AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 6 sur 6
[Habitation secrète] Robie House
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle

[Habitation secrète] Robie House - Page 6 Empty
Re: [Habitation secrète] Robie House
Lizzie Cojocaru, le  Mar 20 Fév 2018 - 14:09

Elle me dit cette fois des espoirs, des jours moins noirs. Oh, elle ignorait combien ses mots résonnaient en moi. Elle ne savait pas que j’étais mère, moi aussi. Que je connaissais ces rires, mais n’allais plus pouvoir les voir. Si j’avais pris le masque, à l’origine, c’était précisément parce que j’étais enceinte. Je voulais leur offrir un monde meilleur, me donnais neuf mois pour tout basculer, pour faire chuter le secret magique. Neuf vies, en raccourci.

Je n’avais cependant fait que des ricochets sur la surface du temps. Mon impact se propageait comme une brise, et s’effaçait aussitôt. Ce n’était pas assez — pas pour eux, pas pour moi. Alors je m’étais dit que j’avais le droit à une extension. Que j’allais essayer, encore et encore, pour que leur avenir soit plus rayonnant que le mien l’avait été.

Deux de mes soeurs avaient perdu la vie sous la main de moldus, il y avait une urgence à rectifier ce monde. A laisser le dialogue s’infiltrer, à repartir sur des bases vraies, des bases saines. Fallait qu’on apprenne à se connaître. Des cours d’études des moldus, ça ne suffisait pas : fallait que les moldus les donnent directement, et que nous, on donne des cours d’histoire de la magie dans leurs écoles. Qu’on croise nos savoirs et nos talents, que magie et science s’allient, plutôt que tout ravager sur le passage.



Pour sauver le monde, il faut construire des ponts, et non des murs.

Pourtant, pourtant aujourd’hui je le sens : je ne suis plus à même de faire tout ça. Je suis inutile en combat, et sans repère, ne me sens pas même la force de poser ma pierre à l’édifice. Non, aujourd’hui, j’peux pas poser le livre qui déforme les briques, j’peux pas guider les jeunes en quête d’idées, j’peux juste pas.

Certains diraient que je n’ai perdu que la vue, et non la vie, mais sur le coup, je ne suis pas capable d’y croire. Je me pense sans futur, vouée à ce sentiment d’égarement permanent — et, surtout, contrainte à abandonner ma famille. J’ai déjà vécu ce déchirement avec les Bennet ; je ne croyais pas avoir à revivre ça. A tout reperdre, à nouveau. Peut-être que c’est pas plus mal, que je pourrais passer plus de temps avec mes gosses, envisager de moins les cacher à la face du monde, peut-être que d’autres sauraient y lire autre chose qu’une fin du monde.



Je suppose que pour ça, croire à un regard invisible aide pas mal. Les religions, dans l’ensemble, sont utiles pour ces moments là. N’étant pas concernée, je ne me reconnais absolument pas dans l’idée rassurante d’un autre omniscient, bienveillant, et encore moins dans ma capacité à sublimer le monde.
— Tu ne comprends pas. J’ai échoué. I have failed you, this city... I have failed our family.
J'sais pas si je pleurais. J'sais pas si j'en étais capable.

Non, non c'était pas moi. En finir, et vite.
Honteuse et le coeur brisé, j’essaie de reprendre contenance.
— Dis à 67 que je reviendrais. D’une manière ou d’une autre.
Enfin, s'il tolère l'idée de me revoir, bien sûr. Je ferais mieux de disparaître, je crois, c'est pas les potions qui manquent en plus. Peut-être parce que je sens qu'il s'agit d'un adieu, je me risque sur un territoire que j'esquive tant habituellement. Et puis, que je l’aime, aussi.


ce n'était pas le réel que je cessais de voir
c'était la vie — l'envie

Mon corps menaça de lâcher, et je sentais l’anxiété monter en flèche. Partir, vite, avant de m’écrouler. Alors j’suis partie en courant, me fiant à ma connaissance de Robie House, espérant pouvoir, un jour, y être à nouveau invitée. Mais pour l’heure, pour l’heure je n’y croyais pas vraiment. Ma seule certitude était la proximité de la mort.

[Fin pour moi]
Mangemort 67
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


[Habitation secrète] Robie House - Page 6 Empty
Re: [Habitation secrète] Robie House
Mangemort 67, le  Mar 19 Mar 2019 - 13:48

Suite de ici. LA de 32.


Finalement, Hollow était trop loin et je craignais pour l'état du masqué. Transplaner aussi loin aurait pu lui vouloir de lourdes conséquences. Bien que la distance parcourue aussi infime soit-elle aurait pu aussi en avoir. Mais pas le moment de penser à ce qu'il aurait pu se passer mais bien à ce qu'il était réellement arrivé.

Posant le corps inconscient de Trente-Deux, je m'assurais que rien n'avait été désartibulé durant le trajet. Tout semblait en place, rien ne manquait non plus. Ôtant mon masque, car cette habitation était encore bien protégée, j'étais certain que personne d'hostile ne déboulerait. Il fallait que je sois certain de ce que j'allais faire. Peu habitué à la Médicomagie, j'étais plus à l'aise avec les créatures magiques. Peut-être qu'en faisant quelques comparatifs j'arriverais à guérir le mage noir.

Farfouillant dans mon esprit pour faire revenir les connaissances et sortilèges connus. Voilà que j'avais une idée de ce que j'allais faire pour sauver le sorcier.

D'abord un Vulnera Sanentur Maxima répété trois fois, affin d'assurer une efficacité suivit d'un Episkey. Pas de métamagie cette fois-là. La fatigue m'avait frappé d'un coup, violemment. Mes doigts qui tenaient ma baguette au-dessus du corps ensanglanté du corbeau, se faisaient lourds. La tête me tourna.

J'étais persuadé que mes sortilèges avaient fait effet. À présent, il fallait que le corps se régénère. Et moi que je me repose. Je glissa contre le mur le plus proche, appuyant mon dos, assurant une visibilité sur Trente-Deux. Tête nue, appuyée, je sentais mes paupières devenir lourdes. Je tentai de lutter quelques minutes mais la fatigue et le stress me firent tomber dans un léger sommeil. Baguette dans la main, je partis au pays des songes. Récupérant un peu de l'énergie utilisée pour soigner le sorcier.



Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation secrète] Robie House - Page 6 Empty
Re: [Habitation secrète] Robie House
Mangemort 32, le  Ven 22 Mar 2019 - 20:34

Une douleur sourde martèle le corps du Corbeau qui n'a bientôt plus d'autre choix que d'ouvrir les yeux. Il est complètement sonné, hagard. Sa vue met de longues secondes avant de se clarifier. Il n'a pas la moindre idée d'où il est, ni même pourquoi il est dans cet état. Les événements lui reviennent pourtant peu à peu en mémoire. La promenade sur les toits de Londres avec le Maître, l'intervention de la femme de Lhow, le duel qui s'en suivit et… L'explosion qui l'a soufflé tel une brindille.

Elle ne l'a pas raté. Il faisait en sorte de ne jamais lui porter le moindre sortilège mortel, tout en satisfaisant le Maître, et voilà où son excès de bonne conscience l'a mené. A refuser de s'en prendre réellement à une femme enceinte de sa connaissance, il est celui qui a le plus pris. Oh, elle ne doit pas être très belle à voir non plus, nul doute que le Maître s'est occupé d'elle. Mais cela ne tire pas la moindre satisfaction à Trois-Deux qui ne voit en ce combat qu'un profond échec supplémentaire.

Un bourdonnement sourd ne semble pas vouloir lâcher son oreille droite. La déflagration a probablement été trop forte pour ses tympans. Ils s'en remettront probablement, du moins il l'espère. Il essaie de bouger, de se redresser, et parvient à s'asseoir dans un gémissement de douleur et un effort qui lui paraît surhumain. Il n'ose même pas regarder l'étendue des dégâts sur son corps. Son masque à bec lui a protégé le visage, c'est déjà une bonne chose. Au moins, il pourra continuer à se montrer comme si de rien n'était. Pour peu qu'il parvienne à passer outre une vive douleur.

Et alors qu'il regarde enfin autour de lui pour essayer de remettre l'endroit, il voit le Maître, assis, baguette en main, mais semblant endormi. Il comprend alors rapidement que s'il est en vie, c'est bien grâce à l'intervention de 67 qui n'a pas hésité à s'épuiser lui-même pour le soigner. Pour le moment bien incapable de bouger, Trente-Deux s'éclaircit la gorge avant de lâcher un simple mot d'une voix rauque. « Maître... » Pour s'assurer qu'il n'a rien par sa faute
Mangemort 67
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


[Habitation secrète] Robie House - Page 6 Empty
Re: [Habitation secrète] Robie House
Mangemort 67, le  Mar 26 Mar 2019 - 15:57

Songes étranges, Ombres dévorantes.

Lourde fatigue qui écrase. Il ne m'a pas fallu longtemps pour que le sommeil prenne possession de mon corps. De toute façon, nous étions en sécurité. Une demeure sous les yeux de tous mais enchantée afin que personne de non-désirée ne puisse y poser un pied.

Des pensées flirtant avec les rêves, difficile de faire la différence. Tout se mélange. Des silhouettes difficilement reconnaissables dansent, agissent et tourmentes. Des cris, des explosions. Une tornade qui réveille les sens. Un appel qui me réveille.

J'ouvre les yeux d'un coup. Reprenant conscience de tout, de moi, de ce qui m'entoure. Un appel que j'ai entendu. Comme un instinct protecteur inconscient qui veut répondre le plus rapidement possible.

Je ne prends pas la peine de me relever, j'avance d'un bond à sa rencontre. Trente-Deux qui semble avoir repris un peu de force.

- Je suis là. Dans la fatigue et la précipitation de le soigner je n'avais pas pris la peine d'ôter son masque, chose que je fis tout de suite après m'être rendu compte de mon erreur. Posant délicatement la tête de corbeau non loin du mien.

- As-tu mal quelque part ? Comment te sens-tu ? Quelques questions rapides pour connaître l'état de son corps. - Il faudra voir comment sont les blessures lorsque tu sentiras pouvoir bouger un peu.

J'étais peu habitué à soigner les autres. Un domaine dont je connaissais uniquement les bases et dans lequel je ne m'étais que peu développer. Peut-être qu'appeler Elhiya ou Huit-Sept serait la meilleure chose à faire. Mais j'attendrais de voir l'évolution. Fier comme il était, le masqué aurait peut-être envie que cet échec reste entre lui et moi. Pourtant, il avait essayé mais ce n'était pas n'importe qui en face, même enceinte, la sorcière avait su se défendre.


Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation secrète] Robie House - Page 6 Empty
Re: [Habitation secrète] Robie House
Mangemort 32, le  Mer 27 Mar 2019 - 19:51

Aussitôt appelé, aussitôt réveillé. Le Maître bondit à ses côtés pour le libérer de son masque, tirant à Trente-Deux un soupir de soulagement des plus douloureux. Il cherche désespérément à accrocher le regard de l'homme, comme par peur qu'il ne disparaisse subitement. Il a du mal à se concentrer, à donner un sens aux mots qu'il entend. Il met plusieurs longues secondes avant de répondre, complètement ralenti, et visiblement encore sacrément sonné. « Ça va. » Un sourire désabusé prend place sur ses lèvres le temps d'une seconde pour ajouter qu'il a « Mal partout. » Le moindre mouvement, aussi infime soit-il s'apparente à une torture.

Il n'a cependant pas l'intention de s'apitoyer sur son sort. S'il en est là, c'est entièrement sa faute. Il n'a simplement pas été capable d'être à la hauteur des attentes du Maître. Il s'est montré trop faible, et il en assume à présent les conséquences. Chaque respiration lui est douloureuse, et il a l'impression que même les battements de son coeur sont trop forts pour ne serait-ce qu'espérer que les douleurs de sa cage thoracique soient moins vives. Il avale difficilement sa salive. Rien que parler demande une énergie trop élevée. Et ce bourdonnement qui ne cesse pas, sa tête qui continue de tourner...

Ses pensées virevoltent dans la tempête de son esprit, au milieu des images de douleur que son corps lui renvoie. Il est incapable d'en saisir une réellement. Dès qu'il pense avoir saisi de quoi il retourne, la pensée repart avant d'avoir pu laisser une trace. Comme si plus rien n'avait suffisamment d'importance pour pouvoir s'y accrocher. Rien si ce n'est une idée, une idée fixe. Tandis que les autres sont emportées par un flot ininterrompu, celle-ci semble vouloir sortir de l'eau, vouloir se montrer. A nouveau, il cherche le regard du Seigneur des Ténèbres. Il n'y a que ça d'important.

Aussi prend-il une nouvelle inspiration, toujours bien peu agréable, espérant prendre assez de forces pour parler. Pour simplement quelques mots. « Pardonnez-moi... » Tout cela est de sa faute. Il a perdu son combat, le seul qui comptait réellement. Il n'est pas digne de la confiance que le Maître a placée en lui. Il n'est rien d'autre un boulet qui doit être sauvé. Et même à travers la brume actuelle de son esprit, il s'en rend parfaitement compte.
Mangemort 67
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


[Habitation secrète] Robie House - Page 6 Empty
Re: [Habitation secrète] Robie House
Mangemort 67, le  Lun 8 Avr 2019 - 19:15

Quelques mots lâchés... D'une évidence même. Comme l'espoir que pourtant il puisse en être autrement.

Difficile d'agir, de savoir quoi faire. Pourtant, la Magie avait fait effet, légèrement mais difficile d'être totalement efficace face aux blessures subies. Tentative informulée d'un Curo As Velnus. Puissance réduite, bien que j'ai pu me reposer, cela n'était pas suffisant pour retrouver toutes mes forces. Et pas question de tourner de l’œil, je me devais d'être présent pour Trente-Deux.

- Je vais essayer de voir l'état de tes blessures. Je vais devoir découper tes vêtements, car les retirer normalement ne me semble pas possible. Tu risques de trop souffrir.

Alors que je transformais ma baguette en couteau (les ciseaux c'est trop moldu à mon goût) pour entailler délicatement la tenue du Corbeau, j'entends ses excuses.

- Ne t'inquiète pas... Tu... Tu as essayé, tu as encore beaucoup à apprendre. Étrange compassion. Probablement due à la gravité des blessures qui se dessinaient au fur et à mesure que le torse du sorcier se dévoilait. Ce n'était pas beau à voir du tout, malgré les soins précaires que j'avait tentés.

Ma main libre se posa sur celle du Mangemort pendant que l'autre, je tenais ma baguette revenue à sa forme normale, je réfléchissais aux sortilèges que je pouvais utiliser.

- Je vais essayer de faire ce que je peux avec l'énergie que j'ai : Episkey Maxima

Je sens l'énergie couler dans la baguette pour faire le nécessaire sur le corps de Trente-Deux. Difficile de s'assurer qu'il est vraiment à la puissance maximale tant la fatigue se fait sentir. Mais je ne laisserai pas un de mes Mangemorts mourir ou souffrir.




Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation secrète] Robie House - Page 6 Empty
Re: [Habitation secrète] Robie House
Mangemort 32, le  Mer 10 Avr 2019 - 16:59

Il sent plus qu'il ne voit le Maître découper ses vêtements. Il a du mal à savoir ce qu'il se passe réellement, bien que le Seigneur des Ténèbres lui explique étape par étape. Suivre un fil logique et continu ne semble pas être pour le moment la chose la plus évident à faire. Il essaie pourtant de ce concentrer sur le Maître, ses gestes, ses propos, pour s'éloigner de la douleur qui le tiraille. Mais rien n'y fait, il ne peut rien faire d'autre que de se laisser aller, et espérer finir par s'en sortir grâce aux soins qui lui sont prodigués.

Parce qu'il sent, parfois, la douleur qui s'atténue légèrement par endroit. Mais ça semble diffus, difficile à croire, et il suffit qu'elle diminue à un endroit pour qu'un autre prenne la relève. Tout ce qu'il retient, c'est que le Maître ne lui en veut pas. Qu'il n'a pas à s'inquiéter pour son échec. Bien sûr, il ne s'en sent pas moins responsable. Mais savoir que le Seigneur des Ténèbres ne lui en tient pas rigueur le rassure. Il en a assez de passer pour un faible. Il se rattrapera, et son bec finira par déchirer la chair des ennemis de l'Ordre plus sûrement que jamais.

Il voudrait le remercier, mais il a bien trop de mal à parler. Alors il se contente de le regarder. De graver cette image dans sa tête embrumée. Celle du Maître qui s'occupe de lui. Qui est prêt à tout pour le sauver. Il a l'impression de gagner en importance, d'enfin exister à travers ses yeux. Il pose alors sa main sur celle de Trente-Deux. Entendant vaguement ses propos, le Corbeau s'accroche à cette main comme à une bouée de sauvetage. Et un cri de douleur déchirant résonne entre les murs de l'habitation tandis que plusieurs os reprennent leur place première.

La respiration rendue plus haletante par le pic de douleur ressenti, il se rend rapidement compte que ce sortilège vient probablement de lui sauver la vie. Il sent comme un poids en moins sur sa poitrine, comme si elle était bien moins compressée. Sa cage thoracique n'a pas du aimer se prendre une explosion de plein fouet. Mais la douleur semble plus supportable à présent. Il n'ose cependant pas jeter un œil à l'étendue des dégâts. Il se contente de relâcher petit à petit la main du Maître, au fur et à mesure que la douleur semble moins vive.

Le Corbeau reprend sa respiration, petit à petit. Assez pour murmurer un remerciement à celui qui vient de le sauver. Il lutte pour ne pas fermer les yeux. Pour ne pas se laisser aller à un monde imaginaire où la douleur ne serait qu'un mauvais souvenir. Il a trop de choses à dire au Seigneur des Ténèbres, et trop peu de forces pour les dire toutes. Mais il a bien l'intention d'essayer. « Je ferai mieux la prochaine fois. Je vous promets. Je ferai mieux. » C'est important qu'il le sache, parce que Trois-Deux se refuse d'être un fardeau pour les siens. Quel sens y aurait-il à le sauver sinon ?
Mangemort 67
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


[Habitation secrète] Robie House - Page 6 Empty
Re: [Habitation secrète] Robie House
Mangemort 67, le  Lun 9 Déc 2019 - 12:30

Le combat que l'Ordre menait était toujours périlleux, il suffisait de voir l'état dans lequel se trouvait le masqué.

Mais cela ne semblait pas avoir entamé sa volonté de se battre pour moi, pour notre idéologie.

- Tu auras encore bon nombre d'occasions de le faire. Je le sais. Une manière de le rassurer mais aussi de lui faire comprendre que j'en attendais encore beaucoup de lui. Face à une telle situation, il était hors de question que Trois-Deux se laisse à abattre mais il était important autant pour les Mangemorts que pour lui, qu'il prouve de quoi il était capable.

Lentement, je reculai un peu pour trouver un appui et récupérer de l'énergie que j'avais utilisé pour sauver mon camarade. Il allait devoir rester allongé encore quelque temps. Et moi, j'en avais besoin pour me remettre du combat et des soins que je venais de lui fournir.

C'était une étrange sensation de sentir autant d'inquiétude et d'envie d'aider un masqué. Il y avait comme un sentiment d'invincibilité à Hollow. Des mages noirs qui terrorisaient la Grande-Bretagne, cette forteresse imprenable et introuvable. Pourtant, nous restions des sorciers, nous pouvions mourir. La moindre erreur pouvait nous être fatales.

Dos appuyé contre le mur, non loin de 32, je sentis la fatigue m'envahir. Lui laissant prendre le dessus, un voile se forma devant mes yeux. Je devais me reposer, mon corps me l'ordonnait.

- Repose toi, je vais faire de même quelques minutes.

Probablement que Brutus viendrait nous aider si je l'appelais mais chaque chose en son temps.




Dernière édition par Mangemort 67 le Mar 14 Jan 2020 - 16:45, édité 1 fois
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation secrète] Robie House - Page 6 Empty
Re: [Habitation secrète] Robie House
Mangemort 32, le  Mer 11 Déc 2019 - 13:19

Il essaie de garder les yeux ouverts, de ne pas lâcher le regard de son Maître, de celui qui l'a sauvé alors même qu'il n'avait rien fait pour le mériter. Mais lutter contre le douleur et l'épuisement devient de plus en plus difficile à chaque seconde, malgré les soins prodigués. Chaque respiration est une torture pour le Corbeau, chaque mouvement, même le plus infimes, semble totalement insoutenable. Le Maître lui assure qu'il pourra prouver sa valeur une autre fois, qu'il aura d'autres occasions. Mais c'était aujourd'hui qu'il voulait le faire. Il voulait réussir devant ses yeux à lui, du premier essai. Lui montrer ce qu'il valait réellement. Et il n'avait été bon qu'à plier face à l'adversaire et manquer d'y rester.

Il a la gorge serrée, 32. Aussi douloureuse que le reste du corps. Mais c'est davantage son impuissance actuelle qui fait ça. En tous cas, le Maître ne semble pas lui en vouloir, il est prêt à lui laisser une autre chance. Il ne devra pas le décevoir cette fois. Qui sait combien d'erreurs il aura le droit de commettre avant que le Maître ne se lasse de lui ? Il ne répond pas, se contente d'un regard empli de reconnaissance pour cette possibilité laissée. Il est trop épuisé pour continuer à parler. Et il n'a de toute manière plus rien à dire qu'il n'a déjà dit.

Le Maître semble fatiguer lui aussi. Du moins c'est ce que le Corbeau croit percevoir à travers la brume de son esprit. Le voile de douleur rouge l'aveugle, mais la voix du Seigneur des Ténèbres vient tout de même jusqu'à ses oreilles. Vous devez tous deux vous reposer. Et ce n'est pas lui qui dira le contraire. De toute manière, il est déjà en train de sombrer de nouveau dans l'inconscience-sommeil, incapable de lutter plus longtemps. Un monde de rêves, de ténèbres, et de combats face à des Aurors. Qui finissent toujours avec une explosion dévastatrice et une douleur incommensurables. Agité.


Fin du RP, merci !
Contenu sponsorisé

[Habitation secrète] Robie House - Page 6 Empty
Re: [Habitation secrète] Robie House
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 6

 [Habitation secrète] Robie House

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.