AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 3 sur 18
Lieux sombres de Godric's Hollow
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
Erin Burton
Gryffondor
Gryffondor

div

Message par : Erin Burton, Dim 17 Juil - 19:35


[RP PV Mike P. WAlker, ce RP n'a aucune incidence avec le RP qui est en court et ne se déroule pas au même moment Wink ]

Anaelle était allongée sur son lit chez elle à Pré-au-Lard, elle regardait les dessins de ses élèves. Un bon nombre de ses élèves avaient rajouté des descriptions, ces dernières étaient plus ou moins justes. La jeune enseignante était armée de sa plume et d’un rouleau de parchemin avec le nom de ses élèves. A chaque personne, elle mit des commentaires en fonction de ce qu’elle voyait. Pour ceux qui n’avaient rien rendu. Bah le commentaire était très simple et le nombre de point accordé était clair. Pas de devoir, des points en moins. La jeune femme regarda l’horloge ou plutôt la pendule qui lui faisait face. 17h, deux heures que l’ex-auror était enfermée chez elle et dieu seul sait qu’Anaelle avait horreur de rester trop longtemps au même endroit. Elle décida de se lever et prit les copies de ses élèves. L’ex-Gryffondor ouvrit sa commode et mit les parchemins à l’intérieur. Elle ferma à clé le tiroir. Mieux vaut être prévoyante, même si les élèves ne voyaient pas où se situait la maison, son elfe Délina pouvait lui faire une blague (elle ne sait pas quand c’est le premier avril). Son elfe pouvait lui piquer ses copies et les brûlait. Mais c’était surtout au risque au péril de sa vie (enfin non, Anaelle aime trop son elfe).

La jeune femme descendit dehors et sentit la brise fraîche mais assez forte lui fouettait le visage. Alors, où est-ce qu’elle pourrait bien aller ? La jeune femme réfléchit. Pourquoi Godirc’s Hollow. Ouais, au lors de Godric’s Hollow. La jeune femme avait un assez mauvais souvenir dans ce village. Elle avait saccagé le cimetière. Anaelle frissonna à ce souvenir quand elle se rappelait tout ce qu’elle avait fait pour ça. A cette époque, l’ex-gryffondor était auror.

* plop *

La jeune femme venait d’effectuer un transplanage. Parfait, elle n’était pas au milieu des habitations mais en dehors. Tout ce qu’elle souhaitait. L’ex-Gryffondor s’aventura peu à peu et trouva un rocher surplombant une colline. Elle sourit pour avoir enfin trouvé son bonheur. Anaelle s’assit sur le rocher et se mit en position allongée pour regarder les nuages qui la surplombaient. Dans sa tête, l’ex-auror s’imagina des formes, la jeune femme essayait de faire passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Connor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Matt Connor, Lun 18 Juil - 0:00


RP AVEC ANAELLE BROOKS


Mike était chez lui à Londres, que faisait-il ? Rien. Que voulait-il ? Rien. Mike était allongé sur son canapé, tasse de café à la main. Il réfléchit. Il regarda l'horloge, il était 16h45. Mike n'aimait pas rester chez lui trop longtemps, il y avait tellement de choses à visiter. Il se leva, prit son sac à dos et mit unee une veste dedans, peut être aurait-il besoin de se changer ? Mike était prévoyant. Il enfila une chemise, prit son sac, sa baguette...

- Accio Eclair de Feu. , murmura-t-il.

Mike n'avait pas encore passé le permis de transplanage, manque de temps. Où irait-il ? Hum... Pourquoi pas Godric's Hollow, voir la tombe de sa mère qui... a été tuée par... le père de Mike (et qui est toujours en cavale). Oui, Godric's Hollow était une bonne idée. Il sortit de la maison, la ferma à clé, marcha un petit moment avec son sac sur le dos, son balai à la main. Le jeune Poufsouffle marcha pendant deux ou trois minutes, le temps de trouver un endroit discret pour enfourcher son balai. Il était près d'une forêt et enfourcha son balai direction Godric's Hollow. Il faisait plutôt frais dans les airs, mais le beau jeune homme adorait voler sur son balai, il était plutôt bon d'ailleurs. Dix minutes plus tard, il arrivea près de Godric's Hollow mais... il perdit le contrôle de l'Eclair de Feu et... tomba. Pendant sa chute, Mike sortit sa baguette et hurla :

- ACCIO ECLAIR DE FEU !!!

Mais l'Eclair de Feu arriva au moment où le Poufsouffle tomba dans l'eau. Heureusement qu'il y avait un grand lac près de Godric's Hollow. Dans l'eau, Mike, perdit son sac à dos, toucha le fond, donna un léger coup de pied pour remonter à la surface. Il nagea jusqu'a la rive et, cela fait, il remarqua qu'il ne savait pas ou était son balai, ni son sac.Pendant sa chut, le jeune homme avait eut peur mais maintenant, sa chute lui faisait rire. Il se releva.

- Accio Sac à dos et Eclair de Feu.

Les deux objets cités vinrent à lui. Il attrapa les deux objets et avança, il était dans la partie la plus calme du village. Le jeune homme traversa une petite forêt et ensuite, Mike eut une vue superbe sur un rocher surplombant la colline. Il n'était encore jamais venu ici. Il grimpa sur la colline et retira sa chemise. Le sac était trempé mais les objets présents à l'intérieur étaient totalement secs. Avant de s'asseoir sur le rocher, il remarqua qu'une jeune femme était présente. Il lui semblait l'avoir déjà vue, en tout cas, celle-ci était très belle. Elle était allongée, regardant les nuages et elle ne semblait pas l'avoir remarquer. Mike ne voulait pas trop la déranger, il se présenta tout de même :

-Euh...Excusez moi de vous déranger, c'est que je vais rester ici également. Mike, Mike Walker. , se présenta t-il en lui tendant la main.

Mike, qui était trempé, et torse nu, il posa sa chemise dans l'herbe et plongea sa main dans le sac à dos et attrapa un tee shirt blanc avec lequel il se revêtit. Il attrapa aussi une serviette et se sécha les cheveux, en essuyant de se recoiffer du mieux qu’il put.
[center]
Revenir en haut Aller en bas
Erin Burton
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage


Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Erin Burton, Mar 19 Juil - 18:45


La jeune femme était toujours dans la contemplation des nuages. C’était une de ses distractions favorites mais le problème, il faut être deux pour s’amuser à ce jeu. On pouvait se moquer de son camarade pour avoir trouvé une forme ridicule ou imaginer des scènes. Pour vous donner un exemple, Anaelle venait de voir deux nuages qui pouvaient faire penser à un crocodile en train de faire un barbecue. La jeune femme sourit à cette pensée. Elle s’empêcha d’exploser de rire. En même temps avec ce qu’elle venait de voir, il serait dur que la jeune enseignante n’explose pas de rire. Mais bon, elle rigolait dans son coin. L’ex-Gryffondor allait passer à un autre nuage lorsqu’elle entendit une personne lui parler.

Anaelle releva la tête trop vite. Elle sentit un voile se dessinait devant ses yeux avant de disparaître petit à petit. Elle vit la personne qui venait de sortir la jeune femme de sa détente. Un jeune homme plus jeune qu’Anaelle. L’ex-auror ne pouvait de combien d’année. Il était torse nu et semblait avoir fait trempette. * Mais c’est qui ce gugusse * se dit la jeune femme. L’ex-Gryffondor avait l’impression que le jeune homme essayait de la draguer.


-Euh… Bonjour, enchanté, je suis Anaelle Brooks.

La jeune femme regarda le jeune homme, ce dernier se rhabilla et essaya de se recoiffer. Enfin quelque mèche rebelles vinrent se mettre devant le jeune homme.

-Que me vaut votre visite ? Vous aimez admirer les nuages comme moi.

Mike venait de lui annoncer qu’il resterait un moment avec elle. Anaelle se sentait stupide avec ce qu’elle venait de dire. Ce qu'elle espérait par dessus tout, c'est que le jeune homme ne reste pas trop longtemps avec la jeune enseignante. Cette dernière avait encore des copies à corriger !
Revenir en haut Aller en bas
Matt Connor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Matt Connor, Mar 19 Juil - 22:10


Mike observa Anaelle lui parler, elle se présenta. Il écoutait mais ne la regardai pas. Il regardait les alentours.

-"Je venait pour rendre visite à ma mère...au cimetière... Non, observer les nuages c'est pas mon truc" lui dit-il.

Il pensait à a mère, sa pauvre mère qui n'avait rien demandée à personnes, morte à cause de Mike. Le jeune homme crut qu'il allait pleurer mais...son téléphone sonna, il répondit.

-"Allo ? Oui ? Salut Peter ! ça va ? Ouais moi ça va. Tout de suite ? Je serais la dans quinze minutes. OK je te ramène ça. Ciao mon pote."

Peter était un ami sorcier que Mike avait rencontré après avoir quitté l'école de sorcellerie. Il s'adressa à Anaelle.

- Vous êtes une prof de Poudlard il me semble. Lui dit-il. -"Je dois y allé, désolé. A bientôt."
Dit-il avant d'enfourcher son balai et partir à toutes vitesses.
Revenir en haut Aller en bas
Erin Burton
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage


Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Erin Burton, Mar 19 Juil - 23:00


Mike écouta le peu de parole d’Anaelle, oui, elle n’avait presque rien dit. Le jeune homme expliqua à la jeune enseignante qu’il était partit rendre visite à sa mère au cimetière. En entendant ces paroles, l’ex-Gryffondor pensa à ses parents enterraient au cimetière de Poudlard. Ils manquaient terriblement à la jeune femme. Une larme se mit à couler de sa joue. Elle s’essuya rapidement les yeux. Mike lui expliqua qu’il n’observait pas les nuages, que ce n’était pas sa distraction.

-Oh ! Je suis désolé, mes condoléances.

Le téléphone de Mike, ce dernier décrocha, Anaelle quant à elle regardait droit devant. Ce n’est pas aujourd’hui que l’ex-auror allait écoutait les conversations des autres. Mais elle avait entendit un ‘je serais là dans quinze minutes’. Le vœu de la jeune enseignante était exaucé. Non, elle ne croyait pas en Dieu, ni en une bonne étoile ^^. Le jeune homme regarda Anaelle et lui demanda si elle était professeur à Poudlard. Étonnée, la jeune femme regarda Mike.

-oui, je suis professeur de soins aux créatures magiques.

Les nouvelles devaient aller très vite dans le monde des sorciers. Elle venait de faire la connaissance de son interlocuteur, elle ne savait quel métier il exerçait, s’il était toujours à Poudlard. Et le jeune homme en une question avait deviné le seul métier que la jeune femme faisait pour gagner sa vie. Manquait que Mike dise à la jeune enseignante qu’elle avait obtenu à ses ASPICS la mention effort exceptionnel. Le jeune homme se leva, il prit son balai et partit.

Alors là, pour rencontre éclair, c’était du rapide. Anaelle était abasourdi mais surtout planté comme une cruche. On pourrait résumer sa tête, elle serait comme ça ( :Oo: ). La jeune femme avait l’impression de s’être prit un vent phénoménal. La rencontre entre les deux jeunes gens (si on pouvait appelait ça une rencontre) était particulièrement spéciale. L’ex-Gryffondor regarda droit devant elle. Ses yeux noisette se mirent à regarder au loin à l’horizon. La jeune femme soupira et dit.


-Bon, bah, tu sais ce qu’il te reste à faire de ta soirée.

Anaelle se leva et effectua un transplanage en atterrissant dans son jardin. L’ex-auror s’avança, elle pénétra dans sa maison. Délina, son elfe, était étonnée de la revoir. La créature la regarda et lui dit.

-Rapide votre sortie, maîtresse.

La jeune femme regarda son elfe et lui répondit.

-Oui, je sais, merci de me le rappeler.

Naelle B. monta dans sa chambre et continua la correction de ses copies…
Revenir en haut Aller en bas
Keira
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Keira, Mar 9 Aoû - 15:35




    [PV Elhora Woods]

    Le petit village de Godric’s Hollow était un des endroits préférés de Keira, elle s’y plaisait grandement. C’était sans doute pour cette raison qu’a une certaine époque de sa vie, elle y avait emménagé. Aujourd’hui cependant, elle n’avait plus le loisir de vivre ici, et de pouvoir profiter du calme et de la sérénité de l’endroit. Elle regrettait quelque peu sa « vie d’avant » comme elle l’appelait… A l’époque, elle avait toujours eu ce qu’elle désirait, des amis, un travail, un temps même, elle fut tenté par l’amour. Mais cette époque était révolue. Il ne restait que quelques traces de son passé. Traces que la jeune femme avait soigneusement évité depuis son retour en Angleterre. Elle avait fuit. Et elle n’assumait pas vraiment. Elle était pourtant revenue. Il le fallait bien, elle ne pouvait rester éloigner du monde des sorciers plus longtemps, sans quoi elle aurait finie par se perdre. Ses dons faisaient d’elle ce qu’elle était, c’était une partie d’elle-même à laquelle elle ne pouvait renoncer, c’était un sacrifice qu’elle ne pouvait faire.

    Tout un tas de pensée la rongeait en cette instant, elle avait pour la première fois remis les pieds à Godric’s Hollow en ce début de soirée. Elle épiait chaque coin de rue, de peur qu’une de ses vieilles connaissances ne la reconnaisse, ne l’aborde, ne l’interroge. La jeune femme souhaitait à tout pris éviter les questions sur son passé, il ne regardait qu’elle, personne d’autres n’avait à savoir ce qu’elle avait vécue.
    C’est accompagné par sa petite voix intérieure que la sorcière se baladait dans le village, malgré son anxiété à l’idée de se faire reconnaitre, elle ne pouvait s’empêcher d’admirer tout ce qui l’entourait. La nostalgie l’envahissait peu à peu. Elle avait vécue certaines de ces plus belles années ici, découvrir cet endroit à nouveau la faisait frissonner, lui remémorait les moments du bonheur passé.
    Sans se rendre compte de la destination qu’elle prenait, la Médicomage se retrouva devant l’enseigne du Sanglier Rieur. Elle était venue une ou deux fois dans ce restaurant, et un bref sourire passa sur ses lèvres, lorsqu’elle lut les noms des Co-gérantes qui n’était autres que Mélina Kuders et Betty Jorkins, deux de ses connaissances. Autrefois, elle se serait surement arrêtée pour boire un verre, mais elle ne voulait pas se faire remarquer en cette sombre soirée aussi elle passa son chemin, pour se diriger vers le charmant parc du village.

    Arrivée dans le parc, elle se posa sur un banc pour se détendre un peu. La nuit était quasiment tombée. On ne voyait plus grand-chose, l’obscurité cachant la majeur partie du paysage. La jeune femme ferma les yeux, profitant du calme qui l’entourait et commença à respirer lentement et profondément. Elle essayait tant bien que mal de se vider la tête, se concentrer sur des choses plus positives que les huit derniers mois. Le souffle léger du vent effleurait délicatement son visage et faisait virevolter une mèche de cheveux qui s’était détaché de son chignon grossièrement réalisé. Cette environnement l’apaisait. Se retrouver ainsi dans ce parc en cette paisible nuit lui faisait du bien.
    Une étrange sérénité l’envahissait, ce qui n’avait pas été le cas depuis un certain temps… Mais tout se brisa lorsqu’un bruit sourd se fit entendre. Aussitôt Keira se releva, baguette à la main prête à affronter le danger comme elle l’avait fait mainte fois par le passé. La soudaineté de la chose, l’avait fait sursauter et son cœur s’était mis à cogner si fort dans sa poitrine que la sorcière avait l’impression qu’il allait se faire la malle. Toute sensation de calme ayant totalement disparues à présent l’ex Serdaigle pointa fermement sa baguette vers l’origine du bruit. Ne voyant rien, la nuit étant noire, elle devait se fier à ses autres sens. Quand elle sentit une présence s’approcher, elle ne fit pas dans la dentelle, et lança un #Stupéfix#. Un rayon de lumière rouge fila de sa fidèle arme, et se dirigea vers sa cible. Ne sachant pas à qui ou à quoi elle avait affaire, la jeune femme restait inquiète, et concentrée à la fois, elle ne voulait pas être soumise à une quelconque menace et s’arrangerait pour se défendre si elle devait en arriver là.

Revenir en haut Aller en bas
Elhora Woods
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Cobra royal



Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Elhora Woods, Sam 20 Aoû - 0:06


Un seul mot : magnifique. Le crépuscule qui enveloppait peu à peu Godric's Hollow était tout simplement magnifique. Les rayons encore chauds du soleil éclairaient fébrilement les rues, mais partout, l'atmosphère nocturne avait déjà élut domicile, s'installant en maitresse incontestée sur l'ensemble du village. La plupart des allées demeuraient désertes d'ailleurs car à cette heure-ci le village sorcier demeurait inactif ; et pour cause puisque la plupart des habitants était tout simplement entrain de diner en famille, dans une atmosphère des plus conviviale et chaleureuse. Quelque part, ayant voulu se balader dans les sombres ruelles du quartier principal.

Elhora détestait tous ces gens qui étaient si heureux en famille. *Une famille... Qu'est-ce donc?* Se demanda-t-elle soudainement tout en tapant du pied dans un caillou placé sur son chemin. *D'après le dictionnaire : '' un groupe de personnes unies par le sang '' et, d'après le proverbe de son pays natal, on ne la choisit même pas... * Recita-t-elle mentalement tout en marchant sans destination precise. *Alors finalement, à quoi bon s'y attacher? De toute façon, elle finit toujours par vous laisser seul face au Monde...* Poursuivit-elle par la pensée, fixant intensément le sol jusqu'à commencer à accélérer le pas, se répétant continuellement la même phrase. Le pas rapide se transforma peu à peu en lent jogging puis passa au stade de course moyenne jusqu'à finalement atteindre le statut de sprint effectué par la jeune femme au milieu de la rue. Tout ce qu'elle voulait, c'était éloigner son regard de ces scènes familiales si touchantes. * Il ne faut pas s'arracher au sang... Ne pas s'attacher au sang... * Se répétait-elle par la pensée... Il fallait qu'elle parvienne à se détacher de cet infime lien qui la liait à d'autres, elle l'avait décidé depuis peu. Le but n'était en aucun cas de couper les ponts, juste de ne pas mettre ceux qui lui restait dans le même infâme panier que ceux qui l'avaient abandonnée ou blessée par le passé.

Mörker avait depuis peu quitté son perchoir et volait désormais frénétiquement à coté de sa compagne sans plumes, un éclair noir se déplaçant sans bruit aucun sur un fond de la même couleur, parfois furtivement éclairé par les lampadaires, mais demeurant invisibles pour des yeux non avertis. Ainsi libérée de la présence de l'animal, la jeune sorcière, en pleine course, se jeta brusquement en avant, comme,pour effectuer une glissade mais... Sur un sol inadapté à ce genre de pratiques. Malgré qu'elle soit vouée à une collision douloureuse, la magicienne ne défaillit un seul instant dans son mouvement et en vol prit sa forme animal pour se réceptionner en douceur sur les pavés de la ruelle. Certes, se transformer de cette manière était vraiment un énorme cliché, mais la jeune femme adorait l'effet obtenu et aucune remarque, aussi aide soit-elle, n'aurait pu l'empêcher d'agir ainsi. Sans stopper sa course, la sorcière, à l'abri dans cette autre enveloppe charnelle, ondula rapidement sur le sol pour conserver la même vitesse et ainsi ne pas se faire distancer par son Phénix qui du ciel, l'observait tendrement. Fait que la jeune femme ne pouvait inexpliquer : lorsqu'Elhora prenait sa forme animale, Mörker s'attendrissait automatiquement à son égard, allant jusqu'à la laisser s'enrouler autour de lui pour qu'elle puisse participer au vol... La complicité animale sans doute... Puis, le fait qu'elle le comprenne et vis et versa y jouait surement un peu également se dit elle en levant ses pupilles jaunes vers les siennes. Saisissant le message, le volatile poussa un de ses fameux cris à l'étouffé puis descendit à ras du sol pour permettre au cobra noir qu'il surplombait de s'enrouler autour de lui, laissant un peu plus d'un mètre cinquante de queue voler au vent, mêlée aux longues plumes de l'oiseau.

Le duo, ainsi agencé demeurait plutôt bancale en vol aussi, au bout d'un certain temps, Mörker dut se poser en urgence sur la branche d'un arbre, provoquant un grand bruit de feuilles bruissantes ensemble. Elhora, qui avait été prévenue juste avan l'atterissage forcé s'était jetée à terre et sur du bas de l'herbe, essayait de repérer son compagnon à travers les branchages. Mais la nuit était trop obscure et la lumière ne perçait pas bien à travers la cime des arbres du parc de Godrc's Hollow, réduisant considérablement la visibilité, même pour un cobra royal. Enfin une lumière rouge éclaira le paysage et permit à la sorcière de repérer son animal à plumes entrain de lustrer celles-ci, justement, toujours aussi vaniteux malgré le fait que personne ne puisse admirer sa grande propreté. Ayant sentit le sort approcher, le Phénix fit un rapide bond sur le coté et n'observa même pas la boule d'énergie effleurer son corps. Sa maitresse non plus ne regarda pas le point rouge se déplacer car rampait déjà vers sa source, furieuse qu'un inconsient ai pu essayer d'atteindre à sa vie ou à celle de son animal. Se déplaçant d'ombre en ombre, Elhora finit par rejoindre l'auteur du sortilège et, du bas de sa postion de reptile, siffla de rage. Qui était cette jeune femme? Une Mangemort? Peut-etre, peut-etre pas... Rien était certain, aussi, se dissimulant silencieusement derrière un épais tronc d'arbre, la sorcière reprit sa forme véritable et attrapa sa baguette qu'elle glissa contre l'écorce en direction de l'ennemi pour lancer un sort qui l'immobiliserait un temps.

Levicorpus. Murmura-t-elle sans trop s'en rendre compte, les yeux rivés vers sa cible et osant à peine respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Keira
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Keira, Sam 20 Aoû - 13:42




    La peur, l’angoisse, la panique… Autant de sensations, de sentiments, diffus et forts à la fois. Que faire quand vous les laissez s’emparer de vous? Comment avoir le moindre contrôle sur ces sentiments qui nous dépensent tant ils sont puissants? Les impressions sont telles que nous avons parfois la sensation que notre corps agit alors que nous ne lui avons pas demandé de le faire… Il fut un temps où Keira avait cru avoir un certain contrôle sur ses peurs, ses inquiétudes. En cette sombre soirée, elle se rendait compte qu’au final, elle n’avait pas acquis cette capacité, si on était capable de l’apprendre bien sur. Tout ce qu’elle avait fait jusqu’à présent, et tout au long de sa carrière avait été de conserver son sang froid, de paraitre forte, infaillible. Tout était dans le paraitre, mains si quelqu’un avait sondé son cœur et son esprit en ces instants là aurait lu la peur qui bouillonnait en elle.
    Et voilà qu’elle se retrouvait à présent ronger par l’angoisse. La situation se révélait paniquante pour la jeune femme. Elle était seule, et avait pour simple objet de défense son arme la plus fidèle, sa baguette. Celle là même qu’elle avait acheté des années auparavant chez Ollivander’s. La nuit était à présent totale, et rien n’éclairait le parc où Keira s’était posée en cette soirée. Seul l’éclair rouge qu’elle avait lancé quelques minutes auparavant avait pendant un instant éclairé l’endroit, mais à présent la nuit entourait la Médicomage. Elle doutait fort avoir atteint sa cible, à savoir celui ou celle qui avait déclenché cette affreux bouquant et l’avait effrayé plus qu’elle ne voulait bien l’avouer. Elle avait toujours sa baguette prête à se défendre si cela était nécessaire. Mais qu’avait-elle attaquer au juste? Instinctivement, elle avait misé sur un autre sorcier, éventuellement Mangemort… Mais après réflexion, peut être s’en était-elle prit à un simple animal? Elle n’avait pas vu qui ou quoi avait provoqué ce bruit, ses sentiments avaient pris le dessus. Dans sa précipitation, elle avait peut être commis une erreur.

    Le doute s’emparant d’elle, ne recevant pas de sort en retour de son attaque, la sorcière commença à penser qu’elle avait eu tord de lancer ce sort… Prudemment, sans avoir conscience de réaliser son geste, elle abaissa très légèrement sa baguette… Ce qui fut une remarquable erreur. A peine son infime geste fut-il réaliser, qu’un nouvel éclair venait de faire son apparition. Prise de court, Keira ne put contrer ou esquiver le sortilège. Elle se retrouvait à présent suspendue par une cheville dans les airs. *Quelle abrutie !!! Quelle idée d’être si stupide!* Pestant contre elle-même, elle analysa en quatrième vitesse la situation. Elle était en mauvaise posture. Très mauvaise posture.
    Le sort que son adversaire avait lancé était facilement reconnaissable et elle pouvait aisément le désamorcé
    . #Liberacorpus# lança la sorcière en informulé. Elle se retrouva ainsi libéré du sort, et se vit faire une magnifique chute en direction du sol rugueux et joncé de petites pierres, dont l’une lui entailla légèrement le visage. Ne souhaitant pas se faire avoir de nouveaux, elle prit soin de renforcer ses défenses avant de poursuivre ce qui semblait à présent être un véritable duel de sorciers.

    - Protego !

    Après avoir lancé ce sort, elle tendit l’oreille. La nuit l’empêchait de voir quoique ce soit, et pas un seul rayon de Lune n’était présent ce soir, ce qui ne l’aidait pas. Elle resta sans bouger, osant à peine respirer, de peur de se faire repérer. Après quelques minutes d’attentes, elle se releva doucement, tachant de ne faire aucun bruit, ce qui n’était pas chose facile. Une fois redressée, elle se ressaisit, et pointa de nouveau sa baguette, vers l’endroit d’où était provenu ce bruit assourdissant il y avait quelques minutes. Elle n’attaqua cependant pas. Son expérience chez les Aurors, lui laissait penser que celui ou celle qu’elle affrontait n’était pas un Mangemort, le premier sort lancé n’aurait pas été aussi « tendre » si cela avait été le cas… Cela aurait une grande première dans le cas contraire. Se fiant à son intuition, son instinct, et malgré la boule qu’elle sentait toujours présente dans son ventre, la sorcière prit la parole, et d’une voix qu’elle essaya de rentre calme s’adressa à son adversaire.

    Qui êtes vous? Que voulez vous?

    Nul doute que si le sorcier qui se trouvait en face d’elle était un Mangemort, la réponse se ferait vite savoir, dans le cas contraire… Peut être qu’un moyen plus pacifique pour régler leur léger conflit pourrait être trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Elhora Woods
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Cobra royal



Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Elhora Woods, Lun 22 Aoû - 21:57


La tension était palpable dans le parc de Godric's Hollow, autant pour Elhora que pour son adversaire. Chacune des deux sorcières etait sur ses gardes avec un léger avantage pour la femme à l'animagus reptilien qui pouvait voir son opposante, sans pour autant être vue par cette dernière car dissimulée derrière un arbre. Lorsque la jeune femme entendit l'autre magicienne user d'un Protego, elle ne put s'empêcher d'esquisser un sourire. Évidemment, le sort etait prévisible au possible et c'était remarquable pour cette femme d'arriver à penser à se protéger alors qu'elle pouvait très bien se trouver en face d'un Mangemort. Car maintenant qu'elle rassemblait les données, l'ancienne Serdaigle se dit qu'il était presque impossible qu'elle soit en compagnie d'une partisane du Seigneur des Ténèbres. Un Mangemort agissant de la sorte, cela ne courrait pas les rues.

Peut-etre était-ce pour cela qu'elle même avait utilisé un sort aussi basique? Pour fair comprendre qu'elle ne faisait pas partie du groupe des Mangemorts (ces derniers seraient déjà passés à l'étape supérieur, sans ''passer par la case départ''...)? Non, c'était tout bonnement le premier sortilège qui lui était venu à l'esprit... Le Levicorpus, qu'elle erreur de sa part... Lors d'un réel combat -car selon elle, celui-ci n'en était pas vraiment un- une telle action aurait causer sa perte. En y pensant, la sorcière réalisa à quel point elle était nulle pour choisir les sorts adéquats lors des affrontements... Quelque part, même sans le faire exprès, elle etait constamment à coté de la plaque dans ce genre de situation... C'était pitoyable. Tandis qu'elle s'auto-réprimandait d'avoir pu être aussi idiote en lançant un des seuls sorts à avoir un contre connu, quelque chose la tira de ses tergiversions en lui fonçant dessus. Quelque chose de noir -enfin étant donné la grande luminosité des lieux, tout était noir-, de lourd et de... Couvert de longues plumes douces. Comprenant automatiquement que c'était son Phénix qui en manque de forces, avait voleté jusqu'à elle, Elhora l'attrapa dans ses bras, oubliant momentanément son adversaire, la magicienne se mît à bercer l'animal tout en fredonnant un des airs sombres qu'il aimait tant.

Le temps défila de lui-même tandis que la mage s'occupait de son volatile épuisé qui, lorsqu'il paraissait aussi vulnérable, devenait sa seule préoccupation. À vrais dires, l'animal, une fois passé toutes cette carapace de méchanceté pure, etait à l'image de tous les autres spécimens de son espèce, une créature très douce. Certes, il fallait le voir et la plupart du temps, les gens le voyait comme un sinistre Augurey, asocial au possible et incapable de ressentir des sentiments un tant soit peu jovials... Cependant, sa maitresse le savait elle, et quoiqu'en disent les autres, c'est tout ce qui comptait.

Ce n'est que lorsque l'oiseau de feu s'endormi que la jeune femme réalisa que derrière l'arbre, une autre sorcière attendait, surement aussi pétrifiée qu'elle, quelques instants auparavant. D'ailleurs, maintenant qu'elle y repensait, apres avoir utilisé son Protego, la sorcière n'avait-elle pas demandé quelque chose? Qui va là? Non, ce n'était pas ça... *Quel cliché d'ailleurs* se dit la magicienne en essayant de faire fonctionner sa mémoire, aussi développée que celle d'un poisson rouge... *Trois secondes d'autonomie hein... Tu parles...* se réprimanda-t-elle en réalisa qu'elle ne parvenait pas à se souvenir des paroles de son interlocutrices. Mörker avait accaparé toute son attention lorsque les mots avaient été dits... Puis finalement, prenant son courage à deux mains, la sorcière sortit de sa cachette, un petit cygne noir dans les bras et la baguette vers le sol, totalement à la merci d'une quelconque attaque.

-Euh... Excusez-moi, je pense qu'il y a méprise... Je ne veux de mal à personne moi... Dit-elle au hasard en espérant que c'était bien la réponse qui convenait à cette question dont elle ne se rappelait plus.

HRPG : Exuse, qualité médiocre, surtout vers la fin T_T
Revenir en haut Aller en bas
Keira
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Keira, Jeu 25 Aoû - 14:12



    La tension était palpable, forte, insoutenable. N’en pouvant plus de supporter cette attente sans rien faire, sans oser de nouveau lancer un autre sort de peur de blesser celui ou celle qui se trouvait également présent en cette soirée. Elle en était à présent sure et certaine, elle n’avait pas affaire à un Mage Noire. L’erreur de débutant -si on peut dire ça- qu’avait fait son adversaire en lançant un simple « Levicorpus » lui avait permis d’éviter un combat avec un autre sorcier.

    Afin de s’assurer qu’elle avait bel et bien raison, la jeune femme avait demandé à qui elle avait affaire, d’une voix, qu’elle avait essayé de rendre aussi calme que possible. Elle attendait la réponse de celui ou celle qui lui faisait face avec une grande impatience. Keira pensait en effet qu’une fois le silence brisé entre les deux inconnus, il serait plus simple de clarifier les choses, et d’apaiser les tensions qui régnait aussi bien dans l’air, qu’entre les deux protagonistes.
    La réponse parut mettre des heures à arriver aux yeux de la sorcière, alors qu’en réalité tout se déroulait normalement. Au son de la voix de son ex-adversaire, elle devina qu’elle se retrouvait face à une jeune femme. Se sentant davantage en sécurité, Keira abaissa sa baguette, mais avant cela elle fit un léger mouvement de poignet afin de faire apparaitre une boule de lumière entre les deux sorcières, ainsi chacune verrait enfin le visage de l’autre. L’ex-Serdaigle faisait face à une jeune femme qui semblait avoir son âge. Elle avait une longue chevelure qui à première vue semblait foncé, mais qui dans un endroit plus lumineux devait être de couleur châtain. Elle semblait tout aussi concentré sur ce qui se passait que la sorcière.
    La jeune inconnue n’avait cependant pas réellement répondue à sa question se contentant de préciser qu’il y avait méprise et qu’en aucun cas elle ne souhaitait faire de mal à quelqu’un. Le pire avait donc été évité, et à présent Keira s’en voulait d’avoir agit sous le coup de ses émotions et de sa peur en particulier.


    Je suis désolée d’avoir attaqué, ce bruit sourd m’a effrayé et je pensais que j’avais peut être affaire à un ou plusieurs Mangemorts… Je ne vous ai pas blessé au moins?
    S’enquit-elle, inquiète de ce que son sortilège avait pu créer comme dégâts.
    Sa baguette était totalement abaissé et la sorcière rassurée avait levé son charme du bouclier, qui n’était à présent plus très utile. A première vue, l’inconnue ne semblait pas blessée… Cela dit la Médicomage avait préféré s’en assurer, les réflexes du métier surement… Ne sachant pas quoi ajouter, étant embarrassée par la situation, elle reprit la parole, pour se présenter et assurer à la sorcière qui lui faisait face, qu’elle n’était pas une ennemie.

    Euh… Je m’appelle Keira, j’étais ici afin de profiter du village dans lequel j’habitais auparavant, je me suis posée ici puis la nuit est tombée et j’ai entendu ce bruit assourdissant… Savez-vous ce qui l’a provoqué?

    En attendant une réponse de la jeune femme, elle l’observa attentivement. Son visage ne lui était pas inconnue… Elle ne savait pourtant pas où elle avait pu le voir auparavant. Au Ministère? A Sainte Mangouste? Était ce une habitante qu’elle avait soutenue lors de raid Mangemorts? Elle n’arrivait pas à mettre la main sur souvenir… Pourtant elle avait déjà rencontrée cette jeune femme, elle en était sure, restait à savoir où. Peut être qu’une fois qu’elle saurait son nom, elle en saurait plus…
Revenir en haut Aller en bas
Elhora Woods
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Cobra royal



Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Elhora Woods, Sam 27 Aoû - 23:51


Une fois à découvert, Elhora ne se sentait pas vraiment rassurée. Sous le bosquet où les deux sorcières se trouvaient, l'ambiance, des plus lugubres, était constamment accentuée par un air froid à glacer le sang. Ajouté au peu de lumière engendré par les quelques rayons lunaires qui parvenaient à percer tant bien que mal le feuillage des arbres, le courant froid amplifiait considérablement le mal aise éprouvé par les protagonistes, lesquelles, ainsi mal éclairées ne pouvait véritablement voir qui se trouvait respectivement en face d'elles. Aussi, malgré que les plus grands soupçons soient désormais levés, d'un coté comme de l'autre, il était évident que les deux antagonistes restaient un tant soit peu sur leurs gardes respectives. Cependant, la magicienne qui faisait face à l'Animagus, avant d'abaisser sa baguette comme cette dernière, eut la brillante initiative de lancer un dernier sort pour créer une boule de lumière qui alla flotter doucement entre elles deux. La scène ainsi éclairée, les deux jeunes femmes parurent se détendre et la tension sembla s'envoler d'elle même, en un instant, laissant la place à un silence gêné qui régnait désormais en maitre incontesté.

Puis soudain, l'interlocutrice de l'ancienne Serdaigle chassa, hésitante, cette lourde absence de paroles en débitant un court discourt d'excuses concernant sa précédente attaque, visiblement emplie de quelques remords concernant ledit geste. La française, bien que se sachant en parfaite santé ne répondit pas tout de suite à la question qui venait d'être émise à son égard et perdura dans un mutisme volontaire, se contentant de caresser comme elle le pouvait les douces plumes de son Phénix noir, encore endormi dans ses bras. Et d'ailleurs, même si elle avait voulut aligner quelques mots, la jeune femme qui lui faisait face ne lui en aurait pas laissé l'occasion car immédiatement, elle enchaina pour se présenter et énoncer la raison de sa présence en ce lieu à une heure si tardive. Haussant les sourcils pour toute réaction, Elhora écouta attentivement tout ce qu'on lui disait bien que quelque part, cela lui était on ne peut plus égal. Après tout, chacun était libre de ses mouvements...

Enfin, malgré que ce léger détail ne soit pas vraiment du goût de la jeune adulte qui n'aimait pas plus que cela "interférer" dans la vie des gens lorsque cela n'était pas nécessaire, un autre point, bien plus important éveilla sa curiosité. Ce nom... Elle l'avait déjà entendu quelque part... Elle en était presque certaine... Mais où? Sa mémoire avait beau lui faire défaut la plupart du temps, la jeune femme était pratiquement sûre de ce qu'elle avançait et donc, demeurant muette, prit le temps de détailler son opposante, la jaugeant méthodiquement. Grande, brune et des yeux vraisemblablement verts... Bien que ce trait-ci demeurât une simple supposition pour l'ancienne Serdaigle, il finit de la conforter dans son idée qu'elle avait en effet déjà rencontré cette jeune femme quelque part. Mais cette même question subsistait dans son esprit : *Où?* n'arrêtait-elle de se demander tout en continuant de fixer l'autre sorcière.

Finalement, après un long temps à observer ainsi la dénommée Keira, Elhora finit par reprendre la parole.
-Non, ne vous inquiétez pas, je n'ai rien : il n'y a pas de mal. Commença-t-elle d'abord pour rassurer la jeune femme avant d'ajouter en portant son sombre chargement à plumes au niveau des yeux. Ah, et Mörker aussi n'a rien... C'est d'ailleurs lui qui a provoqué ce bruit qui vous a tant effrayée... Je m'excuse pour lui, à ce propos, il est vrai qu'il a eu du mal à atterrir cette fois-ci...

Posant un regard inquisiteur sur son interlocutrice, l'ancienne Serdaigle mît un autre moment à r'ouvrir la bouche pour s'adresser à nouveau à elle.
-Hmm... Vous avez dis Keira? Etrangement, ce prénom ne m'est pas inconnu... Mais... Je n'en suis pas vraiment sûre... Je me nomme Elhora, enchantée de vous rencontrer, sinon. Finit-elle par ajouter, souriant du coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Keira
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Keira, Mar 30 Aoû - 15:53



    Le cœur de la jeune femme battait encore de manière forte et rapide. Elle le sentait cogner au fond de sa poitrine comme si il souhaitait prendre ses jambes à son coup, et fuir loin du parc de Godric’s Hollow. Pourtant depuis le début de la scène, la sorcière ne s’était que très peu déplacé. Elle restait figée, comme si elle avait prit racine. Pourtant la tension qui régnait dans l’air quelques minutes auparavant, s’était légèrement évaporée, les deux protagonistes ayant toutes les deux abaissées leurs baguettes magiques, on pouvait considérer que les choses s’étaient arrangées.
    Le silence s’était installées entre elles, ce qui devenait pesant pour Keira, qui ne savait toujours pas si elle avait blessé l’autre jeune femme. Elle qui était Médicomage, elle s’en serait grandement voulut si elle avait blessé une de ces compatriotes. Son métier lui avait apprit certaines valeurs, elle avait ses propres convictions, et si jamais elle avait bel et bien touché une innocente, elle culpabiliserait à coup sur pendant des jours. Elle remarqua alors, qu’un animal était blotti dans les bras de la sorcière. Peut être qu’au final, elle avait blessé la créature en question, et non la sorcière? Elle observa attentivement l’animal, plus précisément l’oiseau… Après quelques instants, elle comprit que son sort ne l’avait pas touché, il profitait simplement des caresses de sa maitresse. Alors qu’elle allait de nouveau rompre le silence, qui semblait durer une éternité aux yeux de la sorcière, la jeune femme se trouvant en face d’elle répondit enfin à sa question.


    Non, ne vous inquiétez pas, je n'ai rien : il n'y a pas de mal. Ah, et Mörker aussi n'a rien... C'est d'ailleurs lui qui a provoqué ce bruit qui vous a tant effrayée... Je m'excuse pour lui, à ce propos, il est vrai qu'il a eu du mal à atterrir cette fois-ci...

    Ainsi, elle n’avait touché personne. La brunette lâcha un léger soupir de soulagement. Il y avait eu au final plus de peur que de mal. Rassurée, Keira rangea sa baguette à l’intérieur de sa veste, elle savait à présent qu’elle ne craignait plus. L’animal n’étant pas des plus dangereux, bien que ce soit un phénix, elle pensait pouvoir être assurée que l’autre sorcière ne l’attaquerait pas de nouveau. Cette petite altercation ne se basant que sur un simple malentendu, il n’y avait pas de raisons pour que les deux jeunes femmes reprennent le combat.

    Hmm... Vous avez dis Keira? Etrangement, ce prénom ne m'est pas inconnu... Mais... Je n'en suis pas vraiment sûre... Je me nomme Elhora, enchantée de vous rencontrer, sinon.

    * Ah, je suis pas folle, on s’est donc déjà rencontré! Je me disais bien que je l’avais déjà vu quelques part aussi… * C’est sur ses quelques réflexions intérieures que la Médicomage relança sa mémoire. Elhora, ce nom ne lui était pas inconnue, elle aurait même dit qu’il lui était plutôt familier, comme si elle l’avait entendue régulièrement à une certaine période de sa vie. Le tout était de savoir laquelle… Cela remontait à un certain temps c’était certains. Il n’y avait jamais eu aucune Elhora chez les Aurors, elle n’en avait pas rencontré non plus à l’Auberge des deux mondes, pas plus qu’à Sainte Mangouste. Poudlar? Cela faisait sacrément longtemps… Dur de remonter aussi, pour une mémoire comme celle de notre sorcière. Pourtant elle ne voyait pas où elle aurait pu la rencontrer autrement.

    Et bien je dois dire que votre visage ne met pas inconnu non plus…
    Elle s’arrêta un instant de plus, réfléchissant de nouveau. Maintenant qu’elle y repensait, il lui semblait bien avoir rencontrée une jeune sorcière dénommée Elhora lors de sa septième année à Poudlard. Cette femme serait donc une ancienne camarade de classe. On ne serait pas rencontré à Pourdlard? Je me souviens d’une nommée Elhora qui appartenait également à la maison Serdaigle.

    *Elle était pas arrivée en cours d’année d’ailleurs? Raaaaah c’est dingue d’avoir si peu de mémoire!* Ruminant contre elle-même, elle attendit tout de même la réponse de la sorcière. Elle ne souhaitait pas se tromper, où passer pour une timbré en la prenant pour quelqu’un d’autres…Mais bon, à présent la phrase était sortie de sa bouche, et elle ne pouvait plus rien changer. Elle se contenta donc d’attendre, de voir si Elhora réagissait à cette évocation du passé, et d’un éventuel passé commun à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Mathew Purgis
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage




Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Mathew Purgis, Jeu 20 Oct - 13:10


[RP privé avec Sara Shake]

La nuit était maintenant tombée depuis deux heures. Le célèbre village de Godric's Hollow baignait maintenant dans une obscurité totale. Bien que la lumière des lampadaires permettait de se déplacer sans soucis dans les différentes rues, il était facile d'observer l'ambiance triste et sans vie du village.
Et comme cela ne suffisait pas, des rumeurs avaient été lancé. Des mots comme "fantôme" ou "peur" se glissaient parfois dans certaines conversations banales.

C'était la première fois que Mathew arrivait dans ce célèbre endroit. Sa visite n'était pas vraiment due à une soudaine envie de tourisme, mais plutôt à une enquête. En effet, il était venu avec
Sara Shake, dans le but de rechercher des informations intéressantes sur cette rumeur.

Le premier endroit à visiter était l'entrée du village, occupée par de nombreuses plantes. Après tout, c'était l'endroit où la probabilité d'apercevoir un fantôme était la plus élevée. Seulement, celui recherché n'était pas n'importe lequel : c'était celui de Godric Gryffondor.
Plusieurs témoins avaient affirmé avoir aperçu un personnage en pleine nuit brillant d'une intense lumière argentée et flottant au dessus des maisons. Il ressemblerait comme deux gouttes d'eaux à la majorité des portraits réalisés pour représenter Godric Gryffondor, fondateur de Poudlard. C'est également lui qui a donné son nom à ce village semi-magique.


Les bancs étaient presque tous ensevelis par d'innombrables feuilles mortes. Certains avaient été détruits depuis un bon bout de temps, et restaient ici comme un inutile vieux souvenir enterré depuis de longues années. Certains, en revanche, étaient parfaitement intactes, sans la moindre rayure.


- C'est totalement absurde... marmonnait sans cesse Mathew, occupé à observer n'importe quel élément qui pourrait s'avérer révélateur.

Non, il n'y croyait pas. Mais en réalité, le simple fait de visiter le village l'attirait déjà énormément.
Quand, finalement, il eut fini d'inspecter une bonne partie de la zone, il se retourna et demanda à Sara, qui ne se trouvait pas très loin :


- Bon, visiblement, c'est pas ici qu'on trouvera quelque chose. Tu connais un autre endroit à fouiller ?

Il alla s'appuyer sur le muret qui longeait un chemin. De là où il était, il pouvait observer une partie du village. Lui qui avait envie de se trouver un logement en quittant Poudlard, cette ville était peut-être l'endroit idéal où s'installer.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Sara Shake, Sam 22 Oct - 12:44


Comme la nuit était tombée, le ciel était piqueté d'étoiles. La température, déjà basse pendant la journée, avait chuté considérablement durant le crépuscule. Un froid mordant soufflait depuis l'est, faisant frissonner le moindre brin d'herbe. D'ailleurs, les végétaux se couvraient doucement d'une couche blanche et fine. Du givre. L'été était désormais bel et bien fini, et l'automne promettait d'être rude. Sans parler de l'hiver. Rien que d'y penser, Sara tremblait dans sa cape de sorcière pourtant épaisse.

Un nuage de buée se formait à chacune de ses expirations. L'eau sous forme gazeuse qu'elle rejetait devenais visible grâce au froid. C'était presque magique. Un peu comme l'endroit dans lequel elle se trouvait en ce moment. Godric's Hollow, le village où elle venait de temps en temps s'installer avec sa famille. La jeune femme possédait une maison dans les environs du célèbre bourg, mais elle appréciait le calme qui régnait dans son coin. Non qu'en soi le village soit embêtant mais elle aimait la discrétion.

Cependant, ce soir, la discrétion n'était pas facile. Dans l'ombre, Sara tremblait de tous ses membres, ses dents s'entre-choquaient, faisant autant de bruit qu'un avion à réaction. En revanche, celui qui accompagnait la jeune femme était aussi silencieux qu'un chat. Il s'agissait de Mathew, un jeune homme entrant à peine dans l'âge adulte. Il était journaliste au Chicaneur... Et par conséquent, l'esclave l'employé de la jeune femme.

Tous les deux se retrouvaient à Godric's Hollow car une rumeur courait dans le village et la jeune rédactrice-en-chef l'avait entendue de ses propres oreilles. Voilà pourquoi elle avait réquisitionner le jeune Serdaigle. Pourquoi en pleine nuit ? Parce que la rumeur faisait référence à un certain fantôme et que les fantômes, en principe, n'apparaissent que la nuit. Enfin, ça, ce sont les Moldus qui affirment. Chez les sorciers, les fantômes se montrent aussi bien à la lumière du jour que la nuit. Seulement quand ils le veulent.

Bref. Le fantôme en question était, selon les rumeurs, celui de Godric Gryffondor lui-même, l'un des quatre Fondateurs de l'école de magie, Poudlard, et dont venait le nom du village. Si jamais cette rumeur était réelle, quelle pub cela ferait ! Alors Sara était partie en reconnaissance visuelle avec son esclave journaliste. Ils avaient un appareil photo au cas où... Et en ce moment, il tremblait dans les mains de la jeune femme. Ils n'avaient encore rien trouvé d'intéressant.

« Bon, visiblement, c'est pas ici qu'on trouvera quelque chose. Tu connais un autre endroit à fouiller ? »

Les deux journalistes étaient à l'entrée du village et scrutaient les moindres recoins. Or, vraiment rien ne laissait présager la présence d'un fantôme dans les environs, pour le moment. La rédactrice-en-chef se tourna vers Mathew, qui semblait mécontent.

« Eeeuuh... (gla-gla) On peut essayer le cimetière ? »

Les fantômes... Cimetière... Rapprochement entre les deux termes ? Oui, il y avait forcément un lien ! La jeune femme fit signe au journaliste de la suivre et s'arrêta quelques mètres plus loin. La journaliste lui rentra dedans, manquant de la faire tomber. Elle fixait quelque chose. C'était la vitrine d'un pub, devant lequel un petit étal était installé : il y avait du vin chaud ! Noël, ce n'était pas pour maintenant mais cela réchaufferait grandement Sara.

La jeune femme s'avança vers l'étal et ne put résister à acheter quelques bouteilles (chaudes !). Elle retourna auprès de Mathew et lui tendit une bouteille, avant de boire à une autre. Le liquide réchauffa son oesophage et parcourut son corps. Cela faisait du bien. Elle se tourna vers le jeune homme et lui sourit, repartant en direction du cimetière quand tout à coup, une lueur argentée brilla au loin. Les deux jeunes gens se regardèrent et piquèrent un sprint en même temps. Quelle était cette lumière ?
Revenir en haut Aller en bas
Mathew Purgis
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage




Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Mathew Purgis, Dim 23 Oct - 19:36


Pour le moment, les recherches n'avaient pas été fructueuses. Mais Mathew ne perdait pas espoir : scoop se sera, scoop ça restera ! Et même s'il fallait chercher dans les moindres recoins de Godric's Hollow, ce serait nécessaire pour obtenir l'article qui ferait l'actualité dans tout le monde magique.


- Eeeuuh... (gla-gla) On peut essayer le cimetière ? demanda Sara, qui semblait avoir une réaction fragile face au froid glacial de Godric's Hollow.

En effet, le cimetière faisait parti de la liste des endroits à fouiller en premier. Cependant, il était bien connu que les fantômes n'aimaient pas aller dans des endroits remplis de cadavres. Mais bon, il fallait bien tenter...
Alors, les deux journalistes se mirent en route en longeant la rue principale du village. Totalement différent du Chemin de Traverse. Les rues étaient presque vides (certaines personnes se promenant seules sans adresser un regard à Mathew ou à Sara) et les boutiques étaient faiblement éclairées par quelques chandelles posées un peu partout.

Soudain, Sara s'arrêta. Mathew était toujours perdu dans ses pensées et la heurta, ce qui faillit la faire tomber. Elle semblait contempler une boutique légèrement plus illuminée que les autres : sûrement un pub.
Mathew n'eut même pas le temps de s'excuser que Sara partit contempler l'étal. Après quelques rapides secondes d'obervation, elle rentra dans l'échoppe et en ressortit avec deux grosses bouteilles.

Mathew n'avait encore jamais goûté d'alcool. Mais le froid glacial du village l'encouragea dans sa lancée : il prit une bouteille que Sara lui tendait et commença à boire.
L'effet était assez étrange : malgré une sensation d'engourdissement dans la tête, le liquide réchauffa aussitôt tout son corps. Il ne pensait pas que consommer de l'alcool était si agréable.. Mais bon, ce n'était pas le moment d'être bourré.
Trop tard.. Il venait d'avaler sans même s'en rendre compte la dernière goutte de la bouteille. Cependant, il se sentait parfaitement saint d'esprit et n'avait pas l'impression que le paysage se déformait autour de lui.

Il allait se remettre en route quand il se rendit compte que Sara s'était à nouveau arrêtée. Les yeux grands ouverts, elle contemplait le bout de la rue. Mathew y jeta également un regard.
Une lumière grisâtre se déplaçait lentement tout au bout du chemin. Peut-être était-ce.. ce qu'ils recherchaient depuis tout à l'heure ?
Il se mit alors, tout comme Sara, à courir aussi vite qu'il le pouvait. La bouteille de vin lui avait revigoré aussi bien l'esprit que le corps : il n'était absolument pas ralentit ou fatigué par le froid.

La lumière s'enfonçait de plus en plus dans la ruelle. L'obscurité restait tout de même présente et ne semblait pas s'éclipser malgré le chemin parcouru : Comme un objectif qui s'éloignait de plus en plus, qu'il était impossible d'atteindre. Ainsi, Mathew et Sara courait de plus en plus vite.

Finalement, Mathew aperçut un petit muret qui encadrait une zone arrondie : c'était très certainement le cimetière.
La lumière avait disparu. Mathew ne l'avait même pas vu s'éclipser dans l'obscurité, elle était partie à une vitesse folle.


- Qu'est-ce que.. c'était.. Le fantôme ? parvint-il à dire en un souffle, haletant et épuisé par l'effort qu'il avait dû faire.

Bon, au moins il y avait le bon côté des choses : ils avaient trouvé le cimetière. S'appuyant sur ses genoux, Mathew jeta un rapide coup d'oeil aux alentours.
Certaines tombes étaient recouvertes par la végétation locale. Il n'y avait plus que des morceaux de fleurs fânées et quelques vieux objets en bois. Sûrement des âmes oubliées de toutes, gisant ici comme un souvenir perdu dans les mémoires de chacun.
Certaines, en revanche, semblait toujours entretenues : des fleurs, tantôt blanches tantôt violettes, ornaient certaines tombes qui se démarquaient par leur style différent et leur grande taille. Il s'agissait sûrement de personnalités importantes, tel que la famille Potter ou Dumbledore.

Mathew attendait maintenant de connaître l'avis de Sara. Après tout, rien ne disait que ce fantôme était celui qu'ils recherchaient.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Sara Shake, Mer 26 Oct - 17:31


Uoudainement, une lueur argentée était apparue au loin. Immédiatement intrigués, les deux journalistes ne prirent pas la peine de se questionner. Ils se regardèrent simplement et se mirent à courir en direction de la source de lumière. Hélas, celle-ci semblait s'éloigner au fur et à mesure que les deux jeunes gens approchaient, soufflant comme de vieux boeufs. De plus, chacun ayant une bouteille de vin à la main, le tableau devait vraiment être épouvantable à regarder. Mais ça, la jeune femme qui courait à en perdre haleine s'en foutait royalement et de tout son coeur : tout ce qui comptait était le rythme irrégulier de ses foulées.

Elle faillit trébucher à plusieurs reprises sur le pavé, mais heureusement, la chance était avec elle, ce soir. Enfin, pas exactement. N'en pouvant plus, Sara s'arrêta, bientôt imitée par Mathew. La lumière avait disparue comme elle était apparue : en un clin d'oeil. A bout de souffle, la jeune journaliste se courba et s'appuya sur ses genoux, reprenant sa respiration. La bouteille encore chaude lui réchauffait les mains, bien que la course contre le soit-disant fantôme l'eut fait suer à grosses gouttes. Quelques secondes passèrent, pendant lesquelles la jeune femme observa en même temps le paysage.

Apparemment, elle se trouvait dans le cimetière. Comme elle connaissait assez bien l'endroit - vu qu'elle vivait non loin du village - elle hocha mentalement la tête : c'était bien l'endroit où reposaient les morts par centaine. Sara jeta un oeil à son coéquipier et constata qu'il était également dans un sale état, mais pas le moins du monde ébranlé par le vin chaud qu'il avait englouti avant de s'élancer à la poursuite de la lumière. L'adrénaline avait estompé les effets de l'alcool. Pas drôle. La jeune femme souffla doucement et se redressa.

« Qu'est-ce que.. c'était.. Le fantôme ? » demanda le jeune homme.

Sa supérieure haussa les épaules, encore trop épuisée pour parler. Elle continua son inspection des lieux. Pas la moindre trace de fantôme, juste des tombes oubliées depuis des décennies et à présent recouvertes de mousse épaisse. Seules quelques sépulcres présentaient des couronnes de fleurs, fanées ou encore fraîches. La jeune femme se mit à marcher entre les morts, frissonnant à nouveau dans sa cape. La course l'avait peut-être échauffée, mais se retrouver dans un cimetière lui donnait la chair de poule... Non parce qu'elle avait peur ! Ce genre d'endroit ne l'intimidait guère, elle lui donnait simplement... des frissons inexplicables.

« Si c'était le fantôme, peut-être veut-il nous montrer quelque chose ? En tout cas, maintenant que nous sommes ici, autant continuer à chercher... » dit Sara.

Elle continua sa route et entendit Mathew lui emboîter le pas doucement. Ils ne faisaient aucun bruit, par peur de profaner quelque sommeil profond. Plus les minutes passaient, moins les deux jeunes gens pensaient qu'un fantôme hantait le célèbre village. C'était encore une fois un leurre, juste une blague histoire d'attirer les curieux et les naïfs. Et ils étaient tombés dans le panneau ! La jeune femme donna un coup de pied dans un caillou, qui fut envoyé valser quelques mètres plus loin. Tout à coup, la lumière argentée réapparut devant les deux journalistes, qui furent un moment éblouis. Mais pas moyen de voir ce qui se cachait derrière...

Et à nouveau, la lumière s'éloigna, comme si elle voulait effectivement montrer quelque chose aux deux visiteurs...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Lieux sombres de Godric's Hollow

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 18

 Lieux sombres de Godric's Hollow

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.