AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
11 € 22 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 8 sur 17
Les Serres
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 17  Suivant
Yami Kizaki
Serdaigle
Serdaigle

Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Yami Kizaki, le  Mer 29 Jan 2014 - 20:31

La jeune fille l'observait d'un regard froid et dur.

- Qu'est-ce qu'on en a à foutre ?

Yami fronça les sourcils. Elle aurait pensé que Valentina était le genre de personne à se soucier de sa réputation. Heureusement que ce n'était pas le cas après tout, Yami n'aimait pas trop ce genre de personnes.

Elle ajouta d'une voix que Yami trouva étrangement forcée :

- On fait ce qu'on veut.


Yami se mordit les lèvres.

- Je comprends ton point de vue, mais si tu es tout le temps comme ça, je ne sais pas si ça ira... si tu me méprises je préfère ne pas essayer, même si on pourrait tirer quelque chose l'une de l'autre... je n'aime pas trop ce genre de procédé d'ailleurs.

Elle croisa les bras et réfléchit un moment.

- Hmm... on essaie, mais je veux qu'on soit d'accord : pas de bagarre, de moquerie, et on reste polies. Sinon ça va dégénérer. Qu'est-ce que tu en penses ?

Elle ajouta précipitamment :


- Je ne suis pas en train de te donner d'ordre ou quoi que ce soit, c'est pour nous deux que je dis ça. C'est un marché

Elle soupira intérieurement. Si elle devrait prendre soin de chaque mot qu'elle disait à chaque fois pour ne pas vexer la Serpentard, ça allait vraiment être génial.
Valentina S. Riddle
Valentina S. Riddle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Valentina S. Riddle, le  Mer 29 Jan 2014 - 21:14

- Je comprends ton point de vue, mais si tu es tout le temps comme ça, je ne sais pas si ça ira... si tu me méprises je préfère ne pas essayer, même si on pourrait tirer quelque chose l'une de l'autre... je n'aime pas trop ce genre de procédé d'ailleurs.

Kizaki avait repris sa voix désinvolte de mademoiselle je-sais-tout. Valentina sentit ses mâchoires se serrer l'une contre l'autre, passa sa main dans ses cheveux bouclés, puis craqua ses doigts. Il fallait qu'elle se concentre pour ne pas s'énerver comme la première fois.
Décidément, c'était vraiment la gamine qui cherchait les ennuis.

Elle ferma les yeux et expira un grand coup tandis que Kizaki ajoutait de sa petite voix caquetante :

- Hmm... on essaie, mais je veux qu'on soit d'accord : pas de bagarre, de moquerie, et on reste polies. Sinon ça va dégénérer. Qu'est-ce que tu en penses ? Je ne suis pas en train de te donner d'ordre ou quoi que ce soit, c'est pour nous deux que je dis ça. C'est un marché.

La petite naine imposait ses conditions. Valentina ricana à l’intérieur d'elle même. Imprudente.
Et c'est quoi ce délire de 'pas de moqueries' ? C'était Kizaki qui s'était foutue d'elle quand elle avait échoué pour une n-ième fois à sa tentative de métamorphoser un animal en verre à pied.

D'un ton dégagé, Valentina lâcha :


- Vaut mieux que tu me donnes pas d'ordre. Parce que moi je t'en ai pas donné au cas où tu n'aurais pas remarqué.

Voyant que Kizaki ne réagissait pas, elle ajouta, toujours les yeux fermés, et d'une voix redevenue froide :

- N'impose pas de conditions stupides. Je cherche pas d'embrouilles. Je t'engueulerai si tu ne fais pas d'efforts, comme tu auras le droit de le faire si je n'en fais pas.

Pour peser ses mots, elle s'appuya sur le bac derrière elle, et fixa Kizaki intensément.

- Si ça te pose problème, je vais pas te supplier. Arrête de tout vouloir organiser d'avance. Contente toi de faire, c'est tout. Te pose pas de questions. T'occupe pas des autres. Mais considère pas ça comme des actions irréfléchies non plus.

Elle avait prononcé ces mots d'un ton sec, mais la gamine l'énervait vraiment.

- Si tu trouves toujours des trucs à redire à tout, on ira pas bien loin.
Yami Kizaki
Yami Kizaki
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Yami Kizaki, le  Mer 29 Jan 2014 - 21:38

- Vaut mieux que tu me donnes pas d'ordre. Parce que moi je t'en ai pas donné au cas où tu n'aurais pas remarqué. N'impose pas de conditions stupides. Je cherche pas d'embrouilles. Je t'engueulerai si tu ne fais pas d'efforts, comme tu auras le droit de le faire si je n'en fais pas.
Si ça te pose problème, je vais pas te supplier. Arrête de tout vouloir organiser d'avance. Contente toi de faire, c'est tout. Te pose pas de questions. T'occupe pas des autres. Mais considère pas ça comme des actions irréfléchies non plus. Si tu trouves toujours des trucs à redire à tout, on ira pas bien loin.


Yami fronça les sourcils.


- J'aurais le droit de t'engueuler ? ... Écoute, je n'essaie pas de "tout régler d'avance" comme tu le dis, mais comment suis-je sensée te faire confiance ? Je suis inquiète parce qu'on ne s'entend pas. Je voudrais juste que nous ayons une relation cordiale. Tu as l'air de me prendre pour une petite peste insupportable, alors...


Elle soupira et entoura son livre de ses bras, se sentant plus à l'aide dans cette position. Elle baissa les yeux et fixa ses pieds.

- ... l'autre jour, dans la tour, je t'ai juste répondu aussi froidement que tu l'as fait. Ton attitude envers moi qui ne voulais que t'aider... voilà ce qui m'a énervé. Mais tu as l'air de penser maintenant que je te méprise et que je me considère supérieure à toi. Tu ne le dis pas mais je le sens. J'aimerais éclaircir les choses si tu le veux bien, c'est tout. C'est pour ça que je t'ai demandé si ça irait, parce que je sens bien que tu ne m'aimes pas... c'est aussi pour ça que j'étais étonnée que tu me demandes ça... J'aimerais qu'on soit honnêtes l'une envers l'autre.

Pour une raison qu'elle ignorait, Yami sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle se détourna de la jeune fille et retira ses lunettes pour s'essuyer les yeux. Pourquoi se sentait-elle comme ça ?

* Je ne veux pas qu'on me déteste... *

Elle soupira. Elle faisait toujours de son mieux pour aller de l'avant, se défendre et lutter, mais elle ne faisait que mettre les gens autour d'elle en colère. Et maintenant on voulait l'utiliser. Elle se sentait pitoyable.
Valentina S. Riddle
Valentina S. Riddle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Valentina S. Riddle, le  Mer 29 Jan 2014 - 21:55

- J'aurais le droit de t'engueuler ? ... Écoute, je n'essaie pas de "tout régler d'avance" comme tu le dis, mais comment suis-je sensée te faire confiance ? Je suis inquiète parce qu'on ne s'entend pas. Je voudrais juste que nous ayons une relation cordiale. Tu as l'air de me prendre pour une petite peste insupportable, alors l'autre jour, dans la tour, je t'ai juste répondu aussi froidement que tu l'as fait. Ton attitude envers moi qui ne voulais que t'aider... voilà ce qui m'a énervé. Mais tu as l'air de penser maintenant que je te méprise et que je me considère supérieure à toi. Tu ne le dis pas mais je le sens. J'aimerais éclaircir les choses si tu le veux bien, c'est tout. C'est pour ça que je t'ai demandé si ça irait, parce que je sens bien que tu ne m'aimes pas... c'est aussi pour ça que j'étais étonnée que tu me demandes ça... J'aimerais qu'on soit honnêtes l'une envers l'autre.

Valentina avait laissé Kizaki parler sans interruption. Elle la regardait d'un regard vide, sans aucune expression apparente sur son visage, sans aucun sentiment lisible dans ses yeux. Elle n'avait jamais affiché une parure aussi impassible.

La fille s'était détournée et avait essuyé ses lunettes.

De toute sa hauteur, Valentina semblait une statue dominant un minuscule être frêle et vulnérable. Pour la première fois depuis bien longtemps, elle eût envie de rire. De se moquer de la gamine, de la traiter avec condescendance. Mais quelque chose l'en empêcha. Surement le fait qu'elle ne pourrait plus rien espérer tirer de Kizaki après une action pareille.

Alors d'une voix calme, elle lâcha :


- Tu peux me faire confiance.

Puis, comme pour se justifier, elle ajouta :

- Je ne t'attaquerai jamais par derrière.
Si je dois le faire, ça sera par devant.


Non, elle ne l'aimait pas. Mais il fallait faire face à des choses non voulues. Elle la détestait même. Et ça ne changerait surement jamais.
Sans laisser paraître aucunement ses sentiments, elle repensa que si ça avait été la gamine qui avait manqué de se faire mordre par la Tentacula, elle ne l'aurait pas aidée. Mais de toute façon, elle aurait eu cette réaction avec n'importe qui d'autre.

Cependant, maintenant que Kizaki s'était expliquée, Valentina en était encore plus révoltée. Elle avait non seulement affiché sa faiblesse de générosité exagérée, mais en plus, elle s'était presque mise à nu. Il ne fallait pas se révéler comme ça. Et pas à n'importe qui. Non, décidément, elle ne l'aimait pas. Et ça ne risquait pas de changer.


Dernière édition par Valentina S. Riddle le Jeu 6 Fév 2014 - 20:12, édité 1 fois
Yami Kizaki
Yami Kizaki
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Yami Kizaki, le  Jeu 6 Fév 2014 - 19:54

- Tu peux me faire confiance.

Yami écarquilla les yeux et remit ses lunettes en tremblant sur son nez. Elle se tourna vers la Serpentard.

- Je ne t'attaquerai jamais par derrière. Si je dois le faire, ça sera par devant.

Elle n'avait rien dit d'autre. Pas un mot de plus. Pourquoi ? Elle semblait pourtant honnête et franche. Elle aurait pu admettre qu'elle n'aimait pas Yami.

* Tu y tiens vraiment à ces cours de métamorphose... *

Alors pour la première fois, Yami se surprit à sourire à cette pensée. Qu'y avait-il de si grave à ce qu'elle ne l'aime pas après tout ? C'était une élève comme les autres au final. Une jeune fille qui avait besoin d'aide, même si elle ne voulait pas le reconnaître.

* Et peut-être pas seulement en cours de métamorphose... *


Bizarrement, Yami se sentit étrangement calme. Cette fille se comportait comme une adulte, mais elle avait vu ses points faibles. Elle réalisa soudain à quel point la jeune fille était vulnérable émotionnellement, du moins à ses yeux. Elle pensait à sa mère, fragile physiquement et ayant vécu des moments difficiles, mais n'ayant jamais cessé de sourire. C'était ça être fort, en tout cas pour elle. Maintenant qu'elle était tranquillisée, elle pouvait y réfléchir. La jeune se servait des autres, ce que Yami au fond n'aimait pas, mais c'était parce qu'elle avait besoin des autres, non ? Et si Yami parvenait, d'une certaine manière, à toucher son cœur ?


- D'accord.
Valentina S. Riddle
Valentina S. Riddle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Valentina S. Riddle, le  Jeu 6 Fév 2014 - 20:10

- D'accord.

Valentina ne cilla pas à cette réplique. Elle se contenta passer une main dans ses cheveux désordonnés, puis fit comme un petit geste d'impatience.
Au fond, elle savait que Kizaki accepterait le marché.

D'une voix sans chaleur, elle lança :

- Bon maintenant, j'y vais.

D'un pas lent et fantomatique, sa cape flottant derrière elle, Valentina se dirigea vers la sortie du local.

A l'instant où elle allait passer l'ouverture, elle fit volte face. D'une voix ne traduisant aucun sentiment de haine où d’agressivité, elle fit :


- Je te contacterai si je trouve une salle vide. Tu sauras que c'est moi. Si tu en trouves une avant, alors contacte moi, toi, de manière à ce que je sache que c'est toi.

Elle regarda la gamine de haut en bas avec dédain, et de la même voix sans expression, lâcha :

- Je le saurai de toute façon.

Valentina hésita un instant, entrouvrit la bouche pour dire quelque chose, puis se ravisa, et quitta les lieux.
Yami Kizaki
Yami Kizaki
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Yami Kizaki, le  Jeu 6 Fév 2014 - 20:43

- Bon maintenant, j'y vais.

La jeune fille lui tourna le dos et se dirigea vers la sortie. Elle s'arrêta sur le pas de la porte et dit d'une voix neutre :


- Je te contacterai si je trouve une salle vide. Tu sauras que c'est moi. Si tu en trouves une avant, alors contacte moi, toi, de manière à ce que je sache que c'est toi.

Son regard croisa celui de Yami qui eut l'impression d'être passée aux rayons X. Il y avait un éclair dans les yeux rouges de la Serpentard. Pourtant, Yami ne se sentait plus intimidée. Peut-être parce qu'elle savait qu'il n'y avait pas de quoi l'être.

- Je le saurai de toute façon.

Yami fronça les sourcils tandis que Valentina quittait les lieux. Dès qu'elle fut sûre que la jeune fille se fut éloignée, elle ne put s'empêcher d'éclater de rire.

* Ça fait pas un peu... cliché comme réplique ? *

Elle sourit. C'était la première fois qu'une telle chose lui arrivait. Peut-être arriverait-on à tirer quelque chose de leur collaboration de circonstances ? Et si elles devenaient toutes les deux fortes ?

* Ce serait... agréable sans doute. De ne plus avoir à me soucier de mes notes de potions. *

Yami serra son livre de botanique contre elle et jeta un œil vers la porte. Elle sourit.

* Bon. Et si je retournais m'allonger dans la douce chaleur du parc ? *

Rp fini.
Kimmy Lewis
Kimmy Lewis
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Kimmy Lewis, le  Sam 24 Mai 2014 - 12:16

{ RP avec Ashling O'Reilly }



Il faisait beau aujourd'hui. La pluie avait cessée de tomber il y a déjà une heure.
Kimmy était là depuis quelques minutes, contemplant l'endroit. C'était agréable pensa t-elle, car habituellement le brouhaha l'empêchait de pouvoir rêver pleinement en regardant chaque choses nouvelles.
Quelques gouttes ruisselaient sur son visage, car elle n'avait pas prévu de se couvrir la tête en sortant du château, mais après tout, ce n'était que de l'eau, rien de bien méchant.

Elle marcha dans les allées, essayant de deviner toutes les plantes magiques présentes, puis elle soupira et abandonna l'instant présent pour commencer à rentrer dans son petit monde, bien à elle ainsi elle ne se rendit pas compte que quelqu'un pourrait l'entendre.

Si je me souviens bien, dans Milles herbes et champignons magiques, on parle à un moment de la dictame qui d'ailleurs est historiquement soupçonnée de posséder des pouvoirs magiques. Je me demande si il y en a dans les serres du château.. Quoi que cela m'étonnerait mais sait-on jamais. Et puis je n'ai rien à faire en ce moment, je m'ennuie. Aller Kimmy essaye donc de voir toutes ses merveilles et peut-être que..

Le vent souffla et se faisait entendre. Au loin quelques élèves s'amusaient. Ah..la compagnie.. cela manquait un peu à la demoiselle ces temps-ci qui avait passée plus de temps seule qu'avec quelqu'un d'autre depuis le retour des vacances. A vrai dire elle avait un peu de mal à suivre le groupe, eux qui partaient dans de drôles d'aventures..
Cela ne l'enchantait guère mais elle aurait certainement passée de bons moments en leur présence.

Oh quelle belle mandragore, dire que cette plante a été la première en qui j'ai eu contacte.. Hmm t'es pas vraiment ma préférée tu sais.. Désolé je ne suis que de passage parce que je vois au loin..ah de belles plantes à Pipaillon.. vous avez besoin d'être taillées vous ! C'est qu'on vous oublies..pas très sympa. Vous ne tremblez pas.. ni aucuns frémissement..étrange.


Le froid commençait à prendre place, certes le soleil était présent mais pendant un long moment le temps changea. Un vide s'installa laissant Kimmy et les plantes dans un vaste écho. Cela faisait déjà une heure, que le temps passait vite..
Ashling O'Reilly
Ashling O'Reilly
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Ashling O'Reilly, le  Lun 26 Mai 2014 - 6:36

Ashling amant la pluie avait décidé d'aller se promener un peu dans le parc afin d'en profité, rendu sur les lieux elle se mit à l'abri d'un arbre bien touffu, ainsi elle était protégée par l'épais feuillage de cet être ancestral. Elle ne savait pas précisément qu'elle était l'arbre en question, mais il avait un gros tronc puissant qui portait de nombreuses branches qui soutenait fièrement à leurs tours d'autres ramifications plus fines, et en terminaisons de ces dernières d'innombrables feuilles, ces dernières formaient le parapluie improviser de la demoiselle. Ashling assise, le dos contre son protecteur, regarda l'eau tomber, les gouttelettes étaient fines et comme le vent était absent à ce moment de la journée, elle était vraiment bien protéger, mais elle s'était déjà bien mouillée, en effet le temps qu'elle trouve ce refuge, la fille avait marché sous la pluie, et bien que cette dernière n'était pas intense, elle avait eu le temps de mouiller la rouquine. Sa peau blanche était maintenant comme brillante, luisante. Quant à ses cheveux foncés par l'eau retenue... et bien disons qu'ils n'avaient pas pour autant pas perdu leur rousseur...

Ashling était donc posée là, le long de cet arbre, elle regarda au alentour, elle était seule, ce qui lui sembla logique les gens n'aimaient en général pas vraiment la pluie, ils considéraient cela comme le mauvais temps, mais pour la rouquine il n'en était rien, elle préférait ce que les gens appelaient le mauvais temps, la blancheur de sa peau, et la fragilité de ses yeux à la lumière en était surement les principales raisons, mais, elle trouvait aussi que la pluie avait aussi quelque chose de relaxant, puis maintenant abrité, elle ne voyait, pas où était le problème. Elle resta ainsi à l'abri de cet être centenaire, puis vient un moment où bien sûr l'eau arrêta de tomber du ciel. Ashling se dit alors qu'il était temps pour elle de bouger un peu, elle se dirigea donc machinalement vers le château, mais en court de chemin, la gryffondor se ravisa :

Il n'y a pas de soleil, c'est un temps idéal pour ce promener, pourquoi irais-je m'enfermer dans ce château ? Ni suis je pas assez de temps ?

Ce n'est pas que la rouquine détestait Poudlard, mais elle avait besoin du contacte de la nature et bien au contraire elle aimait cet endroit elle trouvait à ce lieu une atmosphère tellement sécurisante, bien sûr elle savait tout ce qui c'était passé ici, mais c'était il y a bien longtemps et maintenant le château était, pour elle tout du moins un havre de paix.


Elle continua donc sa promenade dans le parc, vagabondant çà et là, s'arrêtant pour sentir une plante. Quand lui vient une idée, elle avança donc d'un pas toujours aussi joyeux vers les serres de poudlard, là il y avait plein de plantes, certaines que l'on pouvait aussi trouvé dans le parc, mais d'autres qui ne se trouvait que là-bas. Elle préférait la nature à l'état sauvage, elle n'avait donc pas pour habitude d'aller se promener dans cet endroit. Mais aujourd'hui elle avait envie de voir d'autres plantes, bien que ceci puisse être pris pour un élan de savoir, il n'en était rien, elle n'y allait absolument pas dans un but pédagogique. En chemin elle croisa quelques étudiants qui avait sûrement profités de l'accalmie pour venir s'amuser un peu dans le parc, cependant elle ne remarqua pas de personne qu'elle connaissait, mais quand la fille arrivait de temps à autre à proximité d'un de ces petits groupes elle les saluait, ces derniers lui rendant généralement bien volontiers son salut, un groupe lui avait même proposé de ce joindre à eux, mais elle refusa poliment, elle avait vraiment envie d'aller aux serres maintenant... Puis elle était encore dans un de ces délires contemplatifs, dont elle sortait difficilement avant de l'avoir vraiment décidée.


Quand elle arriva à la serre convoitée, le vent commençait à souffler, et ce dernier avait poussé les nuages laissant apparaitre le soleil... Ashling se dit alors qu'elle aurait peut-être mieux fait de rentrer tout compte fait, mais elle s'était aperçue que le soleil ne la gênait plus vraiment une fois qu'elle était dans la serre, sûrement une quelconque raison magique à cela, peut-être un revêtement spécifique pour les plantes... elle ne savait pas, mais elle avait déjà constaté le phénomène. La rousse rentra donc dans la serre ce qui lui évita à coup sûr de tomber malade, en effet elle était toujours, en partie tout du moins mouillée, seuls ses cheveux étaient encore humides, mais cela était amplement suffisant pour qu'elle attrape un rhume. Ici, dans cette installation de verre, alors elle pensait être seule, la rouquine commença donc a déambulé joyeusement dans les allées.

Soudain elle aperçut une autre fille dans la serre. Elle décida donc d'approcher, après tout, elle aussi était dans se palais de verre. Quand elle fût à une distance, qu'elle jugea raisonnable elle pue constater que l'inconnue n'était pas mouillée, Ashling se dit que cela voulait dire qu'elle n'était pas rentré là juste pour se mettre à l'abri, en plus, maintenant que la pluie avait cessé depuis un moment, elle était toujours là. Ashling crue percevoir un son elle approcha encore et entendit l'inconnu parlait seule, cela ne lui paru absolument pas bizarre elle le faisait tout le temps elle aussi.


[...] dans Milles herbes et champignons magiques, on parle à un moment de la dictame qui d'ailleurs est historiquement soupçonnée de posséder des pouvoirs magiques. Je me demande si il y en a dans les serres du château... Quoi que cela m'étonnerait, mais sait-on jamais. Et puis je n'ai rien à faire en ce moment, je m'ennuie. Aller Kimmy essaye donc de voir toutes ses merveilles et peut-être que...

elle resta silencieuse et se dit que son précedent jugement sur l'inconnue était justifier, elle avait désormais un nom, la jolie rousse s'appelait donc Kimmy, elle resta cependant passive un instant et entendit la jeune fille s'exprimer, encore, mais cette fois-ci son interlocuteur était les plantes...


Oh quelle belle mandragore, dire que cette plante a été la première en qui j'ai eu contacte... Hum t'es pas vraiment ma préférée tu sais..


Ashling avait envie de se manifester, elle avait toujours était curieuse de nature, mais, cette fille lui paraissait vraiment sympathique et elle ne voulait pas qu'elle se méprenne en s'apercevant que tout ce temps où elle se pensait seule, elle était en réalité écoutée, par une inconnue qui plus est... Mais la fille ne lui laissait pas vraiment le temps de faire, elle continua...


Désolé, je ne suis que de passage parce que je vois au loin...

Ashling la suivit donc, mais Kimmy ne semblait toujours pas avoir perçu sa présence...

Ah de belles plantes à papaillon.. vous avez besoin d'être taillées vous ! c'est qu'on vous oublies... pas très sympa. Vous ne tremblez pas.. ni aucuns fremissement.. étrange.


Ashling parlait souvent aux plantes aussi... Elle se dit donc, que cette fille ne pouvait qu'être une personne géniale alors elle s'approcha davantage, se mit habilement devant elle en passant à coter d'elle de telle sorte qu'elle ne puisse avoir peur d'elle. Et lui souria, puis prit, la parole maintenant qu'elle le pouvait enfin et lui dit calmement :

- Bonjour, je m'appelle Ashling... À ce que je vois, nous avons au moins une passion commune, moi aussi j'adore la nature...
Kimmy Lewis
Kimmy Lewis
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Kimmy Lewis, le  Mer 28 Mai 2014 - 19:05

Kimmy souriante, continua de penser. Soudainement une silhouette vint perturber ses rêveries. Un instant passé, elle vit devant elle une charmante demoiselle également rousse, souriante qui dit d'une voix calme :

- Bonjour, je m'appelle Ashling... À ce que je vois, nous avons au moins une passion commune, moi aussi j'adore la nature...


L'endroit pris d'avantage de chaleur. Ce n'était plus une, mais bien deux élèves qui venait de se rencontrer dans les serres du leur école. Mais qu'allait-il en devenir ? Etait-ce vraiment le bon moment ? Etait-ce convenable d'avoir interrompu les rêveries de Kimmy ?
A vrai dire ce n'était pas son genre, de repousser ceux qui lui parlaient. Elle sourit en retour et regarda le blason de sa robe puis elle répondit :

- Enchantée, c'est un joli prénom. Je m'appelle Kimmy, Kimmy Lewis -puis elle se mit à regarder de nouveau les plantes tout en continuant- et je pensait vraiment être la seule à passer du temps ici.. C'est super si toi aussi la nature t'intéresse !

Kimmy souriante marcha un peu continuant d'observer les plantes tout en gardant un oeil sur l'inconnue nommée Ashling.
L'endroit était toujours aussi calme. A vrai dire on se demandait vraiment si non loin de là il y avait vraiment vie.
Ainsi les deux élèves poursuivit leur rencontre.
Dorian Rahl
Dorian Rahl
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Dorian Rahl, le  Dim 29 Juin 2014 - 18:51

Sombre discutions

[Rp avec Ebenzer Lestranges


Courant droit vers la sortie afin d’éviter un éventuel sort perdu de la part des idiots, l’héritier ne regardant même pas si Lestrange était derrière lui, il dérapât légèrement vers la droite avant de sauter par-dessus une armure tombée au sol. Le sang continué à couler de son arcade sourcilière ouverte, malheureusement n’ayant pas eu le temps d’aller récupérer sa baguette dans la tour de Serdaigles, il ne put se soigner pour endiguer le liquide carmin. Évitant adroitement un groupe de septième année qui courait dans la direction opposée, le jeune homme les fustigea mentalement avant de continuer sa route vers la sortie.

Quelques minutes après le jeune homme pussent enfin sortir du château pour arriver dans le parc. Continuant sa course dans celui-ci, Dorian obliqua vers les serres qui feraient une excellente cachette pour la cinquième année et lui. Souriant intérieurement, le jeune homme se permit de ralentir l’allure afin que Lestrange et lui-même puissent reprendre leurs souffles dont il devait sérieusement manquer.

Une fois arrivé dans les serres le jeune homme fit bien attention de vérifier qu’il ni personne de caché et qui puissent épier leurs conversations. Trouvent une jeune première année, il le saisit par le col de sa chemise avant de lui dire :


-je te conseil de partir immédiatement si tu ne veux pas qu’il t’arrive des bricoles dans ce coin sombre ! Ne me lance pas ce regard je ne parlais certainement pas de te violer, mais plutôt de torturer à mort. Qu'en dis-tu ?

-Pitié… ne…m…me…fait…p…pas…d…de…ma…mal… bégaya le gamin effrayé par le regard sadique de Dorian. Je pars tout de suite.

Ce qu’il fit effectivement. Ce retournant vers Lestrange, il dit

-Excuse-moi de t’avoir montré ce genre de tour peu adapté à notre condition, mais si je veux être sûr qu’il se tait, il fallait lui faire vraiment peur. Bien je pense que l’on sera idéalement placé ici pour discuter quand penses-tu ?
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Ebenezer Lestrange, le  Lun 30 Juin 2014 - 14:00

Ebenezer marchait tranquillement derrière le petit groupe quand il vit Dorian partir en flèche. Il le suivit tant bien que mal, en maugréant contre les grands sportifs et faillit trébucher sur une armure tombée au sol. En plus, il était blessé et c'était pas sympa de faire courir les gens blessés. Remarque, l'autre l'était aussi et ne semblait pas s'en soucier.

Quand ils furent sortis du château, le brun s'autorisa une petite pause. Voyant la direction vers laquelle courait Dorian, il se doutait bien qu'ils allaient dans les serres. Bon choix de cachette au passage. Ça faisait du bien d'être dehors, loin des cris et de l'agitation. Il rejoignit tranquillement le quatrième année qui avait ralenti et qui entrait dans les serres.  Ebenezer le suivit et remarqua une petite ombre cachée dans la pénombre. Il n'était pas le seul à l'avoir vu, le blond se précipita dessus et en ressortit un première année.

-je te conseil de partir immédiatement si tu ne veux pas qu’il t’arrive des bricoles dans ce coin sombre ! Ne me lance pas ce regard je ne parlais certainement pas de te violer, mais plutôt de torturer à mort. Qu'en dis-tu ?

Et bien, il ne rigolait pas le blond. Le petit déguerpit à toute vitesse sous le regard indifférent d'Ebenezer.

-Excuse-moi de t’avoir montré ce genre de tour peu adapté à notre condition, mais si je veux être sûr qu’il se tait, il fallait lui faire vraiment peur. Bien je pense que l’on sera idéalement placé ici pour discuter quand penses-tu ?

Le petit brun fit le tour de la serre regardant les plantes qui s'y trouvaient et raflant quelques fruits au passage avant de se tourner vers son interlocuteur.

- Oui, c'est pas mal comme endroit...

Il s’arrêta de parler pour dévisager Dorian et son arcade sourcilière ouverte.

- Tu permets que je te soigne?

Sans attendre de réponse, il pointa sa baguette vers lui et marmonna #Episkey avant de se servir d'un carreau de la serre comme miroir et de faire la même chose sur lui. Il grimaça légèrement en sentant la plaie se refermer. Bientôt, il ne resta sur sa joue qu'une mince cicatrice. A peu près satisfait du résultat, il se remit à parler.

- On en était où déjà? Ah, oui les mangemorts. Pas très discret comme intervention. C'est pas comme ça qu'ils vont se faire des amis... En tout cas, ils viennent de se mettre tous les parents d'élèves à dos, ce qui est pas très malin.
Alison Rayver
Alison Rayver
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Alison Rayver, le  Ven 12 Sep 2014 - 18:29

RP avec June Evans

J'avais des devoirs, beaucoup de devoirs. Un en histoire de la magie, deux en potions, un autre en métamorphose, mais celui dont je me préoccupais en ce moment, c'était celui de botanique. La botanique, pfff... Pas vraiment ma matière de prédilection, mais j'avais bien trop de choses à rattraper pour les cours. J'ai un retard monstre sur le reste de la classe. J'arrivais pas à me concentrer. Mon esprit partait vagabonder partout... Hayden, Logan, Phoebe, Lilith, ma grand-mère, Lily-Rose, ma famille... toutes les personnes à qui j'accordais de l'importance semblaient s'être réunies dans mon esprit pour me distraire. La bague de ma grand-mère ornait mon annulaire gauche. Un superbe bijou extrêmement précieux. Mais il avait aussi une grande valeur sentimentale. J'y tenais. Et j'y tiendrai toujours. Il est le seul souvenir qu'il me reste d'elle. La mère de mon père. J'étais venue établir domicile dans les Serres, parce que c'est là que je peux observer les plantes dont on parle dans mon devoir. Et vu que je n'en connais pas la moitié, j'avais jugé utile de venir ici. Mais en fait, c'était pas top comme idée. Le samedi -aujourd'hui-, c'est mon jour préféré. Parce que a semaine vient de se terminer, et qu'on a encore un jour de congé avant la reprise des cours. Là, je viens d'aller manger, l'après-midi commence doucement. Quand je suis rentrée dans les Serres, je me suis pris une barre en métal. La faute à ma taille. C'est pas facile tous les jours de mesurer un mètre septante-sept. Même si je sais que la plupart des filles m'envient, y a des fois où j'échangerais volontiers ma taille contre la leur. Mais pas longtemps, mes longues jambes, j'y tiens, et si je veux aller plus loin dans ma passion, j'en aurai bien besoin. J'ai attaché mes longs cheveux blonds pour travailler, je les ai rassemblés en un chignon lâche qui se défait petit à petit. Quand je travaille, je ne peux pas m'empêcher de me passer la main dans les cheveux toutes les cinq minutes... Au bout d'un moment, ça les décoiffe, y a rien de plus logique. Je porte une jupe noire que j'avais achetée je sais plus où avec Abby, mon amie moldue que je ne reverrai sûrement jamais. La seule chose dont je me souvienne à propos de ce vêtement, c'est qu'il a couté un bras. Comme l'entièreté de ma garde-robe, en fait. Ouais, je sais bien que je suis riche. J'ai toujours vécu là-dedans, et je vous mentirai pas : j'ai pas l'intention d'en sortir.

Ce qu'il y a de bien avec les Serres, c'est que c'est conçu pour conserver une certaine chaleur à l'intérieur. Pour accélérer la croissance des plantes. Du coup, là y fait chaud. P'tèt même un peu trop. Mais tant pis. J'ai qu'à enlever mon pull, et l'affaire est faite. Voilà. Bon, faut vraiment que je me remette au boulot et que j'arrête de penser à tout et n'importe quoi...
June Evans
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
June Evans, le  Ven 12 Sep 2014 - 20:49

Mon entrée à Poudlard était vraiment quelque chose que j'attendais depuis longtemps. Mon père m'en avait toujours dit du bien. Il avait également été à Poufsouffle, la maison des travailleurs, ce qui ne m'étonnaient pas de la part de mon père, je sais depuis mon plus jeune âge qu'il a toujours aimé travailler. Je ne dis pas que les autres maisons ne travaillent pas, n'importe quel élève peut être travailleur même s'il appartient à la maison Serdaigle, Serpentard ou encore Gryffondor, ses maisons ont des qualités qui ne sont pas forcément mises en avant chez les Poufsouffles !
Je disais que mon entrée à Poudlard était très attendue pour ma part, le château est vraiment magnifique avec ses nombreuses tours et ses lumières la nuit que l'on avait pu apercevoir lors de notre arrivée à l'école, son grand parc, son paysage,... Cependant, je ne pensais pas qu'il serait autant difficile de s’intégrer ici. Pourtant, nous sommes tous pareil d'une certaine manière, nous sommes des enfants sorciers qui avons vécus (pour certains) avec des enfants moldus durant les premières année de notre enfance. Néanmoins, je ne parvenais pas à me faire énormément d'amis, c'était sûrement dû  à mes longs cheveux bruns qui cachaient mon visage et qui empêchaient, donc, les autres à s'approcher de moi... Je sais, je ne suis pas facilement abordable mais je ne pensais pas que c'était à ce point !
J'étais sortie me promener un peu pour prendre l'air et décompresser car même si j'adorais cette école, j'étais tout de même épuisée et j'avais besoins d'un peu de calme.

Ma promenade me mena jusqu'à la serre où se trouvaient de très nombreuses plantes, certaines que l'on étudiait en première année et donc que je connaissais et d'autres qui n'étaient pas dans notre programme. La botanique est une matière que j'aime particulièrement. Etudier des plantes d'origines magiques est tout de même passionnant ! Je décida donc de m'arrêter quelques instant et d'observer toutes ces plantes de différentes espèces, notamment celles dont je suis susceptible d'étudier cette année.
Je mis longtemps à me rendre compte que je n'étais pas toute seule, une élève bien plus âgée que moi était en train d'étudier dans la Serre et ne semblait pas m'avoir entendu, ou alors, elle était bien trop occupée à ses occupations pour lever la tête vers moi. J'ignorais si je devais m'en aller ou si son silence signifiait que je ne la dérangeait pas. Quoiqu'il en soit, pour l'instant, je décidai de rester sur place à contempler les plantes, faisant comme si je n'avais pas remarquer sa présence.
Alison Rayver
Alison Rayver
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Alison Rayver, le  Sam 13 Sep 2014 - 9:58

Je travaillais encore (bon, ok, pas très bien) quand je compris que je n'étais pas seule dans la Serre. Une plus petite, ça, c'était certain, avait rejoint la pièce probablement quelques minutes plus tôt, je n'avais pas dû la remarquer, trop absorbée par mes pensées. Je l'examinais discrètement, du coin de l’œil, tout en faisant mine de m'acharner sur mon devoir. En fait, je ne pouvais pas vraiment distinguer les traits de son visage, celui-ci était presqu'entièrement dissimulé par une mèche de cheveux bruns. Une belle couleur brune, pas ordinaire. La fille était de petite taille, mais la cause de cela devait sans doutes être son jeune âge, elle devait avoir quoi, onze ou douze ans ? Oui, sûrement.

Clairement lassée par ce foutu devoir de botanique qui n'en finissait pas, j'avais décidé de m'approcher de la petite pour lui parler. Je ne pensais pas cela méchamment, mais on aurait dit que la brunette débarquait à Poudlard. Elle semblait -aux premiers abords du moins- très seule. Je n'avais clairement pas l'habitude de sympathiser avec des gens timides, mais là je ressentais quelque chose pour la petite. Sûrement pas de la pitié, non. On aurait plutôt dit un genre d'instinct maternel qui me poussait à aller voir la brune. C'était bizarre, mais pas vraiment désagréable. Je m'approchais donc lentement de la Pouffy. Elle portait un écusson de sa maison. J'avais abandonné mes devoirs sur une table envahie par les plantes et recouverte de terre. Il ne serait sûrement pas en très bon état quand je le rendrai au professeur, mais tant pis. Au moins, il serait fait, et c'était déjà pas mal. Je ne suis pas vraiment ce qu'on peut appeler une grande fan de travail...

Le soleil était assez fort, les rayons transperçaient les vitres épaisses de la Serre pour la réchauffer plus encore. Comme si c'était nécessaire... Pfff... Déjà que c'était la canicule ici à l'intérieur ! Enfin, c'était pas le plus important. Là, j'essayais simplement de me focaliser sur la petite Poufsouffle. Il restait environ deux mètres qui me séparaient d'elle. Elle ne semblait toujours pas avoir remarqué ma présence. Ou alors, elle faisait semblant, ce qui était aussi une possibilité envisageable. Mais peu importe. J'avais traversé les derniers petits mètres qui me séparaient de la petite Pouffy et je lui avait tapoté l'épaule, puis j'avais guetté sa réaction. Moi, j'avais toujours détesté ça. Qu'on me tapote l'épaule pour m'interpeller, mais je ne voyais pas vraiment d'autres manières de faire dans ce cas-ci. Autrement, je lui aurais sans doutes fait peur.
June Evans
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
June Evans, le  Mar 16 Sep 2014 - 11:15

Je commençais à avoir chaud, la température de la Serre était assez élevée et dehors, le soleil était au rendez-vous et réchauffait encore plus la température de la Serre. Mais je n'allais pas me plaindre, le mauvais temps n'avait pas encore pointer le bout de son nez. Je ne dis pas que je n'aime pas le mauvais temps, j'ai toujours aimé regarder la pluie tomber et entendre l'orage grondait. L'ensemble des sons que l'on peut entendre lors d'un orage forme une parfaite harmonie. En revanche, il est toujours agréable de voir le soleil et de sentir sa chaleur lorsque dans notre tête il fait gris.

Je regardais les plantes, leurs noms, les différenciais une à une mais sans grand intérêt malheureusement car j'étais bien trop occupée à penser à cette fille assise un peu plus loin. Je n'osais pas la regarder de peur qu'elle fasse de même. J'avais tellement peur de la déranger que je n'osais même pas bouger de peur de faire trop de bruit. Je continuais, donc, à contempler les plantes, je les comptais même histoire de passer le temps mais je n'osais même pas partir. Une à une, je comptais combien de couleurs elles possédaient, puis les comparaient les unes avec les autres. D'un seul coup, quelqu'un me toucha l'épaule. Sans mon rendre compte, l'élève qui était assise à faire ses devoirs était debout, devant moi. J'ignore totalement comment j'ai pu faire pour ne pas l'entendre arriver, j'étais sûrement trop occupée à regarder les nombreuses plantes de la serre pour ne pas me faire remarquer justement.

En tout cas, elle était là devant moi et j'étais très impressionnée car elle était vraiment grande par rapport à moi. Du haut de mes 1m45, il n'était certes pas difficile de me dépasser mais là, c'était de 20 voire 30 cm ! Je la regardais, mes yeux bleus grand ouverts et mes cheveux bruns, par mon mouvement de tête, étaient passés derrière mon dos et laissez place à mon visage désormais dégagé.

- Euh excuse-moi, je ne voulais pas te déranger, je ne comptais pas rester longtemps de toute façon. Je m'en vais ! Encore désolée...
Contenu sponsorisé

Les Serres - Page 8 Empty
Re: Les Serres
Contenu sponsorisé, le  

Page 8 sur 17

 Les Serres

Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.