AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-32%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ – 16Go RAM ...
1499 € 2199 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 51 sur 51
Table Serdaigle
Aller à la page : Précédent  1 ... 27 ... 49, 50, 51
Jackson Emerenziana
Serdaigle
Serdaigle

Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Jackson Emerenziana, le  Sam 8 Déc 2018 - 14:21

PV Ethan Espinosa
Avec son LA

Mes yeux s'ouvrent sur le plafond de ma chambre, je me relève et regarde autour de moi, je suis seul, tous ont rejoint la Grande Salle. Je prend mon temps pour m'habiller, nous ne sommes que samedi, aujourd'hui il n'y as pas cours... Aujourd'hui je peux passer tout mon temps avec Ethan ! Rien que d'y penser, un sourire se pose sur mon visage. Après Élius, je ne connais que lui qui aime les garçons, et il est l'opposé de mon amant... Timide, réservé et triste de ne point avoir d'amis. Mettant ma veste sur mes épaules, je finis d'ébouriffer mes cheveux avant de descendre dans la Salle Commune où quelques élèves discutent entre eux. Les saluant rapidement je descend les escaliers infernaux afin de rejoindre la Grande Salle. De nombreux élèves en sortent ayant finis leurs petits-déjeuner, j'espère qu'Ethan sera toujours là... J'aimerais lui parler de ce qui c'est passer hier. Au bout de la table de ma maison, je vois le jeune homme à la sienne, d'un signe de la main je lui demande de me rejoindre.

Le voici qu'il arrive, toujours aussi beau que la veille, une barbe sur la joue, piquante, ce que j'aime... Je lui pose un bisous sur la joue avant de m'asseoir sur le banc.

Tu a bien dormir hier ? Perso, j'ai penser à ce qui aurait pu se passer si Mme Benbow n'était pas apparu !
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Ezequiel Espinosa, le  Sam 8 Déc 2018 - 15:50

[RP avec Jackson Hartman]
[LA accordé pour l'ensemble du RP si nécessaire - Vu en privé]
TW : certaines réponses peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes

J'arrive enfin à ouvrir les yeux et constate avec plaisir qu'il fait jour. Je dois dire que ma nuit a été très courte. Ma petite escapade dans la réserve a été plus que fructueuse. J'ai bien envie de continuer mon devoir sur les sortilèges avec le livre que j'ai piqué dans la réserve, mais une pensée vient m'empêcher de travailler : Jackson. Ouais, le beau gosse que j'ai rencontré hier dans la réserve. Lui et moi avons passé une bonne partie de la nuit ensemble, mais au final, on n'a pas vraiment pu faire connaissance lui et moi. C'est dommage d'ailleurs. J'espère que je vais le revoir aujourd'hui, il me manque déjà trop. Il serait le petit ami idéal en plus, mais je ne dois pas m'emballer. Pas encore en tout cas. Je souris à pleine dents à cette pensée merveilleuse. En tout cas, une chose est sûre, j'ai les crocs. On est samedi et il n'y a pas cours, ce qui me laissera le loisir de m’empiffrer comme jamais. J'peux me le permettre, je suis trop maigre à mon goût.

Je descend alors le grand escalier et il semble contre moi aujourd'hui. Je n'ai même pas pu franchir la dernière marche qu'il se met à bouger pour m'emmener ailleurs. Poussant un soupir, je m'assois sur les marches en pensant à ma nuit de folie. Je me demande pourquoi la directrice ne nous a pas puni. Je ne vais pas m'en plaindre, mais je suis étonné quand même. L'escalier bouge enfin pour revenir à sa place initiale et je peux donc enfin aller manger. En arrivant dans la Grande Salle, je cherche le bel homme et constate avec tristesse qu'il n'est pas là. Ou alors, je n'ai pas bien vu à cause de la faim qui ne cesse de me ronger. Mon estomac fait un vacarme à lui seul. C'est gênant. Mais pas aussi gênant que le fait d'être surpris par la directrice en pleine nuit quand on embrasse quelqu'un. En levant les yeux, j'aperçois quelqu'un qui me fait signe alors que j'avale un croissant. ENFIN, le voilà. C'est Jackson qui me fait signe de le rejoindre. Je me lève donc et me précipite à ses côtés. Il me fait un bisou sur la joue qui me donne un frisson. En nous posant sur le banc, il me dit :

- Tu a bien dormir hier ? Perso, j'ai penser à ce qui aurait pu se passer si Mme Benbow n'était pas apparu !

S'il savait. J'ai aussi pensé à ce qui aurait pu se passer si madame Benbow n'était pas apparu. On aurait pu aller plus loin qu'un simple baiser sur la bouche. Je n'ai pas beaucoup dormi cette nuit avec cette pensée. C'est aussi la raison pour laquelle j'ai eu du mal à me lever ce matin, mais peu importe. J'adore ce qui m'arrive en ce moment, j'vais pas rechigner quand même. Je lui répond alors avec un grand sourire :

- J'ai bien dormi, mais peu dormi quand même. J'ai bien évidemment pensé à ce qui aurai pu se passer sans l'intervention de la directrice. Mais peut-être que ce n'est que partie remise ?, lui demandais-je avec un sourire en coin. D'ailleurs, on n'a pas eu l'occasion de faire plus connaissance hier à part parler de savoir comment on savait qu'on était gay tous les deux. Parle-moi de toi, lui dis-je la tête penché sur le côté avec un grand sourire et mes yeux plongés dans ses yeux verts émeraude.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Jackson Emerenziana, le  Mar 11 Déc 2018 - 9:43

Prenant une tartine sur la table, je la beurre puis y rajoute de la confiture de fraise avant d'y croquer dedans, délicieux ! De toute façon les petits déjeunes à Poudlard ils sont tous formidables ! Posant mes yeux verts sur ceux bleus d'Ethan, je l'écoute attentivement. Ainsi lui aussi a penser à ce qui aurait pu se passer si Madame Benbow ne nous aurait pas déranger... Partie remise ? C'est bien ce que j'ai entendu ? Vu son petit sourire en coin, je ne pense pas que je me trompe... Je répond à son sourire en me mordant la lèvre inférieure avant de répondre à sa question.

Je fut trouver sur le parvis d'une église à Florence en Italie et les premiers mois de ma vie se passèrent dans un orphelinat catholique. C'est une famille moldu catholique venant de Nottingham qui m'a adopté et qui m'a amené en Angleterre. J'ignorais que j'était un sorcier jusqu'à que mes pouvoirs se manifestent.

Me servant du jus d'orange, j'en prend une gorgée avant de prendre la main du jeune poufsouffle dans la mienne.

Encore aujourd'hui j'ignore qui sont mes parents, j'ignore si je suis un moldu, un sang-pur ou un sang-mêlé. J'ai peut-être une piste, mais il faut que je la creuse davantage. Un ami, Poufsouffle comme toi, m'aide pour retrouver mes ancêtres. A part ça, ma vie est parfaite ! Mes parents m'aiment et ferons tout pour que j'ai une merveilleuse vie ! Et moi je ferais tout pour les protéger !

Tout en parlant, je dessine un rond sur le dos de la main d'Ethan grâce à mon index.

Concernant mes hobbies... Déjà je parle deux langues couramment. L'anglais et l'italien ! Ensuite... Je suis passionné par les Animagus, ainsi que par l'histoire de Grindelwald et de Dumbledore. Par rapport au Quidditch, sport que tout le monde aime, je regarde les matchs de ma maison, mais pas plus que ça. Maintenant c'est à toi ! Mais si tu veux me poser des questions avant, c'est avec plaisir.
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Ezequiel Espinosa, le  Mar 11 Déc 2018 - 12:14

Je décide de me servir un verre de jus de citrouille avant de l'enquiller d'une seule traite. Prenant un croissant, je regarde le jeune homme à côté de moi prendre une tartine. Il pose ensuite ses yeux sur les miens, me faisant fondre, littéralement. Il me fait tellement d'effet que je n'arrive pas à m'en remettre. Mon petit sourire en coin se prête bien à la situation d'ailleurs. Du moins, je l'espère. Je le vois alors qu'il se mort la lèvre, ce qui ne me déplaît pas. Visiblement, il semble content de ce que je dis. Au moins, ça prouve que je ne suis pas le seul à penser à tout ça. Mais je me demande où est-ce que ça va aboutir tout ça. J'aimerai tant qu'on passe davantage de temps ensemble lui et moi. C'est alors qu'il se met à répondre à ma question :

Je fut trouver sur le parvis d'une église à Florence en Italie et les premiers mois de ma vie se passèrent dans un orphelinat catholique. C'est une famille moldu catholique venant de Nottingham qui m'a adopté et qui m'a amené en Angleterre. J'ignorais que j'était un sorcier jusqu'à que mes pouvoirs se manifestent.

Oh... Il est orphelin ? Je ne peux pas m'empêcher d'être compatissant à son égard. C'est triste quand même de ne pas pouvoir connaître ses parents biologiques. Nous avons déjà un point en commun malgré ça : nous avons été élevés tous les deux par une famille Moldue. En tout cas, il est Italien et je dois dire que c'est plutôt plaisant. Comme je viens d'Espagne, nos langues sont relativement similaires pour certains mots. Il se sert un jus d'orange avant d'en boire un peu et de me prendre la main. Je suis parcouru d'un frisson tellement agréable à ce moment-là. Il continue :

Encore aujourd'hui j'ignore qui sont mes parents, j'ignore si je suis un moldu, un sang-pur ou un sang-mêlé. J'ai peut-être une piste, mais il faut que je la creuse davantage. Un ami, Poufsouffle comme toi, m'aide pour retrouver mes ancêtres. A part ça, ma vie est parfaite ! Mes parents m'aiment et ferons tout pour que j'ai une merveilleuse vie ! Et moi je ferais tout pour les protéger !

Il parle tout en jouant avec son index sur le dos de ma main et je n'ose pas l'interrompre dans ce qu'il dit. Les p'tits chatouillis sont tellement agréables et c'est tellement choupi que mon visage vire au rouge. Je n'ai pas l'habitude que quelqu'un soit aussi attentionné avec moi. C'est tellement plaisant. J'espère qu'il aura l'occasion de connaître ses parents. Et j'espère sincèrement que la personne de ma maison qui l'aide parviendra à trouver quelque chose pour lui. Néanmoins, je suis un peu jaloux que cette personne l'aide. Ben ouais, j'aimerai bien que ce soit moi, mais bon. Le plus important est qu'il trouve les informations nécessaires. Il le mérite tellement. Il termine en disant :

Concernant mes hobbies... Déjà je parle deux langues couramment. L'anglais et l'italien ! Ensuite... Je suis passionné par les Animagus, ainsi que par l'histoire de Grindelwald et de Dumbledore. Par rapport au Quidditch, sport que tout le monde aime, je regarde les matchs de ma maison, mais pas plus que ça. Maintenant c'est à toi ! Mais si tu veux me poser des questions avant, c'est avec plaisir.

Il a une voix tellement douce à entendre. Second point en commun, il parle deux langues. Si c'est pas génial ça. Peut-être que je pourrai devenir trilingue grâce à lui ? J'aime tellement l'italien que je suis entièrement partant pour apprendre cette langue. Et peut-être qu'elle est simple à apprendre, qui sait ? Bref, ce qui me tique un peu et ce qui me fait hausser les sourcils, c'est qu'il est passionné par l'histoire de Grindelwald et de Dumbledore. Mais pourquoi s'intéresse-t-il à Grindelwald ? Évidemment, j'ai quelques questions à lui poser.

- Hé bien, tu as une sacré histoire quand même. Mais du coup, tu as quoi comme piste ? Quel que soit la piste que tu as, j'espère qu'elle pourra t'apporter des réponses, parce que j'imagine que ça doit être dur de ne pas connaître ses parents. J'espère que tu auras l'occasion d'aboutir à tes recherches de manière positive. Tu le mérites vraiment tu sais.

Je lui prend la main en disant cela avant de continuer :

- Sans indiscrétion, pourquoi Grindelwald t'intéresse autant ? Je peux comprendre si tu ne veux pas répondre hein, mais du coup, c'est la première fois que je vois quelqu'un passionné par son histoire. Je connais peu de choses sur lui de mon côté. Je ne suis pas là pour te juger hein, mais ça m'intrigue juste.

J'ajoute un sourire pour lui montrer que je m'intéresse à lui et à ce qu'il s'intéresse. J'ai tellement envie de le connaître davantage et encore plus. Cette pensée me procure une sensation agréable je dois dire. Je ne sais pas pourquoi, mais je lui fait un p'tit bisou sur la joue avant de lui raconter mon histoire.

- Bon, tu sais déjà que je m'appelle Ethan, ou Beau gosse, à toi de voir. Ouais, j'aime t'embêter un peu, puisque tu m'as dit que je pouvais aussi t'appeler comme ça haha. Sinon j'ai 15 ans et toi et moi avons au moins deux points en commun : j'ai été élevé par une famille Moldue et je parle aussi deux langues. Pour faire simple, je suis né en Espagne à Lorca, donc je parle l'espagnol fréquemment avec ma famille. Lorca une très jolie ville située à quelques centaines de kilomètres de la mer. J'ai aussi un grand frère, mais il n'est pas sorcier. C'est un paysagiste.

Je détache mes yeux des siens pour regarder un peu en l'air en pensant à ma famille. Je continue de manger, parce que j'ai encore faim. Entre deux bouchées, je poursuis :

- J'ai été dans la même école jusqu'à mes 11 ans. J'avais quelques amis là-bas et ensuite, ben... tu connais la suite, je te l'ai raconté hier. Puis je suis arrivé ici pour mes études de sorcier. J'aime beaucoup cette école en tout cas. Comme tu parles l'italien, tu penses que tu peux m'apprendre ? J'aime bien cette langue et ça m'intéresse de connaître une troisième langue. Et je suis content que ta famille t'apporte quand même du bonheur, c'est hyper important. Tu es vraiment quelqu'un d'intéressant si tu savais. Et si tu as des questions, je peux aussi y répondre avec plaisir.

Je le regarde droit dans les yeux avant de lui dire :

- Tu es tellement craquant..., dis-je timidement.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Jackson Emerenziana, le  Mer 12 Déc 2018 - 16:06

Lors de mon monologue, je scrute le visage d'Ethan qui vire au rouge au fur et à mesure que je caresse sa main. Le seul moment qui m'intrigue, c'est quand je parle de Grindelwald, ces sourcils se haussant, enfin... J'aurais fait comme lui si je n'était pas intéressée par Grindelwald et que quelqu'un me disait la même chose... Maintenant les questions, c'est tout naturellement qu'il me demande quel est la piste que j'ai et pourquoi je m'intéresse à Grindewald, ce n'est pas tous les jours que l'on rencontre une personne qui est passionné par le plus grand mage noire de tous les temps. Lâchant un soupir je lui répond.

Je suis intéressé par l'histoire de Grindelwald parce que je pense qu'il est mon ancêtre. Lorsque l'on m'a recueilli, je portait ceci autour du cou. Plongeant ma main dans mon tee-shirt, j'en ressort discrètement mon seul héritage, un collier représentant les reliques de la mort. Ce sont les Reliques de la Mort. Grindelwald était prêt à tout pour les récupérer. C'était sa signature à l'époque où il communiquait avec Dumbledore.

Cachant le collier, je reprend la main d'Ethan qui me fait un bisous sur la joue m'arrachant un sourire. A toi de me raconter ton histoire maintenant. Son âge me fait hausser un sourcil, 15 ans ? Vraiment ? Tu fait plus vieux que 15 piges... Ainsi il est moldu... Donc on a été élevé à peu près de la même manière. Lui aussi est bilingue, oh l'espagnol ? A Lorca ? Non loin de la mer... Roh lala... Ça me donne une idée de destination pour les vacances d'été ! Pouvoir profiter de la mer ! En amoureux ! Euh... Jack's ? T'a bien dit amoureux là ? Tu te calme mon beau s'il te plaît... L'amour on n'y est pas encore ! Je préfète profiter ! Allez on l'écoute on lieu de dire des âneries...

Donc, le Poufsouffle serait le seul sorcier de sa famille ? La suite, je la connais, il me l'a dit en pleurant dans mes bras. C'est ce qui m'a fait craqué je pense. Je lâche un sourire en coin quand il me demande de lui apprendre l'italien et l’agrandis quand il dit que je suis quelqu'un d’intéressant. S'il continue comme ça, je vais me gonfler d'orgueil ! Finalement il me fait fondre quand il rajoute que je suis craquant. Sans hésiter, je prend brusquement sa tête entre mes mains et l'embrasse langoureusement. Je laisse plusieurs secondes se dérouler avant de briser le baiser, reprenant ma place initiale, mes mains sur les siennes, un sourire sur le visage.

Si tu est prêt à faire des efforts, je t'apprendrais l'italien. Première leçon : Amo baciarti, hai un piccolo assaggio di zucchero ... Anch'io penso che tu sia carino! Forse potremmo prenotare una stanza il giorno di Natale ? E festeggiarlo insieme ?

Un sourire en coin sur le visage, je te lance un clin d’œil avant de m'avancer vers toi, posant mes lèvres contre ton oreille.

J'adore t'embrasser, tu a un petit goût de sucre... Moi aussi je te trouve craquant ! Peut-être que nous pourrions réserver une chambre le jour de Noël ? Et le fêter ensemble ?
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Ezequiel Espinosa, le  Jeu 13 Déc 2018 - 8:21

TW : contenu sensible

Qu'est-ce que j'aime les petits déjeuners en bonne compagnie. Dans la Grande Salle, l'ambiance est tellement chaleureuse et propice à la bonne humeur. Comment ne pas être joyeux ? Il faut pourtant bien préciser que je n'étais pas aussi joyeux avant. Il a su me redonner le sourire et je ne pouvais pas demander mieux. Pour en revenir à Jackson, je sais que ma question peut paraître indiscrète, mais j'espère simplement qu'il ne prendra pas ça comme un affront ou comme si j'étais choqué qu'il s'intéresse à Grindelwald. Je suis simplement surpris. J'ai entendu parler de ce sorcier, j'ai effectué quelques recherches par le passé, mais sans plus. Bon, chacun son truc après tout. Il a entièrement le droit de s'intéresser à lui après tout. Qui suis-je pour le juger ou l'en empêcher ? Il lâche un soupir avant de répondre :

Je suis intéressé par l'histoire de Grindelwald parce que je pense qu'il est mon ancêtre. Lorsque l'on m'a recueilli, je portait ceci autour du cou. Ce sont les Reliques de la Mort. Grindelwald était prêt à tout pour les récupérer. C'était sa signature à l'époque où il communiquait avec Dumbledore.

Alors que je mange (oui, encore), je m'étouffe en avalant par ce qu'il vient de dire. Il pense être son ancêtre ? Whoaaaa... Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je pensais simplement qu'il était intéressé par son histoire, mais rien de plus. En plongeant la main dans son t-shirt, il sort un collier et ce sont effectivement les Reliques de la Mort. J'ignorais qu'il portait ça jusqu'à présent. Je comprends mieux son intérêt pour ce sorcier et s'il faut que je l'aide, je l'aiderai dans ses recherches. Même si ça me fait bizarre, je suis prêt à faire cet effort pour lui. Il le mérite amplement quand même. Moi-même, je ne sais pas si j'aurai le courage d'essayer de retrouver mes parents. Certaines personnes n'y parviennent pas et je sais que ça peut être dur. Je m'estime tellement heureux d'avoir connu les miens.

- Je ne m'attendais pas du tout à ça... Mais rassure-toi, je ne suis pas là pour te juger hein. Je sais que certains pourraient être choqués par cette histoire, mais pas moi. Si jamais je peux t'aider, je le ferai. Pour être tout à fait honnête, j'ai déjà fait quelques recherches sur lui quand j'ai entendu parler de ce sorcier. Mais après, je ne m'en suis pas davantage intéressé. J'ai déjà vu ce signe dans un livre aussi, mais je ne sais plus lequel haha.

Il remet le collier à sa place initiale avant de me reprendre la main. Il me fait un grand sourire avant que je ne lui parle de moi. Je vois qu'il semble être intrigué par mon âge. J'espère que ça ne le gêne pas davantage quand même. Je n'ai pas envie que mon âge pose problème dans une relation quand même. Alors que je lui demande de m'apprendre l'italien, il me fait un petit sourire en coin. Mais j'ai trop envie d'apprendre cette langue fascinante à mon sens. Son sourire se fait de plus en plus grand à mesure que je parle, surtout quand je lui dit qu'il est intéressant et encore plus quand je lui dit qu'il est craquant. Sans crier gare, il me prend la tête entre ses mains si douces et m'embrasse langoureusement pendant plusieurs secondes avant de me relâcher. Hé ben, il n'a pas froid dans les yeux le beau gosse. Je m'imagine déjà tellement de choses avec lui. Si je m'écoutais... Mais bon, il y a trop de monde pour l'allonger sur une table.

- Si tu est prêt à faire des efforts, je t'apprendrais l'italien. Première leçon : Amo baciarti, hai un piccolo assaggio di zucchero ... Anch'io penso che tu sia carino! Forse potremmo prenotare una stanza il giorno di Natale ? E festeggiarlo insieme ?

Hein ? J'ai rien capté là. J'veux bien apprendre l'italien, mais il me faut des bases quand même. Il me dit alors, les lèvres coller à mon oreille :

- J'adore t'embrasser, tu a un petit goût de sucre... Moi aussi je te trouve craquant ! Peut-être que nous pourrions réserver une chambre le jour de Noël ? Et le fêter ensemble ?

S'il savait, moi aussi j'adore l'embrasser. Il a les lèvres tellement douces. Mais je n'aurai pas pensé qu'il fasse ça publiquement. Personnellement, ça ne me gêne absolument pas, j'assume complètement.

- J'espère que mon âge ne t'embête pas au fait. J'ai vu que tu as un peu tiqué quand je t'ai dit que j'ai 15 ans. Peut-être que c'est trop jeune pour toi ?, dis-je tristement. Pour une première leçon, j'aime bien. Je dois dire que j'aime énormément l'italien, mais je n'ai jamais eu l'occasion d'apprendre. Avec toi, ça ne pourra qu'être mieux de toute façon.

Pour le taquiner, je lui répond alors en espagnol :

- Me encanta besarte también, ya sabes. Tienes unos labios tan dulces que quiero comerlos. Y como realmente quiero celebrar la Navidad contigo, acepto tu oferta con gusto.

Je lui murmure à l'oreille :

- Moi aussi j'adore t'embrasser tu sais. Tu as des lèvres tellement douces que j'ai envie de les croquer. Et comme j'ai très envie de fêter Noël avec toi, j'accepte ton offre avec plaisir.

Je lui fait un autre bisou sur la joue, ne pouvant pas résister. C'est ça l'amour. Mais je ne peux pas encore lui dire que je l'aime, c'est trop tôt. Ce qui est certain, c'est qu'il me plait énormément et que je suis euphorique quand il envahit mes pensées et quand je suis avec lui et ... et dans tellement de situations différentes.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Jackson Emerenziana, le  Jeu 13 Déc 2018 - 11:48

Ethan mange tout en m'écoutant, par ailleurs, ça fait combien de tartine qu'ils c'est engouffré là ? Comment il fait pour pas prendre du poids en mangeant autant ? En plus il a faillis s'étouffer ! C'est malin... Bon au moins j'aurais eu une excuse pour l'embrasser, même si maintenant j'en ais plus vraiment besoin ! Le jeune poufsouffle ne souhaite pas me juger, préférant vouloir m'aider dans mes recherches, ce que je trouve énormément mignon de sa part ! Lorsque je lâche des mots en italien, son regard est remplie d'appel à l'aide, ce qui me fait rire intérieurement. Un petit air triste se pose sur mon visage, qu'est ce que j'ai dit ? J'ai pas fait de bêtises quand même ? Oh ? C'est ça qui t'embête ? Avant d'avoir le temps de te répondre, voilà que tu parle en espagnol, me figeant sur place.

Euh... Alors là... A part, peut-être, Navidad ? C'est Noël ça non ? Ça ressemble à Natale... Tes lèvres se posent sur mon oreille, le rouge me monte aux joues, pendant que tu accepte mon invitation à Noël. Un autre bisous se pose sur mes joues tandis que tu reprend ta place. Me levant, je passe de l'autre côté du banc pour m'asseoir à tes côtés. Posant une main sur sa joue, je la caresse en souriant.

Je me fiche de notre différence d'âge. Quand on aime une personne, on prend toutes ces qualités et tous ces défauts. On l'accepte comme elle est. Et l'âge en fait parti.

Approchant mon visage du sien, je pose de nouveau mes lèvres sur les siennes.

Tu rencontrera donc mes parents. On restera avec eux le midi et quand je leur offrirait mes cadeaux, on partira à l'Occamy Doré. Ma mère à le cancer, elle se fatigue rapidement. Mais elle sera très heureuse de te rencontrer et voir que je suis enfin avec quelqu'un. Est-ce que... Tu peux me promettre que tu ne parlera pas de maladie ? Ou d'enfants ? Mes parents ne peuvent pas en avoir... Et je ne sais pas s'ils sont déçus du fait que je sois gay...

Posant ma tête au creux de son cou, je soupire longuement. Cela fait tellement du bien de pouvoir enfin se confier...
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Ezequiel Espinosa, le  Jeu 13 Déc 2018 - 17:36

Je ne sais pas combien de tartine je me suis enfilé, mais j'ai vraiment très faim. Je crois que parler avec lui m'ouvre littéralement l'appétit. J'ai l'impression d'avoir un gouffre à nourrir plutôt que mon propre estomac. Je ris intérieurement à cette pensée un peu décalée. Après, je peux largement me le permettre par rapport à ma morphologie. Je n'arrive pas à prendre de poids et je me trouve un peu trop maigre. Mais bon, rien n'empêche de bien manger pour être en bonne santé (sauf exception comme maintenant). Je le vois qu'il se lève. Il veut partir ? J'espère pas. Genre pas du tout quoi. Je le suis des yeux et le vois se placer de l'autre côté du banc. Il me caresse alors la joue en souriant, me procurant une sensation de bien-être total. Je ne pouvais pas rêver mieux je dois avouer. Il me rassure sur la différence d'âge :

- Je me fiche de notre différence d'âge. Quand on aime une personne, on prend toutes ces qualités et tous ces défauts. On l'accepte comme elle est. Et l'âge en fait parti.

Il s'approche de moi avant de m'embrasser à nouveau. Il a entièrement raison : quand on aime une personne, on l'accepte telle qu'elle est. On ne cherche pas à la changer pour soi. Un changement doit être personnel et venir de la personne elle-même. Mais il dit "quand on aime". Donc... Je dois en déduire qu'il m'aime ? Puisqu'il parle de moi. Mes pensées se bousculent dans la tête m'empêchant de réfléchir correctement. Personnellement, je commence à vraiment tomber amoureux. Mais je ne peux pas lui dire, pas maintenant. C'est encore trop tôt. Je me contente simplement de réagir à ses paroles :

- Tu as raison, on ne peut pas changer une personne comme ça. Personnellement, je pense que la personne qui doit changer, doit le faire pour elle avant de le faire pour autrui. Bon, c'est simplement mon avis. Mais je suis déjà rassuré que mon âge ne te pose pas de soucis. J'avais un peu peur que ça t'embête en fait. C'est sûrement bête, je sais, mais j'ai souvent besoin d'être rassuré. J'ai un p'tit problème de confiance en moi. Réflexion avant de continuer à parler Bon, j'ai plutôt un gros problème de confiance en moi en fait, dis-je en rigolant.

Bah, il faut bien rire un peu de ses défauts non ? Sinon, la vie est triste. Un peu d'auto-dérision n'a jamais tué quiconque il me semble. En tout cas, il me tarde maintenant d'apprendre l'italien et de lui apprendre l'espagnol s'il a envie. Je trouve que l'idée d'apprendre nos langues maternelles respectives, c'est plutôt cool. Je garde ça dans un coin de ma tête et lui demanderai plus tard. Pour le moment, ce n'est pas spécialement le sujet. Le beau gosse continue à me parler :

- Tu rencontrera donc mes parents. On restera avec eux le midi et quand je leur offrirait mes cadeaux, on partira à l'Occamy Doré. Ma mère à le cancer, elle se fatigue rapidement. Mais elle sera très heureuse de te rencontrer et voir que je suis enfin avec quelqu'un. Est-ce que... Tu peux me promettre que tu ne parlera pas de maladie ? Ou d'enfants ? Mes parents ne peuvent pas en avoir... Et je ne sais pas s'ils sont déçus du fait que je sois gay...

Il pose sa tête au creux de mon cou avant de soupirer. Est-ce un soulagement post-confidence ? Ainsi, je pourrai rencontrer ses parents. Mais je n'ai pas de cadeaux pour eux, c'est embêtant quand même. Je verrai si je peux leur trouver un p'tit truc sympa sur les conseils de Jackson. Oh, sa mère est malade. Je suis triste pour lui et pour elle. Personne ne mérite d'avoir un cancer. Je vais respecter ce qu'il me dit. Je ne veux pas l'offenser lui ou ses parents. Je ne suis pas là pour ça. Le but est que nous passions de joyeuses fêtes quand même. Je lui répond alors :

- Je... je ne sais pas quoi dire pour ta maman. Je suis désolé pour toi tu sais. Et pour elle aussi. On ne mérite pas d'être malade comme ça et c'est injuste. J'aimerai offrir quelque chose à tes parents, tu penses que c'est possible ? Je ne veux pas qu'ils se sentent offenser par mon petit geste puisque je ne les connais pas. Je te promets de ne pas parler de maladie et d'enfants. Tu peux compter sur moi, dis-je d'un ton solennelle. Je suis certain qu'ils ne sont pas déçus. Je pense qu'ils sont heureux d'avoir un fils si merveilleux et si beau que toi. Tu es plein de qualité Jackson et ils doivent être fier de toi. J'en suis sûr. Puis tu les aimes et ils t'aiment aussi après tout. C'est ça qui compte le plus.

Je passe ma main dans ses cheveux pour le consoler un peu. J'espère qu'il va surmonter ça, je sais que c'est dur. Mon père étant décédé d'un cancer, c'est complexe de gérer ses émotions dans des cas comme ça.

- D'ailleurs, si j'apprends l'italien, tu veux apprendre un peu l'espagnol ? Je me suis dit que ça serait cool qu'on apprenne la langue maternelle de l'autre. Bon, c'est encore des cours, mais c'est ludique et sympatoche quoi.

Qu'est-ce que j'aime ce début de matinée.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Jackson Emerenziana, le  Sam 15 Déc 2018 - 20:19

Ethan répond à ma remarque sur la différence et l'âge, précisant que si quelqu'un doit changer, c'est en priorité pour elle même, je hoche la tête étant en accord total avec lui. Notre différence d'âge lui fait peur ? Tomberait-il amoureux de moi ? Ce n'est pas bon... Je ne suis pas prêt, vraiment pas, à avoir une liaison ! J'ouvre grand les yeux quand il me parle de son problème de confiance en soi, il est en train de rire là ? Je secoue la tête en souriant comme un débile puis pose de nouveau mon regard sur le sien, passant mon bras derrière son cou et posant une main sur ses hanches, j'approche mon visage du sien et attrape de nouveau ses lèvres. Approchant mon torse du sien, je les plaque pour mieux sentir sa peau contre la mienne. Essoufflé, brise notre baiser tout en restant proche d'Ethan.

Un problème de confiance en toi ? Je peux régler facilement le problème si tu veux... Suffit de te plaquer contre la table...

Le Poufsouffle se désole, presque s'excuse, sur l'état de ma mère, il me demande ce qu'il pourrait leur offrir avant de me promettre qu'il ne dira rien. Ensuite il déb*te des qualités sur moi, me faisant rougir, je n'ai pas trop l'habitude... Généralement c'est ma mère qui me dit des trucs comme ça, avant c'était pour mon anniversaire et Noël, maintenant à chaque fois que nous nous voyons. Il dépose sa main sur mes cheveux, me faisant soupirer de bonheur, cela fait tellement longtemps que je n'ai pas eu de câlin et j'avoue que cela fait un bien fou !

Je lâche un grand sourire quand il me propose d'apprendre l'espagnol, je trouve que c'est une très bonne idée ! Comme ça nous pourrions devenir trilingue ! Cela est très utile quand on adore le voyage !

Avec grand plaisir. En plus, l'espagnol et l'italien se ressemble, on aura donc des facilités.

Me détachant du corps du Poufsouffle, je me lève du banc et lui propose ma main avec un sourire charmeur sur le visage.

On y-vas ?
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Ezequiel Espinosa, le  Dim 16 Déc 2018 - 8:57

[TW contenu sensible]

J'ai tellement hâte d'être au jour de Noël. Même si ça passe vite, j'aime beaucoup cette ambiance de fête, les cadeaux (oui, j'aime les cadeaux) et la neige aussi. Ce qui me fait plaisir, c'est de voir que Jackson est d'accord avec moi quand je parle du changement de quelqu'un. J'espère qu'il n'a pas remarqué que je tombe amoureux de lui, parce qu'il ne doit pas être prêt pour ça encore. En tout cas, il va falloir que j'y fasse mention en le rassurant avant de le perdre pour de bon. Je tiens trop à lui déjà. En évoquant un problème de confiance en moi, il secoue la tête en souriant avant de me regarder à nouveau. Ai-je dit une bêtise par hasard ? Je crois que non, puisqu'il passe son bras derrière mon cou, pose sa main sur mes hanches et m'embrasse à nouveau. Il approche son torse du mien, me faisant monter au septième ciel. Puis, il brise notre baiser en restant à grande proximité de moi avant de dire :

- Un problème de confiance en toi ? Je peux régler facilement le problème si tu veux... Suffit de te plaquer contre la table...

Me plaquer contre la table ? Hé bien, c'est qu'il n'a pas froid aux yeux celui-là, mais j'avoue que je ne dirai pas non pour le coup. J'ai moi-même déjà pensé à ça d'ailleurs. Mais bon, il y a déjà bien trop de monde et ça serait un peu impoli. Une pensée me vient quand même à l'esprit, mais je ne sais pas comment lui en parler encore. Mais ce n'est pas encore le moment de lui expliquer ça. Je lui dit alors :

- Hé ben, tu n'as pas froid aux yeux toi. Mais je ne dis pas non voyons. Après, j'ai toujours manqué cruellement de confiance en moi malheureusement. Mais bon, c'est la vie et c'est aussi un travail à faire sur moi-même. Quoi qu'il en soit, je veux te rassurer sur une chose : même si je dois t'avouer que je commence à ressentir quelque chose pour toi, je me doute que tu n'es pas encore prêt à une relation et je comprends aisément. Je ne te mettrai pas de pression ou quoi que ce soit, sache-le. Faut bien profiter déjà, dis-je en espérant avoir raison de lui parler de ça.

J'espère qu'il va largement approuver ce que je viens de lui dire. Je le vois rougir à mesure que j'énonce une qualité sur lui. Je ne peux pas résister, tellement c'est mignon. Je l'entend soupirer quand je passe ma main dans ses cheveux, comme si c'était source de bonheur et de bien-être. Je suis content s'il apprécie ce geste. En lui proposant d'apprendre l'espagnol, il me lâche un sourire comme s'il venait d'avoir un cadeau de Noël. Je suis content qu'il souhaite apprendre. Il me dit :

- Avec grand plaisir. En plus, l'espagnol et l'italien se ressemble, on aura donc des facilités.

- Oui, tu as raison. On aura davantage de facilités et je pense que c'est utile aussi.

Il se détache de mon corps et se lève du banc avant de me tendre la main. Je le regarde sourire et accepte sa main avec joie.

- On y-vas ?

- Le temps de prendre une tartine encore, parce que j'ai faim et on y va, dis-je en regardant son visage pour voir sa réaction quant à ma tartine.

Nous quittons la grande salle main dans la main.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Jackson Emerenziana, le  Jeu 20 Déc 2018 - 11:22

Ethan ne refuse pas mes avances, m'arrachant un sourire en coin, avant de m'avouer quelque chose : il commence à ressentir de l'amour envers moi. Je reste debout, ne laisse franchir aucun mot de mes lèvres, crispant ma mâchoire. Comme il l'a dit lui même, je ne suis pas encore prêt pour avoir une relation... Je viens à peine de me découvrir, de savoir que j'aimais les hommes, j'était découvert mon corps et comment je pouvais l'utiliser pour faire plaisir... Sa voix parvient à mes oreilles mais je ne décrypte pas ses mots... L'amour... Est-ce une bonne chose ? Elle permet de rallier deux cœurs, de faire vivre des passions communes, de ne pas être seul durant les fêtes, pouvoir surmonter les épreuves les plus difficiles... Mais l'amour est aussi une mauvaise chose... Elle peut te briser le cœur, te sentir seul, te sentir abandonné par les autres.

Sa main touchant la mienne me sort de mes pensées, le jeune Poufsouffle mange encore une tartine, ce qui me fait sourire. Prenant ses doigts entre les miens, j'approche mon corps du sien et pose un bisous sur sa joue. Nous quittons ensemble la Grande Salle en direction des couloirs de Poudlard.

Fin du RP - Merci Ethan amour
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Jennifer Wilson, le  Sam 13 Avr 2019 - 13:11

Rp avec Alkanor Naoui
LA accordé

Me trouvant au dortoir, en haut de la tour des Serdaigles, j'étais assise en tailleur sur mon lit en train de penser à tout ce qui s'était passé depuis mon arrivée à Poudlard et à réfléchir aux relations humaines, ce qu'elles pouvaient nous apporter et pourquoi on en avait tant besoin. Sans aucun doute pour se sentir vivant... L'être humain était très compliqué en soi. Autant il aimait la solitude autant il avait grandement besoin de vivre en communauté pour exister. Avais-je vraiment fait les bons choix, jusqu'ici notamment avec les Ombres ? Malgré un doute qui persistait à pointer le bout de son nez, je le pensais sincèrement et j'étais bien déterminée à les aider. Satanée conscience. Bref, j'avais été coupée dans ma grande réflexion du moment par un gargouillement de mon ventre me donnant l'alerte qu'il était temps de se mettre quelque chose sous la dent.

Ainsi, je m'étais donc rendue dans la Grande Salle. Avançant dynamiquement, les tables déjà dressées, je m'approche de la table pour y prendre place à côté d'une autre Serdaigle agée probablement d'un an de plus que moi peut être. Je n'étais jamais très douée à ce jeu là.

« Salut. Je peux ?  »

Sourire de convenance accompagné d'un haussement de sourcils vers la Serdaigle. La politesse était une chose importante bien que la table soit réservée à tous les Serdaigles. Même si la place à ses côtés était libre, la bleue attendait peut être quelqu'un. Il ne coûtait rien alors de lui demander la permission.
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Elida Cestero, le  Sam 13 Avr 2019 - 13:44

Promenade au parc. Une journée où il ne fait ni trop chaud ni trop froid, où on peut aller dehors autant de temps que l'on veut. Pour observer, pour s'évader. Sans s'inquiéter de ce qui se passe autour, de là où on va. Sans se demander ce qu'on va faire après, en laissant l'esprit libre d'aller où il veut aller. Dans un monde imaginaire, ou bien réaliste, ou dans une réflexion sérieuse sur tout ce qu'il a découvert. Ou appris, ce qui revient au même. Se laisser un moment sans penser aux cours, au travail à faire ni au futur est important pour moi. Mais l'heure me rattrape et mon estomac réclame son dû après cette longue marche pensive. Très bien, direction la Grande Salle alors, je n'ai pas trop le choix. Ce serait dommage de tomber juste parce que je n'ai pas écouté mon ventre. Il faut toujours s'écouter soi-même et tout prendre en compte.

La Grande Salle n'est pas mon endroit préféré. Très bruyant, il y a toujours plein de monde, des gens totalement inconnus, d'autres croisés dans les couloirs ou en cours. Mais on peut y manger, c'est certainement le plus important. Tout est déjà installé lorsque j'entre. Ça m'avait fait bizarre au début. Voir les tables déjà préparées, ou alors s'installer et voir l nourriture apparaître comme ça, sans prévenir. Comme par magie. Une expression moldue qui ici est assez bête. Car on est dans une école de magie, c'est donc normal que la magie soit utilisée. Mais lorsqu'on vient d'un monde où la magie est un mythe, ça surprend toujours.

Je marche en silence et m'installe à un endroit tranquille de notre table. Celle des Serdaigles. Il reste beaucoup de place et j'en choisit une plutôt éloignée des autres. Les inconnus sont inquiétants. Pas toujours agréables. Et je préfère être seule que m'installer à côté de gens qui n'ont pas forcément envi d'une inconnue à leurs côtés. Même si on est de la même maison. Il ne faut pas oublier que s'ils sont inconnus pour moi, je suis aussi inconnue pour eux, ce qui est bien logique. C'est souvent pareil dans les deux sens.

J'observe ce qui est proposé avec curiosité en questionnant mon estomac. Je sais pas trop de quoi il a envi. Et pendant ce temps, quelqu'un s'approche de moi. Mon esprit se détourne du repas pour se concentrer sur la Serdaigle qui s'est approchée. Me demandant poliment si elle peut. Peut s'asseoir certainement, sinon je ne vois pas trop de quoi elle parle. La place est libre. Donc oui. Avec un sourire poli, je tourne ma tête vers elle.

"Tu peux t'asseoir, la place est libre !"

En espérant avoir été agréable. Il faut apprendre à parler aux inconnus. Petit à petit.
Contenu sponsorisé

Table Serdaigle - Page 51 Empty
Re: Table Serdaigle
Contenu sponsorisé, le  

Page 51 sur 51

 Table Serdaigle

Aller à la page : Précédent  1 ... 27 ... 49, 50, 51

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.