AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 5 sur 9
Les Chambres
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Noah Alniott
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Les Chambres

Message par : Noah Alniott, Dim 31 Mar 2013 - 15:32


Déjà bouleversée par la tournure qu’avait prit ce début de matinée et par les confidences qu’elle venait de faire à Alexie, elle le fut encore plus lorsque celle-ci lui raconta aussi certains évènements sombres de son passé. Noah savait qu’on pouvait vivre des choses aussi tristes que celles qu’avait vécu Alexie, elle savait que l’Homme avait une capacité parfois incroyable à encaisser de la souffrance, il était presque fait pour souffrir en fait. Et puis il tentait laborieusement de s’en sortir et d’être heureux, c’est ce qu’ils faisaient tous, à chercher désespérément ce qui pouvait leur faire oublier leur existence inutile. A boire comme des trous, comme le faisaient Alex et Noah. Ou alors à choisir l’autre voie, celle de la meilleure amie d’Alexie. Enfin l’ex. Ouai mais Noah ne voulait pas que tout ce combat se finisse comme ça.

Trêve de réflexions macabres, Noah était tellement plongée dans ses pensées, cherchant ce qu’elle pouvait dire à Alexie pour la réconforter, qu’elle n’avait pas vu que celle-ci était allée dans la salle de bain. Peut-être ferait-elle mieux de la laisser seule, en même temps Noah voulait lui dire qu’elle la comprenait… Elle se leva donc difficilement, un peu prise de vertige, et se dirigea doucement vers la petite pièce carrelée de la chambre d’hôtel. Alex était agenouillée par terre la mine soucieuse.

-- Noah ? Tu es sûre qu'on était que toutes les deux cette nuit ?

Noah la regarda incrédule, regarda ce qu’elle tenait dans les mains, ses yeux faisant des allés-retours pour essayer de comprendre. Un homme aurait été avec elles cette nuit ?! Non c’était impossible, Noah s’en serait rendu compte, elle s’en serait rendue compte ce matin si elle avait fait des choses avec un homme, même avec sa gueule de bois, même bourrée elle ne pouvait pas se retrouver dans le lit d’un homme ! C’était impossible, ça ne l’intéressait pas, elle n’aimait pas ça ! Non, cet emballage devaient être là déjà avant, d’un client précédent !

-Nan Alex t’inquiète c’est impossible qu’il y ait eut un gars ici !

Comme si ces mots pouvaient changer la situation, faire disparaître le mystérieux emballage, Noah essaya de se convaincre que ce qu’elle venait de dire était vraie. Mais voyant la mine affolée et presque furieuse de la jolie brune, elle perdit quelque peu ses moyens. Elle se sentait responsable de ce qui était arrivé à Alex... Peut-être, puisque ce n'était pas sûr. Noah se sentait coupable, parce même si elle elle assumait, elle savait qu'il y avait des risques à sortir jusqu'à en perdre la tête, ce n'était as forcément le cas d'Alexie qui était un peu plus jeune, plus innocente aussi peut-être. Et Noah ne voulait pas que cette expérience lui fasse du mal, la touche et lui pourrisse la vie ... Alors elle s'énerva un peu, comme pour se protéger.

-Nan mais t’as dit toi même que t’avais aimé cette nuit ! C’est pas de ma faute si y’a un gars qui était avec nous, c’est certainement pas moi qui l’ai attiré ici ! Puis c’est pas sûr. Puis même si c’était le cas, pour toi ça ne fera qu’une bi*e en plus !

Méchant. Noah n’aurait pas dû réagir comme ça, jouer des faiblesses de la jeune femme qu’elle connaissait depuis si peu de temps. Mais ça avait été plus fort qu’elle, elle n’aimait pas qu’on la fasse paniquer pour des faits passé. Elle ne s’en souvenait pas, il n’y avait aucun moyen de revenir en arrière, elle aurait préféré ne jamais avoir de doute sur l’éventuelle présence d’autres gens qu’elles cette nuit…

Noah se recula un peu, craignant les représailles d’Alexie. Elle avait mal choisit ses mots, mais ne savait que dire d’autre pour rassurer Alex. La situation les avait dépassées tout simplement, il ne fallait pas faire toute une histoire pour ça… Lorsque l’on faisait des conneries on devait pouvoir les assumer ensuite, c’était l’une des règles d’or de Noah, et c’est pour ça que peu importe qui avait passé la nuit avec elle, cela ne changerait rien. Elle avait apprécié toute sa soirée, ne se souvenait pas de tout, et c’était comme ça presque à chaque fois qu’elle sortait. Elle brûlait sa vie, elle le savait, et elle n’arrivait pas à arrêter la prise de risque. Mais elle ne voulait pas être remise en question par d’autres, elle ne voulait pas qu’Alexie se fâche pour ça. C’était le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Chambres

Message par : Alexie Scott, Ven 5 Avr 2013 - 17:33


Ne pas paniquer. Surtout ne pas paniquer. Ça ne servirait à rien et ça envenimerait la situation déjà cocasse et gênante. Alexie tenait entre ses doigts un emballage de préservatif masculin. Il y avait donc deux possibilités. Soit le paquet était déjà là quand elles étaient arrivées et donc le ménage des chambres était mal fait, médiocre. Soit il y avait une troisième personne avec elles dans le lit. Et cette personne était de sexe masculin à en déduire de l'emballage. Cette découverte laissa Alexie perplexe et tiraillée. Elle voulait se souvenir de la veille. Ce qui s'était vraiment passé et avec qui surtout.

Noah était lesbienne, il n'y avait donc qu'Alexie qui aurait pu draguer ce mystérieux homme et l'inviter à se joindre à elles. Seulement, la sang pur n'avait que des souvenirs concernant Noah. Alors peut-être que l'emballage traînait déjà sur le sol de la salle de bain avant leur folle nuit. Alexie priait pour que ce soit le cas. Coucher avec fille était déjà tout inhabituel et tout nouveau pour elle, mais alors une fille et en plus de ça un garçon, c'était trop. C'était limite peu croyable. En tout cas Alexie, elle, ne voulait pas y croire. C'était inconcevable, inimaginable et impossible. Alexie n'aurait jamais commis une telle bêtise. Perdue dans ses souvenirs, voilà son mal de tête qui recommençait à faire des siennes. Et pour ne rien arranger, Noah lui cria dessus.

- Nan Alex t’inquiète c’est impossible qu’il y ait eut un gars ici !

Mais qui pouvait en être vraiment sûr ? Aucune des deux ne se souvenait de cette nuit ni de la veille, outre le fait d'avoir beaucoup bu.

- Nan mais t’as dit toi même que t’avais aimé cette nuit ! C’est pas de ma faute si y’a un gars qui était avec nous, c’est certainement pas moi qui l’ai attiré ici ! Puis c’est pas sûr. Puis même si c’était le cas, pour toi ça ne fera qu’une bi*e en plus !

Et voilà que Noah piqua sa crise. Elle s'emporta tout d'un coup en voyant la panique s'installer en Alexie. Cela pouvait se lire sur son visage. Blanche comme un linge, elle était toujours sous le choc. Et bien sûr, la sang pur était la seule coupable. Elle avait l'impression d'être la bête noire, d'être la seule fautive. Mais toutes ces impressions étaient la pure vérité. Alexie ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même. Maintenant, la propriétaire de Honeydukes devait seulement assumer ses actes devant No et faire face à la vérité.

- Ça va je sais que c'est ma faute, pas la peine d'en rajouter. Le truc c'est que je sais même pas s'il y avait un mec ou non. Mais c'est pas possible ? Qu'est-ce que qu'on a fait la nuit dernière Purée ! Qu'est-ce que j'ai fait ? Je ne me souviens de rien dit-elle en mettant sa tête entre ses mains et en la secouant.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Les Chambres

Message par : Noah Alniott, Lun 8 Avr 2013 - 16:53


Noah avait regretté instantanément ses mots à l'intention d'Alexie. Encore plus quand elle vit que la jeune femme ne lui jeta pas le moindre regard noir mais au contraire prit très au sérieux ses paroles et s'exclama qu'elle savait que tout était de sa faute, qu'elle ne se souvenait de rien, sur un ton qui rappelait l'apocalypse.

-Nan mais nan, c'est la faute à l'alcool.

Dit doucement Noah qui avait perdu toute son impulsivité. Voir Alexie dans cet état, même si elle ne la connaissait pas avait eut l'effet d'une douche froide. Alors instantanément la petite brune avait murmuré une bêtise -une de plus-, sensée apaiser un peu sa camarade, mais sans succès. Celle-ci se prit la tête dans les mains, se secouant comme pour sortir de ce qui semblait être son cauchemars. Noah aurait bien voulu lui faire comprendre que de toute façon c'était fait maintenant, et que quand elle partait se bourrer la gueule le soir elle devait se douter que les choses puissent finir comme ça de temps à autre. Tous jouaient avec le feu, il fallait ensuite assumer, mais on ne pouvais permettre d'avoir des regrets.

La jeune sorcière caressa doucement le bras d'Alexie pour tenter de la réconforter, avant d'ensuite lui saisir les mains pour l'empêcher de se secouer la tête. Ce contact direct, le premier depuis cette nuit fut étrange, Noah frissona. Non pas qu'elle ressentit quelque chose pour Alexie, elle ne la connaissait pas. Non, c'était juste qu'elle se surprenait elle même, à être tactile avec cette personne compte tenu de la situation... Généralement quand Noah se sentait mal à l'aise, elle faisait tout pour éviter des contacts physiques, tout contact même, et elle fuyait le problème. Mais là elle avait de la compassion pour Alexie, elle savait qu'elle était en partie responsable, que l'alcool avait bon dos, mais que c'était de leur faute dans le fond. Mais elle ne voulait plus y penser.

- Bon Alex, ça sert à rien de ruminer, tu te souviendras pas, et c'est sûrement mieux. Viens, on va rentrer. Je rentre à Poudlard, je peux te raccompagner jusqu'à Honeyduck ! Je t'enverrais des hiboux pour savoir comme tu vas, on pourra peut-être se revoir.

Noah tenta un sourire, et prit la jolie brune dans ses bras quelques secondes, respirant son odeur, avant de se séparer, et de ranger la chambre d'un coup de baguette magique. Dix minutes plus tard, les deux jeunes femmes sortirent de la Tête de Sanglier l'esprit toujours flou, mais pour Noah avec une petite pointe de nostalgie à l'idée de quitter Alexie. Ca avait quand même été cool. Oui, elle essaierait de trouver du temps pour apprendre à mieux la connaître.

Fin du RP <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Mer 15 Mai 2013 - 16:17


[RP d'une soirée avec Solange O'Riley sur la semaine payée]


Mike était allongé sur le lit de la chambre qu'il avait depuis quatre jours, un verre de pastis à la main et sa pipe de l'autre. Il était rare que le trentenaire se mette à fumer mais il se sentait assez stressé ces derniers temps. Il ne lui restait plus que quelques jours avant l'ouverture officielle des Trois Balais et il était loin d'avoir fini de restaurer l'intérieur. Son foie était également en mauvais état à cause de ses différents tests de nouveaux cocktails. Le Ricard lui permettait justement de guérir tous ses maux et puis ce soir c'était fête, il venait enfin de trouver le bon dosage pour son cocktail favori.

Les yeux perdus dans le vague, il observait le plafond en réfléchissant au déroulement de la soirée d'ouverture. Il stressait un peu mais surtout, il espérait pouvoir passer un peu de temps avec sa belle. Depuis qu'ils s'étaient vus à Poudlard, la Serpentard n'avait pas eu l'occasion de le revoir. Le trentenaire était débordé pendant la journée et ses débuts de soirée ressemblaient à une beuverie. Il testait ce qu'il créait et jusqu'à présent, seuls les repas étaient au point ainsi que le cocktail Trois Balais dont il venait de trouver le bon dosage. La Serpentard quant à elle, était très occupée entre ses élèves et sa petite famille. C'était plus difficile pour elle de se libérer dans la soirée. Il se sentait seul dans sa chambre mais bientôt il allait récupérer son Penthouse, ce n'était plus qu'une formalité et juste après ça, il verrait Solange à sa soirée. Elle lui avait promis de venir. En règle générale elle tenait ses promesses.

Il essaya de faire des ronds de fumée avec sa pipe sans y parvenir. Il poussa un soupir mécontent, il n'y avait que dans les films que ça marchait. Il avait un peu chaud et commença par se déshabiller. L'alcool lui faisait toujours ce genre d'effet après plusieurs verres. Il ne garda sur lui que le boxer et puis il sentait la fatigue venir. Il n'allait plus bouger et il ne dormait qu'ainsi. Il versa de nouveau du Ricard dans son verre et mit une petite gorgée d'eau. Il fit attention de ne pas en mettre trop, ça pourrait le rendre malade. Après une gorgée, il remit sa pipe en bouche. Il était bien ainsi. Il ferma les yeux en pensant à la belle Serpentard, ses cheveux blonds descendant sur son dos dénudé par une robe rouge. Il était certain que le rouge irait mieux à la verte et argent que le noir. Ce n'était pas donné à toutes les femmes d'être mise autant en valeur par cette couleur mais Solange avait cette classe.

Il entendit frappez à la porte mais cela ne le sortit pas de sa rêverie. Il continua de fumer sa pipe en marmonnant juste un vague "Entrez" mais sans faire attention à ce qu'il venait de dire. Il ne porta pas son attention sur la porte, dans sa tête il pensait qu'à tous les coups c'était la femme de chambre sans réaliser l'heure tardive. Il resta donc ainsi, sans chercher à se couvrir davantage. Que risquait-il ? Les femmes de chambre avaient l'habitude de voir les hommes nus quand ceux-ci sortent des douches sans s'être rendu compte de la présence de la personne chargée de nettoyer. Et puis Mike continuait à rêver de celle qu'il aimait. Il ne faisait même pas attention que quelqu'un était entré. C'était bien la première fois que le sorcier abaissait autant sa garde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Dim 19 Mai 2013 - 21:52


Solange en avait assez. La jeune femme n'avait pas revu Mike depuis l'incident du samedi et elle commençait à sentir le manque. Elle avait besoin de le sentir, de le toucher, de le voir, de se serrer dans ses bras, de l'embrasser et de lui parler, tout simplement. Mais les deux amants avaient des emplois du temps assez chargés ces derniers temps et n'étaient pas forcément libres aux mêmes moments. Mais ce soir, elle voulait le voir. Aussi décida-t-elle de partir le rejoindre dans sa chambre de la Tête de Sanglier.

Mais avant cela, elle prit le soin de s'habiller autrement. Elle voulait le charmer, l'avoir sous son pouvoir tout en lui faisant plaisir. Aussi prit-elle une belle robe rouge à bustier qu'elle enfila par dessus ses sous-vêtements rouges, mit des escarpins à hauts talons de la même couleur et se maquilla légèrement. Puis elle enfila un long gilet noir à manches courtes et sortit de ses appartements. Elle traversa tout le château puis le parc avant de franchir les portes du domaine et de se diriger vers le village.

Ses talons claquaient sur les pavés de la rue principale alors qu'elle se dirigeait vers l'établissement où logeait son homme. Une fois arrivée devant le bar, elle entra et se dirigea vers la réception où on la renseigna sur le numéro de la chambre de son compagnon. Solange prit donc l'escalier qui menait à l'étage et arriva dans un couloir où toutes les portes portaient un numéro afin de différencier les chambres, comme dans tous hôtels dignes de ce nom. La professeure arriva devant celle de Mike et frappa. Un léger "Entrez" se fit entendre et elle poussa la porte.

Une vision magnifique l'y attendait. Mike était à moitié nu et ne s'était pas rendu compte qu'elle était présente. Aussi prit-elle le temps de le lorgner sans vergogne, son regard descendant sur son corps au fur et à mesure. Elle était déjà ravie d'avoir un compagnon qui la complétait sur le point psychique, mais en plus de cela, le physique lui plaisait énormément ! Décidément, elle était assez chanceuse de l'avoir trouvé...

- Si tu m'attends dans cette tenue tous les jours, je suis persuadée que je serais la femme la plus rapide à se démaquiller le soir... Lança-t-elle pour lui faire savoir sa présence. Dommage qu'une autre aurait été capable de poser les yeux sur toi... Ajouta-t-elle avec un sourire.

Oui elle était jalouse, mais au fond, la situation l'amusait plus qu'autre chose. Elle avait confiance en lui et savait qu'il n'irait pas voir ailleurs. Tout comme elle, Mike semblait rechercher la stabilité et apparemment, ils parvenaient à la trouver ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Lun 20 Mai 2013 - 18:11


La voix de Solange fit sortir le Serdaigle de sa rêverie. Il n'était pas seul et en plus il avait oublié que quelqu'un avait tapé afin d'entrer. Il réalisa après une ou deux secondes ce que la belle blonde venait de lui dire et autant l'avouer, le regard de celle-ci le mit mal à l'aise à un certain endroit. Elle en avait sûrement vu d'autres mais il était rare que Mike se retrouvait juste en boxer devant les gens. Ce fut à ce moment là qu'il regretta de ne pas être en caleçon. Tout se voyait très bien avec ce vêtement qui moulait très bien cet endroit intime. Maintenant il était bien trop tard et cela ne servait plus à rien de se cacher. Il préféra se redresser en tirant une dernière bouffée de sa pipe, tout en gardant un air naturel comme s'il n'était pas du tout gêné par la situation.

- Une autre ? Quelle autre ? Je savais que c'était toi, fit le trentenaire avec aplomb. En tout cas, tu n'as pas les yeux dans ta poche. Je savais déjà que tu n'avais pas froid aux yeux mais tout de même, tu veux peut-être que je t'en montre un peu plus, ça pourrait à la limite te permettre de remarquer que j'ai aussi un visage quand je suis si peu vêtu ?

Tout en gardant la pipe dans sa bouche, il posa ses mains sur la couture de son boxer et le baissa légèrement afin d'accentuer son propos. Il n'avait pas du tout l'intention de dévoiler son intimité, il espérait faire rougir la verte et argent. Et puis ce genre de provocation était une spécialité du couple, sauf que Mike n'avait pas prévu de se faire surprendre ainsi. Où avait-il la tête ce soir ? Il finit par se lever. Il posa la pipe, avança vers Solange et l'embrassa enfin. Bien entendu, il aurait préféré être plus habillé, surtout qu'il garda une distance au niveau du bas entre la belle blonde et lui. Il ne voulait pas qu'elle sente certaines choses et après le baiser, il la regarda bien dans les yeux avec un air de défi pour l'empêcher de jeter son regard sur un certain endroit. Il se retourna ensuite et l'entraîna derrière-lui jusqu'au lit afin qu'elle s'y asseye à côté de lui. Il prit un oreiller qu'il posa sur lui. Réaction habituelle d'une femme mais le Serdaigle s'était toujours senti profondément lesbienne.

- Alors ma mie, tu comptes rester toute la soirée ou tu es juste venue surprendre ton chéri en petite tenue ? Sacrée coquine, va !

Avec son ton moqueur, ses yeux amusés, il tira la joue de la professeure de métamorphoses avant de boire la dernière gorgée de son Ricard. Il se tourna ensuite vers elle, en étant un peu gêné.

- Excuse-moi ma chérie, je suis impoli. Désires-tu boire quelque chose ?

Il avait pris quelques bouteilles avec lui de divers alcools qu'il avait mis dans un coin de la chambre. Il avait peur de s'ennuyer pendant la soirée et si jamais ce fut le cas, il avait suffisamment d'alcool pour créer un nouveau cocktail. La conscience professionnelle de Mike sur ce sujet ne pouvait être que louable. Il n'était pas certain par contre que la Serpentard soit en adéquation avec ce principe. Il ne savait pas exactement quelle était sa position envers l'alcool. Certes il l'avait vu boire assez souvent lors de soirées mais est-ce qu'elle accepterait que l'homme qu'elle aime, puisse boire autant. Le Serdaigle se disait qu'une fois que son établissement ouvert, il ferait un break concernant l'alcool. À force d'abuser, il pourrait lui arriver des bricoles et surtout, il pourrait faire une erreur vis-à-vis de Solange. Celle-ci recherchait la stabilité, tout comme lui maintenant, à la différence que pour assumer des enfants, il fallait une certaine sobriété et ce n'était pas certain qu'elle puisse accepter que le modèle masculin de ses enfants soit une personne qui puisse boire chaque jour et chaque soir. C'était donc décidé, le trentenaire ne boirait plus qu'en certaines occasions. Il avait de la chance, il n'avait pas encore franchi le pas entre le buveur régulier et l'alcoolique. Il avait toujours été capable de s'arrêter longtemps de boire lorsqu'il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Mer 22 Mai 2013 - 18:56


Solange le dévorait presque des yeux et sourit narquoisement lorsqu'il lui fit remarquer qu'elle le regardait trop et qu'il avait aussi un visage. Pour un peu, elle le croirait presque gêné ! Mais c'était impossible, c'était Mike tout de même ! Quoi que... La blonde n'était pas certaine d'être elle aussi à l'aise s'il la voyait en sous-vêtements... Pour éviter donc d'accroître son malaise, elle le fixa dans les yeux, une lueur d'amusement dans le regard.

- J'inspecte la marchandise, tu m'excuseras beau brun... Le taquina-t-elle tout de même avant de baisser les yeux pour voir s'il mettrait sa proposition à l'oeuvre. Bouh, c'est pas gentil ce que tu me fais là mon coeur, tu me vends du rêve pour au final arrêter... Pas bien ! Fit-elle en faisant la moue puis en lui tirant la langue.

Enfin, le trentenaire se leva pour l'embrasser, après s'être débarrasser de sa pipe. Avec amusement, la blonde remarqua qu'il laissait un petit espace entre eux alors qu'en temps normal, le couple se collait toujours. C'était assez réconfortant tout de même pour la sorcière de savoir qu'elle lui faisait un effet indéniable... Non pas qu'elle doutait de ses capacités, mais bon, elle était plus âgée à présent... Vu l'air qu'il lui lança à la fin, la jeune femme ne regarda plus en bas, juste pour lui montrer qu'elle pouvait être raisonnable ! Puis lorsqu'ils s'assirent, elle se retint de lancer une taquinerie sur le fait qu'il se cache avec un coussin... Au fond, il semblait avoir un petit côté lesbienne qui n'était pas pour déplaire à la blonde !

- J'étais venue passer la soirée avec toi, le fait de te voir en boxer n'est qu'un bonus... Déclara-t-elle tout en lui filant un léger coup de poing sur l'épaule en réponse à la douleur qu'elle ressentait sur sa joue.

Tout en se massant, la blonde le regarda finir son verre de ce qu'il semblait être... Un truc à l'anis ? C'était quoi cette boisson ? En tout cas, Solange n'aimait pas l'anis, ou en tout cas, elle ne l'appréciait qu'en infusion. Sinon, ça ne servait à rien de tenter de lui faire boire. Heureusement, il lui proposa vite un verre et elle n'eut pas à s’appesantir sur l'anis et la boisson que son homme venait de boire...

- Si tu as de l'hydromel ça ne serait pas de refus... À moins que tu n'aies d'autres alcools intéressants. Lui dit-elle avant de sourire : Et je ne parle pas du truc que tu viens de boire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Dim 26 Mai 2013 - 14:40


Solange avait raison, voir Mike en boxer n'était qu'un bonus pour cette soirée. Il n'était pas en état de lui en montrer davantage et surtout il n'était pas encore prêt. Révéler des sentiments véritables et forts, c'était déjà une mise à nue. Sauf que le Serdaigle en était devenu pudique, lui qui pouvait afficher librement sa sexualité à qui le provoquait. Il se souvenait d'une certaine personne qui avait osé lui dire qu'il n'avait rien dans le pantalon en pleine classe. Manque de chance, il avait montré que ce n'était pas le cas et sa maison avait perdu des points mais lui était plutôt fier. Par la suite, avec certaines de ses conquêtes il n'avait pas eu de gêne à le faire dans certains endroits incongrus. Il avait osé pas mal de choses et par contre, n'en était pas plus fier que ça. Au fond de lui, il le savait bien, il n'avait jamais aimé. Aujourd'hui tout était différent et c'était comme s'il avait une nouvelle virginité. Une sorte de pucelage moral qui lui faisait vivre une première fois qu'il n'avait jamais vraiment connu. Sa toute première fois n'avait pas été terrible, tout avait été très vite et dans des conditions peu intéressantes. Il en avait même oublié le nom de la demoiselle qui avait vécu la même expérience que lui.

Il prit une bouteille d'hydromel qui se trouvait près du lit. Il attrapa un des verres qui se trouvait dans un carton ouvert. Il avait entreposé les nouveaux verres des Trois Balais dans sa chambre en attendant de finir les travaux. Dans sa malle, il en avait d'autres, appartenant à l'Auberge des Deux Mondes et qu'il n'avait pas laissé lors de son dernier départ. Au final, il trouvait dommage de rester sur ce sentiment de nostalgie, surtout s'ils les utilisaient pour Les Trois Balais. Il repartait à zéro alors autant tout recommencer.

- J'ai bien une autre boisson qui pourrait te monter à la tête mais pas aujourd'hui.

Il fit un sourire bien provocateur mais il était content que le coussin soit sur lui pour cacher les effets de la bêtise qu'il venait de dire. Il prit un autre verre qu'il remplit également d'hydromel.

- Le Ricard est une boisson noble, ma chérie. Je ne l'achète pas en magasin à Londres, cette cochonnerie est mise au goût des Anglais. Je l'importe directement de France, de l'usine mère. C'est tout de même bien meilleur. Un peu comme ma bièreaubeurre traditionnelle des Trois Balais. J'avais oublié son goût unique. Je regrette presque d'avoir vendu de l'ersatz pendant tant d'années dans mon ancienne auberge. Allez, tchin !

Il trinqua avec la belle blonde qui avait une poitrine tout à fait appétissante. Encore une fois, il était bien heureux d'avoir le coussin. Il sentait que l'alcool commençait à lui monter à la tête. Il avait des envies qui le désinhibaient légèrement alors que sa première réaction en voyant Solange, c'était qu'il allait passer une bonne soirée à discuter et à se taquiner.

- Comment vont les enfants, les affaires et les élèves ? J'espère que ça ne t'épuise pas trop parce que j'avoue qu'à terme j'ai bien l'intention de faire du sport avec toi.

Il avait le sentiment de passer pour quelqu'un de lourd mais plus il buvait, moins il se contrôlait. Il se disait qu'une fois qu'il aurait vidé le verre, il devrait le poser et ne plus le toucher. Il sentait également qu'il était raide, l'alcool avait-il cet effet sur lui ? C'était bien la première fois qu'il le remarquait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Lun 27 Mai 2013 - 11:42


Suite à sa demande, Mike réussit à lui trouver une bouteille d'hydromel et des verres. Le futur gérant des Trois Balais semblait avoir entreposé tout son matériel dans cette minuscule chambre. Sans doute parce que son établissement était encore en travaux. Il fallait avouer que le bar en avait bien besoin, vu que cela faisait pas mal de temps qu'il n'avait plus été ouvert. Un bon coup de ravalement de façade était nécessaire. La blonde préféra ne pas relever l'allusion que lui servit Mike parce que ce soir, elle voulait juste passer un moment en sa compagnie, sans chercher à avoir plus. Elle avait besoin de rester près de lui, de pouvoir le toucher de temps en temps et se glisser dans ses bras. Elle qui n'avait été très tactile le devenait au fur et à mesure qu'elle côtoyait Mike.

Puis le barman lui fit un cours sur le ricard, boisson qu'elle ne pouvait pas voir en peinture. Elle détestait l'odeur, la couleur, la consistance et même le goût de cet alcool, aussi il pouvait bien parler à un mur, elle était certaine de ne pas changer d'avis, même s'il importait son immondice depuis la France, pays d'origine de cette boisson anisée...

- Contente pour toi, mais n'espère pas me faire boire de ton truc à l'anis, je déteste ça. Fit-elle avant de boire une gorgée de son hydromel.

La dernière question de Mike aurait pu la faire sourire, mais sa petite pique à la fin gâcha tout. Il semblait en manque et elle n'était absolument pas prête à aller plus loin pour le moment dans leur relation. Non pas qu'il ne lui plaisait pas, mais elle voulait prendre son temps, ne rien louper, savourer chaque moment passé avec lui avant que leur relation ne devienne plus profonde. Aussi décida-t-elle de passer sous silence toutes les allusions qu'il pourrait faire dans la soirée, parce qu'elle ne voulait pas qu'il culpabilise en pensant être lourd ou autre.

- Les enfants vont bien, même si j'ai Tamara qui semble faire des allergies au pollen. Quant aux élèves, il y en a certains qui vont très bien, d'autres moins... Répondit-elle en pensant aux garçons qu'elle avait surprit entrain de faire n'importe quoi dans les toilettes. Et les affaires... Disons que je m'attendais à mieux lorsque j'ai organisé ma période de soldes. Au final, ce sont surtout les clients réguliers qui sont venus. Je commence à craindre la fermeture de la boutique... Lui avoua-t-elle en plongeant son regard dans son verre, songeuse.

Elle ne savait pas comment faire pour attirer plus de monde dans son établissement alors même qu'elle avait essayé différentes offres... Il lui fallait des clients réguliers mais elle n'en avait que quelques uns qui venaient une à deux fois par mois. Son affaire risquait donc de couler alors même qu'elle venait tout juste de l'ouvrir. Enfin, de la ré-ouvrir... C'était assez désespérant pour la blonde car elle avait des employés et ne voulait pas qu'ils perdent leurs emplois...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Mer 29 Mai 2013 - 22:26


Mike buvait les paroles de celle qu'il aimait. Il était victime d'une autre ivresse mais contre laquelle il n'avait pas l'intention de lutter. Il était prêt à devenir dépendant. Il en oublia même de boire et ce fut lorsqu'il y eut un long silence qu'il porta le verre à ses lèvres pour boire une gorgée. Solange était inquiète pour les affaires de sa boutique mais le trentenaire était confiant. Il était certain qu'elle rétablirait la situation mais il comprenait tout à fait que cela puisse la préoccuper. Il s'était rendu aux halles un jour de solde et il n'y avait pas eu tant de clients que ça. Il y retournerait dès que possible pour faire d'autres achats en dehors de la période des soldes.

- Si jamais ça ne tourne pas comme tu veux, tu peux venir me rejoindre aux Trois Balais. Je ne peux pas embaucher de serveuse mais toi je peux te payer en nature.

Il lui fit un grand sourire charmeur mais il se doutait que la Serpentard rejetterait sa proposition. Et pour ce qui était de payer en nature, ils n'étaient pas encore prêts pour cela. En même temps, il n'était pas certain que les deux puissent s'entendre suffisamment pour travailler ensemble. Il avait déjà connu des boutiques ou restaurants familiaux où cela se passait mal car forcément, on est toujours plus exigeant envers quelqu'un de sa famille qu'avec un autre employé. Le Serdaigle n'avait jamais pu connaître cette opportunité. Certes, il avait commencé jeune, il était élève quand il avait commencé à travailler dans son auberge. Il aurait pu faire des études mais il avait préféré quitter Poudlard pour ne s'intéresser qu'à l'établissement qui à l'époque, recevait énormément de monde. En même temps, il n'y avait pas tant de concurrence que ça non plus. Pourtant, il aurait pu avoir un autre avenir, continuer ses études mais cela ne l'intéressait pas. Il avait toujours eu un manque par rapport à sa famille et au final, travailler à l'auberge, à sa conception, à la création de repas etc... avec des camarades de l'école, c'était devenu sa famille.

- Tu sais, je doute de mes capacités en tant que modèle masculin ou comme père si on devait avoir des enfants. Je n'ai pas eu de père si on peut dire, je n'ai pas de modèle...

Mike n'osait pas regarder sa compagne dans les yeux. Il buvait d'un trait le verre dans son entier et posa son regard mélancolique sur le coin de la pièce où se trouvaient les alcools. Il les regardait sans les voir. Il n'était pas intéressé par ce qu'il y avait à l'intérieur. Était-ce l'alcool ou alors était-ce parce qu'il se sentait en confiance, il avait envie de tomber le masque et de montrer son côté triste. Il ne s'était jamais ouvert aux autres sur certains sujets et il le faisait tout juste avec la Serpentard en ce moment.

- J'aimerais avoir des enfants à moi. Bien sûr, on a encore le temps mais je me dis que ce serait une erreur. Est-ce que je ferais comme mes parents ? Ou serais-je pire ?

Il osa enfin poser son regard sur la belle blonde et se sentit tout honteux.

- Laisse tomber, j'ai trop bu. Je ne suis pas d'agréable compagnie ce soir...

Il aurait voulu faire un trait d'esprit mais sa mélancolie le gagnait. Il n'avait pourtant pas l'alcool triste mais au final, il se rendit compte qu'il ne voulait plus garder son masque avec Solange. Il voulait se montrer honnête et ne pas jouer un rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Dim 9 Juin 2013 - 18:21


Tournant l'hydromel dans le verre qu'elle tenait à la main, la blonde continuait de penser à sa boutique et à l'avenir chaotique qui l'attendait. Car malheureusement, elle n'arrivait pas à être très optimiste en ce moment avec la crise qui touchait la plupart des commerces, qu'ils soient sorciers ou moldus... Aussi lorsque Mike lui fit sa proposition, elle n'eut qu'un petit sourire suivit d'un soupir. Elle ne pouvait pas accepter...

- Tu te doutes bien de ma réponse... Moi j'ai encore Poudlard, à la limite, prends mon gérant ou mon stagiaire si vraiment je dois fermer la boutique...

Elle omit volontairement de relever le côté sexuel de la proposition qu'il venait de lui faire. Tout simplement parce que ni lui ni elle n'était vraiment prêt à passer le cap. Solange découvrait tout un tas de sensations dans son histoire naissante avec le beau Serdaigle, aussi voulait-elle en profiter au maximum. Et puis, maintenant qu'elle était devenue mère adoptive, elle ne voulait pas s'engager pleinement dans une relation qui pourrait être vouée à l'échec. Or, avec le passif des deux tourtereaux, la blonde craignait que si elle passait l'étape du sexe trop rapidement, elle ne se lasse de Mike... Et cela, c'était quelque chose qu'elle ne voulait pas voir arriver, tant elle tenait à lui.

La voix de Mike la sortit de ses pensées. Surprise par ce commentaire quelque peu décourageant, elle en passa bien vite le cap. Comme elle, le brun avait peur des conséquences de son passé... Elle ne le comprenait que trop bien car elle aussi avait cette peur. Pourtant, elle l'avait relégué de côté lorsque les premiers mois avec la marmaille de sa soeur, dont elle avait hérité, s'étaient écoulés avec très peu d'incidents et aucun qui concernait ce passé qu'elle cherchait à mettre de côté.

- Je te comprend... J'ai eu cette peur aussi au départ avec les enfants d'Alicia. Mais au final, cette crainte m'a forcé à être plus vigilante à mon comportement et au leur... Du coup, les débuts de la création de cette famille recomposée se sont relativement bien passés. J'ai appris de mon passé et au final, j'arrive à les guider convenablement... Je ne vois donc pas pourquoi tu ne pourrais pas le faire...

La jeune femme ne put s'empêcher d'écarquiller légèrement les yeux en l'entendant parler d'enfants. À eux... Dire qu'elle n'en avait pas envie serait mentir, mais pour le moment, elle voulait surtout profiter de lui. Car elle avait tout de même les quatre enfants d'Alicia à élever, en plus du temps à rattraper avec sa fille et l'enfant que celle-ci portait allait lui prendre du temps aussi... Quoi qu'il en soit, la blonde n'aimait absolument pas le regard qu'il porta sur elle. Se confier n'avait rien de dégradant, la sorcière l'avait bien compris au contact d'Alicia. Au contraire, c'était tout à fait bénéfique de le faire aussi Mike n'avait plus intérêt à porter un tel regard à l'avenir. Mais le connaissant, la blonde doutait qu'il ne recommencerait pas...

- C'est quoi ce regard honteux ? Tu sais, j'ai appris plein de choses auprès d'Alicia. Se confier est une très bonne chose, tant que tu le fais devant une personne de confiance. Donc... Arrêtes d'avoir honte. Lui dit-elle avant de poser son verre et de se coller contre lui. Pour le reste... Saches que nous ne sommes pas nos parents. Nos actes ne dépendent que de nous et leur héritage s'arrête à de l'ADN et des valeurs lorsqu'on a eu la chance de grandir avec eux. Moi, j'ai grandi avec une femme qui n'avait aucun lien de sang avec moi. Pourtant, elle m'a appris plein de choses, qu'aujourd'hui j'essaye de transmettre à Declan, Tamara, Charis et Henry, à défaut d'avoir pu le faire avec Evanna... Tu es un travailleur, malgré tout ce que tu veux faire croire, de même que tu as un grand coeur et une grande sensibilité. Si tu me dis que non, je te promet de te taper... Lui lança-t-elle taquine, afin de le faire sourire un peu.

Car elle avait conscience qu'il cherchait à se confier et que cela lui était très dur. Aussi prenait-elle cela comme ce que c'était : une grande marque de confiance et d'amour. La sorcière était émue, aussi se colla-t-elle un peu plus contre son homme, cherchant la protection de ses bras.


Dernière édition par Solange O'Riley le Dim 23 Juin 2013 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Dim 23 Juin 2013 - 12:14


Mike était rassuré par les propos de sa compagne. Elle ne le jugeait pas mais ça il le savait déjà. Leur relation avançait à leur rythme et ce soir, il n'allait rien se passer d'extraordinaire. Sauf s'ils discutaient toute la nuit mais ça, le nouveau gérant des Trois Balais en doutait. Il était quand même fatigué de sa journée et il comptait bien dormir quelques heures sauf qu'avec Solange, il n'était pas pressé que ça se termine. C'était toujours comme ça au début d'une relation, on est toujours prêt à discuter pendant des heures et dormir très peu, voulant profiter de l'autre jusqu'à l'ultime seconde, même si on ne tient plus debout et c'était ce que vivait le coupe depuis peu. Le sexe n'était qu'un pas supplémentaire de leur relation, là ils en étaient au stade de passer du temps ensemble pour mieux profiter de l'autre. Une chose que les deux amoureux n'avaient jamais fait avant.

La Serpentard se blottissait dans les bras de son grand brun ténébreux.  Il aimait sentir son parfum et la chaleur de son corps contre lui. Il se sentait apaisé, comme à chaque fois qu'elle se mettait contre lui. Ses angoisses s'estompaient. Il profitait de cet instant et garda l'esprit vide. Délicatement, il abaissa son visage afin de diriger ses lèvres vers celles de la belle blonde qui se redressa afin qu'ils puissent s'embrasser. Le Serdaigle eut un petit goût d'hydromel qui n'était pas déplaisant.

- J'aime bien ce petit goût sucré supplémentaire. Cela me fait sentir que t'aimes croquer la vie à pleines dents.

Décidément, ce soir il n'était pas en forme pour faire des traits d'humour. Il préféra laisser son verre sur la table de nuit et ne plus y toucher.  L'alcool ne lui réussissait pas et il devait avoir tous ses esprits afin de ne pas faire de bêtises avant la fin de la soirée. Après ce "bide" monumental, il devait vite changer de sujet. Il repensa aux enfants que Solange avait. Il fallait qu'à terme, il les rencontre.

- Ça te dirait qu'un jour, on fasse une sortie, les enfants, toi et moi ? J'aimerais bien les rencontrer même si c'est stressant mais je pense être prêt pour franchir cette étape.

Il lui fit un sourire sincère, bien qu'au fond il avait une pointe d'angoisse mais il savait qu'avec sa belle auprès de lui, tout se passerait bien. Après tout, c'étaient les enfants d'Alicia, ils avaient été bien élevés et peut-être qu'elle leur avait parlé de lui et si tel était le cas, ça ne pouvait être qu'en bien. Sauf si elle avait préféré garder secret qu'elle aimait bien un homme du nom de Mike Starkiller, de peur d'éveiller des soupçons de jalousie du mari.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Mer 26 Juin 2013 - 15:06


Relevant la tête pour que son homme puisse l'embrasser, Solange se disait qu'elle était bien et que pour une fois, tout était simple. Elle n'avait pas à se prendre la tête sur les intentions qu'il pouvait avoir, sachant fort bien que Mike ne la forcerait jamais à faire un truc qu'elle n'aurait pas envie de faire.

Un petit rire lui échappa à la remarque de son homme une fois que celui-ci eut fini de l'embrasser. Le brun semblait un peu éméché, rien de grave mais il disait des trucs assez... Non pas ridicule, mais gnangnan. Elle ne se plaignait certes pas, heureuse de voir de lui une autre facette. Il dut avoir l'impression de foirer complètement sa blague parce qu'il changea très vite de sujet et entreprit de lui proposer une sortie avec toute sa petite famille.

- Oui pourquoi pas. Ils te verront en vrai et les filles arrêteront de me demander si t'es joli ou pas ! Lui répondit-elle avec un léger sourire.

Il était vrai que les petits se demandaient à quoi pouvait bien ressembler l'amoureux de leur tante. Quant à Declan, il voulait juste savoir si c'était un gentil ou pas, afin de savoir s'il devait le taper, histoire de lui donner un avertissement pour qu'il ne fasse pas de mal à sa tante. Si elle ne les avait pas connu depuis leur naissance, Solange était tout de même devenue très proche d'eux. Sauf du petit Henry, taciturne comme son père, il préférait s'isoler du reste de la fratrie, au grand désespoir de la blonde...

- Une journée à Hyde Park pourrait leur plaire ! Il va falloir que l'on prévoit cela...

Puis elle l'embrasse doucement, pour le remercier de se soucier assez de ses enfants pour proposer une telle sortie. Cela devait être compliqué pour un homme d'avoir une compagne avec autant de marmaille !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Dim 30 Juin 2013 - 18:29


Prévoir une journée avec autant de gosses, rien que l'idée aurait pu être stressante mais Mike avait bien trop bu pour s'en inquiéter maintenant. Il caressait les cheveux de la blonde qui était lovée contre lui. Il commençait à somnoler et dut faire un effort pour garder les yeux ouverts. Il se redressa sur son lit afin d'adopter une autre position qui serait moins favorable à son assoupissement. Il devait profiter de Solange au maximum. S'il n'avait pas autant bu, il aurait cherché à passer une nuit blanche avec elle, en passant son temps qu'à parler avec celle qu'il aimait.

- Va falloir qu'on se fasse ça. En attendant, tu ne m'as pas tellement parlé de ta boutique. La situation est si inquiétante que ça ? J'ai cru comprendre que les temps étaient durs pour les commerçants ces derniers temps...

Il savait qu'avec la Serpentard, ils pouvaient parler de tout et pendant des heures. Il était au courant qu'une crise agitait le monde des sorciers d'un point de vue économique et vu le rachat des Trois Balais, cela s'était senti. Lorsqu'il était plus jeune, c'était inimaginable qu'espérer reprendre l'établissement sans avoir une belle petite fortune pour le rachat. Il avait eu cette idée le jour où l'Auberge des Deux Mondes marchait si bien et que ses serveuses se débrouillaient sans qu'il ait besoin de s'en mêler. Il ambitionnait de s'étendre à Pré-au-Lard mais à l'époque, il aurait fallu qu'il vende son auberge pour espérer avoir Les Trois Balais. À l'époque, ce lieu mythique marchait bien également et le propriétaire avait fixé un prix déraisonnable pour la vente. Une offre assez dissuasive pour le gérant de la meilleure auberge de Londres. Sauf que le Serdaigle n'avait pas l'intention de vendre ce qu'il avait déjà.

- Je crois que les gens font de plus en plus attention à leurs dépenses et j'ai l'impression que les salaires sont de moins en moins élevés. Il faudrait peut-être justement rehausser les salaires pour faire repartir le commerce.

Il se mettait à refaire le monde à cette heure tardive avec plusieurs verres dans la musette. Cela devrait faire probablement rire intérieurement la belle blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les Chambres

Message par : Invité, Mer 17 Juil 2013 - 21:51


[HRP : Accord de Mike pour jouer son personnage]



Mike se redressa, certainement pour ne pas s'assoupir, pourtant Solange était toujours contre lui et n'aurait eu aucune objection à s'étendre sur le lit pour continuer de discuter. Ça serait tout de même plus confortable, mais bon... Il chercha à l'entraîner sur le sujet vaste qu'était sa boutique et la jeune femme lui fit un sourire. Il était lui-même commerçant et pourrait comprendre ce qu'elle traversait.

- Et bien, pour le moment, ça va... Pourtant, si je n'ai que deux ou trois clients comme c'est le cas actuellement, j'aurais énormément de mal à pouvoir continuer ainsi... Je pense qu'au final, pour réduire les frais et me concentrer sur la boutique, je serais certainement obligée de quitter mon poste de prof... Et ça, j'en suis malade d'avance. J'adore mon job à Poudlard, mais je sais aussi que ma boutique passera avant tout le reste. Je suis douée avec les commerces et ça m'attire tout autant que le métier de prof... Un vrai dilemme ! Fit-elle en souriant.

Il se lança dans des projets de restructuration de l'économie sorcière. Elle trouvait cela assez amusant qu'il fasse une telle chose alors qu'il avait plusieurs coups dans le nez. Pourtant, même si c'était utopique, c'était aussi quelque chose qui pourrait être réalisable si les grands de ce monde se bougeait. Malheureusement, personne ne paraissait sans soucier vraiment au Ministère...

- Ouais... Mais les grands de la politique s'en contre-fichent, puisqu'eux, ils ont toujours autant d'argent alors bon...

Sur ces mots, Solange força le brun à s'étendre sur le lit. Elle avait un peu mal au dos à force d'être mal mise et ne voulait pas risquer de se retrouver bloquer le lendemain. Aussi une fois que Mike fut allongé, elle s'allongea contre lui, sa tête sur son torse. Puis elle ferma les yeux et sans qu'aucun d'eux ne s'en rendent compte, ils étaient tombés dans les bras de Morphée.

Fin du rp
Revenir en haut Aller en bas
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Chambres

Message par : Zoey Higgs, Lun 27 Jan 2014 - 17:49


{Suite de ce RP, avec William West et Chloé Williams si elle souhaite se joindre à nous...}

Arrivés en haut des marches, je continuais notre chemin vers le bout du couloir. Numéro 69. Nous voilà donc arrivés à destination. Je tournais la clé dans la serrure et poussait la porte.

Quelle ne fut ma surprise quand je découvrit une véritable "Love room" se dessinant devant mes yeux. Les autres chambres de l'établissement étaient plus lumineuses dirais-je. Celle-ci avait les murs sombres et les meubles et autres décorations étaient dans les tons rouges ou noir. Un grand lit rond occupait la plus grande partie de la pièce. Il était tellement grand qu'on pouvait y tenir sans problème à au moins quatre personnes. Le reste de la décoration était soft mais la lumière tamisée rendait ce lieux très excitant.

La chambre:
 

Il ne m'en fut pas moins pour me stimuler. J'attirais donc Will vers moi, le plaqua contre la porte qui se ferma sous notre poids et donna un tour de clé afin que nous ne soyons pas dérangés. Je jetais cette dernière au sol et colla mes lèvres à celles du garçon. Je me faisais insistante comme si j'attendais cette instant depuis des mois. En même temps, nous nous étions cherchés tout à l'heure au bar et les deux cocktails que j'avais dans le sang aidaient à mon enthousiasme..


    " Vient par là toi ! "


Et je poussait le pauvre garçon sur le lit... La nuit promettait d'être longue et très intéressante !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les Chambres

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 9

 Les Chambres

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.