AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 6 sur 10
Parc de Loutry Ste Chaspoule
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Yuze Perceval Jedusor
Serpentard
Serpentard

Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Yuze Perceval Jedusor, Mer 17 Juil 2013, 11:19


Bon, elle allait me fixer encore longtemps comme ça, car elle commençait à me casser les couill** en fait là. Je tolérais pendant un certain temps, mais son regard azuré commençait à me taper sur le système. Je n’aimais pas qu’on me regarde comme ça aussi longtemps, surtout, venant d’une fille. Qu’est-ce que j’avais de si spécial à ses yeux ? Le pire, c’est que je ne la connaissais même pas. Si ça aurait le cas, peut-être voulait-elle se souvenir de qui j’étais, mais ce n’était pas le cas. Elle était étrange et mystérieuse en la regardant. Bon, ce n’était pas la première fois qu’une personne me faisait cet effet, mais on dirait, que c’était autre chose avec elle. Bon, ce n’était pas mes préoccupations pour le moment, j’attendais toujours qu’elle réagisse où dise quelque chose, car là, on dirait une statue qui ne bouge plus. Blanche comme elle est en plus … On pourrait s’y confondre. Seuls ses cheveux pourraient l’y tromper et encore.

Lorsqu’elle entendit mon nom, elle replongea dans ses pensées pendant quelques minutes. Rho làlà, qu’est-ce qu’elle était soulante elle. Bon, pas aussi longtemps que précédemment, mais on aurait dit que j’étais tout seul dans le parc en fait et puis, sans même prévenir, elle sortie une ombrelle. Sûrement pour se protéger du soleil, il n’y avait pas d’autres raisons. Ce n’était pas un peu des manières de bourges ça ? Non ? C’est la première fois que je vois une personne sortir cet objet pour se protéger de la chaleur. Où alors, elle n’appréciait pas le soleil. Tout cela commençait à m’énerver, je ne comprenais plus rien de ce qui passait, mais je la laissais faire pour le moment. Aucune raison de se mettre en rogne pour si peu …

Puis vint, le tour de m’examiner. Elle commença à tourner autour de moi, avant de s’arrêter en face de moi à nouveau, un petit plus loin qu’avant, puis elle tendit sa main dans ma direction à hauteur de mon cou à peu près. Euh, qu’est-ce qu’elle voulait la en fait ? Je réfléchis quelques secondes avant de deviner. Une démarche et des allures de noble. Elle voulait que je lui baise la main comme si c’était une reine ? Non, mais là, c’était le pompon en fait. Elle a vraiment cru que j’allais lui faire un baisemain ou quoi ? J’allais frapper dans sa main pour la repousser, mais Ikiria s’agita dans mes bras et elle recula un petit peu en abaissant son bras. Et bah, on dirait qu’elle m’avait sauvé cette petite panthère. J’ai bien fait de la prendre tiens …

« Je vous demande pardon... Je dois avouer que votre animal m'effraye un peu, même si je sens qu'elle n'a pas du tout l'air dangereuse. Je me nomme Von Rosen. Pandora Von Rosen. Enchantée également. »


Bon, là, plus aucun doute, c’était bien une duchesse où je ne sais trop quoi. Pour posséder un tel nom, cela venait de l’est de l’Europe sûrement. Ikiria l’effrayait ? Autant la laisser gambader alors, peut-être que cela l’empêchera de m’examiner comme elle le fait. Je posais donc ma petite panthère sur le sol.

- Allez, va et ne traîne pas trop loin, je veux te voir. Bon, comme vous vous sentez mal à l'aise en la présence d'Ikiria, je préfère la laisser s'amuser, elle n'aime pas trop rester dans mes bras de toute façon. Un bébé plein d'énergie.


Après ces dernières paroles, elle partie s’éclater dans un petit carré d’herbe à quelques mètres de moi. C’était normal, elle gardait un petit peu de son instinct sauvage et je ne pourrais jamais lui enlever. Elle préférait être à l’air libre, plutôt que de rester cloîtrée dans mes bras.

« Je m'excuse, j'ai dû vous mettre mal-à-l'aise en vous regardant de la sorte... Voyez-vous, certaines personnes ont tendance à grandement éveiller ma curiosité et par conséquent, cela provoque chez moi des sentiments que même moi je ne pourrai identifier. Du coup, je ne peux m'empêcher d'essayer de lire en eux pour connaître leurs intentions et bien d'autres choses... Mais passons. Alors... ? J'ai remarqué que vous avez jeté un coup d’œil à mes dessins. En matière artistique, vous êtes plutôt connaisseur ou amateur ? Sinon... Etes-vous un ancien étudiant de Poudlard ? »

Bien comme je l’avais pensé, elle regardait dans mes yeux pour essayer d’y déceler quelque chose, mais elle n’avait rien trouvé et ça j’en étais persuadé, mais je voulais quand même en avoir la réponse. Matière artistique ? Juste amateur, j’aime regarder les belles couleurs et comme son dessin était de la peinture, je l’appréciais. Peut-être qu’en voyant ma tête on n’y aurait pas cru, mais lorsqu’un arc-en-ciel apparaît, je ne cesse de le regarder jusqu’à ce qu’il disparaisse. Oui, j’aime les couleurs.

- Et bien, juste amateur, j’aime juste admirer les couleurs et comme c’est de la peinture, pour tout vous dire, je l’apprécie même si ce n’est qu’un début. Effectivement, j’étais un ancien étudiant de Poudlard, dans la maison de Serpentard et j’y ai finit mes études récemment. Et vous, étudiez-vous dans cet établissement aussi ?


Sûrement que oui, où alors elle venait juste passer quelques vacances à londres. Elle était peut-être à beauxbâtons en France là, l’école pour les filles. Son gout vestimentaire y correspondrait bien et de plus c’est une duchesse, mais sur le coup, je n’avais pas réagis … Pandora. L’ancien prénom de mon ex. M’enfin, je n’y attardé pas plus que ça et je lui posais d’autres questions. Je voulais savoir ce qu’elle avait découvert sur moi en me regardant, enfin, si elle avait réussi bien évidemment …

- Pandora, très jolie prénom. Von Rosen, cela ne serait-il pas un nom de l’Europe de l’Est par hasard ? Alors, comme cela, sans paraître trop indiscret, j’éveille votre curiosité et après toute cette inspection, qu’avait vous découverte de si important sur moi, dis-je en lui souriant. Je suis bien curieux de la savoir, mais bon, pour tout vous dire, vous m’êtes bien mystérieuse aussi …


Après ces deux, trois, questions je jetais un rapide coup d’œil à Ikiria, qui n’avait pas changé d’endroit, puis j’attendais une réponse de la bleutée. Si elle étudiait à Poudlard, je ne saurais dire de quelle maison elle venait.
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Von Rosen
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Pandora Von Rosen, Lun 05 Aoû 2013, 21:13


[HRPG : Désolé pour le retard et pour le RP un peu court de mauvaise qualité.]

Tout en tenant fermement son ombrelle en dentelles, Pandora écoutait avec une attention toute particulière les paroles du jeune homme posté devant elle. Quand il lui donna son avis sur l'art et sur la peinture en général, elle se contenta seulement acquiescer et de lui faire un léger sourire. Et quand il lui répondit qu'il venait de terminer ses études à Poudlard  - et surtout  qu'il était de Serpentard - elle parut un peu plus intéressée. Alors il s'agissait bien d'un sorcier. De nouveau dans une profonde réflexion, elle se demandait vers quelle voie s'était-il orienté par la suite. Un Aurore ? Un Médicomage peut-être ? Ou même un employé du Ministère de la Magie ? Oui... Malgré elle, la bleutée aux yeux azurs éprouvait un vif intérêt pour ce garçon et elle ne saurait même pas expliquer pourquoi. Peut-être était-ce le fait que lui aussi était très mystérieux et parvenait à dissimuler facilement ses pensées et autres sentiments... ce qui leur faisaient à tous deux un grand pont commun. Il fallait bien avouer que jusqu'à aujourd'hui, la bleue n'avait rencontrée que des personnes absolument dénués d'intérêts. Tous se ressemblaient à ces yeux et aucun ne sortaient du lot. En soit, de vulgaire moutons qui suivait naïvement leur berger.

« Et bien , quelle coïncidence..., susurra-t-elle en faisant tournée son parapluie en tissu dans sa main et en abordant un sourire presque charmeur. J’étudie actuellement à Poudlard. » Elle avait volontairement oublié de mentionner sa maison, histoire de le laisser deviner un peu.

Ainsi, elle l'observa de nouveau mais de manière légèrement plus amicale. Pour une fois, elle paraissait moins froide et distante qu'à l'accoutumé. Pourtant, elle avait l'impression qu'il l'examinait aussi, d'une certaine manière. Cependant, elle s'attarda pas plus que ça sur ce détail et fit de son mieux pour ne pas se montrer trop désinvolte.

De nouveau, il lui posa une question, à laquelle elle répondit après un petit rire doux. Elle avait décidé d'y répondre, tout en veillant à ne pas en dire trop, comme elle le faisait habituellement.

« Je vous remercie du compliment, Jedusor. » Elle avait préféré l'appelé par son nom, par simple politesse. De plus, elle jugeait qu'ils n'étaient pas assez proches pour faire autrement.

« Pour ce qui est de l'origine de mon nom...hm.. Il se trouve que vous avez faux. Je suis une pure nordiste. Je viens du nord de la Suède... Un pays aussi froid que moi... » Elle avait énoncé sa dernière phrase comme un murmure, comme si elle était soudainement plongé dans une espèce de nostalgie étrange.

« Mais dites-moi, ajouta-t-elle. Vous êtes un aurore ? Ou... un Mangemort peut-être... ». Elle esquissa un petite sourire, attendant sa réponse. Le ton qu'elle venait de prendre se voulait un peu provocateur mais elle s'en fichait grandement.
Revenir en haut Aller en bas
Yuze Perceval Jedusor
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Parc de Loutry Ste Chaspoule.

Message par : Yuze Perceval Jedusor, Sam 17 Aoû 2013, 11:21


Tandis qu’elle tenait toujours son ombrelle en dentelle dans l’une de ses mains, elle paraissait attentive à ce que je lui disais ce qui me fit lâcher un des rares sourires. Bon, au moins, elle ne se fichait pas de ce que je lui disais comme la plupart des personnes. Elle semblait réfléchir pendant quelques instants, avant de lâcher un petit sourire, pour je ne sais quelle raison. Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais l’impression qu’elle était un petit comme moi. Mystérieuse, étrange et elle ne devait pas avoir le sourire facile, un peu comme moi, mais bon, je ne pouvais pas m’affirmer sur ce sujet, car je ne la connaissais pas plus que ça, mais j’aimerais bien faire sa connaissance et peut-être devenir amie, même si elle avait quelques allures de bourgeoise, ce qui ne me dérangeait pas plus que ça, tout compte fait. Bon, je n’aimais pas non plus les personnes qui se croient plus importantes que les autres, mais pour le moment, elle ne m’en laissait pas paraître l’impression.

Tandis qu’elle prenait à son tour la parole, elle fit tourner son ombrelle dans sa main, sauf que cette-fois ci, elle me fit un autre sourire qui ne ressemblait pas du tout à l’autre. Je ne m’en préoccupais pas plus que ça, jusqu’à ce qu’elle me dise qu’elle étudiait elle aussi à Poudlard. Tant mieux, au moins, je ne serais pas obligé de surveiller mes paroles devant elle. Je n’avais rien à craindre, si jamais quelque chose faisant partie du monde de la magie m’échappait. Par contre, je ne savais toujours pas, quelle maison la représentait. Je ne saurais trop le dire en fait, elle avait un côté mystérieux et cela me bloquait un petit peu, mais comme elle me ressemblait, je dirais, sans grande conviction, qu’elle fait, elle aussi partie de Serpentard. Je ne lui dis rien à propos de ce sujet, préférant la laissant parler pour le moment. Je ne voulais pas la couper dans son élan.

Elle me regardait toujours, mais j’avais l’impression que son inspection était passée. Peut-être n’était-ce qu’une impression que je me faisais, mais bon, je préférais rester sur mes gardes en continuant de la regarder elle aussi. Avec cette allure de prévoyance, on pourrait dire que je suis un psychopathe, même si ce n’est pas le cas, mais j’ai tellement souffert dans mon enfance, que je préfère rester sur mes gardes. Une attaque est si vite arrivée que je préfère rester sur mes gardes. Je jetais un rapide coup d’œil à ma panthère, qui essayait de monter sur un arbre pour attraper un oiseau perché sur une branche. Bon, elle n’y arrivera jamais, mais au moins, cela l’occupera un petit peu. Je l’avais laissé gambader, car Pandora avait eu peur de cette dernière et je ne voulais pas la mettre mal à l’aise. Tandis que je regardais la bleutée prenant la parole à nouveau, pour je ne sais quelle raison, un sourire m’échappa. Rien de dramatique, mais c’était la première fois que cela m’arrivait en fait. Normalement, je souriais rarement, mais là, une envie m’était venue.

Elle me remercia pour le compliment que je lui avais fait, en disant que son prénom était jolie, ce qui était sincère bien évidemment. J’étais une personne franche, qui n’aimait pas tourner autour du pot et qui disait ce qu’elle pensait. Je m’étais donc trompé sur l’origine de son nom, cela ne venait pas de l’Europe de l’Est, mais du Nord. Elle venait de Suède. Aussi froid qu’elle ? Hum … Plus aucun doute, elle venait obligatoirement de Serpentard. Ce qui était assez étrange, c’est que nous nous ressemblions. Sa dernière question, me fit tic dans ma tête. Aurore ? Mangemort ? Pourquoi me posait-elle une question comme celle-ci. Hum … Je ne savais trop quoi répondre, les Aurores, ce n’était même pas la peine d’y aller et chez les Mangemorts, je ne sais pas le bienvenue. Je ne préférais rien dire à ce sujet et de donner une réponse simple.

- Ni l’un, ni l’autre ma chère, dis-je en souriant. Je suis mon chemin, comme un solitaire, sans me préoccuper du reste. Je ne suis pas comme tous les autres, je suis assez spécial, mais bon, cela, c‘est autre chose. Je trouve que vous et moi, avions quelques points communs. Il se trouve que moi aussi je suis une personne assez froide et pour tout vous dire, je pense avoir deviné votre maison. Ne viendrez-vous pas vous aussi de Serpentard ? Votre côté mystérieux et ce que vous vous venez de me dire, me laisse y croire, sans grande conviction je dois vous l’avouer. Sans indiscrétion, pourquoi cette question ? Vous êtes arrivée à déceler quelque chose en moi ? Si c’est le cas, je vous féliciterais, dis-je en souriant à nouveau.

Je ne sais pas pourquoi je parlais de cette manière, mais bon, on dirait qu'elle aimait ce genre de politesse, alors, autant prendre un côté sympathique et serviable avec elle. Cela ne me dérangeait pas de parler de cette sorte, mais il ne fallait pas que j'en prenne l'habitude avec les autres. On aurait dit qu'elle l'annonce de cette question, elle avait essayé de me provoquer en essayant de déceler quelque chose chez moi. Elle voulait jouer les malignes avec moi, mais bon, cela ne fonctionnait pas. Comme je le disais, j'étais une personne prévenante qui restait sur ses gardes, mais bon, je n'allais pas en rester là, j'aimais moi aussi provoquer les gens et je pris donc la parole à mon tour :

- Mais dites-moi, pour me poser une telle question, auriez-vous l’intention de rejoindre l’une de ses deux organisation, si l’on peut appeler ça comme ça, dans votre vie future ?

Revenir en haut Aller en bas
Akize T. Xiraz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus : Python royal


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Akize T. Xiraz, Dim 03 Nov 2013, 12:02


PV MARIA VLADESCU !

Je détestait qu'une personne sonne plusieurs fois chez moi juste pour m'embêter en restant poli. C'était super dérangeant, et on se demande pourquoi la raison de sa venue. Surtout lorsque cette personne est un gamin sans éducation, c'est énervant. Heureusement d'ailleurs que c'était un gosse, surtout depuis que j'ai un Animagus et que j'ai le droit de le pratiquement légalement. Voilà pourquoi je préférais que ça sois un gosse, sinon je serai descendu énervé et je ne sais pas si je me serais retenu. C'est difficile, surtout lorsque ça fait que quelques jours qu'on a le permis. Une épreuve difficile de la vie, que quelques personnes n'ont sûrement pas réussi. Du moins, je l'espère. Je ne voulais pas être le seul minable à avoir du mal, ça me rendrait imbécile. Le gosse partit quelques secondes après, me laissant enfin tranquille. Il ne savait pas ce qui l'attendait si il revenait. Vaut mieux pour lui de ne jamais revenir.

Depuis que j'ai un Animagus, je me sens fort. Pourtant, ce n'est qu'un animal et celui que j'ai n'est pas le plus dangereux, un python royal. C'est dangereux certes, mais à côté d'un lion, on voit bien la différence. D'ailleurs, je me demandais si on peux avoir un lion comme Animagus ou autre bête qui correspondent aussi au degrés de méchanceté. Sûrement. La bête qui est en nous, autrement appelé un Animagus, correspond à ce qu'on est, et je suis sûr que des personnes ont un caractère bien trempé. Zéphyr par exemple, ou alors Darnel. Deux personnes au fort caractère et qui se croyait bien plus fort que moi. Zéphyr, peut-être, c'est un Serpentard et il est fort, mais Darnel a pratiquement dix ans de moins que moi. Pratiquement.

C'est donc comme ça que je sortais un peu dehors pour me diriger vers la Grande-Bretagne, pays où j'avais rencontré Jake, mon ami d'enfance avec qui j'espère on aura toujours le même lien. Il a un Animagus lui aussi. Je rentra dans une ville que je ne connaissais pas nommé "Loutry Ste Chaspoule". Un endroit merveilleux pour m'entraîner avec mon Animagus. Je me transforma donc, sentit mes os se brisaient un à un, c'était supportable mais c'était assez dérangeant tout de même. Puis, lors de la fin de la transformation, je bougea un peu partout. Le style de "marche" d'un serpent est très sympathique, ça change tout d'un homme. Lors de la fin de mon entraînement, je m'apprêta à partir mais reconnu une fille qui ressemblait vaguement à quelqu'un de familier. J'eut l'idée de lui adresser la parole.

- Bonjour. Comment vous appelez-vous ? Vous me semblez familier, donc je me demandais.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Luia Luminos, Mar 11 Fév 2014, 17:48


[Pas de réponse depuis un mois, je prends. Si soucis, MPisez-moi]
[RP avec Satine E Loyer]

Luia était heureuse. Aujourd'hui, elle allait revoir sa meilleure amie, Satine E. Loyer. Ces deux-là s'étaient rencontrées il y a déjà quelques mois dans des périodes un peu difficiles ou bizarres pour elles deux et étaient devenues amies, enfin non meilleures amies. La Serdaigle s'en fichait bien que la Rouge et Or soit une adepte de magie noire tant qu'elles n'en parlaient pas et qu'elle ne l'utilisait pas sur elle.

Depuis leur rencontre et la soirée qui s'en était suivi, elles s'étaient vu plusieurs fois et leur relation s'était de plus en plus affinée. Certes, elles ne pouvaient pas se voir tous les jours mais elles se voyaient souvent et s'envoyaient des hiboux. Mais rien ne valait les rencontres en vrai. Alors Luia avait décidé de proposer à son amie de la rejoindre sur les collines de Loutry Ste Chaspoule, un village sorcier où aucune oreille indiscrète ne pourrait les écouter.

La jeune Aigle était donc dans le Magicobus, direction ce petit village. Elle portait un joli manteau et son écharpe Serdaigle dont elle ne pouvait plus se séparer. Dessous elle avait une robe de sorcier mais le manteau la cachait bien et les Moldus, si elle en croisait, ne pourraient rien dire du tout sur son accoutrement.

Après un long moment de voyage et de nombreux arrêts, elle arriva. Elle était en avance mais s'en fichait: comme ça, elle réfléchissait à quoi dire et raconter à son amie. Elle fila vers les collines, s'y installa et sourit tranquillement en voyant le paysage. Elle ferma les yeux et attendit l'arrivée de son amie en cherchant quoi lui dire: lui parler de son boulot à nouveau, de son nouveau petit ami, de ses autres amis,etc.???
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Satine E. Loyer, Lun 17 Fév 2014, 12:08


Satine avait reçu le hibou de Luia alors qu'elle était avec son ami Jonathan.
Celui-ci était assez possessif depuis quelques temps, elle savait pourquoi.
La lettre de Luia lui fit chaud au coeur, il y avait plusieurs jour qu'elle ne l'avait pas vu. Elle savait que sa lui ferait le plus grand bien que de passer un peu de temps avec sa meilleure amie. Sans tarder, la gryffy avait répondu de façon positive à la demande de la Serdaigle.

Du temps entre filles, que sa faisait du bien de se dire qu'elle allait pouvoir être elle même et ne plus faire semblant. De plus, elle allait pouvoir lui annoncer qu'elle n'était plus en phase d'apprendre la magie noire. Même pour une utilisation à bon escient.

Satine s'était levée tôt le matin, elle était tout exitée à l'idée de voir sa meilleur amie. Pourtant les deux jeunes femmes se voyaient régulièrement mais la joie y était toujours. Elle se doucha et enfila un legging avec un tunique, à la mode moldu en faite. Puis elle dépose sa cape sur ces épaules, un cache nez et des gants.

Elle prit le magicobus jusque l'arrêt le plus proche du lieu de rendez-vous et marcha. Après une vingtaine de minutes, Sat' appercu Luia. Le sourire aux lèvres, elle s'approcha et dit :

- Salut ma belle, sa va ?
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Luia Luminos, Mar 18 Fév 2014, 22:04


Luia avait toujours les yeux fermés et pensait toujours. Elle ne voyait pas le temps passer et en oubliait presque son amie qu'elle attendait. Elle lui était arrivé tellement de choses en quelques jours cependant qu'elle serait heureuse de les raconter à son amie.

Et puis passer du temps entre copines, c'est-à-dire entre meilleures amies, quoi de mieux.On pouvait rire, pleurer, faire les folles, tout se dire, bref, tout était si naturel et spontané entre elles. Luia ne faisait que rarement semblant mais, des fois, il le fallait et c'était gênant pour elle. Mais pas de ça avec ses amies et encore moins avec Satine. Elles s'étaient rencontrées il y a quelques mois mais étaient tout de suite devenues amies.

Luia ouvrit les yeux et vit une silhouette au loin. Elle se leva et attendit. Peu à peu, la jeune femme se rapprocha et Luia sourit: c'était son amie portant une tunique et un legging, comme le faisiat beaucoup de femmes Moldues. Par dessus, elle portait sa cape. Elle avait aussi un cache-nez et des gants. Au bout d'une vingtaine de minutes (oui la Serdaigle avait compté, elle avait impatiente de revoir son amie), celle-ci était prêt d'elle, le sourire aux lèvres et lui disait:


- Salut ma belle, sa va ?

Luia lui sourit en retour, et avant de lui répondre, lui donna une longue accolade.

-Salut. Ca va bien et toi? J'ai pas mal de trucs à te raconter, j'espère que toi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Alexander Scott, Mar 21 Avr 2015, 14:55


Post Unique

La nuit tombait peu à peu sur le village semi sorcier de Loustry Ste Chaspoule, en cette période de l'année le soleil commençait à se coucher tardivement si bien que les gens avaient tendance à demeurer plus longtemps dehors pour profiter de l'air frais. La campagne abandonnait peu à peu son manteaux hivernale, la neige avait depuis bien longtemps fondu, les fleurs commençaient peu à peu à émerger et les premiers bourgeons apparaissaient sur les arbres. Même chez les animaux on pouvait constater le retour du printemps avec le retour des grands migrateurs et la sortie d'hibernation de certaines espèces. Au Royaume-Unis cependant les températures demeuraient relativement fraîches et l'environnement vivait encore avec un rythme relativement lent. Le village au milieu des collines était lui aussi une exception puisque l'arrivée son activité demeurait faible malgré le printemps approchant, cependant ce n'était pas réellement étonnant notamment de part sa géographie reculée et de part son ethnie divisée entre moldus et sorciers. Ces derniers avaient toujours eu tendance à rester cloîtrer chez eux, entre eux peu importe la période de l'année d'ailleurs ils vivaient plutôt dans les collines excentrés du villages. Ainsi les passants étaient relativement rares les rues mêmes si le soleil couchant baignait le patelin d'une douce lumière et d'une agréable tiédeur. Les magasins étaient depuis longtemps fermé enfin les rares boutiques car Loustry n'avait jamais été le centre névralgique du pays ! On y trouvait tout au plus une épicerie, une poste et le strict minimum nécessaire au bien être de ses habitants et c'était finalement tout ce que ses derniers demandaient puisque c'était le clame qui faisait le charme de ce village.

Assis sur un banc au milieu du parc Alexander soupira en observant les environs à la recherche d'un éventuel événement inhabituel à se mettre sous la dent. Le sorcier de l'est était bien conscient que ce n'était pas ce genre d'endroit que privilégiait les mages noirs lors de leurs attaques, par le passé il avait eu tendance à négliger ses tours de garde dans les villages mais il s'était bien vite rendu compte que s'était à tord. Même si les mangemorts n'attaquaient pas ce genre de lieu, cela ne les empêchait pas d'y faire quelques visites parfois pour divers missions. Les gens avaient tendance à réduire les adorateurs de la magie noir à de grands actes terroristes avec des dizaines de morts et des explosions en tout sens, même si ce genre d'attaque avaient été courantes l'année précédente cela n'était pas leur seul mode d'action. Les mages noirs étaient également connus pour leurs assassinats et leurs kidnappings et quoi de mieux pour cela qu'un village semi-sorcier, semi moldu ? C'était l'endroit parfait pour frapper un grand coup idéologique. Le sorcier de l'est grimaça, dans un premier temps il avait apprécié les tours de gardes, ils étaient l'occasion pour lui de sorcier des bureaux, d'arrêter la paperasse et d'aller au grand air, parfois même de libérer son esprit animal ! Désormais pourtant il commençait à exécrer ces moments dehors qui n'étaient que l'illustration parfaite de leur impuissance face aux mangemorts et à toutes les autres organisations. Ils étaient là, plantés au milieu de nul part en Angleterre ou en Ecosse et ils attendaient... Ils attendaient qu'éventuellement un mangemort daigne se montrer. Quelle probabilité y'avait t'il donc pour que cela arrive ? Le jeune Scott serra les points, il n'avait jamais croisé un seul malfaiteur lors de ses tours de garde... L'Ordre du Phenix s'était si facilement infiltré au ministère, qu'est ce qui empêchait leur penchant maléfique de faire de même ? Ne l'avait-il pas fait par le passé ? Victoire Grey était à le solde des mangemorts, qu'est ce qui l’empêchait de les informer de chaque mouvement des Aurors ? A l'heure même où Alex' avait ses pensées peut-être étaient-ils en train de semer mort et désespoir dans un bain de sang à l'autre bout de l'Angleterre.

Le chasseur de mage noir se leva finalement du banc pour aller vagabonder dans les rues de Loustry Ste Chapoule puisque ces dernières s'étaient considérablement vidées depuis son arrivée quelques minutes plus tôt. Chaque fois qu'il venait ici Alexander était considérablement étonné, le monde était en ébullition, on vivait les prémices d'une terrible guerre qui allait probablement faire de terribles ravages, non, qui avait déjà fait de terribles ravages. Pourtant ici, dans ce petit village tout semblait tellement calme, tout semblait si paisible, c'était comme si le temps n'avait aucune emprise, comme si les mangemorts n'avaient aucun pouvoir ici. Il était aisé de savoir pourquoi certaines personnes venaient vivre ici... Si il en avait eu les moyens l'animagus aurait sans doute choisit une petite chaumière dans les collines non loin du village... Peut-être proposerait-il cela à Elenna mais la belle était particulièrement attachée à son appartement ainsi qu'à Pré-au-Lard, il ne serait pas simple de la convaincre. Pourtant le village près de Poudlard était bien souvent particulièrement bruyant, il suffisait que les élèves envahissent les rues pour que toute quiétude disparaisse et le silence ne revenait alors qu'à la nuit tombée lorsque l'on pouvait entendre les bruits de la forêt interdite. L'ancien Serdaigle jeta un dernier regard au village, les derniers passants commençaient à rentrer chez eux, il n'y aurait sans doute aucun attaque sur ce village ce soir, ni même demain... Le Russe marcha encore quelques mètre pour se mette hors des regards avant de transplaner en direction du ministère de la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Jessy Brown, Sam 02 Mai 2015, 00:30


PV : Matt Austin


C'était un beau début d'après-midi : le soleil éclaboussait de ses rayons le toit des demeures londoniennes, les oiseaux se posaient sans peur sur la hauteur des jardins pour chanter des mélodies printanières... Le temps était parfait pour sortir et profiter de la douceur de l'air. Et Jessy était plutôt de cet avis.

S'étant levée tard en ce dimanche, comme chaque jour de la semaine en vérité, elle avait passé son petit déjeuner et avait tout de suite pris son repas du midi - quelque chose trouvé à la va-vite dans le réfrigérateur, car elle n'était pas fana de cuisine élaborée, du moins lorsque c'était elle qui devait mettre la main à la pâte. Une fois ceci fait, elle s'était préparée en traînant les pieds dans son manoir. Un peu plus tard, après avoir ouvert les fenêtres pour aérer les lieux, elle avait été éblouie par la luminosité de l'extérieur. Sans trop savoir pourquoi, elle avait aussitôt pensé à aller se promener. Loin, n'importe où, dans un endroit qu'elle n'avait pas l'habitude de fréquenter, pourquoi pas. Cela lui changerait du 424, Moonstone Street et du Chemin de Traverse qu'elle connaissait comme sa poche.

Quand elle franchit le portail de son manoir, la jeune femme était chaussée de simples tennis, habillée d'un jeans slim ainsi que d'un t-shirt beige et d'une veste marron. Ses cheveux bouclés, qui tombaient lourdement sur ses épaules, ondulaient légèrement avec le vent. Son visage avait pâli depuis quelques mois - allez savoir pourquoi - mais récupèrerait sans doute des couleurs avec le soleil. Ses yeux aux iris chocolat, agrandis d'un fin trait d'eye liner noir, affrontaient la clarté et se faisaient miroirs de la verdure. Et, bien sûr, Jessy était accompagnée de son fidèle sac à main en cuir noir, fortement étendu à l'aide de la magie.

Arrivée dans la rue, la sang-pur ne savait toutefois pas où elle pourrait se rendre. Allait-elle laisser ses pas la guider ? Hum, non... Elle eut une idée un peu plus intéressante.  Elle s'arrêta au coin d'un trottoir peu fréquenté, fit un signe avec sa baguette magique et attendit pour un magicobus. Cela faisait très longtemps qu'elle n'avait pas emprunté ce moyen de transport - puisque depuis ses dix-sept ans elle privilégiait le transplanage -, néanmoins elle aurait dû se douter qu'elle allait le réutiliser un jour.

Un instant plus tard, un immense véhicule violet lui faisait face. Elle ne se fit pas prier et entra en vitesse. Le conducteur l'interrogea sur sa destination ; Jessy hésita. Son oreille s'égara dans une discussion entre deux sorciers d'âge mûr, à côté d'elle. Loutry Ste Chaspoule... Elle en avait déjà entendu parler - il s'agissait d'un de ces villages de Grande-Bretagne abritant à la fois des sorciers et des Moldus -, cependant elle ne s'y était jamais rendue et ne savait pas trop à quoi cela pouvait ressembler. Avec un peu de chance, cela serait assez joli pour qu'elle veuille y rester quelques heures. Elle donna alors sa destination et eut tout juste le temps d'aller s'installer avant que le bus redémarre sur les chapeaux de roues. Et le trajet ne se fit pas sans encombre : comme dans ses souvenirs, la brune dut s'accrocher fermement aux barres les plus proches pour ne pas partir à la renverse. Au terme d'un enchaînement de minutes interminables et de plusieurs arrêts, elle fut enfin arrivée. Elle salua le conducteur et s'engouffra à l'extérieur du magicobus, un peu chancelante.

La brise environnante, qui soufflait sur ses joues, lui permit heureusement de reprendre contenance. Étrangement, il faisait un peu plus humide dans cette région que dans la capitale britannique. Mais ce n'était pas pour lui déplaire, bien au contraire. Elle n'était pas difficile pour ce qui était du climat : elle acceptait tant la chaleur que la fraîcheur, bien qu'au fond elle ait toujours eu une préférence pour cette seconde option. Jetant un œil aux alentours, elle remarqua alors qu'elle avait atterri à l'orée du petit village. Des chaumières se profilaient devant elle, ainsi que quelques autres bâtiments. Des jardins verdoyants, des arbustes feuillus ainsi que de grands arbres les entouraient ; ils semblaient très bien entretenus. Jessy se retourna et put également observer de vastes étendues d'herbe percées de petits chemins. D'un autre côté, cela ressemblait davantage à un parc fleuri, qui avait l'air d'être tout aussi bien préservé que le reste. Elle décida de se diriger vers cet endroit des plus attrayants.

Elle longea un sentier terreux, jusqu'à ce qu'une charmante et longue rivière se dévoile à ses yeux. L'eau mouvait doucement et lui offrait le nébuleux reflet du ciel. Des taches bleues, grisonnantes, et blanches le coloraient étrangement. Puis soudain un oiseau passait et troublait cette peinture impressionniste d'un éclair opaque. La brune s'était arrêtée et contemplait désormais l'inlassable cours de la rivière. Un caillou se jeta brusquement dans l'eau avec un "ploc" sonore, et d'innombrables rayons circulaires s'étendirent à sa surface. Elle leva un œil distrait et vit que des enfants s'amusaient à jeter toutes sortes de choses dans la rivière, un peu plus loin. La sorcière fut amusée de leur entrain mais, ne souhaitant pas être dérangée, elle reprit sa marche tranquille au bord de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matt Austin
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Matt Austin, Lun 04 Mai 2015, 21:45


Le soleil c'était levé depuis plusieurs heures maintenant, mais Matt resta encore plusieurs minutes sous la couette. Il pouvait se le permettre, après tout, aujourd'hui c'était son jour de repos. Jour dont le bru comptait pleinement profiter de cette journée pour s'occuper de sa maison. Depuis son entrée au Ministère, il n'avait pas vraiment eu le temps d'entretenir son jardin, arroser ses fleurs et enlever les mauvaises herbes. Puis faire un peu de ménage serait le bienvenu aussi. Et dernière chose, le brun allait devoir aller faire quelques courses pour ne pas mourir de faim avant le lendemain. Son frigo et ses réserves étaient complètement vide, un néant absolu. Finalement, pour un jour de repos, il avait une longue liste de choses à faire.

Émergeant enfin de son lit, l'américain, la tête encore dans ses songes, marcha maladroitement jusqu'à sa salle de bain. Baillant, il enleva son unique vêtement et se rendit sous la douche. Il est resta encore une dizaine de minutes, histoire de bien se réveiller. Après un petit déjeuner fait uniquement d'un fond de paquet de céréales, le brun commença enfin le ménage chez lui. Plusieurs heures lui fut nécessaire pour rendre sa maison aussi propre qu'à son achat. Sans prendre de pause, il se rendit dans son jardin et commença a désherber. Une simple sort aurait été plus efficace, mais Matt refusait d'utiliser la magie chez lui. Il avait été élevé à la manière d'un enfant moldu et il tenait à continuer ainsi. La magie avait tendance à simplifier les choses, à rendre les sorciers dépendant des sortilèges et donc, bien plus flemmard. Et cela, le cadet des Austin ne le voulait pas.

Après plusieurs heures de travaux manuels, le ventre de Matt gargouilla, lui indiquant qu'il avait largement dépassé l'heure du déjeuner. De toute manière, avec un frigo vide, il n'aurait pas pût faire grand chose. Et il était temps de remédier à cela. L'américain rentra chez lui et se changea pour paraitre plus présentable à la petite épicerie de son village. Un simple chino et une chemise en jean ouverte sur un débardeur blanc ferait amplement l'affaire. Une fois prêt, le brun parti de chez lui en direction du centre de son village, Loutry Saint Chaspoule. Marcher lui ferait de bien puis l'épicerie se trouvait à seulement une dizaine de minutes de chez lui, rien de très fatiguant.

Après avoir traversé le parc du village, le Serdaigle arriva enfin à son objectif. L'épicerie n'avait rien de grandiose, plutôt petite mais largement suffisante pour le village. Une fois la porte passée, il salua la gérante des lieux. Ici, quasiment tout le monde se connaissait. Bien sur, les moldus n'étaient pas au courant qu'ils côtoyaient tous les jours des sorciers, le secret devant être obligatoirement gardé. Et à Loutry Saint Chaspoule, les sorciers et les modlus s'entendaient relativement très bien et aucun soucis n'étaient à déplorer. Une chance pour l'Auror, qui voulait justement vivier dans un endroit où moldus et sorciers sympathisaient sans aucun problème.

Faire ses courses ne lui pris pas beaucoup de temps, l'agent du Ministère de la Magie sachant pertinemment ce qu'il lui fallait. Il ressortit donc de l'épicerie une trentaine de minutes après son entrée, chargé de deux gros sacs marrons où se trouvait la nourriture. Commençant sa marche pour se rendre chez lui, le brun songea à la vie qu'il aurait eu si il n'avait pas été un sorcier. Difficile tout de même se s'imaginer dans un monde sans magie. Peut être qu'il aurait été comme son père, boulanger. Après tout, s'était un savoir qui se léguait de père en fils dans la famille. Ou peut être qu'il aurait été un policier ? Métier se rapprochant le plus de celui qu'il faisait actuellement.

De nouveau dans le parc, le brun longea la petite rivière qui s'écoulait dans ce dernier en le traversant. Des enfants s'amusaient à faire des ricochets sur cette dernière, et le brun les salua d'un bref signe de tête accompagné d'un sympathique sourire. Il connaissait les parents de ces derniers. Et quand il croisa une jolie brune qui marchait elle aussi le long de la rivière, l'américain la salua aussi, sans la détailler plus que ça. Tiens, elle n'était pas du village elle, il en était sur. Malgré tout, le brun était sur de l'avoir déjà aperçu... Soudainement, Matt s'arrêta sur le bord de la rive et se retourna, son visage laissant transparaitre une expression de surprise. Par la Barbe de Merlin ! Bien sur qu'il connaissait cette jeune femme !

" Jessy ?! Jessy Brown ?! "
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Jessy Brown, Dim 10 Mai 2015, 19:19


Jessy appréciait les promenades depuis toujours. Alors qu'elle était encore une toute jeune enfant, c'était son père qui prenait plaisir à l'emmener avec lui visiter les campagnes anglaises. Il lui y présentait les créatures, qu'elles fussent magiques ou non, et lui apprenait à voler sur son premier balai. Par la suite, à Poudlard, elle avait souvent arpenté le grand parc qui entourait le château, le lac et, parfois même, inconsciente qu'elle était, la mystérieuse forêt que l'on appelait Forêt Interdite. Que de - plus ou moins - bons souvenirs. Tout comme les nombreux voyages qui suivirent ses études. Oui, elle aimait les promenades, d'autant plus lorsqu'il s'agissait d'explorations ou de découvertes.

Comme en ce jour, où elle avait choisi de se rendre dans un village semi-sorcier qu'elle ne connaissait guère. Elle avait eu une drôle d'idée de se fier aux paroles d'un inconnu : elle aurait tout aussi bien pu se retrouver dans une ville fantôme, une grotte, bref, un endroit à faire froid dans le dos ! Mais elle ne le regrettait pas. L'air était frais et, de seconde en seconde, son avis de Loutry Ste Chaspoule s'améliorait. Elle était sûre qu'il faisait bon vivre ici, au vu des visages éclatants des passants qui inspiraient la sympathie.

Plongée dans ses pensées, elle finit par ne plus prêter une grande attention à ce qui l'entourait. Un jeune homme passa près d'elle et la salua ; elle répondit machinalement. Mais quelque chose la perturba, la forçant à ralentir. C'était bizarre... La voix de cette personne lui disait quelque chose. Et elle eut une nouvelle occasion de conforter cette pensée.

- Jessy ?! Jessy Brown ?!

L'intéressée fit volte-face, fortement surprise de cet appel soudain. Devant elle, l'homme qui venait de passer. En le voyant, elle comprit aussitôt pourquoi elle reconnaissait sa voix. C'était Matt ! Oui, ce même Matt qu'elle connaissait depuis Poudlard, cet ancien Serdaigle, sacré joueur de Quidditch ; un peu plus jeune qu'elle, on pouvait dire qu'ils étaient malgré tout assez semblables. Cela devait faire des mois qu'ils ne s'étaient pas retrouvés autour d'un verre !

Elle aurait pu trouver cela normal de le croiser autour du Chemin de Traverse ou de Pré-au-Lard, où ils avaient l'habitude d'aller - et où ils travaillaient à l'époque -, voire à Londres ; mais ils se rencontraient là, par hasard, à Loutry Ste Chaspoule, dans un petit village que la brune n'aurait jamais songé visiter un peu plus tôt. Il faut croire que le monde est petit...

- Matt ! s'exclama-t-elle joyeusement. Matt Austin, ça fait un bail ! Tu vas bien ?

La jeune femme s'approcha de lui, un grand sourire aux lèvres. Aucun doute, c'était bien lui : ses cheveux noirs et ses grands yeux verts brillants écartaient le moindre doute. Néanmoins, elle trouvait qu'il avait un peu changé. Il avait l'air plus musclé, mais aussi un peu plus fatigué. Le regard intrigué de la brune se posa alors sur deux sacs bien remplis qu'il tenait entre ses bras. Elle avait l'impression que beaucoup de choses avaient changé depuis la dernière fois. Du coup, elle ne put s'empêcher de l'interroger aussitôt :

- Mais qu'est-ce que tu fais ici, Matt ? Et pourquoi tu portes des paquets ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matt Austin
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Matt Austin, Lun 18 Mai 2015, 21:23


Matt était certain que la jeune femme qu'il venait de croiser n'était d'autre que l'une des ses plus anciennes amies, voilà pourquoi il n'avait pas hésité à crier son nom haut et fort. Et quand la brune se retourna, un immense sourire apparu sur les lèvres de l'ancien Serdaigle. Jessy et lui se connaissait depuis Poudlard, même si elle était plus âgée que lui. Tous deux avaient fait parti de la meilleure équipe de Quidditch de l'école de sorcellerie et le brun avait toujours trouvé que la sorcière avait un niveau bien supérieur à lui. Après avoir eu leurs A.S.P.I.C's, les deux aiglons avaient continué à se côtoyer, se retrouvant souvent autour d'un verre.

Mais depuis que l'américain avait eu son poste au Ministère de la Magie, enchainé les heures de boulots, les enquêtes, il n'avait plus eu assez de temps libre pour sortir avec Jessy. Plus le temps passa, et plus les deux amis s'éloignèrent jusqu'à se perdre de vue, chose que le jeune homme regrettait, car la brune avait été une personne vers laquelle il s'était toujours tourné lorsqu'il avait des problèmes. Et par Merlin, des problèmes et des doutes, il en avait à revendre dernièrement ! Mais il s'était contenté de les enfermer tout au fond de lui, espérant que tout cela lui passe.

- Matt ! s'exclama la sorcière joyeusement en s'avançant vers lui. Matt Austin, ça fait un bail ! Tu vas bien ?

- Une éternité tu veux dire ! Rétorqua-t-il sur le même ton avant d'ajouter en rigolant: Tu devais me croire mort depuis le temps même ! Mais rassures toi, je suis bel et bien vivant comme tu peux le voir, et je pète la forme !

Certes, l'américain mentait un peu sur sa forme actuelle, étant bien plus fatigué que dynamique. Mais il ne voulait pas inquiéter Jessy, après tout comme il venait de dire, il n'était pas sur le point de mourir. Enfin, mieux valait pas se prononcer trop vite avec son métier d'Auror au Ministère de la Magie, un sortilège de la mort était si vite parti de la baguette d'un masqué. Mais ne parlons pas de malheurs. Matt voulu enchainer en demander à son tour comment aller la jeune femme, mais cette dernière ne lui en laissa pas le temps.

- Mais qu'est-ce que tu fais ici, Matt ? Et pourquoi tu portes des paquets ?

Le sourire de Matt s'étira encore de quelques millimètres sur son visage. C'est vrai que ce n'était pas très courant de le croiser en dehors de son boulot, surtout avec des sacs de courses sur les bras. De plus, très peu de personnes ne savait qu'il habitait maintenant dans le petit village semi moldu de Lourty Ste Chaspoule. La dernière fois que le brun et la brunette s'étaient vus, il était encore dans son vieux appartement londonien rongé par les mites. Quel bonheur de pouvoir vivre dans sa propre maison maintenant.

- Si je me souviens bien, la dernière fois qu'on s'est vu, j'habitais encore dans ce vieux appartement à la périphérie de Londres ! Et bien devines quoi ? Maintenant j'ai ma propre maison, ici, dans ce petit village ! S'exclama-t-il tout joyeux. C'est mon petit coin de tranquillité ! Et les paquets, ce ne sont que mes courses. Je risquais de manger mes voisins tellement que mon frigo était vide, enchaina-t-il amusé.

Matt déposa ses paquets au sol, ses derniers commençant à se faire lourds sur ses bras. Il soupira d'amusement en regardant à nouveau Jessy, content que le hasard les ait réunis dans ce petit bout de parc. La jeune femme lui avait manqué et il ne s'en rendait compte que maintenant. Il aurait dû la contacter plus tôt et ne pas laisser le destin faire les choses.

- Et toi alors Jessy, tu deviens quoi depuis le temps ? Toujours à la boutique d'animaux ? Ou tu te consacre pleinement au Quidditch ?
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Jessy Brown, Mar 30 Juin 2015, 16:50


Au plus grand bonheur de Jessy, elle retrouva très rapidement le Matt qu'elle connaissait bien, toujours léger et plaisantin. Il ne perdit pas une seconde pour surenchérir et lui dire que cela faisait une éternité qu'ils ne s'étaient pas vus. La brune était tout à fait d'accord, par ailleurs elle devait avouer que leurs fréquentes sorties dans les bars lui manquaient. Avec un peu de chance, après cette rencontre inattendue, ils reprendraient leurs bonnes vieilles habitudes !

- Tu devais me croire mort depuis le temps même ! Mais rassures toi, je suis bel et bien vivant comme tu peux le voir, et je pète la forme !

Jessy rit à son tour. Non, elle n'était pas allée jusqu'à le croire mort ! Heureusement, d'ailleurs, car elle aurait été totalement abattue si l'idée l'avait traversée. Elle avait évidemment remarqué qu'ils ne se voyaient plus dernièrement, mais avait sans doute songé que c'était normal, que les journées du beau brun aux Trois Balais pouvaient s'éterniser... En tout cas, il s'affirmait désormais en forme. L'ancienne Serdaigle crut son ami sur parole, bien que ses dires entraient en contradiction avec son apparence - elle avait tout de suite observé qu'il avait une mine un peu fatiguée. Enfin, avec ce sourire, il pouvait être épuisé mais renvoyait une image radieuse.

- Si je me souviens bien, la dernière fois qu'on s'est vu, j'habitais encore dans ce vieux appartement à la périphérie de Londres ! (Jessy opina du chef, pensive.) Et bien devines quoi ? Maintenant j'ai ma propre maison, ici, dans ce petit village !

La brunette ouvrit de grands yeux et resta bouche bée pendant quelques secondes suite à l'annonce de cette nouvelle. Matt avait déménagé ? À Loutry Ste Chaspoule ? Et dire qu'elle n'avait appris l'existence de ce village semi-sorcier que ce jour-là ! Il aurait pu la prévenir, tout de même. Et elle-même aurait pu s'en rendre compte plus tôt, songea-t-elle. Rien qu'en visitant son quartier de Londres, en allant sur son lieu de travail à Pré-au-Lard, ou bien tout simplement en regardant plus attentivement ce qu'il tenait dans ses bras - ses courses, il était évident que l'on ne se promenait pas à l'autre bout du pays chargé de ses courses.

En tout cas, il avait raison, cet endroit lui semblait être un parfait petit coin de tranquillité. Jessy jeta un coup d’œil alentour comme pour confirmer ces paroles. Oui,  un parc verdoyant, une brise fraîche, des cris d'oiseaux mélodieux, des passants sereins... Mais c'était tout de même très différent de Londres. On pouvait croire que Matt avait carrément décidé de changer de vie. Ou bien qu'il avait simplement choisi un lieu plus calme pour pouvoir se reposer quand il le désirait, comme il venait de le dire.

Tandis que Matt posait ses paquets par terre, Jessy le félicita enfin avec une joie non dissimulée.

- Waouh ! Eh bien, c'est super ça Matt ! C'est vrai que ça m'a l'air d'être un endroit tranquille, ici. Sûrement plus que Londres, en tout cas. Bon, tu aurais pu me dire ça plus tôt, hein... (Elle fit une petite moue qu'elle remplaça presque aussitôt par un grand sourire.) Mais je te pardonne ! Enfin, si j'avais su, je ne t'aurais pas laissé manger tes voisins, j'aurais ramené des trucs à manger et à boire !

Elle s'arrêta un instant, se demandant si elle n'avait effectivement rien amené pour fêter ça. Il lui semblait que non, et pourtant, elle en avait mis des choses dans son sac ! Elle se jura qu'à partir de maintenant, elle prendrait toujours de quoi improviser de petites célébrations. Au cas où.

- Et toi alors Jessy, reprit Matt, tu deviens quoi depuis le temps ? Toujours à la boutique d'animaux ? Ou tu te consacre pleinement au Quidditch ?

Euh, elle ? Ce qu'elle devenait ? Pas grand-chose, à vrai dire. Ses principales occupations, maintenant, étaient de se promener un peu partout sans but précis en Grande-Bretagne et de dépenser tous ses sous. Mais ce n'était pas une mauvaise chose, c'était elle qui l'avait choisi. Un peu de détente après ses longues années passées à la Ménagerie Magique. Elle n'avait pas pensé que, maintenant qu'elle voulait se trouver un nouveau travail, son peu de qualifications et son laisser-aller ne seraient pas des avantages dans son curriculum vitae...

Néanmoins, à part cela, la brunette n'avait pas de raison de s’apitoyer. Alors elle reprit son grand sourire et répondit aux questions de Mr Austin.

- Euh, non, en fait je ne travaille plus à la Boutique d'Animaux Magiques ! J'ai pensé qu'il valait mieux que je m'en détache un temps, alors je l'ai refilée à une personne motivée et avec de bonnes idées. Et je ne me suis pas tournée vers le Quidditch, non. Tu fais bien d'en parler, c'est vrai que je n'utilise plus trop mon balai en ce moment, il faut que je m'y remette ou il va prendre la poussière. D'ailleurs, on fait un petit match quand tu veux pour savoir qui a gardé le niveau ! ajouta-t-elle avec un clin d’œil amusé. Sinon, toi, quoi de neuf à part ce déménagement soudain ? Tu as décidé de rester aux Trois Balais ou, tant qu'on y est, tu as aussi voulu changer de travail ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matt Austin
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Matt Austin, Dim 05 Juil 2015, 18:43


- Waouh ! Eh bien, c'est super ça Matt ! C'est vrai que ça m'a l'air d'être un endroit tranquille, ici. Sûrement plus que Londres, en tout cas. Bon, tu aurais pu me dire ça plus tôt, hein... Mais je te pardonne ! Enfin, si j'avais su, je ne t'aurais pas laissé manger tes voisins, j'aurais ramené des trucs à manger et à boire !

Matt rigola à son tour, devant la petite moue que venait de faire Jessy avant de lui sourire. Après tout, même si cela était sur le ton de la rigolade, la jeune femme avait raison, il aurait pu faire un effort et la prévenir de son déménagement. Après tout, elle était l'une de ses seules amies, que le brun supportait. Puis pour ce qui était de ses voisins... Sur qu'ils avaient bon gout. Le petit vieux d'à côté avait la que la peau sur les os mais cela lui aurait fait un dessert convenable.

- Euh, non, en fait je ne travaille plus à la Boutique d'Animaux Magiques ! J'ai pensé qu'il valait mieux que je m'en détache un temps, alors je l'ai refilée à une personne motivée et avec de bonnes idées. Et je ne me suis pas tournée vers le Quidditch, non. Tu fais bien d'en parler, c'est vrai que je n'utilise plus trop mon balai en ce moment, il faut que je m'y remette ou il va prendre la poussière. D'ailleurs, on fait un petit match quand tu veux pour savoir qui a gardé le niveau ! ajouta-t-elle avec un clin d’œil amusé. Sinon, toi, quoi de neuf à part ce déménagement soudain ? Tu as décidé de rester aux Trois Balais ou, tant qu'on y est, tu as aussi voulu changer de travail ?

Oh ! Et bien, Jessy avait décidé de tout changer ! Abandonner la Boutique d'Animaux Magiques puis le Quidditch, choix surprenant venant de sa part, mais Matt pouvait très bien comprendre. Après tout, lui aussi avait tout lâché du jour au lendemain, en quittant son post de serveur et en s'engageant dans les rangs du Ministère de la Magie. Des fois, le changement était bien venu. Matt fit un sourire moqueur à son ancienne coéquipière avant de s'exclamer:

- Un match ? J'aurais trop peur de t'humilier puis que tu me haïsses à vie... Mais sinon, je m'excuse d'avance de ne pas t'avoir prévenu, je n'ai effectivement pas fait que déménager. Je me suis engagé sous les ordres du Ministère de la Magie, je suis Auror maintenant ! S'exclama-t-il fièrement avant d'enchainer en plaisantant: Maintenant, si tu as la moindre bricole, tu me le dis est je viens régler ça !

Matt ne savait pas si la brune soutenait ou pas le Ministère de la Magie. Après tout, avec les récents événements, il n'était pas rare de voir les citoyens changer d'opinions. Mais le brun savait que quoi qu'il se passe, qu'il arrive, Jessy serait de son côté. Maintenant, le seul bémol avec son nouveau boulot, était qu'il risquait sa vie à chacune de ses sorties...

Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Jessy Brown, Lun 06 Juil 2015, 00:17


Cette rencontre inattendue avait mis Jessy de bonne humeur, c'est le moins que l'on puisse dire. Revoir Matt après tout ce temps était quelque chose de super, et rajoutait une belle nuance de joie à son quotidien presque monotone. Elle pouvait bien apprendre qu'il avait déménagé sans lui en parler, cela ne la dérangeait pas tant que cela ; elle était tout simplement heureuse pour lui. Mais avec cette déclaration surprenante, il avait attisé la grande curiosité de la sorcière qui se demandait maintenant s'il ne lui était pas arrivé d'autres choses pendant ces quelques mois. Elle savait qu'il pouvait suffire de peu de temps pour que de grands changements surviennent...

Enfin, pour le moment, c'était elle qui lui donnait de ses nouvelles. Des nouvelles qui pouvaient paraître plutôt étranges pour ceux qui la connaissaient bien. Pour le coup, elle appréhendait un peu la réaction de son ami, bien qu'elle sût qu'il ne la jugerait jamais trop pour ses choix, tout comme elle-même ne critiquerait jamais trop ses décisions. Ils pouvaient tout se dire et tout entendre, et cette possibilité de pouvoir s'exprimer librement était sans doute aussi importante pour l'une que pour l'autre. Quoi qu'il en fût, il semblait que Matt l'avait comprise car il rebondit rapidement sur sa proposition d'un match de Quidditch, souriant d'un air espiègle.

- Un match ? J'aurais trop peur de t'humilier puis que tu me haïsses à vie...

- Pfff, c'est ça, Matt ! Tu aurais plutôt peur de perdre ! le taquina-t-elle.

Mais le jeune homme ne tarda pas à reprendre le cours de la conversation et entreprit de répondre aux questions de la brunette. Il commença par s'excuser de ne pas l'avoir prévenue - Jessy lui sourit gentiment pour lui faire comprendre que ce n'était rien - parce qu'apparemment il n'avait pas fait que déménager...

- Je me suis engagé sous les ordres du Ministère de la Magie, je suis Auror maintenant !

Cette annonce était encore plus étonnante que la précédente ! La dernière fois que la sang-pur l'avait vu, Matt était encore serveur aux Trois Balais de Pré-au-Lard. Et maintenant, il bossait à la capitale, au Ministère de la Magie, et comptait parmi les Aurors ? C'était à peine croyable... Jessy dévisagea son ami. Il devait être vraiment très doué pour avoir réussi à entrer dans leurs rangs.

La jeune femme admirait le travail du Ministère en leur époque et les sorciers qui s'engageaient pour protéger la population magique. Elle-même aurait bien aimé les rejoindre, si elle en avait eu les compétences. En effet, elle était persuadée de ne pas posséder les capacités et le caractère nécessaires - c'était sûrement le courage qui lui faisait le plus défaut. Elle était donc stupéfaite de voir son ancien camarade de Serdaigle membre de cette sorte d'élite. Stupéfaite, mais aussi très fière de lui, et un peu inquiète. Elle ne connaissait pas trop les occupations des Aurors, mais il lui semblait qu'il ne s'était pas dirigé vers un emploi facile...

- Maintenant, si tu as la moindre bricole, tu me le dis est je viens régler ça !

La moindre bricole ?

- Cool, merci Matt, je saurai qui contacter quand mon fléreur sera de nouveau coincé dans un arbre ! répliqua-t-elle avec amusement. Mais elle ne voulait pas qu'il crût qu'elle prenait son métier à la légère, alors elle enchaîna en rougissait légèrement : Non, sérieusement... C'est incroyable, je n'imaginais pas que tu voudrais faire ça... Ça doit être passionnant d'être Auror, peut-être un peu épuisant à la longue... Enfin, je n'en sais rien. Ça se passe bien ? Depuis combien de temps tu travailles là-bas ? (Elle sourit.) En tout cas, je suis vraiment contente pour toi : c'est classe d'être embauché au Ministère de la Magie !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matt Austin
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Matt Austin, Jeu 16 Juil 2015, 21:49


" Pfff, c'est ça, Matt ! Tu aurais plutôt peur de perdre ! "

Matt rigola en écoutant la brune le taquiner. Son rire n'était pas pour se moquer de son anciens partenaire de Quidditch, mais bien parce que l'américain savait pertinemment que Jessy le battrait sans problème sur un terrain. Après tout, elle avait toujours eu un très bon niveau, bien supérieur au sien. De plus, voilà bientôt deux ans que l'Auror n'était pas remonté sur un balais, il n'était même pas sur de pouvoir retrouver l'objet magique, voyageant maintenant seulement en transplannant ou en voiture moldue.

- Cool, merci Matt, je saurai qui contacter quand mon fléreur sera de nouveau coincé dans un arbre ! S'exclama amusée Jessy après l'annonce du nouveau métier de l'Austin.

Nouveau rire de l'ancien Serdaigle, qui prit un semblant de moue boudeuse. Par la Barbe de Merlin, il n'était pas un pompier moldu risquant sa vie pour décoincer un chat... De toute manière, ce n'était même pas sur qu'il arrive à monter dans un arbre sans chuter et se casser quelques choses. Enfin, l'Auror se doutait bien que Jessy ne faisait que le taquiner. Et justement, la jeune femme enchaina plus sérieusement.

C'est incroyable, je n'imaginais pas que tu voudrais faire ça... Ça doit être passionnant d'être Auror, peut-être un peu épuisant à la longue... Enfin, je n'en sais rien. Ça se passe bien ? Depuis combien de temps tu travailles là-bas ? Puis elle ajouta, souriante: En tout cas, je suis vraiment contente pour toi : c'est classe d'être embauché au Ministère de la Magie !

Matt fixa la jeune femme, lui aussi un sourire aux lèvres. Comment pouvait il expliquer avec des mots, ce qu'il ressentait lors d'un combat ? Comment pouvait on décrire les sentiments que le brun avait pour ce métier ? Dans tout les cas, le jeune homme adorait son boulot, pour rien au monde il l'abandonnerait. Même si la sorcière avait raison sur la fatigue occasionnée par ce métier. L'américain devait dormir une poignée d'heures par jour, les cernes sous ses yeux en témoignaient. Les yeux de Matt se posèrent sur la brune face à lui. On pouvait aisément remarquer la soudaine lueur qui brillait dans les yeux du jeune homme quand il parla de son boulot.

- Rassures toi, je ne m'y voyais pas du tout non plus... Mais j'en avais marre de me plaindre, d'avoir peur tous les soirs en rentrant à cause des mages noirs. Alors j'ai décidé de reprendre ma vie en main, d'arrêter de me cacher et de critiquer, pour agir. Je suis surement pas le plus courageux, mais au moins, j'essaye de faire changer les choses ! Se rendant compte qu'il venait de s'enflammer, Matt rougit légèrement avant de reprendre plus calmement. Enfin bon, pour te répondre, ça se basse super bien, sinon on oubli le fait que j'ai faillit mourir une dizaine de fois, rire nerveux, mais c'est ce que j'aime, se sentir vivant. Et maintenant ça doit bien faire 2 ans que j'y suis.

Même si le brun adorait parler de son métier, il avait la fâcheuse tendance de trop en faire, trop en dire, au point d'énerver les personnes qui l'entouraient, se plaignant que le jeune homme avait qu'un seul sujet de conversation. Souriant, le brun s'installa sur un petit muret en pierre à côté d'eux, invitant la jeune femme à en faire de même.

- Et toi alors, Jessy ? Tu comptes faire quoi maintenant ? Si j'ai bien compris, tu n'as plus de boulot... Hésites pas à demander si tu as besoin d'aide hein, je trouverais toujours du temps pour une amie. Même si elle ne savait pas monter sur un balais, taquina-t-il la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Parc de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 10

 Parc de Loutry Ste Chaspoule

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.