AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 4 sur 4
Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Alexander Severus
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Alexander Severus, Mer 23 Fév 2011 - 17:52


-Ca va bien enfin ...Non!
Eléonore savait qu'elle devait parler a Méléane et elle aussi

-Tu crois qu'on va se faire disputer a avoir sécher les cours?

Eléonore était vraiement très inquiète pour elle et sa grande soeur
Elle souria pour faire plaisir a l'autre Gryffondor,mais son visage redevint vite grave
-Je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose a cause de moi!

Eléonore regarda dehors et vit les éclairs qui frappaient a la tour de Gryffondor
Elle ne voulait pas aller dans sa salle commune ,elle avait tellement peur
Les couloirs étaient sombre et il n y avait plus aucun bruit a part le mélange des respirations des deux Gryffondors

Eléonore et Méléane se dirigèrent vers la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Lyston
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Morgan Lyston, Mer 23 Fév 2011 - 18:44


Floriane vint s'installer à côté de Morgan et pour faire un peu oublier son retard, elle prit la parole et dit tout ce qu'elle savait sur les plantes dangereuses. Morgan était contente que Floriane soit là. La jeune Gryffondor écouta attentivement ce que son amie disait, tout en prenant quelques notes.

Juste devant les deux rouges et ors, deux autres Gryffondors discutaient depuis le début du cours. Malgré qu'elles prirent la parole pour dire ce qu'elles savaient, Morgan ne trouvait pas cela très poli et très respectueux, surtout que Morgan ne connaissait pas beaucoup de choses en botanique. Elle voulait en apprendre le plus possible !

Soudain, la plus âgée des deux Gryffons qui étaient devant elle se leva et sortit de la salle sans un mot. La plus petite ne tarda pas à la rejoindre, ce qui étonna Morgan qui ne put s'empêcher de chuchoter à Floriane :

- Elles n'ont pas l'air bien...

Morgan se retourna pour tenter de voir ce qu'elles faisaient, mais elles n'étaient plus là.

- Elles sont parties !

Morgan se posait beaucoup de questions quand à la réaction du professeur, ainsi que la tournure qu'allait prendre le cours. Morgan regardait Floriane, en espérant qu'elle ait compris ce qu'il se passait.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Sangokun Ketsuki
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Sangokun Ketsuki, Ven 11 Mar 2011 - 22:20


Je partis vers la sert de botanique avec cinq minutes d'avance. En chemin, je me rendis compte que je ne savais pas où elle était. Finalement, je trouvai mon chemin en demandant à un élève. J'ouvris une porte et la cours se dressa devant moi. Il pleuvait à grosses gouttes et il y avait de la boue partout. Pas de chance. Je traversai la cours. A cause de la pluie, je ne voyais pas plus loin que le bout de mon nez. De plus, il y avait un orage. Arriver devant la sert numéro trois de botanique, plein de pluie avec mes cheveux mouillés qui me cachaient le front, j'ouvris la porte. Il y avait sept élèves et le professeur. Je dis:

Bonjour et excusez-moi d'être en retard.

Je me dirigeai rapidement vers une table sans aucune personne autour et m'assis. Je posai mon sac sur la chaise d'à côté et pris mes affaires. Je pris ma plume et écrit ce que il y avait au tableau:

Catégorie 1 : Les plantes très dangereuses

♦ La belladone
♦ L'ellébore
♦ Le Filet du Diable
♦ Le Saule Cogneur
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Rily Dacker, Sam 12 Mar 2011 - 15:07


Comme toujours, Rily était partie en avance de la salle commune des Serdaigle pour aller en cours de botanique. Elle était descendue tranquillement jusque dans le hall, mais lorsqu'elle était sortie, son humeur joyeuse s'était considérablement refroidie. Le temps était sombre et menaçant, et il commençait à pleuvoir. Comme elle avait un peu de marge pour se rendre jusqu'aux serres, Rily decida de retourner chercher sa cape, histoire de ne pas trop être trempée. Elle remonta donc les marches quatre à quatre jusqu'à sa salle commune, puis une fois qu'elle eut récupérer sa cape, elle redescendit. En courant un peu, elle serait pile à l'heure. Elle sortit, rabatant sa capuche sur sa tête. Elle se réjouie d'avoir été chercher sa cape, la pluie tombait drue et l'humidité la pénatrait jusqu'aux os. Elle se sentait déjà gelée.

Rily se mit à courir sur le sol détrempé et boueux. Elle glissait sans arrêt mais elle ne voulait pas marcher, de peur d'arriver en retard.
En fait, elle aurait mieux fait de marcher. En voulant tourner trop vite, son pied dérapa sur le sol mou, et elle tomba dans un flaque de boue, à son grand déplaisir. Elle essaya de se relever, mais lorsqu'elle prit appuie sur sa cheville, celle-ci émit un horrible craquement. La Serdaigle fit une horrible grimace et elle se retint de hurler de toute la force de ses poumons tellement elle avait mal.
Elle se remit en marche, très lentement, en claudiquant. Sa cheville la faisait souffrir, mais elle se répétait que ce n'était rien. Sa cape était couverte de boue, il y en avait même dans ses cheveux, mais la pluie finit par la faire partir.
En arrivant devant la serre, il n'y avait presque plus de trace de boue sur la jeune fille, par contre elle était trempée de la tête au pied et elle tremblait de froid. Elle poussa la porte vitrée de la serre et entra. Tous les regards se tournèrent vers elle, et ses joues pâles comme la mort virèrent au rose vif. Elle essaya d'avancer dignement, mais c'était sans compter sa cheville qui manqua de la faire tomber et lui arracha une horrible grimace.
- B... Bonjour pro... professeur... je... vous... de... deman... de... demande pardon... pou... pour m... mon... re... retard, parvint-elle à articuler entre deux claquements de dent incontrôlable.
Elle jeta un coup d'oeil au tableau.

Catégorie 1 : Les plantes très dangereuses

♦ La belladone
♦ L'ellébore
♦ Le Filet du Diable
♦ Le Saule Cogneur

*Ben tiens, manquait plus que ça... * songea-t-elle en grimaçant à nouveau. Sa cheville lui faisait vraiment mal.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Sara Shake, Mer 16 Mar 2011 - 12:25


Appuyée contre son bureau, la jeune professeure de botanique regardait ses élèves prendre note des quatre premières plantes dangereuses. Celles-ci étaient aussi bien connues dans le monde magique que dans le monde moldu ; Sara attendait donc quelques réponses. Elle savait que certains de ses élèves avaient de bonnes connaissances en botanique, aussi elle était contente du niveau des classes qui était en général plutôt bon. D'ailleurs, une fois que toutes ces têtes blondes - ou pas - eurent terminé de recopier, les mains se levèrent pour prendre la parole.

« La Belladone, ce qui veut dire Belle Dame en italien, est une plante aux tiges fines, aux feuilles évasées et pointues au bout avec des petites fleurs violettes en cloche. Les fleurs ne sont pas en grappe comme le muguet, y a qu’une seule fleur à chaque fois à la base des feuilles. Elle donne de petits fruits ronds noirs comme de grosses myrtilles. La Belladone est aussi une plante toxique. C'est-à-dire qu’elle empoisonne. Mais on s’en sert quand même pour quelques remèdes. L’essence de belladone apparait comme composant de beaucoup de potion antidouleur, antiallergique… et laxatives. J’ai aussi entendu parler de rituel avec cette plante, mais je ne me rappelle plus très bien en quoi ça consiste. Je me rappelle juste qu’autrefois les sorcières s’en servaient pour provoquer des hallucinations, ça vous... euh "te" dit quelque chose ? »

Le jeune Raymond avait décidé d'afficher ses connaissances sur le belladone. Tout ce qu'il avait déballé était exact. Sa question laissa la professeure quelques secondes pensives, le temps qu'elle formule correctement sa réponse. Elle hocha la tête :

« Ce sont les fruits de la belladone qui peuvent donner des hallucinations. A l'époque, les sorcières écrasaient la fleur entière avec d'autres plantes toxiques, en faisant attention au dosage afin d'annuler leurs effets vénéneux. Elles en faisaient une pommade qu'elles appliquaient sur leur peau lors de leurs sabbats, et, à ce qu'on dit, elles avaient des hallucinations, elles voyaient le diable ou avaient l'impression de voler. Mais je pense qu'il ne s'agit que de divagations de Moldus superstitieux. »

Poncutant sa phrase par un sourire, elle se tourna vers une autre élève qui avait d'autres informations à propos des autres plantes. Une panoplie de Gryffondor prirent la parole :

« Je connais un peu le Filet du Diable. C'est un plante qui déteste la lumière. Elle se présente sous la forme d'un enchevêtrement de racines noueuses. Si l'on se trouve dedans, il faut rester calme et ne pas bouger pour qu'elle nous absorbe et ainsi, on passe à travers sans aucun soucis. Par contre, si on panique... Je crois qu'on peut mourir étouffé... » dit une jeune femme nommée Morgan.

« Le Saule Cogneur est un grand arbre qui frappe comme son nom l'indique, que si l'on s'approche de trop. Pour l'arrêter il faut appuyer sur une racine du mileu de l'écorce, ce qui est très dur ! Je suis sure qu'il y en a un dans le parc. » annonça une autre demoiselle, appelée Eleonore.

« J'ai lu un jour dans un ancien livre, que l'on pouvait entrer dans un tunnel qui amène à la Cabane Hurlante. L'entrée de ce tunnel se trouve au niveau du tronc du Saule Cogneur. Je ne sais pas si c'est vrai mais je sais aussi que le Saule Cogneur peut bouger ses branches à volonté. C'est peu mais c'est tout ce que je sais ... »

« J'ai déjà observé ce genre de plante, l'ellébore, on s'en sert pour faire des potions, et particulièrement, c'est un ingrédient du philtre de paix. Aussi le filet du diable est une plante qui peut avoir une taille très importante, et qui aime l'humidé et l'obscurité, ses tentacules peuvent étouffer la personne qui en est prise au piège si elle panique, la meilleure des solutions est de rester calme. On se sert de l'essence de belladone pour faire des potions. Le Saule Cogneur est un arbre magique, le bout de ses branches ont une forme de poings qui frappent tout ceux qui en approchent, en bref il est très peu conseillé de s'en approcher ! »

Le défilé de Gryffondor avait donné des réponses plutôt correctes et complètes. Sara resta muette quelques moments, le temps de faire la synthèse de tout ce qui avait été dit, afin de compléter et de féliciter la brillance de ses élèves. Mais avant qu'elle n'ait pu dire un mot, deux des jeunes femmes qui avaient si bien répondu provoquèrent un petit incident. Elles papotaient tranquillement et l'une des deux sortit sans prévenir. Sa copine la suivit, en demandant l'autorisation mais sans avoir eu de réponse.

Etonnée par ce qu'il se passait, la jeune femme resta inerte. Elle se reprit, se tourna vers ses élèves restant, qui étaient également interloqués par le comportement des deux rouge et or. Tant pis pour elles, elles n'étaient pas bien, eh bien, qu'elles aillent à l'infirmerie, Sara comprenait. Du moment qu'elles se mettaient en ordre par la suite...

Alors qu'elle comptait reprendre la suite du cours sur les plantes dangereuses, la porte de la serre s'ouvrit, faisant entrer un courant d'air froid et un peu de pluie sur le seuil. Deux élèves firent leur entrée, trempés. Une jeune Poufsouffle et une jeune Serdaigle s'excusèrent de leur retard et prirent place. Après avoir lu le titre du cours, ils notèrent. La jaune et noir leva la main. Sara lui donna la parole.

« Le Filet du Diable est composé d'une masse de vrilles et de tentacules semblant posséder un certain sens du toucher. Le Filet du Diable utilise ses tentacules pour capturer quiconque le touche, lui attachant les bras et jambes, allant même jusqu'à l'étouffer. Plus la personne se débat, plus le Filet du Diable resserre ses liens ; si elle se détend, la plante ne la tuera pas aussi rapidement. Le Filet du Diable aime un environnement humide et plutôt obscur, et se recroqueville devant du feu, donc un sortilège de flamme bien placé comme celui des Flammes Bleues permettra de libérer ses victimes. Le saule Cogneur :Ressemblant à un saule, cet arbre imposant et violent attaque quiconque passe à proximité L'llébore : Plante vénéneuse comprenant plusieurs variétés. »

Cette jeune élève était encore inconnue pour la professeure de botanique. Normal, c'était une nouvelle élève. En tout cas, elle contribuait au bon niveau des classes.

« Oui, alors... Tout ce qui a été dit précédemment est correct. Vous gagnerez des points grâce à vos bonnes réponses. J'espère que vous avez pris quelques petites notes là-dessus... Bon. Commençons par le commencement ! En premier, nous étudierons donc la belladone. Attention. »

A l'aide de sa baguette magique, la jeune femme fit apparaître devant chaque élève un pot de fleur, dans lesquels se trouvaient une plante aux fleurs mauves et aux fruits noirs. Une belladone.

« Voici une belladone. Vous pouvez en faire un croquis, s'il vous plaît, après avoir noté les informations suivantes. »

La belladone

Le latin botanique belladona vient en 1602 de l'italien bella donna « belle dame ». En effet, le suc frais des fruits était appliqué dans les yeux pour dilater la pupille (mydriase) sous action de l'atropine, donnant un regard plus "brillant", et rendant ainsi les femmes plus belles. À la Renaissance, les italiennes élégantes instillaient dans leurs yeux du jus de belladone pour dilater leur pupille et donner ainsi plus d'attirance à leur regard (en effet, la dilatation des pupilles est une des manifestations de l’excitation sexuelle, inconsciemment perçue par les hommes).

C'est une grande plante ramifiée pouvant atteindre 1,5 m, aux feuilles ovales pointues, pétiolées, aux fleurs en cloche, solitaires, pendantes, brunes à l'aisselle des feuilles.
Les fruits sont des baies noires luisantes de la taille d'une cerise. La plante est très toxique pour l'homme dans toutes ses parties. Elle contient divers alcaloïdes, dont l'hyoscyamine et l'atropine.

Les fruits, le plus souvent responsables d'intoxications, tentent les enfants. L'ingestion de cette plante provoque une symptomatologie caractéristique : rougeur de la face, sécheresse de la bouche et des muqueuses, soif intense, faiblesse musculaire, tachycardie, mydriase, hyperthermie, hallucinations, délire, agitation. La mort peut survenir par paralysie des voies respiratoires. La belladone stimule le centre bulbaire et le système nerveux central.

Chez les Moldus, la plante doit être exclusivement réservée à la préparation de formes galéniques en milieu pharmaceutique. Ces dernières étaient utilisées dans le traitement symptomatique de la toux, dans le traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires, comme spasmolytique en association avec des laxatifs (association médicalement non rationnelle), et comme antalgique. Pour nous, Sorciers, l'essence de la plante est utilisée dans la plupart des potions.


Pointant sa baguette magique sur le tableau, les anciens mots furent remplacés par la description de la belladone. Quelques minutes passèrent, pendant lesquelles on n'entendait plus que le bruit de la pluie, du tonnerre qui grondait au loin et du grattement des plumes sur le parchemin.

« Alors, ensuite, voici le descriptif de l'hellébore. »

De nouveau, à l'aide de sa baguette, la jeune femme fit apparaître une autre plante sur les bureaux des élèves, et la description de la plante s'inscrivit à la suite de celle de la belladone sur le tableau noir.

L'hellébore

L'hellébore est une plante de la saison froide. La couleur de ses fleurs varie du rose au pourpre.
Cette plante est très toxique car elle contient de l'helléborine qui paralyse le système nerveux et de l'helléboréine qui agit sur le coeur.
On l'utilise dans la préparation du philtre de paix.


La jeune professeure continua le descriptif des deux autres plantes.

Le Filet du Diable

Le Filet du Diable est composé d'une masse de vrilles et de tentacules semblant posséder un certain sens du toucher. Le Filet du Diable utilise ses tentacules pour capturer quiconque le touche, lui attachant les bras et jambes, allant même jusqu'à l'étouffer. Plus la personne se débat, plus le Filet du Diable resserre ses liens ; si elle se détend, la plante ne la tuera pas aussi rapidement. Le Filet du Diable aime un environnement humide et plutôt obscur, et se recroqueville devant du feu, donc un sortilège de flamme bien placé comme celui des Flammes Bleues permettra de libérer ses victimes.


Le Saule Cogneur

Le Saule Cogneur est un arbre d'une grande valeur. Ses branches sont épaisses, dont le bout ressemble à des poings.
Comme son nom l'indique, l'arbre attaque quiconque s'approche trop de lui. A l'aide de ses branches, il donne des coups puissants qui peut tuer un homme si ce dernier n'est pas vigilent.
En Angleterre, il n'en est qu'un de connu : celui du parc de Poudlard. Il a été planté là en 1971 pour masquer une entrée secrète menant à la Cabane Hurlante de Pré-au-Lard. En réalité, il a servi à éloigner les curieux du célèbre Rémus Lupin, qui, durant sa jeunesse à l'école des sorciers, se transformait en loup-garou les nuits de pleine lune. La maison délabrée où il se cachait tient son nom à cause de lui.


Le tableau noir était entièrement recouvert d'écrits. Mais tant pis, au moins, les élèves auraient des notes correctes.

« Vous comprendrez que je ne vous donne pas un vrai Filet du Diable pour le croquis, de même que le Saule Cogneur. Pour ce dernier, vous pouvez l'observer de loin. Bien. »

A cet instant, la sonnerie de la fin du cours retentit. La jeune femme se tourna vers ses élèves.

« Terminez de noter, car ces informations pourraient vous sauvez la vue, qui sait ! Je ne vous demanderai aucun devoir, ce ne sera pas nécessaire. Merci pour votre présence. »

Une fois que les élèves eurent terminé de copier, ils rangèrent leurs affaires et prirent la direction du château pour leur cours suivant. Il pleuvait toujours mais au moins, l'orage était passé. Satisfaite, Sara envoya les plantes à leur place d'origine - dans la serre n°1 - et rangea ses affaires avant de quitter sa salle de classe.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Invité, Mer 16 Mar 2011 - 13:04


Un défilé de réponse commença. Toutes les maisons s'y étaient mises. Toutes sauf la sienne. Alicia n'avait pas pût en placer une dans ce flot incessant. Dommage, pour son dernier cours de botanique, elle n'aurait pas fait gagné de points à sa maison. Tant pis, d'autres le feraient plus tard.
Elle nota les descriptions des plantes que Sara faisait apparaître au fur et à mesure. Une fois cela fait, elle s'attela à ses croquis. Elle devrait aller près du saule Cogneur à la fin du cours.
Cours qui se termina rapidement. Sara les autorisa à sortir avant de leur recommander de terminer qu'en même leurs prises de notes. Ayant fini, Alicia salua Raymond et son professeur avant de passer la porte et de partir sous la pluie battante. Le croquis du Saule, elle le ferait un autre jour.
Revenir en haut Aller en bas
Sangokun Ketsuki
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Sangokun Ketsuki, Mer 16 Mar 2011 - 13:05


Oui, alors... Tout ce qui a été dit précédemment est correct. Vous gagnerez des points grâce à vos bonnes réponses. J'espère que vous avez pris quelques petites notes là-dessus... Bon. Commençons par le commencement ! En premier, nous étudierons donc la belladone. Attention.

Sara prit sa baguette et des plantes aux fleurs violettes et ou fruits noirs apparurent devant chaque élèves. C'était surement ça une belladone. Elle dit ensuite:

Voici une belladone. Vous pouvez en faire un croquis, s'il vous plaît, après avoir noté les informations suivantes.

Avec un signe de sa baguette, les mots sur le tableau disparurent, remplacer par un long texte à copier. Je pris un parchemin et une plume et j'écrivis:

La belladone

Le latin botanique belladona vient en 1602 de l'italien bella donna « belle dame ». En effet, le suc frais des fruits était appliqué dans les yeux pour dilater la pupille (mydriase) sous action de l'atropine, donnant un regard plus "brillant", et rendant ainsi les femmes plus belles. À la Renaissance, les italiennes élégantes instillaient dans leurs yeux du jus de belladone pour dilater leur pupille et donner ainsi plus d'attirance à leur regard (en effet, la dilatation des pupilles est une des manifestations de l’excitation sexuelle, inconsciemment perçue par les hommes).

C'est une grande plante ramifiée pouvant atteindre 1,5 m, aux feuilles ovales pointues, pétiolées, aux fleurs en cloche, solitaires, pendantes, brunes à l'aisselle des feuilles.
Les fruits sont des baies noires luisantes de la taille d'une cerise. La plante est très toxique pour l'homme dans toutes ses parties. Elle contient divers alcaloïdes, dont l'hyoscyamine et l'atropine.

Les fruits, le plus souvent responsables d'intoxications, tentent les enfants. L'ingestion de cette plante provoque une symptomatologie caractéristique : rougeur de la face, sécheresse de la bouche et des muqueuses, soif intense, faiblesse musculaire, tachycardie, mydriase, hyperthermie, hallucinations, délire, agitation. La mort peut survenir par paralysie des voies respiratoires. La belladone stimule le centre bulbaire et le système nerveux central.

Chez les Moldus, la plante doit être exclusivement réservée à la préparation de formes galéniques en milieu pharmaceutique. Ces dernières étaient utilisées dans le traitement symptomatique de la toux, dans le traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires, comme spasmolytique en association avec des laxatifs (association médicalement non rationnelle), et comme antalgique. Pour nous, Sorciers, l'essence de la plante est utilisée dans la plupart des potions.

Alors, ensuite, voici le descriptif de l'hellébore.

Je venais de finir de copier qu'elle fit apparaître de nouveau mot à la suite. Je les écrivis.

L'hellébore

L'hellébore est une plante de la saison froide. La couleur de ses fleurs varie du rose au pourpre.
Cette plante est très toxique car elle contient de l'helléborine qui paralyse le système nerveux et de l'helléboréine qui agit sur le coeur.
On l'utilise dans la préparation du philtre de paix.

Le Filet du Diable

Le Filet du Diable est composé d'une masse de vrilles et de tentacules semblant posséder un certain sens du toucher. Le Filet du Diable utilise ses tentacules pour capturer quiconque le touche, lui attachant les bras et jambes, allant même jusqu'à l'étouffer. Plus la personne se débat, plus le Filet du Diable resserre ses liens ; si elle se détend, la plante ne la tuera pas aussi rapidement. Le Filet du Diable aime un environnement humide et plutôt obscur, et se recroqueville devant du feu, donc un sortilège de flamme bien placé comme celui des Flammes Bleues permettra de libérer ses victimes.

Le Saule Cogneur

Le Saule Cogneur est un arbre d'une grande valeur. Ses branches sont épaisses, dont le bout ressemble à des poings.
Comme son nom l'indique, l'arbre attaque quiconque s'approche trop de lui. A l'aide de ses branches, il donne des coups puissants qui peut tuer un homme si ce dernier n'est pas vigilent.
En Angleterre, il n'en est qu'un de connu : celui du parc de Poudlard. Il a été planté là en 1971 pour masquer une entrée secrète menant à la Cabane Hurlante de Pré-au-Lard. En réalité, il a servi à éloigner les curieux du célèbre Rémus Lupin, qui, durant sa jeunesse à l'école des sorciers, se transformait en loup-garou les nuits de pleine lune. La maison délabrée où il se cachait tient son nom à cause de lui.

Vous comprendrez que je ne vous donne pas un vrai Filet du Diable pour le croquis, de même que le Saule Cogneur. Pour ce dernier, vous pouvez l'observer de loin. Bien.

Je fis donc les trois croquis. Croquis, hein, pas dessin, ça ressemblait à rien. Je dois vous dire une chose, je sais pas dessiner. Donc mon croquis ressemblait à tout sauf à une plante. La sonnerie retentit et le professeur dit pendant que je rangeais mes affaires:

Terminez de noter, car ces informations pourraient vous sauvez la vue, qui sait ! Je ne vous demanderai aucun devoir, ce ne sera pas nécessaire. Merci pour votre présence.

Je sortis tranquillement du cours, un professeur qui donnait pas de devoirs était génial !
Revenir en haut Aller en bas
Wena Horner
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Faucon


Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Wena Horner, Mer 16 Mar 2011 - 17:33


Wena sortit du château en trombe. Elle était en retard à son cours de Botanique ! Elle s'imaginait déjà le regard sévère du Professeur dont elle ne connaissait que le nom, retirant des points à sa maison, les yeux accusateur de ses camarades en colère. Mais c'était mal connaitre les Gryffondors qui étaient très solidaires entre eux, pensa soudainement Wena.

En franchissant la porte de Poudlard, Wena reçu littéralement une trombe d'eau sur la tête. L'orage grondait sur l'Ecosse et un véritable déluge s'abattait sur les marches de pierre de l'imposante bâtisse. Bah, songea Wena. Arriver tremper en cours, ça ne me changera pas beaucoup...

La Rouge et Or dévala donc les marches, traversa le parc presque à la nage en trébuchant sur le sol détrempé à chaque pas, et arriva enfin à la serre où se déroulait son cours de Botanique. En passant, elle entrevit deux élèves qui prenaient la direction du château. Elle s'arrêta devant la serre et hésita une seconde, une foule de questions se bousculant dans sa tête. Puis, prenant une grande inspiration, elle toqua timidement à la porte, et entra.

-Euh... Bon... bonjour Mlle Shake. Je suis Wena Horner et je suis vraiment désolée de ce retard. Puis-je tout de même assister à votre cours s'il vous plait ? dit la Gryffy d'une toute petite voix, le visage écarlate et le yeux baissaient.

Puis, elle leva très lentement la tête et observa son Professeur en attendant sa réponse. Contrairement à ce que Wena avait pu penser, c'était une jeune femme qui avait l'air très gentille, et qui n'avait pas cet air si sévère que Wena s'était imaginée. Mais la jeune fille ne se réjouit tout de même pas en voyant l'air accueillant de Mlle Shake, même si elle se sentait un tout petit peu soulagée. En levant la tête, Wena s’aperçut que le cours venait de se terminer et que la cloche avait sonnait. Elle s'avança donc jusqu'au bureau de son Professeur et s'excusa pour son absence. Elle se sentait terriblement gênée, mais elle lui demanda si elle pouvait tout de même copier les informations sur les Plantes Dangereuses inscrites au tableau.
Et la question tant redoutée sortit malgré elle de sa bouche :


-Et... allez-vous... m'enlever des points ? elle avait prononcer la dernière partie de la phrase très vite, comme si cela pouvait soulager un peu sa peur.

Puis elle attendit, les larmes presque aux yeux la réponse du professeur de Botanique.
Revenir en haut Aller en bas
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Rily Dacker, Ven 18 Mar 2011 - 14:43


Rily poussa un petit soupir de soulagement quand elle se rendit compte qu'elle n'avait pas manqué trop de cours, ou du moins pas la partie explicative.
Aussi, elle se mit à noter avidemment tout ce que le professeur inscrivit au tableau. Bientôt, celui-ci perdit sa couleur noire pour se recouvrir du blanc de la craie. Tout en écrivant, la jeune Serdaigle tentait d'emmagasiner un maximum d'information.
Le crissement de sa plume sur son parchemin avait tendance à la déconcentrer, et elle devaitt faire un effort colossale pour ne pas se laisser emporter par ce bruit qu'elle adorait. Elle passait souvent des heures assises à côté de sa mère quand celle-ci rédigeait ses rapports sur des cas critiques de ses patients à St Mangouste. Rily avait aussi tendance à s'endormir à ce son, au bout d'un moment.
Quand elle eut tout noté, elle se redressa et étira ses bras ankylosés. Ceux-ci commençaietn tout juste à se réchauffer, même si la jeune fille sentait toujours le froid dans ses os. Elle relut son cours et ses notes, et vérifia que ses croquis étaient correct.
" Je ne vous demanderai aucun devoir, ce ne sera pas nécessaire. Merci pour votre présence. " acheva le professeur, et Rily rangea ses affaires en même temps que les autres. Se remettre debout ne fut pas une mince affaire et elle fut sujette à de nombreuses grimaces jusqu'à la porte. Elle dit aurevoir à Sara puis sortit avec les derniers au prix d'un effort colossale. Une fois dehors, elle alla s'adosser à un arbre qui n'était pas trop humide et contempla sa cheville enflée avec un regard noir, comme si c'était de sa faute. Puis elle reprit le chemin du château en boitillant, repensant à son 1er cours de botanique, ou elle avait appris pas mal de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Lyston
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Morgan Lyston, Ven 18 Mar 2011 - 17:11


Après l'incident qu'avaient produit les deux jeunes Gryffondors en quittant la serre, plusieurs autres élèves prirent la parole pour dire tout ce qu'ils savaient sur les quatre plantes dangereuses inscrites au tableau. Aucun élève ne donna une fausse information, alors Sara les félicita et résuma le tout, alors qu'elle écrivait sur le tableau noir le cours concernant chaque plante l'aide de sa baguette. Morgan pris en note les longs paragraphes au tableau noir, même s'il fallait savoir qu'à la base il était noir, vu la quantité phénoménale de phrases qui y étaient inscrites. La cloche retentit, Morgan rangea ses affaires et sortit tranquillement accompagnée de son amie. Une fois arrivée à la porte de la serre, elle lança "Au revoir Sara". Morgan était enchantée de son premier cours avec Sara car elle la trouvait agréable et elle avait réussi à faire passer la passion qu'elle a pour les plantes à la plupart des élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Floriane Malefoy
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Floriane Malefoy, Ven 18 Mar 2011 - 19:46


Floriane écouta attentivement les réponses des autres élèves et regarda la Prof inscrire les définitions des différentes plantes au tableau. Avant de tout retranscrire sur son parchemin, Floriane observa les mouvements du poignet de la Prof pendant que les mots s'inscrivaient sur le tableau. Floriane commença à écrire quand les autres avaient finis ... Floriane se dépêcha aussi vite qu'elle pût, faisant même de petits trous dans le parchemin ... Voyant Morgan qui saluait la Prof avant de partir, Floriane se leve, ramassa ses affaires et se retournant, lança un bref :

Aurevoir Madame

Suivant Morgan, Floriane sortît de la serre et se dirigea vers le Château .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 Cours N°2 ~ Les plantes de dangereuses

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.