AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 2 sur 16
Cimetière de Godric's Hollow
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
Lily Gordon
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Lily Gordon, Jeu 24 Fév - 11:25


La vie était-elle toujours ponctuée de tant de tragédies ou bien ça n’était qu’une mauvaise période regorgeant de moments pénibles ? Lily préféra se convaincre de la deuxième solution, bien plus optimiste et rassurante. Ca n’était pas une amie ou un parent qui avait quitté ce monde, mais une collègue. La jeune femme exerçait un métier où la part de risques était importante et tous les Aurors étaient préparés à l’éventualité que certains d’entre eux tomberaient au combat. Pourtant, même en y étant préparée, la disparition de quelqu’un de l’équipe était toujours douloureux. Qui plus est lorsqu’il ne s’agissait pas d’une disparition dans l’exercice de ses fonctions.
Oui, la petite Kirla avait choisi de mettre fin à ses jours et laissait désormais derrière elle une famille rongée par la tristesse et une sœur anéantie par le chagrin.


Lily avait transplané à quelques rues du cimetière. La dernière fois qu’elle avait mis les pieds dans cet endroit, c’était pour se recueillir sur la tombe de Wolfi chéri Wolfgang Vön Schonfeld. Elle pénétra dans l’allée principale et aperçu quelques personnes déjà présentes autour de la sépulture. Elle marcha jusqu'à la famille, afin de serrer la main aux parents et de présenter des condoléances classiques, polies mais parfaitement inutiles face à la douleur qu'ils pouvaient ressentir. Elle serra Mélina dans ses bras en une étreinte chaleureuse.

Préférant garder une distance respectueuse par pudeur envers la famille, elle s'éloigna à quelques mètres derrière et patienta, la tête baissée, faisant de sa présence même discrète, un soutien amical dans ce moment dramatique.

[HRP : Court, je m'en excuse. Mais je voulais tout de même laisser une trace de mon passage ici pour Kirla. ]
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 17
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Occlumencie
Legilimencie


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Mangemort 17, Mar 19 Avr - 18:45


Une fumée étrange était visible au fond du cimetière de Godric's Hollow. Cette fumée était étrange et ne ressemblait en rien aux fumées retrouvées dans les chaumières moldues. C'était donc l'œuvre de la magie... Une magie bien noire que seuls des serviteurs des ténèbres pouvaiten pratiquer. Et pour preuve, deux mangemorts apparurent dans celle-ci, le transplanage avait donc bien fonctionné malgré l'expérience.

« Mais t'es complètement ch'tarbé ou quoi ? »

La voix de Mangemort 74 éclata alors dans le cimetière bien calme. En cette belle journée d'été, personne ne mettait un pied dans ce dortoir des morts. Elle se retourna alors pour voir s'ils étaient bien seuls et si personne ne les avait suivi.

« Pourquoi tu nous as amené ici ? Et on est où d'abord ? » s'écria de nouveau la sorcière.

Le Mangemort lui, rangea sa baguette dans sa cape recouverte d'une poussière grisâtre.

« Et tu crois franchement que je savais ce que je faisais en tentant cette expérience ? J'travaille pas au Département des Mystères hein ! »
« Ca répond toujours pas à ma question... » répondit simplement 74 d'un air perplexe.

Le mage noir, lui, ne commença pas à parlementer avec cette dernière. Il savait très bien ce qu'elle allait lui lâcher... Un truc du genre...

« La Magie n'est pas un jeu, s'il existe des Langues-de-plombs c'est pas pour faire joli ! »

Hein ? Quoi ? La sorcière avait exactement répliqué la phrase que 17 attendait. Était-elle voyante ? Enfin... La journée était des plus chaude sur la Grande-Bretagne. D'ailleurs, 17 et 74 étaient en train de faire des expériences amusantes dans le joli jardin d'Hollow Baston quand ils transplanèrent par inadvertance. Jardin qui était fleurissant et où les papillons trouvaient bons de vivre avec des hôtes des plus joyeux et attendrissants. Soit... non les mangemorts n'étaient pas blancs comme les morts en dessous de leurs magnifiques masques. Le bronzage et le cocktail à la main, ils connaissaient. Mais trêve de bavardage.

Les deux serviteurs des ténèbres venaient de transplaner dans un étrange endroit, où les seules ombres visibles étaient minuscules et se retrouvaient derrière de petites pierres plantées à la verticale dans le sol.

« Drôle de façon de décorer un jardin. » ironisa 17.
« Tu m'étonnes mon pote, même les citrouilles d'Actarius à Poudlard sont plus accueillantes ! »
« Nan... Quand même pas ? Les espèces de boules oranges sont horribles ! »

Le Mangemort s'avança alors vers une des stèles et remarqua qu'elle était gravée : Méridith Schone, 1924 – 1999.

« Hé ! Je crois qu'on est dans un cimetière ! »
« Gné ? »
« Ouais, un cimetière, là où on enterre les morts ! »
« Ceux qu'on tue ? »
« Bah ouais ! Et même ceux qui se tuent tout seul... »
« Même plus marrant s'ils jouent pas le jeu... A quoi on va servir nous ? »

Mangemort 17 sortit alors sa baguette qu'il avait ranger bien confortablement dans sa cape et d'un geste de la main la tombe de Méridith se fractura dans un bruit sourd. Le serviteur des ténèbres s'avança alors et plongea sa main libre dans le cercueil de la vieille. Il en ressortit avec la main du cadavre et se releva d'un air fier.

« Méridith veut te serrer la main ! Haha »
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 74
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : - Occlumencie


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Mangemort 74, Mar 19 Avr - 20:09


Le soleil de plomb pesait lourd dans le ciel d'un bleu immaculé. De petits nuages blancs, cotonneux lui faisaient coucou quelques fois, sans pour autant lui faire de l'ombre. C'était une des journées les plus dignes du printemps ; on aurait pu se croire en été. D'ailleurs, selon le dicton de 74, et qui ne voulait rien dire, « Été au printemps, automne en été ! ». Donc, la jeune femme profitait de ce temps plus que clément pour commencer son bronzage. Oui, oui, mes amis, la Mangemorte s'était mise en bikini - pas en monokini, sinon 55 allait péter un câble, et puis, même deux pièces, c'était encore trop peu - et avait pris place dans le magnifique jardin d'Hollow Bastion, un verre de Martini posé sur une petite table à côté de son transat.

Elle se dorait le dos lorsqu'une ombre vint troubler sa tranquillité. Ajustant ses lunettes de soleil Nabyar* sur son nez, 74 se redressa sur son coude et aperçut la silhouette de 17 à contre-jour. Elle fronça les sourcils : n'y avait-il pas moyen de bronzer sans être interrompu dans ce lent processus ? La mage noire lui aboya un « Que veux-tu ? » un peu plus sec qu'elle ne l'aurait voulu - il était, après tout, son Seigneur des Ténèbres adoré. Tout de site après, elle s'assit sur le bord du transat et lui baisa la main, s'excusant de lui avoir mal parlé. Le sombre jeune homme lui caressa la tête et elle aurait juré entendre « Bon toutou », mais bon.

En fait, le si grand et le si beau Seigneur des Ténèbres désirait jouer à un jeu dangereux : réaliser des expériences avec toutes sortes de choses. Et il désirait que sa fidèle 74 se joigne à lui pour l'assister. Honorée d'être choisie, la Mangemorte accepta son offre et le suivit, prenant son verre de Martini au passage.


Une demi-heure plus tard, un incident survint. Enfin, on ne pouvait appeler cela un « incident » puisque aucun des deux mages noirs ne fut blessé. Non, plutôt, il se passa une chose à laquelle ils ne s'attendaient pas : ils transplanèrent subitement, la baguette de 17 émettant une étrange fumée blanchâtre et épaisse, rendant fantomatique quiconque s'y perdait. Un peu sonnée par ce phénomène, 74 gueula après lui, s'en foutant totalement qu'il soit son Maître, à présent. S'en suivit une discussion plus ou moins calme, malgré le mécontentement de la jeune femme. Surtout qu'elle était toujours en bikini et qu'une suie grise recouvrait la majeure partie de son torse.

« En plus, j'suis sale ! » rajouta-t-elle pour elle-même tandis que l'autre examinait une tombe.

« Méridith veut te serrer la main ! Haha »

« Ahhhhhhh ! »

Le Mangemort avait ouvert la tombe d'une femme, dont il ne restait plus que des os et des vêtements en lambeaux. Il exhibait son bras, faisant bouger la main squelettique devant le nez de sa compagne de jeux. Celle-ci sursauta et poussa un grand cri, surprise. Elle repoussa le cadavre d'un main et prit sa baguette. D'un sort bien placé, elle dissipa la suite qui recouvrait son corps presque nu et fit apparaître sa cape et son masque. Prise au dépourvu, elle n'avait pas eu le temps de revêtir ses habits de Mangemorte.

« Bonjour Méridith ! Mais t'es pas bien dans ta tête, toi ! » dit-elle, son accent belge ressortant dans ces paroles. « Et toi, dis-lui bonjour aussi, hein ! Tiens, elle veut un baiser ! »

Elle poussa alors le Seigneur des Ténèbres et lui piqua le squelette. Rapide, elle flanqua le crâne juste devant celui - encore recouvert de peau, logique - de son Maître.

« Aller, aller, un bisou ! Ne sois pas timide, je ne serais pas jalouse. » ajouta-t-elle en riant.



* A lire à l'envers ;p
Revenir en haut Aller en bas
Erin Burton
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Erin Burton, Ven 10 Juin - 21:30


* Crac *

C'était une nuit, une personne venait d'arriver à l'entrée du cimetière de Godirc's Hollow. Personne ne pouvait deviner qui se cacher derrière ce costume. Effectivement, il faisait nuit noire, et une personne habillée tout de noir avec une cagoule cachant ses longs cheveux bruns. c'était Anaelle Brooks, dans cet accoutrement, personne ne pouvait la reconnaître. Et personne ne pouvait deviner qu'elle était auror, elle avait laissé son insigne dans sa commode, maligne hein ! Avant de s'aventurer, l'ex-gryffondor vérifia qu'elle était seule. Étant bien seule, la jeune femme s'avança. que faisait-elle dans un cimetière à cette heure-ci de la nuit? C'est tout simple, ses grands parents maternels étaient enterrés dans ce cimetière, mais il n'y a pas que ça, si vous voulez le savoir, lisez la suite du rp (sadique hein Razz )Elle les avait très peu connus et aurait aimé plus les connaître. Elle s'avança parmi les allées bordées de tombes (elle connaît le chemin par coeur). Mais vous êtes en train de vous dire, mais elle complétement folle d'aller la tombe de ses grands parents pas loin de minuit. Elle devrait aller à Sainte-Mangouste. Elle arriva rapidement à destination. Les larmes commencèrent à monter, il ne fallait pas qu'elle craque. Elle fit le signe de croix (on se moque pas mouais ). C'est déterminé qu'Anaelle se leva, prit sa baguette qu'elle avait mise dans ses bottes noires évidemment. Bah ! Quoi, Anaelle n'avait pas de poche, elle n'allait pas se trimballer sa baguette dans sa main. Fallait bien qu'elle trouve un endroit où mettre sa baguette magique. Bon Anaelle armée de sa bageutte se mit à marcher et à partir de l'autre côté du cimétière. Elle regarda les tombes qui lui faisaient face. Ce qu'elle allaii lui fit froid dans le dos, mais elle le devait. Elle pointa les tombes et prononça en * Bombarda Maxima *. Et d'un coup, on entendit une grosse détonation, elle risquait de réveiller les voisins. Les tombes étaient sens dessus dessous, les pots de fleurs étaient renversés, la terre contenue dans les pots était deversés par terre. On aurait dit qu'un ouragan venait de passer et cet ouragan s'appelait l'ouragan Anaelle Brooks. Ni une, ni deux, les jeune femme pointa la ciel, elle se rappela ce que Will Crow, un auror lui avait appris. à faire. Will était un ancien mangemort. Will Crow avait appris aux aurors à faire apparaître un bisounours la marque des ténèbres. En moins de deux, Anaelle dit avec une claire et non tremblante.


-Mosmordre.

[i]La marque se mit à scintiller dans le ciel. C'était la première fois qu'elle lançait ce sort. En même temps, c'est pas un auror que ferait apparaître la marque des ténèbres tous les jours. Ca lui fasiait drôle d'avoir créé la marque dans le ciel, la signature des mages noirs. Elle ne ressentait pas une grande fierté. Mais elle devait le faire, c'était sa mission, attaquer un endroit habillé tout de noir pour faire croire à une attaque de mangemort. Elle devait se comporter comme un mangemort. Bon ok c'est pas tout à fait ça, et ce n'est pas ce qu'elle ferait tous les jours.Elle se mit à chantonner un peu juste avant de transplaner : Dans la jungle, terrible jungle... Sans perdre une minute de plus, la jeune femme transplana et prit la direction du quartier générale des aurors. Dont seuls les aurors connaissaient l'adresse. Elle espérait voir ses collègues et surtout qu'ill avait mener à bien leur mission.
Revenir en haut Aller en bas
Ismaël Lievitch
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Animagus : Beauceron noir
Occlumens
Legilimens
Chercheur (DCFM)


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Ismaël Lievitch, Dim 12 Juin - 0:28


*Crac*

Un petit être possédant un orifice nasal protubérant fit son apparition dans le manoir d'Ismaël, plus précisément dans la chambre même du couple. Sans cérémonie, cet être attrapa le bras masculin qui dépassait du lit, et le secoua. Ism' se réveilla en sursaut, attrapa sa baguette, mué par un réflexe défensif. Alors qu'il se leva, il ne vit que l'ombre minuscule d'un elfe qui se frappait la tête avec les chaussons de notre jeune Magenmage. Puis, après s'être puni, l'elfe, que notre jeune homme reconnu comme étant Clafoutis, la piètre créature s'inclina, et commença à parler, de son horrible voix de serviteur:

- Frère du maître, Clafoutis est navré, vraiment navré de vous dérangez en pleine nuit, mais il semblerait que des attaques de Mangemorts soient annoncés partout en Angleterre. La marque est présente partout Mr Ismaël !

- Des Mangemorts ?! La Marque ?! Reprenant ses esprits, Ism' continua: Y'en a-t-il une près d'ici, à Godric's ?

L'elfe secoua la tête en signe d'ignorance. C'était donc à lui, magenmage, d'aller sur place pour voir. Les Aurors ayant fui le giron du Ministère, pour suivre une chef totalement incohérente, supra-nulle et inutile, il ne falait pas compter sur eux pour la défense du monde magique anglais. De plus que lui même, mage noir, n'avait pas été informé d'une telle action, ce qui revenait à savoir que cela ne pouvait être que deux groupuscules: les OdP's, ou bien les Aurors.. Mais cela, seuls les mangemorts le savaient.

- M.Ismaël ? Mon maître vous fait savoir que Mr Brejnev viendra vous rejoindre, vous comprendrez pourquoi..

- Bien. Tu peux retournez au près de Rabastan.

Sans plus attendre, Ismaël s'habilla, et sortit de sa propriété. L'été approchait, et sous le ciel étoilé, le milieu de la nuit semblait calme. Sauf que dans le ciel brillait une lueur verdâtre. La marque. Celle que font apparaître les Mangemorts pour signer leurs méfaits. Elle brillait au dessus du cimetière... Déjà, des gens se pressaient, malgré les consignes du ministère de ne jamais s'approcher de lieux où cette marque apparaissait.

- La plupart des tombes sont détruites ! Les mangemorts n'ont décidément aucunes limites !
- Que font ces Aurors censé nous protéger ?

Les conversations se turent lorsque Ismaël apparut. Un magenmage sur les lieux d'un crime, cela en impose. Surtout que logiquement, un tel élu n'est pas censé se retrouver en pleine nuit dehors. Bref. Toujours est-il qu'il n'y avait pas de feux.. Il semblait il y avoir eu lieu un bombardement.. Des tombes brisés, des caveaux entre-ouverts.. Et à ce moment, il vit quelque chose qui le fit sortir de ces gonds.. Son visage d'ordinaire si calme et posé se teinta de vermeil..

- Euh.. Mr Lievitch, vous allez bien ?

Ismaël regarda celui qui venait de parler, et lui lâcha:

- La profanation de tombe est l'une des pires choses que puissent faire un hommes.. C'est un non respect à nos ancêtres, ou nos amies enterrés ici..

Parlant de ce fait de la tombe de Ninyara, qui avait été profané aussi. Le caveau, auprès du quel Ism' s'était recueillit, avait été briser. Ceux qui avaient faits ça allaient le payer, plus de leur vie que d'Azkaban. Après avoir fait ce qu'il pouvait, avec l'aide des gens présents, c'est à dire des Evanesco pour enlever les pots et la terre par terre, il brisa l'image de la marque d'un mouvement de sa baguette.. Elle se dissipa lentement, jusqu'à devenir juste un nuage verdâtre qui se dissous..

- Je ne sais comment vous dire, Mr Lievitch, mais merci d'être présent. Nous n'avions jamais vu des membres du Ministère venir sur les lieux d'un crime.. dit un homme, sous-entendant ainsi l'inactivité des Aurors.

- Le Ministère actuel souhaite vous donner ce que vous attendez, et nous faisons notre possible pour rendre votre quotidien le meilleur possible.. Veuillez m'excusez quelques instants, je vais prendre certaines mesures.

Il s'éloigna un peu, et transmis un message. Quelques minutes plus tard, un "Crac" se fit entendre. Un homme apparut, d'allure fatiguée, et que notre jeune homme reconnut comme Ourgan Brejnev, représentant de la Norvège magique, et accessoirement individu travaillant sous les ordres de Rabastan.. Un limier en quelques sortes d'après ce qu'il avait compris, et doté de facultés.. lycanthropesques.

- Bonsoir M.Brejnev, merci de vous déplacer.. Pourriez-vous me donnez des informations sur ceux qui ont profanés ce lieu ?

L'individu grommela, puis s'écarta un peu. Sous les yeux d'Ismaël, il se transforma petit à petit en un lycanthrope, vulgairement un loup-garou.. Le nez s'allongea, le corps devint poilu, il gagna en taille, en muscle... Une machine à tuer. Mais aussi un limier exceptionnel.. Les gens autour le virent, et semblèrent horrifié. Ism', en attendant qu'il eut fini de reniflé, de récolté des informations, leur dit:

- Nous devons attrapez ceux qui ont fait cela. C'est un acte indigne. Ne vous inquiétez pas, mes amis.

Après une dizaine de minutes, le lycanthrope revint à sa forme normal, rassurant de ce fat le peuple. Il s'approcha d'Ismaël, et lui lâcha entre deux respirations:

- Il n'y avait qu'une seule personne, de sexe féminin.
- Vous souviendrez vous de cette odeur ?
- J'ai fais de mon mieux.
- Très bien. Je vous remercie énormément, je compte faire payer à cette femme son acte indigne d'un membre de notre communauté.. Vous devez être fatigué, vous pouvez y aller.
- De rien, je suis en effet épuisé. Nous nous reverrons sans doute au plus tôt au Ministère.

Après ce court interlude, il re-transplana. En effet, il devait être plus que fatigué, vu que tout le monde devait le solliciter.. Ismaël se passa une main dans les cheveux.. Il se tourna vers les habitants de Godric's Hollow.

- Mes chers amis, je dois vous quitter. Nous venons de subir une vague d'attaques de personnes hostiles à notre gouvernement, que cela soit des Mages Noirs, comme la Marque des Ténèbres le laisse penser, et le Ministère ne restera pas sans rien faire. Je dois vous laisser, nous allons nous réunir et agir, comptez-y !
- Merci M. Lievitch, nous désespérions de voir le Ministère nous aider.. Un Magenmage sur les lieux, en pleine nuit, voilà qui n'est pas anodin.

Ismaël hocha la tête. En effet, ce n'était pas anodin. Et cette Marque n'était pas non plus anodine. Il y avait des choses à tirer au clair.. Avant de aprtir, il remis comme il le pouvait la tombe de Ninyara McMillan, un amour décédé dans sa jeunesse.. Les traits plissés par la colère, il transplana. Celle qui avait fait ça subirait son courroux, et pas de manière officielle..
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Connor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Kyle Connor, Mer 22 Juin - 19:07


[Privé; avec Rose Greenstone]

Godric's Hollow, célèbre village très connu dans le monde de la sorcellerie était comme à son habitude: calme et paisible. L'Été venait tout juste de débuter, le Soleil alimentait la nature environnante en lumière vive et éclatante et les oiseaux en profitaient pour gratifier les habitants et les quelques touristes de leurs plus beaux chants. Mais malgré la merveilleuse météo que le ciel offrait à la population magique ce jour-ci, peu de personnes étaient de sortie dans les rues de la ville natale des Potter. A vrai dire, il n’y avait pas un chat.. Pas l’ombre d’un moldu, ni même d’un sorcier. Pas étonnant lorsqu’on lisait régulièrement la Gazette du Sorcier, qu’on écoutait la radio du monde de la sorcellerie ou qu’on habitait tout simplement Godric’s: le cimetière du village, réputé pour accueillir les corps sans vie de nombreuses personnalités connues avait été profané par les Mangemorts il y a une semaine en arrière. Les cercueils avaient été déterré, les caveaux avaient été visité et tout les pots de fleurs furent retournés durant cette désormais célèbre et triste nuit du 10 Juin. Car cette soirée fut marquée par de nombreux autres actes encore plus bouleversants les uns des autres: il s’avéra que les Mages Noirs agirent à de nombreuses reprises à différents endroits cette nuit-là, symbolisant leur passage par l’inquiétante Marque des Ténèbres. Elle recouvra de nombreux ciels de la Grande Bretagne, faisant ainsi craindre le pire aux populations des trois pays en faisant partis.

Au milieu de ce village fantôme, un « crac » sonore se fit entendre. A l’abri des regards curieux, un elfe de maison apparut aux côtés d’un jeune homme habillé d’un Jean et d’un sweat à la marque aux trois bandes. Le garçon eut quelques mots de ventre et dut s’appuyer contre un arbre pour reprendre ses esprits, mais cela ne dura pas longtemps: il commençait à avoir l’habitude de transplaner, ou du moins d’utiliser le transplanage d’escorte. En effet, Kyle n’avait toujours pas passer son permis et il était obligé de faire appel à un des nombreux elfes du QG de l’Ordre du Phénix pour pouvoir se déplacer dans le monde magique. A vrai dire, cela commençait à le gêner; savoir transplaner était primordial, surtout pour lui et ses confrères qui se retrouvaient souvent dans des mauvaises situations où le pire pouvait se produire. Mais il devait faire avec. C’était tout de même plus rapide et plus discret que de prendre son Éclair de Feu comme il l’avait déjà fait une fois pour se rendre à Godric’s Hollow..


-Je te remercie.

L’elfe s’inclina et repartit, laissant derrière lui un second « crac » et le jeune Connor seul au milieu de la ville. Il était l’unique individu présent dans les parages; le silence qui régnait aurait du lui présager rien de bon mais difficile pour lui de s’imaginer se faire attaquer ou de se faire prendre dans un piège quand on voyait un ciel aussi éclatant et une chaleur aussi étouffante. L’ambiance n’était pas sombre, bien au contraire.
Faisant ses premiers pas dans la rue, Kyle voulut connaître sa position exacte mais il ne croisa personne. Quelques panneaux très discrets qui étaient installé un peu de partout renseigna un minimum le jeune homme: s’il décidait de prendre le chemin à sa droite, il le mènerait directement vers le bistrot « Le Sanglier Rieur » géré par Melina Kuders, ancienne Chef des Aurors et actuellement recherchée par le Ministère à travers toute la Grande-Bretagne. S’il prenait à gauche, il longerait le cimetière municipal, celui qui accueillait les corps de plusieurs membres de la famille Dumbledore, celui de Lily et celui de James Potter ou encore celui d’Ignotus Peverell, l‘un des trois frères protagonistes du conte des « Reliques de la Mort » qui possèderait (dit-on) la célèbre et unique Cape d‘Invisibilité. L’ancien Préfet de Serdaigle mit très peu de temps à choisir sa route: il n’était pas venu pour boire une Bierraubeurre, ni pour goûter un des nombreux cocktails qui faisaient la réputation du bar. Non, il n’avait pas traversé toute une région du Sud-Ouest anglais pour s’asseoir sur une chaise et pour déguster des boissons rafraîchissantes et exotiques durant toute une journée aussi éclatante que celle-ci.. S’il était ce jour-là à Godric’s, c’était pour sa culture personnelle, du moins officiellement. Car dans un ordre plus professionnel, il voulait aussi en savoir d’avantage sur cette nuit du 10 Juin. Mais ça, il le gardait pour lui.

Le village n’était pas très grand, un visiteur était capable de faire le tour de celui-ci en moins de deux heures à pieds. Le Français ne devait donc plus tarder à tomber sur le lieu qu’il souhaitait visiter. Au tournant d’une rue, il déboucha sur une longue mais étroite avenue où il aperçut quelques pierres tombales bien visibles à sa fin, cinquante mètres plus loin. Impatient de découvrir cette zone si importante et si symbolique pour les sorciers, le jeune Connor accéléra sa démarche. Mais alors qu’il avait fait la moitié du chemin, son regard se stoppa subitement sur une maison en ruines présente sur la gauche. Une maison qui n’était pas comme les autres.. La partie droite du second étage était entièrement détruite tandis que la partie gauche était toujours présente malgré l’âge et les attaques climatiques que les matériaux avaient subi. Ce qui devait être un joyeux et silencieux jardin n’était plus qu’une zone laissé à l’état sauvage. La clôture et le portail d’entrée étaient surpassés par l’herbe que personne ne semblait vouloir arracher. Mais si cette habitation était telle, il devait y avoir une raison, et pas de moindre importance. *Serait-ce.. Cette maison? Cette « fameuse » maison?* pensa immédiatement le jeune Phénix alors qu’il restait fasciné par ce qu’il avait devant lui. Il n’en était pas sûr mais il avait déjà lu quelque part qu’un monument en honneur à la famille Potter aurait été installé à Godric’s Hollow, pour que personne n‘oublie le tragique sort qui déchira cette famille une nuit du 31 Octobre 1981. En repensant à ses nombreux livres d’histoire qui parlaient de cette période noire que vécut le monde de la sorcellerie, Kyle ne put s’empêcher d’avoir un pincement au cœur: il n’espérait pas que les récentes Marques des Ténèbres qui assombrirent la Grande-Bretagne ne soient le début d’une nouvelle période de terreur comme celle qui marqua la fin du XXème siècle..
Le Serdaigle fut réveillé par la présence d’une femme qui dépassait à peine la trentaine au bout de la rue. Elle le regardait d’un mauvais œil depuis plusieurs secondes, avançant très lentement dans sa direction comme s‘il était vu comme quelqu’un de dangereux.. Connor se rendit tout de suite compte que, pour un moldu, il était certainement impossible de voir ne serait-ce qu’un morceau de bois de la maison en ruines: que faisait-il donc là, à regarder dans le « vide » ? Le jeune homme se retourna précipitamment et se dirigea vers le cimetière, raison de son voyage jusqu’à Godric’s. Lorsqu’il croisa l’habitante, l’idée de lui adresser la parole pour en savoir plus sur la nuit du 10 Juin lui traversa l’esprit mais vu le regard qu’elle lui adressait, il préféra quitter son champ de vision le plus rapidement possible. Car le village était très calme et vu les derniers évènements, Kyle comprenait parfaitement que les gens pouvaient s’inquiéter lorsqu’ils voyaient un étranger dans leurs rues. Il n’était pas là pour avoir des problèmes et la seule chose qu’il souhaitait était de rentrer dans le cimetière. Cimetière qui n’était désormais que quelques pas plus loin..


Dernière édition par Kyle Connor le Mer 29 Juin - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rose Greenstone
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Vipère




Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Rose Greenstone, Mer 22 Juin - 22:33


Personne n'est à l'abri des poussées de nostalgie qui peuvent surgir comme cela dans notre esprit, sans prévenir. L'âme est quelque chose de si vague, personne ne sait réellement comment ça fonctionne. Pourquoi certains souvenirs, parfois même purement insignifiants, nous reviennent-ils à l'esprit d'un seul coup? Où vont-ils une fois qu'ils sont vécus? Tant de questions sans réponse. Avec le temps, on se rend compte que seuls les mystères les plus croustillants -si le mot est approprié- n'ont aucune explication. Ou du moins, s'ils en ont une, elles sont inexplicablement introuvables. Rose pensait à tout cela sur une pointe de philosophie qui sommeillait en elle depuis trop longtemps. Ce qui enclencha tous ces questionnements inutiles fut bien entendu un de ces souvenirs qui ne marquent pas nécessairement notre vie, mais qui nous revient constamment. Celui qui dérangea l'esprit de la sorcière concernait ses grands-parents. Elle n'a pas vécu longtemps en leur compagnie; elle ne se souvenait que de leurs visage. Une image floue bien entendu, un hologramme, aucun trait distinct. Peut-être même qu'ils ne ressemblaient pas du tout à ça, et probablement que parmi une grande foule, Rose ne les aurait jamais reconnus. Mais cela importe qui? Ils sont passés de l'autre côté, et jamais elle n'aura l'occasion de les croiser dans une foule. Elle, elle le savait que ce souvenir, c'était ses grands-parents.

Jamais elle n'avait parlé d'eux à personne, pour la simple et bonne raison qu'elle ne les a que très peu connus. Juste une fois, elle en avait parlé avec sa mère, mais ça fait bien longtemps. Elle se souvient de l'avoir entendue dire que leur enterrement se déroulerait à Godric's Hollow, le village où ils ont naquis tous les deux. Rose n'y a jamais assisté: son père était trop faible pour voir ses parents se faire mettre en terre, et voulut garder sa petite fille à ses côtés. Elle n'avait que quatre ans lors de leur décès, mais le nom du petit village de sorciers était encore gravé dans sa mémoire, comparé à tous ces souvenirs de son enfance qui se sont envolés de son esprit aussi aisément qu'une plume de phénix dans le vent. Le nom de ce village résonna dans les oreilles de la jeune femme toute sa vie, malgré son jeune âge. Au nombre de fois qu'il fut mentionné dans les vieilles histoires, les légendes ou dans les grimoires sur l'histoire de la magie, anciens comme récents. Même si cet endroit fut pour la majorité de son histoire la demeure de nombreux sorciers célèbres adeptes de magie blanche -c'est à dire des sorciers contre les valeurs de Rose-, cet endroit eut toujours été mystérieux pour elle, intéressant même. Elle eut souvent des envies de venir visiter cet endroit, mais n'eut jamais de bonne raison ou de bonne occasion pour le faire. Sauf aujourd'hui.

*Pop*

Pas de cours ou de trucs importants à faire en cette belle journée d'été, qui était l'une des premières de la saison. La sorcière se rendit au célèbre village sans anicroche en transplanant. Sans aucun nuage, le ciel de Godric's Hollow était d'un bleu éblouissant. Rarement dans sa vie Rose n'avait vu de ciel aussi beau. La journée idéale pour faire un peu de tourisme, mais, ce n'était pas cela que la blonde désirait faire. Non, elle avait un but précis en tête. Ce village n'était pas si grand, on pouvait probablement en faire le tour à pieds plusieurs fois en une journée. Elle se mit à marcher d'un pas déterminé sur une route piétonnière qui semblait ceinturer le village, sans doute prévue pour en faire le tour aisément.

Avec un temps aussi magnifique qu'aujourd'hui, Rose s'attendait à voir plusieurs habitants passer dans les rues, mais tout était désert. Il y avait quelques marchés extérieurs, mais personne ne les surveillait. La Serpentarde, d'une humeur un peu rebelle et n'ayant rien avalé depuis le petit déjeuner, s'empara d'une grosse pomme bien rouge d'un panier de fruits frais et continua sa route sans se presser, se délectant à grandes croquées de sa collation volée. N'éprouvant aucun remords mais voulant tout de même s'assurer de ne pas être suivie par une grosse dame en tablier, Rose se retourna une seconde pour surveiller ses arrières, mais aucun signe de vie. Satisfaite, la sorcière reprit une vitesse semi-rapide en marchant avec habileté du haut de ses escarpins cirés noirs sur le chemin de gravier. Une quinzaine de minutes plus tard, son coeur de pomme à la main, la jeune femme arriva finalement à destination. Elle souhaitait se rendre au cimetière.

Les lieux n'étaient pas très inquiétants ou hostiles, comparé à tous les stéréotypes de cimetières dont on entendait parler. Pas d'arbres effrayants ou de gargouilles en son entrée, l'endroit était ceinturé de courtes haies de cèdres bien taillés autour d'une mignonne clôture de bois basse de style un peu champêtre. Certes, cette clôture était assez délabrée, comme si quelqu'un avait tenté de la piétiner, mais elle gardait un certain charme. Les arbres possédaient des milliers de petites fleurs roses, on n'en voyait presque plus les feuilles d'un vert éclatant. Avec une température merveilleuse et une heure très peu tardive, ce cimetière n'avait vraiment rien d'effrayant. Rose pénétra le lieu et se mit à marcher lentement entre les pierres tombales, un peu au hasard. Il ne fallut pas énormément de temps avant qu'elle trouve ce qu'elle cherchait. Une pierre noire rectangulaire, plus longue que large. Rose s'agenouilla et prit le temps de lire les mots soigneusement gravés sur sa surface.


Pierre tombale a écrit:

Sous cette terre reposent
Thomas Andrew Greenstone & Theresa Jane Greenstone (née Cattermole)
1999 - 2078, 2001 - 2078
Qu'ils reposent en paix



Rose se laissa tomber dans l'herbe sur ses genoux, comme une larme vint se laisser tomber lentement sur sa joue. En reniflant, elle sortit sa baguette de sa poche et fit apparaître, en un gracieux geste du poignet, une délicate rose blanche qu'elle déposa magiquement au pied de la pierre. La jeune femme resta là un instant à laisser les larmes couler sur son visage, sans sangloter pour autant. Elle ne savait pas trop pourquoi elle pleurait, alors pourquoi commencer à agir comme une enfant? Elle essuya ses yeux verts-bleus virés au rouge et bouffis de deux lents gestes de ses mains puis remarqua, une fois les yeux secs et la vue éclaircie, l'arrivée d'un jeune homme dans le cimetière. De peur que ce soit un moldu, Rose rangea en quelques nanosecondes sa baguette dans sa poche qu'elle avait laissée loin d'elle à la vue de tous. Elle resta agenouillée en face de la pierre tombale, attendant une occasion pour se lever qui ne se pointait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Connor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Kyle Connor, Mer 29 Juin - 16:56


Une petite rafale de vent doux parcourut les allées du cimetière avant de venir frapper avec rapidité et légèreté le visage du jeune Phénix qui venait tout juste de rentrer dans la sépulture. Le souffle n’était cependant pas assez puissant pour espérer provoquer quoi que ce soit, il passa totalement inaperçu et continua son chemin à travers les rues désertes de Godric‘s Hollow.
Cette brise correspondait admirablement avec l’ambiance du jour dans le village où co-habitaient moldus et sorciers. Elle venait apporter un peu de vie dans une zone où il ne semblait pas y en avoir. Elle procurait également un réconfort aux rares personnes qui se baladaient par cette si belle journée d’Été, et ce même s’il s’agissait d’une présence invisible.

Mais Kyle, lui, se sentait extrêmement seul. Perdu au milieu de cette petite ville elle-même perdue au milieu du West Country, « région la plus hospitalière de la Grande-Bretagne envers les sorciers » d’après « L’Atlas du Monde magique ». Même si ce livre que le Français lut il y a quelques années à la bibliothèque de Poudlard regroupait un ensemble d’informations indéniables sur le monde de la sorcellerie, il était difficile de le croire si on se trouvait à Godric’s en cette journée ensoleillée: deux heures après son arrivée dans le village natale du célèbre Harry Potter, Kyle n’aperçut que deux personnes! Une information qui était, finalement, facile à avaler si l’on prenait du recul sur la situation actuelle que traversait le monde de la magie. La population vivait dans la peur et tous préféraient rester cloîtrer à l’intérieur de son chez-soi plutôt que de « risquer sa vie » en allant se promener dans le parc.. Mais après tout: ne faut-il pas jouer avec sa vie et la mettre en péril si on veut qu’elle ait un sens?

De nombreuses personnalités du monde magique étaient enterrées là, et c‘était une des raisons principales qui avait conduit le jeune Connor jusqu‘ici. Certains de ces célèbres sorciers avaient vécu il y a plusieurs siècles en arrière et resteraient à jamais dans la mémoire de la population magique pour avoir accompli des actes de bravoure et de courage. Ou tout simplement pour avoir été l‘un des protagonistes de légendes sorcières tel qu’Ignotus Peverell qui, chaque sorcier le sait, est détenteur depuis la nuit des temps de la célèbre Cape d’Invisibilité que personne n’a jamais réussi à trouver, malgré le nombre élevé de chasseurs de trésors à travers toute la Grande-Bretagne et le globe entier.
Enlevant délicatement la petite couche de poussière qui s’était installé sur le cercueil, Kyle put découvrir le nom de ce célèbre personnage du conte des « Reliques de la Mort » gravé à l’intérieur de la pierre dans une écriture au style gothique. Au dessus de l’identité du corps était dessiné un triangle qui ressemblait à la marque des Reliques. Plus il était confronté à un détail portant sur ce mythe et plus l’envie de lire les Contes de Beedle le Barde s’accentuait en lui. Car oui, Kyle n’avait jamais ouvert ce livre pour enfants.. Ses rares recherches sur l’ouvrage en question s’étaient soldées par un échec et ses quelques connaissances sur les sujets avaient pu être possible seulement grâce à des livres portant sur l’Histoire de la Magie. Pour un homme comme lui qui était passionné par les évènements et faits passés de la société, ne pas avoir lu ces contes était une aberration. Mais il avait encore toute une vie pour satisfaire ce besoin..
Son regard se détacha enfin du cercueil de Peverell. L’ancien Préfet de Serdaigle continua tranquillement sa quête de connaissances, dans la même allure décontractée qu‘il avait décidé d‘emprunter à son entrée dans le cimetière. Alors qu’il lisait certains noms qui lui étaient inconnu comme des dénommés Abbot, ses yeux se figèrent quelques instants sur la tombe d’un Wolfgang Von Schonfeld. Le natif de l’Ouest français n’y prêta aucune attention au début mais quelques pas plus loin il se souvînt avoir côtoyé cet individu à Poudlard. En creusant très loin dans ses souvenirs, Kyle se rappela qu’il avait en face de lui le tombeau de son.. ancien professeur de Métamorphose. Ah, que serait la vie sans un peu de nostalgie! Il avait été son enseignant durant l’une de ses toutes premières années mais il n’avait pas été en poste durant une longue période. Avait-il démissionné? Avait-il été démit de ses fonctions? Le jeune homme ne le savait pas et n’était pas intéressé par la vérité; il n’avait en aucun cas été touché par son départ. Les élèves du collège anglais étaient habitués aux changements récurrents de professeurs, ces derniers ne restant en place que très peu de temps, la plupart ne respectant même pas leur mandat.. Kyle s’arrêta à nouveau brièvement devant une autre tombe où était inscrit en grosses lettres « Kirla Kuders ». Un membre de la famille de la désormais célèbre Mélina Kuders? Si cela s‘avérait être juste, il n’y avait aucun doute possible sur le fait que le Ministère ait pu faire contrôler cette place au cas où l’ancienne Chef des Aurors, actuellement recherchée, viendrait verser quelques larmes de chagrin et d’amertume au dessus du tombeau familial.
Jouer sur les sentiments d’un être humain pour pouvoir le retrouver.. Un acte totalement inhumain mais réalisable par les monstres qui corrompaient les hautes instances du Ministère de la Magie. S’accroupissant lentement face à la pierre tombale, Kyle resta immobile quelques instants: il ne connaissait pas la personne mais si elle faisait partie de la famille de Mélina, il espérait que cette dernière savait qu’elle n’était pas seule à se battre pour la même cause.

Décidemment, ce cimetière était rempli d’émotions diverses que le jeune Connor n’aurait jamais pensé retrouver en venant parcourir ces allées. Il semblait faire un bond dans le passé à chacune de ses découvertes. A son plus grand bonheur il n’avait visité qu’une petite partie du cimetière et était curieux de voir ce qu’il lui réservait encore. Mais il fut gêné par la même jeune femme qu’il avait vu à son arrivée dans la sépulture. Petite et fine, la belle miss était agenouillée sur le gazon sec devant une tombe. Elle avait gardé la même position depuis l’entrée du Phénix dans la zone et semblait verser quelques larmes discrètes. Était-il judicieux d’aller lui parler? D’avoir une conversation avec elle? Il s’agissait du seul individu présent dans les parages et il était peut-être mieux de rompre ce long silence, même si Kyle était parfaitement à l’aise dans une telle ambiance de cathédrale. Mais peut-être qu’elle avait été témoin des profanations de cette nuit du 10 Juin dans le cimetière..
Le jeune Français traversa la seconde allée doucement, faisant mine de s’intéresser à chacune des tombes présentes. Elles lui étaient toutes inconnues, sa démarche s’accéléra donc jusqu’à approcher la jeune femme qui était toujours sur ses genoux. Kyle regarda quelques secondes la pierre tombale qu’elle observait depuis son arrivée et sans détourner son regard des quelques mots qui étaient inscrit dessus il s’adressa à elle.


-Toutes mes condoléances.. Il s‘agit de membres de votre famille?, le jeune homme s’arrêta et continua après avoir marqué une longue pause. Il comprenait parfaitement son besoin de rester seule et de ne pas engager de discussion, votre peine ne doit être que plus grande avec ce qu’ont fait les Man.. Avec ce qu’il s’est produit cette nuit du 10 Juin..

Le Phénix pensa avoir une sorcière face à lui pendant plusieurs secondes mais il se rappela que Godric‘s Hollow était aussi bien composé de magiciens que de moldus.
Le jeune homme laissa à nouveau le silence s’installer et en profita pour jeter quelques coups d’oeils de droite à gauche. Il ne remarqua aucun signe qui pouvait prouver un quelconque passage des Mages Noirs lors des dernières semaines. Tout avait du être nettoyé et réparé après leur départ des lieux.
Les rayons du soleil semblaient diminuer d’intensité, des nuages semblaient faire leur approche au loin dans le ciel mais rien ni personne ne pouvait prévoir un changement de temps. C’était toujours l’Été qui dominait dans la région. Mais dans un cimetière, face à la tombe d’un membre de sa famille ou d’un proche, le climat et la météo n’avaient guère d’importance..
Revenir en haut Aller en bas
Rose Greenstone
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Vipère




Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Rose Greenstone, Jeu 30 Juin - 0:56


Se demandant pourquoi elles coulaient à flot, la jeune femme ne cessait d'essuyer ses larmes sur ses joues, se fichant complètement de quoi avait l'air son maquillage à présent. De toute sa vie, en excluant les moments où elle était très jeune, Rose n'avait pleuré que quelques fois. Elle préférait transformer les émotions de son corps en énergie plutôt qu'en fluides, en se mettant en colère autrement dit. Certes, les larmes lui montaient souvent aux yeux, comme bon nombre de sorciers normaux, mais elle n'a jamais tenu à avoir l'air de quelqu'un de sentimental, alors elle se forçait afin de tout garder au fond d'elle même. Mais pourquoi aujourd'hui, dans une situation aussi peu importante, se mettait-elle à verser les pleurs tout à coup? Elle n'avait pourtant que de rares et flous souvenirs de ses grands-parents. Pourquoi seul la vue de leurs noms inscrit sur de la pierre la rendait aussi sensible? Et pourquoi ne ressentait-elle pas le besoin urgent de se contenir? Peut-être le fait de vieillir la rendait ainsi, contre son gré. La maturité, les hormones, tous ces trucs là.

Commençant à avoir les jambes engourdies, elle s'assit sur l'herbe sèche en laissant ses jambes pliées sur le côté. Elle ne voulait pas partir. Seule dans ce village complètement désert, elle se sentait bien. D'ailleurs, Rose remarqua que le jeune homme qui venait d'entrer dans le cimetière s'approchait lentement dans sa direction. Elle l'observait du coin de l'oeil, ne voulant pas avoir l'air intéressée par son éventuelle compagnie. Il avait une démarche plutôt décontractée et semblait intéressé par les pierres tombales, s'arrêtant un peu devant chacune d'elles. Mais qui était-il, que faisait-il? S'il était un mangemort, Rose l'aurait tout de suite reconnu, mais elle ne connaissait pas son visage, en tout cas de l'angle d'où elle observait. Plus il s'approchait, plus la sorcière faisait semblant d'ignorer sa présence. Elle n'avait pas nécessairement envie de parler à quelqu'un en ce moment, elle n'était pas en état. Voulant se changer les idées, elle se mit à réfléchir. Elle travaillait au bar ce soir et il ne fallait pas trop qu'elle traîne. Il lui restait encore plusieurs heures de libre, mais le temps passe si vite parfois, il fallait se méfier.

Rose tourna vivement la tête, tirée de ses pensées par une voix masculine. Non la plus virile qu'elle ait entendu, mais assez basse, sérieuse. D'un réflexe, elle se passa la main dans les cheveux pour les ramener à l'arrière de ses épaules et leva les yeux vers sa droite. L'homme qu'elle avait aperçu quelques instants plus tôt avait bien fini par venir rejoindre la blondinette toujours assise dans le gazon. Il avait l'air très jeune, presque du même âge qu'elle. Il avait de courts cheveux bruns bien coiffés et ses traits du visage étaient assez fins, ce qui ne lui donnait pas une allure très imposante.


- Toutes mes condoléances.. Il s‘agit de membres de votre famille?

Il s'arrêta après avoir posé sa question, un peu trop personnelle selon Rose. Insultée que l'inconnu demande autant d'informations sur elle, la jeune Serpentarde se releva lentement en reculant de quelques pas, fixant ce garçon d'un regard sévère perçant, même si ses yeux étaient rougis par les émotions. Elle ne répondit pas, son silence donnant droit de parole à son interlocuteur imprévu.

- Votre peine ne doit être que plus grande avec ce qu’ont fait les Man... Avec ce qu’il s’est produit cette nuit du 10 Juin...

Les hypothèses furent confirmées, il était bel et bien un sorcier, puisqu'il connaissait l'existence des Mangemorts. Braves sorciers... Sans doute lui aussi devait douter du sang de Rose, puisqu'il se corrigea lorsqu'il voulut les mentionner. Mais que c'était-il passé cette nuit du 10 juin? Tout semblait pourtant très normal dans les environs. Et puis même si elle était au courant, elle ne voyait pas en quoi cela aurait pu avoir un impact sur ce qu'elle ressentait déjà. Ce garçon devait être un sentimental aux forces physiques médiocres. Maintenant assurée d'être devant un sorcier, la Serpentarde posa la main sur sa baguette qui reposait dans une poche intérieure de son veston de jeans et commença à la retirer lentement. Elle s'adressa à l'inconnu d'une voix forte, toujours en le regardant dans les yeux fixement.

- Les mangemorts, allez dites le! Tenant sa baguette plus fermement, bien qu'elle n'était guère intimidée, elle poursuivit. Qui êtes vous? Ce que je ressens ne vous regarde pas.

De sa main libre, elle essuya ses yeux encore humides. Rose n'avait pas peur de ce garçon, mais dans l'état où il l'avait surprise, elle se devait de retrouver un peu de sa dignité en montrant qui elle était véritablement.

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Connor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Kyle Connor, Sam 9 Juil - 3:54


[Hrp: J'ai eu des difficultés à le faire ce post^^]

Avait-il fait le bon choix en venant déranger cette jeune femme qui avait certainement envi d'être seule? A première vue, la réponse était non. Elle fut apparemment surprise de l'arrivée de Kyle et eut un mouvement de recul, comme si elle avait en face un animal de la pire espèce. Comme si le visage du jeune homme n'était pas digne.. de confiance. Lui qui était d'ordinaire si timide, qui n'avait jamais prôné la discussion avec un inconnu à Poudlard et dans le reste de sa jeunesse.. Il avait évolué moralement et semblait plus sûr de lui à ce jour, mais est-ce que c'était aussi bien que de rester discret? Après la réaction de la demoiselle, Connor ne savait plus vraiment quel comportement adapter avec des individus qui lui étaient inconnus. Il pensait avoir pris la bonne solution en tentant d'aider la jeune blonde mais vraisemblablement elle n'en avait pas besoin.

Kyle fut pendant quelques secondes sur le point de se retourner et de repartir à ses occupations personnelles. Cela n'était pas grave, si elle ne voulait pas avoir de la compagnie le jeune Phénix pouvait très bien trouver d'autres personnes capables de l'aider dans sa "quête" personnelle. Et puis il n'était pas si doué que ça pour accompagner les êtres humains dans des situations comme celle-ci. A quoi bon rester avec cette jeune femme, alors?
Il était désormais à moitié retourné. Sa tête se tourna vers le bout de l’allée mais le jeune homme déplaça encore une fois le regard vers la demoiselle aux cheveux blonds. Elle tentait avec beaucoup de mal de retenir ses larmes, de cacher ses émotions actuelles et de dissimuler sa profonde tristesse. Ce qui était tout à fait compréhensible pour un être humain semblait être humiliant pour elle. Peut-être qu’elle trouvait ridicule le fait d’avoir du chagrin? Elle paraissait vouloir impressionner le jeune garçon avec son regard draconien. Mais cette expression spartiate qu’elle voulait montrer était incompatible avec les multiples pleurs qui glissaient lentement sur ses joues. Elle le savait au fond d’elle-même, très certainement.

Connor baissa discrètement les yeux vers la poche de la veste de son interlocutrice et remarqua qu’elle se retenait de faire un mouvement. Serrait-elle seulement son poing en guise de colère? Ou alors avait-elle dans un coin de la tête une envie de dégainer sa baguette -dont l’extrémité, visible, dépassait du gousset- et d’attaquer sans raison? D’un certain côté, elle ne savait pas vraiment quoi penser de l’intervention de Kyle. Pourtant il avait été clair: il voulait juste « apaiser » un minimum sa souffrance et lui permettre d’avoir quelqu‘un à son écoute. Elle-même devait s’interroger: est-ce que le fait de verser des larmes en solitaire devant une seule et même tombe durant des heures allait lui faire gagner quelque chose? Était-ce fructueux?

Il avait des incertitudes à propos de sa véritable identité, mais puisqu’elle avait connaissance des Mangemorts cela ne faisait plus aucun doute: sur les deux personnes présentes dans le cimetière de Godric’s Hollow, deux étaient des sorciers.


-Oui, les Mangemorts. Ils ont profané ce cimetière la nuit du 10 Juin mais fort heureusement on ne peut plus voir les traces de leur passage aujourd’hui. Faire de tels actes dans un lieu religieux.. Kyle s’arrêta et reprit quelques instants après, avec l’espoir que sa deuxième tentative pouvait faire redescendre la tension qui s’était installée.
Qui je suis? L’ancien Préfet de Serdaigle se retourna entièrement pour faire face à la jeune femme, et toujours avec le même ton sérieux et calme, il continua, je m’appelle Kyle Connor. Miss? Madame?

La discussion avait-elle enfin débuté?
Au loin dans le ciel, un léger grondement se fit entendre. Le temps sembla se transformer instantanément, les rayons du soleil abandonnèrent lentement Godric’s Hollow et le vent commençait à se lever. Mais rien d’alarmant. Cependant, il risquait d’y avoir un orage typique de la saison estivale de Grande-Bretagne. L’après-midi ensoleillé au ciel dépourvu de tout nuage semblait bien loin désormais.


-Ne soyez pas obligée de paraître insensible avec moi. Je comprends tout à fait votre chagrin. Si vous le souhaitez je vous laisserai seule avec votre mélancolie.. Même si ce n’est pas la meilleure solution, je dois l’avouer: vous préférez ne pas avoir de compagnie?

Kyle était allé droit au but, il ne désirait pas faire perdre de temps à la jeune femme comme il ne voulait pas discuter inutilement en sachant que cela ne mènerait à rien. Et alors qu’il attendait une réponse de la jeune femme, une petite goutte de pluie s’écrasa sur le haut de son épaule droite. La météo était décidemment bien capricieuse..


Dernière édition par Kyle Connor le Mar 2 Aoû - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rose Greenstone
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Vipère




Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Rose Greenstone, Lun 11 Juil - 1:10



_______Le jeune homme se tenant toujours devant elle semblait intrigué par sa conduite. Rose l'eut remarqué en observant son visage plutôt neutre, ne montrant aucune trace d'agressivité, et surtout en voyant son regard porté vers la main de la blondinette serrant fermement le manche de sa baguette. Il est vrai qu'elle s'était mise sur la défensive peut-être un peu trop tôt... Après y avoir réfléchi, un sorcier seul dans Godric's Hollow n'est en rien menaçant, surtout lorsque l'on doute de son sang au premier regard. Juste dans sa façon de s'exprimer, on pouvait en émettre la conclusion qu'il n'était sûrement pas un adepte de magie noire, contrairement à la préfète de Serpentard. Elle n'avait donc aucune raison de s'inquiéter. Certes, la marque des ténèbres fraîchement imprégnée sur son poignet depuis seulement quelques semaines, elle n'aurait pas voulu risquer de se retrouver devant l'un de ses semblables qui ne l'aurait pas reconnu toute suite. Ayant terminé son entraînement il y a quelques jours, elle sait maintenant ce que ça fait de se retrouver devant un mangemort un peu irrité...

_______Rose réduisit la force qu'elle exerçait sur le manche de sa baguette et sortit lentement son bras de sa veste de jean. Ne sachant que faire de ses bras libres, elle posa les mains sur ses hanches. Maintenant habituée à la présence de cet homme toujours inconnu pour elle, la serveuse se sentait plus confiante. Pourquoi avait-elle eu si peur, si c'en était? Les émotions et les changements courants dans sa vie devaient être la cause de ces sautes d'humeurs incontrôlables et étranges. Le jeune homme répondit, toujours aussi calmement, aux menaces involontaires de la sorcière. Celle-ci l'écouta parler de loin, sans s'approcher.

- Oui, les Mangemorts. Ils ont profané ce cimetière la nuit du 10 Juin mais fort heureusement on ne peut plus voir les traces de leur passage aujourd’hui. Faire de tels actes dans un lieu religieux...

_______ La blondinette ricana intérieurement. Le garçon qui se tenait devant elle devait bien être un auror ou un membre de l'Ordre pour qu'il soit outré par les actes des mangemorts. Elle ne répondit pas tout de suite à son interlocuteur et accorda plutôt un regard circulaire à l'endroit où elle se trouvait. Qui aurait cru que les mages noirs étaient venus faire une petite casse par ici? Tout semblait parfaitement normal à première vue. Son regard fut attiré une seconde fois vers le jeune homme lorsque celui-ci reprit la parole, sans que Rose ait pu y glisser un seul mot.

- Qui je suis? Je m’appelle Kyle Connor. Miss? Madame?

_______Ce nom ne lui rappellait rien du tout, et le visage lui appartenant non plus. Il fallait donc repartir à zéro et passer aux présentations apparemment... Cependant, à peine Rose eut-elle l'idée d'ouvrir la bouche que Kyle se remit à parler. *Non mais quel clapet il a celui-là!* La sorcière écouta d'une oreille distraite ce qu'il avait à dire et s'approcha de lui pendant qu'il s'exprimait.

- Ne soyez pas obligée de paraître insensible avec moi. Je comprends tout à fait votre chagrin. Si vous le souhaitez je vous laisserai seule avec votre mélancolie.. Même si ce n’est pas la meilleure solution, je dois l’avouer: vous préférez ne pas avoir de compagnie?

_______La préfète comprit que l'idée de la laisser seule avait passé dans l'esprit de Kyle. Même si elle ne désirait pas spécialement bâtir une relation amicale avec ce garçon, elle préférait rester en sa compagnie. Elle n'allait quand même pas se passer d'une occasion de socialiser qui se présentait, ça pourrait toujours être utile. Elle aurait pu s'excuser pour sa conduite un peu trop offensive, mais ne le fit pas, et ne voulut pas le faire non plus. Ce garçon n'agissait en rien comme un sorcier de sa maison, elle ne désira donc pas trop lui accorder de respect. Sur une pointe de politesse, elle lui serra la main aussitôt son discours terminé et saisit enfin l'occasion de parler à son tour.

- Rose Greenstone, enchantée. Elle fit une courte pause pour relâcher la main de sa nouvelle connaissance. Ne vous sentez surtout pas obligé de partir à cause de moi. D'après ce que je vois, elle posa son regard quelques secondes vers le côté du cimetière où l'on pouvait apercevoir une rue du village, il me semble que nous sommes les deux uniques sorciers présents dans les environs, et la solitude commence un peu à me monter à la tête.

_______Orgueilleuse de nature, Rose préféra laisser Kyle lui proposer lui-même de rester en sa compagnie. Après tout, passer un peu de temps avec un potentiel auror ou membre de l'Ordre, ça pouvait devenir intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : November Hauswald, Dim 29 Jan - 15:30


La vie n'était qu'une longue série de malheurs inutiles. Il fallait bien l'admetre. La mort, la peur, la tristesse. Tous s'allient pour former un destin bien malheureux. C'étaient là les pensées de notre Gryffondor cette nuit sombre ou elle avait décidé de se recueillir sur le tombe de ses défunts parents. Elle avançait sur les pavés humides. La pluie l'avait précédée. Heureusement, elle l'avait évité de peu. November regarda sa montre : 23h30. La jeune fille n'avait pu résister à la tentation de rendre visite à la tombe de ses parents. A cette période de l'hiver, le froid aurait du lui brûler la peau. Cependant, l'envie était trop forte pour y refuser. Le silence avait envahi la place. November ne pouvait entendre que le bruit de ses pas.
Après quelques minutes de marche silencieuse, November arriva en vue du cimetière. Elle frissonna : Comparé à la rue qu’elle avait traversée tout à l’heure, l’endroit se révélait atrocement sombre et silencieux. L’atmosphère y était pesante. Connaissant ce chemin pour l’avoir emprunté depuis des années, November repéra tout de suite la tombe de ses parents. Elle contourna précipitamment celle d’un certain J.Rowell, elle se trouva face à une autre. Celle-ci était en marbre blanc, ce qui rendait l’inscription en lettres dorées parfaitement lisible : elle semblait briller dans le noir, il y était inscrit :
En lisant ces mots, son cœur se serra et la jeune fille ne put retenir ses larmes. Elles coulèrent lentement sur ses joues, brûlantes, puis gelèrent son visage meurtri. *Ressaisis toi ! Ressaisis toi !* La Gryffondor avait beau tourner et retourner ces mots dans sa tête, ils ne prenaient aucun sens, elle se sentait vidée de toute sensation. Cette fois-ci, son chagrin avait pris le dessus. Elle laissa les larmes ruisseler un moment sur ses joues en regardant la pierre tombale d’un air vide. Quand November se leva enfin, elle voulut tout de suite s’en aller. La seule pensée de la présence de ses parents dans le cimetière suffisait à lui faire perdre le contrôle d’elle-même. November ramassa son écharpe qu’elle avait laissé traîner dans la neige. Et se leva lentement sans quitter l’inscription en lettres dorées des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Invité, Dim 29 Jan - 16:49


Ca y’est Ethan l’avait fait, il était allé voir sa famille, dans leur manoir, à Godric… Sombre réunion de famille… Mais bon, il avait pu débattre de choses dont le commun des sorciers n’oserait même pas parler. Et ça c’était cool ! Maintenant, il était dehors, dans la rue, en plein hiver avec un manteau en cuir… Fait drôlement froid en plein hiver avec de la neige…

Un détail qui aurait échappé à n’importe qui titilla l’esprit du jeune homme. Des pas dans la neige, il y’en avait une paire de plus qu’en arrivant. Non ça va, je déconne. Ethan n’est pas un surhomme… Même si des fois… Bon bref, il s’avança sur la rue principale lorsqu’un détail –cette fois-ci vraiment- lui titilla le regard. Depuis quand le portail du cimetière était ouvert en pleine nuit ?

Curieux de nature, il s’avança prudemment, il transplana rapidement devant la grille et pencha sa tête histoire de voir quelque chose. Et contre toute attente, il ne vit rien... Qui aurait pu s’en douter hein ? Voir quelque chose à 11h et quelque du soir. C’était comme croire en l’existence du père noël… C’est plus de son âge.

Toujours dans le plus grand silence, il transplana à l’intérieur, un peu plus près de la silhouette. Etait-ce une femme ? Surement, une petite taille, fine… Une fifille ! Pardon. Tout en empoignant sa baguette fermement, il s’approche doucement, dans son dos. Et puis d’un coup limpide et précis, il mit sa main devant sa bouche pour éviter les cris, et posa sa baguette sur sa gorge. D’une telle façon que le moindre faux pas ou geste brusque et elle finirait paralysée, voir tuée.

Oh oui mais avant il fallait jouer un peu avec elle… D’abord, comment s’appelait-elle ? Hum… Franchement aucune idée. Ethan avait besoin de lumière, d’un geste simple, il lança un Lumos maxima qui illumina le cimetière en entier. A présent il pouvait voir complètement son visage. Elle était jeune… Elle semblait perdue dans ses pensées, et l’attaque éclair qu’elle venait de subir n’avait surement pas arrangé les choses.

D’une voix calme il ajouta :

Ethan – « Comment t’appelles-tu ? »

Il aimait se sentiment de supériorité envers une tierce personne. Pas de chance pour cette pauvre femme qui n’avait rien demandé. Mais voilà, ce soir c’était elle qui était le jouet d’Ethan. Autant plus excitant qu’elle semblait vouloir se débattre. Owwie, un peu de difficulté.
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : November Hauswald, Dim 29 Jan - 17:42


Perdue dans ses pensées, November ne remarqua pas tout de suite qu'une autre personne se trouvait dans le cimetierre. Un silence s'installa. Pendant dix minutes qui lui parurent interminables, la jeune fille sanglota. Mais elle aut le sentiment que quelqun l'épiait. Soudain, tout se passa très vite. Une silhouette l'attrapa, mit sa main devant sa bouche et passa sa baguette sur sa gorge. Le souffle de November se coupa. Elle s'immobilisa. Surtout ne pas bouger. Hélàs, sa peur l'emportait sur sa raison. Elle se débatit mais se rendit compte lorsqu'elle sentit une horrible douleur à la gorge que tous ses efforts risquaient d'être dérisoires. La Gryffondor décida de ne pas bouger jusqu'à connaître l'identité de son aggresseur. Un voix masculine lui demanda :
- Comment t’appelles-tu ?
C'était donc un homme. Peut-être un mangemort. November répugnait à l'idée de révéler son prénom à un parfait inconnu qui, de plus, l'avait attaquée sauvagement. Cependant, il la tenait si fermement qu'elle préféra ne pas riposter. Il fallait qu'elle paraîsse docile, pour pouvoir lui assener un coup de pied dans le tibia ou dans un autre endroit sensible ( u-u )au moment ou il s'y attendrait le moins. De plus, cette position était assez inconfortable et November ne pensait qu'à soulager ses membres endoloris. Elle répondit avec docilité :
- N.. November.
La jeune fille devait avoir l'air ridicule dans cette position. En effet, elle n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Sa seule envie pressante était de lui envoyer un coup de poing dans la g**. Elle enchaina à contrecoeur :
- Que ... Qu'est ce que vous allez me faire ?
La peur était reconnaissable dans la voix de la jeune fille. Elle tremblait tant elle avait froid. ses mains, libres, glissèrent jusqu'à sa poche, là ou se trouvait sa baguette magique. Elle ferma les yeux, en priant pour que le jeune homme ne remarque pas ce geste furtif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Invité, Dim 29 Jan - 19:11


La peur voilà ce qui parcourait le corps de la jeune femme, et c’est ceci qui excitait énormément le jeune homme. Elle tremblait… Et un sentiment de pouvoir et d’adrénaline s’empara d’Ethan. A présent, il pouvait faire ce qu’il voulait d’elle. Lui faire subir tous les supplices qui lui feraient plaisir. Par quoi commencer hein ? Doloris ? Difindo ? Voir encore mieux, il pourrait discuter avec elle.

Discuter, il l’avait fait auparavant et ça n’avait pas été une franche réussite. Et puis à quoi bon faire souffrir la jeune femme hein ? Elle avait rien demandé à qui que ce soit… Il n’avait pas de vraies raisons. Et puis, finalement, alors qu’Ethan n’en attendait pas autant la jeune femme ajouta :

November – « N... November. Que ... Qu'est-ce que vous allez me faire ? »

Ah ben voilà elle aussi elle se posait la même question. Franchement aucune idée pour le moment. Mais dans un élan de bonté, il se décida tout de même… Aller, on va la laisser libre. Pour une fois. Il lâcha prise, et rangea sa baguette. Erreur ou non, il avait décidé d’être bon ce soir. Après tout, il venait de passer une excellente soirée alors pourquoi ne pas continuer sur cette belle lancée.

Tout en la laissant libre, il alla s’assoir sur une espèce de pierre, pas tombale hein on ne profane pas non plus, mais un gros rocher, et il posa alors ses fesses dessus. Un peu de repos, ça ne lui ferait que du bien. Tentant d’apaiser la situation, il lança à la jeune femme :

Ethan – « Enchanté. Moi c’est Ethan, tu viens faire quoi ici ? »

Question débile, qu’est-ce qu’on vient faire dans un cimetière. ‘Tin mais qui m’a coller ce boulet quoi… Enfin bon, faisons avec. Restait plus qu’à espérer qu’elle ne le prendrait pas trop mal et qu’ils pourraient discuter posément.
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : November Hauswald, Mer 1 Fév - 18:29


Enfin, il relacha son emprise et November put respirer correctement. Tout d'abord, ce fut l'étonnement qui frappa la jeune fille. Pourquoi son agresseur la libérait-il ? Elle se retourna d'un geste vif en croyant qu'il s'était enfui. La Gryffondor s'était trompée. Il avait pris place sur une pierre et il la fixaient avec intérêt. C'était un homme tout à fait banal, cheveux châtains, yeux noirs, cependant, il y avait dans son regard de la détermination et un calme à toute épreuve. Le visage de November prit une expression ahurie qui en aurait fait rire plus d'un. Voilà deux minutes qu'il l'attaquait sauvagement et il était maintenant assis sur une pierre, comme si de rien n'était. La jeune fille fit un pas en arrière, puis deux, puis trois. Quand soudain, elle s'arrêta net. L'inconnu venait de lui adresser la parole :
- Enchanté. Moi c’est Ethan, tu viens faire quoi ici ? »
Enchanté ? Il avait dit "enchanté" ! Evidemment, quoi de plus normal d'utiliser ce mot dans une conversation banale avec une personne amicale. Mais, dans un cimetière, au beau milieu de la nuit, les termes employés prenaient une toute autre forme. C'était sûr, cet homme était fou ! November continua d'avancer à reculons en essayant de faire le moins de bruit que possible. Mais elle s'arrêta. Après tout, pourquoi ne pas lui répondre ? November aimait le risque. Elle en prendrait un ce soir là, d'autant plus que le dénommé Ethan avait l'air d'avoir oublié ses envies de meurtres. Elle prit sa respiration et balbutia :
- Je ... Je viens voir ... la tombe de mes parents. Et .. Et vous ? »
Sa voix était encore fébrile. Evidemment, que pouvait-on faire de plus dans un cimetière ? Il faisait de plus en plus froid et l'on n'y voyait presque rien. November prononça : lumos. l'extremité de sa baguette magique s'illumina. *Et la lumière fut* pensa-t-elle. Puis, en attendant la réponse du jeune homme, elle s'assit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 16

 Cimetière de Godric's Hollow

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.