AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 1 sur 2
[Habitation secrète] Hill House
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sara Shake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


[Habitation secrète] Hill House

Message par : Sara Shake, Sam 4 Juin 2011 - 20:19


_________________________

Voici une demeure secrète des Mangemorts.

Attention à ne pas les déranger !


_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 01
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Mangemort 01, Jeu 11 Avr 2013 - 17:29


Avec 98 & 70.

Trois p'tits chats, trois p'tits chats, trois p'tits chats, chats, chats !


C'est ça. Trois p'tits chats, qui gambadent dans la civilisation s'offrant à eux. Ils s'échappent de chez leurs maîtres, pour s'évader, avec délivrance, comploter un bon p'tit coup. Trois p'tits chats qui s'évadent de chez eux pour se retrouver, et encore, trois p'tits chats qui jouent. Bref, y'avait 98, y'avait 70, et pis 01. Trois p'tits chats, quoi. Mais qui, bientôt, se transformeront en supermega gros loup. Pour manger tout cru ce qu'ils trouveront sur leur passage... Miam.

Mes jambes se balançaient d'avant en arrière, tandis que la cape noire effleurait mes jambes tout juste épilées. Bah quoi. Les mangemorts aussi, ça s'épile... Savez, ça a l'apparence physique d'un humain. Mais le coeur broyé à sang. Le coeur soudoyé par les alentours. Et par ce qu'il se déroule. Et le fond de l'oeil, le fond des yeux se miroite de teintes opaques et ocres. C'est cette translucide froideur qui nous retient encore en ce monde. Sur un petit muret reculé, je patientais, tandis que les belles ténèbres enveloppaient l'espace de sa noirceur continue, et tandis que la lune se cachait dans les tréfonds des nuages grisonnants, tenant fermement ma baguette contre mon flan, je guettais, de mes yeux seuls découverts sous le masque obscure se déployant contre mon visage. Une première ombre se distingua dans l'espace. C'que j'adorais ces petites missions nocturnes. Elles rappelaient des moments passés en travers de toute réalité constante. En travers de la rationalité, et de ce qu'il nous était obligatoire de produire autours de nous. V'vous rendez compte ? Bref.

Ce soir c'était l'trio de choc. Y'avait le grand lustucru, le vilain Don Juan. Pis y'avait aussi la belle brune, hyper bien foutue, qu'avait le culot pour répondre comme il fallait. Moi, ces gens, je commençais à les apprécier, juste parce que j'avais le sentiment d'être liée à eux, pas vraiment comme une famille, mais un peu dans l'même sens. Le truc, c'est qu'on avait un but commun. Le truc, c'est qu'on était pas là rien fout'. Nous, on était . Franchement, peu importe qu'on ai pas besoin de rire à tue tête, pas besoin, forcémment, de sourire hypocritement. Ces gens ça commençait vraiment à m'souler sévère. Non non naah, moi j'aime les purs et durs, c'est à dire aucun voile, c'est à dire aucun mur qui nous sépare. Juste toi et l'autre. Rien d'autre.

Mais bon, v'savez, les hommes c'est con et c'est pas aujourd'hui qu'ça va changer.

Dites, c'est quoi c't'odeur de whisky là ?

‘‘ Hé, DJ, c'est toi hein ? ’’ Lançai-je à 98 qui s'avançait progressivement vers moi. En même temps un grand gars enveloppé d'un masque et d'une longue cape, j'vous dis, ça cours pas les rues. Il comprendrait sûrement pas le DJ, mais c'pas grave, s'il était intelligent il comprendrait. ‘‘ On dirait bien, ma jolie. De toute façon qui serait assez fou pour avoir un rendez vous avec toi ? Dès que j'ai su que tu y allais, je me suis porté volontaire. Surtout que la dernière fois nous n'avons pas vraiment eu le temps de passer de bons moments ensemble. Ta copine et toi avez filer comme un coup de vent. ’’ Sous mon masque ombré, un grand sourire s'étirait. Je me déplaçai, sur mon muret, toujours assise, lui permettant ainsi de s'asseoir à mes côtés. Quel chenapant.

‘‘ Si tu savais le nombre d'beaux rendez-vous que j'ai essuyé, tu serais bien surpris. Ne te fie pas aux apparences, elles sont souvent trompeuses... Et pis, t'inquiète pas, on va pouvoir arranger ça c't'histoire de bons moments. Si t'es sage. Mais faut pas être triste. ’’ Ajoutai-je, rieuse, tandis que je sentais son regard briller contre moi, au loin des pas vinrent briser le silence venu ébranler nos silhouettes. C'était 70, j'en étais sûre, la catwoman super trop belle ! Et d'ailleurs si c'était pas elle, on en f'ra qu'une bouchée. Si y'a pu de dîner, on saura quoi bouffer.

Hélaaas... C'était bien elle, la coupine. Mais franch'ment j'avais presque envie qu'on vienne nous dire un peu bonjour, p'têtre un petit soulard au coin de la rue qui viendrait nous faire chier au point qu'on finisse par le titiller, lentement, et avec grand plaisir, ou même un messant. M'erde... C'est nous qu'on est censés être messants... Une grosse envie de faire la bagarre me prenait, pas comme un gosse qui veut faire le beau devant les autres pour montrer qu'il est fort, pas juste quelqu'un qu'est en colère, c'était une pulsion féroce et présente, sans cesse, qui se gonflait toujours plus au fur et à mesure que je ne me défoulais pas. Abaissant ma garde, je descendis du petit muret pour arriver à la hauteur de la belle 70, où les ombres nocturnes venaient jouer avec nos masques brillants, où nos capes ébène s'infiltraient dans l'environnement, comme un caméléon se fond dans la masse.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 70
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Mangemort 70, Ven 3 Mai 2013 - 5:45


Ce soir encore, 70 était en mission, avec ses redoutables collègues 01 et 98. Ce n'était pas leur première mission, ni la dernière. La Mangemort avait du usé de ruse pour s'éclipser facilement sans qu'on pose de questions : c'est difficile la double-vie, vous savez ! Plus le temps avançait, plus la sorcière établissait tactiques et stratégies afin de cumuler ses deux vies.

Elle espérait ne pas être trop en retard et que ses deux complices ne l'attendait pas depuis trop longtemps. Elle déambulait dans la noirceur tenant fermement sa baguette en main : après tout, on ne sait jamais lorsqu'on sera attaqué, n'est-ce pas ? À une dizaine de mètres du point de rencontre elle tendit l'oreille, mais elle n'entendit que le souffle du vent et le bruissement des branches d'arbres. Une soirée calme, peut-être trop calme. Où était donc l'action ? Sa baguette commençait à rouiller, avide de lancer quelques sortilèges noirs.

Plus elle avançait, plus elle réussissait à déterminer deux silhouettes. L'un était assise sur un muret de pierre et l'autre debout à ses côtés. Ils discutaient, mais le ton étaient si bas que la Mangemort ne discerna aucune parole. Un sourire en coin dessiné sur les lèvres, la jeune femme s'avança du duo. Elle se déhalait légèrement, car elle savait que cela ne laissait pas 98 indifférent. À vrai dire, quelle femme pouvait le laisser indifférent ? Là était la question.

- Amis du soir, bonsoir… souffla-t-elle, levant à demi son masque, un petit air baveux collé sur le visage.

Il était rare qu'un Mangemort dévoila son visage alors qu'ils étaient en mission. Par contre, lorsqu'ils étaient en lieu sûr, ils n'hésitaient pas à se démasquer. Les yeux de 70 brillaient d'excitation, même s'il ne s'agissait pas de la mission la plus périlleuse au monde, loin de là.

En fait, le trio devait à nouveau protéger une habitation abandonnée qui deviendrait l'un de leur repère. Abaissant son masque, elle attrapa par le bras la douce 01 et fit glisser le sien en dessous. C'est ainsi qu'elles se dirigèrent vers la demeure, 98 tout juste derrière elles. Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent finalement à destination. Enfin, c'est ce que déclara 98. 70, elle, ne voyait rien mis-à-part un terrain vague. Ça devait sans doute être là. Son regard se planta dans celui de son collègue :

- Ô grand mage noir, pouvez-vous nous dévoiler cette somptueuse demeure ? déclara-t-elle doucement, faisant un petit moulinet ridicule de son bras libre.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 98
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Mangemort 98, Mar 7 Mai 2013 - 16:28


98 avait un rendez vous avec certaines bombes sexuelles des mangemorts. Ils devaient encore une fois sécuriser une maison pour les diverses missions que le puissant seigneur des ténèbres pouvait leur confier. La dernière mission en date avait été un franc succès, malgré l'arrivé inopportun des aurors. Malgré leur intervention, 98 avait réussit à filer avec le précieux document que les cagoulés recherchaient depuis la fameuse publication de la lettre du regretté Dumbledore.

Lorsqu'il arriva à l'heure du rendez vous, une jeune femme se trouvait assise sur un muret dans l'attente de ses partenaires. 98 aimerait devenir une autre sorte de partenaire, mais un jour ou l'autre ça serait le cas. Surtout quand on entendait le discours de la jeune femme à l'arrivée de 98. L'homme sourit derrière son masque, et ses yeux pétillèrent de malice. Elles n'arrêtaient pas de la chauffer et de la chercher, et un jour ou l'autre elles le trouveraient et elles seraient alors surprise du pouvoir de 98.

Pendant qu'ils discutaient, des bruits de pas se firent entendre et une autre jeune femme arriva avec une démarche à faire péter les boutons du jean de 98. Elles le chauffaient vraiment. La dernière venue souleva son masque et afficha un grand sourire. Puis les deux femmes partirent vers la maison bras dessus bras dessous. 98 suivait de quelques pas derrière, il pouvait ainsi reluquer leur fessier ouvertement. Elles devaient forcément savoir quand se mettant devant lui, il en profiterait pour détailler leur formes magnifiques.

Ils arrivèrent alors devant un terrain vague situé entre deux maisons. 70 prit la parole et se moqua de 98 en lui demandant de dévoiler cette maison fameuse maison qu'ils devaient protéger des intrusions. 98 sourit et répondit :


- Attention, tu joues à un jeu très dangereux. Je sais que tu aimes ça, mais tu risques de te bruler les ailes. Quoi que je serai là pour te rattraper.
Puis 98 poursuivit en prononçant : Hill house.

Une maison sortit de terre pour faire face à la dream team des mangemorts. Ils s'appréciaient et même si ils jouaient ensemble, lorsqu'il fallait être sérieux, ils l'étaient. 98 attendit tranquillement, puis alla ouvrir la porte d'entrée, qu'il tient pour laisser passer les deux jeunes femmes. Lorsqu'elles pénétrèrent dans la demeure, il pouvait sentir leur parfum et leur odeur. Il aurait aussi aimé pouvoir mettre sa main sur leur fesse lorsqu'elles passèrent tout près de lui. Il referma la porte et ajouta :


- Bon maintenant vous savez ce qu'il faut faire. Nettoyage et sécuriser la maison pour les prochaines missions. S'assurer aussi que tout est en ordre pour recevoir de la visite. On ne sait jamais, si un jour on décide de faire une petite fiesta entre nous, il faut qu'il y aie ce qu'il faut.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 70
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Mangemort 70, Dim 11 Mai 2014 - 23:43


{RP PRIVÉ}




Cela faisait longtemps que l'Hill House n'avait pas reçu de visite. La dernière fois, 70 avait sécurisé les lieux en compagnie de 01 et 98. Cela lui semblait si lointain alors que moins d'un an s'était écoulé, depuis. Être Mangemeort, c'était risqué, comme le prouvait la disparition de 01. Matricule sept-zéro se considérait donc chanceuse d'être encore là, aujourd'hui. Plus forte que jamais. Elle avait appris de ses précédentes expériences, aventures, et chaque jour la Mangemort apprenait. Elle faisait parfois des sacrifices, dont celui de sa jeunesse, mais elle savait que ceci servirait plus tard.

Ce soir, elle visitait la maison en compagnie de deux garçons : 30 et 61. Elle était bien entourée, se sentant en sécurité en compagnie de ces deux sorciers capable de la pire frasque. L'un était imprévisible et furieux. L'autre calculé et froid. Il se complétaient donc plutôt bien. Cependant, ce soir les terribles Mangemorts n'avaient pas pour but d'attaquer, mais plutôt de squatter un peu ensemble la demeure secrète. En même temps, ils pourraient s'assurer que les protections étaient toujours en place.

Ils s'étaient rejoins à Hollow Bastion et avait ensuite transplané près de leur cachette. Chaque Mangemort possédait une cape d'invisibilité, ce qui rendait la chose encore plus facile. Avant de quitter le manoir,  70 avait remarqué que 61 trimballait dans sa main droite un carton et comprit qu'il apportait de la bièreaubeurre écossaise, reconnue pour sa forte concentration en alcool. Secoua la tête, mais approuvant tout de même l'idée, matricule sept-zéro fit apparaître l'Hill House. Elle s'assura que personne n'était proche, grâce à son Voitou, et s'introduisit dans la maison. Ce n'était pas aussi simple que ça. Il fallait qu'elle évite cette marche-là, sans quoi un maléfice de Gastronauseus combiné à un crache-limace maxima. Et si le pied droit était le premier à traverser la porte, un electrocoprus attaquait le passant.

Les trois mauvais réussirent à s'infiltrer dans la maison et d'un coup d'oeil dans son précieux bijou, 70 constata que personne ne s'était infiltré durant leur absence. Ils se dirigèrent vers la pièce de droit, le petit salon et d'un coup de baguette, 70 alluma une chandelle dans le fond de la pièce. Un papier-peint d'un turquoise foncé rendait la pièce toute petite. Il y avait un vieux lustre quoiqu'un peu poussiéreux qui constituait la pièce majeure de l'endroit (d'autant plus que lorsqu'on l'allumait il lançait un obscuro au intrus-, combiné au coquet sofa anglais de velours crème. C'est d'ailleurs là que s'affala la Mangemort, toujours dissimulée sous sa cape :

- Pfff, enfin ! Faudra s'assurer que l'étage est toujours protégé par X & Y.

X & Y les deux loups qu'avaient légués 08 avant de s'évanouir dans la nature. Un elfe de maison s'assurait d'aller porter eau et nourriture aux bêtes apprivoisé. Par sécurité, et histoire de ne pas acheter un elfe de maison chaque semaine, 70 avait ensorcelé le petit être de façon à repousser les loups lorsqu'ils se trouvaient à moins d'un mètre.

- Bon, donne la bière, réclama la sorcière à 61 tandis qu'elle fortifiait davantage les fenêtre par des sortilèges alliant métamorphose et enchantement.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Noah Alniott, Lun 12 Mai 2014 - 21:32


Jour J, début de soirée à Eagle Place.

-Put*in je stress.

Noah prit une grande bouffée de cigarette, et rangea sa cape d’invisibilité dans son petit sac en cuir.

-Bon on récapitule, la maquilleuse arrive dans quelques minutes pour nous transformer, on va à l’Hill House –merci Elfast-, et on casse tout. Je veux qu’on fasse un joli bordel, pour marquer le coup, pour qu’ils aient peur eux aussi, et pour ensuite appliquer notre plan B…

Les deux phenix, April Warren, sorcière de renomée et complètement folle, et Ethan Wood fraichement recruté et qui savait que cette mission était pour lui un moyen de faire ses preuves acquiescèrent en silence.  L’ambiance était particulièrement tendue dans les appartements du QG de l’ordre du phenix, tous savaient qu’en démolissant une demeure mangemort, ils prenaient des risques insensés, leur identité, leur vie, celle de leur proches, leur santé, leur moral, tout pouvait les quitter au moindre faux pas. Ou si un minimum de chance n’était pas au rendez-vous. Leurs adversaires étaient forts, aussi forts qu’eux, aussi entêtés dans la défense de leurs « valeurs ». Leur guerre paraissait donc insensée et sans issues, mais les phenix ne pouvaient accepter l’idée de s’écraser comme le faisaient certains sorciers, peu intéressés par l’avenir de leur monde.

La « maquilleuse », alliée de longue date de l’ordre du phenix avait mit une demie-heure à changer l’apparence du trio. Noah avait à présent une crinière de cheveux roux, des taches de rousseur, et un nez beaucoup plus fin que celui qu’on avait l’habitude de lui voir. Elle admirait son profil plutôt réussi dans le miroir du salon, fumant une énième cigarette. L’horloge du salon sonna. Les trois phenix se jetèrent un sortilège de désillusion, afin de se camoufler tels des caméléons, et transplanèrent sur le chemin de Traverse, main dans la main.

Chacun avait son propre petit sac, préparé la veille, avec de quoi mener un raid et en sortir avec le moins possible de cicatrices. Hill House. Ce devait être un manoir, au bout de la rue. Les trois frères d’armes marchaient en longeant les murs, en file indienne, avant d’arriver au lieu indiqué par Raphaëlle Elfast. Dwayne avait complètement pété les plombs afin d’avoir cette information, mais la chef de l’Ordre avait été incapable de le disputer, tant elle était satisfaite de ce qu’il avait su arracher à la plausible mangemorte. Parce que oui, ils n’étaient toujours pas certains que ce soit une mage noire, elle avait une trop bonne couverture, à commencer par son talent de metamorphage.
Noah savait que les actes de Dwayne auraient des conséquences, plus tard, qu’un jour ce sujet allait revenir sur le tapis durant une réunion, et qu’il y allait avoir débat et cris. Elle entendait déjà ses frères d’armes : « C’est immoral, on ne se bat pas comme ça nous, on n’est pas des monstres, comme eux !» Monstres ou pas, Noah pensait que la situation ne pouvait durer, que le monde ne pouvait piétiner plus longtemps dans cette atmosphère mêlant le mal et la misère. Et elle était prête à tout pour arrêter ça, pour empêcher les sorciers de tomber dans le cercle vicieux de la magie noire. Pour empêcher les sorciers de se pourrir jusqu’à la moelle.

Le manoir apparu devant leur yeux. Sombre, majestueux, et intimidant, il paraissait abandonné. Mais Elfast n’avait pas menti selon les phenix qui s’étaient occupé de sa prise d’otage. Un dernier regard dans le vide que formaient ses camarades en prise au sortilège Kaleidem, et Noah chuchauta « C’est parti. On utilise les noms de code, et on applique ce qu’on a dit. »

La petite brune –maintenant rousse- en tête, le trio monta doucement les marches du perron. Puis Noah fut foudroyé par un sortilège et se mit à vomir son déjeuné, et des limaces orangées. Elle n’avait rien comprit. Etait-ce un piège, étaient-ils attendus ? Une chose était sure, vu les sortilèges de protection, ils ne s’étaient pas trompés sur les propriétaires des lieux. Les hauts de cœur ne cessaient de saisir Noah, qui était accroupie dans l’escalier, crispée contre la pierre, des limaces rampant à ses pieds. Puis ça s’arrêta. La phenix n’aurait su dire combien de temps ça avait duré, probablement peu de temps vu les reflexes d’April, qui lui tendait à présent la main pour la relever, après avoir utilisé un #Finite Incantatum sur elle.
Ils avaient déjà perdu suffisamment de temps, et fait assez de bruit pour se faire remarquer si il y avait des habitants en ces lieux. Alors Noah à peine remise de ses nausées, défonça la porte avec un #Bombarda Maxima, et enchaina avec un #Abyssum Appae, couvrant sa bouche avec le col de sa cape afin de se protéger de la fumée qu’avait produit tout son remue-ménage. Et maintenant, les choses sérieuses commençaient, alors que Noah entrait dans la demeure, avec son pied droit ou son pied gauche, peu importe puisqu’il n’y avait plus de porte, juste un trou béant dans la pierre.  



HRP: Autorisation de April pour libre arbitre. On voit dans les discussions communes si problème Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 30
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Mangemort 30, Lun 12 Mai 2014 - 22:37


Attaque de la Hill House
Avec 70, 61, April, Ethan et Noah


Ce soir, avec 70 et 61, nous avions décidés de nous rendre à la Hill House. Officiellement, il s'agissait d'une visite de vérification des sortilèges, mais officieusement, il n'y avait aucun doute que nous allions faire principalement d'autres choses. En effet, matricule six-un avait emporté avec lui un carton rempli de bièreaubeurre. Et pas n'importe laquelle, il s'agissait d'une écossaise, réputée pour être plus alcoolisée que la moyenne. La soirée s'annonçait donc peu constructive, mais sympathique. Ma cousine secoua la tête, comme exaspérée par notre comportement, mais je savais que ce n'était qu'une façade et qu'au fond elle aussi adhérait à l'idée.

Dissimulés sous nos respectives capes d'invisibilité, nous rendre jusqu'à l'habitation secrète fut un véritable jeu d'enfant. Il n'y avait que très peu de risques de croiser quelqu'un qui n'était pas Mangemort, mais par mesure de précaution, j'avais tout de même emporté mon masque, qui était posé sur mon visage, et ma main de gloire, rangée dans ma poche. On ne savait jamais, surtout par ces temps troubles et il fallait mieux prévenir que guérir. Je préférais jouer la carte de la discrétion et de la prudence, quelles que soient les circonstances. Un jour, qui sait, cela pourrait peut-être me sauver la vie !

Autant arriver jusqu'à la Hill House, que matricule sept-zéro venait de faire apparaître, fut très facile, autant y rentrer fut assez compliqué et risqué. En effet, il y avait des pièges partout, disposés à des endroits incongrus et totalement inattendus. Lorsque la fille du Seigneur des ténèbres nous avait prévenus de passer la porte avec le pied gauche, j'avais tout d'abord pensé à une blague, mais voyant son air sérieux, j'avais compris qu'elle ne rigolait pas et qu'il fallait que j'applique les consignes à la lettre si je ne voulais pas me retrouver hors-jeu. La maison était une véritable forteresse, truffée d’innombrables protections. Et il n'y en avait pas qu'à l’extérieur, plusieurs se trouvaient également à l’intérieur. Même la plus paranoïaque des personnes se serait sentie en sécurité ici.

Une fois tous les pièges passés, nous avons enfin pu rentrer dans la maison. Celle-ci était complètement déserte et non meublée, elle n'avait pas dû beaucoup servir. Je ne voyais pas mes complices, puisque nous étions toujours sous nos capes d’invisibilité, mais je compris que l'un d'eux s'était emparé du fauteuil, puisque celui-ci s'affaissa sous un poids. La voix de matricule 70 s'éleva alors à cet endroit et évoqua les deux loups de 08. Décidant d'achever rapidement la vérification des protections pour pouvoir passer rapidement à la bière, j'enlevai ma cape afin d'avoir plus de mobilité, sortis ma baguette et montai quatre à quatre l'escalier. Une fois arrivé au premier étage, un raffut me parvint à l'oreille. Il n'y avait aucun doute que les deux bêtes se portaient bien, vu le bruit. Ne voulant pas me retrouver nez à nez avec l'une d'elle, je redescendis prestement les marches de bois poussiéreuses.

- Les loups sont toujours là.

Ma cousine demanda par la suite l'alcool et je l'imitai. Maintenant que les vérifications avaient été effectuées, nous allions pouvoir profiter de la soirée.

Tout se passait pour le mieux du monde lorsqu'un vacarme provenant de l’extérieur nous dérangea. Qu'est ce que cela pouvait bien être ? J'eus juste le temps de lâcher ma bière et de me saisir de ma baguette avant que la porte d'entrée n'explose soudainement avec violence, faisant voler des éclats de bois et de pierre à travers toute la pièce. Instinctivement, je lançai un Protego afin de nous protéger, 70, 61 et moi même de l'explosion. Tout de suite après, un second sort vint fissurer le vieux parquet du manoir, provoquant un nuage de poussière opaque qui me fit tousser. Je n'avais pas eu le temps de mettre un tissu devant ma bouche avant de respirer.

Comprenant que nous étions sujets à une attaque et que ce n'était pas une simple amicale visite de courtoisie, je me repris de ma surprise et décidai de passer à l'action. Je n'allais pas me laisser attaquer sans rien faire. Rapidement, je lançai donc un Fitilia suivi d'un Pernicies Ossis en direction de ce qui restait de la porte d'entrée. A cause de la fumée provoquée par les explosions, je n'avais pas pu viser précisément et je ne savais pas du tout si mes sortilèges avaient atteint leur cible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Invité, Jeu 15 Mai 2014 - 0:40


"Et voilà! C'est parti pour un tour!" Noah avait eu la bonne idée de défoncer la porte à coup de bombarda. Certes, cela faisait mal aux oreilles mais c'était très efficace! Mais fallait pas crier victoire trop vite, parce qu'une fois les marches du péron franchises, la fameuse chef se mit à pousser des vomissements accompagnés de limaces verdâtre et écoeurantes. Je sortis immédiatement ma baguette et informulai un #Finite pour que cela s'arrête. Je l'aidai à se relever, pour qu'on puisse franchir la porte et taper sur du mangemort! Oh ouiiiii! C'était mon sport préféré! Je ne perdis pas une seconde quand...

Argh! P*tain de m*rde, ça faisait mal! Une sensation de brûlure envahit tout mon bras gauche, ce qui me fit pousser des grognements qui me ressemblaient pas du tout! Je me plaquais au sol, ne voulant me prendre un éclair en plein face. Je priais très fort pour que ni No ni Ethan ne soit touché. Noah encore ça va mais l'autre baltringue! Je décidais une nouvelle fois de ne pas perdre de temps. Mais mes capacités diminuèrent grandement suite à ma brûlure, et formulai un #Ango Nubes. Un énorme nuage noir surgit et engloutit le peu de surface que j'arrivais à distinguer en face de moi. Je fis par la suite, un #Terra Soluenta histoire de bien faire ch*er ces m&m's. J'espérais à présent que ça avait marché... C'était normalement à un rayon de cinq mètres où ils étaient censés se trouver...

Hrpg: pour tout prob, mp-moi! Wink en tout cas j'adore ce rp! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 61
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Mangemort 61, Lun 19 Mai 2014 - 2:54


La mission du jour n'était pas très folklorique. Vérifier les sécurités d'une maison, il y avait bien mieux. C'est pourquoi, la tête toujours sur les épaules, 61 pensa a emporter avec lui de la bonne bière écossaise. Il en avait rempli un bon carton, sachant pertinemment qu'en compagnie de 70 et 30, ce serait vite parti.

Les trois jeunes étaient invisibles de tous puisqu'ils étaient recouverts de leurs capes respectives, portant tout de même, en guise de protection supplémentaire, leurs masques sur leurs visages plus tellement enfantins. Les compères marchèrent en silence jusqu'à atteindre la demeure. Une fois arrivé, 70 précisa aux deux hommes de ne pas marcher sur l'une des marches. Ca paraissait étrange mais vu le ton avec lequel elle l'avait précisé, il valait mieux l'écouter. De même pour passer la porte du pied gauche.

Pendant que les deux cousins vérifiaient les protections présentes dans la maison, 61 posa ses délicieuses petites fesses sur un canapé et s'enfonça dedans. Il glissa le carton sous ses jambes et déposa ses pieds sur la table basse après s'être armé d'une binouze. Pendant que 30 était parti voir les loups et que 70 renforçait quelques protections, 61 se prélassait. Puis, les deux autres vinrent le rejoindre et six-un fit tourner la bière.

La soirée s'annonçait vraiment bien jusqu'à ce qu'un vacarme se fasse entendre à l'extérieur. Qui avait apprit la politesse à ceux là ? Depuis quand est-ce qu'on se permet de déranger des mages noirs alors qu'ils étaient tranquillement en train de boire un coup. Il fallait vraiment tout leur apprendre. Le lieu étant incartable, en principe, il s'agissait de quelqu'un au courant de la localisation de la demeure et du coup, des sortilèges de protection, à moins que sa mémoire soit digne de celle d'un poisson rouge. Faisant preuve de prudence tout de même, 61 sortit sa baguette, tout comme ses deux compagnons.

Alors que le jeune masqué à la tignasse d'enfer s'attendait à voir la porte s'ouvrir, se fut tout autre chose qui se produisit. Le pan de mur entier explosa, propulsant des débris dans  tous les sens. Fort heureusement, 30 n'avait pas la tête dans le slip de Melin puisqu'il lança un Protego qui fit son effet. Aussitôt après, un autre sort fit irruption et le sol sembla se fissurer, faisant surgir dont ne savait trop où un épais nuage de poussière qui prenait directement aux bronches. Une magnifique cacophonie se produisait dans l'Hill House. Après avoir reprit ses esprits, 61 hurla dans la pièce pour être sûr qu'on l'entende.

- BORDEL ! V'z'avez pas apprit à toquer ?!

Apparemment, il n'était vraiment pas très poli. Surtout que 61 avait ramené de la bière, il aurait très bien pu partager. Plus on est de fous, plus on rit. Mais là, ça l'avait juste énervé. Il détestait se faire déranger en temps normal mais encore moins lorsqu'il buvait un coup en bonne compagnie. Tout d'un coup, une sorte de gros nuage épais se forma. On n'y voyait plus à un centimètre alentour et l'air commençait à se faire de plus en plus rare. Il fallait réagit au plus vite. Six-un informula un #Eolo Procella, n'étant pas vraiment sûr de pouvoir le prononcer avec la brume environnante. La puissance n'était pas à son top si bien que cela eu seulement pour effet de dissiper ce qui était en train de l'étouffer, lui et les autres. Alors que le jeune homme lançait un #Exteo Stattiga, le sol se mit à mouvoir. Il avait l'impression de s'enfoncer dans le plancher et plus il se débattait, plus il était impossible d'en ressortir. Il espérait qu'une de ses trois flèches aille trouver sa cible et peut-être qu'ainsi, il pourrait ressortir vivant de ce sable impossible. Histoire de peut-être gagner un moment de répit pour que quelqu'un le sorte de là, il lança au petit bonheur la chance un #Stupéfix.

Lancé de dé :
Personne attaquante : 61
Personne visée : Noah.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Maître de jeu, Lun 19 Mai 2014 - 2:54


Le membre 'Mangemort 61' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat "adultes"' :
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Ethan Wood, Mar 20 Mai 2014 - 14:31


La tension était à son comble dans le QG des Phénix. Seuls Ethan, April et Noah se trouvaient encore dans l'enceinte de la cachette de l'Ordre. Tous les autres étaient repartis vaquer à leurs occupations pour laisser les trois membres se concentrer sur leur objectif. En effet, aujourd'hui, le trio devait attaquer la demeure des Mangemorts pour.. Ben pour rien en fait. Cette mission était du suicide au yeux du Wood, à quoi bon aller attaquer des Mangemorts dans leur propre domaine ? C'est vrai que s'ils n'agissaient pas, il y aurait d'autres attaques des mages noirs et d'autres incidents mais le Wood savait pertinemment qu'il risquait sa vie en se jetant dans la gueule du loup aussi naïvement. C'était sa première mission et Ethan espérait que ce ne serait pas la dernière.

Tout en se rongeant les ongles, les yeux emplis de peur, la maquilleuse l'obligea à rester immobile pour pouvoir totalement camoufler son visage d'origine pour en créer un tout nouveau. Désormais il n'était plus Ethan Wood mais Pedro Lopez. Visiblement, la maquilleuse était en plein dans sa période espagnole vu son nouveau nom et son nouveau visage. Ses cheveux noirs de jais l'avaient abandonné pour une coupe au bol brune. Ses yeux gris étaient devenus aussi noirs que ses anciens cheveux, son nez s'était épaissi et ressemblait plus à une patate qu'autre chose et ses deux incisives jaunes de crasse sortaient de sa bouche fine naturellement. Qu'est-ce qu'il était laid !

Remerciant la jeune femme d'un signe de tête, Ethan ou plutôt Pedro alla rejoindre ses coéquipières qui avaient changé du tout au tout. Les cheveux de Noah étaient maintenant rouges et longs jusqu'à sa taille tandis que de petites tâches de rousseur pavaient son visage. Ils étaient beaux à voir tous, mais l'anglais n'eut pas le temps de s'observer plus dans le miroir mis à disposition que Noah leur dit quelques mots :

"Bon on récapitule, la maquilleuse arrive dans quelques minutes pour nous transformer, on va à l’Hill House –merci Elfast-, et on casse tout. Je veux qu’on fasse un joli bordel, pour marquer le coup, pour qu’ils aient peur eux aussi, et pour ensuite appliquer notre plan B… "

Soudain, alors que chacun essayait de se calmer comme il le pouvait, l'horloge du salon sonna et glaça le sang de tous ceux qui se trouvaient dans la pièce et encore plus celui d'Ethan qui n'en menait pas large derrière sa couverture. Chacun se jeta un sortilège de désillusion pour pouvoir passer inaperçu et ils transplanèrent tous les trois sur le Chemin de Traverse. Munis de leur petit sac où chacun possédait ses objets précieux qui pourraient leur être utiles, Ethan tapota du bout des doigts la soie de sa cape d'invisibilité et se rassura par sa présence. On pouvait toujours en avoir besoin n'importe quand.

Les trois Phénix marchaient sur le Chemin alors que Noah menait la petite file indienne qu'ils avaient formé, tandis qu'Ethan rasait les murs de peur de se faire repérer. Il savait qu'il était encore sous l'emprise de l'enchantement mais était quand même apeuré d'être aperçu. Rapidement, ils arrivèrent au lieu-dit. Un immense manoir se tenait devant eux, les fenêtres fermées, les mauvaises herbes qui avaient poussé dans la petite cour et la porte barricadée leur assura qu'ils se trouvaient au bon endroit. Les Mangemorts n'étaient pas du genre à laisser la porte ouverte aux visiteurs mais à plutôt assassiner celui qui osait s'approcher. « C’est parti. On utilise les noms de code, et on applique ce qu’on a dit. » Ethan hocha de haut en bas pour acquiescer ce que venait de dire la rousse et alors qu'ils montaient discrètement les marches, Noah se mit à régurgiter des limaces grasses tout droit sorties de son gosier. Le Wood s'abaissa à ses côtés et chassa du bout de sa basket les limaces qui rendaient les marches glissantes, heureusement qu'April fut réactive et mit fin au sortilège d'un coup de baguette.

Noah n'attendit pas une seconde de plus et fit exploser la porte du manoir, s'ils voulaient passer discrètement, eh bien c'était raté ! Ils pouvaient déjà mettre de côté l'attaque par surprise, il fallait se la jouer bourrin et foncer dans le tas. La Phénix informula un sortilège qui crée un épais brouillard qu'elle dirigea vers le centre même de la pièce principale et directement, des toux plus ou moins aiguës se firent entendre, ils les avaient coincés ! Mais alors qu'ils s'apprêtèrent à partir à l'attaque, Ethan réussit à éviter de justesse le premier sort lancé qui avait atteint April, alors qu'elle soutenait son bras, la douleur lui arrachant quelques cris. Il s'agenouilla à ses côtés et informula un Reversus sisso seicinrep alors qu'un Mangemort les prenait toujours pour cible. Ethan n'eut pas le temps de voir si son sortilège avait réussi qu'il s'occupait de nouveau d'April pour voir si elle allait mieux.

"Tu vas bien?" Lui murmura-t-il.

Puis, les deux Phénix se séparèrent quand le nuage de brume commença à se dissiper. Alros que le brun rasait les murs et montait quatre à quatre des marches qui menaient à un petit étage, il entendit des grognements inquiétants et fit demi-tour inquiet, mais pris par surprise, il ne vit pas que trois flèches se dirigeaient vers lui et l'une d'entre lui écorcha l'épaule alors que les autres retombaient à terre. Le sang commença à couler et tâcha le parquet poussiéreux, le Wood épongea quelque peu sa blessure tout en se jetant derrière la rampe de l'escalier pour se protéger du Stupéfix qu'avait lancé un Mangemort. Néanmoins, il se releva rapidement et tout en serrant sa baguette, il prononça un Bombarda sur la petite caisse de bière qu'il arrivait à apercevoir et qui se trouvait non loin d'un mage noir, tandis que des petits bouts de verre volaient dans toute la pièce, vestiges des bouteilles qui s'étaient trouvés dans la boîte Puis, il enchaîna avec un Incarceremen direction d'un des deux mages noirs. S'il était touché, des cordes l'entoureraient et laisseraient le temps à ses coéquipiers de contre-attaquer. En attendant, lui, il resta à l'abri derrière sa rampe et attendit la suite des évènements avec impatience, tout en jetant quelques regards vers l'endroit où les grognements s'étaient faits entendre, mieux valait se tenir loin de cette potentielle menace.


Merci pour le RP ! J'adore pour mon premier, j'espère ne pas avoir fait d'erreur, je modifierai si c'est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 70
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Mangemort 70, Dim 1 Juin 2014 - 2:47


Bon, ça commençait super bien. Un nuage toxique s'était dirigé vers eux. La Mangemort s'étouffa directement, sentant remonter dans sa gorge une amère bile et une douleur atroce. Ses poumons se comprimèrent, mais un de ses compères réussit à ventiler quelque peu l'endroit. Avant que la sorcière puisse faire quoi que ce soit, elle s'effondra sur le sol, son menton se cognant durement sur ce dernier. Ça faisait mal !  Glissant ses doigts sous son menton, elle sentie un liquide poisseux sur ceux-ci. 70 était de plus en plus furieuse. Fallait surtout pas que l'un d'eux ne s'approche trop d'elle sans quoi il pourrait se faire arracher les deux yeux en un claquement de doigts. Et croyez-moi, sept-zéro en était capable.

Sa voix déformée par la colère, mais également le sort adverse, la Mangemort cria :

- Asthum Draconis !

Un grand jet visqueux, crasseux, se déversa dans la pièce, suivant le large geste horizontale qu'avait fait la Mangemort avec sa baguette. Dans un endroit petit comme celui-ci, c'était parfait pour piéger les gens. Puis, elle enchaîna rapidement :

- Lumus Solem Maxima !

Et le bout de baguette se mit à étinceler, briller, briller, aveugler et, finalement, brûler la rétine de quiconque regardait trop longtemps dans sa direction. Un vrai soleil ! Cela rendit également son sortilège précédent, le sortilège de la morve de dragon, beaucoup plus difficile à éviter. Ses comparses se trouvant derrière elle, étaient quelque peu protégés, mais on ne pouvait en dire autant de ses adversaires, ses incongrus qui avaient crû bon les attaquer. Comment ? C'est le seul mot qui résonnait dans l'esprit alerte de sept-zéro. Cette habitation était en théorie incartable, les avait-on trahis ? Qui avait parlé ? qui avait ouvert sa put**n de bouche que la sorcière se charge de rétablir les choses ?
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Noah Alniott, Mar 3 Juin 2014 - 18:42


... Et les sortilèges fusèrent de tous les côtés. Il y avait de la fumée partout, du sable mouvant et un nuage toxique dans un rayon de 5 mètres au centre de la pièce, et des explosions ci et là... Noah tenta d'éviter le sable mouvant et les crevasses dans le sol, évoluant accroupie afin d'éviter le nuage toxique, pour enfin se retrouver près de l'escalier où Ethan se cachait.

L'un des mages noirs fit fuser 3 flèches en direction de Noah, qui se coucha à plat ventre ... Sans penser à Ethan derrière elle, qui se reçut l'une des flèches en pleine épaule vu son cri de douleur. Noah repéra l'une des mangemorte qui n'avait semble t-il pas mis un seul pied dans le sable mouvant et était donc beaucoup plus apte à se battre, et alors qu'elle s'avançait doucement vers elle, tapis dans l'ombre, elle dérapa sur une flaque putride et visqueuse.

-Et Meeeeerde.

Jura t-elle en glissant sur au moins deux mètres, se retrouvant alors au centre de la pièce. Noah était pour ainsi dire, sous le feu des projecteurs, à cause du sortilège de l'une des Mangemorte. Sauf qu'à bien y réfléchir, personne ne voyait grand chose à présent. Entre fumée et lumière surpuissante, ils étaient tous éblouis. Le but était de tirer dans le tas, et d'avoir de la chance...

Noah se lança à elle même un #Morph Animalis afin de transformer son nez en museau de chiens, qui lui permettrait de savoir exactement qui se trouvait où dans la pièce... Et de sentir que juste au dessus d'eux se trouvaient deux loups...

Noah flaira une nouvelle fois, se concentra, et lança un #Petrificus Totalus sur le sorcier le plus proche d'elle (MM30). Puis elle détala à quatre pattes vers April dont l'odeur lui était familière.

-Y'a des loups en haut... J'essaie quelque chose.   

Et Noah se mit à courir le plus vite possible en direction de l'escalier qu'elle monta quatre à quatre, sentant son coeur battre à tout rompre et ses oreilles bourdonner tant elle avait peur.

Là, deux loups immense l'accueillirent en grognant, et avant même qu'ils n'aient pu se jeter sur elle, Noah lança un #Electrocorpus très puissant qui assomma les deux bêtes. C'était suffisant pour le moment, en tout cas ça laissait un peu de temps à Noah pour explorer le premier étage, qui lui, n'avait ni crevasses, ni sable mouvant, ni lumière aveuglante ou air irrespirable.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 30
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Mangemort 30, Jeu 5 Juin 2014 - 16:27


Attaque de la Hill House
Avec 70, 61, April, Ethan et Noah


Les éclats de lumières jaillissaient de toute part, je n'y voyais plus rien du tout et je n'étais pas vraiment préparé mentalement à une telle situation, surtout que c'était la première fois que je participais à un combat de cette envergure. Comment aurais-je pu prévoir que nous serions attaqués dans l'une de nos habitations secrètes ? Je ne comprenais même pas comment c'était possible. Il me paraissait parfaitement impossible que l'un des mangemorts ait donné des informations, mais il fallait que je me rende à l'évidence. Tout cela n'était pas une visite de courtoisie. Il s'agissait d'une véritable attaque, sûrement organisée.

J'évitai de justesse mon propre sort qu'une des silhouettes venait de renvoyer puis vis qu'un gros nuage noir venait de se former autour de nous. L'air commença à me manquer et je ne pu retenir une quinte de toux. Heureusement, 70 ou 61, je ne savais pas trop, dispersa le brouillard à l'aide d'un coup de vent. La pièce restai néanmoins très sombre, à cause de la nuit, de la fumée causée par l'explosion et des restes du nuage. Je sortis donc de ma poche ma main de gloire et m'en servi pour m'éclairer. Ce n'était pas terrible, mais mieux que rien, et cela me procurait un net avantage par rapport à mes adversaires.

Matricule six-un fut englouti dans un sable mouvant et tenta en vain de se dégager, mais plus il s'agitait, plus il s'enfonçait. Avant qu'il ne soit trop tard, je lançai un Wingardium Leviosa sur 61 et tentai de le sortir de ce piège mortel. Ce fut dur, car le sable mouvant l'aspirait et on ne pouvait pas dire qu'il était un poids plume. Mais je parvins à finalement à l'extirper du sol et à le déposer sur un terrain plus stable. Un bruit d'explosion retentit alors et des éclats de verre se propagèrent dans toute la pièce. Je me protégeai le visage de mes bras et bien m'en pris car plusieurs fragments coupants s'y plantèrent. Du sang se mit à couler mais je serrais les dents. Un sort me frappa ensuite de plein fouet et je sentis des cordes me ligoter fermement, faisant de moi une cible facile. Ne me laissant pas démonter, je dégageai un minimum ma main armée et lançai sur les cordes un Diffindo.

Un gros jet de morve provenant de mon camp traversa la pièce et fut suivi quelques instants plus tard par une éclatante lumière. Reconnaissant bien là le style de combat de 70, je savais ce qu'il me restait à faire. Je brandis ma baguette et formulai un Incendio. Grâce au combustible et au parquet de bois, c'est un véritable mur de feu qui se dressa.

Une des intrus glissa et se retrouva en plein no man's land. Cependant, avant que je n'aie le temps de l'attaquer, elle me lança un sort - que j'évitai de justesse à cause de la lumière aveuglante - puis s'échappa et se dirigea vers l'escalier. Alors que je m'attendais à entendre un hurlement et des aboiements, seul le silence se fit entendre. Que se passait-il donc à l'étage ? Pourquoi les bêtes n'avaient-elle pas attaqué ? Décidant d'aller voir, je longeai les murs et me dissimulai derrière un fauteuil, voyant que deux silhouettes étaient postées sur les escaliers. Je n'allais pas non plus foncer dans le tas, je n'étais pas fou. Il fallait juste que j'attende le moment idéal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Invité, Dim 8 Juin 2014 - 1:52


Nuage grisâtre, puis plus rien... Seulement une douleur dévastatrice qui me consumait le bras, sans que cela ne veuille s'arrêter. Je jurai dans mon coin, murmurant des insanités au c*nnard qui m'avait infligé cette douleur. Car en effet, niveau picotement, cela dépassait très fortement le tatouage... Rien qu'à cette pensée, je me souvins d'Alexie la pét*sse avec un certain regret. Elle me manquait beaucoup! Mais je fus interrompue de mes intenses réflexions lorsque je sentis la souffrance s'en allait. Un énorme soupir franchit mes lèvres, et je remarquai Ethan, planqué à côté de moi. Il ne semblait pas aussi baltringue que ça en fin de compte...

-Tu vas bien?
-Merci...
Mais à la vue de mon fabuleux brouillard qui se dissipait, On prit chacun un côté différent. Ethan prenant la direction des escaliers, et moi en direction des mangemorts. Mais une flèche vint me rafler de justesse. J'évitai dans un mouvement brusque, avant de me faire aveugler obstinément sans que je n'y comprenne rien. Cela devait être un Lumus Solem... Il me fallut une seconde de distraction pour me prendre sur la jambe droite une flasque écoeurante... Je ne compris pas pourquoi, tout le sol semblait recouvert de la morve d'Ewing.

Je ne perdis pas une seconde, et rejoignis Ethan vers les escaliers... Mais je ne le vis pas. Était-il monté en haut? Mais une voix familière vint m'interrompre dangereusement de mes pensées.
-Y'a des loups en haut... J'essaie quelque chose. Déclara Noah.
-Pas de problème... Je couvre tes arrières. Lui murmurai-je avant qu'elle parte à l'anglaise.
Je regardai rapidement autour de moi, ne voyant pas Ethan. Mais je ne pris même pas le temps de regarder derrière moi, car je vis une ombre suspecte se mouvait vers les escaliers à son tour...

Mais quelque chose d'encore plus grave se traînait, et c'était une énorme rizière de feu créant un gigantesque mur de braise. Cela était très inflammable... Trop inflammable. En effet, dans une panique des plus totales je vis et sentis ma jambe droite brûler. Mais pas un simple sortilège cuisant, de vraies flammes qui la léchaient précédemment recouverte de substances visqueuses... Je poussai un énorme cri aiguë, qui traduisait toute l'horreur qui me prenait part...
-Bulla Aqu... Bulle Aquae. #Bulla Aquae!
Ce ne fut qu'à la troisième tentative de prononciation et de persuasion que le sortilège fit son effet...

Effectivement, une sorte de jet d'eau qui tentait de se former en bulle s'échappa sur ma jambe droite. Assez pour que cela l'éteigne... Je me dépêchai à présent de me mettre hors de portée, malgré ma jambe calcinée qui me faisait un mal atroce. "Fuck la cohérence! Vive la vengeance!" Je m'appuyai sur ma jambe gauche encore valide, et rampai en direction des escaliers. Me protégeant avec les mains sur la tête. Une fois que je fus devant, empêchant alors l'accès vers les loups et ainsi "Noah", je brandis ma baguette dangereusement en direction de la caisse, se trouvant devant la silhouette que j'avais vu tout à l'heure (M&M 30) et prononçai dans un souffle:
-#Confringo.

Mais ce n'était pas fini, j'informulai un #Eolo Procella en direction du mur de feu. Les flammes qui ne voulaient pas s'éteindre, se projetèrent de plus en bas. Avant de laisser partir des braises en direction des mangemorts... C'était un vrai combat contre le feu, c'était juste histoire de les éloigner de la cachette où se trouvait Noah... Et en bruler quelques uns par la même occasion?

HRPG:
 

Lancé de dé :
-Personne attaquante : April Warren
-Personne visée : Mangemort 70




Dernière édition par April Warren le Jeu 12 Juin 2014 - 12:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation secrète] Hill House

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2

 [Habitation secrète] Hill House

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.