AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 6 sur 19
Parc de Godric's Hollow
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 19  Suivant
Ailyne Lawson
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Ailyne Lawson, Mer 11 Juil 2012 - 14:42


Les deux sœurs Lawson flannaient dans les rues de Godric's Hollow en attendant le petit d'ami d'All'. Ailyne avait tenu à l'accompagner pour le rencontrer. Matthew, voilà son prénom. Les deux sœurs bavardaient tranquillement, depuis qu'Ally avait quitté Poudlard, elles se voyaient beaucoup moins.
Il faisait très chaud et la jeune Poufsouffle était habillé d'une tenue moldue assez jolie, elle voulait faire bon impression au petit copain d'Ally. Matthew arriva, vêtu d'une chemine blanche et d'un pantalon noir, ce sorcier avait une allure très classe. Après s'être présenté, Ailyne prit sa grande soeur dans ses bras, adressa un petit coucou à Matthew et partit, son sac en bandoulière sur l'épaule.

Elle devait prendre le train pour rentrer chez elle, mais il lui restait beaucoup de temps avant que celui-ci n'arrive en gare, la jaune et noire se décida donc à se balader dans le parc. Les oiseaux chantaient et l'endroit était magnifique. Ailyne pensait à sa rentrée à Poudlard, elle espérait se faire de nouveaux amis, c'était aussi l'année où elle allait passer ses BUSE et elle était un peu stressé à l'idée de rater cet examen. Mais bon, il y avait encore du temps.
Des jeunes riaient et s'amusait un peu partout et devant elle, une jeune fille qui devait avoir un peu près son âge semblait irriter.
*Mieux vaut ne pas se frotter à elle*
Observant ce lieu où elle n'avait jamais mis les pieds, Ailyne se prit le pied dans un pavé et s'écroula littéralement sur la jeune fille. 'Lyne ramassait ses affaires, quand elle vit que sa baguette était tombée elle aussi, elle se précipita pour la ramasser, tout en se confondant en excuses. Elle était si maladroite ! En son for intérieur, Ailyne espéra que l'adolescente n'est pas vu les titres de ses livres et sa baguette -si c'était une moldue-, et qu'elle excuserait sa maladresse.

"Oh ! Excuse-moi ! Je suis vraiment désolée ! Je n'avais pas vu ! Je... ! Pardon ! Pardon ! Je suis tellement maladroite ! Ça va, rien de casser ?"

Ailyne était pétrifié, les yeux de la fille semblait lancé des éclairs, elle se leva, priant pour qu'elle n'ait pas d'ennuis... Elle détestait en avoir. Dans quel pétrin s'était-elle fourré ?
Ailyne observa sa tenue vestimentaire pour savoir si c'était une sorcière. Elle avait une robe marron à col. C'était un style assez particulier, mais Ailyne ne jugeait pas. Reprenant ses esprits, elle continua à s'excuser...
Revenir en haut Aller en bas
Katerina Kurdanov
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Katerina Kurdanov, Mer 11 Juil 2012 - 19:30


A peine Sandara avait-elle eu le temps de se retourner pour rentrer qu'elle se trouva cul a terre, et une fille se répandant en excuse devant elle. Elle venait d'être bousculée par celle-ci, Sandara se leva brusquement et se dépoussiéra, elle allait s'énerver contre la jeune fille mais se stoppa net. Elle l'observa, la fille était brune, elle devait avoir pas loin de 15 ou 16 ans et n'étais pas vétue comme une sorcière. Et si c'était une moldue ? Sandara fit brusquement deux pas en arrière, elle venait de se faire toucher par une moldue. Soudainement elle se senti sale, si ses parents le découvraient ils la plongeraient certainement dans un chaudron de potion nettoyante, la même potion qu'utilisent les bonnes pour nettoyer sa maison.

"Oh ! Excuse-moi ! Je suis vraiment désolée ! Je n'avais pas vu ! Je... ! Pardon ! Pardon ! Je suis tellement maladroite ! Ça va, rien de casser ?"

Sandara était sur ses garde, prête a partir en courant. C'est comme si elle était face a un virus qu'elle risquait d'attraper. Mais curieusement elle observait la "moldue". D'ailleurs, celle-ci était par terre en train de ramasser les affaires qu'elle avait fait tomber, plusieurs livres étaient éparpillés aux pieds de Dara, la moldue en ramassa un et croisant le regard de Dara elle se jeta sur un morceau de bois pour vite le ranger. Attendez, un MORCEAU DE BOIS ?! Non, Dara connaissait bien ce genre de morceau de bois, c'était une sorcière. La serpentard jeta un regard sur un des livre éparpillé, sur l'un d'eux était écrit "Soins aux Créatures Magiques". La maladroite était donc une sorcière, Sandara eu alors un soupir de soulagement, elle n'avait pas été touchée par une moldue.

"-Tu me demande si je n'ai rien de cassé ?! Tu rigole j'espère! Tu te prends pour le Sinistros a mettre la vie des autres en danger comme ça ? Regarde ma cheville! Elle est toute bleu!"

Et voila, comme a son habitude Sandara en rajoutai, pas pour se faire plaindre, mais plutôt pour se moquer des autres et la en l'occurence c'est de cette fille qu'elle se moquait.

"-Et puis t'es qui toi ?"

Autant savoir a qui on s'attaque n'est-ce pas ? La serpentard toisait la pauvre file du regard, la suite dépendrais de la réponse de la petite brune, mais aussi son statut social ferais pencher la balance en sa faveur, ou le contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Ailyne Lawson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Ailyne Lawson, Jeu 12 Juil 2012 - 19:02


Ailyne se sentait idiote et atrocement coupable. Elle passa sa main dans ses cheveux chatains, tout en continuant à s'excuser de manière plus ou moins compréhensible. La jeune adolescente devant elle se leva brusquement et toisa la Poufsouffle d'un regard haineux, et puis ce fut comme si le monde de l'ado s'écroulait, comme si elle avait fait quelques choses de terriblement mal et qu'elle serait punie, pourtant c'était Aily' qui était la cause de ce désastre.
Elle regarda la jaune et noire ramasser ses affaires et eut un soupir de soulagement ce qui intrigua fortement la petite Lawson.

"-Tu me demande si je n'ai rien de cassé ?! Tu rigole j'espère! Tu te prends pour le Sinistros a mettre la vie des autres en danger comme ça ? Regarde ma cheville! Elle est toute bleu!"

C'était donc une sorcière. Aucun moldu n’emploierait le mot "Sinistros". Bien sur la sorcière exagérait sa cheville n'avait qu'un petit bleu et Ailyne ne mettait pas les gens en danger... Ou peut-être que si. Même si la sorcière abusait largement, Lyne voulait à tout prix se faire pardonner. Elle voulut prendre la parole mais la jeune fille la coupa :

"- Et puis t'es qui toi ?
- Je suis Ailyne Lawson, je suis à Poufsouffle à Poudlard. Et toi ?"


Elle espérait ne pas en avoir trop dit. Et ci c'était une moldue, déguisée, et qui avait trouver des mots dans un livre de mythologie ou un autre livre du même genre. Elle observa la réaction de la jeune fille. Elle ne semblait pas troubler par ces propos, c'était bon signe.

"- Je suis encore désolé pour cet incident comment je peux me faire pardonner ?"


Elle attendit la réponse, la tête basse, comme pour montrer tous les remords qu'elle avait. Dans son esprit quoi qu'il se passe c'était toujours sa faute, et elle essayait toujours de se faire pardonner. Mais il ne lui traversait jamais l'esprit que certaine personne profitait de sa gentillesse. Pas qu'elle soit naïve au contraire. Mais elle ne voyait justement aucun mal à prendre la gentillesse qu'on donnait.

Revenir en haut Aller en bas
Katerina Kurdanov
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Katerina Kurdanov, Sam 14 Juil 2012 - 12:28


Sandara regardait méchamment l'autre fille, tient d'ailleurs elle avait tilté quand la Serpentard avait employé le mot Sinistros. La prenait-elle pour une moldue ? Impossible car Dara était habillée en sorcière, elle n'avait juste pas sa grande robe de sorciers mais quand même elle n'était pas vêtue comme une vulgaire moldu. En revanche l'autre était vraiment vêtue de façon originale, et Sandara n'avait vue ce genre de vêtement que sur des Sorciers nés moldus, elle les avait vu en allant prendre le Poudlard Express.

"- Je suis Ailyne Lawson, je suis à Poufsouffle à Poudlard. Et toi ?"

C'était donc une petite Pouffy, Sandara voyait les poufsoufles comme des petits Boursoufs, des petites choses toutes douces dont elle ne craignait rien. Elle ne les voyait d'ailleurs même pas quand elle les croisait dans Poudlard, ils étaient tellement sans importance à ses yeux. Quoique, cette Poufsoufle savait attirer l'attention sur elle. Se jeter sur les gens comme ça... Elle ne devait pas être un sang pur, elle n'avait pas cette classe naturelle, un sang pur ne tomberait pas sur n'importe qui et surtout il n'aurait pas des grimoires d'occasion. Car oui Sandara avait remarqué que Mlle Ailyne possédait des grimoires d'occasions, elle n'osait d'ailleurs même pas imaginer son uniforme de Poudlard qui devait lui aussi être de seconde main. Dara s'éclaircit la gorge et pris cet air impérial qui pouvait parfois tapper sur les nerfs.

"- Je suis Sandara Hell, elève en 4e année a Poudlard, je suis une Serpentard. Je ne te dirais pas enchantée, car je suis... Désenchantée on va dire, de tomber sur toi ou plutôt que tu sois tombée sur moi..."

La Poufsoufle regardait bizarrement Dara, a quoi elle s'attendait ? Ou plutôt a quoi pensait-elle. Puis d'un coup elle changea d'expression et se fit toute petite, elle baissa la tête et eu un air d'enterrement. Quellle étrange petite chose, elle se comportait comme l'elfe de maison de la famille Hell, Lloyd, il se comportait toujours comme ça, il se promenait tete basse, Dara ne voyait jamais ses yeux. C'est comme si il s'attendait a ce qu'on le martyrise alors qu'on l'avait bizarrement toujours bien traité.

"- Je suis encore désolé pour cet incident comment je peux me faire pardonner ?"

Se faire pardonner ? C'était une blague, la Serpentard ne pardonnait jamais a qui que ce soit. A vrai dire elle avait envie de se jouer d'elle parce que sa journée chez sa grosse Tante ne s'annonçait pas bien du tout. Ailyne allait être son attraction de l'aprés midi. Et puisqu'elle se comportait comme un Elfe de maison, autant en devenir un.

"- Tu veux te faire pardonner ? Alors prouve le. Tu vois ma cheville tuméfiée ? Regarde la bien parce que dans 5minutes si elle est encore dans cet état c'est ta tête qui deviendra toute bleue! Tu m'as bien compris ? Alors fais disparaite ce bleu, tout desuite!"

Sandara avait parlé de la même manière que sa mère, c'était un chuchotement sec et sévère. Pas la peine d'hausser la voix puisqu'elle arrivait a crier en chuchotant, paradoxal non ? Mais c'était un de ses talents caché.
Revenir en haut Aller en bas
Ailyne Lawson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Ailyne Lawson, Sam 14 Juil 2012 - 17:52


Après qu'Ailyne ait fini de se présenter, l'adolescente la regarda d'un supérieur, comme si elle était une chose peu fréquentable, ce qui énerva particulièrement Ailyne qui ne laissa rien paraître. Elle s'était déjà assez fourré dans les ennuis avec cette fille au regard hautain. La blonde se présenta à son tour :

"- Je suis Sandara Hell, élève en 4e année à Poudlard, je suis une Serpentard. Je ne te dirais pas enchantée, car je suis... Désenchantée on va dire, de tomber sur toi ou plutôt que tu sois tombée sur moi..."

Ailyne eut un regard surpris. Mais pour qui se prenait-elle ?! Ailyne n'avait pas fait exprès et c'était excuser plus d'une fois. Si Ailyne détestait les serpentards elle aurait sûrement trouver ça normal que Dara lui parle comme ça, mais ce n'était pas le cas.
Elle se bornait à croire que tout le monde avait sa part de lumière et que l'amitié entre les maisons pouvait exister. Bien sur, Sandara irritait Ailyne, c'était un don chez elle, car la petite Lawson s'énervait rarement. Mais Ailyne baissa la tête. Oui elle était désolée, oui elle s'en voulait, et oui elle voulait se faire pardonner.

"- Je suis encore désolé pour cet incident comment je peux me faire pardonner ?"
"- Tu veux te faire pardonner ? Alors prouve-le. Tu vois ma cheville tuméfiée ? Regarde la bien parce que dans 5minutes si elle est encore dans cet état c'est ta tête qui deviendra toute bleue ! Tu m'as bien compris ? Alors fais disparaitre ce bleu, tout de suite!"

Ailyne était abasourdie. Elle releva la tête et la regarda de son regard de sorcière sure d'elle. Elle était peut-être maladroite mais elle n'était pas une esclave. Elle voyait bien que son interlocutrice prenait un malin plaisir à faire d'elle un elfe de maison. Elle fouilla dans son sac.
Aily' aussi était bien décidé à se moquer d'elle. Apparemment la serpentard semblait être révulsé par les moldus. Et apparemment, Ailyne n'avait plus envie d'être toute soumise par Sandara. Pourtant elle garda sa gentillesse et répliqua :

"- Si c'est ce que tu souhaites."


Elle lui sourit et sortit de son sac sa baume et son rouleau de bandage que sa mère lui obligeait à amener partout où elle allait. Il faut dire que ça lui servait beaucoup, et dans ces moments là, elle était heureuse que sa mère la force à les prendre. Tout ça était bien sur moldu, mais Sandara n'avait pas précisé de quelle façon il fallait le faire. En son for intérieur, Ailyne espéra que Sandara ne prenne pas mal. Elle regarda la serpentard, en quête d'un regard qui lui indiquerait si elle pouvait continuer mais elle n'y trouva que de l'incompréhension. Seulement quelques secondes c'était écouler depuis la dernière fois qu'elle avait pris la parole alors elle ajouta :

"- Si tu le permets, je peux te mettre ça."


Elle n'attendit pas vraiment sa réponse, s'accroupit et lui appliqua la baume. En deux minutes seulement le bleu avait disparu dans presque sa totalité. Elle se releva et la regarda avec un grand sourire.

" Si tu veux, tu peux mettre le bandage, comme ça, les gens sauront qu'une pauvre fille, maladroite comme pas deux, t'es tombé dessus !"

S'ensuivit le rire cristallin et mélodieux d'Ailyne. Elle regarda au plus profond des yeux de Sandara.
*Les yeux sont les portes de l'âme*
En les scrutant plus intensément, La poufsouffle sut, et elle était certaine de ne pas se tromper, que derrière cette façade de parfaite serpentard -et surtout de parfaite garce- se cachait quelqu'un de sensible avec une fragilité, quelqu'un de bien. Alors Lyne lui sourit, un sourire bienveillant, un sourire qui voulait dire pardon, un sourire qui savait, mais surtout, surtout, un sourire d'amie.
Revenir en haut Aller en bas
Katerina Kurdanov
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Katerina Kurdanov, Lun 16 Juil 2012 - 17:20


"- Si c'est ce que tu souhaites."

Sandara eu un rire, un peu rire, c'était son petit rire de dominatrice parfaite. Elle croisa les bras et regarda en l'air, elle se demandais bien comment la Poufsoufle pouvait faire pour que le bleu disparaisse alors qu'elle ne pouvait pas utiliser la magie en dehors de l'école, surtout qu'il n'y avait aucun sorcier adulte dans la coin. Et si elle jetais quand même un sort parce qu'elle avait peur de Sandara ? Humm s'attirer des ennuis pour suffire aux besoin de la Miss Serpentard, voila quelque chose qui lui plaisait. Rien n'arrivait, peut être que Ailyne réfléchissait...

"- Si tu le permets, je peux te mettre ça."

A peine avait-elle finit sa phrase que Sandara sentit de la fraicheur sur sa cheville, elle baissa les yeux pour voir quel sort la Poufsoufle avait bien pu rejeter, mais elle ne tenais pas sa baguette dans ses mains. Elle tenais une espèce de tube d'ou sortais une substance blanche. Sandara ne comprenait pas, qu'est-ce que c'était, elle n'avait jamais rien vu de tel.

"-Qu'est ce que..."

" Si tu veux, tu peux mettre le bandage, comme ça, les gens sauront qu'une pauvre fille, maladroite comme pas deux, t'es tombé dessus !"

La Poufsoufle riait, Dara n'aimait pas ça. Puis elle lui mis du tissus dans les mains, un bandage comme elle disais. Les seul bandages que Dara connaissait étaient ceux qu'elle avait eu une fois en première année a Poudlard quand elle avait glissé dans les escaliers de sa salle commune, ils étaient magiques et s'était enroulés tout seul autour de son bras, mais la, ils étaient sans vie.

"- Attend, qu'est-ce que c'est que cette chose. Qu'est-ce que tu m'as mis sur la cheville ?!"

Puis Sandara se tu... La fille lui souriait, elle se prenait pour qui ? Et la Serpentard cru comprendre. Et si la Pouffy s'était moquée d'elle ? Et si elle avait utilisé des produits non-sorciers pour s'amuser d'elle. Sandara lui lança les bandages a la figure, comme dans un début d'hystérie elle se mit a crier.

"-Mais pour qui TU te prend ?!! Et si mes parents l'apprenaient, et si... Oh non!!"

Elle s'accroupit, arracha de l'herbe et entreprit de se frotter la cheville a l'endroit ou Ailyne lui avait administrer du produit moldus. Subitement elle se mit a pleurer, si ses parents apprenaient ça elle n'osait même pas imaginer leur réaction, elle serais enfermée des semaines et des semaines... Peut être même que son père ne l'accepterait plus comme fille...

"- C'est pas possible, t'imagine même pas ce que t'as fait! C'est des produits moldus! Moldus! J'ai pas le droit d'y toucher! Pas le droit, tu comprends ?"

En quelques secondes la Serpentard s'était mise a pleurer toutes les larmes de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Ailyne Lawson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Ailyne Lawson, Mar 17 Juil 2012 - 17:00


Ailyne ne comprenait pas. Sandara s'était mis dans une rage folle puis s'était mise à trembler et enfin à pleurer.
La pouffy ne savait pas quoi faire, elle ne savait pas que le statut du sang avait une telle importance pour eux, que ses parents étaient des anti-moldus et que Dara serait sans doute sévèrement puni pour avoir toucher un produit moldu. La serpentard avait brisé son masque et finalement, Ailyne aurait préféré qu'il reste comme il était... Elle s'en voulait terriblement, surtout que Sandara ne l'avait pas enlevé de son plein gré. Lyne avait l'impression de l'avoir trahie...

"- Je ne sav... Enfin... Je..."

Elle se tut, ça ne servait à rien, Sandara n'avait que faire de ses excuses. Aily' chercha désespérément un moyen de se faire pardonner... Voir la serpentard dans un tel état lui compressait le coeur, et sans qu'elle s'en rende compte, des larmes silencieuse coulait, elle aussi, le long de son viage. La poufsouffle savait qu'elle n'aurait pas du entrer dans le jeu de Sandara, elle l'avait et maintenant elle se sentait tellement mal.
Elle chercha dans son sac son petit couteau qu'elle avait trouvé récemment et se fit deux grosses entailles au poignet droit. Elle se faisait ça à chaque fois qu'elle avait fait du mal à quelqu'un, c'était le prx à payer pour qu'elle se pardonne à elle-même. Et encore...
Le sang chaud perla et les gouttes commencèrent à couler, mais Ailyne n'y prêta pas attention malgré la douleur.

"- Je n'aurais pas dû, c'était idiot de ma part et je m'en veux. Je... Si tu veux que je fasse quoique ce soit je..."

Elle s'arrêta subitement. Non, il n'y avait rien à faire, elle devait partir, laisser cette fille à qui elle avait fait du mal sans le vouloir. De toute façon Sandara l'aurait surement envoyer balader. Elle devait la détester, Ailyne aussi se détestait.

"- En fait je ferais mieux de partir, je crois que je t'ai causé assez d'ennuis... Je suis sincérement désolée... Je..."

Sa voix se brisa et elle se tourna en retenant un sanglot. Pourquoi pleurait-elle ? Elle ne savait pas... Elle savait juste que son coeur s'était déchiré en voyant Sandara si anéantie par sa faute. Elle se força à faire quelques pas et les larmes vinrent brouiller sa vision, elle les essuya et se mordit la lèvre. Elle s'assit près d'un arbre à quelques mètres de Sandara. Elle ne voulait plus jamais faire pleurer quelqu'un. Elle regarda ses deux profondes entailles. Oui, Ailyne s'en voulait et le pardon avait son prix.

Sa famille ne comprenait pas pourquoi elle se faisait des entailles - elle l'avait fait après la mort de son frère et après que Jessy (une moldue) ait été aller dans un pensionnat quand elle avait raconté à ses parent qu'Ailyne et Ally étaient des sorcières (Ailyne lui avait tout avouer) bien sur les Lawson avait du mentir à ses parents et Jessy avait été terriblement malheureuse dans ce pensionnat - mais elle faisait ça pour partager un peu de la souffrance des autres. C'était peut-être fou, mais elle avait sur les épaules le poid d'une lourde conscience qu'elle portait depuis ses 7 ans. Elle ferma les yeux, laissant couler les dernières larmes. Elle se sentait comme une malédiction, qu'importe la personne avec qui elle restait, elle lui portait malheur. D'abord son frère, puis Jessy et maintenant Sandara. La petite Lawson se haïssait et ça depuis trop longtemps. Elle essayait toujours de tout bien faire, sans grands résultats. Elle regarda le ciel. Il était bien trop bleu pour une journée comme celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Katerina Kurdanov
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Katerina Kurdanov, Sam 21 Juil 2012 - 21:42


Sandara était dans un tel état de détresse qu'elle ne souciait plus de son apparence devant la Poufsoufle. Elle n'avait même pas envie de se venger de ce qu'Ailyne lui avait fait. Elle se contentais de frotter férocement sa cheville a l'endroit ou la brune lui avait administré du produit Moldu. Elle avait une telle angoisse que ses parents le découvrent. Ils étaient tellement contre les moldus, déjà qu'ils avaient évité tout contact entre Sandara et des non-sorciers alors si en plus elle se faisait administrer des produits comme ça... En plus ses parents l'avaient toujours prévenue de ne pas parler avec n'importe qui. Sandara pris sa tête entre ses mains, les larmes coulaient a flot. Elle se rappelait une fois quand elle était petite, ils avaient des bonnes en plus d'un elfe de maison, et elles n'étaient pas sang-pur. Une fois en jouant avec le chat Sandara en avait bousculée une sans faire exprés, sa mère avait passé l'aprés midi a la laver et la sermonner. Oui c'était certe un comportement extrème, mais avant l'apparition de ses pouvoirs, les parents de Sandara ne voulaient qu'elle ne parle et ne touche que des sangs pur. Maintenant c'est différent certe mais il y a des limites, comme les moldus.

"- Je ne sav... Enfin... Je..."

Sandara tourna brusquement la tête et lui jeta un regard meurtrier. La Poufsoufle en avait assez fait pour la journée, voir même pour l'année, pas la peine d'essayer de parler a la Serpentard elle ne ferait que la jeter et si elle insistait trop elle risquait fort de devenir violente.

"- Je n'aurais pas dû, c'était idiot de ma part et je m'en veux. Je... Si tu veux que je fasse quoique ce soit je..."

Apparement Ailyne n'avait pas compris puisqu'elle recommençait a s'excuser. Le mal était fait, maintenant elle devrait plutôt s'enfuir si elle ne voulait pas trop avoir de représailles. Dara tourna encore une fois la tête vers mais cette fois la vision était différente. La Poufsoufle saignait a niveau du poignet. Qu'est-ce qu'elle avait pus faire. Dara remarqua alors un petit couteau dans son autre main. Elle se leva brusquement, elle ne comprenait vraiment pas les agissements de la petite brune.

"- En fait je ferais mieux de partir, je crois que je t'ai causé assez d'ennuis... Je suis sincérement désolée... Je..."

Sandara n'avait pas eu le temps de lui demander ce qu'elle faisait que la Poufsoufle s'était levée et était partie s'asseoir sous un arbre plus loin. Pourquoi se mutilait-elle ? Dara essuya ses larmes d'une main et de l'autre elle récupéra les bandages qu'elle avait jeter précédement. Elle s'approcha de Ailyne et s'asseya a côté. Elle aurait trés bien pus la laisser dans son coin, mais Sandara compris qu'elle s'en voulait vraiment. Elle avait utilisé un moyen qui touchais beaucoup Sandara pour lui faire comprendre. La Serpentard lui tendit les bandages.

"- Mets ça dessus, le sang c'est précieux"

Ne voyant aucune réaction de la Poufsoufle, elle se décala et s'accroupit devant elle pour lui essuyer le sang qui coulait le long de son poignet.

"- Tu sais, tu ne devrais pas te faire subir ce genre de chose. Le sang c'est vraiment quelque chose de précieux chez nous les sorciers."

La Serpentard leva la tête pour voir la réaction de la bléssée, elle ne vit que de petites larmes qui coulaient le long de ses joues. En effet dans la famille Hell le sang était quelque chose de trés important, on évitait de se blesser, et même de s'égratinier. C'était comme un cadeau du ciel, la pureté du sang de ses ancêtres, c'était eux qui avaient donné le rang e sang pur a Sandara et sa famille.

"-Tu ne devrais pas gaspiller ton sang comme ça. Tu ne sais vraiment pas a quel point c'est un cadeau ? Sans ce sang tu ne serais pas ce que tu es maintenant: Une sorcière. Alors évite de le gaspiller comme ça et soigne toi le poignet pour ne pas que ça s'infecte. Tu sais, c'est pas comme ça que tu arrangeras les choses. Bon, je te l'accorde aujourd'hui je ne t'ai rien fait pour me venger parce que j'estime que ça"

Elle désigna le poignet de Ailyne

"-Ca c'est déjà une punition pour toi."
Revenir en haut Aller en bas
Ailyne Lawson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Ailyne Lawson, Dim 22 Juil 2012 - 11:39


Sandara s'approcha d'Ailyne, le bandage à la main. Pourquoi venait-elle ici ? Dans les yeux de Sandara, il n'y avait plus cette haine, ni ce regard meurtrier mais autre chose... Peut être de la pitié ?
Ailyne se sentait vraiment mal vis-à-vis de tout ça. Elle aurait aimé pouvoir remonter le temps et ne pas bousculer Sandara. Ne pas l'avoir fait pleurer. La petite Lawson savait que ce souvenir resterait gravé, voir Sandara dépourvu de son masque... Elle ferma les yeux et frissonna.
La serpentard lui tendit les bandages.

"- Mets ça dessus, le sang c'est précieux"

Ailyne resta immobile, ne comprenant pas pourquoi Sandara faisait ça. Alors elle continua mais cette fois en lui essuyant le sang qui coulait :

"- Tu sais, tu ne devrais pas te faire subir ce genre de chose. Le sang c'est vraiment quelque chose de précieux chez nous les sorciers."
"- C'est le seul moyen..."

Elle l'avait dit dans un murmure presque inaudible mais Ailyne était certaine que Sandara l'avait entendu. Oui, c'était le seul moyen pour qu'elle se pardonne. Sandara lui expliqua :

"-Tu ne devrais pas gaspiller ton sang comme ça. Tu ne sais vraiment pas a quel point c'est un cadeau ? Sans ce sang tu ne serais pas ce que tu es maintenant: Une sorcière. Alors évite de le gaspiller comme ça et soigne toi le poignet pour ne pas que ça s'infecte. Tu sais, c'est pas comme ça que tu arrangeras les choses. Bon, je te l'accorde aujourd'hui je ne t'ai rien fait pour me venger parce que j'estime que ça"
Elle désigna le poignet d'Ailyne "Ca c'est déjà une punition pour toi."

Ailyne s'en voulait tellement, elle ne savait pas quoi dire, ni quoi faire. Elle ne voulait pas l'énerver, l'irriter ou quoi que soit. Mais elle voulait la remercier pour ce qu'elle faisait. Ailyne la regarda. Lyne n'avait pas besoin de s'excuser car ses yeux le faisait à sa place.

"- Si je fais ça... C'est... pour me punir. Faire... Faire du mal aux gens... C'est... Tellement... Ca me fait du mal."

Les sanglots l’empêchait de faire des phrases alors elle se tut. Elle essuya ses larmes, et prononça juste ce mot :

"- Merci."

HJ : Désolé pour ce rp un peu pourri et pas très long mais je ne savais vraiment pas quoi répondre. Manque d'inspiration... Désolé. :$
Revenir en haut Aller en bas
Katerina Kurdanov
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Katerina Kurdanov, Dim 22 Juil 2012 - 12:09


[HJ: Pas grave je comprend]

Sandara observait Ailyne en lui essuyant le poignet. Elle se demandais vraiment comment l'idée de se faire mal avait pus lui traverser la tête. Peut-être que la Poufsoufle était perdue, qu'elle ne s'aimait pas ou qu'elle n'aimait pas le monde sorcier du tout. Sandara en venait a toutes ces conclusions car elle vivait dans un monde ou la couleur du Sang était dominante. Quand elle était jeune on lui répétait tout le temps que son sang ferais d'elle une grande sorcière, et que sans lui elle ne serais pas la, elle ne serais pas une sorcière. Evidement, tous les sorciers savent que ce sang est précieux, a part ceux qui n'ont pas grandis dans le monde de la magie.

"- Si je fais ça... C'est... pour me punir. Faire... Faire du mal aux gens... C'est... Tellement... Ca me fait du mal."

La serpentard regarda la Poufsoufle dans les yeux, on y voyait de la détresse. Alors comme ça elle voulait se punir, oui elle se punissait c'était sur, mais ce n'était pas le bon moyen. Et puis des fois faire du mal aux gens c'était inévitable, la vie ne peux pas être rose tous les jours de l'année. Dara se mit a réfléchir, elle croisa ses bras autour de ses jambes, le bandage ensanglanté dans la main droite, elle le serrais. Elle se demandait comment on pouvais vouloir se punir sois-même comme ça, ca ne pouvait pas venir du simple fait de blesser les gens, sinon c'est la petite Poufsoufle était vraiment a fleur de peau. Alors que Ailyne s'arrêtait de pleurer, Sandara entreprit de lui inculquer la valeur du sang.

"- Tu sais... Je ne sais pas comment t'expliquer ça mais..."

"- Merci."

La Serpentard eu un regard surpris, ce n'était pas tous les jours qu'on la remerciait, elle était d'ailleurs tellement surprise qu'elle avait arrêté illico de parler. C'est pas comme si elle cherchait a réconforter la brune, c'était plutôt comme si elle cherchait a "l'éduquer", en même temps elle n'allait pas la laisser se vider de son sang a chaque fois qu'un problème se présentait. Elle aurait bien voulu lui faire un petit sourire mais ce n'était pas son genre et l'idée même de sourire a quelqu'un la dérangeait. En plus elle aurait eu plus l'air de faire une grimace qu'autre chose.

" Mais, tu es de sang moldu ?"

La curiosité, si Sandara voulait aider Ailyne elle devait au moins savoir a qui elle avait a faire. Non pas qu'elle partirais en courant si la Poufsoufle lui revelait qu'elle était moldue mais on va dire que sa attiserait la curiosité de Sandara.

"- Parce que t'as pas l'air trés au courant des pratiques des sorciers... Des sorciers sang-purs je veux dire."

Sandara toussota. Elle n'était pas gênée loin de la, elle ne savait juste pas comment lui expliquer les choses, alors elle se remit a essuyer le sang de la Poufsoufle. Si elles étaient dans un village sorcier elle lui aurait jeté un sortilège pour arrêter le sang, mais elle ne le maîtrisait pas trés bien et en plus elles étaient dans un village mi-sorcier, mi- moldu.
Revenir en haut Aller en bas
Ailyne Lawson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Ailyne Lawson, Dim 22 Juil 2012 - 13:59


Sandara fut surpris quand Ailyne la remercia. On voyait bien qu'elle n'avait pas souvent l'occasion d'être remrcier et elle ne savait pas comment agir. Ailyne se demandait si ça l'avait gênée. Peut-être un peu...
Elle regarda son poignet où le bandage empêchait le sang de trop couler. Elle savait que le sang était important, mais dans sa famille on n'en parlait jamais. Pour sa famille et elle-même, le statut du sang n'avait aucune importance et il était important de ne pas juger les gens.
C'était les principes de la famille Lawson, aucun jugement, aucune discrimination. La famille acceptait ce qui pensait que les sangs purs étaient plus méritants mais ils n'étaient pas d'accord, ils ne fallaient pas juger par rapport au sang mais par rapport aux actes.

"- Mais, tu es de sang moldu ? Parce que t'as pas l'air très au courant des pratiques des sorciers... Des sorciers sang-purs je veux dire."

"- Non, je suis de sang-mêlé. Ma mère est une moldue et mon père un sorcier de sang pur. Ma mère la suivit sans aucune hésitation même en sachant que c'était un sorcier. Elle l'a cru tout de suite et ils ont eu un mariage heureux. Désolé, ça doit te paraître pas très intéressant..."

Ses parents avaient eu un mariage d'amour et Ailyne les admirait. Surtout sa mère, qui n'avait pas hésiter une seule seconde pour le suivre en Angleterre. Elle était tellement courageuse. Elle n'avait pas pris son père pour un fou, elle l'avait embrassé et avait dit "Je l'ai toujours su, parce que tu es le miracle de ma vie. Et ce miracle n'aurait jamais pu se produire sans magie"
Ils s'étaient installés à Londres puis à Loon, un petit village d'Angleterre.

"- Je ne sais pas si je peux te demander ça... Mais... Comment c'est d'être une sang pur ? Je veux dire, d'une lignée, avec des parents qui n'acceptent pas les moldus ? Si tu ne veux pas me répondre je comprendrais."

Sa famille attisait beaucoup la curiosité d'Ailyne. Elle regarda Sandara avec des yeux brillants.
Revenir en haut Aller en bas
Katerina Kurdanov
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Katerina Kurdanov, Dim 22 Juil 2012 - 21:25


La Poufsoufle s'était calmée, elle ne pleurait plus et ne semblait plus s'en vouloir. Au contraire elle semblait plutôt prête a engager la conversation. Ca ne dérangeait pas Sandara, tant qu'elle arrêtait de se mutiler... Sandara était curieuse des manière de Ailyne, elle voulait en savoir plus sur elle. C'était comme un livre dont elle n'avait lu que le résumer et qu'elle mourrait d'envie d'ouvrir pour connaître l'histoire en détail.

"- Non, je suis de sang-mêlé. Ma mère est une moldue et mon père un sorcier de sang pur. Ma mère la suivit sans aucune hésitation même en sachant que c'était un sorcier. Elle l'a cru tout de suite et ils ont eu un mariage heureux. Désolé, ça doit te paraître pas très intéressant..."

Ahh donc la Poufsoufle était de sang-mêlé, et son histoire -ou plutôt celle de ses parents- était étrange. En général un sorcier venant d'une lignée de sang-pur ne se mariai pas avec une moldue, avec une sang mêlé c'était déjà arrivé. Elle repensait a son oncle Henry, le fils du frère de sa grand mère, il était tombé amoureux d'une sorcière au sang mêlé, il en était amoureux depuis ses 16 ans mais il s'était marier en cachette a ses 21 ans et l'histoire ne fut révélée que lors de la naissance de leur premier enfant. D'ailleurs cela avait été un tel déshonneur pour les Hell que Sandara n'avait jamais vu cet oncle, ils en avaient parlé une fois pendant un diner de famille, mais c'était un sujet tabou. Sandara écoutait la Poufsoufle parler, pendant ce temps elle dépliait le bandage, le poignet de la brune ne saignait plus.

"- Je ne sais pas si je peux te demander ça... Mais... Comment c'est d'être une sang pur ? Je veux dire, d'une lignée, avec des parents qui n'acceptent pas les moldus ? Si tu ne veux pas me répondre je comprendrais."

Sandara entendit de la gêne dans la voix de son interlocutrice, cela la fit sourire. Elle se demandait ce que c'était d'être une pure sorcière, et Sandara se demandait ce qu'était d'être sans mêlé. Elle entreprit d'enrouler le bandage autour du poignet d'Ailyne. Peut-être qu'en s'enseignant mutuellement leurs cultures, elles aillaient faire "mieux" connaissance. C'était la première fois que Sandara était si proche de quelqu'un qui n'était pas de son niveau, elle avait une impression bizarre. Elle allait a l'encontre des règles des Hell mais en même temps elle voulait en savoir plus sur la sang-mêlé. Elle savait que si ses parents étaient mis au courant du fait qu'elle ai soigné une sang-mêlé sa punition serais pire qu'une coupure au poignet.

"- C'est... compliqué."

Dara ne savait pas trop par ou commencer. Elle même avait du mal a s'expliquer ce que c'était d'être d'une famille au rang élevé puisqu'elle ne connaissait pas le mode de vie des autres familles.

"- Déjà mes parents on eu un mariage d'amour et c'est rare chez les sang-purs parce que d'habitude on fait ça par mariage arrangé."

En prononçant "mariage arrangé" sa gorge s'était nouée, elle toussota. Le mariage arrangé c'est ce qui l'attendait, elle le savait pertinement, plusieurs fois elle avait entendu sa grand mère en parler, d'ailleurs aujourd'hui elle devait aller chez sa tante car il y avait un des meilleurs partis du pays en visite chez elle. Cette pensée lui donnais la chair de poule. Elle continua a enrouler le bandage.

"- Quand t'es une sang-pur, tu baignes dans la magie, tout ce que tu fais s'y rapporte, ton monde tourne autour de la sorcellerie. Et puis il y a l'apparence, il faut être aussi parfait que ton sang l'est. Aprés il existe des sang-purs traites a leur sang, ils sont assez proche des moldus. Mais dans ma famille c'est strictement interdit, on tolère a peine les sang-mêlés, mais encore ça dépend de leur côté sorcier."


Elle s'interrompit pour observer la réaction de la Poufsoufle, mais celle-ci buvait ses paroles. Sandara finit d'enrouler le bandage et le noua.

"-C'est trés strict chez les sang-purs, aucun écart n'est autorisé, on se bat pour faire respecter notre lignée. Pour moi c'est un peu compliqué puisque je viens de deux lignées différentes, la famille Park en Corée du Sud et la famille Hell en Angleterre. On va dire que c'est deux fois plus de travail et deux fois plus de punition"

Sandara eu un rire soudain, parler de sa condition comme ça a une sang-mêlé était quelque chose d'assez comique en faite. Elle croisa les bras autour de ses jambes. Elle ne savait pas si elle devait en dire plus, elle attendait de voir si la Poufsoufle voulait en savoir plus ou au contraire.

"- Et toi, tu viens de deux mondes différents. Tu fais comment ?"
Revenir en haut Aller en bas
Ailyne Lawson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Ailyne Lawson, Lun 23 Juil 2012 - 0:10


Ailyne buvait littéralement les paroles de Sandara. Elle était très curieuse de connaitre sa vie. Toute hostilité avait disparu et Ailyne en était heureuse. Ce qui choqua Ailyne ce fut les propos sur les mariages arrangés. Ne pas faire un mariage d'amour ? Ca paraissait inconcevable pour Ailyne ! Écoutant la fin des explications de Sandara, Ailyne lui conta sa vie.

"- Avec mes parents moldus, je dois faire semblant. Mon père et ma mère nous ont inventé une vie pour qu'ils ne se doutent de rien. Parfois c'était assez compliqué à gérer. Mais de toute façon on ne les voit pas souvent. Il habite en France. D'ailleurs je suis née là-bas, quand ma mère leur rendait visite. Quant à ma mère qui est moldue, elle s'est beaucoup renseigné sur le monde des sorciers pour pouvoir soutenir son mari, mieux le comprendre et aussi mieux le connaitre. Elle a laissé de côté tout ce qu'elle savait pour se plonger dans un univers qu'elle ne connaissait pas et je l'admire beaucoup pour ça."

Elle s'arrêta quelques instants pour voir la réaction de Sandara.

"- Nous n'avons pas de contraintes comme toi. Nos parents veulent juste notre bonheur. S'agissant de mon père, c'est un sorcier de sang pur mais il ne vient pas d'une lignée. Je sais pas si tu vois très bien ce que je veux dire."


Elle ferma les yeux.

"- Je ne vis peut-être pas dans le luxe, mais nous sommes une famille heureuse et unie. Nous avons beaucoup d'argent mais nous l'utilisons pas. Enfin je veux dire nous le dépensons pas dans un manoir. J'ai toujours vécu dans la magie car ma mère l'a toujours accepté."

Une famille heureuse et unie, oui... Mais il y avait comme même Alexander. La vie n'avait pas toujours été rose et elle avait même été très dure !
Elle rouvrit les yeux et adressa un petit sourire à Sandara. Elles étaient si différentes...
Ailyne réfléchit à sa vie. En apparence, elle était beaucoup plus simple que celle de Sandara. En apparence seulement...
Revenir en haut Aller en bas
Katerina Kurdanov
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Katerina Kurdanov, Mar 24 Juil 2012 - 17:57


Comme Sandara ne voulait pas en dire plus et qu'elle avait renvoyé la question il était donc naturel que Ailyne raconte a son tour son monde, sa vie, sa famille. Sandara s'amusait a arracher l'herbe en écoutant ce que disais la sang-mêlé. Tout comme Sandara une partie de sa famille vivait dans un autre pays, ça leur faisait un point en commun. Sandara lui sourit légèrement, comme pour l'encourager a parler. Elle devait beaucoup aimer sa mère puisque quand elle en parlait c'était comme si elle parlait d'un "héro". En plus sa mère était la moldue dans l'histoire, ca mettait Sandara mal a l'aise. Elle ne savait pas du tout comment se représenter la mère de la Poufsoufle car pour elle un moldu est comme un virus, quelque chose qui s'infiltre partout qui ne faut pas approcher et elle voyait les moldus comme des choses sales et étranges. Elle était assez perplexe, comment un moldu peu entrer dans le monde sorcier aussi facilement que l'avait fait la mère de Ailyne, comment avait réagis la famille du père d'Ailyne c'était ce que Sandara voulait savoir mais la Poufsoufle n'en parla pas. Elle fit une pause, Sandara leva les yeux vers elle, la serpentard ne savait pas si elle devait parler ou au contraire la laisser continuer, elle n'eu pas le temps de poser le pour et le contre que la Brune repris.

"- Nous n'avons pas de contraintes comme toi. Nos parents veulent juste notre bonheur. S'agissant de mon père, c'est un sorcier de sang pur mais il ne vient pas d'une lignée. Je sais pas si tu vois très bien ce que je veux dire."

Non, Sandara ne voyait pas du tout. Elle ne connaissait pas de sorcier sang pur qui ne venait pas d'une lignée ou bien...

"- Un traitre..."

Sandara l'avait murmuré en un souffle, oui le père d'Ailyne était un traitre a son sang, elle aurait du s'en douter puisqu'il avait épousé une moldue. Peut etre meme qu'il venait de la famille Weasley, c'était la plus connue d'angleterre, d'ailleurs ils avaient participé a la chute du plus grand mage il y avait quelques années de cela. Alors que Sandara arrivait a cette conclusion, la brune avait fermé les yeux.

"- Je ne vis peut-être pas dans le luxe, mais nous sommes une famille heureuse et unie. Nous avons beaucoup d'argent mais nous l'utilisons pas. Enfin je veux dire nous le dépensons pas dans un manoir. J'ai toujours vécu dans la magie car ma mère l'a toujours accepté."

"- Ta famille est trés différente de la mienne, je veux dire, l'argent c'est pas important dans l'histoire mais nous vivons dans deux mondes complétement fermé l'un a l'autre."


Sandara jeta l'herbe qu'elle tenait entre ses mains et se leva, elle tendit sa main a Ailyne pour qu'elle s'y appuye en se relevant.

"-Je crois qu'on devrais se revoir a Poudlard, je vais devoir y aller, je pense qu'on parlera mieux et il n'y aura personne pour nous surveiller."

Sandara avait dis ça car elle avait remarqué sa cousine cachée derrière un arbre qui les observait de loin, il ne fallait pas qu'elle entende leur conversation ni qu'elle les voit sinon Ailyne et Sandara en subiraient les conséquences.

"-Personne ne doit te voir avec moi donc on part chacune de son côté et au besoin on s'enverra un hibou, ne t'inquiète pas mes parents ne surveillent pas mon courrier."


Puis Sandara avait tourné les talons et partait en direction de la maison de sa tante.
Revenir en haut Aller en bas
Ailyne Lawson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Ailyne Lawson, Jeu 26 Juil 2012 - 21:33


Tandis que Sandara écoutait attentivement Ailyne, cette dernière se demanda si elles pourraient devenir amies un jour. Ce serait tellement bien. Ailyne avait entendu que la Serpentard pensait que son père était un traitre à son sang. Elle n'avait pas du bien comprendre. C'était juste deux sorciers qui étaient, un de sang pur, et un autre de sang mêlée et qui avait donné naissance à Loren Lawson. Pour Ailyne son père était un sang-pur. Elle ne prêta pas attention à sa remarque et continua.

Sandara se releva et aida Ailyne pour qu'elle l'imite. Ce geste toucha profondément la Poufsouffke qui en eu presque les larmes aux yeux. Ce n'était pourtant qu'un simple geste, une action parmi tant d'autre. Elle la remercia et fut ébahie par ce que lui dit l'adolescente :

"-Je crois qu'on devrais se revoir a Poudlard, je vais devoir y aller, je pense qu'on parlera mieux et il n'y aura personne pour nous surveiller."


Ailyne regarda autour d'elle et vit une fille à moitié par un arbre assez loin et qui semblait les surveiller.

"- Oui, j'aimerais beaucoup."
Dit-elle simplement en y ajoutant tout de même un sourire. Plutôt grand même !

"-Personne ne doit te voir avec moi donc on part chacune de son côté et au besoin on s'enverra un hibou, ne t'inquiète pas mes parents ne surveillent pas mon courrier."


Wahou ! Elle tenait autant que ça à la revoir ! C'était vraiment cool. Ailyne lui sourit en signe d'approbation et Sandara tourna les talons et partit. Ailyne resta planté là, réfléchissant à cette fille troublante. Elle avait vraiment envie de la revoir. Aussi, elle s'assit sur un banc et sortit du papier.

Citation :

Chère Sandara,

Elle écrivit quelques brouillons puis regarda l'heure. Mince ! Son train allait bientôt partir. Elle rassembla ses affaires et se mit à courir plus vite qu'elle ne l'avait jamais fait. Elle arriva juste au moment où il partit. Tant pis, ça avait valu le coup. En loupant ce train, elle n'avait au moins pas rater l'occasion de se faire peut-être une amie

---
Fin du RP
---
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Rubsy
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Emilie Rubsy, Ven 10 Aoû 2012 - 21:07


[Jefferson Finnigan, Adna Evincio, Seth Cooper, Chelsea W. Sinaõ et Emilie Rubsy, statut du RP: Privé!]

Emilie était sortie de Poudlard lors de ce bel après-midi avec la ferme envie d'aller pique-niquer à Godric's Hollow. Peut-être qu'elle pensait y trouver Luna, une fille qu'elle avait rencontrée lors de sa première journée à Poudlard, et avec qui elle avait déjà créé un lien d'amitié.

Arrivée à l'endroit prévu, la jeune femme n'aperçut que quelques sorciers vite fait qui partait d'un côté, ou d'un autre. La rouquine soupira, avait-elle vraiment envie de pique-niquer toute seule? Elle n'en avait pas tellement envie... Mais peut-être qu'en attendant, elle trouverait des personnes qu'elle connaissait, ou faire de nouvelles connaissances, et puis, on pourrait pique-niquer tous ensemble!
La rousse s'assit sur un banc en attendant, et se perdit dans ses pensées.

Elle n'avait pas pensée depuis son arrivée à Poudlard, qu'elle n'avait pas une fois rendu visite à ses amies de Beauxbatons ou même à la mère de sa meilleure amie.. Elle n'y avait pas pensée, elle était comme coupé du monde depuis qu'elle était arrivée, elle n'avait pas lu le Chicaneur non plus.. Tous cela lui manquait bien, mais bon.. Les temps avait changés, elle n'était plus à Beauxbatons, elle était à Poudlard..

Secouant sa tête pour revenir dans le présent, Emilie se pris tous ses cheveux dans le visage, ça faisait mal! Après avoir enlevé tous ses cheveux de celui-ci, elle leva sa tête vers le ciel, et observa les oiseaux qui passaient, tout en attendant..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Parc de Godric's Hollow

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 19

 Parc de Godric's Hollow

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.