AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 6 sur 28
Couloir du 1er étage
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 28  Suivant
Hellyna Flynn
Serdaigle
Serdaigle

Re: Couloir du 1er étage

Message par : Hellyna Flynn, Lun 16 Jan 2012 - 20:16


Hellyna ne savait pas trop pourquoi elle restait là, près de la verte et argent, à s'inquiéter sincèrement pour elle. En sept années de coexistence, les deux jeunes femmes ne s'étaient jamais adressées la parole, ni même un regard. Alors pourquoi maintenant ? La bleue et bronze n'en savait trop rien. On pourrait croire qu'elle se forçait, mais pas du tout. Elle était assise près de Luna parce qu'elle le voulait et non par obligation.

-Je quitte bientôt Poudlard, c'est surement ça, lui répondit-elle.

La Préfète pensait que ce n'était pas la seule raison, mais devant le mutisme de Luna, elle n'insista pas. Libre à elle de lui confier ses soucies ou non, après tout, elles ne se connaissent pas vraiment. Puis, la jeune femme pensa à ce que venait de dire la verte et argent. Elle avait raison. Les études seront bientôt terminées pour elles. Dans peu de temps, Hellyna allait devoir trouver un travail et elle ne savait toujours pas quoi faire. Bien sûr, elle avait quelques petites idées, mais saura-t-elle les réaliser ? Elle en doutait. Le temps passait décidément trop vite. Jusque là, elle avait étudié sans vraiment réfléchir au lieu où ça la mènerait. La jeune femme aux yeux bleu-vert laissa échapper un énorme soupir de lassitude.


-C'est vrai que c'est bientôt la fin pour nous, murmura-t-elle.

Ses pensées allèrent aux événements récents qui s'étaient passé à l'école des sorciers, la ré-ouverture de la chambre des secrets et les meurtres se multipliant à cause du Basilic. La bleue et bronze n'était pas triste de quitter cet aspect là de l'établissement, cependant ce n'était peut-être pas forcément mieux dehors. Avec les Mangemorts dans les parages, il y avait de quoi se sentir apeuré. Elles quitteront un monde de violence pour entrer dans un autre. « Tu parles d'un choix » pensa-t-elle. Puis, elle secoua la tête. Ce n'était pas son genre de broyer du noir comme ça et voyant que sa voisine n'avait pas l'air mieux qu'elle, elle lui demanda :

-Tu as des projets, une fois que tu seras sortie de Poudlard ? avait-elle demandé d'une voix faussement enjouée.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Lovely
avatar
Serpentard
Serpentard

Re: Couloir du 1er étage

Message par : Luna Lovely, Ven 20 Jan 2012 - 18:04


Luna ferma les yeux, pendant le temps de silence qui semblait s'éttirer entre elles. Elle se concentra sur son bras, la douleur lancinante, qui semblait l'envahir toute entière. Elle frissonna, de douleur, de froid, de peur, elle ne saurait le dire. Hellyna reprit la parole :

-
C'est vrai que c'est bientôt la fin pour nous

Elle laissa à nouveau un silence s'installer, se laissant aller à rêver à ses pensées. Mais bien vite, la préfète parla de nouveau :

-
Tu as des projets, une fois que tu seras sortie de Poudlard ?

Elle soupira. Des projets... C'était vite dit... Mais elle ne voulait pas être méchante avec la jeune fille assise à ses côtés. Elle avait un logement récemment aquérit. Elle y avait désormais ses habitudes. Elle menait sa petite vie en dehors de Poudlard, mais cela était tout de même étrange de le quitter définitivement. Elle comptait également monter sa propre affaire avec son ami Edjin. Elle murmura donc :


-
Ouais... On peut formuler ça comme ça... Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Hellyna Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Hellyna Flynn, Dim 22 Jan 2012 - 17:46


Une fois qu'elle eut formulée sa question, Luna laissa échapper un gros soupir. Hellyna compris que sa présence n'était pas pleinement désirée et que ses questions lassaient quelque peu la verte et argent. Toutefois, celle-ci lui répondit d'un murmure :

- Ouais... On peut formuler ça comme ça... Et toi ?

La bleue et bronze fut légèrement étonnée. Elle qui croyait à l'instant que sa compagnie agaçait sa camarade. Si c'était vraiment le cas, Luna n'aurait pas pris la peine de lui reposer une question en retour.

- Pas vraiment, lui répondit-elle en soupirant. Je suppose que je vais me chercher un petit job avant de trouver un truc qui me plaît. Elle laissa de nouveau un silence s'installer avant de reprendre : Quels sont très projets après l'école ? Si ce n'est pas indiscret....

Bizarrement, la bleue et bronze voulait en savoir un peu plus sur Luna. Elle savait que la verte et argent se montrait toujours froide et méprisable avec les inconnus, en digne serpentarde qu'elle était, cependant Hellyna avait trouvé bon nombre d'amis autour de la jeune femme et ces derniers étaient de toutes les maisons confondues. Alors, elle s'était dit que derrière cette façade froide et impénétrable devait se trouver une personne sympathique. C'était peut-être cette idée qui la poussait à lui poser autant de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Lovely
avatar
Serpentard
Serpentard

Re: Couloir du 1er étage

Message par : Luna Lovely, Mer 25 Jan 2012 - 19:36


La réponse de la bleue et bronze fut coupé de soupire et de silence. Elle finit par approfondir la question : Que veux-tu réellement faire.

Luna sourit un peu, dans le noir, malgré la douleur de son bras. Son projet ? Un grand projet, c’est vrai. Monté une boutique, et pas n’importe laquelle, avec son ami gryffy, Edjin.

Les deux espéraient faire renaître de ses cendres la boutique de bonbons sorciers, Honeydukes. La serpentarde imaginait déjà sa boutique, colorée, et avant tout remplie de bonbons en tout genre. Des enfants, comme des plus grands venant dans sa boutique pour faire le plein de sucreries. La verte et argent et le rouge et or avait déjà quelques idées de bonbons moldu adapté et elle imaginait déjà le nouveau concept.
Un côté comptoir, pour les achats rapide, un côté salle, pour manger et déguster pâtisserie et bonbons sur place.

Elle sourit une nouvelle fois. Un court silence s’était étiré après les paroles d’Hellyna, et Luna se tourna vers elle autant que possible, tout en préservant l’immobilité de son bras.


-
Ouvrir une boutique. Ouvrir la boutique Honeydukes. Avec mon ami Edjin.

Elle sourit une nouvelle fois, réellement heureuse. Ses tracasseries pratiquement oubliées dans un petit coin de sa tête. Elle finirait de se consoler dans les bras d’Aym… Même si en ce moment, c’était plus le contraire. Les nuits qu’il passait à l’appartement étaient de plus en plus fréquentes, et la jeune-femme en profiterait réellement, si elle ne sentait pas son fiancé aussi… Perturbé. Par quoi ? Elle ne savait pas, et il refusait de lui en parler. Alors elle laissait faire, le consolant autant que possible. Elle chassa de sa tête ses pensées, pour se reconcentrer sur Hellyna.

Revenir en haut Aller en bas
Hellyna Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Hellyna Flynn, Dim 29 Jan 2012 - 11:48


Après qu'elle eut posée sa nouvelle question, il y eut un autre temps de silence. Mais ce n'était pas un silence gênant, juste un temps de réflexion où les pensées vagabondaient où bon leur semblaient. Apparemment, Luna pensa à quelque chose d'agréable car elle se mit à sourire. Hellyna n'avait pas pour habitude de la voir porter un aussi joli sourire. D'ordinaire, elle en affichait un plutôt malicieux voire mauvais et la bleue et bronze fut enchantée de découvrir cette nouvelle facette de la Serpentarde. Celle-ci se tourna doucement vers la Préfète, évitant de bouger son bras. Il devait la faire souffrir.

- Ouvrir une boutique. Ouvrir la boutique Honeydukes. Avec mon ami Edjin, finit-elle par répondre.

Ainsi, c'était cela son projet après l'école de magie. C'était une excellente idée. La boutique avait fermé après que les propriétaires soient partis en retraites car ils n'avaient trouvé personne pour reprendre le petit magasin de sucrerie. Pourtant, auparavant, c'était un magasin incontournable de Pré-au-lard qui avait un franc succès auprès des élèves de l'école et des adultes les plus gourmands.

Hellyna sourit à son tour. Elle espérait de tout cœur que l'affaire de Luna et de son ami marcherait. Il faudra certainement un petit moment avant que les élèves redécouvrent l'existence du magasin mais la bleue et bronze était presque sûre que l'affaire fonctionnerait. Comme tout commerce, il fallait juste être patient avant de se faire une petite clientèle.


- C'est un projet qui a de l'avenir, fit-elle le sourire toujours aux lèvres.

Toutefois, elle remarqua que la bonne humeur de Luna s'était dissipée aussi soudainement qu'elle était apparue. Ses soucis devaient avoir une ampleur vraiment énorme pour que le visage de la jeune femme redevienne aussi triste. Quelque part, cela faisait un peu mal au cœur à Hellyna. Commençait-elle déjà à apprécier la verte et argent ?

Cependant, elle n'allait pas lui poser de nouveau la question, de peur d'être trop indiscrète. Voyant que la brunette devenait de plus en plus livide, la Préfète décida qu'il était grand temps d'aller à l'infirmerie. Elle se leva donc, se mit en face de Luna et lui tendit la main. La Serpy la regarda quelques instants avant d'accepter l'aide de la bleu et bronze. Hellyna releva sa camarade et l'emmena voir l'infirmier. Les deux jeunes femmes étaient loin de se douter qu'une amitié réelle et sincère s'était créée ce jour-là.

RP Terminé
Revenir en haut Aller en bas
Valens Fenwick
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Valens Fenwick, Ven 9 Mar 2012 - 16:32


Après le cours de soin aux créatures magiques, les élèves sortirent de la salle de classe en discutant. Il avait été fort instructif pour Valens qui mettrait ses notes au propre le soir même sous forme de fiches. Mais à présent qu'il avait pris fin, les réflexions préalables au cours reprirent le dessus. Il se souvint qu'il devait percer à jour un mystère dont il ne comprenait pas encore toutes les ficelles. Il n'avait pas su déchiffrer avec certitude les attitudes de Ahlys, la jeune demoiselle Serdaigle qui évitait son regard mais pourtant l'avait soutenu. Il craignait de l'avoir blessée sans s'en être rendu compte et ne voulait pas laisser ouverte une plaie. Un tel malentendu était le meilleur moyen de laisser empirer la situation et Valens n'avait nul besoin de rancoeur, voir d'ennemis supplémentaires.

Il chantonna derrière elle quelques paroles de circonstance qui lui vinrent à l'esprit.

Gente demoiselle, marchant par devant moi,
Seriez vous donc celle, provoquant mon émoi?
Je vous saurais bien gré, de vouloir me parler,
Et je serais charmé, de pouvoir discuter.

Douce jeune fille, à quelques pas de moi,
Vous seriez gentille, de m'accorder cela.
Je ne vous lasserai, pas plus que nécessaire,
Oui si vous me laissez, percer votre mystère...


Après une grande inspiration, il aborda donc la jeune fille alors qu'elle sortait de la salle en s'éclaircissant la gorge. Tandis qu'elle se retournait vers lui, il s'adressa à elle en ces termes.

Excusez moi ma demoiselle, votre regard semble s'être soustrait au mien durant les prémices de ce cours. Si mes salutations vous ont blessées d'une quelconque manière, veuillez croire que c'était bien involontaire de ma part et que je ne cherchais nul tort à votre égard. Je serais même navré d'avoir pu causer du chagrin à une si charmante personne. Veuillez donc je vous prie excuser mon comportement si celui ci était déplacé.

Si c'était bien cela la cause, il espérait qu'elle accepterait les excuses et qu'il n'allait pas empirer la situation. Il l'espérait en tout cas car il avait employé un ton qui lui avait paru poli et approprié. Il ne saurait plus quoi faire sinon.
Si la cause était ailleurs, elle ne prendrait certainement pas ombrage et peut être en saurait il davantage sur ce mystère en la poussant à avancer une autre explication.
Dans les deux cas, il lui semblait que la manoeuvre était bénéfique à tout égard.
Revenir en haut Aller en bas
Ahlys Maplestone
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Polatouche


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Ahlys Maplestone, Ven 9 Mar 2012 - 17:22


La petite Ahlys, heureuse d'avoir appris à quel point l'univers magique était vaste, sortit de son cours de Soins Aux Créatures Magiques, rêveuse. Bien que s'étant montrée discrète et renfermée, elle avait rencontré de bien intrigantes personnes, notamment un charmant Serpentard qui entrait en parfaite opposition avec un élève de la même maison, qui était quant à lui parfaitement arrogant et antipathique. Elle regretta d'avoir été trop timide pour oser ne serait-ce que rendre son bonjour au jeune homme dont le regard vert était pourtant empli de douceur.

Alors qu'elle était plongée dans ses pensées, elle entendit une voix mélodieuse :
- Gente demoiselle, marchant par-devant moi,
Seriez vous donc celle, provoquant mon émoi ?
Je vous serais bien gré, de vouloir me parler,
Et je serais charmé, de pouvoir discuter.

Ahlys sourit, ravie d'entendre une si jolie chanson ; elle connaissait les mélodies que tous les enfants élevés par un parent sorcier écoutent pour s'endormir, mais cet air-là, elle ne l'avait jamais entendu. Elle poursuivit son chemin, attendant la suite.
- Douce jeune fille, à quelques pas de moi,
Vous seriez gentille, de m'accorder cela.
Je ne vous lasserai, pas plus que nécessaire,
Oui si vous me laissez, percer votre mystère...


Cette fois-ci, la jeune Serdaigle eut un doute... Elle se retourna, prête à prétexter qu'elle voulait apercevoir quelle agréable voix chantait aussi divinement. Ahlys reconnut immédiatement le Serpentard qu'elle avait baptisé « Mister S » à défaut de connaître son nom. Il poursuivit, imperturbable, se répandant en excuses, croyant l'avoir blessée sans en avoir eu l'intention. Le ton du jeune homme n'aurait pu être plus courtois et délicat ; il prenait soin de parler doucement, pesant chacun de ses mots. L'adolescent était un incroyable diplomate : il présentait ses excuses alors que c'était à elle de se montrer désolée d'avoir fui son regard, fui l'échange, fui devant lui. Ahlys se sentait fascinée par ce jeune homme comme s'il s'était agi d'une Vélane. Surprise toutefois de se faire aborder d'une manière si singulière, elle resta clouée sur place, incapable de prononcer le moindre mot pendant plusieurs secondes.
- Grmbl... parvint-elle enfin à articuler.
Revenir en haut Aller en bas
Valens Fenwick
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Valens Fenwick, Sam 10 Mar 2012 - 17:49


Décidément, Valens ne savait pas trop comment s'y prendre avec la jeune fille. Non seulement il ne savait pas déchiffrer ses réactions, mais de plus il ne savait pas trop bien comment engager la conversation. Pour comprendre le mystère d'Ahlys, cela partait bien mal.

Le regard de la jeune fille semblait plutôt bienveillant, mais sa réponse ne lui était pas des plus intelligible. Difficile pour lui en ces conditions de comprendre pourquoi son message des plus mesurés n'avait pas fait mouche. Se caressant doucement le menton en plissant légèrement le côté gauche de sa bouche d'un air perplexe, il se demanda ce qu'il pouvait bien rétorquer au son étrange qu'elle venait de formuler...

Il se demanda alors si tout allait bien pour la Serdaigle. Peut être se sentait elle mal et avait besoin d'aide. Cela pouvait éventuellement expliquer un regard que démentait ses paroles.

Posant une main sur son épaule, il lui demanda, légèrement inquiet.

Tout va bien? Avez vous besoin de quelque chose? Si je puis vous aider, dites le moi...

Mais tout en cédant à cette impulsion, il se demanda s'il n'était pas allé plus loin que la bienséance ne l'y autorisait. La réaction de la jeune fille le lui dirait. Et peut être arriverait-il alors à mieux comprendre les méandres de son comportement atypique aux yeux du Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Ahlys Maplestone
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Polatouche


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Ahlys Maplestone, Sam 10 Mar 2012 - 18:40


L'adolescent affichait cette fois un regard perplexe. La timidité maladive d'Ahlys semblait véritablement le troubler. La première année, toujours interloquée, ne pouvait esquisser le moindre geste. Par réflexe, le jeune homme lui demanda si tout allait bien en posant une main sur son épaule, ce qui eut pour effet de la faire se raidir davantage.

Certes, de l'extérieur, l'attitude d'Ahlys était semblable à celle d'une statue. Mais en son for intérieur, tout bouillonnait. Pourquoi n'arrivait-elle pas à parler ? Pourquoi avait-elle l'impression de l'effrayer alors qu'il semblait sympathique ? Pourquoi son calme ne l'apaisait-il pas ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi... Les questions se bousculaient dans sa tête sans y trouver de réponse. Allez, active-toi ! pensait-elle avec vigueur. Tu as bien vu, il ne te veut aucun mal ! Reprends le contrôle de tes membres et presse-toi si tu ne veux pas qu'il te prenne pour une folle ! Son comportement est exemplaire ; à réagir ainsi, tu risquerais de lui faire perdre cette incroyable qualité !

Ces ordres semblèrent alors faire effet, comme ç'avait été le cas pendant son précédent cours. Sa mine crispée se détendit et son visage fit apparaître un petit sourire. Elle leva la tête pour pouvoir regarder l'adolescent dans les yeux.
- Je vais bien, merci... le rassura-t-elle alors qu'elle songeait aux raisons qui l'avaient poussé à lui parler. C'est moi qui devrais m'excuser... Je ne voulais pas me montrer désagréable... Elle sourit plus largement. Sachez que je n'ai aucun préjugé sur les Serpentard ; mon frère en était un. Encore une fois... vraiment navrée si je vous ai fait douter de votre... Elle hésita. ... de votre gentillesse.

Ces explications étaient peu claires et Ahlys espérait qu'il les interpréterait comme elle les entendait. La Serdaigle sentait la confiance la gagner chaque instant passé à scruter le regard patient et bienveillant de l'adolescent.
Revenir en haut Aller en bas
Valens Fenwick
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Valens Fenwick, Sam 10 Mar 2012 - 20:03


Alors que Valens posait la main sur l'épaule de Ahlys, il sentit cette dernière se raidir. Un moment il eut craint d'avoir commis un impair. Etait il allé trop loin? L'avait il choquée? Si cela n'avait rien de déplaisant pour beaucoup de personnes, certaines personnes abhorraient toute forme de contact physique. Un traumatisme expliquait souvent cet état de fait. Et réveiller de tels souvenirs était généralement assez catastrophiques.

En tout cas, quelque chose se passait. Allait elle s'écrouler? Exploser? Fondre en larme? Se mettre à courir? Lui administrer une gifle retentissante? A son grand soulagement, rien de tout cela n'arriva finalement. Au contraire, il vit naître un petit sourire sur son visage et ses yeux se plongèrent finalement dans son regard. Il fut enchanté de ce revirement de situation et écouta avec attention les premières vraies paroles que la jeune fille lui adressait.

Elle lui assura tout d'abord qu'elle allait bien. Il montra son soulagement d'un sourire. Elle tenta alors de s'excuser mais il secoua la tête.

Nul besoin de vous excusez, je vous assure. Je suis soulagé d'apprendre qu'il n'y a nul grief entre nous. Mais pour mon information, pourrais-je savoir ce qui a pu se produire?

La question en elle même l'intéressait fortement. Une hypothèse lui était alors venu à l'esprit mais il n'osait vraiment y croire.

Je suis admiratif du travail que vous avez accompli avec cet hippogriffe. Cupcake je crois. Et vu le courage, voir la témérité, dont vous avez du faire preuve afin de réaliser ce petit exploit, je n'ose croire que j'eusse pu vous faire peur.

Elle lui assura n'avoir pas de préjugé envers les Serpentard, ayant même un frère faisant partie de cette même maison. Valens eut un petit rire qu'il ne parvint pas à réprimer. Les Serpentards...

Vous savez, ce qui nous caractérise, c'est avant tout notre indépendance. En cela nous sommes tous différents et avons le plus grand mal à oeuvrer de concert. Certes nous sommes souvent ambitieux et rusés, mais cela s'exprime de tant de façons différentes que je ne suis pas certain que ceci nous rassemble réellement. En ce sens, c'est une preuve de sagesse que de ne pas avoir de préjugés envers les serpentards, car nous ne rentrons que très difficilement dans un moule. Je crois que nous ne le supporterions pas.

Termina-t-il avec un clin d'oeil.

Elle s'excusa encore une fois et le sourire de Valens s'élargit sur le mot "gentillesse" qu'elle prononça. Sa réserve semblait peu à peu s'envoler avec ce mot. Et ce dernier le rassura sur la façon dont elle le percevait.

Je ne serais qu'un rustre si je me m'étais pas montré quelque peu aimable envers vous. Et ce n'est pas en rustre que l'on m'a appris à me comporter. Quoique... Dans toute cette agitation, je réalise à ma plus grande honte que je ne me suis pas présenté. Valens. Je suis Valens Fenwick, pour vous servir...

Finit il par ajouter...
Revenir en haut Aller en bas
Ahlys Maplestone
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Polatouche


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Ahlys Maplestone, Dim 11 Mar 2012 - 13:49


Le jeune homme sourit à plusieurs reprises, faisant comprendre à Ahlys qu'elle ne devait pas s'en faire. Il semblait l'avoir pardonnée depuis longtemps déjà, ce qui la rassura grandement. Nettement plus détendue à présent, son sourire s'élargit et sa respiration se fit plus calme, plus régulière. L'adolescent l'interrogea ensuite sur le comportement qu'elle avait adopté lors du cours. Ahlys lui devait bien des explications ; c'était là la moindre des choses.
- Comme vous avez pu le remarquer, j'ai... beaucoup de mal à m'exprimer en présence d'inconnus. Je n'ai de plus pas l'habitude de beaucoup... dialoguer ; comprenez-moi, Cupcake avait beau communiquer avec moi, il ne me parlait pas. Elle eut une soudaine envie de se confier. Sa timidité s'était envolée tel un phénix. Je ne dirais pas que j'étais apeurée ; j'étais surprise, pour être plus exacte.

Le garçon ne manqua pas de la féliciter pour l'habileté et le courage dont elle avait fait preuve avec le petit hippogriffe, ce qui la fit rougir, réaction identique à celle qu'elle avait eue pendant le cours, lorsqu'il avait mimé un applaudissement à son intention. Il aborda ensuite le sujet des Serpentard, qui n'était pour elle absolument pas un terrain glissant.
- Je dois reconnaître que vous êtes difficiles à saisir. Mais en un sens les Serdaigle vous ressemblent : nous sommes d'éternels solitaires. Ahlys songea au camarade de maison du jeune homme. J'ai pu remarquer également qu'au sein même des Serpentard, il y a des disparités... Pour le coup, j'ai du mal à saisir les points communs entre cet élève arrogant et vous... Tout semble vous opposer. Peut-être aurons-nous l'occasion d'en... eh bien d'en discuter, une fois ou l'autre !

Elle rit. Les couloirs résonnèrent légèrement, lui renvoyant son propre écho. Elle reconnut que la sensation était agréable. Alors qu'elle laissait transparaître sa joie, le jeune homme se rendit compte qu'il ne s'était pas encore présenté.
- Valens. Je suis Valens Fenwick, pour vous servir...
Ce qu'il était distingué !
- Valens, murmura-t-elle pour elle-même. Elle reprit un peu plus haut : Ravie de faire votre connaissance, aimable Valens Fenwick. Je suis Ahlys Maplestone ; onze ans, Serdaigle... et désormais enchantée !

Son regard s'illumina subitement, brillant d'un éclat nouveau. Avec malice, elle saisit sa baguette.
- Orchideous, prononça-t-elle.
Un joli bouquet de fleurs bleues et vertes apparut. Les vertes avaient des tiges qui ondulaient tels des petits serpents ; les bleues, quant à elles, étaient ornées de délicats pétales qui rappelaient les ailes d'un oiseau. Avec grâce et délicatesse, elle les saisit de l'autre main.
- Et maintenant... Wingardium Leviosa !
Elle éleva le bouquet dans les airs, sous le regard curieux de Valens. Tout en veillant à ne pas être déconcentrée, Ahlys posa la gerbe de fleurs sur l'un des nombreux rebords de fenêtre.
- Voilà qui devrait marquer notre rencontre peu commune, finit-elle par déclarer en rangeant sa baguette, un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Valens Fenwick
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Valens Fenwick, Lun 12 Mar 2012 - 12:46


La surprise. Ce n'était ni le dédain, ni la peur, ni une blessure qui l'avait poussé à détourner le regard, mais une surprise à laquelle elle n'eut pas su comment réagir. Le voile du mystère s'était soulevé et la réponse semblait bien plus agréable à Valens que ce qu'il avait redouté. Les contacts humains semblaient à la jeune fille paradoxalement bien plus difficile que les contacts avec des créatures dangereuses. Bien que... Valens savait pertinement que le danger n'était pas toujours là où on le pensait de premier abord. Les instincts de l'Homme pouvaient faire de lui la plus dangereuse des créatures. Il répondit tout de même.

Je suis bien aise qu'il s'eut agit que de cela.

Si les Serdaigle semblaient également être indépendants, voir solitaires, les différences chez les Serpentard intriguaient la jeune fille. Pour le peu qu'il avait pu en voir, cela n'étonnait pas autant Valens aui eut à nouveau un petit rire.

Tout nous oppose? Presque. A vrai dire j'ai parfois l'impression que ce sont nos differences qui nous rassemblent. Chaque Serpentard est unique, tellement unique que certains semblent brillants, ou fous. Enfin les deux sont assez proches de toute manière. Mais cette différence s'exprime différement chez chacun.
Certains de mes condisciples vont jusqu'à me faire peur et certaines discussions sont assez tendues. Entendons nous bien, sous mes airs doux, je suis prêt à défendre bec et ongles les miens ou moi même. Mais cela n'empêche pas le regard ou le timbre de certains de me faire froid dans le dos.
Mais nous avons tous je crois en commun la volonté de faire de grandes choses par nous même. C'est peut être ça aussi notre point commun.


Il prit ensuite un air faussement sérieux alors qu'elle se présentait à son tour et signifiant qu'elle était enchantée de cette rencontre.

Et bien et bien Ahlys, si vous êtes enchantée, le professeur d'enchantement devrait être content de mon travail. Peut être devrais-je vous présenter comme devoir libre.

Puis il fit un sourire en coin avec un clin d'oeil, incapable de rester véritablement sérieux plus longtemps.

Il l'observa ensuite construire un bouquet magique plein de symbolique sur leur rencontre. Une jolie manière de marquer le lieu de leur véritable rencontre. Intéressé, il fit un commentaire.

Bien imaginé, une image poétique de notre rencontre.
Je me permets donc d'y adjoindre un commentaire éphémère qui ira se perdre dans les airs mais marquera également cet endroit par l'émotion...

Ce bouquet que vous avez déposé,
Par l'oeuvre de vos jolies mains expertes
D'un coup de baguette s'est envolé,
Sur le bord d'une fenêtre déserte.

L'oeil de l'aigle et la langue du serpent,
Désormais surveilleront de concert,
Tous deux d'un seul et même oeil bienveillant,
Ce lieux qui fut autrefois bien austère.

Mais par notre rencontre d'aujourd'hui,
Est maintenant gorgé d'un souvenir,
Symbole de deux maisons réunies,
Car nous serons amis à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Ahlys Maplestone
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Polatouche


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Ahlys Maplestone, Mer 14 Mar 2012 - 13:35


Car nous serons amis à l'avenir.
Cette déclaration avait brillamment sonné dans l'esprit d'Ahlys, qui ne cessait de se la répéter tant elle y croyait peu. Valens avait fait plus qu'un pas vers elle ; il lui avait tendu la main et offert ce que la jeune fille n'avait jamais pu réellement escompter.

Car nous serons amis à l'avenir.
Quoi de plus belle affirmation que par la poésie ? Certes, le mot « amis » était pour beaucoup simple synonyme de « camarades » ; mais pas pour Ahlys. Celle-ci n'osa cependant pas prononcer elle-même cette appellation précieuse, probablement par peur de la perdre. Elle se contenta alors de saisir la paix et la sérénité que lui donnait si généreusement Valens.

Car nous serons amis à l'avenir.
La première année se demandait toutefois quelle raison avait poussé ce garçon plus âgé à lui accorder cette amitié. Il était allé vers elle probablement dans l'unique but de s'excuser. Pourquoi aurait-il accordé plus d'importance à cette enfant si discrète, alors que bien d'autres élèves semblaient considérablement plus captivants qu'elle ? Elle ne sut répondre à cette question, qui trottait dans sa tête sans discontinuer. Elle aurait sans doute des explications un jour ou l'autre.

Car nous serons amis à l'avenir.
En d'autres circonstances, Ahlys aurait trouvé cette rencontre mièvre au possible. Mais c'était probablement parce que cette histoire n'arrivait pas aux autres. Cette étrange aventure aux allures de conte lui laissait un sentiment tout aussi singulier et elle ne put s'empêcher de se demander à quel moment la méchante sorcière surgirait pour saccager cette chance qui lui avait si longtemps échappé.
Revenir en haut Aller en bas
Valens Fenwick
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Valens Fenwick, Mer 14 Mar 2012 - 14:25


(HRP : Et c'est la que je t'offre la pomme rouge luisante ^^)

Ahlys n'avait pas répondu à ses dernieres interventions et Valens se posa des questions. Etait elle songeuse? Etait elle troublée? Etait elle nerveuse? Etait elle outrée? Croisant son regard, il se fit une opinion sur l'état dans lequel elle se trouvait.
La jeune fille semblait perdue dans ses pensées. Peut être ses déclarations avaient-elles évoqué un souvenir lointain dans lequel elle s'était égaré. Il espérait si c'était le cas que ce dernier soit agréable.

Il ne tenta pas de réprimer un petit sourire qui naquit au coin de ses lèvres. Le jeune homme s'entourait décidément de personnes bien étranges. Evidemment, il n'était que très peu entouré. Et cela sans parler des "amis" parmi eux. Mais ces personnes étaient toutes pour le moment pour le moins étranges. Valens se demanda alors si cela reflétait son propre côté étrange ou si cela était une coïncidence? La réponse n'était pas difficile. Cela tenait d'un choix, qu'il en eut conscience ou nom. Et ce choix révélait sa propre personnalité.

Mais c'était également là les personnes qu'il trouvait les plus intéressantes, les moins communes. Contrairement à ce que pensaient ses pairs, ce n'était pas sur le devant de la scène que l'on trouvait les personnes les plus intéressantes. Ceux qui vivaient dans leur monde intérieur étaient souvent des rencontres bien plus riches que ceux qui exposaient leur vie au monde. Ceux qui tiraient les ficelles dans l'ombre étaient souvent davantage des personnages clés que les marionnettes que l'on admirait. Ceux dont la vie avait été compliquée et parsemée de lourds secrets avaient souvent plus de ressources que ceux qui avaient vécu paisiblement sans éprouver le moindre soucis.

Mais encore fallait il entrer dans leur cercle pour marcher dans leurs pas pour effectuer cette danse sur une musique qu'eux seuls pouvaient entendre. S'avançant vers elle, il la prit doucement par les épaules et lui demanda.

Je sens vos pensées virevolter comme des chevaux indomptés dans un monde qui n'appartient qu'à vous. Me ferez vous l'honneur de partager quelques bribes de ce monde avec moi? J'avoue me sentir quelque peu exclu. J'en ai l'habitude... mais cela ne veut pas dire que c'est particulièrement agréable.

Valens espéra que la manière de formuler sa demande était suffisamment douce. Car ce qu'il demandait pouvait être perçu comme une intrusion. Mais d'autres le percevrait comme une marque d'intérêt. Mais il aurait bien été en peine de savoir comment Ahlys le percevrait...
Revenir en haut Aller en bas
Ahlys Maplestone
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Polatouche


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Ahlys Maplestone, Mer 14 Mar 2012 - 18:11


HRPG : Pas la pomme, pas la pomme !


Combien de temps Ahlys était-elle restée là, songeuse ? Suffisamment longtemps pour animer à nouveau l'inquiétude de Valens. Pour la seconde fois, il s'autorisa un contact physique, mais la jeune fille ne le repoussa pas. Ses mains chaudes sur ses épaules la tirèrent de ses pensées, et sa voix douce et calme finirent de la ramener à la réalité.
- Je suis vraiment navrée, Valens ! s'exclama-t-elle en souriant. Mon monde a toujours été des plus étranges. A vrai dire, je n'ai jamais vraiment réussi à le saisir et à me l'approprier. Ne vous sentez pas offensé par ma conduite, j'ai... un peu de mal avec les relations humaines. Ne souhaitant malgré tout pas lui faire part de la totalité de ses impressions, elle poursuivit. Je songeais à ce que vous venez de dire... ou plutôt ce que vous avez dit tout à l'heure, puisque pas mal de temps a dû s'écouler depuis. Je... je suis contente que vous soyez là.

Soudain, alors qu'elle plongeait à nouveau son regard bleu dans celui de Valens, elle se réprimanda. Quelle fille mal élevée ! Concentrer l'attention sur elle-même alors qu'elle ne montrait pas tout l'intérêt qu'elle lui portait, que c'était impoli ! Lorsqu'elle vit à nouveau le visage du Serpentard former une moue interrogatrice, elle l'éclaira aussitôt :
- Ce que je peux être grossière !
Sentant que Valens ne saisissait pas, elle précisa :
- Nous parlons de moi depuis un bout de temps, mais qu'en est-il de vous ? Puis-je me permettre de vous demander d'où vous venez ? J'aime beaucoup votre verve poétique ; je m'interroge quant au chemin vous avez parcouru pour découvrir cet incroyable don... Enfin, rien ne vous oblige à m'en parler !

Ahlys s'étonna de se montrer subitement plus loquace. Elle espérait qu'il n'interpréterait pas mal son comportement, qu'il n'allait pas croire qu'elle se révélait volubile uniquement dans le but de lui cacher quelque chose. Elle se demanda si elle n'était pas montrée un peu trop indiscrète ; après tout, lui aussi avait le droit de garder ses pensées pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Valens Fenwick
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 1er étage

Message par : Valens Fenwick, Mer 14 Mar 2012 - 19:16


Cette fois ci, la jeune fille ne s'était pas raidit. C'était plutôt bon signe, cela voulait dire qu'elle ne le rejettait pas. Et lorsque elle fut revenue à la conversation, sa voix était calme. Tout en lui souriant, elle lui avoua que son monde était étrange et insaisissable. Valens ne put qu'acquiescer.

Notre monde intérieur est tout aussi riche que celui à l'extérieur, davantage parfois. Et je ne sais que trop à quel point il est tentant de s'y réfugier, à quel point il peut paraître plus intéressant d'y vivre. Je ne peux donc pas être offensé par une conduite que j'ai moi même adopté par le passé. Et parfois encore...

Aucune excuse n'était nécessaire car elle lui confia avoir été en train de songer aux paroles du Serpentard. Manque de chance, il avait dit beaucoup de choses et il ne parvint pas à cibler exactement la source de ses pensées. "Plus tard peut être", se dit il, car elle continua de lui révéler le fond de ses pensées. Elle était contente de sa présence et il ne put réprimer un sourire. Une seule réponse lui vint à l'esprit.

Sachez que le plaisir est partagé. J'apprécie votre présence, et plus encore la richesse de votre monde intérieur. Ceux qui le cultivent ainsi ont en général eu une vie... compliquée. Parfois même l'ont ils toujours.

Il n'alla pas jusqu'à avouer les critères qui rendaient d'après lui les gens intéressants. Il ne savait pas si cela la flatterait ou si elle le trouverait bizarre et dérangeant. Certains trouveraient ces réflexions dignes d'un fou furieux et ce n'était pas l'effet qu'il souhaitait faire. Il se dit à lui qu'un jour peut être il lui révèlerait ces secrets, quand la confiance se serait pleinement installé et que le risque qu'elle refuse de lui parler ensuite aurait diminué.

Valens eut soudain un visage étonné alors qu'elle s'exclama être grossière. Il pencha la tête légèrement sur le côté en ouvrant grand les yeux mais reprit une contenance quand elle inclina la conversation sur Valens. Elle souhaitait savoir d'où il venez et l'origine de son don, si bien sûr il avait envie de partager ces informations avec elle. Avec un petit sourire, presque timide, il lui assura.

Je veux bien vous en parler, mais je vous fais confiance pour garder ces paroles pour vous. Ma situation me cause déjà du tort et je n'aimerais pas qu'elle me pèse davantage. A vrai dire ces deux points sont étroitement liés. Avez vous déjà entendu dire "Si le monde était parfait, l'art n'existerait pas"? C'est exactement de cela qu'il s'agit. L'art a toujours été l'expression d'un trouble en notre âme. Et les plus grands artistes ont toujours été des gens torturés par leurs tourments. Je ne fais pas exception. Voyez vous... Comment le dire... Je n'ai jamais été un enfant. J'étais un outils, la prochaine truelle pour bâtir l'honneur de ma famille, une vieille famille de sorciers en désuétude que vus connaissez peut être. Et j'ai été élevé comme tel. J'ai toujours vu avec envie les parents des autres enfants donner de l'attention et de l'amour à leur progéniture. Mais ce n'est pas ce que l'on donne à une truelle. On la forge, on la modèle et on l'entretient. Oh ils ont veillé à mon éducation, ils ont veillé à ce que je sois ce que l'on attendait de moi. Mais je n''avais absolument aucun droit d'être moi même. Mon art n'est pas tant de manier les mots que de simplement essayer d'avoir un "moi même", la construction d'un monde secret que je n'avais pas le droit de parcourir.

En arrivant ici, quelque chose s'est fissuré et je suis passé par la brèche. Hors de ce carcan, j'ai décidé d'avant tout apprendre à être moi même. Je ne renie certes pas d'où je viens ni même la mission qui m'a été confiée, mais je le ferais avant tout en étant moi même. Je refuse catégoriquement de reprendre ma place dans ce carcan que mes parents m'ont forgé.

Vous voyez, ainsi je connais la valeur de son monde intérieur et j'en apprécie la richesse. Mais à s'y abandonner, on risque de perdre des parties de soi même que l'on n'aime moins... Mais sans lesquelles nous serions incomplets.


Lorsque Valens eut achevé d'exprimer son point de vue, il y eut un petit blanc. Il espérait ne pas l'avoir effrayé avec son sombre récit plus démoralisant qu'autre chose. Sa rancoeur actuelle le rendait de plus d'autant plus déprimant. Néanmoins, si elle voulait véritablement le comprendre, le connaître, il fallait en passer par là. Cela permettait également de lui faire comprendre en douceur qu'il estimait pleinement ce que d'autres ne voyaient pas, ou dédaignaient le plus souvent.

Il s'étonna lui même de ne pas montrer plus de réserve envers une personne qu'il ne connaissait que depuis peu. Mais d'instinct, elle ne semblait pas représenter un danger. Ce n'était pas encore de la confiance, elle se construirait au fur et à mesure, mais c'était déjà là la volonté de lui accorder une chance de pouvoir lui faire confiance.


Dernière édition par Valens Fenwick le Jeu 15 Mar 2012 - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Couloir du 1er étage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 28

 Couloir du 1er étage

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 28  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.