AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 14 sur 16
Les Passages Secrets de Poudlard
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle

Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Alice Grant, Mar 27 Sep 2016 - 14:08


L'ancienne rouge et or sembla partir loin pendant un instant, immobile, plongée dans ses pensées. Ses souvenirs peut-être? Alice se demanda si elle aussi avait vécu des choses douloureuses, si elle était capable de la comprendre. Quand bien même c'était le cas, sa folie passée devait à tout prix rester un secret. Son secret. Impossible de se confier. Sinon, on l'enverrait à l'asile, on aurait peur, comme à chaque fois qu'on ne comprend pas quelqu'un, qu'on n'arrive pas à contrôler quelque chose, on tente de le tenir à l'écart, de l'enfermer. Hors de question de compromettre son avenir. Mais ça avait un prix, un terrible prix pour une sorcière de 16 ans: la solitude.

La sorcière répondit enfin:
- Rien de tout ça. Je crois.
Petit rire. Ou êtes-vous partie il y a un instant, madame? Ou est-ce que votre esprit s'est rendu?
- Un petit tour de ronde sans importance.
Elle hocha la tête. Bien sûr. C'était peut-être vrai. La sang-mêlée pouvait comprendre l'envie de se balader un peu n'importe ou, dans les couloirs du château, sentir à quel point on était petit face à toutes ces années passées depuis la création du lieu, par rapport au nombre de personnes passées par là. Étrangement, ce sentiment pouvait se montrer apaisant. A moins qu'on ne veuille simplement se vider la tête.
- Comment on fait pour se pardonner?
les mots étaient sortis d'eux-même. La bleu et bronze n'arrivait plus à les retenir de s'échapper de sa gorge. Qu'est-ce que j'ai dit encore? Aucune chance qu'elle ne comprenne. Elle n'osait même pas espérer. En tout cas, si son interlocutrice tendait bien l'oreille sur les rumeurs de l'école, elle devrait tout de suite comprendre à quoi elle faisait allusion. Du moins, à une partie.
Une larme coule. Vite, l'essuyer, la faire disparaître. Son autre œil s'humidifie. Les sanglots ne tardèrent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Azénor Philaester, Lun 3 Oct 2016 - 17:00


C'est maigre mais j'ai pas trop le time :x! (ps: je met un pouce vert à notre rp ♥ )

L a jeune Alice hoche la tête. Ma réponse semble lui suffire. Tant mieux. Pas envie de déblatérer, pas envie de me prendre la tête, pas envie de parler de moi. Et puis l'aigle n'osera peut-être -sans doute- pas me poser des questions personnelles.
- Comment on fait pour se pardonner?

C omme un cheveu sur la soupe. Comme s'il elle n'avait pas vraiment voulu dire ce qu'elle vient de sortir. Pauvre petite. Elle ne s'en est pas remise. Comment s'en remettre me diriez vous.
Se pardonner. J'aurai tendance à dire qu'elle m'a posé une question rhétorique, le genre de question sans réponse. Tu fais le vide. T'oublies. Plus facile à dire qu'à faire. C'est vrai ça, comment se réveiller chaque matin, et se regarder dans un miroir en se disant qu'on aurait pu -dû- faire mieux.

T ears. La pauvre enfant s'échappe aux larmes.
Larme d'amour, de joie, de rire, de bonheur, de peur, de pleur. Ne te retiens pas de pleurer, ça évacue la tristesse de ton cœur. Tu sais parfois les pleurs ont la vertu de l'éloquence. C'est si puérile de se retenir. Mais pouvons-nous vraiment retenir les larmes? Non, hein. On peut pas retenir ses larmes pas vrai? Regardez Alice, la pauvre et douce Alice. Pleurer devant un supérieur, c'est pas son but. Mais se retenir c'est futile, ça ne sert à rien. Se retenir pour exploser par la suite.
Je la prends dans mes bras, figure maternelle. Je lui caresse les cheveux.
- Tu fais le vide. Tu prends tous tes mauvais souvenirs. Tu les écris sur un parchemin, puis tu le brûle. Ils seront rangés dans une infime partie de ta tête, à tout jamais. C'est long, je sais. Mais ça vaut le coup d'essayer.


Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Alice Grant, Sam 8 Oct 2016 - 20:41


Pas de soucis^^ moi aussi je l'adore <3



Ben super, la serdaigle chialait maintenant. Enfin, elle n'y pouvait rien, et se laisser aller était tentant, après une telle épreuve. Des larmes de soulagement et de regrets noyaient son visage tandis que son corps tremblait. Ses yeux noirs recouverts par ses doigts n'avaient pas pleurés comme ça depuis un moment. Ça faisait du bien, parfois. Et tant pis pour la dignité. La directrice des rouges et ors la pris dans ses bras en lui caressant la tête, comme une mère. Elle se laissa faire et se réfugia contre elle. Elle en avait besoin, vu que Mme Grant n'était au courant de rien, Alice avait tout mis en oeuvre pour qu'elle ne sache pas, pour qu'elle ne sache jamais. Quelle question elle avait posée... se pardonner n'avait pas de recette. Ça arrivait sûrement avec le temps. Le temps. Un mot invariable, bien simple pour parler d'une des choses les plus incroyables, les plus incompréhensibles pour l'homme qui s'est contenté de le traduire en secondes, en heures, en jours, en semaines, en mois, en années.

- Tu fais le vide. La sang-mêlée s'efforça de penser à rien d'autre que cette voie rassurante. Tu prends tous tes mauvais souvenirs. Elle mis de temps à tous les rassembler. Tu les écris sur un parchemin, puis tu le brûle. Ils seront rangés dans une infime partie de ta tête, à tout jamais. C'est long, je sais. Mais ça vaut le coup d'essayer.
C'est long, elle avait dit.
Elle sait, elle avait dit.
Plus on a de mauvais souvenirs, plus c'est long à écrire. Et la sorcière semblait se douter que ce serait malheureusement très long à écrire pour la bleu et bronze.
C'était injuste.
Elle ne méritait sûrement pas ça.
Personne ne mérite ça.
Il suffit juste d'avoir vécu de mauvaises choses au mauvais moment. La Folie, ça peut arriver à n'importe qui.
Maintenant que c'était terminé, la culpabilité la rongeait. Mais elle disparaissait progressivement, au fil des secondes, au cours des larmes, le long des mots.

Elle resta un moment, blottie contre son aînée, à laisser ses sanglots se calmer. Puis, doucement, elle se redressa.
- Merci.
Juste un mot, mais elle tenait à le dire.
Elle allait mieux. La blessure allait se refermer, petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Azénor Philaester, Dim 16 Oct 2016 - 16:43


sorry, once again!


L 'enfant pleure. Que dis-je enfant. Un enfant c'est immature pure et innocent. Alice est tout sauf immature. Elle est juste bouleversée. Et jamais elle n'aurait du subir une épreuve de ce genre. Quel genre finalement? Seule elle le sait. Ou non Personne d'ailleurs ne devrait vivre comme ça. Mais on vit pour la peur. Je vois une souffrance profonde. Pourquoi la cacher. Parce qu'elle lui appartient, sans doute.

- Merci.

J e lui réponds d'un sourire. Puis elle lâche son étreinte. Je m'y été finalement bien accommodé, d'une présence en mes bras.

T u fais quoi toi, quand personne ne regarde ? On doit exiger beaucoup de soi-même, attendre peu des autres. « L'expérience prouve que celui qui n'a jamais confiance en personne ne sera jamais déçu. » Et reprendre confiance en soi alors? On est pas personne, on n'est ce que l'on est, on est le on, on est le nous, le jeu. La vie c'est un jeu, une chance, une main à prendre, une autre à laisser. La vie c'est tomber, apprendre, et se relever.


Q uelle heure est-il? Depuis combien de temps on et là? A rien faire ou tout faire dans le couloir de l'espoir; celui d'être enfin tranquille. Il faudrait qu'on commence à bouger, à retrouver les autres. Ils vont se poser des questions, c'est sur. Je regarde ma montre. Vingt-deux heures trente-neuf. Déjà? Mais je ne sais même pas à quelle heure je suis partie. Et elle ? Et Alice ? Est-elle là depuis le début de la journée, le début de la soirée? C'est la nuit et il faut rentrer. Le devoir. Pas l'envie bien entendu.

- Il se fait tard.
Je lui laisse presque le choix de rester. Elle n'aura pas d'ennuis car elle est avec moi. Je n'aurais qu'à dire que je l'avais convié pour une histoire avec un Gryffondor, voilà tout. Une histoire. Quelle histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Alice Grant, Jeu 20 Oct 2016 - 0:17


Et zut.
La serdaigle avait craqué.
Devant un directeur, en plus.
Elle avait pleuré dans ses bras.
Justement, maintenant qu'elle y pensait, elle l'avait prise dans ses bras. décidément, le personnel de Poudlard l'étonnera toujours. Même si elle avait toujours eu foi en l'humanité, elle savait que le bien comme le mal pouvait en sortir. Elle pouvait presque sentir la présence d'une mère... c'était gênant d'avoir une presque parfaite inconnue qui vous consolait autant.
Elle essuya son visage humide avec ses manches.
En repensant à ses paroles, le rouge de la honte lui monta aux joues.
Qu'est-ce qu'elle avait fait encore?
Il fallait qu'elle se reprenne.
Il fallait qu'elle arrête de pleurnicher.
Il fallait qu'elle se relève.
Et qu'elle aille loin.

Son interlocutrice regarda sa montre. Par réflexe, Alice consulta l'heure à son tour. 22h39. Le temps était passé vite cette fois-ci. Le temps... c'est drôle... les hommes ne le maîtrisent tellement pas. Il peut passer vite ou lentement. En général, ça ne nous arrange pas. Stop. Arrête. Positive. Tu sais, positiver? L'optimisme? Tout ça? Non, tu ne sais pas. Elle ne sait pas. depuis trop longtemps.
- Il se fait tard.
La sang-mêlée avait pris de son temps à l'ancienne rouge et or. Mais elle n'avait plus assez de place dans la case: "multiples raisons de m'en vouloir". Il n'y en avait pas tant que ça, mais la quantité importait peu, c'était leur importance qui... tu vois, tu recommences! Remarque, avec des souvenirs pareils...

Le temps sera ton seul traitement. Ton seul médicament. Le temps te guérira, Grant. Contre toi-même.
- Oui. Sortons d'ici.
Ton corps se réhabituera au sommeil. Il se réhabituera aux repas. Il se réhabituera au silence dans ton esprit. Ce silence tant recherché. Tout a bien, maintenant. Tu peux reprendre les armes correctement. Tu es de nouveau maître de toi-même.

Fin du RP pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Albus Lupin, Lun 7 Nov 2016 - 21:08


Nouveau RP: Une discussion à l'abri des regards



Avec: Amy Jakson et Celeste Harriman

Albus avait finit ses cours de la journée, il en avait bien bavé. La journée avait été dure, une mauvaise note et un emploie du temps assez chargé. Heureusement que ses amis pouffys avaient été là pour lui, enle soutenant moralement et en le faisant rire. Pour se décontracter il décida de prendre l'air un petit peu en allant faire une promenade dans le parc. Heureusement il n'était pas tout seul: son amie Amy voulait venir avec lui. Amy était restée présente toute la journée pour le soutenir. Il avait beaucoup apprécié car c'est elle qui lui avait le plus remonté le moral. Il en était énormément reconnaissant. Il ne dit pas non à sa demande:

"Oh mais oui bien sûr! Viens avec moi ça me ferait tellement plaisir! Toute la journée t'était la pour moi, c'est le moins que je puisse faire!"

Elle lui sourit et se dirigea vers les escaliers. Albus la retenu en lui prenant le bras. Elle avait un air interrogateur, il lui expliqua:

"Oh non Amy, pas par ici, ça prendrait beaucoup trop de temps et il est déjà tard. Tu ne préférais pas qu'on prenne un passage secret, on y sera en moins de deux!"

Elle acquiesça d'un hochement de tête avec un sourire. Comme à son habitude, elle était rayonnante de bonne humeur. Ils se précipitèrent derrière un tableau qui laissa entrevoir un passage étroit et sombre. Ils le prirent et dès qu'ils firent leur premier pas dans le passage, les lampes s'allumèrent. Il y faisait un peu froid. Au bout de quinze mètres le passage s’élargit ainsi pouvant laisser la place pour que trois personnes y passent. Le passage était désert, ils étaient les seuls. A présent, Ils descendirent les escaliers silencieusement, toujours avec un pas pressé. Le temps était compté, le soleil se couchait de plus en plus tôt au grand malheur d'Albus.

Ils arrivèrent bientôt à la sortie. Elle était au rez-de-chaussé près de la grande porte. Finalement le pouffy allait lui dire quelque chose quand une silhouette passa à côté d'eux. Elle lui était familière. Albus s'arrêta net et se retourna. Il regarda l'ombre un instant et s'écria:
"Celeste? Celeste c'est toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Celeste Harriman
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Celeste Harriman, Lun 7 Nov 2016 - 21:54


C'est nul. Nul.Vraiment. Encore une journée inutile, à aller dans ces cours minables, tous plus étranges les uns que les autres.Allons bon, je devrais être habituée à cette vie...pas si magique.Mais non. Le monde normal me manque un peu. A Poudlard,ils disent: le monde "moldu".Je trouve ce mot étrange et très péjoratif.
Et dans ce "monde moldu",tout allais pour le mieux. Ici aussi, ça ce passe bien.
Donc rien à signaler....pourtant...

Je soupire. Je préfère ne pas m'en préoccuper. Je déambule dans les couloirs, dans le but de rejoindre ma salle commune. Après, j'irais dans mon dortoir et je passerais mes nerfs sur mon coussin. Comme d'habitude quoi.
Au moment de prendre un escalier, j'aperçois mon ami Albus, au loin, tenant -il me semble- la main d'une jeune fille.
Je me précipite pour aller à leur rencontre.J'ai des excuses à présenter à ce garçon. Je l'ai ridiculisé,l'autre jour, dans le parc.
Je me dépêche, je les poursuis aussi vite que je peux. C'est alors que je les vois passer derrière  un tableau. Étrange...
Ils s'engouffrent dans le passage caché par la toile. Je reste quelques instants, à attendre.
Je réfléchis.Soudain,Je secoue ma tête en me disant:
*-Je suis une gryffy, non? Courage!*

Je marche. Je marche.Je marche jusqu'à ce que deux silhouettes s'impriment sur ma rétine.C'est Albus.J'en suis sûre.Je m'approche.C'est bien lui.Il m'a repéré,lui aussi:

-Celeste? Celeste c'est toi?

Sans un sourire, fixant mes pieds et me tenant un bras, je fais un pas.

-Je suis là.


Dernière édition par Celeste Harriman le Mar 8 Nov 2016 - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Amy Jackson, Lun 7 Nov 2016 - 22:56


Les cours venaient de se terminer pour Amy. Ça avait été une longue journée mais les cours avaient été plutôt intéressants et elle avait eu une assez bonne note dont elle n'était pas peu fière. Malheureusement un de ses amis Albus n'avait pas eu cette chance et sa mauvaise note l'avait déprimé pour le reste de la journée. Il aurait certainement broyé du noir toute la journée si Amy, en bonne Poufsouffle qu'elle était, n'avait pas fait tout son possible pour le distraire et lui remonter le moral. Elle s'était d'ailleurs plutôt bien acquitter de sa mission parvenant même à faire sourire son ami à plusieurs reprises, pour sa plus grande joie car elle détestait voir ses amis malheureux.  A la fin de la journée il était même d'assez bonne humeur pour aller faire une balade dans le parc et Amy, désirant rester avec son ami lui demanda si elle pouvait l'accompagner. Sa réponse ne se fit pas attendre:

-Oh mais oui bien sûr! Viens avec moi ça me ferait tellement plaisir! Toute la journée t'était la pour moi, c'est le moins que je puisse faire  

-Génial, répondit la jeune fille en souriant bien qu'un peu gêné par le compliment, allons-y alors!

Elle commença à se diriger vers l'escalier quand Albus l'attrapa par le bras. Elle se tourna en le fixant d'un air interrogateur et allait lui demander la raison de son geste quand il prit la parole.

-Oh non Amy, pas par ici, ça prendrait beaucoup trop de temps et il est déjà tard. Tu ne préférais pas qu'on prenne un passage secret, on y sera en moins de deux! lui demanda-t-il.

La jeune fille aquiesça d'un hochement de tête en souriant. Dans son empressement elle n'avait pas penser au passage secret mais Albus avait raison il gagnerait un temps fou en empruntant un passage secret. Ils se dirigèrent donc avec entrain vers un tableau qui était l'entrée d'un de ces nombreux couloirs secrets. Il s'ouvrit laissant apparaître un passage étroit et sombre qui glaça le sang de la Poufsouffle : elle n'était pas vraiment fan des espaces  clos et obscures. Heureusement à peine avaient-ils fait deux pas que des lampes s'alumèrent au plus grand soulagement d'Amy, soulagement qui ne dura que très peu de temps car très vite le froid du passage la transperça.  Ils progressèrent d'un pas pressé, Amy désirant plus que tout s'extirper de cet endroit qu'elle trouvait encore plus effrayant de par  son absence totale de vie. Heureusement au bout de 15 mètres le passage s'élargit un peu rendant l'atmosphère moins oppressante et la jeune fille se détentit légèrement sans pour autant retrouver sa gaieté habituelle. Le trajet se faisait d'ailleurs dans le silence, Amy étant bien trop stressée pour faire la conversation. Le tunnel se transforma ensuite en escalier qui les amenèrent juste devant la sortie du pasage, à la plus grande joie de la jeune fille.

Mais alors qu'Amy allait enfin sortir une silhouette féminine passa juste à côté d'eux et Albus qui avait l'air de l'avoir reconnu, l'interpella :

-Celeste? Celeste c'est toi? demanda-t-il en se tournant versla la silhouette.

Cette qui avait l'air aussi mal à l'aise qu'Amy quelques instants auparavant avança d'un pas vers les Poufsouffle avant de  répondre en fixant ses pieds.

-Je suis là

Amy ne savait pas du tout qui elle pouvait bien être mais apparemment c'était une amie d'Albus et les amis de ses amis étaient ses amis surtout quand ils avaient l'air aussi mal à l'aise. Elle s'avança vers la jeune Gryffone avec un grand sourire sur le visage en espérant que ça l'aiderait à se détendre un peu.

- Moi aussi je suis là, dit-elle sur un ton joyeux  Al' tu nous présente ?


Dernière édition par Amy Jackson le Mar 8 Nov 2016 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Albus Lupin, Lun 7 Nov 2016 - 23:16


Celeste s'avança d'un pas l'air tout gêné et pris la parole:
"Je suis là."

Il sourit, ça lui faisait plaisir de la voir, surtout aujourd'hui.
Mais avant qu'il puisse dire quelque chose d'autre Amy prit la parole:

"Moi aussi je suis là, dit-elle sur un ton joyeux  Al' tu nous présente ?"

Elle s'était avancer pour essayer de la détendre.

Albus parut gêné, il ne voulait pas la présenter à ses amis dans de telles conditions mais il en était obligé. Il passa une main sur sa nuque puis la frotta.

"Oh... Mais si bien sûr. Amy je te présente Celeste, Celeste je te présente Amy. Amy est une de mes amies chez les pouffys, aujourd'hui elle m'a beaucoup aidé à regagner un peu de moral. Ahah"

Maintenant il s'adressa à Amy:

"Celeste est une jeune fille de 14 ans que j'ai croisé dans le poudlard express à l'aller. Elle a été répartie chez les gryffys. Elle est très sympathique et me fait assez rire."

"Bon bah les présentations sont faites on dirait."

Il s'arrêta et sourit un instant puis il prit une tête interrogateur.

"Dis Celeste, que fais-tu dans ce passage toute seule? Tu n'es pas avec tes amis?"
Revenir en haut Aller en bas
Celeste Harriman
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Celeste Harriman, Mar 8 Nov 2016 - 19:43


- Moi aussi je suis là,Al' tu nous présente ?

*Qu...*
C'était la jeune brune qu'Albus tirait dans les escaliers au moment ou je me dirigeais vers la salle commune des Gryffondor. C'est une Pouffy à l'air fort sympathique. Après un instant, Albus se décide enfin à faire les présentations.

-Oh... Mais si bien sûr. Amy je te présente Celeste, Celeste je te présente Amy. Amy est une de mes amies chez les pouffys, aujourd'hui elle m'a beaucoup aidé à regagner un peu de moral. Ahah!!

*ALBUS ? ALBUS DEPRESSIF???OH-MON-DIEU !!*
C'est plutôt étrange. Comment quelqu'un comme lui pourrais être déprimer A par à cause de moi, évidemment ! ?Je relève la tête, et souris à Amy.C'est la moindre des politesses. Albus en profite pour se tourner vers elle et recommence à parler:

-Celeste est une jeune fille de 14 ans que j'ai croisé dans le Poudlard express à l'aller. Elle a été répartie chez les gryffys.

-....Je fait un signe de tête en guise de réponse.

*Jusque là, ça va. Il n'a encore rien dit qui pourrait pourrir encore plus ma journée.*
J'attends la suite de sa phrase. J'attends en priant pour qu'il ne dise pas quelque chose qui donnerais l'occasion à Amy de me détester, elle aussi. Il poursuit aussitôt:


-Elle est très sympathique et me fait assez rire.

*PARDON ?*
Je le regarde d'un air stupéfait: *C'est de moi qu'il parle? Je le fait...rire?*
Jusqu'à présent, je ne me suis pas vraiment montrée amicale envers lui. Je l'ai juste fait suer. Et quand je voulais me montrer amusante, eh bah.... Non. C'était tout le contraire. Je l'ai envoyé baladé, ridiculisé, fait tourner en bourrique... Et j'en passe. Alors comment ce fait-il qu'il soit, lui, si gentil avec moi??? Je crois que je ne comprendrais jamais.

-Dis Celeste, que fais-tu dans ce passage toute seule? Tu n'es pas avec tes amis?

-Non.

*Quels amis? Tu parles de ceux qui m'ont laissé tomber? Oh rassures-toi, ils s'en sortent sans moi. TRES bien, même.*
Un sentiment de colère mêlé à de la tristesse m'envahit. Ce groupe d'amis, comme il dit, m'ont abandonné. Ils me trouvent....Trop bizarre. Ils disent que je suis folle. Ca fait près d'une semaine qu'ils s'acharnent sur moi. J'en ai vraiment marre. Je veux qu'ils arrêtent. Je ne suis pas une victime. Je ne suis pas....

-ça va! Tout va pour le mieux!!

Les deux amis me regardent d'un air surpris. C'est vrai, ils ne peuvent pas savoir à qui quoi je pense. Ma réponse n'avait strictement aucun sens. Pour eux en tout cas. Je me rattrapes:

-Ah heu...Je veux dire...Je ravale ma salive Mes amis...Ouais, enfait... Tout à l'heure, ont s'est séparés après le dernier cour. Et ils ont dû aller je n'sais où. Donc....euh...

Je mens très mal.
Mentir. C'est quelque chose que j'aurais aimé maitriser, vu l'utilité assez fréquente de ces réponses insensées en tout genres (pour expliquer un retard en cours, pour ne pas blesser cette Serdy dont la coupe de cheveux est ignoble, ou même simplement pour que les gens ne s'inquiètent pas pour moi.), j'aurais aimée être douée pour inventer des mensonges. De bon mensonges.
Evidemment, Albus voit clair dans mon jeu. Il me fixe, je fais de même. Je remarque alors qu'Amy nous regarde d'un œil inquiet. *Et voilà! Elle se préoccupe de moi!*

De rage, je me précipite vers la sortie du passage les bras serrés contre moi, comme pour me défendre, et je bouscule Albus qui était posté devant moi.

-C'EST BON! JE VAIS BIEN! ARRETEZ DE CHERCHER LES PROBLEMES LA OU IL N'Y EN A PAS !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Amy Jackson, Mar 8 Nov 2016 - 23:11


La question d'Amy mis Albus mal à l'aise mais au bouts de quelques secondes d'hésitation il finit par faire les présentations:

- -Oh... Mais si bien sûr. Amy je te présente Celeste, Celeste je te présente Amy. Amy est une de mes amies chez les pouffys, aujourd'hui elle m'a beaucoup aidé à regagner un peu de moral. Ahah!! dit-il à l'attention de la plus en jeune tout en se frottant la nuque, geste révélateur de son malaise.

En entendant cette réponse la rouge et or releva la tête et sourit à Amy qui en retour lui fit le sourire le plus amical qu'elle avait en stock. Albus s'adressa ensuite à sa camarade jaune et noire.

- "Celeste est une jeune fille de 14 ans que j'ai croisé dans le poudlard express à l'aller. Elle a été répartie chez les gryffys. Elle est très sympathique et me fait assez rire."

La Gryffone qui au début avait l'air d'accord avec Albus parut soudain surprise de la manière dont il la décrivait et elle regarda le jeune homme d'un air stupéfait. Amy ,intriguée se demanda se qui avait bien pu se passer entre eux mais elle avait beaucoup trop de tact pour oser leur poser la question. A la place elle se contenta de saluer Celeste:

- Salut Celeste, enchanté de te rencontrer!!  

-Bon bah les présentations sont faites on dirait."   ajouta Albus en souriant avant de reprendre d'un air interrogateur : -Dis Celeste, que fais-tu dans ce passage toute seule? Tu n'es pas avec tes amis?

La jeune lionne, qui quelques instants auparavant souriait en réponse à la salutation d'Amy, perdit soudain sa bonne humeur et un air triste s'afficha sur son visage.

-Non répondit-elle doucement.

Dans sa voix Amy, détecta une pointe de colère mêlée à la tristesse qui se lisait déjà dans son regard. La mention de ses amis en plus de la mettre mal à l'aise l'avait rendu triste et énervée et Amy croyait pouvoir affirmer sans se tromper qu'elle avait un problème à ce niveau là.  Celeste  qui semblait s'être plongée dans ses pensées ajouta d'un coup :

-ça va! Tout va pour le mieux!!

Cette réponse sans queue ni tête, sortie de nulle part renforça Amy dans son idée que quelque chose n'allait pas pour la Gryffondor. Elle regarda Albus pour voir si il ne savait pas quelque chose mais il avait l'air aussi perdu qu'elle. Celeste dû se rendre compte que son attitude était bizarre aux yeux des Poufsouffle car, alors qu'Amy ouvrait la bouche pour lui parler, elle tenta de se rattraper.

-Ah heu...Je veux dire.. Mes amis...Ouais, enfait... Tout à l'heure, ont s'est séparés après le dernier cour. Et ils ont dû aller je n'sais où. Donc....euh... se justifia-t-elle d'une voix hasardeuse.

Elle mentait extrêmement mal et sa gêne se lisait clairement sur son visage ce qui fît froncer les sourcils à Amy, que c'était-il passé entre la jeune fille et ses amis pour qu'elle soit aussi mal à l'aise ? La Poufsouffle posa un regard inquiet sur Celeste alors que Albus qui lui aussi avait lu clair dans son jeu commença à la fixer.  Au début la rouge et or le fixa aussi mais elle finit par apercevoir le regard inquiet d'Amy ce qui pour une raison obscure la mit dans une rage folle! Les bras serrés contre elle commença à courir vers la sortie, bousculant au passage Albus qui se trouvait devant elle tout en criant:

C'EST BON JE VAIS BIEN!! ARRETEZ DE CHERCHER DES PROBLÈMES LA OÙ IL Y EN A PAS !!

Elle allait faire pareil avec Amy mais la jeune fille était prête et quand Celeste arriva à son niveau elle l'attrapa et la serra contre elle. La petite se debattit du mieux qu'elle put mais Amy raffermit sa prise tout en faisant de son mieux pour ne pas lui faire mal.

-Celeste, dit-elle d'une voix douce et apaisante alors que la lionne se débattait toujours, Celeste, c'est bon calme toi. Tout va bien. Écoute-moi. Tu as le droit de ne pas aller bien, tu as le droit d'être énervée, triste ou déprimée. C'est normal, tu n'as pas à cacher ce que tu te ressens. Etre Gryffondor ne signifie que tu dois être courageuse en toutes circonstances et ne rien ressentir! Tout le monde à ses moments de faiblesses, c'est normal. C'est nul, c'est dur mais ça va passer. Mais tu peux te  confier pour rendre ces moments moins durs, tu sais être courageux c'est aussi accepter ses faiblesses. Personne ne va te juger parce que tu exprimes tes sentiments et si quelqu'un le fait c'est juste un crétin, ignore le ok ? Il n'y a pas de honte à se sentir trahi, blessé ou à avoir peur de quelque chose. Regarde, moi j'ai une peur bleue du noir et si la lumière ne c'était pas allumée dans le tunnel j'aurais sauté dans les bras d'Al et il aurait dû me porter jusqu'à la sortie!
Allez, calme toi respire, tout va bien, je suis là d'accord  
ajouta-t-elle en berçant doucement Celeste et en espérant que ça la calmerait.


Dernière édition par Amy Jackson le Mer 9 Nov 2016 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Albus Lupin, Mer 9 Nov 2016 - 0:36


Quand Albus posa sa question le visage de la Rouge et Or s'était assombri. Ce n'était vraiment pas dans son genre de changer aussi vite de comportement sans une raison valable. Albus commença a avoir des doutes sur les origines de cette virée solitaire. Cependant elle répondit avec douceur:
"Non"

Un simple non froid et mystérieux. Elle était vraiment triste à présent mais on voyait aussi de la colère dans ses yeux... Elle était maintenant dans ses pensées, comme à son habitude. Mais cette fois elle devait revivre les événements passés pensa Albus.

"ça va! Tout va pour le mieux!!"

Elle était sortie de ses pensées avec une telle rage. Elle s'en rendit vite compte en voyant la réaction des deux Poufsouffles. Il sentit le regard d'Amy sur lui, il tourna la tête et tous deux montrèrent une totale incompréhension sur leur visage. *J'ai fait quelque chose de mal? Qu'est-ce que j'ai fait de mal?* pensa-t-il perturbé.
Il regarda à nouveau la plus jeune d'entre eux qui balbutia:
"-Ah heu...Je veux dire.. Mes amis...Ouais, enfait... Tout à l'heure, ont s'est séparés après le dernier cour. Et ils ont dû aller je n'sais où. Donc....euh..."

*C'est incroyable comment elle ne sait pas mentir!* pensa Albus.

Celeste et lui se fixèrent un petit moment avant qu'elle ne détourne la tête vers Amy. C'était le moment déclencheur: voir la tête interrogative d'Amy. Il savait qu'elle ne voulait pas qu'on la juge comme folle. D'une certaine manière, il savait ce qu'il allait se passer...

La gryffondor commença à courir les bras recroquevillés sur elle même poussant ainsi Albus sur son passage. Il fut secoué un moment, il n'était pas prêt à une réaction aussi accentuée. Elle cria:
"C'EST BON JE VAIS BIEN!! ARRETEZ DE CHERCHER DES PROBLÈMES LA OÙ IL Y EN A PAS !!"

Elle allait faire la même chose avec la pouffy mais ayant vu la scène, elle était prête à la recevoir. Au lieu de se pousser Amy la prit dans les bras et la serra pour éviter qu'elle ne se libère ou ne se débatte d'avantage.

Elle prit la voix la plus douce qu'elle avait pour apaiser la jeune fille:
"Celeste, dit-elle d'une voix douce et apaisante alors que la lionne se débattait toujours, Celeste, c'est bon calme toi. Tout va bien. Écoute-moi. Tu as le droit de ne pas aller bien, tu as le droit d'être énervée, triste ou déprimée. C'est normal, tu n'as pas à cacher ce que tu te ressens. Etre Gryffondor ne signifie que tu dois être courageuse en toutes circonstances et ne rien ressentir! Tout le monde à ses moments de faiblesses, c'est normal. C'est nul, c'est dur mais ça va passer. Mais tu peux te  confier pour rendre ces moments moins durs, tu sais être courageux c'est aussi accepter ses faiblesses. Personne ne va te juger parce que tu exprimes tes sentiments et si quelqu'un le fait c'est juste un crétin, ignore le ok ? Il n'y a pas de honte à se sentir trahi, blessé ou à avoir peur de quelque chose. Regarde, moi j'ai une peur bleue du noir et si la lumière ne c'était pas allumée dans le tunnel j'aurais sauté dans les bras d'Al et il aurait dû me porter jusqu'à la sortie!"

*Incroyable le tact qu'elle a! Elle m'imprésionne sur ce coup, je n'aurais pas dit mieux!* pensa-t-il.

Elle rajouta en la berçant:
"Allez, calme toi respire, tout va bien, je suis là d'accord"

Il y eu un long silence qu'Albus coupa par un chuchotement pour que seul Amy l'entende:
"Bien joué, t'as été grandiose."

Amy lui sourit rapidement puis desserra Celeste de sa prise.
Albus rajouta très doucement, il ne voulait pas la brusquée d'avantage:
"Ecoute Celeste, si t'as des problèmes on peut en parler mais d'abord assis-toi pour te reposer. Tu es à bout de nerf, on est là. Parles-nous on fera le maximum pour t'aider."

Celeste acquiesça lentement et silencieusement, ils l'aidèrent à s’asseoir contre le mur et firent de même.
Un nouveau silence régna puis Albus la prit délicatement dans ses bras et lui chuchota:
"Allez, maintenant racontes tout. J'ai toujours été là pour t'aider, t'écouter. Je ne t'ai jamais jugé. Dis nous tout..."

il lança un regard inquiet à Amy puis attendit que la situation se débloque.
Revenir en haut Aller en bas
Celeste Harriman
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Celeste Harriman, Mer 9 Nov 2016 - 21:09


-C'EST BON! JE VAIS BIEN! ARRETEZ DE CHERCHER LES PROBLEMES LA OU IL N'Y EN A PAS !!!!

Je ne pense plus qu'a une chose: sortir de cet endroit. C'était une erreur monumentale de suivre Albus et Amy dans ce passage. Je ne voulais pas que cette histoire ce finisse ainsi. Trop tard. J'ai encore tout gâché. Je vais ENCORE passer pour la pauvre petite enfant innocente et blah blah blah.... SA ME FAIT CH*ER !!!
J'ai déjà bousculé Albus, mais la jeune Pouffy, elle, n'est pas décidée à me laisser m'en tirer comme ça. Elle m'empoigne et me serre contre elle.

*P*tain! Lâche moi! MAIS LACHE MOI !! *

Je me débats autant que je peux. Malheureusement, Amy tient bon. Elle me serre de plus belle. Je dois me rendre à l'évidence: j'ai perdu. Mais je sais ce qu'il va se passer, si j'abandonne. Si par malheur j'arrête de me "défendre", je vais être obligée de devoir tout leur raconter. Et ça, c'est hors de question! J'essaye de la repousser, de me retirer de ses bras, en vain. Elle commence alors à essayer de me raisonner:

-Celeste,Calme toi.Tout va bien. Écoute-moi. Tu as le droit de ne pas aller bien, tu as le droit d'être énervée, triste ou déprimée. C'est normal, tu n'as pas à cacher ce que tu te ressens. Etre Gryffondor ne signifie que tu dois être courageuse en toutes circonstances et ne rien ressentir! Tout le monde à ses moments de faiblesses, c'est normal.

*Des moments de faiblesses? DES MOMENTS? JE SUIS FAIBLE DE NATURE !*

-C'est nul, c'est dur mais ça va passer. Mais tu peux te  confier pour rendre ces moments moins durs, tu sais être courageux c'est aussi accepter ses faiblesses. Personne ne va te juger parce que tu exprimes tes sentiments et si quelqu'un le fait c'est juste un crétin, ignore le ok ? Il n'y a pas de honte à se sentir trahi, blessé ou à avoir peur de quelque chose. Regarde, moi j'ai une peur bleue du noir et si la lumière ne c'était pas allumée dans le tunnel j'aurais sauté dans les bras d'Al et il aurait dû me porter jusqu'à la sortie!Allez, calme toi respire, tout va bien, je suis là d'accord ?


Une larme dégouline le long de mon visage. Cette fois, elle a gagné. Je stoppe mes mouvements, respire un grand coup, et essaye de me calmer.

-Bien joué, t'as été grandiose.

Albus...Quelle discrétion....Incroyable. Je fait mine de ne rien entendre. J'écoute seulement le silence, pesant et rassurant à la fois.

-Ecoute Celeste, si t'as des problèmes on peut en parler mais d'abord assis-toi pour te reposer. Tu es à bout de nerf, on est là. Parles-nous on fera le maximum pour t'aider.

Nous nous laissons glisser contre un mur.Le silence perdure. Il règne. Il dure jusqu'au moment où Albus me prends dans ces bras, avant de chuchoter:


-Allez, maintenant racontes tout. J'ai toujours été là pour t'aider, t'écouter. Je ne t'ai jamais jugé. Dis nous tout...


Mes yeux versent une autre larme. Et une autre. Et encore. Et je ne m'arrête plus.
Je voudrais bien, mais non. Désolée. Je ne peux pas. Quelque chose m'en empêche. Je ne peux pas le dire. Je ne ...VEUX pas le dire. Désolée. Au lieu de leur répondre gentiment comme n'importe qui l'aurait fait, je me cache derrière un sourire. Un sourire malhonnête...Et malsain
Dans ces moments, c'est comme si j'abandonnais, comme si... Je n'étais plus la même. Comme si...Je n'avais plus rien à perdre.
Cette..."Autre Celeste"....est démoniaque.

-Non. Pardon mais non.
Je ris Je n'ai aucune envie! Je ne dirait rien. Rien. Du tout. Même sous la torture je ne parlerais pas. Je souris de plus belle. Encore une larme.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Amy Jackson, Mer 9 Nov 2016 - 23:13


Celeste arrêta de se débattre, respira un grand coup et laissa une larme couler sur sa joue. Amy garda la jeune fille contre elle encore un petit moment afin d'être sûre qu'elle se soit bien calmée. Durant ce laps de temps, Albus, qui n'avait pas bougé depuis que la rouge et or l'avait bousculé, s'approcha d'elles et murmuta à sa camarade Pouffy:

-Bien joué, t'as été grandiose.

Amy ne répondit pas mais lui sourit rapidement trop concentrée sur Celeste qui semblait avoir repris ses esprits. Elle la lâcha doucement, sans pour autant s'éloigner d'elle, sachant que le problème n'était en aucun cas résolu. Albus qui malgré son intervention discrète se tenait toujours en retrait, se rapprochant légèrement de la plus jeune et prit la parole d'une voix très douce, comme si il avait peur de la brusquer.

-Ecoute Celeste, si t'as des problèmes on peut en parler mais d'abord assis-toi pour te reposer. Tu es à bout de nerf, on est là. Parles-nous on fera le maximum pour t'aider.

La jeune fille aquiesca silencieusement et les deux Poufsouffles l'attrapèrent chacun par un bras afin de l'aider à s'asseoir contre le mur avant de faire de même. Personne ne parla pendant un bon moment et Amy mal à l'aise mourrait d'envie de crever le silence, ce qu'elle ne fit pas comprenant que cet instant de calme était bénéfique à la jeune Gryffondor et qu'il lui permettait sûrement de reprendre ses esprits. Amy avait bien compris que la rouge et or ne voulait pas passer pour une faible ou pour une personne à défendre et cette situation devait être extrêmement gênante pour elle. La Poufsouffle décida donc de ne rien ajouter préférant laisser à Celeste l'opportunité de reprendre la situation en main. Mais se fut finalement Albus qui rompit le silence en prenant la Gryffone dans ses bras tout en lui murmurant :

-Allez, maintenant racontes tout. J'ai toujours été là pour t'aider, t'écouter. Je ne t'ai jamais jugé. Dis nous tout...

Incertain, il lança ensuite un regard inquiet à Amy auquel elle répondit par un froncement de sourcils. Elle trouvait la démarche un peu maladroite et n'étais pas sûre qu'elle ai l'effet escompté sur Celeste. Et elle avait raison. Quelques secondes à peine après la démarche d'Albus la plus jeune se mit à pleurer de manière incontrôlable, mais alors qu'Amy hésitait à la consoler, pour ne pas la vexer, elle se redresse et fit un grand sourire. Loin de rassurer Amy, ce sourire, bien au contraire, l'inquiéta encore plus, il y avait quelque chose de malsain et de de dérangeant dans le rictus qui déformait la bouche de la jeune Gryffondor et Amy n'aimait pas ça. C'était comme si quelque chose avait changé, et alors qu'Amy allait lui demander si elle allait mieux, elle prit la parole.

-Non. Pardon mais non, commença-t-elle avant d'éclater de rire et de sourire de plus belle toujours avec ce côté mais au . Je n'ai aucune envie! Je ne dirait rien. Rien. Du tout. Même sous la torture je ne parlerais pas, continua-t-elle.

Il y avait clairement quelque chose qui clochait mais Celeste n'avait pas envie d'en parler. Elle avait érigé une barrière entre elle et les Poufsouffle mais Amy avait vu les larmes qu'elle avait laissé échapper pendant son discours. Elle aurait bien aimer pouvoir aider la jeune fille mais si Celeste n'acceptait pas son aide elle ne pouvait rien faire, elle décida donc de ne pas insister et de voir si elle ne pouvait pas la distraire, pour ne pas la poussée à bout.

-Al' c'était pas très poli de lui dire de tout nous raconter, c'était plutôt intrusif. Si elle ne veut pas nous parler elle a le droit. Elle parlera quand elle en ressentira le besoin ou l'envie, on ne peut pas la forcer à le faire, déclara-t- elle espérant que son ami comprendrait sa démarche. Celeste tu te sens mieux ? Comme je viens de le dire tu n'es pas obligée de te confier mais si au fond de toi tu as envie de le faire, ne résiste pas fait le! Ajouta-dit-elle en se tournant vers la Gryffondor puis espérant que cela changerait les idées de Celeste et l'infirmerie à se confier elle changea complètement de sujet. Oh et en fait j'adore ton prénom, je le trouve magique, il te vas très bien!
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Albus Lupin, Mer 9 Nov 2016 - 23:45


Amy fronce brièvement ses sourcils. C'est vrai que ça démarche était inappropriée, qu'il ne devait pas forcé à tout lui révéler mais ultérieurement, une fois la première défense passé, Celeste se confiait. Albus espérait bien qu'elle le refasse pour se délivrer. Garder les choses pour soi n'est pas une solution et il le savait bien...  Il voulait la soulager, l'aider, la comprendre mais elle avait bin évidemment peur de leur jugement et qu'on s'attarde sur ce problème.

Soudain, le pouffy senti des gouttes tomber sur sa tenue, la rouge et or pleurait de manière incontrolable, il la lâcha pour la laisser respirer. Elle changea vite d'expression avec un sourire. Il le connaissait, elle voulait simplement cachée ses émotions, ça ne le choquait même pas. Toujours avec son sourire elle interrompit ce silence:
"Non. Pardon mais non, commença-t-elle avant d'éclater de rire. Je n'ai aucune envie! Je ne dirait rien. Rien. Du tout. Même sous la torture je ne parlerais pas, continua-t-elle."

*Ce qu’elle peut être bornée quand elle a des misères... Confidentiel, secret défense...* pensa-t-il.

Elle sourit une nouvelle fois.
Amy repris la main:
"Al' c'était pas très poli de lui dire de tout nous raconter, c'était plutôt intrusif."

*Je t'en foutrai de l'intrusif moi... C'est assez poli pour toi duchesse? Celeste ne va jamais s'ouvrir si on insiste pas un peu... Elle garde trop pour elle et ça lui coûte plus que ça ne lui gagne..."
pensa-t-il vexé.

Elle continua:
"Si elle ne veut pas nous parler elle a le droit. Elle parlera quand elle en ressentira le besoin ou l'envie, on ne peut pas la forcer à le faire, déclara-t- elle espérant que son ami comprendrait sa démarche. Celeste tu te sens mieux ? Comme je viens de le dire tu n'es pas obligée de te confier mais si au fond de toi tu as envie de le faire, ne résiste pas fait le! Ajouta-dit-elle en se tournant vers la Gryffondor puis espérant que cela changerait les idées de Celeste et l'infirmerie à se confier elle changea complètement de sujet. Oh et en fait j'adore ton prénom, je le trouve magique, il te vas très bien!"

*Bon bah ça change de sujet.... Maintenant moi je me taie, il y aura plus de problème comme ça, je les laisse entre filles* pensa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Celeste Harriman
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Celeste Harriman, Sam 12 Nov 2016 - 20:10


-Si elle ne veut pas nous parler elle a le droit. Elle parlera quand elle en ressentira le besoin ou l'envie, on ne peut pas la forcer à le faire.

Amy se tourne vers moi. Elle continue:
-Celeste tu te sens mieux ? Comme je viens de le dire tu n'es pas obligée de te confier mais si au fond de toi tu as envie de le faire, ne résiste pas fait le!

Non. Pas cette fois. C'est tellement gentil de leur part, mais je pense que je dois me débrouiller seule. Comme une grande. Oui, ce n'est pas la bonne méthode. C'est pas bien mais je m'en fous. Ca va me détruire. Enfin, plus que je le suis déjà. Tant pis. C'est la vie.

-en fait j'adore ton prénom, je le trouve magique, il te vas très bien!

*Moi? Elle parle de moi? *Je la regarde, surprise. Je n'ai pas vraiment l'habitude de recevoir des compliments. Encore moins pour mon prénom. C'est même la première fois. Cette fille est tellement..... agréable....et sympathique....

-M...M...merci. C'est gentil.

"Amy"....Ce prénom est juste magnifique. Il est simple, mais...Magnifique. Et il dégage une douceur....

Amy est un très beau prénom. Il te ressemble....

Alors que nous discutions, Albus, apparemment déboussolé (il ne doit pas nous comprendre, nous, les filles),
commence à s'en aller. Je me sens coupable. Ils voulaient certainement passer un bon moment. Et j'ai tout gâché. Je cherche vite un moyen de rattraper mes bêtises....En vain. Je ne trouve aucune idée. Alors je me lève vivement:

-Eh Albus! Tu vas pas nous abandonner! Qu'on sorte de ce passage ensemble, au moins! N'est-ce pas, Amy?

Ouais, c'est débile, comme argument, mais si la jeune Poufsouffle accepte, nous pourrons peut-être sortir de cet endroit de bonne humeur. De plus cela me permettrais d'éviter d'autres interrogations sur mes problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 14 sur 16

 Les Passages Secrets de Poudlard

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.