bouteille avec un air rêveuse, Chrys réfléchit à sa réponse. C'était quoi son genre ? Bonne question. Ces ex petits-amis étaient tous assez différent.

- Hum... le type un peu Scandinave. Tu sais, cheveux clair, yeux bleus... ou cheveux bruns aussi. Grand, musclés mais pas trop. Les gros trucs de muscles c'est moche. Faut aussi qu'il aille quelque chose dans la tête et qu'il soit pas... comment on dit déjà ? Gamin ?. Bref, beau, adulte et intelligent. Tu crois que ça existe ça ?

Chrys éclata de rire à sa propre question. Elle avait toujours eue l'alcool très joyeux. Un peu trop parfois.

Puis vînt le sujet de la Demeure des Katainen dont Chrystabel avait hérité durant l'été dans le fin fond de la région d'Utsjoki. Visiblement, le coup du sauna semblait vraiment plaire à Betty, chose qui étonna Chrystabel. En effet, en Finlande, avoir son propre sauna était une chose aussi banale que d'avoir un garage ou une cave. Après, il y en avait de plusieurs types, du petit et simple dans un coin de la cave au, comme c'était le cas de celui de Chrys, luxueux, grand comme une pièce et pouvant accueillir plusieurs personnes.

- Le sauna fait pas maigrir ça fait transpirer et donc ça enlève les... euh... les... toksiineille. Tu sais, les trucs pas bon dans ton corps. Mais tu pourra venir durant les vacances on rigolera bien !

Bon, il était temps de retourner dévaliser la réserve des Profs.

Chrys se lança donc dans sa recherche assez laborieuse avant de s'étaler dans un boucan assez inquiétant.

Oh mince, ça va ? T’arrives à respirer ? Je peux te faire un massage cardiaque, j’ai appris comment faire, héhé. T’as chopé quoi comme bouteille ?

Couchée parterre avec son précieux trophée, Chrystabel observait le plafond avec un air hébétée jusqu'à ce que Betty émette l'idée de lui faire un massage cardiaque. Dès cette instant, la Rouge et Or se tourna vers elle avec un air inquiète.

- Je crois que je suis vivante... Je suis vivante hein ?

Question stupide mais qui, vu le taux d'alcoolémie de la jeune fille, semblait sur le coup d'une importance capitale. Tout de fois, finissant par se rappeler que les cadavres ne pouvaient pas parler, enfin, normalement, Chrys se redressa difficilement en regardat sa bouteille. Encore du whisky pur-feu. Ils étaient pas très innovant les Profs de cette école.

- Aux prochaines vacances, je rentre chez moi pour faire ramener une réserve d'alcool. Le whisky c'est sympa mais ils ont que ça...

Assise parterre avec sa bouteille tendrement serrée dans ses bras, Chrys observa le petit manège de Betty qui semblait être sous amphétamines tout à coup.

- Et sinon, c’est quoi tes matières préférés en cours ? T’es contente d’être tombée chez les Gryffondor ? Tu les trouves comment les profs ?

La Gryffondor continuait de regarder Betty s'agiter en la bombardant de question tout en débouchant la bouteille avant de boire une longue gorgée.

- Ben euh... Mon cours préféré c'est le cours de magie noire mais ici, il y a pas. J'aime bien aussi les cours de divination. Pour les Gryffondor ben comme je connaissais pas les maisons ça m'étais un peu égal où j'allais mais j'aime bien, je suis contente. Et pour les profs... Ils parlent trop vite avec des mots que je comprend pas toujours c'est pas facile. Et mon préféré c'est mon Matéo adoré bien sûr ! Pourquoi tu sautes comme ça ? Tu vas me donner mal au coeur si tu continues...

En effet, Chrys n'avait pas cessée de suivre les mouvements de son amie de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Invité, Sam 20 Mar 2010 - 16:42


Chrystabel lui raconta à quoi devait ressembler son homme idéal : il devait être beau (brun ou blond, yeux bleus), grand, musclé (mais pas trop) et intelligent. Le mec parfait quoi, le genre de personne qui n’existerait pas, même au paradis. Betty regarda son amie amusée :

« T’as la foi ahahahah. Je crois pas que ça existe ce genre de gars. Enfin tu vas voir pourquoi je te dis ça, je vais t’expliquer ma théorie : Les mecs beaux se la pètent. Les mecs moches sont gentils. Les mecs intelligents sont prétentieux. Les mecs moches et gentils se font marcher sur les pieds. Les mecs beaux et intelligent sont donc insupportables. Les mecs parfait sont…gays ».

Betty se resservit de l’alcool, elle avait trop réfléchi pour sortir son raisonnement qui d’ailleurs ne tenait pas vraiment la route. Mais bon l’Auror était sûre de son raisonnement et elle espérait intérieurement avoir réussi à persuader Chrys de ses propos. Elle but un shot de Whisky Pur Feu, et se fit un bain de bouche avec. Faire ça lui irritait le palais, mais au moins, l’alcool montait plus vite au cerveau. Betty décida de se lever, mais elle ne put rester debout que quelques secondes, et retomba lourdement sur le sol. Puis la Gryff’ lui expliqua que le Sauna permet d’évacuer les toksiineille. Euh, l’auror ne parlait pas un seul mot de finlandais, alors elle secoua la tête comme si elle comprenait alors que Chrys aurait pu parler chinois, ça aurait été pareil.

« Ouais Ouais je sais (elle la regarda sérieusement). Et puis ça fait transpirer aussi. J’aime pas transpirer, mais bon si c’est dans un sauna, ça va, parce que c’est agréable. C’est comme du sport en fait, mais on fait rien. C’est le sport des glandus. Ahahah. Moi le sport je suis croyante mais pas pratiquante ahahah ».

Chrys décida alors de remonter chercher une bouteille de Whisky car il ne restait plus beaucoup d’alcool dans la bouteille restante. Elle monta sur la chaise, se balançant dangereusement de droite à gauche, puis tomba la tête la première. Bon la bouteille était sauve, c’était le principal, mais Chrys n’avait pas l’air bien au point. Betty lui proposa de lui faire un massage cardiaque, mais Chrys répondit par l’interrogative pour savoir si elle était vivante.

« Booooouh, Bienvenue au Paradis mon enfant. Je suis Dieu, mais pour les intimes ça sera Betty ».

Prise de panique car la Gryff aurait pu la croire, elle ajouta précipitamment :

«  C’est une blague, t’es pas morte hein ! Ouais je suis d’accord au bout d’un moment, c’est naze le Whisky. Ta vodka au réglisse c’était une tuerie ».

Betty commença à avoir une sérieuse envie d’aller aux toilettes, elle gigotait dans tout les sens, serrant les fesses, et priant le ciel (le comble pour une athée) de ne pas se faire dessus. Pour se changer les idées, l’auror demanda à Chrys quelles étaient ses matières et profs préférés. Son amie lui répondit qu’elle adorait les cours de magie noire, qui malheureusement n’étaient pas étudiés à Poudlard. Sinon elle aimait bien les cours de divination et bien sûr en professeur Mateo. Chrys lui demanda pourquoi Betty sautait dans tout les sens :

« J’ai troooooooop envie de faire pipi ! Faut que j’y aille sinon, ça va être la catastrophe. Viens, on part avec la bouteille de Whisky et on se refera une autre session comme ça, un autre soir ».

Elle tira son amie par le bras, et elles s’enfuirent dans les couloirs du château à la recherche de toilettes. Les deux préfètes laissèrent un bazar conséquent dans la salle des profs et oublièrent de fermer la porte.

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Lileas White
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Lileas White, Sam 3 Avr 2010 - 8:33


Dehors, le soleil se levait péniblement. A travers les quelques fenêtres donnant sur l’extérieur, on pouvait voir que le ciel était parsemé de petits nuages. L’aube était, à même titre que le crépuscule, un moment que Mateo appréciait beaucoup. Pendant l’espace d’une ou deux heures, il pouvait aisément passer du temps tout seul dans un endroit à l’écart, sans crainte de croiser un élève ou un collègue. Certes, il aimait la compagnie de ceux avec qui il travaillait, mais comme toujours, le besoin de solitude était présent. Méditer, respirer …

Néanmoins, ce matin là, il n’allait rester que quelques moments seul. En effet, la veille, il avait demandé à un elfe de maison de faire passer un message à deux élèves de Poufsouffle. Celles-ci avaient ordre de le rejoindre aux alentours de 7 A.M. Le jeune directeur de la Grande Maison d’Helga entra dans la salle des professeurs, à 6.40 A.M. Son étonnement fut tel, lorsqu’il vit le désordre qui régnait, qu’il posa une main sur son cœur, les yeux grands ouverts, et qu’il fit un pas en arrière. Pendant un instant, il regarda la scène, immobile.

Enfin, au bout d’une minute, il fit quelques pas en avant, regarda tout autour de lui, et sortit lentement sa baguette en argent. Il lui fallut bien cinq minutes pour tout remettre en place. Les bouteilles éparpillées furent, pour celles ayant encore un minimum de contenu, rangées à leur place, les tiroirs refermés, les quelques meubles remis précisément à leur place. Enfin, lorsqu’il eut terminé, il s’assit sur une chaise, contre le mur, face à la porte d’entrée, croisa les jambes, et s’immobilisa à nouveau, réfléchissant. Il était peu probable qu’un professeur ait oublié de fermer la porte à clé ; l’intrus connaissait donc le sortilège de déverrouillage. Il s’agissait donc d’un professeur, ou d’un élève un minimum expérimenté. Cela n’excluait finalement pas beaucoup de monde. Le coupable resterait sûrement inconnu.

Le jeune homme, qui avait, même si tôt, pris son habituelle heure pour se laver et s’habiller, portait ce matin-là son habituelle paire de longues bottes montantes noires, un jean bleu foncé, un haut uni noir, ses deux bagues-griffe au majeur et annulaire droit, et une longue écharpe pourpre. Il n’avait, certes, pas besoin de cette dernière à l’intérieur, mais il aimait avoir constamment un vêtement chaud autour du cou. Mateo attendit quelques minutes supplémentaires, dans la même position.

A 6.55 A.M, le jeune directeur se leva, passa une main dans ses longs cheveux rouge bordeaux, rangea sa baguette, puis vint s’installer debout devant une fenêtre, observant le parc et ses serres. Kirla et Cassie n’allaient pas tarder à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Adams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Kaya Adams, Mer 14 Avr 2010 - 17:57


Arrêtant le réveil, Kirla se résigna à sortir de son lit. D’habitude la jeune femme ne se lève pas à des heures si matinales, mais aujourd’hui le directeur des Poufsouffles voulait lui parler avec une autre élève de septième année aussi si Kirla avait bien suivit. Tout en se levant la nouvelle préfète pensant à sa sœur Mélina qui avait quittée son rôle de préfète pour devenir professeur de potion. Kirla avait alors postuler pour reprendre le flambeau. Il faudra aussi qu’elle prévienne son père. Le réveil affichait 5h58. Il ne lui restait plus qu’une heure se préparer. S’il lui restait du temps al jeune femme préparait sa lettre pour sa famille. Quelque chose vient frapper à la fenêtre du dortoir et voyant qu’aucunes des autres filles n’étaient réveillées Kirla se dépêcha d’aller à la rencontre de l’oiseau. C’était une chouette noire comme la nuit qui tenait un minuscule bout de parchemin. Kirla le prit et le déplia. Le papier venait du directeur des Poufsouffles lui rappelant l’endroit et l’heure de leur rendez-vous. Kirla leva les yeux au ciel tout en froissant le papier. Elle s’habilla et regarda son emploi du temps. Elle n’avait aucun cours de la matinée. Tous les professeurs leur disaient qu’il fallait réviser lors de leur temps libre et que les examens étaient beaucoup plus durs que les B.U.S.E. Kirla ne pouvaient pas le savoir elle n’avait pas passé ses B.U.S.E mais d’après les élèves les A.S.PI.C.S tu révise et t’ai foutus. La jeune femme aimait bien cette idée. Tout en passant a cela la jeune femme commença à écrire la lettre pour son père. Elle leur parlait de sa vie dans le collège et à l’extérieur. Elle finit sa lettre par : J’espère vous revoir vite passez dès que vous pouvez.
Ensuite Kirla fonça comme une flèche a la volière et chercha son hibou. Le grand duc familial vient à sa rencontre et Kirla lui donna sa lettre. Ca sait fait. En regardant l’heure Kirla souffla. Il lui restait juste assez de temps pour se rendre en salle des professeurs. Kirla repartit donc mais cette fois à un rythme plus régulier.Elle arriva dans les couloirs et sur sa route ne croisa personne. L’aube se levait a peine lorsqu’elle entra dans la salle des professeurs. Elle était piles poils à l’heure. Mateo Andeal était déjà arriver et Kirla lui fit un signe de tête en guise de bonjour. Elle n’avait pas l’habitude de parler au directeur de sa maison.

Bonjour, cela fait longtemps que vous êtes arrivez ? Pardonnez mon retard.

Kirla ne savait pas comment si prendre et elle resta planter là en face du jeune homme. Ce n’était seulement son statut de directeur qui l’intimidait mais se n’était pas tout les jours qu’on croisait un homme aux cheveux rouges et Kirla n’avait pas vraiment l’habitude. La jeune femme se demandait au était l’autre préfète. Cela n’embêtait pas Kirla qu’elle sois en retard. Mais si elle pouvait se dépêcher sa serait bien car Kirla ne se sentait pas vraiment a son aise.
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Werber
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Cassie Werber, Ven 7 Mai 2010 - 17:28


06h30, le reveil sonna. Cassie l'eteignit et le fit lança à travers la pièce. Elle ouvrit peniblement les yeux et vis sur le reveil de sa voisine de lit l'heure qu'il était. Elle cru tout de suite à une blague et referma donc les yeux. Elle se rendormit tout en pensant à la vengeance qu'elle effecturait sur la personne qui lui avait fait le coup. Soudain, elle se reveilla en sursaut, se rappellant que la seule fautive, c'était elle. Elle avait mis son reveil à sonner à 06h30 du matin car son directeur de maison, Mathéo Aendal l'attendait avec une autre élève de septième année dans la salle des profs à 07h00 pétante. Celui-ci n'aimait pas les retards et vu l'heure, il serait très surprenant qu'elle soit à l'heure. Temps pis, il faudrait faire avec.
Elle avait calculer son coup au départ, une demie heure pour se préparer et elle irait petit déjeuner après la petite réunion. Maintenant, elle n'avait plus qu'un quart d'heure. Elle courut à la salle de bains, se prépara rapidemment et ressortit vetue d'un jean et d'un t-shirt. La nouvelle préfète remonta en courant dans le dortoir pour prendre sa baguette, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer dans les couloirs et regarda une dernière fois l'heure, 07h01. Elle se hata dehors et cogna un jeune élève dans la salle commune. Un bien matinale, ell s'excusa et repartit en courant. Elle prit les escaliers, mais ceux-ci n'en firent qu'a leur tête et n'allèrent pas dans la bonne direction. Elle fit donc un détour et se trouva enfin devant la salle des profs. Elle entra et vit que son directeur et Kirla était déjà là. Elle était encre une fois la dernière ...

- Bonjour, excuser moi de mon retard. Vous connaissez les escaliez ...

Elle alla se placer à coté de Kirla pretes à affronter Mateo même si il n'est pas méchant. Au passage elle murmurra discretement un petit mot à l'autre préfète.

- Ca fait longtemps que tu es la ? Je suis pas trop en retard?

Elle regarda l'horloge et apercut qu'il était 07h15. Un quart d'heure de retard, pas bon du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Chris Aaron Bennet
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Chris Aaron Bennet, Mar 6 Sep 2011 - 22:31





Participants par ordre de passage :
Mathew Purgis
Marjorie Lunas
Aziliz Alhüin

Fin du Défi RPG le 28/09


Dernière édition par Chris Bennet le Sam 17 Sep 2011 - 3:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mathew Purgis
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage




Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Mathew Purgis, Mer 7 Sep 2011 - 9:07


Ca y est, il l'avait enfin terminé !
Après des heures d'intenses efforts, son devoir de potion était enfin terminé. On pouvait dire que la prof' n'avait pas mis la difficulté de côté pour ce travail...

Cependant, la nuit était tombée, et Mathew ne savait pas s'il était encore temps de rendre son devoir. A une heure si tardive, les enseignants étaient certainement sortis de la salle des professeurs.
Si c'était le cas, Mathew ne le rendrait certainement pas aujourd'hui.
Une étrange idée lui traversa l'esprit, mais elle était tellement stupide et risquée qu'il ne vallait mieux pas la mettre à exécution.
Lentement, il se leva de son siège et s'étira. Depuis combien de temps était-il ici à travailler ? Des heures, sûrement...
Alors qu'il entreprenait d'aller se coucher, il sentit un éclair traverser sa tête. Comme pour lui rappeler un oubli important. En effet, il avait oublié quelque chose.

Le devoir devait être rendu aujourd'hui même.

Pourquoi tant de haine ? Après les incroyables efforts que Mathew avait déployé, il allait devoir se creuser à nouveau la tête pour trouver une solution à son fâcheux problème ?
Il sortit de la salle commune de Serdaigle, dans laquelle il avait passé tellement de temps pour réaliser son devoir, et décida d'aller vérifier si la salle des professeurs étaient vides.

Il descendit les marches du grand escalier, tourna plusieurs fois, passa devant des dizaines de statues et une fois qu'il fut arrivé au rez de chaussée, il se dirigea vers la salle des professeurs.
En effet, elle semblait vide. D'habitude, les professeurs rentraient et sortaient fréquemment de la classe, donnant l'impression que celle-ci était incroyablement animée.
Là, il n'y avait personne. Mathew s'approcha des deux gargouilles qui étaient censées garder la salle, et entreprit d'essayer d'ouvrir la porte.

Soudain, il entendit des bruits de pas qui se rapprochaient. Et si c'était un professeur ? Quelle punition aurait Mathew pour être devant cette salle à une heure si tardive ?
La simple idée de cette sanction horrifiait Mathew, lui qui pensait être tranquille depuis qu'il avait terminé son devoir...

Il se cacha donc derrière une des gargouilles, et attendit que la personne se rapproche, l'oreille tendue, observant discrètement la silhouette.
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Marjorie Lunas, Ven 9 Sep 2011 - 21:56


Vite, il faut finir se devoir sur les potions et il n'est pas facile. Ca y est il est fini, maintenant il faut l'ammener dans le bureau du professeur sans se faire voir.

Je sors donc du dortoire, il y a du monde dans la salle commune, j'attend donc un peu que la salle se vide. c'est bon la voie est libre. Je vais donc dans le couloir mais la je vois l'ombre de Rusard, je me met à courrir. C'est bon, je l'ai semer. Je continue donc mon chemin tranquillement. J'entend des pas devant moi qui s'arrete soudain, j'en déduis donc que la personne s'est caché. Mais je ne peux pas y penser plus car des bruits de pas arrive, je vois une armure à côté d'une gargouille mais l'armure est plus proche et je n'ai pas le temps de réfléchir à la meilleur cachette, Je me jette donc derriere l'armure, déjà les pas se raprochent. La nuit risque d'être longue ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 8

 [Salle des Profs] Infiltration dans la salle des profs

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.