AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 3 sur 3
[Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Mélina Kuders
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Mélina Kuders, Dim 26 Fév - 6:50


Que de monde, Mélina était du genre bavarde, même là, on pouvait pas dire qu'elle monopolisait la conversation. Lorsque tout le monde fut arrivé, elle s'installa autour de la table avec les autres phénix, elle se trouvait à côté d'une jeune phénix qui venait tout juste d'intégrer l'ordre. Il n'y avait pas meilleur moyen de s'intégrer que dans ses moments là de rassemblement. Avant de rejoindre la table, elle entama une conversation avec une jeune femme à côté de laquelle elle se trouvait et qui se nommait : Lizzie Parker, ancienne élève de la maison des Serdaigle. Le fait qu'elles s'étaient trouvées assises sur le même canapé leur permirent de faire plus ample connaissance. Mélina lui parla des problèmes de gestion du personnel, dans son restaurant. Cette situation la désespérait tellement ... qu'elle lui proposa de venir bosser avec elle. Quelle attitude étrange, venant de la part de l'ex poufsouffle ... Mélina avait certainement bu un peu trop d'alcool, pour proposer une telle chose, sans en parler à Betty et sans connaitre les compétences de Lizzie. La gérante du Sanglier Rieur reposa le verre qu'elle tenait dans la main. Elle se disait : non, tu ne touches plus à ce verre, tu fais n'importe quoi.
En plus, Lizzie lui répondit, pourquoi pas. Mélina devint livide : Betty va me tuer surtout que la jeune femme n'avait jamais bossé dans la restauration. Elle prit une grande respiration, de toute manière, elle ne pouvait pas revenir sa proposition. En outre, cela ne pouvait pas être pire que la dernière serveuse. Enfin, elles s'étaient mis d'accord et elle ferait un essai, un samedi dans le courant du mois de janvier. Chacune laissait le temps à l'autre de s'organiser, Mélina tournait déjà dans sa tête, le discours qu'elle allait faire à sa meilleure amie.

Les derniers détails réglés, elle se leva pour rejoindre la table. Le repas fut très enrichissant aussi bien dans l'assiette que sur les conversations qu'elle eut avec ses voisins. Lorsque fut venu l'heure du thé, elle décida de faire quelques pas pour digérer ce délicieux festin qu'elle avait partagé avec tous ses collègues. La phénix se dirigea vers la fenêtre, fixant son regard sur le paysage gelé, en entortillant une mèche de cheveux, autour de son doigt. Mélina appréciait silencieusement cette journée qui venait de se dérouler. Cependant, il était tant pour elle de partir, le Sanglier Rieur n'était pas fermé pour les fêtes de Noël et elle devait y retourner pour voir si tout se déroulait bien ... oui elle faisait une triple journée, heureusement que son père lui avait prêté son retourneur de temps ... enfin que pour le weekend, elle avait intérêt à ne pas le lui rendre en retard, si elle ne voulait pas avoir de ses nouvelles.

Elle regarda à nouveau la grande tablé de phénix qui apprenaient véritablement à se connaitre, au milieu des cris et des rires des enfants qui couraient autour de la table. Voir autant de convivialités faisait plaisir à voir, elle se souvenait que par le passé, cela n'avait pas toujours été le cas. Les rivalités étaient plus que présentes et les fortes têtes essayaient toujours de mettre sur le devant de la scène, n'hésitant pas à écraser les autres phénix avec leur airs supérieurs du moi : j'ai tout vu tout fait et surtout ne donne pas ton opinion, car il ne vaut rien. C'était surtout ça qui avait poussé la jeune Mélina tout juste sortie de Poudlard à partir de cette organisation secrète, la première fois. Cependant, elle ne pouvait que constater que les choses avaient vraiment changé ... l'organisation et l'efficacité de l'Ordre ne pouvait en être que décuplée. Enfin, bref, il était temps pour elle de s'éclipser. Elle salua l'ensemble des membres de l'Ordre du Phénix, en leur souhaitant une bonne fin de séjour au Manoir ... Puis elle rejoignit l'entrée de la demeure, avant de transplaner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Ven 13 Avr - 9:33


Petit détail qui fit obstacle à notre discussion : mon interlocuteur ne me connaissait pas. Bon. C'était pas grave hein, tout le monde y faisait des bourdes. Rapide présentation "Abygael Thompson, dite Abyss" "Aymeric Burton" et l'on continua à bavasser gaiement en se remplissant la panse avec autant d'enjouement comme les dignes militants pour la paix que nous étions. J'engageais la conversation avec chacun, bien décidée à faire connaissance avec tous mes frères et soeurs d'armes, même si je m'adressais plus souvent (oh! favoritisme!) à Lizzie avec qui le courant passait parfaitement. Je n'avais pas eu l'occasion de passer plus de temps avec elle à Poudlard, étant inséparable avec Quinny et m'échappant dans le Parc dès que l'occasion se présentait. Les sujets qui furent abordés dans la soirée étaient des plus divers, d'abord les banalités d'usage par quoi l'on commençait lorsque l'on était qu'inconnus puis le panel des thèmes s'agrandissait quand venait la confiance. Nous parlions librement, cherchant à en savoir plus sur autrui par l'intérêt d'une curiosité innocente et non celui d'un calcul malsain. Tout était au rendez-vous pour que nous passâmes un réveillon des plus agréables : nourriture succulente et abondante, boisson à flot, ambiance chaleureuse, décor charmant et compagnie agréable. La soirée avançait bon train et ne me laissait le temps de songer que je ne pourrais partager ce moment ni avec mon frère ni avec ma meilleure amie, qui par le plus heureux des hasards avait rejoint l'Ordre peu avant mon arrivée et qui par un autre hasard moins heureux mais tout aussi étrange avait rejoint la Nouvelle-Zélande quelque temps après mon arrivée, quittant les Phénix et ne donnant plus de nouvelles.

Entre deux bouchées, je détaillais un des convives du coin de l'oeil, souhaitant m'imprimer les visages de chacun pour être sûre de les reconnaître dans d'autres circonstances. Les caractères, les attitudes, les façons de parler... Tout était soigneusement mémorisé, un souvenir étant d'autant plus appréciable lorsqu'il était détaillé et je voulais pouvoir me remémorer ce moment le plus clairement possible. Par ailleurs je gardais à l'esprit que nous étions l'Ordre du Phénix et dans le contexte particulier où nous étions, ne pas confondre un Phénix avec un sorcier lambda pouvait s'avérer fort utile. Mes préoccupations auxquelles je pensais presque mécaniquement ne m'empêchèrent en rien de m'amuser et de prendre plaisir à la soirée. Je n'étais pas connue pour mon caractère sérieux mais plutôt fêtard et si au départ notre peu de connaissances les uns des autres pouvait me gêner, la timidité s'était rapidement envolée et les blagues, chants, paroles, éclats de rire, etc fusaient en toute décontraction.

Les responsabilités des plus vieux [plus adultes ? non non des plus vieux je maintiens] se rappelèrent aux alentours des minuits, il ne s'agissait pas de faire coucher tard (enfin, tôt) les bambins et les parents filèrent se coucher tout comme leur progéniture. Lizzie et moi-même résolurent de regagner notre chambre avant que ne sonnât les deux heures, chacune ayant un emploi du temps chargé pour le lendemain. En effet mener une double-vie n'était pas des plus aisés en période de fête et mon amie tenait elle aussi à passer une partie au moins de Noël avec sa famille. Notre bonne résolution de nous endormir (qui concernait en vérité plus Lizzie que l'insomniaque que j'étais) afin de garder des forces pour la suite des festivités ne fit pas long feu : ensemble impossible de stopper nos bavardages. A peine l'une d'entre nous décidait de dormir (bon là on dort hein... non mais pour de vrai) quelque chose nous venait à l'esprit que nous ne voulions garder pour plus tard et nous l'énoncions aussitôt avant de partir ou dans un fou rire ou dans une longue discussion, quoi qu'il en fut rien qui n'arrangea notre sommeil. Celui-ci vint néanmoins, attrapant d'abord ma soeur d'armes puis se faisant désirer avant de finir par me prendre également.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Noah Alniott, Mar 19 Nov - 12:23


 Noah fit une dernière fois le tour de son chalet de Godric's Hollow, hurla sur son chien qui ne se tenait pas tranquille, et claqua la porte. Puis la rouvrit parce que évidemment, Jude avait oublié son doudou. P*tain ils allaient jamais partir. Le tapis volant était pourtant bien garé, à 10 centimètres du sol dans le jardin de la jeune femme, le détecteur de moldus et la merveille de technologie qui permettait d'être invisible dans le ciel étaient en parfait état de marche. Mais avec un gosse, un chien, des valises, on frôle forcément la crise de nerf au moment du départ. 

Enfin, Jude et le chien fermement attachés au tapis, Noah pu faire décoller son engin. Ils volèrent durant deux heures environ. Le ciel était clair, le froid glacial. Noah dû créer la "célèbre flamme enfermée dans un bocal " afin de tenir chaud à ses deux protégés à l'arrière du tapis. Jude s'endormit rapidement. Le chien Firenze avait le mal de l'air et couinait bêtement. Heureusement plus ils s'approchaient du Sud, plus le voyage était agréable. Milan, ça allait être parfait pour passer Noël! Noah était heureuse de pouvoir offrir ça à Jude, et tout aussi heureuse de pouvoir être en cette période de fête avec ses frères et soeurs d'armes. Elle s'était rapprochée de chacun d'entre eux, même ceux avec qui elle n'aurait jamais cru cela possible. Ils avaient les mêmes idéaux, les mêmes problèmes, ça faisait leur force, et ça avait créé une autre famille. 
La petite brune posa le pied à terre, près du lac de Côme. C'était la première fois qu'elle venait dans cette demeure des phénix, celle qui était plutôt réservée à leur vacances, tandis qu'Eagle Place à Londres n'était pas tout à fait prévue pour de la détente avec ses salles d'entrainements, ses bureaux. C'était un lieu tout simplement magnifique. Immense, lumineux, avec le lac qui scintillait, et le manoir qui s'élevait face à des montagnes. 
Noah détacha ses compagnons, plia son tapis volant, et s'avança dans l'allée qui menait à la porte principale. Tenant Jude par une main, Firenze par le collier, et laissant les valises trainer par magie derrière elle. Les galions d'urgence étaient les seuls "clés" pouvant ouvrir cette demeure (Hrp : Je viens d'inventer ça, dites moi si ça dérange!) . La phénix était la première, elle en profita donc pour faire un rapide tour du propriétaire, il y avait trois bâtiments, quatre étage! C'était immense. Visiblement cela faisait longtemps que les phénix n'avaient pas eut de vacances, une odeur de renfermé persistait partout... D'ailleurs sur chaque porte de chambre restait le nom d'anciens propriétaires... Des phénix que Noah n'avait jamais connu, peut-être un peu entendu parlé, ou lus leur nom dans des archives ... Mais elle ne connaissait rien de leur destin c'était effrayant. 
Au premier étage du Bâtiment se trouvaient deux vastes chambres. Noah choisit celle ayant appartenue anciennement à une certaine Eurora. Poufsouffle d'après la couleur de l'écriteau. C'était parfait. Elle posa ses affaires, et décida de faire un peu de ménage à cet étage ...C'est un bruit à l'extérieur qui  lui indiqua que quelqu'un d'autre était arrivé, la jeune femme accouru donc pour l'accueillir, et comme d'habitude, avec son gosse et son chien sur les talons. Merci l'image de bienvenue. Elle espérait que ses frères/soeurs ne lui en tiendrait pas rigueur... Mais ils savaient tous la situation de Noah, ils pouvaient comprendre! Et puis ils savaient aussi que vu le côté fêtard de la sorcière, Jude serait vite couché le soir ...
Revenir en haut Aller en bas
Dwayne Maddison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Dwayne Maddison, Sam 23 Nov - 9:59




Noël approchait à grand pas, je n'avais plus de famille avec qui le fêter. Il y a encore quelques semaines je ne savais pas du tout où j'allais bien pouvoir le passer. Et puis, ma vie avait totalement changée. J'avais maintenant ce que je pouvais appeler une deuxième famille, et c'était avec eux que j'allais passer Noël. L'Ordre du Phénix. Qui l'eut crut. Moi, Dwayne Maddison j'allais passer Noël avec une organisation criminelle. J'étais tout nouveau dans l'ordre, je ne connaissais pas tout le monde. Enfin, si je les connaissais mais pas de manière approfondi. Je savais qui en faisait partie, c'était déjà ça. La fête organisé par l'Ordre ne se déroulerait pas en Angleterre, je ne savais pas pourquoi. Sûrement l'envie de voyager, c'était plus fun de fêter Noël dans un autre pays. L'Italie n'était pas trop loin de l'Angleterre, en tout cas pour un sorcier. Malheureusement, j'avais dû utiliser la méthode moldue. C'est-à-dire, l'avion, le train, le bus puis une bonne dose de sens de l'orientation.

Déjà, première obstacle, l'avion. Je n'avais pas l'habitude de le prendre, je ne l'avais fais que quelques fois. J'avais toujours aussi peur, bien heureusement le voyage avait été bon. Aucune turbulence à l'horizon. Une fois arrivé à l'aéroport de Milan, j'avais dû prendre le train vers la ville la plus proche du manoir. Pour dire vrai, je n'avais pas réussi à la retenir, je m'étais contenté de la noté sur un petit bout de papier et l'avait tendu au gars du guichet, ce dernier m'avait alors guidé dans un anglais très approximatif. La dernière partie du voyage était la plus corsée, le bus. Je savais comment ça fonctionnait, y'avait un petit bouton sur lequel il fallait appuyer pour que le chauffeur s'arrête à l'arrêt souhaité. Gros problème, je ne savais pas quand il fallait que je sonne. J'avais une photo de l'arrêt de bus où je devais sortir, mais comment savoir quand je devrais appuyer sur le bouton ? Aucune idée. J'avais trouvé un subterfuge, j'appuyais tout le temps sur le bouton, tel un idiot, jusqu'à ce que le bus s'arrête à l'endroit souhaité. Chaque fois que j'appuyais, les moldus du bus me lançait un regard noire, je ne pouvais les blâmer. Après tout, je leur faisais perdre du temps. J'en avais même entendu quelques-uns lancé un petit cri victorieux lorsque j'étais descendu du bus.

Il ne me restait plus qu'un petit voyage à pied, sur l'internet moldu il était noté que y'avait 1 seul petit kilomètre entre la rue du manoir et l'arrêt de bus. J'avais imprimé le plan, il ne me restait plus qu'à le suivre. J'avouais que sur ce coup là, j'avais plutôt bien géré. Voilà un des avantages d'être fils d'un moldu, j'avais appris à maîtriser leur technologie. Heureusement, sinon je ne savais pas comment j'aurai fais. Mon chemin ne prit que quelques dizaines de minutes, notamment à cause de chacune des pauses que je faisais à chaque intersection pour être sûr de prendre le bon chemin. Une fois arrivé dans la rue, je cherchais du regard ce qui pouvait ressembler à un manoir, ou un truc dans le genre. Tout ce que je savais, c'était que l'endroit était gigantesque. Il ne m'avait pas fallut longtemps pour trouver l'endroit en question, fallait se l'avouer c'était très beau. A croire que l'Ordre avait beaucoup d'argent.

Je me sentais très petit face à ce bâtiment, ou plutôt ces bâtiments. Y'en avait trois au total, de quoi loger un bon nombre de personne. Je ne savais pas combien de personne était déjà là, j'espérais qu'ils seraient peu nombreux. J'aurai, ainsi, le loisir de choisir ma propre chambre. Je marchais, d'un pas hésitant, vers la grande porte donnant sur ce qui semblait être le bâtiment principal. J'hésitais à entrer, à vrai dire j'étais plutôt mal à l'aise. J'étais le nouveau, celui qui venait tout chambouler dans l'organisation. Je soufflais un grand coup puis me servait de mon gallion d'urgence afin d'entrer dans le bâtiment, apparemment c'était comme ça que ça marchait. J'entendais un léger cliquetis, puis la porte s'ouvrait. Le hall était d'une taille assez conséquente, rien d'impressionnant pour moi. J'avais grandis dans une famille bourgeoise, des halls de cette taille j'en avais côtoyé toute ma jeunesse.

La première chose qui attirait mon regard était l'enfant et le chien qui se promenait. J'avais dû me tromper. Pourtant, le gallion avait bel et bien ouvert la porte ?! Mon hésitation s'en alla lorsque Noah vint se mettre dans mon champs de vision. Noah Alniott, propriétaire du chaudron baveur et membre de l'ordre depuis un certain temps, en tout cas beaucoup plus que moi. Je souriais à sa vue, je faisais les liens. Je me souvenais avoir entendue qu'elle avait un enfant, qui n'était pas le siens me semblait-il. Je n'étais pas sûr de moi, j'en saurai certainement plus d'ici quelques heures. Je m'approchais d'elle et lui faisait la bise. J'étais légèrement gêné, non pas par la situation mais par une sensation. Soudainement, j'avais eu l'impression de ne pas sentir bon. On pouvait justifier cela par le fait que j'avais passé plusieurs heures dans les transports en communs sans pouvoir prendre une douche.

Bonjour Noah. Je réfléchissais un instant et me décidait à la tutoyer, après tout on était une famille maintenant, non ? Content de te voir. J'avais pénétré dans le hall, j'observais les alentours. Essayant de voir vers où je devais aller. Je reviens d'ici quelques minutes, le temps de mettre mes affaires dans une chambre et de me laver un coup.

J'aurai peut-être dû utiliser le terme rafraîchir ? Il me semblait plus classe, tampi c'était trop tard pour y réfléchir. Je me sentais gêné de déjà devoir prendre congé de Noah, mais je ne voulais pas lui imposer mon odeur nauséabonde plus longtemps. Je me dirigeais vers les escaliers et les grimpaient un à un. J'arrivais assez rapidement au sommet, à ma gauche il y avait une chambre, je me dirigeais vers cette dernière et en ouvrait la porte. Dessus, un petit écriteau sur lequel était écris "Eurora". Je ne savais pas qui c'était et elle n'était pas membre de l'Ordre. Je supposais qu'il s'agissait d'ancien membre, ce bâtiment ayant été construit pour l'Ordre. Une vaste chambre se cachait derrière la porte, à l'intérieur il y avait déjà des bagages. Je comprenais rapidement que c'était ceux de Noah, je sortais de la chambre en faisant le moins de bruit possible, espérant ne pas avoir été repérer. De l'autre côté, une autre chambre. Cette dernière avait appartenu à un dénommer Akshay. Inconnue au bataillon.

Une fois mes affaires installées, je me dirigeais vers la salle de bain des affaires propres à la main. La salle de bain n'était pas à l'étage, je descendais les escaliers. Je repassais devant Noah, la petite et le chien. Petite à laquelle j'avais ébouriffé  les cheveux lorsque j'étais passé devant elle. J'adressais un dernier sourire à Noah puis m'enfermait dans la pièce. Elle était plus grande que ma chambre. J'enlevais mes vêtements. D'abord mon jeans foncé, ensuite mon pull en laine et en dernier le caleçon.

Quelques minutes plus tard, j'étais frais comme un gardon. Je me sentais beaucoup mieux comme ça. Très rapidement, je sortais de la salle de bain et remontait les escaliers quatre à quatre vêtu de mes vêtements propres, les sales sous le bras. Une fois dans ma chambre, je déposais les vêtements sales dans un sachet que j'avais prévu pour puis commençait à observer ma chambre, la décoration était simple, rien de mirobolant. Ça me correspondait. Je portais maintenant une chemise à manche longue de couleur noir accompagné d'un pantalon beige et de chaussure blanche. Rien de plus simple. Une nouvelle fois, je descendais les escaliers. Je commençais à avoir mal aux jambes, puis après quelques minutes de recherches, retrouvait Noah.

Me revoila. Alors comment s'est passé le voyage ? Ils n'ont pas été trop impatient ? Je jetais un regard vers l'enfant et le chien, tout deux en train de jouer ensemble. Certes, on aurait pu penser qu'un enfant aurait gêné dans un tel endroit. Pourtant, j'appréciais sa présence. Ça apportait une petite touche mignonne, puis ça rappelait aussi les raisons pour lesquelles ont se battaient.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Jeu 26 Déc - 21:33


I can't get no! Satisfaction! I can't get no! Girl with action! 'Cause I try! I try! I try!
J’ouvris la grande porte en chaîne à la volée. Rangeant mon gallion d’urgence dans mon soutif, chantant à tue-tête à travers le grand hall du manoir. Je ne fis attention à rien. Je balançai mes pieds au rythme de la musique dans un pas des années soixante, et m'imginais la tête de Liam qui devait être exaspéré comme à chaque fois que je lui faisais honte en fin de compte.

-Hey Noah ! Et… Le nouveau ! M’exclamai-je avec un grand sourire.
Mon cœur fit un drôle de bond quand j’aperçus un petit garçon. Je poussai un petit « oh », et je m’en allai à contre cœur pour déposer mes bagages quelque part dans cette baraque immense…
-Liam !! Viens voir les tonnes de chambre !!
Je me baladai en dévisageant chaque recoin du manoir. C’était incroyable le nombre de pièce que contenait un seul étage… Après trente secondes de trotte, je décidai d’ouvrir une porte au hasard. Elle appartenait à une certaine « Claire Wilson ». Je fronçai les sourcils. Elle portait le même nom de famille de Dana, je penserais à lui demander à l’avenir… Peut-être que non enfin de compte, il y avait bien assez de Wilson comme ça ! Cela me faisait penser à cette petite pouffy de Laurène, qui m’avait laissé un goût amer dans la bouche…

La chambre était grande, et bien remplie. De longs rideaux en satin verts d’eau clairs décoraient les murs, et une immense armoire vernie trônait sur celui de droite. Un colossal lit en baldaquin était au milieu, régissant sur un parquet en bois non grinçant. Une couverture scintillante le recouvrait entièrement, et je me pressai de jeter ma valise et mon sac dessus.
Je redescendis d’un pas sonore, un peu crevée de cet immense transplanage d’escorte. Ils étaient même pas marrants les gens. Ils serraient leurs fesses et n’adressaient la parole à personne. Même Liam restait silencieux se croyant dans un quelconque respect d’autrui ou je n’sais quoi… J’arrivai dans le salon où se trouvait encore Noah et l’autre là. Le nouveau. Dewey ? Blaine ? En plus d’être nouveau phénix, c’était un jeune prof débutant dans le métier… Au moins lui, il avait une tête bienveillante ! Il n’avait pas une face de sadique, et ça c’était cool pour les réunions entre profs…

-Alors le voyage! Pas trop long ?
Je m’effondrai sur un fauteuil en face de l’autre et à côté de Noah. Juste à côté du marmot qui me regardait bizarrement. C’était sûrement mon t-shirt. Il affichait un monstre sanguinaire qui mangeait Hitler avec son drapeau nazi, ce qui n’était pas génial pour un enfant. Je m’empressai  de fermer ma veste… Mais il continuait de me regarder bizarrement.
-Noah. J’ai l’impression que Jude va me balancer son ours en peluche... Est-ce normal? Demandai-je tout simplement en regardant cette dernière.


Dernière édition par April Warren le Ven 14 Mar - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Ven 27 Déc - 18:25


Noël, la fête familiale par excellence. Je la passais avec les phénix et c'était non négociable. Ma dernière rencontre avec Phoebe me restait en travers de la gorge, il m'avait clairement fait comprendre que je devais prendre mes distances avec l'Ordre... Je comprenais qu'il ne veuille pas prendre de risque mais tout de même! J'étais à même de gérer la situation. Rien que le fait de penser à cette soirée au Chaudron Baveur me mettait hors de moi. Phoebe! Il ne pouvait pas me faire ça! Pas LUI. J'avais failli péter ma baguette quand j'y avais repensé la semaine suivante. Et comment ne pas y repenser? Je voyais Maria tous les jours à la boutique. Mangemort? Peut être, difficile à dire. Je comptais bien mettre ça au clair... Si elle l'était, je la mettrais hors d'état de nuire, avec ou sans la bénédiction de Phoebe je m'en fichais! Et si elle ne l'était pas, je trouverais des preuves solides à mettre sous le nez de ce cher Monroe. Qui ne pourrait que s'excuser de son erreur et me redonner ma vraie place, avec eux, autour de la table ronde du QG. Pile ou face tout reviendrait dans l'ordre.

J'avais beau fulminer contre lui, l'insulter de tous les noms, je ne pouvais m'en tirer sans remord. Il était l'une des personnes les plus fiables que j'avais pu rencontrer, malgré mes doutes sur lui au premier abord, il avait été une présence rassurante sur laquelle je pouvais me reposer sans y penser... Et au fond je savais que sa décision n'était pas dénuée de sens. Je me sentais mal de lui avoir dit ce que je lui avais dit, je me sentais mal d'être en colère contre lui.

Et voilà que je me perdais encore en lamentations stupides. Bloody hell, j'étais Abygael Thompson, j'allais me bouger le cul et passer à autre chose. En l'occurrence, j'allais me consacrer à mon voyage en Italie. Le Lac de Côme, quelle merveilleux endroit pour passer les fêtes!

Je connaissais le chemin par cœur à balai... Sauf que mon balai avait rendu l'âme. En attendant de m'en offrir un, je devais ruser pour atteindre le manoir. Portoloin pour la France où je passais quelques jours chez ma sœur, transplanage d'escorte avec ses amis pour atteindre les alpes, location de balais pour faire le chemin jusqu'au manoir. Et moult enchantements et précautions pour brouiller les pistes. Mais enfin, me voilà devant l'imposante bâtisse. Je pris le temps d'admirer une nouvelle fois l'endroit qui me rappelait de si bons souvenirs. Avec des personnes que je n'avais pas revu depuis des années mais hey la vie ne suit pas toujours le chemin qu'on voudrait.

Et aujourd'hui j'étais là pour construire de nouveaux souvenirs. J'ouvrais la porte d'entrée avec précaution, évitant de signaler ma présence. Heureusement que Phoebe ne m'avait pas demandé de lui rendre mon gallion d'urgence. J'avançais sans bruit, me demandant comment ils allaient réagir à ma présence. Je voulais leur faire la surprise, je n'avais parlé de ma venue qu'à Phoebe. Faiblesse de ma part ? J'avais averti le chef de l'Ordre, pas Phoebe. Je ne pouvais pas entrer dans la demeure de l'Ordre sans mettre au courant son chef. Bon, comme c'était Phoebe, il avait eu le droit à une missive éclair, un " je viens " griffonné à la va vite sur un morceau de parchemin et envoyé au dernier moment.
La tradition était de ne pas parler de mangemorts ou autre sujets relatifs à nos activités pendant cette soirée de Noël, que de la détente, des rires! Si tout le monde respectait la règle, pas de risque que j'apprenne des informations compromettantes. Les raisons pour lesquelles Phoebe ne me voulait plus à l'Ordre étaient caducs, il n'avait pas son mot à dire.

Des voix parvenaient jusqu'à moi, parmi lesquelles je retrouvais celle de Noah et d'April. Les entendant, mon coeur se mit à battre un peu plus vite et j'eus cette boule de chaleur contenue dans le creux du ventre, la joie. Bon sang de dragon, elles m'avaient manqué. J'envoyais mes affaires se ranger toutes seules dans une salle et me laissais guider par leurs voix jusqu'au salon. Lequel était grand, luxueux, sublime, comme le reste de la demeure. La porte était ouverte, j'entrais et passais par derrière le fauteuil où April était assise, de sorte qu'elle ne pouvait pas me voir sans se retourner. En revanche, j'étais tout à fait face à un sorcier que je n'avais jamais vu auparavant et qui devait se poser des questions à me voir entrer ici en toute impunité. Je notais sa physionomie dans un coin de ma mémoire sans m'attarder. Taille moyenne, presque grand, musclé, la vingtaine, châtain-brun, yeux bleu clair, visage ovale. J'apprendrais son nom dans une minute.

Il y avait aussi un gosse, un petit gars qui me regardait avec des yeux ronds. Ou alors était-ce April qu'il fixait ainsi ?
D'un tour de baguette, je fis apparaître une bouteille de whisky entre les mains de Noah et une bouteille de vin de sureau entre celles d'April. J'arrivais par surprise oui mais pas les mains vides!

- Surprise! m'écriais-je avec un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Noah Alniott, Sam 28 Déc - 17:21


C’était Dwayne, le petit nouveau de l’Ordre ! Un beau brun que Noah connaissait encore très peu, mais elle était certaine qu’après ce Noël leur relation allait évoluer, et leur complicité se créer. Après les salutations d’usage, le jeune homme s’excusa et prit congé afin d’aller prendre une douche. Noah s’installa alors dans l’un des moelleux fauteuils du salon, et prit le premier journal qui lui tomba sous la main ; C’était un très vieux numéro du Chicaneur, jauni sur les bords, mais qui racontait exactement le même genre d’évènements que les numéros actuels de ce journal. Noah cru comprendre que l’un des articles parlait de rumeurs absurdes sur l’ancien premier ministre, et un autre de la chasse aux gnomes. Mais elle n’eut pas le temps d’approfondir sa lecture que Dwayne était déjà de retour, frais et changé.
 
-Me revoila. Alors comment s'est passé le voyage ? Ils n'ont pas été trop impatient ? 
-Le chien était le plus turbulent, il a le mal de l’air !
 
C’est alors April qui fit irruption dans le manoir, chantant à tue tête, Liam suivant derrière d’un air faussement blasé. Noah reconnaissait bien en ces comportements ceux de ses frères et sœurs d’arme, et elle se délecta du décolleté d’April lorsque la jeune femme y rangea son gallion d’urgence.
 
-Joli soutif !
 
S’exclama t’elle avec un clin d’œil, avant de l’enlacer chaleureusement, elle et Liam. Ils firent ensemble un rapide tour du manoir, April choisissant la chambre d'une certaine Claire Wilson, puis retournèrent dans le salon.
 
-Noah. J’ai l’impression que Jude va me balancer son ours en peluche... Est-ce normal?
 
Les yeux bleus-vert de son neveu étaient en effet fixés sur April, une expression indéfinissable l’accompagnant.
 
-Euh … Il est comme ça parfois avec les gens qu’ils connait pas trop, mais après il est cool, super autonome ! Hein mon Ju, t’es sage ! Donc voici April, Dwayne, et Liam c’est des a…
 
Et là, une bouteille de whisky pur feu apparu dans ses mains, une bouteille de vin dans celles d’April, et tout cela sous les yeux d’un Dwayne éberlué et d’un Jude émerveillé. Il adorait voir des tours de magie. Noah se retourna à toute vitesse, et reconnu Abyss. Whouuu, quelle surprise, elle ne savait pas que celle-ci viendrait. Elle avait cessé ses activités pour l’ordre depuis quelques semaines, à cause de sa boutique en partie… Et puis d’après ce qu’elle avait comprit des brèves explications de Phoebe, ils s’étaient disputés, encore à cause de cette boutique. Noah n’avait rien comprit, avait un peu insisté pour comprendre auprès du chef, mais avait fini par abandonner voyant qu’elle ne tirerait rien du loup garou. Alors la voir là, en cette période de fête, c’était un superbe cadeau. Ca ne voulait pas dire que tout c’était arrangé, mais au moins que l’esprit de Noël était bel et bien présent et que les différents se dissipaient le temps de quelques heures.
 
-Abyss, put…ré !
 
Transformation de gros mots, spécialement conçue pour quand elle était en face de son gosse.
 
-Trop cool que tu sois là ! Et t’as pensé à mon cadeau de Noël ! Je vais garder la bouteille et l’exposer chez moi !
 
-T’es la femme du père Noël toi ? Naaaan ! T’es une impostatrice ! C’est une impostatrice Nono, le père Noël c’est cette nuit, et sa femme elle distribue pas normalement ! Pfff.
 
Et Jude s’éloigna du groupe d’adultes la tête haute et fier d’avoir démasqué la mère Noël. Noah eut un rire gêné, et laissa son neveu partir gambader dans tout le manoir avec son chien.
 
-Bon on boit ? Ca nous requinquera après le voyage ! Sérieux moi j’ai fait deux heures de tapis volant, y’avait trop d’oiseaux dans le ciel en plus ça zigzaguait de partout, ça m’a crevée !
 
C’était un bon moyen de ne pas aborder le sujet délicat de la discorde entre l’ex chef des pious, et le chef actuel, et puis c’était quasiment l’heure de l’appero de toute façon. Ils cuisineraient plus tard, avec la magie ça allait vite, et puis pas la peine de se faire éclater la panse non plus. Donc Noah fit venir cinq verres d’un coup de baguette magique, et débouchonna les deux bouteilles. Bien sûr elle en avait prit d’autres pour la suite de la soirée.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Mer 1 Jan - 21:01


-Euh… Il est comme ça parfois avec les gens qu’il connaît pas trop, mais après il est cool… Super autonome ! Hein mon Ju, t’es sage ! Donc voici April, Dwayne, et Liam c’est des a…
Une manifestation inattendue interrompit Noah. Une bouteille apparut soudainement dans ma main, de même pour l'ancienne directrice des pouffys. Je sursautai et faillis la lâcher… Je n’eus même pas le temps de me retourner que Noah sauta sur une nouvelle venue que je ne reconnus pas immédiatement. Mais une fois son visage visible, et avec les « purée Abyss » de la vieille Phénix j’eus un déclic… Je reposai la bouteille par terre, et me levai lentement avant de me jeter brutalement dans ses bras. Je fus d’emblée plus sereine. Sentir son parfum, et me serrer contre son torse tout dur me donnait un soudain élan de bonheur…
-Tu m’as manquée… Lui chuchotai-je à l’oreille.

-T’es la femme du père Noël toi ? Surgit alors une voix d’enfant. Naaan ! T’es une impostatrice ! C’est une impostatrice Nono, le père Noël c’est cette nuit, et sa femme elle distribue pas normalement ! Pff…

Je me tournai doucement, affichant des sourcils froncés. C’était le pitit Jude qui venait de prendre la parole pour la première fois entre tous ces visages inconnus à ses yeux… Je l’observai la tête sur le côté, regardant sa bouille s’effaçait subitement dans une course effrénée après le chien… Noah rigola en nous regardant avec un air embarrassé.
-Bon on boit ? Demanda-t-elle. Ca nous requinquera après le voyage ! Sérieux moi j’ai fait deux heures de tapis volant, y’avait trop d’oiseaux dans le ciel en plus ça zigzaguait de partout, ça m’a crevée !

Je m’esclaffai bêtement à sa remarque. Aussitôt dit, aussitôt fait ! J’agitai ma baguette, et d’autres bouteilles, suivies de cacahuètes, chips et tout le tralala vinrent compléter la collection posée sur la petite table du salon...
-Voici les bouteilles !
« Manque plus que l’ambiance », pensai-je amèrement. La conversation avec Phoebe au sujet d’Aby me revint en mémoire, mais je la chassai dans un secouement de tête. J’ouvris en premier lieu ma bouteille de sureau, en adressant un petit sourire à l’ancienne chef des phénix…

-Qui veut du vin ? Demandai-je en servant un premier verre… Sinon Aby comment tu vas ? Ca fait un bail qu’on a pas eut de nouvelles de toi.
J’eus un pincement au cœur. En y repensant j’aurais très bien pu lui rendre visite à Waddiwasi, mais je n’avais pas envie. Tout simplement ! Non pas qu’aller voir Abyss me déplaisait, mais… Je n’en savais rien. Juste cette situation qui me déplaisait fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Lun 6 Jan - 18:37


-Abyss, put…ré !

Là ce fut à mon tour d'être sur le cul. Nan mais d'où Noah elle ne finissait plus ses gros mots ? La vie avait-elle tellement changé ? Était-ce leur nouveau chef qui les astreignait ainsi ? Par Merlin, Phoebe allait entendre parler de moi s'il imposait aux autres son régime! Ce n'était pas parce que môssieur châtiait son langage que tout l'Ordre devait en faire autant! Oui, on devait faire de notre mieux pour "lutter contre le mal sous toutes ses formes" mais tout le monde ne pouvait pas être aussi vertueux que Sir Monroe qui, martyr-né, pouvait exiler une amie pour protéger l'Ordre du Phénix! Et puis fallait être complètement taré pour tout mettre dans le même panier, gros mots et mangemorts! Non vraiment, il allait m'en...

Je m'embrasais toute seule et puis je compris instantanément que je montais sur mes grands balais pour rien. Le petit bout là, ça devait être Jude, le neveu de Noah. Et si elle faisait gaffe pour une fois, c'était simplement pour ses jeunes oreilles. Cela me fit sourire de la voir ainsi, de la voir faire attention. En même temps, derrière ces pensées heureuses, j'avais un goût désagréable de défaite. Je n'avais pas tenue longtemps ma résolution de plus penser à notre dispute. Heureusement Noah chassa mes arrières-pensées.

-Trop cool que tu sois là ! Et t’as pensé à mon cadeau de Noël ! Je vais garder la bouteille et l’exposer chez moi !

April me sauta dessus et elle eut à coeur de bien marquer nos retrouvailles avec un gros câlins en règle, que je lui rendis avec une joie tranquille. Au diable Phoebe, cela faisait tellement du bien d'être avec eux!

-Tu m’as manquée…

- Toi aussi! et je la serrais un peu plus fort. Il y a plus personne pour glisser dans les escaliers et me foutre une peur bleue! blaguais-je.

Je la relâchais et une petite voix sûre d'elle me fit tourner la tête :

-T’es la femme du père Noël toi ? Euh. Compliment ou insulte, comment je devais prendre ça ? Naaaan ! T’es une impostatrice ! C’est une impostatrice Nono, le père Noël c’est cette nuit, et sa femme elle distribue pas normalement ! Pfff.

Comprenant soudain, je respirais plus librement : ouf il n'avait pas dit ça parce que je ressemblais à une vieille! Ce constat me mit de meilleure humeur encore et je ris volontiers aux paroles du môme, lequel avait l'air satisfait de sa performance de détective.

- Bon, tu m'as démasqué, j'avoue tout! Je ne suis pas la femme du père noël. Mais impostatrice c'est pas cool okay ? Je m'arrêtais soudain, répétant dans ma tête le mot de Jude. Impostatrice. Cela sonnait bien et puis, être la seule et unique impostatrice du monde, ça avait de la gueule. Ouais, nan, en fait c'est cool impostatrice. Mais c'est long alors t'as qu'à m'appeler Abyss.

Le petit homme s'en alla jouer avec son chien, les conversations entre adultes ça devait pas le passionner plus que ça. Noah eut un rire type "hahaha vous savez comment sont les enfants", à sa sauce. C'était une sacré expérience que de voir ça. Noah quoi. Je savais depuis que je la connaissais qu'elle s'occupait de Jude [euh je crois...] mais ça faisait partie de ces choses qu'il faut vivre pour bien s'en rendre compte. Franchement je crois que j'aurais pu m'extasier sur toutes les attitudes d'Alniott devant son Ju comme elle disait.

-Bon on boit ? Ca nous requinquera après le voyage ! Sérieux moi j’ai fait deux heures de tapis volant, y’avait trop d’oiseaux dans le ciel en plus ça zigzaguait de partout, ça m’a crevée !

Et sur ce, l'appel de l'apéro fut dûment sonné. Ce fut toute une ribambelles de bouteilles, de verres et de biscuits apéritifs qui se mirent à valser, entre les coups de baguettes des uns et des autres. April, tout en servant sa bouteille, me demanda :

- Sinon Aby comment tu vas ? Ca fait un bail qu’on a pas eu de nouvelles de toi.

Allons-y. Je suis sérénité.

- Ça va, pas grand chose de neuf mais je suis en forme, j'ai une équipe motivée en ce moment à la boutique... Dérapage contrôlé. En parlant d'équipe, toi t'es nouveau ? Ma diplomatie naturelle s'adressait au brun superbaraqué qui n'avait pas trop pu en placer une. Faut qu'on fasse quelque chose pour faire connaissance, sans attendre les autres sinon l'atmosphère va rester geler comme ça pendant des lustres...
Action vérité!
proposai-je après une seconde de réflexion. Le jeu pouvait se révéler extrêmement gênant pour n'importe qui avec des adversaires comme Noah ou April, aussi on aurait tôt fait de se trouver tous sur un pied d'égalité.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Liam Riu, Lun 6 Jan - 19:17


L'Italie. Liam préférait de loin les pays nordiques. Heureusement que la période était à Noël, il n'aurait pas pensé pouvoir survivre à une telle chaleur lors de l'été. Il avait testé le climat sud-américain. Très peu pour lui. Non, il aimait la neige, le vent froid qui fouettait les joues et gelait les petits doigts de pied. Ah, ça c'était le pied pour lui! Les rues continuaient de défiler devant les deux Phénix. Noël était une fête familiale, il avait trouvé une nouvelle famille. Non pas qu'il allait laisser ses proches de côté, non, jamais. Il préférait faire des trucs de sorciers maintenant. La vie moldu, ça en devenait barbant à vrai dire. Et pourtant, jamais il ne renierait ses origines! Mais maintenant, après plus de 6 ans passé dans le monde magique, après avoir vu des choses qui pourraient effrayer le plus endurci des moldus, il ne pouvait continuer sa petite vie tranquille. Quand on est dans l'Ordre du Phénix en plus, quand on connait ce qui se prépare, la vie à faire comme si de rien n'était ne l'intéressait pas vraiment.

Les deux jeunes gens pénétrèrent la maison. Le manoir plutôt. La baraque énorme quoi! Comment pouvait-on caser autant d'étages dans une demeure? L'impressionnant nombre d'escaliers avait même réussi à lui faire oublier l'entrée fracassante de son "prof" d'Enchantements. Il allait enfin avoir la paix avec les chansons d'April. Non pas qu'elle chantait mal. Non, elle chantait trop. Et surtout, elle ne se gênait pas pour chanter haut et fort. Elle avait sûrement ameuté tout le quartier en venant ici. Heureusement qu'ils n'avaient pas pris l'avion. Il n'osait pas imaginer comment les passagers auraient réagi. Cela aurait sûrement fait dévier l'appareil.

Déjà, la brune l'appelait pour faire une petite visite. Il n'allait quand même pas oublier ses bonnes manières. Observant la salle, il put distinguer trois personnes. Deux adultes à qui il lança de vives salutations. Et un gamin. Et pas n'importe lequel! C'était le petit... Comment il s'appelait déjà? Oui, il se souvenait. Avec Oswin dans le magasin. La peluche. Les vieilles dames coincées, secouées de toute part par l'ancien gérant du Chaudron Baveur. Il avait un nom comme... Le mois de Juin. Il lui semblait que c'était aussi un chanson. Un petit moment à réfléchir et il sortit:

- Jude!

Le cri qui était sorti avait sûrement dû lui faire peur. Enfin, quand il aurait vu April en face. Ils eurent droit à une petite visite des lieux. Déjà la Warren avait choisi sa chambre. Liam estima qu'il aurait tout le temps de le faire et surtout qu'il n'en manquerait pour personne. Enfin, ils redescendirent dans le salon où le gosse voulut balancer sa peluche sur l'ex concierge de Poudlard. Il commençait bien le petit. Liam souriait jusqu'aux joues. L'ambiance était déjà conviviale, la soirée promettait de belles surprises.

Aussitôt pensé, une invité d'honneur pénétra la bâtisse. Des bouteilles apparurent comme par magie, amusant le petit garçon. Tous les regards se tournèrent à l'unisson vers l'auteure de cette surprise. Et là, le Suédois s'immobilisa. Il cligna plusieurs fois des yeux, pour être sûr d'avoir bien Abygaël Thompson devant les yeux! Les autres n'en revenaient pas non plus, mais au moins, elles réagirent plus rapidement que l'ex préfet. Lui était toujours un peu sous le choc. Il ne s'était pas attendu de la voir avant un bon bout de temps. Elle aussi était partie, et son départ avait un peu rappelé celui de Kyara, à la différence qu'il l'avait beaucoup mieux pris. Il n'avait rien su des causes, mais n'avait pas cherché. Après tout, lorsqu'il avait voulut savoir pour Kyara, il avait été légèrement violenté. La patronne de Waddiwasi croulait déjà sous les démonstrations d'affections d'April. Jude fit une petite remarque qui amusa tout le monde, auquel Abyss répondit, rentrant dans le jeu du gamin. Cette femme était vraiment extraordinaire, et elle avait fait office de modèle lorsqu'il avait intégré les Phénix. Il réalisa petit à petit qu'il était plus qu'heureux de la voir parmi eux. Mais bon, il était pas très câlin et tout ce qui nécessite un contact physique trop long. Il s'abstint donc.

Noah proposa qu'ils commencent les festivités par la boisson, évoquant bizarrement les oiseaux dans le ciel. Mais comment était-elle arrivée? Peut être par balais après tout. April proposa du vin. Pendant ce temps, Liam leva la main pour que la brune le serve et se pencha vers l'ex Poufsouffle:

- ça fait énormément plaisir de te revoir ici... April tu en mets partout!

Il n'avait pas prévu qu'elle l'asperge mais la maladresse légendaire de la Phénix ne l'avait pas quitté. Il se retrouvait avec un verre de vin à moitié rempli, à moitié renversé sur son pantalon. Mais il n'en voulait pas du tout à la jeune femme. Cela l'amusait plus qu'autre chose, et elle savait sûrement qu'il n'était pas sérieux lorsqu'il lui avait dit cela. En attendant, il n'avait pas pu continué ce qu'il voulait dire à Aby. Mais celle-ci commençait déjà un jeu.

- Action vérité!

Un grand sourire s'étira sur les lèvres du jeune homme, ravi du jeu choisi. Quelle bonne idée pour se mettre dans l'ambiance! Avalant rapidement le peu que contenait son verra, il leva la main en s'écriant:

- Action!
Revenir en haut Aller en bas
Dwayne Maddison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Dwayne Maddison, Mer 12 Fév - 16:32





Mon regard passait de Noah vers l'enfant, puis vers le chien qui ne cessait de remuer la queue dans un mouvement qui devenait rapidement énervant. Venant d'adresser la parole à Noah, je me doutais que cette dernière allait me répondre. Je re-portais ainsi mon attention sur elle, afin d'écouter ce qu'elle avait à me répondre.

Le chien était le plus turbulent, il a le mal de l’air !

En tant que bon fils de moldu, je ne pouvais que tiqué sur la réponse de Noah. Un chien ayant le mal de l'air, ça ne devait pas exister chez les non-sorciers. Par contre, chez nous, il pouvait voyager à l'air libre assez fréquemment. Que ce soit en balais deux personnes ou en tapis volant. Je réfléchissais à une façon de relancer la conversation sur un autre sujet lorsque un bruit venant du hall m'en avait empêché. En effet, une personne était rentrée. Même deux, à en juger par les bruits de pas. Je reniflais rapidement et discrètement, je me rendais compte que les odeurs m'étaient peu familière. Tout d'abord, je pouvais voir April Warren. Une de mes collègues professeurs, je ne la connaissais que très très peu mais j'étais sûr que notre relation évoluerait dans le futur.

D'un signe de tête, j'avais approuvé la remarque de Noah concernant le soutif' de la demoiselle. En réalité, ce n'était pas le soutif que je trouvais jolie mais ce qu'il abritait.. M'enfin, ce n'était qu'un détails. La fraction de seconde "buguage" maintenant passée, je pouvais détourner le regard du décolleté de ma collègue pour le déposer sur Liam. Jeune élève de Poufsoufle. Pour tout dire, je ne savais vraiment pas comment aborder cette relation de frère d'arme avec un de mes élèves. Devais-je le laisser me tutoyer ? Ça paraissait bête, mais je m'étais posé cette question une bonne dizaine de fois.

Liam, Noah et April partirent déposer leurs affaires. Je les laissais s'en aller et restait dans le salon en compagnie de l'enfant et du chien. Il ne semblait pas me remarquer, le chien continuait de baver tandis que l'enfant faisait n'importe quoi. Après quelques minutes, ils étaient déjà de retour, April et Noah s'installant côte à côte, juste en face de moi. Je gardais la meilleure vue possible sur les obus, s'étaient parfait à vrai dire. J'étais plutôt bon au jeu de jemattediscrètement. Par contre, j'étais très mauvais lorsqu'il fallait passer à la phase drague. C'était pourquoi je me contentais souvent de regarder.

Noah. J’ai l’impression que Jude va me balancer son ours en peluche... Est-ce normal? Je regardais l'enfant suite à la remarque, tout en souriant. Lorsque Noah répondait.

-Euh … Il est comme ça parfois avec les gens qu’ils connait pas trop, mais après il est cool, super autonome ! Hein mon Ju, t’es sage ! Donc voici April, Dwayne, et Liam c’est des a…

C'était qui celle-là ? Je l'avais repéré quelques secondes avant les autres, normal elle venait d'entrer par la porte qui donnait sur mon fauteuil. D'ailleurs, vu sa réaction, elle ne savait pas non plus qui j'étais. La jeune fille, dont j'ignorais le nom, venait de faire apparaître deux bouteilles dans les mains d'April et Noah. Pour ma part, je me contentais de lancer un regard vers Liam, ce regard demandait qui était cette personne. Il n'eut pas le temps de me répondre, vu que Noah m'en donnait la réponse. En tout cas, une partie. Abyss. Je n'étais pas plus avancée que ça.

Trop cool que tu sois là ! Et t’as pensé à mon cadeau de Noël ! Je vais garder la bouteille et l’exposer chez moi !

Ha ça s'était dommage, je m'étais déjà imaginer la boire cette bouteille. Boarf, tampis. C'était Noël, il devait y en avoir plein d'autres dans cet immense manoir. Je regardais la nouvelle venue et la saluait d'un petit geste, timide, de la main droite.

T’es la femme du père Noël toi ? Naaan ! T’es une impostatrice ! C’est une impostatrice Nono, le père Noël c’est cette nuit, et sa femme elle distribue pas normalement ! Pff…

Une impostatrice ? Je riais cette fois, l'innocence des enfants étaient aussi drôle que les sketchs des meilleurs humoristes parfois. Je jetais mon regard sur celle que l'enfant avait cru être la femme du père Noël. Je lui aurais bien soufflé qu'avec la tenue, elle pourrait être vachement sexy, mais je n'allais pas lui adresser ses mots là en guise de premier contact. Noah parlait maintenant de boire, à peine eut-elle terminée sa phrase que la table basse fut remplie de très bonne chose. En démarrant par les chips pour terminer par l'alcool.

Sinon Aby comment tu vas ? Ca fait un bail qu’on a pas eu de nouvelles de toi.

Je m'enfonçais des cacahuètes par dizaine dans la bouche lorsqu'April avait posé cette question. Afin de ne pas paraître mal élevé, je diminuais l'allure d'engloutissement puis écoutait attentivement ce que la demoiselle avait à dire.

- Ça va, pas grand chose de neuf mais je suis en forme, j'ai une équipe motivée en ce moment à la boutique... En parlant d'équipe, toi t'es nouveau ? Faut qu'on fasse quelque chose pour faire connaissance, sans attendre les autres sinon l'atmosphère va rester geler comme ça pendant des lustres...
Action vérité!


Action!

Tout comme moi, Liam était resté silencieux pendant un bon moment. Sa voix venait de résonner à nouveau dans la pièce afin de signifier qu'il souhaitait avoir une action. Je le regardai avec un sourire, la proposition ne venait pas de moi, donc je n'allais pas lui donner de gage. Par contre, en attendant que cela soit fait, je décidais de répondre à Abyss, vu que c'était son prénom.

Ouep' je suis nouveau. Dwayne Maddison, ennuyeux professeur d'Histoire de la Magie et nouveau membre de l'Ordre. Par contre, j'ai bien étudié mes fiches et je ne t'ai pas vue dedans. Est-ce normale ?

Je me taisais maintenant, je n'avais plus parlé depuis quelques minutes et reprendre la parole m'avait fait légèrement stressé. Je n'avais pas l'habitude d'être timide, mais là j'entrais dans un groupe de personne qui se connaissait depuis longtemps. J'étais un peu comme le nouveau dans une classe de 10, je devais peser chacun de mes mots et essayer de faire rire à chacune de mes tentatives. Ça allait être chaud. Après Liam, je fais une action aussi. Je prenais alors un des verres de vin qu'avait servi April puis en buvait une longue gorgée, histoire de me donner du courage.

Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Noah Alniott, Sam 15 Fév - 14:04


Alors que chaque verre se remplissait de liquide rosé ou doré, Abygaël proposa l'idée du jeu action ou vérité. Cela rappelait à Noah ce soir où elle avait parlé pour la première fois avec la propriétaire de Waddiwasi, en rentrant d'une réunion d'alcooliques... Que de souvenirs! Et elles avaient joué à un petit jeu de vérité comme ça, elles aussi. Et Noah se doutait que c'était grâce à cette rencontre qu'elle avait maintenant la chance, ou la malchance, de faire partie de l'Ordre. Elle n'arrivait pas à déterminer si le fait de ne plus être ignorante et d'être au coeur de combats rendaient sa vie plus belle car importante, ou pas du tout. En tous cas, elle avait rencontré des gens merveilleux, qui se tenaient autour de cette table, à boire joyeusement en ce soir de Noël. 

Liam s'exclama un petit "Action!" , auquel Dwayne ajouta qu'il en commandait une aussi. Un mince sourire s'étira sur le visage de Noah, laissant une foule d'idées saugrenues lui venir à l'esprit. Le jeune Poufsouffle allait commencer la soirée dignement... Ou pas. 

-Tu m'autorises à te jeter un Levicorpus? C'est pour ton action, t'es un peu obligé du coup ... 

Noah lui fit une grimace malicieuse, et expliqua l'idée qu'elle avait. 

-Une fois la tête en bas, tu bois ce demi verre de vin, ok ? 

Et Noah n'attendit pas d'avoir une réponse, elle se saisit de sa baguette, et informula  un #Levicorpus en direction de Liam qui se retrouva pendu comme par un fil invisible par les pieds. Suivit ensuite un #Wingardium Leviosa vers la coupe de vin du jeune homme qui s'éleva jusqu'à sa hauteur. 

-Bon et traines pas trop, c'est pas bon si le sang te monte trop à la tête. 

Noah surveillait bien la couleur du visage de Liam tout de même, la baguette pointée vers lui. 

-Je prendrais Vérité moi hein... J'voudrai pas être dans la situation de Liam, je risquerai de pas digérer! 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Mer 5 Mar - 19:35


[HRPG: Je prends la liberté de poster avant April pour faire avancer ce RP qui date... Mais April, je comptes sur toi pour prendre la relève!]

- Action!

C'était Liam qui se lançait déjà, il avait une de ces réactivités, pfiou! Ou alors il était méga motivé. April venait juste de rincer son pantalon avec un des vins ouverts mais cela ne l'avait pas ralenti pour participer au jeu. A Poudlard, peut-être que la maladresse de Warren était légendaire mais ici elle était tout ce qu'il y avait de plus habituel. Pire, son absence nous aurait presque manqué! Bon, au départ, c'est vrai qu'elle m'avait flanqué la frousse à tomber régulièrement dans les escaliers du quartier général... Quand on est phénix, ça fout mal de se retrouver à Sainte-Mangouste en dégringolant des escaliers. Heureusement elle n'était jamais arrivée à se faire mal! Pour ce qui était des dégâts collatéraux c'était une autre histoire, réglée en quelques sorts. D'ailleurs le pantalon de Liam était déjà nettoyé, il avait pris le coup de lancer des récurvites plus vite que son ombre.

Dwayne profita du silence de réflexion qui suivit la déclaration enthousiaste du blond pour se présenter :
- Ouep' je suis nouveau. Dwayne Maddison, ennuyeux professeur d'Histoire de la Magie, cet aveu me fit sourire, et nouveau membre de l'Ordre. Par contre, j'ai bien étudié mes fiches et je ne t'ai pas vue dedans. Est-ce normale ?

Euh... Mon sourire se fit gêné. Lui, il avait mis les pieds en plein dans la marmite! Mais comment lui en vouloir ?
- Beeeeeen je n'suis plus vraiment membre de l'Ordre en fait. Je me mordis les lèvres. Je l'ai été depuis mes 17 ans jusqu'à récemment, ça me faisait bizarre de ne pas fêter le Nouvel An ici alors je me suis incrustée. Pas d'inquiétude hein, votre chef est au courant.
Oui ça m'aurait écorché la bouche de dire Phoebe.

Je finis ma boisson sur ces bons mots et en profitais pour proposer une nouvelle tournée pour ceux qui comme moi avaient leur verre vide.
- Abygael Thompson, je serrais la main de Dwayne, tout sourire. C'est marrant, je me rappelle de mes profs d'Histoire de la Magie, j'étais persuadée qu'ils étaient mangemorts. Comme avec tous les profs qui ne me plaisaient pas en fait, ris-je. J'espère que tu as des élèves plus cléments que je ne l'étais!

Notre petite discussion fut interrompue par Nono l'inspirée, qui demandait à Liam son autorisation pour lui faire subir un Levicorpus... Qu'avait-elle en tête ? J'avais la réponse à cette question une milli-seconde après me l'être posée. Noah => alcool. Alcool + Levicorpus = vazy essaie de boire! Et en effet ma déduction se vit vérifiée.

-Une fois la tête en bas, tu bois ce demi verre de vin, ok ? 

- Tss j'en étais sûre! m'exclamais-je, tournant mes paumes vers le ciel.

En un tour de baguette, Liam se trouva tête en bas, un autre tour (plus précisément "on tourne et on abaisse") et la bouteille le rejoint.
-Bon et traines pas trop, c'est pas bon si le sang te monte trop à la tête. 

En attendant que le demi-verre soit écoulé, j'annonçais la couleur pour la suite. Dwayne avait demandé une action...
- Dwayne, tu vas devoir faire une déclaration d'amour au chien de Noah! Et t'as intérêt à être convaincant.
Yeah man.

-Je prendrais Vérité moi hein... J'voudrai pas être dans la situation de Liam, je risquerai de pas digérer! 
Oh noooooon, vérité sur Noah c'était pas drôle! C'était un peu facile pour elle, je ne connaissais pas grand chose qui la mettais mal à l'aise si ce n'était les sujets graves et puis moi j'avais déjà pu lui poser pleins de questions à notre première rencontre. Je me rappelais plus vraiment de tout avec le nombre de shooters qu'on s'était descendu mais. Bouh. Enfin, peut-être que mes compagnons de jeux trouveraient un sujet juteux ?

Quant à moi... Je réfléchis un instant. Action, ça me disait plus. D'un autre côté, vérité ça permettrait peut-être de me rendre moins étrangère à Dwayne, lequel restait assez à l'écart. Normal, il connaissait les phénix depuis peu et il tombait sur une parfaite inconnue en venant ici. Choisir vérité, ça allait peut être encourager lui et Liam à délier leurs langues, ils s'étaient précipités sur l'action pour ne pas avoir à causer j'en étais quasi sûre. Bon.
- Vérité pour moi aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Jeu 13 Mar - 19:10


La soirée commençait à être fruitée. J'essuyai mon pantalon rageusement après avoir entendu la réponse de Liam. En effet un délicieux vin offert par Aby, ça ne se gaspillait pas! Je poussai des marmonnements dans ma barbe, tout en continuant de frotter avec un torchon le liquide alcoolisé étalé sur ma jambe droite. Quand d'un coup j'eus un déclic : je sortis ma baguette en me lançai un récurvite. Une sensation de fraîcheur envahit ma jambe et je fus à nouveau d'une propreté impeccable. Cela me rappelait la fois où j'avais pris une douche de champagne lors d'une fête de noël... C'était autre chose qu'un simple verre de vin renversé sur mon jean.

-Ouep' je suis nouveau. Dwayne Maddison, ennuyeux professeur d'Histoire de la Magie, et nouveau membre de l'Ordre. Surgit alors une voix de nul part. Par contre, j'ai bien étudié mes fiches et je ne t'ai pas vue dedans. Est-ce normale ? Ce n'était que le nouveau. Mais qu'entendait-il par là? Aby était sans doute la meilleure chef des Pious de tous les temps! Même Dumbledore ne pouvait faire mieux. Une chef emplie de sagesse tout aussi fêtarde, on ne pouvait faire mieux. Cela me rappelait une doucereuse conversation que j'eus eu avec elle. En ce qui concernait l'engin de telle personne, et ma folie passagère de ma filature pendant un temps. C'était de très bons souvenirs de l'ancien temps, cela me fit pousser un profond soupir empli de nostalgie. Si seulement elle était encore parmi nous, je n'avais jamais vu une personne aussi exceptionnellement compréhensive et géniale depuis la fois où je me confiais avec l'ancien junkie de mon immeuble.

-C'est juste la chef la plus avisée que cette put*** d'organisation ait eu con...
-Beeeeeen je n'suis plus vraiment membre de l'Ordre en fait. Je l'ai été depuis mes 17 ans jusqu'à récemment, ça me faisait bizarre de ne pas fêter le Nouvel An ici alors je me suis incrustée. Pas d'inquiétude hein, votre chef est au courant.
J'observais Aby du regard, la regardant avec un air buté et un sourcil levé. En ayant l'intention de lui cracher des vilains mots, mais fus décontenancée par sa mine déformée par un tressaillement des lèvres. En effet penser à Phoebe faisait plutôt mal au coeur.
Elle finit son verre d'un trait et en proposa. Je tendis mon verre, et m'assis une fois servie. Je pris le paquet de chips et me mis à les grignoter une par une.

-Abygael Thompson. Continua Abyss en serrant la main de Dwayne. C'est marrant, je me rappelle de mes profs d'Histoire de la Magie, j'étais persuadée qu'ils étaient mangemorts. Comme avec tous les profs qui ne me plaisaient pas en fait. J'espère que tu as des élèves plus cléments que je ne l'étais!
Je ne pus m'empêcher d'éclater de rire à cette remarque absurde. Les élèves d'aujourd'hui étaient assurément pires que notre ancienne génération. C'était indiscutable. Comme les lois de la gravité, où les propriétés du sang de Dragon.

Alors que je grignotais innocement mes chips dans mon coin, le jeu commença enfin. Mon coeur s'emballa lorsque j'entendis Noah demandait à Liam si elle pouvait lui faire un levicorpus. Deux minutes plus tard, ce dernier se retrouva la tête à l'envers, devant boire un verre de vin. Le pauvre! Même moi ça me rentrerait dans le nez.
Pendant ce temps, Dwayne demanda un Action à son tour. Aby s'empressa de le lui donner. Il devra faire une déclaration sincère au chien de Noah. Je me demandai d'un coup si le Dwayne Maddison était en effet zoophile. J'eus un petit rire. Cela aurait été génial, il paraît que c'était le cas des Loups-Garous et des Animagi. Et s'il était animagi?

-Je prendrais Vérité moi hein... J'voudrai pas être dans la situation de Liam, je risquerai de pas digérer!
Je rigolai suite à cette déclaration. Quand à Aby, je la vis réfléchir quelques secondes. Surement à la question à poser pour Noah. Mais en fait pas du tout. Elle sortit qu'elle voulait un vérité elle aussi. De mon côté, je continuai à manger mes chips. Cette fois-ci à grosse bouché. Un silence s'installa, où personne n'ouvrit la bouche. Juste moi et mes "Crunch, crunch, crunch". Quand je vis que quasiment personne parla, je décidai de poser l'ultimatum.
-Noah et Aby. Dis-je d'un voix assez forte.
Je posai mon paquet de chips sur la table, et pris mon verre de vin. J'avais la question parfaite. Mais je fis semblant de réfléchir en sirotant mon vin, en faisant tounoyer mon verre, et en prenant tout le temps pour le poser sur la table. Juste histoire de les faire chier, je n'avais pas non plus une question existentielle.
-Quelle a été votre plus grosse honte à chacune? Si vous mentez, Dis-je avec un doigt devant mon visage, Je le saurais. En fait non, mais si vous dites pas la vérité vous n'êtes que des grosses poules mouillées coincées du cul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Invité, Lun 23 Juin - 8:44


[Ce RP n'ayant pas reçu de réponses depuis des millénaires, j'imagine que personne ne voit d'inconvénients à ce que je le finisse proprement.]

Tout le monde commençait à prendre ses aises, pour certains plus que pour d'autres. La soirée s'annonçait riche en fous rires, surtout parce qu'elle était riche en alcool. Après le défi d'alcoolo qu'écopait Liam, Dwayne réussit plus ou moins brillamment son discours amoureux mais gagna sans conteste les honneurs d'avoir courageusement essayé! En réalité je faisais ma difficile, sa déclaration était très romantique mais il manquait tout de même le baiser langoureux de fin. Dwayne ne devait pas avoir bu assez d'alcool, dommage.

April nous coinça, Noah et moi, avec sa question là "Quelle a été votre plus grosse honte?" maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis euh. Dans le fond ça ne me dérangeait pas de répondre à ça, simplement il me fallait sacrément réfléchir! Je ne me souvenais pas d'un évènement assez important pour qu'il soit gravé à vie dans mon esprit avec pour titre "Pire honte de tous les temps". Je fouillais et farfouillais dans ma mémoire... Tss elle avait de ces questions aussi!

Je finis par déterrer une sombre histoire d'enfance à base de veracrasse et de régime diététique, fin un truc complètement c*n qui fit même sourire Dwayne. Ce fut le tour de Noah et le jeu continua dans la joie et la bonne humeur et le vin.

Ainsi se déroula cette veillée de Noël, me permettant de renouer un temps avec cette famille qui m'avait tant manqué... Les Phénix.


[FIN]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 [Habitation Secrète] Manerium flammae aeternales

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.