AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 15 sur 16
Les Passages Secrets de Poudlard
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
Celeste Harriman
Gryffondor
Gryffondor

Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Celeste Harriman, Sam 12 Nov 2016 - 20:10


-Si elle ne veut pas nous parler elle a le droit. Elle parlera quand elle en ressentira le besoin ou l'envie, on ne peut pas la forcer à le faire.

Amy se tourne vers moi. Elle continue:
-Celeste tu te sens mieux ? Comme je viens de le dire tu n'es pas obligée de te confier mais si au fond de toi tu as envie de le faire, ne résiste pas fait le!

Non. Pas cette fois. C'est tellement gentil de leur part, mais je pense que je dois me débrouiller seule. Comme une grande. Oui, ce n'est pas la bonne méthode. C'est pas bien mais je m'en fous. Ca va me détruire. Enfin, plus que je le suis déjà. Tant pis. C'est la vie.

-en fait j'adore ton prénom, je le trouve magique, il te vas très bien!

*Moi? Elle parle de moi? *Je la regarde, surprise. Je n'ai pas vraiment l'habitude de recevoir des compliments. Encore moins pour mon prénom. C'est même la première fois. Cette fille est tellement..... agréable....et sympathique....

-M...M...merci. C'est gentil.

"Amy"....Ce prénom est juste magnifique. Il est simple, mais...Magnifique. Et il dégage une douceur....

Amy est un très beau prénom. Il te ressemble....

Alors que nous discutions, Albus, apparemment déboussolé (il ne doit pas nous comprendre, nous, les filles),
commence à s'en aller. Je me sens coupable. Ils voulaient certainement passer un bon moment. Et j'ai tout gâché. Je cherche vite un moyen de rattraper mes bêtises....En vain. Je ne trouve aucune idée. Alors je me lève vivement:

-Eh Albus! Tu vas pas nous abandonner! Qu'on sorte de ce passage ensemble, au moins! N'est-ce pas, Amy?

Ouais, c'est débile, comme argument, mais si la jeune Poufsouffle accepte, nous pourrons peut-être sortir de cet endroit de bonne humeur. De plus cela me permettrais d'éviter d'autres interrogations sur mes problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Amy Jackson, Dim 13 Nov 2016 - 12:50


Comme Amy le craignait son intervention vexa Albus, qui commença à bouder dans son coin. La jeune fille détestait les non-dits et elle aurait aimé pouvoir s'expliquer mais il fallait qu'elle se concentre sur Celeste, elle s'occuperait du Poufsouffle plus tard. Sa remarque sur le prénom de la jeune fille avait eu l'effet escompté puisque Celeste avait abandonné son sourire malsain et regardait maintenant Amy avec un air de profonde surprise.

-M...M...merci. C'est gentil. répondit doucement la petite Gryffondor.

L'agréable surprise qu'elle entendit dans la voix de la plus jeune fit se demander à Amy si elle n'était pas la première à la complimenter ou à s'intéresser à elle depuis un moment. La rouge et or enchaîna toujours de la même voix très douce.

Amy est un très beau prénom. Il te ressemble....

Amy sourit en guise de remerciement et sauta sur l'occasion pour continuer la conversation. Si elle parvenait à établir un lien avec Celeste alors peut-être que cette dernière accepterait de se confier.

-Merci je l'aime beaucoup c'est ma mère qui l'a choisi. Ça veut dire "Aimée des Dieux " en latin et ma mère souhaitait que je grandisse entourée d'amour !lui répondit-elle, et comme à chaque fois qu'elle évoquait sa mère, Amy ne put s'empêcher de toucher son collier.

Celeste lui sourit gentiment puis son regard se porta sur Albus qui était en retrait et un air de culpabilité se peignit sur son visage. Le jeune Poufsouffle n'avait pas ouvert la bouche depuis le début de la conversation et Amy commençait à se sentir vraiment coupable. Peut-être qu'elle n'aurait pas dû le contredire ou avec plus de tact, après tout il connaissait mieux Celeste qu'elle...
Alors que la Poufsouffle était perdue dans ses pensées Celeste se leva d'un bond et s'adressa au jeune homme:

-Eh Albus! Tu vas pas nous abandonner! Qu'on sorte de ce passage ensemble, au moins! N'est-ce pas, Amy?

Cette intervention sortit la jeune fille de ses pensées et la fit sourire doucement. La rouge et or était vraiment adorable, on voyait bien qu'elle en avait encore gros sur la conscience mais elle faisait ce qu'elle pouvait pour arranger les choses. Cette question était l'occasion de mettre les choses au clair avec Albus, au lieu de se lever la jeune fille se tourna et regarda son ami dans les yeux. Dans ce regard elle lui fit comprendre qu'elle était désolée, sincèrement désolée et que maintenant tout dépendait de lui, c'était à lui de prendre la décision finale, elle se fierait à son jugement. C'est donc dans l'attente d'une réponse ou d'une action d'Albus que Amy resta assise par terre.


Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Albus Lupin, Dim 13 Nov 2016 - 15:45


Le visage de Celeste semblait se détendre après cette intervention, elle bégaya:
"M...M...merci. C'est gentil."

Elle était déstabilisée mais rétorqua:
"Amy est un très beau prénom. Il te ressemble...."

Fatigué de cette journée, de cette rencontre, Albus n'avait pas la force d’entamer une discussion aussi compliquée, il préférait se retirer. Mais avant qu'il n'agisse, Amy répondit avec un sourire tout en touchant son collier:
"Merci je l'aime beaucoup c'est ma mère qui l'a choisi. Ça veut dire "Aimée des Dieux " en latin et ma mère souhaitait que je grandisse entourée d'amour !"

Sa mère était un sujet sensible, le fait de la voir aussi émotive calma Albus un instant. Les deux jeunes filles se souriaient mutuellement. C'était décidé il voulait les laisser tranquille, il ne savait pas comment s'y prendre avec Celeste depuis tout ce temps mais Amy l'avait trouvé instinctivement. Oui, les laisser seules était la meilleure solution à ses yeux. Il se leva, perdu dans ses pensés et commença à marcher vers la sortie, soudain une voix l'interrompit dans ses pensées:
"Eh Albus! Tu vas pas nous abandonner! Qu'on sorte de ce passage ensemble, au moins! N'est-ce pas, Amy?"

Il se retourna et vit Celeste levée, les poings sur les hanches.  Il décala légèrement son regard et vit Amy lui sourire légèrement tout en ayant un regard de profond pardon, elle était sincère.

La vue du visage d'Amy était un suplice pour Albus. Il avait été horrible et c'était elle qui regrettait... Cette fois s'en était trop, il avait blessé la rouge et or et la jaune et noire. Deux personnes qu'il aimait, qu'il appréciait. Amy avait été là pour lui, toute la journée ou même depuis leur rencontre. Il voulat que ça cesse. Il se retourna, dos à elles. Il dit d'une voix maussade et grave:
"Non merci, restez là, toutes les deux. J'en ai fait assez pour aujourd'hui, je préfère m'arrêter là. Je m'en vais faire un tour, le soleil va se coucher... A la prochaine Celeste. Salut Amy."

Et il s'avança vers la sortie du passage secret d'un pas lourd, les épaules rentrées et la tête baissée.
Revenir en haut Aller en bas
Celeste Harriman
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Celeste Harriman, Mer 23 Nov 2016 - 17:54


-Non merci, restez là, toutes les deux. J'en ai fait assez pour aujourd'hui, je préfère m'arrêter là. Je m'en vais faire un tour, le soleil va se coucher... A la prochaine Celeste. Salut Amy.


*Okééé..... Chez moi, on appelle ça un vent.* Albus m'a assez supporté pour aujourd'hui. Il évite de traîner avec des gens....comme moi. Je le comprends, après tout. Mais pourquoi il s'en prend à Amy?
Le jeune homme se traine vers la sortie du passage. C'est fini. Plus rien à faire. Il est vraiment borné, quand il s'y met....
Je décide donc de m'en aller. Mais j'aimerais essayer de lui rendre la bonne humeur que je lui ai pris. Une dernière fois...

-Bon...Bah...Voilà. Alors...Sinon...Amy,tu va faire quoi à présent? Tu vas accompagner Albus, non?

La belle Poufsouffle ne bouge pas. Pas un son. Pas un bruit. Pas une réaction. Je tourne alors les yeux vers Albus qui poursuit son chemin comme si de rien était. Cette fois, j'abandonne. Tant pis pour lui. Qu'il aille se faire voir ,avec sa bonne humeur perdue! En revanche, le visage d'Amy sans expression me fait culpabiliser. J'ai envie de revoir son sourire, de la revoir joyeuse. Je pense que je devrais l'inviter dans un autre endroit que celui-ci, afin de pouvoir discuter dans de meilleures conditions qu'à présent.

-Et bien puisque Monseigneur Albus De Lupin se retire fièrement, je fais de même! Si Mrs Jackson accepte l'invitation d'une simple comme moi, je me verrais ravie de pratiquer l'art de la conversation en un autre lieu que celui-ci. Sur-ce...

Albus , presque sorti du passage, se retourne. Je le regarde dans les yeux, et, en faisant un semblant de révérence, je lance:

- SA MA-JES-TE...

Je me retourne et repars dans l'autre sens. Je prie pour qu'Amy accepte de me suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Amy Jackson, Sam 3 Déc 2016 - 20:36


Albus tourna le dos aux deux jeunes filles et répondit d'une voix rauque:

"Non merci, restez là, toutes les deux. J'en ai fait assez pour aujourd'hui, je préfère m'arrêter là. Je m'en vais faire un tour, le soleil va se coucher... A la prochaine Celeste. Salut Amy."

En sans un mot il tourna les talons et commença à rebrousser chemin. Amy fut tellement surprise par sa réaction qu'elle ne su pas quoi faire , jamais elle n'aurait imaginé qu 'Albus se sente à son tour coupable après tout il n'avait rien fait de mal il avait juste essayer d'aider son ami. Mais Celeste à cote d'elle ne l'entendait pas de cette oreille et ne resta pas stoïque.

-Bon...Bah...Voilà. Alors...Sinon...Amy,tu va faire quoi à présent? Tu vas accompagner Albus, non?

La Poufsouffle ne réagit pas plus. Elle n'avait pas envie que ça se finisse comme ça, pas envie qu'Albus parte en tournant les talons les yeux plein de culpabilité, pas envie que Celeste se sente encore plus coupable. Son absence de réponse fut perçue comme de la tristesse par la jeune Gryffondor qui reprit la parole.

-Et bien puisque Monseigneur Albus De Lupin se retire fièrement, je fais de même! Si Mrs Jackson accepte l'invitation d'une simple comme moi, je me verrais ravie de pratiquer l'art de la conversation en un autre lieu que celui-ci. Sur-ce...

Encore plus surprise par l'intervention de Celeste que par celle d'Albus quelques minutes auparavant, Amy releva la tête juste à temps pour voir le Poufsouffle s'arrêter au bout du couloir et se retourner. Ce détail n'échappa pas à la plus jeune qui le défia du regard et effectua un debut de révérence.

- SA MA-JES-TE... ajouta-dit-elle en se redressant.

Puis avec un rapide regard pour Amy elle se dirigea vers la sortie du passage. La jeune fille n'en revenait pas ils étaient passés d'une discussion amicale dans un couloir à un drame politique et elle était maintenant sensé choisir entre ses deux amis. Il fallait qu'elle fasse quelque chose pour arranger situation avant qu'ils ne s'éloignent. Elle se leva d'un bond et s'adressa à Celeste qui était la plus proche:

-Attends moi je reviens !!!

Puis sans attendre de réponse elle couru en direction d'Albus, et profitant de sa surprise elle le tira par le bras pour le ramener vers Celeste.

- Pff y en a pas un pour rattraper l'autre, marmonna-t-elle en arrivant au niveau de la Gryffondor, Vous êtes même pas fichu de voir que vous voulez la même chose: passer du temps avec vos amis, alors maintenant vous arrêtez d'être borné et on va se promener tous les 3!! C'est compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Albus Lupin, Sam 3 Déc 2016 - 22:04


Des paroles interrompirent le fil de ses pensées:
"Bon...Bah...Voilà. Alors...Sinon...Amy,tu va faire quoi à présent? Tu vas accompagner Albus, non?"

C'était Celeste mais Albus fit mine de n'avoir rien entendu.

Il avait presque atteint la sortie quand la gryffondor continua:
"Et bien puisque Monseigneur Albus De Lupin se retire fièrement, je fais de même! Si Mrs Jackson accepte l'invitation d'une simple comme moi, je me verrais ravie de pratiquer l'art de la conversation en un autre lieu que celui-ci. Sur-ce..."

Le poufsouffle se retourna, il était déjà à moitié sorti. Elle lui fit un semblant de révérence avec ses mots:
"SA MA-JES-TE..."

*Ce qu'elle peut être drôle quand elle fait ça mais non... Je ne peux pas rester!* pensa-t-il.

Il regarda à présent Amy qui n'avait pas parlé depuis un long moment. Cela l'inquiétait. Celeste aussi, la regarda et tourna à présent ses talons. Elle commençait à partir quand la pouffy se releva d'un coup sec et s'écria:

"Attends moi je reviens !!!"

Elle se précipita vers Albus et le saisit par le bras. Elle l’entraîna vers Celeste, surpris, il se laissa faire. Amy ne s'arrêta qu'au moment où ils étaient tous au point de départ, tous ensemble.

La jaune prit finalement la parole:
"Pff y en a pas un pour rattraper l'autre... Vous êtes même pas fichu de voir que vous voulez la même chose: passer du temps avec vos amis, alors maintenant vous arrêtez d'être borné et on va se promener tous les 3!! C'est compris ?"

Elle disait la vérité, gêné, il se frotta le bras puis la nuque tout en regardant ailleurs.

"Tu as raison Amy, comme toujours... Je m'excuse, j'aurai pas du partir comme ça, comme un voleur. Vous méritez toutes les deux mieux que ça. Allons nous promener loin de ce couloir froid et obscur! Vous en pensez quoi?"


Il regarda avec insistance la jeune gryffondor pour lui indiquer que c'était elle qui décidait, que c'était elle qui voyait ce qu'ils allaient faire maintenant. Pour l'encourager à s'exprimer il lui fit un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Celeste Harriman
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Celeste Harriman, Mer 7 Déc 2016 - 17:35


-Attends moi je reviens !!!

La voie de la Poufsouffle avait résonné dans tout le passage. Super. Elle ne m'abandonne pas. Ca peut paraître égoïste, mais elle reste avec moi, et c'est cool. Enfin, non, pas tant que ça, parce qu'Albus, lui...
Je lui ai un peu piqué son amie. Je n'ai vraiment pas été sympa. Je me suis incrustée, les aie rendus inquiets, nous nous sommes disputés. J'ai tout gâché. Je m'en veux terriblement. Et je ne me le pardonnerais sans doute jamais.

Une larme ,entre du dégout, de la colère et de la tristesse,coule sur mon visage. C'est à ce moment qu'Emy, qui avait trainé Albus jusqu'à moi, s'empressa de parler, a moitié en colère:


-Pff y en a pas un pour rattraper l'autre... Vous êtes même pas fichu de voir que vous voulez la même chose: passer du temps avec vos amis, alors maintenant vous arrêtez d'être borné et on va se promener tous les 3!! C'est compris ?


*Allô Sos Poufsouffle?* Je commence à comprendre pourquoi elle est dans cette maison. Elle est géniale....Elle ferait tout pour qu'on ce réconcilie. Et en plus elle a raison; on ce comporte vraiment comme des gamins. C'est ridicule!
Apparemment, Albus est du même avis. Cette petite géguerre n'était pas très mature....Il passe sa main derrière sa nuque avant de fixer les murs, le sol ou je ne sais quoi.

-Tu as raison Amy, comme toujours... Je m'excuse, j'aurai pas du partir comme ça, comme un voleur. Vous méritez toutes les deux mieux que ça. Allons nous promener loin de ce couloir froid et obscur! Vous en pensez quoi?

Enfin, il me regarde. Je peux donc être sûre qu'il est sincère. Parfois, les yeux parlent d'eux même. Et on dirait bien que c'est à moi de prendre la décision fatale: où va-t-on aller? Je croise les bras, réfléchis quelques instants, et conclus en souriant:

-Je te pardonne, gros bêta! C'est aussi pas mal de ma faute, hein!Je ris, avant de lancer:

-Eh bien, Albus! Tu n'as pas honte de laisser un tel choix à une enfant ? C'est une décision vitale et de la plus haute importance! Tu sera puni par les dieux pour ton inconscience!!BOOUUUH-HOOOU!

J'imite un zombie, en tirant la langue, ce qui détend l'atmosphère. C'était le but. Me dirigeant vers la sortie, je me met à imiter grossièrement un militaire, tout en chantant:

-En avant la compagnie! En route vers le parc! EN AVANT TOUTES! UNE-DEUX-UNE-DEUX-UNE...

Et nous sortons joyeusement du passage secret. Et je m'en veux toujours. Et la haine envers moi-même est toujours présente.




FIN DU RP pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Amy Jackson, Mer 14 Déc 2016 - 18:35


Les bras croisés Amy, attendait que les deux idiots qui lui servait d'ami (oui ça fait beaucoup d'ami) réagissent. Elle était prête à attendre toute la journée qu'ils se réconcilient et arrêtent d'agir comme des enfants. Celeste le regard embué, ne disait rien et se fut finalement Albus qui prit la parole, en se passant la main sur la nuque d'air gêné.

-Tu as raison Amy, comme toujours... Je m'excuse, j'aurai pas du partir comme ça, comme un voleur. Vous méritez toutes les deux mieux que ça. Allons nous promener loin de ce couloir froid et obscur! Vous en pensez quoi?

La jeune fille en sauta presque de joie ! Maintenant qu'Al avait le premier pas, ce dont elle le remercia par un sourire, il fallait juste que Celeste approuve et tout rentrerais dans l'ordre. Cette dernière croisa les bras et commença à réfléchir sous les regards inquiets des deux Poufsouffles .

-Je te pardonne, gros bêta! C'est aussi pas mal de ma faute, hein! déclara-t-elle finalement avant d'éclater de rire
-Eh bien, Albus! Tu n'as pas honte de laisser un tel choix à une enfant ? C'est une décision vitale et de la plus haute importance! Tu sera puni par les dieux pour ton inconscience!!BOOUUUH-HOOOU!
ajouta-t-elle en commença à imiter la démarche d'un zombie ce qui fit éclater de rire Amy.

Puis la plus jeune se dirigea vers la sortie en imitant un chef d'armée :

-En avant la compagnie! En route vers le parc! EN AVANT TOUTES! UNE-DEUX-UNE-DEUX-UNE...

Prise au jeu, la Poufsouffle se plaça derrière Celeste au garde-à-vous et répondit sur le même ton:

-A VOS ORDRE MON COMMANDANT !! Allons-y !!

Et c'est le sourire aux lèvres qu'ils sortirent du passage, pour aller vers le parc

Fin du RP pour moi ^^

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Albus Lupin, Ven 16 Déc 2016 - 22:09


Celeste faisait mine de réfléchir, croisant les bras pendant qu'Amy resplendissait de bonheur. Les dernières paroles d'Albus lui avaient plu. Finalement la rouge et or souri en le regardant dans les yeux:
"Je te pardonne, gros bêta! C'est aussi pas mal de ma faute, hein!"

Elle en rigola. Lui aussi laissa sortir un petit rire.
Amy était soulagée, ça se voyait. Elle ne supportait pas que deux amis se déchirent aussi bêtement, elle a bien raison cette petite jaune!
Celeste continua:
"Eh bien, Albus! Tu n'as pas honte de laisser un tel choix à une enfant ? C'est une décision vitale et de la plus haute importance! Tu sera puni par les dieux pour ton inconscience!!BOOUUUH-HOOOU!"

Avec ses paroles, elle alla même à faire une démarche de zombie ce qui fit éclater de rire la pouffy. Albus ne rigola pas, à moitié entre l'amusement et l'incompréhension de ses actes, il fit un petit sourire timide. Puis reprenant ses esprits, la regarda fixement d'un air vide, désespéré juste pour s'amuser.

Cette fois, elle changea de rôle, se transformant en militaire avec une démarche grossière:
"En avant la compagnie! En route vers le parc! EN AVANT TOUTES! UNE-DEUX-UNE-DEUX-UNE..."

Amy prise au jeu, la suivi en criant d'un même ton:
"A VOS ORDRE MON COMMANDANT !! Allons-y !!"


Les deux jeunes filles s'avancèrent pour sortir du passage secret, directement pour aller au parc.
C'en était trop pour le pauvre Albus, ces deux folles allaient le tuer d'épuisement, il ne répondit rien, il se contenta de se frapper le front, se tenant la tête et se frottant les yeux d'une seule main en signe de désespération la plus totale. Quand même amusée, il souri, mettant ses mains dans ses poches et les suivit d'un pas tranquille, le sourire aux lèvres.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Galway Lynch, Dim 12 Mar 2017 - 18:43


#Lumos

Avec Doug Rippringham

Galway était terriblement en retard. Ce n’était pas du tout dans ses habitudes, la routine matinale réconfortante qu’il avait se terminait généralement devant la salle de cours, avec une vingtaine de minutes d’avance. Mais ce matin tout était allé de travers. Déjà il avait mit plus de temps que d’habitude à se lever, il s’était couché tard la veille pour finir son devoir d’enchantement à rendre le matin même. Puis, lorsqu’il avait prit sa douche il se rendit compte qu’il avait oublié son savon dans le dortoir, et lorsqu’il été revenu dans la salle de bain toutes les douches étaient prises (et l’eau chaude aussi comme il l'avait vu un peu plus tard). Enfin lors de son entraînement quotidien aux quelques sortilèges qu’il connaissait, il avait brisé accidentellement une pièce d’échec d’un camarade de chambre avec un sortilège de lévitation mal maîtrisé. Après quelques minutes de panique ponctués par les couinement de la petite figurine en forme de cheval décapitée, il avait décidé de camoufler les dégâts en mettant les bris de bois dans une de ses chaussettes. Il essayerait de la réparer plus tard.

Il n’avait pas pris son petit-déjeuner, le cours d’enchantement commençait dans cinq minutes, et la salle était à l’autre bout du château. Il sortit en trombe de la salle commune et courut dans les couloirs. A un moment il passa devant un tableau représentant deux sorciers ayant une coiffe faite de plumes, qui s’invectivaient dans une langue étrangère. Galway s’arrêta et revint sur ses pas. Une élève lui avait dit un jours qu’il y avait un passage secret, un raccourci qui menait à un endroit très proche de sa destination. Il poussa le tableau et vit effectivement un passage. Il n’avait pas grand-chose à perdre alors il s’y engouffra.

Lorsque le tableau reprit sa place initiale, l’obscurité l’envahit. Il ne s’était pas rendu compte que le passage était aussi sombre. Mais cela ne l’arrêta pas, il se mit à marcher rapidement, les mains devant lui pour éviter de se cogner. Il se rappela la blague qu'il avait faite à Asteria, qui avait très peur de l’obscurité. Il sourit en repensant à cette blague, certes cela avait débouché sur des confessions qui avaient considérablement resserré leur lien d’amitié, mais il s’était souvent moqué gentiment de la peur d’Asteria depuis, c’était bête parfois les fi…

CLING !!! CLONG, CLONG, CLING !!!

Galway s’arrêta à nouveau. Il regarda autour de lui, ce qui était parfaitement inutile car il ne voyait pas à 20 centimètres. On aurait dit un bruit de métaux qui s’entrechoquaient. Le bruit était trop fort pour que cela puisse être le fruit de son imagination.

-Il y a quelqu’un ?

Pas de réponse. Il se mit à courir cette fois-ci, autant pour arriver à l’heure à son cours que pour échapper à ce passage effrayant, mais à peine avait-il fait dix mètres que les bruits reprirent. Il s’arrêta de nouveau. Aucun bruit de métal, le silence était absolu, jusqu’à ce qu’il entende des bruits de pas qui se rapprochaient devant lui. Il se crispa et sortit sa baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Doug Rippringham
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Doug Rippringham, Dim 12 Mar 2017 - 19:23


#Lumos
Avec Galway Lynch

Quand le réveil de Doug sonna ce matin-là, la première chose que le rogue et or remarqua c'est que Milo, son chat fidèle, n'était pas allongé comme à son habitude sur les jambes du jeune garçon. Ce dernier fut donc tiré de sa confusion matinale dans un sursaut de panique. Il fouilla du regard le dortoir où quelques uns de ses camarades s'éveillaient déjà mais aucune trace du félin noir et blanc. Il s'extirpa donc de son lit pour poursuivre ses recherches qui restèrent infructueuses. L'heure avançait et il allait finir par être en retard. C'est donc sans conviction qu'il attrapa des vêtements propres après une douche expédiée à la va vite. Doug était inquiet pour Milo mais en même temps il essayait de raisonner pour se calmer. La boule de poils était peu aventureuse et préfère le calme et la chaleur des dortoirs aux couloirs froids de Poudlard. Cependant, il lui arrivait parfois de vagabonder dans le château. Le rouge et or se dit que son ami ne pouvait pas être très loin et malgré sa tentative pour se rassurer, c'est avec le coeur lourd qu'il se dirigea vers la salle de classe où aurait lieu son premier cours de la journée.

Pour ne rien arranger, Doug était en retard. Il avait horreur de cela : il était trop inquiété par les événements inattendus pour prendre le risque d'avoir quelques minutes de retard. Mais ce matin, sa peur pour Milo avait ralenti ses gestes et même s'il courrait, il ne pourrait jamais arriver parfaitement à l'heure à son cours. Sa destination était trop loin. Il chercha une solution à son problème en espérant qu'un miracle se produirait. Et ce fut le cas. Mais pas forcément pour le meilleur.

L'attention de Doug fut, en effet, attirée par un jeune garçon de son âge, aux cheveux roux très remarquables. Ce dernier s'engouffra dans un passage dissimulé par un tableau que le rogue et or prit à peine le temps d'observer. Plusieurs idées fusèrent dans sa tête à cette vision étrange. Etait-ce un passage secret? Avait-il le droit de l’emprunter? Où conduisait-il? Peut-être que Milo avait pris un passage comme celui-ci à la suite d'un élève pressé qui n'avait pas fait attention au félin ... Peut-être était-il même encore coincé dans un passage similaire, et pourquoi pas dans celui-ci en particulier.

De toute manière, Doug était déjà en retard, il n'aurait rien à perdre et tout à gagner s'il retrouvait son chat. Il attendit quelques minutes pour s'engouffrer à la suite de l'élève pour ne pas se faire remarquer par ce dernier. C'est que le rouge et or n'était pas sûr de la légalité de ce passage et il préférait ne pas attirer l'attention sur lui. Les punitions, très peu pour lui! Toujours en est-il que lorsqu'il considéré qu'assez de temps s'était écoulé, il s'avança à son tour dans le passage obscur. Il faisait totalement noir à l'intérieur et cela inquiéta Doug.

Il n'avait pas spécialement peur du noir mais cela l'inquiétait quand même. Le fait de ne pas voir les éventuels dangers avait mis tous ses sens en alerte. C'est ainsi que lorsqu'il entendit un bruit de métal qui s'entrechoque, il sursauta violemment et faillit lâcher sa baguette qu'il tenait nerveusement dans sa main depuis son entrée dans le couloir étroit. Précaution inutile puisque la liste des sorts qu'il connaissait était très brève et aucun sortilège de défense n'y figurait. Il repensa à une discussion qu'il avait entendu entre de jeunes élèves de sa maison un jour ... A propos d'un sortilège qui permettait de faire jaillir de la lumière de sa baguette. Cela lui serait très utile mais à part la formule du sortilège, il ne se souvenait plus du geste à effectuer avec sa baguette.

Il réfléchissait à cela tout en marchant d'un pas mal assuré lorsqu'il entendit une voix.

-Il y a quelqu’un ?

Doug se figea et tenta de calmer les battements fous de son coeur. Il essaya de raisonner pour trouver une solution logique à ce qu'il vivait. Une voix dans un tunnel sombre. Pourquoi pas l'autre élève qu'il avait vu? La voix était jeune et pouvait tout à fait appartenir à ce garçon roux ... Le rogue et or prit son courage à deux mains et balbutia quelques mots pour rassurer l'autre même si en réalité, c'était plutôt lui qu'il tentait de réconforter.

- Euh ... oui. Doug ... Je m'appelle Doug. Et toi?

Puis, sous le coup de l'émotion et pour justifier sa présence, il ajouta maladroitement :

- Hum ... Je cherche juste mon chat.

Pas très malin mais Doug était trop terrifié pour penser vraiment à ses paroles. Il voulait juste retrouver la lumière du jour. Et vite.
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Galway Lynch, Dim 12 Mar 2017 - 22:38


- Euh ... oui. Doug ... Je m'appelle Doug. Et toi?

Oh. Il y avait bien quelqu’un. Galway put déduire à la voix qui n’avait pas encore mué qu’il s’agissait d’un élève, pas beaucoup plus âgé que lui, et Doug était un prénom masculin. Cela le rassura, il ne risquait pas de se retrouver en retenue pour s’être trouvé dans un endroit non-autorisé.

- Hum ... Je cherche juste mon chat.

Encore un élève avec un chat pour animal de compagnie. Galway se demandait vraiment ce que les félins avaient de si spécial pour les sorciers, quelles propriétés magiques ils avaient. Il demanderai à Asteria à l'occasion. Son interlocuteur avait sans doute donné ces détails pour rassurer Galway, il décida de faire de même.

-Moi c’est Galway et je suis en retard pour aller en cours d’Enchantement, on m’a dit que ce passage était un raccourci. Je n’ai pas vu ton chat, mais on n’y voit pas grand-chose ici.

Il sursauta lorsqu’il entendit un frottement contre le mur, tout près de lui, puis de nouveaux bruits de métal.

-C’est toi qui fait tous ces bruits ?
Revenir en haut Aller en bas
Doug Rippringham
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Doug Rippringham, Mar 14 Mar 2017 - 17:09


Doug attendit avec nervosité que l’autre présence lui réponde à son tour. Il se demandait si l'autre allait le blâmer d'être ici mais toutefois, il fut rassuré quand il entendit une réponse tout à fait cordiale. Cela représentait un peu d'espoir dans cette situation incongrue.

- Moi c’est Galway et je suis en retard pour aller en cours d’Enchantement, on m’a dit que ce passage était un raccourci.

Le rouge et or fut étonné d’entendre la justification de son camarade. Alors lui aussi était en retard en cours d’Enchantements ? Quelle coïncidence ! La deuxième après celle qui voulait qu’ils se retrouvent tous les deux perdus au milieu d’un soi-disant raccourci. Ils étaient donc dans le même pétrin. Cela avait quelque chose de rassurant, pensa un peu honteusement le jeune garçon. Peut-être qu’ils trouveraient une solution à leur problème plus rapidement et plus facilement en unissant leur force. Toujours en est-il que pour le moment, ils n’étaient pas très avancés.

- Je n’ai pas vu ton chat, mais on n’y voit pas grand-chose ici.

Doug fut légèrement déçu par les paroles de Galway. Il avait eu l’espoir vacillant que Milo vadrouillait juste dans les coins les plus sombres du château. Mais en même temps, il ne perdit pas espoir : c'est vrai que leur visibilité était nul dans ce passage étroit. Il était impossible de voir ne serait-ce que le bout de son nez dans cette pénombre absolue alors comment repérer un chat, noir et blanc qui plus est? Doug acquiesça silencieusement même s'il savait que son camarade ne pouvait pas le voir.

Le même bruit de métal qui avait d'abord inquiété Doug resurgit dans l'obscurité et le rouge et or sentit la peur l'envahir. Il espérait de tout son coeur que c'était Galway qui était à l'origine de ce bruit quelque peu sinistre de taules qui s'entrechoquent. Cependant, lorsque son acolyte lui demanda s'il était à l'origine du fameux bruit, le jeune Gryffondor sut que quelque chose clochait. Il s'était instinctivement rapproché de là où semblait être Galway, en suivant sa voix, mais en aucun cas il n'était à l'origine du second bruit que décrivait son compagnon de galère. Doug baissa instinctivement la voix lorsqu'il répondit d'une voix un peu tremblante à Galway.

- J'ai voulu m'approcher un peu de toi, d'où le bruit de frottement, certainement. Par contre, le bruit de métal, ce n'est pas moi ...

Il fallait qu'ils sortent d'ici, et au plus vite. Ils pouvaient toujours rebrousser chemin au lieu de s'aventurer à la suite du passage dont ils ignoraient la conception. Peut-être allaient-ils se retrouver piéger par une impasse après tout. Mais en même temps, Doug ne voulait pas tomber nez à nez avec un ennemi en revenant sur ses pas ... Les monstres existaient-ils dans le monde magique? Il avait encore trop peu de connaissances sur cet univers récent pour plancher sur le sujet. Il savait bien que les fantômes étaient réels et parfois farceurs mais là, ça ne ressemblait pas vraiment à une blague de spectre ...

Doug repensa instinctivement à ses interrogations précédentes, celles qu'il avait eu avant sa rencontre avec Galway. Un sortilège qui leur permettrait de s'éclairer! C'est ça qu'il leur fallait. Il tenta un rapprochement discret vers Galway pour ne pas avoir à élever la voix en lui exposant son idée. Toutefois, il n'avait que les bruits de la respiration du garçon pour se repérer. Quand il jugea qu'il était assez proche, il s'arrêta.

- Tu connais un sortilège qui s'appelle ... Allumage de baguette, je crois. Il peut créer de la lumière. Je connais sa formule, Lumos, mais je ne sais pas comment l'exécuter. On pourrait essayer, chuchota-t-il avec espoir et appréhension d'entendre de nouveau le fameux bruit de métal.
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Galway Lynch, Jeu 16 Mar 2017 - 20:02


- J'ai voulu m'approcher un peu de toi, d'où le bruit de frottement, certainement. Par contre, le bruit de métal, ce n'est pas moi …

Galway commençait légèrement à paniquer. Qu’est-ce qui pouvait bien être à l’origine de ce bruit ? S’il avait été dans le monde moldu, il aurait sans doute pensé que cela venait d’un petit animal, ou du vent qui se serait engouffré dans ce couloir étroit et faisait bouger un objet quelconque, une explication rationnelle en somme, c’était de cette manière qu’il affrontait ses peurs.

Le problème, c’est qu’ils se trouvaient dans le monde magique. Beaucoup de lois rationnelles qu’il connaissait n’avaient plus lieu d’être ici, et  il lui faudrait du temps et beaucoup d’accumulation de connaissances pour retrouver la même stabilité. En admettant qu’il y arrive un jour, la magie offre tellement de possibilités !

Le bruit pouvait effectivement provenir d’un animal, mais pas mal d’animaux d’ici avaient des propriétés magiques, et il avait l’impression de ne pas connaître le dixième des créatures qui peuplaient ce monde. Qui sait ce que ce dont cette créature était capable ? Et puis il y avait les esprits, les objets magiques ayant une conscience propre, ils s’étaient même peut-être fait piégé par un mage noir ?

Le sentiment de ne connaître qu’une infime partie des possibilités de ce monde, et de ses dangers, conjugué à l’obscurité totale, créait un sentiment d’inconnu qui faisait monter chez Galway un malaise grandissant. Jamais plus il ne se moquerait d’Asteria et de sa peur de l’obscurité. Il coupa presque sa respiration, espérant passer inaperçu auprès de la « chose » qui faisait des bruits inquiétants, et sursauta lorsqu’il entendit des chuchotements tout près de son oreille.

- Tu connais un sortilège qui s'appelle ... Allumage de baguette, je crois. Il peut créer de la lumière. Je connais sa formule, Lumos, mais je ne sais pas comment l'exécuter. On pourrait essayer.

Il se remit à respirer, prenant de longues inspirations et expirations pour essayer de diminuer son rythme cardiaque. C’était Doug, qui s’était rapproché de lui comme il l’avait annoncé quelques instants plus tôt. Une fois qu’il se fut calmé il se mit à réfléchir. Son interlocuteur proposait d’utiliser un sortilège qui projetait de la lumière, via la baguette magique. Galway avait déjà vu de nombreux étudiants utiliser ce sortilège pour s’éclairer, notamment dans le parc lorsqu’il faisait nuit.

Ce sortilège était exactement ce dont ils avaient besoin en cet instant, repousser l’obscurité permettrait d’éloigner l’inconnu et la peur, de découvrir ce qui était à l’origine du bruit. Une partie de son esprit préférait ne pas savoir l’origine et préconisait simplement de rebrousser chemin, si possible en courant le plus vite qu’il pouvait. Mais il écarta cette partie pour se concentrer sur autre chose. Doug disait qu’il connaissait simplement la formule, sans connaître l’application, il ne l’avait sans doute jamais jeté. Quand à Galway, il ne connaissait rien de ce sortilège, en dehors du fait qu’il existait. Il mit quelques instants avant de répondre.

-J’ai déjà vu des élèves utiliser ce sortilège, mais je ne connaît rien de celui-ci, même pas la formule avant que tu ne la dise. Mais je pense qu’il s’agit d’un sortilège basique, certain d’entre eux ne demandent pas de mouvement de baguette en particulier, juste de prononcer la formule.

Sa baguette était déjà dans sa main gauche. Il visualisa une boule de lumière et s’exclama en abaissant sa baguette d’un coup sec :

-#Lumos !!!

Mais rien ne se produisit, pas même une étincelle. Peut être que son camarade aurait plus de chance ?
Revenir en haut Aller en bas
Doug Rippringham
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Doug Rippringham, Dim 19 Mar 2017 - 11:02


Galway ne répondit pas immédiatement et cela inquiéta fortement Doug. Lui avait-il fait peur? Peut-être réfléchissait-il et dans ce cas, cela voulait dire qu'il ne connaissait pas le sortilège d'Allumage de baguette. Le rouge et or commençait de plus en plus perdre espoir. Il était vraiment inquiet et en même temps il se disait qu'ils étaient encore à Poudlard et que donc, logiquement, il n'y avait aucun danger, rien à craindre dans l'enceinte du château. C'était une école après tout! Il avait fréquenté des établissements moldus et jamais rien de grave ne lui était arrivé. Il espérait sincèrement que c'était pareil dans le monde magique.

-J’ai déjà vu des élèves utiliser ce sortilège, mais je ne connaît rien de celui-ci, même pas la formule avant que tu ne la dise. Mais je pense qu’il s’agit d’un sortilège basique, certain d’entre eux ne demandent pas de mouvement de baguette en particulier, juste de prononcer la formule.

Le constrate entre les mots de son camarade et le silence absolu qui pesait jusque là, mis à part le bruit habituel de leur respiration, fit sursauter Doug. Cependant, ce dernier garda un sang-froid qui le surprit lui-même et réussit à se concentrer sur les mots de Galway. Les paroles de ce dernier étaient à la fois inquiétantes et rassurantes. Inquiétantes parce qu'il ne semblait pas non plus connaître le fameux sortilège dont ils avaient cruellement besoin mais aussi rassurantes parce que son camarade avait certainement raison en évoquant la basicité et la relative facilité de ce sort. Peut-être qu'en effet il ne nécessitait aucun mouvement particulier. Il fallait juste qu'ils essayent. Et justement, Galway fut le premier à invoquer le sort par sa formule. Doug retint son souffle, le coeur battant. Mais rien. Pas même une petite étincelle de clarté dans cette obscurité oppressante.

Il ne se passa rien pendant quelques longues secondes puis un bruit se fit entendre. CE bruit. Celui qu'ils redoutaient tant. Cependant, à la grande stupéfaction de Doug, l'origine de cet entrechoquement de taules s'était considérablement approché d'eux. Etait-ce une illusion? Le bruit existait-il vraiment? Doug paniqua et tenta de lancer à son tour le fameux sort avec un #Lumos chuchoté nerveusement. Toujours rien. Il commençait sérieusement à paniquer et c'est sans vraiment y faire attention qu'il accompagna une nouvelle fois son incantation #Lumos d'un mouvement nerveux du poignet. Il y eut une petite étincelle de lumière. Rien de fantastique. Elle n'aurait sans doute pas put être remarquée en pleine lumière du jour mais dans l'obscurité où ils étaient plongés, elle contrasta fortement et fit bondir Doug qui ne s'attendait pas du tout à cela.

- De la lumière! chuchota-t-il avec frénésie. Comment j'ai fais? Je ne sais pas! paniqua-t-il pendant quelques instants. Je crois qu'il y a un mouvement du poignet à ...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Le bruit de métal retentit, plus fort que jamais, plus proche aussi. Doug faillit pousser un hurlement de terreur et seule cette dernière l'immobilisa complètement, empêchant tout son de sortir de sa bouche. Pourquoi avait-il été envoyé à Gryffondor déjà?
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Galway Lynch, Dim 19 Mar 2017 - 18:40


Avant qu’il n’ait pu demandé à Doug s’il pouvait essayer de lancer le sortilège, le bruit de métal se fit entendre à nouveau, toujours plus près. Il devenait réellement urgent d’avoir un peu de lumière, pour éviter de se faire surprendre. La panique l’envahit, le désespoir aussi, celui d’avoir face à lui l’incarnation de tous les dangers de ce monde, inconnu, inquiétant, combiné à son incapacité à faire face à ces dangers avec ses propres pouvoirs magiques, même pour lancer un sortilège basique. C’était comme se retrouver dans les airs sans avoir la capacité de voler, la chute mortelle était inexorable.

Heureusement il n’était pas seul, et son camarade sembla vouloir prendre les choses en main. Il chuchota la formule magique, sans résultat dans un premier temps, mais avant que Galway n’ait eu le temps de désespérer, une nouvelle tentative de la part de son camarade fit apparaître une faible lueur au bout de sa baguette, avant qu’elle ne s’éteigne aussitôt. C’était une grande avancée, tout n’était pas perdu, avec un peu d’entraînement ils arriveraient sûrement à leurs fins.

- De la lumière! Comment j'ai fais? Je ne sais pas! Je crois qu'il y a un mouvement du poignet à …

Il s’interrompit, et Galway comprit immédiatement pourquoi. Le bruit de métal avait reprit, il était très significatif désormais, un raclement sur le sol, entrecoupé de quelques claquements. Ils ne devaient disposer que d’une vingtaine de secondes avant que la créature ne soit sur eux et ils n’avaient en fait pas franchement avancé car Doug ne se souvenait plus du mouvement de poignet. Mais l’étincelle qu’il avait obtenu leur indiquait que le sortilège était à leur portée, ce qui leur donnait un motif d’espoir.

-On a cas essayer avec les lettres de l’alphabet, en commençant par les plus simples. Le premier qui obtient l’étincelle informe l’autre.


Puis il se mit à la tâche. Il commença par le O, sans aucun résultat. Il poursuivit avec le C, le I, le J, le V et le U, mais toujours rien. Alors que le désespoir l’envahissait de nouveau, il eut une soudaine inspiration et renversa son U, comme pour former un N minuscule. Et elle apparu, la petite étincelle.

-Je l’ai ! Je l’ai ! Il faut faire un U renversé !


Pas le temps de laisser éclater sa joie, le bruit avait repris, se rapprochant de plus en plus, et ils n’avaient réussi le sortilège qu’à moitié. Il décida de ne pas tenir compte du bruit et se concentra pour essayer de trouver le moyen de maintenir la lueur au bout de sa baguette, comme on maintenait une flamme au bout d’un briquet. S’il avait été un peu plus attentif à son environnement extérieur, il aurait aperçu les deux sphères faiblement lumineuses, tout près du sol, à quelques mètres d’eux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les Passages Secrets de Poudlard

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 15 sur 16

 Les Passages Secrets de Poudlard

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.