AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 6 sur 9
Les Chambres
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Zoey Higgs
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor

Re: Les Chambres

Message par : Zoey Higgs, Lun 27 Jan - 17:49


{Suite de ce RP, avec William West et Chloé Williams si elle souhaite se joindre à nous...}

Arrivés en haut des marches, je continuais notre chemin vers le bout du couloir. Numéro 69. Nous voilà donc arrivés à destination. Je tournais la clé dans la serrure et poussait la porte.

Quelle ne fut ma surprise quand je découvrit une véritable "Love room" se dessinant devant mes yeux. Les autres chambres de l'établissement étaient plus lumineuses dirais-je. Celle-ci avait les murs sombres et les meubles et autres décorations étaient dans les tons rouges ou noir. Un grand lit rond occupait la plus grande partie de la pièce. Il était tellement grand qu'on pouvait y tenir sans problème à au moins quatre personnes. Le reste de la décoration était soft mais la lumière tamisée rendait ce lieux très excitant.

La chambre:
 

Il ne m'en fut pas moins pour me stimuler. J'attirais donc Will vers moi, le plaqua contre la porte qui se ferma sous notre poids et donna un tour de clé afin que nous ne soyons pas dérangés. Je jetais cette dernière au sol et colla mes lèvres à celles du garçon. Je me faisais insistante comme si j'attendais cette instant depuis des mois. En même temps, nous nous étions cherchés tout à l'heure au bar et les deux cocktails que j'avais dans le sang aidaient à mon enthousiasme..


    " Vient par là toi ! "


Et je poussait le pauvre garçon sur le lit... La nuit promettait d'être longue et très intéressante !
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Les Chambres

Message par : William West, Lun 27 Jan - 23:07


Chambre numéro 69 ? Will était prêt à parier que Chloé n'avait pas choisit cette chambre au hasard, bien au contraire. Par contre il fut surpris de constater que le pub contenait autant de chambre, chose que l'on aurait jamais soupçonné au premier abord. La barmaid leur lança un clin d’œil après leur avoir dit qu'elle réfléchissait à leur proposition, visiblement elle semblait très intéressée mais hésitait pour une raison qui lui échappait. Bien entendu il espérait qu'elle choisirait de les rejoindre mais cette décision lui appartenait et il n'essaierait pas de lui forcer la main. Will lui sourit une dernière fois avant de suivre Zoey qui venait de lui attraper la main pour l'entraîner à l'étage.

Le couloir était étonnamment long, et les deux jeunes étonnamment sage puisqu'ils se retinrent de commencer quoi que se soit avant d'avoir atteint la chambre qui leur était confié. La porte 69 se trouvait effectivement tout au bout de ce couloir, comme si la pièce avait été préparé de manière à être éloigné des autres ? La lionne ouvrit la porte sur une chambre des plus agréable, spacieuse et visiblement très confortable. Son regard s'attarda sur le lit, suffisamment grand pour qu'ils aient toute la place nécessaire, même à trois.

L'instant d'après, il se retrouvait cloué contre la porte qui se referma sous le choc, les lèvres de Zoey cherchant les siennes. Le serpent ne se fit pas prier et laissa tomber son manteau pour enlacer la jeune femme tout en l'embrassant. A juger leur réaction, tout deux avait passé l'après midi à attendre ce moment et relâcher la pression d'un coup leur faisait le plus grand bien.

Elle rompit toutefois rapidement le baiser, l'agrippant par le t-shirt pour le tirer vers elle.


    " Viens par là toi ! "


Comme s'il avait eut l'intention de partir. Elle le poussa alors sur le lit, Will se retrouva durant un instant assis face à elle, encore debout face à lui, et profita de se court moment pour retirer son t-shirt qu'il jeta un peu plus loin. C'était maintenant à son tour de prendre les choses en main. Il saisit le bras de la jeune femme et l'attira brusquement à lui. Zoey se trouvait maintenant assise à califourchon sur lui tandis qu'il passait l'un de ses bras dans son dos, plaquant la jeune femme contre son torse. Ses lèvres trouvère le cou de la lionne qu'il couvrit de baisers avant de remonter jusque ses lèvres, jouant avec la langue de Zoey.

Sa main libre trouva bientôt de quoi s'occuper, glissant le long de sa cuisse pour remonter jusque sous sa jupe, plaquant encore un peu plus la rouge et or contre le vert et argent. Même s'il arrivait de moins en moins à penser à quoi que se soit, Will parvenait tout de même à conserver un semblant de contrôle sur lui-même : s'il s'était écouter il aurait déjà déchiré le chemisier de Zoey.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Chambres

Message par : Zoey Higgs, Mar 28 Jan - 0:09


Le garçon était étonnamment sage. Il m'avait attiré vers lui sur le lit et je me retrouvais donc assise sur ses genoux mais il ne m'avait pas encore dévêtue. Par contre, lui avait enlevé seul son tee-shirt, pour mon plus grand plaisir. Je regardais le torse nu et musclé du garçon avec envie mais décidait de rester sage aussi.

Il jouait avec ses lèvres dans mon coup et sur mes lèvres et faisais remonter sa main droite le long de ma cuisse. Je me demandais bien ce qu'il fichait pour prendre autant de temps. Je n'avais pas l'habitude. Durant mes débats, je retrouvais souvent nue en quelques secondes seulement. Mais ça me plaisait plutôt. Au moins, je profitais. Je fis donc glisser mes doigts dans le dos du brun en le griffant gentiment et l'allongea sur le lit. Mes lèvres parcoururent le haut de son corps jusqu'à arriver à hauteur de sa ceinture. Là, je m'arrêtait et lui lança un regard coquin. Lentement, je déboutonna son jean et le fit tomber sur ses chevilles, avant de totalement l'enlever et l'envoyer à travers la pièce. Avant de m'attaquer à ses sous-vêtements, et lui faire plaisir avec mes lèvres charnues, j'entrepris de me déshabiller seule.

Je cherchais du regard un objet bien précis et le trouva dissimulé au coin de la pièce. De ma baguette, j'alluma la chaîne Hi-Fi et une musique sexy en sorti. Parfait. C'était justement ce qu'il me fallait ! J'entamais alors un strip-tease privé pour le plus grand bonheur de Will. Je savais qu'il aimait ça car ses yeux pétillaient.

Lentement, je défit un à un les boutons de mon chemisier afin de l'enlever. Je jouais avec le corps de William et lui passait le bout de tissu autour du coup pour qu'il se lève du lit. Je tournais autour de lui en me trémoussant d'une manière digne des meilleures call girl. Je voulais le rendre fou et qu'il n'oubli jamais cette soirée ! Désormais devant lui, je me baissais de manière à lui montrer mon joli postérieur tout en faisant glisser sensuellement ma jupe jusqu'à mes chevilles. Je n'avais donc plus que mes sous vêtements en dentelle sur moi qui laissaient découvrir tout ce qu'il fallait. Je ne voulais désormais plus aller trop vite et continuais mon numéro devant lui, l'invitant à jouer avec mon corps. Mes lèvres parcouraient ses pectoraux en remontant jusqu'à son cou pour finir par ses lobes d'oreilles que je mordillais gentiment... Le plaisir était au rendez-vous pour chacun de nous. Pouvaient en témoigner nos gémissements ravis...
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Les Chambres

Message par : William West, Mar 28 Jan - 12:56


Les griffes de la lionne glissaient le long de son dos, presque avec douceur, pourtant le serpent ne doutait pas un seul instant que plus la nuit avancerait et moins ce geste serait doux. Pourtant l'idée ne lui déplaisait pas le moins du monde. Zoey le fit s'allonger et joua de ses lèvres sur le torse du jeune homme, descendant lentement jusque sa ceinture avant de relever les yeux vers lui, affichant un sourire coquin. S'arrêter maintenant était une véritable torture et elle le savait parfaitement. La jeune femme ne le fit toutefois pas attendre trop longtemps, lui retirant son jean dans le mouvement qui suivit, visiblement pressée de continuer.

Will la vit saisir sa baguette en fixant un coin de la pièce, l'instant d'après un peu de musique s'élevait dans les airs tandis que Zoey se relevait. William se redressa à son tour et découvrit avec plaisir que la Gryffondor commençait à se déhancher en rythme avec la musique, déboutonnant lentement son chemiser avant de le retirer totalement. Elle s'approcha de nouveau et fit glisser son vêtement le long du torse du jeune homme, le passant finalement autours de sa nuque, l'attirant à elle. Will ne la fit pas attendre et se leva aussitôt. Il allait la prendre dans ses bras lorsqu'elle se déroba à lui, continuant son numéro pour le plus grand plaisir des yeux du jeune homme, bien qu'un peu frustrer de ne pouvoir que se contenter de regarder pour le moment.

La lionne lui tournait désormais le dos et se pencha en avant, faisant glisser sa jupe le long de ses jambes, lui offrant une magnifique vue. Elle se redressa et Will vint se coller à elle, ses lèvres parcourant le cou de la jeune femme tandis que ses mains caressaient tout ce qui se trouvait à leur portées. Zoey se retourna pour lui faire face et couvrir son torse puis son cou de baiser, remontant jusqu'au lobe de son oreille qu'elle mordilla, faisant frémir le jeune homme. Cette zone avait le mérite d'être incroyablement sensible.

William souleva la jeune femme, la plaquant contre lui pour l'embrasser, la reposant ensuite avec douceur sur le lit. Il l'allongea et parcourut le corps de la jeune femme de ses lèvres, descendant le long de son cou, passant par sa clavicule pour atteindre sa poitrine encore couverte, problème qu'il devrait bientôt régler, avant de continuer sa descente le long de son ventre, s'attardant sur ses hanches. Il remonta ensuite jusqu'aux lèvres de Zoey, cherchant la langue de la jeune femme. L'un de ses bras passa dans son dos et la souleva juste assez pour dégrafer son soutien-gorge de plus en plus gênant. Il n'eut guère le temps de faire quoi que se soit de plus qu'elle finissait de le retirer d'elle-même pour le jeter au loin. Will comprit l'invitation et quitta de nouveau les lèvres de la lionne pour retrouver avec plaisir sa poitrine. La nuit promettait vraiment d'être des plus intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Chambres

Message par : Zoey Higgs, Ven 31 Jan - 0:29


Désormais, nous étions tous les deux pratiquement nus. Il ne nous restait plus que nos bas de sous-vêtements et ces derniers bouts de tissu allaient vite devenir bien trop encombrant.

Tandis que William jouer avec sa langue sur mon corps, s'attardant à mon plus grand plaisir sur ma poitrine. Me laissant faire quelques minutes, je le fis de nouveau basculer sur le dos et le chevaucha afin d'en faire de même avec lui. Ma langue, mes lèvres et mes doigts jouaient contre la peau de son visage, puis son torse, descendant petit à petit vers le bas de son ventre. Ca y est, j'y étais : le chemin du bonheur. Me redressant, je suivis sensuellement de mon doigt fin la ligne de poil conduisant sous son caleçon... Je jetais un regard coquin et complice vers le visage du garçon et fit glisser lentement le tissu gênant aux cheville du beau brun puis l'enleva totalement et le lança à travers la chambre.

A présent, le chemin était à découvert et je pouvais me faire plaisir et surtout lui donner du plaisir. Je repris mes jeux de bouche sur le bas de son ventre et descendit petit à petit sur son entrejambe jusqu'à trouver ce que je cherchais... Il était en forme et je le sentais déjà. Je commençais alors à jouer avec son instrument de manière à ce qu'il prenne le plus de plaisir possible. Je le sentais frémir et cela me ravit au plus haut point...
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Les Chambres

Message par : William West, Sam 1 Fév - 15:48


Dire que Zoey savait ce qu'elle faisait était un euphémisme. Il n'avait pas fallut longtemps pour qu'elle reprenne le dessus et débarrasse William du peu de vêtement qu'il lui restait, pas que ça le dérange, bien au contraire. Le regard de la jeune femme laissait présager le meilleur et ce qui suivit ne le déçu pas le moins du monde. L'instant d'après, le serpent rejetait la tête en arrière en fermant légèrement les yeux, se mordant les lèvres, la lionne avait clairement pris le contrôle de la situation pour son plus grand plaisir. Le serpent sentit son poing se serrer contre le matelas, agrippant le drap au passage. Zoey était plus que douée dans son domaine et semblait prendre plaisir à en procurer aux autres.

Le jeune homme laissa l'instant durer, la rouge et or se débrouillait à la perfection et il dut presque se gifler mentalement pour parvenir à se redresser légèrement. Will avait l'impression que son cœur allait exploser, ou peut-être pas son cœur, toutefois ce n'était absolument pas le moment. Il tendit le bras vers Zoey et passa sa main sur sa joue avec douceur, glissant ses doigts sous son menton pour l'inciter à revenir vers lui. Il était injuste qu'il soit le seul à prendre autant de plaisir. Ses lèvres trouvèrent la nuque de la jeune femme, remontant jusque son lobe d'oreille qu'il mordilla avec plaisir tandis que ses mains couvraient le corps de la lionne de caresses, remontant lentement entre ses cuisses. Ses doigts passèrent avec légèreté sur le seul morceau de tissu qu'il restait à Zoey, s'arrêtant juste au dessus avant de glisser en dessous, ses caresses se faisant plus précises tandis que leurs lèvres se mêlaient de nouveau.

Will l'a fit ensuite s'allonger sur le dos, sa bouche parcourant de nouveau un chemin qu'il commençait à connaitre par cœur. Le serpent fit glisser le dernier sous-vêtement de la jeune femme le long de ses jambes, le lui retirant finalement complètement avant de l'envoyer au loin. Il resta ainsi à l'observer durant quelques secondes avant de reprendre ses baisers. Le jeune homme était maintenant au niveau de son nombril et plus il descendait, plus il ralentissait, retardant le moment en la regardant droit dans les yeux, jouant avec elle de cette attente interminable. Le vert et argent termina finalement sa descente et donna à la jeune femme ce qu'elle souhaitait. Will put la sentir se cambrer presque immédiatement et il ne put retenir un sourire. Ces deux là s'étaient bien trouvés.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Chloé Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Chambres

Message par : Chloé Williams, Mer 5 Fév - 20:08


    Je continuais à surveiller mon bar, regardant un peu partout à la fois. Je réfléchissais à toute allure pour être plus exacte, ce qui se passait dans la salle en ce moment ne m'intéressait pas spécialement. Mon regard revenait sans arrêt sur l'horloge accrochée au mur ainsi que sur l'escalier menant à l'étage. Au final, bien que je regardais sans cesse le temps s'écouler j'étais incapable d'estimer depuis quand ils étaient montés. Je me mordais l'intérieur de la joue en imaginant ce que ces deux étudiants étaient en train de faire en ce moment même au dessus de ma tête.
    Ils passaient assurément un agréable moment. Raaah qu'est ce que je pouvais être idiote à penser à eux, je ne faisais que fantasmer et me morfondre dans mes envies.
    Après tout ... je n'étais qu'à 2 mois de grossesse ... et puis personne ne m'interdisait d'avoir des rapports. Je pouvais parfaitement m'arrêter avant.

    J'y vais ou j'y vais pas?

    Je finissais d'essuyer un verre avant de lâcher mon torchon sur le comptoir, de retirer mon tablier, pour me diriger vers l'escalier. J'en avais marre de tergiverser et si je continuais de tourner ainsi derrière le comptoir j'allais devenir folle. Pire encore, le temps que je me décide ils auraient probablement fini leur histoire. J'étais prête, oui!
    J'allais sans doute un peu vite sur les marches, trahissant ainsi mon impatiente. Pourquoi était-il si long cet escalier? Et pourquoi le couloir était-il si grand lui aussi? Je n'avais pas besoin de regarder toutes les portes pour trouver le bon numéro, connaissant la disposition des chambres. C'était du temps en moins de perdu et j'en étais satisfaite.

    Une fois arrivée devant la porte en question, je reprenais mon souffle pendant quelques instants. J'entendais de la musique. Ils devaient être en plein ébats ... j'hésitais à faire demi tour. Peut-être qu'ils ne voulaient plus de moi et que leur deux corps suffisait amplement pour la soirée. Ne sachant pas quoi faire je restais le poing en l'air prête à frapper car c'était sans doute la meilleure solution plutôt que d'entrer à l'aide du double des clés.
    Je regardais à gauche, à droite, il n'y avait personne.

    Je pris mon courage à deux mains pour toquer à la porte, fermant les yeux et jurant intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Chambres

Message par : Zoey Higgs, Mer 12 Fév - 15:37


Alors que je donnais du plaisir à Will, je sentis sa main glisser sous le seul bout de tissu qu'il me restait et le jeune homme s'attacha à me rendre la pareil ! Après plusieurs minutes de plaisir mutuel, le serpent m'allongea sur le lit tout en retirant mon dernier vêtement qui était devenu bien trop gênant. Sa bouche vagabonda sur mon corps et le plaisir qu'il me procura à ce moment là fut encore meilleur, mon corps se cambrant aux mouvements de sa langue.

Après ce moment divin, je me redressais et échangeais à nouveau les rôles. Lui se retrouvant sur le lit, moi à califourchon sur lui. Et alors que nous allions nous donner pleinement l'un à l'autre, quelqu'un toqua à la porte.

Quelque peu frustrée, je me levais et me dirigeais vers la porte me demandant qui ça pouvait bien être. Seule Chloé aurait pu nous surprendre mais elle avait la clé et serait donc rentrée sans frapper. Je chercha donc la clé au sol et l'ayant trouvée, l'inséra dans la serrure.
Pas pudique pour une noise, j'ouvris la porte sans me couvrir et découvris avec surprise, mais non sans joie, une Chloé toute pimpante !


    " Bah alors miss ! Je croyais que tu avais la clé ! Entre donc, on allait tout juste commencer les choses sérieuses ! "


Et sans attendre sa réponse, je la tirais à l'intérieur de la chambre avant de refermer la porte à clé.

La jolie serveuse ne resta pas longtemps inactive puisque sans attendre un mouvement de sa part, je me jetais sur elle et l'embrassa à pleine bouche en l’entraînant vers le lit pour rejoindre Will !
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Les Chambres

Message par : William West, Dim 16 Fév - 16:24


La jolie blonde n'était pas resté inactive longtemps, quelques minutes tout au plus puis elle inversa de nouveau les rôles, se retrouvant à califourchon sur Will. D'après le sourire qu'elle affichait, il pouvait être certain qu'elle avait plus qu'apprécié ce petit moment qui était loin d'être fini. Les mains de la lionne parcourait le torse du serpent tandis qu'elle se plaçait au dessus de lui qui fit glisser ses mains sur ses hanches, il était grand temps de passer aux choses sérieuses, tout deux ne résistant plus. Le sourire du Serpentard se figea instantanément lorsqu'il entendit les coups à la porte et vit Zoey tourner la tête, visiblement aussi frustrée que lui. Chloé avait dit avoir le double des clés cela ne pouvait donc pas être elle, qui donc venait les déranger maintenant ?

La jeune femme se leva pour se diriger vers la porte et Will rejeta la tête en arrière un cours instant, grinçant légèrement des dents avant de se redresser en entendant la rouge et or ouvrir la porte, curieux malgré tout de savoir qui se tenait derrière. Son visage s'illumina de nouveau lorsqu'il découvrit qu'il s'agissait de Chloé, elle était donc venue. Le fait qu'elle les ait coupé en pleine action disparut aussitôt de son esprit et il se mit à sourire, ravit. Zoey l'attira à l'intérieur de la pièce et referma la porte derrière elle avant de se mettre à l'embrasser en l'attirant lentement vers le lit. Will ne tenait toutefois plus en place et s'était déjà levé pour les rejoindre, passant dans le dos de la rouquine pour l'embrasser dans le cou, mordillant légèrement le lobe de son oreille tout en laissant ses mains vagabonder sur la jeune femme.


"Je suis ravi que tu soit finalement venu ma belle..."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Chloé Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Chambres

Message par : Chloé Williams, Mar 25 Fév - 20:08


Désolée pour le retard ...

    La porte ne mit pas longtemps à s'ouvrir devant mes yeux ébahis. Pourquoi? Parce qu'une femme entièrement nue venait de m'ouvrir ... Ma bouche manquait de tomber sur le sol. Ne comprenant pas trop pourquoi la nympho venait m'ouvrir dans cette tenue j'essayais de garder mes yeux dans les siens. Malheureusement je ne pouvais pas m'empêcher de zieuter sur sa poitrine offerte et son intimité. Ne sachant pas quoi dire je la laissais s'exclamer la première.

    - Bah alors miss ! Je croyais que tu avais la clé ! Entre donc, on allait tout juste commencer les choses sérieuses !

    Oui j'avais la clé, mais franchement je me voyais pas entrer comme ça en plein ébat ... vu ce qu'elle venait de me dire je ne savais plus si j'avais choisi la bonne option. Visiblement elle était cash et la méthode bourrin "je rentre avec la clé" était ce qu'elle aurait fait.
    Enfin bref, visiblement j'arrivais à point nommé vu que les "choses sérieuses" n'avaient pas encore commencées. Tout benef pour moi j'attendais plus qu'une chose: entrer dans cette antre du plaisir et me laisser aller.
    Dans tous les cas, je n'eue pas à attendre longtemps pour la seconde fois car la jeune fille m'attrapa pour me tirer à l'intérieur. Elle devait être vraiment chaude et sur le point d'exploser pour m’entraîner de cette façon ... quel bon plan! Je regrettais de moins en moins ma venue pour être honnête.

    Je me retournais, la regardant fermer la porte à clé avant de se jeter sur moi pour m'embrasser à pleine bouche. Elle avait vraiment le feu aux fesses celle-la ...
    Je sentais son corps m’entraîner vers le fond de la chambre où le lit était dressé. J'en profitais pour lui mordiller la lèvre sans me retenir, ayant à peu prêt cerné son tempérament. Ma langue cherchait la sienne pendant que ma main droite agrippait ses cheveux derrière sa nuque.

    Je n'avais pas remarqué que le jeune homme c'était approché et me collait désormais. Je sentais ses mains sur mon corps, le parcourant du bout des doigts. J'espérait qu'il apprécierait ce qu'il allait découvrir.
    Sans prévenir, je sentais sa bouche sur mon cou, remontant légèrement il arriva jusqu'à mon lobe d'oreille pour le mordiller et jouer avec.
    Mon dieu ... mon point sensible était déjà découvert au bout de quoi ... deux minutes? Un gémissement sorti de ma bouche sans que je puisse le retenir. Après tout ce n'était pas mon but ... et ici c'était chez moi.

    - Je suis ravi que tu soit finalement venu ma belle...

    - Moi de même, j'aurais loupé quelque chose je crois ...

    Je me retournais pour faire face au jeune homme car je n'avais pas encore goutté ses lèvres étant occupée avec celles de la fille. Je me pressais doucement contre son corps, jaugeant ainsi son envie qui était forcément pressante vu ce que je pouvais sentir.
    Je l'embrassais tendrement, ma façon de jouer avec ses lèvres était radicalement différente de celle que j'avais utilisée pour la Gryffondor. Ne connaissant pas encore son tempérament je voulais commencer par une touche de sensualité histoire d'aiguiser son envie envers ma petite personne.

    Je voulais l'exciter, le rendre fou comme la jeune fille venait de le faire précédemment. Je voulais qu'il ait autant envie de son corps que du mien.
    Ma main droite se baladait sur son torse, la gauche tenait le poignet de la nympho pour ne pas la laisser filer. Quoi que vu la situation il était plus qu'improbable qu'elle se sauve.
    Je lui pinçais doucement le téton tout en mordillant sa lèvre inférieur. Laissant échapper un nouveau gémissement j'espérais susciter chez lui un désir insoutenable.
    Ma langue s'aventurais sensuellement, essayant de trouver la sienne.

    Arrêtant quelques instant notre échange, je m'adressais aux deux.


    - J'ai ... un peu chaud ...
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Les Chambres

Message par : William West, Mer 26 Fév - 15:49


Pas de soucis, désolé Zoey je te pique ta place mais Chloé a insisté Wink

Le gémissement que laissa échapper Chloé lorsqu'il mordilla le lobe de son oreille n'aurait put lui faire plus plaisir, Will ne s'attendant pas à un tel effet aussi rapidement. Le barmaid se retourna vers lui après avoir confirmé qu'elle avait bien fait de venir. Will ne chercha pas à retenir son sourire à ses mots, comment aurait-il put ne pas être content de la situation ? La rouquine se colla contre son torse, trouvant immédiatement ses lèvres dont elle s'empara avec délicatesse, douceur et une dose certaine de sensualité. Le jeune homme avait le plus grand mal à contrôler sa fougue, il devait lui laisser le temps. Les mains se Will se plaquèrent contre les hanches de la jeune femme, l'attirant irrémédiablement à lui tandis que l'une de ses mains à elle parcourait son torse. Visiblement Chloé se laissait de plus en plus aller, pinçant l'un de ses tétons tout en mordillant sa lèvre avant de reprendre son baiser, bien plus passionné que le premier qu'elle lui avait donné. Durant les quelques instants que durèrent cet échange, Will remonta son bras dans le dos de la jeune femme, s'évertuant ensuite à lui détacher les cheveux sans les tirer. Ce fut elle qui rompit le baiser, reculant légèrement pour s'adresser à Zoey et lui.

- J'ai ... un peu chaud ...

William n'en attendait pas plus et après avoir échangé un regard amusé avec Zoey, il se concentra de nouveau sur la barmaid. L'attirant de nouveau à lui, Will reprit le baiser là où il s'était arrêté tout en faisant glisser ses mains sur la chemise qui n'était absolument plus la bienvenue. Saisissant deux pans du tissus, le serpent tira d'un coup sec et sentit les boutons éclater immédiatement, un bruit de tissus déchiré suivit rapidement mais il s'en contrefichait. Il put sentir Zoey l'aider à retirer ce qu'il restait de la chemise et rompit à son tour le baiser. Après un rapide regard vers la lionne, il se baissa, s'agenouillant devant la rouquine jusqu'à ce que son visage se retrouve au niveau de ses hanches. Embrassant le ventre de la jeune femme, Will se chargea de déboutonner son jean avant de le faire glisser le long de ses cuisses, ses lèvres suivant a descente du vêtement. Il l'aida finalement à le retirer totalement avant de se relever, choisissant de laisser les sous-vêtement à la rouge et or.

Embrassant la nuque de la jeune femme, Will trouva de nouveau le lobe de son oreille qu'il mordilla légèrement, maintenant qu'il avait trouvé l'un de ses points faible elle allait y avoir souvent le droit. L'une de ses mains saisit le poignet de Zoey qu'il attira à lui, cela faisait trop longtemps qu'il la délaissait. Le serpent se glissa contre le corps nue de la lionne, l'embrassant à son tour. Ce jeu dura encore quelques instants, les lèvres et les mains de William passant régulièrement de l'une des jeunes femmes à l'autres, s'allongeant finalement à leurs côté sur le lit pour continuer ce petit jeu.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Chambres

Message par : Zoey Higgs, Dim 2 Mar - 23:39


Will et moi nous activions autour de Chloé afin de faire monter rapidement son plaisir. La rousse laissa même échapper plusieurs gémissements. Alors que le garçon s'occupait de défaire les vêtement de la barmaid, je jouais avec mes lèvres sur sa nuque en descendant progressivement vers sa poitrine à mesure que les serpent défaisait les vêtements.

Il nous entraîna ensuite toutes les deux sur le lit, prenant bien soin de se mettre entre nous deux afin que nous nous occupions de lui. Mais c'était bien trop simple. Je l'enjambais donc en lui glissant un baiser fougueux au passage et m'assis à califourchon sur les jambes de la jolie jeune femme tout en jouant avec mes lèvres sur le corps de celle-ci. Lui n'avait qu'a regarder ou nous caresser et profiter.

Les sous-vêtements de Chloé devinrent bien vite superflus et je m'empressais de les lui enlever afin qu'elle se retrouve en tenue d'Eve tout comme moi ! Je jouais avec ses attributs féminins et l’entraîna sur Will pour qu'il profite également de sa peau sucrée.

Ainsi, je fis un clin d'oeil à Chloé en me détachant d'elle pour lui signifier que l'on pouvait s'occuper toute les deux du seul homme de la pièce. Je dirigeais donc ma bouche vers l'oreille du jeune garçon pour la mordiller puis, ayant vérifier que Chloé était occupée ailleurs, je murmurais quelques mots très discrètement dans l'oreille du garçon afin que lui seul puisse entendre.


    " A ton retour à Poudlard, je t'enverrai une petite lettre surprise car je m'amuse bien avec toi, mais chuuuut.. ! "


J'avais accompagné mes derniers mots d'un mouvement de mon index devant ma bouche puis repris mes baisers sur son corps en descendant vers sa cou, puis rejoignant sa bouche.

Le mot dont je lui parlais était le même que m'avait transmis Jagang. J'avais enfin réussi à le déchiffrer et je devais le partager avec quelqu'un qui partageais les mêmes opinions politiques que moi. Je ne doutais pas que Will ai les mêmes que moi.. Nous n'avions pas beaucoup parler mais je faisais confiance à mon instinct sur ce coup...
Revenir en haut Aller en bas
Chloé Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Chambres

Message par : Chloé Williams, Dim 13 Avr - 15:43


    Je me laissais cajoler dans les bras de mes deux compagnons du soir (ou de la journée, le temps passe si vite dans ces moments là ...). J'étais bien et je ne réfléchissais plus à toutes ces choses ennuyantes plus ou moins complexes et chiantes. L'Ethique avait suivi le chemin de la poubelle, les scrupules aussi. Je savais que tout resterait secret. Ou du moins je l'espérais. Aucun de nous trois n'avait intérêt à révéler ce qui allait prochainement se passer au sein de mon établissement.

    Mes lèvres retrouvèrent le contact de celles de Will et j'appréciais comme à chaque fois sa douceur mêlée à de l'impatiente et à l'envie. Stoppant cet échange je le regardais prendre à deux mains mon chemisier pour le déchirer d'un coup sec. Le bruit des boutons sur le sol me fit comprendre qu'il était foutu, mais peut importe. Zoey l'aidait à me retirer le tissu désormais inutilisable.

    Je regardais Will parcourir mon corps et descendre petit à petit laissant ses lèvres vagabonder où elles le souhaitent. Je sentais ses mains sur mon pantalon cherchant frénétiquement à le déboutonner pour me l’ôter. Je le sentais, ses baisers tout le long de mes jambes, suivant la descente de mon jean jusqu'à ce qu'il m'arrive aux chevilles. M'aidant à l'enlever, il se releva et je pus de nouveau contempler ses yeux. Mais pas pour longtemps ...

    Sans crier gare il venait de passer derrière ma nuque. Sentant son souffle je savais pertinemment ce qui m'attendait et c'est avec un plaisir mêlée à énormément d'excitation que je le laissais me mordiller le lobe de l'oreille.
    Zoey n'était pas restée inactive, je sentais ses mains sur ma nuque et petit à petit la demoiselle s'aventurait sur des terrains plus intimes. Je la laissais faire, je n'étais plus vraiment là.

    Will nous entraîna jusqu'au lit pour se retrouver au milieu. C'était une place de choix mais visiblement la Gryffondor ne voulait pas le laisser gagner la partie et c'est avec un énorme sourire de satisfaction que je me retrouvais sous cette jeune fille. Pour la énième fois je la laissais faire ce qu'elle souhaitait avec mon corps, appréciant simplement le moment qui m'était offert.

    Ni une ni deux, je me retrouvais entièrement nue, mes sous vêtements venant d'être retirés par ma complice. Il était temps désormais, après nous êtres amusées toutes les deux de nous occuper de Will. Le pauvre ... il devait s'ennuyer.
    Je laissais Zoey s'occuper de sa bouche et de son cou pendant que mes lèvres parcouraient chaque sillon de son buste. Je prenais un malin plaisir à griffer lentement et sensuellement son flan gauche tout en mordillant de temps à autre sa peau.

    Je ne voulais pas spécialement le marquer, je voulais que chaque partie de sa peau soit totalement sous mon emprise. Chaque caresse devait le faire frissonner. Je voulais le rendre à fleur de peau et j'y arriverai.
    Ce petit jeu n'était pas prêt de finir et je prenais un malin plaisir à observer les réactions du jeune homme lorsque je mordais ici ou lorsque je le griffais là.
    Mon corps se pressait tendrement contre lui, entièrement nu.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Les Chambres

Message par : Axelle Higgs, Ven 29 Aoû - 4:55


Le son que laissa échapper McKane fût difficile à interpréter. Venait-il de repenser à Louna ? Ou alors ne s'était-il tout simplement pas attendu à autant de la part de Higgs ? Elle sentit ses lèvres se poser contre son oreille, mais avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit, les deux perdirent l'équilibre. Heureusement, aucun des deux ne tombèrent et une fois que cela tangua moins le brun répondit. Un simple ok, mais qui voulait tout dire. La sorcière sourit, sa joue se frottant à celle du Serdaigle.

Ils étaient c*ns. Cette pensée traversa brièvement l'esprit de la serveuse alors qu'ils grimpaient les escaliers. Avant d'entamer cette ascension, Axelle avait prit soin de balancer le montant nécessaire à la location 'une chambre et inscrivit ses initiales dans le registre. Il n'était pas rare qu'elle dorme à l'auberge, quand elle travaillait beaucoup et devait parfois se taper des doubles quarts de travail -mais c'était très payant!-. Une fois en haut, la Higgs choisie sa chambre préférée et ferma la porte.

Il faisait noir, mais Higgs la brune connaissait suffisamment la pièce pour savoir où se trouvait le lit. De toute façon, leur yeux s'habitueraient bien vite à l'obscurité, d'autant plus que le rideau laissait filtrer la lumière de la lune. Une fois près du matelas moelleux, mais pas très large, la serveuse poussa le jeune homme qui tomba à la renverse sur le lit. Avec la quantité d'alcool qu'il avait ingurgité, ça devait tanguer un peu ! La serveuse s'installa sagement sur le bout du lit et détailla légèrement le garçon, petit sourire aux lèvres. Elle n'attendit as longtemps avant de le rejoindre, s'assoyant à califourchon sur lui. La dernière fois, McKane l'avait surpris en étant plutôt entreprenant, chose à laquelle elle ne s'était pas attendue. Est-ce que cette fois ce serait la même chose ? Baissant son visage au dessus du sien, des mèches de cheveux de l'ancienne Serpentard vinrent frôler l'aigle. Leurs lèvres se retrouvèrent et la brune alternait entre les mordillements et les baisers, tandis qu'elle passa une de ses mains dans les cheveux du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Chambres

Message par : Spencer McKane, Mer 3 Sep - 0:18


HRPG : Désolé du retard, j’ai pleins de choses sur le feu en ce moment !

Axelle prit le temps de griffonner son nom sur le registre de la Tête-de-Sanglier avant d’entraîner Spencer dans les étages. Il faisait noir là-haut. Il faisait noir, noir, très noir. C’était peut-être parce qu’aucun des deux matelots n’avaient pensé à allumer la lumière. Ou peut-être parce que Spencer avait les yeux fermés et que sa bouche était présentement accaparée par le cou de mademoiselle Higgs. Sûrement que c’était la deuxième option. Le Serdaigle ne vit donc ni les motifs ornant la tapisserie, ni la couleur des rideaux, ni le mobilier de la chambre. Il sentit le lit contre l’arrière de ses genoux et sentit les mains d’Axelle le pousser sur les draps sans ménagement. Imbibé d’alcool qu’il était, il ne pensa même pas à sortir les coudes pour amortir sa chute.

Ses yeux finirent par s’habituer à l’obscurité, et il dévisagea sans vergogne une Higgs aux joues rougies qui se tenait au bout du lit. Elle vint s’assoir à califourchon sur lui et il plaça ses mains sur ses hanches, l’oeil brillant. Lorsqu’Axelle se pencha pour l’embrasser, il se laissa faire sans une seule hésitation. Ses mains traçaient des sillons brûlants sur sa peau tandis qu’elle malmenait ses lèvres. Le sang quitta bientôt son cerveau pour se diriger vers une région plus au sud, et l’excitation le fit perdre le peu d’inhibition qu’il lui restait. Dans un mouvement rapide, il échangea leur position pour se retrouver au-dessus d’Axelle, et plaça ses mains sur ses poignets, au-dessus de sa tête. Il se pencha pour l’embrasser sur les lèvres, le long de la mâchoire, jusqu’à son oreille.

« Content de savoir que j’t’ai manqué », souffla t-il.

Et il se laissa enivré par la situation. Tout ne devint plus que caresse et baisers. Son monde se résuma quelques minutes à Axelle Higgs, à lui montrer encore et encore combien il était effectivement content. Le taux d’alcool que Spencer avait ingurgité le fit faire quelques maladresses, mais ça ne l’empêcha pas d’être passionné. Il prit un malin plaisir à sucer la peau d’Axelle au creux de son cou après leurs ébats. Laisser une marque. C’était des trucs qui se faisaient. Et il en avait envie. Il soupira et s’étendit à côté d’Axelle, fatigué mais béat de contentement.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Les Chambres

Message par : Axelle Higgs, Mer 3 Sep - 3:35


Elle ne sut trop comment cela se passa, mais la serveuse se retrouva dessous, les poignets solidement maintenus par le Serdaigle. Peu importe comment c'était arrivé, la situation lui plaisait bien. Pour la forme, la Higgs protesta faiblement, mais il s'agissait en réalité de minauderies qui eurent sans doute l'effet escompté.

- Content de savoir que j’t’ai manqué.

Le timbre suave de sa voix fit frissonner la jeune fille qui, à défaut de pouvoir serrer ses bras autour de sa nuque, resserra ses cuisses autour de ses hanches. Mouvement suggestif qui laissa présager la suite des évènements.  Des nausées apparurent, un peu normal compte tenu de la quantité d'alcool présente dans son sang, et la brune ferma les yeux dans l'espoir que les choses se rétablissent rapidement. Hors de question que la gueule de bois vienne s'installer pendant ze moment. Demain elle pourrait passer la nuit à vomir, aucun problème. C'est le pacte qu'échangea la sorcière avec le Dieu de l'alcool, tandis que Spencer tenait à présent les poignets d'une seule main, alors que l'autre s'affairait à enlever le pantalon de la serveuse. Cette dernière l'aida du mieux qu'elle put mais, au final, se tortiller n'aidait pratiquement en rien, sauf chauffer le garçon au-dessus d'elle.

Quand il réussit sa besogne les choses déboulèrent, au grand plaisir des deux sorciers qui, rappelons-le, s'était ennuyé l'un de l'autre ces derniers mois. Dans des cas comme ceux-là, l'alcool et la maladresse ne se révélaient pas vraiment une barrière. Lorsqu'elle atteignit le septième ciel, la belle brune réussie à se dégager et attira le corps du bleu et bronze à elle. Ils restèrent ainsi pendant quelques instants, pendant lesquels la bouche du garçon s'attaqua à son cou assez longtemps pour y laisser une belle trace de son passage. Il s'allongea ensuite à ses côtés.

Appuyée sur son coude, la Higgs observa le sorcier qui n'allait pas tarder à s'endormir. Passant une main sur son cou, elle sentit la marque fiévreuse qu'avait laissé Spencer. Et si on lui posait des questions, demain hein ?  


- Mais genre ! Tu vas devoir assumer tes actes, McKane, nargua Axelle alors qu'elle désignait le suçon.

Puis, elle se laissa choir à son tour dans le lit. Plus petit que la moyenne des lits deux places, l'ancienne Serpentard n'eut pas à faire beaucoup de mouvements pour se retrouver à moitié couché sur l'aigle, ses ongles quelques peu pointus parcourant légèrement son corps. Sa main libre attrapa la couverture qu'elle ramena sur leurs corps. Visage enfoui dans le cou de Spencer, Higgs la brune lâcha d'une voix pâteuse :


- Dors bien, mais fais gaffe, il se peut que je me venge pour la belle marque que j'ai dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les Chambres

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 9

 Les Chambres

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.