AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 54 sur 55
Table Gryffondor
Aller à la page : Précédent  1 ... 28 ... 53, 54, 55  Suivant
Soline Chapman
Gryffondor
Gryffondor

Re: Table Gryffondor

Message par : Soline Chapman, Lun 19 Juin 2017 - 12:07


"— Euh, ouais, salut. Moi c'est Isolde"

C'était un début.

Soline se sentit rougir sous ses cheveux. Tripotant nerveusement une mèche, elle regardait sa voisine qui semblait beaucoup plus intéressée par le contenu de son gobelet en or que par l'essai maladroit de la petite Gryffondor d'engager la conversation.

"Vite... Trouves un sujet, trouves quelque chose à dire! Est-ce que j'attends trop longtemps? Oui, j'attends trop longtemps... Oh non, maintenant c'est trop bizarre! Je... Je vais dire un truc... N'importe quoi!"

- C'est... c'est la première fois que tu viens à Poudlard?

Oh non... Elle ne venait pas vraiment de dire ça?! Bien EVIDEMMENT qu'Isolde était nouvelle à Poudlard, elles venaient d'être réparties ensemble! Soline était même presque certaine de l'avoir entraperçue dans le Poudlard Express...

Il fallait vite rattraper le coup!

- Moi c'est la première fois! Reprit-elle en parlant très vite. Je n'ai jamais fait de magie auparavant! Je suis super impatiente de commencer! Tu savais que le plafond de Poudlard a été créé magiquement pour ressembler au ciel? Et puis la maison dans laquelle on est répartis, je crois bien que c'était celle du célèbre Harry Potter! J'ai lu tout ça dans des livres parce que c'est super intéressant, non? Et puis... et puis...

Trop d'informations... BEAUCOUP TROP d'informations. C'était sûr, après ce fiasco, personne ne voudrait jamais être son ami...

Soline sentit que son nez piquait et se rendit compte que des larmes de gène commençaient à perler au coin de ses yeux.

"Ne pleures pas, surtout pas! Tu es grande maintenant!"

- Ahah! La nourriture est très épicée, n'est-ce pas?!

Il n'y avait aucun plat épicé sur la table...
Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Isolde Hawkes, Lun 19 Juin 2017 - 14:04


On pouvait sentir à des kilomètres que la blondinette était mal à l'aise. Le visage d'Isolde continua néanmoins d'afficher un air sévère ; la Gryffondor n'avait pas spécialement envie de sympathiser avec sa camarade. Un silence s'installa pendant un instant, ce qui ne gêna nullement Isolde, contrairement à Soline qui s'empressa de poursuivre la conversation :
— C'est… c'est la première fois que tu viens à Poudlard ?

Isolde leva un sourcil. Bien que l'école de magie semblât brasser une population aux origines multiples, les personnes à la peau sombre restaient minoritaires, ce qui les rendait bien plus remarquables que les autres. La préadolescente n'eut pas le temps de répondre que Solina enchaîna avec un long discours ; elle dit tout d'abord quelques mots inintéressants sur elle-même avant d'étaler sa science à propos du plafond du réfectoire, d'un certain Harry Potter dont Isolde n'avait jamais entendu parler, et bla, et bla. La Gryffondor n'écoutait que d'une oreille, espérant que son acolyte finirait par se taire. Elle ne put cependant pas s'empêcher de repenser au discours du Choixpeau magique juste avant de répartir les nouveaux venus.
— T'es sûre que t'es pas à Serdaigle, toi ? lâcha-t-elle sur un ton agacé.

Il faut croire que son sens de l'à-propos ne suffirait pas à refréner le moulin à paroles.
— Ahah ! La nourriture est très épicée, n'est-ce pas ?!

La première année jeta un regard en direction de l'assiette de Soline, vide. Isolde ne put s'empêcher de laisser échapper un rire amusé. Visiblement, la petite blonde était complètement stressée et disait les premières choses qui lui passaient par la tête. Isolde se coupa une part de cake et l'attaqua avec appétit.
— Alors peut-être que tu aimeras ça. C'est à la citrouille. C'est légèrement sucré mais c'est pas mauvais.

Malgré son attitude détachée, la Gryffondor n'était pas méchante et ne se moquait jamais ouvertement des autres. « Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas que l'on te fasse », répétait souvent sa mère avec raison.
— C'est qui, Harry Potter ?
Revenir en haut Aller en bas
Soline Chapman
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Soline Chapman, Lun 19 Juin 2017 - 15:23


"— T'es sûre que t'es pas à Serdaigle, toi ?" avait lâché Isolde d'un ton agacé.

Soline se sentait désespérée. Non seulement elle avait dit n'importe quoi mais en plus, elle ne se comportait pas comme elle aurait dut le faire. Elle qui avait lu plein de livres sur Poudlard depuis qu'elle avait reçu sa lettre. Elle avait eu si peur d'être la seule à ne pas connaître l'école...

Mais au moment où elle se disait que tout était fichu...

"— Alors peut-être que tu aimeras ça. C'est à la citrouille. C'est légèrement sucré mais c'est pas mauvais."

La blondinette lança à sa camarade un regard plein de reconnaissance et se servit aussitôt une part. La gâteau était doux et très agréable au palais. On aurait dit du velours comestible.

- C'est délicieux... murmura Soline d'une petite voix.

Elle se sentait soudainement apaisée. Peut-être que tout se passerait bien finalement?

"Prends le temps de respirer, et rien de mal ne pourra t'arriver"

Elle continua à manger, en faisant bien attention à mâcher longuement ses aliments. Un petit silence s'était installé entre Isolde et elle mais étrangement, elle ne le trouvait pas désagréable. Tout en dégustant son repas, elle observait sa voisine à la dérobée. Il se dégageait d'elle une aura de confiance en elle et de maturité impressionnante. Physiquement, elle semblait très athlétique.

"Elle a vraiment la classe..." Pensa la petite blonde.

Ce fut Isolde qui rompit soudain le silence:

"— C'est qui, Harry Potter ?"

Soline manqua de s'étouffer avec son jus de citrouille (tout aussi délicieux que le gâteau) mais parvint à cacher son étonnement -du moins, l'espérait-elle...

Comment était-ce possible que cette fille ne sache pas qui était Harry Potter? Comment était-il possible que quelqu'un ici en sache encore moins qu'elle? La petite fille était sûre et certaine qu'elle serait la plus perdue dans ce nouveau monde mais...

Elle ferma les yeux quelques secondes et respira un grand coup. Il fallait de nouveau parler mais cette fois-ci, elle ne ferait pas tout foirer!

- Il y a un siècle, un jeune sorcier du nom de Harry Potter est entré dans la légende en combattant le mal. C'est un héros du monde magique, je pense qu'on l'étudiera en Histoire de la Magie... Elle fit une pause puis reprit, en tentant d'être la plus calme possible, Tu sais... En fait, je n'y connais rien, moi non plus... Mais je croyais... Enfin, j'avais peur... J'avais peur qu'on se... moque de moi...

Elle adressa à Isolde un petit regard timide puis replongea dans son assiette.
Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Isolde Hawkes, Lun 19 Juin 2017 - 21:10


Les quelques paroles échangées entre les deux Gryffondor suffirent à détendre l'atmosphère. Isolde faisait un effort pour ne pas paraître trop bourrue alors que sa camarade avait plutôt les nerfs à vif. La Londonienne n'était pas du genre à s'inquiéter à tout-va mais pouvait concevoir qu'une rentrée scolaire dans une toute nouvelle école pût être une source d'angoisse. Dans tous les cas, Isolde n'avait aucun intérêt à se faire des ennemis dès le premier jour. Elle modérerait son tempérament électrique et tenterait de paraître moins indifférente, sans pour autant afficher une mine trop amicale – que l'on ne s'y trompe pas, Isolde n'était pas antipathique mais n'était pas la personne la plus avenante qui fût.

Soline se laissa tenter par la part de cake. Son regard s'illumina lorsqu'elle en goûta un morceau. Toutes deux étaient d'accord pour dire que ce mets était plutôt bon. Cela n'avait rien à voir avec la nourriture de cantine qu'Isolde avait ingérée pratiquement chaque jour depuis le début de sa scolarité. Le seul point commun : elle ignorait ce que contenaient les plats proposés. Mais au moins, à Poudlard, c'était comestible. C'était même exquis. Elle espéra que les repas seraient toujours aussi appétissants ; car cela pouvait arriver que le premier menu soit bon avant que la qualité se dégrade dès le lendemain.

Comme elle était plongée dans ses pensées, la jeune sorcière ne fit même pas attention au silence qui s'était de nouveau installé.
— C'est qui, Harry Potter ? finit-elle par demander.

La réaction de sa camarade fut plutôt spontanée. Elle sembla avaler de travers et mit quelques instants avant de lui répondre. Isolde se gratta l'arrière du crâne.
— Il y a un siècle, commença Soline, un jeune sorcier du nom de Harry Potter est entré dans la légende en combattant le mal. C'est un héros du monde magique, je pense qu'on l'étudiera en Histoire de la magie…

Isolde haussa les épaules. Elle ignorait tout du monde sorcier et ne se rendait pas bien compte de ce à quoi ce « héros du monde magique » pouvait bien ressembler ni du rôle qu'il avait joué. La Gryffondor poursuivit :
— Tu sais… En fait, je n'y connais rien, moi non plus… Mais je croyais… Enfin, j'avais peur… J'avais peur qu'on se… moque de moi…

La première année fut totalement surprise devant l'aveu de sa camarade, qui semblait pourtant en connaître tout un rayon sur le monde sorcier, son histoire, sur Poudlard. Isolde ne comprenait pas pourquoi Soline avait si peur de se ridiculiser. Au contraire, elle en savait tellement plus que la Londonienne !
— Si toi tu n'y connais rien, je sais pas ce qu'on peut dire de moi, s'exclama-t-elle en attrapant une aile de poulet avec les mains. Je pensais que tous les gens étaient comme moi, avec des parents sans pouvoirs, mais dans le train j'ai entendu deux garçons discuter. L'un d'eux disait que sa mère était une sorcière. T'as des sorciers, toi, dans ta famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Soline Chapman
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Soline Chapman, Mar 20 Juin 2017 - 0:08


"— Si toi tu n'y connais rien, je sais pas ce qu'on peut dire de moi, s'exclama Isolde en attrapant une aile de poulet avec les mains. Je pensais que tous les gens étaient comme moi, avec des parents sans pouvoirs, mais dans le train j'ai entendu deux garçons discuter. L'un d'eux disait que sa mère était une sorcière. T'as des sorciers, toi, dans ta famille ?"

Soline repensa à Jace qu'elle avait rencontré chez Ollivander's et avec lequel elle s'était liée d'amitié. Il fallait croire que les premières conversations entre élèves tournaient essentiellement autour de la famille et des liens magiques qu'elle pouvait entretenir...

Le fait qu'Isolde vienne d'une famille qui n'était pas composée essentiellement de sorciers la rassura. Elle se sentait moins seule et sa peur s'évanouissait à vue d’œil. Elle n'était pas seule.

- Mon père n'a pas de pouvoirs magiques, mais ma mère était... est une sorcière... Mon oncle - le frère de mon père, est également magicien, mais on abordait pas souvent le sujet à la maison, par égard pour mon père qui ne pouvait pas vraiment comprendre...

Elle marqua une courte pause. Parler de sa famille était plus douloureux qu'elle ne pensait. Elle venait tout juste de quitter son père mais il lui manquait déjà... Sans parler d'oncle Cid...

- Chez Ollivander's, j'ai rencontré un garçon dont la famille est sorcière depuis plusieurs générations! Une histoire de sang... Je n'ai pas tout compris... En fait, je pensais que les enfants nés d'au moins un parent non magique seraient minoritaires à Poudlard, alors je crois que j'ai un peu paniqué...

Elle rougit légèrement, se rendant à présent compte de sa méprise.
Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Isolde Hawkes, Mar 20 Juin 2017 - 10:15


Isolde ne remarqua pas l'air absent de Soline lorsqu'elle l'interrogea sur sa famille. En revanche, elle fut interpellée par son hésitation à employer le présent pour parler de sa mère :
— Mon père n'a pas de pouvoirs magiques, mais ma mère était… est une sorcière et… Mon oncle – le frère de mon père – est également magicien, mais on abordait pas souvent le sujet à la maison, par égard pour mon père qui ne pouvait pas vraiment comprendre…

La Londonienne l'écouta avec intérêt. Elle pressentait une sorte de tension entre les différents membres de la famille de sa camarade. Une mère morte ou absente, un père regrettant probablement de ne pas avoir de pouvoirs. Du haut de ses onze ans, Isolde pouvait difficilement mettre des mots sur tout cela, mais cela résonnait en elle d'une manière ou d'une autre. Elle touilla distraitement son jus de citrouille en repensant à son propre père qui avait trompé sa mère pour des sorcières. Elle ne comprenait pas ce qu'elles pouvaient avoir de si fascinant ; il s'était spontanément tourné vers elles, avant même de savoir qu'elles avaient des pouvoirs. Isolde détestait l'idée d'attirer l'attention de cette manière, simplement parce qu'elle possédait ce je ne sais quoi que les autres n'avaient pas. Quoi qu'il en fût, la jeune sorcière était bien contente de s'être éloignée de son père. Il ne risquait pas de lui manquer.

Soline reprit :
— Chez Ollivander's, j'ai rencontré un garçon dont la famille est sorcière depuis plusieurs générations ! Isolde haussa les épaules, ne comprenant pas pourquoi cela semblait si important. On était sorcier ou on ne l'était pas, il n'y avait pas là de quoi en faire tout un foin. Une histoire de sang… Je n'ai pas tout compris… En fait, je pensais que les enfants nés d'au moins un parent non magique seraient minoritaires à Poudlard, alors je crois que j'ai un peu paniqué…
— Moi je me fiche que les gens aient des parents sorciers, répondit la Gryffondor en tendant le bras vers un plat de purée qui disparut sous ses yeux pour laisser place à un flan qui sentait la fleur d'oranger. On connaît forcément des trucs que les sorciers ignorent, tu crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Soline Chapman
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Soline Chapman, Mar 20 Juin 2017 - 15:15


"— Moi je me fiche que les gens aient des parents sorciers, on connaît forcément des trucs que les sorciers ignorent, tu crois pas ?"

Isolde n'avait pas tord, pensa Soline: en y repensant, son oncle semblait particulièrement mal à l'aise lorsqu'il allait chez eux. Bien que né dans une famille non magique, celui-ci avait perdu ses habitudes moldues avec le temps.
La technologie l'avait totalement dépassé et il désespérait de pouvoir un jour utiliser un smartphone.

- C'est vrai, répondit-elle avec un nouvel entrain, que les familles non magiques ont aussi plein d'atouts! La technologie, internet... En fait, ces deux mondes ne sont pas si éloignés que ça: chacun d'eux peut en apprendre à l'autre!

Les plats salés avaient disparu pour laisser place à de succulents desserts. Soline se servit une petite part de cheese cake à la framboise et s'aperçut avec délice qu'il n'était pas trop sucré.

- Je pense que nous sommes chanceuses d'avoir l'opportunité de connaître les deux cultures, reprit-elle, c'est presque comme visiter un nouveau pays au final!

Elle fouilla soudain dans son petit sac en toile et en ressortit un épais livre à la couverture noire. On pouvait lire dessus en lettres d'argent: L'HISTOIRE DE POUDLARD et une gravure du château illustrait le titre. Des signets de couleur marquaient certaines pages.

- C'est mon ami Jace, le garçon dont je te parlais, qui m'a prêté ce livre. Il est très intéressant. Si tu en as l'occasion, je te conseille de l'emprunter à la bibliothèque. Je ne peux évidemment pas te le prêter sans la permission de Jace.

Elle désigna d'un signe de tête un jeune garçon aux cheveux noirs assis à la table des Serpentards. Elle ne lui fit cependant pas de signe, se disant qu'Isolde aurait pu être mal à l'aise en présence du garçon.

HRP Contexte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Isolde Hawkes, Mar 20 Juin 2017 - 16:53


La Gryffondor manqua de s'étouffer avec sa part de flan.
— Quoi ?! Les sorciers n'ont pas Internet ?!

Ce n'était pas possible. Elle se doutait bien que la vie des sorcières et sorciers était facilitée au quotidien : il n'y avait sans doute pas besoin de faire réparer les objets défectueux à tout-va ; un coup de baguette magique, et tout devait se régler ! Mais se reposer sur la magie au point de vivre à l'ancienne… Isolde ne comprenait pas. Même sa mère utilisait les moteurs de recherche, par exemple.

Soline se servit à son tour de dessert. Si elle n'avait pas autant mangé, la première année en eût bien repris, mais son estomac commençait à rechigner à avaler davantage de nourriture.
— Je pense que nous sommes chanceuses d'avoir l'opportunité de connaître les deux cultures, poursuivit la blondinette, c'est presque comme visiter un nouveau pays au final !

Une scène amusante se dessina dans l'esprit d'Isolde. Elle s'imagina en tenue de touriste, un appareil photo autour du cou, un guide dans une main et un plan dans l'autre, à s'extasier devant la porte d'une boutique qui s'ouvrait et se fermait toute seule. Elle laissa échapper un rire amusé. Sa camarade farfouilla dans ses affaires et posa un énorme livre sur la table. Isolde lut le titre : L'Histoire de Poudlard. La vue de se grimoire la laissa indifférente. Elle en avait vu des centaines sur une multitude de sujets différents et celui-ci ne semblait guère exceptionnel. Bien qu'elle ignorât tout du monde sorcier, elle ne s'intéressait pas à son histoire.
— Euh… Ouais, fit-elle en désignant la couverture d'un signe de tête. L'image est jolie.
— C'est mon ami Jace, le garçon dont je te parlais, qui m'a prêté ce livre. Soline attira l'attention de son acolyte sur un garçon qui était assis à la table trônant sous les blasons représentant un serpent vert ; Isolde le regarda quelques instants avant de se retourner. Il est très intéressant. Si tu en as l'occasion, je te conseille de l'emprunter à la bibliothèque.
— Ouh la ! T'as qu'à le lire et me raconter, plutôt.

La première année n'aimait pas du tout lire, au grand dam de sa mère qui essayait pourtant de l'initier à la lecture ; Isolde restait concentrée deux minutes, puis ressentait un ennui profond, finissait par fermer le livre et aller jouer. Les livres lui paraissaient tellement irréels, presque vides. La préadolescente ne voulait pas lire la vie. Elle voulait la vivre.

Le repas terminé, Isolde commença à débarrasser sa place quand ses couverts, son verre et son assiette disparurent. Contente de ne pas avoir à faire la vaisselle, elle se leva et lança un dernier regard à sa camarade.
— Bon ben… À plus tard peut-être.

Elle quitta Soline pour rejoindre un groupe de première année qui s'agglutinaient autour d'une élève qui se présentait comme la préfète de Gryffondor. Elle suivit le troupeau jusqu'à la salle commune puis au dortoir où ses valises l'attendaient. Une nouvelle année commençait.

Fin du RP pour moi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Table Gryffondor

Message par : Daemon Stebbins, Sam 22 Juil 2017 - 1:25


Note:
 

Un repas plus que

passionnant...


PV Aria Morrison
L.A. accordé à Aria




La journée avait bien trop longue à mon goût. La raison en était que j'avais eu double cours de potion. Matière qui n'était pas ma préférée mais absolument nécessaire si je devais embrasser la carrière d'auror. Nous avions étudié le philtre de Mort Vivante. La théorie s'était plutôt bien passé. J'avais compris l'essentiel de la procédure ainsi que le rôle des différents ingrédients. Cependant quand j'avais du mettre en pratique les instructions, je m'étais allégrement trompé. La potion finale devait avoir une couleur très pâle. Raté sur tout la ligne. La couleur était trop foncé, la consistance des plus étrange et quant à l'odeur, mieux ne valait pas respirer les effluves. Heureusement que je pourrais m'entrainer en dehors des cours pour m'améliorer. Sinon je risquais fortement de me faire recaler l'année prochaine lors des ASPIC. Plus qu'une solution l'étudiait jusqu'à overdose afin de la maîtriser sans me tromper. Je décidais donc de garder mon livre et de continuer à potasser jusqu'à l'heure du repas.

Deux bonnes heures s'étaient écoulées sans que je m'en sois aperçu. Brusquement je me rendis que c'était l'heure de descendre à la grande salle. Je me dépêchais de me changer et enfila des vêtements plus confortables. Je descendis rapidement traversant comme je pus les escaliers qui changèrent trois fois de sens, histoire de me rendre fou et me mettre encore plus en retard.

* Merlin ! Vivement que cette journée prenne fin. *

Je traversais d'un pas pressé les couloirs et arrivais devant les grandes portes. J'allais m'installer en bout table pour ne pas trop attirer l'attention sur moi. Je remplis mon assiette avec des pommes de terre, un morceau de poulet en sauce et quelques haricots verts. Comme toujours, la nourriture des elfes était excellente. Bien sûr, je n'avais pas hésité une seconde à me resservir. Vu mon gabarit ainsi que mon âge, c'était le minimum vitale pour tenir la route. Pendant que je dégustais ma seconde assiette, je tendis l'oreille pour savoir quel était le sujet de conversation. Je ne fus pas le moins étonnés en percevant les mots quidditch, battre absolument  et serpentard. Certes j'appréciais ce sport. Toutefois je ne comprenais pas l’acharnement qui existait entre les verts et ceux de ma maison. C'était l'une des raisons qui faisait que je n'avais jamais voulu tenter ma chance pour une place dans l'équipe même si je n'étais pas mauvais comme poursuiveur lors de nos parties de détente.

En attendant la fin du diner, je sortis une de mes fiches de révision et vérifier que je me souvenais des étapes concernant la conservation de plantes dangereuse tel que la Tentacula vénéneuse. J'étais entrain de répéter la troisième étape quand je perçus dans mon cou, une tentative de Chatouillis. Surpris, je me retournais pour découvrir qui avait osé ainsi m'interrompre. J'ouvris de grands yeux en voyant la personne coupable et lâcha avec un demi-sourire :

- Je vois qu'on se dévergonde ce soir tandis que d'autres sont en train de trimer comme des esclaves. Et à quoi dois-je l'honneur de ta présence à cet instant ?

Je posais ma fiche à côté de mon assiette pour me concentrer sur l'élève...
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Aria Morrison, Lun 24 Juil 2017 - 12:30


LA accordé à Daemon pour tout ce RP


Si la nuit ne commençait pas à tomber, je ne me serais pas rendue compte qu’il était déjà cette heure-ci. Dès que je commence à lire un livre, je me plonge dedans oubliant tout ce qui se passe autour. Parfois, je m’épate moi-même de cette faculté que j’ai à me créer cette bulle m’isolant de tout ce qui se passe autour. Fort heureusement, je ne suis pas toujours comme ça… seulement quand j’ai un bon roman entre les mains.

Je me redresse, mon dos commence à me faire un peu mal à force d’être appuyée contre ce tronc d’arbre. Je referme mon livre en veillant à y glisser mon marque page à l’endroit où je viens de m’arrêter.  Une fois debout, je me dirige vers la grande salle.

En chemin, mon cerveau réfléchi encore au roman en essayant de deviner qui est l’assassin de la pauvre Léa. L’avocat ? Son mari peut-être? Ok, je viens d’apprendre qu’elle avait trompée son mari avec l’avocat, donc effectivement, on pourrait se demander si le meurtrier n’est pas le mari. Mais en même temps, il aurait peut-être tué plutôt l’avocat ou bien carrément les deux ? Mouais... ça me parait quand même trop facile que ce soit le mari. Faut que je lise la suite ce soir. Je m’arrête et ouvre mon livre pour voir combien de pages qu’il me reste : cent pages. C’est largement faisable, facile même ! Ce soir, je l’aurais fini. Je reprends ma marche et arrive devant la grande salle.

Par réflexe, et ce, depuis mon dernier cours de botanique, je regarde toujours la table des Serpentard, au cas où je l’apercevrais. J’ai l’impression de fondre de nouveau en pensant à mon vert aux yeux bleus qui accapare souvent mon esprit ces derniers temps. Je ne l’ai vu qu’une seule fois et pourtant j’ai l’impression que j’en suis déjà tombée amoureuse. Je remue la tête plusieurs fois essayant de me raisonner. Comment tu peux être tombée amoureuse d’une personne que tu n’as vu qu’une seule fois, c’est impossible Aria !

Double soupir de désespoir : beau yeux n’était pas là ET il fallait que j’arrête de rêver.

Déçue, je me tourne vers la table des Gryffondor, cherchant où je pourrais m’assoir. Mon regard s’arrête sur Dae plongé sur ses fiches de révisions. Je retrouve immédiatement le sourire. Je suis persuadée qu’il est absorbé par ses révisions. Il ne m’en voudra certainement pas si je viens l’embêter un peu ? Je suis joueuse de toute façon, je ne lui demande pas son avis.

Je m’approche sans bruit de lui et sors une plume de ma poche que je passe le plus discrètement possible au niveau de son cou. Essayant de garder mon sérieux lorsqu’il se retourne, je vois son regard changer lorsqu’il découvre que c’est moi. Sa réaction me fait rire et je m’empresse de lui répondre en rigolant :

« Moi ? Me dévergonder ? Je te signale que tous mes devoirs sont faits, je suis à jour, Monsieur ! Et qu’est-ce que je fais là à ton avis ? » Je m’installe à côté de lui et poursuit : « bah je viens manger avant qu’il ne soit trop tard ».

Je pose ensuite mon livre sur la table et enchaîne d’un air sérieux : « Dae, faut que tu m’aides ! Faut que tu me dégotes un autre bouquin, j’ai bientôt fini celui-ci… et si possible, trouve moi un roman d’amour, ok ? » Je le regarde avec un grand sourire exagéré.  

A défaut de ne pas être avec Jace, je me contenterais de lire un bon livre d'amour. Ce sera déjà ça…
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Table Gryffondor

Message par : Daemon Stebbins, Jeu 27 Juil 2017 - 22:09


Un repas plus que

passionnant...


PV Aria Morrison
L.A. accordé à Aria




J'observais Aria. Je m'aperçus combien elle avait grandi au vu de ses réactions sans peur avec moi. Je me souvenais encore de cette gamine qui s'était confondue en excuse après avoir fait tombé un livre sur ma tête. Quand j'avais posé mes yeux, j'avais pu remarqué ses yeux brillants et prêt à verser des larmes certainement à cause de mon regard dur et mes propos fleuris juste après l'incident. Je m'étais immédiatement refréné, touché par le comportement de la petite fille. Il fallait dire que j'étais un grand gaillard et que cela pouvait impressionner. J'avais fini par lu sourire. Avec le temps et notre passion pour les livres, je me suis entichée d'elle comme d'une petite sœur. Surveillant d'un œil ses relations, lui conseillant un livre ou bien l'aidant à étudier. Je l'avais vu prendre confiance en elle et même me tenir tête pour affirmer ses opinions. Toutefois, dans un peu plus d'an, je ne serait plus là. Et je m'inquiétais pour son futur devenir à Poudlard.

- Moi aussi demoiselle, je suis à jour. Cependant je me dois de réviser régulièrement. La sixième année n’est vraiment pas une plaisanterie.

Evidemment elle me répondit au tac au tac. En m'expliquant avec logique, qu'elle venait se restaurer avant la fin des heures de dîner. Puis elle me secoua son livre sous le nez me disant qu'il était presque fini.

- Une d'histoire d'amour ?

Je lève un sourcil. Depuis quand la rouge intéressait elle à ce genre de chose ? Je ne pus m'empêcher de dire :

- N'es-tu pas encore trop jeune pour te laisser emporter par ce type de livre ?

Oui, je n'avais pas franchement envie que ma petite protégée devient une de ces idiotes qui glousse et se pavane pour attirer l'attention d'un bellâtre, voulant seulement se repaître de chaire fraîche. Je sais, j'ai une tendance un peu trop protectrice envers ceux de mon univers et j'ajoutais sur de moi :

- Comment se nomme celui qui te fait tourner la tête ?

Je la détaillais essayant de voir si j’avais viser juste. Si elle me répondait positivement, je m’empresserais de découvrir qui était ce type afin de savoir si je devais intervenir. Je ne voulais pas que ma petite gryffondore soit influencée par un imbécile qui finirait par lui briser le cœur sans hésiter.

- Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Aria Morrison, Ven 28 Juil 2017 - 15:22


Il a l’air étonné que je lui demande un roman d’amour. J’avoue que d’habitude, il me dégotte plutôt le dernier thriller sorti en date mais ça n’empêche que j’aime aussi lire autre chose. Je m’empresse donc de lui répondre :

- Quoi ? Moi trop jeune ? Mais tu plaisantes ? J’adore lire de belles histoires d’amour… et puis, ça fait rêver.


J’aurais peut-être mieux fait de me taire finalement. Maintenant, j’ai éveillé sa curiosité, il voulait savoir comment s’appeler celui qui me faisait tourner la tête. Il avait trouvé le bon mot, c’est exactement ça. Je perds la tête en pensant à lui. J’ai envie de me confier à lui, de lui parler de mon beau serpent aux yeux bleus, mais je n’ose pas trop. Ce que je ressens est tout nouveau et j’ai peur qu’en lui parlant, il ne me laisse pas continuer à rêver. Mais voilà qu’il insiste, je ne vais pas avoir beaucoup le choix, le connaissant, il ne lâchera pas l’affaire. Je lui réponds donc :

« Bon ok… il y a quelqu’un… enfin pas vraiment… enfin si… » ça y est, j’étais en train de penser à lui et je commençais à dire n’importe quoi. Je prends une grande respiration et je reprends :

- Je l’ai rencontré il y a quelques jours à mon cours de botanique. Il s’est assis à côté de moi, il est assez mignon et on a un peu parlé. Voilà, c’est tout.


C’est très bien comme ça, moins il en saura, mieux ce sera. Pas la peine qu’il sache que j’ai eu un vrai coup de foudre pour Jace, qu’il n’habite pas très loin de chez mes parents, qu’il est de Serpentard, que je meurs d’envie de le revoir et surtout qu’il a de magnifiques beaux yeux. Non non, ça, je le garde pour moi. Le connaissant, il voudra très certainement mettre son grain de sel et je préfère éviter ça.

Par contre, j’ai envie de le taquiner sur ces amours à lui. Lui donnant un petit coup de coude, je l’interroge :

- Et toi alors ? Quelqu’un à l’horizon ?

Je le regarde mais le connaissant, il ne va rien me lâcher comme ça. Mais je suis curieuse et assez tenace, ça il le sait depuis le temps. Lui sortant donc mon plus beau sourire et mon regard le plus attendrissant qu'il soit, j’insiste :

- Alleeeeez, dis-moi tout, je suis sûre qu’il y a quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Table Gryffondor

Message par : Daemon Stebbins, Ven 28 Juil 2017 - 17:36


Un repas plus que

passionnant...


PV Aria Morrison
L.A. accordé à Aria




Non ! Ce que je craignais s'était finalement produit. Le bégaiement, les joues qui rosissent, le regard rêveur. Tous les signes étaient là, indiquant définitivement qu'Aria avait le béguin. D'ailleurs, elle avait trop facilement avoué. Signe que c'était extrêmement sérieux.

- Comment ça, voilà tout. Tu plaisantes, j'espère. Le changement de sujet ne marchera pas sur ce coup. On parle de toi pour le moment et non de moi.

Je plantais mes prunelle dans les signes afin de lui indiquer que toute tentative de fuite était réellement inutile. Depuis quand tentait-elle de noyer ainsi le poisson. Aria était belle et bien rentrée dans le monde des hormones en folie. Merlin me vienne en aide. Jolie comme elle l'était, je présentais un bon paquet de soucis.

- Tu as oublié de me dire l'essentiel, jeune fille. Le nom de ce bellâtre qui te tourne ainsi la tête et en particulier son âge. Il est hors de question qu'un type trop âgé pour toi te tourne autour.

Dis-je aussi bien pour ma petite rouge que moi-même. Le mode grand frère protecteur était activé et je lui souhaitait bien de la chance pour réussir à me détourner de ce que j'avais en tête. Certes, elle avait quatorze ans mais pour moi, elle restait ce petit ange qui avait su faire fondre mon cœur lorsque je l'avais vu aux bords des larmes après la chute du livre sur moi.

- Et si tu veux que je réponde à ta question pour satisfaire ton insatiable curiosité, il va falloir développer petite puce.

Certes elle me connaissait bien mais c'était réciproque et j'étais certain que sa curiosité maladive ne pourrait supporter de ne pas savoir à mon sujet et je comptais évidemment là-dessus pour soutirer le maximum d'informations. Puis cela me donnait aussi le temps de réfléchir si je désirais oui ou non lui parler de Elhiya. Depuis notre retour à l'école, la blonde avait disparu. J'étais certain qu'elle m'évitait à cause du baiser que nous avions échangé. Et si j'étais aussi acharné dans mes révisions, cela en était également la cause. J'étais contrarié par cette situation. C'était la première fois que j'avais partagé un instant comme cela et le fait de savoir qu'elle se cachait de moi, me blessait plus que je ne le soupçonnais. Toutefois, je ne voulais pas être troubler en cette seconde. Je me reconcentrais sur Aria et dit :

- Alors que choisis-tu ?

Je tentais d'éviter de crisper ma mâchoire afin de montrer que je restais patience ce qui est un véritable exploit surtout quand on connaît mes réactions lorsque je n'obtiens pas satisfaction à mes questions...
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Aria Morrison, Sam 29 Juil 2017 - 16:01


C’était trop facile, j’aurais dû m’en douter. Quelle idiote que je pouvais être. Croire que j’aurais pu échapper aussi rapidement aux questions de Daemon était une folie. J’ai l’impression de subir un interrogatoire alors que finalement et malheureusement pour moi, il ne s’est rien passé. J’en pince pour lui oui mais comment ne pas craquer en le voyant ? Ses yeux bleus océans me font fondre. Je rêve qu’il me prenne dans ses bras et qu’il m’embrasse.

Mais est-ce que j’étais prête à révéler tout ça à Dae ? Lui dire tout ce que je ressens pour Jace ? Il insiste encore une fois, tel un frère un peu trop protecteur. Je ne lui réponds pas et continue à réfléchir. Dois-je m’ouvrir ? Lui parler un peu plus ? Evidemment, je n’aime pas avoir de secrets pour lui mais je le connais, il va tout faire pour me raisonner et me dire que je ne dois pas devenir comme toutes ses filles qui deviennent toutes folles lorsqu'on parle d'un garçon. Je le sais et je ne suis pas ce genre de filles. Là, c'était différent, ce n'était pas n'importe quel garçon... C'était Jace. Dae, s’il te plaît, n’insiste pas plus, laisse-moi dans mes rêves, laisse-moi imaginer qu’il m’aime lui aussi, laisse-moi y croire.

Et voilà qu’il me sort une toute autre carte et je ne peux m’empêcher de sourire. Il est malin, beaucoup trop même. Il me connait si bien. M’amadouer comme ça, ce n’est pas joli et je m’empresse de lui répondre, avec un air étonnée « Quoi ? Tu oses me faire du chantage ? A moi ? » Je le regarde et soupire « C’est pas sympa Dae de faire ça ».

Bien sur que je suis curieuse et que je meurs d’envie de savoir s’il y a quelqu’un ou non dans sa vie, ne serait-ce même qu’un petit coup de cœur. Je voulais savoir, ça oui. Mais qu’est ce qui me prouve qu’il tiendra parole ?  Je le regarde donc, sérieuse et sort à mon tour une carte du jeu :

« Ok, je suis d’accord pour te parler un peu plus de lui. Mais de ton côté, tu vas devoir me parler toi aussi. C’est donnant-donnant. Je viens déjà de te révéler et de t’avouer certaines choses. C’est à ton tour maintenant Dae. Si tu as envie que je t’en dise plus sur lui, je t’écoute. »

Je continue de le regarder, espérant qu’il daigne bien me répondre ou pas, parce qu’au final, je ne sais pas ce que j’espère le plus : qu’il me réponde pour rassasier ma curiosité au risque que je doive en dévoiler plus sur Jace ou rester frustrée sans rien connaitre sur les amours de Dae mais au moins, je n'aurais pas à lui parler plus de mon beau serpent aux yeux bleus.
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Table Gryffondor

Message par : Daemon Stebbins, Dim 30 Juil 2017 - 5:27


Un repas plus que

passionnant...


PV Aria Morrison
L.A. accordé à Aria




Je n'en revenais pas. Aria tentait réellement de me tenir tête. Le fait qu'elle tente de protéger les informations sur ce garçon ne plaisait absolument pas. Selon moi, il avait déjà une mauvaise influence sur elle. De ce fait, je devenais suspicieux envers lui. Alors me drapant dans ma dignité et pour accentuer la sensation de malaise de la demoiselle, je m'étais redressé. Ainsi je dominais la petite puce avec ma haute et lâcha :

- Miss Aria Morrison, est-ce qu'une seule fois, depuis que nous nous connaissons, ai-je manqué à ma parole envers toi ? N'ai-je pas toujours tenu les promesses que je t'ai faite depuis c'est trois dernières années ? Donc je peux en déduire déjà que tu es complétement entichée de ce type. Au vu de ta réaction, je ne suis pas certain que je vais l'apprécier énormément. Et tu sais dans c'est cas ce qu'il pourrait arriver. Je pense que je n'ai nul besoin de te le détailler.

Je continuais d'avoir mes prunelles dans les siennes et répétais :

- Donc je répète demoiselle, tu es prié de développer avant que je te donne une quelconque information sur ma vie sentimentale et ainsi satisfaire ton intérêt pour cette dernière.

Si elle pensait pouvoir réussir à me faire faire les choses de cette manière, la rouge et or était en mauvaise voie. La seule personne qui arrivait de temps en temps à avoir le dessus était ma sœur Aya. Et si j'avais cédé quelques fois parce que celle-ci menaçait de dévoiler des photos gênantes de mon enfance. Du genre moi dans mon bain à l'âge d'un an ou encore alors ma mémorable gamelle, le premier jour au jardin d'enfants. En clair, tous les moments où l'on préférerait disparaître de la surface de la terre. Et pour l'embêter, je rangeais mes fiches, m'inclina vers elle de manière calculée et souffla au creux de son oreille :

- Peut-être devrais-je te laisser méditer la-dessus toute la nuit pour t'apprendre à douter de moi.

J’esquissais un léger mouvement de départ pour confirmer mes intentions en me levant de quelques centimètres. Je savais parfaitement qu'elle ne me laisserait pas m'en aller de la sorte et me retiendrai. Parce que à ce jeu là, j'avais bien plus d'expérience qu'elle.

Je me mis à compter dans ma tête :

*3...2...1... Gagné !*

Pour jouer avec moi, il fallait un entrainement et pour le moment, Aria n'était pas encore capable du haut de ses quatorze ans de réussir à le suivre pour le moment. Simplement parce qu'il était trop facile de la faire céder...
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Table Gryffondor

Message par : Aria Morrison, Mar 1 Aoû 2017 - 11:31


Bon… je n’avais pas sorti la bonne carte du jeu… Ce qui n’est pas si étonnant que ça puisque nous ne jouons pas aux cartes, mais aux échecs…

Il déplace son fou en C6.

Il se redresse et commence à prendre une voix ressemblant un peu trop à celle de mon père. Et c’est parti pour la leçon de moral... Je l’écoute me sermonner, agacée. Est-ce qu’il sait que je risque de me renfermer encore plus en insistant comme ça autant ? C’est une chose qui pourrait très certainement arriver oui… mais pas avec lui en fin de compte… je dois avouer qu’il sait toujours trouver les bons mots pour me faire réfléchir. Il est assez doué à ce jeu-là.

Je déplace ma tour en E5.

Je ferme les yeux pendant quelques secondes. Oui, je sais qu’il tient toujours ses promesses et oui, j’avoue que j’éprouve quelque chose pour Jace mais nous ne nous sommes pas reparlé depuis le cours de bota, donc pourquoi est-ce mal ? Pourquoi ne me laisse-t-il pas continuer de rêver ? J’ouvre de nouveau les yeux, je croise son regard qui me fixe et continue le sermon. Je sais qu’il essaie de me faire réagir en me disant qu’il ne lui plaira pas. Mais de toute façon, soyons réaliste, que ce soit Jace ou quelqu’un d’autre, il trouvera toujours que cette personne ne sera à la hauteur pour sa petite puce. Pourquoi veut-il autant me protéger ?

Il place sa dame en E5, capturant ma tour.

Il se lève légèrement, me soufflant à l’oreille qu’il devrait surement me laisser méditer là-dessus toute la nuit.

Je regarde mon jeu : Echec et mat

Soupir… J’avais perdu. Je me tourne vers lui, pose ma main sur son bras pour l’empêcher de s’en aller et lui dit, résignée :

- Ok, t’as gagné… Je vais répondre à tes questions mais sache avant toute chose, que je n’aime pas trop ta façon de m’interroger. Tu me fais penser à mon père là.  

Je lui laisse quelques secondes pour qu’il s’installe de nouveau et en profite pour réfléchir à ce que j’allais pouvoir lui dire et surtout, comment lui expliquer ce que je ressens, sachant que moi-même je ne le sais pas. Regardant droit devant la table, la tête légèrement baissée, je commence à lui raconter :

« Il s’appelle Jace… » Je tourne immédiatement la tête vers lui et pose mon index sur ses lèvres en ajoutant un « avant que tu m’interrompes pour me demander son nom de famille, sache que je ne le connais pas. »

Je sais très bien que cela le démange de me faire un vrai interrogatoire du genre : nom, prénom, âge, date et lieu de naissance, taille, poids, couleur des cheveux… mais ce n’est pas comme ça que ça fonctionne avec moi, et il l’a très certainement compris puisqu’il me laisse continuer. Je repose ma main sur la table et reprends :

- Il est en cinquième année et c’est un Serpentard. Comme je te l’ai dit tout à l’heure, nous ne nous sommes vu qu’une seule fois et c’était en cours de botanique. Nous avons discuté un peu avant le début du cours et c’est tout. Depuis ce jour, nous ne nous sommes pas reparlé.

Il ne m’avait pas encore interrompu, il savait qu’il ne devait pas me couper dans mon élan. Je réfléchis rapidement à ce que je pouvais lui rajouter de plus. Nos regards se croisent de nouveau et je reprends avec sincérité :

- Donc voilà, oui je le trouve craquant et oui il me plaît énormément mais il ne s’est rien passé… C’est dans ma tête c’est tout. J’ai le droit de rêver non ? Et même s’il se passait quelque chose, en quoi est-ce mal de connaître l’amour ? N’ai-je pas le droit Dey ?

Je le regarde maintenant avec des yeux attendrissants d’une amie qui ne lui demande ainsi qu’à être soutenue et écoutée et non à être interdite de faire quoique ce soit. Il devait le savoir : l’interdit nous attire encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Table Gryffondor

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 54 sur 55

 Table Gryffondor

Aller à la page : Précédent  1 ... 28 ... 53, 54, 55  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.