AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 2 sur 3
[Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Claire Wilson
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Claire Wilson, Ven 23 Déc - 5:52


    Le temps passait si vite que déjà Noël pointait le bout de son nez en Grande Bretagne. Claire aimait la neige qui jonchait sur le sol pendant cette période de l'année ; cela permettait de voir le monde autrement, plutôt que le vert habituel de l'herbe ainsi que le gris des routes, tout était couleur blanc. Cela lui donnait le sentiment d'un changement radical, comme si toutes les erreurs de l'année s'effaçaient devant ce blanc si pur apporté par la neige. Elle resta plusieurs minutes à regarder à travers la fenêtre, plongée dans ses pensées. Atana était parti pour les périodes de fêtes afin de retrouver quelques membres de sa famille laissant les deux petites blondes seules dans la grande maison d'Atali's. Heureusement, elle avait reçu une invitation pour fêter le réveillon du 24 Décembre en Italie, dans la demeure si secrète des Phénix et elle en avait été plutôt rassuré. En effet, il était plus facile de faire connaissance avec ses partenaires autour d'un bon repas que sur un terrain de combat. Elle le répétait suffisamment dans sa tête pour s'être convaincu : avoir confiance en son partenaire de combat était d'une importance capitale et il était hors de question qu'elle déroge à la règle, même si en six ans les Phénix avaient véritablement changé. Elle regarda l'heure sur la grande horloge du salon et constata qu'elles étaient déjà en retard pour le repas et cela l'irrita un peu. Ce n'était pas dans l'habitude de la demoiselle de ne pas être ponctuelle mais depuis qu'elle était Maman, rie n'était comme avant. Il fallait toujours tout faire en fonction de Mia, et là encore, la petite fille traînait dans sa chambre et ne descendait toujours pas alors que sa mère l'avait déjà appelé. Que faisait-elle ?

      - Mia, petit coeur, dépêche toi on est déjà en retard !
      - Mais Mamou j'ai perdu mon Doudou...

    Voilà où était la problème. Ce Doudou allait la rendre folle ; il n'était jamais à sa place et toujours planqué quelque part sans que l'on comprenne comment il était arrivé là. Elle demanda à sa fille de descendre avant d'utiliser le sortilège "accio" pour retrouver l'objet tant convoité par Mia. Lorsque la petite peluche apparu dans les mains de la jeune Maman, elle s'accroupit à la hauteur de l'enfant pour le lui donner et la petite lui offrit un jolie câlin et un petit bisou dans le coup. Elle aimait cette petite plus que sa propre vie, ça c'était sur. Une fois que tout était enfin prêt, elle prit sa petite dans les bras afin de transplanner tranquillement jusqu'en Italie. Le trajet allait être "long" et éprouvant pour la petite mais préférable. Après avoir donné les directives à son Elfe de maison qui devait bien prendre soin de la maison, elles partirent donc un 'crac' sonore. Elles arrivèrent près du Lac de Côme et le spectacle offert par la beauté du paysage coupa le souffle aux deux jeunes femmes. La petite fille se saisit d'une poignée de neige comme si elle était différente que celle de Grande-Bretagne. Avec son petit bonnet et ses gants, ses petites bottines, sa robe noir, ses collants blanc et son grand manteau rouge recouvrant le tout, la petite Mia était magnifique. Claire pouvait rester des heures à la regarder jouer et s'amuser tant son innocence la touchait au plus profond de son être. Mais elles avaient rendez-vous et la Maman ne manqua pas de le rappeler à Mia. Elles se dirigèrent donc toutes les deux vers Manerium Flammae Aeternales. La demeure était immense et dès qu'elles eurent franchi la porte, un petit elfe fit son apparition prenant les affaires des Wilson pour les mettre dans leur chambre qu'elles allaient partagés.


    Elle s'avança vers la pièce où des voix se faisait entendre. Instinctivement, Mia prit la main de sa maman et se rapprocha de ses jambes légèrement impressionnée par l'inconnu qui arrivait. Claire aussi avait une crainte qui était bien différente de sa fille, celle de retrouver Zepheryn qu'elle avait croisé avec surprise lors du serment inviolable. Cette fille, elle l'aimait beaucoup plus qu'elle ne l'imaginait... Ensemble, elles avaient fait connaissance au Parc de Loutry Saint Chaspoule, par hasard, et elles avaient appris à faire connaissance. Faire des confidences à une inconnue faisait parfois du bien et c'était ce qu'avait fait la jeune Serdaigle à l'époque sur un banc près d'une petite marre. Elles avaient discuté pendant plusieurs heures et s'était promis de se revoir. Ce fut le cas et à plusieurs reprise, la jeune brune était venue à Atali's prendre le café et discuter et cela pendant plusieurs semaines. Une véritable relation s'était créé entre Mia et Zepheryn, la fille de l'ancienne Gryffondor réclamait toujours un câlin à sa nouvelle amie. Mais le jour où elle s'était recroisées au 12 Chemin de la Salamandre Grise, Claire avait eu une réaction bien particulière et peu habituelle. Les sourcils froncés et légèrement en retrait, elle avait été touché d'une réaction bien peu commune et qu'elle apprenait à détester tant la signification était importante. Voir la jeune Zepheryn ici signifiait que dans les prochains jours, elle allait être confronté à des Mangemorts, confrontés aux blessures et surtout à la mort. Et c'est à ce moment précis qu'elle se rendit compte à quel point elle s'était attaché à la demoiselle car elle ne voulait pas la voir souffrir. Et elle se détestait de s'être attaché à quelqu'un aussi fortement parce qu'elle aurait encore dans ses pensées la crainte de voir son amie souffrir sans le savoir.

    La réaction de sa fille ne se fit pas attendre, lorsqu'elle vit que Zepheryn était dans la salle, elle courut vers elle les bras ouvert pour lui faire un petit câlin. Claire quant à elle parcourut la salle d'un seul regard. Les visages qui étaient là, elle les avaient déjà vu rapidement lors de la cérémonie du serment inviolable mais comme elle avait rapidement disparu pour éviter de parler à Zeph, elle n'avait pas eu l'occasion de parler aux autres. Mione et Akshay était encore là, il y avait aussi Arya avec qui elle avait discuter quelques minutes la dernière fois dans le salon du QG, Actarius Bright, le Ministre de la magie qu'elle avait vu plusieurs fois dans la Gazette, Mélina contre qui elle avait du refaire un entrainement et qui lui avait donné du fil à retordre et bien évidemment, Zepheryn. Deux personnes qu'elle ne connaissait pas encore se trouvait là aussi. L'une d'entre elle près de Zeph devait être nouvelle puisqu'elle avait fait le serment la dernière fois et l'autre elle ne la connaissait pas du tout. De nature joyeuse mais tout de même inquiète de voir son amie ici, Claire prit le temps de dire :

      - Bonjour... Et la petite timide qui manque à ses devoirs de politesse c'est ma fille Mia.

    Simplement, avec un grand sourire. Il y avait beaucoup d'enfant, plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Mais Mia restait toujours dans les bras de sa nouvelle amie. Claire entreprit de faire la bise à tout le monde, s'était plus chaleureux. Elle s'approcha de Mione avec un grand sourir avant de lui avouer qu'elle était heureuse de la savoir toujours dans l'Ordre. Elle fit le tour, ne manquant pas de se présenter aux deux personnes qu'elle ne connaissait pas puis arriva enfin au niveau de son amie Zepheryn à qui elle fit aussi la bise avant de lui glisser discrètement à l'oreille :

      - Je crois qu'il faut qu'on parle après le repas.

    Elle passa sa main dans les cheveux blond de sa petite fille qui ne se décidait pas à lacher la Phénix. Claire quant à elle se dirigea plus vers Mione afin de savoir ce qu'elle était devenue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Ven 23 Déc - 13:40


Noël… Fête de famille… Oui, enfin, pas pour Alicia. Pas pour la famille Newman cette année. Le chef de famille absent, Alicia, redevenue Phénix, avait décidé de rejoindre les autres dans la résidence secondaire des pioupious.

La situation était pour le moins étrange. 9 ans auparavant, elle avait quitté l’Ordre par peur de ne pas survivre à cette guerre et de laisser son enfant seul au monde, Septimus étant souvent en déplacement à cette époque. Et aujourd’hui, la revoilà parmi eux, mère de déjà 3 enfants et enceinte d’un quatrième… La peur de les perdre était toujours là, mais cette fois elle savait leur père près d’eux… Du moins, lorsqu’il ne partait pas à l’improviste sans prévenir !

De retour parmi eux donc, elle avait décidé de ne pas passer Noël en Irlande comme tous les ans, Septimus étant ailleurs, elle voulait voir autre chose que ses enfants entrain de regarder la porte pour voir si leur père allait arriver ! C’était donc dans l’optique de passer de belles fêtes qu’elle prépara ses enfants, avec l’aide de Simon et Ganymède. Car si Declan avait juste besoin d’être surveillé, il en était tout autre des jumelles. Il lui fallut plus d’une demi-heure pour habiller ses deux filles ainsi que son fils. Heureusement qu’elle s’était préparée plutôt ! Vint l’heure pour elle de partir, elle attrapa la petite main de Tamara, prit Charis dans ses bras et demanda à Declan de rejoindre Ganymède. C’est ainsi que les Newman transplanèrent en Italie, les femmes avec Thétys le phénix vert de la sorcière et « l’homme » de la famille avec Ganymède.


Un long « wahouuu » venant de Declan retentit lorsque le petit garçon vit l’immense manoir devant eux. C’est sur que c’était encore plus impressionnant que le leur ! Avec un sourire en voyant la tête de ses enfants, Alicia les entraîna à l’intérieur. L’entrée était splendide et rappela à la jeune femme une autre entrée, un autre manoir… Vraiment, cet endroit devrait énormément plaire à son frère… Elle n’eut pas l’occasion de s’appesantir sur cela qu’un elfe apparut et les guida dans la grande demeure. Alicia congédia Ganymède en lui demandant de rejoindre les autres elfes du manoir puis pénétra dans le salon où semblait s’être réuni les autres Phénix. La première personne qu’elle vit fut bien évidemment son frère et d’ailleurs, ce fut aussi le cas de Tamara et Declan.

- Tontoooon ! s’écria le petit brun en se précipitant vers l’actuel Ministre de la Magie.

Tamara le suivit bien vite en lançant un petit « ‘ton, ‘ton ». Alicia sourit en voyant ses monstres se jeter sur leur oncle. Elle déposa Charis au sol, pensant que la blondinette irait elle aussi vers son oncle, mais visiblement, la présence des autres adultes l’intimidait, ce qui fit sourire l’ancienne Serpentard.

- Bonjour tout le monde et joyeux Noël ! Navrée pour cette entrée… Les deux furies sont Declan et Tamara, la petite blonde, c’est Charis. Dit-elle avec un petit sourire gêné. Et moi, et bien, je suis la petite nouvelle si j’ai bien compris. Alicia, ravie de vous connaître… Enfin, pour ceux que je ne connais pas encore. Ajouta t-elle avec un clin d’œil tout en souriant à Arya, qu’elle n’avait pas revu depuis… Une éternité !

C’est pourquoi elle laissa les deux fusées avec leur oncle, se saisit de la main de Charis et s’avança vers celle qui partageait la même passion qu’elle, à savoir les animaux magiques. Le ventre de son amie s’était légèrement arrondi et ce constat fit sourire Alicia. A quelques mois près, elles allaient toutes les deux devenir mères… L’une pour la première fois, l’autre pour la quatrième…


- Bonjour Arya… Comment vas-tu depuis la dernière fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Arya Wolf
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Louve
Occlumens


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Arya Wolf, Dim 25 Déc - 19:08


Arya resta à observer les Elfes de Maison courir partout pour préparer la fête, tout en discutant. Elle guettait aussi l'arrivée des prochains Phénix. C'était un peu une devinette que de savoir qui allait passer la porte en prochain. Ce fut Akshay, en l'occurrence, accompagné de deux jeunes garçons. Il les salua et fit les présentations en arrivant auprès du petit groupe, et la jeune femme répondit cordialement. Décidément, il semblait que ce serait une soirée où les enfants seraient nombreux, eux aussi. Au moins, ils ne s'ennuieraient pas, et pourraient s'amuser entre eux.

Le prochain à passer la porte du manoir fut Actarius, le Ministre de la Magie toujours en fonction. La jeune femme n'était pas mécontente de se mettre à l'écart de la politique à cause de sa grossesse: elle aurait bien assez à faire entre l'Ordre, sa nouvelle vie de mère et ses cours à Poudlard... En revanche, elle était moins ravie que son compagnon décide de se présenter aux élections de Ministre. Déjà qu'elle le voyait peu en ce moment, s'il était élu, cela n'irait pas en s'améliorant, et c'était une perspective qui ne la réjouissait pas trop. En arrivant dans le groupe, le nouveau venu fit une proposition sensée, dans la foulée des salutations d'usage.


" Bonjour ! Comment allez-vous ? Vous ne comptez pas rester là, si ? Il me semble qu'il y a un salon juste au-dessus, par là. Ce serait certainement mieux pour discutailler et aussi pour Arya... Je n'en ai pas encore eu l'occasion d'ailleurs... Félicitations !

- Merci beaucoup, c'est gentil.

Arya se contenta d'un gentil sourire pour accompagner son remerciement, même si intérieurement elle soupirait. Encore un qui la prenait pour un objet en porcelaine maintenant... Elle n'était enceinte que de quatre mois après tout, elle pouvait encore tenir debout sans se décomposer, tout de même! D'un autre côté, la proposition était délicate, et ils seraient objectivement plus à l'aise pour attendre les autres. Elle emboîta donc le pas à tout le monde quand ils se rendirent à l'étage pour s'installer dans le salon. Les fauteuils étaient indécemment confortables, et la jeune femme était certaine qu'il suffisait de fermer les yeux pour tomber instantanément dans le sommeil. Il faudrait qu'elle songe à revenir plus souvent, décidément...

Un Elfe apparut bien vite dans la pièce avec un "crac" sonore, afin de proposer des boissons. La jeune femme, qui ne consommait évidemment plus d'alcool depuis qu'elle était enceinte, se contenta de demander un verre de jus de tomate. Elle n'avait franchement pas envie de jus de citrouille pour ce soir... Ils n'eurent pas à attendre longtemps pour être servis. Tout en sirotant son verre et en prenant part aux discussions, la professeure attendait d'autres arrivants. Bientôt, ce fut au tour de Mélina de passer la porte, suivie de près par Lizzie. C'était étrange de voir tous ces visages nouveaux dans l'Ordre... Tout le monde ne se connaissait pas forcément très bien, ce qui expliquait une certaine gêne sous-latente, mais on pouvait espérer que d'ici la fin de la soirée, tout serait dissipé.

Zepheryn puis Claire furent les prochaines à arriver. Cette dernière était en compagnie de sa fille, ce qui rajoutait un enfant de plus à la liste. Arya avait l'étrange pressentiment que les cadeaux qu'elle avait préparés allaient beaucoup plaire, surtout aux gamins... Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il y aurait assez à manger pour tous, mais l'énorme avantage de la magie, c'est qu'elle faisait des miracles! En observant la pièce qui se remplissait peu à peu, la jeune femme souhaita vivement mieux connaître tout ce beau monde. Les plus anciens, cela allait, mais pour les nouvelles recrues... Elle connaissait ses élèves en tant qu'élèves, pas beaucoup plus, et elle avait fait la connaissance de Claire, un petit peu, au quartier général. En bref, il fallait qu'elle complète ses connaissances, c'était important d'avoir de bonnes relations avec tout le monde dans le cadre d'une organisation secrète.

La prochaine personne à entrer dans le salon fut Alicia, fraîchement de retour dans l'Ordre du Phénix, accompagnée de trois enfants. Elle ne faisait décidément pas les choses à moitié, c'est le moins qu'on puisse dire... Arya observa d'un air amusé deux d'entre eux se ruer sur Actarius tandis qu'une des jumelles restait collée à sa mère. Comme quoi, on pouvait se ressembler comme deux gouttes d'eau et ne pas avoir le même caractère! Elle écouta avec un sourire la présentation que fit son amie, sans que le petit clin d'oeil à son attention lui échappe. Ce fut avec plaisir qu'elle la laissa prendre place près d'elle. Elles auraient sans doute des choses à se dire.


- Bonjour Arya… Comment vas-tu depuis la dernière fois ?

- Mieux, ça fait un bien fou quand les nausées sont passées... Et j'ai fait de sacrés progrès avec Riley, il est de plus en plus docile, sans pour autant devenir un vulgaire caniche... En tout cas, c'est un vrai bonheur de te voir de retour dans l'Ordre. Je vois que tu n'as pas fait les choses à moitié, avec ta petite famille!"
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Parker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Mésange azurée


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Lizzie Parker, Lun 26 Déc - 19:35


A peine Lizzie eut elle le temps de débarquer, sans que les autres n’aient pu répondre à son salut, que déjà un autre membre de l’Ordre du Phénix fit son entrée lui aussi. Quelle ne fut pas sa surprise, mais surtout le soulagement pour la Serdaigle de voir son amie Zepheryn ! Immédiatement, sa condisciple s’approcha d’elle et l’enlaça chaleureusement, sans doute contente de la voir ici elle aussi. La bleue et bronze lui rendit affectueusement son étreinte, puis l’observa d’un œil pétillant, un grand sourire illuminant son visage. La jeune fille était vraiment heureuse de voir son amie ici, au moins elle se sentait beaucoup moins seule désormais. Lorsque la sorcière avait appris que Zepheryn avait récemment intégrée la société secrète tout comme elle, Lizzie n’avait pas pu s’empêcher de laisser éclater sa joie. Elle était comme une véritable sœur pour elle à présent et être réunie ainsi toutes les deux dans cette incroyable famille ne pourrait que renforcer leurs liens, et les rendre presque indestructibles. En compagnie de son amie, qui l’avait tant aidé, la Serdaigle se sentait plus forte et sa présence à ses côtés la rassurait énormément, aussi bien pour avancer que pour trouver sa place parmi les membres de l’Ordre.

- Je t'ai cherchée ce matin mais je ne t'ai pas trouvée. Ça fait vraiment plaisir de te voir ici ! lança alors Zepheryn.

Se rappelant soudainement que son amie passait les vacances de Noël à l’école de sorcellerie, Lizzie s’empressa de lui répondre.

- Zepheryn, depuis le temps tu sais bien que je ne passe jamais les vacances à Poudlard ! Je suis rentrée chez ma famille, dit-t-elle accompagné d’un sourire amical. Je suis contente de te voir ici aussi. Je viens juste d’arriver, tu es venue comment jusqu’ici ? demanda alors Lizzie.

Mais tout à coup, une nouvelle personne débarqua dans le salon et toutes les têtes se tournèrent en direction du nouvel arrivant. Une femme blonde, sublime, passa la porte, illuminant toute la pièce de sa beauté, émanant d’elle telle une aura lumineuse. Elle était tellement belle que cela en était presque surnaturel, jamais Lizzie n’avait vu une telle femme. Cette même femme qu’elle avait aperçu une première fois très brièvement lors de son serment inviolable et qu’elle ne connaissait pas, elle avait alors ressenti exactement la même sensation qu’en ce moment même. La Serdaigle était certaine qu’elle était une Vélane, ou qu’elle était au moins en partie Vélane. Elle avait lu à plusieurs reprises dans certains livres à quel point leur beauté et leur apparence surpassait en tout point celles des humaines ordinaires, et cette femme ne dérogeait pas à la règle. Cela n’avait rien de naturel, mais plutôt de magique, d’enivrant… Reprenant rapidement ses esprits, la bleue et bronze remarqua que la jeune femme était venue accompagnée d’une petite fille, dont elle était très certainement la mère, toute aussi jolie se dirigeant immédiatement vers Zepheryn et lui sautant dans les bras. Visiblement, elles devaient déjà se connaitre nota la sorcière. La Vélane s’avança alors et s’adressa à tout le monde :

- Bonjour... Et la petite timide qui manque à ses devoirs de politesse c'est ma fille Mia.

La jolie blonde entreprit alors de faire la bise à chacun afin de saluer chaque membre présent, et lorsqu’elle fit face à la Serdaigle, celle-ci se présenta sous le nom de Claire. Lizzie lui rendit amicalement son salut et se présenta également. Désormais, elle pourrait enfin mettre un nom sur ce magnifique visage. L’instant d’après, la Vélane se dirigea vers son amie et lui murmura quelque chose à l’oreille que la bleue et bronze ne put entendre, mais elle devina que les deux jeunes femmes étaient plus proches qu’elles ne paraissaient l’être. Elle se demanda dans quelles circonstances elles avaient bien pu se connaître. La curiosité lui brûlant les lèvres, la jeune fille ne put se retenir plus longtemps de parler.

- Tu la connais ? demanda-t-elle à Zepheryn.

Attendant une réponse de son amie, un autre membre pénétra dans le salon. « Eh bien, ça défile ici ! » pensa Lizzie. Une autre jeune femme, surement proche de la trentaine et également venue avec trois enfants, se dirigea immédiatement vers Actarius Bright qui était apparemment leur oncle. La nouvelle arrivée se présenta comme étant Alicia. La Serdaigle fit légèrement la moue en regardant les bambins se précipiter vers le Ministre de la Magie, cela commençait à faire beaucoup d’enfants tout ça… Non pas qu’elle ne les aimaient pas, mais elle préférait plutôt qu’ils restent loin d’elle. La bleue et bronze n’avait jamais particulièrement apprécié leur compagnie, bien souvent ponctuée de cris ou de pleurs incessants et désagréables, d’ailleurs elle se demandait si elle finirait par en avoir un jour. La sorcière espérait vivement que ceux-ci resteraient tranquilles pour la soirée, elle n’avait franchement pas envie de finir avec une migraine. C’est alors que dans un * crac * sonore, un elfe de maison apparut juste devant Lizzie qui sursauta et lui demanda ce qu’elle désirait boire. Espérant qu’il y avait de la Bièraubeurre dans ce manoir, la jeune fille prit commande et à peine quelques secondes plus tard, la créature miniature revint avec la boisson désirée. Satisfaite, la sorcière porta le délicieux breuvage à ses lèvres et but une longue gorgée. La soirée promettait au moins d’être joyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




s'

Message par : Rily Dacker, Sam 31 Déc - 17:04


Gros dilemme. Lorsque Rily avait reçu l'invitation pour passer Noël avec les Phénix, dans leur manoir en Italie, elle avait été contente, en premier lieu. Mais lorsqu'elle s'était souvenue qu'elle avait envisagé de faire son Noël avec Emma, son amoureuse, celle avec qui elle avait passé un week-end inoubliable (dont elle avait du mal à se tirer, et un élan de nostalgie et les premiers signes d'un "manque" la faisait souffrir horriblement - elle comprenait enfin pourquoi Luna devenait folle au bout de quelques jours sans Aym), elle avait commencé à se torturer l'esprit et dire non à sa chérie lui avait arraché le coeur. Mais, plutôt que de se lamenter, elle avait décidé de s'éclater, au lieu de perdre sa soirée à broyer du noir. Certes, elle aurait préféré passer sa soirée avec Emma, même si c'était au Bar des Ténèbres, mais cette soirée près du lac de Côme était l'occasion rêvée pour rencontrer tous les Phénix et se familiariser avec tout le monde. Bien sur, elle connaissait quelques nouveaux (quelques anciens aussi), mais il y en avait beaucoup dont elle avait juste vaguement vu, croisé, ou juste entendu parler.

- Bon, bah, quand faut y aller, faut y aller, hein... soupira-t-elle, en attrapant son sac à main.

Et elle transplana, direction l'aéroport. Quelques heures plus tard, l'avion atterrissait en Italie, et Rily, un peu en avance, s'accorda une petite heure pour visiter la ville et acheter un petit cadeau pour Emma. Puis elle se cacha dans une ruelle sombre, et elle transplana, sous les yeux médusés d'un rat qui fouillait les poubelles.

La demeure devant laquelle elle se retrouva était magnifique. Un vrai château ! Immense et majestueux, qui se dressait fièrement près du magnifique lac de Côme. Elle l'avait déjà vu en photo, mais le voir en vrai lui révélait vraiment la magnificence des lieux. Ils pourraient rentrer au moins quatre fois plus de personne que prévu, pourtant ils étaient déjà nombreux. * J'aurais pu venir avec Emma, si ce n'était pas pour l'Ordre, et si elle ne travaillait pas...* pensa tristement Rily, avant de se rappeler qu'elle devait s'amuser. Elle se ressaisit, et se dirigea vers l'entrée d'un pas léger. Arrivée devant la porte, elle se stoppa un instant. Elle était en jean, tee-shirt (ce qui ne lui ressemblait pas, mais tant pis, pour une fois!), et ce n'était peut-être pas la tenue appropriée... bah, si ça allait pas, elle reprenait l'avion direction le Bar des Ténèbres et sa chérie, et puis Mer**.

Visiblement, dans le manoir, ça s'activait déjà. Lorsque Rily entra, ses soupçons se confirmèrent. Oui, il y avait beaucoup, beaucoup de monde. La plupart des Piafs ayant des enfants avaient ramené toute leur marmaille, et ça piaillait et ça bougeait partout. Un ou deux semblaient quand même un peu timide. Toute heureuse de découvrir enfin la quasi-totalité de ses camarades Phénix, la jeune femme avança, le sourire aux lèvres, finalement ravie d'être venue. La soirée ne serait pas de tout repos, ça, elle en était sure.

- Bonjour tout le monde ! lança-t-elle.

Elle se sentait quand même un peu seule, à vrai dire, en voyant toutes ces mamans accompagnés de leur progéniture. A 25 ans, elle vivait sa première relation sérieuse... une vraie amateur. Dire qu'à son âge, certaines avaient déjà des enfants. Hé ben, tant mieux pour elle, car Rily n'avait vraiment pas envie d'en avoir. Elle vit Alicia, entourée d'une bande de gamins, et encore enceinte d'après ce qu'elle avait entendu dire. Septimus et elle ne chômait pas, visiblement ! Et ils semblaient tous en avoir deux ou trois... ça faisait un joyeux bordel. Il y avait tellement de monde que Lyl ne savait pas où donner de la tête, et elle préféra attendre que quelqu'un daigne venir lui dire bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Ven 13 Jan - 16:19


Manerium flammae aeternales. Je ne connaissais que vaguement le latin, du fait que la plupart des sorts avaient une étymologie latine et que je ne m'intéressais pas aux langues mortes (était-ce utile contre les inferi?), je supposais pourtant que cela devait signifier "le manoir des flammes éternelles" ou un truc du genre... Un nom grandiloquent mais qui sonnait très classe.

Manerium flammae aeternales. C'était le nom d'une grande demeure en Italie, je ne savais trop où. Honte à moi, la géographie n'était pas mon fort. Mieux valait peut-être pour moi que je ne connus pas son emplacement exacte: le manoir était la seconde résidence de l'Ordre du Phénix et avec le grabuge de ces derniers temps, les Aurors seraient sûrement contents de mettre la main dessus. J'avais d'ailleurs toujours du mal à saisir pourquoi il perdait du temps avec nous mais bon, chacun gérait ses affaires comme il l'entendait. En tout cas, je trouvais cette villa très étrange. Je n'y étais jamais allée, j'avais appris son existence il y a peu en réalité. Non mais vraiment, qui eût cru qu'une organisation secrète eût sa propre résidence de vacances?! Je devais être un peu trop vieux jeu, pour moi l'idée était des plus invraisemblables. Je m'imaginais, en plein interrogatoire avec les Aurors... "- Dites-nous ce que l'OP a fait durant ce mois d'août! - Bronzer sous le soleil, nager dans la Méditerranée, boire des cocktails au bord de la piscine et fiesta jusqu'au lendemain matin! Qu'est-ce que vous voulez, difficile de résister à la dolce vita en l'Italie!" Par Merlin, heureusement qu'il y avait le Serment Inviolable pour m'éviter de tenir une discussion qui ruinera l'image de l'Ordre du Phénix à tout jamais! Je me demande s'il y a des mangemorts gonflables dans la piscine pour rappeler l'ambiance de chez nous.

Manerium flammae aeternales, c'était aussi là où je passerai mon réveillon de Noël. Peter m'en voulait. Non seulement cette année je ne serai pas là pour la fête de toutes les fêtes, Noël où l'on célébrait la joie, le partage, la famille, mais encore je n'avais pas d'excuses valables! Une invitation très importante à laquelle je ne pouvais pas me déroger. Et c'était tout. Ni où, ni qui, ni comment, ni pourquoi... Je n'avais pas l'habitude lui cacher des choses et il le savait. Sa dernière lettre ne mentionnait aucun reproche, il faisait comme si cela n'avait aucune importance pour lui mais il était évident pour moi que cela le blessait. Cela faisait quelques mois que j'esquivais ses questions et que le contenu de mes lettres s'appauvrissait... Si peu de temps passé dans l'Ordre et déjà je sentais une fissure. Je ne voulais pas l'avouer mais j'avais terriblement peur qu'elle se transforma en fossé. Il comprendra. En réalité, non, il n'allait pas comprendre. Pour comprendre il fallait déjà avoir des informations en main et ce n'était pas le cas. Je voyais à peu près la suite des évènements comme ça: étape 1 (la plus courte) monsieur se vexe et monsieur boude, étape 2 monsieur s'inquiète et me saoule avec des questions qui n'en finissent pas, étape3 l'inquiétude de monsieur est contagieuse et je me retrouve avec toute la famille sur le dos. Parce que monsieur était mon jumeau (ce qui n'est même pas vrai mais ils ont dû oublier), toute la famille prenait ce qu'il pensait sur moi comme une certitude assurée... C'était assez marrant généralement, sauf que là ça concernait plus que ma petite vie perso mais carrément la résistance contre les mages noirs. Donc pas cool. Bah, j'ai eu vu pire... pensais-je avec un sourire.

Le jour prévu, un peu en retard, j'étais sur les lieux du rendez-vous. Le manoir était au bord du lac de Côme, à plusieurs kilomètres de Milan. L'endroit était très beau mais la couche de neige blanche à laquelle je m'attendais était absente. Il faisait un peu froid, le ciel était grisaillant, cela ne ternissait en rien le paysage. J'arrivais (quel manque d'originalité!) dans le hall d'entrée du bâtiment et saluait l'elfe de maison qui s'y trouvait. J'eus un pincement au coeur. Les elfes de maison étaient certes courants, c'était plus que normal pour n'importe quel sorcier d'en "posséder" un. Et puis, ils aimaient la servitude et tout... Je ne comprenais pas comment c'était possible qu'un être pût supporter d'être marchandé, vendu, utilisé... Quel était la différence avec la prostitution ? L'elfe me guida jusqu'au salon, nous traversèrent une partie de la résidence et je pus constater à quel point elle avait des allures de Château. Je discutais avec le petit bonhomme, m'assurant l'air de rien qu'il vivait dans de bonnes conditions (il l'aurait terriblement mal pris s'il l'avait su). J'arrivais alors dans le salon où il y avait foule! A bien y compter, nous ne devions pas être plus d'une dizaine, certains Phénix parents avaient amené leurs enfants et le moins que l'on pouvait dire c'était qu'ils avaient de la présence. Je leur souris, leurs petites bouilles pleine de vie et de joie étaient si rafraîchissantes!

Je m'approchais des membres de l'Ordre du Phénix, que je ne connaissais pour la plupart pas.
- Salut! Je suis Abygael Thompson! fis-je à la ronde, enjouée.

Il y avait Akshay Lecter, en meilleur état que lors de notre dernière rencontre, Nath, la chef, Actarius Bright que je voyais bien différemment depuis qu'il était devenu pour moi plus qu'un vague visage affublé d'un titre sur un journal mais un entraîneur, Claire et le Professeur Wolf que j'avais rencontré dans un autre salon... Mais également Lizzie Parker que je connaissais du cours de Potions et des personnes que j'avais croisé à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Alexander Severus, Sam 14 Jan - 5:58


Plantée dans l'entrée de la grande demeure, Eleonore fut surprise dans son observation par quelqu'un d'autre. Du moins ce fut un toux discrête qui la fit se retourner. Une autre jeune femme, à peu près de son âge venait de pénétrer dans le magnifique manoir, et elle apportait avec elle, une jeune fille avec un visage d'ange. Eleonore se rapprocha alors de la nouvelle venue qui venait de se présenter afin de lui dire qui elle était. ~Bonjour, je suis Eleonore Woderland. Enchantée moi aussi. ~ Ensuite, la nommé Mione s'affaira à lui présenter sa petite fille, Eleonore se baissa pour arriver à la hauteur de cette petite Jen' afin de lui adresser un grand sourire. ~ Bonjour Jen' Ravie de te recontrer. ~ Etait-ce vrai que dans l'Ordre, plusieurs femmes avaient des enfants? C n'était qu'un espoir pour Eleonore de rencontrer des petits enfants comme Jen'. Puis une autre jeune femme fit son apparition. Arya, Eleonore la connaissait que très peu mais après tout, cette soirée servirait à se connaitre hors du QG. Ce qui était un peu plus amusant à vrai dire, et surtout à cette époque de l'année.

Elonore alors adressa un coup d'oeil à Arya qui avait un ventre de plus en plus rond. Oui c'était vrai alors, des enfants, il y en aurait pleins pour cette magnifique soirée. Elonore profita de la venue d'Arya pour répondre à la dernière question de Mione et ensuite enchainer avc la formule de politesse, destinée à Arya. ~ Oui c'est magnifique. Bonsoir Arya. ~ Puis elle leva les yeux au ciel. Enfin au plafond, celui ci était richement décoré lui aussi. A ce qu'on se sentait bien ici. Dommage qu'Eleonore n'ai pas pu passer cette fête avec Leo. Mais avant qu'elle n'ai pu se lamenter, quelqu'un d'autre entra, peu de temps après Arya. Un homme, encore plus jeune. Eleonore en avait déjà entendu parler. Akshay, et à son grand étonnement, il était accompagner de deux jeunes garçons. Lui aussi avait des enfants? Eleonore était donc a seule à ne pas en avoir? Eleonore baissa alors les yeux, salua le nouveau venu et eut le temps d'aperçevoir Actarius. A au moins, lui n'avait aucun enfant avec lui ce qui donna le sourire à Eleonore. Néanmoins, elle ne put s'empecher de rire intérieurement à l'idée qu'elle seule n'avait pas d'enfant.

~ Bonjour Akshay, bonjour Actarius. ~ D'ailleurs c dernier avisa de prendre la décision de se rendre, avec les autres Phénix au salon, juste au dessus de leurs têtes. Après tout, ils seraient mieux installés, pensa Eleonore en suivant alors les autres. Arrivés dans le grand salon, Mélina arriva. Eleonore la connaissait, du moins, grâce à un léger quiproquo. C'est pourquoi elle fut l'une des premières à lui souhaiter la bienvenue. Ensuite Eleonore reporta son attention sur les trois enfants présents. Elle aussi en avait un en projet, enfin comme dire ça? Dans ses pensées, Elonore mit du temps à voir qu'une jeune fille, cette fois ci, venait d'entrer. Lizzie, pour l'instant c'était elle la plus jeune. Devait-elle être intimidée? Bref, Eleonore qui ne voulait aucun malaise, se dirigea vers celle qu'elle avait formée pour parler un peu avec elle. ~ Lizzie! Tu vas bien? ~ Mais déjà une cheveulure venait de se précipiter vers Lizzie, la prenant un peu à part. Une amie, surement. Eleonore alors se détacha de ce petit groupe pour pouvoir aller saluer quequ'un d'autre, qui lui était cher. Tout en se dirigeant vers Rily, à peine arrivée, Eleonore eut le temps d'apercevoir Claire. Nouvelle Phénix. Une jeune fille était avec ell. Que de monde, pensa Elonore, mais deux fusée alors arrivèrent. Deux enfants, qui appartenaient à Alicia. Cell ci ci était souriante et Eleonore lui adressa à elle aussi un sourire. Mais déjà Eleonore était en face de Rily. Sa chère amie. ~ Tu rêves? ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Mar 17 Jan - 13:51


    Peu après le mariage d’Éléonore, qui s'était... Plutôt mal terminé, Aymeric, était convié dans un manoir (dit comme cela, ça fait classe !). Cependant, ce n'était pas un manoir comme les autres. Ou du moins, les propriétaires de ce manoir, n'étaient pas des personnes comme les autres. Certains étaient profs à Poudlard, d'autres vendeurs, ou gérants dans diverses boutiques, d'autres encore, étaient des élèves tout juste sortis de l'école. Finalement, tout pouvait sembler banal . Seulement, toutes ces personnes avaient un point commun. Ils étaient tous, à leur façon, hors-la-loi, même s'ils œuvraient pour le bien. Ils se faisaient appeler "L'Ordre du Phénix". C'est donc vers la demeure de cette "organisation criminelle" -comme disait si bien les Aurors-, que le jeune homme était prêt à partir. Son long manteau d'hiver et son sac sur le dos ainsi que son balais à la main, il descendait vers le parc de Poudlard, pour pouvoir décoller, sans risquer de bousculer un élève, ou quelconque personnel de l'école de sorcellerie, qui lui en aurait sans doute voulu après.

    Un coup de pied au sol, lui suffit pour décoller et voler à près de 100 mètres du sol. Il n'avait pas prévu de faire tout le trajet en balais, puisqu'il avait une mer et un pays à traverser. Le jeune homme, se servit d'une vieille boussole retrouvée dans ses affaires, pour mettre le cap sur le Sud.

    [...]

    Il profita de sa "promenade" pour s'arrêter -après un premier transplanage- à Paris, la célèbre capitale Française, où il visita l'incontournable Tour Eiffel. Il profita de la vue imprenable quelques minutes, puis, pendant une petite accalmie dans l'arrivée des touristes, il effectua un deuxième transplanage pour atterrir en Suisse, près de la frontière Italienne. Il enfourcha à nouveau son balais, qu'il avait laissé dans son sac, pour prendre la direction du Lac de Côme. Puisqu'il ne connaissait ni d'Eve, ni d'Adam cet endroit, il n'avait pas d'autre moyen pour s'y rendre que la voie des airs. Après quelques heures, il aperçut le fameux lac ; immense étendue d'eau entre les montagnes, le spectacle était saisissant. Le jeune prof se stabilisa pour contempler quelques instants le panorama, en prenant sa baguette. Il se mit ensuite debout, en équilibre, sur le manche du balais, pour surplomber encore un peu plus le paysage, puis... Il sauta. Oui oui, il fit le saut de l'ange à une centaine de mètres d'altitude.

    90 m
    Il avait déjà pris de la vitesse, et son manteau flottait derrière lui, telle une ombre, suivant son propriétaire.

    80 m
    L'eau s'approchait à toute vitesse, alors qu'Aymeric, la tête la première affichait un sourire béat.

    70 m
    Le jeune homme crispait la main sur sa baguette, mais il continuait de regarder le lac qui se rapprochait de plus en plus vite.

    50 m
    Puisqu'il n'avait aucun parachute, il pointa sa baguette vers le ciel, et cria "Accio Éclair de Feu"

    25 m
    L'étendue d'eau était maintenant très proche, tandis que le balais filait à toute vitesse vers son propriétaire, qui lui, commençait à s'inquiéter sérieusement, en se voyant tomber aussi rapidement.

    20 m
    L’Éclair de Feu était maintenant à porté de main du sorcier, il n'avait plus que quelques secondes pour se hisser dessus et éviter la chute.

    15 m
    Il avait réussi à prendre le balais de sa main libre, et l'enfourcha le plus rapidement possible, pour commencer à freiner sa chute.

    12 m
    Il tira comme un furieux sur le manche, pour arrêter la chute. Mais le freinage n'était pas vraiment fulgurant. Il chutait encore et encore. A cette vitesse, l'eau serait aussi dur que du roc.

    5 m
    Ses efforts furent enfin récompensés, puisqu'il arrêta enfin de piquer du nez. Le jeune prof contrôlait enfin. Il souleva une gerbe d'eau en frôlant sa surface, alors qu'il se dirigeait à toute allure vers "Manerium flammae aeternales", qu'il avait cru apercevoir d'en haut, grâce au description succinctes qu'on lui avait faite. Ouah, il était maintenant en sueur, tellement l'effort avait été important. Il avait eu peur aussi, très peur, mais c'est cela qu'il cherchait : La peur et l'adrénaline.

    C'est ainsi, qu'il arriva aux portes du grand manoir et entra. Il vit quelques têtes connues, mais aussi totalement inconnues. Bon, il était temps de faire connaissance avec tout le monde maintenant. L'Ordre comprenait 15 sorciers, plus ou moins âgés, le prof de métamorphose, devait connaitre une petite moitié, de tout ce beau monde. Il rangea sa baguette (qu'il avait gardé à la main, sans s'en rendre compte), puis se dirigea vers le centre de l'animation, avant de lancer

      "Bonjour à tous, désolé du retard"

    Mince alors, première fois qu'ils se réunissaient et il ne trouvait rien d'autre à faire que d'arriver en retard ! Bon... Au moins, il avait gagné quelques secondes en se laissant tomber à pique ! Il reconnut des anciens élèves, ainsi que son formateur, mais aussi Rily et Arya. Bon à part ça... Du premier coup d'oeil en tout cas, il ne connaissait personne. La soirée promettait d'être riche en rencontre !
Revenir en haut Aller en bas
Mione
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Mione, Mer 18 Jan - 4:35


[HS : Je suis affreusement désolée d'avoir tant traîné à re-poster mais me voilà finalement Smile]

Le hall s'était rempli somme toute rapidement. Les Phénix étaient arrivés les uns après les autres, chargés ou non de paquets, valises et de leurs enfants pour certains. Elle avait oublié que la communauté des Petits Phénix était si importante désormais. Tant mieux, ils pourraient tous s'amuser ensemble ainsi. Mais elle n'était pas pleinement rassurée : son mari et son fils étaient encore absents. Il est vrai qu'un transplanage de cette distance nécessitait du temps, et peut-être s'étaient-ils même arrêtés une fois ou deux. Avec des enfants, elle avait appris que rien ne pouvait être totalement prévisible.

La jeune femme qui était arrivée avant Mione se présenta : Eleonore Wonderland. C'est à ce moment qu'elle se dit qu'elle avait quelques nouvelles arrivées de retard. Il faut dire qu'elle était l'une des doyennes chez les Piou-piou donc forcément, elle avait presque pris l'habitude de voir les gens se succéder entre les murs du QG et sur la photo de famille.
Mais bientôt c'est une tête connue qui arriva : Arya, enceinte jusqu'au cou si l'on peut dire. Mione était très contente de la revoir, d'autant qu'elle avait l'air de ne pas lui avoir donné de trop mauvais conseils lors de leur conversation, il y a de ça plusieurs mois. Elle la salua chaleureusement, tout comme Akshay qui était accompagné de son fils et de son neveu. Mione y regarda à deux fois : les deux petits garçons ressemblaient tellement à Akshay que c'en était presque surnaturel. Mais celui qui la surprenait surtout était Lohann : il avait tellement grandi depuis qu'elle l'avait vu, peu après l'ouverture du Magic Cookies, dans les bras de sa mère. Arya lui avait gentiment demandé si Zhad et Sirius n'étaient pas
absents et elle lui avait répondu gentiment qu'ils devaient certainement être dans les bouchons.
Les bouchons de transplanage, c'était assez marrant et improbable en même temps, maintenant qu'elle y
pensait.

Puis Actarius arriva, proposant à tout le monde de rejoindre le salon. *Ah, certains ont du déja mettre les pieds ici visiblement* songea Mione. Elle avisa le regard d'Arya lorsque le Ministre jugea qu'il valait mieux pour la femme enceinte qu'elle s'assoit. Comme elle, Arya avait l'air de songer qu'elle n'était pas en sucre, mais elle n'en dit rien à son collègue Phénix. Inutile de le froisser pour si peu. Et puis ça partait d'un bon sentiment.
Aussi ils se dirigèrent tous vers ledit salon et c'est là que les autres les rejoignirent. Plus l'assemblée grandissait, plus Jenifaël serrait de son petit poing la robe de sa mère. Elle ne voulait pas montrer que cette foule lui faisait un peu peur, aussi elle ne disait rien mais jetait de temps en temps des regards vers Lohann et Maxim. Mione savait que sa timidité l'empêchait de faire le premier pas. Elle l'encouragea d'une voix douce en se penchant vers elle :
- Je suis sûre que les deux petits garçons que tu vois là bas aimeraient beaucoup jouer avec ton petit dragon. Tu vas leur montrer comment il fait pour "cracher du feu" ?

Le visage de Jenifaël s'illumina lorsque sa mère évoqua ce qui était sans conteste son jouet préféré. Mione l'avait trouvé lors d'une braderie sur le chemin de Traverse et elle avait pensé le donner d'abord à Sirius, mais lui n'aimait que les balais. C'était sa soeur qui s'était révélée la plus intéressée par les créatures, et le petit dragon en peluche avait la faculté de faire sortir de temps en temps de sa gueule une flamme en peluche toute douce elle aussi. Jen raffolait de ce tour de passe-passe et elle emmenait le dragon partout avec elle.
Sa fille se rapprocha des deux garçons et ils commencèrent à jouer naturellement ensembles. C'était à Mione d'aller maintenant vers les personnes qu'elle ne connaissait pas pour entamer la conversation.
Mélina Kuders, une ancienne Auror qui avait travaillé avec Zhad était arrivée avec un paquet dans la main. D'après la forme, la gérante du Magic Cookies devina qu'il s'agissait d'un plat et non d'un cadeau. Elle même avait préparé tout un assortiment de cookies de sa carte, mais là encore, impossible d'en faire profiter les autres tant que son mari n'était pas arrivé puisque c'était lui qui devait amener le tout.
Une petite nouvelle, du nom de Lizzie si Mione ne se trompait pas, les avait également rejoint, suivie de près par Zepheryn, qu'elle connaissait comme cliente de sa pâtisserie.

Puis Mione vit arriver avec une joie et une surprise mêlée, Claire, une ancienne Phénix, qui les avait à nouveau rejoint. Elle avait appris la nouvelle seulement quelques jours auparavant, par l'intermédiaire de Zhad, mais elle n'avait pas encore eu l'occasion de la saluer. Un lien particulier les unissait. Déja lorsque Mione était entrée dans l'Ordre, Claire y était déja, et elle avait ainsi pu apprendre à ses côtés. Mais surtout, Claire comme Peyton, avait été une de ses demoiselles d'honneur à son mariage. Deux fois puisqu'ils avaient dû quitter leur lieu de réception pour rejoindre en urgence la maison de Peyton afin de finaliser la cérémonie suite à l'attaque des cagoules. La jeune maman repensa en souriant à ces évènements et elle sortit de ses pensées lorsque Claire vint la saluer, apparemment heureuse de voir qu'elle faisait toujours partie de l'organisation. La petite fille qui l'accompagnait était pendue au cou de Zeph' et Mione n'osa pas avouer tout de suite à son amie qu'elle ignorait qu'elle avait un enfant. Cette petite fille était absolument adorable, et devait être dans les âges de ses propres enfants. Elle regretta d'avoir été si longtemps sans nouvelles de Claire, aussi se promit-elle d'y remédier dans la soirée.

Une autre ancienne Phénix passa la porte pour la plus grande surprise de Mione. Elle ne savait pas qu'Alicia avait repris du service. Elle ne savait pas non plus qu'elle avait...trois enfants ! Et un quatrième en préparation. L'ordre allait devoir ouvrir une crèche si ça continuait, songea-t-elle en souriant.
Deux autres nouvelles entrèrent, un peu intimidées par le nombre d'enfants visiblement. Il est vrai que ça commençait à faire beaucoup de petits bouts. Mais un Noël sans enfants, ce n'était pas un vrai Noël...L'une d'elle se présenta : Abygael. Il allait falloir que la jeune femme fasse un effort de mémoire pour retenir tous les nouveaux noms.
Enfin, ce fut un garçon qui passa la porte. Encore un que Mione ne connaissait pas. Il venait de ranger sa baguette et s'excusa du retard ce qui fit sourire Mione. D'habitude c'était elle la retardataire de service.

Elle se saisit d'un verre de jus de citrouille sur l'un des plateaux qu'un elfe de maison fit circuler entre eux, et observa l'assemblée. Beaucoup semblaient se connaitre. A son époque à elle, ce n'était pas vraiment le cas. Enfin si, sa meilleure amie était rentrée en même temps qu'elle. Mais son amour pour les Phénix n'avait pas duré longtemps. Et elles s'étaient combattues quelques mois plus tard, sans que Mione ne comprenne pourquoi Yasmine avait préféré mettre une cagoule sur sa tête.

Claire, qui avait fini de faire le tour, se dirigea vers elle avec un sourire aux lèvres. Mione l'accueillit de la même façon :

- Alors, de retour parmi nous ?! Ça fait une éternité qu'on ne s'est pas vues...tu m'avais manqué, avoua-t-elle avant de prendre une gorgée de sa boisson. Au fait, ta fille te ressemble beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Mer 25 Jan - 10:17


Alicia prit place près de son amie et de nouveau "collègue". Revenir dans l'Ordre après tant d'années lui faisaient étrange, dans le sens où pas mal d'anciens étaient partis... Des petits nouveaux avaient rejoint l'organisation et la plupart étaient inconnus à la jeune femme. Enfin, pas tout à fait. Abygael fit son apparition dans le salon, au grand étonnement de l'ancienne verte et argent. Ce n'était pas Abygael qui ne voulait pas se lancer dans l'aventure lors de leur soirée dans la Salle sur Demande ? Au final, après tant d'années, la poufsouffle avait bien changé...

- Mieux, ça fait un bien fou quand les nausées sont passées... Et j'ai fait de sacrés progrès avec Riley, il est de plus en plus docile, sans pour autant devenir un vulgaire caniche... En tout cas, c'est un vrai bonheur de te voir de retour dans l'Ordre. Je vois que tu n'as pas fait les choses à moitié, avec ta petite famille!"

L'attention d'Alicia se reporta sur la professeur de Défense et passionnée des animaux. Elle lui fit un sourire malicieux puis tourna son regard vers les deux bruns qui embêtaient leur oncle.

- Et encore... J'en attends un quatrième ! Lui avoua t-elle avant de la regarder de nouveau. Mais promis, il n'y en aura plus d'autres... Septimus ne se rend pas compte de la douleur que l'on peut avoir durant un accouchement... Enfin bref ! Alors comme ça, ton dragon se montre toujours autant docile ? J'avoue que ça m'intrigue... C'est bien la première fois que l'on me parle d'un dragon qui se plie aux "exigeances" d'un humain. Dans un sens, tant mieux, ça pourra toujours être utile...

Le regard de la jeune femme se fît rêveur. Un dragon qui obéirait... Oui, ça pourrait les aider énormément, surtout contre les ténébreux. Les dégâts qu'ils pourraient faire avec... Ouais, ça n'était pas mal. Mais dans le même temps, Arya avait obtenu une autorisation pour ce dragon... Il serait donc facile de remonter jusqu'à elle et de faire le lien entre les Phénix et la jeune femme. Et ça s'annoncerait mal pour elle... À moins qu'Ismaël ne parvienne à protéger sa femme. Ce qui pourrait être réalisable, sait-on jamais !

Les réflexions intérieures de la jeune femme cessèrent lorsqu'un elfe les pria de le suivre dans la salle à manger. La joyeuse bande se mit en marche et Alicia perdit de vue ses deux tornades brunes. Heureusement, elle les retrouva bien vite, assis près de leur oncle. La jeune mère déposa Charis près d'elle, ce qui fit que les enfants étaient encadrés, à gauche par Actarius et à droite par Alicia.

- Declan, arrêtes de gigoter, tiens-toi bien ! Tamara, tes mains sur la table et pas dans ta bouche mon coeur... Tonton Tyty t'aidera tout à l'heure... Dit-elle tout en regardant son frère et en lui faisant un sourire. Ça te permettra de t'entraîner... Lui lança t-elle, innoncente.
Revenir en haut Aller en bas
Claire Wilson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Claire Wilson, Ven 3 Fév - 15:05


Cette idée de repas entre les membres du Phénix était une véritable bonne idée et Claire était très contente de voir que chacun d'entre eux apprenait à se connaitre. Il était impossible de former une conversation unique où tout le monde parlaient parce que ce soir là, personne ne semblaient avoir envie de parler des Mangemorts. Alors il y avait des petits groupes qui se formaient et Claire était à côté de Mione, une vieille amie qu'elle avait fortement apprécié de retrouver depuis son retour chez les Phénix. C'est vrai qu'avec son départ et son désir de vivre éloigné de tous ne leur avait pas permis de rester en contact, mais ce soir là, la demoiselle comptait bien se rattraper. Elle se souvint encore du mariage de Mione et de Zhadrryen où elle avait joué le rôle de demoiselle d'honneur avec Peyton à l'époque, c'était une période qu'elle aimait se rappeler parce que sa jeunesse lui manquait. La vélane se trouvait donc à côté de son amie et abordait un véritable sourire, chose qu'elle n'avait pas fait devant autant de monde.

    - Alors, de retour parmi nous ?! Ça fait une éternité qu'on ne s'est pas vues...tu m'avais manqué.
    - Je suis bien contente de revenir et je suis plus remontée que jamais. Toi aussi tu m'as manqué et cette fois-ci, je compte pas qu'on perde contact quoi qu'il se passe.

La jeune femme avait été surprise de la franchise de son amie mais ça lui avait vraiment fait plaisir. Elle savait pertinemment qu'il fallait qu'elle s'ouvre un peu plus et qu'elle arrête de se méfier des autres, des gens et de la vie en général. L'ancienne Gryffondor regarda du coin de l'oeil son amie Zepheryn et manqua une battement à son coeur ; elle ne savait jamais comment réagir avec la nouvelle Phénix et elle avait bien trop peur de la faire souffrir et de souffrir à son tour. La mort était la pire des choses. Elle se tourna de nouveau vers Mione et lui sourit à nouveau avant de boire un gorgée de sa boisson qui lui réchauffa légèrement l'intérieur du corps, transit par le froid de l'hiver.

    - Au fait, ta fille te ressemble beaucoup.

    - Mia est la plus belle chose qui me soit arrivée dans la vie... Quand je vois tes enfants et la mienne, je me rends compte que les temps ont changés, nous ne sommes pas aussi jeune qu'avant... Moi, ça me fait vraiment bizarre de vieillir.


Elles parlèrent ainsi pendant quelques minutes en attendant que les derniers arrivent puis s'installèrent enfin à table afin de manger le fameux repas de noël. L'ambiance était conviviale, vraiment agréable et le repas était tout aussi bon. Mia était étrangement silencieuse alors qu'elle aimait toujours jouer et papoter avec les autres enfants habituellement et ne faisait jamais preuve de timidité. Là elle mangeait tranquillement son assiette, faisant remuer les aliments avec sa fourchette, le regard dans le vide. Elle n'avait pas lâché sa mère de la soirée, restant dans ses jambes et cherchant sans cesse un contact. Elle regardait toujours Zepheryn qui se trouvait à l'autre bout de la table ; elle avait fait exprès de s'asseoir le plus loin d'elle. Pendant le repas, elle avait discuté avec Mione et Aymeric, un Phénix qu'elle ne connaissait pas qui se trouvait par hasard à côté d'elle et d'autres encore avec qui elle avait échangé quelques banalités et deux trois sujets de conversation agréable. Sa fille n'avait toujours pas bougé et semblait s'impatienter car elle tapotait nerveusement son pied contre sa chaise mais elle n'avait pas demandé à sortir de table. Mia posa sa tête contre le bras de sa mère.

    - Mamou j'ai mal à ma tête...

    - Viens par là.

Machinalement, elle posa sa main contre le front de sa petite fille et lorsqu'elle constata que sa peau était affreusement et anormalement chaude, elle paniqua légèrement. La jeune mère recula la chaise de sa fille et la pris dans ses bras pour la mettre sur ses genoux et pris sa baguette pour faire venir le doudou de sa fille. Elle finit son dessert avec sa fille dans ses bras, lui passant régulièrement sa main dans les cheveux ; elle n'appréciait pas du tout voir Mia dans cet état là et n'arrivait pas à ne pas s'inquiéter. A la fin du repas, la demoiselle se leva avant de dire au revoir à tout le monde, s'excusant de partir comme une voleuse dès la fin du repas mais Mia semblait vraiment malade et il fallait mieux rentrer à Atali's. La conversation qu'elle devait avoir avec Zepheryn allait devoir attendre et elle lui fit comprendre par un regard qui voulait tout dire, s'excusant par la même occasion. Mia toujours dans les bras, elle sortit de Manerium flammae aeternales.

Hj : Je suis désolée de partir comme une voleuse mais... Le RP traine dans la longueur alors que Noël et passé depuis un mois et demi. J'ai dit partir à la fin du repas et je n'ai pas plus développé, je vous laisse faire ce qui vous semble le plus juste. Des bisous :D
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Parker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Mésange azurée


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Lizzie Parker, Sam 11 Fév - 14:07


[ HRPG : Hop ! Je poste une dernière fois ici car je souhaitais tout de même clôturer ce RP pour ma part. / J'ai pris légèrement le libre arbitre de certaines personnes, en espérant que cela ne posera pas de problèmes. ]

[ HRPG 2 : RP édité après celui de Mélina.]





Face au silence de son amie Zepheryn, Lizzie pensa qu’il ne valait mieux pas insister sur le sujet. Elle n’avait aucune idée de la relation qu’elle pouvait entretenir avec la Vélane, mais visiblement quelque chose de spécial avait dû se passer entre elles pour que sa condisciple, d’ordinaire si bavarde, puisse garder la bouche fermée. La Serdaigle espérait qu’un jour ou l’autre son amie lui partagerait ses confidences à propos de cette mystérieuse créature. Quelques instants plus tard, le défilé des Phénix se poursuivit : Rily Dacker fit son entrée, annonçant sa venue d’une voix claironnante accompagnée d’un grand sourire accroché à ses lèvres. Ce fut tout naturellement que la bleue et bronze se précipita vers sa directrice de maison – qu’elle avait vu quelques heures plus tôt puisqu’elle avait décollé de chez elle avant d’atterrir au manoir – afin de lui demander si le voyage s’était bien passé pour elle, et pour lui assurer également que son propre trajet par portoloin s’était correctement déroulé. A vrai dire, cela faisait surtout plaisir pour la Phénix de pouvoir enfin discuter avec une tête connue, avec qui elle se sentait à l’aise et qui pourrait lui tenir la conversation avec enthousiasme. Bien entendu, la jeune fille était là aussi pour faire connaissance avec ses autres sœurs et frères d’arme, mais il lui était toujours difficile pour elle de se lancer dans le grand bain à cause de sa timidité. Cependant il ne fallait pas s’inquiéter à ce sujet, cela finirait par venir.

L’arrivée de la jeune femme fut suivi par celle d’Abygael Thompson, une autre amie de Lizzie qui l’accueillit avec convivialité, ainsi que celle de son professeur de Métamorphose, Aymeric Burton. Le jeune homme s’excusa de son retard, et se dirigea rapidement vers le groupe. Peu à peu, les conversations allaient bon en train, les enfants jouaient et courraient un peu partout tandis que certains parents s’occupaient de les rouspéter. A présent le salon était véritablement plein à craquer de membres de l’Ordre du Phénix, il valait mieux pour les Mangemorts de se tenir à l'écart pour cette fois ci plutôt que de se retrouver haché menu. Au fur et à mesure que l’après-midi s’écoulait, la Serdaigle discuta avec bon nombre de convives comme Rily, Abygael ou encore Eleonore Wonderland, sa formatrice. A présent, la jeune fille commençait à se sentir bien plus à l’aise, converser avec toutes ces personnes aussi intéressantes et sympathiques lui procurait un bien fou. Alors que les invités n’allaient pas tarder à s’installer dans la salle à manger afin de débuter le fameux repas du réveillon, la jeune femme brune que la bleue et bronze ne connaissait pas s’avança vers elle s'installa à ses côtés, sur l'un des canapés du salon. Celle-ci se présenta comme étant Mélina Kuders, les deux sœurs d’armes engagèrent alors la conversation afin d’apprendre à mieux se connaitre. La jeune femme lui expliqua qu’elle était l’une des gérantes d’un restaurant nommé le Sanglier Rieur qu’elle tenait dans le village de Godric’s Hollow. La Phénix était apparemment à la recherche d’une nouvelle paire de bras afin de l’aider à tenir son commerce et demanda alors à Lizzie si un job de serveuse ne l’intéresserait pas. Plutôt surprise de la proposition, la jeune fille fut enchantée que la jeune femme se soit penchée sur elle. Bien évidemment, la Serdaigle répondit qu’elle serait effectivement emballée par cette opportunité. Après tout, cela pourrait s’avérer être une expérience professionnelle très enrichissante, et cela lui permettrait également de se faire un peu d’argent, elle n'avait donc aucune raison de refuser. La bleue et bronze lui expliqua qu’elle n’avait jamais travaillé dans la restauration et qu’elle n’avait d’ailleurs aucune expérience professionnelle car elle était encore élève à Poudlard. Sa future patronne lui répondit que ce n’était pas très grave et que si elle était vraiment motivée, elles pourraient trouver un arrangement. Durant plusieurs minutes, les deux Phénix discutèrent ainsi et parvinrent à se mettre d'accord : la jeune fille travaillerait donc chaque samedi – jour où le restaurant était généralement bien rempli – afin que cela ne perturbe pas ses études. La jeune femme la rassura en lui expliquant que Lizzie n’aurait à s’occuper de rien et qu’elle réglerait elle-même tous les détails, et notamment la permission qu’il lui faudrait obtenir de la Directrice de Poudlard afin que la Serdaigle puisse s’absenter pour se rendre à Godric’s Hollow. Absolument ravie de l’occasion qui venait de se présenter à elle, le sourire que la bleue et bronze affichait ne pouvait s’effacer de son visage.

Le temps arriva alors où il fut annoncé que le repas du réveillon n’allait pas tarder à commencer et il fut proposé aux invités de venir prendre place dans la salle à manger. La pièce était grande et superbement décorée, tout comme la table. Lizzie se demanda si c’était des elfes de maison qui en étaient à l’origine, auquel cas ceux-ci avaient très bon goût en la matière. La Serdaigle s’installa à côté d’Abygael tandis qu’Eleonore prit place à sa gauche. Par le plus incroyable des hasards, Actarius Bright se retrouva en face d’elle, et la bleue et bronze n’osa le regarder de toute la soirée, bien trop impressionnée par sa présence. A présent que tous les membres de l’Ordre du Phénix étaient enfin réunis tous ensemble, dans la joie et la bonne humeur, le festin pouvait démarrer. Les mets divers et variés furent succulents du début à la fin, la boisson coulait à flot, l’ambiance était plus qu’agréable, tout le monde semblait heureux d’être là et de partager ce moment en famille. On pouvait clairement sentir que tout le monde s’appréciait et que des liens forts se tissaient, la soirée n’aurait jamais pu aussi bien se dérouler que l’aurait pensé la jeune fille. A un moment donné, Claire dût quitter la soirée car visiblement sa petite fille ne se sentait pas très bien et s'en excusa. Cette sortie fut rapidement suivit de celle de Mélina Kuders qui s’excusa auprès de l’assemblée, déclarant qu’elle ne pouvait assister à la fin du festin puisqu’elle était prise au Sanglier Rieur. Tous la saluèrent en lui souhaitant un joyeux Noël et la jeune femme partit. Arrivé minuit, tout le monde se souhaita un joyeux Noël et se fut la tournée des embrassades. Tout le monde riait, chantait et s’amusait, certains s’échangèrent quelques cadeaux et autres douceurs. L’ambiance était vraiment à la fête. Une fois les ventres bien repus, la nuit étant déjà bien avancée, la plupart des parents avec enfants décidèrent qu’il était temps d’aller se coucher et bientôt il ne resta plus grand monde. Voyant qu’il n’était loin d’être 2h du matin et qu’une longue journée l’attendait encore, Lizzie décida elle aussi de regagner sa chambre et souhaita la bonne nuit aux derniers irréductibles. Suivi d’Abygael, qui par une fabuleuse coïncidence partageait la même chambre qu’elle, la Serdaigle ne s’endormit pas de si tôt, bien trop occupée à parler et rigoler avec la Poufsouffle. Le lendemain, la bleue et bronze se leva au alentours de 10h, de bonne humeur – quoi qu’un peu fatiguée – et se prépara à regagner la maison de ses parents afin de partager Noël avec son autre famille, laissant le Manerium Flammae Aeternales sous la neige…


Dernière édition par Lizzie Parker le Sam 3 Mar - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cupidelfe
avatar
PNJ
Elfe Cupidon

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Cupidelfe, Mar 14 Fév - 14:45


*PLOP*

- Excusez-moi, j'ai un paquet pour Melle Parker.

*tend une carte accrochée à la patte d'une Harfang des Neiges*


Bonne St-Valentin
_______________



Pour votre assiduité aux cours, acceptez cette jolie créature.
G. L.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Sam 18 Fév - 10:57


[HRPG: No problem Lizzie, je t'emprunte également ton libre-arbitre.]

Peu après mon arrivée, un sorcier inconnu arriva à son tour. Il me disait vaguement quelque chose, je supposais l'avoir croisé à Poudlard. N'était-ce pas le nouveau prof de métamorphose ? Je n'en étais pas certaine, cette matière ne me passionnait pas assez pour me tenir assise en cours, cloîtrée entre quatre murs.

Les conversations allaient bon train et j'avais du mal à suivre. Chacun semblait se connaître et je n'osais pas trop m'immiscer dans leurs discussions. Ils appartenaient tous à un monde qui m'était quasi inconnu et où j'évitais autant que possible de mettre les pieds: celui des adultes. Je ne prêtais pas attention à l'âge des personnes que je rencontrais habituellement mais en ce cas ce qui était frappant et qui me dérangeait sans que je ne me l'expliqua, c'était leurs vies... J'arrivais à en saisir des échantillons. Ils avaient tous une vie bien remplie, plus ou moins rangée, un quotidien qui persistait malgré leurs activités illicites. Ils parvenaient à conserver un équilibre entre leur vie de sorcier et le combat qu'ils menaient. C'était à la fois impressionnant et repoussant. L'idée d'avoir une vie de famille, avec des habitudes, un quotidien, tout un tas de choses prévisibles... Des occupations récurrentes. Un schéma qui se répétait avec quelques variations mais qui était fondamentalement identique. Un mari, des enfants, un boulot... Des responsabilités, des devoirs, des choses à faire, des interdictions, le respect des convenances, des compromis de règles pour respecter d'autres règles... Tout cela me donnait mal au ventre. Était-ce ma jeunesse la cause de mon allergie pour les vies raisonnables ? Ou étais-je définitivement marginale ? Non, je ne pouvais pas être la seule à penser ainsi!

Je supposais que cela devait le faire du bien. D'avoir une vie stable pour l'instant (on devait se contenter de cet équilibre précaire et le prendre pour ce qu'il était: un équilibre même s'il ne durerait pas longtemps), des repères, des enfants adorables qui leur donnaient la force de lutter pour un avenir meilleur... Moi j'avais juste du mal à envisager une vie pareille, qui tenait à mes yeux de la prison dorée.

Je discutais avec Lizzie sur sa récente adhésion. Nouvelle comme moi, elle partageait mon excitation pour l'avenir à l'Ordre du Phénix, les nouveaux horizons qui se dessinaient loin devant nous promettaient un futur dangereux et palpitant! Nous bavardèrent de mille et une choses, passant sans nous rendre compte d'un sujet à l'autre avec une facilité déconcertante.

Mais je ne conservais pas le monopole de la serdaigle toute la soirée et, bien décidée à découvrir qui se dissimulait derrière ces nombreux visages inconnus, entrais en contact avec les autres membres de l'Ordre du Phénix. La plupart semblait en pleine conversation, je me permis donc de déranger celui qui était le plus au calme:

- Salut ! souris-je au retardataire dont je ne me rappelais plus le prénom. Tu es le prof de méta de Poudlard non ? Comme il acquiesçait [dsl pour le libre-arbitre Aymeric, je ne te voyais pas dire non... j'éditerai au pire] je remarquais: Waow, c'est dingue le nombre de membres de l'Ordre qui bosse à Poudlard! Pour un peu, je me sentirai presque rassurée. Mais si il y a autant de Phénix, les mangemorts ne doivent pas être en reste...


[HRPG: Trop pourri et trop court --"
Désolée de ne pas adresser la parole aux autres mais vous avez tous l'air occupés.
Aymeric, si t'as besoin d'étoffer mes prochaines questions sont "Cela fait longtemps que tu fais partie de l'Ordre ?" et une autre sur tes motivations.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Dim 19 Fév - 15:20


HJ : Désolé Abyss, si je me trompe dans la chronologie, mais je place notre conversation pendant le repas.
_____________________________________________________________________

La honte, il était bien le dernier arrivé au manoir. Peu de temps après d'ailleurs, le repas commença et tout le monde s'installa au hasard, puisqu'il n'y avait pas vraiment de plan de table. Aymeric se trouvait à côté d'une Phénix qui, s'il avait bien tout compris, avait déjà fait parti de l'Ordre il y a quelques années de cela et qu'elle faisait à présent son grand retour. Elle s'appelait Claire et avait une petite fille qui semblait déborder d'énergie en ce début de soirée. Normal vous me direz, quand un petit bout de chou ne courrait plus, ça voulait souvent dire qu'il était malade. Ils parlèrent un peu... De la pluie, du beau temps et de bien d'autre chose encore, avec légèreté. Le jeune homme se demandait comment elle faisait pour conjuguer, vie de famille et Ordre du Phénix, mais il ne posa aucune question sur ce sujet puisque l'heure était à la détente, pas à l'inquiétude. Il y avait d'ailleurs d'autres enfants ce soir, qui ne semblaient pas vraiment souffrir de la situation de leur parents.

L'espace d'un instant, il imagina Luna enceinte et se vit ensuite papa. Ils n'avaient jamais vraiment parlé d'avenir tous les deux. Ils avaient même rarement envisagé une vie de famille. Du moins, n'en parlaient-ils pas. Le Phénix vieillissait et malgré son jeune âge, il trouvait que le temps passait bien vite et que la vie était courte. A vrai dire, il ne se voyait pas vraiment s'occuper de bébé immédiatement. Les pleurs, les nuits incomplètes et les biberons à répétition, tout ça lui faisait un peu peur mais malgré tout, voir tout ces jeunes enfants aujourd'hui, faisait germer en lui une petite envie de pouponner.

Après quelques minutes, la fille de Claire, qui s'appelait Mia, avait perdu toute sa vitalité en peu de temps. La petite était restée très timide pendant la soirée, mais voilà qu'elle prenait la parole d'une petite voix qui n'avait rien de rassurant pour une mère. D'ailleurs, la petite famille quitta l'assistance peu de temps après en s'excusant. Ah oui, il avait oublié ça aussi. Les enfants étaient synonyme de quelques soirées gâchées. Du coup, il se retrouva une nouvelle fois seul devant son assiette puisque tout le monde semblait occupé avec des conversations apparemment passionnantes ! Mais, c'était sans compter sur une nouvelle qui était bien décidée à faire le plus de connaissances possible pendant cette soirée.

    Salut ! Tu es le prof de méta de Poudlard non ? Aym' eut juste le temps de confirmer, que déjà elle enchainait "Waow, c'est dingue le nombre de membres de l'Ordre qui bosse à Poudlard ! Pour un peu, je me sentirai presque rassurée. Mais si il y a autant de Phénix, les mangemorts ne doivent pas être en reste..."

C'est bon ? Il pouvait en placer une ? Le jeune homme essaya de poser un prénom sur cette tête qui ne lui était pas inconnue, puisqu'elle était encore élève à Poudlard il y a peu de temps. Mais il n'avait jamais vu la jeune femme dans sa salle de classe, il savait seulement que c'était une Poufsouffle à l'époque. Deux choix s'offraient à lui pour la suite de la conversation :
  • 1) Passer pour un c... Débile en lui demandant son prénom avant de continuer
  • 2) Ou faire la conversation comme si de rien n'était, tout en tournant ses phrases de façon à ce que la Phénix ne s'aperçoive pas de son ignorance.

Bon... Même si ce n'était pas la solution la plus plaisante pour son égo, le jeune prof choisit la première. Mieux valait connaitre son prénom si jamais, il avait besoin d'aide lors d'un combat contre un Mangemort. Imaginez un peu la scène. Alors qu'un tas de sorts fusent, voilà notre Aymeric en plein milieu, criant "Hééé j'ai besoin d'aide par ici ! Toi là ! Noooonn pas toi, l'autre... la fille là ! Oui la phénix !". Bref, c'est donc pour cela qu'il préféra poser la question la plus basique qu'il soit avant de continuer :

    "Excuse-moi, mais comment t'appelles-tu ? Je t'ai déjà vu, mais je n'arrive pas à retrouver ton prénom"

(Comme toi, pour éviter que ce RP traîne, je te fais agir ^^) Elle répondit qu'elle s'appelait Abygael, mais qu'elle préférait qu'on l'appelle Abyss. La conversation put alors réellement commencer. Elle porta d'abord sur l'Ordre, puis dériva sur des sujets disons, plus banals. Quand il vit que les Phénix présents commençaient à partir en masse, il comprit que la soirée prenait fin (quelle déduction !). Il prit alors congé de tout le monde, à commencer par Mione, avec qui il avait engagé une petite conversation en cette fin de soirée. Il remit alors son blouson, puis enfourcha son balais une fois dehors. Il était vraiment temps qu'il arrête le champagne. Le Phénix avait un peu chaud et sa tête commençait à tourner. Un bon bol d'air frais lui ferait le plus grand plein ! Il n'y avait pas d'amende pour conduite de balais en état d'ivresse... N'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Kuders
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Mélina Kuders, Dim 26 Fév - 6:50


Que de monde, Mélina était du genre bavarde, même là, on pouvait pas dire qu'elle monopolisait la conversation. Lorsque tout le monde fut arrivé, elle s'installa autour de la table avec les autres phénix, elle se trouvait à côté d'une jeune phénix qui venait tout juste d'intégrer l'ordre. Il n'y avait pas meilleur moyen de s'intégrer que dans ses moments là de rassemblement. Avant de rejoindre la table, elle entama une conversation avec une jeune femme à côté de laquelle elle se trouvait et qui se nommait : Lizzie Parker, ancienne élève de la maison des Serdaigle. Le fait qu'elles s'étaient trouvées assises sur le même canapé leur permirent de faire plus ample connaissance. Mélina lui parla des problèmes de gestion du personnel, dans son restaurant. Cette situation la désespérait tellement ... qu'elle lui proposa de venir bosser avec elle. Quelle attitude étrange, venant de la part de l'ex poufsouffle ... Mélina avait certainement bu un peu trop d'alcool, pour proposer une telle chose, sans en parler à Betty et sans connaitre les compétences de Lizzie. La gérante du Sanglier Rieur reposa le verre qu'elle tenait dans la main. Elle se disait : non, tu ne touches plus à ce verre, tu fais n'importe quoi.
En plus, Lizzie lui répondit, pourquoi pas. Mélina devint livide : Betty va me tuer surtout que la jeune femme n'avait jamais bossé dans la restauration. Elle prit une grande respiration, de toute manière, elle ne pouvait pas revenir sa proposition. En outre, cela ne pouvait pas être pire que la dernière serveuse. Enfin, elles s'étaient mis d'accord et elle ferait un essai, un samedi dans le courant du mois de janvier. Chacune laissait le temps à l'autre de s'organiser, Mélina tournait déjà dans sa tête, le discours qu'elle allait faire à sa meilleure amie.

Les derniers détails réglés, elle se leva pour rejoindre la table. Le repas fut très enrichissant aussi bien dans l'assiette que sur les conversations qu'elle eut avec ses voisins. Lorsque fut venu l'heure du thé, elle décida de faire quelques pas pour digérer ce délicieux festin qu'elle avait partagé avec tous ses collègues. La phénix se dirigea vers la fenêtre, fixant son regard sur le paysage gelé, en entortillant une mèche de cheveux, autour de son doigt. Mélina appréciait silencieusement cette journée qui venait de se dérouler. Cependant, il était tant pour elle de partir, le Sanglier Rieur n'était pas fermé pour les fêtes de Noël et elle devait y retourner pour voir si tout se déroulait bien ... oui elle faisait une triple journée, heureusement que son père lui avait prêté son retourneur de temps ... enfin que pour le weekend, elle avait intérêt à ne pas le lui rendre en retard, si elle ne voulait pas avoir de ses nouvelles.

Elle regarda à nouveau la grande tablé de phénix qui apprenaient véritablement à se connaitre, au milieu des cris et des rires des enfants qui couraient autour de la table. Voir autant de convivialités faisait plaisir à voir, elle se souvenait que par le passé, cela n'avait pas toujours été le cas. Les rivalités étaient plus que présentes et les fortes têtes essayaient toujours de mettre sur le devant de la scène, n'hésitant pas à écraser les autres phénix avec leur airs supérieurs du moi : j'ai tout vu tout fait et surtout ne donne pas ton opinion, car il ne vaut rien. C'était surtout ça qui avait poussé la jeune Mélina tout juste sortie de Poudlard à partir de cette organisation secrète, la première fois. Cependant, elle ne pouvait que constater que les choses avaient vraiment changé ... l'organisation et l'efficacité de l'Ordre ne pouvait en être que décuplée. Enfin, bref, il était temps pour elle de s'éclipser. Elle salua l'ensemble des membres de l'Ordre du Phénix, en leur souhaitant une bonne fin de séjour au Manoir ... Puis elle rejoignit l'entrée de la demeure, avant de transplaner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3

 [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.