AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 2 sur 24
Lèche vitrine ... Ou pas !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 24  Suivant
Alexander Severus
Gryffondor
Gryffondor

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Alexander Severus, Jeu 11 Aoû - 10:06


Gloire répondit très vite a la question de son amie puis se dirigea vesr les parchemins et l'encre, Eleonore l'imita de suite. La jeune femme n'avait pas prit d'encre ni de parchemins mais se contenta de els admirer, elle en avait beaucoup dans sa valise. Toute deux sortirent l'air d'être épanouies enfin Eleonore l'était. Elle avait pris une troisième plume de couleur bleu foncé, qui scintillait dans la nuit avec encre correctrice. Bref, les deux gryffondors marchèrent un peu dans la rue, Gloire se retourna vers la sorcière. Où allaient elles ensuite? Eleonore fourra ses trois plumes dans un grand sac en compagnie des oreillers et la lampe puis regarda Gloire.

Eleonore ferma les yeux quelques instants, depuis quelques temps elle voulait s'engager dans autre chose que le minitère. Pourquoi ne pas devenir vampire ou quelque chose d'autre? Eleonore réfléchit quelques instants, détourna le regard de cleui de Gloire qui vint se planter sur un petite buisson d'aspect volumineu qui tremblait légèrement. Eleonore, qui serrait sa baguette de sa main droite(elle était dans la poche) et l'autre tenant le sac, elle s'avança doucement, ses jambes devenant un peu plus flageolantes qu'à l'ordinaire. Elle laissa sortir un petit -Quic'estquélà?- et sans attendre le chat d'Eleonore sortit du buison.

Eleonore se retourna vers son amie puis s'assit doucement sur un rebord de muret en pierre. Elle avait eu peur, mais était un peu gênée d'avoir agi comme ceci devant son amie. Qu'ellait elle dire? comment allait elle réagir? Elle se contenta de lui laisse soupçonner que c'était ses habitudes. -Qu'est ce que tu veux? Ce sont des réflexes de gardienne!-Puis elle ria discrètement avant de se relever, suivant Gloire et son chat. Finalement, elle opta pour une boutique de vêtements..Tout doucement elle entraina Gloire devant une devanture de magasin a l'aspect miteu mais les robes qui y sont, sont vraiment a la hauteur de l'espérance deu magasin. -Un peu de vetement?-
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Gloire Lecomte, Lun 15 Aoû - 23:18


-Quic'estquélà?-

Gloire regarda son amie se diriger vers un buisson dont les feuilles tremblaient toutes seules, elle-même avait mis la main sur la poche intérieure de sa baguette, au cas où. Même si cela semblait peu probable qu'elles se fassent agresser en plein après-midi, à Pré-au-Lard, alors que la rue était bondée de monde. Néanmoins, elle suivit son amie et vit en même temps qu'elle une boule de poil fuser du feuillage. Elle reconnut sans peine ce pelage.

-Qu'est ce que tu veux? Ce sont des réflexes de gardienne!- dit en riant Eleonore, son chat se frottant contre sa jambe avant de marcher devant elles. Dans un sourire, la professeure se détendit. Elle comprenait parfaitement la réaction de l'ancienne gardienne. D'ailleurs, celle-ci venait de poser une question.

-Un peu de vetement?-

- Euh... oui, pourquoi pas. Sais-tu déjà où tu veux aller ? Si oui, je te suis ! Sinon, il y a une boutique de prêt-à-porter pas trop loin, répondit-elle en désignant du doigt une ruelle sur la droite et qui disparaissait derrière un bosquet. Elle n'y avait jamais encore été mais les avis qui lui étaient revenus étaient plutôt enthousiasmants.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Alexander Severus, Mar 16 Aoû - 12:32


Gloire s'avança demandant a Eleonore si elle avait une idée de magasins pour vêtements. Eleonore n'ayant pas beaucoup mis les pieds a Pré-Au-Lard fit confience a Gloire qui lui disait qu'il en y avait un pas loin. Sans attendre elle pointa de son long doigt une devanture de boutique assez tentante, les yeux en coeurs, Eleonore s'empressa d'aller vers cette boutique riche en couleur. Tentant un regard vers son amie, Eleonore esquissa un pas vesr la gauche comme pour signaler qu'elle voulait faire son laçe t(bien qu'elle portait des spartiates) alors qu'elle ne faisait juste que d'admirer un jeune homme au loin, vers la porte moldue du village. Puis elle poussa la porte légère de la boutique pour sentir l'air chaud en plein dans son visage. Visiblement, ses yeux s'attardèrent vers des robes volantes de couleur vertes bouteilles qui servaien autant que pour le travail que pour les cours a Poudlard. Ces robes "volantes) voletaient dans les airs pour aller se ranger à leur place quand une vieille femme en eut essayer une, trop ample pour elle, pensa Eleonore. Finalement, Eleonoe attendit qu'une jeune fille finisse d'essayer des converses pour s'engager dans l'allée des chaussures.

Elle ne savait où était Gloire, trop occupée a caresser des chaussures ou encore a essayer des vestes en cuir noire de dragon du Pérou. Elle ne savai tmême pas qu'il y en avait là bas. En même temps elel n'aiamit aps torp ces réatures et préférait de loin son chat trotinnant, avec une robe qui lui était tombée dessus. Une vendeuse accourrut le rouge aux joues, les veines gonflées, elle ramassa la robe en disputant Eleonore ui lui fit une grimace absurde derrière son dos, dès qu'elle fut retournée a ses occupations la caisse. Eleonore pendant ce temps, avait sous son bras, une robe verte qu'elle avait vu au début, des converses oranges et un jean troué. C'était la mode avait dit Eleonore voyant une jeune femem de son age qui faisait une tête étonnée en voyant le jean. Ravie de faire ces achats, Eleonore se hata d'aller payer ( facturation salée mais méritée) puis alla rejoindre gloire un peu plus loin dan sla magasin tout en fourrant ses affaires dans son sac déjà bien remplie.


Ce magasin est super!
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Gloire Lecomte, Mer 17 Aoû - 10:14


- Eh bien, Eleonore semblait vraiment de bonne humeur, pensa Gloire en la regardant papillonner ci et là. Cette dernière étant en plein essayage, la professeure l'abandonna pour aller elle-même voir ce qu'il y avait. Son amie avait des goûts plus... modernes qu'elle. Elle, elle se plaisait dans des robes à plis, qu'elles soient longues ou courtes, peu importe la matière, tant que celles-ci étaient bien coupées. Truc de filles n'est-ce pas ?

D'ailleurs, elle venait de repérer un très bel ensemble de popeline beige. La robe taille haute était fermée par une série de petits boutons nacrés sur le devant qui montait de la poitrine au cou, une petite ceinture blanche enserrait la taille et des voiles agrémentaient le tout. Particulièrement friande de ce genre de tenues, elle ne put s'empêcher de l'essayer. Ôtant ses vêtements à l'abri des regards indiscrets, la demoiselle enfila l'habit qui glissa sur son corps comme une deuxième peau. "Pas mal..." se dit-elle en tournoyant sur elle-même.

Quelques mouvements encore et elle remonta dans ses deux mains sa longue chevelure pour voir l'effet que cela donnerait. Oui, cette robe lui allait comme un gant. Cependant elle hésitait encore à la prendre... après tout, pour quelle occasion pourrait-elle la porter ? Elle était professeure... pas femme de diplomate... même au ministère, elle n'allait pas se vêtir ainsi... mais en même temps, alors qu'elle lissait du plat de la main la robe, elle ne pouvait s'empêcher d'en apprécier la qualité et la finesse.

Allons bon ! elle n'allait pas tergiverser pendant trois ans. Elle entendait déjà Eleonore s'exclamer à la caisse. Ni une ni deux, elle se changea à nouveau et prenant l'ensemble, robe et zibeline, elle se dirigea vers la caisse également où elle paya le prix.

- Autre chose à acheter Eleonore ? demanda-t-elle. Si tu veux bien, j'aimerai aller au bric-à-brac. Viens !

Alors, entraînant son amie, elles s'en furent vers une petite boutique aux murs rose pâle qui exposaient de ravissantes petites miniatures et tout un tas de petites choses comme des poupées de porcelaine, de vieux tableaux, de la dentelle et mille autres trésors.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Alexander Severus, Mer 17 Aoû - 12:04


Les deux femmes sortirent chacune leu tour de la boutique si acceuillante pour aller se pavaner dans l'allée froide mais avant qu'Eleonore ne sache où aller, elle était entrainer avec une belle force vers une boutique que Gloire avait appelé le Bric a Brac. Le seule Bric a Brac qu'Eleonore connaissait c'était sa valise qu'elle avait nommé ainsi, on pouvait y trouver toutes sortes de choses ausis sordides que normales. Mais est ce normal de trouver une roue de vélo dan sune chambre? Non aps du tout, malgré ceci, al Wonderland se hata a la suite de son amie pour se faire suprendre du niveau occulaire. Quelques tableaux représentants des licornes blanches interessèrent Eleonore mais celle ci ne resta pas de marbre, elle s'affaira vesr un vase nordique avec des bavures oranges sur l'extérieur ce qui le rendait particulier et vachement beau du point de vue d'Eleonore.

La boutique était assez petite mais le sol était jonché d'oeuvre d'arts toutes ausis suprenantes les une que les autes. Pendant qu'Eleonore filait vers un tableau datant deux deux siècles avant, son chat était entré. Provouant quelques sifflements de la part de clients qui se dépechèrent de sortir. Néanmoins, celui ci ne bougea pas, mais continua sa petite visite et plus précisément vers une sorte de coussin renfoncé où il s'éprit d'maour pour lui. Après 5 bonne minutes le petite chat se lova dedans et commença a ronronner, Eleonore qui s'éait avançé vesr un autre tableau vint faire sortir son chat du coussin puis opta pour l'acheter aussi. Comme ça il ne l'embeterait plus a lui piquer sa place dans son lit.

Eleonore prit un tableau orné d'une licorne s'abrevant dans une rivière, le coussin pour son chat et un vase nordique. Tous ceux ci coincé dan sle panier qu'elle avait prit a l'entrée du magasin elle alla payer puis rangea tout ceci dans son sac rempli a craquer. #Qu'est ce qu'il faut pas faire...#Puis la jeune femme, le sac sur elle, se dirigea vers Gloire encore a l'entrée du magasin.

Tu trouves ton bonheur?
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Gloire Lecomte, Mer 17 Aoû - 12:42


- Tu trouves ton bonheur ?

Sursautant, Gloire se retourna vers son amie. "Oh ! euh... oui oui ! Je ne sais pas pourquoi mais j'ai été déconnectée quelques minutes mais ça va mieux maintenant", répondit-elle avant de lui sourire pour la rassurer. Baissant les yeux, elle remarqua que son ancienne compagne de dortoir avait déjà trouvé ce qui lui plaisait.

- Un coussin ? Tu en avais pas déjà prit tout à l'heure ? taquina-t-elle avant de se diriger vers la maquette d'une vieille frégate qu'elle regarda dans les moindres détails, quand son oeil avisé fut attiré par un éclat. Juste là, à quelques pas, se trouvait, posé sur une vieille commode de bois, un assortiment de fioles.

Comme hypnotisée, la jeune professeure s'avança et prit les fioles ouvragées dans ses mains. On aurait dit du cristal. Ravie de cette trouvaille inattendue, elle prit l'ensemble et se dirigea vers la caisse.

- Je viens de trouver mon bonheur ! s'exclama-t-elle en payant. Alors, as-tu autre chose à prendre ? Sinon, nous pourrions nous arrêter là pour la journée qu'en dis-tu ? Sinon nous allons dévaliser Pré-au-Lard. On retourne voir Philéas avant se quitter ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Severus
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Alexander Severus, Mer 17 Aoû - 12:55


C'est un autre coussin pour mon chat^^répondit Eleonore polimment regardant Gloire qui sétait avançée pour payer ce qu'elle avait acheté. Eleonoe voulant arrêter elle aussi ses achats hocha la tête et souria encore plus avec la proposition de Gloire. Aller revoir Philéas était une bonne idée, falllait il encore qu'il soit encore là a cette heure. Mais Eleonore n'allait pas revenir, comme ça. Ainsi elle se tourna vers Gloire, une fois revenue dans la grande allée principale pour lui dire quelque chose. Tu m'excuse? Je reviens.. murmura t'elle d'un ton presque inaudible. Filant a toute vitesse suivie par son chat, elle bifuqua vesr le magasin qu'elle avait visité au début de l'après midi avec Gloire. Mais maintenant elle était seule, elle entra donc dans la boutique nommé "Scribenpenne" Elle avait aché deux plumes tout à l'heure mais elle voulait en acheter une autre, non pour elle mais pour Philéas. Elle se hata de se diriger vers un panier empli de plumes en tout gene et en prit une de couleur bleue foncé avec des rayures grises. elle était longue et fine.

Avec un dernier sourire, Eleonore se dirigea une seconde fois vers la caisse, paya puis repartit en compagnei de son chat. Pendant le voyage elle avait rangé sa denrière plume puis elle s'était dirigeée vesr Gloire qui semblait surprise qu'elle l'ait plantée là sans aucune explication. Cependant Eleonore ne fit rien, elle jugea utile de ne ien dire juste d eprendre leur oute en sens inverse tranquilement sans se soucier de quelque chose. Taïgo asez fatiguée préféra se reposer un peu dans un jardin, Eleonore le laissa, il connaissait la oute et puis il n'était pas perdu! Le soleil commençait a décliner, la Wonderland ne cessait de sourire à l'idée de revoir Philéas, et d elui donner sa plume même si il avait décliner sa proposition de lui acheter quoi que ce soit.

On y retourne alors? Voir Philéas? fit elle dans un baillement justifié par leur longue journée, d'ailleurs elle s'étonna de ne pas voir Gloire flanchir els genoux a cause de la fatigue et de la lumière qui s'en allait petit à petit. Voyant que al rpéonse était oui, Eleonore suivit gloire pour revenir sur leur pas, et pour ainsi dire, entrer dans le pub appelé: "la Tête de Sanglier"
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Gloire Lecomte, Mer 17 Aoû - 13:55


Sans rien comprendre, Gloire vit son amie filer comme une flèche et revenir. Bien qu'elle ne dit rien, la professeure pensait avoir sa petite idée. Sa compagne s'était comportée comme une adolescente à l'énoncé du nom du beau brun de la Tête de Sanglier aussi respectant le mutisme d'Eleonore, elle reprit leur chemin pour y aller.

"Ainsi c'est donc dans ce sens que souffle le vent..." se dit-elle.

Levant les yeux au ciel, elle vit que le soleil était bien retombé mais il faisait encore assez jour. Philéas devait encore être là. Avec un peu de chance, elles pourraient lui parler sans trop le déranger. La jupe virevoltant au gré de ses pas, la jeune femme aux yeux bridés s'engagea dans l'allée menant à la tête empaillée et poussa la porte, la faisant de nouveau légèrement tinter.

[ hrp : rp fini ici, la suite Ici ]
Revenir en haut Aller en bas
Désirée B. Black
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Désirée B. Black, Ven 2 Sep - 16:04


Pré au lard, et ses alentours, voilà son tout nouveau territoire. Elle avait pour charge de s'occuper de ce lieu ou elle a passé la plus grande partie de sa jeunesse. Bien sur comme tous les enfants de Poudlard, elle avait le mercredi après-midi et le week-end des droits de sortie. Dans ce lieu fantastique, ou rainait la joie et la bonne humeur a chacun des coin de la rue. Le petit bois situé a proximité leur avait permis de nombreuse fois de ce balader et même de si reposer, ou d'y manger, bonbons et gâteaux acheter dans les boutiques. Elena en avait relativement de très bon souvenir et travail dans ce lieu l'enchantait, elle pourrait joindre l'utile à l'agréable. Quoi rêver de mieux, un travail qui plait, un décor que l'on connait par cœur ou presque. Tous les petits détailles, lui serait bientôt dévoiler, elle avait pour tache de surveiller les moindre recoin de pré-au-lard et n'allait pas ce gêner pour bien gratter et mettre son petit nez de princesse là ou il ne fallait pas.

L'ensemble des vitrines des magasins se dévoilaient devant elle lui découvrant ainsi une magnifique vision sur toutes les nouvelles garde de robe du moment, les confiseries, les marchants de farces et attrapes et les autres. Tout ce qu'il fallait pour donné l'envi de jeté son argent par la fenêtre, ou presque bien évidemment. Notre jeune demoiselle était vêtu d'un simple pantalon de jean noir, des baskets et un petit tee-short à manche trois quart, d'une couleur beige. Dans son beau se trouvait son éclaire de feu et un sac à dos parfaitement visé sur ses épaules, afin que personnes ne se prenne dans son balais ou ne tente pas le heureux des hasard de vouloir lui prendre. Elle marchait d'une pas lent mais pas trop non plus disons normale pour le reste du commun des sorciers. Mais pas de sa démarche habituelle, elle regardait un peut partout faisant semblant parfois d'être attirer pas une vitrine pour ne pas attirer non plus trop l'attention sur sa petite personnes. Rare, c'est temps ci ou une jeune femme qui se promenait seule dans les rues surveillant ou inspectant de trop près était rapidement considérer comme suspect.

Vis à vis de certain villageois on leur avait donc demander de surveiller mais de rester discret. La dernière parution d'un journal un peu particulier, celui-ci éditer et sortie dans les bacs par le groupe accès bien connu de tous les mangemort, avait causé la panique cher certain. L'indignation pour d'autre ou encore la crainte que bientôt leur non ne figure pour la page décès des autres journaux. Elena n'avait pas acheter le journal en question mais bon nombre de sa famille ou se ses amies lui en avaient parlé, cela avait fait grand bruit. Que se soit, dans les rues ou les gens chuchotaient pour ne pas que les voisins les entendes ou alors dans le bar des trois balais ou les gens en discutaient ouvertement. S'ils avaient voulu avoir de la pub et surtout effrayer les gens, ils avaient réussit leur coup... Elle ce qu'elle avait surtout remarquer c'est qu'elle était passer au travers des mailles du filet, l'ensemble de ses collègues du ministère avait leur tête mis à pris mort ou vif suivant l'entendu de la sommes, mais elle ce qui la concernait pas la moindre petite noisettes.

Sous cette vision des choses la jeune femme, se semblait beaucoup plus chanceuse que ses collègues. Malgré cela son père se faisait du soucis pour et avait demander à Lunae de la surveiller. Elle en temps que gardienne, elle avait pour tache de surveiller Pré-au-lard et ses alentour, Lunae, avait pour tache elle de la protéger en cas de problème et de la suivre aussi souvent que possible. Même si Elena était censé ne pas le savoir elle avait été averti par la jeune elfe de maison elle même lui étant plus dévoué cas son père elle acceptait de lui obéir que si Elena était d'accord sur le principe de base. La jeune femme n'était pas franchement déranger par le principe mais avait demander à la petite elfe de faire et de prendre beaucoup de précaution pour être sur de ne pas être repérer.

Elena traversa, l'ensemble des vitrines et se rapprocha du cœur de la rue principal, la ou se trouvait autant le bar des trois balais, et le magasin de cookies, un lieu ou elle n'avait pas encore eu le loisir d'y mettre les pieds mais elle s'était jurer de le faire, il lui fallait plus que reprendre contacte avec Alicia et trouver un arrangement de date pour se retrouver et y aller ensemble. Les deux jeune femmes avaient un grand point commun, la gourmandise. On dis que cela est un vilain défaut pas, tout le monde a des défauts temps qu'ils ne sont pas maladif comme elle le dit souvent alors tout vas bien. Et puis un petit cookies de temps en temps entre amie, elle ne voyait pas pourquoi sa serait interdit. Mais pour cela il fallait qu'elle ne travail par ou alors entre midi et une heure pendant sa pause déjeuner. Plus facile a dire ou à penser que à faire mais elle lui avait dis qu'elle se le ferait et Elena avait pour habitude de tenir ses promesse.

Certes les deux jeune femmes en avaient parler lors de la dernière année à Poudlard. Mais aussi un peu plus tard, ce qui permettait à Elena d'espérer encore faire cette sortie. Cela faisait maintenant plus de six ans qu'elle avait quitté le château pour faire sa vie dans le monde actif des sorciers. Jamais elle n'aurait pu penser que la vie en dehors des murs pourrait être aussi dure. Trouver un travail, le garder, et surtout si sentir aussi bien que actuellement. Elle avait enfin trouver son bonheur. Il était toujours plus motivant d'aller travailler quand l'on aime ce que l'on faisait. La jeune femme marchait entre les hommes et femmes rassembler dans la rue principal, un vendredi après midi était en général très charger, la majorité des sorciers devaient avoir le repos des le vendredi après-midi. Les rues commençaient a se remplir à partir de midi et ne se désemplissait pas avant le soire. Elena pris une petit rue adjacente à la rue principal elle n'avait rien signaler d'anomale dans le secteur.

Elle décrocha donc son éclaire de feu de son dos, et le saisi en main après un dernier coup d’œil en arrière. Elle enfourcha celui-ci et d'un petit de pied sec sur le sol du paver. Avant de s'envoler délicatement vers le ciel puis elle se pencha sur le manche de celui-ci et survola les rues de pré-au-lard afin de rester en approche lointaine de son lieu de travail...
Revenir en haut Aller en bas
Lorick Kénaël
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Lorick Kénaël, Mar 6 Sep - 20:21


Nous sommes jeudi à Poudlard, il fait beau et chaud, j'ai finis ma journée de cours. Je pris mon petit veston en cuir, je partis pour Pré-au-Lard. Pris quelque gallions pour faire, si nécessaire deux, trois courses. Je me laissa aller dans le sentier, pensif, je regardais à plusieurs reprises le ciel qui était parfaitement ensoleillé. J'adore ce temps, je pourrais rester des heures sous un soleil aussi beau. Quelque léger nuage dans le ciel décorant avec le soleil. J'arrives enfin dans le petit village, bondé de monde ne croisant personne que je connais, sauf quelque visage familier. Je regardais plusieurs vitrines, passant devant le bar "Les 3 balais", je ressortis avec une bière-au-beurre dans l'estomac, c'était un régal ! Je me laisserais tenter par une deuxième, mais je ne suis pas ici pour boire, simplement pour y faire, enfin peut être des rencontres ! Je l'espère. Je parcourais l'allée principale, essayant de passer entre les personnes déjà présente. Je m'arrétais devant ce magasin très spéciale. Des objets antiques en mouvements. Lorsque je regardais ces petits objets, l'une des petites statuettes me faisait des petits signes. Surpris, je lui fit la pareil, mais je me rendais compte que j'avais l'air ridicule devant cette vitrine en train de saluer une petite statue. Plus tard, avant de me retourner, je me fis emporter par une personne qui ne l'avait surement pas fais exprès, et me fit tomber net. Je ressentis une douleur ancienne au niveau de la hanche droite et fixa la demoiselle face à elle. Il l'avait déjà vu quelque part, dans un magasin.. oubliant lequel. Peut être était-elle encore élève à Poudlard.

Aïe..
Revenir en haut Aller en bas
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Rily Dacker, Mer 7 Sep - 14:55


Le soleil pointa tardivement le bout de son nez, ce matin-là, et lorsqu'il daigna enfin offrir sa chaleur et un beau ciel bleu, Rily était à la boutique depuis déjà presque une heure. Il n'y avait pas foule, et elle se délectait du calme et de la douce chaleur qui régnait dans la pièce. Si on ajoutait à cela son Phénix, posé sur le comptoir à côté d'elle, qui lui faisait la conversation sous forme de note douce que la jeune vendeuse comprenait sans trop de mal; et la douce odeur de pin qui parfumait la pièce exclusivement pour son nez, elle était sur son petit nuage. La jeune tête blonde était perchée dessus depuis un bon bout de temps d'ailleurs, si on oubliait ses nuits mouvementées. Et elle comptait bien y rester jusqu'à la fermeture. Il n'y avait que dans la boutique, avec sa Wisp chérie d'amour et la douce senteur des pins qu'elle arrivait à se sentir bien.

- Merci de votre achat, si vous avez des questions n'hésitez pas! Au plaisir de vous revoir à la boutique d'animaux magique ! lança-t-elle, tout sourire, à un client. Bonjour, bienvenue à la boutique d'animaux magiques, puis-je vous aider? demanda-t-elle à une jeune fille qui venait d'entrer, hésitante.

C'est par ces deux phrases, répétée inlassablement, que se rythmait la vie à la boutique, joyeusement perturbée par les cris des animaux. Sa collègue, Elhora, se débrouillait bien en temps qu'intermédiaire, et la vendeuse trouvait dommage qu'elles n'aient pas davantage le temps de se connaître. Un jour, qui sait, auraient-elles un moment où parler ?

L'après-midi était bien entamée, le soleil entrait dans sa phase de course finale: encore haut dans le ciel, mais on sentait que la journée prenait fin petit à petit. Rily consulta sa montre, et avec un haussement de sourcil elle remarqua qu'elle était légèrement en retard sur l'horaire qu'elle s'était fixée; cela faisait deux minutes qu'elle aurait du être à Pré-au-lard!

- Zut, zut, zut... bon, heu, j'te laisse hein, j'ai une course à faire, bye! lança-t-elle à la jeune intermédiaire, avant que Wisp ne se pose sur son épaule et qu'elle disparaisse dans un tourbillon enflammé.

Pour se retrouver une demi-seconde plus tard sur la grande place de Pré-au-lard, noire de monde. Apparemment, certains élèves de Poudlard avaient décidé de faire une petite sortie de fin de soirée. La jeune femme, du haut de son petit mètre 65, se faufila avec peine entre les sorciers, suivant son Phénix qui la guidait du dessus de la foule. Lorsqu'elle réussit à rejoindre un rue moins fréquentée, elle poussa un soupir de soulagement, et remercia d'une caresse Wisp. Elle lui mumura quelques mots, et l'oiseau de feu lui adressa un regard tendre avant de disparaître dans les airs. Sa maîtresse lui permettait bien volontiers d'aller se dégourdir les ailes, pendant une heure ou deux. Le temps qu'il lui faudrait pour trouver la boutique qu'il lui fallait. Une boutique un peu spécial, lui avait-on dit, qui vendait tout un tas de trucs... bizarre. Là-bas, elle pourrait trouver un remède susceptible de fonctionner, pour calmer son sommeil, et se débarrasser plus ou moins de ses cauchemars.

Rily dénicha sans peine ladite boutique. Elle remarqua avec amusement une petite statuette étrange dans la vitrine qui la salua. Elle la salua vaguement avant d'entrer en coup de vent dans la boutique. Elle chercha longuement un vendeur, et quand elle en trouva un, elle prit à peine le temps de le saluer avant de se renseigner sur l'existence d'un produit pour son sommeil. Le vendeur la guida dans un rayon bourré de flacon en tout genre, et il lui remit une fiole contenant un liquide rougeâtre, ressemblant à s'y méprendre à du sang. L'animagi retint avec peine une remarqua, elle remercia le vendeur, paya le prix de la fiole (non sans avoir fait promettre au jeune homme que c'était efficace), et sortit en coup de vent de la boutique. Dans sa précipitation, elle crocheta un passant... et dans sa grande maladresse, elle le fit tomber par terre.

Confuse, les joues rouges, elle resta quelques secondes à ne pas savoir quoi faire, puis une plainte ( - Aïe... ) du jeune homme la tira de ses pensées. Elle fourra sa fiole dans sa poche, et lui tendit la main pour l'aider à se relever.

- Olala, excusez-moi, je suis vraiment désolée, je ne vous avez pas vu !! Je... Ca va, vous n'avez pas trop mal ? Excusez-moi, vraiment, je suis trop... maladroite...

Elle acheva sur un petit rire nerveux, fuyant des yeux le regard du garçon. Elle s'attendait presque à recevoir une baffe, comme quand elle était à Poudlard et qu'elle bousculait des grands Serpentards... sauf qu'elle oubliait qu'elle avait plus de la vingtaine à présent et qu'elle n'était plus à Poudlard, et loin d'être une jeune femme qu'on a envie de frapper... mais bon, sait-on jamais!
Revenir en haut Aller en bas
Lorick Kénaël
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Lorick Kénaël, Mer 7 Sep - 19:40


Le soleil se couchant tapait encore dans mes yeux tandis que j'avais oublié que j'étais étalé par terre, en effet c'était une demoiselle qui avait l'air pressé, je ne lui en veux pas, ça peut arriver à tous le monde de se faire bousculer violemment, mais par malheur j'espèrais que mon ancienne douleur de la hanche avait disparu.. Mais apparemment ce n'étais pas le cas, je fis une grimace de douleur et soudain elle s'excusa, comme si tous les malheurs du monde était tombé.

Olala, excusez-moi, je suis vraiment désolée, je ne vous avez pas vu !! Je... Ca va, vous n'avez pas trop mal ? Excusez-moi, vraiment, je suis trop... maladroite...

Je la fixais pendant quelque seconde avant de trouver les mots juste pour la rassurer et que tout allait bien, enfin presque.

Ce n'est rien, pas de souci. Je commence à avoir l'habitude d'être bousculer, depuis que j'ai la mauvaise idée de sortir toutes les fins de soirées à Pré-au-Lard. Mais rassurez vous, tout va pour le mieux !

Perturbé de l’évènement je me suis senti obligé de lui demander, si elle travaille dans un magasin ici même, mais j'hésitais encore avant de lui poser cette question car il m'arrive de bloquer, lorsque je suis confronté à une fille.

Euhm.. excusez moi, mais vous travaillez pas dans une boutique à Pré-au-Lard? J'ai le sentiment de vous avoir déjà vu quelque part...

Fier de ma question j'en profitais pour me recoiffer, me dépoussiérer et je n'ai pu m’empêcher de refixer le visage de cette jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Rily Dacker, Jeu 8 Sep - 20:11


Rily resta bêtement plantée devant le jeune homme, gênée. Il se redressa sans trop de peine, quoiqu'il avait l'air d'avoir un peu mal au côté droit. La fin de ses excuses moururent dans sa gorge. Elle était tellement désolée qu'il n'y avait plus de mots. La victime de sa précipitation la fixa quelques secondes avant de lui répondre.

- Ce n'est rien, pas de souci. Je commence à avoir l'habitude d'être bousculer, depuis que j'ai la mauvaise idée de sortir toutes les fins de soirées à Pré-au-Lard. Mais rassurez vous, tout va pour le mieux !

- Oh, tant mieux, je suis vraiment confuse... répéta-t-elle, avant de se sentir terriblement idiote: elle se répétait, et cela ne changerait rien au fait qu'elle venait de la balancer par terre. Involontairement, certes, mais le résultat était tout aussi efficace.

Son regard, qui s'était à nouveau fait fuyant, se reporta sur le jeune homme. Il semblait hésiter, comme s'il avait quelque chose à lui demander mais qu'il n'osait pas. Elle connaissait ça, comme tout le monde, et elle prit son mal en patience, consciente qu'elle se devait redevable, et puis de toute façon elle n'était pas pressé, et quitte à se faire pardonner en faisant la conversation, elle tentait le coup. Sans grande surprise, il lui demanda si, par hasard, elle ne travaillerait pas dans une boutique à Pré-au-lard, car il avait l'impression de l'avoir déjà vu. La vendeuse retint un rire. Combien de fois n'avait-elle pas entendu cette question ? Mais elle refoula son envie et elle répondit avec le sourire.

- Je travaille effectivement dans une boutique, mais pas à Pré-au-lard. Je travaille à la boutique d'animaux magiques sur le Chemin de Traverse, je suppose que vous devez connaître! Si le prénom " Rily " vous dit quelque chose, c'est le mien d'ailleurs, lui dit-elle. Si je puis me permettre, quel est le votre? lui demanda-t-elle, en espérant ainsi le mettre à l'aise (et se détendre elle-même au passage).

La prénommée Rily se surprenait elle-même. Plutôt timide, voir même asociale dans ses mauvais jours (plutôt rare heureusement), elle n'avait pas coutume d'engager un semblant de conversation comme ça. Pourtant, c'est ce qu'elle venait de faire, et plutôt aisément, il fallait le dire! Bon, on ne rentre pas tous les jours dans les gens, et ce n'était pas la meilleure technique d'approche, mais il fallait admettre que c'était plus ou moins efficace, même si c'était toujours désagréable d'envoyer quelqu'un par terre. * Tu dois améliorer ta technique d'approche involontaire, ma fille! * s'annonça-t-elle intérieurement, ce qui lui arracha un sourire tout aussi intérieur. Son esprit à tendance divaguant était bien trop compliqué pour que quelqu'un essaye d'analyser un sourire qui n'avait rien de particulier à faire là. Elle préféra s'intéresser à la réponse de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Lorick Kénaël
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Lorick Kénaël, Jeu 8 Sep - 22:34


Par une satisfaction psychologique je remarquais que j'ai pris mon courage à deux mains, un exploit pour moi. Une grande première dirait-on ! Je suis plutôt quelqu'un de réservé d'habitude, pas très bavard, mais je sens qu'un lien se crée entre cette femme et moi. Enfin, un contact plutôt amicale, je crois, j'étais embrouillé par l’évènement qui venait d'arriver. Je regardais la rue, peu de monde circulait dans celle-ci, je refixais à nouveau la demoiselle. Elle relança une excuse, je laissais un sourire niet.

- Oh, tant mieux, je suis vraiment confuse...

Je ne pus la quitter des yeux pendant quelques instant, elle avait un si jolie regard, avec ces joues rouges. Son sourire me laissa perplexe. Je détournais mon attention par la petite statuette me regardant comme s'il voulait que je fasse quelque chose, je n'y prêtais pas attention, je laissais la statuette s'amuser seul, mais je me suis dis que je l'achèterais peut être plus tard. Peut être plutôt la réservé afin de m'amuser avec plus tard. Bref, perdu dans mes pensées, la jeune femme se présenta, et précisa ou était son lieu de travail.

- Je travaille effectivement dans une boutique, mais pas à Pré-au-lard. Je travaille à la boutique d'animaux magiques sur le Chemin de Traverse, je suppose que vous devez connaître! Si le prénom " Rily " vous dit quelque chose, c'est le mien d'ailleurs, lui dit-elle. Si je puis me permettre, quel est le votre?

J'aurais du m'en douter, mais oui, elle travaillait sur le chemin de traverse, pourquoi n'y avais-je pas pensé plus tôt, je dis n'importe quoi, j'ai du passer pour un idiot. Mais j'ai remarqué sa petite envie de rire, Rily, d'ailleurs, très jolie prénom allait me rigoler au nez, et bien fait pour ma poire. Je n'aurais pas protester. Elle me souriait enfin, je lui fis la pareil. Me lançant pour la présentation.

Enchanté Rily, j'aurais dû me douter que vous travailliez sur le chemin de traverse.. J'ai dis une grosse bêtise. Excuse moi. Je suis venu une fois à votre magasin pour y voir les animaux magiques, enfin.. Maintenant je saurais ou vous trouvez ! Pa...Parce que.. Lorick laissa un blanc de quelque secondes... Il allait complimenter une inconnue. Mais, il se devait de le lui dire. Parce que.. je dois l'avouer mais.. vous m'avez taper à l'oeil... tout rouge, Lorick passa sa main dans les cheveux et oublia de se présenter.

Au fait... Je m’appelle Lorick.
Revenir en haut Aller en bas
Rily Dacker
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Rily Dacker, Sam 10 Sep - 16:06


La jeune femme s’attendait à une réponse simple, juste un prénom, voir un nom de famille avec, peut-être un âge ou une profession, mais certainement pas à un compliment. Une phrase qu’elle n’avait même pas osé imaginer entendre un jour. Le genre de chose qu’on peut penser mais qu’on ose, généralement, peu dire. Elle fut donc très étonnée de la réponse du jeune homme.

- Enchanté Rily, j'aurais dû me douter que vous travailliez sur le chemin de traverse… J'ai dis une grosse bêtise.

Rily voulut lui dire que c’était loin d’être grave et qu’elle comprenait parfaitement ; il y avait des magasins partout et on ne se souvenait pas systématiquement quel vendeur ou quelle vendeuse vous avait vendu ceci ou cela. Sauf quand la personne vous marquait vraiment. Comme la jeune femme de la boutique de magie noire qui avait terrorisé une Rily de 12 ou 13 ans, la première fois qu’elle y avait mis les pieds pour acheter son chaudron. Elle aurait été capable de décrire dans les moindres détails la vendeuse. Pourtant, ce n’était pas faute de l’avoir revu souvent ! Son interlocuteur la tira de ses pensées en prolongeant ses excuses.

- Excuse moi. Je suis venu une fois à votre magasin pour y voir les animaux magiques, enfin.. Maintenant je saurais ou vous trouvez ! Pa...Parce que… Intriguée, la jeune blonde ne dit rien. Elle était dévorée par la curiosité, et le silence maintenait le suspens durant ce qui lui sembla un temps infini. Parce que.. je dois l'avouer mais… vous m'avez taper dans l'œil...

La surprise la laissa béate. Elle ne savait que dire, et lorsque le mystérieux garçon vira au rouge et passa une main dans ses cheveux, elle se sentit elle-même rougir. Rares étaient les garçons à lui avoir plu, et jamais elle ne leur aurait dit de cette façon, et c’était surprenant de l’entendre, mais aussi agréable. Un peu de franchise ne faisait jamais de mal à personne, et là elle n’aurait su s’en plaindre.

-Au fait... Je m’appelle Lorick, ajouta-t-il, conscient qu’il avait oublié de se présenter.

C'était bien la première fois qu'elle plaisait à quelqu'un, et qu'elle le savait. C'était à la fois étonnant et satisfaisant, il fallait se l'avouer. Elle passa machinalement une main dans ses cheveux en se mordillant la lèvre, tenaillée entre des possibilités, incapable de savoir comment réagir. Finalement, elle opta pour lui dire ce qu'elle pensait. Franchise contre franchise, elle lui rendait la donne.

- Enchantée de même Lorick, commença-t-elle en lui souriant à nouveau, puis elle enchaina: Ne vous en faites pas pour l'erreur, ce n'est rien! Et je suis très touchée par votre compliment, merci, c'est vraiment gentil, on ne m'avait jamais dit quelque chose comme ça, et ça me fait vraiment plaisir. Je n'ai aucun immédiat pour l'instant, alors si vous voulez nous pouvons faire plus ample connaissance, lui proposa-t-elle tout naturellement. Elle désigna un banc, un peu plus loin. Ça te dirais de s'asseoir un peu?

Le tutoiement avait fusé, naturel. Deux jeunes gens qui se vouvoient, ce n'est pas très naturel, et puis, quitte à devenir amis, autant se faire familier. Et puis dire "vous" à un jeune homme lui faisait bizarre. Bon, si elle devenait prof, elle devrait peut-être se forcer un peu à vouvoyer ses élèves, mais dans l'immédiat, elle n'était pas prof. Elle commença à se diriger vers le banc en souriant à Lorick. Elle avait tout son temps, et Wisp ne reviendrait pas avant qu'elle ne le lui demande ; à sa manière bien sur. Elle s'installa. En passant la main sur la poche de son short, elle sentit à travers le tissu la fiole qui allait peut-être garantir ses nuits entières. Oui, elle avait tout son temps, pour une fois, et elle allait en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Lorick Kénaël
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Lorick Kénaël, Dim 11 Sep - 12:40


Lorick était sur les fesses, ne revenant pas à sa réponse. Il regardait d'un air ahuri. Ne voulant seulement que ce suicider, des joues rouges brulântes, tellement content, finalement d'avoir rencontrer une fille par hasard, et surtout d'avoir passé un certain cap de la timidité.. "Malheur!" Seigneur Lorick ! Non, bien entendu je plaisante. Je suis surpris de la réaction de Rily, elle aussi rougissait.. Elle me donnait une impression qu'elle était plus gêné que moi, aurais-je du comprendre qu'elle a déjà rencontré quelqu'un ? Elle me répondit simplement et franchement.

Ne vous en faites pas pour l'erreur, ce n'est rien! Et je suis très touchée par votre compliment, merci, c'est vraiment gentil, on ne m'avait jamais dit quelque chose comme ça, et ça me fait vraiment plaisir. Je n'ai aucun immédiat pour l'instant, alors si vous voulez nous pouvons faire plus ample connaissance.

Je m'attendait franchement, à pire. Un sourire grandissant apparaissait de mon visage, un certain signe de satisfaction !

Ça te dirais de s'asseoir un peu?

Je la regardais, me tutoyant, fit la pareil et lui répondit, simplement :

Mais avec plaisir Rily. Depuis que je suis tombé, j'ai du mal à tenir debout, donc du coup, eh bien ça m'arrange que tu me proposes ça !

Il rigola bêtement, il commença a avancé, avec un léger boitement au niveau de la cuisse droite, il se la tenait d'une main et gardait l'autre assez proche des murs pour pouvoir s'aider si jamais. Il s'assied à la droite de Rily, fit un sourire. Méditais à sa meilleure question qui puissent y avoir.. Finalement, très peu de questions lui vint.. Il y réfléchissant encore une dizaine de secondes, afin d'éviter un blanc... Je détestais le manque de discussion entre deux personnes, j'ai toujours dit, que lorsque deux personnes sont ensembles, il est obligatoire de trouver une discussion, je trouve que le fait de ne pas parler pendant, des minutes, voir plus est insuportable, on se sent frustrés...

Tu as quelle âge ? Tu travailles depuis longtemps au magasin de créatures magiques ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 24

 Lèche vitrine ... Ou pas !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 24  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.