AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 1 sur 20
On pique une petite tête ?
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
Mangemort 18
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


On pique une petite tête ?

Message par : Mangemort 18, Jeu 19 Aoû 2010 - 2:03


18 esquissa un sourire derrière son masque que demander de mieux que de passer une soirée avec la charmante 27 ? Eut-elle à peine fini de songer à cela qu'un bruit retentit derrière elle, elle se retourna tout les sens en alerte, autant en alerte que si elle venait de sortir d'un profond sommeil, c'est peu dire. Plus de peur que de mal, c'était la belle 74 qui venait se joindre à la partie ! Trois mangemorte, toute aussi sexy que machiavéque, la soirée promettait d'être terrible !

- Un Uno, ça vous dit ?

- Pas d'uno, un streap poker plutôt ! dit 18 d'une voix qui se voulait suave et sensuelle.

- Désolée chères consœurs, mais 17 m'a demandé de vous envoyer au lac, histoire de rameuter un peu de monde dehors et de vous défouler et pour autre chose, mais il m'a dit que vous étiez au courant. Passer par les fenêtres, c'est idiot à dire, mais Eurora a prévu moult protection excepté les fenêtres. Amusez vous bien.

Comme quoi, on ne pouvait pas toujours penser à tout et c'était tant mieux pour les deux jeunes mangemortes. D'une même voix les deux mangemortes prononcèrent un "Accio balais", tandis que 27 ouvrait la porte pour donner accès à ces dits balais de pénétrer dans la salle sur demande. C'est ainsi que deux charmant vieux brossdur 5 firent leur apparition comme par magie, c'est le cas de le dire. Bon, ça vallait pas un éclaire de feu, mais on fait avec les moyens du bord et Merlin sait que les subsides de l'école n'étaient pas énormes.

Les deux mangemortes partirent comme des fusées, magnifique jeu de mot, et essayerent de trouver une fenêtre rapidement, ce qui n'était pas dur vu que le château devait en compter au moins plusieurs centaine.

- Par là, ça donne directement sur le cas. Bombarda maxima

La vitre éclata en morceau donnant au deux femmes un accès directe vers le lac, 18 laissa passer 74, afin d'admirer son magnifique postérieur... Par pure galanterie, voulais-je plutôt dire. Après dix minutes de vol, faut dire que les Brossdur n'était pas rapide, elles arrivèrent enfin à destination et pouvait poser le pieds à terre. Bon, c'est bien joli tout ça, mais maintenant par où commencer ? Elle se tourna vers sa terrible comparse de ce soir, 18 n'osera jamais l'avouer, mais elle avait toujours rêvé de faire équipe avec 74 et encore "rêvé" était un euphémisme.

- Alors me belle, on fait quoi maintenant ? Tu as pas envie de jouer au docteur, par hasard.

A force, tout le monde savait qu'être sérieux ne faisait pas partie du vocabulaire de 18, il faudrait même dire que cette dernière était fixée sur un seul type de sujet, allez savoir lequel...
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 74
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : - Occlumencie


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Mangemort 74, Jeu 19 Aoû 2010 - 17:32


74 regarda ses consœurs l'une après l'autre, toutes les deux plus belles et plus sexy que jamais dans leur tenue de Mangemorte. Les habits noirs leur dessinaient des courbes sensuelles et tout dans les mouvements qu'elles exécutèrent en voyant et entendant leur chère amie était doux et gracieux. Deux femmes fatales.

- Pas d'uno, un streap poker plutôt !

Un large sourire se dessinait sous le masque de la jeune mage. Un strip poker ? C'était une voie à explorer. Malheureusement, la vision qu'elle venait d'avoir s'évapora lorsque 27 déclina l'invitation de 18. La Mangemorte avait reçu l'ordre de leur Seigneur de garder la salle tandis que ses consœurs devaient se rendre au Lac. 74 avait presque oublié leur petit réunion. Avec un soupir, elle hocha la tête et fit venir un balais à elle. L'autre belle et sexy Mangemorte fit de même et ensemble, elles sortirent de la Salle sur Demande, direction vers la première fenêtre qu'elles rencontreraient.

- Par là, ça donne directement sur le cas. Bombarda maxima

Le sortilège pulvérisa la fenêtre en mille morceaux et fit s'enfuir plusieurs corneilles qui nichaient sur le toit d'en-dessous. Sur leur vieux balais, les deux Mangemortes filèrent - si on pouvait utiliser ce terme - en direction du Lac. Il semblait y avoir des silhouettes dans le Parc, qui se mouvaient comme si elles combattaient... ce qui était certainement le cas. 74 fut tentée d'aller porter son aide à ses camarades mais elle avait une autre mission à accomplir. Aussi, elle continua son chemin vers l'étendue d'eau calme.

L'atterrissage fut doux, presque trop même. 74 sauta du vieux balais et jeta celui-ci plusieurs mètres plus loin. Elle plaça sa baguette devant elle, regardant alentours si un ennemi ne se trouvait pas dans les parages. Un rapide Hominium Revelio lui indiqua qu'il n'y avait encore personne pour les accueillir chaleureusement. Et en parlant de chaleur... elle se tourna vers 18. Enfin seules.

- Alors me belle, on fait quoi maintenant ? Tu as pas envie de jouer au docteur, par hasard.

74 s'approcha d'elle et ne s'arrêta qu'à un centimètre du corps de la belle Mangemorte. Elle sentait son souffle à travers son masque et son corps chaud vibrer sous ses vêtements. Ceux-ci paraissaient d'ailleurs inutiles à réchauffer 18, alors, tellement c'était une femme torride. Pourquoi ne pas les enlever ? Enfin ! Ce n'était peut-être pas l'endroit idéal pour penser à ces choses-là. Quoique... La jeune mage posa ses mains sur la taille de sa consœur et enleva son masque, ainsi que le sien. Étant toute les deux porteuse du gène "métamorphomage" - 18 plus que 74 - les deux femmes n'avaient pas de mal à camoufler leur apparence (donc là, 18 et 74 ne ressemblent pas à 18 et 74 ^^) ; 74 avait à présent les cheveux roux et frisés - plutôt joli -, les yeux marrons et en amande, un nez droit et fin et des lèvres pulpeuses. Idéal pour...

- Où as-tu mal, mon enfant ? Laisse-moi te soigner... j'ai une bonne méthode...

Elle s'approcha encore plus d'elle et plaqua ses lèvres pulpeuses sur celles douces de 18.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: On pique une petite tête ?

Message par : Invité, Mar 24 Aoû 2010 - 19:00


Betty était tranquillement installée au QG en train de boire un café, péché mignon des aurors en général. Elle avait mit la télévision moldue et regardait les informations toutes aussi atroces les unes que les autres. Le présentateur, annonça un tsunami sur le continent Asiatique,d’une voix totalement détendue et avec un sourire en coin. L’auror soupira *Les informations sont démoralisantes, le présentateur est infect et…et je m’ennuie à mourir, seule, ici*. Elle déposa sa tasse de café brûlante sur le bord de son bureau et se mit à classer des dizaines de vieux dossiers bons à être archivés. Une fois cela fait, elle s’enfonça dans son fauteuil, et laissa son esprit divaguer.Il y’a quelques jours de ça, Azphel venait d’être élu Ministre du monde magique et il l’avait par la suite nommée directrice de justice. Bien que flattée, Betty avait dû mal à se projeter dans son nouveau rôle ainsi que dans celui de son conjoint. Des rumeurs, au ministère, racontaient que des lois discriminatoires avaient vu le jour, et que les enfants de deux parents moldus devaient être répertoriés dans un grand manuscrit. Pour elle, ce n’était que sottises et âneries, propagés par des jaloux,et jamais elle ne pensait que ces lois seraient appliquées. Néanmoins,assez dubitative, elle décida qu’il fallait qu’elle s’entretienne avec Azphel, pour connaitre le déroulement de son mandat… Betty savait que son amoureux faisait parti d’une lignée de grands mages noirs, mais jamais il ne lui avait dévoilé ça possible double identité (ce qui est logique en même temps). Et si ces lois (qui avaient été appliquées durant le règne de Voldemort) étaient mises en œuvre, il faudrait qu’elle se pose des questions sur l’homme qui partageait sa vie. Betty devait le voir au plus vite, pour éclaircir certains points de leur relation, qui n’avaient jamais été invoqués. Y avait-il eu beaucoup de mangemort dans sa famille ? Pourquoi était il un grand solitaire ? Comment envisageait il son mandat ? Croyait-il en eux ? Leur amour l’un pour l’autre suffirait-il à surpasser leur différence ? Autant de questions sans réponses qui agaçaient l’auror.

Quelques minutes plus tard, Betty ferma les yeux et s’endormit profondément. Un rêve où elle était habillée de noir, accompagnée de Mateo et de quelques autres connaissances dans un lieu obscur. Des dizaines d’ombres affluaient autour d’un grand trou et un cercueil était déposé au fond. En levant les yeux, Betty remarqua la pierre tombale : « Mélina Kuders 1990-2010 » et l’épitaphe déposée sur son caveau « Pour Mélina, morte au combat ».Betty s’agrippait au bras de Mateo, qu’elle lâcha d’un coups puis s’effondra brusquement au sol.
En sueur et affolé,l’auror se réveilla brutalement. Elle secoua sa tête pour évacuer ses idées noires, et prendre conscience du lieu où elle se trouvait. Betty se leva et paniquée, elle se dirigea vers les toilettes pour se passer de l’eau sur le visage . *Est-ce que c’était un rêve prémonitoire ? Est-ce que Mélina allait se battre et ...mourir lors d’un combat ? Mélina…ma meilleure amie…dans un cercueil…Bon sang Betty secoue toi ! Ce n’était qu’un rêve*. L’auror avait tendance à se donner des ordres et à se parler à la troisième personne pour se donner du courage. Objectivement, on pourrait la prendre pour une folle, mais c’est en parti grâce à ça qu’elle retrouvait sa force…
La chef des Aurors parcourait les couloirs dans le sens inverse, pour retourner à son bureau,lorsqu’un elfe de maison, planté droit sur son chemin, lui bloqua le passage.

- Je suis l’elfe de maison de Takechi, Madame (l’elfe baissa la tête en guise de soumission). Il m’envoie car un grand combat a lieu à Poudlard, madame…Il faut que vous vous joignez à eux, les mangemorts sont en plus grand nombre que vous…

Pas le temps de discuter davantage, Betty partit avec précipitation du QG afin de rejoindre Poudlard. En sortant du ministère, elle transplana,tant pis si cela lui donnait des nausées, il fallait qu’elle arrive sur les lieux le plus vite possible. Arrivée devant l’enceinte du château, elle pressa le pas pour rentrer à Poudlard, alors qu’au loin deux individus étaient en train de parler puis de…s’embrasser. Pas certaine de ce qu’elle voyait, Betty décida de s’approcher discrètement des deux
jolies jeunes femmes. A présent, c’était des voix qu’elle entendait, et l’auror arrivait distinctement à reconnaitre leurs « uniformes ». Des mangemortes, qui avaient l’air complètement pommées et malheureusement Betty dû s’y coller. Elle aurait bien aimé se battre contre le « Seigneur des Ténèbres », histoire que ça mette un peu de piment, mais non, elle était toute seule dehors, avec deux aguicheuses.

Les deux femmes venaient de retirer leurs masques mais instantanément, leursvisages se modifièrent, si bien que la chef des Aurors ne réussit pas à les identifier… Voulant faire une entrée théâtrale (ou pas !) l’auror pointa sa baguette sur les deux mangemortes :


« Et c’est ainsi que je vous déclare, mari et femme. Euh qui fait l’homme entre vous deux ? (elle sourit). *74 car elle a un gros cou et des grosses fesses* Bon trêve de plaisanterie, hein ! »

Betty décida d’entamer le combat avec 18 en priant pour que quelqu’un vienne à sa rescousse pour se battre contre 74. L’auror toisa de haut en bas 18 puis réajusta sa baguette sur la jeune femme.

- Extéo Stattiga !

Trois flèches s’élancèrent du bout se sa baguette, en direction de 18. *Avec un peu de chance, y’en aura bien une qui viendra la percer. Ca serait encore mieux si y’avait les trois…Mais bon faut pas rêver *.
Puis Betty lança en informulé :


- Fustigeaflamma

Un grande langue de feu sortit de sa baguette, et Betty commença à la manier violemment à l’attention de la mangemorte névrosée (toujours 18 [i][color=black]hein !
Revenir en haut Aller en bas
Thyphae
avatar
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Thyphae, Mer 25 Aoû 2010 - 20:14


L’entrainement était fini depuis une petit moment maintenant et Thyphae n’avait rien à faire. A part se balader dans le quartier général des EE, nager dans le lac de Poudlard, aller et venir dans les canalisations, ba y’avait pas grand-chose pour s’occuper! Elle avait manqué la p’tite attaque au ministère parce qu’elle s’entrainait, seule distraction du moment! Fallait qu’elle la loupe!
A la limite, elle aurait bien aimé recommencer son entrainement histoire de pouvoir se battre. Ca lui aurait fait du bien de se changer les idées, et de lancer des sorts contre un adversaire.

Elle nageait dans le lac et à force de tourner en rond, de causer avec les p’tits poissons qui lui répondaient même pas, elle décida de retourner au QG des tout mouillés. Elle sortit de l’eau et s’asseya au bord, jouant avec l’eau, tapotant et arrosant les cailloux autour d’elle. Personne ici non plus. Décidemment, ils étaient tous partis. La sirène décida donc de sortir de l’eau et d’aller se balader un peu partout à la recherche d’un autre poisson de son équipe. Peut être croiserait-elle un ou une de ses collègues, ou peut être son chef. Alors, autant se diriger tout de suite vers le bureau du tout fou mais incroyable Tityus. En marchant elle repensa à son entrainement, aux progrès qu’elle avait fait depuis le début qu’elle avait intégré les êtres de l’eau et… Ah! Quand on parle du loup!
Elle vit Tityus un peu plus loin et accéléra le pas pour le rattraper.

Arrivée à son niveau, elle l’interpella afin de savoir les dernières nouvelles qu’il avait reçu de la surface, et aussi savoir où étaient passés les autres. Ce qu’elle entendit ne lui fit pas très plaisir. Poudlard était attaqué par les Mangemorts, ils voulaient prendre le contrôle de l’école de magie et attaquaient de partout. Les Aurors s’étaient mêlés au combat, et Poudlard se défendait du mieux qu’il pouvait. Le chef de Thyphae lui dit qu’en surface ils avaient besoin d’aide, et qu’il était redescendu au QG pour trouver un ou une combattante. Se pouvait-il.. Était-il possible que.. Un combat! Thyphae se porta tout de suite volontaire pour aller se battre contre les Mangemorts. Peu importe les blessures, il fallait qu’elle se défoule et elle avait vraiment envie de défendre l’école. Elle attendit les instructions de son chef avant de partir au combat. Elle devait se rendre au lac ou une auror l’attendait, seule, face à deux mangemorts. Deux contre une.. Au moins Thyphae aurait un mangemort pour elle toute seule.
A cette pensée, la sirène sourit et laissa son chef pour partir au combat.

Elle retraversa le QG, replongea dans le lac, ne profita même pas de l’eau, de la vue en profondeur et des p’tits poissons. Il fallait qu’elle nage vite. L’adrénaline qu’elle avait dans le sang la poussait à aller de plus en plus vite, elle était trop contente d’aller se battre. Ce qui la perturbait un peu était qu’elle se battrait aux côtés d’une auror, mais peu importe, elle se battrait du mieux qu’elle pourrait et couvrirait cette auror. Tant qu’elle pouvait se battre contre un mangemort et lui botter les fesses…
Elle sortit enfin la tête de l’eau et regarda autour d’elle, au lien le château, des cris, de la fumée et des vitres cassées, les élèves devaient être en panique là dedans. Pas le temps de penser à ça! L’auror et les mangemorts Thyphae!
La sirène regarda sur sa droite et vit un peu plus loin trois personnes en train d’échanger au combat. Aucun doute, c’était son rendez-vous! Elle replongea et nagea aussi vte qu’elle put, hors de question qu’elle loupe une minute de plus. Elle se stoppa assez prêt pour voir et entendre les voix des invités. L’auror était une femme, assez facile à voir, mais les mangemorts, ou plutôt mangemortes d’après ce que Thyphae voyaient, étaient deux belles femmes et.. N’avaient pas de masques? Depuis quand les mangemorts se découvraient de la sorte ? C’était tellement bizarre et.. Inhabituel..
La sirène se rapprocha du bord et vit que les deux mangemortes s’étaient embrassées. Elle entendit l’auror faire un peu d’humour, à coup sure elles allaient bien s’apprécier ces deux là.
Juste après cette petite phrase, l’auror attaqua l’une des deux mangemortes et comme elle l’avait prévue, Thyphae aura une adversaire rien que pour elle.
Trois flèches découpèrent l’air et fusèrent en direction de 18, suivit d’un fouet en flamme. Aucun doute là-dessus, Thyphae l’aimait déjà cette auror. Bon assez matté!

Thyphae se hissa hors de l’eau et rejoignit le combat, aux côtés de l’auror. Elle la salua, chose très étrange pour elle, le dernière fois qu’elle avait entendu parler des aurors and Co’, c’était quand ses compères avaient attaqué le ministère par la fontaine et maintenant elle s’alliait à elle pour combattre, de plus en plus bizarre, moi j’vous l’dit.
Elle regarda les deux mangemortes et se mit en position d’attaque. Face à 74, même si elle la trouvait charmante et assez machiavélique dans son allure, il fallait lui botter les fesses.
Le fouet enflammé éclairait le visage des deux femmes en noir, et jamais Thyphae ne les avait vue. Peu importe! Ca ne l’empêcherait pas de se battre et de se défouler. Prête à attaquer 74, elle se remémora son entrainement, bien que le réel ne soit pas la même chose, Thyphae se rappela des sorts qu’elle avait utilisé. Il n’y avait pas le temps de réfléchir trois heures mais elle devait bien choisir afin de mettre toutes les chances de son côté.. Elle se jeta à l’eau. Enfin presque…

- Acidileus!

Un jet d’acide sortit de sa baguette, mais cette fois-ci elle ne trembla pas, la sirène la tenait fermement, prête à encaisser n’importe quel choc et à lancer n’importe quelle attaque.
N’importe quelle attaque hin? La sirène commença à sourire rien qu’en pensant à la suite.

- Endoloris!!

Ah vous voulez attaquer Poudlard! Vous voulez vous imposer comme ça? Vous croyez arriver à tous nous battre? Thyphae commençait à se mettre en colère et a vraiment s’énerver contre ces lâches. Maqués et déguisés. Ridicules ceux là!
Concentré dans son combat, Thyphae attendait une riposte de son adversaire. Elle espérait qu’un de ses deux sorts atteigne son but, c’est tout ce qu’elle demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 27
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Mangemort 27, Mar 31 Aoû 2010 - 17:45


27 observa les deux Mangemortes s’éloigaient vers le lac de Poudlard. Un large sourire s’était affiché sous son masque au moment où elle avait vu 18. Un plus large sourire encore quand 74 apparut. Les deux Mangemortes avaient eu des idées très tentantes pour s’occuper, mais le Seigneur des Ténèbres avait donné des instructions concernant les retardataires. 27 les transmit à ses deux amies, qui opinèrent et partis vers le lac. 17 avait aussi ajouté que si l’envie lui en prenait, la sorcière pouvait les rejoindre. Peut-être qu’elle les rejoindra, plus tard dans la soirée.

Tic. Tac. Tic. Tac. Les aiguilles tournaient lentement. Maintenant, elle avait envie de rejoindre ses conseurs pour s’amuser un peu. Beaucoup même. Le seul moyen d’arriver au lac était de passer par les fenêtres et d’y aller en balai, car seules les fenêtres étaient non protégées. Quelques minutes plus tard, 27 atterrit derrière un arbre, dans l’ombre non sans efforts pour éviter de se faire apercevoir par quelqu'un depuis l'école. La Mage Noire ne voyait ni 18, ni 74, mais seulement la chef des Aurors, nommé Betty Jorkins. « Et c’est ainsi que je vous déclare, mari et femme. Euh qui fait l’homme entre vous deux ? Bon trêve de plaisanterie, hein ! » 27 s’immobilisa net. Cette Auror… La sorcière sortit silencieusement sa baguette, tandis que son regard était fixé sur le lac, d’où sortait une créature grisâtre, pas très belle à voir en fait. Ou plus exactement, un être de l’eau. C’est alors que 27 vit 18 et 74. Ou 74 et 18. Il était assez dure de les différencier à présent, vu qu’elles avaient toutes les deux une chevelure rousse et des lèvres pulpeuses. Très sexy en tout cas. L’être de l’eau se dirigea vers l’un des deux, tandis que Betty s’attaqua à la seconde Mangemorte. 27 sortit alors de sa cachette et se retrouva face à la chef des Aurors. * Il nous manque un Phénix et nous serons au complet…*. 27 leva sa baguette. La pointa vers Betty.


- Attention la nuit n’est pas calme aujourd’hui… Nemicii Ventii !

Le sortilège de la tornade. Des rafales de vent qui entaillent la victime tant elles sont violentes. Le vent commença à se lever, qui failli faire tomber la capuche de 27, qui la rattrapa de justesse. Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin… Autant lancer un second sortilège, au cas où Miss la chef des Aurors serait plus doué que la Mangemorte ne le pensait.

- Endoloris !

Presque tous les Mangemorts le lançaient au moins une fois à chaque combat. Un peu comme une signature. La voix de 74 et celle de cet être de l’eau parvinrent aux oreilles de 27. Elles allaient s’amuser cette nuit. Tout autant que leurs frères et sœurs dans le château. Et peut-être auraient elles mêmes le temps de reprendre là où elles en étaient une fois débarrassées de ces deux adversaires…



[hj : cinquième post, donc lancer des dés contre Betty. Si jamais il y a un souci, dites-le moi]

Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Maître de jeu, Mar 31 Aoû 2010 - 17:45


Le membre 'Mangemort 27' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combats Sections Act' :
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 74
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : - Occlumencie


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Mangemort 74, Lun 6 Sep 2010 - 20:06


Les lèvres de la Mangemorte sexy étaient incroyablement douces et pleines. Jamais 74 n'avait embrassé quelqu'un avec une bouche pareille. Enfin, c'était peut-être dû à leur transformation car de sa connaissance, aucune personne normalement constituée ne possédait de telles lèvres. Elle aurait volontiers été plus loin dans ses baisers, qui étaient alors sensuels, langoureux, seulement une tierce personne fit son apparition, rompant la magie de cet instant radieux. Cet opportuniste n'était autre que Betty Jorkins, la chef des Aurors. Elle se prit pour une prêtresse unissant des mariés - ce qui était ringard ! - et se mit en position d'attaque. Poussant un soupir, les deux Mangemortes se séparèrent et se préparèrent, leurs baguettes levées bien haut devant elles.

Tel un chat, 74 se déplaça gracieusement, comme pour tourner autour de l'Horreur osant s'opposer seule à eux. La mage noire savait que d'autres suivraient certainement, en masse en plus, vu les attaques faisant rage un peu partout dans l'école. Enfin, Betty se concentra sur sa cible la plus proche, c'est-à-dire 18. Elle commença les hostilités, peu prudente car 74 pouvait très bien l'attaquer de côté, alors qu'elle se concentrait sur l'autre Mangemorte. C'est ce qu'elle s'apprêtait à faire, seulement un autre combattant vint se joindre au trio. Et pas n'importe quel combattant ! C'était... un être de l'eau ? Oui, ce ne pouvait être qu'un des ces êtres humanoïdes moches. Qui d'autre émergerait du Lac ? Et qui pouvait être si laid ?

- Retourne de ton eau croupie, saleté de mocheté ! lui lança la mage noire, prête à affronter son adversaire.

L'être semblait être une femelle aussi, elle se contenta de dire "elle". Cette nouvelle combattante brandissait ce qui semblait être une baguette magique. Ainsi donc, les êtres de l'eau étaient capables de lancer des sortilèges au même titre que les sorciers. Voilà qui n'allait pas troubler le combat, sauf s'ils utilisaient une autre forme magie. Il faudrait que 74 se renseigne sur ces nouveaux adversaires...

L'être ouvrit la marche. Mais, prête, la Mangemorte lui renvoya son sort à l'aide d'un Reversus Suelidica et répliqua de suite avec un Sectumsempra. N'ayant pas le temps de voir si sa contre-attaque avait atteint sa cible car un autre jet de lumière venant de l'être fusant droit elle, 74 se jeta de côté. Elle reçut un énorme choc du côté droit et tomba à terre, en proie à une douleur vive dans tout son corps du même côté. A cet instant, une personne sembla tomber du ciel, interrompant un instant les deux combats. C'était 27, qui venait pour ses deux amies. Se relevant rapidement, 74 lança un Personnificatum Bellicis sur un gros arbre tout proche et lui ordonna de s'attaquer à l'être de l'eau, tout en la protégeant. Ce faisant, elle s'éloigna en titubant, se remettant du sortilège de douleur.

C'est alors qu'elle remarqua que la nouvelle arrivante était en mauvais état. N'ayant rien vu du combat qui opposant 18 à l'Horreur, la Mangemorte ne savait pas ce qui était arrivé à la belle 27. Mais elle n'allait pas la laisser ainsi. Appelant Azzul à la rescousse, elle ordonna à son elfe de ramener sa compagne dans un endroit sûr et de la soigner avant de la ramener à Hollow. Le petit être ne prit pas la peine de s'incliner et sauta presque jusqu'à l'inconsciente avant de transplaner avec celle-ci. 74 se tourna vers son combat et observa son arbre affronter l'être de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Alphus
avatar
Extinction des Êtres de l'eau
Extinction des Êtres de l'eau
Spécialité(s) : - Langue de Plomb


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Alphus, Dim 12 Sep 2010 - 12:43


Toc toc toc... P'tin! Qui pouvait bien venir toquer sur ma porte à cette heure? j'étais encore entendu sur mon tas d'algue donc je ne savais pas encore; évident, non? Une chose était sûre, cette personne avait intérêt à avoir de bonne raison parce que ça allait chauffer du derrière pour elle sinon!

Après m'être prélassé et avoir fait patienté un bon moment durant, mon visiteur nocturne, je me décidai à quitter mon "lit" et à aller ouvrir la porte. Bien que d'humeur morose après un réveil forcé à pareil heure, je réajustai ma magnifique chevelure pleine d'algues et de bizarreries en tout genre. Imaginez un instant que ce "visiteur nocturne" ait été une femme... Les données changent hein, dans ce cas là!

Ô père poisson, pourquoi est-ce que ça tombe toujours sur moi?! Tu n'as donc point trouvé meilleure punition que de m'envoyer "P'tit gros" en pleine nuit?!! Vous le devinez? Ben simple, mon très cher visiteur nocturne n'était autre que le "coursier" des palmés... Le seul fait de l'avoir vu avait d'ailleurs changé mon regard du tac au tac, une soudaine envie de sortir ma baguette et tuer me prit et comme d'habitude, le triton -si on pouvait l'appeler ainsi- se recroquevilla et augmenta légèrement la distance entre nous deux.

Je restai là un moment à l'observer, tentant tant bien que mal de me contrôler et de l'écouter... Chose difficile... C'était quand même la honte de notre Divine race que j'avais en face de moi : Un triton pouvant à peine nager sur 200 mètres et encore! Il maitrisait si mal notre magie ancestrale que personne ne tentait de lui mettre une baguette magique dans les mains... Le domaine souterrain ne serait plus que ruine comparable à cette cité moldu, Rome. Bon, c'est pas que j'ai tellement envie de lui parler mais voilà, faut bien qu'il me raconte le but de sa visite; S'il est là, c'est qu'on a forcément besoin de moi quelque part... Dire que je guéris à peine d'une idiote blessure que je me suis bêtement offerte pendant le pique-nique au ministère.

Qu'est-ce qu'il y a encore? Il se fait tard alors parle et vite...

Commencée sur un ton chaleureux, "l'autre" comprit néanmoins très bien le sous-entendu menaçant tapis au fond de ma phrase...

Seigneur Tityus m'envoie... Il semblerait qu'il y ait de l'action à la surface...

De l'action...? Quoi de mieux pour se dégourdir les jambes?! Finalement, cette journée forte ennuyeuse n'était pas si ennuyeuse que ça... Mes yeux déjà rougeâtres s'illuminaient... Voilà que j'étais plein d'excitation à l'idée d'avoir à me battre...

Tu sais où "cela" se passe et qui je vais devoir combattre?

Eh bien... Les poissons ont rapportés que c'était juste au dessus... à Poudlard. Les Mangemorts essaient de prendre le pouvoir et d'assiéger Poudlard

Nos alliés d'antan aujourd'hui ennemis... Intéressant...

Sans plus, je m'avançai et passai à coté du triton à qui j'adressai un bref sourire qu'il pourrait prendre comme bon lui semblerait. Battant prestement des nageoires, je me propulsai à la vitesse d'une flèche en direction de la surface, sortant, à quelques dix mètres de la surface, ma baguette magique. Proche de la surface, je me mis à battre subrepticement des nageoires, histoire d'observer tout en restant caché... Il valait pas la peine de se lancer sans réfléchir dans ce combat où nous, tritons et sirènes, avions pour allié des Aurors... Rien ne garantissait qu'une fois les Mangemorts mit en déroute, cette Auror que je voyais ne se retournerait pas contre nous...

Nageant jusqu'à la rive, je sorti derrière l'Auror et Typh' en tâchant de me faire le plus discret possible. Ma première participation à la fête se solda par un puissant Reducto en informulé qui fit éclater l'arbre enchanté sous les yeux étonnés de tous... Là, je profitai de l'effet de surprise pour envoyer un magnifique Doloris en direction de la Mangemorte 74 qui donnait consigne à son esclave d'elfe avant que celui-ci ne disparaisse avec la trop faible 27 et me mit à découvert, m'arrêtant non loin de mes deux alliées que j'ignorai volontairement, pensant tout de même à informuler un Ragnarok au cas où...

Ca vous amuse de vous attaquer ainsi à notre propriété, hein?!! On verra bien ce qu'il en coûte, quand je vous aurai botté le cul comme il se doit!!
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 18
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Mangemort 18, Ven 17 Sep 2010 - 15:39


Hooo si seulement 74 savait où 18 avait mal, elle n'embrasserait pas que ses lèvres, mais nous n'étions pas là pour ça, voyons ! Les deux mangemortes prendraient bien le temps de terminer cela à Hollow. Soit dit en passant, la rumeur comme quoi 74 était une vrai bombe et embrassait divinement bien, n'était pas qu'une rumeur, la jeune mangemorte était terrible. Bon faut dire qu'avec leur petite transformation, elles s'étaient tout deux ajoutés quelques atouts, mais si peu... 18, loin d'être un glaçon, aurait bien voulu continuer plus loin, mais c'était sans compter l'apparition de Betty Jorkins qui s'incrustait comme un cheveux dans la soupe, mais bon, pauvre fille, avec de seins pareilles ça ne devait pas être facile à vivre tous les jours. Donc, 18 lui pardonnait son intrusion, même si elle allait quand même le payer cher.

Trois flèches en bois et c'est tout ? Ben, faudrait qu'elle se rende compte qu'ici ce n'était pas Robin des bois, mais un combat entre mangemort et aurors. 18 n'eut qu'un pas de côté à faire pour éviter les trois bouts de bois qui allèrent se planter dans l'arbre qui se tenait derrière elle et d'où surgit sa chère et tendre27. Si on avait déjà atteint une situation ridicule, celle-ci atteignit son paroxysme lorsque Betty fit apparaitre le fouet de flamme. D'un si l'auror avait déjà combattu contre 18, elle aurait su que c'était son sort favoris et que personne ne le maniait comme elle et que de deux,il n'est réellement pas pratique pour se protéger. Mais bon, encore une fois, elle n'est qu'une auror donc pardonnons lui ses erreurs.

- Difindo

Ça c'était pour se débarrasser du fouet, pour le reste, elle allait morfler. Bon, qu'est ce qu'on pourrait bien lui faire à cette belle petite vache à lait. Humm.. Un petit bain de bouche lui ferait du bien, parce qu'avec les litres de café qu'elle a absorbé, son haleine ne sent pas la rose et même à plusieurs mètres de la belle, 18 pouvait ressentir cet affreux effluve qui sortait de sa bouche. " Agumanti Bucaum"

- Ce soir, tu vas être ma belle aux bois dormants, sauf qu'il faudra plus d'un baiser pour te réveiller.

18 prononça ces paroles en se rapprochant de plus en plus de la belle auror afin d'atteindre au mieux son but.

- Ensoporis

Elle ne prit pas la peine de regarder si le sort atteignit Betty ou non qu'un autre affreux fit son apparition, 18 se retourna donc vers lui et contempla l'horreur qui allait leur servir d'amuse-bouche à 74 et elle-même.

- Ça vous amuse de vous attaquerainsi à notre propriété, hein?!! On verra bien ce qu'il en coûte, quandje vous aurai botté le cul comme il se doit!!

- Dit, tu es venu nous combattre ou jouer à la marelle parce que là, mise à part le fait que tu parles, je vois pas trop comment tu nous bottes le cul. Alors, tu es gentil, tu retournes dans ta mare et tu laisses les grands s'amuser.

Mais sérieusement, pour qui on les prenait ? Des débutants ou quoi ! Leur envoyer des gens qui ne savent même pas les attaquer aussi dignement que les gens de leur rang le mérite. Y a des valeurs qui se perdent, moi, je vous le dis ! Descendant enfin de son petit nuage, 18 se rendit compte que 27 était gravement blessée et réclamait des soins d'urgence. A trois contre deux, 74 ni elle n'avaient le temps de prendre la jeune mangemorte en charge, mais 18 remercia dans sa tête la belle 74 qui envoya son elfe rapatrier sa jeune collègue à Hollow. 18 ressentait une haine immense envers Betty et se mordit les lèvres pour avoir été si "gentille" dans ses sorts. L'état de sa compagne la tracassant plus que l'issue de son combat, elle n'avait qu'une envie : rejoindre Hollow au plus vite !
- 74, on bouge ? J'ai aucune envie de me battre contre des incapables et visiblement ce pourquoi on est venue, ne se trouve pas ici.

Elle lui adressa un regard suppliant et puis de toute façon, 74 devait bien se rendre compte que ça ne valait pas du tout la peine d'être ici.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 74
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : - Occlumencie


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Mangemort 74, Mar 28 Sep 2010 - 16:42


La Mangemorte se mordit la lèvre inférieure et observa l'arbre ensorcelé attaquer l'affreux être de l'eau qui avait osé lui envoyer un Doloris. Jetant cependant un regard en coin à sa compagne de combat, elle sourit en comprenant que toutes les deux étaient plutôt dans une bonne position. 27 étant partie avec Azzul et donc à l'abri, les deux jeunes femmes pouvaient s'amuser un peu avec leurs adversaires avant de décamper. Ce pour quoi elles avaient été envoyées au Lac n'en valait fichtrement pas la peine alors autant ne pas s'éterniser et risquer de se faire blesser inutilement, comme la pauvre et belle brunette récemment renvoyée par elfe de maison.

Mais bon, une minute à peine après que l'arbre fut ensorcelé par 74, un bruit d'eau qui s'écoule se fit entendre devant elle. Un autre être de l'eau venait de faire son apparition, sans doute prévenu qu'une bataille se déroulait près de son habitat. Il ne manquait plus que ça ! Le nouveau venu osa même faire exploser l'arbre qui attaquait son amie l'Affreuse. En plus de cela, il tenta lui aussi un Doloris envers 74. Celle-ci avait prévu un Protego, barrière transparente et magique qui arrêta tout de suite le jet de lumière. Grognant, la Mangemorte s'apprêta à répliquer mais 18 intervint et se mit à aboyer sur l'être de l'eau qui se prenait pour Rocky.

- 74, on bouge ? J'ai aucune envie de me battre contre des incapables et visiblement ce pourquoi on est venue, ne se trouve pas ici.

Comment résister ? De toute façon, comme dit plus haut, ce pour quoi elles étaient venues n'en valait pas la peine. 74 hocha la tête et se passa la langue sur les lèvres, levant sa baguette vers les deux êtres de l'eau tandis que 18 s'occupait de distraire l'Horreur pour pouvoir repartir à dos de balais. A l'aide d'un Incendio, la jeune femme brûla l'herbe sèche à environ 1m50 de distance des Affreux et d'une foulée rapide prit le vieux balais en main avant de le chevaucher. 18 la rejoignit rapidement, essoufflée et les deux amies prirent leur envol.

- Petit cadeau pour clore le spectacle ! Bombarda Maxima !

Le sortilège se dirigea droit contre les Affreux et l'Horreur encore sur le terrain...
Revenir en haut Aller en bas
Thyphae
avatar
Apprenti sorcier
Apprenti sorcier
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Thyphae, Mar 28 Sep 2010 - 22:02


Ses prières avaient été exaucées! Le sortilège de douleur que notre charmante sirène avait envoyé en direction de l'affreuse bimbo avait fonctionné. Cette dernière était maintenant au sol, repliée sur elle même à cause de la douleur et Thyphae ne pouvait que se délecter du spectacle. Elle en avait le sourire aux lèvres et ses écailles en frémissaient. Tellement occupée par le bien être que lui procurait la souffrance de son ennemie, Thyph' fut surprise de voir un arbre prendre vie just à côté d'elle. Bougeant, des racines jusqu'aux branches, l'arbre se mit en marche vers la sirène, prêt à attaquer et surtout à faire diversion pendant que son adversaire se remettait de sa blessure. Ne se préoccupant que du monstre feuillus qui se rapprochait d'elle, Thyphae ne vit pas ce qui était arrivé au troisième mangemort à peine arrivé, déjà blessé, à terre et incapable de continuer le combat. C'était quoi ces méchants? A croire qu'il s'était blessé tout seul! Cet être là était totalement inintéressant et la sirène reporta son attention sur l'arbre qui l'inquiétait, il fallait l'avouer. Un sortilège.. Vite vite!! Le bloquer, l'immobiliser, le détruire, le réduire!!! A peine eut-elle le temps de penser à cette option là que l'arbre explosa et se volatilisa. Mais bon sang, qu'est-ce que... Thyph' se retourna et vit Alphus, son fou-fou de triton qui les avaient rejoint. En voila une bonne nouvelle!

Le poisson avait surement du avoir vent des combats qui se passaient à la surface et avait eu envie de se dégourdire les nageoires. Et bien, il ne pouvait pas mieux tomber. L'arbre qui posait problème à la sirène quelques secondes auparavant, n'était plus qu'un tout petit tas de poussière balayé par la brise. Que les choses sérieuses commencent alors. Alphus avait enchaîné avec un endoloris sur la même mangemorte que Thyphae avait visé.
Pas le temps de voir ce que l'auror faisait à ce moment là, tant qu'elle ne mourait pas c'était bon. La sirène était peut être "l'alliée" de l'auror pour ce combat, ça ne voulait pas dire qu'elle serait copine-copine après ça. Il fallait seulement virer les mangemorts du chateau, ce qui se passerait après ne faisait pas partie des préoccupations de Thyph'. Elle retournerait dans son lac et ses canalisations, continuerait à faire peur aux gens, et voila tout.

Le taré toujours à côté d'elle, ainsi que l'horreur, les deux mangemortes d'en face commençaient à paniquer à priori. Trois contre deux, visiblement ça n'avait pas l'air de leur plaire. Et pourtant c'est ce qui amusait Thyphae. Le sourire toujours aux lèvres, elle se préparait à attaquer une nouvelle fois mais fut couper dans so élan par le dialogue de ses ennemies.

- 74, on bouge? J'ai aucune envie de me battre contre des incapables et visiblement ce pourquoi on est venue, ne se trouve pas ici.

Elles partaient? Vraiment? Y'avait d'ja eu un méchant de moins à cause de sa blessure. Chochotte... pfff... Et maintenant elles se barraient elles aussi! Mais c'est quoi ces faux méchants? La sirène observa les deux mangemortes, les sortilèges la démangeait de plus en plus. Qu'elles se décident et vite ou les sorts allaient fuser et très vite. Enfin, après quelques secondes, l'autre pas belle fit un signe de tête, en guise d'approbation et toute deux reculèrent de quelques pas, les baguettes toujours dirigées vers l'auror et les deux êtres de l'eau. La mangemorte que Thyphae avait combattue lança un sort avant de partir. Il fallait s'en douter! Heureusement qu'elle n'avait pas abaisser sa baguette, et au moment où elle voulait se défendre, le sortilège d'attaque s'écrasa contre quelque chose qui le fit disparaitre, un mur invisible! Alphus? L'auror? Le poisson arborait un petit sourire, ça devait être sa signature.

Thyphae se tourna donc vers son taré de poisson et lui sourit. Elle jeta un coup d'oeil à l'auror, lui adressa un signe de la tête puis marcha en direction d'Alphus. Les deux êtres de l'eau se dirigèrent vers le lac, le combat étant terminé, ils pouvaient retourner à leurs algues, canalisations et autres merveilleuses choses qui se passaient sous le lac. Le triton et la sirène plongèrent à l'eau, quelle sensation merveilleuse que de se sentir dans son élément, nager était comme se libérer pour la sirène. Un combat de gagné, même si les mangemorts n'étaient pas tous blessés, emprisonnés ou même morts, ils avaient au moins désertés Poudlard, c'était comme une victoire pour Thyphae et elle continuerait à avoir ce même sourire pour encore quelques heures.


[HRPG : Rp fait avec l'accord d'Alphus. bye bye les gens, au plaisir de recombattre Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Rilla Blythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: On pique une petite tête ?

Message par : Rilla Blythe, Jeu 17 Mai 2012 - 18:11


[Suite du RP commencé ]

Rilla eut l'impression d'être prisonnière d'une espèce de vertige. Elle ouvrit les yeux malgré elle et tout lui paru flou. Très vite les eaux d'un lac miroitant sous les caresses du soleil apparurent. Une impression de déjà vu s'imposa alors à la jeune fille en même temps que d'autres sensations bien moins agréables.

La tête lui tournait, et ses jambes tremblantes semblaient en coton. Mais cela n'était rien comparé à la nausée contre laquelle elle luttait. Les couleurs avaient une nouvelle fois désertées le visage de la jeune serdaigle. Se sentant défaillir, elle chercha un soutient auprès de son frère et se raccrocha à son tee shirt, elle ne fut pas longue à sentir les bras de ce dernier la soutenir. Il semblait avoir deviné sa faiblesse.

Progressivement, bien qu'assez rapidement, elle retrouva ses moyens. La nausée s'estompa jusqu'à disparaitre, et ses jambes retrouvèrent leur stabilité. Elle se sentait mieux, bien qu'encore légèrement étourdie. Elle venait de vivre une expérience absolument incroyable. Le mot qui s'imposa alors à son esprit fut "inouie". Elle ne savait trop si elle devait se mettre à pleurer où simplement s'émerveiller, elle ignorait si le fait de transplaner lui avait plu ou au contraire l'avait terrifié.

Face à sa réaction et à son mutisme persistant, Yun s'inquiéta, et s'enquit de son état. Aussitôt les couleurs affluèrent sur le visage de la jeune fille. Il avait dit "Rilla chérie". Rose de plaisir, la serdaigle releva la tête et lui offrit son plus beau sourire. Si l'instant d'avant elle n'allait pas fort, à présent elle allait parfaitement bien. Jamais personne ne lui avais donné de noms affectueux, et encore moins un membre de sa famille. Se pourrait-il qu'il l'aime malgré tout ce qu'elle lui avait révéler sur leur famille et elle même, Rilla avait du mal à croire à son bonheur.

Elle hocha la tête et le rassura. Sa voix était plus assurée qu'elle ne l'aurait cru avant d'ouvrir la bouche.
- Je vais bien oui. J'ai juste perdu l'équilibre. J'étais un peu étourdie...

Elle s'écarta doucement de lui à présent qu'elle pouvait à nouveau tenir sur ses jambes et regarda autours d'elle. Son frère du lire dans ses pensées, car il prit la parole et lui expliqua qu'ils étaient sur un des versants du lac de Poudlard.

A cette énonciation, Rilla ne put retenir un frisson. Le lieu était certes magnifique, mais pas suffisamment pour lui faire oublier qu'un an auparavant elle avait failli y laisser la vie. Si Valens n'avait pas été là ce jour là, le calmar géant l'aurait certainement noyé avant d'en faire son déjeuner.

Yun ne sembla pas remarquer le léger malaise qui avait traversé sa cadette, trop heureux de partager avec elle, le lieu qui lui était cher et lui servait de refuge. La jeune fille fut touchée par cette attention, et retrouva le sourire. Elle tairait ses peurs, elle voulait juste que son frère soit heureux. Il était tellement plaisant de l'entendre rire. Il semblait alors si insouciant, si accessible et si jeune. Rilla l'observa attendrit, souriante. Comme elle aurait aimé que ce rire baigne son passé, à défaut elle se promit de faire en sorte qu'il illumine son avenir.

- Tu viens souvens ici? Tu y fais quoi? Tu y viens peut être avec ton amoureuse?

La jeune fille était sincèrement curieuse d'en apprendre plus sur son frère. En l'interrogeant, elle réalisa un peu tristement qu'elle ne savait rien de lui, hormis qu'elle aimait son rire, qu'il avait un croup, et qu'ils partageaient tous deux la même facilité à accorder leur confiance.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Rilla Blythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: On pique une petite tête ?

Message par : Rilla Blythe, Ven 18 Mai 2012 - 21:11


Rilla se sentait bien avec le plus âgé de ses frères. Elle appréciait ce moment qu'ils passaient ensemble, essayant d'en apprendre davantage l'un sur l'autre. Hélas, ce moment de félicité ne dura pas. Une phrase prononcée nonchalamment par son frère fit naitre une inquiétude sans nom dans le coeur de la jeune fille.
*Comment cela il joue sa vie tous les jours? Pourquoi? Non, je ne veux pas!*

Rilla pâlit, alors qu'elle levait un visage inquiet sur son frère. Inquiétude qui se transforma très vite en angoisse lorsqu'elle le vit qui entrait dans l'eau, cella là même où elle avait faillit périr. De pâle la serdaigle devint blême.

Son frère ne sembla pas remarquer son malaise soudain, et l'invita à le rejoindre. Rilla secoua violemment la tête en reculant d'un pas, n'entendant pas la question qu'il lui avait posé sur ses amours. Au lieu de cela, elle se laissa tomber sur le sol, à genoux, tremblante, et d'une voix blanche supplia son frère de sortir de l'eau.
Dans son esprit tout se mélangeait, tout s'embrouillait, le fait qu'il dise risquer sa vie quotidiennement, le fait qu'il entre dans l'eau qui pour Rilla constituait un piège mortel. Souhaitait-il donc en finir avec la vie?

- Non...Non...Yun...Je t'en prie sors de l'eau...Vite! Sors de cette eau! Ne risque pas ta vie! Je ne veux pas te perdre! Je ne veux pas que tu risques ta vie, jamais!


Et pour la seconde fois de la journée, des larmes jaillirent de ses yeux et baignèrent son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: On pique une petite tête ?

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 20

 On pique une petite tête ?

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.