AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-85%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
22.05 € 149.99 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 55 sur 56
Table Gryffondor
Aller à la page : Précédent  1 ... 29 ... 54, 55, 56  Suivant
Aria Morrison
Gryffondor
Gryffondor

Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Aria Morrison, le  Mar 1 Aoû - 11:31

Bon… je n’avais pas sorti la bonne carte du jeu… Ce qui n’est pas si étonnant que ça puisque nous ne jouons pas aux cartes, mais aux échecs…

Il déplace son fou en C6.

Il se redresse et commence à prendre une voix ressemblant un peu trop à celle de mon père. Et c’est parti pour la leçon de moral... Je l’écoute me sermonner, agacée. Est-ce qu’il sait que je risque de me renfermer encore plus en insistant comme ça autant ? C’est une chose qui pourrait très certainement arriver oui… mais pas avec lui en fin de compte… je dois avouer qu’il sait toujours trouver les bons mots pour me faire réfléchir. Il est assez doué à ce jeu-là.

Je déplace ma tour en E5.

Je ferme les yeux pendant quelques secondes. Oui, je sais qu’il tient toujours ses promesses et oui, j’avoue que j’éprouve quelque chose pour Jace mais nous ne nous sommes pas reparlé depuis le cours de bota, donc pourquoi est-ce mal ? Pourquoi ne me laisse-t-il pas continuer de rêver ? J’ouvre de nouveau les yeux, je croise son regard qui me fixe et continue le sermon. Je sais qu’il essaie de me faire réagir en me disant qu’il ne lui plaira pas. Mais de toute façon, soyons réaliste, que ce soit Jace ou quelqu’un d’autre, il trouvera toujours que cette personne ne sera à la hauteur pour sa petite puce. Pourquoi veut-il autant me protéger ?

Il place sa dame en E5, capturant ma tour.

Il se lève légèrement, me soufflant à l’oreille qu’il devrait surement me laisser méditer là-dessus toute la nuit.

Je regarde mon jeu : Echec et mat

Soupir… J’avais perdu. Je me tourne vers lui, pose ma main sur son bras pour l’empêcher de s’en aller et lui dit, résignée :

- Ok, t’as gagné… Je vais répondre à tes questions mais sache avant toute chose, que je n’aime pas trop ta façon de m’interroger. Tu me fais penser à mon père là.  

Je lui laisse quelques secondes pour qu’il s’installe de nouveau et en profite pour réfléchir à ce que j’allais pouvoir lui dire et surtout, comment lui expliquer ce que je ressens, sachant que moi-même je ne le sais pas. Regardant droit devant la table, la tête légèrement baissée, je commence à lui raconter :

« Il s’appelle Jace… » Je tourne immédiatement la tête vers lui et pose mon index sur ses lèvres en ajoutant un « avant que tu m’interrompes pour me demander son nom de famille, sache que je ne le connais pas. »

Je sais très bien que cela le démange de me faire un vrai interrogatoire du genre : nom, prénom, âge, date et lieu de naissance, taille, poids, couleur des cheveux… mais ce n’est pas comme ça que ça fonctionne avec moi, et il l’a très certainement compris puisqu’il me laisse continuer. Je repose ma main sur la table et reprends :

- Il est en cinquième année et c’est un Serpentard. Comme je te l’ai dit tout à l’heure, nous ne nous sommes vu qu’une seule fois et c’était en cours de botanique. Nous avons discuté un peu avant le début du cours et c’est tout. Depuis ce jour, nous ne nous sommes pas reparlé.

Il ne m’avait pas encore interrompu, il savait qu’il ne devait pas me couper dans mon élan. Je réfléchis rapidement à ce que je pouvais lui rajouter de plus. Nos regards se croisent de nouveau et je reprends avec sincérité :

- Donc voilà, oui je le trouve craquant et oui il me plaît énormément mais il ne s’est rien passé… C’est dans ma tête c’est tout. J’ai le droit de rêver non ? Et même s’il se passait quelque chose, en quoi est-ce mal de connaître l’amour ? N’ai-je pas le droit Dey ?

Je le regarde maintenant avec des yeux attendrissants d’une amie qui ne lui demande ainsi qu’à être soutenue et écoutée et non à être interdite de faire quoique ce soit. Il devait le savoir : l’interdit nous attire encore plus.
Daemon Stebbins
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Daemon Stebbins, le  Jeu 3 Aoû - 20:45

Un repas plus que

passionnant...


PV Aria Morrison
L.A. accordé à Aria




C'était clair comme de l'eau de roche en écoutant parler Aria, elle s'était complétement amourachée de ce serpentard, ce Jace. Dés que nous aurions fini notre conversation, j'irai me renseigner auprès de Trystan. Le connaissant, il aura certainement une flopée de renseignements à me fournir sur ce gas. Et si ce n'est pas le cas, il voudra bien faire jouer ses contacts pour découvrir qui est ce type. Comme la tite puce avait raconté son coup de cœur. Il ne me restait plus qu'à lui répondre. Cependant avant je la mis en garde.

- Oui Aria, tu as le droit de rêver, d'avoir un coup de cœur. Ce n'est pas mal de découvrir l'amour à condition que cela soit sincère. Je ne le juge pas, ne te trompe pas sur mes intensions. Seulement, je ne veux pas que tu es le même genre d’expérience que moi. Lorsqu'on rate l'une de nos première fois, cela nous pour le restant de ton existence. Une chose que tu ne pourras jamais effacé et devra supporter.

J'avais découvert certes le sexe mais pas l'amour. Cela n'avait été qu'une nuit charnelle, flou à cause de l'alcool que j'avais ingurgité en trop grosse quantité, une erreur réalisé dès mon réveil qui avait fini dans les larmes et l’amertume pour la demoiselle qui avait partagé ma couche et de la culpabilité et de la honte pour ma part. C'est un souvenir que je regretterai jusqu'à la fin de mes jours. En prime, je devais croiser de temps en temps, ma conquête de ce soir-là. Je voyais, à chaque fois, ses yeux s'éteindre quand elle croisait ma route.

- Je veux juste que tu réfléchisses avant de faire quelque chose et que tu sois sur de le désirer vraiment

Je sentais son regard posé sur moi. Certainement la gamine devait me trouver rébarbatif ou alors sa curiosité bouillonnait tellement qu'elle devait être suspendu à mes lèvres pour savoir ce qu'il en était pour moi.

- Bon je vais te dire ce qu'il en est pour moi. Mais interdiction d'en parler à quelqu'un pour le moment. Il y a bien quelqu'un qui ne me laisse pas indifférent. Cependant c'est compliqué.

Je n'avais pas encore dit le nom Elhiya. J'hésitais à le révéler. Toutefois j'avais donné ma parole. Je pris donc une respiration et lâcha :

- Elle s'appelle Elhiya et elle aussi est à serpentard. Elle a mon âge. Néanmoins je n'en t'en dirais pas plus tant que les choses ne seront pas claires entre nous.

Je passais à cette seconde ma main dans ses cheveux en lui ébouriffant la tête même si je savais qu'elle n'aimait pas ce genre de démonstration d'affection depuis quelques temps...
Aria Morrison
Aria Morrison
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Aria Morrison, le  Jeu 3 Aoû - 22:45

Sa voix est redevenue plus calme et plus posée. Je retrouve mon Daemon et non mon père en face de moi.

Ce qu’il me dit en premier me fait du bien, c’est ce que j’avais besoin d’entendre de sa part. Oui, j’avais le droit de tomber amoureuse et de connaître l’amour moi aussi mais à condition qu’il soit sincère. Mais pourquoi parlait-il de sincérité ? Comment peut-on aimer quelqu’un sans que ce soit sincère ? Je ne comprends vraiment pas comment ça peut être possible. Il fait ensuite allusion à son expérience ratée, et me met en garde sur ma première fois. Je fronce les sourcils essayant de comprendre ce qu’il voulait me dire. Est-ce qu’il parlait vraiment de … non… ce n’est pas possible. Comment pourrait-il me parler de ça ? Je n’ai que 14 ans, je n’en suis absolument pas là. Mais absolument pas du tout ! Tout ce que je veux, c’est que mon beau serpent aux yeux bleus me serre dans ses bras et qu’il m’embrasse. Malgré tout, je hoche la tête de haut en bas pour lui promettre que je réfléchirais avant de faire quoi que ce soit.

Je continue de le regarder me demandant s’il avait fini ou s’il allait encore continuer à me donner ses conseils. Mais à ma grande surprise, il m’informe qu’il va me parler de ses amours à lui. Je n’en reviens pas, j’allais enfin pouvoir savoir. Mes yeux s’illuminent et je lui souris. Il m’avertit que je ne dois en parler à personne. Je m’empresse de lui répondre :

- Evidemment, tu me prends pour qui ?

Après avoir pris une grande respiration, il me révèle qui est l’heureuse élue… Et moi, je reste sans voix. Il passe sa main sur ma tête mettant mes cheveux en désordre mais je ne riposte même pas tellement je suis étonnée par ce qu’il vient de m’annoncer. Elhiya... Serpentard... même âge que Dey… ça ne pouvait être qu’elle…  D’une voix enthousiaste, je lui dis :

- Elhiya… mais… je la connais en fait ! Il y a quelques mois, on avait fait une soirée déguisée ensemble et elle incarnait Axel, fan de Quidditch, qui était mon petit ami.

Je pouffe de rire en repensant à cette soirée. J’en garde un très bon souvenir. Je la revois encore jouer son rôle à merveille auprès de moi, Rose. Et dire qu’en vrai, elle n’aime pas du tout ce sport ! Je reprends :

- Et d’ailleurs, je l’ai vu il y a quelques jours.

Je m’interromps de nouveau quelques secondes me disant qu’il valait mieux que je ne lui raconte pas qu’elle était, elle aussi, à ce cours de botanique et que du coup, elle connait Jace. On va éviter ça. J’enchaîne donc :

- On a été mangé ensemble un midi au parc. Il y avait Muffin, son fléreur, qui n’arrête pas de manger et qui m’a piqué mon Muffin.

Je rigole en me revoyant courir après cette petite boule de poil, une vraie chipie ! J’avais passé un très bon moment avec Elhiya et je l’aimais bien cette fille. C’était super qu’ils soient ensemble. Je conclus avec un grand sourire :

- Eh bien Dey, le monde est petit ! En tout cas, elle est sympa, je l’aime bien !
Daemon Stebbins
Daemon Stebbins
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Daemon Stebbins, le  Jeu 3 Aoû - 23:36

Un repas plus que

passionnant...


PV Aria Morrison
L.A. accordé à Aria




Aria qui approuvait mon début de relation avec Elhiya. C'était le monde à l'envers. J'apprenais donc qu'elle connaissait en prime la blonde de mes pensées. La tite pue me raconte alors comment elle a rencontré la serpentarde et comme elles se voient très régulièrement. Je l'écoute d'une oreille car dans ma mémoire, me revient le baiser de la dernière fois où j'ai tenu la serpentarde dans mes bras et évidemment mon cœur rate un battement. Je me reprends et réussi à dire :

- Oui le monde est petit. Je suis content que tu t’entendes avec elle.

Cela éviterait de jongler entre les deux demoiselles. Même si j'aime discuter avec Aria. Il temps pour moi de remonter afin de finir mes devoirs en particulier ce maudit devoir sur Amortentia. J'entends les premières gouttes frappaient les vitres de la grande salle.

- Je vais devoir te laisser. J'ai encore un parchemin de potion à rédiger. Alors soit sage et surtout fait attention avec le mauvais temps.


Je me lève de la table et lui embrasse le front comme j'en ai l'habitude. J'ajoute :

- Et pas de bêtises.

Je lui fis un clin d’œil et prit la direction des grandes portes. Le plafond magique avant je les passes...


(fin du RP pour nous 2)
Ulysse Daiklan
Ulysse Daiklan
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Panthère de Chine


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Ulysse Daiklan, le  Ven 1 Sep - 20:56

Sapé comme jamais.


RP Unique




Je vais les tuer.

Ou me suicider. Ou les deux tiens, les tuer puis me suicider, ce serait pas mal tiens. Foutu paris. Faudrait qu’un jour je me rappelle d’arrêter les paris bourrés. Qui a dit que les Gryffondor étaient intelligent ? Personne ? Ca ne m’étonne pas.

Déjà, j’ai compris que ça allait devenir n’importe quoi quand on est allés demander une tenue à ma taille aux filles de ma maison. Et quand on leur a expliqué, elles ont tout de suite mis du leur. La tenue, la manucure, le maquillage, tout y est passé. Je n’ai même plus de poils sur les jambes.
Me maquiller ? Mon défi ? Nooooon ce serais beaucoup trop simple.

- Allé, bonne chance Ulysse ! Donne-toi à fond.


Je lâche un long grognement de mécontentement. Un long soupire de motivation pousse les portes de la grande salle. C’est rempli. Bon bah c’est bon, ma vie sociale se termine ici.

Un léger vent dans mes jambes fait voleter ma jupe, tandis que du rouge à lèvre rose fluo orne mes lèvres. Les lunettes de soleil sur mon nez me permettent d’admirer les réactions des autres. Je balance ma tête en arrière comme si j’avais les cheveux longs et fait une pose la main sur les hanche et poignet cassé, coude plié par le poid du magnifique sac à main rose bonbon accroché à mon bras. Je claque des doigts et pointe l’un des mecs de ma maison.

- John à toi !


Le-dit John fait retentir la musique Work de Rihanna dans toute la pièce. Le premier refrain passe le temps que j’arrive jusqu’à la table et au moment du couplet je monte en rythme sur la table de ma maison sur un bout et marche jusqu’au milieu en faisant des gestes de chauffeurs de salle. Je n’en reviens pas de ce que je m’apprête à faire. Je fais un grand sourire à mon assemblée. Quelques secondes avant le refrain, je m’arrête et jette mes lunettes d’un geste théâtral aux filles d’une table voisine avec un grand sourire. Je me mets en position à moitié accroupis et au moment où le refrain je commence à Twerker. Mon magnifique popotin fait des allers retours de haut en bas et c’est alors que je fais, en plus de tout ça, un constat assez gênant. Mon arrière train n’est en fait pas le seul à balancer de haut en bas. J’essaie d’ignorer cette sensation plus que dérangeante et finis la chanson alternant entre chauffer les membres de ma maison durant les couplets puis twerker juste devant leur nez lors des refrains. Je crois qu’étrangement le rire des gens aux alentours me galvanise.

La chanson se finis et quelqu’un me relance mes lunettes. Bravo la synchronisation. Je les remets à la manière d’Oracio dans les Experts et finis mon spectacle.

- Ne vous précipitez pas trop pour les authographes, y’en aura pour tout le monde.


Je descends de la table telle la princesse que je suis et vais m’assoir à coté de mes potes. Pendant que je mange, l’adrénaline redescend et je me rends compte de la situationn.

Je veux mourir.

Viviane Dupont
Viviane Dupont
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Viviane Dupont, le  Mer 25 Oct - 14:08

Gryffondor avait dit le choixpeau aussitôt posé sur la tête de Viviane.

Viviane était surprise, elle s'était vaguement renseigné sur les maisons. Elle savait que sa mère s'était éclaté à Poufsouffe...
Elle espérait sécrétement se retrouver à Serpentard pour peut être se rapprocher des membres de la famille de sa mère. En effet certains avaient étudiés dans cette maison. Mais ce n'était pas forcément une bonne idée, là encore le fait d'avoir un père moldu aurait fait tâche.

Gryffondor c'est là où a étudié Harry Potter et la brillante Hermione Granger, la maison des courageux. Viviane ne se sentait pas forcément digne de cette maison. Pourquoi le choixpeaux l'avait envoyé ici ? À cause de ses envies d'aventures sans doute.

Elle regarda la table des Gryffondor, ils avaient l'air sympathiques et commença à s'asseoir.
Lara Wind
Lara Wind
Référent·e ModérationGryffondor
Référent·e Modération
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Lara Wind, le  Dim 26 Nov - 11:47


Bienvenue à Gryffondor, Holly !


RP Unique - Flashback : Répartition d'Holly, qui a 11 ans à l'époque

L'admiration. Les yeux d'Holly brillaient d'admiration en voyant le château de Poudlard, tandis qu'elle et d'autres élèves s'avançaient prudemment sur des barques vers le lieu qui allait être leur deuxième maison pour les 7 prochaines années. Laquelle des 4 maisons allaient accueillir la jeune fille et son frère jumeau, James ? Allait-elle nouer des amitiés solides ? Comment se passaient les cours ? Voilà un exemple de questions qui bouillonnaient dans la tête de l'asiatique au fur et à mesure qu'ils approchaient de l'entrée de l'école de sorcellerie. La bâtisse était majestueuse, impressionnante bien que l'on sentait qu'elle n'était pas de première jeunesse mais cela n'enlevait pas à sa splendeur. Aux yeux d'Holly, cela a ajouté justement.

Le petit voyage en barque se termina bien trop vite aux yeux d'Holly, qui fut forcée de sortir de sa contemplation et de suivre les autres dans le château. L'intérieur était encore plus impressionnant que l'extérieur et la coréenne savait pertinemment qu'elle allait passer son temps à se perdre les premières semaines. Il y avait tellement de salles, d'escaliers (qui, d'après les livres qu'elle avait lus, étaient du genre farceurs) et d'étages qu'elle ne savait plus où donner de la tête. Il allait falloir compter sur les élèves plus âgés de sa maison qui la guiderait si nécessaire, enfin du moins, c'est ce qu'elle espérait. Jetant un oeil à son frangin qui n'avait pas l'air impressionné, la jeune fille regarda ensuite les élèves qui l'entouraient. Tous étaient impressionnés de voir en vrai ce qu'ils avaient lu dans les livres tandis que les né-moldus, eux, ne savaient plus où donnait de la tête et se demandaient s'ils n'étaient pas en train de rêver. D'un côté, la coréenne pouvait les comprendre : bien qu'étant sang-mêlée, elle aurait très bien pu être moldue comme sa mère et vivre loin de la magie. Néanmoins, le sort en avait voulu autrement et elle était sorcière, tout comme son père. Chris Yang avait fait ses études à Mahoutokoro et avait été un excellent d'élève, ce qui lui avait permis d'embrasser la carrière qu'il souhaitait. C'était aussi grâce à cela qu'il avait pu être muté en Grande-Bretagne : Holly avait donc une haute estime de son père et voulait suivre ses traces. Ce n'était pas forcément le cas de James, qui avait l'air d'en avoir que faire de la réussite et tutti quanti.

Après un petit voyage dans l'école, les nouveaux sorciers pénétrèrent dans la fameuse Grande Salle. Comme depuis des siècles, les bougies lévitaient au plafond et quatre grandes tables prenaient une grande partie de la pièce, correspondant à chacune des maisons. Tout au fond de la salle, la table des professeurs régnaient en maître, symbole de l'autorité dans l'école. Devant ladite table se trouvait un petit tabouret et une chaise mais le tabouret n'était pas libre. Le vieux Choixpeau attendait avec impatience les futures têtes qu'il allait devoir envoyer dans une des 4 maisons. Cet objet était aussi intrigant qu'effrayant car, pour pouvoir enchanter un chapeau et jusqu'à lui donner une conscience, il fallait posséder un très haut niveau de magie. Maintenant, il allait falloir passer à la casserole comme disaient les Moldus ! Un à un, les élèves étaient appelés par ordre alphabétique et le Choixpeau criait au fur à mesure les maisons, sous les applaudissements des élèves et professeurs. Se dandinant d'impatience, Holly devint toute rouge quand le professeur l'appela « Holly Victoire Yang ! » La tête baissée, rouge comme une tomate, la petite Yang s'assit et elle sentit le Choixpeau se posait sur sa tête. Néanmoins, celui-ci semblait marqué une hésitation entre deux maisons : Serdaigle et Gryffondor. « Mmh le choix est un peu difficile pour toi, jeune fille. Tu t'épanouirais aussi bien à Serdaigle qu'à Gryffondor... Néanmoins, je décèle quelque chose chez toi qui ferais que tu serais parfaitement à ta place à... GRYFFONDOR ! » Soupirant de soulagement et avec un large sourire aux lèvres, Holly se dirigea vers la table des Lions où elle fut accueillie à bras ouverts tandis qu'elle gardait une oreille vers le verdict pour son frère, qui fut réparti à Serpentard. Les deux jumeaux allaient enfin pouvoir commencer leur scolarité à Poudlard...

©Holly
Moira Sullivan
Moira Sullivan
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Moira Sullivan, le  Mar 26 Déc - 2:23

Première impression
RP flashback (Moira a 11 ans) avec Fergus Blake


Je pénétrais dans la Grande Salle pour la deuxième fois de ma vie, essayant de me faire à l'idée que cette pièce, comme l'ensemble du château, ferait désormais partie de mon quotidien. J'attendais depuis si longtemps mon entrée à Poudlard, mon entrée dans le monde des sorciers que je n'avais pas pensée qu'elle serait aussi synonyme de perte de repères et d'une certaine inquiétude. J'étais loin de la maison, loin de ma famille, je ne connaissais personne ici et le château était tellement immense que j'avais du mal à m'y sentir chez moi. Cette première nuit avait d'ailleurs été assez courte et agitée.

M'arrêtant un instant sur le seuil, je balayai la pièce du regard pour repérer laquelle des quatre longues tables alignées devant moi était celle des Gryffondor. Celle à laquelle je m'installerai pour les sept années à venir. Je finis par repérer quelques uniformes bordés de rouge et me dirigeai vers eux à pas lents.
Le nez en l'air, je contemplais avec émerveillement le plafond où la nuit étoilée avait cédé la place à un ciel bleu pâle éclairé d'un doux soleil de fin d'été, sur lequel défilaient tranquillement quelques fins nuages blancs. Non, il n'y avait certainement pas que du négatif à être arrivée ici. Tout dans ce château me fascinait, du plafond magique aux portraits animés, en passant par les fantômes et rien de ce que mon père avait pu m'en dire n'égalait ce que je voyais. J'allais devoir m'acclimater mais assurément ça en vaudrait la peine.

La table des rouge et or était nettement moins remplie qu'au banquet de rentrée de la veille. Aucune des personnes qui m'avaient accueillie parmi les Gryffons ne semblait être présente. Je passai devant un groupe d'élèves bien plus âgés que moi qui discutaient avec animation et m'installai un peu plus loin, à côté d'un élève brun d'à peu près mon âge, à qui j'adressai un sourire poli. Mon attention se porta ensuite sur les différents plats disposés sur la table, qui me parurent étonnamment ordinaires. Rien ici qui n'aurait pu se trouver sur une table moldue. Sauf peut être... du jus de citrouille ! Je n'en avais jamais goûté mais je savais que c'était une boisson classique ici. Je me saisis de la bouteille et me versai un verre avec enthousiasme. Sans doute trop d'enthousiasme, puisque mon verre se remplit bien plus vite que prévu et le surplus de liquide se répandit largement sur la table, manquant de peu d'éclabousser mon uniforme et celui de mon voisin. Je laissai échapper un mot qui m'aurait certainement valu une réprimande de ma mère avant de me tourner vers mon camarade avec un regard contrit.

- Oh la la, je suis désolée ! lui lançai-je en cherchant des yeux quelque chose pour réparer les dégâts.
Fergus Blake
Fergus Blake
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Fergus Blake, le  Mar 26 Déc - 8:20

(Fergus a 12 ans)


Ma deuxième année qui commençait. Enfin! Ça fait tellement de bien de revenir dans cet endroit, de sortir du manoir luxueux, grand et confortable de mes parents. Je profitais de mon matin à la table de ma maison, attendant de croiser un quelconque visage familier, histoire de parler de l'été, des vacances. Certains sont probablement partis ne voyages, d'autres ont peut-être fait d'énormes bêtises qui seraient tellement bonnes à entendre. Je bois mon jus de citrouille, ayant fini depuis un moment de manger. Je sens le soleil chaud de l'été, passant au travers des fenêtres de la grande salle, qui réchauffe ma peau. Ma robe est déposée à côté de moi. Je jette un oeil à mon horaire, qui n'a pas l'air trop pire. Il ressemble à celui de l'année d'avant, de toute façon, et je sais bien que je m'y habituerai assez vite.

C'est alors qu'une jeune fille arriva près de moi. C'était une nouvelle, une première année, tout juste répartie dans la meilleure des maisons, les Gryffons, les Lions, elle nous donnera bien le nom qu'elle souhaite. Elle me lança un joli sourire poli, que je lui rendit, bougeant un peu ma robe pour lui faire de la place. Je déposai la robe un peu plus loin sur la table, puis je continuais à attendre je ne sais trop quoi. Les autres deuxièmes étaient visiblement ailleurs et ne semblaient pas près de retourner dans la grande salle. Peu importe, j'étais tout simplement content d'être de retour et j'étais simplement perdu dans mes pensées, il faisait chaud, il faisait beau, tout allait bien. Soudain, la nouvelle décida de se verser du jus de citrouille, mais ne regardait probablement pas ce qu'elle faisait. Le jus se répandit sur la table, un peu sur ma robe, et presque sur elle et moi.

- Oh la la, je suis désolée !

Je ris un peu, sortant ma baguette. Je la pointai vers le dégât, lançant un petit Récurvite pour nettoyer le tout. Pauvre petite, à sa place, à ma deuxième journée, je me serais senti tellement mal.

- T'inquiètes pas, tu vois? Tout es propre, maintenant!

Je lui souris à nouveau, moins poliment et plus gentiment, rangeant ma baguette. C'est drôle, je sentais que je devais ajouter quelque chose. C'est toujours comme ça, non? Les meilleures rencontres se font à partir d'évènements inattendus, d'accidents, de surprises... Je pris la bouteille de jus de citrouille pour lui remplir son verre qui avait perdu de son contenu. Je lui tendis, souriant toujours. J'observais les traits de son visage, histoire de m'en souvenir plus tard.

- Tu es nouvelle ici, non? Je te souhaite la bienvenue chez les meilleurs, lui dis-je avec un clin d'oeil. Je m'appelle Fergus, Fergus Blake. Et toi?

Je me donnai une petite tape mentale sur la joue. Fergus, Fergus Blake. Je n'aime pas du tout cette habitude que j'ai de toujours ressenti le besoin de préciser ce nom de famille. J'espère qu'elle ne reconnaîtra pas le nom, je n'aime pas trop en parler, surtout pas en rencontrant quelqu'un. Je me demande, tiens, ses parents à elle, ils sont sorciers ou pas?
Moira Sullivan
Moira Sullivan
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Moira Sullivan, le  Jeu 28 Déc - 3:01

Un simple petit sort et tout était rentré dans l'ordre. C'était quand même drôlement pratique la magie !  Heureusement pour moi, mon voisin ne semblait pas fâché, seulement gentiment amusé par ma maladresse.  

Après quelques paroles sans doutes destinées à me réconforter, il remplit mon verre avec le reste du jus de citrouille avant de me le tendre, un sourire bienveillant aux lèvres. Je le remerciai en saisissant mon verre avec précaution puis avalai une gorgée du liquide orange. C'était bon, quoiqu'un peu inhabituel. On aurait dit une soupe froide, avec une note sucrée qui adoucissait le goût de la citrouille.

- Tu es nouvelle ici, non? Je te souhaite la bienvenue chez les meilleurs.Je m'appelle Fergus, Fergus Blake. Et toi?

Il avait l'air gentil ce garçon. Il se dégageait de lui cette assurance tranquille des gens qui sont dans leur élément, qui ne doutent pas du fait qu'ils aient trouvé leur place. Je me trompais peut être, après tout je ne savais rien de son histoire, mais je me pris quand même à l'envier. Moi j'avais toujours été tiraillée entre deux mondes. Entre d'un côté ma mère, qui s'était résignée au fait que je fasse ma scolarité ici plutôt qu'elle ne l'avait accepté et de l'autre côté mon père qui ne tenait plus en place à mesure que mon entrée à Poudlard approchait ; entre mon éducation essentiellement moldue, telle qu'elle l'avait voulue et mon quotidien, qu'il avait teinté de magie.

Bien que familière du monde moldu, je ne m'y étais jamais vraiment sentie entièrement à l'aise. J'avais conscience d'être différente de ceux que je fréquentais et  avais souvent craint qu'une démonstration incontrôlée de mes pouvoirs, si minime soit-elle, ne vienne compromettre les fragiles amitiés que je tissais.

Désormais, si intimidante que soit cette pensée, ma place était ici, elle le devait, elle finirait par l'être. L'attitude amicale de Fergus était rassurante, j'étais contente qu'il cherche à échanger un peu avec moi,  la petite nouvelle qui l'avait pratiquement arrosé de jus de citrouille dès son arrivée.

- Ravie de te rencontrer, Fergus ! Moi c'est Moira Sullivan.

Ca faisait un peu formel, mais après tout il m'avait donné son nom complet, alors pourquoi ne pas faire pareil ?

- Et oui, je suis nouvelle ici. J'imagine que ça doit se voir, poursuivis-je avec un petit rire. Alors j'espère bien que les Gryffondor sont les meilleurs ! Mon père souhaitait que j'aille à Serdaigle, comme lui. J'aimerais éviter qu'il ne soit trop déçu quand je lui écrirai que j'ai été répartie dans une autre maison.

Je ne plaisantais qu'à moitié. Mon père était très désireux de me voir suivre son parcours en tout point. Mais bien sûr, les désirs n’avaient rien à voir avec les décisions du Choixpeau.

- Et toi, tu te plais à Poudlard ? Ça fait combien de temps que tu es ici ?
Fergus Blake
Fergus Blake
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Fergus Blake, le  Ven 29 Déc - 6:01

- Ravie de te rencontrer, Fergus ! Moi c'est Moira Sullivan.

Tiens, c'est un joli nom, Moira!

- Et oui, je suis nouvelle ici. J'imagine que ça doit se voir! Alors j'espère bien que les Gryffondor sont les meilleurs ! Mon père souhaitait que j'aille à Serdaigle, comme lui. J'aimerais éviter qu'il ne soit trop déçu quand je lui écrirai que j'ai été répartie dans une autre maison.

Oui, ça se voyait un peu, mais bon, il n'y a rien de mal à avoir l'air d'un nouveau à sa deuxième journée dans le château! Après tout, Poudlard est un endroit assez unique en son genre, donc c'est normal de prendre du temps pour s'y faire! À vrai dire, je ne devais pas être bien mieux, l'année d'avant! Elle ne semble pas avoir de difficulté à parler aux autres, contrairement à moi, au début, qui était un peu réservé... Au moins, c'est vite parti. Moi, au moins, je n'ai renversé de jus sur personne.

Lorsqu'elle parla de son père, je m'aperçut qu'elle semblait plutôt sérieuse, malgré le ton plutôt léger qu'elle avait prit. Son père était donc sorcier... Ce n'est pas rare de voir des sorciers, comme lui, ou comme mes parents, qui veulent que leur enfant suivent leurs traces... Je me contentai de lui sourire.

- Tu sais, si le choixpeau t'as réparti chez nous, c'est parce que c'est ici que tu dois être, toi. Pas chez les serdaigles comme ton père, ou pas chez personne d'autre!

Puis elle me posa de petites questions sur l'école, pour savoir si je m'y plais, depuis combien de temps je suis là... C'est vrai qu'elle n'avait pas vraiment de manière de déterminer si j'étais en deuxième, en troisième...

- Je commence tout juste ma deuxième année! Je suis super content d'être de retour au château! Je lui fis un petit clin d'oeil. Donc oui, je me plais, ici.

Je pointai mon horaire, qui était là, sur la table, seul, abandonné. De mon autre main, je pris mon verre et bu quelques gorgées de jus de citrouille avant de le déposer. Je passai une jambe par dessus le banc pour être maintenant face à Moira, une jambe de chaque côté du banc.

- Tu as vu ton horaire? Dis-moi, pour quel cours as-tu le plus hâte?

Je pliai mon papier en quatre avant de le ranger dans ma poche. Je savais que j'en aurais probablement besoin plus tard, puisqu'il me faut toujours une ou deux semaines avant de connaître mon horaire par coeur et de pouvoir le perdre quelque part, dans l'infini, dans le néant. Je jetai un oeil sur les grandes fenêtres qui se trouvaient derrière elle, au fond de la grande salle. Le soleil était toujours aussi beau et aussi agréablement chaud sur mon visage. Ah, comme on se sentait bien, de retour, pour une deuxième année... À ce moment, je me demandai si j'aurais la même attitude jusqu'à ma septième et dernière année... Seul le temps le dira.
Moira Sullivan
Moira Sullivan
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Moira Sullivan, le  Mar 2 Jan - 0:47

-  Tu sais, si le choixpeau t'as réparti chez nous, c'est parce que c'est ici que tu dois être, toi. Pas chez les serdaigles comme ton père, ou pas chez personne d'autre!

Je pris un instant pour assimiler ce qu’il venait de dire, en mâchonnant un scone. Il devait avoir raison, pourtant je doutais que les choses soient aussi simples pour mon père. Cela dit, son assurance était contagieuse et je décidai de mettre définitivement mes parents de côté, du moins pour le moment. J’aurai bien le temps de me soucier d’eux et de leur opinion plus tard.
Il m’annonça ensuite qu’il entrait en deuxième année et me fit part de son enthousiasme à l’idée de reprendre les cours ici, m’adressant un nouveau clin d’œil qui me fit irrésistiblement sourire. Si tous mes camarades étaient aussi avenants que lui, je n’aurais aucun souci à me faire quant à mon intégration ici !

- Tu as vu ton horaire? Dis-moi, pour quel cours as-tu le plus hâte?

Les cours ? J’avais presque oublié que le premier d’entre eux m’attendait dans quelques minutes. Le soleil qui réchauffait la salle et l’atmosphère détendue qui régnait dans le réfectoire donnaient encore à cette matinée un goût de vacances. Fergus s’était d’ailleurs tourné vers moi, offrant son visage aux rayons qui filtraient à travers les hautes fenêtres.

Mon emploi du temps devait être enfoui quelque part dans mon sac. Pas trop loin, j’espérais, car à part les potions je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait pour le reste de la journée. Enfin, je l’avais oublié, plus exactement. En revanche, je n’avais pas besoin de lui pour répondre à la deuxième question que Fergus m’avait posée :

- La métamorphose ! fis-je sans la moindre hésitation. Je trouve ça génial de pouvoir modifier l’apparence des choses, pas toi ?

Allez savoir pourquoi, j’étais alors persuadée que c’était cette matière qui ferait de moi une sorcière terrible, pour peu que j’y réussisse. Peut-être parce que qu’elle était réputée pour être une des plus difficiles et que j’avais le goût des défis. Mais ce n’était pas la seule cause de mon enthousiasme. Je poursuivis, débitant mes paroles de plus en plus rapidement à mesure que mon excitation grandissait :

- Et puis j’ai jamais vraiment eu l’occasion de me servir de ma baguette encore, du coup j’ai vraiment hâte de m’y mettre. Enfin, normalement c’est pas la seule matière où j’aurai l'occasion de l'utiliser mais je crois que c’est celle qui promet d’être la plus amusante !

Disant cela, je portai machinalement la main à ma poche où ma baguette était rangée. De l’autre main, je saisis un nouveau scone et mordis dedans avec délice. J’aperçus soudain une silhouette translucide flotter à l’autre bout de la pièce et me tournai vivement vers Fergus :

- Dis, c’est pas le fantôme de notre maison là-bas ? Tu le connais, est-ce qu’il est gentil ? Parce qu’il fait un peu peur comme ça quand même.
Fergus Blake
Fergus Blake
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Fergus Blake, le  Mar 9 Jan - 0:10

-  La métamorphose ! Je trouve ça génial de pouvoir modifier l’apparence des choses, pas toi ?

Je souris. La métamorphose, c'est vrai que c'est une matière très intéressante, que j'affectionne d'ailleurs beaucoup. C'est loin d'être facile, mais lorsqu'on s'y intéresse et qu'on décide de s'y mettre, c'est tellement satisfaisant. Je repensai à mes premiers cours de métamorphose, l'année d'avant, me disant que j'avais très hâte de poursuivre l'apprentissage de cette matière. Pourtant, le cours que j'avais le plus hâte de continuer, c'était sans aucun doute celui de défense contre les forces du mal.

- Oui, c'est vrai que c'est génial... Par contre, je te conseille de t'y mettre sérieusement, c'est pas la matière la plus facile!

Je lui souris. Je ne disais pas du tout cela pour la décourager, seulement pour la prévenir. Après tout, elle sera peut-être très douée pour cette matière, qui sait. Puis, de plus en plus enthousiaste, elle se mit à parler, un peu plus rapidement qu'avant. Elle m'expliqua qu'elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion d'essayer sa baguette, pour l'instant, et que la métamorphose lui semblait être la manière la plus amusante de le faire. Je fis un petit signe de tête pour lui montrer que j'étais d'accord avec elle. En effet, on utilise nos baguettes dans plusieurs cours, mais la métamorphose est bel et bien une matière plutôt amusante.

Puis, elle porta le regard sur quelque chose derrière moi.

- Dis, c’est pas le fantôme de notre maison là-bas ? Tu le connais, est-ce qu’il est gentil ? Parce qu’il fait un peu peur comme ça quand même.

Je ne put m'empêcher de rire en me retournant. Nick Quasi-Sans-Tête, ou plutôt Sir Nicholas pour lui faire plaisir, s'amusait à aller s'introduire aux nouveaux en s'inclinant devant eux, tirant sur sa tête pour montrer à tous pourquoi il est surnommé "Quasi-Sans-Tête". Je me rappelai la première fois que je l'avais vu. Ça m'avait plutôt dégoûté, mais on s'y habitue bien facilement.

- Oui, c'est lui! Nick Quasi-Sans-Tête, mais si tu ne veux pas l'insulter, il préfère Sir Nicholas... Je lui souris. Il n'en a peut-être pas vraiment l'air comme ça, mais il est plutôt gentil! Par contre, il peut être très bavard, donc fais attention!

Je finis mon verre de jus de citrouille, puis le déposai sur la table. De plus en plus de gens quittaient la grande salle pour se diriger vers leurs cours. C'est vrai que, pour des premières années qui sont tous nouveaux dans le château, ça peut être difficile de bien se repérer, et je crois bien que personne n'a envie d'être en retard à son cours, ça débuterait mal l'année. Je jetai un oeil à Moira, et je me dis qu'elle semblait vraiment, aux premiers abords, être le genre de personne avec qui je pourrais très bien m'entendre.

- Si tu veux, je peux t'aider à trouver ton local de classe! Je sais que l'école peut paraître assez grande...
Moira Sullivan
Moira Sullivan
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Moira Sullivan, le  Ven 19 Jan - 0:45

- Oui, c'est lui! Nick Quasi-Sans-Tête, mais si tu ne veux pas l'insulter, il préfère Sir Nicholas...  Il n'en a peut-être pas vraiment l'air comme ça, mais il est plutôt gentil! Par contre, il peut être très bavard, donc fais attention!

- Ah, d'accord. J'essaierai de m'en souvenir ! répondis-je avec un petit hochement de tête, prenant mentalement note des informations que venait de me fournir Fergus.

Puis je reportai mon attention sur le fantôme, réprimant avec peine une grimace de dégoût à la vue de son cou sanguinolent qu'il exposait avec fierté à la vue de tous, arrachant à quelques uns de mes camarades des exclamations tantôt enthousiastes, tantôt écœurées. Mon intérêt pour lui avait été décuplé par ce que m'avait dit Fergus. Moi aussi je pouvais être bavarde et j'étais décidée à avoir une petite conversation avec Sir Nicholas dès que possible. Ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de discuter avec un fantôme ! Enfin, apparemment ici si, justement, mais la patience ne comptant pas parmi mes qualités, j'avais plus que hâte de concrétiser cette nouvelle expérience.

Je terminai mon petit déjeuner silencieusement, absorbée dans mes pensées, essayant d'imaginer quels sujets de conversations on pouvait aborder avec un fantôme. Je me demandais bien comment il avait fini dans cet état d'ailleurs...
Je n'avais pas vraiment la notion du temps mais en levant le nez de mon assiette je constatai que la salle s'était vidée de la quasi totalité de ses occupants. Je n'allais pas devoir tarder moi aussi, si je voulais être sure d'être à l'heure. Cette pensée avait également dû traverser l'esprit de Fergus, qui repris :

- Si tu veux, je peux t'aider à trouver ton local de classe! Je sais que l'école peut paraître assez grande...

J'accueillis sa proposition avec soulagement. L'immensité labyrinthique de l'école avait de quoi impressionner et je ne me serais jamais pardonnée d'arriver en retard à mon premier cours, même au motif de m'être perdue dans le dédale des couloirs. J'adressai à Fergus un sourire reconnaissant :

- Oh oui, je veux bien ! Je commence par un cours de potions mais j'avoue que je ne sais pas trop où se trouve la salle...


Tout en parlant j'avais commencé à rassembler mes affaires et m'étais levée pour l'attendre dans l'allée qui séparait notre table de sa voisine.

- Je te remercie pour ton accueil, au fait. Et pour ton aide. Je ne regrette pas de t'avoir presque arrosé de jus de citrouille finalement, ajoutai-je avec un petit rire.

Cela pouvait paraître étrange de remercier quelqu'un pour ça, mais j'avais plus d'une fois pu constater par moi-même que la gentillesse n'allait pas nécessairement de soi chez les autres. Pour le moment il était à  mes yeux ce qui se rapprochait le plus d'un ami et mon seul point de repère dans cette école. Il était hors de question pour moi de l'ennuyer en me reposant uniquement sur lui mais pour l'instant je l'appréciais assez et espérais continuer à le fréquenter.
Fergus Blake
Fergus Blake
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Fergus Blake, le  Sam 20 Jan - 23:10

Moira continuait de jeter un oeil au fantôme. Elle semblait plutôt intriguée par lui, et je pouvais très bien la comprendre. Nick a bien un petit quelque chose d'intéressant, qui avait moi aussi piqué ma curiosité lors de ma première année. C'est peut-être un mélange du fait qu'il soit un fantôme, un "mort", avec l'état de son cou... Il est unique, voilà tout, et je serais bien surpris de rencontrer un autre être qui me ferait penser autrement.
Alors que j'était perdu dans mes pensées à propos du spectre de ma maison, Moira répondit à ma proposition, me faisant sursauter un tout petit peu.

- Oh oui, je veux bien ! Je commence par un cours de potions mais j'avoue que je ne sais pas trop où se trouve la salle...

Elle me fit un charmant sourire reconnaissant, que je lui rendis, avant de se lever, prête à partir vers son premier cours à Poudlard. Je rangeai donc rapidement mes affaires dans mon sac, sans prendre vraiment le temps de tout bien placer, puis me levai de mon banc.

- Je te remercie pour ton accueil, au fait. Et pour ton aide. Je ne regrette pas de t'avoir presque arrosé de jus de citrouille finalement!

Je ne put m'empêcher de rire, et je hochai la tête. Elle semblait bien amicale, cette Moira, et j'étais bien heureux de cette nouvelle rencontre. Pendant l'été, je m'attendais bien sûr à revoir des amis, mais je n'avais pas pensé au fait qu'il y aurait des nouveaux, qui pourraient eux aussi devenir de bonnes connaissances. Jusqu'à présent, ces nouveaux, ou plutôt cette nouvelle, était une bonne surprise.

- Ça me fait plaisir, n'importe quand! Lui dis-je avec un petit clin d'oeil. La prochaine fois, tu peux juste me dire salut, pas besoin de m'arroser!

Je fis signe à la jeune gryffondor de me suivre, avant de me diriger hors de la grande salle. Les cachots, où se trouvent les cours de potions, ne se trouvaient pas très loin ; il suffisait de descendre les escaliers pour arriver à l'étage, et de suivre quelques couloirs pour arriver au local de classe. Pourtant, il y avait beaucoup d'élèves qui allaient dans tous les sens, donc c'était un peu plus long qu'à l'habitude de s'y rendre. Voyant le bouchon de circulation dans l'escalier, je soupirai.

- Ne t'inquiètes pas, c'est pas toujours comme ça... Je jetai un oeil à ma montre. Et puis, tu ne devrais pas être en retard, on a largement le temps!

J'attrapai son poignet pour ne pas qu'elle me perde, puis je me faufilai à travers quelques élèves, un peu perdus, qui ne semblaient pas prêts à avancer. Après tout, je devais me rendre à mon cours de botanique juste après et je n'avais pas non plus envie d'arriver en retard. C'est important de bien commencer l'année, histoire de ne pas tout de suite se mettre les professeurs à dos.
Arrivés à l'étage des cachots, le chemin était plus libre que dans les escaliers, et je relâchai donc le poignet de Moira. Après avoir tourné dans deux ou trois nouveaux couloirs, nous sommes arrivés devant la porte de son cours.

- Et voilà, le local de potions!

Je pointai inutilement la porte, ouverte, comme si elle n'avait pas compris que c'était le local où je m'était arrêté. Je lui souris gentiment,
jetant un nouveau coup d'oeil sur ma montre.

- Je te souhaite un bon premier cours, on se reverra bientôt, dans la salle commune ou à notre table!


[Fin du RP pour nous deux!]
Lola Panetta
Lola Panetta
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Lola Panetta, le  Mar 6 Fév - 3:34

Who I am
Je marchai dans les couloirs et me rendis dans la Grande Salle où pleins d'élèves étaient déjà installés. J'avais tenté de trouver le calme dans la Salle Commune mais impossible de travailler tranquillement. Et je n'avais aucune envie de me retrouver à la bibliothèque à cette heure-ci. J'avais donc décidé d'aller à l'endroit où personne ne me remarquerait.

Je m'approchai de la table des Gryffondor et m'assis sur un bout de banc où personne ne me dérangerait.
Je sortis de mon sac un parchemin, une plume et un encrier.

Tout d'abord, je ne sus quoi écrire.

Comment parler à quelqu'un qui n'est même plus vivant ?

Mon père m'avait envoyé maladroitement un hibou qui me disait que cela aurait été bien si je pensais un peu à ma mère. Si je cessais de me morfondre sur mes soi-disant ASPIC's dont je n'espérait plus beaucoup de bonnes notes. Que j'étais meilleure que je ne le pensais et qu'elle aurait aimée être là pour me le dire d'elle même.

Maman... Maman pourquoi es-tu partie ?

Pourquoi nous as-tu laissée ?

Pourquoi m'as tu laissée moi ?

Qu'ai-je fais pour que tu m'en veuilles à ce point ?

M'en voulais-tu d'avoir quitté le cocon familial pour ce monde étrange et mystérieux dont tu ne connaissais rien?

Es-ce donc pour cela que tu es partie ?

Où d'ailleurs ?

Où ?

L'on m'a raconté des tas de choses. Comme quoi, si tu étais partie, c'était parce que tu étais malade. Puis, l'on insinuait que tu avais été empoisonnée.

Ta mort avait été si brusque, si soudaine, que toute la famille en a perdu la tête. Surtout Papa. Papa a été tellement triste qu'il ne m'envoyait plus aucune nouvelle pendant sept mois. Sept mois où je n'ai pu savoir ce qu'il se passait dans le monde Moldu (ou votre monde comme tu le disais si bien), que par les journaux sorciers.

Avant de mourir, tu m'as parlé de Grand-Mère. Grand-Mère ? Je ne t'avais jamais entendue parler d'elle.
Mais j'ai demandé à des amis à Grand-Père ainsi qu'à tes amis d'enfance. Mais aucun n'a pu m'en dire plus.

C'est le vieux Caporal Shwarz qui m'en a parlé. Il est venu à la maison pendant les vacances parler avec Papa. Et c'est là, lorsqu'il m'a vue, il a prononcé ce nom: "Azalïa..."
Je lui ai demandé de qui il s'agissait et il m'a parlé de Grand-Mère. C'eût été une grande femme, avec un coeur d'une immense bonté.

"Bien que j'eusse connu plus d'un Homme bon, m'a-t-il dit, Azalïa était sûrement la plus belle, la plus altruiste des femmes de ce monde, oh ça oui! Et... Et tu lui ressemble tellement..."

On aurait tout aussi bien pu dire qu'il avait vu un revenant !
Il m'a ensuite raconté que toutes sortes de choses étranges arrivaient à Grand-Mère. Que sa vie avait été comme magique... Comme magique ?

Maman? M'aurais-tu caché des choses ? Ce n'aurait pas été la première fois mais j'aurais aimé en savoir plus...



Voilà ce que je devais écrire. Et je l'ai écrit. Je l'ai fait. Je lui parle. Car j'ai besoin de lui parler. J'aurais tant aimé voir sojn visage une dernière fois...


Je soupirai et posai ma plume, attristée. Je n'en montrais quasiment rien pourtant...
Et j'essuyai une larme qui avait coulé sur ma joue...


Codage par Libella sur Graphiorum
Contenu sponsorisé

Table Gryffondor - Page 55 Empty
Re: Table Gryffondor
Contenu sponsorisé, le  

Page 55 sur 56

 Table Gryffondor

Aller à la page : Précédent  1 ... 29 ... 54, 55, 56  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.