AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 2 sur 3
Cours °2 : Les Arbres à Baguettes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Framboiise
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Framboiise, Sam 1 Mai 2010 - 1:41


Molly s'était installée à côté de Framboise, normal pour deux Gryffondors et deux partenaires de Quidditch accessoirement. Frambi jetait un œil à son livre en attendant que le cours commence et donc que les derniers élèves pointent le bout de leur nez. La douce voix mais grave de Mateo interrompit sa lecture :

- Bien. Nous allons commencer. Comme vous avez dû le voir, nous allons aujourd’hui faire une étude générale des baguettes et de leur « provenance », si je puis dire.

A ce moment là, le regard de son professeur se porta sur elle, une nouvelle fois. Elle se dit que c'était parce qu'elle avait parlé avec lui au début du cours de sa propre baguette et qu'il lui avait dit qu'elle aurait sa réponse durant le cours. Il arrêta rapidement de la regarder lorsqu'il reprit la parole en leur expliquant que chaque bois à son "potentiel magique", comme il le disait, que l'âge pouvait modifier le potentiel de la baguette et qu'en gros, chaque composant de la baguette apportait son petit quelque chose. Il ajouta qu'une baguette ne correspondait pas forcément à tous les sorciers et que ce n'était pas parce que cette baguette était composé de ce bois que le sorcier arriverait à lancer un sort hyper puissant si l'on n'était pas entrainé. Le mieux était en fait de ne pas faire des demandes spéciales lors de l'achat de la baguette mais simplement d'en demander une qui corresponde aux caractéristiques du sorcier demandeur.

(HJ :Léger résumé de ce que tu as dis Mateo si je peux me permettre, sinon je changerais ^^)

Il sourit et il semblait ne pas être réellement à l'aise puis il ajouta :

- Si vous avez des questions, n’hésitez pas. J’aimerais que vous soyez à l'incitative de l’avancement du cours. C’est par vos interrogations, et par mes réponses ou celles de vos camarades, que nous allons en arriver à aborder des points importants.

- Si j'ai bien compris, dans le même arbre plusieurs baguettes différentes peuvent être ainsi faites dans le même arbre du tronc aux branches ? Et humm.. (Elle hésita avant de poser sa question) Qu'apporte le noisetier à une baguette ?

Framboise voulait tellement apprendre de choses sur sa baguette qu'elle ne pouvait plus attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Kevin Shoner
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Kevin Shoner, Lun 3 Mai 2010 - 21:19


Kevin observa attentivement le cours, imperturbable. Même lors de l'entrée d'un camarade de sa maison ou d'autres élèves, il ne sourcilla pas. Une seule chose lui fit hausser légèrement le sourcil droit : c'était cette obsession étrange que le professeur, Mateo, avait à fixer Framboise. A se demander ce qu'il se passait entre ces deux là. C'était aussi, sans nul doute, la personne qui participait la plus au cours. C'était bien une élève de Gryffondor... Kevin écouta attentivement le cours. Pas besoin de prendre des notes comme certains le faisaient, la nature l'avait fort bien avantagé, car il était doté d'une bonne mémoire. Pas photographique comme certaines personnes en ont, si rares soient ces personnes, mais une mémoire dévellopée. Selon ce que Mateo Aëndal venait de dire, chaque arbre avait une "spécialité" pour tel sort ou tel enchantement. Mais il fallait s'entraîner. L'âge de l'arbre pouvait aussi influencer sur cette capacité. Chaque bois avait une propriété spécifique... Il se demanda alors ce que sa baguette avait comme "spécialité", étant faîte en bois de hêtre ?.. Le jeune Serpentard pris la parole dans le cours sans y avoir été invité, mais cela lui importa peu... Il prononça d'une voix lente en fixant de son regard bleu le professeur et Framboise tour à tour :

-Ainsi... chaque bois a sa propre spécificité et cela influe sur une caractéristique, et l'âge aussi peut modifier cela. Mais est-ce pareil pour le composant ? Laissez moi me justifier : par exemple, ma baguette contient une patte de lapin géant. Original, je sais. Donc une baguette faîte dans le même bois avec un composant diffèrent a un autre "potentiel" ? Et, par exemple, est-ce que l'âge du lapin qui a servi pour ma baguette magique a influé sa capacité ?

Le Serpentard se tut puis fixa dans les yeux le professeur. Il soutint le regard du professeur, espérant que ses questions soient pertinentes et que cela valorise sa maison. Il espérant en une intervention faire bonne figure auprès du professeur et de ses camarades...


Dernière édition par Kevin Shoner le Mar 4 Mai 2010 - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atrion Aweness
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Légilimens




Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Atrion Aweness, Mar 4 Mai 2010 - 14:36


Atrion, comme à son habitude, avait attendu la dernière minute pour sortir du dortoir. Le cours allait commencer dans cinq minutes, et il était encore au fond des cachots, dans la salle commune des Serpentards. Il prit une douche en vitesse, enfila sa robe par dessus sa tenue décontractée, s'empara de son sac de cuir noir en bandoulière dans lequel il jeta un grimoire de botanique, du parchemin et quelques plumes, et se précipita hors des cachots.

Une fois qu'il arriva dans le hall, sa dignité l'empêcha de continuer à courir, et il adopta une allure posée qui contrastait avec son souffle haletant. Il avait déjà dix minutes de retard.

Quand Atrion sortit du château, il sentit la gifle violente du doux vent de Mai sur son visage. Là il était réveillé. Un instant, la beauté du paysage le saisit : la brume matinale enveloppait les montagne alentours, et flottait au dessus de la forêt interdite là où le soleil étendait ses rayons qui sur le lac, qui sur Pré-au-Lard, réveillant les uns et les autres d'une secousse aussi douce que pourrait l'être celle de vôtre mère. Il secoua la tête, comme pour se ressaisir, et accéléra le pas en direction de la Serre n° 1.

Quinze minutes maintenant. Il put voir à travers le verre de la serre des élèves échanger avec le prof. Le cours avait déjà commencé.
*Bravo le premier cours. Belle entrée en matière.* Avant d'entrer, il rétablit son insigne vert et argent qui partait de travers suite à sa course dans les cachots. Le jeune serpentard lissa sa robe, recoiffa ses cheveux blonds qui descendait jusqu'aux épaules, et poussa la porte de la serre d'un air assuré.

Son visage se voulait impassible, dénué de toute gêne. Un coup d'œil panoramique sur la salle : quelques Griffondors, quelques Serpentards, une Serdaigle. De plus, il semblait qu'il avait interrompu une conversation entre un membre de sa maison et le professeur. Ledit membre fixait en effet Monsieur Aëndal, dans l'attente d'une réponse. Après un moment d'attente, comme il en survient souvent lorsqu'une conversation est interrompue, il prit l'initiative, et s'adressa d'une voix grave et calme au professeur de botanique.

Bonjour Monsieur. Il baissa très légèrement la tête en guise de salut. Veuillez excuser mon retard, étant nouveau, je me suis égaré dans les couloirs de Poudlard, ce qui était un mensonge effronté.

Quand le prof lui eut répondu, il partit s'asseoir à une des tables restantes, disposées en U. Il sortit ses affaires calmement, et prit de quoi noter. Même s'il n'avait jamais eu cours de botanique, la matière l'intéressait grandement, lui, grand fan du cour de potions. Là d'où il venait, on enseignait l'un mais pas l'autre. Ce qui décuplait sa motivation ; il fallait qu'il se mette à niveau. Il avait horreur de se sentir inférieur.
Revenir en haut Aller en bas
Lileas White
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Lileas White, Mer 5 Mai 2010 - 22:14


Mademoiselle Avalon, la Gryffondor assise à la pointe du « U » que formaient les tables, prit à nouveau la parole, un court instant après que le jeune professeur ait terminé son introduction. Elle semblait visiblement décidée à participer un maximum pour tirer le plus possible du cours.

- Si j'ai bien compris, dans le même arbre plusieurs baguettes différentes peuvent être ainsi faites dans le même arbre du tronc aux branches ? Et humm..


Attendant la suite, qui arriva après ce petit moment instant d’hésitation, le jeune directeur de Poufsouffle hocha légèrement la tête.


- Qu'apporte le noisetier à une baguette ?


Décidément, elle était impatiente de connaître les caractéristiques de sa baguette, puisqu’elle lui avait déjà demandé avant le début du cours. Cela ne faisait qu’une poignée de minutes que la leçon avait commencé, mais Mateo était déjà plutôt satisfait de cette élève. Depuis qu’il enseignait à Poudlard, il n’avait que rarement croisé des jeunes sorciers aussi motivés. La fixant, quoi que s’adressant aussi au reste de la classe, il lui répondit, marquant parfois quelques arrêts, afin de vérifier mentalement l’exactitude de ses propos.


- Nous avons là un exemple assez explicite, c’est une chance. Le noisetier est un arbre souple, de taille plutôt petite. Le type de noisetier avec lequel votre baguette a été créée peut très légèrement modifier ses caractéristiques, mais voici une explication relativement exacte : Puisqu’il s’agit d’un bois souple mais non moins résistant, nous pouvons … Affirmer que votre baguette est assez … Polyvalente dans le rapport entre enchantements de défense et d’attaque. Ce qui va la différencier de bien des autres est cet aspect ci : Les branches du noisetier étaient dans le temps très utilisées pour détecter la présence d’eau. Ce phénomène, soupçonné d’avoir un rapport avec une certaine magie, se répercute sur les capacités des baguettes. Vous devriez donc avoir des facilités avec les sortilèges en rapport avec tout ce qui est de l’ordre du minéral, comme « Aguamenti », « Glacio » … De plus, nous pouvons souvent trouver des rapports entre les caractéristiques de nos baguettes et notre propre identité psychologique, si je puis dire.


Il s’arrêta un court instant, puis ajouta quelques mots.


- J’espère que mon explication vous convient, mademoiselle Avalon.


A ce moment, un autre élève, de Serpentard, prit la parole. Mateo tourna la tête vers lui, et l’écouta.


-Ainsi... chaque bois a sa propre spécificité et cela influe sur une caractéristique, et l'âge aussi peut modifier cela. Mais est-ce pareil pour le composant ? Laissez moi me justifier : par exemple, ma baguette contient une patte de lapin géant. Original, je sais. Donc une baguette faîte dans le même bois avec un composant diffèrent a un autre "potentiel" ? Et, par exemple, est-ce que l'âge du lapin qui a servi pour ma baguette magique a influé sa capacité ?

Le jeune professeur esquissa un sourire, lut quelques lignes au bas de l’un de ses parchemins, puis releva la tête, pour répondre à l’élève.


- C’est un exemple assez étrange, monsieur Sh … Shoner ? Je vous l’avoue. Mais votre question n’en est pas moins pertinente. Ce que je peux vous assurer est que même l’âge de ce pauvre animal a des répercutions sur les caractéristiques de votre baguette. Ensuite, c’est, et je vous en offre mes excuses, au-delà de mes compétences. J’ai une grande connaissance sur les végétaux ; je n’ai que des bases sur les animaux. Peut-être pourriez-vous demander des précisions à monsieur Lival ? Enfin, nous …


Tout à coup, la porte de la Serre °1 s’ouvrit. Un jeune Serpentard entra. Mateo resta tout d’abord immobile. Puis, une poignée de secondes plus tard, il haussa les sourcils, et tourna lentement la tête vers le retardataire. Celui-ci s’adressa à son professeur, de façon très calme.


- Bonjour Monsieur. Veuillez excuser mon retard, étant nouveau, je me suis égaré dans les couloirs de Poudlard.


- Espérons que cela ne se reproduira pas. Bienvenue en cours, tout de même.


Quelque peu désorienté, le jeune professeur essaya de se rappeler ce dont il parlait. Il adressa alors un regard interrogateur à l’élève à qui il parlait avant, puis se replongea quelques instants dans ses parchemins. Enfin, quelques idées concernant ce qu’il disait et ce qu’il allait dire lui revinrent en tête.


- Pour en revenir à ce que nous disions … Peut-être pourrions-nous le demander à l’homme que nous allons avoir la chance d’accueillir ? Il risque d’arriver d’une minute à l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Chris Aaron Bennet
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Chris Aaron Bennet, Mer 5 Mai 2010 - 23:30


*spaff* c’est le bruit que fit un oiseau, cet imbécile d’emplumé voletait et pour dieu sais quelle raison, il a foncé tout droit sur une des serres de botanique. Enfin quelque part cela aida bien le professeur d’enchantement car si l’oiseau ne lui avait « indiqué » qu’il y avait une vitre devant lui, ce serait lui qui aurait perdu tout sa crédibilité ! Et oui que voulez vous Matéo Aendal ne lésine pas sur la propreté de ses carreau. Peut-être prend-il un malin plaisir à voir ses élèves de cogner contre ses serres chaque jour ! En tout cas Chris trouverait ça divertissant !

Le sourire aux lèvres, il se décala et ouvrit la porte sans frapper ! De toute façon a quoi bon frapper, Matéo regardait déjà a travers les vitre et semblait avoir aperçu l’intervenant spécial de son cours. Chris passa la porte, il était habillé assez cool, enfin comme à son habitude ! Il n’aimait pas porter des robes de sorciers, car :
-Première raison : on ressemble tous a des sacs dedans.
-Seconde raison : Le noir ça attire le soleil et il fait chaud !
-Troisième raison : il n’aime pas !


Donc revenons à nos moutons, ou plutôt à nos baguettes ! Oui Chris Bennet était vendeur chez Ollivander (notez la rime). Alors qui mieux que Renault peut réparer votre Renault qu’un vendeur/fabricant de baguettes peut parler de baguettes ? Peut-être la baguette elle-même, enfin si la nature, ou plus son créateur, décide de la munir d’un orifice buccal ! C’est donc pour cette raison que le professeur de Botanique avait réussit à coincer celui d’enchantements dans la salle des profs. Chris dans sa grande générosité avait accepté d’intervenir. Bon ce que l’histoire ne dit pas c’est que quand on te menace avec une mandragore qui hurle dans tes oreilles et un filet du diable qui te serre les mollets, tu n’as pas intérêt à refuser !
Et voila pendant qu’on parle de pierrepoljak, Chris Bennet est finalement arrivé face à la classe, aux coté de Matéo. Le jeune asiatique avait salué Mateo, puis après que les deux sorciers aient échangé deux trois mots, le maitre des plantes laissa la classe aux mains de son collègue ! Non pas qu’il sorti de la serre, il laissa juste Chris finir le cours ! Ce dernier justement scruta la salle pour observer s’il connaissait des visages connus ! Oui quelques uns étaient inscrit à son cours, d’autres avaient était croisés à la boutique. Grosso M*rdo il connaissait, au moins de vue, chacun des élèves de la classe, et ça devait être réciproque ! C’est vrai après tout ! Qui ne connait pas le grand Chris Bennet ? Ah peut être toi là bas ! Bon alors pour ceux qui sont ignorant de la grandeur ( ?) du Jeune Bennet, l’intervenant décida de faire une petite présentation de sa personne !


« Salut tout le monde ! Bon pour ceux qui ne me connaissent pas… ils ne doivent pas être nombreux, ajouta-t-il à mi-voix, je suis Chris Bennet, appelez moi comme vous le souhaitez, mais en restant dans la limite du raisonnable ! J’ai croisé la plus part d’entre vous en cours d’enchantements, car oui j’enseigne cette superbe matière ! (un peu de pub ne fait jamais de mal !) Et aussi, je suis Vendeur chez Ollivander’s ! Donc que ce soit en cours ou dans la boutique je pense que vous m’avez déjà rencontré ! »

Chris se retourna et se rendit compte que le tableau de Mateo n’était pas le même que le sien ! Ses paroles ne s’inscrivaient pas en même temps qu’il les débitait hors de sa bouche. Alors tout naturellement, il se retourna et le pointa de sa baguette magique ! Une légère lumière blanche sorti de celle-ci est alla heurter délicatement le tableau avant de disparaitre. Avec la disparition de cette lueur, l’identité de Chris s’affichait en lettres capitales blanches. Voila une chose de faite, il pouvait donc poursuivre, et en plus la nature fait très bien les choses il avait désormais sa baguette en main.

« Alors Mateo, votre prof’, m’a vite fait expliqué ce que vous venez de voir ! Moi je suis ici en complément d’information ! Donc les baguettes magiques, et leur bois ! Effectivement tout les bois ont des préférences magiques, j’entends par là qu’une baguette en merisier sera meilleure en métamorphose qu’une baguette en houx ! Chris fit une petite pause, afin de laisser les étudiant prendre des notes s’ils le désiraient, puis il reprit. Mais attention je ne dit pas si j’ai une baguette de merisier j’arrive à faire une super maxi métamorphose alors que je n’y arriverais pas avec le houx ! Au contraire je peux exceller avec du houx et ne rien être capable de faire avec du merisier ! Le sorcier joue un rôle majeur la dedans ! Si le sorcier est incapable de lancer un sort correctement l’affinité de sa baguette d’y fera rien de plus ni de moins ! »

Et voila ! Ça c’était fait ! Qui aurait pu penser qu’on pouvait se reposer sur une baguette ? Chris espérait qu’ils auraient compris ce point là, car c’est l’un des plus faciles ! Devait-il continuer son discours et attendre les questions à la fin de son monologue ? Ah non autant mettre une cassette audio dans un lecteur moldu plutôt qu’il se déplace, si tel était le cas ! Alors il vérifia que le tableau n’avait pas fait n’importe quoi… Les grands points étaient inscrits, c’était le principal !

« Des questions ? »

Il espérait bien qu’il y aurait des questions, que ce soit des questions idiotes a intelligente, Chris prendrait plaisir à y répondre, soit pour renseigner l’étudiant, soit pour ridiculiser l’autre avec sa question niaise !


Dernière édition par Chris Bennet le Jeu 6 Mai 2010 - 17:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atrion Aweness
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Légilimens




Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Atrion Aweness, Jeu 6 Mai 2010 - 10:28


Atrion venait tout juste de sortir ses affaires quand la porte de la serre s'ouvrit de nouveau. *Un autre retardataire ?* Il se retourna et vit celui qui lui avait vendu sa baguette entrer d'un pas assuré dans la serre. L'héritier Aweness connaissait aussi le jeune homme pour s'être inscrit dans son cours d'enchantements. Au début il se demandait ce qu'il venait faire ici. Puis il se tourna vers le professeur de botanique pour voir quelle serait sa réaction ; son regard tomba sur ce qui était au tableau, qu'il n'avait pas encore eu le temps de lire. La déduction logique fut rapide :

*Sans doute l'intervenant extérieur.*

Celui-ci était arrivé à la place de Monsieur Aëndal et observait maintenant son public. Une fois qu'il eut fait le tour des visages, il se présenta rapidement, et Atrion n'apprit pas grand chose à part que le professeur semblait très à l'aise. Trop à l'aise ? Chacun sa méthode. Atrion pour sa part préférait l'autorité sage qui semblait se dégager de Maître Aëndal plutôt que la franche camaraderie qui émanait de Chris.

Suite à cela, Chris lança un sort au tableau avant de se lancer. Le jeune serpentard prit note consciencieusement sur son parchemin, et sa plume s'arrêta de griffonner quelques instants après que Bennet eut fini son discours. Ce dernier ajouta :

« Des questions ? »

Évidemment, Atrion en avait. Avant de prendre la parole, il relut en diagonale ce qu'il venait d'écrire. Sa seule appréhension venait du fait qu'il poserait peut-être une question qui avait déjà été posée avant qu'il n'arrive. Mais il dépassa cette broutille, puis dit d'une voix calme et suffisamment forte pour que la classe entière puisse en profiter :

Monsieur Bennet, au-delà du principe fondamental selon lequel c'est le sorcier qui fait la baguette et non la baguette qui fait le sorcier j'ai quelques questions concernant les arbres à baguette. Il marqua une petite pause, le temps de chercher les mots exacts pour exprimer sa pensée :

Vous dites qu'une baguette en merisier serait plus... apte aux métamorphoses qu'une baguette en houx. Soit. Mais pourquoi ? Est-ce du aux caractéristique même de l'arbre ? Rigidité, épaisseur de l'écorce ou taille des racines ? En effet, j'aimerai savoir comment connaitre les incidences de tel ou tel arbre sur une baguette. Est-ce que... Il leva les yeux à la recherche d'un exemple pour illustrer son idée, est-ce que par exemple une écorce épaisse entrainera une facilité dans les sorts de protection ? Ou bien au contraire, est-ce que chaque arbre à ses propres caractéristiques magiques, indépendamment de ses caractéristiques « physiques » telles que l'épaisseur de son écorce, la couleur de son feuillage ou encore sa hauteur ?

Le jeune Aweness regardait le professeur/vendeur dans l'attente de sa réponse. Il n'avait aucun stress concernant sa réaction, et son regard et son allure, qui se voulaient posés, donnaient surtout une impression de désinvolture et de nonchalance arrogante.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Actarius Bright, Jeu 6 Mai 2010 - 17:18


Confortablement installé sur le banc, Perceval se contentait d'écouter sans grande présence le cours donné par le professeur Aëndal. Ce n'est pas qu'il s'ennuyait, non! Il était tout juste pressé de passer à la partie la plus intéressante du cours; les questions et les réponses éventuelles que donnerait le professeur ne l'intéressait pas, du moins, pour l'instant.

Après avoir écouté et mentalement enregistré les explications du professeur, chose qu'il voyait pour la énième fois, il dût encore supporter les questions de deux autres élèves; l'un de sa maison et l'autre de Gryffondor, vu son blason. Les deux questions posées étaient loin d'être idiote mais elles n'intéressaient pas encore le préfet de Serpentard.

A peine la question du Serpentard posé qu'un nouvel élève, de la maison de Serpentard, arriva. Ce jeune homme aux cheveux blonds ne semblait pas le moins du monde gêné par le fait qu'il soit arrivé en retard et qu'il ait interrompu un échange de la plus haute importance pour certains des élèves présents dans la salle de classe. Perceval décelait une certaine fierté dans l'attitude du jeune nouveau; fierté qu'il avait lui-même porté lors de son arrivée maintenant lointaine à Poudlard.

Bref, s'arrachant à ses pensées et écoutant plus sérieusement le professeur de botanique, il se sentit impatient de découvrir la personne qui devait arriver. Quelle était cette fameuse personne qui en connaissait beaucoup sur les baguettes au point qu'elle soit appelée à assister un professeur de botanique
dans son cours même?

Qui arriva une énième fois dans cette salle de classe? Non! Pas Chris!! Perceval réprima un rire; sa pensée alla se balader sur un terrain qui n'avait strictement rien à voir avec la botanique, les crousti****. M'enfin, vous n'êtes pas obligé de comprendre.

Donc, le jeune Actarius écouta plus intéressé que jamais les explications fournies par l'ancien Serpentard puis ensuite celle du dernier "né". Perceval aurait bien demandé à quoi pouvait lui servit sa question, mais il attendit que le professeur-assistant-vendeur-fabricant de baguettes réponde avant de prendre la parole puis de se taire; sa question n'était pas de grande importance pour le moment et il semblait connaître la réponse.

*Poisson...*
Revenir en haut Aller en bas
Chris Aaron Bennet
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Chris Aaron Bennet, Dim 9 Mai 2010 - 0:14


Des questions ? Bizarrement comme partout ces deux mots avaient un étrange pouvoir sur les élèves, quels qu’ils soient. Il n’y avait jamais beaucoup de questions, certains plongeaient subitement leur tête dans leur livre, ou leur parchemin. Ah lala comme si Chris ne savait pas que c’était pour éviter le regard du prof, et faire semblant d’avoir compris ! Lui-même faisait exactement la même chose durant sa scolarité, comme le dit le vieux proverbe, ce n’était pas aux vieux singes qu’on apprenait à faire des grimaces ! Toujours pas de main en l’air, Chris commençait à désespérer, il jeta un coup d’œil furtif a Mateo qui ne disait rien, et attendait patiemment la suite du cours, ou une question. Chris n’arrivait vraiment pas à comprendre comment il pouvait rester aussi calme face à des étudiants qui ne semblent pas intéressés. Chris essayait de faire passer le temps, en se promenant dans l’allée centrale entre chaque table, espérant qu’au détour de sa marche un élève l’interpelle.

Et ce fut chose faite, un jeune serpentard leva la main. Le professeur d’enchantement l’invita à prendre la parole, et ce dernier d’une voix calme mais forte posa sa question. Chris fronça les sourcils… et écouta avec précision la question posée par ce jeune homme. Chaque mot… Il marquait des courtes pauses, et à chaque fois où Chris ouvrait la bouche pour répondre à sa demande, ce dernier reprenait son discours, empêchant qu’un moindre mot ne sorte de la bouche de l’intervenant. Enfin c’était loin de déplaire au jeune professeur, lui qui attendait une question, il était servit. Une demande structurée illustrée d’exemples. C’était pas mal….
Lorsque que le serpentard eut fini de débiter son paragraphe, Chris était revenu face à la classe et regarda rapidement la liste des présents avant de répondre…. Ce jeune homme était….


« Bien Monsieur Aweness, Justement votre question m’invite au point suivant ! N’allons pas trop vite en besogne, la réponse va venir ! »

Si ça mémoire ne lui faisait pas défaut, il avait vendu sa baguette à se jeune homme ! Il avait eu une drôle de sensation en le voyant arriver, quelque chose de bizarre, un peu comme un sentiment familier. Un peu comme si Chris s’était servit lui-même avec quelques année d’écart. Une forte ressemblance au niveau de ce qu’il dégageait a son âge. Enfin bon. Cela était pourtant utile que Atrion Aweness soit présent, il allait lui servir d’exemple !

« Comme Atrion l’a demandé la nature du bois, ses caractéristique ont-ils un impact sur l’affinité de la baguette ? Chris marqua une légère pause, le temps de structurer ses propos. A cette question, Mr Aweness je me vois obligé de répondre négativement ! Une baguette indépendamment de son bois, son constituant, et sa taille, aura une affinité différente ! Et ce bien sûr même si la bois de deux baguette provient d’une même source. »

Il sorti sa baguette, elle était faite de bois de rose, d’un crin de licorne noire et mesure 26.5 cm, il la fit tourner rapidement entre ses doigts, puis regarda Le serpentard, toujours le même, Atrion.

« Vois-tu Atrion, ta baguette est faite de Rose, je peux te dire, comme c’est moi qui l’ai conçue, que le bois de ta baguette et de la mienne provienne du même échantillon. Et pourtant, elles sont différentes ! Non pas que la mienne vienne du tronc et la tienne d’une branche, comme je l’ai dit cela n’influence pas la baguette. On peut dire que chaque baguette à son âme, son savoir. A chacune que j’ai pu forger, j’ai appris des choses sur elles, aussi bizarre que cela puisse sembler, chacune à son propre pouvoir. Bien sûr le bois, comme le composant joue un rôle dedans….. »

Chris, regarda sa baguette, et se rappela vite fait tous ce qu’il venait de dire, pendant un instant ça lui sembla brouillon comme explication, et au tableau, les mots inscrit ne sonnaient guère mieux…Il fallait donc effacer tout ça. Une fois que ce fut chose faites, il regarda à nouveau l’assemblée, puis se dit qu’il était en train de casser tout le cours du professeur Aendal, deux points de vue différents sur les baguettes, une étude plus théorique face à une pratique…Il jeta un coup d’œil au professeur, puis reprit :

« Admettons vous avez deux baguettes identiques, même bois, constituant, taille, il est quasi-certain qu’elles aient des affinités différentes ! Évidemment vous aurez toujours une chance pour que deux baguettes de composition proche, ou identique, aient une même affinité. Donc pour répondre à votre question Mr Aweness, que le bois d’origine soit dure, avec beaucoup d’écorce ou non n’influencera pas son affinité. »

Un exemple sauta a l’esprit de Chris, On parlait de bois depuis le début du cours, mais au magasin il existant des baguettes qui n’étaient pas faites en bois, et pourtant cela ne leur retiraient pas le titre de baguette.

« Pour ceux qui ont déjà feuilleté le catalogue d’Olli, vous remarqueraient que nous ne proposons pas que des baguettes en bois ! Or, Argent, Cristal…. Ce n’est pas du bois. Donc je m’excuse de dire ça, et de surement foutre en l’air le cours de Mateo, mais le bois n’influe pas ! »

Des remords ? Non Chris n’avait aucun remords face à ce qu’il venait de dire ! Ils avaient désormais deux avis différents, à eux de prendre celui qui les intéressait ! Il attendait quelques réactions de la part des élèves, et pourquoi pas de Mateo. Quelque chose d’autre vint troubler rapidement a l’esprit de l’ex-serpentard…. Chris qui fou en l’air les théories d’un poufsouffle, les choses n’ont pas tant changées que ça en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Atrion Aweness
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Légilimens




Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Atrion Aweness, Dim 9 Mai 2010 - 10:26


Atrion avait été très étonné par la réponse de Bennet. Comme beaucoup, le jeune blond avait des intuitions concernant les baguettes magiques. Elles s’étaient toutes révélées fausses. Il se faisait ces réflexions tout en griffonnant, pour enregistrer ce qu’il avait compris à l’écoute. En effet, il avait quelques facilités intellectuelles. Après tout, ne va pas qui veut à Serpentard.

Quand il eut fini d’écrire, il relut tout de même ses notes attentivement. Le plus surprenant était le fait que la théorie du spécialiste allait à l’encontre de celle du professeur. Entre les deux, laquelle choisir ? Il ne pouvait pas vraiment déterminer quelle était la plus plausible : son retard ne lui avait pas permis d’entendre une once du cours d’Aëndal. Mais peut-être n’y avait-il pas totale contradiction. Juste une complémentarité ambigüe, à éclaircir.

Quoiqu’il en soit ce que leur disait l’intervenant n’était pas si facile que ça à assimiler. Cela impliquait tout un tas de choses. Il posa sa plume et se gratta le menton.

*Le bois n’a donc aucune influence sur la baguette.* Sa main vint plier doucement sa lèvre inférieure, autre tic de réflexion. *Même si elles sont de compositions identiques, leurs affinités ne seront pas similaires. Ce qui signifierait que…*

-Seule le fabricant peut connaître les propriétés et affinités de la baguette, continua-t-il à voix basse.

Cela voulait aussi dire que chaque baguette avait ses propres affinités, quelque soit leur composant. On pouvait ainsi transposer les baguettes au monde humain, où chaque individu a sa propre personnalité. Et, de la même manière qu’il est très difficile pour un humain de déterminer la provenance de sa personnalité – éducation, caractère, environnement familiale, scolaire ?–, il était très difficile pour une baguette d’expliquer d’où venaient leurs affinités.

Même s’il pensait avoir fait le tour du problème, et compris complètement les paroles de Benett, il avait encore quelques questions. Est-ce qu’un expert en baguette qui n’a pas fabriqué la baguette peut déterminer au toucher, et à la connaissance des composants, les propriétés de la baguette ? Est-ce qu’il n’existe pas de plus grandes chances pour que deux baguettes identiques aient des propriétés identiques, que pour deux baguettes différentes ?

Il les garda cependant pour lui quand, relevant sa tête, il s’aperçut que l’intervenant semblait vouloir laisser parler le professeur. Une confrontation des théories. Yaurait-il antinomie ou complémentarité ?
Revenir en haut Aller en bas
Framboiise
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Transplanage
Animagus : cheval (Frison)


Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Framboiise, Jeu 13 Mai 2010 - 22:59


Mateo semblait satisfait que Framboise s’intéresse à son cours. Ainsi, il lui répondit de manière très complète :

- Nous avons là un exemple assez explicite, c’est une chance. Le noisetier est un arbre souple, de taille plutôt petite. Le type de noisetier avec lequel votre baguette a été créée peut très légèrement modifier ses caractéristiques, mais voici une explication relativement exacte : Puisqu’il s’agit d’un bois souple mais non moins résistant, nous pouvons … Affirmer que votre baguette est assez … Polyvalente dans le rapport entre enchantements de défense et d’attaque. Ce qui va la différencier de bien des autres est cet aspect ci : Les branches du noisetier étaient dans le temps très utilisées pour détecter la présence d’eau. Ce phénomène, soupçonné d’avoir un rapport avec une certaine magie, se répercute sur les capacités des baguettes. Vous devriez donc avoir des facilités avec les sortilèges en rapport avec tout ce qui est de l’ordre du minéral, comme « Aguamenti », « Glacio » … De plus, nous pouvons souvent trouver des rapports entre les caractéristiques de nos baguettes et notre propre identité psychologique, si je puis dire.

Il s’arrêta un court instant, puis ajouta quelques mots.

- J’espère que mon explication vous convient, mademoiselle Avalon.

Elle sourit puis hocha la tête mais elle fut cependant tentée de poser une autre question ; elle se ravisa. Elle se dit qu’elle la lui demanderait à la fin du cours car, à peine eut-il finit son explication, qu' un autre élève, Kevin, posa une autre question. Ainsi, le cours continuait. Cependant Framboise se demandait quelles caractéristiques sa baguette avait comme rapport avec sa « propre identité psychologique ».

Un élève arriva en retard puis ce fut autour de Chris, le professeur d’enchantement, de pénétrer dans la Serre n°1. Celui-ci semblait très à l’aise, cela devait donc être lui « l’intervenant extérieur » se dit Framboise. En fait, il semblait bien trop décontracté pour un professeur qui s’adressait à une classe. Peut-être était-ce parce que ce n’était pas son cours ? Alors qu’il se faisait une publicité pour son cours comme pour son autre métier : vendeur. * Chris est vendeur chez Ollivander’s ? * Ça, Framboise ne le savait pas, d’autant plus que quand elle avait acheté sa baguette, c’était Sara, qui n’est autre que la compagne de Chris, qui l’avait servi.

Pendant que Chris complétait les dires de Mateo, Framboise attrapa sa plume, la trempa dans son encrier puis continua d’écrire sur son parchemin. Ce qui l’aida à prendre ses notes ce fut les points principaux de la tirade de Chris qui s’affichaient au tableau directement. Elle ne savait pas si Mateo s’ennuyait ou si Chris le dérangeait par son trop plein d’assurance ou s’il avait tout simplement envie de prendre la parole mais en tous cas, il ne semblait pas être à son aise. Ainsi quand Chris demanda s'il y avait des questions, un élève, le retardataire, prit la parole et posa sa question au vendeur de chez Ollivander’s. La question de l’élève et la réponse du professeur étaient toutes deux très intéressantes et Framboise semblait réellement passionnée par ce cours. Cependant, Mateo semblait vraiment effacé, ce qui fit mal au cœur à Framboise. C'était son cours quand même ! Bref, et qui surprit vraiment Framboise ce fut les derniers mots prononcés par Chris :

Donc je m’excuse de dire ça, et de surement foutre en l’air le cours de Mateo, mais le bois n’influe pas ! »

Elle regarda successivement, surprise, Mateo puis Chris et encore une fois Mateo. Son regard resta fixé sur Mateo, il semblait mal à l’aise. C’était son cours ? Pourquoi est-ce que l’ex Serpy prenait-il autant de place ?

- Le cours porte sur l’influence du bois non ? Je ne pense pas que Mateo ait dit qu’il n’y avait que le bois qui influençait les qualités d’une baguette ? A moins que je me trompe ?

Il est vrai qu’elle avait répondu assez froidement et sans s’en rendre vraiment compte, mais Framboise se radoucit et sourit :


- C’est Sara qui s’est occupé de ma baguette, que peux-tu en dire ? Elle est en noisetier (et oui c’est du bois !) est constituée de venin de serpent et d’un cheveu de Vélane et mesure 30, 81 cm.


Framboise devait en fait paraitre lunatique. Ce qu'elle avait l'impression c'est que les deux professeurs avaient deux visions différentes, deux théories qui pouvaient peut-être être complémentaires ? (Après tout..) En tous cas elle appréciait ce cours et les deux professeurs de manière générale. Ce qui la dérangeait à ce moment là, c'était la gêne de Mateo.

[HRPG : Chris, ne crois pas que je te déteste, je mets juste un petit peu de piment Smile Bisous ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Chris Aaron Bennet
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Chris Aaron Bennet, Ven 14 Mai 2010 - 19:10


Après mure réflexion, les élèves pouvaient penser que ce que venait de dire Chris pouvait être une pique destinée au professeur de Botanique. Seulement, ce n’était pas le cas. Une grande divergence de point de vue, si seulement Mateo avait briffé son collègue avant de l’inviter à intervenir cela ne se serait peut être pas passé de cette manière…. Quoique…..Chris n’avait pas la prétention de tout savoir sur le sujet, enfin un peu quand même, mais son expérience dans les baguettes était plus grande que l’expérience de Mat’ dans l’enseignement de la botanique. Depuis sa sixième année il travaillait chez ollivander’s comme apprenti au début, alors qu’il doutait que le jeune Aëndal se destinait déjà a l’enseignement de cette matière. Donc si l’expérience était en jeu, Chris le battait surement à plate couture.
Désormais il attendait son intervention, des réponses aux propos tenus par le jeune vendeur. Il détourna donc son regard de la classe qui semblait ébahi devant les dernières paroles de l’intervenant :
« Donc je m’excuse de dire ça, et de surement foutre en l’air le cours de Mateo, mais le bois n’influe pas ! ». D’ailleurs Mateo se levait de son bureau, pour prendre la parole. Un léger murmure se fit entendre, dans la serre. Chris se demanda s’il s’agissait d’un élève timide qui n’osait parler trop fort. Mais en cherchant la provenance du murmure, il se dit qu’il s’agissait surement d’une pensée traduite à l’oral par l’un des élèves. Rien de bien grave.

Alors que Mateo était maintenant à ses coté et regardait son collègue pour l’indiquait qu’il allait prendre la parole, une main se leva dans l’assemblé, la jeune demoiselle Avalon voulait poser une question. Le professeur de Bota’ lui donna la parole. Tout deux écoutèrent sa question. Il s’agissait d’une interrogation destinée à Chris, sur un ton assez froid. Chris esquissa un sourire à la commissure de ses lèvres. Framboise Avalon était-elle une adoratrice de Mateo, n’appréciant pas la théorie qui était tout a l’opposée de celle de son professeur préféré ? Peut-être. Enfin si tel était le cas, c’était un grand manque de gout, Chris était bien plus sexy et mignon que le poufsouffle à la tignasse rouge… Que voulez-vous, les gouts et les couleurs ne se discutent pas, il faut de tout dans la nature. Le mauvais gout est une chose de la vie, il faut faire avec !

Chris allait donc répondre à sa demande, mais elle n’avait pas fini de parler. Sur un ton plus amical, surement pour faire oublier la froideur de sa question, elle demanda des informations sur sa propre baguette. Noisetier, venin de serpent et Vélane…. Avant de lui répondre, il fouilla dans sa mémoire était-ce lui qui avait confectionné cette baguette ? Non cela ne lui rappelait rien. Mais les composants le fit sourire, c’était surement Ismaël qui l’avait conçue, cela lui correspondait bien, Venin de serpentard, rappelant qu’il est fourchelangue, et cheveux de Vélane pour son intérêt pour les jolies filles.
Sur un ton pas très aimable, rappelant le sien au par avant Chris répondit donc à la question de la gryffondor.


« Mademoiselle Avalon, il est vrai que le cours porte sur l’influence du bois sur une baguette, seulement ne pensez vous pas que tout avis est bon à prendre ? Il marqua un coutre pause, puis continua. Mateo et moi-même n’avons pas la même expérience, une approche théorique qui se heurte à une approche pratique. Ceci dit, je n’étais pas présent lors du commencement du cours, donc je ne peux pas dire ce que vous a dit votre professeur durant mon absence, je connais juste les grandes lignes. »

Peut-être Mateo voulait ajouter quelque chose, mais il continuait à se taire, au coté de Chris, il semblait réfléchir à ce qu’il allait annoncer pour continuer le cours. Et puis le serpentard n’avait pas encore répondu à la seconde interrogation, celle portant sur la baguette de Miss Frambi. Ce qu’il fit ensuite. D’ailleurs il y ajouta une pointe d’ironie.

« Ta baguette, c’est Chou qui te l’a vendue ? Le vendeur n’influence pas la baguette, si c’était là ta question. Un petit rictus accompagna cette phrase. Plus sérieusement, je ne peux pas te dire grand-chose sur celle-ci, ce n’est pas moi qui l’ai conçue. Je rajouterais même qu’un fabriquant n’est pas toujours conscient de l’affinité d’une baguette. Le sorcier qui la possède peut le savoir, le sentir, cela dépend de la ‘volonté’ de celle-ci. »

Avec ses paroles Chris se disait que chacun des élèves allait se mettre en quête de l’affinité de sa baguette. Découvrir par eux même, sans se baser sur les théories du bois.

Pendant se temps Mateo écoutait la réponse, il fallait que le professeur intervienne, le que regard de Framboiise lui adressait semblait gêné, gênée pour lui. Peut être sentait-elle qu’il était lui aussi gêné par ce que depuis un certain moment, depuis l’arrivée de Chris, il ne disait rien, lui qui d’habitude a toujours tant de savoir a partager. Non ce n’était pas ça Mateo écoutait comme les élèves les explications de son collègue. Mais maintenant que Chris avait finir de parler, enfin pour un petit moment, car il n’y avait pas d’autres de questions, il se tourna vers le professeur d’enchantements, et demanda son approbation pour intervenir, ce qu’il fit d’un signe de tête.

« Vous avez dit, monsieur Bennet, que l'endroit de l'arbre où on a
taillé la baguette
n’influence pas sur les capacités de celles-ci. Or, vous dites que chacun de ces objets à sa propre 'âme' ... N'est-ce pas justement le fait
qu'elles ne puissent être taillées au même endroit d'un même arbre - en toute logique - qu'elles possèdent une 'âme' différente? Je pense m'être mal exprimé concernant ce point; je pense aussi que nos deux explications se rejoignent, bien que la votre soit sûrement plus pertinente.
"

Mateo marqua une courte pause avant de reprendre.


« En tant que professeur de Botanique, je ne pouvais pas me permettre d'aborder les autres matériaux, tels que l'or, l'argent ... Néanmoins, je vous remercie au nom de ma classe pour vos explications dessus. Mateo sorti sa baguette a son tour puis adressa quelques mots à destination de Chris. Vous féliciterez Sara pour celle-ci. Une vraie merveille. »


Mateo venait de féliciter la compagne de Chris pour le travail effectué sur la baguette, mais Bon Il ne savait pas que c’était Chris qui l’avait fait, il hocha de la tête, et sourit comme si de rien était. Mateo Fini par se retourner vers le reste de sa classe, et reprit, sur un ton un chouilla solennelle aux yeux du vendeur.

"La réalité est une chose. La vérité en est une autre. La perception en est une troisième, souvent distincte. Veillez donc à toujours faire la synthèse de
plusieurs explications, et remettre des faits en cause s'ils ne sont pas cohérents."


Chris quant à lui n’en trouva rien à redire sur cette conclusion. Mais une idée lui traversa l’esprit, comme se cours semblait les intéresser et que les baguettes magiques sont un sujet passionnant, il pouvait toujours leur faire une proposition.

« Vu que vous avez l’air assez intéressé par le sujet, une idée m’est venue. Si jamais vous désirez voir comment on fabrique une baguette, vous pouvez toujours me demander à assister à une fabrication. Je vous demanderais juste de prévenir avant pour mettre au point un rendez vous, donc soit dans mon bureau, vous savez ou il se trouver, soit en passant a l’appartement, aile Est, cinquième étage ! »

Il attendrait avec un certain plaisir la venue d’un ou de plusieurs élèves, en espérant qu’ils osent le lui demander.


[Rp Combiné sur demande de Mat’ donc avec son accord !]
Revenir en haut Aller en bas
Lily Clark
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus Chat noir


Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Lily Clark, Dim 16 Mai 2010 - 11:52


Comme Lily l’avait subodoré, c’est un des vendeurs d’Ollivanders qui fit son apparition dans la serre. Il s’agissait de Mr. Bennet, également professeur d’enchantements. Celui-ci prit la place de Mr.Aëndal durant plusieurs minutes, tandis que le vrai professeur s’effaçait, laissant parler son collègue. Leurs approches des baguettes étaient très différentes, et Lily qui avait, au départ, prit quelques notes, se retrouva rapidement perdue entre toutes ces affirmations. Certains posèrent des questions, un Serpentard que Lily n’avait jamais vu semblait particulièrement intéressé, et, comme tous les Verts et Argent, parlait d’une voix calme, mesurée, comme si c’était lui, le centre de l’attention. Bien que Serdaigle, Lily ne pouvait s’empêcher d’éprouver du respect pour la maison de Salazar Serpentard, ne pouvant nier que ses élèves possédaient vraiment une aisance, un charisme particulier.
Une Gryffondor demanda ensuite quelques renseignements sur sa baguette. Pendant que Mr. Bennet répondait, la préfète observa plus longuement sa propre baguette, la faisant tourner entre ses doigts. Elle n’en avait jamais été déçue, elle avait toujours eu un lien avec elle. Le bois était sombre, car taillé dans l’ébène. A l’intérieur se trouvait une écaille de sirène, et le tout mesurait exactement 24,24 centimètres. Parfaite.
Lily releva les yeux, Mr.Aëndal avait rejoint son collègue, et conclue par une phrase quelque peu abstraite, à laquelle Mr. Bennet ne trouva – cette fois-ci – rien à redire. Il ajouta cependant :

« Vu que vous avez l’air assez intéressé par le sujet, une idée m’est venue. Si jamais vous désirez voir comment on fabrique une baguette, vous pouvez toujours me demander à assister à une fabrication. Je vous demanderais juste de prévenir avant pour mettre au point un rendez vous, donc soit dans mon bureau, vous savez ou il se trouver, soit en passant a l’appartement, aile Est, cinquième étage ! »

Quelle sorte d’élève normalement constituer raterait un événement aussi intéressant que la fabrication d’une baguette ? La préfète s’empressa de noter dans un coin de son parchemin « Fabrication Baguette, bureau Mr. Bennet »
Revenir en haut Aller en bas
Atrion Aweness
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Légilimens




Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Atrion Aweness, Dim 16 Mai 2010 - 14:36


Apparemment il n'avait pas été le seul à être surpris par l'intervention de Bennet. Atrion regarda calmement l'intervention de la rouge et or. Elle avait du mal à contenir son émotion ; la voix était froide, et la question qui vint clore sa prise de parole sonnait comme un défi. Toutefois, le jeune serpentard ne put s'empêcher de sourire d'un coin de la bouche. Pourquoi demandait-elle à Bennet les affinités d'une baguette qu'il n'avait pas conçu ? N'avait-elle pas compris tous les sous entendus du cour du Serpento-vendeur ? Le sourire, de bannière d'ironie, était passé à flanion de satisfaction et de supériorité.

Bennet donna une réponse que Aweness connaissait déjà, et sur un ton qui était pour lui plaire. Il ne put s'empêcher d'afficher un léger air moqueur sur son visage. Mais tout cela n'était que babillage inutile, rebrassage d'informations déjà pressenties. Et cela l'ennuyait. Seule deux petites phrases, sur lesquelles il avait failli glissé, retinrent son attention :


« Je rajouterais même qu’un fabriquant n’est pas toujours conscient de l’affinité d’une baguette. Le sorcier qui la possède peut le savoir, le sentir, cela dépend de la ‘volonté’ de celle-ci. »


Voilà qui ajoutait une nuance à ce qu'il pensait. *Même le fabricant peut ne pas la connaître.* Cette révélation donnait en effet encore plus d'indépendance à la baguette. Cela semblait être un détail, mais Atrion accordait une grande importance aux détails. C'est peut-être ce qui expliquait son talent pour les potions.

Après l'échange Spécialiste-élève Monsieur Aëndal intervint, comme pour calmer les débats. Sa position était délicate. Il devait réussir à ne pas contredire son collègue, et à ne pas se contredire lui-même. Ce qu'il réussit plus ou moins brillamment en laissant une part de vérité à chacun. Aweness hocha la tête en signe de compréhension. Tout rentrait dans l'ordre maintenant.

Enfin, l'
intervenant extérieur reprit la parole pour faire une proposition qui plut tout de suite à Atrion :

« Vu que vous avez l’air assez intéressé par le sujet, une idée m’est venue. Si jamais vous désirez voir comment on fabrique une baguette, vous pouvez toujours me demander à assister à une fabrication. Je vous demanderais juste de prévenir avant pour mettre au point un rendez vous, donc soit dans mon bureau, vous savez ou il se trouver, soit en passant a l’appartement, aile Est, cinquième étage ! »
Qui pouvait ne pas être intéressé? Le serpentard regarda discrètement autour de lui et n'aperçut qu'une (très jolie) Serdaigle griffonner quelque chose sur ses parchemins. Il haussa les épaules, comme pour repousser la surprise qui l'avait un instant saisi, puis leva la main lentement et calmement tout en prenant la parole au même rythme :

Je préfère vous prévenir maintenant Monsieur Bennet, comme ça c'est fait : j'aimerai beaucoup assister à la fabrication d'une baguette magique.
Revenir en haut Aller en bas
Lileas White
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Lileas White, Dim 16 Mai 2010 - 20:50


Depuis l'arrivée de Monsieur Bennet, Mateo était quelque peu à l'écart. Cela ne le dérangeait pas le moins du monde de voir un tel intervenant ajouter des élément à la thématique abordée ce jour-là; néanmoins, il était un peu géné quant au regard des élèves sur leur professeur de Botanique. En effet, ils pourraient voir leur professeur comme quelqu'un timide, qui ne s'impose pas, qui a trop peu d'autorité. C'est pourquoi le jeune homme ajouta quelques phrases aux propos de son collègue.

Chris Bennet était un homme que Mateo appréciait beaucoup. Les deux avaient à quelques reprises discuté, le plus souvent dans la salle des professeurs, et le jeune directeur de la Grande Maison d'Helga n'avait rien trouvé à lui reprocher, en terme de sympathie, d'intelligence, et de connaissances. Le professeur d'Enchantements semblait être très sociable - ce que Mateo s'efforçait à faire devant ses collègues et élèves. Il espérait que sa vision de Monsieur Bennet était réciproque.

Après l'intervention du professeur de Botanique, l'intervenant reprit la parole, toujours aussi aisé à l'oral.


- Vu que vous avez l’air assez intéressé par le sujet, une idée m’est venue. Si jamais vous désirez voir comment on fabrique une baguette, vous pouvez toujours me demander à assister à une fabrication. Je vous demanderais juste de prévenir avant pour mettre au point un rendez vous, donc soit dans mon bureau, vous savez ou il se trouver, soit en passant a l’appartement, aile Est, cinquième étage !

Mateo, qui généralement était très attentif, que ce soit au mouvement ou aux émotions, remarqua que plusieurs élèves, visiblement intéressés, prenaient des notes. L'un d'eux, membre de la Grande Maison de Salazar, confirma même sa présence par une phrase qu'il adressa au vendeur d'Ollivander's. C'était là une occasion rêvée; le jeune professeur de Botanique s'adressa à la classe.

- Ce pourrait être là une occasion de vous informer d'avantage sur la thématique abordée aujourd'hui. Si cela ne dérange pas Monsieur Bennet, je compte y assister.

Il jeta un vif regard interrogateur à son collègue, avant de continuer, se tournant légèrement vers lui.

- J'aimerais, si vous le voulez bien, vous poser une nouvelle question. C'est assez étrange, en tant que professeur, de faire ainsi. Mais après tout, je ne suis que Maître; vous êtes Expert.

Mateo dévisagea brièvement le professeur d'Enchantements. Pendant une fraction de seconde, une scène, qu'il avait déjà vécue, lui revint à l'esprit. Il s'agissait de l'une des premières nuits en tant que directeur de Poufsouffle, dans le couloir du septième étage de Poudlard. Il avait discuté quelques temps avec son amie Sara Shake. Ils avaient entre autres parlé de Chris Bennet, le petit ami de celle-ci. Après une seconde d'absence, le jeune professeur se reprit, et posa sa question.

- N'y a t-il pas une manière d'influencer les caractéristiques d'une baguette en modifiant celles de l'arbre dans lequelle elle sera taillée, à la naissance de celui-ci? J'ai, pendant plus d'une année, étudié ce cas sur certains objets magiques. Mais comme les baguettes sembles se détacher de cette généralité ...

Mateo contourna, de son habituelle démarche lente et discrète, les tables positionnées en "U", et s'arrêta au bout, derrière quelques élèves, face au professeur. Il était préférable pour ses élèves que Chris Bennet s'adresse aussi à eux. La question posée était, certes, pour ses recherches personnelles, mais aussi pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Molly Clark
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Animagus : Cheval Palomino



Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Molly Clark, Lun 17 Mai 2010 - 11:06


Molly avait écouté le cour depuis le début sens trop bronché assit confortablement sur sa chaise de cour les bras croisé et les jambe allongé sous la table avec les pied aussi croisé le cour avait l’aire de passionné suffisamment de monde elle n’avais donc pas besoin de rajouté son grain de sel a cette belle entreprise comme dirait son grand-père. Pour lui les cours était comme de grande entreprise sens ouvrier considérer a l’heure actuelle par des élèves elle ne pouvait tourner. Après tout il n’avait pas tord, mais étant donné que Framboise et deux Serpentard prenaient la paroles a tour de rôle elle se dit que s’était suffisant a gérer pour Matéo. Celui-ci leur dit qu’un expert allait les rejoindre afin que l’on comprenne mieux le fonctionnement de nos baguette. L’intervenant ne mit pas très longtemps a venir un bruit atroce d’oiseau se crachant sur les vitre de la serre ce fit entendre Molly se retourna donc et vit entrée Chris un de leur professeur, elle le salua d’une signe de la tête et celui-ci vient rapidement se positionné dans le centre du U que les élèves se trouvaient installé.

Il se présenta, la jeune rouge et or ce demandait pour qu’elle raison il se donnait cette peine car tout le monde devait le connaître m’enfin sûrement que sa faisait partie pour lui de la politesse, et la jeune femme garda donc pour elle ses commentaires sur la question. A la fin de leur présentation il leur précisa qu’il faisait partie des fabriquant de baguette de chez Ollivenders, sa s’était pour Molly un plus grande nouvelle qui la fit se redressé sur sa chaise, car elle s’était un peut allongé pour pouvoir regardé le plafond de la serre. Quand elle même avait été cherché sa premier baguette ce n’était pas lui et sa second cela avait été une jeune femme qui lui avait donnée, que voulez-vous le cour devenait a ses yeux peut-être intéressant. Après un cour instant ou les deux professeur accordait leur violon, sur ou en été le cour chris reprit la parole pour expliquer que la baguette n’était pas forcement meilleur suivant le bois donc elle était faite, s’était le sorcier et la baguette qui créait la magie et pas uniquement la baguette. Il fit un petit exemple afin que les élèves réunit puisse bien comprendre. Puis il fit une pose et quand il reprit la parole une fois qu’il fut sur que tous les élèves avaient bien digérer ses parole il demanda si quelqu’un avait des questions. Franchement question bête mais bon forcement les questions fusèrent de partout.

Le premier a prendre la parole fut un jeune homme de serpentard, celui-ci résista la phrase fondamentale que la jeune rouge et or avait lu sur l’entrée du magasin d’ollivenders avant de demander au professeur si le bois avait certaine caractéristique particulière qui permettait ou non de faire de grande choses. Il rajouta quelques exemple a ses questions et en conclu ainsi attendant que le professeur lui réponde. Le professeur répondit rapidement à la question du jeune homme par un non claire et nette, apparemment c’était le tout qui faisait que la baguette était original et divers suivant les sorcier. Le professeur approfondit afin que tout le monde comprenne bien que le bois seule ne faisait rien, une fois complète chaque baguette avait une âme, cela tira un sourire a la jeune femme elle sortie sa baguette et la regarda un instant, « après tout pourquoi pas » se mit-elle a penser. Elle avait réagit a sa prise en main part une lumière qui l’avait entourer, comment aurait-elle pu faire cela si ce n’était pas vrai. Le professeur conclu donc en disant que le bois n’avait aucune influence, molly se mit a rire et regarda Matéo et « voilà ton cour est en l’aire mon petit père » pensa t-elle. Framboise reprit la parole et demanda a son tour si le vendeur pouvait influencé la baguette suivant l’individu, question bizarre au yeux de la jeune rouge et or mais peut-être qui ses. Chris leur répondit que rien n’influençait « la baguette une fois terminée elle est destinée a choisir donc elle même » pensa la jeune femme.

Matéo et Chris échangèrent quelques paroles que la jeune rouge et or n’assimilait pas clairement car elle était dans ses pensé mais elle revient très vite dans le cour quand Chris reprit la parole pour leur dire qu’il lui était venue une idée intéressante. Leur professeur leur proposait de partager avec lui la confection d’une baguette, Molly était très intéressé elle devait bien le dire. Elle n’avait pas posé de questions n’avait pas fait évolué beaucoup le cour mais voir un cour pratique réalisé avec un fabriquant sa s’est beaucoup plus intéressant a ses yeux. Leur professeur leur précisa qu’il leur suffisait de prendre rendez-vous avec lui et il se ferait un plaisir de leur montré ce qu’il était capable, de faire. Molly n’avait pas eu le temps de prendre la parole que le jeune serpentard qui avait animé le cour prit la parole pour dire qu’il était très intéresser par cette offre. Matéo reprit la parole pour encourager ses élèves en leur disant que sa leur ferais une occasion pour eux d’en apprendre d’avantage sur le sujet. Il n’avait pas tord, mais de toute façon les dernier mot du professeur avait attirer toute les oreilles Molly en était sur. Molly prit donc la parole a son tour brisa de son silence.

- Professeur Bennet, je pense que votre offre ne peut qu’intéresser toute personne parfaitement constitué, après tout quoi de mieux que d’apprendre sur le terrain que dans une salle de cour, Hum… sauf votre respect Monsieur Aëndal.

Le jeune professeur renchérie sur une nouvelle question. Demandant à Chris ou s’il n’y avait pas une manière d’influencer les caractéristiques d’une baguette en modifiant les composant de l’arbre avec le quelle elle serait fête. Voilà une très bonne question tien franchement, s’était bon d’avoir un expert en botanique il avait toujours de bonne idée pour relancer un cour.
Revenir en haut Aller en bas
Chris Aaron Bennet
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Chris Aaron Bennet, Mar 18 Mai 2010 - 21:30


Chris pensait avoir conclu sur le cours, en proposant une visite et en invitant les élèves qui le désiraient à assister à la fabrication d’une baguette, mais non !
A croire que Mateo voulait faire durer l’interrogatoire du jeune homme. Oui un interrogatoire, bon certes c’est un peu fort comme terme, les élève ne lui mettaient pas une lampe dans les yeux, et le frappaient pas la table pour qu’il réponde pendant que lui était menotté à une chaise, comme dans les séries moldu à suspense où les gentils gagnent tout le temps, mais quand même les questions s’enchainée à un rythme effréné ! Enfin Il avait eut un peu de répits pendant que Mateo parlait, enfin répits, les pics, que le poufsouffle aux cheveux rouges, lui envoyaient étaient assez exprimée ouvertement pour lui faire comprendre une petite rancœur a son égard. Après quoi de plus normal ? Chris n’avait-il pas défoncé la théorie du professeur ? Bon c’était avec un certain plaisir qu’il l’avait fait ! Son égo n’était pas la pour s’en plaindre, il avait un peu éclipsé le professeur qui investissait les lieux chaque jour de son savoir en même pas 15 minutes ! Bah c’était une qualité du serpentard !


Enfin bon, plusieurs élèves avaient accepté sa proposition d’assister à une fabrication, encore une manière détournée de récupérer l’auditoire, et à nouveau éclipser le professeur de Botanique. Vous savez tous qu’il ne faut pas tuer l’ours avant d’avoir vendu sa peau, ni même tué sa grand avant d’avoir hérité, et bien
Chris à oublié ce principe, car voila que Matéo revenait a la charge ! Hum…. Voulait-il reprendre le contrôle de sa classe, montrer que malgré la présence, du vendeur d’Ollivander’s, il était encore un peu là. Un regard peu amical, il qualifia Chris d’Expert, et lui maitre…. Il doit y avoir une très légère nuance entre les deux, que Chris n’avait pas saisis, car c’était bonnet blanc et blanc bonnet. Un maitre dans un domaine est par définition expert ? Sur élevant un sourcil, il regarda Mateo le dévisager. Le « maitre » de Botanique ne voulait surement pas de dévaloriser, Chris à sa place l’aurait plutôt qualifié d’amateur. En même temps quand on sait qui l’avait précédé, comment Chris pouvait-il faire pour ne pas dire que M. Aëndal n’arrivait même pas au petit orteil de sa prédécesseurs ? Certes, il y avait plusieurs raison a cela, il n’allait pas discréditer la mère de ses enfants, et est-ce que vous avez déjà subit les foudres d’une femme enceinte ? Chris lui et croyez moi, ce n’est pas joli a voir ! Enfin cela allait faire plaisir a Miss Flamby qui allait retrouver son professeur favori, au du moins de voir qu’il voulait récupérer
sa classe, d’ailleurs il lui adressa un petit clin d’œil ! (et malgré ses yeux bridé ça se voit quand il fait des clins d’œil).


Bon voila donc la question du professeur, est-ce qu’on peut modifier les caractéristique d’une baguette en modifiant celle de l’arbre ? Bonne question ! Mais la réponse rejoignait celles que Chris avait donnés plus tôt, qui elles même se rejoignaient en une seul, trois lettres, deux identiques, deux consonnes, les même, et une voyelle…. NON ! Enfin il fallait bien lui répondre, il était maintenant derrière les tables disposée en U, coté élève, d’ailleurs la démarche qu’il eu pour s’y rendre ne manqua pas de faire sourire Chris, lente, faisant voler son affreuse cape noire, et discrète, mais ça c’était raté avec ses cheveux rouge, son teint blême et sa cape noire, il était difficile de ne pas le repérer, à moins qu’il se trouve dans une
soirée déguisée du type halloween. Enfin bon revenons a nos moutons, une modification du bois modifierait-elle celle de la baguette fabriquée avec celui-ci ?


« Hum…. Effectivement, si à la naissance de l’arbre, vous le coupez pour en faire un Bonsaï, la baguette sera forcement pas très grande ! »

Il ne plus s’empêcher de rire intérieurement tant sa réponse était niaise, mais que voulez vous, il fallait qu’il se mette a niveau ! Et puis la niaiserie ne le ridiculisait pas lui, mais plutôt celui qui posait la question, comme le dit un dicton, question c*n, réponse c*n.

« Bon plus sérieusement, bien que ce soit difficile de le rester, j’ai dit, au moins 10 fois depuis mon arrivée, que le bois n’influençait pas. Donc que vous faites pousser un bouleau ou un sapin dans une zone tropicale, bonne chance à vous, cela ne changera pas ! Une essence tropicale peut avoir les mêmes aptitudes qu’une essence méridionale….Donc sur ce point la réponse est encore non ! »

Chris se posa, alors, une question bête, est-ce que les élèves comptaient le nombre de « non » qu’il avait dit depuis le début du cours, lui-même s’amusait a le faire quand les professeur avaient des tic du langage, ainsi il est arrivé a dénombrer 356 « euh » dans un seul cours…. En calculant, un cours dure deux heures, soit 120 minutes, ce qui fait un peu moins de trois « euh » par minutes ! Enfin je vous déconseille de le faire, sinon vous ne suivrez plus rien aux cours ! Revenons a nos baguettes, Chris a tendance à avoir l’esprit trop vagabond, a vagabonder dans tout els coins possible et imaginables, mais cela est très utile au détour de ses pensée il trouve le thème de son prochain cours, une question piège sur un examen et pleins d’autres choses qui peuvent aussi bien ravir, que dégouter
les élèves….


« Bon je veux bien engager la question de la greffe ! Si tu greffe une branche de pommier sur un cerisier, exemple comme un autre, si tu fabrique une baguette dans la branche greffée, elle sera reconnue comme Pommier, après peut être que les cellules auront changées à cause de l’arbre « racine » je ne suis pas biologiste ! »

Il regarda Matéo avec un petit Sourire en coin, il commençait à sécher sur le sujet, mais il avait amené un sujet intéressant qu’il n’avait pas encore évoqué dans son cours, la greffe, et auquel il serait surement obligé de répondre, vu que Chris ne savait pas grand-chose….Peut être c’était aussi un mystère pour lui aussi !

[si vous voulez un rp autour de la fabrication de baguette, je vous laisse commencer un RP chez Ollivander, sujet "atelier"!]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3

 Cours °2 : Les Arbres à Baguettes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.