AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 3 sur 5
Des Mages Noirs à Kiltimagh
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Eurora
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle

Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Eurora, Ven 20 Mai 2011 - 19:14




    Eurora resta songeuse quelques instants, le regard dans le vide et observant par la fenêtre, au-delà même du visible, comme si elle était la seule à être en mesure de voir quelque chose et que ce quelque chose l’inquiétait. Non, bien sûr, elle n’avait pas sous-entendu qu’elle avait voulu arrêter et retourner chez elle. Après tout, si Arya était venue dans l’Ordre c’était pour se battre, pour attraper des mangemorts n’est-ce pas ? Il serait bien étonnant qu’elle regrette et décide que finalement elle s’était trompée, qu’elle n’était pas assez courageuse pour les affronter … Encore que l’on ignorait ce que l’on pouvait ressentir devant un mangemort, du moins avant d’être enfin confronté à l’un d’entre eux pour la première fois ? L’on pouvait se penser plus forte qu’on l’était en réalité. Mais on apprenait à dompter la peur en nous, et l’on prenait habitude de les affronter. Lâcheté, nullement. Elle ne serait pas permise ; peut-être s’était-elle mal exprimée. Ce n’était pas son fort les mots et elle avait perdu tant de personnes déjà, qu’elle voulait avant tout protéger les gens de son entourage sans que ces personnes soient nécessairement des amis. Pas encore du moins. Pas amis dans le sens où elle l’entendait. Juste des collègues. Sans répondre, elle lui adressa simplement un léger hochement de tête.

    Cependant, lorsqu’elle vit Arya préparer le drap qui lui permettrait de sortir de l’hotel sans se faire voir, elle la laissa faire et se contenta de l’observer. Ce serait mentir de dire qu’elle n’avait pas un léger sourire sur les lèvres et qu’elle s’amusait même de voir Arya préparer sa ‘fuite’ par la fenêtre... Elle savait déjà comment elle allait sortir de l’hotel sans se faire voir. Non pas qu’elle n’était pas bonne en escalade, mais elle avait vraiment la flemme de passer par la fenêtre de leur propre chambre. Aussi, lorsqu’Arya se retourna vers elle et qu'elles allaient se préparer à descendre... Enfin, qu’elle allait se préparer à sortir étant donné qu’elles avaient convenu toutes les deux qu’il se passerait quelque chose ce soir-là, Eurora s’éclaircit la gorge avant de se lever du lit et de dire …

    “Bon, et bien dans ce cas, on se retrouve en bas. Tu m’excuseras, mais je n’ai pas envie de passer comme une voleuse par la fenêtre de notre propre chambre...”, termina t-elle en esquissant un sourire avant de se saisir de sa cape d’invisibilité, de la ranger dans le petit sac qu’elle venait d’attacher à sa taille, puis elle pointa sa baguette sur elle et se désillusiona. Pourquoi donc passer par la fenêtre après tout alors qu’il y avait des moyens autres de ne pas se faire voir ? Ce serait beaucoup plus suspect de voir des gens passer par une fenêtre à sons sens, alors qu’elles avaient parfaitement le droit de redescendre en bas de l’hôtel, même après le couvre-feu. Elles pouvaient avoir besoin d’aller aux toilettes ou bien avoir oublié des affaires à elle en bas durant leur dîner. Quoiqu’il en soit, elle se détourna ensuite et se dirigea vers la porte de chambre qu’elle ouvrit et par laquelle elle sortit. Cette dernière se referma derrière elle, en silence...

    Elle sentit l’air frais lui ébouriffer les cheveux lorsqu’elle parvint au-dehors après avoir traversé tout l’hôtel, et aussitôt elle se mit à la recherche de sa jeune collègue. Elle la retrouva au niveau du portillons qu’elle l’avait vue de loin ouvrir. Elle s’immobilisa juste à côté, toujours en silence et sans avoir manifesté sa présence. Elle semblait écouter le silence environnant et essayer de sonder les environs immédiat qu’un léger brouillard emplissait. Eurora aimait le brouillard. Elle aimait s’y dissimuler. Ce soir encore plus qu’un autre jour, mais si elle l’aimait, elle n’était assurément pas la seule et ce dernier point, elle ne l’aimait pas réellement à dire vrai. Elle décida enfin de manifester sa présence à Arya en chuchotant simplement... “Je suis là. Chut! Pas la peine de te retourner, tu ne me verras pas de toutes façons...”, Au sursaut de la jeune femme, elle aurait émit un rire moqueur si elle n’avait craint de se faire entendre. Quand bien même le brouillard masquait tout, il ne dissimulait pas les sons. Ou si peu du moins. Non, assurément pas. On pourrait entendre un cri dans la pénombre. Perceptiblement. “J’aime la tête que tu as fait d’un seul coup...” ajouta t-elle en ne pouvant s’empêcher de se réjouir de l’effet de surprise qu’elle avait provoqué. Déjà cependant, elle s’était mit à avancer à pas lent mais sûrs, dans la rue, ouvrant tout ses sens qu’en elle son animal était capable de sentir... Sentir même si elle n’était pas transformée. Elle n’ouvrait qu’une partie d’elle-même, tout en restant humain ; elle laissa ses sens se transformer un peu, son animal venir à elle, bien qu’il restât en retrait. Il était là, dans l’ombre. Ses sens la picotaient agréablement ; elle savait qu’il se cachait là ; et elle savait qu’ils étaient en usage … Sa vue s’était beaucoup plus améliorée d’un seul coup et parvenait à percer le blizard ; de même pour son ouïe. Il était là. Elle n’était pas seule. Son autre moitié était là, cachée juste derrière elle ; elle seule le savait. Ils étaient trois, voire même quatre, même s’ils n’en paraîtraient que deux à quiconque les verraient. (Encore fallait-il qu’il voient à travers le blizard...). Lorsqu’un Animagi avait des années d’expérience, il était en mesure de pouvoir voir par le biais de son animal sans même se transformer... Cela faisait partie de l’apprentissage, de l’apprivoisement entre l’humain et l’animal. Le sorcier pouvait laisser seule une partie de sa conscience se laisser envahir par son animal tout en restant humain, tandis qu’il fermait la seconde partie de l’autre côté, ce qui empêchait la transformation de s’effectuer. C’était comme entr’ouvrir une porte, écouter les paroles qui se disaient de l’autre côté tout en entrant pas dans la pièce de l’autre côté. Vous comprenez ce que je veux dire ?


Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Jagang De Maldor, Lun 6 Mai 2013 - 12:23


Kiltimagh, la région de l'ouest de l'Irlande. Jagang avait une mission à effectuer pour les besoins d'un certain groupe de sorciers. Il devait s'y rendre et prendre contact avec les mages noirs de la région afin de leur proposer de venir soutenir la cause du groupe de sorcier dont Jagang était le représentant. Il y aurait bien été avec une de ses compagnes, mais il avait été décidé que cela serait plus prudent et considéré comme moins violent que Jagang s'y rende seul.

Le voyage ne fut pas de tout repos. Il avait fallu prendre le magicobus afin de se rendre dans une partie de l’Angleterre puis prendre un avion pour se rendre en Irlande. Les hôtesses ne voulurent jamais profiter du voyage en compagnie du jeune homme, et les passagères, et bien comment dire, on ne pouvait pas dire qu'il s'agissait de vraies beautés. Uns fois arrivée à destination, un bus avait pris en charge le jeune sorcier pour l'emmener à destination.

Lorsque le bus s'arrêta dans la région de Kiltimagh, Jagang en avait pleins les bottes du voyage, le pire c'est qu'il fallait aussi prévoir le retour. Il poussa un soupir d'agacement rien que d'y penser. Mais pour le moment, il devait mener à bien sa mission qui lui avait été confié. Alors il commença à chercher les sorciers susceptibles de l'aider. Il dut même prendre une chambre dans un hôtel minable car bien sur il ne trouva rien la première journée. Lui qui était habitué au luxe, le voilà obligé de se faire passer pour un mendiant pour passer inaperçu.

Une semaine de recherche intensive et toujours aucune nouvelle, comme si les mages noirs de Kiltimagh n'avaient jamais existé. D'après les informations de Jagang, ils étaient dans la région vu le nombre de cas de meurtre non résolu par la police moldu. Il faut aussi dire qu'ils ne sont pas vraiment doués. Dès qu'il y a un peu de difficulté, ils disent que c'est magique et mettent le dossier dans les affaires non classées.

Jagang obtient enfin un maigre information, mais qui se révèle utile en fin de compte, puisque qu'en remontant l'information, il réussit à obtenir un rendez vous avec les sorciers qu'il recherchaient.

Malheureusement le rendez vous ne se passa pas comme il l'aurait souhaité. Les mages noirs, depuis la défaite de Lord Voldemort, étaient devenu des trouillards qui se cachaient dans les jupes de leur mère dès qu'il y avait un peu de contrainte. Jagang avait alors poussé une gueulante sur leur chef, mais cela n'avait fait que les renfermer sur eux même. Jagang avait alors quitté la réunion mais il avait du surveiller ses arrières, car il n'avait pas franchit le coin de la rue que deux sorciers le prirent en filature pour lui régler son compte. Tant pis pour eux, ils trouvèrent la véritable puissance de Jagang sur leur route. La police moldu aurait deux nouveaux cas à résoudre qui finiraient comme les autres dans les affaires non classées.

Jagang bouillait de rage, il ne comprenait pas leur réaction, il venait de défouler une partie de sa colère sur ses poursuivants, malheureusement il en avait encore à revendre. Il prit alors la direction du bar du coin afin de se changer les idées.

Lorsqu'il entra dans le salon, les voix s'interrompirent pour l'observer. Il ne passait pas inaperçu, mais ce soir, il voulait juste boire un verre et passer du bon temps. Il s'installa et attendit qu'une jolie serveuse vienne lui prendre sa commande :


- Un whisky, et un rendez vous avec vous.

- Je ne fais pas ça, moi, je suis une femme prude.


- C'est ce qu'elle dise toutes.


- Pour qui me prenez vous?

- Pour une femme qui cherche le bonheur entre des mains viriles et je suis sur que je peux te le procurer ton bonheur.

- Non monsieur, je ne vous permets pas.

- Et bien moi, je me permets sinon on avance pas dans la vie.


C'est à ce moment là que le gérant sorti de derrière son comptoir pour venir défendre sa serveuse. Il joua les gros bras, malheureusement pour lui Jagang arrivait à sa hauteur et il n'était pas vraiment d'humeur à se laisser marcher sur les pieds :

- Qu'est ce qu'il me veut le fils à papa.

- Je veux que vous laissiez cette demoiselle faire son travail.


- Mais quoi, je paie pour un moment de bonheur avec cette femme.

- Je n'ai pas le genre de l'établissement.

- Mais bien sur, à d'autres.

- Je vous prie de sortir de suite sinon c'est moi qui m'en charge.

- Toi tout seul, tu n'arrives même pas à porter un tonneau de bière comment tu vas t'y prendre.

Et c'est à ce moment là que le gars sorti sa baguette en la pointant en direction de Jagang.
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Mélina Kuders, Mer 15 Mai 2013 - 23:25


Après avoir achevée son périple de près d'un an en Norvège, Mélina éprouva le besoin de revenir pour quelques semaines sur ses bonnes vieilles îles britanniques, non pas en Angleterre où elle n'avait pas remis les pieds depuis qu'elle avait revu Céleste, mais en Irlande et plus particulièrement dans une région située à l'ouest dans le Comté de Mayo, et plus précisément dans une petite ville nommée Kiltimagh. Comment avait-elle choisi cette région en particulier ? Tout simplement au hasard, lorsqu'elle estima qu'il était temps d'aller poser ses bagages autre part. Elle délimita déjà son champs de voyage ... à l'Europe, elle n'avait pas envie d'aller plus loin pour le moment. De toute manière, ce ne serait qu'une petite escale de quelques semaines.

Pour s'y rendre, elle prit le moyen de transport le plus rapide et le plus moldu du monde, l'avion. La jeune femme aimait à se rappeler ses racines, ne serait-ce que pour garder les pieds sur terre et elle trouvait que les purs souches sorciers avaient tendance à être trop pédants, négligeant ainsi les inventions moldus nettement plus pratiques pour se déplacer.
Après avoir passé une première semaine agréable, dans ce petit coin de pays au paysage verdoyant, elle décida qu'il était temps d'aller visiter une autre région. Cependant, elle avait beaucoup de mal à se décider, alors, elle se dit que la meilleure solution pour résoudre ce dilemme était de se rendre dans un bar du coin avec un peu de chance, le gérant serait sympa et pourrait lui apporter quelques informations sur les choses à faire en priorité, en Irlande.

Elle s'arrêta dans le premier bar qui se présenta à elle, le nom de ce dernier était étrange " le cheval ailé", il n'y avait qu'un propriétaire sorcier pour donner un tel nom à un bar ... elle en mettrait sa main à couper. Heureusement, que les moldus ne calculaient jamais rien, car le monde des sorciers ne seraient plus un secret pour personne. Enfin, elle avait toujours une petite chance de se tromper. Elle passa le pas de la porte et se dirigea vers le comptoir afin de prendre un verre, histoire de délier les langues, elle commanda une limonade, une boisson banale qui pourrait lui apporter les informations qu'elle était venue chercher, en rentrant ici. Le patron grincheux lui demanda d'aller s'installer à une table et qu'il lui apporterait sa boisson. Mélina s’exécuta en faisant la moue ... elle aurait bien voulu lui faire une petite réflexion sur sa façon de s'occuper de sa clientèle, mais elle n'était pas là pour cela.
Cinq petites minutes plus tard, sa commande fut apportée comme si on lui avait posé un sac à patates ... elle écarquilla les yeux, elle avait écumé pas mal d'endroits différents, mais c'était bien la première fois, qu'elle fut aussi mal reçue de manière aussi gratuite, elle ne savait si c'était le fait qu'elle était étrangère ou qu'il n'aimait pas servir de la limonade ... cependant, il allait devoir se rendre un peu plus aimable avec les touristes s'il ne voulait finir avec une tête au carré.
Avalant d'une trait la moitié de son verre, elle ouvrit la bouche, lorsqu'un homme fit son entrée, apparemment son odeur interpella toutes les personnes présentes. D'après ce qu'elle pouvait constater, il ne venait pas de prendre une douche et il avait certainement dû rencontrer des individus aux sentiments peu amicaux ... enfin après, elle s'en fichait, ce n'était pas elle qui ressemblait à une pouilleuse.
Une fois que l'attraction de l'année se fut installé, Mélina se leva pour toucher deux mots à l'autre bourru ...

S'il vous plait ?
Que voulez-vous ?

Mélina voulut enchainer, lorsqu'elle entendit qu'une jeune femme derrière elle, éleva la voix ... elle tourna la tête et comprit de suite ce qu'il était en train de se passer. Elle se demanda si ce n'était pas le moment de s'éclipser, elle n'avait pas envie d'assister à un spectacle de nian nian ridicule ... elle trouvait cela pitoyable ... moldu, sorcier ou autre créature non identifiée, on observait toujours le même résultat déplorable. Elle posa quelques pièces sur le comptoir, lorsqu'elle constata que la situation allait véritablement dégénérer. Le patron grincheux venait de sortir sa baguette afin de menacer l'homme très gonflé de séduire la blondinette.
Mélina ne peut qu'esquisser qu'un sourire avant d'ouvrir la bouche ...

Vous êtes vraiment stupide ... vous allez faire quoi avec votre morceau de bois, vous allez le lui planter dans l’œil ? Rangez-moi ça !!! Immédiatement !!! Vous n'êtes qu'un idiot qui vous croyez plus intelligent que les autres et pourtant ... Ecoutez-moi bien, Monsieur le Barman, il me semble que ce village n'est pas réservé aux seuls initiés des bouts de bois. Je crois que vous oubliez quelques règles élémentaires, vous êtes indigne de votre rang, vous mériteriez qu'on fasse fermer votre bar et qu'on vous envoie dans une prison sous terre ...

Mélina avait parlé crument mais, elle ne comprenait pas le comportement de ce sorcier, elle avait lu quelque part que les touristes moldus étaient nombreux dans le coin et qu'il était recommandé à la communauté magique d'observer la plus grande prudence. Cependant, ce débile ne devait pas savoir lire ...

De quoi vous mêlez vous, vous ne savez de quoi vous parler et je fais ce que je veux dans mon bar et je n'ai pas d'ordre à recevoir d'une femme avec des cheveux violets !!!


Mélina avait perdu son sang-froid et elle avait laissé apparaitre quelques mèches violettes ... durant ce temps, l'homme, aux senteurs reniflantes, affichait un sourire sur son visage barbouillé. L'ancienne pouffy croisa son regard ... elle comprit de suite qu'il s'agissait aussi d'un sorcier et lui dit :

Ne vous méprenez pas, je ne cherche pas à vous défendre, je veux juste éviter de faire la une des journaux moldus à cause d'un crasseux qui veut draguer ...

[ hrpg ] Je me suis permise beaucoup de libertés, j'espère que cela ne te dérange pas, ma boite est ouverte, si tu veux que je change quelque chose [ hrpg ]
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Jagang De Maldor, Ven 17 Mai 2013 - 16:00


Jagang observa le gérant d'un mauvais œil. Lui n'aurait pas agit comme ça sur un coup de colère, il aurait été beaucoup plus discret et réfléchit. Il aurait ça la nuit quand le barman se serait seul le soir. Puis une jeune femme se mêla de la conversation, elle essaya de calmer le gérant avec ses paroles qui semblaient lui faire ni chaud ni froid.

* Mais de quoi je me mêle grognasse, tu n'as pas à te mêler d'affaires de grande personne. Et puis je n'ai pas besoin d'aide, je gère tout seul.*

Elle expliqua qu'il était idiot d'essayer de planter un bout de bois dans l’œil d'un homme. Puis elle regarda Jagang pour lui expliquer qu'elle ne cherchait pas à le défendre mais qu'elle ne voulait pas finir à la une des journaux à cause d'un crasseux qui cherche à draguer.

* Un QUOI, un cra, un crasseux, moi, mais elle m'a bien regardé *


Jagang souleva alors un de ses bras pour sentir l'odeur qui se dégageait de son aisselle puis l'autre bras. Effectivement, il ne sentait pas la rose.

- C'est vrai que je ne suis pas à mon avantage, mais je n'ai pas besoin d'une petite fille qui vienne voler à mon secours devant un gars qui ne sait même pas tenir son bout de bois à l'endroit.

Le gérant fut perplexe devant l'affirmation de Jagang et observa sa baguette afin d'être sur de la tenir dans le bon sens. C'était la diversion que Jagang attendait pour agir. Il saisit avec sa main gauche le poignet de l'homme en face lui, se décala légèrement sur le coté, pour attraper sa main et la tordre violemment dans le sens contraire de l'articulation. Un horrible crac sonore se fit entendre dans le bar, puis un hurlement de douleur s'échappa de la gorge du gérant. Il se retrouva à genoux devant Jagang en se tenant sa main cassée. Ce n'était pas Jagang qui allait le plaindre, alors il dit :

- Heu non, je n'ai pas besoin de gâterie venant de ta part.

Puis il regarda la jeune femme aux cheveux violets. Les clients du bar, eux étaient consternés devant tant de violence qu'ils chuchotaient entre eux.

* Humm, une métamorphe, je n'ai jamais eu l'occasion de passer une nuit avec une métamorphe, ça doit être agréable de sentir la poitrine de sa partenaire gonfler selon les envies. *


- Merci de ton aide, mais j'y serai arrivé sans ton intervention.

- Quoi vous vous connaissez ?

- Pas encore, mais comme ta serveuse ne veut pas jouir d'une nuit en ma compagnie, peut être que la demoiselle, elle, ne serait pas contre.

- Vous allez me le payer, allez y les gars.

C'est à ce moment que les clients, tous sans exception se levèrent comme un seul homme et qu'ils sortirent leur baguette magique.

* Ah, il va y avoir de l'action, enfin, ce n'est pas trop tôt.*


Le gérant se leva et se plaça devant ses camarades et dit :


- Attrapez les moi, tous les deux, je n'ai plus de viande pour demain.

Voilà c'était dit, la jeune femme et Jagang allaient devoir se battre pour sauver leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Mélina Kuders, Mer 29 Mai 2013 - 19:20


Elle ne savait pas où elle était tombée exactement ... mais l'atmosphère y devenait étouffante en plus d'y être nauséabonde. Le crasseux ... nom qu'elle avait donné au personnage qui n'avait pas su passer inaperçu dans le seul endroit public du coin, était assez vexé par la réflexion et vérifia par lui-même et en tira la même conclusion qu'elle. Il ne sentait pas la rose. Cependant, il n'avait pas apprécié son intervention, en sortant le discours habituel du, j'ai pas besoin d'aide, nia nia nia, je suis assez grand pour me débrouiller tout seul et pour terminer, il la traita de gamine, qui a cause d'une petite réflexion pourrait peut être partir en pleurant comme une enfant à qui on venait de chiper son jouet. Dommage pour lui, non seulement, elle ne s'était jamais défilée, mais en plus, elle n'avait jamais vécu chez les bisounours et s'il n'était pas content, elle prendrait un grand plaisir à lui botter les fesses.

Pour un crasseux qui veut se faire passer pour un grand garçon, vous n'êtes pas très futé. Je sais bien que ce grincheux ne serait pas capable de faire de mal à une mouche ou seulement à lui même, vu sa façon de faire. J'ai vraiment l'impression d'être au milieu d'une bande de gamins gauches qui font un concours de bras de fer. On se réveille là, si vous vous voulez faire mumuse, faites le après le service, pas en pleine journée.

Les propos de cet homme pouilleux et de Mélina commençait à chauffer le barman, qui après la remarque du client aux manières déplacées, répara sa maladresse de débutant .... Cependant, le gérant se retrouva à terre en hurlant, avant même d'avoir pu reprendre son souffle, décidément, elle n'avait pas frappé à la bonne porte ... cette journée s'annonçait très ... agitée. A cette pensée, l'ancien poufsouffle fit un grand soupir. L'homme avait l'air d'être fier de son combat gagné par KO, fasse à un gérant qui trainait la patte. Il en rajouta une couche ...

- Merci de ton aide, mais j'y serai arrivé sans ton intervention.
- Quoi vous vous connaissez ?
- Pas encore, mais comme ta serveuse ne veut pas jouir d'une nuit en ma compagnie, peut être que la demoiselle, elle, ne serait pas contre.


Mélina réagit d'une manière inhabituelle ... elle sortit sa baguette et la pointa sur l'homme ... arrête de me chauffer, je suis pas ta copine, si tu continues tu vas te retrouver à la morgue avant d'avoir dit ... Elle fut interrompu par le gérant qui décidément avait quelques problèmes psychologiques ...

- Vous allez me le payer, allez y les gars.

Comment ça, vous allez me le payer ? Mélina ouvrit de grands yeux, elle n'était pas bête et elle comprenait parfaitement vu comment il les regardait, que le barman voulait s'en prendre aux deux. Hey, va falloir te calmer !!! c'est pas moi qui t'ai mis à terre, même si n'importe qui aurait pu le faire ... vu ton niveau intellectuel et ta forme physique ... tu es bon pour avoir une carte handicapé plus rapidement que prévu. Mélina était plus que sérieuse, mais le gérant aussi ...

- Attrapez les moi, tous les deux, je n'ai plus de viande pour demain.
C'est une blague !!! Mélina allait devoir s'allier à l'autre vicieux face à une dizaine d'homme qui n'avait pas l'air de vouloir se lever pour l'inviter à boire un coup. Elle se demandait si elle aurait pas mieux fait de fermer sa grande bouche et se contenter de boire sa limonade et se tirer.
Elle regarda le nouveau coéquipier du moment :

J'espère que tu manies mieux l'usage de la magie que de la parlotte car je n'aimerai pas me taper tout, toute seule !!!
Elle regarda les hommes remontés, baguettes sorties ... Il allait devoir se protègent l'un l'autre ... si l'un d'eux tombait, l'autre serait cuit. Voyant que les hommes voulaient les encercler avant de les attaquer. Mélina décida de débuter les hostilités, elle espérait n'être pas trop rouillée, elle qui ne s'était pas battue, depuis plus de deux ans.
Elle commença par lancer plusieurs sortilèges de désarmements, en direction de deux d'autres eux qui se trouvaient en face d'elle. Il allait falloir qu'elle fasse preuve de méthode, sans oublier son allié d'un jour. Le premier visé plus agile qu'elle ne pensait, esquissa sans trop de mal ... cependant cela eut l'avantage de rompre leurs mouvements compacts. Le second à moitié troll fut surpris et fut touché par le sortilège de la métamorphe, mais un autre homme sorti de nulle part, le soutint et en quelques secondes récupéra sa baguette.
Elle comprit de suite que ce n'était pas de simples sorciers, ils étaient très bien organisés et ils avaient l'habitude de se battre ensemble. Il apparaissait évident que tout cela sentait le piège à plein nez. Ils devaient avoir l'habitude de s'en prendre aux étrangers.
Penser organisation ... comme avant, mais là, c'était un contexte inédit, elle devait se battre et faire confiance à un inconnu dont elle ignorait complétement les capacités à se battre. Cependant, il était certain qu'elle ne pouvait se charger des hommes qui se trouvaient en face d'elle et ceux qui n'étaient pas dans son champs de vision. Ils allaient devoir faire moitié moitié. Dos à dos, les sorciers qui s'opposaient à eux, maitrisaient l'art de la supériorité numérique, enfin, elle allait devoir gratter un peu le vernis. Pendant qu'elle z'yeuta derrière elle pour voir où en était son collègue qui par ailleurs avait l'air d'avoir des capacités qui dépassaient les apparences, ses adversaires étaient à sa hauteur, elle pouvait largement sentir leur haleine teintée de bière. Elle tira de cette proximité pour jouer un sale tour à l'un de ses adversaires ...

Dis moi, petit malin, on t'a jamais dit que les chewing-gum, ça existait ?
Dans ce temps de diversion, elle place sa baguette dans son ventre et d'un mouvement précis, lui lança un petit sortilège d'électrocution en informulé qui eut son petit effet KO et elle le désarma en lui écrasant la main et la baguette en même temps. Elle aurait bien voulu faire dans la dentelle ... mais il n'avait pas été très poli. Un de ses potes, la vit faire et s'attaqua à elle. Elle l'esquiva par un sortilège de protection et lui renvoya l’ascenseur en le faisant voltiger par la fenêtre ... elle n'avait pas eu le temps de vérifier, mais il devait être dans un piteux état. Il était en supériorité numérique certes, mais vu comment c'était parti, les minutes à suivre devraient t'être déterminantes. Ils avaient frappé sur les mauvaises personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Jagang De Maldor, Jeu 30 Mai 2013 - 14:22


Jagang pensait sérieusement que la jeune femme aurait aimé se trouver à un autre endroit à un autre moment, qu'à cette instant précis. Le fait d'avoir voulu éviter une catastrophe, lui valu de se retrouver au milieu de ce bordel. Mais ce qui plaisait vraiment à Jagang, c'était sa hargne, sa fougue et sa répartit. Tout chez elle était vraiment intéressant. Jagang espérait pouvoir en apprendre un peu plus sur elle, et pourquoi pas s'en faire une alliée. Elle voulait carrément l'envoyer à la morgue si il continuait à se moquer d'elle. Bon ce n'était pas vraiment un début idéal entre eux, mais les choses pouvaient s'arranger à la fin. Malgré ses protestations, elle se retrouvait maintenant obligé de se défendre avec le jeune homme pouilleux. Il aurait bien besoin de prendre une douche à la fin de cette histoire, afin de se montrer sous un meilleur jour.

Une dizaine de combattants se levèrent à la demande du barman, ils avaient tous sortis leur propre baguette magique. L'endroit aurait été idéal pour un combat au corps à corps, à cause des tables et de la supériorité numérique, les assaillants n'auraient pas pu tous attaqué en même temps, malheureusement avec les sortilèges il en était vraiment autrement. Un sort pouvait franchir la distance plus facilement d'un coup de poing. Il fallait faire attention à tout le monde et surtout les deux alliés d'un soir devait également se protéger, car si l'un d'entre eux tombé, l'autre ne mettrait pas longtemps à suivre son compère dans l'autre monde.

La jeune femme se débrouillait plutôt bien, elle mis deux gars au tapis avant d'avoir eu le temps de dire ouf, deux autres s'en prenaient maintenant à elle. Jagang lui devait alors s'occuper des six autres combattants. Un jeu d'enfant pour ce gars, malheureusement ses sortilèges ne feraient pas beaucoup d'effet si il gardait son sortilège d'illusion. Il devait changer son apparence et prendre sa forme originale afin d'avoir en sa possession tous ses moyens. Et puis quoi de plus terrifiant que de voir un monstre surgir comme ça dans l'établissement.

Jagang relâcha sa concentration, et les gens, qui purent et eurent le temps de l'observer virent, alors leur pire cauchemar apparaître petit à petit. Jagang, qui était déjà assez grand, gagna deux têtes de plus. Ses bras s'allongèrent significativement, de ce fait ses mains arrivèrent au niveau de ses genoux maintenant. Ses yeux se déplacèrent sur son visage pour se placer à des endroits incongrus. Sa bouche s'élargirent, des dents disparurent. Une de ses oreilles disparu légèrement. Ses cheveux perdirent de leur substance. Et voilà, le monstre de foire venait d'apparaître. Jagang savait ce qu'il pouvait inspiré comme sentiment quand son véritable lui apparaissait, et il allait en profiter largement.

Le temps d'hésitation des combattants permit alors à Jagang de prendre un net avantage sur ses adversaires. Le plus proche prit un direct en pleine poire, il se retrouva alors assumé pour le compte. Une victoire par KO. Les deux autres voulurent lancer alors un sortilège d'immobilisation, mais Jagang leur renvoya leur sortilège, un retour à l'envoyeur. Les deux adversaires se retrouvèrent alors immobiles sans pouvoir participer au reste du combat. C'était déjà ça de gagner. L'un des assaillant lança un sortilège qui toucha le monstre à l'épaule, du sang se mirent à couler le long de son bras. Jagang poussa un hurlement de colère.

* Comment ose-t-il me faire ça? Il va me le payer.*

Jagang fonça alors sur l'adversaire en question, il renversa les tables et les personnes qui se trouver sur son chemin. La cible de Jagang commença à prendre peur, il voulait s'enfuir mais percuta une table et se retrouva stopper net dans sa fuite. Jagang le prit alors par le col de la chemise en l'envoya voler à travers la salle. Le pauvre percuta un mur et se s'assomma dans le même mouvement. La jeune métamorphe mis KO ses deux adversaires par de simples sortilèges, un pétrificus totalus, et un incarcerem.

Le rapport de force commençait à changer de camps. Il ne restait plus que trois assaillants pour les deux défenseurs. Jagang lança un bombarda en direction d'une table, qui explosa sous le sortilège, envoyant des échardes un peu partout à travers la pièce. Un des assaillants se retrouva transpercé de multitudes d'échardes le rendant out pour le reste du combat. Une des échardes étant fiché dans un de son œil.

Deux contre deux, dont le barman avec son bras en écharpe. Jagang commença à sourire. Il s'approcha du dernier homme valide, qui regarda à droite et à gauche, histoire de trouver un moyen de s'en sortir. Il le trouva en fonçant à travers la salle pour plonger à travers les carreaux d'une fenêtre. Il atterrit dehors et prit ses jambes à son cou. Il ne restait plus que le barman, qui blêmit devant le carnage. Son établissement n'avait pas résisté à l'affrontement. Il lui faudrait pas mal de temps et de frais pour remettre son établissement d'aplomb.

Jagang se reconcentra alors pour reprendre son apparence qu'il affichait à la vue de tout le monde. Il n'aimait pas prendre sa forme d'origine, mais quand les choses pouvaient tourner mal comme lors de cette soirée, il ne pouvait pas faire autrement. Le polynectar pouvait être utile mais il avait ses limites.

Lorsqu'il eût finit son sortilège, il s'approcha du barman qui recula de peur, il balbutia des paroles incompréhensible :


- Ma.... Mais.... qu... qui... êtes.... vous? Qu... Que... me... voul... voulez... vous?

- Moi rien, je voulais juste boire un verre et prendre du bon temps. Tu t'es énervé tout seul et maintenant tu en as payé les frais. Tant pis pour toi. Maintenant, on va sortir tranquillement et toi tu vas aller te coucher sans faire d'histoire. Si il y a des questions, tu expliqueras que tes clients se sont battu avant que tu n'arrives à les mettre dehors.


Jagang avait prit sa baguette et l'avait pointé sur la tempe du barman, histoire que cette histoire entre dans son esprit, et qu'il soit tranquille. Il ne voulait pas attirer l'attention sur lui et sur sa mission. Lorsque le barman monta à l'étage. Jagang appliqua le même sortilège aux sorciers amochés. la jeune femme fit de même avec certains des sorciers. Lorsqu'ils eurent finit, ils sortirent dans la rue. Jagang se tourna vers la jeune femme et dit :

- Je ne voulais pas paraitre aussi brusque et grossier tout à l'heure, mais je devais créer une diversion afin de m'en sortir sans trop de dégât, malheureusement, je ne pensais pas que tous ses clients étaient ses acolytes. Merci de ton aide, je n'aurais pas pu m'en sortir sans avoir eu besoin de tuer tout le monde. Je me présente Jagang de Maldor.

Il l'observa et lui demanda :

- J'ai pris note de ta remarque de tout à l'heure et j'aurai bien besoin d'une douche afin d'enlever toutes cette crasse. Est ce que tu sais où je pourrais trouver une source d'eau?
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Mélina Kuders, Mar 9 Juil 2013 - 14:36


hrpg : Désolée pour le très long retard, j'ai eu peu de temps pour rp .... mais cela va s'arranger.

Mélina constatait qu'elle n'avait pas trop perdu et arrivait plutôt bien à se défendre, enfin elle n'avait pas de quoi se lancer des fleurs, ces gars-là n'étaient que des gros balourds sans cervelle et gauche à qui on avait dû malheureusement vendre une baguette.
Alors qu'elle en finissait avec l'homme qu'elle avait envoyé prendre l'air frais, elle prit le temps de prendre des nouvelles de l'autre barbeau en qui elle devait malheureusement se fier.
Lorsqu'elle l’aperçut, l'ancienne auror fit un pas en arrière ... il n'était plus vraiment humain, il ressemblait plutôt à un mélange entre un loup garou et un chien ... un bâtard, ce monstre sentait encore plus mauvais et de toute évidence, ce joli cœur avait des choses à cacher et à l'issue de cette fiesta, elle comptait bien en apprendre plus à son sujet. Elle ne ressemblait peut être pas à Casimodo, mais il devait être aussi seule qu'elle et peut être qu'elle pourrait trouver son compte à connaitre un peu plus son environnement, elle se changerait les idées ... Cela serait certainement distrayant. La petite pose devait s'arrêter là, la jeune femme avait mal compter, il en restait un autre dont elle avait la charge et qui commençait à se manifester rapidement, elle ne pouvait plus s'attarder sur le spectacle qui lui était offert, fallait qu'elle termine sa part du travail.
Au moment, où elle voulut reprendre le combat, le dernier gus qui se trouvait face à elle, avait pris un léger avantage sur elle ... un avantage certain, il avait sa baguette pointé sur la tempe de la jeune femme. Mélina sentit monter l'adrénaline ... sensation grisante qu'elle n'avait pas ressenti depuis longtemps. Ne se laissant en aucune démonté par son manque d'anticipation ... elle lui dit avec un grand sourire :


Tu comptes me faire quoi ? Vu comment vous vous y prenez, je risque pas grand chose !!!


D'un coup sec, elle lui balança un sortilège dans le ventre, il n'était en aucun cas puissant ou mortel, elle avait décidé de se mettre à leur hauteur, il se tordit de douleur, il avait soudainement une envie pressante. Elle en profita pour le désarmer et lui chuchota à l'oreille :

Laisse tomber la magie ... tu n'es pas capable de t'en servir correctement.


De point de vue extérieur, si les personnes qui connaissaient l'ancienne pouffy, venaient à se voir ceci, ils trouvaient ça impossible et pourtant au fils des années, elle s'était endurcie. Enfin, passons, on ne va s'étendre à ce sujet, les choses étaient devenues ainsi et s'apitoyer sur ces faits ne permettraient en aucun retour en arrière. Le monde des bisounours existaient dans les livres et nul par ailleurs.
Une fois que le gars à terre, trouva les ressources nécessaires pour se relever, il ne laissa pas son reste pour prendre la poudre de cheminette et se sauver comme un rat.
De son côté, son compagnon de fortune avait fait son job et il était en train de remercier gentiment comme tout gentlemen puant notre hôte de sa charmante hospitalité, en lui recommandant vivement de garder le silence à notre sujet, s'il souhaitait qu'on reste en bon terme ....
L'homme aux milles senteurs sortit et elle lui emboita le pas, ils n'avaient plus rien à faire ici. A l'extérieur, le silence fut vite rompu, l'homme qui avait reprit son apparence, s'excusa et se présenta, il ne nommait  Jagang de Maldor. Ce nom ne lui disait absolument rien et son nom de famille ne lui permettait pas de savoir d'où il venait. Mélina lui tendit la main et se présenta à son tour :

C'est pas grave, j'espère que tu feras moins ton malin la prochaine fois auprès des serveuses, surtout dans un lieu où tu ne connais personne. Je t'avoue que j'aurai dû fermer ma bouche et ne pas intervenir, mais je vous ai trouvé tellement stupide tous les deux. Mais passons, je ne suis pas ta mère. Au fait, moi, c'est ... Mélina. Elle n'avait pas envie d'en dire plus pour le moment.

Il ajouta :

- J'ai pris note de ta remarque de tout à l'heure et j'aurai bien besoin d'une douche afin d'enlever toutes cette crasse. Est ce que tu sais où je pourrais trouver une source d'eau?


Elle lui fit un léger sourire :

C'est certain que ce ne serait pas du luxe, surtout lorsque tu te transformes ... en je ne sais quoi, j'espère d'ailleurs que tu m'en diras un peu plus sur ce fait car j'avoue que j'ai eu du mal à comprendre, tu es une sorte de loup garou, non ?
Sinon, pour prendre une douche, suis-moi, je loue une chambre dans le coin, j'ai tout ce qu'il faut, après pour les vêtements, je pourrais pas faire grand chose. Ne te méprend pas, tu prendras ta douche tout seul et tu pourras abuser du gel douche ... c'est cadeau.


L'ancienne pouffy n'était pas tendre avec lui, mais elle voulait être sur qu'il n'aurait pas d'arrières pensées et partir sur de bonnes bases. Elle l'invita à le suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Jagang De Maldor, Ven 12 Juil 2013 - 11:44


 Lorsque la jeune femme lui tendit la main pour la serrer, le jeune homme ne put s'empêcher de la prendre et de lui faire un baise-main. Il était en gentleman après tout, même si son état était des plus pitoyable, ça n'empêchait qu'il gardait quand même les bonnes manières.

La jeune femme sermonna quelque peu le jeune homme sur son attitude, mais qu'y pouvait-il? Il était un homme à femme, et ça personne ne pourrait le changer au final. Il aimait courtiser, draguer les jolies jeunes femmes. Alors lorsque cette serveuse s'était présentée, il n'avait pas résister à la tentation.

Melina parla alors de son secret, et espérait en apprendre un peu plus sur sa véritable nature. Ce dernier se rembrunit légèrement. Il n'aimait pas vraiment parlé de lui surtout de sa vraie nature. Il détestait cette forme, mais elle faisait partie intégrante de lui. Il faudrait qu'il trouve un sortilège ou une potion qui puisse le garder sous sa forme d'illusion ainsi il pourrait utiliser pleinement ses pouvoirs de sorcier sans avoir à prendre sa véritable forme.

- Disons que je n'aime pas en parler. cela fait partie de moi quand je me sens en danger. J'essaye de m'en débarrasser mais tout ce que j'ai entrepris actuellement n'a pas fonctionné.

Puis la jeune femme l'invita à le suivre dans sa chambre d'hôtel qu'elle louait. Il pourrait ainsi prendre une douche SEUL, avec autant de bain douche qu'il le désirait. Il fit une petite moue désabusée. Mais il suivit la jeune femme en lui matant tout de même son arrière train. Elle était désirable, même si pour le moment il savait qu'il ne se passerait rien. Mais tout pouvait changer pendant la soirée.

Ils arrivèrent dans la chambre d'hôtel, et Melina lui indiqua la direction de la salle de bain. Jagang s'y rendit et alluma la douche, il retira ses vêtements sales, et se glissa sous le filet d'eau douce. Il prit le bain douche et se frotta minutieusement. Puis se rinça, il avait meilleur allure. Il prit une serviette pour s'essuyer et la noua autour de la taille. En prenant sa baguette, il lança le sortilège de récurvite sur ses vêtements afin de les rendre plus présentable, mais les laissa sécher dans la salle de bain et pour finir regagna la chambre. Il dit :

- Désolé pour ma tenue, mais mes vêtements sont en train de sécher. Il s'installa dans un fauteuil et demanda à la jeune femme : Que fait une charmante jeune femme dans un trou aussi paumé?
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Mélina Kuders, Lun 15 Juil 2013 - 14:41


Mélina avait un certain don pour appuyer là ça fait mal et Jagang lui avait fait comprendre d'une manière sous entendu et galante que sa curiosité ne pourrait pas être satisfaite. Enfin c'était sans compter sur son obstination ... mais chaque chose venait en son temps. Elle allait devoir le travailler au corps ... le terme plus exacte serait plutôt l'esprit. Il était  certain qu'il la rebutait encore plus qu'un autre.

Je comprends que tu cherches à t'en débarrasser et le meilleur moyen de le faire, c'est de le mettre en avant afin que tout le monde s'y habitue ... enfin je crois que c'est mal venu de ma part de te dire ça, moi qui ne possède pas ton problème et qui a un don qui pourrait le résoudre ... Mélina prit conscience de ce qu'elle venait de dire ... euh désolée.

Elle se contenta de le conduire à sa chambre afin qu'il prenne une douche. Durant ce temps, elle mit un peu d'ordre dans ses affaires, son séjour dans le coin allait être écourter. Elle doutait bien que le barman ou l'un de ses amis vendraient la mèche, malgré la raclée qui venait de ramasser. C'était un petit village et Jagang ne passait pas inaperçu et même si elle avait la capacité de modifier son apparence, la propriétaire l'avait vue et pourrait la dénoncer .... On était dans un petit village et les étrangers étaient utiles uniquement pour dépenser de l'argent, elle était bien placée pour le savoir.
Lorsqu'elle entendit son acolyte sortir de la douche, elle fit un sourire en coin, il ne perdait jamais le nord, en présence d'une femme. Il fallait qu'elle s'en rende à l'évidence, c'était dans sa nature et n'avait aucune intention de jouer les maman et de le changer.


- Désolé pour ma tenue, mais mes vêtements sont en train de sécher. Mélina le regarda fixement, vêtu d'une pauvre serviette qu'il avait dû trouver dans les placards de la salle de bain et elle le suivit du regard lorsqu'il alla s'asseoir sur le seul fauteuil confortable de cette petite chambre : Que fait une charmante jeune femme dans un trou aussi paumé?

Mélina posa sur le lit le petit haut qu'elle était en train de plier ... il fallait bien qu'il crache un peu le morceau à son sujet, du coup, il fallait qu'elle se révèle un peu.

A vrai dire, j'avais besoin de prendre l'air, loin de toutes obligations du quotidien qui devenaient trop oppressante, surtout lorsque vous en perdez la maitrise. Alors, depuis déjà plus 1 an, je parcours le monde, enfin pour le moment j'ai surtout parcouru la Norvège ... pays fascinant, tranquille où je suis presque passée inaperçue ... mais, passons sur mes ennuis. Sinon, tu vois les Iles Britanniques me manquaient un peu du coup, j'ai décidé de visiter de l'Irlande que je ne connaissais pas ... mais je crois que je vais retourner loin d'ici, à chaque fois que revient dans le coin, je fais des choses stupides et que je regrette amèrement. Et toi ? Tu fais quoi dans le coin, ne me dit pas que tu viens d'Irlande ... vu comme tu connais leur coutume et comme ils ont l'air de t'apprécier ....

Mélina s'arrêta nette de parler, reprenant machinalement le bouclage de sa valise, d'ailleurs, en rangeant elle fit tomber un journal par terre, il datait de la semaine dernière. Elle le laissa tel quel, elle s'en occuperait plus tard.
Dehors, elle entendit de l'agitation, Mélina laissa en plan ce qu'elle faisait pour aller voir ce qu'il se passait ...

hrpg : J'espère que cela te conviendra, je te laisse le rp très ouvert, histoire d'avoir une marge de manœuvre plus grande. Si cela te va pas, envoie moi un mp, je terminerai autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Jagang De Maldor, Mar 16 Juil 2013 - 11:10


 Le jeune femme en avait de bonne. Laisser apparaître le véritable visage et nature de jagang afin que tous puissent l'accepter tel qu'il était. Elle ne l'avait qu'aperçut brièvement. Si il relâchait sa concentration, la demoiselle prendrait ses jambes à son cou pour fuir loin de lui. Mais une parole le fit douter. Elle possédait un pouvoir qui pouvait l'aider. Oui il avait bien vu que la jeune femme pouvait changer d'apparence comme elle le souhaitait, elle était métamorphe, mais Jagang savait que ce pouvoir était extrêmement rare parmi les sorciers et surtout qu'il était héréditaire.

Lorsqu'il sortit de la salle de bain, Mélina était en train de faire sa valise, elle tenait un petit haut très sexy qu'elle était en train de plier, quand Jagang lui demanda ce qu'elle faisait dans un trou aussi paumé. Elle l'observa et lui répondit qu'elle se baladait dans le monde, enfin pour le moment elle n'a connu que la Norvège, mais que les îles britanniques lui manquait, donc elle est revenu dans le coin. Jagang se doutait qu'il y avait une autre raison, mais il ne pouvait harceler la jeune femme de question. Il prit la parole pendant qu'elle s'était posté devant la fenêtre en entendant du bruit :


- Moi aussi j'ai bourlingué un peu dans le monde. Lorsque mon père fut arrêter pour usage de magie noire, et que je fus disculpé de tout soupçons, plus rien ne me retenait dans mon pays d'origine qui est l'Espagne. J'ai parcouru de nombreux pays, en jouant les prestidigitateurs pour les moldus. Cela m'a permit de me constituer un petit pactole. Puis les années, que j'ai passé à Poudlard, me firent prendre conscience que je devais y revenir pour poursuivre ma vie. Et me voilà.

Il ne parla pas ce qu'il faisait dans ce coin reculer. Sa visite ne s'était pas déroulé comme il l'aurait souhaité, il préférait ne pas appesantir sur les erreurs des autres. Il se leva et alla à coté de la jeune femme pour observer ce qu'il se passait dehors. Le bruit gagna en intensité :

- A ton avis, tu sais ce qu'il se passe là dehors?


Il n'avait pas la moindre idée de tout ce remue ménage, mais il espérait passer une soirée tranquille avec la jeune femme à discuter et à boire un verre.
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Mélina Kuders, Mer 17 Juil 2013 - 19:13


Cela ne l'étonna guère de savoir qu'il roulait sa bosse, un peu partout dans le monde, il avait tout à fait le profil d'un homme sans attache qui va, là où le vent le porte tel un marin voguant sur la mer avec une femme sur chaque port. Cependant, il ne devait plus avoir maman pour lui laver son linge ... vu l'état de ses vêtements.
Elle apprit aussi plus sur ses origines un peu sombre de part son père ... elle se dit qu'il ne devait pas être tout blanc non plus, même s'il disait qu'on l'avait lavé de tous soupçons. Enfin, cela ne l'intéressait pas de savoir dans quelles affaires, il avait pu tremper. Ce n'était pas son job de le pourchasser.
Par contre, il y a un peu truc qui attira grandement son attention ... Poudlard, elle ne voyait pas du tout ce que cela faisait au milieu de la conversation.

Euh comment ça Poudlard, on pense au même ? L'école de sorcellerie qui se trouve en Écosse ? Si c'est ça, je ne vois pas le rapport avec toi ? Tu y as fait quoi là- bas ? Enfin, plutôt, tu y fais quoi ? J'ai du mal à te suivre !!!

Mélina nageait en eaux troubles, on pouvait dire qu'elles étaient limite boueuses. Elle se doutait qu'il allait falloir une longue soirée autour d'un verre ... autour d'une bouteille même pour démêler tout ça. Cependant, elle doutait de pouvoir se rendre dans le bar de ce matin, il ne devait plus être en état de recevoir des clients.
La jeune femme fut attirée par des bruits de plus en plus insistant venant de l'extérieur, elle avait une petite idée de ce vacarme, en dessous de ses fenêtres. Contrairement à son petit camarade de fortune, qui avait emboité son pas, se demandant bien ce qu'il pouvait bien se passer. Apparemment, il n'avait jamais eu de retour de bâton, suite à une altercation.

Je veux bien que tu fasses très peur sous ta véritable apparence, mais une bande de villageois enragées, face à deux pauvres sorciers quelque soit le niveau qu'ils ont, ne vont pas faire le poids, quoique. Regarde, celui-là, c'est celui à qui tu as refait le portrait, je crois qu'il veut te rendre l'appareil et regarde l'autre là, c'est celui à qui j'ai fait mangé la vitrine. Tu crois qu'ils sont revenus avec un sacré renfort, pour nous payer à boire ?
Je suis un peu folle dans la tête et ses personnes ne me font pas peur, mais je voudrais pas faire trop de casse et me retrouver blessée, alors que le but de ma visite ici, est de visiter. Nous avons ainsi deux solutions qui s'offrent à nous ... soit tu décides de jouer les cinglés et je te suivrais car c'est plus drôle à deux, soit on transplane et on continue notre conversation dans un autre bar, pas trop loin d'ici, où personne ne voudrait notre peau. Perso, mes valises sont bouclées.


Elle venait de faire quoi au juste !!! La spontanéité de la jeune femme la surprenait elle-même, elle avait envie que les choses bougent sans se préoccuper de rien et c'était aussi pour cela qu'elle était partie de Godric's ...
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Jagang De Maldor, Jeu 18 Juil 2013 - 16:28


 Lorsque Jagang évoqua le nom de l'école de sorcellerie, la jeune femme fut étonné. Elle ne comprenait pas le rapport qu'il pouvait y avoir entre l'école et l'homme qui se tenait en face d'elle. Il décida d'éclaircir le sujet.

- Et bien les années que j'ai passé à Poudlard furent les meilleures de ma vie, même si je ne regrette pas mon parcours à travers le monde. Depuis que je suis revenu en Angleterre, je me suis positionné pour devenir professeur de défense contre les forces du mal, et j'ai obtenu le poste.

Il observa ce qu'il se passait dehors, et après l'explication de Mélina, il comprit ce que signifiait tout ce remue ménage, certaines personnes qu'ils avaient croisé quelques heures auparavant étaient allé chercher des renforts pour se venger des deux jeunes gens. La jeune femme expliqua alors les divers choix qui s'offraient à eux. Combattre et risquer une blessure voir même plus ou alors transplaner directement pour finir de discuter dans un bar tranquillement.

Jagang aurait été seul, il aurait foncé dans le tas, mais avec la jeune femme il ne pouvait se permettre de risquer sa vie, juste par fierté masculine. Il l'observa puis observa ceux qui se trouvaient dehors. Il ajouta alors :


- Je propose que nous changions d'endroit. Ce village ne convient vraiment pas. Par contre je vais laisser un petit souvenir de mon passage à toutes personnes qui franchira cette porte.

Le professeur prit sa baguette dans sa main droite, il lança un sortilège de confusion conditionnelle. Toute personne qui franchira la porte, se verra frappé par le sortilège et ne sera plus vraiment pourquoi il est là. Puis il attrapa Mélina par la taille pour la serrer contre lui, lança :

- Accio Vêtement, valise.

Les vêtements de Jagang et la valise de la jeune femme volèrent jusqu'à eux, puis il les fit transplaner directement dans un petit coin tranquille, où Jagang pourrait se rhabiller tranquillement avant d'aller avec la jeune femme boire ce fameux verre.

- Désolé, mais j'avais envie de prendre l'air et toi contre moi fut vraiment agréable, surtout avec cette serviette comme seule rempart entre nous.

Un large sourire apparut sur le visage de Jagang. Il se doutait que la jeune femme n'avait pas vraiment apprécié, mais elle n'avait pas eu le temps de se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Mélina Kuders, Lun 22 Juil 2013 - 16:29


Jagang est professeur à Poudlard et elle apprit même qu'il y avait fait ses études, là-bas. La trentenaire avait du mal à la voir dans l'enseignement, afin, elle le connaissait à peine. Il ne valait mieux pas qu'elle se fasse une opinion trop ative à son sujet, même si certaine choses ne lui inspiraient pas confiance chez lui. Cela devait certainement venir de son côté bestiale dissimulé. La question résolue, ils allaient devoir passer à une autre ... Celle de pendre la poudre de cheminette ou celle de remettre les pendules à l'heure à une bande de villageois enragés. Cela lui faisait penser aux révoltes dans les campagnes qu'il y avait au Moyen-Age dans les livres d'histoire moldue qu'elle avait lu quand elle était petite.

Mélina hésitait, elle préférait donc qu'il décide et attendit patiemment sa décision. Elle avait l'impression qu'il était dans le même dilemme qu'elle. Cependant, c'était à lui de se mouiller, laisser les autres prendre une décision pour elle, était nouveau et resterait un fait exceptionnel, mais ... c'était un choix difficile, comme s'il s'agissait de se décider entre une petite robe et une tablette de chocolat.
Après quelques secondes de réflexion, il finit par choisir le chocolat ... euh d'aller voir ailleurs si on y était. Jagang voulait avant de partir laisser un petit souvenir à toute cette communauté sympathique, lorsqu'il eut terminé son manège, il se servit de sa baguette pour prendre la valise qu'elle venait tout juste de boucler et les affaires crôteuses du professeur de défense contre les forces du mal et il l’enlaça ... transplanant dans la foulée, ne la laissant pas le temps d'ouvrir la bouche.
En quelques secondes, ils se retrouvèrent, en dehors de cette chambre, dans une petite ruelle, juste à côté d'un pub qui avait l'air animé.

- Désolé, mais j'avais envie de prendre l'air et toi contre moi fut vraiment agréable, surtout avec cette serviette comme seule rempart entre nous.


Elle le regarda d'un air désespéré, décidément il ne perdait jamais le nord et il n'avait vraiment pas compris qu'il ne l'intéressait pas. Cependant, elle allait jouer autrement avec lui, il était charmant, elle n'avait pas envie de l'agresser pour rien. Elle ne pourrait et ne voulait en rien changer, sa façon d'être.

Regarde-moi, maintenant, je suis toute mouillée, si tu voulais que je prenne une douche parce que je sentais mauvais, il fallait me le dire, je suis sur que j'aurai eu le temps. Cependant, je veux bien te pardonner de tes manières, si tu me laisses t'offrir un verre et au fait, où sommes-nous ?

Attendant qu'il finit de s'habiller, elle s'approcha de l'artère principale et la rue était bondée, elle avait l'impression d'être en plein milieu d'une fête, beaucoup de personnes étaient déguisées et la joie était visible sur tous les visages. Cette fin de journée s'annonçait agréable, instructive et surtout sans prise de tête.

Alors, tu m’emmène où ?
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Jagang De Maldor, Mar 23 Juil 2013 - 14:06


 La jeune femme semblait désespéré devant l'attitude de Jagang mais ne semblait pas outre mesure s'offusquer de ses efforts de drague. Ce dernier affichait toujours un énorme sourire sur son visage. Il s'habilla rapidement, ses vêtements étaient tout de même un peu plus présentable. Mélina proposa même de lui offrir un verre. Tiens l'attention de Jagang était remonté d'un cran.

La demoiselle alla observer ce qu'il se passait dans la rue. De la musique se faisait entendre, des rires de joies, des chants parvenaient aux oreilles des deux jeunes gens. Mélina demanda alors où il les avait fait transplaner et où il comptait l'emmener. Il s'approcha de la jeune femme et posa sa main sur sa hanche et lui dit alors :


- En venant dans le village où tu m'as rencontré, je suis passé par cette ville et j'ai remarqué qu'ils organisaient une fête. Je me suis dis qu'après notre petite bagarre, un moment de détente ne serai pas superflu, histoire de souffler et de reprendre nos esprits. j'espère que tu n'as rien contre le fait de t'amuser et de danser.

Jagang lui proposa alors son bras et ajouta :


- On passera plus facilement inaperçu si les gens du coin pensent qu'on est un couple, et tu risque moins de te faire draguer si les mecs te voyent à mon bras.


Jagang ne perdait jamais le nord, puis il entraîna la jeune femme dans la rue, afin qu'ils se mélangent avec les gens du coin. La fête pouvait commencer. Il répondit alors à la jeune femme quand elle lui avait demandé où il l'emmenait :


- Je connais un petit bar tranquille et très sympathique. J'y ai passé la nuit lors de ma première visite. Ce n'est pas un bordel rassure toi.
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Mélina Kuders, Mar 23 Juil 2013 - 15:38


Jagang était au courant de cette petite fête et vu comme leur journée s'était déroulée, il s'était dit qu'un moment de détente comme celui-là, serait idéal. Il avait fait bonne pioche avec elle, sa journée ne s'était peut être pas passer comme elle le voulait, mais la soirée prenait une tournure intéressante. Cependant, tout en lui parlant, le jeune homme en avait profité pour poser ses pattes sur elle. Et en plus, il lui proposait de se faire passer pour un couple, afin de passer inaperçu ... Là, c'était trop, Mélina explosa de rire :

Tu es vraiment incroyable !!! Tu ne perds jamais le nord, alors faut qu'on parle des certaines petites choses avant d'aller s'amuser, car c'est certain, j'en ai bien besoin. Je suis désolée de te décevoir, mais si tu comptes me draguer toute la soirée, tu vas te casser les dents, tu es certes charmant, mais les hommes ne m'intéressent pas ... pas le moins du monde. Alors, je veux bien qu'on se fasse passer pour un couple puisque comme toi, j'aime bien passer inaperçue, mais tes tentacules de Snargalouf, tu les gardes pour les autres jolies filles que tu rencontreras dans le futur, d'accord ?

Elle enleva discrètement la main de ce dragueur de ses hanches et lui prit le bras, tel un vrai couple qui va se joindre à la fête. Elle le regarda en souriant et lui dit :

Tiens, je peux faire quelque chose qui te passera l'envie de me draguer, Elle se concentra et se visualisa en une petite femme aussi haute que large avec deux grosses verrues, une au bord des lèvres et l'autre au dessus du sourcil gauche. Elle avait ajouté une petite touche finale avec une belle tignasse bien noire et bien crépue, un parfait modèle de beauté et d'élégance.
Dis c'est pas mieux comme ça ? Se doutant bien de sa réaction et ne lui laissant pas le temps de réaliser et de répondre. Elle l'encouragea à s'engouffrer dans la rue, ce qu'il fit. Il l'a conduisit d'un petit bar tranquille où il avait déjà séjourner lorsqu'il fut venu la première fois. Cet endroit, ma foi n'avait pas un charme fou, mais elle n'était pas là pour refaire la déco, elle invita Jagang à s'asseoir à une table, pendant ce temps, elle alla au comptoir pour commander. Elle se souvenait de ce qu'il avait pris au bar où ils s'étaient rencontrés. Ce n'était pas difficile, d'ailleurs, vu comme il avait été discret. Elle commanda ainsi un whisky pur feu et une Bierraubeurre et rejoignit son compagnon de soirée.

Le barman va nous apporter la commande, je t'ai pris un whisky, je pense que cela te conviendra ? Mélina enchaina directe ... bavarde ... elle, jamais ! Alors, dis moi que fait un professeur de Poudlard aussi loin de son point d'attache ? Je ne savais pas qu'on pouvait autant s'absenter ... ce n'était pas comme ça quand j'y travaillais encore et dis-moi tu étais dans quelle maison ?

Elle eut à peine le temps de terminer sa phrase que le barman était à leur table avec leur commande, elle paya de suite, elle ne voulait pas se faire griller la politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Jagang De Maldor, Mer 24 Juil 2013 - 11:13


 La jeune femme ne semblait pas vraiment apprécié la drague du jeune homme. Elle décida de mettre les choses au point, Jagang l'écouta mais resta bouche bée lorsqu'elle changea d'apparence. Bien sûr elle essaya de trouver une forme qui ferait repousser Jagang, mais ce dernier avait une autre idée en tête. Certes la beauté de Mélina n'était pas franchement enviable, mais si elle pouvait prendre une apparence pareille, elle pouvait alors prendre une apparence des plus délicieuses.

Cependant pour ce soir, il décida de rester calme, et d'arrêter de la draguer à tout va, cela ne ferait que leur attirer des ennuis, par contre il ajouta :


- Ok j'ai compris le message, mais tu m'intrigues, j'ai toujours voulu connaître une métamorphe. Je tiens à ajouter une chose, si tu ne t'intéresses pas aux hommes, c'est parce que tu n'as pas trouvé le bon qui pouvait faire chavirer ton coeur rien qu'avec ses yeux.

Puis il l'entraîna à travers la fête. Ils se faufilèrent entre les badaux qui festoyaient joyeusement. Jagang rigola souvent. Il y avait des clowns, des jongleurs, des cracheurs de feu, un véritable phénomène.

Ils arrivèrent finalement au petit bar que Jagang avait déjà connu. A peine installé, que Mélina fila passer leur commande, quand elle revient, elle expliqua ce qu'elle avait commandé. un whisky pour lui et une bierreaubeurre pour elle. Lorsque le barman apporta leur commande, elle se pressa de payer. Jagang sourit devant sa rapidité. Elle avait posé une question au professeur de Poudlard. Elle voulait savoir ce qu'il faisait loin de Poudlard et comment ça se faisait qu'il pouvait s'absenter aussi longtemps. Elle voulu également connaître sa maison. Jagang but une gorgée de son breuvage, il sentit l'alcool descendre le long de son oesophage, puis il lui répondit :


- Et bien j'avais une visite à faire dans le coin. La directrice m'a accordé un congé sans solde le temps de mon voyage, je ne suis partit que depuis deux jours, depuis vendredi pour être exact, et normalement je devrais être rentré demain pour le début de mon premier cours. J'étais dans la maison Serpentard. Et toi tu fais partie de quelle maison?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Des Mages Noirs à Kiltimagh

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 5

 Des Mages Noirs à Kiltimagh

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.