AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 5 sur 5
[Habitation Secrète] Wood's Cottage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Mangemort 08
Mangemort
Mangemort

Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 08, Mar 18 Juil 2017 - 21:35







Je sirotais tranquillement quelques larmes de mon verre, y laissant mes pensées s'y baigner un instant dans ce qu'il restait, que je faisais onduler en tournant le récipient dans ma main. De temps à autre, mon regard suivait l'elfe qui passait et repassait, faisant je ne savais trop quoi. Puis mon amour des elfes de maison me disait que je préférait ne pas lui parler, donc je m'en foutais bien de qu'il pouvait faire.

Enfin, 67 arriva, dans son accoutrement perso, son masque rouge caractéristique qu'il retira et laisse sur la table à l'abandon, avec sa baguette. Preuve qu'il n'avait pas accepté mon invitation avec appréhension, mais bien ouvert à la discussion que j'allais mener.

Je l'observais prendre place face à moi et lui renvoyais le sourire qu'il m'offrit. De mangemort à mangemort. D'homme à homme. D'ami à ami. Car nous étions tout cela après tout. Nous nous connaissions au delà du masque que nous portions quand nous étions la lance de nos idéaux.

Il me salua et je répondis à son salut par un "Bonsoir" tout aussi respectueux. Le larbin de la demeure vînt lui servir un verre qu'il goûta comme s'il avait attendu un remontant après une dure journée de boulot. Quelques phrases à destination de ma personne, comme s'il se doutait, que je voulais lui parler d'un sujet sensible.

Je fis une moue pensive, avant de lâcher mon verre des mains, arrêtant de le faire tourner. Je comptais lui exposer pleinement les choses, mais je cherchais encore par où débuter.

- La boisson est parfaite... Comme toujours chez nous... Ce qu'il m'arrive ? Ce que nous faisons là ? Je marquais une brève pause. Je dois t'annoncer quelque chose... Cela n'a rien à voir avec les Mangemorts ou nos missions. Ou peut-être indirectement... Ce n'est pas une idée ou un projet. Mais je tiens à poser certaines bases...

Je m'évadais de nouveau dans mon verre quelques secondes, pas de doute à avoir. Je savais ce que je voulais et j'allais lui dire. Et s'il n'appréciait pas, j'avais l'avantage que sa baguette était un peu à l'écart, alors que la mienne pouvait être saisie bien plus rapidement. Je le fixais dans les yeux, sans le regarder férocement mais sans l'ombre d'un sourire non plus.

- Voilà... Je vois une Auror depuis quelques temps déjà. Enfin, c'est bien plus que cela... Elle est ma compagne et nous vivons ensemble depuis quelques semaines. Elle a une importance que personne d'autre n'a. Et je ne t'en parlerais pas si ce n'était pas des plus sérieux. Elle sait tout de moi... Absolument tout... Et je serais prêt à tout pour la protéger... Absolument tout aussi... Il faut que tu le saches...

Je me taisais, lui laissant le temps d'assimiler cela et de me donner un semblant de réponse. Bien que j'imaginais sans mal les nombreuses questions qui allaient venir derrière. Je buvais ce qu'il restait de mon verre, sans fuir son regard. S'il pouvait lire mes pensées il la verrait elle, et combien j'étais heureux avec. Je ne savais pas la suite, comment il prendrait la nouvelle, ou s'il essaierait de m'imposer quelque chose. Dans tous les cas, la discussion ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 67, Dim 23 Juil 2017 - 18:43


Si nous n'étions pas qui nous étions, si notre avant-bras gauche ne portait pas cette marque, si ces masques ne représentaient pas peur, mort et destruction, si la vie avait été différente... Tout aurait laissé croire que nous allions passer une soirée, loin des tourments de notre société et de ce qui nous unis dans le sang. Oui, cela aurait pu être une soirée tranquille partagée entre deux amis. Mais ce n'était pas le cas, il y aurait forcément des sujets sensibles, des propos qui choqueraient plus d'un et des projets d'actions qui nous enverraient directement dans un tribunal si ce n'était pas Azkaban.

Les choses devenaient sérieuses. Matricule 08 avait lâché son verre et pour ceux le connaissant, c'était que l'heure était grave. Qu'allait-il m'annoncer ? Je jetai un oeil rapide à ma baguette qui n'était pas trop loin. Non, cela ne pouvait pas être quelqu'un d'autre ayant pris son identité. Ce n'était possible. Prendre l'identité ne permet pas de connaître les secrets de quelqu'un. J'avais bien le bon mage noir face à moi. Pas de crainte à avoir donc.

À la fin de son introduction, je ne voyais pas où il voulait en venir. Trop vague, tournant autour du pot. Qu'il lâche le morceau. Et c'en était un gros.

Le choc, les mots résonnent dans ma tête. lls sont comme des lames qu'on m'enfoncent dans le corps lentement mais sûrement. Que venait-il de me dire ? Sérieusement... Je regarde la table devant moi, comme si elle allait me dire que c'était une blague, une vanne débile d'un mage noir comique à ses heures perdues. Rien ne vient. Mon cœur bat à la chamade. Que faire ? Je me crispe. Une Auror ? Je prends mon verre et le lance contre le mur aussi fort que je peux. Je me lève d'un bon. Mais je laisse ma baguette où elle, je me rapproche seulement, silencieux mais bouillant de colère. L'alcool coule encore sur le mur, les éclats volent dans tous les sens. Le bruit a fait accourir l'elfe mais qui ne bouge pas quand il me voit. Il attend. Quoi, il ne sait pas mais il vaut mieux ne pas bouger.

- Es-tu... Inconscient ? Sont les premiers mots qui sortent. Je me retourne vers lui, pour lui faire face mais je ne m'avance pas. Notre Ordre n'a pas besoin... TU NE PEUX PAS ! Je tape des poings sur la table pour ne pas le taper lui. J'ai qu'une envie, le rouer de coup, je ne l'ai fait qu'une fois dans ma vie, cogner quelqu'un, c'était après sa mort, après qu'on me l'ait enlevé. Là, on ne m'a pas enlevé mon amour, mais on met en danger ma raison de vivre. Ce pour quoi je me bats chaque jour.

- POURQUOI ?! Mon visage tordu par la colère se tourne vers lui. Vers ce fidèle mage noir.


Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 08
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 08, Dim 23 Juil 2017 - 19:16







Je me doutais que mes mots ne lui feraient pas le plus grand plaisir à entendre. Je ne quittais pas son visage, soutenant son regard pour qu'il sache combien j'étais sincère en lui disant ceci. Puis il devait se douter que je ne l'avais pas convoqué seul pour faire une partie d'échec, même si quelque part, s'en était une qui se jouait.

Entre ma Dame et moi qu'il devait voir comme un Fou. Lui de son trône de Roi, chef des Cavaliers ténébreux, gardien des Tours de notre Ordre. Nous jouions quelque part, une partie bien sombre. Je voyais ses yeux qui me quittaient, se posant dans le bois noble de la table, comme y cherchant ses pensées ou, une réaction.

Et elle vînt. Imbibée d'une violence à laquelle je ne m'étais pas attendue. Son verre, au-delà d'avoir sacrifié un nectar succulent, alla heurter le mur à une vitesse folle, si bien que je m'estimais heureux qu'il ne l'ait pas lancé en ma direction, je n'aurais certainement pas pu l'éviter.

Le bruit de fracassement résonna dans toute la pièce, et on entendit les morceaux qui tombaient sur le sol avec la souffrance de flèches dans un corps. L'elfe de maison vînt voir l'origine du raffut mais il resta stoïque devant le Seigneur des Ténèbres.

Comme moi, j'affichais un visage impassible, attendant qu'il ne finisse de me délivrer la parole de ses Enfers, qu'il me condamne à un choix impossible ou s'en prenne à moi jusqu'à ce que le sang s'écoule de nos veines à notre rage.

Ses poings martèlent férocement la table en même temps qu'il me crie les rives de sa colère. Il me dit que je ne peux pas. C'était bien là qu'il se trompait. Je pouvais. Vînt ensuite une interrogation qui s'échappa avec force de ses lèvres, comme si je pouvais donner une raison à ce qui jamais n'en trouvait nulle part.

Même pas dans les concerts insensés qui faisaient se soulever la cage thoracique, au point d'effacer tout voile obscur, pour les remplacer par des ciels sans nuages dansant à des oiseaux immortels. Je finissais mon verre tranquillement, soutenant son regard. Je restais assis, je ne devais pas m'emporter. Sinon je savais que ça finirait très mal, pour lui ou pour moi. Néanmoins je prenais un ton autoritaire qui témoignait de la force de ce que je ressentais pour elle.

- JE PEUX ! ET NON ! fis-je en mettant moi aussi un coup de poing rageur sur la table, perdant mes nerfs un instant, que je m'étais juré de garder. NON... JE NE SUIS PAS INCONSCIENT ! JE NE METTRAIS JAMAIS EN DANGER NOTRE ORDRE, TU DEVRAIS LE SAVOIR! JE SUIS LIE AU SECRET ET JE NE COMPTE PAS TE TRAHIR TOI OU L'UN DES NÔTRES ! JAMAIS !

Pris par la colère, je me levais à mon tour, laissant ma main droite ébouriffer farouchement mes cheveux en arrière. Je tournais un instant, avant de de nouveau faire face à mon maître. Je soufflais quelques secondes, mes deux poings serrés posés sur la table, cherchant à me calmer un peu, reprenant avec moins de férocité.

- Tu me demandes pourquoi... Parce que je l'aime ?! Parce qu'elle a su m'apporter tout ce que j'ai toujours cherché ! Parce qu'avec elle je retrouve un peu d'humanité ! Que j'ai trouvé ce que c'est que d'être heureux ! Et de ne pas être jugé pour ce que j'ai pu faire, mais pour ce que je suis ! Je ne serais pas là devant toi aujourd'hui si je n'étais pas sûr de moi ! Je l'aime et je vis avec elle ! Et que ça te plaise ou non...

Une brève pause, la gorge empruntée par une boule amère, fuyant une seconde son regard, avant de reprendre.

- Et que ça te plaise ou non... Elle est la personne qui m'importe le plus... Et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour la protéger... De qui que ce soit... Alors... Alors j'aimerais autant que tu cautionnes mon choix... J'ai pris la décision de te le dire là où j'aurais pu te le cacher...

Le regard sombre, perdu, encoléré, prêt à me battre contre lui s'il n'acceptait pas mon choix de vie. S'il ne comprenait pas, qu'elle pouvait être si importante pour moi que j'étais prêt à tout pour sa sécurité. Même à me battre contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 67, Mar 25 Juil 2017 - 17:38


Ces mots, ses mots... Me transpercent comme un poignard, s'enfoncent dans ma chaire pour atteindre le même point. Mon cœur...

Qu'il s'emporte ne m'importe pas. Me tenir tête n'est pas un problème. Qu'il me hurle dessus, cela ne compte pas. Non. Je suis son maître mais nos passions nous guident, elles nous prennent par les sentiments, les réveillent, les agitent et les laissent exploser.

Il dit vrai. Son serment ne sera pas brisé, je le sais. Je crois en les miens, même ceux nous ayant quitter. La vie nous impose des fardeaux parfois trop lourds à porter et il vaut mieux se retirer. Non, j'ai confiance en 08. Mais l'amour est si traître, si fort, bien plus que tout. Il peut nous assécher le cœur comme nous l'enjoliver. Je le sais, mon coeur est sec depuis tant d'années après avoir sombré dans la folie pourtant si vivant, battant si fort. Je ne pouvais que comprendre... Mais l'Ordre passe avant tout, on ne peut me l'enlever, si cette fois-ci, je mourrai.

Je m'effondre...

Pas sur le sol, je ne perds pas connaissance, je m'assoie lourdement sur la chaise où je me trouvais avant que j'avais cherchée à tâtons. Mes jambes se sont dérobées sous mon corps. Je ne sais pas pourquoi. Ma tête tourne. Je tiens cependant à ne pas lâcher 08 des yeux. Je prends une grande inspiration, comme si j'avais été à deux doigts de manquer d'air. Je reste quelques secondes sans rien dire. Puis je me relève. Je lui fais fasse. Je me repasse son discours. Il l'aime d'un amour sincère. Il est prêt à tout.

- Qui me dit qu'elle ne cherchera pas à t'escroquer des informations à ton insu ? Je n'ai pas perdu le nord. Je vais chercher à savoir qui elle est. Je ne connais pas vraiment les Aurors actuels. Ils me lâchent pour l'instant alors autant attirer trop leur attention.

- Comment cela à commencer ? Il me fallait plus, pour expliquer, pour justifier ce qu'il venait de m'avouer, pour que je tolère, pour que je laisse faire. Devrais-je les tuer tous les deux ? Les oublietter ?

Mes questions avaient été froides et sèches. Je ne voulais pas qu'il pense avoir eu gain de cause. Surtout, que moi-même, je ne savais pas quoi penser... Tout se basculait dans ma tête, mes convictions souhaitant prendre le dessus sur le peu de raison qu'il me restait, mon coeur mort battant à l'unisson avec les souvenirs d'un passé meurtri mais encore si vif.

Je ne savais pas quoi faire...


Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 08
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 08, Sam 29 Juil 2017 - 10:31







Je ne quitte pas des yeux le sorcier, celui qui avait le pouvoir de me chasser, de me bannir, ou de me tuer. Même si, s'il optait pour la dernière solution, je ne le ferais pas sans me battre jusqu'à mon dernier souffle.

Puis je le vois, s'asseoir comme en ayant appris une des pires nouvelles possible. Je le vois souffler, respirer, comme si je venais d'battre sur lui un coup d'épée et qu'il était au bord de l'agonie. Je laisse les secondes s'enfuir, non sans sentir mon pouls qui s'était accéléré, comme ayant peur plus que jamais de ce qui allait suivre.

Mon regard se tourna instinctivement vers sa baguette, voyant un instant un scénario passer dans ma tête où il s'empresserait de me régler mon compte sans aucune once de pitié dans le regard.

Enfin il se relève, toujours à soutenir mon regard dans un duel qui ne semblait pouvoir avoir de réel vainqueur. Et il me fait étalage de ses doutes, légitimes, qu'elle pourrait se servir de moi afin d'obtenir des informations. Cela m'était passé par l'esprit, comme j'imaginais, l'inverse pour elle. Pour autant, j'avais une confiance aveugle en celle qui partageait ma vie, plus qu'en ceux qui partageaient mes ténèbres.  

Et il me délivra une autre question, voulant s'intéresser à mon histoire. Je restais pensif un instant, sans quitter son regard. Sa voix témoignait de ses craintes et ne me mettait pas totalement en confiance pour la suite. Comme si je gardais à l'esprit qu'il pouvait chercher à me neutraliser ou à m'éloigner de l'Ordre.

Être franc jusqu'au bout ? Lui parler d'elle ? Prendrais-je un risque à lui dévoiler son nom ? Pourrait-il essayer de s'en prendre à elle à mon insu ? Tant de questions dont je préférais ignorer la réponse. Et si l'homme en face de moi, chef suprême de mon Ordre, ami, pouvait devenir mon pire ennemi ? Je répondais d'abord à sa première question, plus éloignée.

- Rien ne me le dit... Mais c'est une question de confiance ! J'ai plus foi en elle qu'en quiconque, y compris vous... Et elle aussi pourrait avoir les mêmes réserves me concernant... Pour autant je suis persuadé que ce n'est pas le cas... Je comprends tes doutes, tes réticences... Mais la confiance est la base de toute relation non ? Si on se cache perpétuellement derrière des peurs, on avance pas...

Mon ton était plus calme, et je me taisais un petit moment, repartant sur biens d'autres pensées. Ma rencontre avec elle. Depuis notre vol à dos de sombral le premier jour, jusqu'à nos retrouvailles quelques années plus tard, quand je l'avais aidée, et que nous nous étions rapprochés. Jusqu'au premier soir partagé, premier dîner, première danse, premier baiser. Un sourire s'emparait de mes lèvres à me replonger dans ses souvenirs. Puis la question cruciale revînt heurter mon esprit, tout lui dire, ou pas ?

- Je l'ai connue à Poudlard... Elle était élève à l'époque... Et... Je pense que si elle est Auror aujourd'hui c'est en partie grâce à mes mots... Je l'aie perdue de vue quelques temps après sa scolarité... Jusqu'à ce qu'elle fasse appel à moi. Elle avait besoin d'aide pour achever sa transformation en animagus..

Je laissais un nouveau silence s'installer, fermant un instant les yeux, revoyant tout ce qui m'avait traversé ce jour-là, les premières notes d'une Evidence que le Temps avait joué sur les berges encore muettes de Nous.

- Il y des choses qui ne s'expliquent pas dans la vie... Des sentiments qui ne s'expliquent pas... Tu sais... J'ai longtemps erré dans ma vie... Sans chercher à me poser ou ni même parfois à avoir quelqu'un pour m'accompagner... Mais elle... Elle a tout changer... C'est comme si je m'étais réveillé après un long sommeil quand nous nous sommes retrouvés. Comme si pour la première fois, j'avais vu la clarté du soleil, son véritable éclat... Et, pour revenir donc au commencement, le jour où je l'aie aidée à sa transformation, je pense qu'on a tous les deux sentis qu'il se passait quelque chose entre nous. Elle m'a invité à dîner quelques jours plus tard, et notre histoire à alors réellement commencer...

Je me taisais. Je pourrais lui en parler des heures mais je n'étais pas certain qu'il souhaitait réellement tout savoir de ma relation avec elle. Et j'avais toujours ce sentiment qu'il pouvait s'emporter en l'espace d'une seconde et que le Chaos se déchaine entre nous.

Je sortais ma baguette doucement, afin qu'il ne voit pas cela comme un affront de ma part. Je fis léviter la bouteille de whisky jusqu'à moi et me resservais. Me rafraichissant alors derrière. Avant d'ajouter quelques mots.

- Cela fait quelques mois que ça a commencé... Et aujourd'hui on vit ensemble... On veut faire notre vie ensemble... Alors je ne laisserais personne se mettre en travers de ça... En travers d'elle et moi... En travers de la vie commune que l'on veut écrire...

Comme un ton d'avertissement dans la voix. Comme pour qu'il soit bien certain de mon choix. Et des conséquences qu'il pourrait y avoir, si quelqu'un venait à s'en prendre à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 67, Lun 14 Aoû 2017 - 15:00


La colère semblait s'en aller petit à petit. Laissant mon corps se détendre gentiment. Bien que je sentais que quelque chose en moi me perturbait. Plus 08 s'exprimait, plus un sentiment étrange s'emparait de moi. Un mélange de nostalgie, souvenirs d'un passé douloureux remontant à la surface et d'une haine sans nom que j'avais pu ressentir cette nuit-là. Ce soir de fête où ils me l'avaient enlevé...

Je comprenais

Oui je comprenais ce que pouvais ressentir le masqué face à moi. Tout ce qu'il disait, je l'avais vécu. Des années auparavant... Un amour inconditionnel où probablement des mots, aussi beaux soient-ils, ne servent à rien tant le silence est éloquent. Des regards qui transmettent tout ce qu'il faut, ces gestes si tendres et ce bien-être ressenti lorsque l'on est avec cette personne. Tout m'avait été enlevé. Et là, 08 me racontait ce que je n'avais pu expliquer à quiconque après sa mort. Cette peine si lourde à porter qu'elle m'avait presque entraîné dans les entrailles de la terre. Ce sorcier m'avouait ses sentiments, car il avait confiance en moi, qu'il tenait toujours à l'Ordre mais que son amour s'était porté sur une sorcière ennemie...

L'elfe de maison, devant mon silence et le calme de la voix de 08, se décida à ramasser les bouts de verre sur le sol d'un claquement de doigt. Il les fit léviter puis s'assembler, le verre était à nouveau étincelant prêt à l'usage, le breuvage quant à lui fut sécher et disparu du mur où il s'était étalé.

J'écoutais toujours silencieusement le récit du mage noir. Tachant d'enregistrer chaque information possible. Cela me permettait d'en savoir plus sur la chère et tendre en question mais aussi de chasser ses souvenirs que je ne souhaitais pas revoir prendre le dessus, cela avait été déjà suffisamment pénible avec ma cousine. Je tiquai lorsqu'il parla de transformation. Loup-garou ? Animagus ? Ou encore autre chose ? J'en apprendrai peut-être plus plus tard. Je ne devais pas éveiller ses soupçons.

- J'imagine que je ne connaîtrai pas son identité grâce à toi ? La réponse était évidente, mais je préférai lui faire comprendre que je tâcherai de savoir qui elle était. Uniquement pour en savoir suffisamment sur elle, l'information est le pouvoir après tout. "Je ne lui ferai rien, rassure-toi. Ajoutai-je, sauf si elle se trouve sur mon chemin.

Je pouvais comprendre qu'un amour aussi fort ne puisse être séparé et je ne chercherai pas à le faire. Mais je devais préserver l'Ordre malgré tout. Je ne comptais pas chasser 08, il était important. Non, rien ne changerait, pour l'instant...

Je saisi ma baguette, ni trop rapidement, ni trop lentement. D'un geste je fis voler un verre en direction du sorcier.

- Sers-moi.



Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 08
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 08, Lun 21 Aoû 2017 - 14:14







Je regardais mon maître fixement, je me devais de soutenir son regard. Devant l'importance de mon choix, devant ce que je lui imposais, ce que je lui disais, sur lequel il n'aurait pas vraiment son mot à dire s'il ne souhaitait pas que ça dégénère entre nous.

J'avais exposé les faits tels qu'ils étaient. Maintenant il avait le choix d'accepter, ou de se mettre en travers de mon chemin. Il ne tarda pas à répliquer, me demandant, de manière rhétorique peut-être, s'il connaitrait son identité. Puis il ajouta quelque mots qui, clairement, me laissèrent perplexe.

Certes, j'avais choisi de lui faire confiance en lui en parlant. Mais avec la réaction qu'il avait eu plus tôt, je n'étais pas certain de pouvoir faire confiance au sorcier à ce point. Pas certain que je ne la mettrais pas en danger en lui dévoilant son identité. Et ça, je ne pouvais clairement pas l'accepter.

Elle était tout ce qui avait de la valeur pour moi. Tout ce qui représentait mon envie d'avancer. L'éclat du jour comme la douceur de la nuit. Et laisser son nom venir à lui pouvait engendrer le Chaos. Je le savais. Un jour peut-être, oui, je lui ferais confiance. Un jour peut-être, mais certainement pas aujourd'hui. Pour le moment, il savait cela et c'était déjà suffisant. Je ne pouvais lui donner le nom de ma bien aimée.

Je le vis qui s'était emparé de sa baguette, et je n'avais pas esquissé le moindre geste brusque. Je vis un verre qui vînt jusqu'à moi et un ordre qu’il me lâcha à la volée. De le servir. C'était froid, catégorique. Mais je voyais là que la suite pourrait repartir sur des bases plus apaisées. Alors je le servais, et me resservais aussi. Et, avec ma baguette, je faisais se déplacer son verre sur la table jusqu'à lui. Je buvais quelques gorgées dans le mien avant de reprendre.

- Connaître son identité... Non, clairement... Là, je ne suis pas prêt à courir ce risque. J'ai fait le choix de t'en parler, mais je ne mettrais pas sa vie en danger pour autant. J'imagine que ta colère ne s'estompera pas en sachant son nom, et je ne suis pas prêt à mettre tout cela en péril sur ta simple bonne foi. Même si tu m'assures là que tu ne lui feras rien, permet-moi d'émettre des réserves et de préférer prendre un peu de temps afin de m'en assurer...

Je soutenais toujours son regard perçant. Nous nous connaissions bien, nous avions bravé une partie du monde tous les deux, et laisser l'empreinte de notre Ordre bien visible. A bien des égards, je le considérais comme un ami. Mais lorsque nous portions tous les deux le masque, lorsqu'il s'agissait uniquement des intérêts de notre Ordre, je n'étais pas certain, pas certain de ce qu'il pourrait ou non faire. Je buvais une longue gorgée, avant d'ajouter.

- Je compte bien à ce que tu la connaisses plus tard, peut-être même la rencontre... J'espère que le temps te montrera que tu n'as rien à craindre, aussi bien de mon côté que du sien... Je comprends tes doutes, tes craintes... Mais tu finiras par voir qu'elle fait réellement partie de ma vie. Alors j'aime autant penser que dans cet avenir incertain devant nous, l'on continue à être amis, et que sa fonction au fond, importera peu. C'est juste tout ce que je veux.

Je laissais de longues secondes s'écoulées, pensant à autre chose qu'il me fallait clarifier. Ou plutôt, que je tenais à mettre avec des points sur les i afin d'être certain qu'il ne veuille pas m'emmener dans cette direction là plus tard, ce qui pourrait également être source de conflits.

- Et je te préviens tout de suite... C'est hors de question que je la manipule pour les Mangemorts... Ou que je me serve d'elle à nos fins... Je veux que tu aies cela à l'esprit... Afin qu'il n'y ait pas du tout de malentendus entre nous...

Mes dernières phrase avaient été dites sur un ton plus glacial. Ce n'était pas une menace, loin de là. Mais je préférais anticiper cette éventualité tout de suite, plutôt qu'on en vienne à se disputer ultérieurement si jamais il avait déjà en tête que je la manipule. Au moins, les contours étaient posés, il saurait à quoi s'en tenir, et tant pis si ça lui déplaisait.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 67, Mer 23 Aoû 2017 - 17:19


On aurait dit qu'un seul mot de travers pour mettre le feu aux poudres. Une petite allusion que je pourrai faire du mal à sa dulcinée et c'était un duel entre masqués qui commençait. Pourtant, son message était bien passé. Son ton strict et tranchant se voulant imposant et autoritaire cachait probablement une crainte que je m'en prenne à elle. Qu'un jour, il apprendrait qu'un masque rouge avait osé toucher à sa chère et tendre... Mais cela n'était pas dans mes projets, pour l'instant. Pas question de perdre un élément important de l'Ordre.

Le verre flotta jusqu'à moi, il m'avait obéi sans rechigner. Bien, finalement chacun s'était calmé apparemment. Pas de poudrière prête à s'enflammer. Ma main se referma sur le récipient lorsqu'il fut à sa portée et elle se serra plus lorsque 08 ouvrit la bouche pour répondre à ma question. Qu'il ne me dise pas le prénom de l'Auror, ce n'était pas une surprise, mais qu'il paraisse douter de moi. Je respirais... Doucement, du moins, j'essayais je crois que je m'en sortais plutôt bien. Mes yeux ne le lâchait pas. Après tout, il était ici, personne ne nous avait interrompu, le mage noir ne pensait pas nous trahir, non, je ne pouvais croire sérieusement à cette idée. Certes, il était fidèle à cette femme du camp adverse mais il l'était aussi, moins cependant, à moi.

Je souris, puis bu une gorgée lorsqu'il évoqua de la rencontrer. Comment une Auror pouvait justifier sortir avec un Mangemort et rencontrer sans aucune intention de l'arrêter, le Chef actuel de l'Ordre noir. Encore fallait-il que cela se fasse, mais rien n'était impossible... 08 semblait bien être casé, pourtant c'était loin d'être gagné...

- Je vois... Je pourrai prendre cette réponse comme un affront, je vois bien que tu as plus confiance en elle qu'en moi, qu'elle est devenue ta priorité. Mais je vais tâcher de te faire confiance. De croire en ce que tu me dis. Et respecter ta volonté. Cependant, tu ne pourras pas me reprocher de la blesser si un jour je la rencontre lors d'une de mes sorties et qu'elle se met sur mon chemin. Il me sera impossible de savoir qui elle est. Et il n'est pas impossible qu'elle s'en prenne à moi... Elle appartient aux protecteurs de ce qu'on cherche à détruire...

Et ce n'était pas négligeable. Ne pas la manipuler, pour l'instant. Ce point était loin d'être acquis mais je ne voulais pas le braquer, je verrai bien. Il fallait que j'en apprenne plus sur elle.

- À notre confiance mutuelle, 08. Et à l'amour. Dis-je mi-moqueur mi-sérieux, en levant mon verre. Ce sentiment que je n'avais pas ressenti depuis des années mais qui restait ma hantise malgré tout. Si fort et si destructeur...


Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 08
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 08, Jeu 24 Aoû 2017 - 13:24







Notre jeu de regards continuait, cette atmosphère palpable nouée en tensions inévitables, entre nos idéaux et les partitions de nos cœurs. Je voyais ses mimiques et les jugeais avec méfiance. Je lui avais toujours fait confiance jusque là, mais c'était une toute autre histoire que d'une pouvant s'étaler simplement à attaquer un quelconque bâtiment.

Là on parlait de ma moitié, ma promise, de celle qui suffisait à donner un sens à tout ce qui, justement, avait une réelle valeur. Je me doutais qu'il n'apprécierait pas forcément une partie de ma réponse, mais il rebondit en me signifiant qu'il essaierait de me faire confiance.  

Mais il m’avertit, sur le fait qu'il pourrait la rencontrer en mission et inversement, et que ce jour-là, il pouvait la blesser, comme l'inverse était vrai. Bien que je connaissais cette éventualité, j'avalais une boule amère qui s'était soudainement formée dans ma gorge.

Je me rendais compte qu'au delà du fait qu'il puisse être blessé contre elle, que ça ne me dérangerait pas, que l'inverse pourrait amener une vague de colère en moi contre lui. Mais je n'allais pas lui dire cela maintenant, alors qu'il semblait prêt à faire des concessions.

Pourtant une chose était sûre, s'il lui faisait du mal, je ne me présenterais pas en ami pour notre prochaine discussion. Et elle pourrait bien être sanglante.

Puis il levas son verre, en me parlant de confiance, et en trinquant à l'amour. Je percevais aisément l'ironie dans ses propos, ou du moins je le voyais comme tel. Pour autant je levais également mon verre, lâchant un "A tout cela oui...", sans être convaincu totalement qu'il me faisait confiance, et que je pouvais lui rendre la même. J'avalais ce qu'il restait dans mon verre cul sec, avant de le claquer sur la table en fermant quelques secondes les yeux.

- Bien sûr que je n'ignore pas la possibilité que vous vous croisiez sur un champ de bataille... Mais ma mise en garde venait surtout sur le fait que quelqu'un s'en prenne intentionnellement à elle. Là, je pourrais être bien moins amical... Je rouvrais les yeux. Et je sais très bien que ses idéaux sont les opposés des bien, des nôtres... Mais... Tu dois le savoir toi aussi... J'imagine... Il y a certains sentiments qui ne se contrôlent pas, qui nous happent, nous emportent et nous gouvernent. Qui sont une force qui surpasse tout le reste...

J'installais un silence, n'étant pas certain qu'il comprendrait ni ne verrait ce que je voulais dire. Après tout je ne m'étais jamais intéressé à la vie privée de l'homme. Nous nous battions pour un intérêt commun, nous tuions pour un intérêt commun, mais cela s'arrêtait là. Il restait en grande partie une énigme.

- Je veux dire... Elle est devenue ma raison de me lever le matin, et même si nos idéaux nous opposent, elle est aussi ma raison de me battre vois-tu... De rentrer le soir et de savoir qu'elle sera là... De faire en sorte de déposer un soleil à ses yeux... C'est le sentiment qui me guide aujourd'hui... Mais rien ne change au niveau de mon engagement... Je suis toujours habillé des mêmes convictions...

J'avais conscience d'avoir un discours en partie paradoxal. Mais cela ne pouvait qu'être le cas. J'étais prêt à calmer en partie mes folies meurtrières pour elle, mais j'étais aussi prêt à tuer toutes celles et ceux qui lui feraient du mal. Paradoxe de la vie. Quand le sang dans les veines boue aux sourires de cet Autre qui fait battre le cœur...
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 67, Lun 28 Aoû 2017 - 15:17


Alors que j'essayais de mettre un terme à cette discussion, à calmer les esprits ou du moins donner l'impression qu'ils l'étaient, voilà que le mage noir, après avoir bu, reprit la parole.

Je n'avais pas besoin qu'on me rappelle ce qu'est l'amour, le véritable, celui qui fait souffrir. D'ailleurs, que penserait-il de ce que j'étais devenu ? Un être au masque rouge, à la tête de l'Ordre Noir qui effrayait une bonne partie de la Grande-Bretagne. Certes, mon nom n'était pas tu, que mes semblables connaissaient ma double vie. Je n'étais pas aussi grand que Lord Voldemort, loin de là, mais j'avais accomplis des actes presque aussi ignobles et sombres. M'aimerait-il toujours après ce que j'avais fait ? Et s'il était encore en vie... Que serais-je devenu ? Que serions-nous devenus ? Non, 08, ne me parle pas d'amour alors que l'on me l'a arraché, égorgé sous mes yeux...

Ma main tremblotait légèrement, et j'avais fermé les yeux, probablement quelques courtes secondes. Il n'était pas impossible que le Mangemort l'ait vu mais qu'importe, il ne pouvait savoir ce qui se trouvait dans ma tête. Cette plaie béante qui, je croyais, était refermée depuis longtemps, saignait encore chaque jour sans que je m'en rende forcément compte.

Avec attention, j'écoutais ce qu'il disait et le comprenais. Ce qui après la tristesse, laissa place à une sorte... D'envie ? Une envie de retrouver un passé révolu, loin de cette haine et de cette colère, loin de ce combat qui, aujourd'hui, était presque toute ma vie.

- Profites-en... Dis-je, calmement. Ni menace, ni mauvaises attention... Profites-en tant que tu le peux... Personne ne peut dire quand est-ce que vous serez séparés.

D'une traite, je finis mon verre. Repris mon masque et ma baguette.

- À bientôt.

Et je sortis dans le silence de la nuit, transplanant dans un crac habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 08
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Mangemort 08, Mar 29 Aoû 2017 - 17:55







Tout était dit. Du moins l'essentiel. Il ne savait pas son nom. Il ne le saurait pas de suite. Je ne la mettrais pas en danger auprès de mes frères d'armes tant que je pourrais la protéger. Plus tard peut-être, quand je sentirais qu'il aura réellement accepté ma situation. Et quand celle-ci se sera développée vers ce que nous envisagions.

Mais il savait mon ressentit. Il savait ce qui me traversait. Il savait que je n'aurais pas pris la peine de lui en parler si cela avait été une amourette de passage. Il savait son importance pour moi. Mais, par-dessus tout, il savait que cela ne changeait en rien mon engagement auprès de notre Ordre.

J'avais été façonné pour cela. Je m'étais battu dès mon arrivée à Poudlard pour la marque que je portais sur mon avant-bras. Alors je n'allais pas y renoncer du jour au lendemain. Sauf s'il me forçait la main ou s'en prenait à mon aimée, mais c'était une toute autre histoire. Et, quelque part, j'espérais qu'elle ne se déroulerait pas.

Outre que je préférais ne pas imaginer lequel de nous deux ressortirait vivant d'un duel entre lui et moi s'il devait en avoir un, je n'avais pas non plus envie d'être considéré comme un paria chez les Mangemorts.

Je l'observais, il semblait... pensif. Je ne savais s'il était perdu à mes propos ou dans des souvenirs lointains qui venaient à lui avec la voix écorcheuse des regrets. Puis il reprit la parole, me disant d'en profiter, comme si pour lui, mon histoire n'allait pas durer. Du moins je le vis comme cela.

Je l'observais finir son verre, puis reprendre son masque et sa baguette. Il me laissa un "A bientôt" et je le vis sortir de la demeure silencieusement, sans que je ne dise un seul mot.

L'elfe lui aussi avait regardé le Seigneur des Ténèbres sortir sans bouger. Je restais pensif, terminant mon verre avant de le faire voyager au centre de la table en le poussant. L'entrevue n'avait pas apporté de duel. Et même si la conversation s'était globalement bien passée, je n'étais pas armé de certitudes concernant ce qu'il pourrait ou non faire.

Je me levais à mon tour, laissant un grincement de ma chaise sur le sol. Je récupérais mes effets. Les deux poings sur la table, je restais un instant pensif en me voyant rejoindra ma compagne, espérant plus que tout, que je ne l'avais pas mise en danger avec mes révélations. Espérant que je n'aurais pas à combattre mes frères d'armes pour garantir sa sécurité, quête de ma vie.


Ty 67  :kiss:
~ Fin du RP ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 [Habitation Secrète] Wood's Cottage

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.