AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 3 sur 16
Cimetière de Godric's Hollow
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant
November Hauswald
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : November Hauswald, Mer 1 Fév 2012 - 18:29


Enfin, il relacha son emprise et November put respirer correctement. Tout d'abord, ce fut l'étonnement qui frappa la jeune fille. Pourquoi son agresseur la libérait-il ? Elle se retourna d'un geste vif en croyant qu'il s'était enfui. La Gryffondor s'était trompée. Il avait pris place sur une pierre et il la fixaient avec intérêt. C'était un homme tout à fait banal, cheveux châtains, yeux noirs, cependant, il y avait dans son regard de la détermination et un calme à toute épreuve. Le visage de November prit une expression ahurie qui en aurait fait rire plus d'un. Voilà deux minutes qu'il l'attaquait sauvagement et il était maintenant assis sur une pierre, comme si de rien n'était. La jeune fille fit un pas en arrière, puis deux, puis trois. Quand soudain, elle s'arrêta net. L'inconnu venait de lui adresser la parole :
- Enchanté. Moi c’est Ethan, tu viens faire quoi ici ? »
Enchanté ? Il avait dit "enchanté" ! Evidemment, quoi de plus normal d'utiliser ce mot dans une conversation banale avec une personne amicale. Mais, dans un cimetière, au beau milieu de la nuit, les termes employés prenaient une toute autre forme. C'était sûr, cet homme était fou ! November continua d'avancer à reculons en essayant de faire le moins de bruit que possible. Mais elle s'arrêta. Après tout, pourquoi ne pas lui répondre ? November aimait le risque. Elle en prendrait un ce soir là, d'autant plus que le dénommé Ethan avait l'air d'avoir oublié ses envies de meurtres. Elle prit sa respiration et balbutia :
- Je ... Je viens voir ... la tombe de mes parents. Et .. Et vous ? »
Sa voix était encore fébrile. Evidemment, que pouvait-on faire de plus dans un cimetière ? Il faisait de plus en plus froid et l'on n'y voyait presque rien. November prononça : lumos. l'extremité de sa baguette magique s'illumina. *Et la lumière fut* pensa-t-elle. Puis, en attendant la réponse du jeune homme, elle s'assit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Invité, Mer 1 Fév 2012 - 21:10


Elle devait le prendre pour un timbré, ou un fou, de toute manière c’est pareil et ce n’est pas loin d’être vrai. Mais c’est vrai que faire peur aux gens dans des lieux où ils ne s’y attendent pas, et ben ça n’a pas de prix. Pour tout le reste il y a MasterCard. Non mais vraiment, il avait dû lui faire peur. Mais maintenant le jeune homme était assis là sur une pierre, le regard un peu dans le vide.

Visiblement il ne semblait pas l’avoir effrayée plus que ça vu qu’elle ne faisait que quelques pas en arrière. Enfin quelques pas, c’est 5 ou 6 hein, pas non plus la traversée du cimetière en marche arrière. Mais ce qui embêtait le jeune homme c’est que November n’avait pas répondu à sa question, oulala, ne pas répondre c’est dangereux, très dangereux.

November – « Je ... Je viens voir ... la tombe de mes parents. Et... Et vous ? »

Ah mince, il lui avait fait tellement peur qu’elle en était au point de le vouvoyer… Zut, j’ai peut-être un peu trop abusé alors… Je m’en excuse. Elle lança un lumos pour tenter d’éclairer le cimetière. En vain, il était tellement grand et la lumière faible était tout juste suffisante pour qu’Ethan puisse distinguer son visage.

Ne voulant pas laisser cette ambiance quelque peu pesante et pas forcément très agréable pour engager la conversation. Que lui dire à cette jeune femme… Lui dire que ça l’amusait ce genre de chose il aurait droit à une belle baffe et qu’elle se tire illico. Scénario tout à fait compréhensible bien qu’elle avait tellement peur qu’elle n’aurait pas osé lui en mettre une. Il opta pour la gentillesse :

Ethan – « Oh moi, rien de spécial, il m’arrive de me promener ici, j’ai vu votre silhouette et j’ai eu un peu peur, donc veuillez m’excuser si ce comportement n’était pas adapté. Au fait, tu peux me tutoyer. »

Tandis qu’il était toujours assis sur sa pierre, il tripota sa baguette et lança cette fois-ci un Lumos maxima. Ah ben voilà, on y voyait déjà un peu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : November Hauswald, Sam 4 Fév 2012 - 10:24


Le jeune homme semblait confus. Peut-être s'était-il rendu compte qu'il lui avait fait peur. Très peur. November avait maintenant pris place sur une pierre, non-loin d'Ethan qui semblait absorbé dans ses pensées. Le regard vide, il fixait un objet sur le sol. Un long silence s'ensuivit. Et installa une atmosphère pesante dans la conversation. La jeune Gryffondor contempla son visage dont on ne pouvait aperçevoir qu'une partie. Il était neutre, sans expression particulière. Après tout, il était perdu dans ses pensées. Quelle autre expression aurait-il pu arborer !? Pour une fois, November ne regretta pas cette excursion dans le cimetière. Il était vrai qu'Ethan était un peu agressif. Cependant, elle avait si peu de temps pour discuter qu'elle acceptait chaque distraction avec plaisir. La nuit était calme. On apercevait au loin la lueur d'un réverbère qui clignotait. Même si l'atmosphère était fraîche, la jeune brune n'en ressentait rien. D'ailleurs, le dénommé Ethan avait du la prendre pour une gamine. En effet, il semblait plus agé qu'elle. D'autant plus que son léger problème d'alimentation qu'on appelait anorexie la rendait frêle et fragile. La jeune fille avait pourtant un caractère de battante. Elle n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, sauf quand il s'agissait de se faire attaquer sauvagement au beau milieu d'un cimetière.
- Oh moi, rien de spécial, il m’arrive de me promener ici, j’ai vu votre silhouette et j’ai eu un peu peur, donc veuillez m’excuser si ce comportement n’était pas adapté. Au fait, tu peux me tutoyer. »
November sourit. Le jeune homme voulait relancer la conversation sur un ton plus calme. Cependant, le fait de le tutoyer ne faisait pas partie de ses priorités ! La jeune fille avait beaucoup de mal à tutoyer les inconnus. Il était vrai qu'elle connaissait le prénom de son interlocuteur mais cela n'en faisait pas un ami de toujours à ses yeux. Quant à son comportement, il était déja excusé. En effet, Ethan venait de lancer un lumos maxima qui illumina tout le cimetière tout en éclairant son visage. A sa vue, November tressaillit. Il était magnifique. Outre ses beaux yeux noirs et ses cheveux châtains, il était d'une beauté ténébreuse. Même les anges les plus sages ne pourraient s'empêcher de tomber dans ses bras. Un ange noir. Elle répondit d'un ton assuré sans le quitter des yeux :
- Drôle d'endroit pour se promener tu ne crois pas ? Et, pour ce qui est du tutoyement, considère cela comme acquis !
Elle avait prononçé ces paroles avec une assurance qu'elle ne se connaissait pas. Un rire cristallin s'échappa de sa bouche. Elle la referma avec gêne. *Celui-là non plus je ne le connaissais pas !*. La Gryffondor se maudit interieurement d'être aussi impulsive et croisa les bras sans quitter le jeune brun du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Ridgaley
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Andrew Ridgaley, Lun 4 Juin 2012 - 22:11


Andrew marchait à pas lent vers le cimetière, c’était un endroit qui le rendait triste car ses parents y étaient enterrés. En général il y allait avec ses sœurs mais cette fois-ci il tenait à y aller seul car il n’aimait pas parler à ses parents quand ses sœurs étaient là. Oui il parlait à ses parents, même s’ils étaient morts, il aimait croire qu’ils pouvaient l’entendre là où ils étaient, ça le réconfortait de la perte brutal qu’il avait eue.

Il avait acheté un gros bouquet de rose blanche, c’était les préférés de sa mère alors même dans la mort il préférait lui faire plaisir. Il longea la longue allée remplit de tombe, c’était un endroit à la fois beau et triste car il y avait beaucoup de fleurs, c’était un endroit calme mais envahi par la mort.

Il se stop près d’une grand tombe où un portrait de ses parents étaient mis sur le côté, au milieu trônait une bougie qui brûlait sans fin avec des fleurs faner qu’il se débarrassa d’un coup de baguette. Il pose ses fleurs et essuie le cadre de ses parents qui étaient crasseux.

Aujourd’hui il faisait moche mais cela ne l’avait pas empêché de sortir, il portait son écharpe de Gryffondor ainsi qu’une veste qui lui tenait bien chaud. Son bonnet le protégeait du froid, le vent soufflait fort, il ne voulait pas tomber malade surtout quand les examens allaient bientôt commencer.

- Bonjour maman… Bonjour papa…

Andrew se mord la lèvre et regarde autour de lui pour vérifier si personne n’était là, il ne voulait pas qu’on le prenne pour un fou. Il s’assoit sur le rebord de la tombe qui était très grande car ses parents avaient été enterrés à deux, ensemble pour toujours se disait-il. Il regarde la photo de ses parents et sourit tristement.

- C’est dur sans vous… Heureusement qu’Elyse et Jodith sont là pour m’aider… Puis à Poudlard je me suis fait des amis, enfin je crois… Je discute avec quelques personnes donc c’est comme si nous l’étiez… N’est-ce pas ?


Il soupir doucement, il ne fallait pas qu’il s’attende à une réponse même s’il en mourrait d’envie, perdre ses deux parents étaient une épreuve difficile qu’Andrew avait de la peine à surmonter mais il faisait bonne figure, montrer aux autres qu’au fond de lui il était triste ne servait à rien.

- C’est bientôt les examens… je stresse un peu mais je suis bien les cours, j’espère que je vais réussir…
Revenir en haut Aller en bas
Jefferson Finnigan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Jefferson Finnigan, Mer 13 Juin 2012 - 20:32


Je marchais sous le froid mordant de l'hiver vers le cimetière de Godric's Hollow. J'étais frigorifié, mais en même temps quelle idée de venir en t-shirt sous la neige ! Je ne sentais plus mes pieds ni mes doigts, mais pourtant je continuais à avancer doucement, en prenant mon temps, vers la tombe de mes parents. J'avais beau dire que je n'avais pas besoin de leur tombe pour me souvenir d'eux, ils me manquaient terriblement et je ne pouvais m'empêcher de venir les voir.

Le vent agitait mes cheveux rouges vifs dans tous les sens et je dû m'enfouir le visage dans mon écharpe couleur Serpentard pour ne pas fermer les yeux. Après plusieurs minutes de marche, j'arriva devant le cimetière, presque enseveli sous la neige. Un triste silence régnait dans ce lieu de recueillement et je n'osais presque pas respirer de peur de le troubler. Je me dirigea a pas lents vers la tombe de mes parents quand je me stoppa brusquement. Quelqu'un se trouvait sur la tombe juste à côté.
Je n'arrivais pas à bien le distinguer à cause de la neige, mais je pouvais affirmer que c'était un élève de Poudlard, un Gryffondor aux vues de son écharpe. Il était assis sur le rebord de la tombe, qui était plutôt grande d'ailleurs. Plusieurs personnes devaient y être enterrées.

Génial, qu'allais-je faire maintenant ? Je n'allais pas partir d'ici sous prétexte qu'un Gryffondor était-là. C'était vraiment nul comme excuse, même si je n'appréciais pas trop les rouges et or. Et puis aujourd'hui, je n'avais pas du tout envie de jouer le gars méchant avec tout le monde, qui n'avait pas de coeur et qui se moquait des autres. Je décida donc de reprendre mon chemin tranquillement. Au fur et à mesure que j'avançais, j'entendais le Gryffondor parler. Il parlait à ses parents apparemment. Il leur racontait sa vie à Poudlard, de son stress vis-à-vis des examens. Pleins de remarque blessante me venaient à l'esprit, mais je n'arrivais pas à les faire sortir... Je n'en avais tout simplement pas la force.

Je continua mon chemin et arriva devant la tombe de mes parents. Je sortis ma baguette et prononça un
Orchideus à mi-voix, de façon à ne pas déranger le Gryffondor. Un grand bouquet d'iris blanches et rouges apparu alors, puis je me mis en position accroupie pour les déposer sur la tombe. Je me releva et ne pu m'empêcher de parler au Gryffondor.

- Ce sont tes parents ? Lui demandais-je la voix empreinte de tristesse.

Bien sûr que je le savais, bien sûr que je me mêlais de ce qui ne me regardait pas, mais aujourd'hui je me sentais vraiment fragile et il fallait que je parle à quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Ridgaley
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Andrew Ridgaley, Ven 15 Juin 2012 - 18:45


- Ce sont tes parents ?


Il se tait au son de la voix de l'inconnu et se retourne brusquement vers lui. Il avait peur que tu l’es entendu parler, peur de paraître ridicule aux yeux d’une personne qui ne pouvait pas comprendre son chagrin, ça faisait peut être des années que ses parents étaient morts, mais plus lui c’était toujours aussi douloureux et il avait besoin de discuter même s’il n’allait jamais avoir de réponse. Il ne s'attendait pas à avoir de la compagnie en ce lieu, c'était si déprimant que peu de gens venaient ici, ils laissaient leur proche à l'abandon, c'était compréhensible, après tout aller voir les morts ce n'était pas très réjouissant, ça rendait triste les gens. Mais, il se sentait obligé d'y aller, il ne pouvait pas les laisser seul même s'il savait que leur esprit n'était plus là.

Il regarde le jeune homme assez surpris, il portait un t-shirt alors qu'il neigeait, était-il suicidaire ? En tout cas s'il voulait mourir de froid il était dans l'endroit qu'il fallait. Il pensait à lui donner son écharpe mais il ne savait pas s'il allait se ramasser un vent ou si le jeune homme allait croire qu'il lui fait du charme alors que ce n'est pas le cas, non pas qu'il est homophobe, mais il n'était pas de ce bord-là. Il regarde la tombe de ses parents puis reporte son attention sur le jeune homme face à lui.

- Oui, ils sont morts il y a sept ans. Et toi, tu as quelqu'un ici ?


Il regarde autour de lui, la neige recouvrait les tombes, recouvrant les morts comme pour cacher le malheur qui s'est abattu sur ces gens. Il se gratte la nuque et regarde le garçon aux cheveux rouge, on le remarquait fort à cause de la neige autour de lui. Il se demandait s'il était un élève de Poudlard, rien sur lui n'indiquait qu'il en faisait partie, peut être venait-il de loin ? Comme il ne connaissait pas d'école ici, il faut dire qu'à part aller dans ce cimetière, il n'allait nulle part dans Godric's Hollow malgré que ce soit un bel endroit, son humeur après avoir rendu visite à ses parents étaient maussade donc à chaque fois tout ce qu'il veut faire c'est rentré.

- Au fait tu n'as pas froid comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Jefferson Finnigan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Jefferson Finnigan, Sam 16 Juin 2012 - 22:02


Il se tut puis se retourna brusquement vers moi. Il me dévisagea, l'air surpris puis reporta son attention sur la tombe. Enfin, il se retourna vers moi.

- Oui, ils sont morts il y a sept ans. Et toi, tu as quelqu'un ici ?

Encore une fois, j'avais plein de piques peu sympathiques que je mourais d'envie de lui sortir, mais je préféra m'abstenir.
Maintenant que je le distinguais plus clairement, je remarqua qu'il était moins grand que je ne pensais, en faite il était de taille moyenne. Il avait des cheveux bruns foncés plutôt courts et désordonnés ainsi que des yeux bruns foncés également, mais son iris droit avait néanmoins quelque chose de différent. Je regarda tristement la tombe de mes parents et lui répondit doucement.


- Mes parents aussi, ils sont morts il y a dix ans.

Je n'aimais pas parler d'eux, ça me rendait toujours horriblement triste. Ce jour-là avait été le plus terrible et le plus long de ma vie et chaque jour je ne pouvais m'empêcher d'y penser, c'est pour ça que je ne venais presque jamais au cimetière. Je sais bien que je devais vivre pour eux et que je devais punir ceux qui les avaient tués, mais il y a des moments où j'avais vraiment envie de tout laisser tomber. Je vis le jeune rouge et or regarder tout autour de lui puis me regarder en se grattant la nuque.

- Au fait tu n'as pas froid comme ça ?

Oui j'avais froid, même très très froid. Mais plutôt mourir que d'avouer que je frôlais l'hypothermie à un Gryffondor. Je me contenta de lui répondre simplement, l'air impassible.

- Non ça va, je ne suis pas très frileux... Je marqua une pause puis repris. Je m'appelle Jefferson Finnigan, et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Ridgaley
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Andrew Ridgaley, Dim 8 Juil 2012 - 20:58


- Mes parents aussi, ils sont morts il y a dix ans.


Il regarde le jeune homme qui devait comprendre la douleur d’Andrew, ils étaient morts à peu de temps d’intervalle. Il regarde de nouveau la tenue de l’inconnu face à lui et fourre ses mains dans ses poches pour les réchauffer, il avait vraiment très froid alors qu’il était bien couvert. Il niche son nez dans son écharpe.

- Non ça va, je ne suis pas très frileux. Je m'appelle Jefferson Finnigan, et toi ?


Il lève doucement un sourcil à la réponse du dénommé Jefferson. Pas très frileux ? Il devait carrément être immunisé contre le froid étant donné la température actuelle. Enfin soit, il n’allait pas s’éterniser sur ce petit détail. Il bouge un peu, histoire de ne pas devenir un glaçon, car il sentait à peine ses orteils, s’il restait ainsi il finira par les perdre !
- Moi c’est Andrew Ridgaley, j’aimerais bien dire enchanté, mais vu dans quelle circonstance on se rencontre… Tu viens souvent voir tes parents toi ? Moi j’évite à cause de la tristesse que cela m’afflige.


Il regarde la tombe de ses parents et essuie leur photo qui était un peu recouverte de neige. Il se relève et avance un peu, s’éloignant de la tombe, il regarde le jeune homme, se disant qu’il allait le suivre, il préférait discuter avec lui loin des morts, ça lui paraissait irrespectueux. Il regarde la sortie au loin, les grandes barrières métalliser étaient ouverte, il regarde Jefferson.

- Ca ne te dérange pas qu’on aille ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Jefferson Finnigan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Jefferson Finnigan, Dim 8 Juil 2012 - 22:23


Je vis le Gryffondor se blottir plus profondément dans ses vêtements puis hausser un sourcil à ma réponse. Je le comprend un peu, il devait sans-doute me prendre pour une bête curieuse qui ne craignait pas le froid. Machinalement, je souffla sur mes mains en espérant que ça les réchaufferaient un minimum.

- Moi c'est Andrew Ridgaley, j'aimerai bien dire enchanté, mais vu dans quelle circonstance on se rencontre... Tu viens souvent voir tes parents toi ? Moi j'évite à cause de la tristesse que cela m'afflige.

J'afficha une mine légèrement surprise. Il était comme moi et je le comprenais. Nous avions tous deux perdu nos parents lorsque nous étions enfants et cela nous avait grandement attristé. Je passa une main dans mes cheveux pour enlever la neige qui s'y était accroché puis resserra mon écharpe verte et argent.

- Oui c'est vrai que ce n'est pas très joyeux... Sinon c'est la première fois que je viens les voir, je n'ai même pas pu aller à leur enterrement, lui dis-je tristement. Mais je pense ne pas revenir très souvent... moi aussi ça me rend triste, ajoutais-je lentement.

Je vis Andrew essuyer la photo de ses parents puis se relever avant de s'éloigner de la tombe. Il leur ressemblait beaucoup. Il sembla regarder les barrières de métal puis me regarda.

- Ça ne te dérange pas qu'on aille ailleur ?

C'est vrai que je commençais à me sentir mal-à l'aise ici. Toutes ces tombes et cette atmosphère maussade me donnaient des idées noires et partir d'ici ne me ferai pas de mal. Je serra mes mains histoire de les désengourdir puis lui répondit doucement.

- Bonne idée, je ne suis pas à l'aise ici.

Je bougea mes jambes afin de les dégeler puis j'avanca lentement vers la sortie en me maudissant de ne pas voir penser à prendre ma cape.

FIN DU RP


Dernière édition par Jefferson Finnigan le Lun 27 Aoû 2012 - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Layla Adamson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Layla Adamson, Mar 17 Juil 2012 - 9:42


Layla avait les idées noires aujourd'hui elle avait marchée pendant au moins deux heures sans savoir où elle allait, ses pas l'avait menée au cimetière de Godric's Hollow c'était un endroit lugubre. Petite ses parents lui avaient parlés de certaines personnes enterrées ici pas toutes en bien certes. Elle vit des personnes pleurant sur les tombes d'être qui était cher a leurs coeur. Elle se demandait ce que ça faisait de perdre quelqu'un qu'on aime ça ne lui était jamais arrivé. En s'avançant dans le cimetière elle aperçut la tombe des Potter, la tombe était recouverte de fleur plus magnifique les unes que les autres.Elle se rappela le nombre de fois ou ses parents et amis parlés de ces deux personnes mortes par amour pour leurs fils le mot pathétique revenait souvent d'ailleurs. En ce moment précis elle pensa que jamais ses parents ce seraient sacrifiés pour elle elle était si peu importante a leurs yeux. Elle s'approcha de la tombe et vit une inscription "'Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort ". Layla resta sur cette tombe quelque heure en se posant plusieurs questions une seule revenait souvent *Qu'est-ce que ça fait de mourir ? * une question tellement absurde mais, qui envahissait ses pensées.Layla vit qui fallait qu'elle rentre à Poudlard alors elle se releva doucement et pris le chemin du retour en jetant un dernier regard sur cette tombe en marbre gris...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Invité, Sam 25 Aoû 2012 - 13:48


Morte.... Sa soeur, sa jumelle l'avait abandonné avant même qu'elles ne se rencontrent vraiment. Certes, elles s'étaient échangées des lettres depuis qu'Alicia avait découvert l'existence de sa jumelle, mais la voir en vrai, lui parler face à face aurait été le meilleur moyen pour solidifier les liens qui commençaient déjà à les unir. Mais voilà, tout était fini avant même d'avoir commencé.

Des nuages gris couvraient le ciel et rendaient cette journée encore plus triste pour la jeune femme. Elle regardait le cercueil être mis lentement en terre tandis qu'une espèce de prêtre souhaitait à Alicia de reposer en paix. Ce qui énervait encore plus Solange. On lui avait pris une part d'elle-même, on lui avait enlevé la seule qui aurait été capable de lui expliquer ce qu'il s'était véritablement passé depuis leur abandon à toutes deux, pourquoi une telle décision avait été prise par leur père... Oh, il y avait bien Actarius, mais Solange doutait réellement qu'il sache quelque chose. Après tout, Alicia lui avait bien écrit que tous deux avaient su leur lien de parenté par hasard.

Le cercueil venait de toucher terre et toutes les personnes présentes dans l'assemblée s'étaient approchées pour jeter des fleurs dans le trou noirâtre. Puis ils allaient faire leurs condoléances à la famille de la défunte.... Mais Solange n'ayant pas été présenté officiellement, elle était en retrait, loin d'une partie de SA famille. Au fond, cela aussi lui faisait mal. Car après tout, elle avait aimé sa soeur, depuis qu'elle connaissait son existence, elle faisait partie de cette famille, mais ignorée de tous...

Finalement, elle parvint devant le cercueil et lança la rose blanche qu'elle tenait à la main. Tout en regardant la fleur tomber, Solange pensait à la fin de sa soeur. Peu de choses avaient été dévoilé sur cette mort. Pourquoi avait-elle été attaqué par des Mangemorts ? Pourquoi y avait-il eu la mise en bière sans qu'on expose son cercueil à la vue de tous avant, comme le voulait la tradition ? Beaucoup de questions se bousculaient dans la tête de l'ancienne Serpentard. Mais une chose était certaine. Elle vengerait sa soeur. Ceux qui l'avaient tué le payerait, au centuple. L'Irlandaise serra les poings et releva la tête. Elle avait sous les yeux la pierre de sa soeur ainsi que les inscriptions qui lui rendait hommage :

Alicia Newman, née Rogue
23 février 2090 - 22 août 2124
Mère et soeur aimante, amie fidèle

- Je te jure de tout faire pour faire payer à tes meurtriers... Grande soeur...

Solange s'écarta après cette promesse, laissant le champ libre aux quelques "invités" restants. Elle n'en connaissait aucun et se faisait l'effet d'une étrangère dans un groupe qui paraissait soudé... Soupirant, la jeune femme resta là, à contempler la tombe de sa soeur qu'on recouvrait de terre, sans faire attention à ceux qui partaient et à ceux qui restaient à se recueillir sur la tombe de leur amie.


Dernière édition par Solange O'Riley le Jeu 30 Aoû 2012 - 23:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Invité, Sam 25 Aoû 2012 - 14:47


La brillance du soleil était presque indécente, pour une telle circonstance. En effet, qu’avait-il à étinceler de la sorte, alors que tous étaient réunis pour rendre hommage à leur amie, leur mère, leur sœur, leur femme… Alicia Newman. Peut-être était-ce tout simplement la belle brune qui, montée au ciel, tâchait de rallumer cette flamme qui s’était éteinte dans le cœur de tous ces proches qu’elle avait laissé derrière elle, beaucoup trop tôt…

Depuis le début de la cérémonie, Cliodhna s’était occupée du petit Henry et il n’avait pas quitté ses bras. C’était encore un bébé et jamais il n’aurait la chance de connaître la femme merveilleuse qu’était sa mère, les Mangemorts la lui avaient volée. En tant que marraine de l’enfant, la Gryffondor se devait de soutenir Septimus dans cette épreuve et il fallait dire qu’il avait du mal à s’en sortir avec ses quatre marmots… Ce rôle n’était pourtant pas facile pour elle, car malgré tous les efforts qu’elle faisait, elle avait beaucoup de mal avec le contact des jeunes enfants.

Lunettes noires masquant ses yeux rouges, la belle était vêtue d’une petite robe d’été émeraude. Elle n’était, certes, pas tout à fait de circonstance puisque la bienséance voulait que l’on s’habille de noir aux enterrements, mais c’était ce qu’elle avait trouvé de plus approprié pour l’occasion. En effet, il s’agissait d’une des seules robes qu’elle s’était offerte en présence d’Alicia, cette dernière n’ayant jamais partagé son goût pour le shopping. Il lui rappelait donc, en quelque sorte, l’un de leurs derniers moments de complicité et elle espérait que son amie la trouverait belle, de là où elle était…

Comme tous les autres invités, Cliodhna gagna le moment venu le trou dans lequel avait déjà été posé le cercueil de sa grande amie et y jeta deux fleurs : une pour elle et une pour Henry. Il s’agissait de deux roses rouges et à chacune d’entre elle était accrochée une photo ensorcelée. Pour la première, il s’agissait d’elle et Alicia riant aux éclats dans la bibliothèque du 23, Chemin de la Salamandre Grise (sous le regard désapprobateur d’une Lizzie, concentrée sur un livre de Médicomagie). La seconde étant tout simplement la première photo qui avait été prise de la jeune mère et de son plus jeune fils, encore à la maternité.

La simple évocation de ces souvenirs raviva les larmes de la pauvre Cliodhna qui s’était transformée en vraie fontaine depuis qu’Alicia avait succombé dans ses bras. C’est ainsi qu’elle eut beaucoup de difficulté à embrasser la famille de la défunte : Septimus, son mari, et les trois premiers : Declan, Tamara et Charis, désormais orphelins de mère, et puis Actarius, son frère retrouvé il y a peu. Elle en profita d’ailleurs pour laisser Henry à une vieille tante qui n'attendait que ça, ayant elle-même un petit quelque chose à faire qui lui demanderait toute son adresse…

Et de fait, maintenant que le trou avait été magicalement rebouché par les employés de cimetière et que la pierre funéraire avait été érigée, la jeune femme avait une petite touche personnelle à rajouter. Peu de gens connaissaient les raisons exactes du décès de la jeune Newman, mais Cliodhna faisait partie du cercle des privilégiés. Elle savait donc que sa rencontre avec les Mangemorts n’avait pas été un hasard et que, depuis bien des années maintenant, elle se battait aux côtés de l’Ordre du Phénix pour tâcher de préserver un semblant d’harmonie dans ce monde.

Vérifiant au préalable que personne ne prêtait attention à elle, la demoiselle à la robe verte s’avança donc de la pierre en dessous de laquelle reposait son amie et elle dégaina sa baguette. Elle prit alors une profonde inspiration, parce qu’elle avait à se concentrer et que ce n’était pas facile en étant gagnée de la sorte par ses émotions, et elle ajouta un petit symbole qui évoquait un phénix pour ceux qui savaient le lire et qui témoignerait à jamais de la bravoure de la défunte... C'était la moindre des choses.

Alicia NEWMAN, née ROGUE
23 février 2090 - 22 août 2124
Mère et sœur aimante, amie fidèle




Dernière édition par Cliodhna Quinn le Dim 29 Déc 2013 - 19:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Parker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Mésange azurée


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Lizzie Parker, Sam 25 Aoû 2012 - 19:59


Déposant une rose blanche sur le cercueil de la défunte avant que celle-ci ne soit définitivement mise en terre, Lizzie pleurait la perte d'Alicia Newman. Vêtue d'une simple robe noire et d'escarpins, ses cheveux attachés en un chignon tombant et coiffée d'un chapeau également noir, la jeune fille avait tenu à se faire élégante, afin de rendre un dernier hommage à sa soeur d'arme. Des lunettes noires cachaient ses terribles cernes que la sang-mêlé affichait depuis plusieurs jours. Depuis le décès de la Serpentard, elle n'avait que très peu dormi, enchainant insomnie sur insomnie, hantée à jamais par le souvenir et la vision de son visage éteint, de ses paupières closes, et de son corps inerte couvert de sang. Morte sous ses yeux ... Jamais elle n'oublierait, jamais...

Plus que tout Lizzie avait l'impression de revivre la perte de sa meilleure amie, Ruby Levinson, assassinée par les Mangemorts également. Une cicatrice qui ne s'était jamais refermée et qui aujourd'hui venait de se rouvrir, plus douloureuse, plus profonde, plus vivace ... C'était la première fois que la Phénix enterrait un camarade tombé au combat, et elle espérait que ce serait la dernière. L'Ordre, leurs idéaux ... Ils avaient choisi d'en faire parti, ils s'étaient engagés, ils avait accepté les risques que cette lutte encourrait, cela devait-il pour autant signifier qu'ils devaient endurer une telle souffrance ? Cela en valait-il vraiment la peine ?

Durant toute la cérémonie, Lizzie avait observé ses frères et soeurs d'arme, tous aussi attristés qu'elle, voire même plus pour certains. Il y avait également des amis, des anciens Phénix, et sa famille ... La bleue et bronze savait qu'Alicia avait un mari et des enfants, mais elle ne les avait jamais vu jusqu'à aujourd'hui. Elle s'était alors rendu compte que finalement elle connaissait à peine la verte et argent. Durant toutes ces années à l'avoir fréquenté, à s'être battue à ses côtés, elle ne pouvait que constater avec effroi qu'elle ne savait rien de cette femme, de son passé, de sa vie tout simplement. La sang-mêlé eut alors l'horrible impression d'être une étrangère, qui n'avait rien à faire ici. Ce genre de cérémonie était fait pour les proches du défunt non ? Alors pourquoi se trouvait-elle là ? Envahie par le chagrin, la sorcière avait l'esprit complètement troublé.

Réunis autour de la pierre tombale, chacun adressait un dernier adieu avant de repartir à leur petite vie. Les Phénix se consolaient les uns les autres comme une véritable famille, eux seuls connaissaient la terrible vérité sur les circonstances de la mort de la verte et argent. Bientôt il ne resta plus grand monde. Du coin de l'oeil, Lizzie avait remarqué qu'une jeune femme se tenait à l'écart du reste des personnes présentes, se demandant qui pouvait-elle bien être. Une pensée lui traversa alors l'esprit et l'ex-Serdaigle tenta de la chasser aussi vite qu'elle lui était venue. Ce pouvait-il que ce soit le mage noir qui l'avait torturé et mis fin à ses jours ? Se délectant de son oeuvre ? Mon dieu, pourquoi se mettait à penser à de telles choses ...

Horrifiée par ses propres pensées, Lizzie tourna alors la tête et jeta un oeil vers Cliodhna qui s'était penchée près de la pierre tombale. Vêtue d'une jolie robe verte, la jeune fille ne s'en trouva pas choquée. Au contraire, elle pensa que c'était là une façon personnelle de rendre hommage à Alicia de la part de son amie. Cette dernière avait été particulièrement affectée par cette perte, la franco-anglaise savait que les deux femmes avait toujours été assez proches après avoir longtemps été des ennemies. Une histoire dont elle ne connaissait pas les détails, encore quelque chose qu'elle ignorait à propos de la Serpentard ...

Choisissant de s'approcher de la rouge et or, Lizzie posa une main délicate sur son épaule, tentative vaine pour la réconforter, mais elle tenait à lui montrer qu'elle serait présente pour l'aider à surmonter cette épreuve et faire le deuil. Elle remarqua alors que l'Irlandaise venait d'y inscrire un petit symbole grâce à sa baguette magique. Elle reconnue là un Phénix gravé dans le marbre, et fut touchée par cette attention.

- C'est magnifique, murmura-t-elle. Elle aimera beaucoup, j'en suis sûre.

Oui, Alicia apprécierait certainement, ça ne faisait aucun doute. Une nouvelle larme roula sur la peau blafarde de Lizzie, un rayon de soleil perça alors les nuages et vient y déposer sa douce chaleur, comme une caresse. La co-gérante du Sanglier Rieur respira un grand coup, lui rappelant à quel point la vie était si précieuse et ne tenait qu'un à un fil. La bleue et bronze se rappela alors cette fameuse nuit à Loutry-Ste-Chaspoule. Elle se voyait encore dans le bunker, en train de parler à la verte et argent lorsque celle-ci se jeta sur elle et la plaqua au sol, lui permettant ainsi d'échapper à une boule de feu mortelle avant de se précipiter sans aucune hésitation dans la bataille, le regard féroce et déterminé. S'il y avait bien une image que la jeune fille souhaitait garder de sa soeur d'arme, c'était celle-ci, l'image d'une femme forte et combative, une femme d'exception qui ce soir là s'était sacrifiée pour protéger ceux qu'elle aimait ...

Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Kyara Blanchet, Dim 26 Aoû 2012 - 21:47


Était-ce raisonnable de s'attacher aux gens alors qu'à tout moment ils pouvaient vous être arrachés ? Kyara s'était posé la question durant tout le temps qu'avait duré la cérémonie mortuaire pour Alicia. Alicia, trente ans à peine etait morte en succombant à ses blessures faites par des mangemorts. Les yeux larmoyants, Kyara ferma alors les yeux tout en laissant les souvenirs de la terrible découverte refaire surface.

Mione, Edjin, Valens et Kyara venait tout juste de finir l'interrogatoire, la brune avait effacé la mémoire de la mangemorte avant de leur apprendre qu'ils n'avaient aucune nouvelles d'Alicia. Sans surprise, Valens avait mal réagit, mais Edjin et Kyara devinant sa réaction s'étaient tenus prêt et avaient immobilisés le jeune homme grâce à quelques sorts. Suite à cela, ils étaient donc remontés en compagnie de Mione afin de trouver les autres pour les prévenir. Toutes les personnes présentes au QG se trouvaient dans la cuisine, entourant un corps. Avalant sa salive, Kyara s'était frayé un passage avant de reconnaître Alicia, allonger sur le sol dans un piteux état. Au vu des larmes des autres Phénix, Kyara avait alors compris que c'était trop tard. Saisissant le bras d'Edjin, elle le lui avait serré sans pouvoir détacher son regard du corps sans vie. Cela n'était pas possible, elle ne voulait pas le croire, ça n'aurait dû être qu'une simple mission de routine rien de plus. Au prix d'un terrible effort, elle s'était alors arraché à la contemplation tout en secouant la tête. Elle ne voulait pas y croire. Faisant marche arrière, Kyara avait alors tiré Edjin avec elle prévenant les autres qu'ils allaient se débarrasser de la mangemorte.

Leur mission n'était en effet pas totalement terminée et sur le coup, cela avait été une bonne alternative pour Kyara de penser à autre chose au moins l'espace de quelques minutes encore. Ne pas croire à la réalité, penser que c'était un rêve, ne pas prendre conscience que plus jamais elle ne parlerait avec Alicia, plus jamais elle ne la croiserait dans l'Ordre ... Fermant son coeur à double tour, la jeune femme avait réussi à tenir le temps de déposer la mangemorte. Lorsqu'elle avait transplaner avec Edjin pour revenir au QG, elle avait craqué et s'était effondré en larme dans les bras de son frère d'arme qui avait pourtant été pénible quelques minutes plus tôt.

Prenant une inspiration, la jeune femme ouvrit les yeux retournant au présent. Sentant une légère pression sur son avant bras, elle leva alors les yeux et croisa le regard triste d'Edjin. Les deux phénix s'étaient pas mal rapprochés durant cette terrible épreuve et avaient ensemble laissé libre cours à leur chagrin avant de tenter de se remonter le moral. Le blond était l'incarnation du frère qu'elle aurait toujours rêvé d'avoir. Ils étaient d'ailleurs venus tous les deux à l'enterrement. Elégamment vêtu son camarade était passé la prendre chez elle avant de transplaner directement ici. C'était toujours plus facile de supporter une perte à plusieurs que tout seul dans son coin. Hochant la tête, elle avança alors suivant la file de personnes déposant des fleurs sur la tombe.

En venant, Kyara s'était promis de ne pas pleurer, d'être forte en somme. Elle n'avait pas tenu longtemps avant que les larmes ne se mettent à couler sans vouloir s'arrêter. C'était pour cela qu'elle avait passé la moitié de la cérémonie, la tête appuyée sur le bras d'Edjin qui lui faisait office de mouchoir pour la journée. Relevant ses lunettes noires, la jeune femme s'essuya une énieme fois les yeux avant de décider de ranger la paire dans son sac. Elle en avait marre de devoir les enlever et les remettre toutes les trente secondes. Tout en avançant d'un nouveau pas, elle lissa sa robe noire qui lui arrivait aux genoux avant d'arriver devant la tombe de son ancienne entraîneuse. Fermant les yeux Kyara murmura une courte prière lui souhaitant une meilleure vie de l'autre côté avant de déposer une couronne de fleurs qu'elle avait enfilée sur son bras et de laisser la place à Edjin.

Se mettant sur le côté, elle regarda alors les autres personnes présentes en attendant son ami. Elle reconnaissait quelques têtes parmi la foule de personnes étant venue rendre un dernier hommage à Alicia Newman. Parmi toutes ses personnes, une attira l'attention de Kyara. C'était une femme qui se tenait en retrait, comme si elle ne voulait pas qu'on la repère, ou ne voulait pas s'approcher plus. Fronçant les sourcils, la brune se demanda alors qui cela pouvait bien être, de loin on aurait dit Alicia, sauf que la couleur de cheveux ne correspondait pas. Était-ce elle ? Son fantôme ? Non ... un fantôme ne serait pas aussi consistant ... Alors qui cela pouvait-il bien être ? Se mordillant légèrement la lèvre, Kyara regardait songeuse la jeune femme lorsqu'Edjin la rejoignit, alors qu'il ouvrait la bouche pour lui parler, elle le prit de court.

- Tu as vu là-bas, il y a une femme seule. Tu ne trouves pas qu'elle lui donne des airs ?

Jetant à peine un coup d'oeil à ladite femme, Edjin adressa un regard compatissant à Kyara avant de la prendre par l'épaule.

- Je sais que c'est dur à admettre, mais il faut que tu te fasses à l'idée Kyara, elle est morte, oui il y a une femme là-bas et oui elle lui donne des airs, mais dis toi juste que cela doit être quelqu'un de sa famille. Ne te fais pas de mal en cherchant l'espoir que de la revoir revenir parmi nous .... Allez viens, on va rejoindre les autres.

Suite aux paroles du jeune homme, Kyara baissa la tête avant de se laisser guider et de rejoindre Lizzie et Clio qui se tenaient devant la tombe de la défunte. Alors que Lizzie était vêtue d'une jolie robe noire, Clio elle ne s'était pas soumise à la tradition voulant de mettre du noir aux enterrements et portait une robe verte. Après tout pourquoi pas ? Si elle était bien ainsi c'était elle qui voyait. Adressant un hochement de tête à ses camarades, Kyara regarda alors la tombe avant de repérer un petit Phénix qui avait été gravé. Un petit sourire apparut alors sur les lèvres de la jeune femme en songeant que c'était là le plus beau des hommages pour Alicia, puisse t-elle être à présent en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Edjin
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Légilimens
Occlumens


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Edjin, Lun 27 Aoû 2012 - 11:09


Edjin aurait préféré être partout plutôt qu'en ce lieu funeste. Loin de lui l'idée de ne pas vouloir rendre un dernier hommage à feu Alicia Newman qu'il appréciait énormément, mais il ne souhaitait toujours pas se rendre à l'évidence que cette dernière était définitivement décédée. En l'apprenant, le jeune blond n'avait pas voulu y croire, il s'était voilé la face en se disant que la jeune femme était une des Phénix les plus redoutables et qu'elle ne pouvait pas périr lors d'un combat contre des Mangemorts. Le blondinet se sentait presque coupable de cette mort, se rappelant que durant le combat à Loutry-Ste-Chaspoule il avait envoyé malgré lui un Diffindo sur l'ancienne Serpentarde, étant victime de légilimancie ou du sortilège de l'Imperium. C'était certes parce qu'il était complètement désespéré et chagriné à l'idée de voir sa soeur d'armes morte qu'il avait des pensées incohérentes comme celle-ci. Ses pensées divergeant peu à peu, l'ancien Gryffondor se concentra sur le monde qui l'entourait.

Beaucoup de personnes étaient venus rendre ce dernier hommage à Alicia : Il y avait bien évidemment des membres de l'Ordre du Phénix, mais aussi d'autres gens inconnus d'Edjin. Il fallait dire qu'il ne connaissait pas particulièrement la défunte, bien qu'il partageait une relation amicale avec elle, mais il était tout de même surpris de voir autant d'inconnus à cet enterrement. Kyara tira alors le jeune blond en direction de l'endroit où reposait à présent la Phénix, l'arrêtant à sa contemplation des personnes présentes. Une fois arrivé devant la tombe, le blondinet se résigna enfin à l'idée que l'ancienne Serpentarde était véritablement morte. Il lança alors sa rose blanche en refoulant ses larmes qui montaient précipitamment à ses yeux, tandis que Kyara, elle, n'avait en aucun cas essayé de s'arrêter de pleurer, prenant la chemise noire de l'ancien Gryffondor pour un mouchoir. Ce dernier n'en avait d'ailleurs pas tenu rigueur, essayant plutôt de consoler son amie qui était des plus chagrinées.

Suivant cette dernière, le jeune Phénix se mit sur le côté, laissant les autres personnes présentes laisser des fleurs sur la tombe de la défunte. Cette ambiance funeste était aussi difficile à supporter que la mort d'Alicia qui avait été une épreuve et une prise de conscience incroyable de la part d'Edjin. Il avait enfin compris que son appartenance à l'Ordre du Phénix était extrêmement dangereuse, mais évidemment il avait été assez bête pour ne le comprendre que récemment, lorsqu'Alicia perdit la vie. Tandis que le jeune blond pensait aux peu de moments qu'il avait partagés avec l'ancienne Serpentarde, Kyara lui demanda :

    - Tu as vu là-bas, il y a une femme seule. Tu ne trouves pas qu'elle lui donne des airs ?

Le blondinet regarda dans la direction qu'indiquait sa soeur d'armes, tandis qu'il remarquait une femme blonde ayant environ la trentaine. Il était vrai que, malgré que leurs cheveux n'étaient pas du tout de la même couleur, cette femme et Alicia avaient quelques airs de ressemblance, si l'on y regardait pas de trop près. Se tournant vers Kyara, l'ancien Gryffondor comprit alors où voulait en venir cette dernière. Elle espérait certainement que la jeune femme blond soit Alicia Newman et que cette dernière ne soit jamais morte. Le jeune Phénix l'espérait aussi, tout le monde l'espérait sûrement, mais il ne fallait pas se voiler la face et croire en des choses dont l'improbabilité était extrême. Compatissant, il répondit alors :

    - Je sais que c'est dur à admettre, mais il faut que tu te fasses à l'idée Kyara, elle est morte, oui il y a une femme là-bas et oui elle lui donne des airs, mais dis toi juste que cela doit être quelqu'un de sa famille. Ne te fais pas de mal en cherchant l'espoir que de la revoir revenir parmi nous .... Allez viens, on va rejoindre les autres.

Puis ils rejoignirent Clio et Lizzie qui se trouvaient près de la tombe. Lizzie était habillée conventionnellement, tandis que Cliodhna était tout l'inverse, habillée d'une robe verte qui lui seyait à merveille. Tandis que les quatre Phénix admiraient la gravure de la Gryffondor sur la pierre tombale, Edjin passa un bras autour de l'épaule de Kyara et lui prit sa main en la serrant fort, dans l'espoir d'y trouver un semblant de réconfort, alors que de l'eau perlait légèrement ses yeux. Il espérait maintenant qu'Alicia allait reposer en paix là-haut, où elle allait certainement veiller sur ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
Keira
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage
Animagus : Écureuil roux


Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Keira, Lun 27 Aoû 2012 - 13:28



La douleur, la peine, les larmes. Tout recommençait à nouveau, tel un cercle vicieux dont la sorcière ne pouvait se défaire. A croire, que la mort la poursuivait partout, Keira avait déjà perdu bon nombre de personne dans sa vie, tout récemment Eléonore avait décidé de partir elle aussi, d'en finir pour de bon. Pas remise de la disparition de sa sœur, la sorcière devait maintenant affronter celle d'Alicia Newman. Bien qu'elle n'avait jamais apprit à connaître personnellement la jeune femme, des liens s'étaient tissés entre elles. Toutes les deux s'étaient retrouvées de nombreuses fois à Ste Mangouste, et au fil du temps l'ex serdaigle était devenue la Médicomage attitrée de la brune. Elle avait même fini par mettre au monde le dernier de ses enfants qui se trouvaient à présent orphelin de mère.

Pire que la douleur, c'était le sentiment d'échec et d'inutilité qui avait envahit Keira. Comment elle, la Chef des Médicomages avait-elle pu si lamentablement échouer ? Elle n'avait rien pu faire face au corps inerte de sa sœur d'arme. Cet échec cuisant résonnait dans tout son corps entier, faisant trembler ses membres... Il était rare de ne pas parvenir à sauver un sorcier, mais la demoiselle était arrivée trop tard. Les blessures infligées à Alicia par les Mangemorts s'étaient révélées bien trop importantes pour qu'on puisse y faire quoique ce soit. Au grand désespoir de la Médicomage...

Simplement en repensant à l'instant où elle avait réalisé qu'elle ne pourrait rien pour Alicia, la jolie brune ne put retenir quelques larmes. Devant elle se dressait la fosse dans laquelle sa sœur d'arme allait être enterré, un petit groupe de personne dont les Phénix s'étaient réunis pour accorder un dernière hommage à leur amie. Il y avait également des personnes totalement inconnu à la sorcière, certainement de la famille qui devait être dévastée par la perdre soudaine de leur parente.
Cette perte brutale ramenait Keira face à la dure réalité de son combat. Alicia avait tout risqué pour les Phénix, à tel point qu'elle en avait perdu la vie... Combien d'autres devraient tombé avant qu'ils ne parviennent à leur but ? Combien de vie innocentes seraient ainsi sacrifiées ?

Soupirant, la sorcière replaça une mèche de ses cheveux avant de s'avancer vers le cercueil d'Alicia afin de lui faire ses adieux. Elle lâcha la rose blanche qu'elle tenait depuis le début de la cérémonie, celle ci virevolta un instant avant de finir se déposer sur le cercueil. Quelque minutes plus tard, la mise en terre eut lieu dans un silence de plomb, chacun se recueillant pour leur amie disparut. Les Phénix s'étaient réunis autour de la pierre tombale Kyara et Edjin était serré l'un contre l'autre, et si l'heure n'avait pas été sombre, Keira se serait sûrement demandé si il n'y avait pas anguille sous roche entre ces deux là. Cliodhna vêtue d'une robe émeraude avait ajouté sa touche à la gravure de la pierre tombale soutenue par Lizzie qui approuvait cette initiative.

La sorcière eut tout juste la force de leur sourire faiblement. Elle tentait tant bien que mal de contenir son chagrin, mais elle ne put retenir quelques perles salées qui vinrent roulées sur son doux visage. Ce lieu ne pouvait que lui rappeler la mort douloureuse d'Eléonore qui était loin d'être oublié de son coté, sa peine était double aujourd'hui...
Entourée de ses frères et sœurs d'armes, la brunette resta silencieuse n'ayant pas la force de s'exprimer pour le moment. Sa gorgée était trop serrée pour qu'elle puisse prononcer un seule mot, et si par malheur elle venait à ouvrir la bouche, elle était à peu près sure de finir en larmes, elle choisit donc de se taire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cimetière de Godric's Hollow

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 16

 Cimetière de Godric's Hollow

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.