AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 22 sur 25
Lèche vitrine ... Ou pas !
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant
Nawel Anderson
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Nawel Anderson, Jeu 18 Aoû 2016 - 22:30


Les regards avaient beau se poser sur tout et tout le monde à chaque instant, leur poids ne prenait toute leur réalité que lorsque tous étaient braqués sur nous. Un philosophe moldu avait déclaré que la honte n'existe que par le regard d'autrui, et à ce moment-là, Nawel en était bien consciente. Les têtes s'étaient déjà retournées, car qui s'intéresse plus de deux secondes à une abrutie qui fait tomber une étagère ? Pourtant, elle était encore rouge de honte. Un autre de ses défauts, ses joues s'enflammaient bien trop facilement. Parfois, elle se serait volontiers donné des gifles. Mais pour tout vous dire, je ne crois pas que ça changerait grand chose, à part rougir un peu plus sa peau délicate.

Alors que Nawel se frottait machinalement l'épaule avec laquelle elle avait heurté l'étagère, tout en tentant en vain de devenir invisible, une fille habillée avec l'uniforme de Serdaigle s'approcha d'elle et tendit vers elle une main remplie de bonbons. Oups, visiblement Nawel n'avait pas tout ramassé comme elle l'avait cru. Non mais quelle cruche ! Piquant de nouveau un fard - décidément, elle aurait eu sa dose de honte - elle prit les bonbons et tenta d'articuler une réponse correcte :

- Non, enfin, oui merci pour l'aide mais non, je ne suis pas blessée, enfin, je ne crois pas...

Hmm, tentative ratée. Tout en parlant, la jeune fille replaçait d'une main peu adroite les bonbons dans les sachets sur l'étagère, devant parfois s'y prendre à deux fois après avoir mis une sucrerie à côté. Elle tâchait de tout replacer comme à l'origine sans faire de nouveau dégât, mais la honte lui faisait légèrement trembler la main. Comme elle avait vraiment l'air ridicule dans le silence à réorganiser tout ce bazar, elle continua à parler, comme si en l'écoutant on ne verrait pas ce qu'elle faisait. Ce qui n'était pas le cas bien sûr, mais chut, laissons-la espérer.

- Au pire, ce ne sera qu'un bleu de plus, ce n'est pas comme si je n'étais pas habituée à être une catastrophe ambulante... Si je continue sur ma lancée je pourrai peut-être me reconvertir en Schtroumpf !

Et voilà, la blague pourrie, on l'attendait celle-là ! Si Nawel avait beaucoup de qualités, - la bienveillance, l'altruisme, la loyauté, la générosité - l'humour n'en faisait pas partie, ou du moins, l'humour généralement admis comme potable. Oh, elle faisait rire les gens, certes, mais c'était plus par incrédulité devant un niveau aussi bas dans ses blagues. Ou alors, les gens avec le même humour pourri qu'elle. En tous cas, Nawel semblait s'enfoncer de plus en plus dans l'embarras, et elle se demandait en son for intérieur s'il pouvait exister une rencontre plus embarrassante, et si elle pouvait aller encore plus bas. Malheureusement pour elle, je crois que oui...
Revenir en haut Aller en bas
Eléa Aliace
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Eléa Aliace, Ven 19 Aoû 2016 - 10:47


- Non, enfin, oui merci pour l'aide mais non, je ne suis pas blessée, enfin, je ne crois pas...

Eléa ne savait pas trop ce qu'il fallait qu'elle fasse. Est ce que elle devait partir? Rester? C'était assez inconfortable comme situation. Enfin, aussi inconfortable que toutes les autres situations des derniers jours. Elle resta planté derrière la Poufsouffle pendant que celle-ci replaçait les derniers bonbons sur l'étagère. Elle remit aussi son appareil au maximum et heureusement car la fille était entrain de lui parler.

-Au pire, ce ne sera qu'un bleu de plus, ce n'est pas comme si je n'étais pas habituée à être une catastrophe ambulante... Si je continue sur ma lancée je pourrai peut-être me reconvertir en Schtroumpf !

Eléa essaya de sourire à la tentative de blague pour ne pas rendre son interlocutrice plus embarrassé qu'elle ne l'était déjà. Elle avait des tâches de rousseurs sur les joues et des yeux très bleus. Ces cheveux châtains-roux descendait jusqu'à sa poitrine...Eléa se frappa mentalement. Qu'est ce qui lui prenait? Pourquoi est ce qu'elle la détaillait comme ça?
"On fait la même taille c'est bien" "mais arrête de raconter des bêtises qu'est ce qui te prend?"
Eléa se racla la gorge de plus en plus mal à l'aise, non pas avec la fille mais avec elle-même.

-Heu, bon et bien...tu vas en acheter des bonbons?

Question débile que jamais au grand jamais Eléa n'aurait demandé. À ce stade de la situation, elle serait déjà partie depuis longtemps. Elle aurait fui comme à chaque fois. Elle aurait éviter les problèmes. Mais là, elle se sentait comme cloué au sol. Ses pieds ne répondaient plus, son cerveau était parie en cacahouète.
Elle baissa le regard sur ces pieds et essaya de sourire...bêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Nawel Anderson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Nawel Anderson, Dim 21 Aoû 2016 - 8:58


Nawel sentit bien que sa blague n'avait pas vraiment amusé la Serdaigle, malgré son léger sourire, après tout elle était habituée, son humour était assez pourri et elle le savait bien, pourtant elle ne pouvait s'empêcher de sortir ces blagues plus nulles les unes que les autres à tout bout de champ, ce qui avait le don de créer un silence très gênant et des sourires forcés encore plus embarrassants. Pour cacher sa honte, Nawel finit de ranger les derniers bonbons, mais une fois finie, elle fut bien obligée de se retourner vers son interlocutrice... qui la fixait. En même temps, la Poufsouffle venait de se ridiculiser lamentablement, qui ne la fixerait pas en se demandant intérieurement "Mais c'est quoi cette fille ?" C'était probablement ce qu'elle pensait, car elle avait l'air mal à l'aise.

Comme Nawel n'avait pas vraiment pris la peine de la regarder, évitant au contraire son regard, elle nota seulement à ce moment-là les cheveux blonds et les yeux bleus de la jeune fille, qui était plutôt jolie, il fallait bien l'avouer. Elle était à peu près de sa taille, bonne chose, Nawel détestait se dévisser la tête pour regarder les personnes deux fois plus grandes que sa petite personne. La Serdaigle se racla la gorge, l'air gêné, et demanda :

- Heu, bon et bien... Tu vas en acheter des bonbons ?

Nawel baissa les yeux, inquiète. Avait-elle reposé par mégarde les sachets qu'elle voulait acheter avec les autres ? Mais non, ils étaient bien là, à ses pieds, les boîtes de Chocogrenouille lui faisaient toujours de l'œil, comme pour la défier de les dévorer sur le champs. L'inconnue ne les avait sûrement pas remarqués, même s'il paraissait logique qu'étant dans une confiserie, elle achèterait des bonbons. Mais après les conneries que Nawel avait sorties, pouvait-elle vraiment juger cette question un peu maladroite ? La jeune fille dût se rendre compte de l'inutilisé de sa question car elle baissa les yeux, souriant bizarrement, gênée probablement. Nawel, qui ne connaissait que trop cette situation, ne voulut pas ajouter à son embarras et répondit gentiment :

- Oui, je pense que je vais prendre ça, dit-elle en désignant le paquet à ses pieds. Si je m'écoutais, j'emporterais le magasin entier mais comme ce n'est pas possible... Et toi tu as choisi quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Eléa Aliace
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Eléa Aliace, Dim 21 Aoû 2016 - 10:09


- Oui, je pense que je vais prendre ça Si je m'écoutais, j'emporterais le magasin entier mais comme ce n'est pas possible... Et toi tu as choisi quoi ?

La Poufsouffle avait montré du doigt des bonbons qui restaient par terre. Eléa ne les avait pas vu toute suite. Il y en avait quand même pas mal. Jamais Eléa n'aurait acheté autant de bonbons de sa vie. Elle n'aimait pas trop ça en plus et elle connaissait les dangers des bonbons, surtout quand on mangeait trop. Et puis, où était le plaisir si on mangeait quelque chose tout le temps? Au moins en mangeant peu, le faite de pouvoir en manger un tout petit de temps en temps était un vrai plaisir. On finit par s'en lasser sinon.

-Je ne vais pas en acheter. Au départ j'étais venu simplement pour faire un tour, je vais pas tarder à rentrer...devoirs à faire...

Elle s'arrêta. Ces derniers mots ressemblaient tellement à ce qu'aurait dit n'importe qu'elle Serdaigle qu'elle faillit rire. C'est vrai que la Choixpeau l'avais mis dans la bonne maison pour ça c'est sur. En plus, c'était à moitié une excuse parce que ces devoirs elle les avait pratiquement finit. C'était la raison pour laquelle elle avait décidé de faire un tour au départ mais ca la Pouffy ne le savait pas. Eléa était donc plutôt contente de son excuse. Elle était valide et s'était normal pour un Serdy de dire ça. Elle allait se décider à partir quand elle se rappela qu'elle avait oublié de lui demandé quelque chose.

-Et, du coup, C'est quoi ton prénom? Moi c''est Eléa. Je suis en cinquième année, Serdaigle.

Oui bon ça, c'était facile à comprendre. Déjà, elle avait sa cape sur elle avec le bel écusson de Serdaigle sur le devant et en plus, son excuse pour partir c'était ces devoirs. Parfois, elle se sentait bête à dire des choses tellement évidentes qui sautaient aux yeux. Elle se réconforta en se disant que peut être, vu le situation la Pouffy n'avait pas remarqué qu'elle était à Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Nawel Anderson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Nawel Anderson, Dim 21 Aoû 2016 - 15:03


- Je ne vais pas en acheter. Au départ j'étais venue simplement pour faire un tour, je vais pas tarder à rentrer... devoirs à faire...

Elle venait dans une confiserie et elle n'achetait rien ? Ce comportement était assez incompréhensible pour Nawel, une grosse gourmande qui avait beaucoup de mal à se retenir devant tant de beaux étalages. Comment pouvait-on résister devant ces milliers de gourmandises plus alléchantes les unes que les autres ? La Poufsouffle devait se faire violence pour ne pas dépenser excessivement d'argent dans la nourriture, et surtout ne jamais tout manger d'un coup, mais faire durer le plus possible sa petite réserve. Ce qui n'était pas toujours respecté, mais passons.

L'excuse de la Serdaigla arracha un petit sourire à Nawel. Des devoirs à faire ? Voilà bien une Serdaigle modèle ! Les Poufsouffle étaient parfois aussi connus comme des travailleurs acharnés, mais la passion de beaucoup de Serdaigle pour la connaissance était légendaire. Dans le cas de Nawel, elle était plutôt du genre à s'amuser d'abord et travailler ensuite. Un comportement qui révolterait sans doute la jeune Serdaigle, mais Nawel aimait profiter du bon temps, flâner dans le parc et soignait bien plus les plantes que ses devoirs. Il était amusant de constater à quel point les deux élèves étaient différentes au premier abord !

- Et, du coup, c'est quoi ton prénom ? Moi c'est Eléa. Je suis en cinquième année, Serdaigle.

Éléa ? C'était un joli prénom, élégant et original. La Poufsouffle ne pensait d'ailleurs pas l'avoir déjà entendu un jour. Quant à son appartenance à la maison Serdaigle, c'était un peu évident, étant donné qu'elle en portait l'uniforme, sans doute avait-elle dit sa maison par habitude. Nawel fut en revanche heureuse d'apprendre qu'elles avaient le même âge, elle aurait eu l'air bien fine en se montrant à ce point ridicule devant quelqu'un de plus jeune ! Nawel sourit, un peu rassurée, et se présenta elle aussi.

- Moi c'est Nawel, je suis aussi en cinquième année, et pour la maison, je crois que c'est évident ! dit-elle en pointant son écusson sur sa cape. Je crois que tu aurais pu le deviner facilement de toute façon, je suis un peu le cliché Pouffy, rigola-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Eléa Aliace
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Eléa Aliace, Dim 21 Aoû 2016 - 15:30


-Moi c'est Nawel, je suis aussi en cinquième année, et pour la maison, je crois que c'est évident ! Je crois que tu aurais pu le deviner facilement de toute façon, je suis un peu le cliché Pouffy.

Eléa se sentie encore une fois mal à l'aise. Le fait que la Pouffy ait dit que son appartenance à Pouffy était évidente, cela voulait dire qu'elle savait qu'Eléa était de Serdy. Donc, comme d’habitude, la jeune fille était passé à côté. Il faut dire, elle n'avait pas l'habitude d'être sociale. Quand au prénom de son interlocutrice, elle ne pensait pas l'avoir déjà entendu. Eléa ne savait pas trop comment continuer la conversation. Elle n'était pas en face d'une Serdy donc elle ne pouvait pas parler de devoirs ou de cours. Les gens passaient autour d'elles, les regardant. La regardant. Eléa sentait qu'on la jugeait, qu'on regardait sa marque et son appareil. Elle avait soudainement envie d'être ailleurs. Elle avait envie de rentrer, cette fois pour de bon. Il fallait qu'elle fasse ça discret. Il ne fallait pas que la Pouffy remarque son malaise. Elle lui avait déjà sortie l'excuse du devoir donc si elle se répétait cela allait paraitre un peu bizarre. Elle pouvait tout simplement dire qu'elle partait, sans explication, sans rien. Il lui semblait que cela était une bonne idée avant de se rappeler que la Pouffy...enfin...Nawel, allait le prendre mal.

-Bon, ben je vais y aller moi...c'était sympas de te rencontrer...

Elle fit un petit sourire qu'elle espéra n'était pas trop crispé puis se dirigea vers la sortie du magasin.
Dans la rue, elle prit une grande bouffé d'air. Elle avait la tête qui tourna. À chaque fois qu'elle sortait, quelque chose lui arrivait. Elle rencontrait un élève de Griffy qui s’était battue, des nouvelles années qui lui demandaient de l'aide...maintenant une Pouffy maladroite...il ne manquerait plus qu'elle se fasse attaquer par une bande de Serpy et sa vie serait complète.
Elle posa une main sur sa baguette, prête si jamais elle se faisait attaquer. C'était peu probable mais il fallait toujours être prudent
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Harmony Lin, Lun 17 Oct 2016 - 0:52


[RP Unique - Suite de ce RP et de celui-ci]
(L.A de Léo Keats pour la présence des affiches dans la rue/Confirmation de Eléa que le dernier RP était fini)

Ça y est, je suis dans les rues de Pré-Au-Lard. Je me sens libre. Invincible. Belle. J'avance dans la rue en regardant autour de moi. J'ai 17 ans, je dois profiter de ma jeunesse. On a qu'une vie. Je cherche quelque chose à faire. De ma soirée. Rien ne sert de se sentir si bien si je ne peux pas le partager. Si je suis seule. Pourquoi pas aller dans un bar ?

Je continue ma route. Les boutiques ne vont pas tarder à fermer. Les bars vont s'éveiller. La nuit va commencer. C'est tout ce que je demande. J'ai l'impression que ce soir, je pourrais tout faire. Une affiche attire alors mon regard. J'en ai déjà vu quelques unes, c'est donc que c'est un évènement important. je m'en approche. Je la regarde. Et là, je souris. Un sourire satisfait. J'ai trouvé quoi faire de ma nuit.

Un Speed-Dating est organisé aux 3B. C'est l'occasion de s'amuser, de faire des rencontres, de profiter. A partir de 17 ans. C'est parfait. A croire que ça a été mit là juste pour moi. J'arrache l'affiche. Ça me fera une preuve. Un souvenir. Et je me dirige vers le bar, d'un pas sur. Ce soir, je ferais tourner des têtes. J'en suis persuadée. Un sourire en coin s'affiche sur mon visage.

Je vais m'amuser. Ce soir c'est MON soir.
Revenir en haut Aller en bas
Kohane Werner
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Kohane Werner, Jeu 27 Oct 2016 - 20:07




~Sujet libre ce me semble alors je pique la place.
Me MP si problème~


RP avec Matt Jayer

Un vent frais qui fouette le visage.
Les murs qui défilent et filent, filent sous mes yeux.
Un dimanche. Calme. Gris.
Les nuages s'accumulent depuis plusieurs jours. Menaçants au-dessus de nos têtes. Prêts à gronder. Se déverser. Lourds. Lourds de larmes.

Un après-midi sans histoire.
Les gens ne pointent pas trop le nez dehors avec ce temps. On préfère rester chez soi. Au chaud. A attendre que tout explose.
Pas moi. J'ai besoin de marcher. Un jour où je ne travaille pas. Où je n'ai pas ma place préférée derrière le comptoir des Trois Balais. Où je ne veux pas rester enfermée dans l'école. Entre les quatre murs de la salle commune ou de la bibliothèque.
Alors j'ai pris mon manteau.
J'ai pris ma baguette.
Je suis sortie.

Un pied devant l'autre.
Les chaussures qui claquent sur le sol.
La tête sous le ciel noir.
Ne penser à rien.
Seulement se contenter d'avancer. Et profiter. Goûter.
Ce calme.
Cette solitude.
Ce vent qui rosit les joues, gerce les lèvres. Ce froid. Automnal.

Les mains dans les poches de mon manteau, je vais.
Où ?
Je n'en sais rien.
Pour quoi ?
Pour rien.

Simple plaisir de se sentir marcher. Mettre un pas devant l'autre.
Et
Avancer.
Sur le fil de la vie.
Un pas, encore un autre.
Le corps qui est toujours là. Peut se mettre en mouvement. Pas encore rouillé.

Sous ma main droite, je sens le bois de ma baguette. C'est rassurant. J'ai compris qu'aucun endroit n'est vraiment sûr. Que tout peut basculer.
Alors sentir ma baguette sous mes doigts,
Je trouve ça
Sécurisant.
Car maintenant, c'est décidé.

Se défendre.
Envers.
Et.
Contre.
Tout.


Une rage contre le monde qui me pousse à réagir.
Hurler. Contre les malades de ce monde.
Laissez-moi en paix !

Les pas accélèrent tandis que tous les souvenirs remontent à la surface.
Envie de courir, maintenant.
Courir et voler.
Loin de tout ça.

Je croise quelques personnes. Mais ne les vois pas.
Je sens juste leur corps effleurer le mien. Parfois.
Je ne regarde rien.
Tête baissée.
Main crispée sur ma baguette.
Et le pas rapide.
L'air qui fouette le visage.
Les pensées qui s'évaporent à chaque pas.

J'ai besoin de marcher.
Pour évacuer.
Faire le vide.
En vue d'une nouvelle semaine.
Encore, vivre, encore.

Et soudain, il y a un corps. Que je n'effleure pas.
Mais dans lequel je rentre sans l'avoir anticipé.
Retour brutal aux gens. A ceux qui sont autour. Qui vivent avec moi.
Le coeur fait un bond en sentant ce contact si brusque.
Une peur instinctive de la main qui m'agripperait sans un mot.
La main resserre sa prise sur la baguette.
Sait-on jamais...

-Pardon. Je... je ne regardais pas où j'allais...

Dans le ciel, les nuages tiennent leurs positions.
Ils ne laisseront pas un carré de bleu ciel.
Pas un rayon de soleil. Transpercer.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


rp

Message par : Peter McKinnon, Sam 3 Déc 2016 - 19:34


RP avec Izsa Hilswood - Vérités sur l'ordre noir


Lorsqu'il avait poussé la porte de chez Ollivander's pour s'acheter une perle d'Izsa Hilswood, qui aurait pu croire que Peter allait se retrouver à échanger des lettres avec l'un des membres de l'Ordre du Phénix, qui finirait par lui donner rendez-vous un samedi de permission à quinze heure devant la poste de Pré-au-Lard ? Et pourtant, ce samedi-là, Peter était bien en faction devant la poste à l'approche de quinze heure moins cinq.

A l'occasion de ce rendez-vous prévu par voie postale, Peter s'était habillé de la façon la plus discrète et décontractée possible. Sa tenue était composée essentiellement de vêtements moldus (comme à peu près tous les élèves en permission de sortie) et il avait avec lui son sac, tellement insignifiant que l'on n'aurait pu se douter qu'il contenait sa cape d'invisibilité, de la poudre d'obscurité instantanée du Pérou et sa baguette magique "de rechange". Peter avait pris avec lui l'exemplaire du journal non-conformiste que lui avait transmis la vendeuse et, il l'attendait, tripotant son écharpe aux couleurs de serpentard, en réalité une écharpe-bouclier.

*On est jamais trop prudent avec ce genre de rendez-vous ...*
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Izsa Hilswood, Dim 18 Déc 2016 - 23:32


Izsa vivait dans un étrange paradigme. En effet, là où l'heure était une notion absolue et inflexible chez les autres, elle, elle constatait sa relativité régulièrement. Dès qu'elle avait un rendez-vous, pour être exacte.
De ce fait, quand elle disait "quinze heure" elle allait en fait se mettre à se préparer vers quinze heure moins cinq, le temps d'en finir et il était l'heure passée.
Ouais. La traduction de ces mots étaient plus exactement "avant quinze heure vingt, si je suis là avant dix c'est bien le bout du monde". Du coup, elle arriva à quinze heure dix-neuf.

Elle trouva le jeune homme avec une légère hésitation. Ne l'ayant jamais recroisé depuis la vente de Phaesporia, et ayant une mémoire des visages dignes d'un merlu, elle était encore à peine sûre de son coup quand elle lui adressa la parole.

- Désolée pour le retard. Tu n'attends pas depuis trop longtemps ?

Elle était passé naturellement au tutoiement. Il ne s'agissait que là d'une conversation officieuse, pas d'une vente à laquelle elle était tenue de respecter les apparences de politesse. D'autant plus qu'il était plus jeune qu'elle, alors il paraissait étrange de se fendre d'un "vous".

Elle observa un instant l'étudiant, des pieds à la tête. Ce qu'elle remarqua surtout ce ne fut ni ses cheveux bruns -finalement assez banaux- ni ses yeux bleus -beaucoup moins commun par contre- mais son écharpe aux couleurs verte et argent.
Un Serpentard ? Elle n'aurait pas parié là-dessus, puisqu'elle ne connaissait de lui que sa baguette aux idéaux élevés et à la magie protectrice. Cliché, de croire les Serpentard avides de pouvoir et trempés dans tous les pans de magie noire, me direz-vous ? Un peu. Elle le savait : elle-même ne correspondait pas à ce préjugé. Mais celui-ci avait la peau dure en plus d'une part de vérité, et après avoir côtoyé des sorciers de la pire espèce pendant sept ans, elle avait développé une certaine défiance envers sa propre maison.
Mais elle voulait bien croire aux exceptions, surtout lorsque celle-ci possédaient une baguette de cyprès.

- Détends-toi, ajouta-t-elle en voyant qu'il semblait mal à l'aise. Le mot "Phénix" ne fait pas débarquer une armée d'Auror prêts à arrêter tout ce qui bouge.

D'autant plus que connaissant les accointances de l'Ordre avec certains membres du Ministère, ce ne serait pas une armée d'Auror qui chercherait à les arrêter en cas de soucis. Seuls les Mangemorts pouvaient l'inquiéter, et elle ne les attendait pas au cœur de Pré-au-Lard en pleine après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Peter McKinnon, Lun 19 Déc 2016 - 19:26


La vendeuse créatrice de chez Ollivander's était arrivée en retard. Cela contrastait avec le jeune préfet de serpentard, qui, lui, était arrivé en avance et avait eu largement le temps de se morfondre. Mais la sorcière avait fini par arrivé, après une certaine hésitation (qui était en réalité réciproque) elle avait fini par rejoindre Peter.

- Désolée pour le retard. Tu n'attends pas depuis trop longtemps ?

En soi non, Peter n'attendait pas depuis trop longtemps, ses avances à répétition il se les imputait à lui-même, et puis il l'attendait pour de bonnes raisons ! Il n'allait certainement pas se formaliser pour un temps d'attente maintenant qu'elle était arrivée. Le jeune apprenti sorcier ne semblait toutes fois pas très à son aise et la phénix n'allait pas tarder à s'en rendre compte, elle qui l'inspectait de la tête aux pieds, à moins que ce ne soit cela qui le mettait mal à l'aise ...

- Détends-toi. Le mot "Phénix" ne fait pas débarquer une armée d'Auror prêts à arrêter tout ce qui bouge.

Ok, se détendre, Peter se répéta le mot plusieurs fois pour que cela percute bien, mais il avait du mal à adopter une attitude plus apaisée ! Il cessa de tripoter son écharpe, mais ne sachant trop quoi faire de ses bras, il les laissa pendre le long de son corps. Il avait désormais l'air plus raide que jamais.

*Détendu on t'a dit !*

- Euh ... Très bien. Vous m'avez donné rendez-vous ici, vous souhaitez qu'on aille quelque part ?

Peter avait l'air totalement engoncé dans la gêne et le trac mais c'était probablement parce qu'il s'attendait à ce que ce soit elle qui lance les hostilités. D'un air peu convaincu, il fit un mouvement de la main vers son sac.

- Vous souhaitez que je vous rende votre journal ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Izsa Hilswood, Sam 28 Jan 2017 - 15:55


"Un peu" à la bourre... :mm: c'est bon je suis de retour !
Je réponds sans me relire, j'espère qu'il n'y aura pas trop de fautes :mm:



Izsa avait beau essayé de le mettre à l'aise, le brun paraissait toujours aussi stressé. Ce n'était pas très étonnant à vrai dire, à ce qu'elle sache il n'existait pas de formule magique pour se détendre en un claquement de doigt. Cela viendrait, sûrement.

- Euh... Très bien. Vous m'avez donné rendez-vous ici, vous souhaitez qu'on aille quelque part ?

Izsa haussa les épaules. Elle n'avais pas spécialement prévu d'aller dans un bar ou bien où que ce soit d'autre, mais l'idée ne la dérangeait pas plus que cela. Peut-être valait-il mieux rester en extérieur pour garder un œil sur tout ceux qui les entouraient, qu'ils soient trop loin pour entendre leur conversation. Mais il fallait rester naturel, ne pas attirer les regards en restant planter au milieu de la rue.

- Allons nous assoir sur un banc, elle proposa. Bien qu'utilisant l'impératif le ton de sa voix admettait qu'elle soit contredite.

- Vous souhaitez que je vous rende votre journal ?

- Non, tu peux le garder... elle failli ajouter "on en a plein en rab, de toute façon", mais elle n'avait pas spécialement envie de lui révéler son appartenance directe à l'Ordre. Il faut juste que tu fasses attention, si quelqu'un tombe dessus. Après, le but de ce journal était justement celui d'être lu. D'éveiller les consciences. Mais il s'agissait d'un journal politique, d'un groupe mis hors la loi par le Ministère. Le montrer à quelqu'un d'autre, c'était assumer d'être au moins en partie d'accord avec ce qui y était dit.

- Tu peux me tutoyer au fait, je ne suis pas beaucoup plus âgée que toi.

Izsa se rendit alors compte qu'elle tournait beaucoup autour du pot. Elle avait toujours cette réticence à mettre les deux pieds dans le plat, et se retrouvait souvent à observer un long silence gênant. Là, elle sentait que cela arrivait. Allez, jetons nous-y.

- Je pense que tu l'as deviné mais... Je suis une alliée de l'Ordre du Phénix. Je les aide parfois, quand ils me contactent.

Elle lui laissa quelques secondes, le temps de digérer l'information. Et de s'assoir sur un banc pas loin, s'ils se décidaient. Elle avait envie de voir sa réaction, avant de lui proposer quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Peter McKinnon, Dim 29 Jan 2017 - 11:07


La vendeuse de chez Ollivander's, créatrice de pépites, faisait tout son possible pour détendre Peter. Sur la proposition de la sorcière, il s'assit sur le banc devant la poste et déposa son sac à ses pieds. Avec un peu de chance, Izsa avait raison et personne ne débarquerait pour les arrêter, voire pire ... Elle lui indiqua aussi qu'il pouvait garder son journal. Super idée ... Il avait l'impression qu'il se baladait avec une bombe à retardement dans son sac. Enfin, il finit tout de même par se détendre une bonne fois lorsqu'elle lui proposa de la tutoyer. Toutes ces petites gentillesses avaient fini par payer. Mais elle finit par rentrer dans le vif du sujet, d'un coup d'un seul, de quoi conserver une atmosphère paisible ...

- Je pense que tu l'as deviné mais... Je suis une alliée de l'Ordre du Phénix. Je les aide parfois, quand ils me contactent.

Tout un tas de questions apparurent alors, se bousculant dans la tête du préfet. Qui étaient les autres membres ? Comment faisaient-ils pour la contacter ? Quelle était la différence entre un membre et un allié ? Quelles étaient leurs activités ? Est-ce qu'ils étaient tous des hors-la-loi ? Mais, bien évidemment, la plupart des questions étant beaucoup trop intrusives vis-à-vis de l'Organisation, il n'avait aucune chance d'avoir une réponse. Il se contenta juste d'articuler :

- Euh ... Ok ... Vous. Enfin tu fais ça pourquoi ? Les Mangemorts sont revenus mais pourquoi tu ne laisses pas les Aurors s'en occuper ?

La réaction de Peter était bien plus enfantine qu'autre chose, mais étant donné qu'il vivait à mi-temps dans le monde des moldus et qu'il ne s'était jamais réellement tenu au courant de toutes ces histoires, il se demandait réellement ce qui pouvait pousser des gens à rejoindre une organisation de ce type pour braquer des banques et se battre contre des mages noirs.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Izsa Hilswood, Jeu 2 Fév 2017 - 14:19


Ouais, en fait il avait pas l'air de l'avoir deviné. Un peu long à la détente ? Izsa, de son côté, avait eu l'impression d'y aller avec de gros sabots, si ça se trouvait elle avait été plus subtile qu'elle ne s'en était rendue compte.

- Euh ... Ok ... Vous. Enfin tu fais ça pourquoi ? Les Mangemorts sont revenus mais pourquoi tu ne laisses pas les Aurors s'en occuper ?

Il était passé au tutoiement, ce qui lui valu un petit sourire jovial, presque inconscient. L'hésitation avait été amusante.

- Les Mangemorts revendiquent suffisamment d'être infiltrés partout pour que je ne fasse pas confiance aux Auror... D'ailleurs la position du Ministre est totalement hors de la réalité ! Il n'y a pas de neutralité à avoir entre Mangemorts et Ordre du Phénix lorsque les premiers assassinent sans scrupules et les seconds essayent juste de les arrêter. Le Ministère n'a pas à traiter les deux groupes comme des criminels de la même espèce.
Alors j'aide les Phénix, à mon échelle.
Cette phrase était drôle quand on se disait que la jeune femme était un membre actif de l'Ordre, ayant réalisé de nombreuses missions. Son échelle était sans doute autre que ce que Peter se figurait. On ne peut pas fermer les yeux et continuer son quotidien normalement, alors que des vies humaines sont en danger.

Cette dernière phrase avait été dite avec une fougue qu'elle-même n'avait pas soupçonné. Elle avait mis le doigt sur un sujet sensible, à présent elle s'en rendait compte. Elle ne supportait pas l'idée de rester inactive, laisser couler, alors que des meurtres se déroulaient tout près de chez elle. Les gens qui préféraient ne rien faire afin de garder leur confort, cela la faisait rager. L'inertie de la sécurité, voilà ce que c'était. Pour en sortir, la plupart avait besoin d'être eux-même, ou bien leurs proches, mis en danger.

- Et toi ? Acheva-t-elle. Tu serais prêt à rentrer dans la lutte contre les Mangemorts ? Malgré le danger ?

Évidemment, elle serait extrêmement déçue si il refusait, cependant elle ne devait pas l'y obliger. Ce n'était pas facile, et le danger était véritable. Il fallait en être conscient avant de s'engager sur ce chemin.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Peter McKinnon, Jeu 2 Fév 2017 - 15:36


Malgré le petit sourire qu'elle avait arboré alors que Peter commençait à peine à la tutoyer, Izsa semblait terriblement passionnée et déterminée. Elle semblait réellement tenir à faire valoir son point de vue, même auprès d'un élève, encore aux études à Poudlard. Sa vision des choses se défendait, néanmoins on pouvait aussi légitimement estimer qu'enfreindre la loi pour se défendre contre les Mangemorts, cela restait une infraction à la loi ...

- Et toi ? Tu serais prêt à rentrer dans la lutte contre les Mangemorts ? Malgré le danger ?

*Oh la la la la ... Dans quoi tu t'embarques toi maintenant ?!*

C'était la panique à bord ! Peter sentait bien qu'il venait de tomber dans un piège inextricable ... D'un coté il n'avait pas envie de risquer sa vie et sa réputation et tout ce qui s'en suivait dans une lutte folle dans l'illégalité la plus totale, mais d'un autre coté il ne savait pas réellement comment refuser sans admettre que son immobilisme faisait progresser les forces obscures. Peter cherchait par tous les moyens une voie médiane entre la lâcheté et la culpabilité et le péril couplé au danger ... Il ouvrit alors la bouche en soupesant bien chacun de ses mots.

- Eh bien. Si vous pensez que je peux vous être utile, je suis prêt à apporter toute mon aide possible ... à mon échelle !

Peter espérait simplement que sa pirouette de dernière minute n'allait ni le desservir, ni mettre la créatrice de pépites en colère. Quoi qu'il arrive, il était relativement jeune, on ne devrait donc pas l'affecter à des trucs hyper-dangereux ou réellement hors-la-loi ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Izsa Hilswood, Mar 7 Fév 2017 - 19:18


C'était la partie compliquée de la discussion. Le point de non-retour.
Si il refusait, Izsa devrait l'oublietté. Pas très mondain, mais nécessaire. Sinon... ce serait le premier pas dans un long chemin, plus ou moins tortueux, s'éloignant légèrement de la route pavée et sans encombre offerte aux élèves restant dans leur vie tranquille.

- Eh bien. Si vous pensez que je peux vous être utile, je suis prêt à apporter toute mon aide possible ... à mon échelle !

Ah tient, il était repassé au vouvoiement. Ou bien il parlait de leur camp, en général. Quoiqu'il en soit, la formulation fit sourire Izsa. Il reprenait exactement la même qu'elle, inconscient des non-dits derrière celle-ci. Mais oui, de toute façon, on ne demanderait pas la lune à des élèves encore en apprentissage. Son échelle n'allait pas avoir des barreaux espacés. Et avec des barreaux pas très espacés, ben on allait pas très haut, mais on montait un peu quand même. Son échelle, ce serait un escabeau.

Je suis à peu prêt certaine que je n'utilise pas le bon sens de cette expression.

- Ce n'est pas grand chose... en tout cas dans un premier temps, acheva-t-elle dans ses pensées. Écouter les bruits de couloir, garder l’œil ouvert, se couvrir entre alliés... Oui, il y en a d'autres à Poudlard, ils te contacteront en temps et en heure. Enfin bref... Elle fit une pause, pour ne pas se perdre dans ses explications. Tes rapports, tu les adresses à moi, pour que je puisse les remonter vers les Phénix. Mais si tu as une urgence... Elle sortit un gallion d'urgence, réserver à l'usage des alliés. Le sien était un peu différent, bien que seul un œil averti aurait pu le voir. Tu écris ton message ici. Elle indiqua la tranche de l'objet. Et pareil, si ton aide est requise de manière urgente, tu sentiras le gallion chauffer et tu pourras y lire un message. Elle ajouta, pour le rassurer un peu puisqu'il semblait en avoir besoin. C'est assez rare, surtout pour les alliés encore à Poudlard.

Oui, parce que pour les Phénix régulièrement en affrontement contre les Mangemorts, ça l'était moins, malheureusement. Beaucoup moins.

Sur ce, elle tendit l'objet, attendant que Peter le prenne. Il pouvait encore renoncer, mais faire machine arrière maintenant, après avoir accepté, cela ne semblait pas très logique. A moins que sa tirade ne l'ai effrayé, ce dont elle doutait. Il devait avoir déjà passé ce seuil.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Lèche vitrine ... Ou pas !

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 22 sur 25

 Lèche vitrine ... Ou pas !

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.