AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 3 sur 3
Bureau du Directeur de la Justice Magique
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Antonius Ravental
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
En ligne

Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Antonius Ravental, le  Jeu 24 Jan - 11:50

- Mr. Ravental, s’il y a bien une chose que j’ai laissée paraître publique quant à ma personne, c’est que je déteste que l’on s’adresse à moi par discours.

J'hochai la tête avec un air entendu. Une adepte de l'efficacité. Voilà qui ne pouvait que me ravir. Quelque chose cependant dans son regard m'intriguait. Si sa droiture et son aura d'autorité étaient certes de circonstance, quels étaient les démons qui l'hantaient ? Nul homme n'est exempt de reproches. Il n'y a que des coupables dans ce monde. Même si beaucoup s'ignorent. D'un geste, j'ajournais le débat en même temps que mon verre d'eau.

- Je crois que, si vous n’avez pas d’autres affaires à discuter, nous allons pouvoir poursuivre cette journée qui se fait déjà bien longue.

- Entendu.


Lentement, je me redressais. Saisissant mes dossiers et réajustant d'un geste sec mon costume, j'allais pour quitter le bureau de Rosie Peltz. La découverte du terrain avait été effectuée. La Directrice Peltz n'était pas de ces bureaucrates prédestinateurs. Une découverte des plus plaisante. Il était grand temps d'envisager une véritable bataille.
Antonius Ravental
Antonius Ravental
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Antonius Ravental, le  Dim 2 Fév - 0:26


Saison 30 - Hiver
Avec Cara de Lanxorre



J'étais assis derrière mon imposant bureau. Aucun dossier n'était laissé à l'abandon, rangement parfait. Méthodique. Deux grands fauteuils en cuir vides me faisaient face. Une statuette argentée représentant un corbeau aux ailes déployées tenant une rose dans ses serres servait de décoration. Sur un grand sous-main en cuir noir, je rédigeais et scellais quelques mandats d'arrêt. Ivresse du pouvoir. Toutes ces âmes en perdition que j'allais présenter devant la volonté de ma sacro-sainte Justice. Je portais un costume noir avec un gilet assorti, une chaînette argentée de montre à gousset, une chemise blanche et une cravate bleu prussien. Un parfum entêtant de bois de santal parcourait la pièce. Ma secrétaire toque, ouvre la porte et dépose un dossier face à moi. Sans un mot, elle repart. J'avais donné des instructions claires. Le bavardage est un péché. Si je ne suis pas capable de comprendre les tenants et les aboutissants d'une affaire en lisant le recto d'une feuille aux dimensions standards, c'est que son incompétence était avérée. Aucune affaire, aussi grave et complexe soit-elle, peut ne pas être traitée en quinze minutes de manière satisfaisante.

Redressant le nez vers la page de synthèse, je découvre qu'il s'agit d'une nouvelle affaire "Poudlard - URGENT". La deuxième. En si peu de temps. Cette école est définitivement perdue pour la raison. Soupirant déjà de lassitude, j'hausse un sourcil en découvrant le nom du rapporteur de l'affaire : Cara de Lanxorre. Un rictus amusé frise ma lèvre. Je quitte mon fauteuil et commence à effectuer quelques aménagements sur ma surface de travail. J'en ôte crayons, statuette, presse papier et tout objet pouvant potentiellement présenter une aspérité quelconque. Il ne reste que ce dossier. Je me replace alors, attendant que ce rendez-vous de la plus haute importance ne passe pour la première fois la porte de mon antre. Ici, je suis le maître absolu. Ici, je suis le dominateur.

Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Cara De Lanxorre, le  Dim 2 Fév - 20:24


    Cette visite était purement professionnelle. Grave, de surcroît ; évoquer la mort d’une élève, ce n'était pas anodin. Cara avait donc, pour l’occasion, revêtu une robe noire moulante très professionnelle, dissimulant des bas très professionnels, et de la lingerie à la dentelle très professionnelle - vous avez compris le mot clef, ici. Elle avait même, dans son sac à main, tout un tas de parchemins remplis de mots très intelligents. Avaient-ils un rapport avec la mort de Jade ? Absolument pas. Mais ce sont les apparences qui comptent.

    De Lanxorre ne gâche pas son temps ; chaque minute de sa petite existence est précieuse. C’est donc telle une tornade qu’elle passe devant le bureau de la secrétaire du Directeur de la Justice magique, se retourne à peine quand la petite femme grassouillette trottine vers elle avec empressement. « Vous ne pouvez pas entrer sans en avoir reçu l’autorisation... » - et elle semble terrifiée, à l’idée de laisser entrer quelqu’un ne respectant pas cette règle de base. « Oh, je crois que je l’ai » que répond Cara, un sourire condescendant à souhait collé au visage. Et sans plus de cérémonie, elle pénètre dans l’antre.

    « Monsieur le Directeur » - Voix beaucoup plus suave, maintenant que la voilà en face de l’amant. La porte se referme lentement, cliquetis quand les doigts de Cara tournent le verrou ; simple précaution. Pour éviter les entrées impromptues en plein milieu d’une discussion importante, vous voyez. Elle s’avance, femme certaine de son charme. Son bras se lève, se tend par-dessus le bureau, serrer la main, juste une seconde de trop pour que cela soit ambigu. Et puis, le laisser retomber, tout comme le corps qui prend place dans l’un des fauteuils. « Inutile de vous rappeler la raison de ma présence ici. » Poser le sac à main sur le bureau, noter la surface lisse, l’absence des éléments habituels ; sourire discrètement. Fouiller un instant dans le sac, sortir la pile de parchemins. Ne pas y toucher davantage. « Demandez-moi ce que vous voulez » - sur le décès de Jade. Evidemment.
Antonius Ravental
Antonius Ravental
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Antonius Ravental, le  Dim 2 Fév - 21:16

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Erotisme








Elle était arrivée. Sans prévenir, sans se faire annoncer. Audace de l'amante qui tente vainement de s'imposer, verrouillant par la même occasion mon bureau. Je reste impassible sur mon fauteuil, observant la scène avec délectation. Je passe une main dans ma barbe.

- Demandez-moi ce que vous voulez.

Mon mouvement s'immobilise. Je me redresse lentement, sans un mot. Sans une réaction. J'attrape ma baguette posée sur une table basse non loin d'une armoire vitrée dans laquelle est fièrement exposée une collection de théières. Un mouvement de poignet en direction de la porte, un mot latin prononcé de ma voix grave : #Immugio. Je repose ensuite l'instrument à la forme incongrue et m'approche de mon illustre invitée. Mon regard acier se plante dans le sien. Mon pouce et mon index droit viennent se saisir de son menton.

- J'apprécie que l'on toque, avant d'entrer. Mais évidemment cette élémentaire politesse vous échappe.

Je laisse passer une seconde. Nos regards échangent dans un fracas monstrueux. Nous savons. Au moment où tu es entrée dans ce bureau, nous avons su.

- Debout.

Sans relâcher ma prise, j'amorce un mouvement vertical. T'obliger à suivre ou à résister. Tu te lèves. Evidemment. Tu obéis à ton premier Magistrat et à ton commandeur. Je passe une main ferme et puissante dans le creux de ton dos, effleurant ton fessier. J'annihile toute distance entre nous. Venant ajuster une de tes mèches, je demande d'une voix calme et posée.

- Identité de l'élève, parents connus, chronologie de la découverte du corps, témoins, procédures en cours.

Il était bien entendu que la procédure n'avait que peu d'intérêt en ce moment précis. Le caractère professionnel et efficace de nos rapports était bien plus important. Nous étions du même bois. Les deux mêmes ignobles créatures prêtes à se dévorer et à se vautrer dans les entrailles de leurs proies. Et ce bureau était notre nouveau terrain de chasse.

Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Cara De Lanxorre, le  Dim 2 Fév - 22:20


    Immugio – rire bref quand la formule sort des lèvres, savoir exactement ce que cela signifie. Vous trouvez qu'elle fait trop de bruit, Ravental ? Mais le rictus disparaît vite, dès la glaciale première phrase. Détester la remontrance, haïr encore davantage d’être touchée de la sorte – dominée. Tendue, Cara, corps raide, même caressé par les mains connues. Croiser les bras, barrière entre vous. Lèvres pincées et visage impassible, désir naissant enterré sous une épaisse couche de ressentiment. Secouer la tête quand votre main vient la recoiffer, pour que la mèche se replace là où elle était avant que vous la touchiez. « Pas avec moi, Ravental. Avec vos sous-fifres si vous voulez, mais pas avec moi. » S’extirper de la scène réduite formée par vos corps, épaule qui heurte la vôtre, au passage.

    Elle s’éloigne – peu. S’appuie contre le bureau, dans le coin opposé au vôtre. Une fesse sur le meuble, dos à vous, prétendre lire ce qui est noté sur le parchemin en haut de la pile. Et sans relever la tête, bras toujours croisés, dire d’un ton froid, sans vous regarder ; « Jade Wilder, Poufsouffle. Parents moldus, un frère. Découverte dans son dortoir par la Directrice de sa Maison. Aucun témoin. » Décroiser les bras, une main qui vient prendre appui sur le bureau, corps qui penche légèrement vers la gauche se faisant. Prétendre lire, toujours, alors que les yeux sont immobiles. « Procédure en cours ; informer le Ministère de la Magie » - Vous prendre pour un con, en plus.

Antonius Ravental
Antonius Ravental
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Antonius Ravental, le  Lun 3 Fév - 0:58



J'ajuste mon costume. Un sourire fugace vient se dessiner dans le coin droit de mes lèvres. La personne présente dans mon bureau était effectivement celle attendue. Splendide. Tout en reprenant place sur mon fauteuil, je sors une feuille et une plume à papote. Je répète mollement les éléments précédemment dictés par l'héritière De Lanxorre. Je m'enveloppe une nouvelle foi de cette aura d'inviolabilité qui me caractérise. Mains jointes sur le cuir, chevalière en or bien visible. Mon regard détaille minutieusement la femme venant de faire volte-face.

- Miss De Lanxorre. Merci de vous être déplacée si promptement. Nous pouvons commencer.

J'ouvre l'un des tiroirs de mon bureau où d'épais dossiers semblent être soigneusement triés. Il est possible d'y apercevoir un code couleur composé de quatre variables : bleu, rouge, jaune, vert. Mon index droit s'immobilise sur un document portant une mention jaune. L'étalant sur le bureau, une photo animée de Jade Wilder s'y trouve, épinglée sur ce qui semble être d'après l'en-tête un dossier émanant du Bureau des Aurors. Je le parcours lentement des yeux, hochant la tête à plusieurs reprises.

- Jade Wilder n'est pas un nom étranger à nos services. La directrice de sa maison dites-vous ? Miss Lynch, donc. Bien. Nous ferons le nécessaire la concernant. Vous a-t-elle communiqué des éléments contextuels ? Avez-vous constaté de vos propres yeux le corps sans vie ? Quelque chose sortant de l'ordinaire ?

Avec cette nouvelle accumulation d'affaires portant la douce qualification de "Poudlard", je me suis fait fort de maîtriser son organigramme actuel. Connaître son ennemi est tout aussi important que de connaître ses propres forces. Je m'enfonce davantage dans l'assise, croisant mes mains sur mon ventre désormais. Je reste silencieux quelques secondes. Interminables secondes.

- A titre personnel, que pouvez-vous me dire sur Jade Wilder ? Était-elle une élève présentant un comportement explicitement suicidaire ? Ses relations avec ses camarades ? Tout se sait, dans cette école. Et même au delà.

Je replace les feuilles du précédent dossier Wilder de façon parfaitement anodine. Anodine ? Ai-je déjà entrepris une seule chose anodine dans mon existence ? Pensée fugace chassée d'un haussement de sourcil. Ma main droite vient faire pivoter autour de mon annulaire gauche ma chevalière. Je sors alors la lettre envoyée à mon attention il y a quelques heures de cela. Je tapote une fois sur la mention invitant expressément à me remettre ce pli.

- Que redoutez-vous ?

Inutile d'être plus précis. Tout cela sonnait faux. Elle le savait. J'étais loin d'être dupe. Si ma chère et tendre amante souhaitait tenir son rang ô combien enviable - et je souhaite qu'elle le tienne -, elle allait devoir faire un peu plus que du cinéma moldu de seconde zone.
Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Cara De Lanxorre, le  Sam 8 Fév - 10:17


    Vous renoncez. Si vite ? C’est presque décevant. De Lanxorre relève la tête, suit vos gestes, haussement de sourcil devant le dossier Wilder. Si même cette élève à la vie fade était connue des services du Ministère, certains documents ici devaient être bien fournis : « Je peux voir le mien ? » Elle demande d’une voix légère, juste pour voir si vous lui donnerez.

    Mais vous avez son attention. Cara cesse de prétendre lire ses notes et prend place dans le fauteuil en face du vôtre. Jambe droite sur la gauche et bras croisés, réfléchir à quoi vous répondre. Que savait-elle sur Jade, en réalité ? La vie de la Poufsouffle ne l’avait jamais intéressée, elle était juste . Son existence fade avait pris fin en silence, catastrophe banale. La Directrice adjointe aussi les épaules, moue sur le visage ; « Pas grand chose. Elle était l’une de mes élèves. Un léger complexe de miss parfaite, mais une personnalité plutôt... » Elle pèse ses mots ; insipide ? Insignifiante ? « Transparente. » - Voilà. « Elle semblait avoir des gens qui tenaient à elle. Je n’ai jamais soupçonné qu’elle soit particulièrement fragile » - Et elle ment. Elle ment, car elle le savait, et c’est exactement pour cela qu’elle s’en prenait à elle.

    La question suivante prend Cara de court. Elle se redresse légèrement sur le fauteuil, et sa jambe effleure la vôtre, sous le bureau. Maintenir ce contact. Ses yeux cessent de vous fixer et se posent sur la collection de théières. Longue inspiration. « Je crois que... » Déglutir. « Que certaines personnes vont tenter de me rendre responsable de sa mort ».

Antonius Ravental
Antonius Ravental
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Antonius Ravental, le  Sam 8 Fév - 22:47



Vous êtes déstabilisée. Si vite ? C'est presque décevant. Je redresse la tête lorsque mon invitée me demande l'accès à son dossier. Tout en souriant finement, je me redresse, récupère ma baguette et me dirige vers un mur carrelé aux teintes verdâtres. J'applique le bout de ma baguette sur certains segments. Geste habituel, visiblement répété maintes et maintes fois. Les plaques s'agitent magiquement et révèlent un coffre-fort encastré. Mon attention se reporte sur le visage de la Directrice adjointe.

- Certaines choses gagnent à demeurer cachées. Même aux yeux des personnes effectivement concernées. Sachez simplement que ces informations ne sont accessibles que par ma seule personne.

Un geste plus tard et voici le coffre qui disparaît à nouveau dans les limbes de mon bureau. Qui sait quels obscures secrets sont cachés à l'intérieur ? Tout en reprenant place, j'écoute avec attention les éléments donnés à ma connaissance. Ma plume à papote s'agite frénétiquement, soulignant certains mots par habitude. Au contact de sa jambe, Cara de Lanxorre peut sentir un très léger tressaillement. Mon visage, lui, demeure imperturbable. Était-ce un réflexe ? Une trahison à demis-mots de mon ardeur profonde ? Un coup totalement maîtrisé joué dans une partie qui avait débuté dès son entrée dans ce bureau ? Qui peut le dire.

A cet instant pourtant, je ne la quittais pas des yeux. Ces yeux d'acier, perçants et inébranlables. Dans mon esprit, les images et les flashs se bousculaient. L'espace de quelques minutes, ma respirations s'approfondit. Cette tension me transperça de manière tout à fait inattendue. Les muscles de mon torse se crispèrent. Invisibles sous ma chemise. Je me réinstalle confortablement dans mon fauteuil. Ma mâchoire est serrée, mes phéromones - invisibles ambassadeurs - se dégagent de mon corps.

- Je crois que ... Que certaines personnes vont tenter de me rendre responsable de sa mort.

Cette phrase me fit froncer légèrement les sourcils. Une seconde, seulement. Les rouages de mon esprit se mirent en marche. Tout cela ne faisait pas sens, une fois de plus. Vous jouez à un eu dangereux, ma chère.

- Ainsi donc, l'on voudrait vous rendre responsable de la mort d'une élève dont la seule description que vous êtes en mesure de me donner est navrante de médiocrité ? Allons. Laissez moi vous dire ce que je pense.

Je viens joindre mes mains face à moi. Mon regard est dur. Impérial et moralisateur. Mes longues années d’expérience dans le domaine judiciaire m'avaient enseigné à raisonner avec l'esprit de n'importe quel être vivant. L'exercice était d'autant plus aisé lorsque l'être vivant en question avait pu être étudié ... plus en profondeur.

- Je pense au contraire que vous connaissiez parfaitement cette élève. Les êtres prompts à défendre les opprimés sont les premiers à désigner les tortionnaires publiquement reconnus comme responsables de tous les maux de ce monde. Leurs Némésis. Je ne vous sais pas membre de cette première caste. J'en déduis donc que vous avez entretenu avec Mademoiselle Wilder des rapports à la nature moralement douteuse. Et vous voilà ici. Alors que Poudlard m'a envoyé paître lors de ma toute première missive. Vous me fascinez, Miss de Lanxorre.

Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Cara De Lanxorre, le  Mar 11 Fév - 0:23


    Vous ne la croyez pas. Vous pensez qu’elle ment. Et vous sous-entendez des choses intolérables. Les ongles de Cara s’enfoncent dans le cuir des accoudoirs, plus profondément encore que lorsqu’elle s’était retournée pour apercevoir le coffre encastré dans le mur. Qu’elle avait compris que son dossier était assez fourni pour nécessiter une protection particulière, et trop compromettant pour que vous la laissiez s’en approcher.

    Vous avez cerné la de Lanxorre. Sauf là. Cette fois, « vous vous trompez » et elle l’aurait dit avec un petit sourire satisfait, si vos mots ne l’avaient pas piquée au vif. « C’est la vérité, aussi banale soit elle ; je ne connaissais pas Wilder. J’avais dans sa vie une importance qu’elle n’avait pas dans la mienne. » Elle n’avait jamais eu l’impression de la harceler – c’était dire. « Et elle était amoureuse de mon amant. » Des détails, vraiment. Elle le dit d’une voix égale, à peine consciente qu’il s’agissait d’un des éléments ayant motivé le geste de l’élève. Importance, cependant, de souligner que ; « Il n’y a jamais rien eu entre elle et moi. Jamais. Je ne suis pas... » Elle bafouille, Cara, incapable de dire le mot ; lesbienne ? Si, elle l’est. Même sans se l’avouer, même en s’étant enfermée dans un joli placard toute sa vie, elle l’est. Et pourtant, persister à croire le contraire. À faire croire le contraire, surtout ; « Vous devriez le savoir » et sa jambe glisse lentement contre la vôtre, comme un rappel de vos étreintes déshabillées.
Antonius Ravental
Antonius Ravental
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Antonius Ravental, le  Mer 12 Fév - 19:48

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Autre : Vocabulaire choquant








- Vous devriez le savoir.

La suite du récit me laisse passablement de marbre. Les gestes, les non-dits, toute la communication corporelle de l'amante est bien plus intéressante. Je garde mon regard planté sur son visage. Deux piques d'acier prêtes à empaler leur cible. A la vider de son sang. Dans mon esprit déjà, Cara de Lanxorre est exposée sur une grande toile blanche. Je meurs d'envie de la disséquer organe par organe. De me repaître tout entier de ses mots, de ses tourments, de son esprit. Elle sait, tout l'effet qu'elle me procure. Nous savons très bien ce que nous avons fait. Ce que nous sommes capables de faire. Ce que nous adorons faire. Sa jambe contre la mienne me cause une irrépressible vague de chaleur que je peine à contenir. L'envie de l'attirer à moi subitement sur ce bureau me traverse l'esprit. Mais je ne suis pas encore vaincu. Je sais jouer, moi aussi.

- Ce que je sais, Miss de Lanxorre, c'est qu'il sera nécessaire pour vos détracteurs de fournir des éléments tangibles. Le suicide, s'il s'avère qu'il est effectivement question de cela, est un acte juridiquement complexe à mettre en phase avec la notion de responsabilité. A ce stade, il n'y a rien de particulier à craindre. De mon point de vue et donc, du point de vue de la justice.

Je me redresse, contournant lentement le bureau. Dans mon action, je frôle la jambe de la Directrice Adjointe dans tout son long. Me voilà maintenant face à mon armoire remplie de théières. Un œil avisé notera que mon pantalon de costume est légèrement déformé. Mes mains sont jointes dans le bas de mon dos.

- Je ne sous-entendais en aucune façon que vous puissiez entretenir des rapports charnels avec Miss Wilder. Je vous pensais d'ailleurs moins prompte à donner ce sens à mes propos. Ces informations seront sous bonne garde néanmoins. Ceci étant, si vous n'aviez pas ce type d'importance dans sa vie, considérant votre attachement aux choses que vous jugez précieuses, quelle importance aviez-vous alors ?

Je m'approche à nouveau de l'amante, glissant au creux de son oreille d'une voix plus suave et mystérieuse.

- Je sais ce que vous êtes venue chercher. Cela aura un prix, vous en avez conscience.

Contenu sponsorisé

Bureau du Directeur de la Justice Magique - Page 3 Empty
Re: Bureau du Directeur de la Justice Magique
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 3

 Bureau du Directeur de la Justice Magique

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.