AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Sélection de bandes dessinées à 3€
3 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Les Docks
Page 4 sur 20
Balade sur les Docks
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
Kaya Adams
Poufsouffle
Poufsouffle

Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Kaya Adams, le  Sam 12 Mai 2012 - 17:44


Kaya était en compagnie de sa meilleure amie et venait de lui apprendre qu'elle était enceinte. Ou qu'elle avait de gros doutes. Enfin, Eléonore semblait l'avoir plutôt bien pris, et la questionnait de toute part. Qui, quand, ou, comment, pourquoi... Kaya subissait un véritable interrogatoire mais elle s'était attendu à cela venant de la part d'Eléonore. Et puis en même temps la jeune femme arrivait à faire le point sur tout ce qui s'était passé depuis le jour ou elle était tombée dans le lit d'Edjin. La jeune femme respira un coup lorsqu'Eléonore lui demanda si Edjin si c'était leur voisin. Bah tu voulais que ce soit qui d'autre ? T'en connaissais trente cinq mille qui s'appelle Edjin toi ?! Kaya préféra se taire plutôt que lui répondre cela. Elle fit juste un signe de la tête pour lui expliquer qu'elle avait raison. Elle n'avait plus envie de parler pour l'instant. Elle écoutait Eléonore qui lui expliquait qu'elle serait toujours là pour la brunette. C'était bien gentil ça, et cela touchait énormément Kaya. Elle se sentait légèrement mieux, maintenant la jeune femme n'avait plus qu'à prévenir Edjin. C'était un détail, léger et petit certes, mais un détail. Bon Kaya allait maintenant pouvoir demander des nouvelles à Eléonore comment elle allait depuis le temps, avec ses différents jobs, les jumeaux et oui il y avait Léo aussi. Même si les deux jeunes femmes n'en parlaient jamais, il était toujours là et Kaya le savait très bien. Elle n'avait qu'à regardé Lucas pour revoir son père. Sauf ses yeux qui était les jolis yeux marrons d'Eléonore sa maman. Oui vraiment, elle avait envie de prendre des nouvelles. Seulement, Eléonore prit la parole avant elle. Ce qu'elle lui dit lui fit l'effet d'une bombe. Eléonore allait quitté sa maison. Encore une fois. Une seconde fois. Kaya ne pouvait pas le digérer cette fois. Déjà la dernière fois, elle avait eu du mal à accepter son départ, mais elle pouvait comprendre qu'elle voulait un peu d'indépendance surtout qu'elle partait vivre avec Léo, mais cette fois ci c'était quoi son excuse ? J'ai besoin d'air ? Ca va hein, Kaya n'offrait pas son toit à n'importe qui et Eléonore le savait très bien. Kaya n'allait pas y aller de main morte. Elle en avait marre qu'on la prenne pour une conne ! De plus, si la blondinette décidait de partir, très bien bon vent à elle, mais elle n'était pas prête de revenir à Golden House. Surtout que Kaya avait refait plein de travaux dans la maison exprès pour les jumeaux ! De plus les deux jeunes femmes arrivaient toujours à s'en sortir pour qu'un jour Eléonore garde Ewen et un autre jour Kaya garde Leia et Lucas. Comment Kaya allait-elle s'en sortir sans sa baby-sitter préférée ? Jamais oh non jamais elle allait trouver quelqu'un d'aussi bien que sa meilleure amie. Enfin, Kaya était déçue mais n'allait pas obligé Eléonore vivre avec elle si elle ne le voulait pas. La jeune femme était fatiguée de sa matinée, et voulait rentrer chez elle. Demain elle passera une annonce pour se trouver des colocataires, car elle préférait ne pas à avoir laisser Ewen à ses voisins, ce n'est pas qu'ils n'étaient pas gentils, mais elle s'installait trop dans leur vie. Kaya soupira puis se tourna vers Eléonore pour lui répondre.

    Ecoute, je ne vais pas te retenir. Mais je tiens à être clair. Tu me fais le coup une deuxième fois et ca fout un coup au moral. Alors si tu pars c'est pas pour revenir. Tu pars, très bien, tu ne reviendras pas par contre.

Kaya préférait être claire envers Eléonore. Elle ne supporterait pas une troisième fois le départ de Eléonore. Kaya se leva et posa sa main sur son ventre. Alors elle allait faire quoi avec ce bébé qui grandissait déjà en elle ? La jeune femme ne savait même elle même. Pour l'instant elle le gardait, mais est ce qu'elle était prête à devenir mère ? Surtout qu'elle n'avait même pas de relation stable. Enfin elle regarda Eléonore et lui dit :

    Je dois allez à Saint Mangouste, on se reverra un autre jour.


Puis elle fit une bise à Lucas et Leia. Et partie transplaner un peu plus loin. Kaya avait peur maintenant de se retrouver toute seule avec deux enfants mais elle s'en sortirait. Elle le devait
.

~ RP Terminé ~
Emma Ewatson
Emma Ewatson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Emma Ewatson, le  Ven 1 Juin 2012 - 17:04

PV. Rily Dacker-Emma Ewatson.

Plop. Emma venait de finir son service au Bar des Ténèbres. Elle avait réussit à libérer sa soirée et à se faire remplacer par Aloys pour ne pas avoir à assurer le service extrêmement fatiguant des Vendredis soirs dans l'allée des Embrumes. En fait, ce n'était pas vraiment la question de la fatigue qui la dérangeait, elle c'était habituée à servir au bar depuis toutes ces années, elle avait eut l'occasion d'être dans toutes les situations. Non, elle avait prit sa soirée car Luna Lovely, une amie datant de Poudlard, lui avait proposée un rendez-vous à Londres, dans les docks. Emma avait été surprise en recevant ce hibou, car Luna était ronde comme un ballon à cause de sa grossesse, et elle ne pensait pas que ce soit la plus sage des choses à faire que de sortir si tard dans ce genre de lieux. Mais la jeune femme connaissait très bien la témérité de son amie, et puis n'ayant pas pour projet d'avoir des enfants, elle ne s'y connaissait absolument pas en grossesse, et n'avait donc pas posé de question.

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus vue Luna, elles c'étaient tout juste croisées pour parler d'un partenariat entre le bar et Honeyducks, mais la disparition soudaine de Rily, l'ex petite amie d'Emma avait sans doute un peu compliqué les choses. La gérante du bar avait été profondément touchée par cette disparition inexpliquée. Jamais elle ne s'était tant attachée à une personne. A part peut-être à Zeph; Mais jamais elle n'avait eut de si longue relation. Presque jamais de disputes, énormément de complicité. C'était fusionnel et magnifique. Et du jour au lendemain il avait fallut tout oublier. Donc Emma avait essayé de couper un peu les ponts durant quelques mois avec tout ce qui pouvait lui rappeler Rily. Elle n'allait presque plus à Pré-au-lard, ne voyait plus vraiment Luna et Aym, communiquant un peu avec par hibou, de temps à autre. Elle ne voulait plus non plus entendre parler d'animaux, passion de Rily.

Et puis elle avait rencontrée Mélina... Cette jeune femme avait beaucoup aidée Emma. Elle l'avait fait murir un peu, lui avait apprit beaucoup de choses, bref sans elle, la jeune femme aurait eut du mal à rester souriante et disponible pour son bar. Certes Rily continuait à hanter ses pensées, Rily et ses grands yeux, Rily et son sourire, Rily, Rily, Rily... Elle apparaissait dans ses nuits de temps en temps. Mais ça allait passer. Voilà ce que se répétait Emma. Il fallait être forte et continuer, c'était ça la vie.

Ce soir, Emma était vêtue d'un chemisier blanc et d'une jupe noire assez courte. Des espadrilles aux pieds, elle marchait tranquillement le long des Docks, attendant d'apercevoir son amie. Un léger vent annonçait la fin de la journée et le début de la soirée. L'endroit était vide, suelq quelques chats fouillaient les poubelles. C'était un peu glauque, mais Emma aimait cette ambiance. Le bruit d'un sorcier venant de transplaner se fit entendre quelques mètres plus loin. Emma se retourna d'un coup, et put reconnaitre une silhouette familière. Sauf que ce n'était pas du tout celle qu'elle s'attendait à voir, et elle ne put retenir un cri de stupeur.
Rily Dacker
Rily Dacker
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Rily Dacker, le  Dim 3 Juin 2012 - 14:58

Qu'était-elle en train de faire ? Mlle Daker, 26 ans, fraîchement revenue de République Tchèque, encore fragile et bouleversée, elle allait se confronter à des souvenirs qui ne la réjouissait pas vraiment. Cela faisait plusieurs jours qu'elle était revenu au bercail. Elle avait un mal fou à reprendre ses repères, à arriver à passer aux travers de tous les souvenirs qui l'assaillait à chaque fois qu'elle allait quelque part, dans Pré-au-Lard ou même ailleurs. Elle avait visité au moins les 3/4 de l'Angleterre et, pour la seconde fois, éprouvait le besoin d'aller ailleurs. Grâce à Wisp, elle correspondait avec son père presque en "messagerie instantanée", et il l'aidait à tenir le coup. Quand elle ne passait pas son temps à errer aux alentours de Pré-au-lard, la jeune femme restait chez elle à regarder les derniers animés, à suivre ses cours de Japonais par correspondance, et à errer sur Youtube à la recherche de nouveaux groupes et de nouvelles musiques intéressantes. Elle dessinait beaucoup également. Cela la détendait, lui vidait l'esprit. Parfois, quand un souvenir lui faisait trop mal, elle le couchait sur le papier, le représentait en une ou plusieurs images. Elle s'améliorait de jour en jour, même si son style était très manga. Elle collait ses créations sur l'intérieur des portes de ses placards. Ainsi, on pouvait voir représenter ses parties endiablées de Mario Kart sur Wii avec Luna ou Emma, leur longue séance de rigolade, des moments intenses ou au contraire insignifiant, et son premier baiser avec son ex, dans une atmosphère douce tandis qu'Aym et Lulu se réconciliait, sous toutes les formes. Rily l'avait dessiné des millions de fois sans pourtant se départir de la douleur qui la transperçait quand elle y repensait. Ses dessins-là, elle les accrochait dans sa penderie. Il y en avait absolument partout.

Hop, un dernier coup de hifi, et sa rencontre avec Sara Shake, la redoutable Magenmage et ancienne mangemorte, était achevée. Son angoisse était un peu dissipé mais elle aurait bien aimé avoir le temps de dessiner chacune des étapes qui l'avaient opposé à la jeune femme. Au fond, elle l'aimait bien, mais elle gardait quand même de très mauvais souvenirs de son séjour à Hollow Bastion, et même avant. Retourner dans les docks... brrr! Mais elle n'avait pas eu le courage de dire non à Luna.

Alors qu'elle s'habillait de façon un peu plus correcte, Rily se disait que, quand même, pour une future maman, ce n'était pas l'endroit idéal pour un rende-vous. Elle aurait bien aimé lui demander de proposer autre part, mais apparemment sa meilleure amie tenait absolument à ce que ce soit dans les Docks. Et bien, soit, elle allait devoir faire face. Surtout que, d'après ce qu'elle avait compris, c'était pour parler de choses importantes.

Rily enfila ses Doc Martens, réajusta son jean et enfila son sweat fétiche: celui d'Avenged Sevenfold. Elle avait prit garde à choisir des vêtements sombres, au cas où il lui faudrait se planquer. Certes, ses cheveux blonds et ses yeux verts étaient toujours aussi voyant, mais elle pouvait toujours mettre sa capuche... Enfin bon, elle n'était pas censée se faire attaquer. Malgré cela, elle prit quand même sa baguette.

Wisp vint se poser sur son épaule et il frotta sa belle tête rouge contre sa joue pour la rassurer. Rily lui adressa un petit sourire. "Va falloir être forte, ma cocotte... allez, en route..." se dit-elle, et elle transplana.

Plop!

Les docks.
Toujours aussi sombre, toujours aussi miteux...
*J'ai peur, Wisp T.T*
Son Phénix ne réagit pas. Rily leva les yeux, prête à affronter ce lieu qu'elle détestait. Et ce que Luna devait lui dire.
Il y avait une silhouette, quelques mètres plus loin. Mais à moins que sa meilleure amie ait accouché, ça ne pouvait pas être elle.
La personne laissa échapper un cri de stupeur lorsqu'elle la vit.
Non.
Non!
Ça ne pouvait pas être elle...
Où était Luna ? Elle allait lui devoir quelques explications!
Rily renifla.
Elle fit un pas en arrière.
Comment arrivait-elle encore à bouger ?
Elle avait l'impression de s'être changé en glace, à moins qu'elle ne soit gaz... En tout cas, elle n'était plus vraiment dans un état "correct".
Ses genoux s'entrechoquaient.
Non, elle n'était pas prête! Pas maintenant!

Elle trouva appui sur une poubelle. Pas très hygiénique mais elle n'avait que ça sous la main. Le souffle court, elle avait l'impression d'être transpercé par une lance. Elle aurait préféré mourir plutôt que d'être ici, là, maintenant. Elle voulait transplaner mais elle ne pouvait pas. Des mots la retenaient. "Lorsque tu devras affronter tes choix, tu dois les assumer, les défendre, et surtout ne rien regretter." C'était son père qui lui avait dit ça. Et elle devait les mettre en pratique ? C'était bien beau...

- E... Emma ? ... C'est... Toi ? demanda-t-elle d'une voix chevrotante en essayant de ne pas se mettre à pleurer.

Elle ne savait pas comment son ex allait réagir. Pourtant, elle avait l'impression de la connaître si bien... Mais là, trou noir. Elle ne savait pas. Elle se savait rien. Juste qu'elle allait devoir assumer.
Emma Ewatson
Emma Ewatson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Emma Ewatson, le  Mar 5 Juin 2012 - 15:57

Emma n’en croyait pas ses yeux. Elle devait rêver. Le décor était irréel d’ailleurs. Ruelles sombres, poubelles, chats errants, bouteilles d’alcool. Que faisait elle là à une heure pareille? Il fallait qu'elle retourne au bar. La jeune femme se refusait à voir la vérité. Pourquoi Rily Daker se trouverait elle dans les docks? Elle qui détestait les lieux sombres, qui avait peur du noir, qui préferait son petit confort de pré-au-lard. C’était impossible, elle n’était plus en Angleterre depuis plusieurs mois. Ce n’était pas elle. Pourtant, une petite voix dans sa tête résonnait, tout paraissait si clair. Luna avait tout organisé, comme d’habitude.

Emma ne bougea pas d’un millimètre, observant à distance la blonde qui se tenait en face d’elle, son corps tout mince, son jean, les célèbres Docks Martens si chères à la garde robe des deux jeunes femmes. Elles avaient déteint l’une sur l’autre durant leurs années de vie de couple, elles se connaissaient trop bien, toutes les mimiques, toutes les expressions, tout. Mais il y avait une chose qu’Emma n’avait jamais comprit chez Rily, et c’était bien la seule chose. Pourquoi ce départ précipité, sans explication ? Pourquoi avoir infligé tant de souffrances ? Emma se persuadait que Rily aussi avait souffert, qu’elle n’était pas la seule, que c’était impossible que son ex soit restée indifférente à leur séparation. Pourtant, il lui était déjà arrivait de se réveiller en sueur la nuit avec l’image d’une Rily souriante, terrifiante, et en couple avec une licorne. Ce genre de cauchemar qu’Emma faisait témoignait de son angoisse, de sa tristesse. Tous ces sentiments qu’elle cachait, qu’elle enfouissait si profondément qu’elle finissait par ne plus les ressentir. Mais qui la nuit, lorsque qu’elle ne pouvait contrôler son esprit, réapparaissaient en lui rappelant vicieusement la réalité.

Emma se rapprocha un peu de Rily. Maintenant qu’elles étaient face à face, maintenant qu’Emma savait que son ex était de nouveau en Angleterre, ce serait une réaction futile que de transplaner en faisant comme si de rien était. C’était trop tard, il fallait s’affronter à présent. Rily était appuyée sur une poubelle, plus pale que jamais, son phenix sur l’épaule.

- E... Emma ? ... C'est... Toi ? demanda-t-elle d'une voix chevrotante en essayant de ne pas se mettre à pleurer.

Emma hocha d’abord la tête en entendant ce murmure. Une rage froide s’emparait d’elle même. Il y avait tant de choses qu’elle voulait comprendre, savoir, que tout se mêlait dans sa tête, et qu’elle ne savait pas où commencer.

-Non c’est Luna ! Nan mais franchement j’ai l’air d’une femme enceinte ? T’étais où ? Mais t’étais où Put*** !

Cette dernière exclamation résonna dans la ruelle, percutant comme la foudre la pauvre jeune femme en face d’elle qui semblait au bord des larmes. De suite, Emma voulu s’excuser, revenir en arrière, effacer les mots qu’elle venait de prononcer. Mais c’était plus fort qu’elle, il fallait bien qu’elle éclate un peu. Cela faisait trop longtemps qu’elle se posait ces questions, trop longtemps qu’elle n’avait pas de réponse.

Sauf que face au regard de Rily, ce regard qu’elle connaissait trop bien, Emma ne put rester digne, arrogante, insensible comme elle l’aurait souhaiter. Ses jambes tremblaient, et son cœur battait beaucoup trop fort.
Emma et Rily, les deux jolies blondes, les deux lesbiennes de Poudlard, l'ex couple. Elles se tenaient chacune à une distance raisonnable l’une de l’autre, n’osant pas se toucher, n’osant même pas se frôler. Un vent frais fit frissonner Emma. Ou peut-être était-ce juste cette rencontre bouleversante qui en était la cause…

La jeune gérante ne savait pas ce qu’elle souhaitait. Elle aurait aimé que tout soit simple, qu’il soit possible de se précipiter dans les bras de Rily sans rancune, elle aurait aimé sentir son souffle tiède sur ses lèvres après tous ces mois d’absence. Elle ressentait ce désir évident et brûlant en elle, cette flamme qui était ravivée juste par le contact visuel, juste grâce à cette image de Rily en face d’elle. Mais il y avait aussi une rage qui s’emparait de son cerveau, de son esprit, une rage qui lui bloquait tous les sens.
Rily Dacker
Rily Dacker
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Rily Dacker, le  Mer 6 Juin 2012 - 21:41

Le hochement de tête de la jeune femme devant elle était clair. Pourtant Rily ne voulait pas y croire. Mais en même temps, elle s'était déjà rendue à l'évidence. Enfin, c'était compliqué. Elle avait l'impression que Luna l'avait poussé au bord d'une falaise, tout au bord, et qu'elle était en train d'osciller, sans savoir si elle allait tomber. Vivre ou mourir. C'était donc ça, de se retrouver face au passé ? L'affronter, prendre le risque de tomber, ou reculer, s'enfuir, et vivre en étant une lâche, en fuyant, toujours. Elle voulait se dire qu'elle n'avait rien à gagner à se faire pardonner, mais une petite voix dans sa tête lui chuchotait que, tout ce dont elle avait besoin, c'était de l'amour d'Emma, et qu'elle ne pourrait le reconquérir qu'en l'affrontant.

-Non c’est Luna ! Nan mais franchement j’ai l’air d’une femme enceinte ? T’étais où ? Mais t’étais où Put*** !

Rily ne sursauta même pas, tant elle était encore prise dans les brumes de la surprise, pourtant l'exclamation d'Emma la prit de court. Elle passa du pâle au livide, limite transparente. Le dernier mot d'Emma résonna dans l'univers tourmenté qu'était les Docks. L'instant était effrayant. Tant et si bien qu'il aurait pu y avoir du feu et des petits démons à la queue fourchue un peu partout sans que cela ne la surprenne. L'enfer ? La jeune femme n'en avait jamais vraiment eu peur, mais si ça ressemblait à l'instant qu'elle vivait, alors elle en ferait des cauchemars toute sa vie.

La blonde ne savait pas quoi répondre. La question de son âme soeur était dure, cruelle. Il lui faudrait certainement des heures pour y répondre. Son esprit était aussi vide qu'une coquille. Le néant. Pourtant, en même temps, des milliers de réponses complètement ridicules lui venaient en tête. "Pardonne-moi.", "désolée", "je t'aime", et bien d'autres encore. Mais rien de tout cela ne pourrait venir à bout de la peine qu'avait du vivre Emma.

Ou alors elle était juste déçue de la voir revenir, et faisait semblant d'être en colère pour la pousser à s'enfuir en sachant parfaitement que si elle repoussait définitivement Rily, elle n'entendrait plus jamais parler d'elle. Le calvaire qu'elle avait enduré les premiers mois de son départ et qu'elle avait eu tant de mal à surmonter lui revint en mémoire. Toute la douleur qu'elle avait éprouvé en ce temps-là lui remonta dans la gorge, la peur d'être rejetée, de n'être plus rien, juste un mauvais souvenir, lui piqua le nez et des larmes perlèrent au coin de ses yeux. La souffrance qu'elle avait infligé à Emma devait être mille fois pire. Elle n'imaginait même pas toutes les questions qui avaient du torturer l'esprit de son ex pendant tous ses mois.

Mais elle avait surement du tirer un trait. Emma était forte. Bien plus forte qu'elle, pauvre petite chose frêle, influençable, lâche, incapable, juste bonne à aimer et subir ses sentiments. Son cœur, qu'elle avait recollé tant bien que mal, s'était de nouveau brisé en mille morceau. Et à chaque fois, c'était sa faute. Par deux fois. Une fois en partant, une autre fois en revenant. Qu'en était-il d'Emma ? Rily voulait que la jeune femme l'ait oublié. Qu'elle n'ait pas à ressentir toute cette souffrance. Mais, elle, comment le vivrait-elle, si elle n'avait plus sa place dans le cœur de sa moitié ?

Il fallait qu'elle parle. Qu'elle s'explique. Le silence était pesant. Trop pesant. Mais comment le briser ? Que dire qui pourrait atténuer la fureur de la Pouffy ? "La vérité", lui souffla sa petite voix intérieure. Bien, dans ce cas, elle pouvait tout de suite éliminer les "Je regrette" et compagnie. Et maintenant ?

- ... Je suis partie à l'étranger.

Voilà qui était un bon début. Sa voix ne tremblait presque plus. Elle inspira, expira. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas été aussi proche d'Elle. Son parfum était toujours aussi enivrant. Comment résister à l'envie de se jeter dans ses bras ? Elle avait tant rêvé de ce moment. Maintenant, elle hésitait entre s'évanouir dans les bras de son ex, au risque de finir dans une poubelle par la suite, partir en courant, ou bien continuer sur sa lancée. C'était pire que ce qu'elle s'était imaginée. Alors elle préféra continuer.

- Je... Je n'en pouvais plus. J'avais l'impression de perdre le contrôle de ma vie. C'était magnifique, tout ce que je vivait, surtout avec toi. Mais je crois que j'ai fais une crise de surmenage. Et il y a eu l'histoire avec mon père...

Elle se stoppa net. Son père... Elle n'en avait parlé à personne! Même pas à Emma! Elle allait surement être furieuse... Mais bon, autant continuer, et se prendre tout sur la gueule en une fois... Quoique, la blonde pouvait aussi être sadique à l'occasion, peut-être s'amuserait-elle à la faire souffrir en option longue durée...

- Tu... tu n'aurais pas compris! Je ne voulais pas te vexer, que tu ais l'impression que... Que je ne me plaisais pas avec toi ou que c'était le bordel dans notre vie, non, c'était juste le bordel dans la mienne, et tu étais l'une des seules personnes à avoir une place fixe! Mais j'étais tellement débordée, de partout, je ne savais plus où donner la tête, j'ai craqué, je suis partie! Comme ça, sur un coup de tête, je sais que c'est débile! Mais t'aurais pas compris! Ou peut-être que si, mais je savais pas, j'étais paumée, et puis y'avait toi... Toi, qu'étais tellement importante, j'étais complètement dépendante de toi! Quand je m'en suis rendu compte, ça m'a rendu encore plus folle! Je n'avais vraiment plus aucune prise sur ma vie, sur moi-même! Si je ne dormais pas avec toi, je ne dormais pas du tout, si je ne mangeais pas avec toi, je ne mangeais pas, si je ne te voyais pas au moins une fois dans la journée j'étais incapable de me concentrer sur ce que je faisais, et j'en avais des choses à faire! Je t'aimais à en perdre la raison!

Sa dernière phrase resta en suspens dans l'air. Rily était à bout de souffle. Son monologue l'avait épuisé. Elle était allée crescendo tout du long et avait fini en hurlant presque. La jeune femme savait bien qu'elle ne s'en sortirait pas comme ça. Elle n'avait répondu que vaguement à la question d'Emma. Mais elle avait sans doute donné une réponse à bien d'autres. En tout cas, elle se sentait complètement vidée. Lessivée. Mal. Une phrase voulait franchir la barrière de ses lèvres mais sans y parvenir. Parce qu'elle avait trop peur de la réaction d'Emma. Celle qu'elle connaissait si bien mais qui, en cet instant précis, lui semblait être un énorme point d'interrogation.

Rily se cramponna davantage à la pauvre poubelle. Wisp s'était envolée. Ce moment était privé. Pourtant elle sentait encore sa présence, non loin. Elle n'était pas tout à fait seule. Elle avait du courage à portée de doigt. Il fallait juste qu'elle sache l'attraper à temps pour affronter sa moitié.
Emma Ewatson
Emma Ewatson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Emma Ewatson, le  Mar 12 Juin 2012 - 18:39

HRP : Bac oblige, je peux pas faire des grands RPs en ce moment :Cagoulé:


-... Je suis partie à l'étranger. - Je... Je n'en pouvais plus. J'avais l'impression de perdre le contrôle de ma vie. C'était magnifique, tout ce que je vivait, surtout avec toi. Mais je crois que j'ai fais une crise de surmenage. Et il y a eu l'histoire avec mon père...

Magnifique. Oui c’était le mot. Vivre ensemble, parfois à Pré-au-lard en compagnie de Luna et Aym, à enchainer soirées sur soirées, à vivre leur jeunesse entièrement, à ne plus calculer le nombre de gueules de bois. Etre le couple gay qui se faisait remarquer parmi tous les invités présents à Lollypop’s House, former un tout, un ensemble, recevoir ensuite des compliments de personnes qu’elles ne connaissaient pas, mais qui étaient ravi de voir un « vrai couple gay et stable ».

Et puis il y avait les semaines passées à Godric’s, au calme, en totale fusion, avec des nuits torrides qui ne finissaient pas, avec des réveils qui paraissaient moins durs auprès de l’être cher. Oui ça avait été magnifique. Un vrai compte de fées, un peu trop long pour finir en beauté…

Parce qu’il y avait ensuite eut ce matin au châlet d’Emma à Godric’s, où Emma avait découvert une note arrivée par hibou durant la nuit. Rily n’était pas rentrée dormir, cela avait surprit Emma, mais cette lettre avait eut un tout autre effet. Elle l’avait dévastée. Quelques semaines étaient passées, des semaines où il fallait trainer les pieds jusqu’au bar, où il fallait se forcer à manger pour ne pas avoirtrop de vertiges. Des nuits d’insomnies, à entendre le bruit de la porte qui s’ouvrait et le rire de Rily qui revenait. Emma était devenue l’ombre d’elle même, le monde lui semblait entièrement gris. Elle ne voyait pas de couleurs, ne voulaient pas les voir. Personne. Elle ne voulait voir personne, et succomber tranquillement.

Mais un matin, il y avait eut ce déclic. Elle ne pouvait pas se laisser mourir pour une fille qui avait été lâche et l’avait abandonnée. Après le désespoir, c’était la haine. Emma avait fait sa valise, et prit le premier endroit vers l’Italie. Ou elle avait rencontrée Mélina. Mer**. Mélina, Rily, Mélina Rily. Ca allait foutre le bordel.

Rily se lança alors dans un discours impressionnant. C’était rare que la jeune femme parle aussi longtemps, avec tant d’assurance. Et chaque mot qu’elle prononçait était comme un coup qu’elle donnait à Emma. « Dépendante de toi », « Je t’aimais à perdre la raison », « t’aurai pas comprit ». Emma encaissait tout, et la rage qui depuis quelques mois avaient disparu pour laisser place à des souvenirs remontait brutalement. De la rage mêlée à de l’amour, à un profond amour, de la confusion, une envie de fuir l’instant présent, de tout oublier.

-C'est moi qui était dépendante de toi Rily ! Je n'aurai pas pu te laisser, même pour un problème de famille. Je t'ai toujours tout dit, jamais rien caché! Et toi tu me lâche comme une mer**. C’est moi qui n’ai plus réussi à manger, à dormir. Je veux plus jamais revivre ça, plus jamais ! Jamais !

Et puis maintenant, il y avait Mélina. Maintenant, Emma avait murit, avait grandi. Emma n’était plus la petite blonde qui sortait de Poudlard. En un an, elle était devenue gérante du bar des Ténèbres, avait apprit à être responsable, à ne pas se laisser faire. Elle s’était endurcie, et elle ne voulait surtout pas détruire le travail qu’elle avait réussi sur elle même.

-Et puis maintenant, il y a Mélina.

Emma avait murmuré ces paroles, mais était trop proche de son ex pour qu’elle n’ai pas entendu. Ca allait la briser, elle allait vouloir repartir. Non. Emma se rendait compte qu’elle ne voulait pas que Rily reparte, elle voulait la revoir, continuer à lui parler, à sentir son parfum, à la sentir près d’elle.

Sauf que les yeux verts de Rily s’embuaient, et c’était mauvais signe. Emma lui saisit alors la main, dans l’esprit qu’ainsi, si elle transplanait, elle ne pourrait se débarrasser d’elle. C’était étrange ce contact, elle sentit son estomac faire un bon, et son ventre parcouru de chatouilles. Rily était revenue.

-Non, ne pars pas, ne me quitte pas. Pas une nouvelle fois. Je … Je suis…

Elle était quoi ? Désolée. Perdue. Dégoutée de voir que Rily l’avait quitté sans raison de vie ou de mort. Heureuse. Elle ne comprenait plus rien, c’était un cauchemar, mais aussi le rêve qu’elle ne cessait de faire depuis un an…
Rily Dacker
Rily Dacker
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Ecureuil




Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Rily Dacker, le  Dim 17 Juin 2012 - 18:10

La réponse d'Emma fusa et transperça Rily, la déchirant comme un vulgaire bout de papier. Oh dieu comme ça faisait mal, tellement mal, de voir qu'elle était devenue une lâche, une traîtresse, voire pire aux yeux de la belle blonde! Si, à ce moment-là, Em' lui avait demandé de se suicider pour expier sa faute, elle l'aurait probablement fait de bon cœur si cela avait permis au cœur de son ex de moins souffrir. Mais ce n'était pas le cas.

Apparemment, elles avaient souffert des mêmes "symptômes". Insomnies, cauchemars, perte d'appétit, d'envie de vivre. Rily devait être maso pour s'être infligée ça. Mais elle ne pouvait nier qu'après des mois de souffrance, elle avait enfin pu trouver une paix intérieure à peu près stable. Grâce à son père. Grâce à son beau-père. Grâce aux gens simples et amicaux qu'elle avait pu rencontrer. Grâce à ces filles qui avaient su lui faire oublier toute la souffrance qu'elle avait accumulée en elle. Oh bien sur il ne s'était jamais rien passé, toutes ces belles damoiselles n'avaient jamais réussi à lui tirer le moindre baiser, mais elles avaient réussi tant bien que mal à lui redonner foi en elle, à reconstruire un petit monde autour de son cœur qu'elle avait ravagé de ses propres griffes, et de simples courtisanes ces filles-là étaient devenues de bonnes amies. Mais leur monde à elles étaient bien trop différent de celui de Rily. Si elle avait promis de revenir les voir, c'était parce qu'elle ne se sentait pas de vivre dans ce monde-là éternellement mais qu'elle ne voulait pas non plus les abandonner pour toujours. Et elle n'était pas parti comme une voleuse.

Mais elle était incapable d'expliquer ça à Emma. De toute façon, le moment aurait été mal choisi. "Je ne veux plus jamais vivre ça, plus jamais! Jamais!" Ces mots résonnaient encore. Mais Emma n'aurait même pas eu besoin de les dire, la jeune femme s'en doutait bien, et elle partageait cette pensée. Mais alors pourquoi avait-elle fait ça ? Ces propres explications lui paraissaient bien vagues

-Et puis maintenant, il y a Mélina.

Son cœur manqua un battement. Avait-elle bien entendu ? Rily se crispa. Elle avait l'impression d'être en train de se désintégrer. Mélina ? C'était qui, cette Mélina ? ... Non... Pas la Poufsouffle, là, l'arbitre de Quidditch à Poudlard!

"Il y a Mélina."
Un souffle, Emma l'avais dit si faiblement que si elles n'avaient pas été aussi poche, Rily n'aurait sans doute pas entendu. Elle aurait peut-être préféré ne pas entendre. Mélina. Mélina. Elle allait la tuer. L'étriper. L'égorger. L'écarteler puis la jeter dans de l'acide. La coincer dans une pièce, Rily, elle, et un couteau. Et lui faire ressentir physiquement la douleur qui la transperçait, même si rien ne serait jamais assez fort.

Peut-être que la blonde avait maintenant l'odeur de cette femme. Pris une de ses mimiques. Peut-être que son corps avait goûté à d'autres caresses que les siennes. Qu'elle s'était débarrassée des vêtements perdue de Lyl. De toutes ses photos. Peut-être qu'elle n'était plus la même.
A cause d'elle.
De Mélina.
Tout ça parce qu'elle était parti.
Pourquoi avait-elle fait ça ?

...
Ah oui.
Pour pouvoir contrôler un peu plus sa vie.
Et elle revenait, encore plus accro à sa drogue, son coeur, celle qui avait sa vie entre ses mains. A quoi ça avait servi, hein ? Elle souffrait, encore, et elle La faisait souffrir. Encore.
Mais Elle aussi la faisait souffrir. A cause de Mélina.

Son nez se mit à piquer, et des larmes lui brouillèrent la vue, se mirent à couler, incontrôlable. Alors elle était vraiment perdue ? Finie ? Dans le néant ?

Elle recula, prise de vertiges, renifla méchamment, se sentant perdre ses repères lentement. Tout était flou. Sombre. Brumeux. Les docks qui l'emportaient.

Et puis une main saisit la sienne et elle revint sur terre, face à Emma, face à la vérité, face à son erreur. Face à l'espoir et au retour.

-Non, ne pars pas, ne me quitte pas. Pas une nouvelle fois. Je … Je suis…

Rily attendit. Mais seul le silence poursuivit la phrase d'Em. Elle était quoi ? La seule chose qu'elle avait à se reprocher, c'était d'avoir cherché un amour pour remplacer celui de celle qui l'avait abandonné. Elle avait surement bien fait, mais Lyl n'était pas sure d'arriver à l'avaler un jour.

- Je... Je ne repartirais plus. Puisque tu me le demandes. lui dit-elle la voix tremblante. Mais... Mais si tu ne veux plus de moi, alors je m'en irais et tu n'entendras plus jamais parlé de moi, je ferais ce que tu voudras, Em'...

Elle releva ses grands yeux verts emplis de larmes, mais aussi pleins d'espoirs. Sans savoir ce qui lui prit, elle ferma les yeux.

Et l'instant d'après ses lèvres frôlèrent celle de la belle. Un frisson la parcourut, ce frisson qu'elle n'avait plus ressenti depuis tellement longtemps, trop longtemps, ce frisson pour lequel elle donnerait tout, qui la rendait folle, celui qui lui aurait permit de voler s'il avait fallut!

Un simple frôlement. Qui faisait remonter tellement de souvenirs! Rily se recula, rouge jusqu'aux oreilles, les joues humides de ses larmes.

- P .... Pa... Pardon...
Emma Ewatson
Emma Ewatson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Emma Ewatson, le  Ven 22 Juin 2012 - 18:39

« Je commence. Je t’aime depuis la première fois que je t’ai vu, ça m’a pris du temps pour ouvrir les yeux. Et j’avais si peur de ce que je ressentais, tu sais, que j’ai appris à devenir une salope sarcastique, juste pour me sentir normale. Quand on s’est mis ensemble, ça m’a terrorisée, parce que... tu es devenu la seule personne qui aurait pu détruire ma vie. Je t’ai repoussé et je t’ai fait croire que c’était de ta faute, mais en réalité j’étais juste torturée de douleur. Et je suis une Put** de lâche parce que... je ne voulais pas être une esclave de mes sentiments pour toi. C’est si horrible, vraiment, je mourrai pour toi. Je t’aime tellement, ça me détruit. » - Skins.



Mer*e. C’était une rechute amoureuse. Il y avait Rily en face d’elle, Rily, son double, sa moitié, celle qui provoquait un vide profond au creux de son ventre, de son âme depuis un an. Tous les souvenirs remontaient brutalement, tout ce qui avait été enfouit maladroitement réapparaissait. Les cours à Poudlard où Emma dévisageait Rily faire son cours, ces cours où elle se contentait de l’admirer secrètement. Puis la petite fête chez Luna et Aym, le slow, le baiser, la nuit. Les jours, les mois qui défilaient, la vie qui continuait à deux, en s’habituant à tous les défauts de l’autre, et en s’enivrant de chacune de ses qualités. Les galères qu’elles avaient endurées ensemble, les petits bonheurs de chaque journée de plus ensemble. Puis le ciel gris de son départ, la dépression passagère, la force qu’il avait fallu pour partir, pour recommencer, tour recommencer. Mélina. Et puis maintenant, les Docks, et Rily en face d’elle.

Souvent, on prenait les deux jeunes femmes pour des sœurs, elles faisaient y la même taille, étaient toutes deux blondes aux yeux clairs, et tellement complice. Mais c’était beaucoup plus fort qu’un lien du sang. Beaucoup plus qu’un simple lien.

- Je... Je ne repartirais plus. Puisque tu me le demandes. lui dit-elle la voix tremblante. Mais... Mais si tu ne veux plus de moi, alors je m'en irais et tu n'entendras plus jamais parlé de moi, je ferais ce que tu voudras, Em'...

Ses magnifiques yeux étaient embués de larmes, et encore plus touchants que d’habitude. Emma se plongea dans leur immensité un instant. Les deux femmes cillèrent en même temps, comme synchronisées, habituées à être ensemble à tous les niveaux. Et cette seconde suffit à leurs lèvres pour se rapprocher, se frôler, un peu trop longtemps pour que ce soit un accident, pas assez franchement pour cacher leurs sentiments confus. Alors qu’Emma allait se lancer, sans réfléchir, Rily se recula, et comme Emma s’y attendait, elle était rouge de honte.

- P .... Pa... Pardon...

Emma avait vécu beaucoup trop de choses en quelques minutes. Son cœur battait bien trop vite, elle contrôlait à peine le tremblement de ses jambes. Elle contemplait une larme qui coulait sur le visage de Rily, et s’approchait de la commissure de ses lèvres. Machinalement, Emma l’essuya, pour empêcher Rily de sentir le goût salé des larmes. C’était absurde de se retenir plus longtemps. Il était évident qu’elles en avait toutes les deux envie, depuis qu’elle s’étaient aperçues dans cet endroit sombre et glauque elles ne cessaient de se dévisager, en guettant le moindre signe de la part de l’autre.

-Non.

La jeune femme saisit le visage de Rily entre ses mains, et l’approcha doucement du sien, en attrapant ses lèvres. Des frissons parcoururent son dos alors qu’elle s’enivrait de ce parfum qu’elle n’avait jamais oublié. C’était trop. Et alors que les deux jeunes femmes s’embrassaient langoureusement appuyée contre un muret des Docks, Emma sentit les larmes affluer dans ses yeux.

Pourquoi fallait il qu’elle se mette elle aussi à pleurer comme une gamine maintenant ? C’était Rily qui pleurait généralement, et Emma qui boudait. C’était le petit schéma de leur couple, leurs petites habitudes de scène de ménage. Oui mais rien n’était pareil à présent. Tout allait probablement changer dans leur vie à cause de cette rupture d’un an. Rien ne serait comme avant. Mais c’était ça la vie. Grandir c’était changer.

-Put*in Rily. Pourquoi tu m’as manqué comme ça ?! Je … Tu sais. Hein tu sais…

C’était trop tôt pour qu’Emma puisse redire à nouveau ces deux petits mots. Tout était encore trop neuf. Il ne fallait plus qu’elle réfléchisse, elles verraient demain. Elles verraient demain lorsqu’elles se réveilleraient dans le grand lit de Rily. Ou peut-être qu’elles ne se poseraient plus du tout de question. Peut-être qu’elles allaient réussir à vivre Carpe Diem sans se poser trop de question…
Andrew Ridgaley
Andrew Ridgaley
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Andrew Ridgaley, le  Mer 25 Juil 2012 - 23:01

[ RP avec July Swann ]


Andrew marchait sur les Docks en regardant les bateaux accoster. Il n'avait jamais été sur l'eau et ce n'était pas l'envie qui lui manquait, ça devait être bien et la sensation devait être étrange, on lui avait dit qu'en mer ça bougeait beaucoup surtout dans les tempêtes. Il regarde l'eau durant un long moment, elle était tentante, mais vu tous les déchets qu'on y jette et la couleur verdâtre sur les bords, ça coupait rapidement son envie d'aller se baigner. Ce soir l'atmosphère était pesante, il faisait chaud et il n'y avait pas un souffle de vent pour soulager tout ça, c'est pour ça qu'il portait un pantalon en coton avec un t-shirt, il ne portait pas son uniforme de Poudlard qui lui aurai tenu très chaud.

S'il se trouvait sur les Docks à patienter, c'est parce qu'il attendait July, la préfète des Poufsouffle avec qui il avait sympathisé depuis quelque temps. Il l'appréciait beaucoup et il avait peur de la rencontrer ce soir, peur qu'elle s'ennuie avec lui ou qu'il ne sache pas quoi lui dire, car en cours il avait eu peu l'occasion de discuter et quand il le faisait, ils ne disaient pas grand-chose pour ne pas perturber le cours. Il se mit à réfléchir à ce qu'il pourrait te dire en t'attendant, ils avaient discuté par hiboux et il lui avait donné rendez-vous ici, ils seraient tranquille. Il s'assoit sur un banc en face de l'eau et croise les jambes en posant ses bras sur le haut du banc.

Le Gryffondor ne venait presque jamais du côté des Moldus, à vrai dire il détestait venir, car ses parents étaient morts ici, pas dans les Docks, mais dans Londres à cause de ces voitures qu'ils ont créés, ses parents ont roulé avec une voiture toute neuve qu'ils venaient d'acheter, ils savaient conduire, mais ce jour-là ils étaient rentrés en collision avec un camion. Il secoue la tête, comme pour se changer les idées et soupir doucement, il ne devait pas penser au passer, ça lui était douloureux et ça risquait de lui foutre le morale à zéro, il voulait être de bonne humeur pour accueillir la jolie rousse. Il regarde à gauche puis à droite pour vérifier si elle est là. Pas encore là. Il regarda donc de nouveau l'eau paisible.
Juliette Gergardaut
Juliette Gergardaut
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Juliette Gergardaut, le  Ven 27 Juil 2012 - 12:16

Juliette marchait le long de l'eau, regardant les différents bateaux, elle n'aimait pas venir souvent ici, cet endroit lui évoquait de mauvais souvenir.... mais la vue sur la mer, respirait la liberté inatteignable. Elle ne connaissait pas beaucoup de monde à Poudlard encore, ses quelques amies de chambres étaient restés à l'école, puis son véritable ami, Allen, un garçon dont elle avait fait connaissance dans le train, et qui était maintenant à Serpentard, était encore en cours.

Elle s'assit sur un muret en pierre, un bateau était en train de revenir de pêche avec une grande quantité de poissons et mollusques. Tous ses moldus qui faisaient tant d'efforts pour gagner de quoi nourrir leurs famille, parfois risquant leurs vie, juste pour du poisson, mais ils ne semblaient pas malheureux, au contraire, ils respiraient une certaine fierté.
Un autre bateau arriva aux quais, celui ci contenait une horde de touristes affamé par la soif de voir tout les monuments de la ville.

La jeune fille regarda autour d'elle, il n'y avait seulement des touristes, commerçants en train de décharger des livraisons, lorsqu'elle aperçu un autre garçon de poudlard, à sa tenue on vit qu'il était de Gryffondor, elle l'avait déjà croisé une ou deux fois dans les couloirs, il devait attendre sûrement quelqu'un. Puis elle replongea dans sa contemplation des docks.
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
July Swann, le  Ven 27 Juil 2012 - 15:13

HJ : Je te propose de placer ce RP après le cours que nous suivons en métamorphose. Andrew aurait proposé à July cette sortie à la fin du cours.

C'était le début de la soirée et la petite rousse qui déambulait dans les rues de Londres semblait perdue. July cherchait son chemin, sans grande conviction. "Ce doit-être par là", pensait-elle régulièrement sans réelle certitude. La jeune fille devait se rendre sur les docks où lui avait donné rendez-vous Andrew. La sang-mêlé, n'ayant jamais eu l'occasion de visiter ce lieu, était obligée de suivre les indications des panneaux moldus. Elle désespérait un peu d'arriver à bon port. Finalement, elle aurait peut-être mieux fait de prendre le Magicobus que la poudre de cheminette. D'autant qu'elle n'était pas très rassurée de se promener ainsi seule, le soir. Il avait beau faire encore jour, la rue qu'elle empruntait était déserte.

Prête à réagir à n'importe quelle attaque, la jeune fille tenait sa baguette fermement. Elle était cachée dans un sac bleu marine qu'elle portait en bandoulière. Pour se promener dans les rues de Londres, la sang-mêlé s'était vêtue de façon moldue. Elle portait un pantalon noir légèrement satiné, un tee-shirt simple bleu foncé et une veste en laine noire un peu large. La temps avait beau être chaud, la jeune fille s'était dit que la nuit risquait d'amener la fraîcheur.
La petite rousse avait rabattu quelques mèches de ses cheveux en arrière et les avait noué en une petite natte. Elle s'était également légèrement maquillée.

July était un peu nerveuse à l'idée de rencontrer Andrew. Lorsqu'ils se voyaient en cours ça se passait très bien, July trouvait qu'ils étaient même plutôt complices. Ils discutaient un peu et avaient eu l'occasion de faire quelques travaux pratiques ensemble. Notamment un exercice de lute que le Gryffondor avait gagné haut la main. Ce n'était pas étonnant, July était une petite brindille.
La rouquine appréciait particulièrement Andrew. Il lui plaisait d'ailleurs beaucoup ce qui était d'autant plus impressionnant. Pour ce rendez-vous, elle redoutait qu'il s'ennuie et qu'il se rende compte qu'elle n'était en fait pas très intéressante.

July se retrouva finalement au bord de l'eau. Elle ne c'était pas perdue mais avait tout de même quelques minutes de retard. Elle commença à marcher à la recherche d'Andrew. Il n'y avait pas grand monde et elle le localisa assez facilement. Son pas s’accéléra et une fois arrivé à la hauteur du garçon elle dit d'une voix enjouée :
- Salut ! Ça va ? July observa le Gryffondor comme pour deviner son humeur elle même puis ajouta : Tu viens souvent ici ? Moi je ne connaissais pas du tout. Je dois avouer qu'à part pour aller à la gare et au chemin de Traverse, je ne vais jamais à Londres.


Dernière édition par July Swann le Dim 19 Aoû 2012 - 18:09, édité 1 fois
Andrew Ridgaley
Andrew Ridgaley
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Andrew Ridgaley, le  Ven 27 Juil 2012 - 17:07

- Salut ! Ça va ? Tu viens souvent ici ? Moi je ne connaissais pas du tout. Je dois avouer qu'à part pour aller à la gare et au chemin de Traverse, je ne vais jamais à Londres.

Il relève la tête surprit et regarde July. Un fin sourire vient se dessiner sur ses lèvres en voyant la jolie rousse près de lui. Il se lève et vient coller ses lèvres contre sa joue, y déposant ainsi un baiser puis il recule son visage du sien, il la regarde. Il avait eu peur qu’elle se perde ou qu’elle tombe sur quelqu’un de peu fréquentable, ça aurait peut-être mieux valu qu’il lui donne rendez-vous dans un autre endroit plus convivial, mais il ne connaissait pas beaucoup d’endroits sympathiques, il ne traînait jamais ici. Il regarde autour de lui, le lieu était beau, mais pour y accéder ce n’était pas facile, les rues aux alentours étaient dans un sale état, lui-même avait été réticent en passant par-là, mais heureusement il n’était pas tombé sur des gens bizarres qui auraient pus lui créer des ennuis. Il n’était pas sûr que beaucoup de gens connaissent cet endroit qui était vraiment beau, surtout que le soleil se couchait dans l’horizon, comme s’il descendait dans l’eau, au loin, c’était beau à voir.

Salut July ! Non jamais, je suis tombé un jour par hasard ici, et je trouve que c’est un bel endroit alors j’avais envie de te le montrer, tu n’as pas eu trop dur pour arriver jusqu’ici ?

Il se rassoit et tapote la place à ses côtés, il avait remarqué la jeune fille pas loin d’eux, une Serdaigle, elle avait sa tenue de Poudlard, le monde était petit, combien de chance il y avait qu’il tombe sur une autre personne du château ? A part July bien sûr, mais elle, il lui avait donné rendez-vous ici, c’était normal. Il regarde encore la jeune fille un moment, elle semblait triste, il avait envie d’aller voir si tout va bien, mais il se disait que si elle était venue seule ici, c’était qu’elle ne tenait peut-être pas à avoir de la compagnie, ou au contraire elle voulait qu’on aille vers elle. Il secoue légèrement la tête et regarde la rousse à ses côtés, il fait un signe de la tête vers la Serdaigle.

Dit tu l’as connais ? Elle est de Serdaigle apparemment.
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
July Swann, le  Dim 29 Juil 2012 - 15:00

Hum, les uniformes de Poudlard dans Londres, est-ce vraiment crédible ? tongue

July sentit ses joues s'enflammer sous les lèvres du Gryffondor. La rouquine espéra que l'obscurité qui tombait empêcherait Andrew de le voir.
Le garçon lui répondit que ce n'était pas un endroit qu'il connaissait particulièrement bien. Il avait du découvrir les docks au détour d'une balade. Il est vrai que le lieu était plutôt agréable. La rouquine était d'ailleurs flattée qu'Andrew ait pensé à elle pour visiter cet endroit. D'autant qu'avec le couché de soleil, le cadre était assez romantique.
July se demanda une fraction de seconde si le garçon avait emmené beaucoup de filles ici. Inutile cependant de se torturer pour rien et la jeune fille reportant son attention sur le paysage.

Quelques bateaux plus ou moins bien entretenus étaient amarrés. Au loin, s'élevaient des buildings. La petite rousse préférait, de loin, l'architecture moldus, pourtant le soleil rouge qui se reflétait dans les nombreuses vitres les rendaient beau. Ils semblaient en feu.
Sur un plan plus proche, les rues étaient assez miteuses. Andrew lui demanda à ce propos si elle n'avait pas eu trop de difficultés à trouver cet endroit.
- Bof, répondit July, j'ai suivi les panneaux moldus, ça a été. Je dois avouer que je ne pensais pas arriver sans me perdre. Heureusement qu'on peut toujours appeler le Magicobus pour qu'il nous remette dans le droit chemin. Tu l'a déjà utilisé ?, demanda la rouquine qui se rendit compte qu'elle ne savait même pas si le garçon était issue d'une famille de sorciers ou de moldus.
July nota cette question dans un coin de sa tête tandis qu'elle observait Andrew qui détaillait le paysage.

Le regard du garçon semblait figé sur une jeune fille présente à quelques mètres d'eux. July regarda à son tour la blonde avec une pointe de jalousie.
- Dit tu l’as connais ?, demanda le rouge et or, Elle est de Serdaigle apparemment.
- Non, elle ne me dit rien, répondit simplement July en haussant les épaules, avant de détourner le regard.
La petite rousse avait envie de garder Andrew pour elle et elle espérait qu'elle ne s'inviterait pas à leur petite soirée. July pouvait parfois faire preuve d'égoïsme. Elle ne le mettait pas pour autant en application. Si la Serdaigle venait à se joindre à eux, la jaune et noire ne la mettrait pas dehors, elle prendrait sur elle.

July laisser s'écouler quelques minutes, durant lesquelles elle en profita pour s'asseoir à côté du garçon. Elle se plaça suffisamment proche de lui pour que leurs deux bras s'effleurent sans pour autant être envahissante. July, qui n'était pourtant pas très tactile, avait une horrible envie de proximité avec le garçon.
- Tu viens d'une famille de sorciers ? Demanda la rouquine pour faire la conversation.
Et puis, elle avait envie d'en savoir un peu plus sur son collègue de potion.
Andrew Ridgaley
Andrew Ridgaley
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Andrew Ridgaley, le  Dim 5 Aoû 2012 - 18:26

[Pas faux xD]



- Bof, répondit July, j'ai suivi les panneaux moldus, ça a été. Je dois avouer que je ne pensais pas arriver sans me perdre. Heureusement qu'on peut toujours appeler le Magicobus pour qu'il nous remette dans le droit chemin. Tu l'a déjà utilisé ?


- Non jamais, mais ça me tenterais bien un de ces jours, il parait que c'est amusant d'être dedans, on peut toujours l'utiliser pour le retour si tu veux ?

En effet ça le tentait bien d'aller dans ce bus que beaucoup de gens apprécient, il était magique, il savait faire plein de trucs et se faufiler dans des endroits très étroits ce qu'il trouvait fascinant, car les gens n'étaient pas tués lorsque le bus passait entre deux voitures, c'est comme s'ils étaient élastiques. Il s'était renseigné sur ce genre de transport, il se disait que si un jour il se perdait à Londres, il devait savoir les moyens de retour qu'il avait à disposition.

- Non, elle ne me dit rien.

- Moi non plus...

Il regarde la Serdaigle un moment, il voulait rester qu'avec July, mais si elle venait, il n'allait pas l'envoyer bouler, il n'aimerait pas qu'on lui fasse ça alors il ne comptait pas le faire aux autres.

Le jeune homme avait remarqué le rapprochement physique que July venait de faire. Il sourit amusé, pas très subtil, mais c'était mignon, elle était mignonne plutôt. Il aimait sa présence, parler avec elle et rire, il se sentait bien à ses côtés et espérait que cela allait rester longtemps ainsi. Il sentit un frisson parcourir son bras, car leurs bras se frôlait et ça le chatouillait un peu. Il l'a regarde durant un long moment en ne disant rien.

- Tu viens d'une famille de sorciers ?

Il se gratte la nuque et hoche la tête. Heureusement, se disait-il. Il n'aurait pas voulu être un Sang-mêlé, il préférait être un Sorcier à 100%. Il n'avait rien contre les Sang-mêlé, il avait des amis de Sang-mêlé. Il pose son bras derrière July, sur le banc après avoir gratté sa nuque, c'était une petite technique qu'il avait souvent vu dans les rues, il avait toujours voulul'essayer. Il espérait que ce n'était pas flagrant. Il se sentait un peu gêné d'avoir fait ce geste envers elle, mais celaavait été plus fort que lui. Il sourit légèrement et la regarde.

- Oui, mes deux parents étaient sorciers et toi ?
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
July Swann, le  Lun 6 Aoû 2012 - 14:14

Le Gryffondor répondit qu'il n'avait jamais pris le magicobus. La rouquine en déduisit que soit il venait d'une famille moldue, soit il n'avait jamais eu l'occasion de le prendre. Ce n'était pas le moyen de transport de plus utilisé. Le Transplanage, le transport par cheminée ou par Portoloin était bien plus pratique et plus rapide.
July n'avait utilisé ce moyen de locomotion que deux ou trois fois avec son père et son frère, lorsqu'elle était petite. Prendre la poudre de cheminette avec des enfants n'était pas toujours prudent, surtout lorsqu'ils n'articulaient pas encore très bien. Ils avaient vite fait d'arriver à un endroit totalement différent de la destination initiale et il n'était jamais évident de les retrouver.

La rouquine se rappelait des sensations étranges que produisait le bus. On se sentait étiré lorsqu'il passait entre deux voitures et on avait l'impression que son ventre se retournait à chaque fois que l'engin se téléportait d'un endroit à un autre. La sang-mêlée se souvenait que le chauffeur conduisait comme un fou à l'époque où elle l'avait pris. Les passagers étaient sans-cesse bousculés ce qui amusait beaucoup les jeunes jumeaux. Mais petit-être avait-il changé depuis.
C'était de bons souvenirs et July retenterai bien l'expérience. Elle allait justement demander au garçon s'il voulait rentrer en bus à la fin de la soirée quand il le lui proposa.
- Oui, c'est une bonne idée, répondit la rouquine enthousiaste. Et puis ça nous évitera de nous perdre dans le noir.

July sentit Andrew passer son bras dans son dot et le poser sur le banc. Cette nouvelle situation déstabilisa un peu la rouquine qui ne retint de sa réponse que "oui [...] sorcier". Il devait donc être sang pure.
- Et ben euh, mon père est sorcier et ma mère moldus, répondit July en reprenant ses esprits.
Elle avait fini sa phrase avec un petit sourire. La petite rousse était plutôt fière de ses origines. Ce mélange des cultures était intéressant et enrichissant. Pour autant, elle préférait son côté sorcier. La vie chez les moldus avait l'aire ennuyante. Et puis, ils devaient tout faire à la main, ce devait être fatiguant. Même la télé ou l'ordinateur ne l’intéressait pas plus que ça. July préférait largement jouer au Quidditch plutôt de végéter devant cette drôle de boite noir. La télévision n'avait tellement pas de succès chez les Swann qu'ils n'avaient même pas jugés utile d'investir dedans.

July cohabitait tout de même avec des objets moldus. Sa mère utilisait un lave vaisselle, un lave linge, un four et des plaques de cuissons. En parlant d’ustensiles moldus, l'un d'eux passa à proximité des deux jeunes sorciers. Il parlait très fort et July mit quelques minutes avant de comprendre que ce n'était pas par folie mais parce qu'il utilisait un téléphone portable. La petite rousse regarda l'homme passer dubitative.
- Bizarre ces moyens de communication moldus. On ne peu pas avoir de conversation discrète avec ça. Ça ne vaut pas un bon Patronus.
La jeune fille n'avait jamais appris ce sort, mais elle avait souvent vu son père envoyer ou recevoir des messages par ce moyen et cela l'avait toujours fasciné. Il lui avait promis de lui apprendre le sort à ses 15 ans mais pour l'instant il n'en avait pas eu l'occasion.
- Tu sais le lancer toi ce sort ? Patronus ?, demanda la jaune et noir intéressée.
Peut-être pourrait-il le lui apprendre.
Andrew Ridgaley
Andrew Ridgaley
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Andrew Ridgaley, le  Mer 8 Aoû 2012 - 18:32

- Ne tant fait pas je serais là s'il y a un grand méchant loup caché dans le noir.


Il rit doucement tout en regardant devant lui, un bateau accostait non loin d'eux. Il était petit et beau, il semblait vieux, mais résistant, il pouvait peut-être résister à un ouragan qui sait ? Il se disait qu'un jour il irait sur un bateau pour voir l'effet que cela faisait et qui sait, il sera peut-être en compagnie de la jolie rousse. Il la regarde et retire son bras qui était derrière elle, il trouvait ça trop étrange pour l'instant et il avait remarqué l'air bizarre qu'elle avait eut, elle n'avait sans doute pas apprécié un tel rapprochement selon lui.

Andrew se doutait que la jeune fille avait l'un de ses parents moldu, aller savoir pourquoi, lui-même n'en savait rien, mais cela ne lui dérangeait pas, elle restait la même personne à ses yeux, toujours aussi rayonnante et agréable à regarder. Il se demandait de quel côté elle vivait, magique ou moldu ? Et comment ça se passait chez elle ? Faisaient-ils le ménage à la main ? Cuisinaient-ils sur ces grosses plaques brulantes qu'Andrew avait eu l'occasion de voir lorsqu'il était petit alors que ses parents visitaient pour la première fois Londres ? Il appuie sa tête contre sa main et regarde July, il ne voulait pas trop impersonnel envers elle, mais ces questions lui brûlaient les lèvres.

- Chez toi comment vous faites pour vivre ? Vous utilisez la magie ou vous faites tout à la main ?


Il regarde à son tour la personne qui tenait une espèce de brique à son oreille tout en parlant, il se demandait ce que c'était, il n'en avait jamais vu auparavant. Pourquoi discutait-il avec un objet ? Etrange... Il se demandait comment cet objet fonctionnait, encore une invention bizarre venant des moldu, ils ne finiront jamais de le surprendre, chaque jour il en apprenait un peu plus sur eux. Il trouvait qu'ils se rendaient la vie trop compliquée, avec la magie tout était simple et moins fatiguant. Les moldu poluait la terre, les sorciers non, comme leur moyen de transport était magique, poudre de cheminette, portoloin et d'autre encore nécessite d'aucune substance toxique contrairement aux moldus.

- Oui je sais lancer ce sort, mon patronus est un panda assez imposant. Et toi tu as déjà lancé ce sort ?
Contenu sponsorisé

Balade sur les Docks - Page 4 Empty
Re: Balade sur les Docks
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 20

 Balade sur les Docks

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Les Docks-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.