AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 17 sur 18
On pique une petite tête ?
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant
Mathilde Yawnez
Serdaigle
Serdaigle

Re: On pique une petite tête ?

Message par : Mathilde Yawnez, Ven 15 Juil 2016 - 20:49


Je vois Amilcare ne pas tout de suite comprendre de quel retard je parle donc je décide d'être plus explicite.
-Oh nous avions dit à la fin des cours et il se trouve que j'ai un peu trainassé dans la salle commune des Serdaigles. Je considère cela comme un retard... Mais sinon je vais très bien et ai hâte de me baigner.

Pour moi, être en retard signifiant arriver le dernier c'est aussi pour ça que je pense être en retard, mais je décide de changer de sujet et écoute Amilcare me demander ce que je veux faire en premier, me baigner ou autre chose.

- Oh je veux bien me baigner d'abord! On pourra se balader après.
Amilcare approuve et pendant que je me tourne, il se change. Pendant ce temps, je décide d'ajuster mon masque qui fait à la fois masque et tuba, de plus avec je peut parler sous l'eau et de prendre ma baguette.
Une fois changer Amilcare me rejoint et nous mettons les pieds dans l'eau.
-Oh elle est assez froide, je dis.
Amilcare hoche la tête et nous nous plongeons entièrement dans l'eau, elle est glacée mais je m'y habitue vite et je commence à faire quelques brasses.
Ah quelle douce sensation...
Je décide de nager au fond du lac mais il fait noir donc je dis un #Lumos et une petite lueur vient m'éclairer. Je décide de remonter à la surface pour retrouver Amilcare et donne un profond coup de pied dans le sol pour me projeter...
Une fois à la surface j'articule un #Nox et la lueur de ma baguette s'éteint...
-Tu veux venir dans les profondeurs avec moi? je demande à Amilcare.
-Oui pourquoi pas, dit-il.
Alors je replonge dans les profondeurs en rallumant ma baguette d'un simple #Lumos et Amilcare fait de même, nous voilà au fond de l'eau.
Mais voilà, cinq strangulots arrivent, j'envois un #Petrificus Totalus au premier, un #Rictusempra au deuxième et il se met plie en deux de rire et encore un #Petrificus Totalus avant de lancer pour finir deux #Stupéfix.
Je continus de nager, Amilcare me devance un peu, je commence à avoir froid mais je le montre pas. Finalement, nous remontons à la surface et je dis #Nox.
Nous allons sur la berge en tremblant de froid et je ramasse quelques branches et murmure #Incendio.
Un petit feu apparait et je me réchauffe les mains en enlevant mon masque.

-Désolé Amilcare je pensais pas qu'il allait avoir des strangulots! Je propose qu'on se sèche un peu avant d'aller se balader et après on peut se regagner tout en restant à la surface du lac.

Je claque des dents en attendant la réponse de mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Amilcare Sakhno
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Amilcare Sakhno, Ven 15 Juil 2016 - 21:50


Amilcare se rappela qu'elle avait dit ça et tapa sa tête contre sa main.

- Excuse moi, je ne me souvenais plus. Commença-t-il. Pour ajouter que ce n'est pas grave qu'elle a un peu traîné dans la salle commune des serdaigle.

Amilcare regarda Mathilde, claquer des dents, et lui proposa de la réchauffer, tout en ajoutant que ce n'était pas grave les strongulots et qu'il a passé un bon moment quand même. Il était impressionné par la maitrise des sorts dont elle a fait preuve. Et il espérait pouvoir faire un jour de même.

- Je serai ravi de me balader avec toi dit-il le sourire aux lèvres. Mais comme il faisait un peu noir, il se demandait s'ils n'avaient pas enfreint le couvre feu comme il n'avait pas l'heure sur lui. Il espérait que si c'était le cas, qu'ils ne se feraient pas attraper.

- Où veux-tu aller te balader ? Fini par demander Amilcare.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Peter McKinnon, Mer 31 Aoû 2016 - 13:32


RP privé avec Rose Layroy - Retrouvailles ensoleillées



C'était probablement le mois de septembre le plus chaud de puis des années ! Même les couloirs immémoriaux du Château n'arrivaient plus à retenir la chaleur au dehors. Il était devenu intenable pour les élèves du Collège de continuer à porter leurs uniformes complets à longueur de journée. Trois jours s'étaient déjà écoulés depuis le début de cette canicule surprise. De partout on voyait des élèves se promener de salles en salles trainant derrière eux leurs sacs et suant à grosses goutes.

Peter, qui supportait très mal la chaleur, avait avancé ces derniers jours comme un crabe, se faufilant de coins d'ombre en coins d'ombre. Mais là, la coupe était pleine. Pour tenir le coup sous la chaleur, il avait bien tenté, comme d'autres, d'user de sortilèges de jet d'eau ou de refroidissement, mais rien n'y faisait. Et, pour son plus grand malheur, la chaleur avait gagné du terrain, jusqu'à rendre les cachots étouffants ! Il n'avait désormais plus d'endroits où se cacher. Il n'y avait plus de refuge dans le domaine de Poudlard où se planquer quand le soleil était au zénit.

Renonçant à ses principes empreints de pudeur, il avait fini par céder à la tentation de se baigner dans le lac, comme de nombreux autres personnes sans doute. Il avait pris, dès la fin du repas de midi, la direction du lac avec une simple serviette dans son sac pour se sécher. Mais étant donné la puissance des rayons du soleil ce jour-là, cela n'aurait même pas du être nécessaire. Arrivé au bord du lac, tout en sueur, il entreprit d'arracher le pull et la la chemise qui collaient à son torse. Il ne se doutait pas à ce moment, qu'une connaissance d'une autre époque allait faire son apparition ...
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Rose Layroy, Mer 31 Aoû 2016 - 15:14


Ah ! La chaleur ! Divine et exquise chaleur ! C'était celle-ci qui lui manquait bien trop souvent à Poudlard. Il était vrai qu'elle avait fini par s'habituer à la pluie et à la neige mais dés qu'il faisait plus de trente degrés il fallait bien avouer qu'elle se sentait réellement chez elle. Son sang espagnol supportait les températures extrêmes et dégouliner de sueur à cause des rayons ardents du soleil lui procurait un délice exquis. Elle adorait voir tout ses pâles essayez de se cacher du soleil et de se procurer un minimum de fraîcheur.

Aujourd'hui le soleil tapait de plus bel et faisait des ravages. Elle avait vu certains élèves défaillir par manque d'hydratation. Elle irait profiter des rayons. Elle avait plus que besoin de sentir les rayons brûlants de l'astre sur sa peau mat. Elle n'était cependant pas folle et immortelle. C'est donc en tenue légère qu'elle décida de se rendre au bord du lac. Une simple jupe courte et une chemise blanche ferait sans aucun doute l'affaire. Elle avait même mis un maillot de bain si elle avait envie de plonger une tête pour se détendre. La veille elle avait repéré le coin parfait pour être tranquille. Il y avait un arbre où elle pourrait trouver un peu d'ombre pour ne pas mourir d'insolation et l'eau toute proche pour se refroidir de temps en temps.

Joyeuse, elle traversait le parc. Elle allait être bien, seule avec un bon livre. Que ne fut pas sa surprise lorsqu'elle vit au loin un garçon à l'endroit qu'elle s'était choisi. Elle faillit faire demi-tour pour trouver un endroit seule mais elle renonça à faire plus de pas que nécessaire. Ah... la flemmardise... Elle s'approcha donc et les contours du garçon se firent de plus en plus net. *Euh... il est torse nu là ? Bah quoi ? T'es gênée ? Pas du tout ! Après tout il a le droit de se baigner si il le veut.* Elle s'approchait de plus en plus et quelque chose la perturbait. Elle avait l'impression d'avoir déjà vu ce jeune homme quelque part. Bien sûr il était fort probable qu'elle ait eu à faire à lui dans les couloirs mais elle avait l'impression de le connaître d'avant Poudlard. Maintenant elle n'était plus qu'à quelques mètres de lui. Voilà ! Elle se souvenait !

_Salut McKinnon !
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Peter McKinnon, Mer 31 Aoû 2016 - 16:33


De tous les élèves qui étaient à Poudlard, Peter faisait sans doute partie des plus pudiques. Il était complexé comme personne par son physique de gringalet qui lui avait toujours attiré les railleries. Aussi, avait-il choisi un endroit au bord du lac, peu fréquenté, peu accessible et peu visible de loin. Il ne s'attendait donc pas ce jour-là à être importuné. Pourtant, il aurait bien du s'en douter. Avec une chaleur pareille, il était évident que le lac allait être pris d'assaut et que le havre de paix qu'il s'était choisi n'allait pas le rester bien longtemps. Il fut d'autant plus surpris, qu'il fut interpellé par quelqu'un qu'il connaissait !

- Salut McKinnon !

Le jeune serpentard se retourna en sursaut ! Il était torse nu à présent et il se sentait éminemment vulnérable. En réalité, il était face à Rose, la fille d'une amie d'enfance de son père et qu'il avait déjà rencontré plusieurs fois avant qu'elle n'entre comme lui à Poudlard. Elle avait été répartie comme lui à Serpentard mais ils ne s'étaient pratiquement jamais retrouvé seuls tous les deux depuis et certainement pas dans cette tenue. Néanmoins, cette apparition soudaine eu le don de faire sourire Peter :

- Mademoiselle Layroy ! Qu'est-ce qui me vaut l'honneur ?

Contrairement à lui, elle avait l'air de plutôt bien supporter la chaleur. Elle ne semblait pas aussi transpirante que lui. Il se serait bien rapproché pour lui faire une bise d'usage, mais il avait conscience que ses vêtements avaient retenu sur lui une odeur aussi virile que nauséabonde et il voulait rester distingué devant la jeune serpentard, même si la différence d'âge entre eux eu suffit à l'écarter de ses cibles féminines. Oui, décidément, avant de se lancer dans une discussion approfondie, il avait bien besoin de se tremper dans ce lac !
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Rose Layroy, Mer 31 Aoû 2016 - 20:12


Quand elle vit le garçon se retourner en sursautant comme si il avait eu affaire à un monstre Rose explosa de rire. Il fallait avouer que la situation était cocasse et le soleil la mettait vraiment de bonne humeur. Elle ne connaissait pas beaucoup le garçon mais elle savait qu'il ne lui ferait aucun mal et elle n'avait aucune envie de se méfier de lui pour l'instant. Le père de Peter et la mère de la jeune fille avaient été ami, peut-être l'étaient-ils toujours d'ailleurs mais l'état de la mère de rose rendait les choses incertaines, et elle avait donc pu le voir deux trois fois lors de sa courte existence. Ses souvenirs par rapport à lui étaient assez flous, il fallait bien l'admettre, mais elle avait été amusé de le revoir dans la salle commune lorsqu'elle était arrivée chez les Serpentards. Elle c'était d'ailleurs dit plusieurs fois qu'il aurait été pas mal de créer des liens avec lui puisqu'il pouvait lui apprendre des choses intéressantes, étant son aîné, mais elle n'avait jamais osé venir lui parler. C'était étrange d'ailleurs parce qu'avec de purs inconnus elle n'hésitait pas une seconde à aller les voir. Peut-être parce qu'il avait vu la petite Rose encore toute joyeuse et innocente et qu'elle ne voulait pas se permettre de lui montrer à quel point elle s'était endurcie au fil des années. Peu importe, avec lui pas besoin de faux semblants pour l'instant. Et peut-être qu'il ne se souvenait plus d'elle. C'était possible aussi. Là elle aurait l'air bien idiote.

Heureusement Peter sembla enfin la reconnaître et le désarroi laissa place à un joli sourire :

_Mademoiselle Layroy ! Qu'est-ce qui me vaut l'honneur ?
_ Et bien, tout comme vous mon cher je viens me prélasser durant cette rude journée ensoleillée, répondit la petite amusée tout en faisant une petite révérence moqueuse.

Elle tourna sur elle-même faisant voler les plis de sa jupe. Elle était d'humeur vraiment joyeuse et surtout joueuse aujourd'hui. Elle jeta son petit sac à côté de l'arbre, enleva vite fait bien fait sa jupe et sa chemise pour se retrouver en maillot de bain bleu ciel et sauta instantanément dans l'eau. Depuis son cours maritime de Soins aux créatures magiques elle ne craignait plus vraiment de voir son sortilège d'illusion faire apparaître sa marque sur son dos. Elle était donc en deux pièces sans craindre qu'il remarque l'horrible marque. Il y avait une pente assez importante à l'endroit où ils étaient et en s'éloignant un peu du bord elle se retrouva facilement à un endroit où elle n'avait pas pied. L'eau était fraîche et cela faisait du bien au corps même si la chaleur était bienfaitrice. Elle se retourna alors vers le garçon et lança :

_Bon, alors tu viens ? Ou tu as peur de savoir moins bien nager qu'une deuxième année ?

Heureuse, la fillette rit aux éclats en attendant son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Peter McKinnon, Jeu 1 Sep 2016 - 22:07


Visiblement, Rose n'avait pas changé. Elle était toujours la petite fille rieuse que Peter avait connu étant plus jeune. Elle se moqua gentiment de lui, de sa façon ampoulée de lui adresser la parole. Elle portait une petite jupe qu'elle faisait voleter, en tournant sur elle-même. Oui, décidément, elle n'avait pas changé ! Il regarda un moment son corps tellement maigre, pratiquement décharné. Pas une once de muscle, même devant une vieille amie c'était un peu gênant.

Mais déjà Rose était entrée dans le lac et lui criait de le rejoindre. Peter poussa un petit soupir, quand il faut y aller, il faut y aller ! En quelques instants il envoya balader son pantalon, et il plongea dans l'onde fraiche. En courant, puis en nageant, il arriva à la hauteur de sa jeune camarade.

- Tu sous-estime ma puissance là, ma petite !

Il a fit entrer un peu d'eau dans sa bouche et la projeta en direction de sa jeune amie.

- Tu ne t'y attendais pas à ce genre de sort de jet d'eau hein ?

Et le jeune serpentard éclata de rire !
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Rose Layroy, Lun 5 Sep 2016 - 20:52


Enfin, le Serpentard se décida à venir à sa rencontre. Il retira ce qui lui restait comme vêtements, c'est-à-dire un pantalon, et il la rejoignit. Il nageait plutôt bien le grand. Bon il fallait bien avouer que faire deux trois brasses n'étaient pas des plus compliqués. Arrivant à sa hauteur il lui dit :

_Tu sous-estime ma puissance là, ma petite !

Rose releva un de ses sourcils l'air de dire : ''bah oui, bien sûr. On parle de quelle puissance là au fait ?'' mais la réaction du sinople masculin la prit de court. Un jet d'eau chaud mélangé à un peu de salive lui parvint au visage sans crier garde. Surprise elle plissa les yeux et secoua la tête de dégoût.

_Tu ne t'y attendais pas à ce genre de sort de jet d'eau hein ?

La petite plongea sa tête dans l'eau en fermant ses yeux marins et en ressortit en secouant ses cheveux se qui éclaboussa un peu son partenaire de baignade. Elle rouvrit ses yeux et le regarda les yeux pétillants de défi.

_Donc tu le prends comme ça ? Tu oses t'en prendre aux plus jeunes ? Très bien...

Elle plaça alors ses deux mains l'une contre l'autre et forma une vague avec pour asperger Peter. Elle explosa alors de rire toute fière. C'était donc ça son rire franc et véritable ? Elle ne s'en souvenait plus. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas rit à gorge déployée. Bon, il fallait tout de même qu'elle fasse attention pour ne pas boive la tasse mais quel plaisir. Ah ça ! L'eau la détendait à un point... Et le soleil qui se reflétait dessus. Elle était vraiment bien là et était prête à s'amuser un peu avec son vieil ami...

hrpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Peter McKinnon, Lun 5 Sep 2016 - 21:41


Comme il s'y attendait, sa jeune camarade avait répondu à ses provocations ! Il était à présent complètement mouillé. Il n'avait plus qu'une envie, c'était de sentir son corps totalement entouré par l'eau. De se retrouver dans une atmosphère si fraiche qu'elle n'en paraitrait pratiquement plus terrestre.Résider toute l'année dans une salle commune située sous le lac avait développé chez lui un rapport particulier avec l'eau. Et puis, il devait bien répondre à sa jeune amie, et lui montrer comment un McKinnon se défendait !

Sans dire un mot, il se pinça le nez en inspirant le plus d'air qu'il le pu et s'immergea totalement. Enfin, Peter profita du silence presque total qu'offrait les eaux calmes du lac de Poudlard. Les yeux fermés, il avança sa main libre sous l'eau en direction de Rose, il devait être descendu à peu près au niveau de ses jambes. Dans cette obscurité la plus totale, il saisi ce qui semblait être le pied de la demoiselle et il le tira vers le bas, de façon à l'attirer également sous l'eau. Une fois son méfait accompli, il remonta avec un sourire triomphal à la surface. De là, il lui cria :

- Attention ! Calamar géant !

Et il éclata une nouvelle fois de rire. Par la barbe de Merlin, ce que cette baignade improvisée lui plaisait !
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Rose Layroy, Mer 7 Sep 2016 - 18:32


Peter se retrouva alors totalement trempé. C'était vraiment cool ça. Les cheveux désordonnés du garçon étaient désormais aplatis lui donnant un air totalement ridicule. Le garçon décida d'ailleurs de cacher son visage en le plongeant dans les profondeurs sous-marines. A présent il n'était plus visible aux yeux de la petite. Étrangement, son instinct lui disait qu'il préparait un mauvais coup mais ne pouvant le voir cela ne servait à rien de fuir. Attendant qu'il surgisse à tout moment elle continua à se maintenir hors e là par de léger mouvement circulaire des bras et des petits battements de pieds. Ses pensées en vinrent même à dériver et elle oublia presque quasiment l'existence de son ami sous-marin. Presque nous disons car forcément il lui fallut remonter n'étant pas pourvu de branchies. Mais avant cela il commit son dernier méfait. Quelque chose s’agrippa à la jambe de la petite. Surprise, Rose baissa le regard bêtement (bêtement parce qu'on y voyait absolument rien à part une forme vague noire) et voulu poussé un petit cri de surprise. Voulu car elle fut tirée vers le fond et sa tête se retrouva sous la surface. De l'eau fraîche s'infiltra dans sa bouche pour atteindre ses poumons. La chose qui l'avait attirer l'avait lâché et elle se dépêcha de sortir la tête de l'eau pour cracher ce qu'elle pouvait d'eau. Elle s'étouffait presque et son camarade n'eut rien de mieux à dire que :

_Attention ! Calamar géant !

Tout en toussant la petite pesta joyeusement :

_Non mais... keuf, keuf (oui, c'est comme ça qu'elle tousse et essaye de cracher de l'eau, c'est bizarre mais j'ai rien trouvé de mieux comme onomatopée) quel idiot keuf !

D'un revers de la main elle lui balança de l'eau dans la figure en riant. Ayant reprit son souffle et plongea à son tour. Tout son frêle petit corps était dès à présent recouvert par l'immensité du lac et ses cheveux planaient autour d'elle. Elle ouvrit ses petits yeux et regarda aux alentours. On n'y voyait pas grand chose. Une question lui traversa alors l'esprit. Était-ce réellement profond ? Où ils se trouvaient, peut-être pas, mais à quelques mètres encore plus éloignés du rivage ? Elle voulait savoir, mais ne voulait pas risquer sa vie non plus et puis elle avait une petite vengeance enfantine à régler. Elle remonta alors en surface et regarda son compère les yeux pétillants de malice, une mèche bouclée lui collant la joue.

_Tu joues au Calamars géants mais je parie que tu ne peux pas avec ta seule respiration atteindre le fond de ce lac à...

Elle s'éloigna sur le dos de quelques mètres pour se être sûre d'avoir une profondeur suffisante. Jugeant l'endroit comme étant parfait elle s'arrêta et poursuivit avec un joli sourire malicieux :

_... cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Peter McKinnon, Mer 7 Sep 2016 - 19:45


Un temps, Peter avait semblé avoir oublié que le lac n'était pas l'endroit le plus éloigné des périls, à Poudlard. Cette réalité lui était revenue en pleine figure lorsqu'il avait vu sa jeune amie recracher de l'eau par la bouche. Avec ses imbécilités, il aurait pu lui faire du mal ... Mais cette idée, Peter la balaya très vite ! En effet, la jeune serpentard avait de la suite dans les idées et ne semblait pas vouloir s'arrêter là sur l'échelle des provocations :

- Tu joues au Calamars géants mais je parie que tu ne peux pas avec ta seule respiration atteindre le fond de ce lac à ... cet endroit.

Tout en disant cela, elle s'était déplacée un peu plus vers le centre du lac. Peter n'osait même pas imaginer quelle était la profondeur à cet distance du rivage ... Mais ce n'était pas la seule question qui resterait en suspend ce jour-là. En effet, contre toute attente, le serpentard, d'habitude toujours si prudent, décida de relever le défi lancé par sa cadette !

Il lui lança un sourire malicieux et nagea jusqu'à arriver à l'endroit convenu. Sans sa baguette magique, Peter prenait de très gros risques. Si quelque chose se passait mal, il ne pouvait alors avoir recourt ni au sortilège de têtenbulle, ni à celui de propulsion. Sous le regard de Rose, il tourna sur lui même en écartant les mains, de façon à lui faire profiter à fond de sa gloriole. Ensuite, il ferma les yeux et s'enfonça dans les eaux opaques du lac.

Si Peter aimait beaucoup l'eau, il n'en était pas pour autant un excellent nageur, tout au plus il se défendait en natation. Par des mouvements de brasse successifs, il avançait lentement vers le fond du lac, dans l'obscurité la plus totale (puisqu'il avait conservé ses yeux clos). L'apprenti sorcier s'enfonçait déjà depuis un moment mais il ne semblait pas venir à bout de la profondeur inexpliquée du lac de Poudlard. Il se mit à sentir de longs éléments lisses lui frôler la peau. Il ouvrit les yeux, il s'agissait de longues algues qui semblaient venir des profondeur du lac et ondulaient au rythme des remous que le serpentard provoquait. Celui-ci agrippa alors l'une des plantes et tira dessus de façon à avancer encore un peu plus vers le fond de l'eau. Il commençait à sentir son ventre se contracter sous l'effet du manque d'oxygène, et ses oreilles le faisaient souffrir du fait de la différence de pression. La descente au fond du lac devenait de plus en plus périlleuse et, soudainement, Peter commença à ne réellement plus avoir de réserve d'oxygène. Il lâcha alors l'algue géante et battit des pieds pour remonter vers la surface, abandonnant toute chance de réussir son défi, mais c'était trop tard. Ses membres semblaient être trop engourdis par la fatigue, le manque d'oxygène, ou était-ce lui qui était trop éloigné de la surface à présent ? Toujours est-il qu'après deux mouvements de nage pour revenir à la surface, Peter perdit connaissance, se sentant partir dans une obscurité encore plus totale ...
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Rose Layroy, Dim 11 Sep 2016 - 10:56


LA de Peter accordé


Le grand Serpent joua avec ferveur le jeu et lui rendit un sourire tout aussi malicieux. Ah, qu'elle allait bien s'amuser à le voir mesurer pour elle la profondeur de l'eau. C'était idiot mais elle se posait des questions bien étranges parfois auxquelles il lui fallait des réponses pour pouvoir bien dormir la nuit. Il parvint à sa hauteur, se prépara, tourna et plongea. Les dés étaient jetés, le plus intéressant commençait donc. Elle plongea elle-même dans l'eau pour pouvoir assister à sa descente. Malheureusement, ce qui était bien dommage (oui, c'est ce qui signifie malheureusement mais vous voyez à quel point c'est malheureux ?), les rayons du soleil n'arrivaient pas à transpercer totalement la masse noire de l'eau. La profondeur était beaucoup trop importante pour que la petite puisse suivre tout le parcours de son aîné du regard. Ne pouvant pas voir jusqu'où il irait elle retira sa tête de l'eau et attendit sagement son retour. Pour ne pas se fatiguer plus qu'il n'était admissible elle se mit sur le dos et commença à observer les nuages. Ah bah non en fait... Aucun nuage ne tachetait ce beau ciel bleu. La chaleur commença à sécher la partie émergée de son petit corps d'Espagnole. Elle ferma les yeux et patienta toujours. Un large sourire se dessina sur ses lèvres. Elle s'imaginait chez elle, sur l'étang qui se trouvait à une lieue de sa demeure en France. Elle se remémorait les longues journées qu'elle avait passées à ses bords, se baignant régulièrement pour ne pas mourir cuite comme un œuf sur le plat. Oui, je sais... Vous vous dîtes que c'est une admirable métaphore et que jamais, au grand jamais, quelqu'un n'a su en faire une aussi belle. Ses deux yeux s'ouvrirent alors instantanément. Elle replongea dans l'eau et regarda autour d'elle. Peter n'était toujours pas revenu. Ce n'était vraiment pas un bon signe. Mais alors, pas du tout... Que faire ? La jeune fille engouffra sa tête dans le liquide et observa inquiète. Le corps de son compagnon remontait, il était là, bel et bien vivant. Il n'était plus qu'à quelques mètres, il arrivait... bien trop lentement pour signifier qu'il allait bien. *Allez Peter je crois en toi, pensa la petite qui commença à craindre pour la santé de l'écossais* La petite reprit sa respiration et plongea vers son camarade. Elle se plaça à ses côtés et tenta de l'aider à remonter. Il était alors à la surface mais ne répondait plus à aucun signe de la petite. La tête hors de l'eau Rose cria :

_Peter ! Peter ! Tu m'entends ?!

Il ne réagissait pas et son corps flottait lamentablement dans l'eau. Il fallait qu'elle l'aide sinon il se noierait et ce n'était pas son but. Une force scientifique faisait qu'il ne flottait pas sur le dos mais son visage dans l'eau. Même s'il était évanoui, ce n'était pas bon pour sa survie. La petite était paniquée. C'était elle qui l'avait mis dans cet état, il fallait qu'elle agisse et vite ! Elle décida alors d’enlacer le vert et argent par la taille et se mit elle-même sur le dos faisant contrebalancer leurs corps. Avec une peine immense elle commença à battre des pieds pour pouvoir se rapprocher du rivage. Quelle idée elle avait eue de s'éloigner encore plus ? Heureusement que l'eau faisait en sorte de porter un peu le poids de McKinnon sinon ils auraient tous les deux coulé depuis bien longtemps. Cependant il n'en restait pas pour autant léger. Rose s'épuisait à vue d'oeil et cet exercice la faisait boire bien trop régulièrement la tasse. Sa tête commençait à tourner et ses forces l'abandonnaient à chaque coup de pieds. Il fallait qu'elle parvienne à maintenir leurs deux têtes hors de l'eau mais comment faire quand on n’a presque pas de force ? Elle allait à son tour défaillir... mais cette situation avait été causée par sa faute et elle se devait d'y remédier. Puisant dans le peu de force, d'énergie et de courage qui lui restait elle parvint enfin à un endroit où elle avait pied. Son combat n'était pourtant pas fini. Elle agrippa les épaules du brun et tira de toutes ses forces. Il fallait qu'il atteigne la terre ferme... ou tout du moins son torse. Ses pieds glissaient dans la vase et elle manqua de trébucher une bonne dizaine de fois, se retrouvant couverte de terre à certains endroits comme le visage et les bras, mais elle y parvint, à bout de souffle. Elle réussit à tirer le haut de son corps sur la berge. Elle commença alors à le secouer :

_Peter ! Peter ! Reprends-toi !

Aucune réaction ne provenait de la part du garçon. La peur d'avoir peut-être tué ce garçon la fit pâlir encore plus. Elle s'extirpa de l'eau avec grande peine et courut jusqu'à son sac en évitant de glisser sur l'herbe grasse pour récupérer sa précieuse baguette. Quel était déjà le sortilège ? Elle l'avait lu ! Elle le connaissait ! Mais quel était-il ? Comment faire, comment faire ? La petite s'agenouilla aux côtés du garçon, se força d'arrêter de trembler comme une feuille et lança son sortilège en espérant le sauver, s’il n'était pas trop tard :

_#Revigor !

Il fallait que ça marche, il fallait que ça marche ! Le Seprentard cracha alors de l'eau et se réveilla. Il n'était pas mort... Il était vivant ! Totalement perturbée, Rose sentit des gouttes à la fois de frustration, de peur et de soulagement couler sur ses joues rouges. D'un geste désespéré elle enlaça le garçon en blottissant sa tête contre son torse. Malgré la fatigue, haletante et chevrotante elle lui dit en sanglotant et riant :

_Tu m'as fait tellement peur Peter ! J'ai cru qu'on allait y passer tous les deux ! Que tu allais y passer...
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Peter McKinnon, Mar 20 Sep 2016 - 17:03


Peter était dans une grande pièce, haute de plafond, très large. Il était assis sur l'unique objet qui était posé en son centre : un tabouret. Le jeune sorcier attendait. Il était là, sans trop savoir pourquoi. Il avait simplement l'intime conviction que quelqu'un devait venir le chercher. L'attente se faisait de plus en plus longue et Peter commençait à trépigner sur son malheureux tabouret.
Il avait fini par se lever et commençait à arpenter la salle de long en large en attendant que quelqu'un vienne. Mais qui serait venu, la pièce ne comportait aucune porte ni fenêtre. Et puis il y un premier grand "BOUM", qui ébranla la pièce dans son entièreté. Le jeune garçon s'immobilisa. Il y eu un deuxième "BOUM". Au troisème "BOUM", la pièce trembla si fort que Peter tomba au sol tandis que le tabouret se renversait. Couché sur le sol, il observa le plafond, celui-ci semblait s'être ouvert et laissait se déverser dans la pièce l'équivalent de plusieurs tonnes d'eau. Peter se retrouva écrasé par la masse du liquide de façon quasi-instantanée.

Peter émergea soudain des ténèbres aquatiques, étendu sur les rives du lac de Poudlard. A ses coté, Rose se blottissait contre lui. Le jeune serpentard, lui, avait l'impression de respirer très difficilement. C'était un peu comme si l'on avait collé ses bronches à la super-glu.

- Tu m'as fait tellement peur Peter ! J'ai cru qu'on allait y passer tous les deux ! Que tu allais y passer...

Le garçon, lui, essayait vaguement de faire de grandes inspirations et expirations. Il avait le sentiment que quelque chose n'allait pas. Sa respiration ne semblait pas la même que d'ordinaire. A grande peine, il murmura au bout de quelques minutes :

- Tu saurais m'emmener à l'infirmerie s'il te plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Rose Layroy, Mer 21 Sep 2016 - 20:45


La tête contre le torse du garçon elle sentait son cœur battre pour récupérer de l'air et faire de nouveau circuler le sang dans ses veines. Il vivait, il était bien vivant, elle ne l'avait pas tué si bêtement. Elle s'en aurait tellement voulu par la suite mais il était là, sûrement pas en très grande forme mais il avait encore tous ses membres. Elle entendit parmi ses pensées confuses sa voix :

_Tu saurais m'emmener à l'infirmerie s'il te plait ?

La petite se décolla du garçon pour le regarder. Avoir vécu cela a dû le déboussoler, plus qu'elle. Où était-elle exactement, quelle heure était-il ? Des questions qui lui paraissaient tellement futiles à cet instant.

_Bien sûr, bien sûr !

La petite se releva aussi sec et reprit :

_Ne bouge pas je vais chercher nos affaires.

Elle sortit alors totalement de l'eau et se dirigea vers l'endroit où ils avaient laissé leurs vêtements. L'adrénaline était redescendue et elle sentait ses jambes flageoler sous elle. Son niveau de fatigue était beaucoup plus conséquent que ce qu'elle voulait bien l'admettre. Elle remit à la va-vite sa jupe et sa chemise sur son corps encore trempé. Cela n'avait aucune importance que ses vêtements collent. Le ridicule, elle n'en avait rien à faire. Elle mit alors son propre sac sur son épaule, sa baguette à sa ceinture puis récupéra la tenue de McKinnon qu'elle rangea dans le sac qu'il avait lui même amené. Elle retourna vers lui avec sa serviette à la main et les deux sacs sur ses épaules. La petite sinople se pencha :

_Tu peux te relever ?

Elle lui tendit une main pour lui procurer du soutien.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Peter McKinnon, Jeu 22 Sep 2016 - 18:29


Heureusement pour lui, Rose était compréhensive. Enfin, comment ne l'aurait-elle pas été avec l'air de la petite qui a fait une bêtise étalé sur son visage. Son ainé, lui, se sentait assez faible. Et le soleil qui tapait au-dessus de leurs têtes n'arrangeait rien.

La jeune serpentard s'était levée pour ramasser leurs affaires, avant de l'emmener à l'infirmerie. Peter avait la tête qui tourne et la position assise lui était inconfortable. Il avait un étrange et dérangeant goût d'algue en bouche. De façon régulière, il devait se concentrer et déglutir pour ne pas vomir. Mais quel idiot il avait été de croire qu'il pourrait atteindre le fond de ce lac où, à l'évidence, personne n'avait jamais été. Ses idées se brouillaient. C'était étrange, il avait l'air d'aller de moins en moins bien au fur et à mesure du temps qui passait.

La petite était de retour avec leurs affaires. Elle lui tendit une main bienveillante pour l'aider.

- Tu peux te relever ?

Peter ne répondit pas. Il avait trop peur qu'ouvrir la bouche lui redonne la nausée. Il préféra hocher la tête et attraper cette main tendue vers lui. Une fois debout, en revanche, il fut pris du besoin incontrôlable et insurmontable de vomir. Il effectua rapidement, instinctivement, une rotation sur lui même pour ne pas déverser le contenu de son estomac sur les pieds de son amie. Cela étant fait, il s'épongea le front où perlaient déjà plusieurs goutes de sueur. Il se retourna vers Rose et lui fit un signe de tête qui voulait dire "ça ne sera pas facile mais allons-y". Et il commença à marcher en direction du Château en s'appuyant sur sa cadette.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: On pique une petite tête ?

Message par : Rose Layroy, Dim 25 Sep 2016 - 0:27


L'écossais ne répondit pas. Il était encore plus pâle que d'ordinaire, à la limite de l'olive. Il hocha la tête en signe qu'il acceptait l'aide de sa camarade et attrapa la main de la petite. À deux ils réussirent à relever le pauvre serpent. Ce ne fut d'ailleurs pas sans douleur car il se mit presque aussitôt à vomir dans l'herbe. Ce petit interlude écœurant donna presque envie à la petite de faire de même. Un haut-le-cœur et une main sur la bouche plus tard Peter eut fini de déverser son repas sur l'herbe. Les poissons allaient eux aussi avoir une nouvelle nourriture. Miam... Finalement il se retourna vers elle en s'essuyant le front. Elle lui tendit sa serviette pour lui essuyer la bouche et la plaça sur ses épaules pour le couvrir un minimum. C'était peu mais il fallait qu'il se protège de la chaleur étouffante du soleil. Il s'agrippa ensuite à elle, ce servant d'elle comme d'une cane et tous deux se dirigèrent vers le château. Elle glissait sur l'herbe, manquait de trébucher une bonne dizaine de fois de par sa fatigue tout d'abord, puis par le poids qu'elle devait en plus porter. Ses jambes flageolaient, elle se sentait trembler compromettant leur rude avancée. Le soleil tapait tellement que des gouttes de sueur remplaçaient l'eau qui la couvrait. Elle avait la tête qui tournait et était plus qu'épuisée, ils l'étaient tous les deux. Deux pauvres tortues essayant de traverser un parc immense dans l'espoir d'atteindre l'infirmerie salvatrice. Ils y parviendraient ! En quel état, à quelle heure ? Elle n'en savait strictement rien mais elle ne renoncerait pas tant qu'elle n'aurait pas déposé Peter dans un lit et qu'elle-même ne serait pas allongée.

Fin du Rp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: On pique une petite tête ?

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 17 sur 18

 On pique une petite tête ?

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.