AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le CrocoDeal du moment : -91%
Chargeur sans fil – Samsung ...
Voir le deal
2 €
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 47 sur 49
Table Serpentard
Aller à la page : Précédent  1 ... 25 ... 46, 47, 48, 49  Suivant
Invité
Invité

Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Invité, le  Dim 18 Déc 2016 - 21:22

La voix de la Serpentard s’était adoucie. Elly haussa un sourcil, visiblement son ton cassant avait eu l’effet escompté. Elly se demandait quel âge pouvait avoir sa jeune interlocutrice. A l’observer ainsi elle aurait dit qu’elle avait 15 ans maximum. Pas plus.

Etonnamment, elle n’avait pas l’air heureuse d’être ici. Etrange pensa Elly, les Serpentards étaient généralement fiers d’appartenir à leur maison, et ils le faisaient savoir. Ce qui ne semblait pas être son cas.

- No stress, je n’ai rien à te reprocher. Tu t’appelles comment ? Moi c’est Elly.

Elly avait parlé simplement, son ton à elle aussi s’était radouci. Inutile d’en vouloir plus longtemps à la jeune fille, qui semblait plus perdue qu’autre chose. Peut-être Elly pourrait-elle lui être utile ? Elle n’avait jamais vu la jeune fille ici. Peut-être venait-elle d’arriver, ou peut être Elly n’avais tout simplement pas porté suffisamment d’attention à la table des Serpentard. Ce qui était plus que probable. Il faut dire qu’elle ne les portaient pas spécialement dans son cœur, mais cette jeune fille déclencherais peut être un changement envers le ressenti qu’Elly a des verts et argents.
Cielle Matsumoto
Cielle Matsumoto
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serpentard - Page 47 Empty
Table des Serpentard
Cielle Matsumoto, le  Dim 18 Déc 2016 - 21:59

Cielle vit le regard de la jeune fille en face d'elle se radoucir ainsi que la scruter, une nouvelle lueur brillait dans ses yeux, moins de colère et plus de neutralité presque avec douceur. Cielle quant à elle se permit de regarder la jeune fille avec neutralité. Elle pensa à nouveau à son petit frère Léo et se dit qu'il lui manquait énormément, elle se faisait beaucoup de soucis à propos de sa maladie.

Elle se dit aussi qu'elle aurait préférer rester à ses cotés cependant pour devenir médicomage il lui fallait faire des études et pour cela Poudlard était l'école la plus adaptée à son choix d'avenir. Elle espérait aussi guérir son frère cependant jamais elle ne dirait à haute voix ce qui la tracasse, c'est bien pour cela qu'elle c'était construit un masque de parfaite froideur.

Perdue dans ses pensées, elle en avait presque oublier de répondre.

- Je m'appelle Cielle, Cielle Matsumoto, je suis née à Hirosaki au Japon.


Dernière édition par Cielle Matsumoto le Lun 26 Déc 2016 - 23:22, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Invité, le  Lun 26 Déc 2016 - 21:22

La jeune fille s’était exprimée avec neutralité, sans trace d’amertume, de rancœur ou carrément de dégout, comme il était courant avec les Serpentards. Comme quoi ils ne sont pas tous à mettre dans le même panier, se dit Elly avec un sourire.

- Et bien Cielle, je suis ravie de te rencontrer. Le changement doit être très fort entre ici et le Japon, ton pays ne te manque pas trop ?


Elly s’était montrée intéressé à cette jeune fille qui semblait avoir quelques inquiétudes, sans qu’Elly n’arrive à savoir de quoi il s’agissait. Peut-être avait-elle tout simplement le mal du pays ?

- Tu as de la famille ici ?


Sans s’en rendre compte, Elly menait une inquisition en règle. Il y avait quelque chose chez cette jeune Serpentard qui la touchait. Elle ne saurait dire quoi mais il en était ainsi. Elle passa sa main dans ses cheveux de manière machinale, attendant les réponses de Cielle.
Cielle Matsumoto
Cielle Matsumoto
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serpentard - Page 47 Empty
Confidence pour confidence
Cielle Matsumoto, le  Lun 26 Déc 2016 - 23:21

Lorsqu’elle posa ses questions Cielle réfléchirent au fait de si oui ou non elle devait lui répondre et que pouvait elle ou non dire. Elle se sentit perdue car jamais personne ne se préoccupait vraiment d'elle, les seules personnes avec qui Cielle parlait ce sont ces aristocrates qui attendent que vous fassiez un seul faut pas pour vous traîner dans la boue, ou pour se moquer ouvertement de la personne concernée.

Cielle n'aimait pas les bals, les dîners mondains, et toutes ses choses auxquelles elle était obligée de participer. Elle aimait encore moins les personnes qui y participait car pour elle ce n'était que des vautours, des profiteurs. Bien entendu elle se comportait comme une fille de riches mais intérieurement elle hurlait. Heureusement qu'il y a Léo et ses parents car sinon elle ne tiendrait pas.

Se rendant compte qu'elle s'était une fois de plus perdue dans ses pensées Cielle regarda sa vis à vis et lui répondit.

- Entre le japon et ici c'est très différent un peu comme le jour et la nuit. Mon pays me manque cependant je ne suis guère seule je vis avec mes parents Jun et Makino ainsi que mon jeune frère Léo.

- Et toi d'ou viens-tu ? As-tu des proches ici ?


Se rendent compte de ses questions Cielle se demanda si elle n'avait pas trop été indiscrète, cela se ressentait qu'elle n'avait pas l'habitude de parler aux personnes de son âge.
Invité
Anonymous
Invité

Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Invité, le  Mar 3 Jan 2017 - 9:18

Cielle avait l’air pensive. Elle devait sans doute réfléchir aux réponses qu’elle allait faire à Elly. Et comme pour répondre à ses pensées, Cielle fini par prendre la parole :

- Entre le japon et ici c'est très différent un peu comme le jour et la nuit. Mon pays me manque cependant je ne suis guère seule je vis avec mes parents Jun et Makino ainsi que mon jeune frère Léo. Et toi d'où viens-tu ? As-tu des proches ici ?

Sa famille semblait être hautement importante pour la jeune Serpentard. Il en était par ailleurs de même avec Elly. Elles aimaient toutes deux leurs familles et cela était indéniable. A son tour, Elly pris le temps de réfléchir avant de répondre : après tout, elle connaissait à peine la Serpentard, peut-être n’était-elle pas aussi gentille qu’elle en avait l’air. Néanmoins, Elly décida de lui faire confiance.

- Je viens de France, j’étais à Beauxbâtons auparavant. Mes parents sont en Grande-Bretagne également. Et je n’ai ni frère ni sœur.

Petite pointe de regret lorsqu’Elly énonça sa dernière phrase. Elle aurait aimé avoir une sœur ou un frère avec qui partagé les 400 coups, faire bondir ses parents ou juste se confié sur tout, sur la vie. Mais c’était ainsi, elle avait eu une enfance heureuse malgré tout. Pour changer de sujet et éviter de parler trop d’elle, elle dit /

- Tu te plais ici ? Malgré les Poufsouffles qui te dérange ?

Elle avait rigolé suite à son allusion au jeune Pouffy qui l’avait bousculé plutôt.
Cielle Matsumoto
Cielle Matsumoto
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serpentard - Page 47 Empty
Table des Serpentard
Cielle Matsumoto, le  Mar 3 Jan 2017 - 16:22

Cielle observa la Poufsouffle, dans ses pensées. Elle pensait peut-être à sa famille.

- Je viens de France, j’étais à Beauxbâtons auparavant. Mes parents sont en Grande-Bretagne également. Et je n’ai ni frère ni sœur.

Cielle sourit à cela, elle aussi avait été à Beauxbâtons. En ce qui concerne sa famille, elle les aimait et son petit frère il est tout pour elle. A la pensée de son petit frère atteint d'une maladie incurable elle perdit son sourire. Léo elle aimerait tant être prête de lui pour le soutenir.

- J'ai été aussi à Beauxbâtons pendant 3 ans, pourtant je ne me rappelle pas t'avoir déjà vu. De toute manière j'étais seule la plupart du temps et je ne faisais pas attention aux autres.

A la fin de sa phrase Cielle sentit que quelque chose avait changée dans la voix de son interlocutrice. Elle n'osa guère demanda une explication et se contenta de répondre à sa seconde question.

- Oui j'aime beaucoup Poudlard, il y a beaucoup de choses à apprendre en ces lieux. Et puis tous les Poufsouffles ne me dérangent pas juste les personnes qui me bousculent sans s'excuser, les personnes emmerdantes, les personnes prétentieuses. Enfin beaucoup de gens dirent elle en souriant légèrement.

- Et toi aimes-tu Poudlard ?
Invité
Anonymous
Invité

Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Invité, le  Jeu 12 Jan 2017 - 14:34

Visiblement, la jeune Serpentard avait été à Beauxbâtons également. Elle venait souligner qu’elles ne s’étaient jamais croisées. Ce qui était vrai, le visage de Cielle ne lui rappelait rien, mais il faut dire qu’en France Elly était beaucoup plus entourées qu’elle ne l’était à Poudlard, elle prêtait beaucoup moins d’attention à ce qui était autour d’elle que maintenant. Comme si son arrivée à Poudlard l’avait métamorphosé.

Puis, elle évoqua son « amour » pour Poudlard. Si elle n’affichait pas une mine clairement réjouie, elle semblait néanmoins apprécier les milles et un secret que Poudlard pouvait receler. Puis, elle lui parlait du genre de personne qu’elle n’appréciait pas trop, répondant à l’allusion faite par Elly quelques minutes plutôt. Finalement, la verte et argent lui demanda si elle appréciait Poudlard. Elly vacilla sa tête avant de répondre, comme si elle était partagé par la question posée par Cielle.

- Je dirais que oui, j’apprécie cet endroit. C’est particulier, comme atmosphère je veux dire. Rien à voir avec Beauxbâtons.


Elle esquissa un sourire à destination de Cielle. La jeune fille l’intriguait, elle semblait porter tout le poids du monde sur ses épaules, comme si quelque chose était devenu trop pesant à porter pour elle. Elly se risqua donc à une question

- Il y a un souci Cielle ? On ne se connaît pas, je sais, mais justement, ça peut être intéressant pour toi de me parler si tu le souhaites, bien entendu !

Psychologie de bas étage, mais c’était plus fort qu’Elly. Elle souhaitait aider la jeune fille, qu’elle voyait plutôt solitaire. Un peu comme elle quoi. Mais en plus jeune.
Cielle Matsumoto
Cielle Matsumoto
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serpentard - Page 47 Empty
Table des Serpentard
Cielle Matsumoto, le  Jeu 12 Jan 2017 - 18:04

Cielle venait de se rendre compte qu'elle venait de beaucoup parler, elle c'étonna car ce n'était guère dans ses habitudes, elle qui aimait être dans son coin pour observer tout le monde.

Elle trouvait que Poudlard réserve bien des surprises et elle est sûre qu'elle ne sait pas encore à quel point. Ce qui l'étonna aussi c'est le comportement des élèves, dans cette école les autres personnes font l'effort de venir vers elle alors qu'a Beauxbaton lorsqu'elle était dans son coin, les élèves l'observaient de loin et la plupart de temps, ils en profitait pour parler sur elle. Ils pensaient certainement que j'étais trop prétentieuse pour venir leurs parler alors que je préfère de loin être seule car être seule c'est mieux que d’être mal accompagner.

Cielle se rendit compte qu'une fois de plus, elle fut perdue dans ses pensées. Cela devenait fréquent depuis quelque temps. Finalement elle reposa son attention sur Elly.

- Je mentirais si je te disais, que je n'ai guère peur. Depuis que Léo est petit il est malade à répétition, on ne sait pas vraiment comment c'est arrivé mais un jour nous avons dû l’emmener à l’hôpital et les médecins ont découvert qu'il était atteint d'une maladie grave et incurable. Pas un jour ne passe sans que je me demande s'il sera encore la demain. Mon petit frère est tout pour moi, s'il mourrait une partie de moi partirais avec lui. dit-elle tristement

Cielle se demanda si elle avait bien fait de parler de ça à Elly, après tout elle ne se connaissait que depuis peu.
Hugh Dey
Hugh Dey
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Hugh Dey, le  Mar 28 Mar 2017 - 9:54

RP Précédent

D’un pas nonchalant, je m’approchais de la table, baguette toujours à la main. La fatigue commençait à me tomber dessus, sérieusement même, mais Felix faisait tout pour me garder éveillé. Et puis j’étais Sergeï Kholov, je n’avais pas le droit de flancher au tout dernier moment. Encore, je dis pas, si j’avais eu mon visage de Hughie j’aurais eu plus de facilités à abandonner. Mais là je ne pouvais pas. C’était comme si je devais respecter l’honneur du gros russe… Nan je déconne ! Je savais bien qu’il en avait pas d’honneur.

Bref. En fait c’était notre honneur à nous que je devais respecter. Aux idées qu’on avait et qu’on faisait passer à travers ces tables. Et en cette noble mission qui m’était confiée. Elle était difficile, mais j’aimais les missions de l’ombre. Il fallait que je prouve ma valeur magique en la menant à bien. En réussissant, avec mon partenaire, à saboter suffisamment Poudlard. Sans même provoquer de blessés. Montrer que la cause que nous défendions n’était pas forcément brutale. Qu’on pouvait s’y rallier si l’on prenait le temps de l’écouter. Le tout était de savoir quel était notre ennemi. Et notre, ennemi, le message que j’allais coller ici nous le révélait.

Mais avant cela, je revenais à ce que j’avais déjà fait précédemment, sur les autres tables. Je collais trois fioles de Fluide Explosif. Je les fixais intensément, je les regardais, et je les ensorcelais, longuement, d’un Diffindo Condicionalis Multiplicare. J’espérais que la consigne soit suffisamment claire, comme pour les autres. Felix savait ce qu’il faisait, plus que moi dont l’esprit, toujours aussi déterminé, avait pourtant fini par s’embrouiller.

Puis vint le collage des petits papiers qui se libéreraient eux aussi à l’explosion de la table. Pas de victime encore une fois. Juste la possibilité de voir les dégâts qui auraient pu être créés. Et de lire le message que nous voulons répandre.

« Tout secret est une révolte. »
*

Et enfin, lorsque la mission était terminée ici aussi, je lançai un coup d’œil à mon partenaire du soir. Lui assenais un coup dans le dos. Et sortis de la Grande Salle pour me rendre dans mon appartement du personnel. En cours de route mon apparence se modifia, pour ne pas que l’on voit Sergeï Kholov entrer dans les appartements de Hugh Dey. Et, laissant Félix me dicter ma conduite, je trainais des pieds jusqu’à mon lit. Je pouvais dormir quelques minutes avant qu’il ne soit l’heure de se réveiller.

* Salim Barakat

[RP Unique. Les sortilèges décrits ne se déclencheront qu’au signal. Vous verrez bien quand il apparaîtra. Fin du marathon]
Jace Becker
Jace Becker
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Jace Becker, le  Mar 20 Juin 2017 - 13:07

(RP totalement libre avec quiconque décide me répondre)

- Serpentard !

Le choixpeau vient de donner son verdict. Jace irait chez les Serpents. Il se leva et lâcha un léger sourire narquois, tout en allant en direction de la table des Serpentards.
Il s'installa, et regarda les autres élèves être répartie dans les différentes maisons, son amie Soline se trouve chez les Gryffondor.
Alors que d'autres élèves arrivèrent chez les Serpentards.

-Salut, je m'appelle Jace Becker

En attendant les réponses des autres élèves, Jace commença à manger ce délicieux festin, et fût presque surpris de voir arriver le Baron Sanglant en donnant des coups d'épée dans le vide, ce qui amuse la plus part des anciens élèves et effrayer certains des premières années.

- Vous venez d'où ?

En parlant aux élèves proches de lui.
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Élius Askin, le  Ven 25 Aoû 2017 - 15:41

Un nouveau château
Réponse libre
Répartition. 11 ans.




Occuper le devant de la scène n'est pas perturbant pour moi, pas plus que de passer en premier. Assis le dos droit, les épaules basses et la nuque étirée, mon observation de l'assistance est teintée de l'agitation des autres élèves. Impassible, je plante mes yeux vifs dans les regards que je croise. Pas de maquillage aujourd'hui, le Choixpeau ensorcelé traverse les masques.


— SERPENTARD ! s'exclame le vieux couvre-chef magique avant même d'avoir frôlé mes cheveux.


Sans surprise. Sourire en coin je délaisse mon trône pour surplomber la bannière venimeuse. Une légère ivresse accélère mon rythme cardiaque et étire plus largement mes lèvres. Toujours sur l'estrade les talons en troisième position, je m'incline chaleureusement devant les acclamations de la tablée. Armé de mon inoffensive vanité je m'empare d'une place parmi les spectateurs, peu attentif aux attributions des prochains apprentis sorciers.


Dernière édition par Élius Askin le Jeu 21 Sep 2017 - 19:04, édité 2 fois
Rewynia Scoffdyssa
Rewynia Scoffdyssa
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Rewynia Scoffdyssa, le  Ven 25 Aoû 2017 - 21:56

Surprise !
Je me joins à toi.


Rewynia était tranquillement assisse à la table des Serpentards, écoutant attentivement la répartition de chaque nouvel élève de Poudlard. Il fallait dire que ça lui rappelait des bons souvenirs, ceux de sa première année. Elle se souvenait que ce jour-là, elle n'avait eu aucune idée de la maison dans laquelle on l'enverrait. Son père étant un Serpentard et sa mère une Serdaigle, elle avait plutôt de la chance. Au moins, elle n'avait pas de problèmes à ce niveau avec ses parents. Quand le chapeau avait prononcé "Serpentard !", elle n'avait eu aucune expression en particulier. En même temps, à cet âge-là, on ne savait pas forcément si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Celle-ci s'était rapidement jointe à un groupe de jeunes gens, s'adaptant aux personnalités des uns et des autres. Cependant, cela n'avait pas duré très longtemps. Effectivement, l'adolescente avait un manque total d'enthousiasme et de motivation. En ayant assez de faire semblant avec ses camarades, elle avait jeté l'éponge en deuxième année. Arrêtant cette mascarade, elle s'était mise à être agressive, à contredire en permanence ceux qu'elle considérait avant comme des amis. Jouer la fausse amie lui avait coûté de son temps ainsi que de son énergie. Toujours parler de choses niaises, ça en devenait pénible à la longue. Heureusement pour la demoiselle que tout cela était du passé et que, désormais, elle était elle-même. Celle-ci ne se forçait plus, si elle avait quelque chose à dire ou bien, si elle était mécontente, elle le faisait tout de suite savoir. Un peu comme une rebelle, si vous préférez.

La demoiselle était un peu à l'écart du reste des élèves, préférant réfléchir dans son coin tout en observant les événements d'un air absent. Bien évidemment, elle savait quel élève était dans quelle maison. Ce n'est pas parce qu'elle était perdue dans ses pensées, qu'elle ne pouvait pas être un minimum attentive. Son regard se posa sur un garçon qui venait tout juste de s'asseoir sur le tabouret, comme quelqu'un attendant sa sentence. Un petit sourire narquois parcourra son visage, celle-ci se disant qu'il serait forcément dans sa maison. Sa posture droite, ses épaules basses, sa nuque légèrement étirée, sa tête haute. Pour elle, aucun doute. Sans oublier le fait qu'il ressemblait étrangement à un héritier, elle était certaine qu'il viendrait s'asseoir à cette table. L'arrogance et l'ambition ne sont que des qualités chez les serpents. Décidément, elle sentait que le courant ne pourrait certainement pas passer entre eux. Les gens comme lui, naïfs de part leur apparence, sont en réalité de véritables prédateurs. Elle se méfiait beaucoup de ces gens-là. Néanmoins, l'adolescente ne savait pas vraiment s'il faisait parti de cette catégorie. Il fallait quand même mieux prendre ses gardes ainsi que ses distances avec le jeune homme. Celle-ci détourna vivement le regard, le reportant sur les autres tables. Elle n'attendait absolument pas le jugement, elle le connaissait déjà. Le Choixpeau pouvait lire dans les tréfonds de notre être, cela ne servait à rien d'essayer de cacher quoi que ce soit.

Un rictus mauvais venait de marquer son pâle visage. Un rictus qui signifiait "tellement prévisible". Qui n'aurait pas deviné une seule seconde qu'il ferait parti des Serpentards ? Les imbéciles, probablement. Quand elle le vit descendre du tabouret, elle avait drôlement l'impression d'observer un prince descendant de son trône. Raison de plus pour se moquer de cet être qui était certainement un "fils à papa". Cela lui faisait aussi l'effet d'une partie d'échec. Comme s'il observait ses futurs pions, ses futurs fidèles qu'il comptait sacrifier au moindre incident. Alors il ne lui restait plus qu'une seule option, la meilleure. Un "échec et mat". Effectivement, il suffisait juste de mettre le Roi à terre pour gagner la partie. Pour cela, prudence et stratégie étaient nécessaires. Un être qui ne connaît pas ses propres qualités ainsi que ses propres faiblesses risquait de perdre instantanément la partie. L'adolescente avait hâte de découvrir qui il était vraiment, pour pouvoir mieux le cerner par la suite. Rien ne lui faisait peur, c'était surtout de l'excitation que ressentait la demoiselle. L'excitation de savoir qui sera le gagnant ou le perdant, de savoir qui arrivera à manipuler ses pions avec perfection et brillance, qui saura se montrer digne d'un dirigeant. Celle-ci secoua sa tête, reprenant ses esprits. Décidément, elle avait vraiment des idées impressionnantes, voir même qui faisaient peur.

Décidément, elle avait bien raison de se méfier de cette personne. Tel un prince remerciant son peuple, celui-ci s'inclinait devant les acclamations des autres élèves. Le jour où il se retrouverait par terre, elle serait probablement morte de rire. Pendant un instant, son attention était rivée vers un groupe d'élèves un peu plus loin. Cependant, elle ne prêta pas plus attention à leur conversation. Son regard venait de se poser une nouvelle fois sur le jeune homme, qui venait tout juste de s'asseoir non loin d'elle. Elle n'avait nullement l'intention de lui souhaiter la bienvenue. Pourquoi gaspiller son temps dans des balivernes de ce genre ? Sachant que même si elle le lui souhaitait, elle ne le penserait pas une seule seconde. L'honnêteté était préférable. Celle-ci l'étudia de fond en comble, se demandant s'il était vraiment aussi arrogant qu'elle le pensait. Pourtant, il semblait dégager une certaine innocence. Elle décida de ne pas prendre en compte cette petite part de lui, préférant largement l'image d'héritier. Au fond, elle le plaignait. Comment pouvait-elle dire toutes ses choses rien qu'en le regardant ? Elle l'ignorait. Des impressions, un ressenti, des images et des actions qui faisaient parler. Une attitude qui ne semblait pas pouvoir perdre constance, aussi.

Rewynia n'osait pas vraiment approcher cette personne. Ce n'était pas parce qu'elle avait peur, bien au contraire. Cependant, être obligée de faire la discussion à un plus jeune que soi qui semblait être sûr de lui ne lui plaisait pas vraiment.  Comme elle avait envie de voir une certaine réaction chez lui, elle décida alors de le provoquer tout en faisant mine d'avoir laissé échapper ses propos. -Quelle posture digne d'un héritier. Je me demande s'il tiendra longtemps dans cet établissement. Je suppose que oui, beaucoup de pions sont disponibles dans les environs, murmura la demoiselle tout en dirigeant son regard à l'opposé du garçon pour éviter de croiser son regard. Puis, elle fronça légèrement les sourcils, faisant semblant d'être en pleine réflexion sur ce sujet.
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Élius Askin, le  Sam 26 Aoû 2017 - 14:41

Un nouveau château
Réponse libre, avec Rewynia Scoffdyssa
Répartition, la suite. 11 ans.




À peine installé, mon attention s'égare dans le nid de serpents et déjà un léger sifflement perce mon oreille :


— Quelle posture digne d'un héritier. Je me demande s'il tiendra longtemps dans cet établissement. Je suppose que oui, beaucoup de pions sont disponibles dans les environs.


La réplique est bassement glissée depuis l'autre côté de la table mais ça n'est pas la première fois que l'on désigne mon attitude avec des adjectifs monarchiques, et je me sens visé. Gonflé d'assurance par mon passage sur scène, succiter l'intérêt m'arrache un petit rire de plaisir. Un coup d’œil suffit pour comprendre que la jeune fille isolée est l'auteure de ces mots. Mais rien n'explique sa menace qui se volatilise immédiatement de mon esprit : je n'ai jamais eu besoin de défendre ma place où que ce soit, alors pourquoi ici ?


En revanche, sa dernière phrase projette devant moi le souvenir de quelques monumentales parties d'échecs où les hurlements des moldus amplifiaient l'euphorie des spectateurs à chaque nouveau tour. Vraiment c'est :


— Parfait, j'adore les jeux de plateau en bonne compagnie ! Un bref applaudissement non contrôlé vient rythmer ma phrase avant que je ne fige mes mains d'enfant, réalisant que j'ai parlé à haute voix. Alors dans un soupir de bonheur je reprends mes esprits.


Dernière édition par Élius Askin le Jeu 21 Sep 2017 - 19:04, édité 1 fois
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Galway Lynch, le  Dim 27 Aoû 2017 - 20:17

Galway pénétra dans la grande salle. Ce plafond enchanté aux milles chandelles faisait toujours son petit effet, surtout le premier jour de l’année scolaire, alors qu’il avait passé quelques semaines loin du château. Cela lui rappelait toujours la première fois qu’il l’avait vu, alors qu’il s’apprêtait à être réparti. Il était mort d’inquiétude alors, par rapport à ce qui allait suivre. Il jeta un regard distrait aux nouveaux élèves qui attendaient, certains n’étaient pas rassurés. Cela semblait tellement loin pour lui ! Ses préoccupations avaient bien changé depuis ses débuts ici.

Sa dernière année ici avait suffit à occuper une grande partie de ses souvenirs. Sa nomination en tant que préfet, l’attaque de Poudlard par les mangemorts, la disparition du directeur, l’état de semi-dépression dans lequel il avait été plongé dans les semaines qui avaient suivi, les doutes, le surmenage, les révisions et puis les BUSEs. L’année s’était tout de même terminée avec une note positive, une nouvelle victoire à la coupe. Une victoire à laquelle Galway avait du mal à se sentir associé, mais c’était la vie. Il espérait que cette année serait moins mouvementée, même si ses professeurs avaient déjà prévenu que la route vers les ASPICs ne seraient pas de tout repos.

Après s’être dirigé vers la table des Serpentards, il se mit en quête d’une place. Il aurait préféré en avoir une près de l’un de ses amis, mais ceux-ci étaient soit déjà très entouré, soit pas encore arrivé. Alors qu’il avançait, il croisa quelques sourires, notamment venant de la part de ceux qui étaient désormais en deuxième année, des signes de tête aussi, et des regards un peu plus froids. Il se choisit donc une place, en face d’une camarade qui semblait un peu plus jeune que lui et à qui il n’avait jamais parlé, c’était loin d’être la seule dans ce cas.

Pourtant cela faisait partie de son rôle d’aller vers les membres de sa maison, s’assurer que tout allait bien pour eux. Il ne l’avait pas fait suffisamment l’an dernier, à regret, mais après tout ce n’était pas dans sa nature, et puis il n’avait pas demandé à être nommé à ce poste qui lui avait attiré beaucoup de soucis. Mais il était résolu à être un meilleur préfet, et ce banquet de rentrée était parfait pour commencer.

Il s’aperçut rapidement que sa camarade n’était pas très ouverte à la discussion. Il chercha un sujet pour entamer la conversation, mais il n’était pas doué du tout dans ce domaine qui semblait si facile pour la plupart des gens. Il se dit qu’il verrait un peu plus tard dans le repas, et préféra se concentrer à nouveau sur le plafond magique, et particulièrement sur les nuages.

Plus un nuage était foncé, plus l’intensité de la pluie était importante, n’importe qui pouvait voir ça. Il avait en effet lu que plus la concentration en gouttelettes d’eau était importante, plus le soleil avait du mal à filtrer ce qui donnait sa couleur au nuage. Il se demandait ce qui se passait lorsque deux nuages entraient en collision. Est-ce que le nuage devenait deux fois plus foncé ? Est-ce que la pluie se déclenchait immédiatement ? Mais comment deux nuages pouvaient entrer en collision, le vent ne soufflait que dans un seul sens, non ? Est-ce que ça ferait un bon sujet de conversation pour sa voisine peu bavarde ?

-SERPENTARD !


Quoi ? Déjà ? Ils en étaient à la lettre A, le jeune devait être parmi les premiers répartis, peu-être même le premier. Tout en applaudissant, il se redressa pour pouvoir jeter un œil au nouveau venu. Si certains n’étaient pas du tout rassuré, lui semblait déjà très à son aise. Il salua son « public » et s’avança fièrement vers une place non loin de Galway.

Les préfets avaient le devoir d’accueillir les nouveaux, même si cela se passait généralement après le banquet, ils devaient alors rassembler les élèves de première année pour leur montrer le chemin vers la salle commune tout en leur présentant rapidement les lieux. Mais étant donné que cet élève ne s’était pas assis très loin, il se dit que lui souhaiter la bienvenue tout de suite ferait bon effet auprès de lui. Il chercha une phrase d’accroche.

« Bienvenue chez les Serpentards. Je suis Galway Lynch, l’un des préfets de ta maison. »

Mmmmm… c’était peut-être pas une bonne idée de parler de lui tout de suite, et de son poste. Cela le plaçait comme une figure d’autorité, ce qu’il était théoriquement, mais il n’était pas sûr de pouvoir assumer derrière, mieux valait entamer plus doucement.

« Bienvenue chez les Serpentards. Comment tu te sens ? »

Peut-être un peu trop intrusif. Évidement son jeune camarade n’avait nullement l’air impressionné, mais chez certains ce n’était qu’un simple masque. Si ça se trouve il était terrifié, et cette simple question allait le déstabiliser.

« Bienvenue chez les Serpentards. »

Beaucoup trop froid, d’autant plus qu’il n’avait pas saisi son prénom, ayant la tête dans les étoiles.

« Quelle posture digne d'un héritier. Je me demande s'il tiendra longtemps dans cet établissement. Je suppose que oui, beaucoup de pions sont disponibles dans les environs »

Ouille. Cette phrase chargée d’ironie n’était pas sortie de sa bouche, mais de celle de sa voisine d’en face qui prenait la parole pour la première fois. Elle n’avait pas l’air commode celle-là. Évidement, Galway comprenait un peu les reproches qu’elle lui faisait. Lui aussi n’aimait pas les gens trop prétentieux, à mille lieux de son propre caractère. Mais ce n’était qu’un nouveau après tout, elle aurait pu être plus indulgente, et puis juger quelqu’un aussi vite n’était pas forcément une bonne chose.

« Parfait, j'adore les jeux de plateau en bonne compagnie ! »

Pas déstabilisé pour un sous, le jeune Serpentard semblait vouloir rentrer dans son jeu, dans tout les sens du terme. La situation risquait de s’envenimer rapidement, il fallait qu’il intervienne. Intervenir dans les conflits, il l’avait fait plusieurs fois l’année précédente, à contrecœur, mais il avait au moins un peu d’expérience dans ce domaine.

« Dites vous deux, vous voulez vraiment vous chercher des poux dès le premier jour de l’année scolaire ? Vous allez partager le même lieu de vie pendant plusieurs années, faire partie d’une même « famille ». Essayez au moins de profiter de ce très bon repas qui va nous être offert sans que les tensions prennent le dessus. »
Rewynia Scoffdyssa
Rewynia Scoffdyssa
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Rewynia Scoffdyssa, le  Dim 27 Aoû 2017 - 21:51

Une pensée quelconque, venant s'installer tranquillement dans son esprit. Quand un Roi finit par tomber, la partie est terminée. Si on poussait la réflexion un peu plus loin, on se rendrait compte que c'est totalement faux. Enfin, cela dépendait. Si le Roi était respecté et aimé de tous, bon nombre de ses pions survivants essayeraient de le venger. Un rictus mauvais se balade sur son visage, celui-ci voulant tout dire. Pourquoi pas, après tout ? La demoiselle trouvait cela stupide. Suivre une personne, la respecter, la vénérer et faire tout ce qu'elle désire. Quelle vaste plaisanterie. Mais bon, on ne pouvait pas nier que la majorité des personnes étaient de véritables moutons. Celle-ci venait de se rendre compte que les Sorciers comme les Moldus suivaient tous toujours quelqu'un, une personne beaucoup plus haut placée qu'eux. Par exemple, les élèves de Poudlard suivaient les instructions du directeur. L'adolescente se demandait bien pourquoi on était toujours obligé de suivre les ordres d'une personne, de devoir se soumettre. Pour elle, le directeur n'était qu'une personne totalement ordinaire, comme les autres. Rewynia se mordit légèrement les lèvres, étant toujours plongé dans ses pensées. De toute manière, elle s'en fichait totalement. Elle avait beau penser à tout ça, elle n'était qu'une pauvre petite élève qui ne pouvait rien faire pour changer la situation. Alors à quoi bon s'en préoccuper ? Celle-ci pensait qu'elle avait juste à faire comme d'habitude. Au final, c'était toujours la même chose. Des rivalités, des combats, des blessés, des morts. On avait beau se battre pour défendre quelqu'un ou quelque chose, on finissait toujours par laisser une chose précieuse derrière nous. Et puis, ça n'en finissait jamais. Toujours les mêmes discours barbants, toujours les mêmes combats contre les mêmes personnes. Tout cela devenait lassant au fur et à mesure du temps, elle le savait bien. La routine, ce n'était vraiment pas son truc.

Alors que celle-ci avait été, pendant tout ce temps, dans ses pensées, elle n'avait pas remarquer la présence d'un garçon en face d'elle. Pourtant, il devait être là depuis un petit bout de temps. En même temps, depuis toute à l'heure, elle ne faisait qu'éviter le regard du nouveau. Elle aurait du se rendre compte de sa présence. Enfin, elle se posait toujours des questions sur le jeune sorcier. Un héritier fils à papa qui se croit supérieur aux autres, ou un élève banal entrant en première année à Poudlard ? Ou bien les deux, aussi. Celle-ci reporta son attention sur le sorcier assis non loin d'elle. Il était plus âgé que la demoiselle. La jeune sorcière ne prenait même pas la peine de le saluer, trouvant cela trop barbant et inutile. Puis, faire le premier pas et engager une discussion, ça ne lui ressemblait tellement pas. Un nouveau coup d’œil vers l'individu, et surprise. Elle venait de remarquer que c'était un préfet. Le préfet de sa maison. L'adolescente ne s'était jamais vraiment intéressée à ce poste, ni à ceux qui l'occupait. Probablement trop ennuyeux pour la demoiselle, ce qui était compréhensible d'un certain côté. Devoir se montrer amical avec tous les membres de sa maison, devoir souhaiter la bienvenue aux nouveaux, s'occuper de dossiers, etc... C'était franchement pas dans ses capacités. Rewynia le détailla de haut en bas. Des cheveux roux, des yeux noisettes, une peau très claire comme la sienne. Rien d'anormal de ce côté-là. Un petit soupir de frustration s'échappa de ses lèvres. Elle pensait qu'il était un peu plus spécial, comme c'était normalement un préfet. Encore une preuve que personne n'est supérieur à une quelconque autre personne. Le monde peut parfois être si cruel.

La jeune fille n'était pas vraiment de bonne humeur. Ce n'était pas son jour préféré. Le premier jour de l'année, où tout le monde faisait semblant d'être gentil, généreux, sans préjugés. Au final, on finissait toujours par se rendre compte que certains élèves n'étaient pas du tout comme ça et jouaient un jeu. C'est pour cela qu'elle avait finit par se détacher. Se forcer était tellement ridicule. Parfois, cela pouvait s'avérer utile pour utiliser des personnes pour faire une chose par-ci, par-là. Comme aller chercher des boissons, faire les devoirs d'une autre personne, se faire ridiculiser, humilier. Heureusement, elle n'avait jamais été victime d'un coup bas de ce genre. Elle se demandait même si ce n'était pas parce qu'elle avait pris ses distances le plus rapidement possible. Probablement que si.  La demoiselle n'était pas forcément gentille en provoquant un nouveau dès le premier jour de son arrivée, mais elle préférait montrer sa véritable façade que d'amadouer la personne avec des mots doux. Puis, avec ce nouveau petit Serpentard, elle en était sûre. Cela n'aurait pas marché avec lui. Sauf s'il l'aurait considéré comme un larbin, un pion pouvant être utilisé comme il le désirait. Quel dommage pour lui, elle était tout le contraire de la fille obéissante. Une rebelle dans l'âme, qui ne comptait pas se défaire de son masque de méchante. Il lui plaisait trop, ça l'amusait de provoquer les gens. Même si, parfois, elle avait des réactions inattendues de la part des élèves, la majorité s'énervait. Alors qu'elle était en pleine réflexion, elle entendit la phrase prononcée par le nouveau venu. Un sourire malveillant déformait le visage de la demoiselle. En même temps, elle n'y croyait pas vraiment. Le jeune homme venait de mordre à l’hameçon, et si cela continuait, ça finirait très mal.

S'apprêtant à répondre du tact au tact, elle venait d'être stoppée par la voix du préfet. Manquait plus qu'elle se fasse réprimander par un autre élève qui se croyait supérieur grâce à son poste. Il ne devait avoir qu'une année de plus qu'elle. Pourtant, on aurait dit qu'il s'adressait à des enfants immatures, incapables de se contrôler. Quand elle entendit ses paroles, son visage se décomposa. Elle explosa d'un fou rire non contrôlé, riant fort aux éclats. Cela se voyait qu'elle n'en avait absolument rien à faire si elle attirait l'attention des professeurs ainsi que des élèves. Cependant, il valait mieux qu'elle reste discrète pendant la "cérémonie" des maisons. Celle-ci se précipita pour mettre sa main devant sa bouche, couvrant son rire bruyant et pas très commode. Quelques minutes passèrent et elle retrouva son calme habituel. Néanmoins, ça ne l'empêchait pas de vouloir rire de nouveau en regardant le préfet de sa maison. Elle avait même honte que ce soit lui. Pourquoi avoir un minable de ce genre pour représenter une grande et prestigieuse maison comme Serpentard ? La demoiselle retrouva son expression habituelle, celle qui était blasée. -Je n'y crois pas, qu'on puisse venir me faire la morale en disant de telles paroles. Tu devrais t'écouter, tu es à mourir de rire ! fit l'adolescente en lui jetant un regard méprisant. Faire partie d'une même famille, qu'est-ce que c'était ridicule. Elle ne considérait pas tous les membres de sa maison comme une véritable famille. C'était pour les gamins, de croire encore à ce genre de choses. Comme si on pouvait tous se serrer les coudes dans les moments difficiles, d'être unis pour affronter les difficultés à venir, c'était comme si on venait de lui sortir ses paroles exactes. La jeune sorcière s'en fichait si elle allait devoir supporter cet individu pendant une année entière, tant qu'il ne venait pas lui chercher des ennuis, ça lui irait très bien.

Puis, utiliser le premier jour de l'année comme excuse, c'était vraiment bas de la part de celui qui était assis en face d'elle. Comme si c'était un jour spécial qui empêchait toutes les disputes. En tout cas, pour Rewynia, c'était un discours puéril et sans avenir. S'il comptait déblatérer ce genre de choses au cours de l'année, autant se préparer psychologiquement. La demoiselle venait de prendre une grande inspiration, probablement pour cracher une nouvelle fois son venin. Elle avait un trop plein de venin, elle se devait de l'évacuer avant d'être étouffée par celui-ci. -Une famille ? C'est une vaste plaisanterie, j'espère ? Sache que je ne vous considère pas comme une famille. Je n'en ai qu'une seule, c'est la mienne. Qu'est-ce que cela peut bien faire ? Que ce soit le premier jour de l'année scolaire ne change rien, on finira bien par se chercher des ennuis plus tard. Donc autant le faire maintenant pour éviter d'avoir un poids sur le cœur, tu ne penses pas ? demanda celle-ci avec un petit sourire malicieux. Oh, fais-moi plaisir. Innove ton discours, il est vraiment barbant et répétitif. Qui n'a jamais entendu de telles paroles, hein ? Voilà qu'elle venait de répondre d'un ton sec et tranchant, tout en gardant un petit air malicieux sur son pâle visage. C'était tout elle, provoquer les autres. Même si une personne était plutôt haut gradé, elle n'en prenait généralement pas compte et attaquait directement, sans retenue. C'était ce qu'elle venait de faire avec le préfet de sa maison. Peut-être qu'elle allait regretter ses dires ? Fort possible. Après tout, la personne devant elle n'était pas n'importe qui. Il avait les pouvoirs nécessaires pour infliger une sanction à la sorcière. Néanmoins, la jeune fille considérerait la moindre sanction comme une insulte. Elle avait seulement énoncé sa propre opinion, sans demander son reste.

Une fois qu'elle avait répondu au sorcier possédant des cheveux roux, son attention se reporta sur le nouveau. Et oui, elle n'en avait pas finit avec le jeune homme. À vrai dire, elle n'avait même pas commencé à s'amuser avec lui. Alors autant en profiter un maximum ! S'il aimait tant les jeux de plateau, alors il allait être surpris. -Pourquoi ne pas commencer une partie à compter de ce jour ? Puisque tu aimes tant les jeux de plateau, on pourrait vraiment s'amuser. Cependant, je doute que je sois de "bonne compagnie". Mais bon, c'est à toi de décider, déclara la demoiselle en détaillant le jeune sorcier. Un jeu de plateau qui durerait toute l'année. L'objectif ? Détruire l'autre par un moyen ou un autre. Cela pouvait être si excitant, elle avait tellement hâte que ça commence ! Sadique ? Non. Juste réaliste et joueuse.
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Élius Askin, le  Lun 28 Aoû 2017 - 17:33

Un nouveau château
Réponse libre, avec Rewynia Scoffdyssa et Galway Lynch
Répartition, la suite. 11 ans.




La répartition continue, provoquant de bruyantes acclamations qui soulèvent aléatoirement les quatre grandes tables. Accoudé et les mains toujours paume contre paume désormais appuyées sur ma lèvre inférieure, mon corps reste immobile face à l'avertissement inattendu du roux. Retenant un sourire devant sa tentative d'autorité qui ressemble à du mauvais paternalisme, mon nez et ma bouche s'enfoncent un peu plus au creux de mes mains.


Derrière ce masque, s'échafaude dans mon esprit le soupçon d'un élan de bienséance de la part du sorcier qui a sans doute préféré nous réprimander tous les deux pour ne pas laisser la demoiselle seule face à la sentence. La réponse emportée de cette dernière transforme mon doute en certitude. De sa réplique exécrable et sans mesure s’extirpent deux yeux verts scintillants qui réveillent son visage d'opale. J'attrape mes jambes pour m’assoir en tailleur sur le banc, puis réajuste mes vêtements, silencieux. Mon regard se déplace de chaque côtés de la table pendant que je masse mon mollet.


Sans attendre la réaction de celui dont j'ai maintenant identifié l'insigne, la sorcière s'adresse à moi sans aucune subtilité :


— Pourquoi ne pas commencer une partie à compter de ce jour ? Puisque tu aimes tant les jeux de plateau, on pourrait vraiment s'amuser. Cependant, je doute que je sois de "bonne compagnie". Mais bon, c'est à toi de décider. Cette fois ses pupilles me détaillent franchement, provoquant une légère excitation que je ravale avec ma salive. Le menton en avant posé sur le dos de ma main je lui murmure en souriant faiblement :


— Est-ce que tu t'ennuies ici ? - puis me reculant sur le banc, j'ajoute dans un bâillement - Je déteste m'ennuyer ! Et me tournant immédiatement vers l'adolescent j'ajoute en finissant de m'étirer :


— Merci, mais je ne mange pas beaucoup le soir. Avez-vous une salle de danse dans le château ?


Dernière édition par Élius Askin le Jeu 21 Sep 2017 - 19:04, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Table Serpentard - Page 47 Empty
Re: Table Serpentard
Contenu sponsorisé, le  

Page 47 sur 49

 Table Serpentard

Aller à la page : Précédent  1 ... 25 ... 46, 47, 48, 49  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.