AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -5%
Ventilateur Rowenta VU5640F0 TURBO SILENCE EXTREME
Voir le deal
84.98 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Les Docks
Page 3 sur 20
Balade sur les Docks
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle

Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Evanna Ayling, le  Mar 27 Déc 2011 - 15:09

L'homme se présenta comme étant Anthony Aznable, et il se dit heureux d'avoir pu m'aider, et me présenta ses condoléances... Et bien, après tout, ce n'était pas comme si c'était la deuxième fois en un seul jour... La mort m'enveloppait depuis ma naissance je crois. J'avais subi des attaques de la part de plusieurs personnes lorsque j'avais cinq ans par exemple... Heureusement personne n'était mort cette fois là. Grand-mère, comme toujours, m'avait défendue... Mais si Papa était un Mm's, qui étaient ces gens ? Je savais qu'il s'était rendu aux Aurors, en espérant qu'il pourrait mieux me protéger ainsi, et qu'il l'avait tué à vue, sans rien savoir, mais les Mangemorts ne devaient pas savoir cela, pas assez pour monter une expédition punitive. Mais peut-être s'agissait-il du secret Ordre du Phénix, qui menait des représailles... Je l'ignorais. Elle ne m'avait jamais dit qui nous avait pris en embuscade...

C'est alors qu'Anthony, que je ne pensais pas avoir relevé la phrase, me posa une étrange question : quand avait-t-il été tué par les Aurors. Il ajouta ensuite, tandis que mon sang en faisait qu'un tour, qu'il n'avait pas l'intention de me jeter la pierre, malgré l'appartenance évidente de mon père à un groupe illicite... Peut-être cherchait-il à savoir s'il connaissait mon père ? Il était impossible pour moi de lui donner un âge, mais rien n'était impossible. Après, peut-être était-ce un Auror en uniforme qui voulait me piéger en me faisant dire que je partageais les idées. Ou un Mangemort qui cherchait de nouvelles recrues... Je me molestai intérieurement : je me faisais des films. Ce n'était sans doute qu'un simple gars un peu curieux. Je devais simplement envisager toutes les possibilités et être prudente. Mais après tout, il ne me coûtait rien de répondre à sa question. Je pouvais même dire que c'était un Mangemort, je n'étais pas responsable des actions de mon père. Aussi, lorsqu'il ajouta que je n'étais pas obligée d'en parler, ma décision était prise. Je choisis attentivement mes mots et déclarai :

Mon père est mort il y a 17 ans, quelques mois après que je sois née. C'est ma grand-mère qui m'a recuillie, vu qu'elle ne savait pas qui était ma mère. Mon père était venu un jour avec un bébé dans les bras, et il a dit que c'était sa fille, qu'il ne pouvait s'en occuper, et mon aïeule l'a fait.

J'ignorais si je devais ajouter l'info intéressante, mais je pris finalement la décision de le faire. Tant pis, s'il m'arrivait des ennuis, je n'étais pas une loque, je savais me défendre. Et puis... Mon instinct me recommandait de faire confiance à Aznable. Je sentais que je ne le regretterais pas. Alors, je me lançai :

Mon père était un Mangemort, si c'était l'information qui vous intéressait. Mais je n'ai pas honte de le dire, j'assume très bien.

Et puis, je plongeai littéralement dans un danger potentiel... J'ajoutais, presque par malice, cette dernière phrase, une énigme presque.

Quand à mes propres opinions... Et bien, puisque je vous connais assez mal, je me contenterais de vous dire que ma devise est : " Le savoir c'est le pouvoir ". Avec toutes les interprétations possibles qu'on peut y donner bien sûr.

J'avais presque envie de sourire. Bien sûr, si c'était un Auror, je risquais gros. Mais, après tout, c'était bien mince comme preuve, et je n'avais jamais commis d’actions répréhensibles. Je ne risquais strictement. Ah si, d'être surveillée jusqu'à la fin de mes jours. Mais la liste des Aurors était trouvable aux archives du Ministère et à mon dernier passage, bien qu'elle soit difficile à obtenir, bien qu'officiellement en libre accès, j'avais pu voir la majeure partie des noms. Anthony Aznable n'y était pas. Ayant une mémoire photographique, j'étais sûre de ce que j'avançais. Mais après, son intérêt pour mon père était quelque peu louche. Et il pouvait très bien avoir menti sur son nom, non ? Tant pis, j'avais envie de vivre dangereusement. Ce ne serait pas la première fois qu'une erreur aurait lieu... Je me devais juste de m'occuper de mon aïeule, et de finir Poudlard. Après, même si ma fonction de préfète ouvrait quelques portes, je n'étais pas promise à un avenir grandiose. Je n'étais pas assez riche. Et mon nom de famille me fermerait bien des portes, malheureusement... Fichu monde de pourris...


Anthony Aznable
Anthony Aznable
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Anthony Aznable, le  Mer 28 Déc 2011 - 16:16

17 ans et un Mangemort de plus… Cela confirmait qu’il ne connaissait pas du tout le père d’Evanna et qu’il n’avait visiblement pas de lien avec l’histoire de sa propre famille. Cette histoire s’était donc déroulée alors qu’Anthony effectuait sa formation d’Auror. Mais à par Suçacide, qui l’avait formé, il ne connaissait qu’un seul autre Auror de cette époque. Il était évident que ça ne pouvait être Suça’. Il la connaissait suffisamment pour pouvoir affirmer qu’elle n’avait pas tuée un quelconque Mangemort à l’époque. Quand à l’autre Auror, qu’il ne connaissait que de vue, il ne combattait plus à l’époque. Cela laissait tout les autres.

*Ils n’étaient pas bien nombreux à l’époque… Ca diminue les possibilités…*

Vint ensuite la partie sur les opinions d'Evanna alors qu’Antho’ n’avait rien demandé à ce propos. Le savoir ? Il aurait du se douter qu’elle dirait une telle chose après ce qu’elle lui avait dit dans l’allée des Embrumes. Il eut un léger sourire. Certes ce n’était pas faux du tout. Cependant le savoir ne faisait pas tout et loin de là. Cela pouvait même se retourner contre vous parfois. Pour le moment il allait revenir sur son père.

- Un Mangemort… Tué il y à 17 ans… J’étais à l’époque Auror en formation. Et les deux seuls Aurors que je connaissais n’ont pas tué de Mangemorts à l’époque. C’est donc un autre Auror qui à du faire ça…

Anthony ne savait pas si cela l’aiderait ou pas. Ou si même ça l’intéressait mais au moins c’était dit. Il comptait maintenant enchainer sur les croyances d’Evanna.

- Le savoir c’est le pouvoir ? On peut dire que le savoir est une composante du pouvoir… Le vrai pouvoir ne s’obtient qu’avec le savoir allié à une maitrise de ce savoir. Bref nous en avons déjà débattu la dernière fois je ne vais pas revenir là-dessus. La question serait plutôt de savoir quel type de connaissances vous recherchez.

Il marqua une pause. Antho’ connaissait déjà plus ou moins le point de vue d’Evanna à ce sujet et ne préféra pas insisté. Aussi il préféra prendre le temps de bien choisir ses mots avant de reprendre.

- Soit vous restez dans les sentiers battus et vous restez dans le rang ou si vous êtes doués, vous prétendez à une place parmi les Aurors. Ou alors vous explorez d’autres horizons qui sont généralement considéré comme étant mauvais. Autant dire la magie noire.

*Pour ma part, j’ai choisis les deux voix… Et voilà le résultat…*

Bien qu’elle dise que son père était Mangemort, rien ne prouvait cela. Il allait devoir confirmer cela plus tard. Dans l’hypothèse que ce soit vrai, peut être qu’elle ne voulait pas suivre la voix empruntée par son paternel. En tout cas il l’imaginait mal rejoindre les Aurors. Malheureusement il n’était pas Légilimens et ne pouvait s’assurer des propos qui lui étaient avancés.

*Ca y est, je me crois dans un interrogatoire… Je devrais peut être la torturer pendant que j’y suis.*

Il y avait beaucoup trop d’inconnus dans cette histoire. Et ça rendait tout cela un peu plus dangereux et donc intéressant. Il devait cependant prendre certaine précaution dans ses propos. Certes il se protégeait avec l’occlumencie depuis le début de la conversation. Mais cela ne l’empêcherait pas de pouvoir faire une erreur et de dévoiler sa véritable nature. Surtout à une inconnue.

*Si seulement je pouvais avoir la confirmation concernant son père… Au pire, je lui lance un Oubliette et on n’en parle plus… Malheureusement je ne suis pas partisan de ce genre de méthode…*

Il ne restait plus qu’à attendre la réaction d’Evanna. En fonction de sa réponse ou de sa réaction il savait qu’il pourrait être amené à devoir s’occuper d’elle ou non. De toute évidence, leur relation allait changée selon ses actes et paroles futurs.
Evanna Ayling
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Evanna Ayling, le  Mer 28 Déc 2011 - 18:19

Je ne regrettais pas mes précédentes paroles. Si cela pouvait amener Anthony à m'aider, cela en valait la peine. Bien sûr, c’était dangereux, mais c'est la vie... De toute façon, je commençais de plus en plus à penser que son apparence ordinaire cachait un personnage complexe... Peut-être pouvait-il m'aider à trouver ma voie, et dans ce cas, je ne devais être ni imprudente, ni trouillarde. Un peu de retenue matinée d'une légère témérité en quelque sorte. Il reprit la parole, m'informant qu'il avait été Auror à cette époque, mais qu'il en s’agissait ni de lui, ni de ceux qu'ils connaissaient...

Quoi ?! Un Auror se tenaient devant moi et j'étais encore là, à dire que le pouvoir est important ? Dieu du ciel, casse toi Evanna, ne reste pas près de lui ! Quoique, attendez... Il avait bien qu'il était... Donc, cela ne devait plus être d'actualité. Du moins, je l'espérais, sinon, j'allais au delà de gros ennuis. Je décidai de l’écouter encore un peu, et d'aviser après. Il continua en disant que le savoir ne faisait pas tout, mais il n'essaya pas de me faire rejoindre ce point de vue, et fini en disant que je n'avais que peu de choix, me ranger et tenter d'entrer chez les Aurors, ou sortir des sentiers battus. Étudier la magie noire.

Je respirai un bon coup. Il méritait une réponse. Mais je marchais sur un fil ténu et invisible, et je ne devais surtout pas me ramasser. Je réfléchis et finit par me demander pourquoi il avait quitté les Aurors. C'était un peu la carrière d’une vie non ? Peut-être qu'il n'était pas d'accord... Peut-être était-il de mon avis finalement... Mais je ne pouvais me permettre de balancer ma vérité. Je n'avais plus qu'un choix. Les Aurors m'avaient refusée car j'avais déjà postulé. j'avais eu très peu de détails sur mon refus. Mais je soupçonnais que mon nom de famille n'y était pas inconnu... Et puis, je n'avais fait cela que pour espérer apprendre plus de choses. Rien d'autre ne me motivait. Je n’aimais pas leurs méthodes... Celle de tuer ceux qui se rendent par exemple.

Devais-je tenter de pénétrer les pensées de l'homme pour savoir la vérité ? Non, ce n'était pas une bonne idée. J'aurais du mal à avoir sa confiance après cela, si jamais je me plantais. Et ce n'était pas ce que je désirais. Il fallait simplement que je pèse mes mots, que je juge si les risques en valaient la chandelle, et que je me lance. Je sus alors ce que je devais demander.

Pourquoi avez-vous quitté les Aurors ? C'est plutôt la carrière d'une vie d'habitude... Enfin, ne répondez pas si c'est indiscret.

Je soupirai, puis prononçai les mots que j'avais tourné et retournés dans ma tête. Je sentais que j'étais dans un moment clé vis à vis de mon interlocuteur. j'avais une chance sur deux de me gourer et de me mettre en danger. n tout cas, de perdre le peu d'affection qu'il avait pour moi.

La vérité, c'est que j'ignore quoi faire. J'ai bien deux choix, mais pas les vôtres. J'ai déjà postuler chez les Aurors, et j'ai été éconduite. Mais de toute façon, je ne voulais pas y aller par vocation. Plutôt parce que c'est le seul emploi légal qui pouvait me permettre d'améliorer mes connaissances. A ce moment, j'ai deux possibilités. Faire un travail que je n'aimerais pas, qui serait légal, pas dangereux, et ennuyeux au possible. Je vieillirais seule dans une maison que je passerais am vie à rembourser, et je trimerais comme une malade.

Je fis une pause dans mon élocution, pouvant me permettre de me recentrer mentalement sur ce que je voulais dire, et sur ce qui ne devait pas sortir de ma bouche. Puis je continuais :

Ou comme vous dites, je sors des sentiers battus. Je mène une existence dangereuse mais exaltante. J'apprendrais beaucoup plus que maintenant. ma vie sera peut-être courte, mais au moins, elle sera intéressante. Et vous, que pensez vous de cet intéressant dilemme ?

Je n'avais rien dit de très compromettant, j'avais simplement suggérer, par l'emploi de mots péjoratifs d'un coté et mélioratifs de l'autre, que la seconde possibilité était la meilleure. Saurait-il, s'il était de mon coté, comprendre ce subtil message ?


Anthony Aznable
Anthony Aznable
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Anthony Aznable, le  Jeu 29 Déc 2011 - 10:22

Pourquoi Anthony avait-il quitté les Aurors ? Il ne pouvait donner la raison officieuse. Une seule personne connaissait la réelle raison de son départ du ministère et cette personne faisait partie de l’ordre du phénix… Allez chercher l’erreur. Il n’avait pas envie de prendre plus de risque et opta donc pour la version officielle. Version qui pouvait sembler quelque peu lâche. Mais il n’en avait que faire. La vérité était tout autre.

- Oui c’est la carrière d’une vie. Mais à l’époque la donne était différente, si j’avais continué ma vie aurait été bien courte. Après quelques années de service et de nombreuses blessures, j’ai décidé que ma survie était prioritaire. Donc je suis partit en laissant les Aurors à des nouveaux.

Ensuite le dilemme d’Evanna. Ainsi elle avait essayée de rejoindre les Aurors pour améliorer ses connaissances… Une décision pour le moins illogique quand on savait ce que les Aurors avaient apparemment fait à son père. Mais bon pourquoi pas ? Après tout il en avait fait de même à propos des Mangemorts. Ce n’est que plus tard qu’il avait réalisé que leurs objectifs allaient dans le même sens. Bref, Evanna pensait n’avoir que deux possibilités… Un travail chiant ou une vie dans l’illégalité. Le problème était le suivant :

- Vous avez seulement deux choix oui. Une vie chiante ou une vie excitante mais pas très légale. Mais dans le second choix vous avez encore des possibilités… Autant être direct, il y à l’Ordre du Phénix et les Mangemorts. On va éviter de parler de groupes mineurs et peu influents.

Oui, il ne fallait pas oublier l’ordre que était également un groupe illégal combattant les Mangemorts mais tout aussi criminel aux yeux de la loi. C’était un groupe qui ne devait pas être sous estimé même s’ils avaient disparus du devant de la scène. Cela était d’ailleurs quelques peu inquiétant. Les Aurors étaient des figures publiques et il était assez simple de suivre leurs faits et gestes mais l’ordre avait les mêmes avantages que les Mangemorts…

*Ce qui fait que c’est un groupe plus difficile à débusquer… Et surtout susceptible d’attaquer à tout moment… Ah ces chers Phénix… En tout cas il fallait que je lui rappel l’existence de ce groupe…*

- Dans les deux cas, on pourrait vivre une vie relativement intéressante. Après tout dépend de vos convictions. Donc pour répondre à la question concernant votre dilemme. Je pense simplement que la vie est courte et qu’on devrait faire ce que l’on veut vraiment. Mieux vaut vivre une vie courte mais nous apportant satisfaction que de vivre une vie que l’on à choisit par défaut… Reste à savoir si vous préférez la voix normale ou l’autre…

*Dixit le type qui s’émerveille grâce à son quotidien de commerçant tout à fait banal… Et qui est également Mangemort à côté…*

Antho’ ne pouvait pas dire plus à ce propos. C’était sa manière de voir les choses et il savait bien que tous n’avaient pas la chance de pouvoir mener la vie dont ils rêvaient, parce qu’ils ne pouvaient pas ou alors qu’ils se plaisaient à vivre une vie loin des problèmes. Lui il avait pu faire ce qu’il voulait au moyen de certains sacrifices. Il avait certes des regrets mais au fond qui n’en avait pas ? Il ne pouvait vivre qu’avec maintenant. Et essayer de profiter de la vie.

*Houla si je commence à partir dans des délires pseudo philosophique ça ne va pas le faire. Ce n’est pas du tout moi ça.*
Evanna Ayling
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Evanna Ayling, le  Mar 3 Jan 2012 - 19:38

Je me demandais vraiment ce qui pouvais pousser quelqu'un à abandonner un poste chez les Aurors. Tout le monde le savait, c'était l'élite et il était difficile d'y rentrer. mais une fois qu'on y était, on était à peu près assuré d'y rester. Et puis, une existence exaltante vous attendait là bas ! De l'action, du savoir à amasser... Il n'y avait rien de mieux. Mais je n'avais pas été prise malheureusement... Mais ils tuaient des gens après tout.

Anthony m'expliqua les raisons de son départ en arguant sa santé, disant que sa survie avait été prioritaire. Et bien... Une mince explication, mais je m'en contenterais. Peut-être avait-il eu raison... Sans lui, je me serais suicidée après tout. Donc autant qu'il soit parti des Aurors... Puis il tenta de résoudre mon dilemme en disant que si, j'avais bien deux choix illégaux : L'Ordre ou les Mm's. Et bien, j'avais été élevé dans l'idée que l'Ordre était stupide, qu'il tentait juste de prendre le pouvoir, et qu'il avait une bonne image en prétendant servir le "bien". Et je le pensais de manière générale. J'étais d'accord, finalement avec les idées des Mm's donc je ne pouvais être d'accord avec eux. Puis, ils n'employaient même pas la manière forte, ils ne pourchassaient pas la quête du savoir et de l'égalité. Restaient les Mangemorts. Comme mon père. La voie qui me semblait la meilleure.

Anthony finit par un léger délire philosophique sur l'importance de vivre la vie qu'on souhaitait, ce que je ne relevais pas, même si ce n'était pas vraiment ma tasse de thé. Puis, il avait raison. En mon for intérieur, je crois que j'avais choisi... Je devrais après suivre ma voix, et tenter d'atteindre mon but, celui que je venais de me fixer. Je serais Mangemort. Après avoir vu tous les choix, c'était ce que je voulais. Mais peut-être savais-je cela depuis le début... Mais comment le dire à l'homme ? Je n'avais qu'à dire la vérité. Et tant pis... Ma vie promettait d'être dangereuse dans le futur de toute façon. Autant commencer dès maintenant, et peut-être cela me porterait-il bonheur. Adieu ma vie tranquille. J'allais bientôt œuvrer pour ce que je voulais. Mais je savais que cela allait être dur. Très dur. Un tel groupe devait recouvrir l'élite non ? Et puis de toute façon, même si je ne partageais pas forcément tout, je pensais aussi que les Moldus n'étaient pas à leur place, et qu'il fallait changer. J'étais prête à les chercher. A les trouver. Tel était mon chemin
On m'a élevé dans l'idée que l'Ordre était un groupe d'imposteurs. Et qu'il avait une bonne image, parce qu'il défendait le "bien". Alors non, je ne peux être d'accord. Mon cœur et mes raisons me pousseraient vers les Mangemorts. Après, je ne sais si j'oserais les trouver et les intégrer. J'ai intérêt à être courageuse

Ou je renonçais pour une vie d'une normalité affligeante... J'essayais un instant de m'imaginer propriétaire d'une boutique, avec un petit mari et des enfants, ayant renoncé à apprendre... Étant peut-être finalement, à la fin, heureuse... Mais je en devais pas oublier que j'étais seule, et solitaire. Cet vie là aussi serait dure à obtenir. Mon parcours s'annonçait dans les deux cas, semé d'embûches. mais les deux étaient-ils si différents ? Je pouvais essayer, puis sinon me raviser. Après tout, je n’avais que dix-sept ans...


Je ne sais ce que je veux. Je pourrais essayer les deux voies, mais le résultat serait dans tous les cas, long. Peut-être ferais-je les deux... Et puis, les Mm's sont durs à trouver. Bien sûr, vous pourriez me dénoncer à la justice, mais franchement... Pourquoi ? Je n’ai rien fait. Je me trouverais au pire, avec six mois de prison. Et vous savez comme moi que je n'ai pas toute ma tête là... Je pourrais me défendre. N'abusez pas de ma faiblesse actuelle, ce serait sympathique. je me suis ouverte. C'est rare. Cela n'est jamais du arriver. Pensez-y

Je conclus ma phrase en soupirant, inspirant un peu d'air ensuite... J'espérais vraiment qu'il saurait me comprendre. Je serais déçue si je ne découvrais qu'un civil, un médiocre qui dénonçait pour rien... Je regretterais presque de ne pas avoir plongé dans le canal. Même s'il m'avait écoutée.
Anthony Aznable
Anthony Aznable
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Anthony Aznable, le  Jeu 5 Jan 2012 - 21:40

Etrange mais intéressante vision de l’ordre du phénix qu’avait Evanna mais pourquoi pas ? Anthony n’avait jamais été un grand fan de ce que défendait le groupe fondé par le légendaire Dumbledore. Evanna afficha clairement ses opinions, elle était plutôt partisante des Mangemorts. Ca faciliterait un peu les choses. Ou pas. Elle semblait très méfiante envers Antho’, ce qu’il pouvait aisément comprendre vu ce qu’elle venait de lui dire. D’une voix calme et se voulant rassurante il dit :

- Houlà pas de conclusion hâtive je vous prie. Je reconnais les efforts que vous avez consentis. Mais ce n’est pas parce que j’étais Auror par le passé que je garde une rancune envers les Mangemorts. De plus vous dénoncer m’apporterait quoi ? Vous avez le droit d’avoir des convictions qui sortent… De l’ordinaire.

Il marqua une pause et reprit son souffle. Le temps passait rapidement. Il allait devoir partir pour la boutique, son absence n’avait que trop durée. D’un autre côté il devait s’assurer qu’Evanna ne ferait pas d’idiotie. Il lui faudrait bien choisir ses mots. Et le faire rapidement.

- Je vais devoir retourner à mon travail. Je suis encore une fois désolé de ce qui vous arrive mais… Au lieu de songer à vous suicider, vous devriez plutôt songer à explorer de nouveaux horizons. Si la magie noire vous attire, alors prenez le risque de l’étudier. Quoiqu’il arrive, je ne pense pas que vous puissiez aller plus bas que vous ne l’êtes déjà.

Il marqua une nouvelle pause. Il hésitait. Il ne voulait pas l’influencer d’une mauvaise manière et encore moins dévoiler son appartenance aux Mangemorts. Mais vu la conversation et sa tournure, il n’avait pas trop le choix, il allait donc aller sur ce terrain glissant.

*Au diable la prudence… Nath’ connait mon identité, je suis donc menacé à tous instants. Un peu plus ou un peu moins, ça ne va pas changer grand-chose…*

- Les Mangemorts n’acceptent parmi eux que ceux qui sont capable de rebondir. Peu importe la situation dans laquelle ils se trouvent. Si vous voulez trouver votre voie avec eux, il serait temps de vous mettre au boulot. Enfin c'est ma vision des chose. Et puis qui sait… Avec un peu de chance vous trouverez ce que vous cherchez…

Anthony commença à se diriger vers la sortie des docks puis se retourna. Il hésita une nouvelle fois sur ce qu’il allait dire... La prudence et lui faisait deux quelques fois. Et il allait pour la seconde fois en quelques instants le démontrer :

- Je pense que nous nous reverrons. Si vous avez besoin d’aide… N’hésitez pas.

*Faire confiance à quelqu’un après deux discussions avec… C’est tout moi ça… Un vrai idiot.*

- Sur ce, au revoir.

Il tourna les talons et quitta les docks. D’un point de vue rationnel, dire tout cela était complètement suicidaire. Mais Evanna avait réussie à attiser la curiosité d’Antho’ ainsi que dans une certaine mesure, sa confiance. A elle de voir ce qu’elle en ferait. Dans le pire des cas, elle devrait s’attendre à vivre un enfer. Dans le meilleur des cas… Il n’avait aucune idée de ce qu’il se passerait mais il espérait le découvrir.

Evanna avait dévoilée ses véritables opinions, en retour Antho’ avait plus ou moins affirmé être un Mangemort. Journée des plus étranges que celle-ci. Il retourna, au pas de course, au chemin de traverse.
Evanna Ayling
Evanna Ayling
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Evanna Ayling, le  Jeu 12 Jan 2012 - 19:22

J'étais on ne peut plus sûre de ce que j'affirmais. J'avais longtemps réfléchi à toutes ces questions, et mon opinion était faite sur cette partie là. Après, je n'étais pas sûre d'être partisane de toutes les actions mangemoresques. Anthony reconnu mes efforts, avant de dire qu'il ne me dénoncerait pas, que j'avais le droit de penser cela. Tant mieux. Il était d'autant plus appréciable ainsi. Il parlait assez vite. Il m'annonça ensuite qu'il allait devoir partir et qu'il était désolé de ce qui se passait et que je devais observer autour de moi, et que je ne risquais plus rien, j'étais déjà au fond.

Il ne le disait pas méchamment et le pire, c'est qu'il avait raison. J'étais au plus bas, rien ne m'atteindrait plus jamais. J'allais être forte. J'allais vivre. Je ne regretterais rien plus tard, j'en étais sûre. Et puis, l'homme essaya de me faire comprendre quelque chose... Quelque chose d'énorme, que j'eus du mal à admettre...

Les mm's n’acceptent que ceux qui savent rebondir... Je devais me mettre au boulot. Donc... ? Ils connaissaient les critères de recrutement ? Il était... Non, c’était impossible. Un ex-Auror. Je devais halluciner. Ou il fallait se méfier des apparences à l'avenir. Puis il m'encouragea, avant de me saluer et de dire que nous nous reverrions. Si il était Mm's, en effet, j'allais tout faire pour le revoir.

J'étais choquée. Il était parti, vite, je n'avais pas eu le temps de lui demander quoique ce soit. Et bien, ma vie était étrange. Je ne savais toujours pas quoi faire pour mon problème. Mais j'avais un nouveau but dans la vie. Et j'avais une forte volonté.

Je vous chercherais, Mangemorts, et j'arriverais à vous trouver... J'en fais le serment. Ici, maintenant.

A jamais. Quasiment certainement. J'étais volontaire. J'aurais eu vraiment tort de me tuer sans essayer la voie ultime. Et je savais où trouver la connaissance. Chez elle. Mère-grand... Je me lançais dans une voie ardue. Mais j'avais l'espoir, pour une fois de réussir. Si je ratais, là, je serais au bout. Mais pas là, pas maintenant.

Bravo Aznable. Tu m'auras presque fait sourire. Je vais finir par croire aux anges, alors que je suis la personne la plus pragmatique au monde. Un exploit en effet.

Je me relevai, regardai un instant l'eau calme, ne la trouvant plus attirante, juste normale, puis, je tournais les talons. je marchais vers mon avenir.

Fin du Rp'.
Ciarán A. Merrow
Ciarán A. Merrow
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Ciarán A. Merrow, le  Sam 3 Mar 2012 - 21:47

{ RP Lonyx Serias & Chloé Greenwood }

La brume était tombée sur la Tamise. Le ciel gris n'était pas un brin menaçant, mais le temps était humide et plutôt désagréable. Une jeune femme brune déambulait d'un pas lent sur la berge nord du fleuve. Ses cheveux attachés dans une sorte de natte avait été déposés sur son épaule droite. Pas un chat à l'horizon. Même les habituels joggeurs moldus n'étaient pas là. La fraîcheur avait sûrement du les dissuader d'aller courir. Et puis, un peu de solitude ne faisait pas de mal, de temps en temps.

Chloé avait très mal dormi cette nuit là. Il n'y avait aucune raison particulière à son insomnie. Elle devait sûrement avoir un minois pour le moins déplaisant, avec ses yeux plus ou moins gonflés et très peu maquillés. A dire vrai, elle ne s'était même pas posé la question de savoir si elle était potable ou non avant de quitter son appartement. Elle avait juste eu un soudain besoin de prendre de l'air. Aussi bien à proprement parler qu'au sens figuré. La jeune femme avait besoin de prendre du recul, ces temps-ci. Elle avait envie de faire de nouvelles rencontres. Non pas changer de vie du tout au tout et du jour au lendemain, juste faire l'impasse quelques jours à peine sur son passé, histoire de vivre un peu au présent. Ne pas se poser de question sur l'avenir, ne pas vivre des années en arrière. Le temps de l’insouciance était certes révolu, mais il pouvait être bon de parfois s'attarder sur les scènes qui se déroulaient devant elle, là maintenant, tout de suite. En y réfléchissant, si elle n'avait pas dormi, c'était uniquement à cause de pensées comme celles-ci qui venaient à embrumer son esprit.

Après quelques minutes de marche, elle s'assit sur un banc. A sa grande surprise, il n'était même pas mouillé. Tant mieux. Elle pourrait s'asseoir et réfléchir en paix. Ce n'est que lorsqu'une femme blonde s'affaira devant elle que la Vélane s'inquiéta de l'état de son visage. Ses cheveux couleur paille étaient resplendissants. Il en allait de même pour ses habits, son maquillage, son attitude, et l'assurance qu'elle laisser dégager. Chloé se leva, se rendit à une espèce de vitre qui reflétait son image. Elle l'avait remarqué quelques instants auparavant ; elle sortit de son sac des accessoires de maquillage puis passa quelques coups de crayon afin de mettre en valeur ses yeux. En moins de temps qu'il n'en fallut pour le dire, elle retrouva son visage des beaux jours. Fière de cette transformation, elle se mit à nouveau à penser.

Elle repensait à sa récente installation avec Aziliz, elle repensait à sa toute nouvelle liaison avec Ethan... Beaucoup d'évènements récents qui allaient sûrement considérablement changer le cours de sa vie. Et dire qu'elle s'était promis, à peine quelques minutes auparavant, de ne penser qu'à son présent. Elle revint au banc sur lequel elle s'était précédemment assise, puis croisa ses jambes. Bon sang, elle était à nouveau solitaire.

Mise à part la blondasse qui était passée quelques minutes auparavant, les Docks semblaient vides et infréquentés. Voilà que la jeune Auror se retrouvaient seule avec pour unique éventuel compagnon son esprit. La matinée promettait d'être bien longue. Mais après tout, elle en était la seule fautive.
Logan Jameson
Logan Jameson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Logan Jameson, le  Dim 4 Mar 2012 - 17:55

Tête baissée, bras ballants, il était là. Lonyx celui qui était en train de perdre sa mère... Les pensées tourbillonnaient dans son cerveau, il ne pensait plus qu'à elle, il ne savait quoi faire, attendre ? Posé sur le canapé d'angle de chez sa tante personne ne disait un mot, pas un son sortait, seul le bruit sourd et insupportable des voitures arrivait à percer l'atmosphère. Il avait besoin de se changer les idées, sortir prendre l'air, il devait à tout prix se changer les idées, se dire qu'elle était encore là avec lui, qu'elle n'avait pas encore rejoint le ciel. Peu importe ce qu'il allait arriver, il avait fait tout ce qu'il avait à faire, il a toujours était là.

" Clack ", la porte se claqua laissant seulement les pensées du jeune homme dans l'appartement de sa tante. Fort, il voulait l'être, à la hauteur, il voulait l'être aussi, pourquoi ne pas renoncer et craquer ? Non pleurer devant sa famille n'était pas acceptable pour lui. La solitude dans des moments pareils, est la seule issue et ça pour tous. Sa mère était gravement malade, il ne voulait pas la perdre il ne pouvait pas la perdre. Ne plus la voir, ne plus la prendre dans ses bras tout ça serait définitivement fini et ce n'était pas ce que voulait le jeune homme. Voir les yeux de sa petite mère se fermer pour toujours serait très lourd à porter pour lui.

Il voulait laisser tomber une pluie de larmes sur le sol, percer la brume de la tamise avec des larmes glaciales. Mais non il marchait dignement sans laisser une seule trace de son mal-être paraître sur son visage. Les docks étaient vides, personne à l'horizon, seulement lui et le bruit de ses pas arrachant le sol. Dans un soupir il s'arrêta contemplant cet endroit, contemplant les Docks, où il avait marché pendant son enfance avec son cousin, que de souvenirs, il esquissa un sourire et reprit sa marche sans aucun son.

Plus loin, il n'était plus seul, ils étaient désormais deux, lui et une jeune femme assise sur un banc, il reconnu vaguement son visage, mais sans être complètement sûr de lui. Chloé ? Oui ? Non ? Celle qu'il avait connu à Poudlard ? Peu importe il voulait en avoir le coeur net. Mais il en était maintenant presque sûr, elle avait toujours les mêmes traits du visage, même s'il ne l'avait pas vu depuis un certain temps il pouvait reconnaître la charmante brune assise là, une chevelure tressée parcourait son épaule droite.

D'un pas lent il s'approcha, debout devant elle, il l'observait, elle dégageait une fraîcheur et une beauté dont elle seule avait le secret. Lui qui pensait rester seul toute la matinée, il n'était désormais plus de cet avis et un peu de compagnie en ces temps, ne lui ferait pas de mal bien au contraire, la journée qui précédait celle-ci avait était bien trop pesante pour replonger dans la solitude une seconde fois, surtout que ce n'est pas dans les habitudes du jeune homme d'être seul.

Il ne voulait plus penser à ça pour la journée car le soir seul dans sa chambre la lumière éteinte, il repensera à tout, à sa mère qu'il aime tant, il aurait donné sa vie pour elle, comme elle l'a fait pour lui, la vie de Lonyx n'a pas été rose, surtout durant son adolescence...


- Chloé ?

Sur cette parole, il se plongea dans les yeux de la jeune femme, avec ce regard profond qu'il avait, ce regard perçant qu'il avait.
Ciarán A. Merrow
Ciarán A. Merrow
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Ciarán A. Merrow, le  Sam 10 Mar 2012 - 19:38

Elle détestait les journées comme ça. Flâner, ne rien faire de concret, penser, se lamenter. Elle aurait mieux fait de rester chez elle, couchée à regarder la télé. Elle aurait zappé les différentes émissions moldues, inutiles et ringardes. Elle aurait rigolé devant les zapping. Elle aurait voulu éviter de se retrouver en face à face avec des pensées qu'elle détestait avoir.

Assise sur un banc, elle regardait les Docks s'éveiller. Le soleil allait-il réussir à faire fuir cette brume humide ? Cela semblait plutôt mal parti. Et pourtant, les minutes passaient et le temps semblait se réchauffer. Peut-être qu'après tout, ce ne serait pas une si mauvaise journée, qui sait ? Il était, de toutes les façons, trop tard pour rentrer à l'appartement. Aziliz la connaissait et ne lui aurait pas posé de question. Pourtant, son amie n'aurait pas pu s'empêcher de lui adresser un regard examinateur, empli d'interrogations en tout genre. « T'étais où ? Avec qui ? Tu foutais quoi ? Pourquoi tu m'as pas prévenue ? ». Sa meilleure amie la connaissait tellement bien, que Chloé en arrivait parfois à avoir peur. Même après toutes ces années d'éloignement, les deux jeunes femmes avaient renforcé le lien qui s'était effiloché au fil des années.

Elle ne savait pas vraiment quelle tête elle avait. Chloé avait eu l'audace de sortir à peine quelques minutes après avoir quitté son lit. L'Auror était Vélane mais passait néanmoins sa vie à se questionner sur son allure. Elle voulait plaire. A qui ? A tout le monde. C'était impossible, certainement. Mais tout le monde part un jour ou l'autre à la recherche de sa propre définition du mot perfection. Et elle venait tout juste de commencer cette quête.

Au loin, elle aperçut alors une silhouette sortir de ce mince filet de brouillard. Il était loin, mais cette carrure n'était pas inconnue à la journaliste. * Allez, rapproche-toi. J'te connais, hein ? * Frustrée, elle ne parvenait pas à mettre de prénom sur ce visage. Pourtant, elle était à présent sûre de l'avoir déjà croisé quelque part. Ministère ? Elle n'y avait passé que très peu de temps. Salle de rédaction ? Impossible. Poudlard ? * Bon sang mais oui ! C'est un des premiers Serdaigle à qui elle avait parlé à son arrivée à Poudlard. Tant d'années s'étaient écoulées depuis... Au fond, Chloé aurait donné tout ce qu'elle avait pour revivre ses onze ans. L’insouciance, la jeunesse, la découverte de ce nouveau monde qui s'ouvrait à elle... Seulement voilà. Elle avait beau être une sorcière, elle ne disposait pas de tous les pouvoirs possibles et inimaginables.

Et puis, il se posa devant elle. Chloé leva les yeux vers lui, et instantanément, il plongea son regard dans le sien. C'était comme ça que tout avait commencé. Avec un regard. La jeune femme lui adressa un large sourire.

- Oh m*rde, Lonyx !

Son prénom lui était revenu d'un coup en mémoire. Elle se leva, l’enlaça brièvement.

- Bon sang mais... c'est dingue le hasard ! Qu'est ce que tu fais là ?

Il était fou de constater quel rôle pouvait avoir le hasard. Il y a tant de monde sur cette Terre, tant d'âmes qui ne cherchent qu'à se rencontrer. Et puis, les chemins se séparent parfois. On oublie, aidés par le temps. Et le jour où on s'y attend le moins, tout ressurgit. D'un coup. Sans demander son reste.
Alexander Severus
Alexander Severus
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Alexander Severus, le  Mar 17 Avr 2012 - 21:46

RP avec ma Choupie <3 - excuse du petit RP -

C'était une belle journée pour se promener. Oui le soleil éclairait le Royaume Uni - pour une fois - par dessus quelques petits nuages blancs. C'était rare, mais les sorciers et moldus en étaient content après tout, l'été allait bientôt arriver et tous les petits jeunes du coin s'amuseraient à mettre le feu aux poubelles des immeubles. C'était comme ça l'été à Londres pendant les vacances scolaires. Mais pour en revenir à cette histoire de promenade, ce fait avait toujours été vrai. C'était un dimanche, et midi allait bientôt sonné à la montre moldue d'Eleonore. Elle avait tenu à sortir prendre l'air après une semaine intensive de boulot à Poudlard et donc faire profiter de sa présence ces deux bouts de choux, qui étaient, pour une fois à la maison. En effet, Eleonore et Kaya travaillant toutes deux à Poudlard ou autre part, les jumeaux d'Eleonore restaient à l'infirmerie pendant les heures où aucune des deux femmes n'étaient là. Parfois, Keira prenait en charge son neveu et sa nièce quand elle n'avait pas besoin d'aller à l'Hôpital. Cette fois-ci Eleonore avait tenu à emmener ses enfants avec elle, alors à 10h00, la sorcière était sortie de Golden House avec la poussette double contenant Leila et Lucas. Tenang - l'elfe de maison d'Eleonore - avait insisté pour qu'Eleonore prenne du repos après sa semaine en barrant le passage de la maison, mais Eleonore lui avait assuré qu'elle allait bien et qu'il n'avait qu'à préparer le déjeuner pour ne pas s'ennuyer. Kaya était partie à l'hôpital, mais elle avait donné rendez vous à sa meilleure amie sur les Docks, n'ayant pas le temps de repasser à la maison.

Kaya devait arriver vers 11 heures, ce qui laissait le temps à Eleonore se se balader avec ses enfants pendant un peu moins d'une heure. La jeune femme s'était habillée en moldue - et soigneusement, s'il vous plait! - et elle marchait lentement, comme si sa vie en dépendait. En fait, elle aimait tout simplement ces moments passés avec ses enfants. La poussette avançait tranquillement et Leila commençait à s'endormir, mais il fallait compter sur Lucas, juste derrière elle pour lui donner quelques coups de pied qui la faisait ensuite pleurer à en crier dans la rue. Eleonore alors arriva sur les Docks à vingt minutes du rendez vous donné par Kaya. Eleonore eut donc le temps d'emmener la poussette vers un banc, à côté d'un réverbère. Ce lieu était unique et comptait beaucoup pour Eleonore, et étrangement les cris et pleurs de Leila s'arrêtèrent. Comme si elle avait comprit ce que ressentait sa mère en ce moment même. Eleonore s'assit sur le banc et mit la poussette juste devant elle afin d'admirer ses enfants. Lucas et Leila avaient les mêmes yeux ambrés que Leo. Eleonore alors avança son visage et sa bouche alla se presser sur les joues rosies de Leila puis de Lucas. Ensuite, ils levèrent leurs minois vers leur mère qui leur parla, d'une voix un peu éteinte.

Et oui mes chéris, c'est ici que tout a commencé, j'ai rencontré votre père sur ce banc. Et voilà le résultat, vous deux...

Eleonore ne pouvait s'empêcher de sourire devant mes visages des deux enfants, mais en même temps elle était très triste, elle ne cessait de repenser à Leo. Les moments passés avec lui, et même les disputes étaient gravées dans son coeur, à tout jamais. Personne ne pourrait effacer le souvenir du jeune Hampton. Cependant, Lucas se mit à rire, mais vraiment très fort ce qui tira sa mère de ses pensées. Oh oui Kaya avançait vers elle, et avec le reflet du soleil, la Wonderland ne put savoir quellle était l'expression de son visage, si il y en avait une. Alors, elle posa son regard sur sa meilleure amie, jurant qu'elle avait changer.

Kaya! Tu vas bien?

Question stupide, mais après que dire? C'étai Kaya qui avait demandé un rendez vous, pas Eleonore. Donc ce n'était pa sà elle, de monopoliser la parole mais plutôt à la Médicomage.
Kaya Adams
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Kaya Adams, le  Jeu 19 Avr 2012 - 20:04


Il y a quelques jours, Kaya avait eu la soudaine envie de retrouver sa meilleure amie. Effectivement, Eléonore passait beaucoup de temps à Golden House, cependant, Kaya n'avait jamais le temps de la croiser. Oui sûrement parce que les deux jeunes femmes travaillaient chacune de leur coté, mais aussi, parce que Kaya ne savait plus quoi faire pour remonter le moral de son amie. Malheureusement, la gryffondor avait perdu son presque-mari et était tombée enceinte de lui juste avant. Elle n'arrivait donc pas à tourner la page, puisque les deux jumeaux qui étaient nés, il y a peu de temps, lui rappelait leur père défunt. Kaya avait beau essayer de la faire sortir et de l'amuser, cela n'arrangeait pas les choses pour autant. Du coup, la jeune femme laissait tomber petit à petit, cependant la jeune femme voulait tout de même parler à Eléonore. Depuis quelques temps, mise à part sa maladie, Kaya ressentait des maux de ventres et avait des nausées matinales. Oui, Kaya avait déjà réfléchie plusieurs fois à l'éventualité qu'elle soit enceinte, mais elle ne voyait pas vraiment de qui. Ah si il y avait bien Edjin, mais non, ça c'était carrément impossible... En tout cas cette éventualité ne voulait pas entrer dans sa tête. Du coup, elle voulait demander à Eléonore comment elle s'était rendue compte qu'elle était enceinte. Juste pour être sûre... Et aussi pour revoir la blondinette qui lui manquait énormément. Même si les deux jeunes femmes travaillaient toutes les deux à Poudlard, puisqu'elles étaient directrices de leur propre maison, ce n'était que très rarement qu'elles arrivaient à se croiser et encore, juste pour se saluer ou à l'heure des banquets. C'était donc en dehors de leur maison et en dehors du collège que Kaya lui avait donné rendez vous. C'est vrai que malheureusement, elle n'avait pas choisit un super endroit pour qu'elle se retrouve mais Kaya devait, après avoir longuement discutée avec sa meilleure amie, retourner travailler en tant que médicomage. Bien sûr que Kaya aurait put demander à Keira si elle était enceinte, elle aurait eu une réponse rapide et franche. Mais à dire vrai Kaya flippait à mort de savoir la vérité.. Parce que du coup ça revenait à dire que c'était aussi le gosse à Edjin... Edjin le mec avec qui elle avait passée une nuit, puis l'avait baffé lorsqu'il lui avait proposé de sortir avec elle. Donc, mieux valait éviter qu'un gosse se ramène dans leur vie. Pour le bien des deux jeunes gens. Enfin, Kaya avait donc rendez vous avec Eléo à onze heures au docks. C'était pas forcément le lieu super génial de retrouvailles, mais cela ferait bien l'affaire pour discuter. La brunette était encore en retard comme à son habitude, et trouva Eléonore seule sur un banc avec la poussette qui transportait ses deux bouts de choux, Leila et Lucas. Kaya se souvenait parfaitement de leurs prénoms puisqu'elle était la marraine de la petite fille et en plus de cela avait fait accoucher Eléonore avec l'aide de Keira, sa demi-sœur. Kaya n'avait jamais trop sut l'histoire entre sa patronne et sa meilleure amie, elle savait juste qu'elles avaient le même père, après que ce soit Eléonore ou Keira, aucunes des deux n'étaient entrer dans les détails.
Enfin, Kaya essaya de se tirer de ses pensées en voyant sa meilleure amie, l'attendre. Cette dernière, la regarda un moment et lui demanda tout de suite comment elle allait. Kaya s'essaya dans un premier temps puis réfléchit à la question de son amie... Comment elle allait ? Sans vraiment mentir, elle s'en sortait plutôt bien aujourd'hui. En ce moment ses quintes de toux avaient un peu cessées, elle se sentait un peu mieux, mais ce n'était pas encore la grande forme. Cependant, elle ne se sentait pas de taille à affronter le regard d'Eléonore fasse à sa maladie. Non, elle préférait d'abord lui parler de cette peut-être chose à l'intérieur d'elle qui allait peut-être grandir et peut-être la faire grossir jusqu'à ce qu'elle fasse la taille d'une planète. Juste de ça pour l'instant, après elle verrait pour le reste. Surtout que la jeune femme n'était pas sûre qu'Eléo ne tienne le coup en apprenant la nouvelle de sa maladie. Déjà quand ce moment c'était pas la joie pour elle...

    Je vais bien et toi ? Ça fait longtemps qu'on c'était pas vues, je voulais prendre de tes nouvelles.


Kaya lui sourit et regarda en même temps, les deux petits amours qui étaient dans la poussette. Leila dormait à point fermé tandis que Lucas bougeait dans tous les sens. Kaya les trouvait vraiment trop mignons, ils ressemblaient beaucoup à leur père, mais gardait quelques traits de la blondinette. Ah mais non, Kaya devait arrêter de penser ça des gosses ! Même si ils étaient tous mignons choupis avec leur jolies petites bouilles roses, la jeune femme ne devait pas se laisser berner. Il y avait les cris, les pleurs, les crises de nerfs et encore pleins d'autres trucs qui aurait énervé Kaya.

    Dis moi Eléonore.. Comment tu t'es sentie lorsque t'es tombée enceinte ? Je veux dire... T'as eu quels sortes de symptômes ?


Héhé comment pas ce faire choper... Si Eléonore comprenait pas le message que Kaya essayait de lui faire passer là c'était qu'elle n'était pas que blonde de l'extérieur. La jeune femme ne pouvait pas être plus claire. Ou alors, elle arrivait et sortait à son amie « Je suis peut-être enceinte d'un mec que je connais à peine ! »...
Alexander Severus
Alexander Severus
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Alexander Severus, le  Ven 20 Avr 2012 - 15:47

Eleonore attendait donc l'arrivée de son amie, assise sur son banc, seule. Bon arrêtons dans le dramatique, Lucas venait de pincer sa soeur à l'épaule. Eleonore se pressa de prendre la main de Lucas, évitant une seconde attaque tout en le réprimandant. Les minutes passèrent et Leila se mit à dormir tandis que, Lucas, toujours aussi turbulent, s'agitait un peu trop. Mais Kaya était arrivée, sauvant quelque peu l'attitude de Lucas, qui cessa de s'acharner sur le dossier de Leila mais continua de plus en plus fort sur la main d'Eleonore, qu'elle avait laissait devant le petit enfant.
Étrangement le visage de Kaya n'était plus le même, c'était peut-être dû à un surmenage au travail, ou qu'il fallait avouer que les deux meilleures amis se connaissaient depuis longtemps et qu'elles grandissaient toutes deux trop vite. Le visage d'ange de Kaya était maintenant trop loin pour le rappeler à la concernée, aucune comparaison n'était valable ou possible.

Elle allait bien, d'après ce qu'elle disait, mais peut-être usait-elle du même stratagème qu'Eleonore? Dire qu'elle allait bien, faire semblant que tout allait pour le mieux et pleurer chaque soir dans son lit...savoir, au fond de soi même que rien ne va plus. Mais qu'avait-elle? Bon, Eleonore ne lui demandera rien, vu que la dirlotte des Jaunes&Noirs ne lui demandait rien. La sorcière se pressa alors de répondre à son amie, tout en retirant vivement sa main de la bouche de Lucas, bien qu'il n'ai aucune dent pour le moment.

" Je vais bien, merci, quoique... Je suis un peu fatiguée mais tout sera bientôt fini. "

Son ton était peut-être mystérieux mais, de toutes façons, Kaya étant directrice d'une maison, celles des loyaux, à Poudlard allait le savoir, bien avant les autres. Et peut-être même dans quelques instants, si la discussion ne s'animerait pas. Mais une autre question de la part de son amie parvint jusqu'à ses oreilles, celle fois-ci surprenante. Eleonore resta étonnée devant cette question. Quels symptômes Eleonore avait-elle eu pendant sa grossesse? Tout d'abord des nausées, sa tête lui tournait souvent le soir, elle s'évanouissait souvent au Q.G... Mais pourquoi voulait elle savoir ça? Après tout elle était Médicomage, elle devrait le savoir, non? Mais la réponse de la sorcière ne tarda pas à arriver.

" Et bien j'ai eu des nausées, ma tête me tournait. Et plus généralement j'avais des envies de femme enceintes... Mais, quelque chose m'échappe, pourquoi cette question? "

Eleonore cessa de parler, c'était vrai quelque chose lui échappait. Kaya avait peut-être une patiente dont elle ne savait pas si était enceinte ou non et avait besoin de savoir ce que ressentait une femme enceinte. Rien de plus naturel, mais Keira, la chef des Médicomages et demie-soeur d'Eleonore aurait pu l'aider. Le cerveau de la blondinette était certes au ralenti mais elle voulait réfléchir au but de Kaya, pourquoi cette question. Et enfin le déclic arriva, tel un éclair. Eleonore se releva vivement su banc en prenant Kaya par les épaules, sans la secouer, pour le moment.

" C'est pas vrai! T'es enceinte Kaya Adams, j'le crois pas... Depuis quand? Avec qui? "

Eleonore était contente mais quelque chose clochait. Pour qu'elle soit enceinte, il avait fallu qu'il y ai un homme, par conséquent, l'elfe de maison d'Eleonore l'aurait vu et l'aurait dit à Eleonore, mais ce n'était pas le cas. Donc, c'était quelqu'un à Poudlard, automatiquement - à moins que l'acte fut fait dans les toilettes du bar des ténèbres mais Eleonore en doutait - c'était un élève ou un professeur. Mais ce dernier cas était beaucoup plus plausible, alors sans la lâcher, Eleonore lui reposa une question.

" Kaya Adams, qui est le père, si enfant il y a ? "

Peut-être avait elle l'attitude de quelqu'un qui agresse quelqu'un d'autre, néanmoins Eleonore était étonné de l'aveu de Kaya, même si sa manière de l'avouer n'étais pas si directe que ça.
Kaya Adams
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Kaya Adams, le  Sam 21 Avr 2012 - 17:18


Kaya était en compagnie de sa meilleure amie qui avait toujours l'air fatiguée. Effectivement, Kaya pouvait le comprendre puisque cette dernière travaillait à Poudlard mais aussi au Ministère et en plus avait deux enfants. Elle se doutait donc que c'était difficile pour elle, mais Kaya lui avait toujours dit qu'elle serait là pour Eléo. Cependant, la jeune femme ne comprit pas vraiment la fin de sa phrase avec le « tout sera bientôt fini ». Qu'est ce qui serait fini ? Kaya haussa les sourcils et allait demander à Eléonore ce qu'elle entendait par là, mais elle referma aussitôt la bouche. Ce n'était pas dans son habitude de brusquer son amie. Si elle voulait lui expliquer le sens de sa phrase, très bien Kaya l'écouterait mais elle ne l'obligerait pas à tout lui expliquer. Elle préférait attendre des explications de son amie. Cette dernière répondit enfin à la question de la brunette. Elle avait peur de la réaction de la gryffondor, mais cette dernière ne semblait pas comprendre pourquoi elle lui demandait. Kaya n'osait pas lui expliquer sa bêtise et encore même pour qu'Eléonore ne la sermonne. La jeune blonde acceptait les histoires d'un soir de Kaya sans vraiment vouloir savoir ce qui se passait. De toute façon ce n'est pas comme si elle avait beaucoup de chose à raconter sur ses soirées. Et malheureusement la réponse d'Eléonore fut celle qui fit le plus peur à Kaya. Elle avait exactement les mêmes symptômes ! Sa mémé en slip, comment est ce qu'elle allait faire maintenant ? Kaya avait la chance d'avoir accès aux salles d'examens de Saint-Mangouste, elle pourrait donc aller vérifier elle même. Cependant, elle appréhendait beaucoup, et c'est aussi pour cette raison qu'elle avait préférée parler à sa meilleure amie. Alors maintenant qu'est ce qu'elle faisait ? Elle expliquait tout à Eléonore, qui allait évidemment commencer à se poser des questions. Ce n'est pas qu'elle ne voulait pas tout lui raconter, mais c'était que... Elle avait peur de la réaction de son amie. Elle savait qu'elle n'allait pas lui faire la morale, mais qu'il y avait une possibilité pour que la blondinette la sermonne et lui explique qu'elle aurait du faire plus attention. Enfin, Eléonore tilta. Elle se leva et prit Kaya par les épaules en la regardant droit dans les yeux. C'est bon, c'était la fin. Elle avait compris, Eléonore avait tout compris ! Et évidemment lorsqu'elle prit la parole c'était pour demander ce qu'elle pensait si c'était vrai ou non. Kaya aurait put mentir oui, mais non cela ne servait à rien. Si jamais elle devenait une planète alors, elle devait l'assumer au moins à Eléonore. C'était sa meilleure amie, et la seule en qui elle avait entièrement confiance. Alors maintenant il fallait assumer ses bêtises et tout expliquer à Eléonore. Mais avant Kaya préférait s'assoir et qu'Eléonore fasse de même. Elle lui prit la main et la brunette s'expliqua...

    C'est fort possible... Mais je suis pas sûre ! Je dois aller passer un examen...

Elle évita d'ajouter que Kaya avait peur, mais cela ne servait à rien. Eléonore se calma puis reprit la parole, avec cette question fatidique. Qui était le père ? Malheureusement, pour cela Kaya allait devoir mentir. Elle e pouvait pas lui expliquer qu'elle avait couché avec Edjin au Quartier général des phénix puisque son amie ne faisait pas partie du groupe. Kaya baissa les yeux et essaya de réfléchir à un sorte de mensonge, sans vraiment mentir. Juste changer le lieu...Pourdlard n'était pas un endroit possible puisque le jeune homme ne travaillait pas la-bas. Ensuite, au bar, cela faisait vachement sale, et autrement... Autrement il avait l'hôpital mais le faire avec un patient était vraiment.... inimaginable. Kaya était mal, très mal barrée. Elle ferma les yeux pendant quelques secondes puis trouva enfin ce qu'elle devait dire à Eléonore. Après tout, elle ne lui avait pas demandé où elle l'avait rencontré, Kaya pouvait toujours mentir et ne pas lui répondre, juste pour la personne. De toute façon, elle n'avait pas le choix.

    C'est... Possible... Edjin.

Kaya ne put se retenir plus longtemps, elle s'effondra dans les bras de sa meilleure amie. Kaya était à bout, elle en avait marre de cette histoire, et si, oui si c'était vrai, comment elle allait faire ? Et en imaginant qu'elle soit vraiment enceinte d'Edjin, comment elle le lui dirait ?! Il n'assumerait pas, il était jeune, insouciant, et avait certainement pas envie d'avoir un gosse sur le dos. Puis Kaya regarda les enfants d'Eléonore et ce fut le choc. Et si elle tombait enceinte de jumeaux? Si jamais en imaginant, elle avait pas un, mais deux enfants qui étaient entrain de grandir en elle ? Aaah elle pouvait toujours allée se pendre ! Ce n'est pas qu'elle n'avait pas les moyens d'élever deux enfants, mais Kaya avait déjà Ewen, ses jobs, elle ne s'en sortirait jamais toute seule ! Elle s'assit bien puis regarda Eléonore.

    Je sais pas ce que je vais faire, je sais pas comment je vais me débrouiller je suis perdue Eléonore ! Si je suis vraiment enceinte comment je vais m'en sortir ?!
Alexander Severus
Alexander Severus
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Alexander Severus, le  Dim 29 Avr 2012 - 18:35

Eleonore regardait, tristement (?) Kaya. Elle semblait être complètement ailleurs, déconnectée du monde dans lequel elle se trouvait. Eleonore aurait pu être heureuse, oui, à l'affirmation suivante de Kaya, il se pouvait qu'elle soit réellement enceinte. Eleonore se devait d'être présente tout comme Kaya qui l'avait été pour elle même lors de sa grossesse. Eleonore venait de lâcher Kaya doucement, que se passait-il? Oui elle était heureuse, mais il semblait à voir son visage, que Kaya n'était pas si contente que ça. Pourquoi? Après tout, si la grossesse était confirmée, Kaya serait une bonne mère, elle gardait son neveu et elle s'était bien débrouillée avec Leila et Lucas depuis leur naissance.
La directrice des Poufsouffle alors commença par dire, qui serait le potentiel père si tout était vrai. Un certain Edjin... La Wonderland s'avisa de réfléchir, Edjin... Hum, non elle ne s'en souvenait pas, à moins que...

- Dis, Edjin, c'était pas notre voisin?, demanda alors avidement Eleonore tout en regardant Kaya s'asseoir à ses côtés. Elle avait utilisé l'imparfait, volontairement, alors elle se devait de parler à Kaya de cet emploi là, sinon elle se poserait des questions et dans son état ce n'était pas la meilleure des solutions, cependant, la Wonderland l'écouta, elle était paniquée et elle avoua qu'en gros elle ne s'en sortirait pas. Eleonore avait penser la même chose durant sa grossesse, Leo décédé, elle était au bord du gouffre, mais il y avait deux personnes sur qui elle pouvait compter. Keira, sa demie-soeur et Kaya, sa meilleure amie.

Alors, du côté de cette dernière, il fallait qu'elle pense la même chose. Eleonore serait toujours là, du moins, plus pour longtemps, mais elle serait toujours joignable après tout. Alors, la Gryffondor se décala un peu plus vers Kaya, enserra les épaules de la jeune femme de son bras droit et entraîna la tête de Kaya vers son propre cou, de façon à pouvoir caresser les cheveux de la Poufsouffle. Cette position là était faite pour réconforter Kaya, lui prouver qu'elle ne sera plus jamais seule, malgré tout ce qu'elle avait pu endurer. Enfin elle ajouta quelques paroles tout en continua de faire glisser les cheeux de Kaya centre ses longs doigts.

- Kaya tu ne seras pas seule dans tout ça, je serais là, ne l'oublie pas, tu peux compter sur moi.

Bien sûr, avec la nouvelle que devait annoncer Eleonore, cette promesse ne sera plus vraiment... complétée, mais était-ce vraiment le bon moment de lui en parler? Regardant alors le visage de Kaya à côté du sien, Eleonore constata qu'elle ne pouvait pas être au plus mal. Elle ferma alors les paupières et soupira avant de se lancer.

- J'ai quelque chose à te dire moi aussi. Je vais déménager.

Eleonore laissa sa phrase en suspend, après tout, Kaya pouvait la faire taire si elle ne voulait pas l'entendre continuer, elle changerait alors de sujet sans aucun problème.
Kaya Adams
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage






Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Kaya Adams, le  Sam 12 Mai 2012 - 17:44


Kaya était en compagnie de sa meilleure amie et venait de lui apprendre qu'elle était enceinte. Ou qu'elle avait de gros doutes. Enfin, Eléonore semblait l'avoir plutôt bien pris, et la questionnait de toute part. Qui, quand, ou, comment, pourquoi... Kaya subissait un véritable interrogatoire mais elle s'était attendu à cela venant de la part d'Eléonore. Et puis en même temps la jeune femme arrivait à faire le point sur tout ce qui s'était passé depuis le jour ou elle était tombée dans le lit d'Edjin. La jeune femme respira un coup lorsqu'Eléonore lui demanda si Edjin si c'était leur voisin. Bah tu voulais que ce soit qui d'autre ? T'en connaissais trente cinq mille qui s'appelle Edjin toi ?! Kaya préféra se taire plutôt que lui répondre cela. Elle fit juste un signe de la tête pour lui expliquer qu'elle avait raison. Elle n'avait plus envie de parler pour l'instant. Elle écoutait Eléonore qui lui expliquait qu'elle serait toujours là pour la brunette. C'était bien gentil ça, et cela touchait énormément Kaya. Elle se sentait légèrement mieux, maintenant la jeune femme n'avait plus qu'à prévenir Edjin. C'était un détail, léger et petit certes, mais un détail. Bon Kaya allait maintenant pouvoir demander des nouvelles à Eléonore comment elle allait depuis le temps, avec ses différents jobs, les jumeaux et oui il y avait Léo aussi. Même si les deux jeunes femmes n'en parlaient jamais, il était toujours là et Kaya le savait très bien. Elle n'avait qu'à regardé Lucas pour revoir son père. Sauf ses yeux qui était les jolis yeux marrons d'Eléonore sa maman. Oui vraiment, elle avait envie de prendre des nouvelles. Seulement, Eléonore prit la parole avant elle. Ce qu'elle lui dit lui fit l'effet d'une bombe. Eléonore allait quitté sa maison. Encore une fois. Une seconde fois. Kaya ne pouvait pas le digérer cette fois. Déjà la dernière fois, elle avait eu du mal à accepter son départ, mais elle pouvait comprendre qu'elle voulait un peu d'indépendance surtout qu'elle partait vivre avec Léo, mais cette fois ci c'était quoi son excuse ? J'ai besoin d'air ? Ca va hein, Kaya n'offrait pas son toit à n'importe qui et Eléonore le savait très bien. Kaya n'allait pas y aller de main morte. Elle en avait marre qu'on la prenne pour une conne ! De plus, si la blondinette décidait de partir, très bien bon vent à elle, mais elle n'était pas prête de revenir à Golden House. Surtout que Kaya avait refait plein de travaux dans la maison exprès pour les jumeaux ! De plus les deux jeunes femmes arrivaient toujours à s'en sortir pour qu'un jour Eléonore garde Ewen et un autre jour Kaya garde Leia et Lucas. Comment Kaya allait-elle s'en sortir sans sa baby-sitter préférée ? Jamais oh non jamais elle allait trouver quelqu'un d'aussi bien que sa meilleure amie. Enfin, Kaya était déçue mais n'allait pas obligé Eléonore vivre avec elle si elle ne le voulait pas. La jeune femme était fatiguée de sa matinée, et voulait rentrer chez elle. Demain elle passera une annonce pour se trouver des colocataires, car elle préférait ne pas à avoir laisser Ewen à ses voisins, ce n'est pas qu'ils n'étaient pas gentils, mais elle s'installait trop dans leur vie. Kaya soupira puis se tourna vers Eléonore pour lui répondre.

    Ecoute, je ne vais pas te retenir. Mais je tiens à être clair. Tu me fais le coup une deuxième fois et ca fout un coup au moral. Alors si tu pars c'est pas pour revenir. Tu pars, très bien, tu ne reviendras pas par contre.

Kaya préférait être claire envers Eléonore. Elle ne supporterait pas une troisième fois le départ de Eléonore. Kaya se leva et posa sa main sur son ventre. Alors elle allait faire quoi avec ce bébé qui grandissait déjà en elle ? La jeune femme ne savait même elle même. Pour l'instant elle le gardait, mais est ce qu'elle était prête à devenir mère ? Surtout qu'elle n'avait même pas de relation stable. Enfin elle regarda Eléonore et lui dit :

    Je dois allez à Saint Mangouste, on se reverra un autre jour.


Puis elle fit une bise à Lucas et Leia. Et partie transplaner un peu plus loin. Kaya avait peur maintenant de se retrouver toute seule avec deux enfants mais elle s'en sortirait. Elle le devait
.

~ RP Terminé ~
Contenu sponsorisé

Balade sur les Docks - Page 3 Empty
Re: Balade sur les Docks
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 20

 Balade sur les Docks

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Les Docks-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.