AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Boutique d'Animaux Magiques
Page 1 sur 8
Arrière-boutique
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Eladora
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage.




Arrière-boutique

Message par : Eladora, Sam 20 Nov 2010 - 23:31


[PV Jude & Actarius (: ]


Il ne devait pas être loin de quatre heures de l'après-midi, quand une jeune femme apparut brusquement sur le chemin de Traverse bondé, faisant sursauter, à son plus grand amusement, une vieille femme affublée d'un hideux manteau rose. Les cheveux maintes fois colorés de cette dernière se dressèrent sur son crâne, tandis qu'elle poussait un cri de surprise en serrant son caniche nain décoré d'un énorme nœud mauve contre elle. La jeune femme s'excusa prestement auprès d'elle, puis, fit volte-face.  Chargée de quelques paquets et d'un sachet de courses, Eladora remonta  le Chemin de Traverse en trottinant, jusqu'à arriver au niveau de la Boutique d'Animaux Magiques. Là, après avoir laissé s'effondrer une partie son chargement à même le sol, elle glissa ses clefs dans les serrures et poussa la porte de l'épaule, tout en tirant ses paquets vers l'intérieur de son pied. Tandis qu'elle jurait bruyamment et se plaignait de voir que personne ne venait lui porter secours, quelques passants lui lancèrent des regards intrigué, auxquels elle répondit par une nouvelle fournée d'insultes et de grommellements. Elle claqua la porte vitrée derrière elle, faisait cogner le petit écriteau
closed contre la paroi de verre.

Malgré les fêtes qui approchaient à grands pas, et malgré la foule qui se pressait au-dehors, Eladora avait effectivement fermé la boutique en cette fin d'après-midi, ayant d'autres chats à fouetter que de conseiller des parents anxieux sur le cadeau qu'ils devraient offrir à leurs marmots le mois prochain. Jude et Actarius étaient censés passer la fin d'après-midi et une partie de la soirée ici, et la boutique était toujours aussi désordonnée que d'habitude. La jeune gérante avait prévu de nettoyer la boutique avant leur arrivée, tout en essayant de leur préparer quelques pâtisseries pour prendre le café après leur avoir présenté sa petite enseigne. Eladora jeta anxieusement un regard à l'horloge. Sur le cadran, malgré son retard apparent, les aiguilles continuaient de tourner, emportant les minutes dans leur course folle. Il restait moins d'une heure à Eladora pour leur préparer un encas digne de ce nom et pour donner un semblant de propreté à la boutique. *Mon dieu, j'vais jamais y arriver.* La jeune femme balança sans ménagement son manteau et son sac à main dans la penderie de l'arrière boutique, avant d'agiter sa baguette en direction de la réserve, d'où sortirent rapidement tout une armée de balais, chiffons à poussière et de seaux à serpillères, qui se mirent aussitôt au travail, pendant qu'Eladora essayait de mettre un peu d'ordre sur son comptoir. Elle jeta quelques post-it inutiles à la corbeille, rassembla ses bloc-notes et ses cahiers de comptes en un tas bien net, rangea ses plumes dans un pot en terre cuite verni, puis siffla un chiffon, qui se précipita pour dépoussiérer le comptoir. Quelques instants plus tard, elle virevoltait à traverser l'arrière-boutique. Fourrant la couverture et la demi-douzaine de gilets et de pulls qui traînait sur le sofa dans un placard, jetant quelques bouteilles de bières et vidant son cendrier qui croulait sous les mégots, Eladora finit par être satisfaite de son arrière-boutique, qui, un coup de balais plus tard, avant retrouvé un air à peu près correct. Il lui restait alors un peu plus d'une demie-heure, durant laquelle elle prévoyait d'entamer la préparation redoutée de quelques viennoiseries et de prendre une douche. Après avoir constaté que sa pâte à gâteau ressemblait plus à un amalgame de cailloux jaunâtre qu'à une "mousse onctueuse et légère", Eladora abandonna sa cuisine à deux elfes de maison qu'elle "empruntait" à la boutique, dépitée. Elle était décidément incapable de préparer autre chose qu'une omelette ou qu'un plat de spaghettis. Au moins aurait-elle maintenant l'occasion de se doucher.

Seul le clapotis régulier de l'eau parvint à la calmer et à lui faire oublier que Jude et Actarius devaient arriver d'une minute à l'autre. Elle se prélassa encore quelques instant sous le jet d'eau, avant de se sécher et d'enfiler une petit robe noire à hauteur de mi-cuisse, un collant opaque et des bottines. Elle laissa ses cheveux tomber sur ses épaules, se maquilla très peu, et se détailla anxieusement dans le miroir. Elle ne ressemblait en rien aux idées reçues sur les commerçants du Chemin de Traverse, avec son éternel look d'adolescente, ses jeans et ses petites robes, mais cela lui plaisait. Elle ne ne se voyait vraiment pas dans le rôle de la gérante sérieuse, responsable et propre sur elle. A peu près satisfaite de l'image que lui avait renvoyé le miroir, Eladora rejoignit les deux elfes de maisons au rez-de-chaussée, qui s'affairaient à déposer un plat de viennoiseries et trois tasses à café dépareillées sur la table basse de l'arrière-boutique.

- Je vous remercie, je suis sûre qu'ils vont beaucoup leur plaire. Je vous appellerai si j'ai besoin de votre aide pour autre chose.

Les deux elfes de maisons échangèrent un regard compris, avant de quitter la pièce dans un concert de "
mais de rien, mademoiselle". La jeune femme attendit de ne plus être dans leur champ de vision, puis se laissa tomber sur le canapé. Elle regarda autour d'elle, aussi nerveuse que lors de son premier jour à la boutique - c'en était toujours ainsi, quand elle devait accueillir de nouveaux vendeurs. Elle se mit à tapoter du bout des doigts sur l'accoudoir du sofa, ne sachant comment s'occuper en attendant Jude et Actarius. Quelques minutes plus tard, tandis qu'elle lissait tout aussi nerveusement les plis de sa robe, une clochette tinta dans l'entrée et Eladora se précipita à la rencontre de son futur collègue, l'appréhension laissant soudainement place à une excitation adolescente.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Arrière-boutique

Message par : Actarius Bright, Dim 21 Nov 2010 - 13:53


Plus que cinq à dix minutes lorsque Perceval fit sa soudaine apparition sur le Chemin de Traverse, à quelques pas du lieu où il devait se rendre. Il faisait plutôt froid sur le Chemin de Traverse et si Perceval avait froid, c'est que c'était certainement vrai, sachant qu'il n'était pas malade.

P'tain, pourquoi j'ai pas pris une veste?!

En effet, le jeune sorcier ne portait qu'un Pantalon noir, des souliers noirs et une chemise blanche; simplement et légèrement vêtu en somme. Il ne perdit pas de temps, marchant en direction de la boutique d'Animaux Magiques, à contre-sens du vent qui faisait virevolter allègrement la queue de cheval qu'il avait faite de ses cheveux.

Perceval était étonnement de très bonne humeur en ce jour. Et pour cause, il avait fait dont de cinq Gallions à un groupe de mendiant du Chemin avant de se presser en direction de la boutique où il était engagé comme vendeur. Une fois face à l'entrée de sa "quatrième demeure" -Poudlard, Londres, Loutry et maintenant cette boutique dans laquelle il allait offrir ses services-, il prit soin d'inspecter sa tenue voir si elle restait correcte. Il ouvrit les deux premiers boutons en partant et comptant celui du col de sa chemise -sous laquelle il portait un T-shirt aussi blanc que la chemise-, ne souhaitant pas paraître garçon sévère et sérieux -rôle qu'il jouait lorsqu'il remplissait sa tâche de Garde-Chasse-.

Ses yeux azur scrutèrent rapidement les alentours puis il entra dans la boutique, provoquant le tintement de la clochette épinglée à la porte. Perceval se retourna et referma doucement la porte, soufflant de plaisir en sentant l'air plutôt chaud de la boutique lui emplir les poumons, accompagné d'une douce odeur de pâtisserie. Perceval fut surprit de tomber nez-à-nez avec une jeune demoiselle en se retournant, donnant dos à la porte. C'est qu'il ne s'attendait à voir quelconque personne, à peine entrer.

Bonjour, Je suis Actarius Bright. Je suppose que vous devez être la propriétaire des lieux, Miss Eladora, si je ne m'abuse.

Il ne savait trop s'il devait lui serrer la main, lui faire la bise ou ne rien faire alors il ne fit rien. Et, non mais, c'était qu'elle n'était pas du tout moche la damoiselle! Jeune, élancée, radieuse... une jolie patronne qu'il voyait là; Elle abrogeait à l'instant même les idées qu'il s'était faite sur l'apparence que pouvait avoir sa nouvelle patronne. Perceval souriait candidement. Il espérait que la beauté de sa patronne serait le reflet des relations qu'ils auraient, tout le temps qu'ils travailleraient ensemble; Une bonne entente et une atmosphère professionnel cordiale.
Revenir en haut Aller en bas
Jude Rosebury
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Transplanage.
Occlumens.
Vampire.





Re: Arrière-boutique

Message par : Jude Rosebury, Mar 23 Nov 2010 - 17:04


Rp Minuscule : SORRY. :/

    La jeune avait été frileuse, autrefois. Elle portait souvent des énormes pulls et des écharpes à en étouffer plus d'un mais à présent le froid ne lui faisait aucun effet. Pas même un frisson ou des lèvres bleutées. Jude avait reçu cet avantage en se transformant. Dommage pour elle, qui a une garde robe remplie de vêtements chauds et confortable. Tant pis, elle s'habillera comme avant. Et il ne fallait surtout pas que les gens se doutent de ce qu'elle était.. Même si personne ne devait faire attention à elle. Jude mit une robe en cachemire bien chaude et des collants ainsi que des bottines douillettes. Elle traversa son salon à la recherche de son sac et sa baguette et son elfe était assis dans un coin, l'air couard. Depuis qu'elle était vampire, son elfe l'a respectait enfin et utilisait les formules de politesse. Cela ne l'empêchait pas de recevoir quelques coups par ci par là. Elle avait toujours eu le goût pour la torture de Ramasmiet' et cela ne changerait jamais. La jeune femme transplana alors et arriva au beau milieu du chemin de traverse, un air sûr, voir hautain sur la figure. Elle devait se rendre à sa première journée de boulot, en tant que vendeuse à la boutique d'animaux magiques.

    Quelques passants s'arrêtèrent au passage de la demoiselle, complétement choqués par son teint blafard et ses cernes affreuses. Plus aucune sieste depuis bien longtemps et donc plus aucun rêve. Plus de moyen de s'échapper de la réalité. Et elle devrait faire avec, pour l'éternité. A moins qu'une âme charitable ne lui coupe les membres ou ne lui fasse boire un jus d'ail corsé, elle devrait faire avec son nouveau elle pendant très longtemps. Jude arriva enfin devant la fameuse boutique remplie de piafs et animaux en tout genre. Si, elle aime les animaux. Évidemment, quelle question ! Mais elle n'aime pas les elfes de maisons, c'est tout. Oui, les elfes c'est lèche fion à en mourir et le sien balaye très mal ! Une vraie plaie, un incapable. Elle ouvrit alors la porte et vit une belle femme, Eladora. Elle l'avait déjà vu autrefois, oui. La tendre amie de son amie Louisanne, son ancienne collègue au bar des Ténèbres.. La belle époque ! Puis à côté, un gars habillé légèrement.. Il devait être chaud bouillant pour oser ne pas porter de vêtements épais.

    - Oh oh oh, des viennoiseries !

    Fit Jude en apercevant le plat et les tasses de café. Elle n'avait pas faim, la nourriture n'avait plus aucun goût, mais elle voulait agir comme elle le faisait autrefois.

    - Hem.. Excusez mon enthousiasme. Je suis Melle Rose.
Revenir en haut Aller en bas
Eladora
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage.




Re: Arrière-boutique

Message par : Eladora, Mer 24 Nov 2010 - 18:58


RP pas top, sorry :/


Un jeune homme, qui devait sans aucun doute être Actarius, entra dans la boutique, et le jeune homme et Eladora se retrouvèrent nez à nez, se jaugeant un instant du regard. La jeune femme avait devant elle un jeune homme élégant, peut-être légèrement plus âgé qu'elle ; la dominant d'une bonne quinzaine de centimètres, il portait une chemise blanche qui, nonchalamment ouverte, laissait apparaître une partie de son torse. Ne disait-ton pas que la première impression était la bonne ? La jeune femme prenait ainsi tout son temps pour détailler son nouveau collègue, et laissa s'installer le silence, avant qu'Actarius ne se ressaisisse, un dixième de secondes avant la jeune femme.


- Bonjour, Je suis Actarius Bright. Je suppose que vous devez être la propriétaire des lieux, Miss Eladora, si je ne m'abuse.

La jeune femme lui adressa un sourire enchanté, puis rougit légèrement, ayant remarqué le regard qu'Actarius portait sur elle. Il sembla hésiter sur la manière de la saluer, mais Eladora mit rapidement terme à son questionnement ; elle s'approcha de lui, se hissa sur la pointe des pieds pour se mettre à peu près à sa hauteur et l'embrassa sur les deux joues, tout naturellement. Elle détestait les petites manières, et s'ils étaient censés passé les prochains mois, voir plus, à travailler ensemble, il valait mieux bien s'entendre dès maintenant. Eladora avait toujours eu le contact facile, peut-être un peu trop d'ailleurs - elle avait tendance à accorder trop rapidement sa confiance, quitte à être déçue. Cependant, la jeune femme était intimement convaincue que, cette fois-ci, elle ne le serait pas.

- C'est bien moi, enchantée, Actarius. Je t'en prie, appelle-moi simplement Eladora, il n'y a que les elfes de maisons qui sont autorisés à m'appeler Miss ! ajouta-t-elle en riant.

La jeune gérante allait ajouter quelque chose, quand la porte d'entrée s'ouvrit sur une jeune japonaise qui ne lui était pas inconnue, pour l'avoir rencontrée quelques fois par l'intermédiaire de Louisanne. De plus, comment aurait-elle pu oublier sa visite plutôt... mouvementée d'il y a quelques semaines. Eladora n'avait, à ce moment-là, eu aucun mal à cerner la personnalité assez exubérante de Jude, mais sa fraîcheur et sa bonne humeur apparente avaient suffit à la convaincre de l'engager. Ouvrant d'ores et déjà la bouche pour saluer Jude, la jeune femme fut coupée dans son élan par le cri de joie de sa nouvelle collègue, prouvant à peine arrivée qu'elle appréciait extrêmement les pâtisseries. Eladora pouffa, amusée, puis tenta de reprendre un minimum de contenance, à l'instar de Jude.

- Hem.. Excusez mon enthousiasme. Je suis Melle Rose.

- Bonjour, Jude ! Je suis contente de te voir. Je te présente Actarius. Actarius, voici Jude, dit-elle, à l'attention du jeune homme. Venez, nous allons commencer par un faire un tour de la boutique avant de goûter aux viennoiseries... il n'y a pas grand-chose à voir, c'est juste pour que vous ayez un petit aperçu de ce qui vous attend.

Sur ce, elle les entraîna à travers les différentes pièces de la boutique, leur détaillant les rayons, leur donnant quelques informations sur les différentes espèces rares qui se trouvaient dans la réserve, et leur faisant rapidement visiter la minuscule arrière-boutique. Il n'y avait pas grand-chose à voir, la Boutique d'Animaux Magiques n'étant pas spécialement grande. Elle leur expliqua rapidement la manière de recevoir les clients, de passer des commandes et de contrôler un Hyppogriffe ou une bande de Lutins déchainés. Puis elle les fit monter à l'étage, là où se trouvait l'appartement que pouvaient occasionnellement habiter les vendeurs de la boutique. Elle grimpa les escaliers en trottinant devant eux, et les fit visiter le petit studio.

- Vous pouvez y venir quand vous voulez. Je n'y dors pas très souvent, mais le elfes s'occupent de le tenir propre, et ils se feront un plaisir de vous faire la cuisine en cas de besoin. Je vous ai fait faire un double des clés de la boutique et de l'appartement à chacun. dit-elle en leur tendant quatre petites clefs dorées. Maintenant, redescendons, nous allons prendre un café et discuter un peu.

Trois tasses de café fumantes, servies par les elfes de maison, trônaient déjà sur la table basse, accompagnées de l'assiette de pâtisseries, qui semblaient toujours autant intéresser Jude. La jeune gérante invita ses deux nouveaux collègues à s'installer, puis, tout en sirotant son café, se mit à les interroger.

- Est-ce que vous avez la moindre question, sur quoi que ce soit ?
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Arrière-boutique

Message par : Actarius Bright, Ven 24 Déc 2010 - 15:38


Actarius qui était demeuré hésitant sur la manière de saluer sa nouvelle patronne fut surprit qu'elle lui fasse la bise. Bise à laquelle il répondit avec délicatesse, cachant tant bien que mal sa gêne. A peine arrivé qu'il se faisait déjà reprendre... Bon au moins, il en déduisait qu'elle était pas très rigide et associable puisqu'elle lui permettait de l'appeler tout simplement Eladora. Ce n'était point pour lui déplaire là encore.

Le jeune homme s'était permit de sourire en tout et pour tout signe d'acquiescement quand la porte s'ouvrit de nouveau, laissant dans son sillage une autre jeune demoiselle, au air asiatique cette fois. Elle, il l'avait déjà vu quelque part... Enfin, fallait qu'il arrive à s'en souvenir. Ouais bon, elle aimait les gâteaux... mais ça l'aidait pas! Par contre... Mlle Rose? Ah oui voilà! Jude Rose! La "folle" de la dernière cérémonie des Merlins qui n'arrêtait pas d'emmerder sa sœur et qui était devenue infirmière à Poupou' le Lard. Autant ne jamais avoir à aller la voir... Perceval tenait trop à ses oreilles.

Enchanté de vous rencontrez Miss Rose. C'est un plaisir, ajouta t-il en souriant.

Il suivit ensuite la patronne qui les invita à faire un tour de la boutique afin de leur présenter les différents recoins de celle-ci et les briefer sur leur mission. Ils commencèrent par faire le tour des rayons pour repérer l'emplacement de certains animaux, allèrent voir le comptoir et ce qui le compose, fonctionnement compris. Ils enchainèrent par la suite à l'étage où se trouvait un petit appartement visiblement pas souvent fréquenté. N'empêche, ça pouvait toujours servir!

Le tour de la boutique accompli, ils pouvaient aller tranquillement se poser et ce qu'ils firent une fois que Eladora leur eut remit leurs clefs. C'était officiel, il était, ils étaient engagés et près à travailler... ou pas, cela va de soi.

Actarius prit une tasse de café, après que les femmes se soient servis et en avala une petite gorgée tout en écoutant Eladora. Il repoussa une mèche de cheveux rebelles tombé dans son champ de vision derrière son oreille et prit la parole.

Votre café est excellent Eladora. Enfin, j'ai une petite question. Dites moi, il est évident que certains animaux apparaissent dans le catalogue de la maison même s'ils ne sont pas domesticables et donc, alors qu'ils sont invendables. Dans ce cas, que faisons nous si jamais un sorcier, assez expérimenté va sans dire, venait à faire commande d'un tel animal auprès de nos services, que devrions nous faire? Tout simplement refuser ou lui demander un certificat d'autorisation authentique provenant du ministère?

[Pitié, ne me pendez pas les filles
]
Revenir en haut Aller en bas
Eladora
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage.




Re: Arrière-boutique

Message par : Eladora, Dim 2 Jan 2011 - 16:09


[même si Jude a démisionné, je fais comme si elle était encore là (: Au fait, t'inquiète pas, c'est plutôt moi qu'il faudrait pendre :P ]


La jeune gérante, assise en face de ses deux nouveaux employés, contemplait ces derniers d'un air pensif, son regard courant de la jeune infirmière au garde-chasse de Poudlard. Ni l'un, ni l'autre ne lui étaient totalement inconnus - Evan lui avait parlé l'une ou l'autre fois de Jude, tandis que l'Ordre s'était récemment penché sur le cas d'Actarius, sans pour autant qu'aucune décision n'eût été prise pour l'instant. Si Eladora n'avait pas encore eût l'occasion de faire la connaissance personnelle du jeune, mais les informations que l'Ordre avait collecté sur lui et les quelques lettres qu'ils avaient pu échanger avant ce jour-ci avait suffit à la convaincre sur son cas. Restait à voir s'il en était de même pour ses collègues Phénix.... Un sourire vaguement amusé et mystérieux sur le visage, qui, elle le savait, ne manquerait pas de troubler ses nouveaux employés, elle reporta sur attention sur ces derniers. Les jambes croisées, ses mains entourant sa tasse de café pour en absorber la chaleur, Eladora dévisagea en silence Jude et Actarius, qui semblaient réfléchir eux aussi aux points qui étaient restés obscurs malgré ses explications. Tandis que la première semblait plus intéressée, sans surprise, par les viennoiseries qu'avaient confectionné les elfes de maisons, Actarius, lui, repoussa un mèche de cheveux qui lui dissimulait le visage avant de prendre la parole.

Votre café est excellent Eladora. Enfin, j'ai une petite question. Dites moi, il est évident que certains animaux apparaissent dans le catalogue de la maison même s'ils ne sont pas domesticables et donc, alors qu'ils sont invendables. Dans ce cas, que faisons nous si jamais un sorcier, assez expérimenté va sans dire, venait à faire commande d'un tel animal auprès de nos services, que devrions nous faire? Tout simplement refuser ou lui demander un certificat d'autorisation authentique provenant du ministère?

La jeune femme nota en rougissant le vouvoiement d'Actarius ; si elle n'était pas habituée à ce qu'on soit si poli avec elle, cela ne lui déplaisait évidemment pas. Toutefois, Eladora ne doutait pas que cette cordialité ne manquerait pas de bientôt se transformer en franche convivialité, voire en amitié. Un sourire appréciateur se dessina sur les lèvres de la jeune femme tandis qu'elle réfléchissait à la réponse qu'elle allait donner à son collègue ; elle aimait les gens qui, comme Actarius, allaient chercher le moindre petit détail pour être sûr de tout pouvoir orchestrer sans mal. Hochant la tête d'un air intéressé, Eladora but une petite gorgée de café avant de poser sa tasse sur la table.

- Je dois dire que c'est une très bonne question, annonça-t-elle avec un rire cristallin.En fait, cela dépend du cas. Il n'y a qu'une seule chose à toujours respecter, c'est qu'on ne vend jamais un animal de ce type à un mineur, expérience ou non. Nous ne vendons d'animaux non-domesticables tels que des dragons ou des Basilics qu'à des professionnels, des entreprises, des regroupements d'éleveurs, et ce après une vérification des conditions de vie de l'animal sur place. Cela dit, nous pouvons aussi en procurer à des particuliers, mais ce uniquement, comme tu l'as dit, sur autorisation du Ministère. Mais encore une fois, cela dépend de l'animal ; par exemple, s'il est possible de vendre un dragon, il nous est interdit de procurer à quelqu'un un Moremplis ou un Quintaped, qui, même dans une structure adapté, sont beaucoup trop dangereux. Si tu as un jour un doute, je suis toujours joignable, envoie moi un elfe ou un Patronus, conclut-elle avec un sourire.

Essoufflée par son long soliloque, Eladora examina sa tasse de café d'un œil avide, pour se rendre compte que celle-ci était complètement vide, à l'instar de la cafetière. Elle murmura du bout des lèvres le nom d'une de ses elfes de maison, qui accourut avec une nouvelle cafetière pleine à ras-bords. Après avoir resservit les trois jeunes gens, elle déposa le récipient sur la table basse, fit apparaître quelques nouvelles viennoiseries dans l'assiette, puis s'inclina pour les saluer, au point que son nez crochu alla frôler le parquet. Avec un nouvel éclat de rire, Eladora tapota le dos de l'elfe pour que celle-ci cesse son petit cinéma. « Debby, je t'en prie, ça suffit. Merci beaucoup, je t'appellerai si j'ai encore besoin de toi. » Sa tasse à nouveau pleine, tout comme celle de ses deux collègues, Eladora avala quelques gorgées, avant de se rappeler le compliment d'Actarius sur son café et de se retourner vers lui avec un sourire entendu.

- Comme tu peux le voir, je n'ai aucun mérite quand à l'excellence du café, mais merci quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Arrière-boutique

Message par : Actarius Bright, Sam 21 Mai 2011 - 2:39


Suite à leur rencontre au Bar des Ténèbres, lieu où Actarius avait donné rendez-vous à Alicia un peu plus tôt, tous deux se rendirent jusqu'à la boutique d'animaux magiques. Le jeune et heureux propriétaire de la bâtisse, son trousseau de clefs en main, adressant un regard à Alicia puis enfonça l'une de ses clefs dans la serrure de la porte. Ils se trouvèrent alors dans la petite ruelle passant derrière la boutique, là où se trouvait la petite porte "secrète" réservée uniquement à quiconque en avait connaissance; ici, ce ne pouvait être que l'ex-Serpentard et sa nouvelle vendeuse. Vendeuse à laquelle il s'adressa d'ailleurs :

Je vous aurai volontiers fais entrer par l'entrée "principale", mais je ne tiens pas à attirer l'attention de quelconque individu mal intentionné en ouvrant le rideau de fer moldu qui protège l'entrée.

Rideau de fer moldu ne signifiait pas, pour autant, "protections banales". Le prochain idiot à essayer de cambrioler l'enseigne en aurait pour sa témérité. Soit. La porte ouverte, Actarius s'écarta et, d'un sourire, invita sa nouvelle compagne de travail à entrer dans la bâtisse, la laissant découvrir la pièce plutôt vaste qui se présentait à elle; pièce qui se trouvait être l'arrière-boutique.

La visite a déjà commencé, si je puisse me prononcer ainsi. Il lui adressa un regard de biais, un minuscule sourire sur les lèvres, et continua... Je vous présente donc l'Arrière-boutique. C'est ici que sont effectués les comptes et trimestrielles et la mise à jour du carnet de compte que nous envoyons par la suite à Gringott's où leurs banquiers se chargent d'effectuer les transactions nécessaires. Il se tut et patienta, attendit que la jeune demoiselle ait prit la peine de digérer ses paroles avant de se prononcer de nouveau. C'est aussi en ce lieu même que vous pourrez traiter les demandes peu orthodoxes que certains clients pourraient vous adresser. Pour cela, il s'approcha du bureau en bois de chêne et tira le premier tiroir pour y pêcher un gros et vieux livre ayant trait à un grimoire mais étant en fait un annuaire, vous pourrez vous aider de cette annuaire qui recense tous les éleveurs reconnus par les experts.

Le jeune aristocrate, faisant face à Alicia, légèrement appuyé contre le bureau de chêne, la fixait, attendait un quelconque signe qui viendrait lui confirmer qu'elle avait comprit ce qu'il venait de lui expliquer. De toute façon, ils "avaient" le temps. Il était prêt à lui expliquer de nouveau, au cas où elle n'aurait pas comprit ses précédents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Arrière-boutique

Message par : Invité, Sam 21 Mai 2011 - 18:35


Plus la jeune femme s'éloignait de l'Allée des Embrumes, plus son visage devenait joyeux. Maintenant, elle considérait vraiment que ce jour était un beau jour.

Tout en suivant Actarius sur le Chemin de Traverse, la jeune femme fit un petit récapitulatif mentalement de toutes les raisons qu'elle avait de se réjouir aujourd'hui. Tout d'abord, elle venait de sortir d'un endroit malsain et qui la mettait mal à l'aise. Ensuite, elle avait un boulot !!!! Et pour finir, elle avait un patron sympa. Franchement, que demander d'autre ?

Elle stoppa là ses pensées lorsqu'Actarius la fit passer derrière la boutique. Ah, elle ne connaissait pas cette entrée. Et après tout, c'était tout à faire logique. Ca devait être par là que rentrer les employées le matin. Toute heureuse d'en apprendre plus sur la boutique et ses futures missions, Alicia fit un grand sourire lorsqu'Actarius lui expliqua pourquoi il la faisait passer par là, et non pas par l'entrée principale. Puis il la fit rentrer.

Alicia découvrit une salle vaste prête à recevoir pleins de cartons de graines. Ben oui, la jeune femme voyait déjà le côté pratique de son boulot. La salle, enfin, l'arrière-boutique comme venait de le préciser Actarius, devait certainement servir de salle de réunion aussi. Quoique, en étant deux, ils n'auraient pas besoin d'énormement de place. Elle cessa de penser à quoique se soit lorsque son patron lui expliqua l'utilité de la salle.
Elle comprit tout jusqu'à l'annuaire. Il faisait comme chez les moldus ? Les gens venaient, demandaient un animal bien particulier et elle, elle n'aurait qu'à regarder dans le livre et commander l'animal à l'éleveur ?

- Attends, une minute. Ca veut dire qu'on fait comme les moldus ? On prend leur commande, on parle avec l'éleveur et ensuite on leur livre l'animal ?

Ca semblait étrange à la jeune femme. Non pas de faire comme les moldus, après tout, elle l'était à moitié. Non, c'était plus le fait qu'une Boutique sorcière puisse faire exactement la même chose que les moldus.
Quoique à la réflexion, ça semblait normal. Après tout, les gens devaient bien faire des commandes pour réapprovisionner leurs magasins.

- Non, laisse tomber. Je viens de me rendre compte que ma question est stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Arrière-boutique

Message par : Actarius Bright, Dim 29 Mai 2011 - 17:21


Actarius ne fut pas dupe quant à l'étonnement qui passa dans les yeux de sa nouvelle vendeuse l'espace d'un instant, lorsqu'il eut abordé l'utilité de l'annuaire. Seulement, ne rajouta t-il rien, fidèle à lui-même. Elle lui demanderait de toute façon si jamais elle avait des zones d'ombres dans son esprit. Pas de quoi s'inquiéter donc. Et puis la question vint... Question à laquelle elle semblait avoir elle-même trouvé réponse vu ce qu'elle lui dit par la suite mais à laquelle il répondit quand même.

En effet, nous faisons comme les moldus. Il existe un peu partout dans le monde des personnes spécialisées dans l'élevage d'une race ou d'une autre. Ainsi, la boutique, a prit contact avec toutes ses personnes afin de passer des contrats d'échange avec eux. Il lui adressa un sourire ravi avant de continuer... Tu verras qu'ils sont très rapide pour leurs livraisons, le plus souvent. Ils envoient leurs elfes transférer les animaux jusqu'ici, dans cette pièce même. Alors, le client peut passer commande s'il le souhaite et attendre, le temps que ton éleveur fasse arriver ta commande. Ça ne dure généralement pas plus de quinze minutes. Ah! Mais, je précise avant que tu aies une mauvaise surprise, certains d'entre eux sont acerbes lorsqu'ils ont affaires à des personnes avec lesquelles ils n'ont jamais traités.

Il se tourna et prit le téléphone portable qui était posé dans un tiroir du bureau sur lequel il était adossé il y a de cela quelques secondes. Il s'adossa tout de suite après sur le bureau et présenta le téléphone moldu à Alicia, tout sourire aux lèvres.

Un annuaire, ça comporte des numéros de téléphone et des adresses. Alors, voici le téléphone qu'on utilise pour joindre nos fournisseurs. Je sais... C'est aussi moldu qu'un annuaire. Mais faut reconnaître que c'est parfois fort efficace! Et ça prend si peu de temps... Il reposa le téléphone sur le bureau et, sans attendre une réponse de sa part, enchaina sur un sujet qui n'avait fort rien à voir avec celui qui les amenait en ce jour à la Boutique : Une visite guidée pour Alicia. Les moldus sont fascinants, n'est-ce pas?!

Il y a quelques années, il n'aurait jamais dit une chose pareille... Et ce n'était parce qu'Alicia était de Sang-Mêlé puisque cela, il l'ignorait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Arrière-boutique

Message par : Invité, Dim 29 Mai 2011 - 18:13


La jeune femme écouta attentivement Actarius qui répondait à sa question, tout en lui apportant plus de précision. Bonne élève, elle avait les oreilles grandes ouvertes ! Elle nota tout de même qu'il venait de la tutoyer. C'était la première fois depuis le début de leur entretien. Et elle devait vraiment avouer qu'elle préférait qu'on lui dise 'tu' plutôt que le vouvoyement. Ca lui donnait l'impression d'être plus vieille qu'elle ne l'était en réalité...
Elle eut un sourire qui paraissait tout sauf innocent lorsqu'il lui raconta qu'elle aurait peut-être des difficultés avec certains élèveurs. Si jamais ça devait être le cas, elle rendrait coup pour coup. Mais plus tard. Jamais elle ne ferait capoter une vente.

Elle eut un autre sourire lorsqu'il lui montra le téléphone portable qui lui servait à passer ses commandes. Décidement, les sorciers pouvaient dire tout ce qu'ils voulaient, ils aimaient et utilisaient souvent de la technologie moldue. Vu ce qu'il lui dit, Alicia pensa qu'il s'était peut-être trompé sur ce qu'elle avait voulu dire précédemment.

- Oui, effectivement, le téléphone portable est une super invention. Tu verrais le temps que l'on gagne avec Internet ! C'est encore mieux ! Ma mère réussisait toujours à surprendre mon père lorsqu'elle utilisait des appareils ménagers devant lui. Lui dit-elle. Lorsqu'elle évoqua ses parents, un voile de tristesse passa devant ses yeux. Mais il disparut très vite. Elle n'allait pas pleurer à chaque fois qu'elle parlait ou pensait à ses parents tout de même ! Le jour où ma mère est revenue du centre commercial avec un téléphone portable et que celui-ci sonna devant mon père restera à jamais gravé dans ma mémoire... Il était en panique et avait sa baguette à la main, près à lancer un sort à ce qui faisait ce bruit !

Elle rit un peu, c'était vraiment l'un de ses souvenirs favoris. Elle se rappelait encore du mal de ventre qu'elle avait eu à force de rire. et sa mère n'était pas mieux, elle pleurait de rire. Certains disaient que c'était les plus belles larmes que quelqu'un pouvait avoir. Elle sortit néanmoins rapidement de ses joyeuses pensées. Une petite question lui était venue à l'esprit...

- Dis-moi, tu as d'autres surprises comme celle-là ? Lui demanda t'elle, un sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Arrière-boutique

Message par : Actarius Bright, Jeu 2 Juin 2011 - 22:17


Actarius n'avait pas manqué de lire les pensées derrière le sourire qui se dessina sur les lèvres sa nouvelle et très belle vendeuse. Ah mais non, il ne se laissait pas aller dans ses déboire libertins cette fois. Il la trouvait tout simplement, et réellement belle. Mais bref; là n'est pas le sujet.

Tout sire, Actarius remarqua que le regard azur, tout comme le sien, de sa vendeuse s'était assombrit un bref instant lorsqu'elle parla de ses parents. Et Actarius de se rendre compte que, même s'il connaisssait bien le dossier qui lui avait été fournit, il avait encore beaucoup de chose à sur la personne et peut-être même de la personne.

Il écoutait en effet son recit une attention particulière. Il faisait partit de ses sorciers de Sang-purs qui, même s'ils étaient fiers de par leurs origines, aristocratique dans son cas, n'en demeurait pas moins censé et ''humain'', considérant, d'un point de vue de base, les moldus comme leurs égals.
La pensée du jeune homme était en pleine ébullition... C'est qu'il entendait, et ce pour la première fois, le terme ''appareils ménagers''; ce qui eveillait sa curiosité. Il passerait pour un grand inculte bien que vivant au milieu des moldus mais cela le confortait toute de même dans cette idée qu'Alicia lui apporterait beaucoup plus que ses services à la boutique en tant que vendeuse. Elle ''l'instruirait''.

Il lui rendait le sourire qui lui barrait les lèvres et, légèrement gêné mais tout autant amusé, il prit la parole...

Tu dis que chez les moldus, il y a des appareils menagers? Ça sert à... Faire le ménage? Ils n'utilisent donc pas de balais comme nous?

Il s'était exprimé avec une naïveté certaine et à un débit comme rarement il le lui fut arrivé. Il en oubliait même de vouvoyer la jeune demoiselle qui, en effet, ne lui avait point autorisé de la tutoyer. Question de bienséances. Mais bon, elle l'euphorie qui prenaît son esprit à ainsi discuter de la technologie moldue, il n'y pensait guère.

Tu voudras bien m'emmener voir ces ''inventions'' moldus? Tu t'y connais apparemment.

Et voilà qu'il retombait en enfance, lorsqu'il s'intéressait aux moldus qui vivaient dans Sofia, sa ville natale en Bulgarie alors que ses parents méprisaient ces gens là. Oh oui, il avait été comme eux, avait méprisé les moldus mais avait finalement changé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Arrière-boutique

Message par : Invité, Dim 5 Juin 2011 - 11:16


Alicia avait toujours un peu la tête ailleurs lorsqu'Actarius reprit la parole. Et sa question sur les techniques de ménage des Moldus la fit rire un peu. Elle ne se moquait pas de son patron, c'était juste qu'elle trouvait amusant de voir Actarius gêné.

- Ils servent un peu à tout, faire la vaiselle, la lessive... Mais si si, ils se servent aussi des balais. Lui dit-elle avec un sourire. C'est juste qu'ils ne se servent des balais que lorsqu'ils veulent passer un rapide coup sur le sol.

La conversation n'avait plus rien à voir avec la boutique, mais cela ne gênait vraiment pas Alicia. En fait, le terrain sur lequel ils allaient, elle l'adorait. Parce que voir que certains sorciers cherchaient à en savoir plus sur les Moldus lui faisait plaisir. Voir que tous les sorciers n'avaient pas cet esprit raciste envers ceux qui n'étaient pas comme eux ne pouvait que réjouir la jeune femme.

Tu voudras bien m'emmener voir ces ''inventions'' moldus? Tu t'y connais apparemment.

La question surprit Alicia mais lui fit extrêmement plaisir dans le même temps. Elle adorait faire découvrir l'univers dans lequel elle avait grandi et était fière de ses origines. Autant dire que les sorciers obtus et ces idiots, mais dangereux Mangemorts, lui tapaient sur le système.

- Quand tu veux ! Je te ferais voir tout cela ! Lui dit-elle, avec énergie et un énorme sourire sur les lèvres. Je t'emènerais dans un magasin qui ne vend que de ces appareils. Et je suis bien obligée de connaître tout cet univers, puisque ma mère était une moldue. Je suis un mélange des deux mondes et j'en suis extrêmement fière. Lui avoua t-elle

Elle imaginait déjà la réaction que risquait d'avoir Actarius lorsqu'il se retrouverait entouré d'appareils moldus. Ca risquait d'être vraiment amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Arrière-boutique

Message par : Actarius Bright, Mar 7 Juin 2011 - 21:02


Plus Alicia agrémentait ses réponses, et plus le jeune sorcier était obnubilé par ces êtres, ces moldus que beaucoup de sorciers méprisaient. Il les savait passionnant, mais à ce point, il n'y aurait jamais pensé. C'était tout simplement... incroyable. Plus elle lui en disait et plus son envie de mieux voir ces choses, ces appareils grandissait... Pourtant, il se savait entrain de se souvenir que le but de cette rencontre en cette douce soirée était ailleurs... Il avait s'agit au début de présenter la boutique à la nouvelle vendeuse. Mais on s'en fou!

Un large sourire se dessina sur les lèvres du Phénix lorsqu'elle lui révéla être de Sang-mêlé. Ceci expliquait cela. Il comprenait de ce fait mieux pourquoi elle s'y connaissait autant en technologie moldu... Et puis Mer**! C'était décidé, elle lui montrerait ces inventions "effrayantes" et grandement étonnantes. Pourquoi pas...?

Dis moi Alicia... commença t-il, un chouillat hésitant au début mais confiant par la suite, Pourquoi ne me montrerais-tu pas tout ça maintenant, ce soir même? On pourrait transplaner dans un de ces magasins et voir tout ça! Je brûle d'envie à l'idée de découvrir tout ça un de ces jours et je suis si impatient...

Il lui fit un grand sourire, le corps droit, revigoré comme quelqu'un à qui on venait d'annoncer la bonne nouvelle. Dans ses yeux, brûlait la flamme du désir; un désir de découvrir, de toucher, de connaître...

Enfin, si tu es d'accord pour une telle expédition, à cette heure... Je ne souhaites aucunement te forcer la main, se hâta t-il de préciser à l'encontre de la jeune femme. Bien entendu, nous ferons, si oui, très vite et nous reviendrons ici terminer notre visite guidée. Ou plutôt, nous la terminerons et nous en irons visiter tout ça... C'est toi qui voit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Arrière-boutique

Message par : Invité, Mar 7 Juin 2011 - 21:35


Oulà ! Quand elle avait dit qu'elle lui ferait voir les apparetils électroménagers, elle ne pensait pas qu'il lui demanderait de l'y emmener ce soir même ! Et puis, de toute manière, il était un peu tard... Quoique... L'un des magasins pourrait encore être ouvert, s'ils allaient dans l'un des centres commerciaux de Londres...

- Et bien... Il est un peu tard... Peut-être que les magasins ne seront pas ouverts.

Bon, c'était peut-être une excuse minable, mais il fallait avouer qu'elle se médiait un peu. Seulement, en voyant l'air qu'affichait Actarius, celui d'un gamin auquel on annonçait que Noël aurait lieu deux fois cette année, elle ne pût résister. Elle n'était qu'une faible femme qui aimait bien voir son entourage heureux...

- Enfin, ça ne coûte rien d'aller faire un tour... Mais il y a une chose pour laquelle je ne te crois pas... C'est sur que l'on risque de rester jusqu'à la fermeture ! Il y aura tellement de choses à voir que tu prendras ton temps pour regarder. Et moi, je me ferais une joie de répondre à tes questions. Parce qu'il y en aura, ça aussi c'est une chose dont je suis sûre. Lui dit-elle avec un sourire

Et c'était vrai. Elle l'avait déjà remarqué lorsqu'elle avait fait découvir à Céleste cette autre partie de son monde. Et puis, voir que des gens étaient intéressés par autre chose que leur nombril, ça lui faisait toujours plaisir !
Et puis repartir dans ce qui avait été son seul univers pendant 11 ans ne lui ferait que du bien. Ca risquerait d'être un peu douleureux, mais ça en voudrait la peine !
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Arrière-boutique

Message par : Actarius Bright, Mar 14 Juin 2011 - 18:14


L'idée de découvrir le monde moldu sous d'autres couverts que ceux qu'il connaissait déjà excitait grandement le Phénix. C'est qu'il était aussi très heureux que sa nouvelle vendeuse, amie (?), ait accepté de l'emmener faire un tour, histoire de voir s'ils trouveraient des magasins encore ouverts à cette heure avancée de la nuit.

N'empêche qu'il ne pouvait point nier que la sceptique phrase de la jeune Alicia en parlant des magasins éventuellement déjà tous fermés à l'heure qu'il faisait l'avait légèrement attristé... Jusqu'à son "oui"; moment à partir duquel il ne put plus cacher sa joie. Ses lèvres s'étirèrent en un large sourire candide tandis qu'il trépignait d'impatience. Il aurait voulu qu'elle l'emmena le dixième de seconde suivant pour qu'ils arrivassent le plus tôt possible dans un magasin moldu. Cependant, avant, il fallait "éclaircir" certaines choses...

Euh... Si tu le dis... Enfin, si on doit rester sur la fermeture, le patron nous mettra dehors avant de fermer, non? Donc, rien à craindre. On ne va pas enfreindre la loi...

Enfin, il le disait... Le pensait aussi, mais bon... Rien ne garantissait qu'il ne l'obligerait pas à "frauder", étant donné l'excitation qui le prenait rien qu'à l'idée de découvrir la technologie moldue. Quand il se retrouverait face à elle... Se serait...

Si j'ai bonne mémoire, il est marqué sur ton dossier que tu sais transplaner. Alors, je te laisse aujourd'hui nous guider dans cette formidable aventure!! A la découverte du monde moldu!!

Il s'approcha d'elle, les yeux bridés à cause du petit rire qu'il entretenait. Actarius lui tendit la main par la suite et la laissa se charger du reste...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Arrière-boutique

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 8

 Arrière-boutique

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Boutique d'Animaux Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.