AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 4 sur 4
[Habitation Secrète] Old oak Manor
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Mangemort 28
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite

Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor

Message par : Mangemort 28, Dim 29 Jan 2017, 00:11




Nous adorons les cadeaux ! Comme une enfant, nous sourions à en faire éclater les yeux. Se voir offrir des présents sans avoir été vraiment très sages - quoi de plus beau ? Les yeux brillants, nous regardions nos amis - que disons-nous ? Notre famille ! - se faire passer tour à tour des paquets riches de merveilles. N'était-ce pas beau, cette simplicité, cette tradition que nous perpétuions, comme nous aimions les traditions ? Chaque chose était ici à sa place, sauf 39 peut-être, comme nous allions le faire dans le monde des sorciers. Pas à pas, nous rétablirions l'ordre des choses, et ce moment de partage nous confortait dans le choix de nos frères et soeurs.

Alors le Songe s'approcha de nous, camouflé sous un 8 et un 2, pied de nez au 28 scintillant. L'Hallucination était presque palpable. Les autres ne pouvaient pas la voire et pourtant... nous aurions juré que Trente-Neuf avait reçu son cadeau de la main du Songe. Idioties. Nous avions encore trop bu. Oui, c'était cela. Quoi d'autre. Alors lentement, comme pour nous faire l'amour, 82 déposa dans nos mains un petit paquet et souffla quelques mots : « Oh, oh, On sait que les autres ne te voient pas, mais on voulait te faire un cadeau quand même. Joyeux noël ! » Nous ne voulions pas l'offenser en lui montrant que On n'était absolument pas réel et qu'il n'était qu'un foutu Songe que nous faisions souvent, qu'une Hallucination nous suivant jusqu'au Jour.

Mais deux cadres, deux miroirs à double sens. Bien vite, avant qu'il ne s'éloigne, nous glissions la moitié de la paire dans la main du Songe. Qui sait, cela pourrait peut-être nous servir un jour d'avoir à nous adresser à notre Hallucination ! Nous la remercions d'un baiser volé que de toute façon personne ne remarquerait avant de chanter les paroles d'une comptine de Noël.

- Un, deux, trois petits lutins
S'amusent depuis c'matin
À préparer des cadeaux
Emportés par le traîneau ♪


Entamant une étrange danse, nous récupérions notre paquet sous le sapin avant de le déposer sur les genoux de Ils, notre binôme tant aimé, tant loué, tant chanté. Nous accompagnions le tout d'un baiser sur la joue, avant de nous assoir près d'eux. Ils étaient notre plus proche Mangemort, et nous étions très heureuse d'avoir pu leur offrir ce drôle de présent. Et quelle hâte de le voir l'ouvrir !

- Noël, Noël, faut aider le Père Noël
Noël, Noël, vite, vite c'est Noël
Quatre, cinq, six pirouettes
Et des folies plein la tête ♪


Nous mettions un coup dans le ventre du moldu pour qu'il chante avec nous, et c'est ce qu'il fit d'une voix chevrottante. Après quoi, nous laissions à 91 le plaisir d'ouvrir notre cadeau.


Tinoël a écrit:
91 trouvera dans son paquet un Chartier dressé pour chanter des comptines vulgaires, avec autour du cou une écharpe de Gryffondor qui se resserre quand il ne dit pas assez de gros mots !

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor

Message par : Mangemort 91, Mer 01 Fév 2017, 09:49


Boutique d'antiquaire un peu perché, multitudes de poupées aux crânes fêlés, déréglée des neurones à la vue de la simple population mais qui ce soir trouvent sens au contact des frères et sœurs d'une portée disséminée.Pour eux, le père noël n'est pas passé, peu utile de compter les diurnes, il ne passera jamais. Une multitude d'enfants pas sages que le père fouettard n'effraie plus. Peut-être Ils devrait-il retourner un jour en laponie, échanger les listes, pour que les enfants sages aussi soient déçus. Juste retour des choses, mais ils songeront plus tard, car le père vilain a commencé sa tournée. Le nez allongé qu'ils ne peuvent retrousser à la vue de certains cadeaux, il semblerait d'ailleurs que le leur ait fait sensation. Ils ont capté le regard attentif de 08 avant que ce dernier ne s'avance vers le maître, lui tendant une boite. Les lèvres qui s'étirent en un -oh- muet devant les œufs à l'allure étrangement féminine, mais ils se gardent bien de tout commentaire car l'araignée errent  entre les cases manquantes chez eux aussi. Le vénitien aussi semble avoir été inventif, tendant à 39 l'horloge la plus classe que la terre n'ait jamais porté. Les voici donc transformé en coucou chantant toutes les sept heures. Ils aiment l'idée de chanter. Regard à 28 alors que ces dernières reçoivent des mains de 82 un miroir dont ils ne saisissent pas vraiment l'utilité, après tout, l'avantage d'être masqué et que l'on ne peut pas voir.

Le temps passe encore, et voici que 28 s'avance dans leur direction. Déballant leur paquet -n'y voyez ici aucun double sens- et y plongeant leur nez en trique, ils découvrent avec un amusement non dissimulé un chartier chanteur de comptines enfantine et vulgaires. Les lèvres qui s'étirent, le masque qui se retire le temps d'embrasser le front de 28 avant de retrouver sa place. Leur nouveau phonographe sous le bras. La voix délicieuse du moldu chantant dans les oreilles. Voix. Oreille. L'idée fait son chemin et alors que les cadeaux continuent surement de s’enchaîner, ils s'approchent de l'humain de compagnie, et place leur baguette contre l'oreille de ce dernier avant d'informuler un scios, laissant l'organe leur tomber dans la main. Ils rejoignent ensuite leur frère, se plaçant au côté de 82, lui tendant l'appareil auditif. "Tiens".
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 87
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor

Message par : Mangemort 87, Lun 06 Mar 2017, 02:16


Ton présent au groupe avait l’air de plaire
chacun en faisait un peu ce qu’il voulait
tant que ça les distrayait t’étais heureuse
tu te surprenais à bien aimer
de temps à autre
les voir sourire
c’était dangereux et pourtant réel
prends garde 87
bientôt tu leur prépareras le petit déjeuner
et on pourra vite te ranger dans le cercueil
non que ça te déplaise tant que ça
tu t’étais plus jeune promis
que la seule boîte en laquelle on pourrait te ranger
serait la dernière

tu laissais les uns et les autres s’amusait
restant un peu à l’écart pour respirer
tu t’es aperçue que les gens parfois
ils mangent les huit septièmes de ta peau
ils te mettent à nu de leur omniprésence
ils t’oppressent de leur simple existence
serrée contre le mur le plus éloigné
tu sirotais un verre dont tu as oublié le contenu
sourire aux lèvres et fuite aux jambes

certains peut-être s’interrogeront
sur les pensées d’une ombre isolée
je crois qu’à cette heure elles courraient
les grimoires que tu avais fouillé
les artefacts et les preuves
sous tous les formats

42 anciens serpentard
23 anciens serdaigle
18 anciens gryffondor
11 anciens poufsouffle

c’était des chiffres qui faisaient peur
des chiffres qui rappelaient
combien ta maison soit disant si pro-droits
était si prête à se ranger du côté de l’ordre
du pouvoir
dès qu’on la sifflait

mais les noms oh les noms étaient presque inspirants
ils couvraient tes dents d’un murmure inaudible
fumée de syllabes que Alyna Damian Brown
Mila Emy Stewart Cassie Werber Elena Lewis
Evanna Ayling Tomoko Dana Betty Jorkins

fumée de lettres et d’espoirs emmêlés
des rôles modèles dont t’inspirer ?

quelque part aussi devaient être écrites leurs erreurs
c’étaient celles ci que tu voulais connaître en priorité
car tu semblais être la mangemorte la plus décevante de la maison
alors il fallait apprendre ce qu’avaient raté les autres
pour ne pas le faire à leur suite
leur faire honneur en suivant seulement la moitié des pas
en ne choisissant pas celle qui mène au trépas

quelqu’un pourtant t’arracha à tes pensées
quelques uns mêmes : c’était Ils
Ils avait un cadeau des plus déroutants
un collier orné d'un oeil encore frais
si personnel et inspirant
tu fus plus touchée que tu le montras
mais t’abandonnas tout de même au risque de poser
tes lèvres sur son front
formulant un muet
— merci

pouvait-ils lire sur tes lèvres ?
mieux valait pas
tu crois

voyant que tout le monde semblait s’activer
pour se couvrir de cadeaux
tu t’approchas de Mangemort 08
votre lien s’était teinté de nuances avec le temps
mais Salazar sait combien tu tenais encore à lui
t’étais un peu pauvre encore
t’avais pas encore tenté ton fou projet avec ton presque Fils
mais tu espérais qu’il te le pardonnerait
tu présentas sous ses yeux deux cadeaux distincts
— tu m’as appris à me méfier

tu pointes ton doigt vers la glace à l’ennemi
— et à créer

tu places en ses mains le fuseau tisse-magie
— j’oublie pas

il trouverait plus tard
caché sous la glace
un petit mot indiquant
« J’aime pas les dettes
et pour ton aide au salon j’me sens redevable
demande moi ce que tu veux
je le ferai »


Mangemort 08 reçoit une glace à l'ennemi, un fuseau tisse-magie & une promesse en noir sur blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 39
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage
Manumage (niveau 2)


Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor

Message par : Mangemort 39, Ven 10 Mar 2017, 16:56


Le défilé des cadeaux continua. Votre Secret Santa se montrait particulièrement festif. La musique étant de mise, les appréciés camarades aussi, vous ne pouviez pas vous ennuyer. Alors, vous prîtes soin de regarder chaque cadeau offert, et vous ne changiez jamais d’avis : c’était le vôtre, le plus beau. Décidément, votre maître vénéré, 67, vous connaissait par cœur. Et pour vous offrir quelque chose d’aussi précieux, il ne pouvait que vous estimer grandement.

Un instant vous vous prîtes à rêver de votre formidable duo, avançant main dans la main. Vous saviez qu’il ne pouvait clairement l’afficher. Vous aviez eu droit à quelques remontrances également, mais vous faisiez le plus d’efforts possibles pour vous affranchir de ce qu’il avait pensé de vous.

Cette horloge voulait sans aucun doute dire que vous aviez réussi. Qu’il n’était plus temps de réparer les erreurs mais qu’il vous fallait plutôt avancer, vous changer, vous transformer, faire bénéficier de votre don à toute votre petite équipe.

Oh oui, vous compreniez le signe qui se cachait derrière cette horloge magique. Il était clair, limpide, et adressé à vous seul. Alors, vous serriez plus fort encore votre cadeau contre vous, et vous rendant compte que tout avait été échangé, vous sourîtes, poussâtes un soupir et dîtes simplement :

- Joyeux Noël !

Vous levâtes la tête pour ces quelques mots et découvrîtes qu’une branche de gui était suspendue juste au-dessus de vous. Vos yeux s’écarquillèrent et un sourire prit place sur votre visage.

- Allez, je dois travailler sur de noirs plans pour la nouvelle année, je vous laisse mais avant ça, y a du gui alors…

Sans plus de paroles je m’en allais vers mon ami 08 et lui roulais une grosse galoche. Puis je m’en allais en sautillant. C’est beau d’être Mangemort.

[Départ de 39]
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor

Message par : Mangemort 91, Mar 28 Mar 2017, 06:44


Ils avaient fini de jouer les mauvais pères. Les bons pairs. Les fouettards de noël. Ils avaient fini leur tour, leur distribution. Et n'avaient plus rien à faire. Ils contemplaient avec joie la tournée de leur presque-mère, s'improvisant Noël. Mais la distribution fut vite finie. Leur cœur en euphorie d'enfance nostalgique. Ils avancèrent, ou plutôt reculèrent dans la pièce tandis que ce cher 39 continuait ses rapprochements étranges avec ce très cher 08. T'aurais pas tant détesté te retrouver sous le gui à la place de leur ami. Mais ce n'était pas le cas. Ils ne boudèrent pas pour autant, laissant ces activités peu matures à d'autres. Ce fut leur mangemort aux mille visages qui leur offrit la possibilité de couper aux longues embrassades. Ils attrapèrent de quoi manger un bout sur la table avant de retirer leur masque pour se sustenter. Ils restèrent ainsi quelques instants avant de le remettre et de s'approcher du moldu dont le volume baissait considérablement.Lui assénant un coup de poing dans l'estomac pour l'inciter à continuer les Jukebox. Lui lançant au passage un #Sonorus afin d'en augmenter un peu le volume. Ils se posèrent ainsi quelques minutes afin de se détendre à leur guise, un verre en main, se laissant entraîner par les paroles peu compréhensible de leur jouet du soir. Ils décidèrent ensuite qu'il était temps de s'en aller manigancer ailleurs, bien que content de cette soire de noël qu'ils n'avaient pas goûter depuis une éternité. Il déposèrent un baiser sur la joue de leur presque-mère avant d'effectuer une pression sur l'épaule de leur binôme avant de se retirer et de disparaître dans la nuit. Masque à la main, le vélo volé à 82 sous le corps. Ce soir ils rouleraient sur le monde. Et quelques uns de ses habitants.
Chantonnant.

Jingle Bell
Jingle Bell
Jingle Bell
Rock
 

Départ de 91
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 08
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor

Message par : Mangemort 08, Lun 03 Avr 2017, 09:54







Les brumes parfois sont les seules vraies paroles...


Noël. La vie portait bien des miroirs insensés à ses murs ouvragés. Des portes dérobées à ses virages sinueux, des ciels couverts et d'autres entiers, des étoiles rayées et d'autres conquises, aux yeux vaporeux qui scrutent cette voûte sans en saisir toute l'étendue, tous les subtiles murmures, qui composent ce chemin édifiant où tout être marche.

Et parfois
Oui
Parfois
Dans l'Obscurité
Tout au fond
Là où plus rien ne subsiste
Là où la lumière était proscrite
Là où les sons étaient interdits
Apparait
Comme une brise dans une fissure
Comme un sourire à la renaissance
Une lueur
Une lueur qui appelle
Une lueur qui comprend
Une lueur qui donne l'envie de se battre
Et alors
La mélodie des Ténèbres
Elle se tait
Elle se terre
Car la Terre
Prend à nouveau son sens

Dans cette faible luminosité
A peine plus grande qu'un grain de sable
Mais aussi importante que l’Éternité

Naît
Renaît
L'Envie
La Vie
Et
A ses sourires esquissées comme des ombres sur les murs
A ses regards qui chantent comme la mélopée de Nature,
Le Silence compose
Le cœur implose
Et Tout, s'écrit...

Il attendit son cadeau. Il savait. Que ça serait Elle. Elle qui devait lui faire. Comme si la Vie, voulait repartir en arrière. Comme si le Temps, voulait crier qu'il s'était trompé. Comme si l'Espoir, dormait encore quelque part, dans les Ténèbres, dans les Profondeurs. Alors il suivit ses gestes, comme l'élève scrute le Maître pour mémoriser ses mouvements d'argent.

Les mots sont le miroir de la Vérité
Quand le cœur les assemble
Puzzle parfois incohérent
Dont l'odeur émeut les sens

Une glace à l'ennemi. Un fuseau tisse-magie. Viendrait plus tard l'Ecrit. Qui effacerait les Cris...

- Merci...

Et les mots en leur sang sont l'exactitude des sens...


***

Il regardait le Temps et le Temps le regardait. Sur ces visages joyeux, sur ces moments que les années futures raconteraient, Il voyait le Bonheur. Et 39, qui, clamait cette même branche, avant de se lever. Et, comme ayant gagné à la loterie, Il vit ce dernier venir à lui, et reçu une galoche en cadeau qu'il rendit avec plaisir.

Car un baiser ne se refuse pas, il s'espère, se vit, ou il se tait.

***

Alors, Il se leva. Gardant précieusement ce qui venait d'Elle, comme les souvenirs passés ancrés là où se trouvait le tumulte des sens. Il alla la voir, 87, flambeau d'une torche jamais éteinte, animée d'une braise éternelle. La prenant dans ses bras, laissant un murmure à son oreille.

- Moi non plus je n'oublie pas...

Et comme le mot que dicterait une larme, Il alla poser ses lèvres sur celles de la belle, comme l'Antique souvenir qui criait de ressurgir d'une mer éloignée où il était à la dérive.

Parce que certains gestes parlent plus que des mots.
Parce que certains souvenirs sont une lueur pour exister Demain.

Il quitta ses lèvres non sans l'amer regret de se demander s'il y goûterait de nouveau, comme le navire regagnant le port après son voyage, mais qui, au fond, n'attendait que de nouveau épouser la mer, cet Océan indomptable, qui fait vivre...

Avant de quitter ses frères d'armes, il lui offrit un dernier regard, tel le présent qui, dès le paquet, indiquait son importance.

Parce que certains regards parlent plus que des gestes...

Départ de 08
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor

Message par : Mangemort 67, Lun 03 Avr 2017, 12:28





Visages radieux
Plaisir enfantin
Orphelins

Comme si le temps des fêtes il n'y avait plus de terribles masqués (ne faites pas attention au moldu mutilé voyons).

Tous en réuni pour cette nuit, pour ce moment... Tous à échanger des présents auquel nous avions tous réfléchi plus ou moins intensément pour faire plaisir à celui qu'on s'était vu désigné. Grâce aux présents de 08 j'avais à présent un nouveau défi qui m'attendait. S'occuper d'acromentules n'était pas une chose facile.

Quelques rires, quelques joies, quelques intentions. Qui aurait pu croire qu'il s'agissait des membres de l'Ordre Noir ce soir. Après tout, nous n'étions que des jeunes gens dont les convictions étaient tellement fortes qu'il leur avait été nécessaire de se saisir de leur baguette pour les défendre.

Mais pas ce soir. La vie avait pris ses quartiers. La confiance, le respect et l'attachement même étaient présents.

Il m'était difficile de réaliser que j'étais leur chef, que j'avais atteint ce rang. J'espérais en être digne et j'espérais surtout qu'ils me respectaient mais loin les tracas du quotidien place à la fête...


Tard

Les départs avaient déjà commencé. Chacun retournait à sa vie publique, à sa vie qui reste dans les rangs. Pas un pied dehors rien.

- Merci pour cette soirée.

Les échanges ont été légers mais il y avait du pain sur la planche qui nous attendait. Il y en avait des projets à mettre en place. Je devais m'en aller.

Je m'étais levé, prêt à partir, loin des festivités. Mes deux oeufs emballés, protégés pour éclore dans quelques semaines.

Départ de 67



Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 87
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor

Message par : Mangemort 87, Ven 14 Juil 2017, 15:34


(post unique, partie III)

Robinet avance bien, mes premiers échantillons ont l’air efficace

sur les cobayes animaux ils le sont trop en tout cas

mais difficile de trouver la dose adaptée quand mes créatures

n’ont pas la même constitution que l’être humain

un facteur de choix c’est que quoiqu’il arrive, l’animal ne doit en mourir

s’il en meure c’est que j’ai trop dosé

l’enthousiasme c’est bien mais il faut mesurer

les potions sont comme la cuisine : l’art du dosage


en revanche pour les potions agressives j’ai un souci

j’ai pas envie qu’on ait à boire deux litres pour s’endormir

mais tout est toujours trop dilué

il me faut un composant bien distinct, quelque chose qui permette

de réveiller les ingrédients

qui les fasse « kick off » directement


j’ai cherché dans le savoir-faire hindou des épices spécifiques

j’ai l’intuition que l’ingrédient manquant ne vient pas de notre continent

que nos faunes et flores sont dépassées par les événements

comme nous le sommes par la vie


j’ai pas assez confiance en mes employées, je fais tout seule pour l’heure

max s’occupe des gosses et moi du poivron 

dis, tu crois que je vais trouver ce qu’il faut ?

toi qui me regardes et me juges du coin de l’oeil

crois-tu en moi ? sans doute pas plus que mes parents


j’me sens seule parfois

comme si je mordais la vie plus que j’en ai le droit

sans doute qu’avec les horreurs que je vois je devrais perdre cette appétence

me nourrir de crêpes rances et de beurre

me doucher dans l’obscurité, tous volets fermés

ne pas respirer trop fort


mais j’ai ce feu en moi

cette rage de vivre

qui vibre et fait tout chanceler

alors je l’ai suivie jusqu’en Inde

pour en tirer l’ingrédient-détente

celui qui fait tout commencer

en plus intense en plus vrai

le composant du (re)démarrage

celui qui pousse l’oiseau hors du nid


j’y crois dur comme fer tu sais

j’y crois dur comme fer car j’ai vu

que tout était possible quand on s’en donnait la peine
et je ne suis plus à une peine près
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation Secrète] Old oak Manor

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 [Habitation Secrète] Old oak Manor

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.