AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 1 sur 24
Lèche vitrine ... Ou pas !
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant
Calypso Otaway
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Calypso Otaway, Jeu 19 Mai 2011 - 13:22


[Ouverture de sujet en raison de l'hyper activité dans les rues de Pré-au-Lard - autorisé by Elena Lewis]

PV - Anthony Todd

Des éclairs rouges et bleus fusaient dans tous les sens, Céleste entendait non loin d'elle des vieux troncs d'arbres exploser et des animaux apeurés s'enfuir à toute vitesse. La jeune femme avait le dessus pour le moment, évitant les différents sorts que son adversaires lui jetait en attaquant elle même, mais elle voyait bien ce que son homme avait l'intention de faire. La faire reculer jusqu'à ce qu'elle soit cernée par les arbres. Et qu'elle ne puisse plus s'échapper ou alors se protéger d'une quelconque façon. Un éclair vert passa tout près de son bras alors qu'elle venait de se réfugier derrière un énorme chêne. Il fallait qu'elle arrive à l'avoir. La jeune femme le souffle court attendait et les oreilles à l'affut, était prête à bondir telle une lionne une fois que l'individu serait près d'elle. Il lui suffisait de se rapprocher un peu, rien qu'un peu. La jeune femme attendit un moment, mais rien n'arriva pourtant. Il l'avait bien vu se cacher derrière l'arbre non? alors pourquoi n'attaquait il pas ? Pourquoi n'avançait il pas ?

La jeune femme jeta un léger coup d’œil derrière elle, avançant sa tête et sortant de l'abri de sa protection. Et quel ne fut pas son étonnement lorsqu'elle découvrit qu'il n'y avait personne. Plus personne à l'horizon...
Son cœur se mit à battre légèrement. Une pression palpable venait de s'installer dans la forêt de Pré-au-Lard. Plus aucun bruit ne se faisait entendre. Pas même les oiseaux ou les écureuils dans les arbres. Seule les hurlements de la Cabane Hurlante qui était à proximité venait rajouter encore un peu plus de tension à la scène. L'homme que Céleste soupçonnait être un mangemort avait il transplané ? Avait il préféré la sûreté ? Non impossible. Elle avait vu son visage, il était en danger. Il aurait du tenter de la tuer à tous prix. Surtout qu'elle était seule et perdue dans un bois. Soit une proie facile.
Mais la jeune femme surprise ne s'attendait pas à ça. Elle entendit un craquement trop tard et tourna la tête pour se retrouver face à l'homme. Comment avait il fait ?

Encore une erreur de la part de la jeune auror. Elle se posait des questions alors qu'elle avait un homme dangereux en face d'elle. Elle aurait du attaquer, se cacher, fuir. Mais au lieu de ça, elle était restée planté là comme une bonne à rien.
Et ce qui devait arriver, arriva. Il leva la baguette et un sort vint frapper le bras de Céleste. Une douleur intense apparut dans son bras et lui traversa ensuite le tout entier corps alors qu'elle laissait échapper un petit cri de douleur. Un liquide chaud et rouge s'écoula lentement de sa plaie. Elle tomba même à terre posant un genoux sur le sol. Mais ce dernier geste, ce n'était que de la comédie. Une feinte pour qu'il baisse sa garde. Tous des arrogants et des idiots. Ils pensaient qu'avec un sort et un peu de douleur ils pouvaient détruire leur victime.

“Experlliarmus!”

Céleste sans crier gare avait reprit le dessus. Certes, elle avait très mal au bras, mais elle n'allait pas se laisser abattre de la sorte. Et il fut fort heureusement surpris. La baguette du pseudo mangemort s'envola à plusieurs mètres alors que ce dernier était sous le joug de la baguette de l'auror qui s'était relevée.

“Si tu te rends maintenant je ne te ferais pas de mal ... Alors ne me tentes pas !”

L'homme éclata pourtant de rire au nez de la jeune femme irritée et au comble de l'étonnement elle le vit se transformer en une petite souris grise. Elle eut alors une vision éclair. Voilà comment il avait fait pour la surprendre tout à l'heure !
La jeune femme visa la petite chose grise qui se faufilait au travers des branches et des feuilles qui jonchaient le sol, tentant de s'échapper. Mais au lieu de s’enfoncer dans la forêt comme elle pensait qu'il allait le faire, il se dirigea vers... La ville de Pré-au-Lard. Mince !
La jeune femme poussa un juron et se mit à sa poursuite. Il était aussi idiot que rusé. Dans les bois il avait plus de chance de s'échapper, mais dans la foule de la ville, il savait que Céleste n'oserait pas lancer de sorts dangereux. Et il pourrait facilement disparaître. Elle s'étonna de la rapidité à laquelle une souris pouvait bien se déplacer, et elle tenta jusqu'au bout de lui lancer des sorts afin de le tuer le blesser ou tout du moins l'arrêter. Mais rien n'y fit.

Bientôt ils arrivèrent en ville et la jeune femme faisant des pieds et des mains dans la foule afin de pouvoir se frayer un passage dû cesser de lancer des sorts à tord et à travers, de peur de ne toucher un passant. Et en quelques secondes, elle l'avait perdu de vue. Tout cela pour rien ! Toute une matinée à lui courir après pour le perdre aussi ridiculement vite.
Mais alors qu'elle le cherchait du regard, son bras lui rappela lâchement qu'il était toujours en piteux état et qu'elle souffrait. Elle s'apprêtait alors à abandonner lorsqu'elle aperçut une petite chose grise se déplacer avec précaution sur le sol. Céleste mit sa capuche, et suivie la souris qui paraissait être trop intelligente pour un simple animal.
Bingo ! C'était bien lui, enfin elle, enfin LA souris ! La coquine venait de se lever sur ses petites pattes de derrière afin d'apercevoir si on ne le suivait pas dans la foule. C'était le moment ou jamais. Céleste dégaina sa baguette, visa la souris. Un simple #Petrificus totalus# imprononcée devrait suffire et un éclair rouge s'échappa de la baguette de la demoiselle. Enfin il aurait pu suffire...
Il aurait pu si un élément extérieur que Céleste n'avait pas prévu se manifesta. Un jeune homme sortit de nul part, passa devant la souris et lui bouchant la vue. Mais ce mettant également à la portée du sort qu'elle venait de lancer. Avait il vu la souris ? Avait il était apeuré ou déconcentré par elle ? Était il dans la lune ? quoi qu'il en soit tout se passa très vite, à peine une fraction de seconde avant s'il ne se prenne le sort en pleine poitrine.

“Nooooooooooon”

Mais il était trop tard. Le jeune homme s'écroula sur le pavé et Céleste accourut vers lui alors que quelques petits cris se faisaient entendre dans la foule. Certains s'enfuirent pensant qu'il y avait un danger, les plus curieux tentaient de distinguer ce qui se passait. Céleste arracha furieusement sa capuche afin d'être plus à l'aise, et se dirigea d'un pas rapide vers sa malencontreuse et non intentionnelle victime.
Évidemment, la souris trop heureuse de la chance qu'elle avait eu, en avait profité pour disparaître. Et à présent il était trop tard pour qu'elle ne puisse rattraper cela. Elle ne pourrait pas la retrouver de toute façon. Elle se contenta donc de rejoindre le jeune homme pétrifié en lançant aux passants :

“dégagez de là ! Je suis auror ! Je m'en occupe ! J'ai dit DISPERSEZ VOUS !!! VOUS ÊTES SOURDS ?”

Le ton de la rousse n'était pas enjoué ou calme. Non il était plutôt brutale et elle était visiblement énervée. Énervée contre elle même qui n'avait pas réussi à arriver à ses fins, énervée contre tous ces curieux qui murmuraient sur son passage et énervée après cet individu qui l'avait fait raté son coup !
C'était vraiment une sale journée. Quand elle arriva près de lui elle remarqua qu'il était vraiment jeune. Elle soupira, se pencha un peu vers lui, sortit sa baguette et murmura le contre sort.
Elle attendit qu'il reprenne un peu ses esprits avant de se relever et de lui tendre la main pour qu'il fasse de même.
Son bras se mit à lui rappeler son existence et elle fit une grimace avant de prendre la parole.

“Je suis vraiment désolée. Ce sort ne t'étais évidemment pas destiné... mais bon sang tu ne pourrais pas regarder où tu mets les pieds la prochaine fois !? A cause de toi j'ai...”

Elle s'arrêta là. Elle serra les dents et se tût. Elle n'allait certainement pas informer un inconnu inconscient de pourquoi elle était là et pourquoi il venait de se prendre un sort de plein fouet. Si ? Non ! ...
De plus, si le jeune homme n'avait pas aperçu la souris, il n'allait certainement pas comprendre le sens de sa phrase mais peu importait. Elle posa les yeux sur lui le dévisageant de manière peu discrète avant de tenter d'esquisser un sourire, mais ça lui était impossible. La douleur ou l'énervement elle ne savait pas. Quoi qu'il en soit, son visage resta donc de marbre et quelque peu fermé.
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Todd
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Anthony Todd, Jeu 19 Mai 2011 - 19:45


Parmi toutes les inventions des moldues, la plus étonnante était sans aucun doute les donuts. Ce fut la pensée la plus fréquente dans le crâne d'Anthony en ce beau jour de marché. Un beignet joyeusement tartiné de chocolats et enfermée dans une serviette pour préserver sa chaleur et son moelleux à la main, le Serpentard se promenait dans les rues du village sorcier, sans se préoccuper d'un but final ou d'une direction à prendre. Pourquoi s'inquiéter sur ce genre de détail alors que ses pieds s'en chargeait eux-même ? Le grand adolescent adorait la marche, mais détestait la foule, cette petite balade n'était donc pas parfaite pour son compte car, en effet, l'agora était particulièrement, bruyante, gênante et pressée aujourd'hui. Une véritable jungle de corps agréables ou pas, qui ne cessait de se marcher dessus, de crier, d'appeler son troisième fils ou de chercher désespérément sa bourse pour les quelques sorciers qui avait rencontré sans le savoir un élevé de Poudlard un peu trop malicieux.

" Et je cours, je me raccroche à la vie, je me saôule avec le bruit des corps qui m'entoure, comme des lianes nouées de tresses, sans comprendre la détresse des mots qui s'envoient".

Aprés une bonne heure passée à déambuler dans les ruelles de Pré-au-lard, Anthony eut soudain l'excellente idée de changer de trottoir, histoire de voir le village d'un autre angle. Dans une démarche tout à fait logique donc, il quitta son trottoir, regarda à droite à gauche, sourit à une jeune femme qui ne devait pas avoir loin de son âge et la laissa passer, ne manquant pas de maudire le monde et l'état actuel des choses lorsqu'il croisa son gosse, encore jeune bébé. Dans le but de passer sur l'autre trottoir, il commença donc son lourd combat contre la foule, jouant des coudes discrètement quand il le fallait, effleurant le dos d'une femme avec une douce excuse lorsque l'occasion se présentait, pour reprendre un air impassible juste aprés. Tel le courant d''une rivière furieuse aux eaux puissantes, la foule, particulièrement si elle est en retard et composé à moitié de jeunes élèves dont l'âge est à la fleur de la force, peut vous emporter comme un vulgaire rondin de bois.

Mais Anthony réussit son combat en s'imposant, avec une certaine grâce virile et surtout avec des os durs, jusqu'a ce qu'un groupe de quatrièmes années pustuleux en plein mouvement ne le pousse violemment. Il s'arrêta avant de trébucher, sortit sa baguette de sa poche, dans le but d'infliger une correction aux malheureux et fit un pas en avant.

C'est à ce moment là que le monde se paralysa soudain. Touché par un sort de pétrification dans le tronc, Anthony glissa dans l'air et tomba lourdement au sol, le souffle coupé. Tous les muscles engourdis, la bouche douloureusement ouverte, il ne put rien faire lorsque des silhouettes se penchèrent sur lui, rien faire lorsque des cris retentirent dans la ruelle, rien lorsque les silhouettes se mélangèrent pour n'en former qu'une seule qui pointa une baguette ( pourquoi discernait il parfaitement la baguette et pas son propriétaire ? ) vers lui et lui rendit sa liberté de mouvements.

Anthony attrapa la main qu'on lui tendait ( légère comme un rêve mais néanmoins agile, une main féminine et entrainée de sorcière ) et se releva puis subit une véritable inspection effectuée par les yeux de sa "libératrice" mais aussi et il le comprit bien vite de celle qui était à l'origine du sort de pétrification. Aprés avoir essuyé la colère sûrement raisonnée de la jeune femme, il se massa les côtes douloureuses et réfléchit rapidement.

- Ne vous mettez pas dans tout vos états, ma dame. Si ce geste était involontaire, et je suis certain qu'l l'était, vos excuses me suffisent largement. Et je vous présente les miennes pour avoir fait échoué votre... euh..

Il se rendit alors comptr qu'il vouvoyait la jeune femme alors qu'elle l'avait tutoyé. Il eut un petit sourire gêné, reprit sa respiration et décréta :

- Je m'apelle Anthony Todd, je suis élève à Poudlard. Je veux bien vous..te payer un petit quelque chose pour me dédomager. Peut-être alors pourras-tu me parler du but de ce sortilège ?

Revenir en haut Aller en bas
Calypso Otaway
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Calypso Otaway, Dim 22 Mai 2011 - 11:11


Lorsque le jeune homme eut saisit sa main et qu'il fut debout, la jeune femme l'observa pendant un bon moment. Elle voulait tout simplement s'assurer qu'il ne s'était pas fait mal en tombant. Un accident pouvait si vite arriver. Mais à part une petite douleur aux côtes, il semblait allait bien. Il ne fallait pas se fier aux apparences disait-on. Certes, mais en cet instant l'auror de s'en formalisa pas. Tout simplement parce que sa tête se mit à lui tourner et qu'elle du aller s'appuyer contre le mur pour ne pas tomber dans les pommes. Pourtant il ne lui semblait pas avoir perdu tant de sang que cela. La fatigue peut être ?
Les quelques passants qui s'étaient attroupés se dispersèrent enfin, et chacun reprit son activité dans les rues de Pré-au-Lard.

La rousse en profita pour se laisser lentement glisser sur le sol, le dos toujours contre le mur, et elle ferma les yeux très fort. Elle ne sentait presque plus son bras endolori, tellement il lui faisait souffrir. Paradoxal n'est ce pas ? Mais le corps réagissait parfois de manière étrange. Ou alors était ce le sort qui voulait ça ? Elle n'avait pas pu encore l'identifier, puisqu'il avait été informulé, mais la blessure n'était pas irréversible. Et peut être même peu profonde. Il suffisait d'un minimum de soin, et d'empêcher le sang de s'écouler pour que tout ailles mieux.
La jeune femme n'aimait pas à compter sur les autres, mais cette fois-ci elle devait s'y résoudre. Elle avait pensé à transplaner, mais elle ne savait pas si elle en avait la force.

Elle aurait voulu jeter un œil aux dégâts, mais n'osa pas le faire devant le jeune homme. Il risquait de tourner de l'oeil et elle aurait encore une personne sur les bras à amener à Ste Mangouste. Quoi qu'il en soit, il n'avait pas du tout l'air fâché qu'une inconnue lui jette un sort en plein milieu de la rue, ce qui était plutôt un bon signe pour Céleste. Si elle était tombée sur quelqu'un d'autre, elle se serait certainement faite insulter. Voir pire. Il avait l'air d'être un gentil garçon. Tellement, que c'est lui qui l'invitait à boire quelque chose alors qu'il avait été sa victime.
Un petit sourire douloureux apparu sur les lèvres de la jeune femme. Elle laissa échapper un long soupire. Puis elle s'adressa au jeune homme d'une voix calme.

“Moi c'est Céleste. Hum Anthony c'est ça ? Hé bien oui, tu pourrais me rendre un petit service ? Ce serait super que tu ailles nous acheter quelque chose à boire et à manger. J'aurai besoin d'une boisson la plus sucrée que tu trouveras. Et quelques chose de consistant. Tu ne m'en voudras pas si je t'attends ici ?
Et ne t'en fais pas pour moi. Ça va aller.”


Elle lui sourit gentiment. Elle avait besoin de se reposer un peu et de reprendre des forces avant d'aller se soigner à Ste Mangoutse. Ou pas. Quoi qu'il en soit il lui fallait du sucre et il lui fallait manger un peu. Mais c'était aussi un un prétexte pour l'éloigner. Ainsi elle pourra tenter de voir ce qu'il y avait comme dégâts.
Elle attendit qu'il veuille bien aller acheter ce qu'elle lui avait indiqué, puis une fois hors de vue, elle sortit sa baguette, découpa délicatement la manche de sa robe et grimaça. Pas très beau à voir tout ça. Mais ce n'était pas très grave.
Elle se contenta de nettoyer rapidement la plaie et de faire apparaître un bandage du bout de sa baguette magique. Juste à temps avant que le jeune homme ne revienne. Normalement ça devrait aller pour le moment. ça ne pouvait pas lui dispenser d'aller se soigner plus tard.
Toujours assise par terre, elle trouva même étonnant que personne n'avait fait attention à elle. Elle haussa les épaules. Tant mieux !

Elle tenta tant bien que mal de se se relever. Son bras lui faisait beaucoup moins mal avec les bandages maintenant, mais elle était encore un peu fatiguée. Mais peut être que ça irait beaucoup mieux.
A présent, la manche de sa robe de sorcier pendait pitoyablement le long de son flanc et laissait apercevoir son bandage. Mais elle ne pouvait pas faire grand chose, et elle se fichait bien du regard des autres. Elle devait également être affreuse et sale et poisseuse, mais là encore, elle s'en contrefichait.
Elle était toujours un peu irritée d'avoir perdue sa matinée pour au final ne rien avoir. Mais on ne pouvait pas gagner à chaque fois. Mais ce n'était pas la faute du jeune homme qui se tenait à présent à ses côtés. Qui plus est elle se sentait un peu coupable de lui avoir jeté un sort de plein fouet. Elle devait se rattraper. Lui souriant de manière franche à présent elle se tourna vers lui.

“Et si on se baladait un peu ?”
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Todd
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Anthony Todd, Dim 22 Mai 2011 - 12:24


Rapidement, il devint évident que la jeune femme ne se sentait pas bien. Elle n'avait pas lancé de sort de pétrification pour s'amuser mais pour se défendre. Ou se venger. Elle était excessivement pâle et ne tenait pas debout. Un malaise ? Une hémorragie excessive ? Non, il l'aurait déja remarqué. Rendu curieux par ce détail, Anthony accepta d'aller chercher les boissons et eut un sourire plié lorsqu'elle lui demanda du sucré.
Une femme qui savait se soigner et qui surtout ne paniquait pas en cas de malaise. Mais qui était elle ? Celeste d'accord, ca l'avançait beaucoup. Décidement, il avait envie d'en savoir plus. Ca valait bien une boisson, même un breuvage fortement sucré mais surtout à l'addition fortement salée. ( HRP : Je copyright immédiatement cette phrase )

Tout en se frayant un chemin jusqu'au bar le plus proche, Anthony continua à réflechir, en enlevant négligemment un fil rebelle sur son insigne de Serpentard. Alors qu'il était pratiquement arrivé devant une sorte de taverne miteuse, aux vitres tellement couvertes d'affiches qu'il était impossible de distinguer son intérieur, il repéra sur une table son trésor. En effet, une serveuse venait d'y déposer comme cocktail d'entrée un bitter accompagnée d'une brochette de friandises. Avec un petit sourire, l'étudiant se coula jusqu'à la table, balaya la foule du regard et murmura un accio pour ammener la boisson jusqu''à sa main. Une fois fait, il se retourna, se construisit un masque d'indifférence et l'apposa sur son visage. Avec nonchalance, il se mit à faire le voyage retour en trempant les bonbons dans le breuvage. Un seul incident émailla ce petit voyage vers Celeste la Rousse, un élève de gryffondor, qui tournait autour de la troisième année bouscula involontairement Anthony et se retrouva " involontairement" avec des oreilles géants.

Lorsqu'il arriva, elle s'était assise et grimaçait malgré son évidente détermination à retrouver une posture normale. Une trace dans ses yeux lui apprit qu'elle regrettait quelqjue chose, comme si elle avait perdu son temps ou autre chose. De plus en plus curieux, il lui glissa le verre de bitter dans la main, déposa les friandises dessus en équilibre et se sentit soudain franchement intrigué.

En effet, il n'était pas en train d'aider une inconnue qui l'avait frappé avec un sort pour rien. Il souhaitait en savoir plus et comptait bien ne pas partir bredouille de Pré-au-lard avec le mystère Celeste qui le narguerait constamment au dessus de son crâne.



- Une balade ? Pourquoi pas, cela vous aidera sûrement à vous sentir mieux et on aura le temps de profiter du village et vous de ma boisson. Je vais vous aider à vous relever et nous partons tout de suite

Et il s'exécuta.
Revenir en haut Aller en bas
Calypso Otaway
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Calypso Otaway, Dim 22 Mai 2011 - 19:18


Il était décidément très gentil. Il rapporta à la jeune auror exactement ce qu'elle avait demandé, et en parfait gentleman, il l'aida à se relever. Parfois les journées pourries pouvaient se transformer en de surprenantes et agréables journées. Pour le moment elle ne pouvait pas vraiment en juger, mais le temps le dirait.
Céleste sirota sa boisson tout en grignotant les friandises du bout des dents. Doucement mais surement, elle avait l'impression de se sentir mieux. Sa tête ne lui tournait plus et elle oublia presque la douleur lancinante dans son bras. Le sucre faisait effet et donnait de l'énergie à son corps, créant un peu plus de connexions entre ses neurones. En plus c'était loin d'être désagréable à avaler.
Céleste avait proposé qu'ils se baladent un peu, ce qu'il avait tout de suite accepté. Elle remarqua qu'Anthony n'avait néanmoins rien prit pour lui. Elle s'inquiéta donc pour les gallions du jeune homme.

“Merci beaucoup c'est vraiment gentil. Mais... ça ne t'as pas couté trop cher n'est ce pas ? Et au fait, pas la peine de me vouvoyer. Je ne pense pas que l'on doit avoir énormément de différence d'âge. Qui plus est, cela me met un peu mal à l'aise.”

Autant ne pas se formaliser avec ce genre de pratique. le "tu" lui allait très bien. On allait pas trop la vieillir non plus non ? elle prenait les années bien assez vite comme ça ! Elle posa furtivement les yeux sur le jeune homme et remarqua quelque chose qu'elle n'avait pas remarqué auparavant. Le jeune homme était à Poudlard certes, cela il lui avait dit, mais dans la maison de Salazard Serpentard. Ce qu'il n'avait pas dit, mais qu'elle avait pu remarquer grâce à son insigne. Insigne qu'elle n'avait pas remarqué auparavant. En même temps, la situation ne se prêtait pas au passage au peigne fin de sa fraîche victime. La jeune femme avait appris à ne pas juger les gens sur leur maison, néanmoins, elle fronça les sourcils. Il était étrangement agréable pour un Serpy. Fallait il qu'elle se méfie ?
Bien sur, elle n'avait pas à avoir peur, elle était auror, lui un simple élève. Mais elle ne pouvait pas savoir quelles étaient ses fréquentations. Elle but encore quelques gorgées avant de lancer :

“Moi j'étais à Serdaigle. Je me souviens que les Serdy et les Serpy étaient constamment en compétition. Après tout ce sont deux excellentes maison. Enfin ce n'est pas très important.”

Ils continuèrent à marcher et avec bonheur, plus ils avançaient, moins il y avait de monde dans les rues du petit village. Céleste avait choisi d'aller dans ce sens pour na pas se retrouver devant une maison particulière qui se trouvait non loin. Elle n'avait pas le courage de poser même ses yeux sur son ancienne demeure qu'elle ne reverrait certainement jamais. Elle avait donc choisi de partir de l'autre côté. Et visiblement les gens trouvaient les échoppes et boutiques bien moins attractives de ce côté ci de la ville. Tant mieux. En ce moment elle n'avait pas très envie de voir foule. D'ailleurs la plupart du temps elle aimait rester seule. Pourtant elle savait combien avoir de la compagnie pouvait être bénéfique. Et c'était peut être idiot, mais elle était heureuse que ce parfait inconnu marche à ses côtés dans la rue. Un silence s'était installé, après tout elle ne savait pas vraiment quoi lui dire. Mais elle lui avait quand même lancé un sort un pleine poitrine alors qu'il faisait tout simplement du lèche vitrine. Alors un petit effort était de rigueur non ?

“Hum sinon ... Pour tout alors je voulais encore une fois m'excuser. Tu t'es trouvé là, au mauvais endroit, et au mauvais moment. D'ailleurs tout à fait entre nous, j'aurai préféré que tu ne sois pas là. Pas que ta compagnie me sois désagréable mais. A vrai dire j'aurai aimé que mon sort atteigne son destinataire.”

Bien, elle s'était un peu embrouillé, mais au final ce qu'elle avait dit était assez clair. Elle poussa un long soupire puis termina bonbon et boisson. Elle fit disparaître le verre. Elle supposait bien que si elle avait donné quelques informations à Anthony, ses informations restaient plus ou moins vague. Il allait peut être posé des questions. Fallait il lui répondre ?
Elle ne savait pas. Mais après tout elle n'avait rien fait de mal. Et ce n'était pas une mission top secrète. Elle verrait bien.
Les deux jeunes gens arrivèrent à un endroit où il y avait moins de magasins. Ils étaient de plus en plus espacés. Entre deux boutiques miteuses il y avait un arbre et un banc. La jeune femme sans même prévenir bifurqua et prit l'initiative de se diriger vers ce petit endroit en particulier. Elle s'installa sur le banc et projeta son regard alentour. Un peu plus loin, il y avait une petite fontaine ronde qui crachait l'eau de façon irrégulière. Devant elle un magasin qui vendait des capes. Elle avait l'impression qu'il pouvait vendre plus de poussière que de capes, mais ce n'était pas bien grave. Elle n'était jamais vraiment venu ici jusqu'à maintenant. Pourtant elle avait vécu à Pré-au-Lard. Malgré elle, le regard de la jeune femme s'assombrit.

Mais ce n'était pas le moment de penser à des choses tristes. Non, ce n'était pas le moment d'y penser, ce n'était pas le moment de sombrer de nouveau. Après tout elle était forte, elle pouvait surpasser tout cela. Elle le savait.
Alors elle se força à sourire en attendant qu'Anthony veuille bien la rejoindre sur son banc, ou qu'il propose autre chose. Après tout, la jeune femme se demandait pourquoi elle était toujours là ? pourquoi ne l'avait elle pas remercié et n'avait pas déjà transplané pour rejoindre le quartier des aurors ? ou alors se rendre à Ste Mangouste ?
Cette dernière hypothèse était certainement exclu. Non en fait elle l'était totalement. Au fond elle savait qu'elle ne s'y rendrait pas. Il fallait vraiment qu'elle pense à avoir une formation de médicomage ou d’infirmière. C'était primordial.
Quoi qu'il en soit, elle était toujours ici, à discuter avec un parfait inconnu. Qui plus est un élève de Poudlard. Un Serpentard. A quoi rimait tout cela ?
Elle ne savait pas vraiment, néanmoins elle avait envie de le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Gloire Lecomte, Mer 3 Aoû 2011 - 20:39


[ hrp : le dernier post datant d'il y a un moment, nous nous incrustons par ici... Ce rp n'a aucun rapport avec celui fait auparavant.
PV Eleonore Wonderand ]


[suite du rp ici ]

Sorties de la Tête du Sanglier, les jeunes femmes se dirigèrent dans la grande rue principale de Pré-au-Lard, là où étaient entreposées toutes les boutiques. Etant donné qu'elles avaient pu boire et se reposer, marcher un peu ne leur faisait aucun mal. Certes il y avait un peu de vent mais sinon le temps était agréablement frais.

- Par où veux-tu commencer Eleonore ? Y a-t-il quelque chose en particulier que tu veux voir ? demanda-t-elle à son amie qui restait bien songeuse. Tu penses à Philéas ? Que penses-tu de lui ? osa-t-elle même taquiner.

Dans un sourire, elle se laissait emporter par le courant des gens qui allaient et venaient aussi sur la longue allée, ses talons claquant sur le pavé.

- Nous avons parlé de l'aspect professionnel de nos vies, qu'en est-il en amour pour toi ? Je me souviens que tu sortais avec un garçon à l'école autrefois. Comment s'appelle-t-il déjà ? As-tu des nouvelles de lui depuis ?


Dernière édition par Gloire Lecomte le Mer 3 Aoû 2011 - 22:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Alexander Severus, Mer 3 Aoû 2011 - 21:55


Après avoir salué le jeune vendeur de la tete de sangleir, les deux jeunes femes partirent du pub pour venir squatter la grande rue de Pré Au Lard. Cela faisait longtemps qu'elle était venue, la Wonderland! Puis se retournant vers Elenore, Gloire lui demanda si elle avait quelque chose de particulier a acheté ou a visiter. Eleonore réfléchit qelques instants, riant encore de la scène où Gloire avait oublié son chapeau il y a quelques minutes dans le pub. Bref, la jeune sorcière longa une boutique de vêtements pour sorciers cherhant des habits moldus et osa lançer un regard noire a son amie qui lui avait posé cette question au sujet de Philéas. Elle se plongea dans le syeux de son ami et lui répondit finalement levant les yeux au ciel tout en faisant des gestes inutils comme si c'était une danse pour chasser la poussière autour d'elle.

Oui je pensais à lui. Il à l'air gentil vois tu..Tu l'a connu comment? Enfin qu'avez vous fait pour que vous fassiez connaissance? Et oui j'aimerais bien le revoir pour parler un peu^^

Puis Eleonore marcha tranquilement aux cotés de son amie, jettant des regards sur des devantures de boutiques ou encore sur des sorciers qui s'arrêtaient pour saluer une jeune femme un peu dénudée. Elle soupira tout en secouant la tête quand son amie Gryffondor parla d'Evan enfin évoqua son idée. Ce sujet était il obligé? Gloire était elle de la police? Eleonore ria discrètement derrière sa main qu'elle avait posé sur sa bouche pour cacher son baillement.

Oh Evan? Je n'ai plus de contact avec lui. Quand j'ai quitté Poudlard, il était déjà parti pour un truc urgent...Rien de bien méchant mais bon je ne suis plus la gentille petite étudiante! Hein? Je compte prendre ma vie en main et chasser quelques sorciers...

Quand elle disait chasser, c'était plutôt draguer ou rencontrer. Cependant elle ne put s'empecher de sourire en se voyant dans sa tête, un arc a la main, entrain de viser un sorcier sorcier brun et assez grand. Du même age qu'elle...

Euh oui...Et toi? Un avenir du côté coeur?

Puis elle avança regardant Gloire, elle rougissait en repensant aux sorciers qu'elle avait rencontré au ministère. Ismaël ou encore Will. Enfin elle réfléchit a la première boutique où elle voulait aller. Eleonore pensa tout de suite a une boutique pour décorer une chambre. La Wonderland s'arrêta de marcher puis répondit d'une voix qui couvrait un sorcier entrain de trinquebalait un chariot chargé de livres.

Et bien..tu ne connaitrais pas une boutique qui vend des "choses" servant a décorer un intérieur?
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Gloire Lecomte, Jeu 4 Aoû 2011 - 3:14


Son visage aux traits fins tourné vers l'astre solaire, tel un tournesol, Gloire écoutait sa compagne discourir sur le gérant de la Tête de Sanglier. De temps à autres, un sourire s'esquissait sur ses lèvres, dévoilant une fossette témoignant qu'elle n'était pas ailleurs.

- Oui je pensais à lui. Il à l'air gentil vois tu..Tu l'a connu comment ? Enfin qu'avez vous fait pour que vous fassiez connaissance ? Et oui j'aimerais bien le revoir pour parler un peu^^

Ouvrant les yeux, la jeune professeure jeta un coup d'oeil amusé à son amie avant de lui répondre.

- Philéas et moi... mmm... c'est disons, une longue histoire. Nous nous sommes connus à l'époque où j'étais encore élève à Poudlard. Je devais retrouver mon père à la gare de Pré-au-Lard mais il n'a pas pu venir et j'étais si triste que je m'étais réfugiée derrière la gare pour y cacher mon chagrin. Le hasard a fait que nos chemins se sont croisés. Il est arrivé comme par magie et m'a réconfortée. J'ai gardé un très bon souvenir de ce moment. Ensuite, malgré nos promesses de nous revoir, nous n'en avons pas eu l'occasion... jusqu'à dernièrement. Nous nous sommes... comment dire... croisés à Londres, pendant une fête foraine... et je t'avoue que nous nous sommes séparés un peu froissés. J'appréhendais un peu de devoir le revoir aujourd'hui et ne savais pas du tout comment réagir... D'un côté, je lui en veux encore... mais quand je le vois, je n'y arrive pas. Il y a quelque chose qui fait que je n'arrive pas à lui tenir rigueur... Peut-être le fait qu'il ait été si gentil avec moi lors de notre première rencontre, conclut-elle dans un petit sourire.

Elles avaient continué de marcher, s'arrêtant parfois devant quelques vitrines mais sans jamais y entrer quand le sujet les amena à parler de l'ex-petit ami d'Eleonore qui se mit à rire.

- Oh Evan? Je n'ai plus de contact avec lui. Quand j'ai quitté Poudlard, il était déjà parti pour un truc urgent...Rien de bien méchant mais bon je ne suis plus la gentille petite étudiante! Hein? Je compte prendre ma vie en main et chasser quelques sorciers...

- Toi ? Gentille ? Je me rappelle plutôt de toi comme une bagarreuse hors catégorie ! taquina l'ancienne préfète. Tu étais toujours mêlée à plein de conflits Gryffondor et Serpentard... Tu vas faire une redoutable chasseresse... Je plains d'avance tous ceux sur qui tu auras jeté ton dévolu.

- Et toi ? Un avenir du côté coeur ?

Les deux jeunes femmes s'étaient arrêtées devant une mercerie et Gloire qui touchait du bout du doigt divers tissus ne répondit pas tout de suite. Quelques minutes s'écoulèrent avant qu'elle ne reprenne la parole.

- Et bien... je t'avoue que vers la fin de ma scolarité, quelques personnes m'ont plu... mais les circonstances, les évènements et autres ont fait que jamais cela n'a marché ou que nous n'ayons pu approfondir les choses. Depuis, je ne m'y intéresse plus... Je me sens bien comme je suis. Et puis, trouver un homme n'est pas dans mes priorités... Actuellement, je pense avant tout à me poser, j'ai envie de me consacrer à mes élèves, à m'installer quelque part, avoir un chez-moi. Et si un de ces quatre un homme arrive de nouveau à me toucher... et bien j'aviserai. Pour l'instant, ma condition me convient.

Ceci dit, elle regarda Eleonore d'un air entendu puis se détourna des tissus qui avaient accaparés sont attention pour qu'elles puissent reprendrent leurs flâneries.

- Alors, par quoi veux-tu commencer ? Il va bien falloir que l'on commence sinon nous risquons d'en avoir pour longtemps. redemanda-t-elle en riant.

- Et bien..tu ne connaitrais pas une boutique qui vend des "choses" servant à décorer un intérieur ?

Gloire se mit à rire et entraîna son amie par le bras en direction d'une petite boutique qui vendait d'adorables bibelots, des dentelles faits à la main, des rideaux, des lampes, des tableaux... un vrai bazar.

- Voilà ! Je viens parfois ici et j'y déniche toujours un tas de merveilles alors voyons ce qui pourrait te plaire.

Et les deux Rouge et Or de fouiner dans cette caverne d'Ali Baba de très bon goût.

Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Alexander Severus, Jeu 4 Aoû 2011 - 16:58


Gloire raconta ainsi sa rencontrer avec Philéas. Eleonore savait qu'il y avait eu une fête foraine mais elle ne pouvait y aller, enfin elle n'avait pa pû. Bref, la jeune sorcière parla de choses et d'autres avec son amie quand Gloire ennonça quelque chose qu'avait furtivement oublié Eleonore depuis sa sortie de l'école. Elle gentille? Gloire affirmait le contraire en se rapellant des baguarres avec les Serpys ou autres. La Gryffondor sourit, cela lui semblait etre une autre époque dont elle n'avait plus aucun souvenir.
Tu as raison, mais c'était malgré moi..Rooww et puis un peu d'action fait du bien. Au moins, je savais me servir d'une baguette.
Eleonore regarda autour d'elle, Gloire s'était volontairement jetté sur un tissu bleu qui scintillait sur la devanture d'une mercerie. Ainsi Gloire n'était pas trop occupé a se trouver un homme, Eleonore était dans le cas contraire mais c'était sa personnalité. Puis son amie gryffondor l'emmena dans un magasin de babioles pour tout et rien. Les deux amies s'engoufrèrent dans un grand magasin qui contenait des vases rouges avec des étoiles d'or filant tout autour ou des ampoules anti moustique. Eleonore quitta quelques minutes Gloire pour venir s'intereser a une lampe pour bureau. Eleonore ferma le syeux pour visualiser la lampe bleue a lumière orange sur le meuble de bois beige. La lumière orange se réflétant sur les murs blancs a nuances orangées. Ca irait très bien. Bref, Eleonore prit la lampe puis l'ammena vers Gloire pour la lui faire montrer.
Tu la trouve comment? Et tu as raison ce magasin est chouette comme tout!
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Gloire Lecomte, Jeu 4 Aoû 2011 - 18:15


Chacune de leur côté, occupées à chiner ce qui attirait leur attention, elles s'éloignèrent l'une de l'autre mais toujours se retrouvait à l'intersection d'une rangée et échangeaient un sourire complice. Gloire venait de dénicher le coin des coussins quand Eleonore revint vers elle.

- Tu la trouve comment? Et tu as raison ce magasin est chouette comme tout!

Dans un sourire, la jeune professeure se retourna pour observer ce que lui tendait son amie. Il s'agissait d'une lampe bleue pour bureau. Le prenant dans ses bras, elle la mania avec délicatesse avant de la rendre à sa compagne.

- J'aime beaucoup. Tu veux la mettre où ? Moi je crois que je vais prendre deux de ses coussins... dit-elle en ramassant deux coussins de velours bleu nuit, brodés d'étoiles dorés. Ils compléteront ma collection à merveille. Je t'avoue que chaque fois que je viens ici, je prends plusieurs objets et... je crois que mes appartements sont à moitié peuplés de ces objets. J'ai déjà ces coussins en rouge, en noir et et vert émeraude. J'ai pris également ici des rideaux blancs brodés à la main... et j'ai aussi pris ici un service à thé.

Elle laissa alors fuser un petit rire. " Tu as vu d'autres choses qui te plaisaient aussi non ? "

Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Alexander Severus, Jeu 4 Aoû 2011 - 21:37


Gloire tint quelques secondes la lampe puis la rendit demandant a Eleonoe où allait elle la mettre. Celle ci rit et eut une envie de lui répondre qu'elle irait mettre la lampe sur le dos de son chat. Bref, elle regarda les coussins que lui montra son amie, il étaient magifiques. Gloire vouerait elle une adoration pour les coussins?

Hum..Je la metttrais a coté de mon lit donc sur ma table de chevet. Je ne t'ai peut etre pas dit, j'ai une chambre dans l'auberge "A la goutte de lait"

Puis Eleonore reporta son attention sur un coussin, qui était juste a coté de ceux que Gloire avait prit. Celui qui lui avait tapé à l'oeil, il était de fond bleu, avec des petits nuages blancs et surtout avec des petits vif d'or. Eleonore prit ussi el coussin puis échangea un regard avec son amie avant de se diriger vers le comptoir. Elle paya son du puis attendit Gloire a l'extérieur.

Quand celle ci sortit, toutes deux arboraient des sacs au nom du magasin qu'Eleonore se promit de visiter plus longtemps. Puis Eeonore marcha un peu, craignant que la boutique de plumes ne soit fermée. Ainsi la Wonderland arriva très vite devant la boutique entrinant gloire derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Gloire Lecomte, Mar 9 Aoû 2011 - 12:24


[ hrp : désolée du retard ]

- Hum..Je la metttrais a coté de mon lit donc sur ma table de chevet. Je ne t'ai peut etre pas dit, j'ai une chambre dans l'auberge "A la goutte de lait"

Gloire regarda Eleonore prendre un coussin bleu avec des petits nuages et des vifs d'or et pendant qu'elles se dirigeaient toutes deux vers le comptoir, la professeure demanda :

- Mais, que fais-tu "A la goutte de lait" ? J'en ai entendu parler mais n'ai pas pu encore y aller, comment est-ce ?

Ayant payé, l'asiatique fut alors entraînée par son amie jusqu'à la boutique donc Philéas leur avait parlé. A la devanture vieille mais propre, on pouvait apercevoir à travers la vitre différentes rangées de meubles où s'entassaient des parchemins roulés, des plumes, et plein d'autres choses encore.

- Tu sais, si on entre dedans, je risque de ne plus en sortir... avant longtemps... prévint-elle l'ancienne Gardienne en poussant la lourde porte. Aussitôt mille et une odeur l'assaillirent. Des odeurs de papiers neufs... ou d'anciens, odeur de boiseries, et autres. Gloire était dans son élément. Après avoir salué, elles se dirigèrent d'abord vers le rayon des plumes. Des petites, des longues, des fines, des sobres, des bariolées... le choix était vaste.

Tu préfères laquelle ? chuchota-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Alexander Severus, Mer 10 Aoû 2011 - 12:34


Tandis qu'elles s'engouffraient dans la boutique de plumes magiques ou non, Gloire venait de demander a Eleonore c qu'elle faisait a la goutte de lait. Eleonore sourit tout en prenant une plume orange pour jauger son équilibre sur un doigt. Malheureusement celle ci tomba a terre et Eleonreo déçue, la reposa dans le panier d'offres exceptionnelles. Finalement, elle replit la plume superbe qui était tombé quelques minutes auparavant, elle était si belle.

Eum..C'est une auberge. J'y dors, j'y mange quoi.

Eleonroe avait dit ça comme si c'était évidant, mais gloire n'avait pas le temps de se promener dan sLondres, ayant tellement de taches a s'occuper. Entre le post de professeur et tout..Eleonore ne pouvait pas s'imaginer, enfermée 24 heures sur 24, dans un bureau, signant des mots des parents ou encore, corrigeant les copies désastreuses des élèves. Puis Gloire arriva devant un banc où toutes les plumes étient rangées en catégories. Elle demanda a son amie, quelles catégories de plumes préférait elle. Eleonore ne réfléchit pas mais rpéondit tout de suite.

J'aime bien les plumes de couleur unies, longues mais souples..Et très fines..Et toi?

Mais après ceci, elle ne pensait plus a la plume, nia glorie amis a une autre personne. Celle que les deux amies avaient quitté quelques minutes ou heures auparavant., Eleonore ne put le savoir tellement le temps passait vite. Dans son petite panier de course,s Eleonore avait un coussin, et sa lampe, auquel elle ajouta la plume orange pour pouvoir aller la payer après que Gloire ai finit ses achats dans la boutique.
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Gloire Lecomte, Mer 10 Aoû 2011 - 12:56


- J'aime bien les plumes de couleur unies, longues mais souples..Et très fines..Et toi?

Gloire avait regardé son amie prendre et reprendre une plume orangée, la faisant tourner entre ses doigts, comme pour s'en imprégner et elle ne put s'empêcher de sourire. Elle-même ne savait pas laquelle prendre. Elle les aimait toutes. C'est d'ailleurs ce qu'elle répondit à Eleonore.

- Moi, je les aime toutes ! Qu'elles soient colorées ou unies, qu'elles soient longues ou courtes, qu'elles soient fines ou non... je les aime toutes. Pour un tant soit peu qu'elle fonctionne ! dit-elle en riant.

Du bout des doigts, elle frôla la rangée devant elles appréciant leur aspect duveteux. Finalement, elle se décida par une longue plume bleue lagon avec des stries noires, une plus courte de couleur entièrement blanche à l'air aérien, et une autre verte dont l'extrémité s'enroulait sur elle-même en un panache fort intimidant.

Ceci étant fait, elle alla les déposer au comptoir - histoire de ne pas les abîmer - et se dirigea cette fois vers l'encre et les parchemins. Niveau encre, elle en prit une qui changeait toute seule de couleur et une plus classique, noire. Pour les parchemins, elle en prit trois rouleaux de 1 mètre et qui lui serait livrés dans la journée au château.

- Voilà ! J'ai fait mon stock pour la semaine ! s'exclama-t-elle en déposant le tout. Où veux-tu aller maintenant ? demanda la professeure à son amie quand elles sortirent du magasin avec leurs achats à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Alexander Severus, Jeu 11 Aoû 2011 - 10:06


Gloire répondit très vite a la question de son amie puis se dirigea vesr les parchemins et l'encre, Eleonore l'imita de suite. La jeune femme n'avait pas prit d'encre ni de parchemins mais se contenta de els admirer, elle en avait beaucoup dans sa valise. Toute deux sortirent l'air d'être épanouies enfin Eleonore l'était. Elle avait pris une troisième plume de couleur bleu foncé, qui scintillait dans la nuit avec encre correctrice. Bref, les deux gryffondors marchèrent un peu dans la rue, Gloire se retourna vers la sorcière. Où allaient elles ensuite? Eleonore fourra ses trois plumes dans un grand sac en compagnie des oreillers et la lampe puis regarda Gloire.

Eleonore ferma les yeux quelques instants, depuis quelques temps elle voulait s'engager dans autre chose que le minitère. Pourquoi ne pas devenir vampire ou quelque chose d'autre? Eleonore réfléchit quelques instants, détourna le regard de cleui de Gloire qui vint se planter sur un petite buisson d'aspect volumineu qui tremblait légèrement. Eleonore, qui serrait sa baguette de sa main droite(elle était dans la poche) et l'autre tenant le sac, elle s'avança doucement, ses jambes devenant un peu plus flageolantes qu'à l'ordinaire. Elle laissa sortir un petit -Quic'estquélà?- et sans attendre le chat d'Eleonore sortit du buison.

Eleonore se retourna vers son amie puis s'assit doucement sur un rebord de muret en pierre. Elle avait eu peur, mais était un peu gênée d'avoir agi comme ceci devant son amie. Qu'ellait elle dire? comment allait elle réagir? Elle se contenta de lui laisse soupçonner que c'était ses habitudes. -Qu'est ce que tu veux? Ce sont des réflexes de gardienne!-Puis elle ria discrètement avant de se relever, suivant Gloire et son chat. Finalement, elle opta pour une boutique de vêtements..Tout doucement elle entraina Gloire devant une devanture de magasin a l'aspect miteu mais les robes qui y sont, sont vraiment a la hauteur de l'espérance deu magasin. -Un peu de vetement?-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 24

 Lèche vitrine ... Ou pas !

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.