AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 1 sur 4
[Habitation Secrète] Old oak Manor
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sara Shake
Sara Shake
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
[Habitation Secrète] Old oak Manor
Sara Shake, le  Sam 4 Juin 2011 - 20:20

_________________________

Voici une demeure secrète des Mangemorts.

Attention à ne pas les déranger !


_________________________
Mangemort 31
Mangemort 31
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Mangemort 31, le  Sam 25 Juin 2011 - 1:13

Les plaines autour de Godric's Hollow étaient battus par le vent. La nuit était belle, dépourvue de tous nuages. Dans le ciel, une lune gibbeuse patientait.

31 se laissait griser par la vitesse. Ses pattes battaient le sol d'un rythme rapide, le propulsant le long d'un chemin de campagne. Il bondissait parfois souplement par-dessus une barrière ou un ruisseau. Il évitait les pâturages pour ne pas déranger les troupeaux et prendre le risque de signaler sa position. L'air sifflait entre ses dents découvertes et il filtrait les odeurs de la nuit. Les relents d'humains se rapprochaient. Revenir en Angleterre, s'était un peu reprendre vie pour lui. Il retrouvait les senteurs de sa jeunesse, le climat était beaucoup moins rude que la Norvège et il avait renoué beaucoup de relations. Ainsi, Mangemort 02 lui avait confié un secret. Le genre de secret qu'on ne peut tout simplement pas répéter. Vive le fidelitas !

Il contourna le sud du village, longea les clôtures des potagers et approcha d'un cours d'eau. Il regarda en direction de la campagne mais ne vit rien que deux platanes plus loin sur la route. Il repensa aux mots de 02.


Citation :
"Trouves le manoir situé aux limites du village. Il se dresse à côté d'un ruisseau, ça devait être un ancien moulin dans le temps. Il s'appelle Old Oak Manoir. D'ailleurs tu verras le grand chêne juste à côté, un des plus vieux de Grande-Bretagne."

Il lui sembla alors que s'il regardait entre les deux arbres, il apercevait un majestueux chêne. Alors qu'il s'approchait, l'écart entre les platanes s'agrandit et une villa se déplia entre eux. Elle était d'un seul bloc, peinte en blanc et avait un toit d'ardoise. Elle avait un jardin tout simple, un green anglais, que le mangemort contourna pour ne pas laisser de traces. Il rejoignit l'allée principale et trotta jusqu'au porche d'entrée. Là, il reprit forme humaine et tira une cape et une cagoule de mangemort d'un sac attaché dans son dos. Il donna trois coups secs.


[Habitation Secrète] Old oak Manor Old-oak-manor-hou...t-lover--29777cd

Il y eut un grattement et une série de *ting* sonores, comme si une horloge à coucou s'était soudainement emballée. La porte s'entrebâilla doucement et un visage triste d'elfe de maison apparu.

- Bonsoir, monsieur. Euh...
- 31.
- Entrez, monsieur 31, entrez.

La porte s'ouvrit juste assez pour permettre au loup-garou d'entrer et se referma avec un claquement. De barres de fer apparurent derrière le vantail et verrouillèrent l'entrée. L'elfe et le mangemort passèrent dans le salon.

- Monsieur désire-t-il quelque chose à boire ? s'enquit le serviteur.
- Non merci, Elfe. Je livre seulement du matériel. Nous montons à l'étage. Tu as libéré les chambres ?
- Oui, monsieur.

Une fois dans le couloir du premier, Le loup-garou sortit sa baguette et l'agita.

- Conjuratio Malles Locomotor Nullae.

Trois malles apparurent sur le tapis. Sans attendre, le mangemort continua le sortilège. Elles s'ouvrirent toutes les trois et leur contenu commença à s'échapper lentement en lévitant. Toute une batterie de matériel alchimique et de bocaux d'ingrédients filèrent vers une première chambre. La deuxième malle libéra des vêtements moldus, des capes, des cagoules et un matériel de maquillage complet qui rejoignirent une autre chambre. La troisième malle, enfin, dévoila quelques livres, des petits instruments de mesures magiques et du matériel médical conséquent qui s'envolèrent vers une dernière pièce. 31 se tourna vers l'elfe. Il n'avait jamais méprisé ces créatures, ayant bien trop fait l'expérience du racisme inter-espèces. Ils redescendirent l'escalier pendant que loup-garou donnait ses instructions.


[Habitation Secrète] Old oak Manor Old-oak-manor-pla...t-lover--297780e

- Tu entretiendra la maison, tu veillera à ce que les stocks soient toujours plein et sains. Vérifie quotidiennement l'eau du puits, à la cave. Je veux également que tu repousses le mobilier du grand salon contre un mur pour dégager cette pièce. Toutes les ouvertures doivent être maintenues fermées, sans exception. Tu es autorisé à t'absenter le temps de faire les courses qui te seraient nécessaires, mais fait toujours vite et à des horaires aléatoires.
- Vous pouvez me faire confiance, monsieur, vous savez que je ne révèlerai rien.
- Oui. Tu as prêté un Serment Inviolable, n'est-ce pas ?
- Oui, monsieur.
- C'est bien, tu es un bon elfe de maison.
- Oh, merci, monsieur.
- J'ai besoin de me rendre à Londres. Tu peux me transporter dans la maison de l'Allée de Embrumes que tu sais ?
- Euh... j'ai peur de ne pas comprendre, monsieur.
- Ilhseatrouverqueujesconnaispleimotcdeepasse.
- Oh, oui, bien entendu monsieur !

L'elfe tendit la main et pris celle du mangemort. Il y eut un crac et tout deux disparurent. Deux secondes plus tard, l'elfe réapparut, récupéra un balai et commença à s'activer.


(HJ : Le manoir est incartable, protégé par un sortilège de Fidelitas dont le gardien est 02. Des sortilèges Repousse-moldu veillent à ce qu'ils ne la découvrent pas par hasard.)
Mangemort 74
Mangemort 74
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Occlumencie


[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Mangemort 74, le  Ven 30 Sep 2011 - 14:07

++ Le temps était très beau. Le ciel était bleu, parsemé de boules cotonneuses appelées nuages. Le soleil brillait haut dans le ciel, bien qu'il eut déjà entamé sa descente vers l'horizon. Ses rayons laissaient échapper une douce chaleur, captés certainement par les Moldus et autres sorciers en maillot de bain dans leur jardin. Le vent soufflait de temps en temps, mais cela n'en était pas plus agréable. Un temps digne de l'été... même si celui-ci touchait à sa fin. L'automne serait bientôt là, et les jours raccourcissant en étaient témoins.
++ C'était vraiment un temps à profiter encore du soleil. Soupirant, la Mangemorte posa ses mains sur ses hanches et regarda le paysage qui s'offrait à elle. Savourant le vent sur sa peau bronzée, elle en oubliait presque que sa prisonnière devait avoir chaud sous ses liens, en plein soleil. A contre-coeur, la jeune femme se détourna et reprit son chemin, traînant derrière elle, à l'aide de sa baguette, sa captive.
++ 74 s'était rendue à Poudlard, en compagnie de trois autres Mangemorts, histoire de s'amuser un peu. Cela faisait longtemps qu'ils n'avaient pas pu prendre l'air et après les élections ministérielles, plus rien ne les empêchait d'aller faire du grabuge çà et là. De plus, les Mages Noirs en avaient profité pour prendre en chasse une jeune Professeure, qui enseignait les Potions, employée dans les hautes sphères du Ministère : elle était Magenmage. Quoi de plus amusant que de la capturer ? Le but de ce kidnapping était de rendre fou ses collègues. Il y allait en avoir, de l'activité ces prochains jours !
++ Pour cela, les Mangemorts avaient du avoir à faire avec des Aurors présents sur les lieux. Apparemment, l'école était sous surveillance. Fort heureusement, 74, qui était la plus forte - et qui avait des chevilles très grosses - avait réussi à semer ou à blesser son adversaire. Et quel adversaire ! Ni plus ni moins que l'ancien Mangemort Will Crow. Elle était d'ailleurs fière de lui avoir mis la raclée, en punition pour sa trahison. Grâce à cela, la Mangemorte avait pu approcher Gloire - puisque tel était le prénom de la cible. Pas très glorieux, elle avait pris un élève en otage afin de la contraindre à la suivre. Bien évidemment, la jeune femme n'aurait fait aucun mal au petit - puisqu'elle-même était maman - mais ça, l'autre ne pouvait pas le savoir.
++ Eh oui ! Tout le monde pensait que les Mangemorts étaient des vilains-méchants-pas beaux ! Ils n'avaient pas tort dans un certain sens : ils s'amusaient à foutre le bordel partout, quitte à blesser des personnes. En général, ils avaient une raison de le faire - mais d'autres fois, c'était simplement pour le fun, où quelques-uns aimaient vraiment la violence gratuite. 74 n'était pas réellement de ceux-là. La jeune femme, bien qu'elle eut une part de noirceur, gardait toujours à l'esprit que faire du mal à ceux qui ne le méritait pas n'en valait pas la peine. C'était amusant, certes, mais mûre et adulte, et mère de deux enfants, elle pensait à la sécurité de sa famille... Et aurait mal au coeur de tuer une mère ou un père par pur plaisir.
++ Elle n'en restait pas moins dangereuse. Sous ses airs d'ange, la Mangemorte pouvait devenir un cauchemar pour ses adversaires. Un ange aux ailes noires, une déesse de feu ardent. Gare à qui la sous-estimerait. Elle pouvait torturer des personnes rien que parce que celles-ci avaient osé une boutade. Et ça, elle...
++ S'arrêtant net, la Mangemorte fixait le tronc d'arbre qui se dressait devant elle. Perdue dans ses pensées, 74 avait failli se le prendre en pleine poire. Maudissant sa rêverie, elle contourna le majestueux végétal et tenta de se repérer. Après avoir quitté Poudlard, elle avait transplané quelque part à Godric's Hollow et avait pris soin de bander les yeux de sa captive, histoire qu'elle ne voie pas où son hôtesse l'emmenait. Celle-ci avait suivi les indications de l'elfe de 02 pour trouver LA maison. Mais ce n'était guère facile. Les arbres se ressemblaient tous !
++ Faisant appel à ses facultés de botaniste, la jeune femme observa autour d'elle. Elle était dans la bonne direction. Et lorsqu'elle repéra le fameux chêne solitaire, elle sut qu'elle était arrivée à destination. Au fur et à mesure qu'elle avançait, Gloire flottant derrière elle, une majestueuse maison faisait son apparition. D'abord un petit bloc blanc, puis une bâtisse entièrement blanche et grande comme un Manoir. Il avait été baptisé Old aok Manor. Et il était très class. La Mangemorte s'avança vers la porte et frappa trois coups secs. Du mouvement se fit à l'intérieur et quelques secondes plus tard, la porte s'ouvrit et un visage d'elfe apparut.

- Bonjour, maîtresse...
- 74.
- Entrez donc, maîtresse 74, entrez !

++ L'elfe s'effaça pour laisser entrer la Mangemorte et sa captive, qui avait toujours les yeux bandés. L'intérieur de la bâtisse était énorme, à l'image de l'extérieur. Le mobilier était abondant, quoique le salon semblait être nu, avec ses meubles reculés vers les murs. Les fauteuils étaient tournés vers le centre de la pièce, comme si c'était une place où un orateur attendait l'attention des spectateurs assis tout autour. 74 savait que cela servait au cas où des réunions se tiendraient.

- Maîtresse 74 veut-elle boire quelque chose ? s'enquit l'elfe de maison.
- Apporte-moi un verre gin, s'il te plaît.
- Tout de suite, maîtresse.

++ L'elfe de maison disparut, laissant la Mangemorte seule avec Gloire. La jeune femme la fit léviter jusqu'à un fauteuil et l'y laissa choir doucement. Le mobilier semblait être moelleux, la captive ne pouvait pas dire qu'elle était maltraitée jusqu'à présent - mis à part la gifle assénée avant de partir de Poudlard. Elle lui retira son bandeau et s'installa en face d'elle. L'elfe de maison revint quelques secondes après avec un verre de gin, qu'il tendit en s'inclinant devant la Mage Noir.

- Merci, elfe. Tu peux disposer, mais reste dans les parages, au cas où j'aurai besoin de toi.
- Bien, maîtresse. répondit l'elfe en s'éloignant.
- Alors, Gloire. Comment trouves-tu la demeure ? Elle est nettement mieux que les cachots de Hollow Bastion. Tu te poses sans doute une question, n'est-ce pas : Pourquoi t'avoir enlevée ? Et pourquoi t'avoir emmenée ici avant d'aller dire bonjour aux rats ? Ah ! Pour la bonne et simple raison que tu nous intéresses, Gloire.

++ Le salon dans lequel elles se trouvaient était assez sombre. Les fenêtres avaient été condamnées et la seule source de lumière provenait d'un lustre élégant suspendu au plafond. Le visage de la Mangemort était dans la mi-pénombre, mi-clarté, ce qui pouvait conférer un air lugubre à la jeune femme - et peut-être effrayant. Cependant, elle ne se sentait pas à l'aise avec son apparence masquée, mais remettre son masque ne lui disait rien qui vaille. Pour le moment, elle se contenterait de garder ses cheveux chocolat, ses yeux marrons et sa peau parfaitement bronzée.
++ Elle porta son verre de gin à la hauteur de son visage et trinqua en direction de la prisonnière avant de boire une gorgée. La suite des évènements promettait d'être intéressante.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Invité, le  Ven 7 Oct 2011 - 19:34

Bien que la jeune femme ait les yeux bandés, elle pouvait néanmoins sentir les rayons du soleil sur sa peau, surtout sur sa joue qui devait probablement être rouge par la gifle qu'elle avait reçue avant d'être emmenée ici. Elle s'était attendue à être ainsi traitée, et puis faut dire qu'elle l'avait cherché par son comportement, mais bon, on s'amusait à sa manière hein ? Elle était peut être prisonnière, elle n'allait tout de même pas non plus baisser la tête et attendre bêtement.

Le voyage ne fut pas très long et encore moins fatiguant. Soulevée dans les airs, elle voletait, espérant simplement qu'elle ne se prendrait aucun arbre. Les Mangemorts n'étaient pas connus pour leur délicatesse. Parfois elle se prit quelques branches mais heureusement rien d'autre de plus... volumineux. Bientôt, elle entendit son bourreau frapper trois coups secs et le bruit d'une porte qui s'ouvre.

- Bonjour, maîtresse...
- 74.
- Entrez donc, maîtresse 74, entrez !

Quelques minutes encore et elle fut reposée sur un siège plutôt confortable. Toujours ligotée, la jeune femme sentit qu'on lui retirait son bandeau, lui rendant ainsi la vue. Elle eut d'abord du mal à se réhabituer à la lumière du jour et du cligner des yeux plus d'une fois. Pendant ce temps, l'autre femme congédia la créature qui les avait accueillies.

- Alors, Gloire. Comment trouves-tu la demeure ? Elle est nettement mieux que les cachots de Hollow Bastion. Tu te poses sans doute une question, n'est-ce pas : Pourquoi t'avoir enlevée ? Et pourquoi t'avoir emmenée ici avant d'aller dire bonjour aux rats ? Ah ! Pour la bonne et simple raison que tu nous intéresses, Gloire.

Bien que ces propos et son allure n'aient rien de rassurant, la mâitresse des potions ne dit mot. Elle se doutait bien qu'elle les intéressait, bien que la raison soit encore obscure, mais elle n'allait tout de même pas entrer dans leur jeu. Et puis bon, comme elle ne savait pas exactement ce qu'ils attendaient d'elle, et même si elle le savait, elle ne dirait rien. Aussi se contenta-t-elle d'observer le cadre dans lequel on l'avait emmenée de force.

Ses yeux d'un bleu-violet se posèrent ici et là, notant la bonne facture et l'entretien. Non, elle n'était pas dans un endroit désolé mais bel et bien dans une demeure richement entretenue. L'autre brunette, elle, se contentait de l'observer tout en sirotant son gin. On aurait dit une araignée dans l'obscurité, observant sa proie, attendant le moment propice. Ayant fini son inspection, Gloire se retourna donc vers elle et attendit en silence d'en savoir... plus.

Pour elle, le fait d'être assise ici était bien moins rassurant que d'être directement jetée aux rats, qu'elle aurait d'ailleurs mille fois préféré avoir comme compagnons actuellement...
Mangemort 74
Mangemort 74
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Occlumencie


[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Mangemort 74, le  Mer 19 Oct 2011 - 11:00

++ La jeune femme laissait ses yeux posés sur Gloire. Elle passa sa langue sur ses lèvres, goûtant au passage le gin dont elle venait de prendre une gorgée, et pencha doucement la tête sur le côté. Sa nuque lui faisait légèrement mal, après le combat plusieurs dizaines de minutes plus tôt. Un massage ne lui aurait pas fait beaucoup de tort, mais l'heure n'était pas aux petits soins personnels. Dommage. Non, l'heure était à l'extraction d'informations... voire à la torture. Finalement, ce n'était pas plus mal, également.

++ La Mangemorte sourit et se gratta la tempe. Sa captive ne disait pas un seul mot. Était-elle devenue muette, d'un coup ? Ou bien se taisait-elle de peur d'en dire trop ? Ah, mais c'était ça, le plus intéressant ! Non sans se laisser démonter ou quoi que ce soit d'autre, 74 ne parla plus pendant plusieurs minutes, préférant savourer sa boisson dans le silence, dans la tranquillité des lieux. D'ailleurs, la maison qu'avaient achetés les autres n'était pas mal du tout. Un peu loin de tout le reste, mais c'était le but. Rester discret, incognito. Ce qui était fort bien réussi.

++ Après avoir fait le tour du salon, la jeune femme reposa ses yeux sur la prisonnière, qui ne pipait mot. Elle vida son verre et le posa sur une petite table. Elle joua avec une mèche de cheveux devenus sombres, et constata qu'en réalité, la mèche était devenue rouge vif. Que c'était étrange ! Pourquoi diable y avait-il un changement ? 74 ne se sentait pas en colère, ni fâchée. D'habitude, ses cheveux se coloraient ainsi quand de tels sentiments prenaient le dessus. Ici, elle était juste détendue. Puis, elle regarda le verre de gin vide et comprit : la boisson ! Ça aussi, ça lui faisait changer de couleur de cheveux, même si elle n'était pas ivre.

++ Elle observa d'autres mèches de cheveux et constata qu'il y en avait des bleues, des vertes, des mauves, des rousses... Bon sang, quelle sorte de gin avaient-ils trouvé ? Jamais la jeune femme n'avait eu à faire avec autant de couleurs ! Cela se limitait en général au rouge et au violet. 74 jeta un oeil à Gloire et se demanda quelles pouvaient bien être ses pensées à ce moment : voir un Mage noir décontenancé de la sorte, pour une simple histoire de changement de couleur de cheveux. D'ailleurs... elle était mal. Les métamorphomages n'étaient pas très nombreux et justement, elle, en était une plutôt connue. Cramage total...

++ La Mangemorte se leva finalement et entraîna sa prisonnière avec elle. Un beau jardin se trouvait derrière la maison. Une bonne idée, il y avait un dôme anti-transplanage. Précaution au cas où... En même temps, il fallait trouver la limite pour pouvoir s'échapper et elle était assez bien cachée. Puis, divers obstacles bloquaient le passage, notamment des statues ensorcelées qui ne laissaient passer que ceux qui portaient la Marque des Ténèbres.

++ Ainsi, Gloire se retrouva à la lumière du jour, dans un grand et magnifique jardin, bien entretenu par l'elfe de maison. Impressionnée, la Mangemorte resta quelques secondes à contempler le jeu de lumière sur un petit étang qui bordait la cour extérieure et fit avancer l'autre jeune femme dans l'herbe avec elle. Elle lui défit ses liens et pointa sa baguette magique sur elle.

- Puisque tu ne veux pas discuter, on va te délier la langue. Aller, joue avec moi ! Periculum.

++ Le but de lancer des étincelles n'était autre que de commencer une douce torture. Etant à bonne distance, les étincelles ne firent pas d'énormes dégâts à la captive, qui n'avait pas de baguette pour se protéger.

- Terra soluenta.

++ Le sol sous les pieds de la jeune femme se mit à mollir et brusquement, les sables mouvants apparurent, commençant à aspirer lentement Gloire dans son étreinte. La Mangemorte la regarda s'enfoncer doucement.

- Tu es prête à négocier ? Ou bien dois-je devenir vilaine ?

++ Elle lui offrait une voie de salut. A elle de la saisir...
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Invité, le  Mer 26 Oct 2011 - 14:16

[ hrp : désolée, j'avais pas reçu la notif ici :Oo: ]

Un lourd silence s'éternisait dans la pièce sombre et Gloire avait depuis longtemps fini d'observer la pièce. Elle avait toujours eu une mémoire prodigieuse aussi chaque détail de la pièce était à présent imprimé dans sa rétine. Néanmoins elle feignit de continuer à "admirer" les lieux alors qu'en réalité elle notait le changement d'apparence de sa tortionnaire.

Celle qui était au début brune avait à présent les cheveux... multicolores. Elles n'avaient pour seule lumière que quelques candélabres allumés ci et là mais étant donné qu'elles étaient face l'une à l'autre, il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir la transformation. "Potion ou... métamorphose ?" ne put s'empêcher de penser celle qui était une spécialiste en potion. A voir l'air étonné qui se peignait sur le visage de son interlocutrice, bien qu'elle essayait vainement de le cacher, Gloire sut qu'il ne s'agissait pas de potion.

Si cela avait été une potion, elle aurait su indubitablement que les effets allaient s'estomper or à la voir nul doute qu'elle était mal à l'aise de ce changement devant sa victime. Cependant, l'asiatique ne pipa mot et ne laissa rien transparaître de ses découvertes. Moins elle en dirait mieux elle se porterait, nul doute là-dessus. Non, elle profita de ce répit pour se préparer mentalement à ce qui allait forcément suivre...

D'ailleurs le bruit du verre que la mangemort venait de déposer tinta comme un signal glauque et sans vie. D'un signe, elle ordonna à son "invitée" de se lever et d'avancer. Devant elle une porte s'ouvrit. Gloire la franchit et se retrouva alors dans un jardin très éclairé. Malgré elle, le professeur cligna des yeux plusieurs fois pour s'habituer à nouveau à la lumière du jour. Qu'il était étrange qu'il fasse aussi beau dehors quand ce à quoi servait cette maison et ses occupants étaient aussi sombre.

- Puisque tu ne veux pas discuter, on va te délier la langue. Aller, joue avec moi ! Periculum.

Droite, la femme aux yeux bridés se tint coite, même quand les étincelles s'élancèrent sur elle, traversant ses vêtements, brûlant sa peau. Seul son visage se crispa, signe qu'elle encaissait. Ceci n'était rien, elle le savait... et elle tiendrait autant qu'elle le pourrait.

- Terra soluenta. Tu es prête à négocier ? Ou bien dois-je devenir vilaine ?

Qu'est-ce qu'elle disait... Ca allait de pis en pis. La terre s'était mise à se mouver et elle se sentit aspirer. Elle ne jeta qu'un coup d'oeil pour s'assurer qu'elle avait raison. Du sable mouvant... pas trop mouvant pour l'instant. Bien qu'elle vit le sol se rapprocher d'elle, tout cela était encore lent pour l'instant. Non, à vrai dire, la seule chose qui pour l'instant la taraudait c'était la stupidité de ces encapuchonnés qui croyaient faire peur.

Négocier ? Mais négocier quoi ? Elle avait été enlevée sans explication, amenée ici sans ménagement et allait être maltraitée pour des choses qu'elle ne comprenait même pas. Comment pouvait-elle donc négocier ?! Encore fallait-il qu'on lui explique les raisons, les contextes, les tenants et les aboutissants... mais non, on préférait la torturer... sans raisons apparentes. Quitte à se faire avaler par de la boue tant pis hein. Au fond, elle savait très bien que son bourreau ne la laisserait pas mourir.

Bien qu'elle-même ne sache pas sur quoi tout cela portait, l'ex-brunette devait bien savoir elle. Elle ne se serait pas donnée tout ce mal pour la laisser mourir dans les sables mouvants. Ou alors elle était pire que stupide et n'avait vraiment rien d'autres à faire. Aussi Gloire releva-t-elle le menton et attendit. Elle savait que son comportement fier attiserait la haine et la colère de son exécutrice mais étant donné que tout arriverait tôt ou tard, autant garder sa dignité aussi longtemps que possible.
Mangemort 74
Mangemort 74
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Occlumencie


[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Mangemort 74, le  Sam 5 Nov 2011 - 16:46

++ Rien n'y faisait. La jeune Gloire restait définitivement muette. Intriguée par ce comportement, la Mangemorte regarda sa prisonnière fondre, s'enfoncer dans le sol à allure raisonnable. Tout à coup, une douleur à la poitrine la prit. La jeune femme porta sa main à son coeur et sa vue se brouilla. Cela ne dura que quelques secondes, mais cela suffit à faire chavirer sa tension artérielle. 74 secoua la tête et garda ses yeux un peu grand ouverts. Une telle chose ne pouvait se produire. Et pourtant, c'était la deuxième fois en peu de temps. Que lui arrivait-il donc ?

++ Elle reporta son regard sur sa prisonnière et remarqua qu'elle ne parlait toujours pas. Elle avait la tête haute et s'enfonçait encore et encore... La Mangemorte se mordit la lèvre et reçut comme un électrochoc. Un transforma terra in aqua eut tôt fait de changer les sables mouvants en une petite piscine, dans laquelle Gloire ne pouvait plus que nager. Elle devait savoir nager, sinon ce n'était pas marrant. La jeune femme recula de plusieurs pas et fronça les sourcils. Elle comprit alors ce qu'il se passait. Cependant, ce n'était pas possible...

++ Appelant son elfe de maison personnel, la Mangemorte se transporta elle et sa prisonnière dans une ruelle étroite et sombre, où personne ne passait, à part les soûlards moldus. 74 regarda le professeur de Potions trempée et secoua la tête. Elle lui lança sa baguette magique et murmura : Désolée. Avant de repartir en compagnie de son elfe de maison, laissant son ex-prisonnière seule, au milieu de Londres.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Invité, le  Dim 6 Nov 2011 - 16:32

*plouf !*

Alors que quelques minutes auparavant elle se faisait happer par une boue gesticulante, l'asiatique venait de perdre pied. Elle aurait été bien incapable d'expliquer ce qu'il s'était passé... et n'aurait su dire si cette nouvelle situation était mieux que la précédente. Sa tortionnaire l'avait laissée se faire engloutir et au moment où elle commençait à s'inquiéter, tête relevée pour éviter le sable qui avait déjà submergé son corps, elle se retrouvait sous l'eau.

Gloire savait nager... mais essayez de nager quand votre robe de sorcier imbibée d'eau vous fait couler plus qu'autre chose. Battant des pieds pour essayer de remonter, ses doigts tentèrent quelques instants de déboutonner le devant de sa tenue mais en vain. Elle manquait d'air et impossible de remonter. Même en brassant l'eau de ses bras, elle n'arrivait à rien. Déjà ses poumons étaient en feu. Le liquide qui l'envahissait lui brûlait la gorge et ses yeux lui piquaient pendant que la surface semblaient s'éloigner de plus en plus.

Ce n'était pas vraiment de la torture mais à ce rythme, la jeune femme risquait plutôt de mourir par noyade si l'autre femme n'intervenait pas. Alors que ses pensées commençaient à dériver, probablement embrumées par toute l'eau qu'elle avait ingurgitée, elle se retrouva cette fois-ci toussant et crachant à perdre haleine sur un pavé froid. Agenouillée à même la terre, le professeur de potion pouvait sentir l'air circuler de nouveau en elle mais le mal était fait.

La gorge et les yeux en feu, elle entendit à peine ce que lui disait l'autre femme. Néanmoins, un petit bruit résonna à ses côtés et l'obligea à rouvrir ses yeux fatigués. Sa baguette ! Dans un effort, elle releva la tête et s'aperçut que la mangemort qui l'avait enlevée avait disparu. Elle se trouvait donc seule, trempée et affaiblie au milieu d'un endroit inconnu.

S'appuyant sur ses deux mains elle essaya de se relever mais impossible. Elle dut même s'y reprendre à deux ou trois fois avant d'arriver à se mettre sur ses pieds mais hélas, elle ressemblait surtout à une tour peu stable. Fébrile et tremblante, les courants d'air de la ruelle la faisait claquer des dents. Même ses doigts gourds avaient du mal à tenir la baguette qui tressautait presqu'autant que quelqu'un d'invisible la secouait.

Une main devant la bouche, la jeune femme aux cheveux à présent défaits, collés au visage, continuait de tousser puis se rapprochant du mur qu'elle utilisa comme support, elle commença à avancer cahin-caha, ses pas résonnant lugubrement sur les pierres. Mais où était-elle ? Et comment allait-elle pouvoir s'en sortir ? Elle n'avait même pas la force de tenir debout et nul doute qu'en peu de temps son corps entier serait engourdi.

Elle n'avait pas fait trois mètres qu'une silhouette surgit devant elle, probablement tapie dans l'ombre depuis un instant... Surprise et déstabilisée, l'asiatique s'échoua au sol, même pas capable d'émettre un cri. Dans la chute, sa baguette lui échappa et retomba un peu plus loin.
Sara Shake
Sara Shake
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens
Occlumens


[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Sara Shake, le  Dim 6 Nov 2011 - 16:57

{PNJ}


Marcel se baladait tranquillement dans les rues de son quartier, à Londres. Sa mine était lugubre, la journée n'avait pas été bonne. Alors que le soleil laissait envisager une bonne prise, sa boîte en fer n'était pas très remplie. Ce n'était pourtant pas le manque de volonté qui manquait. Non, décidément, c'était les gens qui en manquaient. Assis sur le sol froid de la bouche de métro, l'homme d'une cinquantaine d'années attendait que les pièces lui soient jetées. Aujourd'hui, il était fatigué et n'avait pas envie d'aller à la rencontre des autres. De toute façon, sentant mauvais, tout le monde s'écartait de lui dès qu'il approchait. Il était temps de trouver un endroit où se baigner. La piscine du coin ? Parfait.

Ainsi, avec sa médiocre prise, le clochard s'en allait vers la piscine. On ne le laisserait pas entrer mais il connaissait un chemin pour se faufiler discrètement à l'intérieur du bâtiment. Et une fois à l'intérieur, il n'avait plus qu'à retirer ses vêtements et sauter dans l'eau de la piscine. Ce n'était pas très propre, mais lui avait besoin de se rincer, de se purifier. C'était certes la meilleure solution - il ne se voyait pas frapper à la porte de quelqu'un et demander à utiliser la salle de bains. Drôle de vie, quand même. Enfin, c'était comme ça. La pauvreté ne cessait pas d'augmenter de jour en jour.

Marcel soupira et repensa à sa vie quand il y arrivait encore. Il avait une petite amie, qu'il voulait demander en mariage et avec qui il désirait fonder une famille. Hélas, son renvoi et sa mise à la rue l'avait éloigné d'elle, elle qui n'avait pas prise la peine de lui venir en aide. Plus d'une dizaine d'années s'était écoulé depuis, et le pauvre homme était en manque d'amour. Depuis combien de temps n'avait-il pas connu de femmes ? Au mois six mois, lorsque sa prise lui avait permis de voir les filles de joie.

Soudain, il s'arrêta, troublé par une vision pour le moins étrange. Une jeune femme se trouvait non loin de lui et semblait mal au point. Elle était toute mouillée, comme si elle venait de se baigner. Mais que faisait-elle par ici, dans une rue comme celle-ci ? Ce n'était pas bon pour une belle femme comme elle, surtout. Qui semblait sans défense. L'homme se passa la langue sur ses lèvres et s'avança vers elle. Qui tomba, surprise par lui. On ne pouvait rêver meilleure occasion. Personne dans le coin, rue plutôt mal éclairée, envie soudaine... C'était trop beau.

L'homme se pencha sur elle et lui attrapa les poignets. Elle voulut se défendre mais il lui donna une gifle colossale, qui aurait pu assommer plus d'un. Un peu dans les vapes, la femme bougeait fébrilement. Ce qui lui permet de lui arracher sa drôle de robe et le chemisier blanc qui se trouvait juste en dessous. Il put voir sa poitrine fort belle. De plus, elle portait une jupe, ce qui serait très excitant. Il remonta cette dernière jusqu'à la taille et passa ses mains sales sur ses cuisses. Pas trop vite, pas trop vite... Il garda l'un des mains sur sa cuisse et posa l'autre sur le ventre de la belle femme, allant jusqu'à remonter vers sa poitrine encore vêtue.

Miam, rien ne pouvait lui arriver, personne ne venait ici, à part lui...
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Invité, le  Mer 9 Nov 2011 - 21:37

Une fort sympathique ville avec des maisons un peu partout, logique, et un coté bucolique complètement absent. Lieu de grandes actions du ministère de la magie, et d’ailleurs, son fief, où bien des illustres étaient passés à ce jours, et qui dormaient à présent dans leurs lits ou dans les cimetières. De sombres ruelles où l’éclat du soleil, à son zénith, ne perçait qu’à peine l’obscurité, et qui à l’heure qu’il était ne risquait pas d’éclairer plus que d’habitude, loin de là.

Voilà ce qu’était Londre, capitale magique et moldu de Grande-Bretagne, lieu où l’on pouvait aller sur le chemin de traverse, ou dans d’autres endroits du monde magique, et moldu car c’était loin de manquer dans cette ville. Mais point de tourisme aujourd’hui, seul l’appel du devoir… Ou plutôt, l’ordre de la chef des aurors. Ca revenait plus ou moins a même pour Lysander Sarhtorian. Il était payé pour obéir et mettre ses considérations personnelles de cotés.

Il marchait dans les rues du village à coté de Peter Brodinsky, un de ses collègues. Ils avaient tous les deux été envoyés en mission à la recherche d’un professeur de Poudlard, qui avait disparu. D’après leurs informations, cette instit se trouvait dans cet ancien patelin, et ils déambulaient tranquillement dans les rues, sans se faire remarquer, mais à l’affut de la moindre chose qui aurait pu les conduire à leur but.

L’albinos soupira. Il n’avait pas vraiment l’envie d’être là. Il aurait été mieux au QG à se reposer, mais il avait laissé un peu trop de mission ces derniers temps. S’il continuait comme ça, il rouillerait dangereusement et surtout, on se poserait des questions sur sa prétendue utilité. Il fallait avouer que l’auror ne se sentait pas très bien ces derniers temps. Bien sur, il se cachait derrière son masque d’indifférence, s’autorisant occasionnellement un sourire, ce qui faisait que personne n’avait remarqué son trouble intérieur.

Dernièrement, il commençait à avoir l’impression que tout commençait à être vain… Vain dans le sens, où ça ne le rapprochait pas de la personne qui était son objectif. Lui, l’homme qui hantait ses nuits. Pourtant, il n’avait rien fait de spécial à Lysander, c’était ce dernier qui lui avait cherché des ennuis. Mais depuis, rien n’était pareil. L’albinos sentait qu’il fallait qu’il se débarrasser de cet ennemi avant de sombrer irrémédiablement dans la folie. Il devait d’abord le localiser… Ensuite, seulement, il aviserait. Pour l’heure, mieux valait faire profil bas.

-Dis-moi, tu penses qu’on est bientôt arrivés ? demanda-t-il à Peter.

-Bientôt arrivé ? On doit fouiller toute la ville, je te rappelle. Lui répondit son collègue.

Lysander grommela quelque chose d’absolument incompréhensible. Il n’aimait pas ce genre de tâche ingrate, surtout pour sauver une personne qui enseignait dans une bâtisse dont les règles avaient pour base un illogisme déroutant, et un système prorévolutionnaire. En même temps, il n’avait rien contre la personne en elle-même, et si cette dernière pouvait mener les aurors à quelques mangemorts, ce ne serait pas plus mal. Peut-être que les mages noirs auraient des infos…non, c’était peu probable. Il n’y avait aucune raison pour.

Leur recherche ne menait à rien. Les ruelles étaient loin d’être une espèce en voie de disparition dans la ville de Londre. Et il fallait chercher partout, c’était ce qui avait été convenu. Si la recherche avait été lancé suite à une mauvaise plaisanterie l’albinos le ferait payer au responsable, il avait déjà assez de mal qand les infos étaient vrais, alors si elles venaient à être fausses

Les deux aurors conversaient peu. Lysander était par trop taciturne, trouvant plus de plaisir à écouter qu’à parler lui-même, bien que des fois, c’était le contraire, il parlait alors un peu trop. Peter était quelqu’un d’assez réfléchi et ne cherchait pas à tout savoir sur l’albinos comme aurait pu faire certains imbéciles curieux.

-On a fouillé combien de rues ? demanda Peter à son collègue.

-J’en sais rien ,fit Lysander, une bonne deux-centaine, je dirais.

-Génial, on en est au moins au quart.

-Tant que ça ? fit l’albinos d’un ton ironique.

-Avec un peu de chance, dans deux heures…commença Peter

-On aura fini ? Compléta l’ex-Serpentard avec une once d’espoir

-On aura atteint la moitié, rectifia son collègue.

-Rappelle-moi ce que disait Céleste.

-« Une mission de sauvetage que vous finirez rapidement et avec maestria »

-Rapidement, hein ? fit Lysander, commençant à parler un peu trop à son gout. Je la retiens, celle-là.

–Bah, fit le bulgare, ça n’aura pas dépassé les quarante-huit heures.

-Pff

Leur échange de parole fut interrompu par Peter, qui s’arrêta devant une énième ruelle qu’ils avaient failli manquer, à cause de leur lassitude à fouiller.

-Attends ! J’ai cru entendre un bruit dans cette ruelle, fit Peter alors qu’ils passaient justement devant ce qui semblait être une impasse obscure… Ou pas, c’était tellement sombre que seul un loup-garou aurait pu dire si c’était une impasse.

Lysander haussa les épaules, et d’un geste de baguette utilisa un hominum revelio. Un…deux personnes se trouvaient dedans… Donc, il y avait une chance pour que ce fût Gloire LeComte, nom de la disparue, qui y était. Donc, les deux aurors allaient devoir vérifier. C'est-à-dire s’introduire comme des voleurs dans l’antre obscure. Quelle joie ! La colère commençait à bouillonner en lui… La frustration de l’inutilité probable de cette escapade s’ajoutait à toutes les autres frustrations de la journée.

Quand soudain, deux Peter passèrent devant lui...Deux ? Comment ça, deux ? Un illusionis, bien sur. Logique, si ça se trouvait, il y avait un mangemort dedans, mieux valait être prêt. Son collègue lui fit signe d’avancer pendant que lui envoyait son illusionis… Donc à lui les risques. Chacun son tour, en même temps, il avait tous deux alterné pour l’ordre d’entrée dans les ruelles qui ne laissaient pas toujours passer deux personnes différentes. Lysander soupira et suivit le clone qu’avait invoqué Peter Brodinsky.

Dans la ruelle, la visibilité était réduite, en même temps, c’était pareil pour toutes les ruelles de ce genre ici, pourquoi celle-ci aurait fait exception ?, mais il en fallait plus pour l’empêcher d’avancer. Il marcha dans les pas de l’Illusionis, de son collègue, qui avançait, guidé par la baguette magique de Peter, d’un pas inaudible. Très vite, il distingua des mouvements, pas vraiment discrets…Et qui ne laissait aucune équivoque sur ce qui était en train de se passer. Un couple qui profitait d’une ruelle sombre pour… Rien. Si c’était ça, il devrait y avoir normalement des bruits significatifs, mais étonnamment, rien, si ce n’était…une sorte de protestation sous un étau.

Lysander s’esquiva rapidement vers la droite de la ruelle pour se coller dos au mur de manière à ne pas se faire remarquer, tandis que le clone magique de Peter embrayait sur la gauche pour mieux surprendre les deux personnes. Si c’était un vrai couple, ça ne leur ferait pas de mal. Si c’était une agression, le responsable ne s’en tirerait pas comme ça. Mais dans ce dernier cas, il faudrait avouer qu’il n’aurait pas de chance. Deux aurors qui se baladaient dans les ruelles sombres, c’était loin d’être habituel.

La copie auror fit un signe à la personne du « couple » qui était la plus proche de lui. Celui-ci, c’était un homme, sursauta et eut un mouvement de recul, en se relevant. Lysander put ainsi voir, malgré l’ombre, le visage de la femme. Celle-ci avait un air effrayé et dégouté, par ailleurs, elle était trempée. Du peu qu’il ait pu en voir, l’albinos la reconnut. Il avait vu ce visage sur la photo qu’on leur avait donné pour identifier la personne disparue. Mais même sans ça, il devait d’intervenir, au vu de l’action répugnante que s’apprêtait à faire l’homme qu’avait surpris le clone de Peter.

L’homme en question se ressaisit et voulut donner un coup de poing à l’illusionis. Le résultat fut immédiat… Il passa à travers. Avant qu’il ait pu faire un geste pour se rattraper, Lysander fit jaillir sa baguette dans sa main et la tendit vers l’homme.

-Repulso !

Sa voix grave avait dit ce sort d’un ton peu amène. L’individu douteux fut violemment projeté contre le mur en face de celui auquel était adossé l’albinos. Un craquement sinistre se fit entendre, mais cela ne fit ni chaud ni froid à l’auror aux yeux rouges qui passa devant la femme, toujours à terre, sans la regarder. Il comptait donner une bonne leçon à ce type, et de la manière la plus douloureuse possible. L’individu se releva en même temps que Lysander jetait un nouveau sortilège dans le ventre.

--Diffindo !

Loin d’être aussi puissant que le Sectumsempra qui visait tout le corps, ce sortilège permit à l’auror d’ouvrir une entaille assez profonde dans le ventre de l’homme qui poussa un râle de douleur. Lysander aurait pu s’arrêter là, il en avait assez fait… Mais, il sentit monter en lui une formidable envie de tuer. Il recula d’un pas, comme surpris par son comportement. L’individu, qui avait pris pour prétexte la douleur pour paraître inoffensif, voulut en profiter pour s’enfuir. Mais après trois pas, un Everte tatus bien ajusté régla l’affaire, et fit chuter l’homme à terre.

L’albinos arriva à son niveau. Son regard semblait rempli de démence… Qu’est-ce qui lui arrivait ? Il avait toujours été assez exagératif dans ses colères, mais cela ne pouvait justifier son état. Comment se calmer ? Peut-être qu’extérioriser son humeur améliorerait la chose… Et quoi de mieux pour ce faire qu’utiliser une violence non contenu. Il envoya son pied dans l’estomac de l’homme, prêt de la blessure d’où une certaine quantité de sang s’échappait. Le râle de douleur arracha un rictus grimaçant à l’auror…

Il décida néanmoins d’en finir avec cet hideux personnage. Il leva d’un geste qu’il voulait terrifiant sa baguette, ayant tout oublié de l’environnement dans lequel il se trouvait, que ce soit le lieu, l’heure, ou encore la raison de sa présence, tout était sorti de la tête de Lysander. Il ne restait plus que lui, et son sentiment de supériorité arrogant… Le jeune homme aux cheveux blancs avait laissé place à une figure méphistophélique dont le premier geste serait de débarrasser la Terre d’un de ses déchets. De toute façon, il ne manquerait sans doute à personne. Il ne se soucia pas des conséquences et il abaissa sa baguette, en hurlant presque le sort, son regard dément fixant sa future victime.

-Avad…

Il s’interrompit quand une main agrippa son épaule pour le tirer vers l’arrière. Il sentit qu’il allait tomber mais recula rapidement pour mieux assurer ses appuies. Il ne savait pas vraiment qui l’avait arraché à son état de joie malsaine, et ne lui était pas vraiment reconnaissant. Il sentait monter en lui une frustration qu’il ne pouvait que difficilement contenir. Il se retourna, se désintéressant de celui qu’il aurait pu tuer, et sa voix prit un ton très colérique, pour ne pas dire complètement enragé.

-QUOI ?!

[Autorisation des deux personnes que je manipule (Peter et le PNJ de Sara) pour que je les manipule (vive cette phrase^^)]

Invité
Anonymous
Invité

[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Invité, le  Ven 11 Nov 2011 - 23:12

Aujourd'hui, la mission qui avait été donnée à Peter, avait un aspect plutôt intriguant. En effet, lui et son collègue Lysander, devaient se rendre à Londres, capitale anglaise, pour récupérer une certaine Gloire Lecomte. Ceci peut paraître relativement banal mais là où ça ne l'était pas, c'est qu'aucun des deux aurors ne savait où trouver cette dite professeur de Poudlard. Le travail s'annonçait donc fastidieux car la ville en question était tout de même relativement grande. Enfin là où Céleste aidait les deux jeunes hommes, c'est qu'elle leur avait, tout de même, indiquée une approximation géo-spatiale. Hm soit dit en passant le quartier indiqué comprenait plus d'une soixantaine de rues. Génial .. Bref.

Cela faisait plus d'une bonne demi heure que l'albinos et l'anglo-bulgare s'attelaient à la tache. Agissant de manière stratégique, les deux collègues s'étaient séparés la tache, balayant chacun d'eux la moitié du quartier. L'avantage de ce dernier était lié à la proximité de toutes ces rues. Ce qui permettait donc à nos deux sorciers de se retrouver régulièrement.

A chacun des rassemblements, l'agacement de Lysander se faisait de plus en plus sentir. Nous étions donc face à un conflit d'état mental. L'un, l'albinos, dramatisait sur l'aspect fastidieux de cette recherche, l'autre, Peter, essayait de dédramatiser la chose. Les deux avaient de quoi se compléter. Même si l'excitation de son collègue aurait pu avoir de quoi gêner l'anglo-bulgare. Mais après tout ce dernier se vantait pour son calme et sa sérénité. Et il fallait que ça dure.

Londres la nuit, avait de quoi être inquiétante. L'enchevêtrement de toutes ces ruelles étrangement sombres et dépourvues de lumières amenait une ambiance relativement pesante. C'est pourquoi il fallait faire vite, la pauvre jeune femme était une proie facile pour tous les rôdeurs nocturnes.

C'est seulement une vingtaine de minutes plus tard, que quelque chose alerta Peter. Dans une ruelle, toujours aussi sombre que les précédentes, se dessinait deux silhouettes. Ou plutôt un entassement de deux formes. A première vue, cela ne semblait pas anormal, quoi qu'un acte sexuel dans ce genre d'endroit pouvait paraître suspicieux, l'anglo-bulgare leva alors un sourcil. Mais après mure réflexion et une observation plus intense, les gestes de l'un des deux individus semblaient anormalement brusques. Ceci alerta le jeune homme qui voulut y jeter un coup d'oeil. Se retournant alors vers son collègue qui continuait sa fouille, il l'interpella.


 « -Attends ! J’ai cru entendre un bruit dans cette ruelle »prononça t-il assez doucement.

Son partenaire se saisit de sa baguette, et d'une formulation assez rapide donna sens aux suppositions de Peter. C'est alors que leur mission prit du sens. Le jeune anglo-bulgare cessa tout mouvement circulaire avec sa baguette et se saisit brusquement de cette dernière. De ce bout de roseau, et après avoir prononcé un « Illusionis », il fit jaillir son exacte réplique devant lui. Le guidant avec sa baguette, il expliqua rapidement la stratégie à adopter à Lysander. C'est donc suite à cela que ce dernier suivit le faux Peter pour venir se positionner d'un coté de la ruelle.

Là où les deux partenaires avaient un avantage, c'est que le mal intentionné était bien trop occupé pour remarquer quoi que ce soit. Il fallait également dire que la discrétion du clone et de Lysander n'avait pas d'égal.

Guidant toujours son clone, Peter avança doucement pour se rapprocher de la cible et lui faire face dans la seconde partie de son plan. C'est là que l'atrocité se dessina. Un homme assez miteux, qui semblait être un moldu, tentait d'agresser sexuellement la professeur de potions. Qui il faut le dire, était salement amochée, et par conséquent inapte à réagir.

Il fallait agir, mais de manière réfléchie. Faisant vivre son double, ce dernier attira l'attention du vagabond qui aussitôt, et après avoir marqué une légère surprise, tenta de frapper l'Illusionis..en vain.

Brutalement, une vive lumière jaillit de la droite. Son collègue avait prit les devant en prononçant un sort d'expulsion. L'effet fut immédiat, et à peine le sort l'avait-il touché, que l'inconnu fut projeté contre le mur opposé. Cela n'inquiéta pas Peter qui trouvait, même si brutal, cette solution assez efficace... pour l'instant.

En effet, quelques instants plus tard, Lysander se mit en marche et s'approcha du sans-abri. L'attitude de l'albinos était étrangement effrayante. Un léger frisson parcourra l'anglo-bulgare lorsqu'il se saisit du prochain sort lancé par son partenaire. Ce dernier était entrain d'ouvrir la cible. D'ouvrir la cible ?!. Baissant sa baguette, faisant donc disparaître brutalement son clone, Peter accéléra son rythme et se mit à courir vers son partenaire. Il avait alors saisit ce qu'il se passait.

Connaissant le passé de Lysander, il savait alors que ses troubles mentaux lui jouaient des tours. La situation pouvait très vite virer au cauchemar.La respiration du jeune homme avait accéléré et il sentait alors son coeur battre nettement plus vite que précédemment. Et si son collègue tentait de tuer le mal-intentionné..

Une trainée de sang prenait doucement place sur les sombres pavés couvrant cette ruelle. Ruelle que Peter voyait défiler nettement plus vite qu'avant. Il fallait réagir vite. Son collègue s'était alors rapproché un peu plus de l'homme et avait dressé sa baguette devant lui. Tous les indices signifiant un acte impardonnable.


« - Avad.. »

Heureusement le jeune anglo-bulgare était arrivée à temps et avait put se saisir de l'épaule de l'albinos pour le faire brusquement reculer et cesser toute tentative d'assassinat. C'est donc d'un mouvement assez fluide et brusque que Peter tira son ami vers l'arrière. Ce dernier se retourna très frustré et se mit à hurler.

« QUOI ?! »

De part la proximité qu'il avait avec son collègue, et l'aspect inquiétant de la situation, Peter mit en place la première réaction qui lui venait à l'esprit. Ce dernier leva son bras droit en formant un angle droit entre son avant bras et le haut de ce membre, puis après un rapide geste de recul, frappa violemment son collègue en plein visage. L'impact de son poing sur la joue de Lysander déstabilisa ce dernier qui se mit à tituber en reculant. Il fallait se saisir de l'instabilité qui envahissait le corps de l'albinos. C'est donc cette fois-ci à l'aide de ses deux bras que Peter propulsa son partenaire contre le mur.

Ces gestes là n'avaient rien de méchant pour l'anglo-bulgare. A sons sens, il fallait seulement savoir être brut pour aider et raisonner un ami par moment. Aucune animosité ne se traduisait donc par cette violence. Peter savait très bien qu'il n'en voudrait pas à son collègue et que leur relation ne changerait pas brutalement. C'est pourquoi après avoir rapidement expliqué la gravité de ses actes à Lysander ainsi que la justification de la réponse violente qu'avait eu Peter, que ce dernier se tourna vers le pervers. Laissant ainsi l'albinos se calmer par lui-même.

L'homme était à terre, ensanglanté, et même si il avait tenté de violer Gloire, il restait un homme et il fallait donc l'aider. Ne voyant pas d'autre solution, Peter se saisit de son écharpe. Il se baissa à niveau de la plaie de ce type, puis mit en place une forte compression sur l'ouverture corporelle. Pour cela il appuya fortement le bout de tissu sur le lieu de l'hémorragie afin de cesser tout afflux sanguin. Son écharpe serait bonne à jeter mais après tout il s'agissait d'une vie humaine.

Positionnant son regard dans celui du rôdeur, il pointa sa baguette vers lui et effectua une succession de deux sortilèges: Un « Incarcerem », pour l'empêcher de fuir et un « Oubliettes » afin de lui faire oublier le souvenir précis qu'il avait de l'échange de sortilèges, mais pas de sa tentative de viol. Après cela, comme la petite équipe allait devoir partir et pour éviter toutes paperasses moldus, Peter se saisit d'un passant dans la rue à qui il expliqua la situation et à qui il confia la mission d'informer la police moldu une fois qu'ils seraient partit. L'aisance qu'avait Peter dans la conclusion de cette situation l'étonnait fortement.

Par la suite, il se retourna donc vers Gloire. La pauvre femme était mouillée de la tête aux pieds, partiellement dénudée, et assez abimée. Autant psychologiquement que physiquement. Il fallait donc l'emmener à Sainte-Mangouste. Mais avant cela, les deux compères devaient tout de même se présenter. Se retournant à nouveau vers Lysander, c'est en voyant son état et après avoir marqué un petit sourire, que l'anglo-bulgare prit la décision de réaliser cela tout seul.

Il s'approcha donc donc l'employé de Poudlard et vint lui glisser quelques mots.


«  Bonjour Gloire, nous sommes tous deux représentants de l'autorité magique. Nous avons eu pour mission de venir vous récupérer. » signifia t-il, esquissant un petit sourire à l'intention de la jeune femme.  «  Au vu de votre état..Je pense que l'on va directement filer vers Sainte-Mangouste si vous n'y voyez pas d'inconvénients.. Là bas, Céleste viendra vous questionner. Mais avant il faut que vous vous remettiez de tout cela.» termina t-il.

Une fois ceci dit, et un léger hochement de tête adressé au passant, Peter déposa la veste de la jeune femme sur ses épaules puis vint glisser son bras sous l'une de celles de Mme Lecomte l'aidant ainsi à se relever. Une fois debout, et après avoir examiné l'état extérieur de cette dernière. Les deux se mirent doucement à avancer.

Voyant cela, Lysander se redressa, prit une grande respiration et avec un air toujours aussi froid suivit la marche des deux autres. Toute la petite équipe sortit de cette ruelle pour se diriger vers la prochaine et transplaner à Sainte-Mangouste.
Mangemort 80
Mangemort 80
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Mangemort 80, le  Mar 23 Juil 2013 - 4:11

80 se mouvait tranquillement dans la nuit noire. Elle marchait avec fermeté, les autres derrière elle. Par portoloin, tous les trois avaient rejoins Godric's Hollow, et par la marche, il rejoignait le manoir qui n'avait pas été sécurisé depuis bien longtemps. Dans les fourrées, 08, 41 et 80 avançaient encore, la jeune femme à leur tête, tous les trois vêtus de capes noires et de masques gris étincelants. Une brise légère, très légère flottait dans l'air. 80 la sentait parfois lorsque sa cape laissait filtrer un peu de sa peau. Elle se sentait bien dans ce costume. C'était son costume de scène un peu, dans lequel elle pouvait un peu se permettre ce qu'elle ne se permettait pas d'habitude. Oui, 80 aimait porter un masque, surtout quand celui ci était mué dans une expression déchirante. Une expression qui faisait peur à beaucoup.

Quand soudain, elle entendit les bruits reconnaissables d'un cours d'eau. C'est par là siffla-t-elle derrière le fer à l'homme et la femme qui la suivaient. La femme, elle la connaissait bien. Toutes deux avaient été de grandes amies. Mais maintenant leur amitié se résumait à autre chose. Elle tenait cette fille en respect grâce à son rôle. Dans la hiérarchie, c'était fatal, 80 lui était très distinctement supérieure.  Et rien que pour ça, c'était vraiment bon de l'avoir dans les rangs.

Pas loin de potagers, au sud du village, ils arrivèrent devant le cours d'eau. Elle s'avança un peu, les deux camarades sur ses talons. Elle cherchait l'ombre immense d'un chène, ou du manoir lui même. Alors murmurant un #lumos discret, elle leva sa lumière difuse en face d'elle. Rien, rien que des arbres qui n'étaient pas des chênes. Ils continuèrent, s'avançant dans la pénombre comme ils l'avaient fait depuis le début, 80 éclairant toujours le chemin.
Quand soudain, ils le virent ce chêne. Tous au même instant.  Et sans se retourner vers les deux autres, la jeune Seigneur des ténèbres désigna d'une main gantée de cuir noir, l'ombre parfaite d'Old Oak Manor. D'ailleurs, sans s'en empêcher, elle prononça le nom de la propriété. Et un sourire satisfait recouvrit ses lèvres rouges.

Ensembles, ils rentrèrent dans la demeure immense. Chacun leur tour, ils lancèrent les sorts, nettoyèrent l'endroit. La magie pour ça, c'était pratique. C'était rapide et sans effort. Quelques mots, un bout de bois, et hop. Pour garder le manoir en bon était, ils y posteraient un elfe de maison bien sage. Ou deux peut-être tant la demeure était grande.
Un repousse moldu ferait l'affaire.
Mangemort 08
Mangemort 08
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Mangemort 08, le  Mar 23 Juil 2013 - 17:39

~ 08, qui accompagnait ses deux consœurs, 41 et 80, occupait un fauteuil royal en cette soirée. Leur mission qui pouvait paraître anodine, en effet, ils avaient juste à vérifier les mesures de sécurité autour d'une demeure secrète Mangemort, se trouvait être pour lui une mission à la saveur excitante. Car en effet, accompagner ses consœurs, les sublimes 41 et 80 ne le laissait pas indifférent, loin de là. Avec plaisir, il s'imaginait finir la soirée avec les deux demoiselles, une s'agrippant à chacun de ses bras...

~ Outre ses fantasmes personnels, il savait que la mission qu'il avait à faire avec ses deux collègues était très sérieuse. Tous les trois étaient arrivés par portoloin jusqu'à Godric's Hollow, en quête d'une demeure oubliée de beaucoup, et inconnue d'encore plus de monde. Une demeure où les Ténèbres n'avaient ni de lois à subir, ni d'adversaire à affronter. D'après la sexy SDT, ils cherchaient un vieux chêne dont l'existence avait subit les assauts de plus d'une bataille moldue, qui se situait non loin d'un cours d'eau.

~ Plusieurs minutes s'écoulèrent dans leur aventure à la recherche de l'arbre perdu. Jusqu'à ce que finalement, entre deux platanes, ils trouvèrent enfin l'emplacement du manoir dont le secret était scrupuleusement bien gardé par un ancien frère Mangemort. Ils avancèrent tous les trois jusqu'à la porte d'entrée qu'ils franchirent sans peine. Ses deux consœurs se mirent alors à lancer plusieurs sortilèges de défenses, afin de renforcer le manoir qui était déjà très bien protégé. 08 lui, appela l'elfe de maison qui était en place depuis que 31 était venu y mettre les pattes.

- Monsieur ?.... demanda l'elfe ne sachant visiblement pas à qui il s'adressait.
- 08. Là-bas tu as la nouvelle ère des Ténèbres, dit-il en désignant 80 à l'elfe qui acquiesça en baissant la tête, comprenant qu'elle succédait à 98 dans le rôle de Seigneur des Ténèbres. Et une autre de nos consœurs, finit-il en portant son regard sur la magnifique 41.
- Bien Maître, et que voulez-vous que je fasse ?
- 31, ton ancien maître, est indirectement celui qui m'a créé, puisque comme lui je suis Loup-garou. Par conséquent, si tu lui étais fidèle, soit-le à nous maintenant ! Je vais lancer un sortilège de vérité sur la porte d'entrée, afin qu'aucune personne ne puisse y pénétrer sous une fausse identité. Si quelqu'un, qui que ce soit n'étant pas Mangemort pénètre dans cette demeure, viens nous prévenir immédiatement d'accord ? Et je m'assurerais qu'il ne te soit fait aucun mal.
- Oui Maître, tout ce que vous voudrez Maître. Les Mangemorts sont ma seule famille, je veille ici depuis des années et je continuerais à le faire Maître... répondit l'elfe dont la dévotion ne faisait aucun doute.
- Bien... N'oublie pas, si une personne sans la marque des Ténèbres arrive à rentrer ici, contacte-nous sans attendre.

~ 08 s'en alla alors vers la porte et y envoya plusieurs formules. Des plus basiques, allant de celle empêchant la moindre écoute venant de l'extérieur, jusqu'aux plus complexes, assurant au manoir une tranquillité. L'apothéose, qui lui coûta beaucoup d'énergie bien qu'il était un mage expérimenté, consista à lancer un sortilège de vérité sur la porte, assurant ainsi que toute personne entrant dans le manoir ne doive révéler son identité, aucun artifice, aucunes potions ne pourraient passer au travers. Il attendit ensuite tranquillement, se remettant de sa débauche d'énergie, que ses deux consœurs eurent finie leur travail de leur côté...
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Invité, le  Mar 23 Juil 2013 - 21:12

Déjà que le fait de supporter sa meilleure amie d'autrefois en tant que simple camarade Mangemort lui était réellement difficile à avaler, alors si en plus, si ladite jeune femme était sa chef d'un point de vue hiérarchique, et qu'elle en profitait largement..Qu'on amène à 41 une corde, un tabouret et tout le tralala, s'il vous plaît merci ! Qui plus est, le fait était que la jeune femme tenait réellement à sa place parmi les Mages Noirs, aussi aurait-il été malvenu de sa part que de laisser son caractère plus que mauvais prendre le dessus. Alors, comme elle avait du le faire si souvent au cours de sa vie, elle se jouait de la SDT. Pleine d'hypocrisie, elle se comportait avec elle comme les autres le faisaient. Seul ses regards bien trop souvent noirs la trahissaient. Parce que quelque part, elle souffrait. Le fait que sa relation avec 80 n'avait jamais été simple et avait toujours oscillé entre la haine et l'adoration lui hérissait le poil. Mais ce n'était pas tellement grave, au fond. Son rôle n'étant avant tout pas d'être la gentillesse incarnée, mais d'être efficace au possible...C'est pourquoi elle se taisait. Elle supportait en silence l'attitude arrogante de 80. Mais ça lui coûtait énormément...A tel point que, les jours où, par un malheureux hasard, la sensation de danger et de peur, de déprime à l'eau de rose, reprenait le dessus du bonheur à l'état pur d'être enfin une Mangemort, elle n'avait plus qu'une envie : tout envoyer en l'air. Tout simplement. Et puis, elle se reprenait ensuite. Ce n'était rien de plus qu'un fichu cercle vicieux. Malgré tout, elle n'avait jamais été aussi épanouie que depuis qu'elle avait rejoint Leurs rangs. Elle était enfin elle-même. Et ça, ça n'avait pas de prix.

Cette fois, il s'agissait d'une sécurisation d'habitation. Rien de trop complexe, pas de bagarres, pas de prises de risques, ou presque. Juste de la prévention. C'était moins amusant, du coup. 41 restait néanmoins sur ses gardes. Sa tête rendue lourde par un masque imposant oscillait en tous sens, cherchant à percevoir le moindre pas d'un intrus, le moindre craquement, la moindre ombre, ou la moindre senteur qui lui serait parvenue par le biais de la légère brise humide qui soufflait doucement. Mais avant tout, la jeune femme cherchait à trouver le fameux chêne que tous trois convoitaient. Enfin, oui et non. Tous trois n'étaient pas sur la même longueur d'ondes en réalité. 80 semblait connaître l'endroit comme sa poche, avoir un but bien précis, et il en allait de même pour son charmant collègue 08. 41, elle, ne savait pas trop quoi faire. Ces lieux lui étaient plus qu'inconnus, aussi se contentait t'elle de suivre sagement les deux autres.

Bientôt, un grand et magnifique chêne se détacha des autres arbres. Apparemment, c'était le bon. En tous cas, la Seigneur des Ténèbres laissait transparaître une certaine satisfaction. Sûrement la Mangemort devait-elle l'être aussi ? Souriant donc derrière le fer qui lui couvrait le faciès, elle s'avança nonchalamment jusqu'à la solide - et magnifique, somme toute - baraque qui se dressait sous ses yeux. Tous ensembles, il pénétrèrent à l'intérieur. 41 ne porta pas une grande attention aux détails de ladite demeure. Son énergie toute entière n'était concentrée que sûr un seul et unique but : en finir le plus rapidement possible, tout en accomplissant sa tâche du mieux possible.

Chacun prit sa direction, sans trop prêter attention à son confrère. A la vue de La chef des Mangemorts qui ouvrait la marche à l'aide de quelques sortilèges soigneusement choisis, la Mage Noire se hâta d'en faire de même. Des sortilèges de défenses variés jaillissaient de ses lèvres tout juste entrouvertes. Pendant ce temps, un elfe de maison jurait fidélité à 08 qui renforçait la porte d'entrée d'un sortilège de vérité. Tous trois, dans un magnifique méli-mélos de Magie, isolaient le Manoir de tout espionnage ou de toute intrusion, de quelque façon que ce soit.

Satisfaite, quoi que tout de même éreintée, 41 se posa sagement aux côtés de 08 en attendant que la SDT leur ordonne de partir. Quand un signe de tête de la part de cette dernière lui apporta confirmation que tout était bon, la jeune femme se remît en marche vers leur QG, fière de leur travail à tous trois. Old Oak Manor était un lieu sûr, et pour de bon cette fois.

(Autorisation de 80 pour son libre-arbitre)
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Invité, le  Ven 6 Déc 2013 - 14:58

CRAC !

Les deux sorciers étaient arrivés à destination, dans un salon baignait par l'obscurité. Les rideaux étaient tirés, empêchant de voir l'extérieur. 13 releva machinalement sa manche tandis que l'elfe de maison s'approchait d'eux. Il l'avait déjà vu une fois ou deux et il savait qui'l pouvait être très serviable, à condition d'être Mangemort. Il montra sa marque des ténèbres et la créature s'inclina devant lui tout en faisant un chandelier d'un claquement de doigts.

- Maître !, fit l'elfe en s'inclinant bien bas. Puis-je vous être utile ?

- Peut-être plus tard. Va dans la cuisine en attendant.

Après une nouvelle révérence, l'elfe de maison s'exécuta. Le Roumain s'était probablement douté avec quelle organisation il trafiquait, surtout avec la tenue et le masque. Cet épisode ne pouvait que le lui confirmer. Au moins maintenant, de ses propres yeux Razvan pouvait s'apercevoir qu'il n'avait pas affaire à des débutants et que cette alliance pouvait être plus que bénéfique.

- Je pense qu'il est temps de revenir à nos affaires. Je vois que vous tenez parole. Je suppose que vous avez tout ce que je vous ai demandé.

Ce n'était pas vraiment une question. Il savait que le Roumain faisait partie de ce genre de réseaux qui mettaient un point d'honneur à remplir leurs contrats. Ils n'aimaient pas décevoir et savaient également que cela pouvait être dangereux si c'était le cas. 13 n'était pas certain de connaître l'étendu du réseau qu'il y avait derrière Razvan mais il savait que c'étaient des types dangereux auxquels il valaient mieux ne pas se frotter. Tant que les affaires se passaient bien, il n'y avait pas de problèmes. Et de toute façon, il n'avait pas l'intention de leur poser problème.

- Tout s'est passé comme prévu ? Vous n'avez pas eu de problème ? Eu de rencontres qui vous ont importunés ?

On n'était jamais trop prudent. Les Aurors avaient beau être à la ramasse, à force de faire des rondes, ils finissaient par passer inaperçus et se fondre dans le décor. Jusqu'à présent, ils ne s'étaient jamais intéressés aux Roumains mais après les récentes attaques, cela pouvait évoluer différemment.
Contenu sponsorisé

[Habitation Secrète] Old oak Manor Empty
Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 4

 [Habitation Secrète] Old oak Manor

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.