AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 2 sur 5
[Habitation secrète] Dark Red House
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Hugh Dey
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Hugh Dey, Sam 8 Fév 2014 - 12:41


J’avais mal de partout. Ca me lançais. Pourquoi est-ce qu’on m’avait planté un truc dans la chaville au juste ? C’était un peu comme si j’avais des morceaux de verre dans la cheville et qu’ils bougeaient pour m’entailler un peu plus profondément. Mais le pire, ce qui me faisait vomir sur le sol, c’était ce foutu transplanage, et ce que je sentais sur ma main gauche. Rien en fait… Je ne sentais rien et tout à la fois.

Comme pour me remettre j’essayais de tout bouger de mon corps, pour savoir un peu ce qui s’était passé. La cheville droite me lançait, je savais qu’elle était là. Et j’avais l’impression de bouger les doigts, comme si ma main gauche était là, mais je sentais rien. Pas de sol. Aucun courant d’air sur le bout des ongles. Comme si elle avait complètement disparu.

Brusquement, alors que je venais de vomir sur le sol, et ceci dans le silence le plus total puisque j’étais désormais réduit au mutisme, je regardais ce qui se passait autour de moi. Ca venait à moi de manière saccadée, comme si j’avais pas le droit de voir tout à la suite. Une maison. Personne à côté de moi. Tout du moins pas encore. Des bruits. Des conversations. Des voix. Et ma main gauche. Partie. Je n’avais plus rien. Et ça saignait. Et j’avais mal. Mais le plus flippant c’était de voir ce moignon que j’avais à la place de la main. La douleur passait presque outre. De toute manière, j’avais trop mal sentir encore quelque chose. C’était sans doute pour ça que c’était saccadé ma vision. Y avait des flashs blancs aux moments où ça me lançait le plus.

Je relevais la tête. J’étais assis, à côté de ma flaque de vomi. Ca puait à mort d’ailleurs. Et il faisait tout sombre là où j’étais. Je commençais à voir flou, mais pas suffisamment pour manquer la personne qui venait vers moi. Vêtue de sombre. Un masque sur la tronche. Il était aussi blanc que mes flashs. J’avais peur. J’avais le cœur qui battait trop vite. Et pour le coup e sang coulait plus fort. Je le sentais battre à mes tempes. Je le sentais sortir trop vite et trop fort de mes blessures. Ca coulait. Je salissais le tapis. Et j’essayais de reculer, mais je m’appuyais sur mon moignon et je pouvais pas bouger parce que j’avais trop mal. J’étais condamné à le voir arriver. Qu’est-ce qu’on allait m faire au juste ?

J’essayais de décrocher mon regard de ce masque d’horreur et je tournais la tête un peu sur les côtés. A quelques mètres de moi, y avait une main. MA main ! Faisant fît de la douleur, je me jetais sur le côté, en plein dans la flaque de vomi, et je tendais le bras pour choper ma main. Je voulais qu’on me la rende ! J’en avais besoin ! AU SECOURS !
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 61
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Mangemort 61, Mer 19 Fév 2014 - 22:03


[Désolé pour le temps de réponse]

Il n'y avait rien à faire, rester assis sur une chaise à ne rien faire plus de cinq minutes, 61 n'aimait pas ça. Il n'arrêtait pas de gesticuler, essayant de trouver la position idéale. Puis, il se levait et faisait les cent pas, dans l'espoir d'avoir enfin quelque chose à faire. 98 lui, ne bronchait pas, il se contentait d'observer les agissements du jeune homme, sans dire le moindre mot.

Ce n'était pas normal que ça prenne autant de temps, le plan était bon et si 70 n'était toujours pas là en compagnie de l'invité surprise, c'est qu'il y avait un soucis. Malheureusement, ils ne pouvaient absolument rien faire contre ça, au risque de tout gâcher. Alors il fallait attendre que mademoiselle se montre, si un jour elle se décidait à franchir le seuil de la bâtisse.

Au bout d'un certain moment, du bruit se fit entendre et 70 entra dans le salon, boitant légèrement. Tant qu'elle était toujours entière, c'était le principal. 98 demanda à celle qui venait d'arriver comment cela s'était passé et elle ne manqua pas de lui dire qu'elle avait eu un petit soucis mais que tout s'était très vite réglé. Puis, en tant que plus âgé, 98 fit son petit chef, indiquant à 61 d'aller soigner la blessée de guerre. Bien trop orgueilleux, le jeune homme préféra rétorquer, il n'avait pas d'ordre à recevoir de sa part. Mais finalement, il capitula, ne voulant pas que 98 profite, au passage, du corps de 70 qu'il aimait tant.

Après avoir soigné 70, 61 alla rejoindre son comparse dans la pièce où attendait patiemment Hugh. Il travaillait avec le précédent chef des mangemorts, aujourd'hui disparut. Avec de la chance, il allait sûrement être au courant de quelque chose. Mais pour ça, il fallait le faire parler.

Ca puait la mort, c'était absolument horrible. Le tapis était recouvert de sang et de vomi, ça allait être une partie de plaisir à nettoyer. Heureusement qu'il avait l'elfe de la maison pour ça. Enfin, ce n'était pas gagné, il n'y avait qu'à voir dans quel état elle se tenait actuellement. Au milieu de la gerbe, il y avait un homme qui se trémoussait sur le sol, tendait le bras en direction d'une chose qui avait l'air de le passionner. Sa main. A cette vue magnifique, 61 ne put s'efforcer de sourire, sadiquement, même si celui-ci n'était pas visible avec le masque qui portait.

Apparemment, il n'était obnubilé que par ça, c'était parfait. Il suffisait de s'en emparer et il parlerait, c'était sûr. Alors 61 avança vers lui et écrasa avec force mais en lenteur sa main valide. Puis, se baissant, il récupéra le membre humain.

- Qu'est-c'qu'tu fous ? T'la récupéreras si t'es sage ta main. Pis, j'me suis dit qu'on allait pouvoir s'faire une partie d'handball, t'sais l'sport moldu là ? Trouves pas qu'c'est une bonne idée ?

Mimant ses paroles à ses gestes, il envoya la main d'Hugh à 98 dans un lancé magnifique. Maintenant que la situation sur sa main était claire, ils allaient pouvoir parler ou du moins, le Dey allait pouvoir parler.

- Bon, mon p'tit dégueu plein d'vomi, est-c'que tu sais pourquoi t'es là ? Une p'tite idée comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Hugh Dey, Mer 26 Fév 2014 - 23:48


J’y étais presque. Je tendais le bras. Bientôt je touchais le bout de ma main détachée. Je m’étais étalé dans le vomi… Et c’était pas grave. Ca puait, et c’était pas grave. J’avais mal et je m’en moquais totalement. Parce qu’au bout de ma main, y avait mon autre main. Et c’était le seul objectif qui comptait. Jusqu’à ce qu’il disparaisse de ma vue.

J’ouvrais la bouche. Je criais. Mais je criais que dans ma tête. Mes cordes vocales étaient toujours bloquées. Et je tapais de mon pied valide comme pour qu’il me lâche. J’aurais bien voulu mordre dans ma main mais j’en avais une coincée sous le pied de ce gros c*n, et l’autre complètement détachée. Je serrais les dents. Je plissais les yeux. Ca me lançait de partout. Je voyais tout blanc dans mes yeux tellement je serrais fort. Je m’en sortirai pas vivant.

- Qu'est-c'qu'tu fous ? T'la récupéreras si t'es sage ta main. Pis, j'me suis dit qu'on allait pouvoir s'faire une partie d'handball, t'sais l'sport moldu là ? Trouves pas qu'c'est une bonne idée ?

Qu’est-ce qu’il disait lui ? Je levais la tête. J’avais toujours mal. Je voyais que dalle. Les mots se mélangeaient dans ma tête. Mais je me forçais à ouvrir les yeux. Et je voyais ma main voler ailleurs. NON ! C’est le cri que j’aurais dû pousser… Si j’avais pu. J’arrêtais de bouger ma main sous le pied de l’autre parce que je me rendais compte que ça faisait moins mal si je faisais ça comme ça. C’était pas complètement idiot. Et pourtant je voyais pas trop comment j’arrivais à réfléchir. Je respirais fort. Je rampais un peu et j’essayais de me mettre assis. C’était pas facile quand on ne pouvait s’appuyer que sur un pied.

- Bon, mon p'tit dégueu plein d'vomi, est-c'que tu sais pourquoi t'es là ? Une p'tite idée comme ça ?

Je levais les yeux vers celui qui m’écrasait toujours la main. Je serrais les dents avec force. Qu’est-ce que j’ai pu faire ? J’ai rien fait… est-ce que j’ai mal servi un client au Chaudron Baveur ? Un mauvais cocktail ? Une intoxication ? Mais j’y étais pour rien ! Qu’est-ce que j’avais bien pu faire hein !? Est-ce que c’était avant ? Dans une période que je me souvenais que par flash-back ? Je me rendais à l’évidence, je savais pas ce que je foutais là. Alors je lui faisais non de la tête. Et c’était encore plus triste. Parce que je savais pas ce qu’ils allaient me faire vu que je savais même pas pourquoi j’étais là. Je commençais sérieusement à paniquer. Si je mourrais je le ferai sans doute pas dignement. Je risquais de me faire dessus. J’était déjà couvert de vomi. Je prenais une grande inspiration pis j’allais prononcer haut et fort « Fils de p*te » mais, comme j’avais toujours pas le droit de parler, mes cordes vocales se débloquaient pas. Seules mes lèvres bougèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 70
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Mangemort 70, Lun 17 Mar 2014 - 3:58


À son arrivée dans le salon, l'aîné du méchant trio se leva lentement. Brièvement, matricule sept-zéro expliqua les difficultés qu'elle avait eu. Par la suite, 98 disparu dans la pièce voisine, tandis que 61 s'occupa de remettre sur pieds la jeune femme. Il faut dire que l'autre sorcier avait utilisé de bons arguments. Le Mangemort dû si prendre par plusieurs fois afin de soigner sa consoeur. Cela se voyait qu'il était énervé et qu'il n'avait envie que d'une chose : foutre le bordel. La douleur ne disparu pas totalement, mais c'était vivable. Et puis, ils avaient suffisamment perdu de temps. 61 et 70 rejoignirent donc leur collègue.

Ce dernier se tenait debout, un air méprisant coller sur son visage. Bien sûr, son masque cachait en grande partie ses traits, mais matricule sept-zéro connaissait suffisamment son aîné pour savoir que cette ride qui s'étirait au coin de ses yeux, ainsi que ce rictus qui naissait au coin de ses lèvres, étaient signe d'un sentiment ampli de mépris. Peut-être lui avait-il posé une question, mais la mage noir doutait qu'il avait plutôt pris un malin plaisir à observer la scène.  

Il fallait dire que l'ancien directeur de Gryffondor était étalé dans toute sa... splendeur. Disons qu'il avait connu des jours plus glorieux, comme en témoignait l'odeur. La sorcière plissa le nez de dégoût, tandis que leur invité rampait sur le sol, gémissant faiblement.

Évidemment, Hugh Dey, toujours embêté par le détachement de sa main, ne coopérait pas au goût des Mangemorts. Les mauvaises langues vous diront sans doute que l'ordre noir n'est pas très patient, mais ils ont tort. Disons plutôt qu'ils n'aimaient pas perdre leur temps.

Histoire de rendre des choses plus intéressantes, donc, 61 récupéra le membre tant convoité de Dey, écrasant au passage son jumeau.

- Bon, mon p'tit dégueu plein d'vomi, est-c'que tu sais pourquoi t'es là ? Une p'tite idée comme ça ?

La panique s'était définitivement installé chez l'ancien Gryffondor. C'est ce qu'en déduisit la mage noire lorsqu'elle le vit de nouveau ouvrir la bouche, sans qu'aucun son ne sorte. Il secoua difficilement la tête afin de répondre. Bluffait-il ? Peut-être, mais malgré le doute, la sorcière prit la parole, tendant une perche à l'interrogé.

- Qu'est-ce que t'as fait à Starkiller ? Fais vite où le grand là-bas va s'énerva, fit-elle en désignant du pouce 98.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 98
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Mangemort 98, Mer 19 Mar 2014 - 11:19


98 se trouvait dans la même pièce que l'otage qu'avait eu la gentillesse d'apporter 70. 61 Le suivait de près, il alla récupérer la main de l'otage et commença à jouer avec en la lançant à 98. Ce dernier surpris par le lancé laissa échapper la main qui s'écrasa sur le sol. Puis l'interrogatoire commença.


61 voulait faire durer le suspense, mettre de la tension sur l'otage, malheureusement 70 en avait décidé autrement et posa directement les questions qui les intéressaient.


98 rajouta :



- Nous savons que tu es le dernier à avoir été en contact avec Mike et Solange, nous voulons savoir ce que tu sais des derniers événements avant qu'ils ne disparaissent mystérieusement. Jamais ils ne seraient parti comme ça. Dis nous tout ce que tu sais et tu pourras repartir librement et peut être en un seul morceau.


98 ramassa la main qui se trouvait par terre et commença à la faire léviter à l'aide de sa baguette. Il fit léviter la main devant les yeux de Hugh.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 61
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Mangemort 61, Lun 7 Avr 2014 - 23:55


La situation était vraiment étrange, n'importe quel être humain, dans cette situation aurait répondu. Ne serait-ce que pour nier le tout. Mais Hugh ne faisait rien. On voyait sur son visage qu'il essayait de communiquer mais aucuns sons n'en sortait. Il avait perdu sa main en transplannant, pas sa langue. Par conséquent, il devrait être en état de déblatérer des paroles. Et pourtant, rien. Si il voulait jouer au malin, il était vraiment mal barré parce qu'avec trois mangemorts dans la même pièce, ce n'allait pas seulement être sa main qu'il allait perdre.

- Purée les gars ! Je suis trop abrutie ! Je lui ai lancé un silencio tout à l'heure parce qu'il arrêtait pas de brayer ... lança 70.

- Sérieusement ? J'étais prêt à lui couper  un doigt pour qu'il cause .. P'têtre que ça va aller mieux maintenant s'il retrouve l'usage de sa voix .. #Finite Incantatem T'as intérêt à l'ouvrir maintenant, sinon c'est pas qu't'as main qu'tu vas perdre, d'accord mon coco ?

Tout reposait entre ses petites cordes vocales maintenant. Il n'avait pas le droit à l'erreur. Ils avaient déjà perdu un bout de temps à entendre le silence et ça ne pouvait plus durer. Ils avaient besoin de renseignements, besoin de comprendre pourquoi il avait disparu si soudainement car ce n'était absolument pas son genre d'agir ainsi. Si Mike s'était volatilisé, c'est qu'il y avait une raison et les trois personnes dans la pièce étaient persuadés que l'homme qu'ils tenaient en était responsable.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Hugh Dey, Mer 9 Avr 2014 - 15:44


Les cagoulés en face e moi étaient purement débiles. J’avais vu ma main partir vers un autre. Il l’avait pas vue. Aucun réflexe. Il avait rien rattrapé. Et moi je pleurais comme un con en attendant qu’on me la rende. En attendant de me réveiller. En attendant de sortir de ce cauchemar. Parce que ça pouvait pas être autre chose. Après tout, je pouvais pas parler. Ca voulait dire que j’étais dans un rêve. Ca m’arrivait souvent de faire ce genre de rêve dans lesquels je pouvais vraiment pas parler. Aucun son ne sortait. C’était donc ç ? Mais si c’était un rêve, j’aurais pas mal… Je pouvais pas avoir mal comme ça à la cheville. A moins qu’une enclume ne soit tombé sur mon pied pendant mon sommeil sans me réveiller. C’était pas logique.

Je me retrouvais sur une chaise. Et j’étais mitraillé de questions. Parce qu’ils avaient TOUJOURS pas compris que je pouvais TOUJOURS pas parler. Alors que je le voulais ! J’essayais hein ! Mais c’était pas possible ! J’avais l’impression que quelqu’un s’amusait à tenir mes cordes vocales comme celles d’une guitare pour m’empêcher de produire un son. J’avais la salive qui remontait. Ou alors c’était de la bile. Oh nan pas encore ! J’allais pas revomir, si ? Et si je leur crachais à la tronche ? Ouais ! Ouais ce serait bien ça ! Je préparais mon mollard histoire de leur faire comprendre qu’ils étaient bien abrutis comme il faut, mais la révélation se fit enfin sous la cagoule de l’un d’eux.

- Purée les gars ! Je suis trop abrutie ! Je lui ai lancé un silencio tout à l'heure parce qu'il arrêtait pas de brayer ...

- Sérieusement ? J'étais prêt à lui couper un doigt pour qu'il cause .. P'têtre que ça va aller mieux maintenant s'il retrouve l'usage de sa voix .. #Finite Incantatem T'as intérêt à l'ouvrir maintenant, sinon c'est pas qu't'as main qu'tu vas perdre, d'accord mon coco ?

Gosh mais il faisait peur le mec là. Me couper un doigt ? J’ouvrais de grands yeux. Il était pas sérieux là… Si ? Mer**… C’était quoi les questions ? Nan parce qu’avant j’avais pas tellement écouté je pouvais pas parler t’façon. Mais maintenant je pouvais. Tout de suite je faisais moins le fier et je ravalais mon crachat. Je regardai bien les trois masques en face de moi. Fallait que j’arrête de faire le malin. Fallait que j’oublie la douleur. Fallait que je réponde. Et vite. Je savais juste qu’ils voulaient des infos sur Mike. Et alors que je voulais répondre franchement, j’avais l’impression d’être une fillette apeurée.

« P-p-pourquoi vous en voulez à Mike ? J-j-je sais pas c’qu’il est dev’nu. J-j-je sais p-p-aaaaaaattendez ! » Je venais d’avoir les boules. J’avais cru voir un mouvement vers ma main. Je voulais la récupérer ma main. Mais je savais même pas si ça avait vraiment bougé ou si j’avais tout imaginé. « La dernière fois qu’j’ai vu Solange j’ai voulu lui présenter mes excuses. Parce qu’la première fois où que j’l’ai vue bah j’étais pas aimable. Pis elle m’aimait pas. Mais elle a pas voulu. J’me suis juré qu’j’attendrais qu’elle revienne vers moi pour lui parler. J’aurais bien aimé tirer un coup avec elle sérieux… j’ai même pensé qu’elle en pinçait pour moi avant d’se mettre avec Mike. Mike j’l’aimais pas du coup. Au début. Mais m’a offert un job c’mec ! ‘Lors j’allais pas cracher d’ssus ! J’sais pas où qu’il s’est cassé mais ça d’vait être prévu parce qu’il m’a collé un put*in de marmot dans les pattes aux Trois Balais et j’pouvais pas l’supporter ! Me faites pas d’mal s’i’ou’plait ! J’ai… J’me rappelle d’une fois aux Trois Balais où qu’il s’était r’posé… L’avait parlé ‘vec un mec d’la Norvège et des loups. Y’était d’jà allé visiblement. Mais j’sais pas s’y est r’tourné ! En plus l’avait parlé de plante protectrice et y a une dame un aut’ jour qui lui a donné une plante polaire ! Pis… Pis la Norvège c’est bien ! Solange l’était tellement chaude qu’il l’a peut-être conduit là-bas pour la refroidir héhé… Ah nan ! J’rigole ça va c’est bon ! »

Je transpirais à grosses gouttes et j’étais pas bien sûr qu’essayer de rigoler avec eux allait marcher mais bon… Je savais pas trop ce qu’ils me voulaient, j’avais rien à voir avec leur disparition mais je pouvais toujours essayer de leur dire un truc peut-être qu’après ils me relacheraient…

« J-j-j’pense pas pouvoir dire plus que ça… Mais… Mais j’peux vous aider si vous voulez ! Je… J’peux arrêter de voir mon docteur, vous trouver du monde, vous l’filer je m’en tape mais redonnez moi ma main pis lâchez moi ! J’ferai tout c’que vous voulez… »

Et là forcément je me mettais à chialer comme une daube… Ah bah bravo, vive la dignité ! Moi qui voulais paraître fort…
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 70
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Mangemort 70, Lun 14 Avr 2014 - 4:10


Après l'intervention de la matricule sept-zéro, 98 ajouta avoir des preuves qu'ils avaient été en contact avec Mike et Solange. Voilà. Cela serait sans doute suffisant pour faire parler le serveur qui gisait lamentablement au sol. Et pourtant, il s'obstinait au silence : quel idiot ! Lui adressant un nouveau regard haineux, 70 eut soudainement un flash. Plus tôt, elle l'avait fait taire d'un silencio. Elle expliqua la situation à ses deux acolytes et 61 résolu le problème. Maintenant, Hugh Dey avait retrouvé la parole, il allait pouvoir parler.

Et c'est ce qu'il fit.

Il brailla d'abord ne rien savoir. Puis, il parle de la relation qu'il menait avec Solange et avec Mike. C'était un peu dur à suivre, il mentionna vouloir tirer un coup avec la copine de Mike qui lui propos un emploi. Même s'il le détestait, Dey accepta le boulot. Ses révélations furent banales, mais il mentionna une anecdote où Mike et une tierce personne avait parlé de la Norvège et des loups. Ce détail attira l'attention de 70 qui jeta un bref coup d'oeil à 98.

Après une brève pause haletante, Dey le Gryffondor poursuivit :

-J-j-j’pense pas pouvoir dire plus que ça… Mais… Mais j’peux vous aider si vous voulez ! Je… J’peux arrêter de voir mon docteur, vous trouver du monde, vous l’filer je m’en tape mais redonnez moi ma main pis lâchez moi ! J’ferai tout c’que vous voulez…

Voilà. Il s'était offert sur un plateau d'argent. Ça pouvait être utile, non ? S'il n'avait pas été si dégueulasse, avec ses traces de vomis, de sang et de larmes souillées, sans doute lui aurait-elle tapoté la tête, mais comme il se trouvait dans un état si pitoyable, si lamentable, que la Mangmeort s'abstint de tout geste et prit plutôt la parole :

- Brave petit, susurra-t-elle. À défaut de pouvoir nous aider par rapport à Mike, que dirais-tu de nous aider, de temps à autre, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Hugh Dey, Lun 14 Avr 2014 - 21:36


- Brave petit

Oh gosh ! J’arrivais pas trop à savoir qui parlait, quel masque disait quoi, mais là j’étais sûr que c’était une fille. Une fille qui me draguait je crois. J’essayais de détailler les masques un peu plus mais comme j’avais mal, j’arrivais pas vraiment à me concentrer. Pis j’avais peur surtout. Super peur.

- À défaut de pouvoir nous aider par rapport à Mike, que dirais-tu de nous aider, de temps à autre, hein ?

Ah. Peut-être qu’elle me draguait pas en fait. Ou je sais pas. Est-ce que je devais comprendre qu’elle avait envie de me revoir ? Moi, le mec qui pleurnichait parce qu’il avait la main coupée, la cheville entaillée, qu’était couvert de vomi, de sueur et de sang ? Ouaiiiis ! Je savais qu’être crado ça pouvait apporter du bon ! Enfin de toute façon est-ce que j’avais vraiment le choix ? Ils étaient trois sur moi, ils pouvaient me faire tout ce qu’ils voulaient. Peut-être que si je disais oui, ils allaient me laisser partir. Et m’oublier. Oui, clairement m’oublier…

« Oui ! Oui bien sûr ! Tout c’que vous voulez ! J’veux juste… Juste qu’on m’rende ma main… »

Et piteusement, je tendais mon autre main, la valide. Parce que pour moi c’était fini. Tout était fini. On allait me la redonner. Me relâcher. Et me laisser tranquille. Parce qu’il était clair que je ne savais rien. Et que je ne leur serais pas utile. Fin j’espérais qu’ils l’avaient vu…
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 61
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Mangemort 61, Dim 27 Avr 2014 - 17:47


Le crado ayant retrouvé la parole pu enfin nous dévoiler ce qu'il savait. Il passa trois heures à exposer sa petite vie de minable mais à la fin de son récit fort passionnant, il lâcha une info qui pouvait se trouver intéressante. Mike avait eu affaire à un Novégien. C'était peut-être là-bas qu'il était parti. Il allait falloir creuser cette histoire mais il ne pouvait pas le faire en présence du vomito.

Sous l'effet de la peur, il proposa aux trois masqués d'offrir son aide pour n'importe quel tâche. Il était prêt à faire n'importe quoi à partir du moment ou on lui rendait sa main. Voilà qui devenait intéressant. D'ailleurs 70 sauta sur l'occasion pour lui demander ses services de temps à autres. Il était vrai qu'on puisse avoir de lui, pour les tâches ingrates.

Mais, avant de lui faire le plaisir du lui rendre sa main, 61 décida de lui montrer qu'il n'était pas en posture de faire le malin. Il allait être relâché, mais, il fallait être sûre qu'il n'aille pas raconter tout ça au premier venu et lui enlever ses souvenirs aurait été bien trop simple. Non, il restait un dernier moyen. Il suffisait de lui faire encore plus peur, de lui montrer ce qu'il l'attendrait si il avait le malheur d'ouvrir la bouche.

Tout en s'approchant de lui, baguette pointé vers l'affreux personnage, 61 lui lança quelques mots.

- Mon coco, j'vais t'montrer quelqu'chose. La baguette se posa sur le bras non amputé de Dey et à l'aide d'un simple #diffindo s’appliqua à lui faire une jolie balafre assez profonde sur  toute la longueur. Le sang gisait dans une magnifique couleur rouge foncé. Une fois la première entaille fini, il posa la baguette cette fois-ci sur sa joue. Il était prêt à recommencer mais il préféra continuer la suite de sa phrase avant de continuer les réjouissances. Tu causes de c'qui s'est passé ici à n'importe qui, j'moccuperai personnellement d'ton cas t'as compris ? Ca aura surement un p'tit goût de déjà-vu. Et fait moi confiance, ça s'ra du plaisir qu'pour un seul de nous deux, j'te laisse deviner qui.

Puis, informulant le même sort que précédemment, il s'amusa à produire un petit très fin sur sa joue. Mais, avant qu'il ne puisse atteindre un petit centimètre de longueur, il fut interrompu par 70.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 70
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Mangemort 70, Dim 4 Mai 2014 - 6:29


61 avait voulu joué avec la peur afin de faire taire le sorcier sur ce qui s'était passé ce soir-là. De son coté, matricule sept-zéro doutait de cette méthode. Non pas que son collègue n'était pas effrayant, au contraire. Il savait comment réagir et comment parvenir à ses fins grâce à la violence.

- Tu causes de c'qui s'est passé ici à n'importe qui, j'moccuperai personnellement d'ton cas t'as compris ? Ca aura surement un p'tit goût de déjà-vu. Et fait moi confiance, ça s'ra du plaisir qu'pour un seul de nous deux, j'te laisse deviner qui, fit-il, mauvais.

Mais parfois il était difficile de garder pour soit une expérience de cette ampleur et, inévitablement, on se confiait à une personne. À ce moment-là, il faudrait tenir notre parole et se venger dans d'incroyable souffrances. C'est donc pourquoi, lorsque matricule six-un débuta une nouvelle entaille -sur la joue-, 70 l'arrêta doucement.

- Tut, tut, tut. Arrête ça. Il a été un bon garçon, non ? Il nous a dit tout ce qu'il savait, hein ?

Elle prit la main de Hugh que 61 tenait dans sa main libre et elle la posa sur les cuisses de ce pauvre homme qui baignait dans un exquis mélange de vomis, sang, sueur, larmes. Elle prit soin de lui lancer un sortilège de confusion afin de déjouer sa mémoire à court terme. De ce fait, lorsque viendrait le moment de tout raconter -si l'envie lui en prenait, bien sûr- l'homme ne pourrait pas donner tous les détails et son récit serait décousu. Le traumatisme qu'il vivait en ce moment causerait sûrement des dégâts, mais la Mangemort avait voulu jouer la carte de la prudence. Un jour, elle apprendrait cette branche de la magie, celle de jouer dans le subconscient des gens, de contrôler leur pensées d'un claquement de doigt. Mais elle était encore trop inexpérimenté pour ce genre de chose, bien qu'elle s'avérait une bonne combattante dotée d'une puissance magique hors du commun.

- Bon. Tu dois pas trop être en état de transplaner et moi non plus. 61 va te déposer au Nord de Pagford. De là tu pourras renter chez toi, j'imagine, lâcha d'une voix nonchalante la Mangemort.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Hugh Dey, Jeu 8 Mai 2014 - 0:37


[Autorisation de 61 pour son libre-arbitre]

Je pensais que c’était fini, qu’il allait me rendre ma main celui qui la tenait. Il s’approchait de moi. Il posait sa baguette sur mon bras. Ca y est, il allait tout réparer. Mais en fait non. Alors que je regardais ma main, il faisait une entaille dans mon bras et je trouvais que ça me faisait mal. Seulement je me rendais pas compte de ce qu’il faisait avant de poser mes yeux dessus. Aussitôt je retirais mon bras en grimaçant. Il faisait quoi au juste lui !? Un trou pour pouvoir mettre ma main !?

- Tu causes de c'qui s'est passé ici à n'importe qui, j'moccuperai personnellement d'ton cas t'as compris ? Ca aura surement un p'tit goût de déjà-vu. Et fait moi confiance, ça s'ra du plaisir qu'pour un seul de nous deux, j'te laisse deviner qui.

Il me faisait peur, comme jamais j’avais eu peur auparavant. Je le sentais pas, mais une flaque puante commençait à s’étendre au niveau de mon pantalon tellement il faisait flipper. Je hochai simplement la tête, sans pouvoir dire un mot, alors qu’il commençait à faire une entaille sur ma joue. Et alors que je pensais que j’étais perdu, y en a un autre qui arrivait et qui l’arrêtait en plein milieu. Je m’en étais pas rendu compte, mais j’avais retenu ma respiration en gardant les yeux fixés sur sa baguette. J’avais trop peur de ce qu’il pouvait me faire. Et là tout s’arrêtait d’un seul coup. Je ne pouvais qu’en être soulagé. Surtout en entendant ses paroles.

- Tut, tut, tut. Arrête ça. Il a été un bon garçon, non ? Il nous a dit tout ce qu'il savait, hein ?

Encore une fois je pouvais pas faire grand-chose d’autre que de hocher la tête. Elle avait raison, ça servait à rien de continuer hein ? je sentais un liquide chaud et poisseux rouler sur ma joue tel une larme venant de tomber de mes yeux.
Je voyais ma main tomber sur mes genoux et je souriais. Oui. J’avais ma main. Enfin. Et puis tout d’un coup je regardais ma main, mais je ne comprenais plus vraiment pourquoi elle était là. Qu’est-ce qui s’était passé au juste ? Quoi donc ? j’étais où ? Mais je n’arrivais plus à répondre à aucune question. J’arrivais même pas à les formuler dans ma tête…

- Bon. Tu dois pas trop être en état de transplaner et moi non plus. 61 va te déposer au Nord de Pagford. De là tu pourras renter chez toi, j'imagine,

Je sais pas à qui elle parlait, moi de toute façon je savais pas transplaner. Ou alors peut-être que je savais. Je savais ? C’est quoi transplaner t’façon ? Aucune idée !
Mais dites moi monsieur – ou madame, t’as une cagoule je sais pas qui tu es – pourquoi tu me prends le bras comme ça ? C’est pas très gentil ! Ou est-ce qu’on m’emmène ? J’étais où t’façon avant ? Oh une porte ! C’est qu’elle est sympa cette porte.

Et puis d’un coup le noir. Tout compressé. Je comprenais pas ce qu’on m’avait fait. Pis après j’étais dehors. Ailleurs. J’avais mal. Et dans ma main, j’avais une main. Oh une main ! Pourquoi j’avais une main ? Ah ça devait être la mienne, j’avais une main en moins de l’autre côté. Est-ce que ça faisait longtemps que j’avais ça ? Aucune idée ! Pourquoi j’étais tout seul ? Et on est où là ? Je connais pas… Je vais marcher et voir ce que ça donne. On fait comment pour marcher ? Soit pas bête Hugh, tu sais comment on fait pour marcher ! Hugh ? Mais c’est qui Hugh ? Ah c’est moi ! Fin je crois. C’est ça hein ?

[RP Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 70
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Mangemort 70, Mer 24 Juin 2015 - 3:00


{RP Privé | Mangemort 43, Astrid Reckless & Myosotis Aavery}


Une fois à l’intérieur de leur demeure secrète, sept zéro balança sans ménagement la jeune fille qu'elle transportait sur le sol du petit salon. Stupéfixiée, elle ne pouvait pas vraiment se défendre et encore moins amortir sa chute. La pauvre. Les pauvres, en fait. Parce qu'elles étaient deux à avoir croisé la route de la terrifiante 43 et maléfique 70. Ces dernières étaient d'humeur massacrante : elles avaient un grand besoin d'évacuer leur frustration et les jeunes sorcières joueraient à merveille le rôle de puching bag. Être eu mauvais endroit au mauvais moment ? C'était exactement ça. Sans plus de cérémonie, Myosotis rejoignit son amie au sol, parce que 43 en avait marre de l'avoir sur son épaule.  

Probablement que les deux étudiantes de Poudlard -enfin c'est ce qu'avait déduit sept-zéro de par leur visages juvéniles- avaient prévu passer une petite soirée agréable à la Tête de Sanglier afin de fêter la fin de l'année scolaire qui approchait à grands pas. Malheureusement, la soirée avait été écourtée au moment où les deux mages noires étaient sorties de l'ombre d'une petite ruelle, stupéfixiant rapidement leurs futures victimes. Ce n'était pas du tout prémédité, simplement que les rires et les caquètements les avaient énervé au point de leur donner une petit leçon. Elles avaient utilisé un code secret afin d'identifier la demeure qui servirait de salle de torture et les Mangemorts avaient ensuite transplané à Londres. Ainsi, elles étaient certaines de ne pas être suivies, plutôt que de rester à Pré-Au-Lard et ses environs.

Sortant sa baguette magique, Sept-Zéro releva les manches de sa robe noire qui gênaient ses mouvements, avant de lancer un regard entendu à 43 qui libéra la Gryffondor du sortilège de stupéfaction. Par la suite, un #Terrorim fort bien exécutée de la part de soixante-dix fusa en direction de la blonde toujours inerte au sol : il fallait dit qu'on ne l'avait pas vraiment ménagé. Puis, sourire sadique aux lèvres, elle décida de combiner le tout à un sortilège impardonnable :

- #Endoloris, siffla-t-elle.

Une lumière noire jaillit du bout de la baguette de 70 et happa de plein fouet le corps étendu au sol. La Mangemort prenait un malin plaisir à faire souffrir sa victime et éclata de rire en voyant le corps se convulser, malgré lui, de douleur. Puis, elle abaissa sa baguette, libérant ainsi la jeune fille et observant sa réaction suite à ce sortilège désastreux.
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis Aavery
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Myosotis Aavery, Dim 28 Juin 2015 - 12:50



Mauvais endroit, mauvais moment
- pv Mangemort 70, Mangemort 43 et Astrid -


Cette nuit là, le ciel était dégagé. La lune brillait dans le ciel aussi fort qu'un lampadaire. Myosotis et sa grande amie, Astrid Reckless, sortaient, toutes les deux, bras dessus, bras dessous, de la taverne où elles avaient passé, bien, la moitié de la nuit. La brune rigolait sans trop savoir pourquoi. Peut-être que la Gryffondor venait de lui raconter une blague .. Elle avait répété trois mille fois cette phrase durant la soirée: L'abus d'alcool est néfaste pour la santé, l'abus d'alcool est néfaste pour la santé... Pourtant, ces brèves paroles n'avaient pas l'air d'être entré dans son cerveau. Si bien, qu'elles ne se rendirent pas compte qu'elles hurlaient presque, ni qu'une ombre se trouvait à à peine deux mètres d'elles.

C'est pourquoi, après une minute passée dans cette rue de Pré-Au-Lard, elles décidèrent de rentrer chez elles pour de bon. Seulement, elles n'en eurent pas l'occasion, car la silhouette tapissée dans l'ombre sortie soudain de sa cachette et n'attendit pas une seconde pour leur lancer un #Stupéfix. Hélas.. Myo n'avait même pas eu le temps de se rendre compte de quoi que ce soit, elle était déjà projetée contre un mur. Maintenant, elle voyait la scène, celle qui se passait dans le présent mais aussi celle qui se passerait dans le futur. Elle se rendait bien compte que les deux élèves de Poudlard avaient eu le malheur de tomber sur des mangemorts.

Encore la veille, la jeune sorcière se disait que se faire attaquer par les alliés du Seigneur des Ténèbres était rare, elle voyait cela, un peu, comme un rêve (ou un cauchemar), elle qui avait été protégée pendant des années des forces du mal. Elle ne connaissait pas le danger et maintenant elle frôlait la mort de deux doigts.

Malgré le fait que la Poufsouffle ne pouvait bouger aucun de ses membres, elle arrivait tout de même à distinguer ce qui se passait sous ses yeux. En fait.. Il y avait deux mangemorts. L'un d'entre eux libéra Astrid du sortilège de stupéfaction. Mais ce ne fut pas tout. Qu'est-ce qu'elle croyait.. ? Le mage noir exécuta un #Terrorim en direction de son amie. Myo n'entendait rien. Etait-ce parce qu'elle ne voulait rien entendre ? La brune savait que même si un des alliés du Seigneur des Ténèbres lui rendait ses mouvements, elle resterait pétrifiée par la peur. C'était plutôt une bonne chose qu'elle soit paralysée par un sort. Ça lui permettait de ne pas se ridiculiser encore plus.

Comme elle s'y attendait au fond d'elle, un #Endoloris retentit dans la pièce. La Pouffy voulait fermer ses yeux, crier .. Ne pas regarder ce qui se passait. Elle ne voulait pas voire son amie rouge et or mourir en étant torturée, car c'est ce qui se passerait, elle le savait. Cependant, les mangemorts étaient malins. Ils savaient très bien ce que ça faisait de voire un proche dépérir sous ses yeux, et ils ne louperaient pas une occasion d'infliger cela à quelqu'un comme Myo. La brune pleurait.. Elle pleurait, mais aucune larme ne roulait sur ses joues.

Elle était terrorisée et folle de rage. Folle de rage de ne rien pouvoir faire, de voir cette Gryffondor, avec qui elle avait passé de si bons moments, se tordre de douleur. Non.. Astrid n'avait que dix-sept ans, elle ne pouvait pas mourir pour la simple et bonne raison que deux foutus mages noirs voulaient "s'amuser". Elle aurait voulu leur faire entendre raison même si au fond d'elle-même, elle se doutait bien que de quelle façon que ce soit, elle n'y arriverait pas. C'étaient des monstres. Comment faire entendre raison à des monstres sanguinaires.. ?

Le rire du mangemort cessa et le sort de torture, de même. Le calme revint dans la pièce.


Dernière édition par Myosotis Aavery le Mer 22 Juil 2015 - 21:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Astrid N. Reckless
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Astrid N. Reckless, Dim 28 Juin 2015 - 16:26


« Allez, Myo ! Lâche toi un peu ! » était la phrase qu'Astrid Reckless avait le plus débitait en une soirée.
La rouquine, malgré ses airs de petite teigne, pouvait se montrer des plus convaincantes. Preuves était qu'elle avait persuadée la joyeuse Poufsouffle à s'éclipser hors de Poudlard un soir de semaine, alors qu'il était évident qu'elles en avaient absolument pas le droit. Un sourire étira les lèvres charnues de la rouge et or lorsqu'elle aperçut son amie boire son verre cul-sec. Elle avait peut-être mauvaise influence sur elle, sachant pertinemment que Avery était de ceux qui pensait que l'alcool était néfaste. Ce qui était certes vrai, mais la Gryffondor était bien déterminer à s'amuser. Après tout elle était jeune, jolie, pas conne et pas ennuyante et surtout, elle avait toute la vie devant elle pour scander que l'alcool était néfaste pour la santé. Astrid était toute excitée -sans doute l'effet d'un trop plein d'alcool ingurgité- du haut de son tabouret, elle tapait du pied au rythme de la musique en chantant, carrément faux. « Allons danser ! » s'exclama t-elle, une lueur espiègle dans le regard, en entraînant Myosotis au centre du bar. Reckless se fit la remarque qu'elle était loin de tout ses soucis. Elle se sentait libre et légère, presque invincible, là tout de suite, en train de se trémousser sans se soucier de personne.  Elle ne se rendait pas compte à quel point elle se trompait.

Comme toutes les bonnes choses, cela avait une fin et les deux jeunes filles sortirent de la taverne, bras-dessus bras-dessous, sous la pleine lune, ces nuits-là, elle les appelaient les « attrapes loups-garous ». Astrid se sentait euphorique, un grand sourire barrait son visage, ce qui ne lui ressemblait pas. Lorsqu'elle manqua de trébucher, elle éclata de rire, un peu trop fort. Les deux jeunes filles flânaient, Astrid prenant un malin plaisir à raconter des blagues de mauvais goûts sous les rires tonitruants de la brune, bien qu'elle avait l'esprit encore clair pour savoir que ce n'était pas à cause de son humour légendaire. Elle était trop à côté de la plaque pour se soucier des deux silhouettes noires à l'air sinistres qui les observaient. Et puis tout devint flou lorsqu'elle heurta le sol, le sortilège de stupéfaction la frappant de plein fouet.

Sa tête lui faisait affreusement mal, tout son corps lui semblait ankylosé. Elle toussota et plissa les yeux, sa vue s'adaptant à l'obscurité de l'endroit. Où était-elle ? Elle avait horriblement froid, dans sa petite robe noire qui lui semblait à présent bien frivole. Elle se redressa sur les coudes, elle avait mal à la hanche sans doute parce qu'on venait de la jeter sur le sol comme une vulgaire chaussette. Deux silhouettes sombres et sordides les dominaient, masquées. Astrid chercha Myosotis du regard, prise de panique. Où était Astrid Reckless, la vaillante et courageuse Gryffondor ? Envolée. Elle tremblait de peur. Sa main, par réflexe, chercha sa baguette à l'aveuglette, en vain. Des Mangemorts... tout cela lui semblait irréel. Et le sort qui la frappa de plein fouet beaucoup moins. « Endoloris. » formula la Mangemorte, le sort percuta, happa la jeune fille. La souffrance la submergea, son corps se convulsa sous la douleur, pareille à une poupée de chiffon impuissante, et cette femme, cette créature inhumaine se délectait de sa souffrance, par pur plaisir. Un rire inquiétant parvient à ses oreilles, le son se répercutant dans les parois de son crâne douloureux, un rire pareil au croassement d'un corbeau. Son cri perça le silence. Son regard d'ambre mêlé d'émeraude s'accrocha à Myosotis, suppliante. Et puis le sort prit fin. Elle leva les yeux vers la Mangemorte et, sachant pertinemment que cela ne servait à rien, elle traîna son corps flasque sur le sol, le plus loin possible de la masquée. Ses yeux étaient noyées par la terreur. Elle voulut s'enfuir, elle s'écroula de tout son long. Des larmes silencieuses roulèrent sur ses joues. « Sal*pe » eut-elle néanmoins la force de cracher, du dégoût et de la crainte dans le regard et un soupçon de défi, elle savait pertinemment qu'elle était perdue. Sal*pe... quelle insulte minable, elle se sentait minable, de toute manière, les mots lui manquaient.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 43
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Transplanage


Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Mangemort 43, Dim 19 Juil 2015 - 0:15


Mauvais endroit, mauvais moment

PV Astrid, Myosotis et 70
Désolée pour le retard

Rien ne prédestinait les deux Mangemorts à attaquer ce soir, ce fut le théâtre d'un coup de tête, rien de plus. Les deux demoiselles étaient vraiment malchanceuses. Peut-être que si elles étaient sortie, rien que cinq minutes plus tard, elle n'aurait pas croisé leur route et rien de ceci ne serait arrivé. Mais ce qui était fait était fait, et voilà que la belle Quarante-Trois portait sur son dos comme un vulgaire sac à patate, une stupide élève qui avait cru que filer hors de Poudlard après le couvre-feu était une bonne idée.

Sans ménagement, la Mage Noire jeta le poids mort au sol, le bruit que fit la tête en cognant le sol ne manqua pas de la faire sourire. Un signe de sa comparse, et elle comprit que cette dernière voulait ouvrir le bal. Elle libéra la gamine à qui elle avait envoyé un stupéfix et les sortilèges de torture s'enchainèrent. Un doux cri de douleur s'éleva dans la demeure, agréable au moral ! La maîtres des Ténèbres, dans un élan de bonté, mit fin à son doloris. La gamine qui ne payait plus bonne mine se mit alors à ramper au sol comme un détritus. Soudain, 43 remarqua quelque chose.

- Regarde moi cette chialeuse fit-elle alors hilare, avant de foutre un bon coup de pieds dans les côtes de la gamine.

La seconde, qui n'avait pas encore eu son compte, lâcha une insulte à l'encontre de son bourreau. Il ne fallut pas plus pour mettre la Mage Noire hors d'elle. Son regard assassin vrilla le sien tandis que d'un mouvement rageur, elle envoya un diffindo, sa cuisse se déchira alors d'une bien dégoûtante manière, sans doute tout aussi douloureuse. En quelques enjambées, elle fut sur elle. Elle lui maintenu la tête en arrière en lui tirant la tignasse, si fort qu'elle pourrait presque lui arracher les cheveux.

- Plus jamais tu t'adresses à ton maître comme ça, pauvre c*nne, cracha-t-elle. Compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation secrète] Dark Red House

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 5

 [Habitation secrète] Dark Red House

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.