AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 5 sur 5
[Habitation secrète] Robie House
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Mangemort 87
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite

Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : Mangemort 87, Mar 10 Jan 2017 - 14:42


(sorry, j'avais pas tilté que c'était mon tour)

Tu aimais de moins en moins la direction de cette soirée. Quand tu les voyais, là, se pavaner ensemble, et la douceur du ton de 67 à son égard... Etais-tu jalouse ? Envieuse des années sous masque qu’ils avaient partagé ? Etais-tu assez insecure pour virer si nerveuse sitôt qu’un autre se profilait dans le sillon de ton cousin ? En un sens, ça se comprenait. Sous tes apparences de femme fatale à la confiance en soi inégalable se cachaient plus de fractures que l’oeil humain en devinait. C’est assez beau, en vérité, combien certains sorciers se cassent l’esprit, se brisent les genoux, se déchirent à coup de mots à coup de drogues à coup de brûlures à coup de verres pétés. Comme des cygnes devant se rompre les pattes pour enfin gagner la noirceur qui les rongeait.

Tu restais là, plantée comme un fantôme, à les regarder parler depuis leur souffre d’un autre temps. West prenait un malin plaisir dans l’indifférence à ton égard, et ses gamineries te fatiguaient presque autant que celles de 39. Non parce que ok, le type vous apprenait rien de nouveau, mais de là à sortir la paume en camembert pour matérialiser son désintérêt pour leur interlocuteur... Tout tournait en rond. Tu étais touchée que 67 n’ait soufflé ta question d’un revers de main, qu’il s’en fasse l’écho, mais c’était toujours la même chose... impossible d’avoir une réponse quand c’est la femme qui demande, hein ? Ça faisait légèrement sexiste sur les bords, rien de bien neuf. Enfin, tu savais même pas si c’était ça ou l’arrogance débordante du directeur de la SISM qui jouait en ce sens.

Malgré tes frustrations, tu écoutas avec attention ce qu’il disait. Ouais, Boccini, vous saviez. Au moins, il se faisait pas haïr par les gobelins, et ça, ça c’était pas mal parce que vu son tempérament et le leur, il devait arrondir les angles à mort avec eux là... Fatiguant qu’il ne sache en faire de même quand il était question de Vous. de toi. Mais d’un côté, ça évitait de tomber dans les hypocrisies encore plus éreintantes.

Si 39 ne put s’empêcher de laisser sa rage faire surface, tu posas une main sur son épaule, comme pour le détendre, lui signifier de respirer. On aurait dit des enfants pouvant pas se saquer, à se traiter de chien et souhaiter le voir écrasé par une bagnole. Des menaces à l’immaturité chronique... tu les avais vu plus malins, par le passé. La haine et le mépris semblait altérer leur échange, les escalader, mais si 39 ouvrait le feu trop ouvertement, il ne ferait que donner raison à West.

Ne sois pas un chien sur la défensive, l’ami. C'est ce qu'il veut. La voie féline est plus insidieuse, et rangeant les griffes tu revins au sujet principal.

Merci, pour les gobelins. Ceci dit, me semble que ta mission ne se limitait pas aux contrats ? Côté idéologie des commerçants, qu’as-tu découvert ? Voix presque douce. Dernière chance.
S’il attend que 67 répète ça, encore une fois. Tu sais pas trop ce qui te retiendra -au mieux de partir en dramaqueen, au pire de le cribler des sortilèges fourmillant dans ton esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : Mangemort 67, Mer 18 Jan 2017 - 2:41


Le Directeur de la SISM commença à parler du fond. Son avancée et tout ce qui allait avec (vous n'avez qu'à lire vous-mêmes, je ne vais pas résumer). Ce n'était malheureusement pas assez. Il fallait plus pour nous assurer la main mise sur les allées commerçantes.

Entre les trop fiers et ceux qui aiment emme**** ce genre de personnes, j'avais choisi les bonnes personnes pour cette rencontre. Nous étions tous dans le même camps. Nous avions voulu secouer West, il n'avait pas aimé mais il avait quand même parlé finalement. Sauf qu'il fallait rajouter une couche, n'est-ce pas 39 ?

Cela m'exaspérait de voir cette attitude. D'un côté, l'un devait comprendre que l'Ordre continuait de vivre sans lui et les autres devaient apprendre à respecter ceux qui en avaient fait partie avant. Et moi ? Je profitais simplement de la situation. Je ne tenais pas calmer les esprits, je les trouvais trop bêtes de s'énerver pareillement. Je devais rester concentré sur l'essentiel. De plus, il était normal de s'assurer du bon déroulement d'une mission. Huit-Sept posa la question, je laissai un moment de silence pour que William comprenne qu'il devait répondre. Puis...

- Nos attaques ne semblent pas porter leurs fruits alors. Nous devons mieux combiner nos actions. Je vais voir ce que je peux faire de mon côté en civil. La violence et la crainte ne sont plus suffisamment motivantes apparemment. Tes agents ne peuvent pas espionner les boutiques ? Ils trouveront des indice qui pourraient nous indiquer l'allégeance des employés.

Je réfléchissais rapidement, j'essayais de trouver un moyen pour que les choses avancent. Ce n'était pas évident. Il fallait être prudent. Les Aurors pouvaient avoir comme un 6ème sens qui au travers de simples actions banales y voyaient une agression contre l'autorité publique.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
Fondateur AdjointHarryPotter2005
Fondateur Adjoint
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : William West, Mer 8 Fév 2017 - 11:35


Encore une fois désolé pour l'attente !

Le discours ne fit pas mouche, bien entendu, comment aurait-il put ? William sentait l'étau de ce guet-apens se refermer peu à peu sur lui et cette sensation lui était tout particulièrement déplaisante. Il pouvait sentir 39 gesticuler dans son dos sans savoir ce qu'il faisait et cela contribuait à l'énerver. Comment pareille énergumène avait put réussir à intégrer l'Ordre Noir ? C'était inconcevable. Enfin, ce n'était sans doute pas pire que 87, comment savoir qui des deux mangemorts répugnait le plus Will ? Le jeune homme se sentait sali rien qu'à leur adresser la parole.

Pourquoi était-ce ainsi ? Pourquoi les débectaient-ils à ce point ? Était-ce déjà le cas auparavant ou bien cette soirée avait-elle finalement tout accentué à son plus haut niveau ? En quoi l'excentricité de 39 était-elle différente de celle de 61 à son époque ? En quoi les meurtres et autres barbaries de 87 étaient différent de ceux de n'importe quel autre membre de l'Ordre que Will avait côtoyé sans problème par le passé ? En un autre temps et une autre époque, West aurait sans doute put s'entendre avec eux... Bon peut-être pas avec 39. Au final, le principal changement dans tout cela n'était autre que lui-même, le fait de retirer son masque avait tout changé.
67 marquait cette jonction, ce point qui les maintenait liés mais le problème était là. 26 avait confiance en 67, mais William ne le connaissait pas si bien que cela et surtout, il n'avait toujours vu en lui qu'un subordonné, rien d'autre.

Et cette vision ne pourrait jamais changer.
William n'avait rangé sa fierté et son égo que pour deux personnes, 70 par égards aux sentiments qu'il ressentait pour elle et surtout, Clyde Higgs à qui il devait tant. Jamais devant personne d'autre. Le jeune homme détestait par dessus tout recevoir des ordres, il avait préféré perdre son travail plutôt que de ployer face à Kholov, il préférait se mettre le Ministère à dos plutôt que d'entrer dans les bonnes grâces des aurors. Et maintenant, les Mangemorts, ces anciens alliés, ceux qu'il avait auparavant considérés comme des frères le méprisaient et voulaient le soumettre.

*Jamais.*

Will attendit que 67 termine ce qu'il avait à lui dire puis recula d'un pas, manquant de bousculer 39 au passage.


" Malheureusement, je n'ai rien de plus à vous dire. Il est dommage que les choses ne se passent pas comme nous l'aurions espéré. Hélas... J'ai bien compris le message rassurez vous, je ne fais plus partis des vôtres et je n'agirais plus comme si c'était le cas. Je ne prétendrais plus pouvoir vous donner des ordres. "

La vipère marqua une pause, la flamme dans son regard s'étant de nouveau allumée.

" Par contre n'espérez pas m'en donner non plus. Inutile de chercher à me contacter de nouveau pour des missions aussi futiles, je ne répondrais plus à vos appels à moins que cela n'en vaille vraiment la peine. Je t'apprécie 67, vraiment. C'est pour cela que je ne tenterais rien contre vous, ni ce soir ni demain. Mais je ne t'ai jamais juré fidélité et je ne le ferais jamais. Personne ne me donne d'ordres. Soyez sans craintes, je ne vous trahirais jamais, j'ai bien trop d'honneur pour cela... "

*Par contre si je vois le moindre masque s'approcher d'un peu trop prêt sans que je n'ai été prévenu auparavant, je prendrais cela comme une déclaration de guerre.*

Bien entendu Will ne prononça pas cette dernière phrase à haute voix, ne sachant comment sa menace aurait put être interprété. Il recula encore, ne les quittant jamais des yeux, puis quitta la maison et transplana dès qu'il en eut l'occasion, dès ce soir il devrait améliorer les défenses de son domicile, hors de question que l'on puisse y entrer sans son autorisation préalable.


Départ de William et fin du RP pour ma part. C'était cool à jouer, j'espère que l'on aura quand même l'occasion de se recroiser dans de meilleures conditions à l'avenir, bye !
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 39
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage
Manumage (niveau 2)


Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : Mangemort 39, Dim 12 Fév 2017 - 15:41


Malgré une punchline digne des annales, votre succès auprès de vos confrères ne sembla pas faire mouche. Et sur William West, vous ne rencontriez que l’ignorance la plus totale, à laquelle vous aviez fini par vous accoutumer. De toute manière, celui-là, moins il vous parlait, et mieux vous vous portiez.

Toujours dans son dos, vous vous amusiez de quelques gestes obscènes ou singeant ses propos, mais vous vous lassâtes bien vite du manque d’attention de vos camarades. Cela ne semblait pas les faire rire, ce qui vous embêtait au plus haut point. Car ce rendez-vous, vu l’importance que l’on vous accordait, 67 aurait quasiment pu le faire seul.

Alors, vous soupiriez simplement, puis vous vous asseyiez sur le sol, posiez votre tête dans vos mains, et commenciez à somnoler. Parce que de toute manière, quand c’était West qui parlait, ce n’était pas très intéressant. Sauf là. Bah oui, vous aviez le chic pour tenter de vous endormir au moment où ça devenait mordant.

West semblait en avoir plus qu’assez de cette discussion qui, il fallait le dire, n’avançait pas des masses. Et alors que vos deux collègues continuaient à le presser de questions, il affirma ne pas pouvoir répondre. En même temps, vous ne saviez depuis longtemps que ses capacités étaient limitées… Pas étonnant qu’il n’arrive plus à répondre après trois questions compliquées. Son cerveau avait déjà fondu.

Il commença à reculer tout en vous donnant une sorte d’avertissement. Il ne fallait plus compter sur lui pour des missions aussi futiles à l’avenir. Un sourire supérieur se dessina sur votre visage, parce que si cela n’avait tenu qu’à vous, William West, cet incapable, ne se serait vu confier aucune responsabilité. Et, super méfiant, à reculons, il repartit, pour votre plus grand bonheur.

Enfin vous vous leviez, vous vous époussetiez les mains, sourire satisfait sur le visage et vous vous adressiez à 67.

- J’savais qu’il était c*n lui. Du coup on peut partir ?

Vous l’espériez. Marre de servir à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 87
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : Mangemort 87, Sam 11 Mar 2017 - 23:53


T’aurais du la fermer. Très clairement. Parce que là tout se déroulait exactement comme tu l’avais imaginé : West qui refusait de parler tant que c’était pour suivre ta question, trop d’honneur et de mépris à caser dans un silence de plomb, 67 qui reprend tes termes en les tricotant un peu pour faire genre, même si ça trompe personne, et pouf miraaacle seigneur West désire répondre.

Tu savais pas pourquoi c’était si important pour lui de répéter ce manège. Il croyait quoi, que montrer sa capacité à prétendre que vous n’existiez pas, 39 et toi, était un moyen de se ré-hausser ? Il était vraiment devenu de ceux qui écrasent les autres pour avoir leur petite place au soleil ? C’était un bien triste cliché. Dire que, des années durant, tu l’avais admiré. T’avais rêvé de devenir comme lui. Qu’on se trompe pas, tu connaissais pas 300 dieux des potions, et si ton amour des poisons était antérieur à votre rencontre, ses enseignements t’avaient fait grandir.

Son comportement, plus qu’il te blessait, te décevait, te rappelant une fois de plus qu’il n’y avait ici de modèle à suivre. Juste des mots semés par le vent, et une intuition personnelle. Finalement, toutes vos chasses étaient bien solitaires, malgré l’illusion de faire partie d’un groupe aux proies semblables... Allons, reprends toi 87, bientôt on va croire que ça te fait quelque chose, que tu t’étais attachée à quelqu’un. Balivernes. Tire un trait supplémentaire et jouis de ta liberté.

Les phrases poursuivirent leur petit ballet. Il te semblait qu’à chaque pas elles s’effilaient, des lames prêtes à s’attaquer l’une l’autre. S’il y avait un soupçon de condescendance dans les mots de 67, West y répondait par un ton si contenu... ses mouvements à reculons donnaient véritablement l’impression qu’il se retenait de pas faire de c*nnerie ce soir, et sa façon de ne pas vous lâcher du regard qu’il s’attendait à ce que vous le preniez en traitre. Le dos tourné, tralala, petit sort rouge et puis... Enfin je sais pas.

Vous aviez un peu plus de respect pour lui que ça, non ? Non. Plus toi. 87, tu t’en fous des gens, tu m’entends. Le jour où tu le recroises, s’il s’amuse à te provoquer, tu ne te gênes pas, tu le-

Les mots sonnaient faux. Sonnaient creux. Tu tentais de t’insuffler une haine nouvelle mais rien ne venait. Tu ne te souciais plus assez de l’ancien Mangemort pour éprouver le moindre ressentiment à son égard. Vous étiez étrangers. Et la joyeuse étrangeté qui te servait de mentor ne pouvait rien y changer, pas même avec son « J’savais qu’il était c*n lui. Du coup on peut partir ? »

Indifférente, tu flottais. Tu jetas un regard en direction de 67, attendant l’ordre de départ.

Gentil petit chat.
Tu irais... où il irait.
Plantant à sa demande —
les tulipes dans les oeufs mimosa.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : Mangemort 67, Mar 14 Mar 2017 - 12:18


La conversation tournait en rond. West voulait faire comprendre qu'il était leur ego et non un sous-fifre. Bien, en effet, il était mieux que la plupart des partisans. C'était indéniable. Mais le masque n'était plus. Bien qu'il devait l'avoir encore quelque part, il n'était plus un membre de l'Ordre Noir. Il l'avait compris, comme il l'affirmait. Tant mieux. Et moi-même, j'avais compris que la prochaine fois où je devais le voir, j'irai seul. Il n'est parfois pas évident de jongler entre la vieille et la nouvelle génération. Mais il n'avait pas à se croire supérieur à moi, cela était une chose à ne pas négliger, j'étais à la tête des Mangemorts et il me doit le respect.

Sans sourcier, ni rien ajouter, je le laissais partir. Se retenir de l'assassiner verbalement, par simple provocation et en soutient pour 39 & 87, avait été plus facile que je ne l'avais pensé. Cette rencontre avait servi à rien. Je n'étais même pas convaincu de sa fidélité... Des paroles mais il fallait des actes, c'est bien plus criant que des paroles, même si on les crie... Enfin bref...

Je me retournai face à ces demoiselles et d'un signe de main fatigué je leur indiquai qu'elles avaient mon autorisation pour filer aussi. Je comptais rester pour souffler et réfléchir aux actions futures. L'Ordre ne devait pas s'endormir et agir pour se rappeler que la Magie Noire ne dort jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 39
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage
Manumage (niveau 2)


Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : Mangemort 39, Mar 14 Mar 2017 - 13:10


Vous attendiez la réponse. Mais elle ne vint pas. Pas de manière parlée. Vous espériez un geste, même une petite tape derrière la tête car vous l’aviez sacrément méritée celle-ci. Cela ne venait pas non plus.

Au lieu de cela, vous sembliez avoir récupéré un Seigneur des Ténèbres pensif. Sacrément pensif oui. Au point d’en avoir le sifflet coupé. Non pas que cela vous déplaisait de voir que Rouge s’était fait fermer sa tronche… Ce qui vous embêtait était surtout que ce soit le fait de ce c*nnard de William West. Car si c’était votre trait d’esprit qui avait permis de laisser votre Maître bouche-bée, vous n’en auriez tiré que fierté.

Que pouvait-il encore lui vouloir, à lui ? Vous le pensiez depuis longtemps qu’il ne servait à rien. Mais 67 semblait vouloir s’y accrocher comme un enfant à son doudou. Peut-être le respect de l’avoir eu comme Seigneur des Ténèbres. Peut-être oui… Il avait été le vôtre également, mais vous n’aviez toujours reconnu que 70. Et 67, lui, avait eu droit à votre soumission que parce qu’il vous avait prouvé son mérite. West lui… West n’était qu’un sanguin. Un moins que rien. Un idiot de Gryffondor caché dans une couleur serpentée.

Et puis, le geste salvateur vint. De la part de 67. Un simple mouvement du bras, comme s’il chassait une mouche. Mais vous compreniez bien que vous étiez ce parasite. Et cela vous convenait tout à fait. Car vous n’aviez fait qu’asticoter William West alors vous méritiez bien d’être considéré comme tel.

Ne demandant pas deux fois le signal, vous vous reculiez, à la manière Westienne, c'est-à-dire sans aucun courage et sans oser tourner le dos à vos camarades, et en-dehors de l’habitation, vous transplaniez. Enfin fini ces conneries !

[Départ de 39]
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 87
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : Mangemort 87, Sam 15 Juil 2017 - 14:51


(post unique, partie IV)
(ellipse)


je crois que j’ai trouvé le produit miracle

on y est sunil, cette fois tout commence

j’ai préparé avec ardeur le Robinet

et à l’instant où j’ai fait plonger mon ingrédient secret

tout a basculé

l’étendue des possibles s’est allongé sous mes pieds

comme si des demains s’écrivaient, 

des demains dont je ne pouvais deviner les contours

les pieds tremblants de fureur, de fureur de vivre

j’ai mélangé mon savant remède

à présent les sorciers auront la maîtrise

du nombre de pensées dans leur esprit

ils pourront l’intensifier pour trouver les révélations 

dans les situations dangereuses ou anxiogènes

mais aussi tout arrêter quand la vie les paralyse

de trop


la bascule s’est inversée à une giclée prêt.

tout était encore possible, mais ;

j’avais abusé sur la cuiller en bois

quelques gouttes ont rugi vers mon oeil droit

.

.

.

une fumée grisâtre

.

.

.

rien

les voix se sont multipliées sous la panique

plus vives que jamais

car après l’accouchement c’était pareil

d’un seul coup tout s’arrête

mon oeil est là, bien en place, pas percé pour un sous

mais je ne vois plus rien


vous savez la nuit quand on circule sans bruit chez soi

on reconnait les formes des objets

les angles et les rondeurs

on apprend à trouver la mesure

à s’aiguiller à notre façon

ici c’était la nuit sans lueur

sans reflet sur la table basse

je me suis agrippée à l’étagère

souffle coupé

67 je crois que j’ai fait une c*nnerie

une vraie
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 33
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : Mangemort 33, Dim 10 Sep 2017 - 18:38




PV Lizzie / LA de 67

Flash-Back

Horreur.
Elle a peur. Un coeur battant à cent à l'heure. Le maître l'envoie là. La colère qui s'est faite sentir. Une mauvaise nouvelle probablement. Va voir moi je risque de la tuer criait son ordre. La langue colle au palais. Lèvres humidifiées. Les muscles se contractent. Elle se demande ce qu'elle va trouver, qu'est-ce qui se passe ? Qu'à donc fait 87 de si grave.

_C'était la fin

Baguette en main, elle la sert de toutes ses forces. Elle transplane là où le crime est commis. La porte grince, une odeur de mort. L'ombre vagabonde entre les couloirs. 33 a peur, elle tente de se reprendre. Elle ne veut pas qu'un tourbillon vienne détruire son masque apaisant. Pourquoi était-elle là déjà ? Parce que le seigneur l'a ordonné.

Et peut-être aussi, parce que 87 fait partie de sa famille. Une famille spéciale, certes. Mais les Mangemorts sont une famille bien plus complexe que personne d'autre ne peut avoir. C'était comme un second souffle. Ils ne sont pas que des camarades avec qui se battre contre le ministère. C'est une confiance mutuelle qu'elle doit avoir envers eux, même si... C'est difficile.

87 ? Tu es là ?

Elle entre dans cette pièce. Elle a les mains qui tremblent. Pourquoi donc ? Parce que si sa collègue peut tomber, cela veut dire que 33 aussi. Et peut-être que cela, ça l'effraie plus que n'importe quoi. Que son havre de folie puisse s'écrouler avant qu'elle n'ait pu trouver une solution à sa colère.

Elle observe alors une ombre. Elle n'est pas certaine, peut-être que c'est le chat. Peut-être que c'est juste un siège. Son squelette s'avance vers la forme. Elle retient un souffle. Il est temps d'avoir l'esprit clair, de connaitre le fin mot de l'histoire. Elle soupire, se reprend. Elle ne doit pas craindre quelque chose, surtout pas ici.

Alors 87, qu'est-ce qui est en train de nous tuer ?

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : Lizzie Bennet, Mer 11 Oct 2017 - 8:27


J’ai attendu longtemps que 67 arrive
Je ne voulais que lui il n’y avait qu’à lui
Que je devais des comptes
En entendant 33 j’ai compris
Que j’étais pour lui déjà enterrée
Que mon patronus ne valait pas la peine
Qu’il avait renoncé à me sauver

Moi j’croyais qu’on était une famille qu’on donnerait tout
L’un pour l’autre pour la marque pour le sang
Pourtant aujourd’hui quand j’avais le plus de lui
Il me disait que j’en étais devenue
Indigne
Il n’avait brûlé mon nom de l’arbre mais c’était tout comme
J’entendais sur les deux faces des feuilles
Entre les nervures vertes de la vie
Une chanson oubliée une chanson nostalgique
Une chanson qui disait d’aujourd’hui
L’abandon et le rejet

J’ai essayé de faire comme si c’était pareil
Que ce soit elle comme si je savais pas
Ce que ça voulait dire pour lui
Mais nos mains tremblaient ensemble sans oser se toucher
On avait le mal-être gravé dans les veines
Envoie tes penseuses tes rêveuses tes mensonges
Fais moi valser au pays des songes
J’ai pas la force de regarder la réalité
On dirait presque que c’est pour ça que je me suis brûlée
Les yeux
Les ailes
Les chances

— D-d-désolée, 87 n’est plus là
— Il ne reste q-q-que moi

J’ai tourné vers 33 un visage désespéré
Mais j’étais pas sûre de regarder dans la bonne direction
Tout était noir, depuis plusieurs minutes déjà
Octobre rongeait tout ; 87 ne servirait plus

— 33, approch-…

Ma voix est morte dans un soupir

Craché

J’ai cherché ton visage avec des mains maladroites
— Jevosplu
Aveu difficile, tant à dire qu'à entendre
Prononcé tout bas, sans articuler
Comme si le dire plus fort pouvait empirer les choses
So in our veins, it runs mud blood
We take all kinds of drugs
It's our way to pretend
That we enjoy the life we've got


J'ai perdu ce que je ne me rendais compte d'avoir
— Je vois plus rien, plus rien 33

Ni demain ni aujourd’hui
Ne demeure qu’un hier
Que je préfère enterrer
Mon regard s'est tourné vers le sol
Grelottant de peur
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation secrète] Robie House

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 [Habitation secrète] Robie House

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.