AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 4 sur 13
Montagne et hauts sommets
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
Klarh Findirs
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Klarh Findirs, Jeu 1 Sep 2011 - 18:40


Klarh était Auror depuis peu, et se souvenant d'une discussion assez intéressante avec un certain Lysander, il voulait le retrouver pour voir s'il valait le coup : une nouvelle recrue potentielle, qui pouvait être plus ou moins prometteuse. Mais il ne fit pas part de son idée à ses chers "collègues", ne les connaissant pas trop... Le choc de voir Anna dans les rangs qu'il venait de rejoindre étant passé, il la savait occupée par quelque chose d'apparemment important, soit une mission, soit une grasse matinée à se prélasser dans son lit... Il ne savait pas vraiment ce que la blonde faisait.

C'est donc tout plein d'idées qu'il retournait au sommet de la montagne... Bien évidemment du côté escarpé, de la falaise, c'était beaucoup plus "amusant", un vrai défi, quoi... Et au moins il ne croiserait personne sur le chemin. Parvenu tout en haut sans devoir transplaner ou utiliser un sortilège de coussinage, les muscles échauffés et de bonne humeur, il regarda derrière lui...


** Uh... Les gens qui n'ont pas l'vertige, ça doit pas exister... Faut juste savoir l'oublier quand on a pas le choix.**

Continuant dans ses pensées, il enjamba une sorte de pic rocheux, et s'éloigna lentement du bord. Ayant déjà gravit ce côté ci de la falaise, le trajet fut bien plus rapide, et moins "passionnant". Il n'était pas contre un petit aller-retour supplémentaire, cet exercice physique l'avait laissé sur sa faim... Mais il cherchait quelqu'un, il pourrait très bien se divertir une fois de retour au QG...

Une pensée lui vint à l'esprit... Céleste Otaway, leur chef... Une femme qui semblait aimer la vie et rayonnait de bonne humeur par tous les orifices. Elle était également très entreprenante. Le jeune Auror ne savait plus du tout quoi penser, et son esprit était tout aussi chamboulé que la situation à son réveil était ambiguë : allongé sur le canapé du salon de Wood Stuff, il se souvenait très bien s'être endormi avec la jeune femme tout contre lui... Et il espérait bien ne pas avoir de trou de mémoire.

Apparemment, il n'était pas seul, et ce n'était pas Lysander qui l'attendait (de toute manière, comment l'albinos aurait-il pu savoir que Klarh le recherchait ?), mais plutôt une jeune femme (fille...) qui semblait assez nerveuse. Il la vit lancer un Hominum Revelio, pour enfin se retourner et voir qu'elle avait de la compagnie. Le regard de la jeune fille se dirigea vers le bras de Klarh...

Pensait-elle que c'était un Mangemort ? Eh bien, heureusement qu'il avait opté pour un haut sans manches d'une couleur rouge sang, et d'un de ses éternels jean's noirs, rendus plus souples et adaptés aux exercices physiques en tout genres, par un habile enchantement de sa création (cela devait sûrement exister, mais pour ce genre de choses, Klarh préférait chercher une méthode magique personnelle plutôt que de fouiller dans un amas de livres...). Bien évidemment, il ne portait pas la marque des Ténèbres, il y avait plus "cool" comme tatouages, mais il n'en avait aucun... Ses récentes cicatrices n'était pas très visibles aux bras (sauf celle du biceps gauche, bien évidemment, vu qu'elle n'était pas récente du tout).

Donc niveau marques qui tapent à l'œil (marquantes, quoi ! haha...), il pensait ne pas être si impressionnant, ce devait être autre chose... Peut-être le fait qu'il atteigne presque deux mètres et soit tout massif en muscles. Les gens butaient sur ceci, en général...


- Ami ou ennemi ?

Euh, mais c'était quoi cette question débile ? Il n'était ni l'un ni l'autre, il ne la connaissait même pas !

" Hrmm, c'qui s'en rapproche le plus, c'est ami... Même si c'pas trop ça. Mais bon, j'suppose que tu voulais savoir si j'allais t'attaquer ou pas... En général on l'dit pas comme ça..."

Il s'approcha d'elle, quelque peu indifférent de l'état de la jeunette, regardant autour de lui.

" Bon, l'est pas là, c'était prévisible..."

Il fit un petit mouvement circulaire de tête, craquer ses jointures en remuant les épaules... agacé. Agacé par tout ! Evidemment que cela n'allait pas être si facile de le retrouver, mais c'était quand même frustrant... Et puis il ressentait encore les effets de son escalade, comme un repas que l'on commence à peine, et que l'on aimerait bien finir. Malheureusement, il y avait cette petite toute traumatisée de le voir ici... Que faisait-elle si loin de Pré-au-Lard ? (même si théoriquement elle n'en était pas loin, il suffisait de sauter la falaise en face...mais booooon !).

Se retournant, il reprit la parole.


" Qu'est-ce que tu fais là, toi ?"

Son ton n'était pas du tout méprisant, au contraire, il restait bourru comme à son habitude, mais sa question gardait une pointe de cet aspect "protecteur" qui faisait assez bizarre avec sa carrure, bien que ce ne soit pas incompatible, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Invité, Dim 4 Sep 2011 - 13:02


L'homme haussa un sourcil, l'air de penser que ma question n'avait pas beaucoup de sens. Comprenant que je voulais savoir s'il avait des intentions hostiles, il répondit:
- Hrmm, c'qui s'en rapproche le plus, c'est ami... Même si c'pas trop ça. Mais bon, j'suppose que tu voulais savoir si j'allais t'attaquer ou pas... En général on l'dit pas comme ça...
Sa voix était tout à fait en accord avec sa carrure, un peu rude, à moitié grommelant, sans être rauque. Il ne paraissait ni malveillant ni cruel. En fait il a plutôt l'air cool.

Je souris, rabaissais ma baguette sans pourtant la ranger et haussais les épaules:
- Même si c'était pas clair, tu as saisi l'idée, non? C'est l'essentiel.
Il s'avança alors et inspecta les environs du regard de celui qui cherche quelque chose ou quelqu'un. Le laissant s'occuper tranquillement de ses affaires sans se faire déranger par une mioche de Poudlard, je m'approchai du bord de la falaise et m'y assis pour profiter pleinement du paysage, les pieds dans le vide. Attitude des plus stupides s'il en est, étant donné que n'importe qui aurait pu s'amuser à me précipiter vers le sol, plusieurs centaines de mètre plus bas, d'une pichenette. Mais je ne me faisais pas de souci: David m'avait dernièrement entraîné à l'Aresto Momentum et, dans le pire des cas, j'aurais droit à une mort rapide dans un superbe endroit. Bref, pas de quoi s'inquiéter.

J'entendis maugréer:
- Bon, l'est pas là, c'était prévisible...
Le sorcier fit craquer les articulations de sa nuque et de ses épaules dans un mouvement agacé. Il reporta son attention sur moi et donnant un coup de menton (barbu) dans ma direction:
- Qu'est-ce que tu fais là, toi ?
- Moi, c'est Abygael Thompson. Je me promène. C'est super chouette de se balader ici.
Je laissais mon visage vagabonder sur le flanc des collines verdoyantes, des champs de blés lumineux, du village de Pré-au-Lard... Un sourire rêveur me vint aux lèvres tandis que j'observai cette étendue baignée du soleil estival. Je me détachais un instant de ma contemplation pour me tourner vers mon interlocuteur, regardant toujours les gens droit dans les yeux lorsque je leur parlais:
- Et toi? Tu cherches quelque chose ou quelqu'un qui n'est pas là, pas vrai?


Dernière édition par Abygael Thompson le Jeu 6 Oct 2011 - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Klarh Findirs, Dim 4 Sep 2011 - 15:58


La jeune fille ne s'était pas sentie en danger suffisamment longtemps pour "tenter" (oui, je dis bien tenter) de se défendre, ce qui était préférable : il ne voulait pas passer sa journée à tenter de ranimer quelqu'un... Ou alors il valait mieux ne pas commencer à se battre, il s'emportait facilement, et là, ça pouvait mal finir pour la personne en face. Mais les punching-balls vivants, ce n'est jamais drôle quand c'est innocent et non vêtu d'un grand drap noir et d'un masque tout moche.

- Moi, c'est Abygael Thompson. Je me promène. C'est super chouette de se balader ici... Et toi? Tu cherches quelque chose ou quelqu'un qui n'est pas là, pas vrai?

Elle se promenait ?... Et mince, si de plus en plus de personnes s'embêtaient à gravir les montagnes pour se promener, il n'aurait plus aucun endroit où se prélasser, pour être seul et tranquille. D'un autre côté, celle ci possédait un flanc facilement praticable, en pente assez raide, mais tout de même facile. Voilà ce qu'il devait trouver, une montagne aux accès presque impossibles, que seuls ceux de sa trempe pouvaient atteindre... Il aurait le calme, et dans le pire des cas, ferait des rencontres intéressantes.

Il vint se placer à la droite de cette Abygael, assez proche, mais sans l'être vraiment, comme lorsque l'on s'assoit sur un banc, on ne se colle pas à l'inconnu qui y est déjà installé. Elle était tout de même inconsciente, aussi proche du bord en présence d'un parfait étranger, avec aucun témoin dans les parages... Klarh fronça les sourcils : pourquoi songeait-il toujours à des moyens de tuer ? Pourquoi demeurait-il sur cette longueur d'onde malsaine ? ... Peut-être pour se protéger du "pire" qui pouvait arriver... Sans doute...


" Tu peux m'appeler Klarh... Et moi plutôt que me promener, je préfère rester ici pour admirer l'paysage... Et ouais, j'ai rencontré quelqu'un ici, que je recherche, maintenant... Mais bon c'un peu perdu d'avance, avec tant d'indices." répondit-il en tournant la tête vers elle.

Il ajouta ensuite...

" Puis ici, quand on est pas dérangé, ça permets d'réfléchir un peu à tout... Ou de faire quelques expériences..."

A ces mots il décrocha sa baguette de derrière sa ceinture pour la pointer dans le creux de sa main gauche, y faisant apparaître une sorte de sphère métallique grise de la taille d'une balle de golf. L'objet dégageait une sorte de crépitement faible, et de temps en temps, des étincelles bleues se formaient dessus. Avant que la jeuen fille puisse lui demander quoi que ce soit, il l'envoya (la sphère, pas la fille !) devant lui, dans le vide, où elle resta en lévitation, comme si la gravité n'existait pas.

" Tu dois encore être à Poudlard, toi, non ?" demanda-t-il, déplaçant la sphère avec des mouvements de baguette, l'air concentré.

La présence de la jeunette ne le dérangeait pas, aussi étrange que cela pouvait paraître... Peut-être parce qu'elle ne représentait aucun danger. Quand à son "expérience", il comptait bien essayer d'allier les enchantements avec un brin de métamorphose, mais la sphère semblait déjà saturée d'énergie et un peu instable... Voilà qui était embêtant. Laissant sa sphère flotter paresseusement dans les airs, il en revint à la jeune fille...

" J'te dérange pas, au moins ? "

C'était assez bizarre sur le coup, le grand gaillard tout massif qui s'excusait presque de sa présence, mais il ne voulait pas non plus s'encombrer d'une situation gênante avec une adolescente en crise... Il n'aurait pas la patience de régler le problème pour rester ici, et comme il valait mieux éviter de blesser les gens... Il s'en irait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Invité, Jeu 8 Sep 2011 - 20:25


L'homme s'assit à ma droite sur le bord de la falaise. Il était assez rare que les adultes fassent ce genre de choses, se poser en haut d'une falaise à quelques centimètres du vide et probablement à quelques secondes d'un aplatissage réussi, le genre de choses inconsidérés et déraisonnables que toute grande personne qui se respectait, semblait-il, n'aurait jamais idée de faire. A moins qu'il n'agît ainsi que pour tenter de me tuer. Bof, il n'a pas vraiment de raison de m'assassiner et il n'a pas l'air d'un psychopathe. Pis de toute façon la mort qui s'en suivrait serait trop rapide pour qu'il en procure du plaisir.

- Tu peux m'appeler Klarh... Et moi plutôt que me promener, je préfère rester ici pour admirer l'paysage... Et ouais, j'ai rencontré quelqu'un ici, que je recherche, maintenant... Mais bon c'un peu perdu d'avance, avec tant d'indices.
Un adulte franc qui n'évince pas les questions d'un "Ça ne te regarde pas"! J'étais tombée sur un spécimen rare, à coup sûr.

- Puis ici, quand on est pas dérangé, ça permets d'réfléchir un peu à tout... Ou de faire quelques expériences...
Euh... Là je dois comprendre "Peux-tu débarrasser le plancher et vite fait encore, veux-tu?" Cependant il ne me sembla pas que sa voix avait fait une inflexion particulière en prononcer les mots "quand on est pas dérangé", j'en déduisis donc qu'il n'y avait pas de sous-entendus dans sa phrase. Et quand bien même, je n'aurais pas bougé d'un iota. La montagne n'était la propriété de personne, encore moins d'un être humain, cet espèce qui avait renié sa mère Nature et l'avait saccagé pour l'argent et le progrès. Elle ne m'appartenait pas plus à moi qu'à lui. De plus, je n'obéissais jamais à un ordre dont la justice m'échappait.

Klarh dégaina sa baguette magique et l'orienta vers la paume de sa main inoccupée. Un sphère de métal s'y forma, autour de laquelle j'aperçus des éclairs bleutés qui surgissaient de manière irrégulière. Il avait parlé d'expériences, je me demandais bien à quoi pouvait servir cette étrange sphère que j'observai avec attention. Il la projeta au-dessus du vide devant nous, la faisant mouvoir grâce à sa baguette.

- Tu dois encore être à Poudlard, toi, non ?
Je détachais à regret mes yeux de la mystérieuse sphère qui soulevait une centaine de questions.
- Yup, dernière année et ensuite je m'envole pour des aventures trépidantes, acquiesçai-je. Tu y as étudié toi aussi je suppose ? Et maintenant, qu'est-ce que tu fais ?
Je regarda la sphère et repris la parole en la désignant du doigt:
- C'est en faisant ces expériences que tu gagnes ta vie ? C'est quoi, une sorte d'arme ?
Je me tus, le laissant répondre à mes questions sous mon regard brillant de curiosité. J'avais tout un tas d'interrogations en tête mais me contentait de celle-ci pour l'instant.


Dernière édition par Abygael Thompson le Jeu 6 Oct 2011 - 10:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Klarh Findirs, Ven 9 Sep 2011 - 16:20


Un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal, après tout, une jeune étudiante de Poudlard... Sauf qu'inexorablement, elle se mit à le questionner. Il regretta presque de ne pas l'avoir envoyée paître à la première interrogation... A croire que le fait d'être Auror le changeait petit à petit, un peu plus ouvert aux autres... ou du moins un poil plus sympathique envers les inconnus.

A sa question concernant Poudlard, la jeune fille répondit d'un air enjoué, s'imaginant déjà que la vie active était pleine de belles aventures comme dans les livres.


- Tu y as étudié toi aussi je suppose ? Et maintenant, qu'est-ce que tu fais ?

Un retour de question, il détestait ça, mais après tout, il l'avait bien cherché en lançant le sujet...

" Hmm, pas aussi longtemps qu'prévu, et pour c'que je fais... On va dire que j'aide un peu les gens... Enfin... J'fais en sorte de mettre un peu d'ordre ici et là... "

Que pouvait-il bien dire ? "Je suis un Auror !" ... trop prétentieux et bonjour la discrétion... On ne lui avait pas vraiment dit comment il devait réagir. Ils n'étaient plus hors-la-loi, et cette projection soudaine sous les projecteurs de la scène magique le troublait, comme s'il était incessamment à découvert, tout le contraire de ce qui s'était déroulé pour lui depuis toutes ces longues années.

- C'est en faisant ces expériences que tu gagnes ta vie ? C'est quoi, une sorte d'arme ?

Des expériences ? En faire un métier... Non, il ne se le permettrait jamais, il était trop maniaque et perfectionniste pour prétendre avoir terminé ne serait-ce qu'un assemblage magique...

" Non non, ça c'est... Des projets personnels... Et à la base c'pas vraiment une arme, c'était pour travailler sur certaines propriétés magiques, mais j'peux toujours faire ça..."

A ces mots, il agita sa baguette magique, lui imprégnant un mouvement compliqué, accompagné d'une incantation informulée de son cru. La sphère fut agitée de tremblements, visibles sur la surface métallique, puis se transforma rapidement en une grosse dague bien aiguisée, entièrement faite du métal qui constituait la sphère : une métamorphose plutôt bien réussie, vu qu'il n'y avait qu'une seule matière à transformer. L' "arme" tournoya dangereusement dans les airs pour venir se planter dans la roche, à quelques centimètres de la main de la Poufsouffle (Klarh n'avait pas voulu viser trop proche, déjà parce qu'une erreur de parcours aurait été assez fâcheux), et puis parce que c'était juste pour lui montrer, pas vraiment pour frimer...).

La dague vibrait encore d'énergie magique, et c'était normal, elle pouvait encore défier la gravité si on la lançait dans le vide, mais le moindre poids sur elle la ferait chuter ... Klarh n'en était pas arrivé au point de fabriquer des planches de surf magiques... Les balais existaient déjà, en plus...


" Charme de modelage, enchantement antigravitationnel, c'est une sorte d'test pour voir comment réagissent deux propriétés magiques lorsqu'elles sont sur l'même objet... Là par exemple, y'a surcharge... Ça pourrait être dangereux à plus haute échelle, donc faut trouver une solution, mais j'ai déjà une p'tite idée..."

Lorsqu'il parlait de tout ceci, les enchantements, les charmes, les méthodes magiques, plus rien ne pouvait l'arrêter, il devenait bavard... On pouvait vraiment sentir que cela le passionnait et qu'il en connaissait déjà un bon rayon. A terme, il espérait pouvoir aider les Aurors avec un panel d'assemblages magiques, d'enchantements utiles, de méthodes secrètes... Bref, tout pour conserver un certain avantage sur tout ennemi qui pointerait son nez crochu face à la communauté magique.

Mais est-ce que qu'il serait pris au sérieux s'il avait besoin d'aide pour réaliser ses projets ? Il s'était déjà heurté à un cas où on lui demandait simplement de rester une brute et de se taire... Bon, il s'agissait d'un emploi moldu pour rester dans une certaine zone pour obtenir des informations, mais cela donnait quand même une idée générale de la façon dont les gens pensent. Une masse de muscles qui réfléchit... Ça peut exister, quoi !

Chassant rapidement toutes ces pensées de sa tête, Klarh songea qu'il fallait éviter de se mettre en rogne pour un rien, histoire d'éviter d'effrayer une pauvre étudiante de Poudlard qui n'avait rien demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Invité, Jeu 15 Sep 2011 - 10:03


[HRPG: Argh! Excuse moi je viens de remarquer que j'avais zappé la fin de ton RP (J'te dérange pas au moins?). Souhaite-tu que j'édite mon post précédent?]


- Hmm, pas aussi longtemps qu'prévu, et pour c'que je fais... On va dire que j'aide un peu les gens... Enfin... J'fais en sorte de mettre un peu d'ordre ici et là...

Il restait volontairement vague, ce qui signifiait que soit son métier n'était pas tout à fait légal, soit c'était le genre de boulot où il fallait rester discret. Je mourrais d'envie de m'écrier "Tu es Auror?" avec des yeux ronds pleins d'admiration mais n'en fis rien car: primo je m'étais laissée déborder par mon enthousiasme en pensant immédiatement à cela alors qu'il s'agissait probablement d'une toute autre chose, deuxio j'éprouvais trop de respect à leur sujet pour oser agir ainsi.

De toute façon, Klarh répondait déjà à ma deuxième question:
- Non non, ça c'est... Des projets personnels... Et à la base c'pas vraiment une arme, c'était pour travailler sur certaines propriétés magiques, mais j'peux toujours faire ça...

Il pointa de nouveau sa baguette sur la sphère de métal volante et, effectuant des gestes étranges que je n'avais jamais vu, il parvint à lui donner la forme d'une dague. Captivée par l'objet, je le regardais avec attention mais la lumière du soleil m'empêchait de l'observer à ma guise. La dague se mit à faire de rapide tours sur elle-même avant de me foncer dessus à une vitesse fulgurante. Un court instant, je fus tendue, le sourire toujours aux lèvres, prête à sauter. Mais sa trajectoire était sur, ou du moins proche de ma main. Je me décontractai immédiatement.

Je sentis la dague se planter dans la pierre près de ma main. Je souris. Mon Dieu si Gabrielle voyait ça... Sans la toucher, j'examinai l'arme. Elle était simple, son manche ne comportait pas de motifs compliqués ou d'inscriptions mystérieuses, aucune fioriture élégante. Sobre mais efficace à en juger par le fin tranchant de la lame. Je ne m'y connaissais rien dans ce genre de matériel mais cela devait faire des dégâts.

- Charme de modelage, enchantement antigravitationnel, c'est une sorte d'test pour voir comment réagissent deux propriétés magiques lorsqu'elles sont sur l'même objet... Là par exemple, y'a surcharge... Ça pourrait être dangereux à plus haute échelle, donc faut trouver une solution, mais j'ai déjà une p'tite idée...

Je ne me voyais pas capable de faire de même, mes notes en Métamorphose et Enchantements étaient... Enfin bon, là n'est pas le sujet. C'était la première fois que je voyais quelqu'un créer avec de la magie. C'était autrement plus passionnant que lorsqu'on y étudiait en cours. Apprendre que tel sorcier avait découvert tel sortilège à tel date était une chose, assister à des expériences magiques en était une autre.

- C'est incroyable! Tu penses faire quoi pour arriver à réguler le flux magique?


Dernière édition par Abygael Thompson le Lun 24 Oct 2011 - 10:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Klarh Findirs, Ven 16 Sep 2011 - 15:19


[Nan ça ira, si t'as sauté c'est qu'apparemment ça dérange pas ton personnage xD]

Il devenait bavard avec l'âge, c'en était effrayant, sûrement l'influence d'Anna, ça... Il se vengerait d'une manière ou d'une autre. Cette Abygael demeurait une enfant, tout curieuse et pleine de vie... D'ailleurs, ses yeux s'emplirent d'une lueur d'admiration lorsqu'il évoqua très vaguement son statut d'Auror. A moins qu'elle ne soit déjantée et meurtrière à son âge, pensant que l'homme qui lui faisait face trempait dans la magie noire... Mais ça, c'était peu probable.

Klarh était conscient que balancer une dague en direction de la jeune fille allait sûrement provoquer une réaction... Et il eut droit à une belle paralysie de terreur de la part de la jeunette. Tant mieux, il détestait les cris aigus... Mais ceci mis à part, il ne l'avait pas du tout attaquée, optant pour une manière un peu plus "brusque" pour présenter les capacités de l'objet, bien que pour lui, cela paraissait normal. Tout le monde n'a pas les mêmes bases de comportement...

Elle se mit à observer l'objet sans oser le toucher, comme s'il allait lui exploser à la figure si elle osait entrer en contact avec lui. Ce qui pouvait être le cas, mais la surcharge n'était pas suffisante pour provoquer une explosion aussi dangereuse. Qui pouvait faire mal, mettre KO, défigurer, mais pas tuer... noooon. Et puis tout phénomène d'une surcharge qui passe à l'état supérieur lui était facile à reconnaître, avec l'habitude, donc la jeunette ne risquait absolument rien.

L'objet était tout fait de métal, bien évidemment, la sphère était entièrement constituée de la même matière, et donc la métamorphose par le charme de changeforme n'allait pas ajouter quoi que ce soit...


" En fait, ce n'est pas une dague en métal, c'est du métal en forme de dague... Ça paraît bête de le dire dans ce sens, mais ça explique bien le procédé employé. "

Lorsqu'il y avait sujet à discuter à propos des sortilèges, charmes et enchantements, Klarh était le premier à ouvrir la bouche, sa passion se lisant facilement malgré ses traits durs et bourrus.

- C'est incroyable! Tu penses faire quoi pour arriver à réguler le flux magique ?

Elle doutait de lui ? Inconcevable ! Indécent ! Blessant !... Ou... En fait non, elle n'avait pas du tout dit cela, se demandant plutôt comment il s'y prendrait pour résoudre le soucis... C'était mieux, en fait, il valait mieux pour elle de ne pas titiller Klarh sur ce sujet, qui lui tenait à cœur.

" Bah, comme nous n'sommes pas morts à cause d'un gros conflit entre les deux propriétés... C'est qu'il y a une chance de stabiliser le tout... Peut-être en concentrant l'enchantement au centre de la sphère... Un cœur gravitationnel... "

Il arracha brusquement la dague du sol et l'inspecta de plus près, la manipulant d'une manière assez brute, semblant déjà avoir développé son idée dans sa tête.

" Hmm, oui... suffit de réserver un morceau suffisant de matière qui sera alloué à l'enchantement, et étendre le charme au reste, au moins les deux seront séparés et normal'ment devrait plus y avoir d'soucis..."

Abygael n'avait peut-être rien compris, mais pour lui, chaque terme précis était important. Il rendit sa forme initiale à l'objet de métal et le tendit devant lui, comme l’attrapeur qui vient tout juste de choper le vif d'or, et écarta lentement les doigts, retirant sa main... La sphère resta à sa place, reprenant sa lévitation passive. La forme sphérique, l'absence de poids, la couleur unie... Non vraiment, cet objet était parfait aux yeux de Klarh. Enfin, pas tout à fait, il n'était pas très utile pour l'instant...

" J'tenterai l'tout une fois rentré à... à la maison..."

Cela lui faisait bizarre de parler d'une maison... Mais il ne pouvait décemment pas parler de Wood Stuff... Les habitudes entre Aurors devaient être évitées face aux autres personnes... Dans la mesure du possible. N'étant pas vraiment curieux, il ne prit pas la peine de poser une question à la jeune fille, par manque d'originalité... "Les cours de Poudlard te plaisent ?" ... " Tu veux faire quoi plus tard ?"... Non, vraiment, c'était bateau. A défaut de cela, il conserva son attention sur son objet magique, mais rien ne lui venait en tête, il savait déjà quoi faire. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'elle oriente la discussion vers un autre sujet.

...Discuter, voilà au moins une chose qu'il ne maîtrisait pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Invité, Dim 2 Oct 2011 - 13:14


- En fait, ce n'est pas une dague en métal, c'est du métal en forme de dague... Ça paraît bête de le dire dans ce sens, mais ça explique bien le procédé employé.
J'acquiesçai, comprenant que l'expression de "métal en forme de dague" soulignait le fait qu'il avait donné la forme à la matière et non fabriqué à dessein une dague. ... Ou bien je suis complètement à côté de la plaque.

- Bah, comme nous n'sommes pas morts à cause d'un gros conflit entre les deux propriétés... C'est qu'il y a une chance de stabiliser le tout... Peut-être en concentrant l'enchantement au centre de la sphère... Un cœur gravitationnel...
Oula... C'était possible ça ? Je parvenais à effectuer des sortilèges incomplets, qui ne touchaient qu'une partie du sujet... sauf que c'était complètement involontaire. Klarh reprit la dague d'un geste bourru et continua de réfléchir tout haut en l'analysant:

- Hmm, oui... suffit de réserver un morceau suffisant de matière qui sera alloué à l'enchantement, et étendre le charme au reste, au moins les deux seront séparés et normal'ment devrait plus y avoir d'soucis...
Il arrivait à parler d'enchantements complexes assez clairement pour que j'en saisisse le sens global. Mais bon, ce qui me faisait défaut généralement c'était surtout la pratique. La lumière dans son regard trahissait une véritable passion pour toutes ces choses qui me dépassaient. Il semblait parler plus pour lui-même que pour moi. Enfin non, il devait sûrement parler pour moi car il n'était pas du genre loquace à parler dans le vide pour ce que j'en constatais.

- J'tenterai l'tout une fois rentré à... à la maison...
Je notais l'hésitation dans sa voix mais ne lui fit rien remarquer. J'étais curieuse de nouvelles connaissances, pas de ragots ou secrets à colporter. C'est pas bien de juger autrui donc je ne dirais pas que les commères sont des imbéciles finies.
La métamorphose m'intéressait bien que cela ne s'en ressente pas dans mes résultats scolaires. En vérité, la plupart des choses attisait ma curiosité. Mais je préférais toujours agir à réfléchir et les longues recherches dans la Bibliothèque ne m'inspiraient pas des masses...

- Comment est-ce que tu fais ça ? C'est inné ou ça demande de longues années d'apprentissage ? demandais-je.
Je me corrigeais:
- Enfin, bien sûr qu'il faut bosser, comme pour tout mais... Tu as dit que tu n'avais pas fait la totalité de ta scolarité à Poudlard et tu es super doué! Donc tu es autodidacte ou tu as eu un maître après ?


Dernière édition par Abygael Thompson le Jeu 6 Oct 2011 - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Klarh Findirs, Mar 4 Oct 2011 - 14:27


La jeune fille semblait totalement figée, peut-être à côté de la plaque, et Klarh ne lui en voulait pas : il devait s'y prendre comme un pied pour expliquer tout ceci. D'un autre côté, elle ne posa aucune question technique, elle n'eut aucune réaction de choc du genre "Gné ?", ce qui ne pouvait signifier qu'une seule chose : elle comprenait la globalité des propos de l'Auror, l'essentiel.

La sphère continuait de flotter devant eux, indifférente, seulement portée par ses propres flux magiques, agitée de tremblements à certains moments, à cause de la surcharge d'énergie. Klarh la fixa un bref instant, main sur sa baguette... Mais très vite son inquiétude se dissipa, il ne s'était pas trompé, le soucis n'étant si important que cela.


- Comment est-ce que tu fais ça ? C'est inné ou ça demande de longues années d'apprentissage ?

Il tourna son regard dur vers elle, mais aussitôt elle se reprit, comprenant son erreur :

- Enfin, bien sûr qu'il faut bosser, comme pour tout mais... Tu as dit que tu n'avais pas fait la totalité de ta scolarité à Poudlard et tu es super doué! Donc tu es autodidacte ou tu as eu un maître après ?

C'est qu'elle était pas bête, la petite, cela arracha même un sourire de satisfaction au jeune homme. Lui ? Doué ? Peut-être, peut-être pas, à vrai dire, il s'en foutait, l'important restait le niveau de maîtrise de tout ce qu'il entreprenait, une fois cette notion assimilée, il était possible de connaître ses limites, les difficultés, les solutions envisageables... Bon, après, cela ne signifiait pas qu'il pouvait tout faire avec une facilité déconcertante, il est plus juste de parler d'une approche différente, et plus pratique à long terme.

" C'est vrai, j'n'ai même pas commencé la moitié d'ma seconde année à Poudlard que je me suis retrouvé embarqué dans autre chose."

Son ton indiquait clairement qu'il n'était pas disposé à en parler... Par contre, pour le reste, il n'allait pas s'arrêter en cours de route.

" Mais après, tout dépend de la situation d'travail. Pour ma part, j'étais passionné, je trouvais cette branche de la magie extrêmement pratique. Et pour la durée, ouais, de longues années, dis-toi que je suis toujours en apprentissage, et que ça fait bien plus de dix ans que j'ai commencé à bosser là dessus."

Il fit une petite pause, pour organiser la suite de sa réponse...

" Si j'ai eu un maître... Hmm, oui et non : n'étant pas à Poudlard, mes parents ont essayé d'faire en sorte que je bénéficie d'une certaine éducation magique, mais bon, pas sur c'domaine là. On va dire que j'ai appris tout seul, mais à grand renfort d'expériences ratées, d'observations, et j'en passe..."

Parler de tout ça lui donnait une étrange impression... Mais non voyons ! Il n'avait que 25 ans, ce n'était pas un vieux croûton... Il lui restait beaucoup à voir de la vie, à apprendre... Surtout à apprendre, et pour ça, il était impatient.

" Et en parlant d'expériences ratées, je te déconseille d'faire comme moi et d'apprendre toute seul si tu peux te faire aider par quelqu'un qui s'y connait... Parce que bon, quand t'as un enchantement ou un charme raté qui t'explose à la figure, c'pas toujours beau à voir... Ça vaut pour tout domaine magique, en plus..."

Pour appuyer ses propos, il passa sa main le long d'un de ses bras, couverts de fines cicatrices, témoignant de son passé un peu (beaucoup !) mouvementé. Oui bien sûr, par le passé, il avait récolté quelques mauvaises blessures à cause de son apprentissage poussé des charmes et enchantements, mais la plupart de ces marques étaient dues à des combats plus ou moins récents... Pourquoi essayer de faire peur à cette jeune fille, alors ? Pour qu'elle ne se fasse pas d'illusions et préfère emprunter une voie un peu moins hasardeuse que lui, sûrement. Aussi loin qu'il pouvait le voir, elle ne semblait pas vraiment menacée par un gang de mages noirs avides de puissance voulant détruire sa famille pour une histoire d'objet magique... Alors elle pouvait prendre son temps pour apprendre...

Mais assez parlé de lui, le sujet sur sa passion avait un peu trop dérapé sur des questions (surtout des réponses, en fait) concernant sa vie, qu'il n'était pas vraiment enclin à étaler devant la première inconnue qui se présentait (enfin, ça dépendait des situations, quoi...).


" Bon, aller, j'me lance dans l'absence totale d'originalité... T'as des projets après Poudlard ? Ces "aventures trépidantes" ont une certaine forme dans ta tête ? Ou alors tu va tenter le hasard ?"

Puis, pour la sonder un brin, il lâcha...

" Non parce que je pense que les Mangemorts recrutent, ils ont b'soin d'un peu plus d'effectifs de qualité... " fit-il avec un grognement amusé, bien que dans son regard une certaine haine pouvait se lire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Invité, Jeu 13 Oct 2011 - 10:59


Klarh eut un petit sourire et répondit:
- C'est vrai, j'n'ai même pas commencé la moitié d'ma seconde année à Poudlard que je me suis retrouvé embarqué dans autre chose.

"Autre chose" pouvait signifier "activités douteuses et mangemoresques" cependant je n'insistais pas sur le sujet, ni changeais d'attitude. Je doutais qu'il soit Mangemort (ses bras dénudés le prouvaient), cela ne l'empêchait pas de fricoter avec la magie noire pour autant. Bah il me semble pas bête, s'il aurait eu quelque chose à se reprocher il m'aurait menti en prétextant des problèmes familiaux ou de santé, voir un déménagement, enfin n'importe quelle fausse explication. Théorie qui ne tenait pas debout s'il avait anticipé mon raisonnement bien sûr.

- Mais après, tout dépend de la situation d'travail. Pour ma part, j'étais passionné, je trouvais cette branche de la magie extrêmement pratique.
D'après ce que je constatais, il pouvait tout aussi bien employer le présent.

- Et pour la durée, ouais, de longues années, dis-toi que je suis toujours en apprentissage, et que ça fait bien plus de dix ans que j'ai commencé à bosser là dessus.
Je sifflais, admirant sa patience et sa détermination. Je me voyais mal travailler à fond une discipline pendant "bien plus de dix ans". Probablement parce que ça faisait bien plus de la moitié de mon âge.

- Si j'ai eu un maître... Hmm, oui et non : n'étant pas à Poudlard, mes parents ont essayé d'faire en sorte que je bénéficie d'une certaine éducation magique, mais bon, pas sur c'domaine là.
Euh... Pas sur ce domaine là ? Ma théorie était peut-être bien bidon en fin de compte. Je restais souriante et décontractée. Après tout, il était possible que je me méfiais pour rien. Sur mes gardes sans être tendue, j'étais "prête" à me défendre si tant est que l'on puisse être prête pour engager subitement un combat.

- On va dire que j'ai appris tout seul, mais à grand renfort d'expériences ratées, d'observations, et j'en passe... Et en parlant d'expériences ratées, je te déconseille d'faire comme moi et d'apprendre toute seul si tu peux te faire aider par quelqu'un qui s'y connait... Parce que bon, quand t'as un enchantement ou un charme raté qui t'explose à la figure, c'pas toujours beau à voir... Ça vaut pour tout domaine magique, en plus...

Je ris en me rappelant mes propres erreurs magiques et en imaginant les siennes. Pour lui, cela devait remonter à un certain moment alors que ma dernière catastrophe remontait à deux jours. Une tentative (ratée) du sortilège d'expulsion informulé qui avait mis feu au livre sur lequel je m'entrainais. Au moins il s'était passé quelque chose.

Il attira mon attention sur ses bras où cicatrices diverses se disputaient la place. Je les regardais d'un œil pétillant (waow il doit gagner haut la main les concours*) en pensant à la vie passionnante qu'il devait mené.
- C'est fabuleux!

Je crois qu'en fait, il avait agi ainsi pour me mettre en garde. Ce qui n'avait pas très bien marché. La vie était telle qu'elle était avec son lot de souffrances. Ses balafres témoignaient d'évènements douloureux mais qui lui avaient sûrement apporté beaucoup. Je voyais ses cicatrices comme le récit de sa vie, de ce qu'il était, plus réel et plus véridique que n'importe quel texte possiblement altéré par les aléas de la mémoire, l'ego blessé ou les mensonges humains. Et la vie, ça n'a pas de prix.

- Bon, allez, j'me lance dans l'absence totale d'originalité... T'as des projets après Poudlard ? Ces "aventures trépidantes" ont une certaine forme dans ta tête ? Ou alors tu va tenter le hasard ?
- Le hasard, répondis-je en souriant à cette idée. Je n'aime pas prévoir les choses en avance. C'est inutile puisque de toute façon il y a peu de chances pour que cela se passe correctement. En plus, c'est bien moins trépidant quand c'est programmé.

- Non parce que je pense que les Mangemorts recrutent, ils ont b'soin d'un peu plus d'effectifs de qualité...
Ah d'accord, carrément! Il me propose de rejoindre les rangs de ces copains! Ben il va voir la réponse que je vais lui... La lueur de haine dans son regard interrompit le prémisse de mon geste. Il était contre eux. Un sourire réapparut sur mon visage précédemment empreint d'une expression hargneuse.
- Qu'ils aillent se faire en... doloris. Je ne les rejoindrais ni de gré, ni de force, affirmais-je d'un ton toujours léger mais têtu. Pourquoi ils ont besoin de nouveaux, tu en a mis une bonne partie hors-service ? fis-je, mi-amusée mi-sérieuse.

* Abygael et son frère Peter s'affrontent dans des concours de cicatrices. (maso? naaaaaaaan)
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Klarh Findirs, Sam 15 Oct 2011 - 23:36




Abygael était apparemment du genre à écouter plutôt que de parler. Peut-être se faisait-elle des commentaires dans sa tête, par politesse, pour ne pas déranger. Néanmoins, à l'évocation de la date de début de son travail, concernant sa passion, elle poussa un sifflement d'admiration : au moins ça voulait dire qu'elle écoutait. La discussion s'était naturellement orientée vers un approfondissement de ce sujet, à savoir les travaux du jeune homme.

Des tas de cicatrices, il ne pouvait pas vraiment dire qu'elles étaient toutes dues à sa pratique des enchantements de haut niveau, mais il préférait jouer sur ça pour mettre en garde la jeune fille... Coup raté, vu que ses yeux brillèrent. Klarh ne risquait donc pas de lui dire que c'était à cause des combats contre des mages noirs (mangemorts ou non) qu'il avait écopé toutes ces marques, elle irait sans doute se tuer à essayer de faire comme lui...


- C'est fabuleux!

Alors là, c'était officiel, la gamine avait un grain.

" Oh, là, du calme... On peut très bien vivre de bons trucs sans forcément se mutiler ou s'défigurer... Y'a des moments où ça fait un mal de chien. Rien d'bien insupportable, mais quand c'est partout à la fois... "

Disant cela, il posa une main sur son torse, sentant le tissus de son haut contre ses cicatrices... Bon, bien sûr qu'il était allé voir à Sainte-Mangouste suite à ce Sectusempra reçu de plein fouet, mais ils ne pouvaient rien faire à part soulager la douleur et lui permettre de commander une potion qui diminuerait les souffrances. Vu qu'il s'agissait de séquelles suite à de la magie noire, il ne pouvait pas prétendre à en effacer toutes les traces... Et il commençait à comprendre ce que les livres racontent à propos de la cicatrice qu'avait Harry Potter. Il préférait être couvert de celles ci sur tout le torse et les bras plutôt qu'en avoir une à la tête : déjà qu'une migraine pouvait mettre à plat n'importe qui, alors si un accès de douleur lui traversait le crâne en plein milieu d'un combat, ça ne risquait pas d'arranger son cas.

" 'Fin bon, à éviter, quoi !" acheva-t-il avec un léger grognement.

Une fois ceci tout étalé, l'Auror lança la discussion sur l'avenir... chose atroce qu'il détestait entendre, lorsqu'il était plus jeune.

- Le hasard. Je n'aime pas prévoir les choses en avance. C'est inutile puisque de toute façon il y a peu de chances pour que cela se passe correctement. En plus, c'est bien moins trépidant quand c'est programmé.

Oh, comme elle avait raison : même lorsque l'on préparait tout minutieusement, il y avait toujours des rebondissements inattendus. Mais ça ne l'empêchait pas de préférer se préparer... Avec un peu de chance, l'inattendu pouvait se prévoir à l'avance, ou du moins permettre de s'adapter rapidement en fonction de ce qui a été préparé.

" Pas faux, mais moi j'aime bien m'préparer, tout de même . Envisager des solutions, me parer pour toute situation... Mais là, ça colle pas trop au sujet, c'est plutôt pour les batailles, que j'adopte ceci. Pour l'avenir... On va dire que j'essaye d'm'orienter vers un truc, et après, j'vois en fonction de c'qui s'passe. "

Autant éviter de développer ce passage, vu qu'il le connaissait déjà, son avenir : il voulait rester Auror jusqu'à sa mort, se battre pour l'ordre et la justice... Il y avait toujours une meilleure option, et des méthodes pour la mettre en avant.

En parlant d'Auror et de justice, justement, Klarh s'était amusé à lui indiquer que les Mangemorts recrutaient...


- Qu'ils aillent se faire en... doloris. Je ne les rejoindrais ni de gré, ni de force. Pourquoi ils ont besoin de nouveaux, tu en a mis une bonne partie hors-service ?
" Ah, bonne réponse... Parfois faut savoir rester en dehors des emmerdes... Et pour te répondre... tu crois vraiment que je suis du genre à mettre quelqu'un "hors service" ?"

Mince, il venait de se piéger lui même : bien sûr qu'il avait la dégaine de quelqu'un qui pouvait faire sombrer n'importe qui dans le coma d'un coup de poing bien placé (ou même mal placé), bien qu'il ne se considérait pas ainsi. Tout ce qu'il voulait, c'était éviter de répondre à la question pour la simple et bonne raison qu'Abygael ne devait pas savoir pour son statut d'Auror... Ce n'était pas si important que cela, mais autant garder une pointe de liberté sur ce point là.



Dernière édition par Klarh Findirs le Mar 25 Oct 2011 - 9:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Invité, Lun 24 Oct 2011 - 15:29



[HRPG: Attention on va chatouiller la bête. ^^ Evite de me tuer quand même, amocher ça suffira.]

Klarh me regarda l'air de se demander ce que je faisais en liberté. Je ne réagis pas bien que ce n'était pas très agréable de se voir considérée comme une folle. Bah... j'ai l'habitude.

- Oh, là, du calme... On peut très bien vivre de bons trucs sans forcément se mutiler ou s'défigurer... Y'a des moments où ça fait un mal de chien. Rien d'bien insupportable, mais quand c'est partout à la fois...

Se mutiler ? Cela devait être une expression parce qu'il n'avait pas l'air d'être du genre à se scarifier volontairement.
Il me parla ensuite de son avis sur les prévisions et le futur. J'avais presque l'impression qu'il me parlait comme à une personne et pas comme à une enfant. C'était agréable.

- Au contraire, moi j'aime bien m'préparer, envisager des solutions, me parer pour toute situation... Mais là, ça colle pas trop au sujet, c'est plutôt pour les batailles, que j'adopte ceci.

Je tiltais. Il venait de lâcher un mot de trop sans s'en rendre compte. Les batailles! Alors j'avais raison: il doit être Auror! A moins qu'il y ait un autre métier qui permette de lutter pour le Bien (enfin ce que l'on croit être le Bien). Mais pourquoi ne le dit-il pas ? Etre Auror est légal. A moins qu'il n'y ait une organisation secrète qui... Je calmais mon excitation et continuait de l'écouter. Je ne voulais pas l'interrompre, de plus j'avais peur qu'il ne se rétracte si je mentionnais cela de but-en-blanc. Il était bien plus "sociable" qu'il ne le montrait ou ne voulait l'admettre mais fallait pas trop pousser mémé dans les orties.

- Pour l'avenir... On va dire que j'essaye d'm'orienter vers un truc, et après, j'vois en fonction de c'qui s'passe.

Il apprécia ma remarque sur les Mangemorts :
- Ah, bonne réponse... Parfois faut savoir rester en dehors des emmerdes... Et pour te répondre... tu crois vraiment que je suis du genre à mettre quelqu'un "hors service" ?

J'éclatais de rire à sa blague. A moins que... Quoi?! C'était pas de l'ironie?!

- Par rapport à tes blessures: ce qui est fantastique c'est pas tes cicatrices en elle-même. C'est l'histoire qu'elles racontent. Je veux dire, c'est pas en restant sagement derrière son bureau qu'on se fait ce genre de trucs. Enfin, tout dépend quel bureau mais en règle générale...

Je fis une pause, le regard perdu dans le vide sous moi. C'était si haut... cela me donnait envie de sauter.

- Dis moi que tes belles paroles sur l'avenir ne veulent pas dire que tu changes de bord selon qui a l'avantage. Je déteste la lâcheté presque autant que l'infidélité.

Je pensais que Klarh n'était pas de ce genre de personnes, si on pouvait appeler ça des personnes, toutefois je préférais mettre les choses au clair.

- M'enfin, je pense pas que ce soit ton genre. Par contre oui, je suis persuadée que tu sois du genre à mettre quelqu'un hors-service. Et si j'allie ça avec les mots "métier", "cicatrices", "batailles", "Mangemort"... ça me mène à Auror. Mais j'ai tendance à me laisser emporter par mon imagination fertile, non ?

Je le regardai avec un sourire tranquille, j'espérai que, si j'avais raison, il comprendrait que je ne cherchais pas à le piéger ou autre chose saugrenue. J'étais peut-être un peu dingue, voir beaucoup, mais m'amuser à mettre en fâcheuse position un homme de deux fois ma taille et trois fois mon poids, musclé et rompu au technique de combats comme aux sortilèges complexes, c'était beaucoup me demander en terme de folie dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Klarh Findirs, Mar 25 Oct 2011 - 10:08




A nouveau, Abygael semblait se plaire à écouter l'homme assit à ses côtés. Qu'est-ce qu'il pouvait devenir bavard lorsqu'il s'y mettait... Ce n'était pas dans ses habitudes, mais qu'est-ce que ça faisait du bien de parler et échanger des idées.

** Comme avec Lysander... ** songea-t-il.

A trop vouloir parler de lui même pour essayer de garder la jeune fille sur "la bonne voie", il laissa échapper de plus en plus d'informations qui pouvaient le rapprocher du statut d'Auror. Bon, ils venaient de redevenir légaux, et il n'y avait aucune raison de s'en cacher, mais il préférait éviter d'en parler... l'habitude, quoi.

Cependant, il sentit comme un léger détournement de la part de cette Abygael. Elle continua à propos des blessures et cicatrices, mentionnant celles de Klarh et riant à l'optique d'un Klarh qui ne soit pas du genre à cogner sur ses adversaires.


- Par rapport à tes blessures: ce qui est fantastique c'est pas tes cicatrices en elle-même. C'est l'histoire qu'elles racontent. Je veux dire, c'est pas en restant sagement derrière son bureau qu'on se fait ce genre de trucs. Enfin, tout dépend quel bureau mais en règle générale...

Il lui accorda un sourire : en effet, il n'était pas du genre à rester au quartier des Aurors à se battre avec la paperasse. Par contre, il était totalement possible de se faire ce genre de mauvaises marques en restant chez soi...

" J'connaissais des collègues de boulot d'mon père qui étaient pire qu'moi... Et ce n'sont que des chercheurs. Bon après, quand on joue avec une magie qui nous dépasse... Faut pas s'étonner."

Il passa une main sur son biceps gauche, lissant son éternelle cicatrice... Cela faisait quelques jours qu'elle ne s'était pas mise à saigner. Même suite à ses transformations. Comme quoi, un entraînement à chaque chose permettait de changer (ou alors c'était juste de la chance).

" Bon, après, moi, y'a des deux... Mais j'ressemble pas encore à un monstre... non ?" demanda-t-il d'un air qui n'engageait pas tellement à répondre de travers.

La jeune fille semblait fascinée par l'étendue en contrebas, et elle avait bien raison, c'était magnifique. Il se préparait néanmoins à la choper par la peau du cou si elle se jetait dans le vide (pourquoi ferait-elle ça ? Il n'en savait rien ! C'était juste une éventualité !)

- Dis moi que tes belles paroles sur l'avenir ne veulent pas dire que tu changes de bord selon qui a l'avantage. Je déteste la lâcheté presque autant que l'infidélité.

Pourquoi une telle question, si soudainement ? S'apprêtait-elle à lui avouer quelque chose ? A lui faire une requête ou lui demander une faveur ? Un laissa échapper un soupir avant de répondre.

" Si tu savais... Mais j'vais pas t'embêter avec mes soucis. J'suis pas du genre à lâcher mes alliés. J'ai souvent eu à choisir entre le bien et la facilité... Et j'n'ai toujours pas changé d'bord. "

Il n'allait pas lui raconter sa vie, mais bon... Spenkovh lui avait bien proposé de s'allier à lui pour obtenir liberté, richesse et pouvoir, sauf que cela était en échange de la vie de ses parents. Evidemment, il avait refusé, préférant s'attirer sur lui les foudres du mage noir.

Ayant sa réponse (et satisfaisante, apparemment), Abygael se lança. Pas dans le vide, hein, mais à lui poser une question pour avoir le cœur net.


- M'enfin, je pense pas que ce soit ton genre. Par contre oui, je suis persuadée que tu sois du genre à mettre quelqu'un hors-service. Et si j'allie ça avec les mots "métier", "cicatrices", "batailles", "Mangemort"... ça me mène à Auror. Mais j'ai tendance à me laisser emporter par mon imagination fertile, non ?

Pas bête la petite, d'un autre côté, il lui avait tendu de ces perches...

" Moi qui voulait éviter d'mettre ça sur le tapis, mais j'vois pas de raisons de te mentir maintenant... T'es tombée juste."

D'un mouvement de baguette, il fit apparaître son insigne dans son autre main, qui paraissait minuscule dans sa grande paume. Observant l'objet, il ajouta :

" J'me suis libéré d'une Mer** pas possible, et lorsque j'ai ouvert les yeux sur quelques... choses importantes, j'me suis décidé à me battre pour que le moins d'personnes possibles se retrouvent dans mon ancienne situation, ou les aider à en sortir. Pour ça, être Auror est tout juste ce qu'il me fallait."

Ouh que c'était beau, courageux, et presque totalement sincère... Face à toutes ces volontés, rien ne pouvait faire plier sa dévotion... Sauf peut-être l'évocation d'une certaine personne. Choisir entre Anna et Lloyd... Cela lui était quasiment impossible désormais. Il fallait prier pour ne pas tomber sur une situation imposant un tel choix.

Ah non, ne pas penser à ça, c'était malsain !


" Mais sinon, pourquoi c'te question ? Un intérêt particulier ? Une envie de te présenter pour une des places ? On recrute pas aussi facilement que les groupes criminels, hein... Bien que ce soit criminel de nous affliger avec autant d'paperasse..."

Lui et le trop-plein de formalités administratives, ça faisait deux. Il aimait bien organiser, mettre de l'ordre, pour que tout soit en règle, mais il y avait quelques (pour pas dire beaucoup) procédures qui utilisaient du parchemin et du temps pour rien.

Une jeune élève, sur le point de sortir de Poudlard, il n'était pas vraiment pour un recrutement aussi tôt : le métier d'Auror n'était pas sans dangers, et l'on se retrouvait très vite confronté à un niveau de magie susceptible de mettre à l'épreuve même les membres déjà intégrés depuis un bon moment... Alors une jeune fille toute fraîche après ses ASPICs, se croyant enfin libre, adulte, et prête à faire de grandes choses, mieux valait ne pas la traumatiser. Il devait bien avoir une limite d'âge pour commencer sa formation en tant qu'Auror... Mais n'y ayant pas été confronté lors de son adhésion, il s'en foutait un peu.

Il ne restait plus qu'à voir ce qu'allait répondre la jeunette, cela pouvait être intéressant...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Invité, Mar 25 Oct 2011 - 13:11


- J'connaissais des collègues de boulot d'mon père qui étaient pire qu'moi... Et ce n'sont que des chercheurs. Bon après, quand on joue avec une magie qui nous dépasse... Faut pas s'étonner.

J'eus un rire en pensant à tous ces gens qui avaient fait de même, dans d'autres contextes. S'amuser avec des trucs dont on ne comprend rien, se bercer de l'illusion qu'on commence à saisir quelque chose, finir par se prendre au sérieux et oublier qu'au fond on est rien...

- Les sorciers comme les moldus aiment se frotter à des choses qui les dépassent. Parfois ça va trop loin. L'orgueil de la race humaine... On se croit Dieu et on en paie les conséquences, appuyai-je avec bonne humeur.

- Bon, après, moi, y'a des deux... Mais j'ressemble pas encore à un monstre... non ?

J'éclatais de rire:
- Non. Pourquoi, ça t'inquiète ?

Ma remarque sur un éventuel changement de bord le fit légèrement hausser les sourcils.

- Si tu savais... Mais j'vais pas t'embêter avec mes soucis. J'suis pas du genre à lâcher mes alliés. J'ai souvent eu à choisir entre le bien et la facilité... Et j'n'ai toujours pas changé d'bord.

Sa réponse me rassura. Je n'aurais pas du être très regardante envers ces choses-là. Mon sang aurait voulu que j'encourageasse ce genre d'attitude... Le statut de fille indigne me colle à la peau.

Dans les livres d'histoire, on parlait du Choixpeau chantant les valeurs de Poufsouffle comme étant la fidélité, la patience, le travail. Cela faisait bien longtemps que ce n'était plus le cas. En réalité, Poufsouffle était la maison poubelle et l'on y plaçait les écervelés dont ni Gryffondor, ni Serdaigle, ni Serpentard ne désiraient. Le Choixpeau y mettait n'importe qui... Ainsi je m'étais retrouvée avec des niais qui ne se doutaient pas de mes actes et de mon passé nébuleux.

- Moi qui voulait éviter d'mettre ça sur le tapis, mais j'vois pas de raisons de te mentir maintenant... T'es tombée juste.

Mais c'est qu'il essaie même pas de nier! Pourtant, je lui avais laissé une échappatoire (enfin, à lui comme à moi). Je commençais à avoir une bonne opinion de lui. Des gens qui ne trichaient pas, c'était triste à dire mais on n'en voyait pas tous les jours. Il fit même apparaître son insigne dans la main... Une sorte d'étoile à sept branches ornée d'un symbole formé de deux cercles et d'une croix excentrée. Le genre de babiole qui imposait le respect.

- J'me suis libéré d'une Mer** pas possible, et lorsque j'ai ouvert les yeux sur quelques... choses importantes, j'me suis décidé à me battre pour que le moins d'personnes possibles se retrouvent dans mon ancienne situation, ou les aider à en sortir. Pour ça, être Auror est tout juste ce qu'il me fallait.

Je réfléchis un instant à ces paroles. C'était une belle raison de devenir Auror. En même temps, passer sa vie à se battre pour les autres... Alors que les autres pouvaient être de véritables s***ps. Capable de tuer leur propre famille. Je détournais le regard de Klarh et le replongeais dans l'étendue verte de collines. La vue de cette hauteur m'apaisait. Elle laissait couler les pensées sombres et permettait d'oublier pour se concentrer sur le plus important: la vie. Je cherchais dans le paysage de quoi retrouver le sourire qui venait de me quitter.

- C'est gentil de ta part mais... tu ne penses pas que certaines personnes ne méritent pas de ton aide ?

Apparemment, l'Auror était intrigué par la tournure que j'avais donné à la discussion. Ou bien eux aussi étaient en manque d'effectif.
- Mais sinon, pourquoi c'te question ? Un intérêt particulier ? Une envie de te présenter pour une des places ? On recrute pas aussi facilement que les groupes criminels, hein... Bien que ce soit criminel de nous affliger avec autant d'paperasse...

- Par Merlin, non! m'exclamai-je avec surprise. Et le bordel administratif n'en est pas la seule raison. Déjà, être Auror c'est être à la solde du gouvernement. Très peu pour moi, surtout depuis Monsieur le Ministre Efferxon. Devoir appliquer les lois... cela ne me correspond pas vraiment. Et puis quand on est Auror, on s'approche de la politique, du monde du pouvoir, qu'on le veuille ou non. Monde de corruption, de pourriture, de stratégies perverses... Où règne un jeu dont les règles me déplaisent. Même si les Aurors se battent pour leurs idéaux, risquent leurs vies pour la Justice, la Paix et autres notions abstraites avec des majuscules (ce que je trouve admirable), la proximité de ce monde me dégoûte.

Mon discours était digne d'une prude valeureuse. Avec du sang sur les mains, c'était un peu beaucoup contradictoire.

- Je veux dire... Je suis pas la sainte qui n'a jamais rien fait de mal de sa vie et qui défaille à l'évocation de péchés, loin de là... Je m'apparentais plutôt à l'autre extrémité. J'aime pas ça, c'est tout.

En fait, j'étais plutôt du genre justicier masqué. Un justicier masqué qui réparerait les erreurs des autres pour payer les siennes. Qui essaierait de remettre de l'équilibre dans la balance qu'il a concouru à faire pencher d'un côté. Qui passerait sa vie à s'acquitter de sa dette. Un pauv'type quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Klarh Findirs
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Crocodile marin
Chercheur en Enchantements



Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Klarh Findirs, Jeu 27 Oct 2011 - 18:44




- Les sorciers comme les moldus aiment se frotter à des choses qui les dépassent. Parfois ça va trop loin. L'orgueil de la race humaine... On se croit Dieu et on en paie les conséquences.

Dieu... Cela le fit légèrement tiquer : en général, les sorciers demeuraient sans croyances, la magie étant une très bonne explication de certains phénomènes encore inexpliqués des moldus. Peut-être que la gamine était élevée par au moins un parent Moldu, ou alors il s'agissait d'une expression qui lui était arrivée jusqu'aux oreilles... Quoi qu'il en soit, mieux valait ne pas faire une remarque sur ce point : Klarh avait ses propres idées là dessus, et mieux valait ne pas en parler.

" Malheureusement, l'en faut bien des gens comme ça... La base de l'apprentissage, c'quand même les erreurs, et quand les enjeux sont grands, les erreurs aussi, faut bien des personnes qui les commettent, avec les conséquences qui s'ensuivent."

Avec tout ceci, il risquait de faire une fixation sur son apparence et le regard des autres. Néanmoins, il demeurait à un certain niveau de pragmatisme, l'opinion des autres ne comptait pas lorsqu'il s'agissait de sujets d'une certaine importance qu'il était capable de gérer tout seul. Elle éclata de rire suite à sa question pour savoir s'il ressemblait ou non à un monstre...

- Non. Pourquoi, ça t'inquiète ?
" Pas plus qu'ça, mais j'aimerais éviter d'faire fuir les gens, t'es toujours à Poudlard, tu dois bien savoir que l'apparence compte beaucoup au regard des autres... Bon après, si j'me blesse autant, c'pas pour des prunes, et mieux vaut moi qu'certaines personnes..."

Son côté protecteur, sans doute... Ou celui maniaque et perfectionniste : quand on veut bien faire quelque chose, on le fait soi-même, comme ça on ne risque pas d'être déçu, et si l'on veut changer le moindre détail, personne n'est embêté.

Lui avouant qu'il était bien un Auror, il fit apparaître son insigne : pour lui montrer, et pour s'occuper les mains face à ce qui se présenta aussitôt, un autre blaba sur sa vie. Il allait se réincarner en femme, à trop parler lorsqu'on li donnait certains sujets... Bon, d'un autre côté, il n'avait rien dit de bien mauvais ou compromettant, comme le fait qu'il avait tué de sang froid une bonne demi-douzaine de personnes, qu'il lui arrivait de se transformer en énorme bête avide de chair fraîche, et qu'il s'apprêtait à... dans les années qui allaient suivre...retourner faire quelques meurtres "nécessaires"...Mais cela ne concernait pas son statut d'Auror, alors elle n'avait pas à savoir (l'excuse facile, oui oui...).


- C'est gentil de ta part mais... tu ne penses pas que certaines personnes ne méritent pas de ton aide ?

Insinuait-elle qu'il agissait comme une bonne poire au service de la veuve et de l'orphelin ? Il était plutôt du genre à tuer la veuve si c'était elle la responsable de son mari, et à réduire à néant l'orphelin qui s'était permis quelques entreprises moralement condamnables.

" T'en fais pas, je sais cogner quand il faut... Je suis peut-être "gentil", comme tu dis...Mais j'pense avoir une tolérance qui n'approche pas du tout l'idéal de la bonne poire."

Pas clément, le Klarh, mais peu importait : l'essentiel était de réduire les nuisibles, pas de faire dans l'humanitaire. Bon après, il savait repérer les cas auxquels il restait un semblant d'espoir. Après, tous les Aurors ne se ressemblaient pas, et d'ailleurs, il lui demanda si elle n'avait pas pour projet de les rejoindre.

Sa réponse était assez rassurante : évitons de nous encombrer de jeunettes de dix-sept ans ? Peut-être. Et puis elle semblait vouer une haine viscérale envers tout ce qui était ou représentait la loi : Ministres, politique. Si ça se trouvait, derrière son masque d'admiration des Aurors se cachait un dégoût sans pareil.

La suite le préoccupa un brin. Était-elle susceptible d'aller contre la loi pour mettre le point sur son propre point de vue du 'Juste' et du 'Bien'. Cela n'était pas dérangeant lorsqu'il s'agissait de personnes saines d'esprit, bonnes et davantage (le plus possible) du côté "blanc" que "noir". En tout cas, elle ne voulait pas passer pour la parfaite gamine bien obéissante et toute innocente... Qui le pouvait, de nos jours ?


" Oh, t'sais, pour être Auror, faut pas être aussi blanc qu'la lumière. On a tous nos fautes, plus ou moins graves."

Etirant un peu son cou et ses épaules, il adopta une position (toujours assise) un peu plus confortable, bien qu'absolument identique à la précédente : il commençait à s'engourdir, à force de ne rien faire... Mais la discussion était intéressante, alors cela n'était pas bien dérangeant.

" T'sais... reprit-il, assez sérieux.Ce serait parfait si les bonnes personnes se mettaient à se bouger à sortir de l'ombre au lieu de se battre contre ce qui pourrait être leur alliés."

Les emplumés, quoi...

" Ensuite, la loi n'est pas si horrible que ça, elle est faite par les hommes, justement... Et si certains aspects sont déplaisants, c'est parce que la décision prise a été faite en l'absence de la meilleure option, j'sais pas si tu m'suis..."

Alors à ce stade, soit Abygael était complètement paumée, soit elle comprenait parfaitement (il espérait tout de même qu'elle soit de son avis). Sa façon de penser pouvait prêter à confusion, et il s'était bien gardé de tout développer à ses collègues Aurors... Par crainte de s'y prendre comme un pied ou de se heurter à un esprit fermé. Comme quoi, même une décision aussi adaptée à ses attentes (à savoir l'adhésion au sein des Aurors) comportait également des sacrifices.

" T'vois..., il y a des personnes qui se battent... Des hors la loi... Ils ne sont pas forcément mauvais, mais leurs méthodes sont parfois discutables, et ils n'ont aucune envie de se rapprocher d'nous. Une sorte de haine injustifiée envers le Ministère, peut-être... Du coup on est obligés de les arrêter pour conserver un semblant d'ordre."

L'ordre... Ce mot sonnait comme une évocation divine dans la bouche de Klarh. L'organisation, des engrenages bien huilés et efficaces, un système qui fonctionne bien, voilà ce que l'imposant jeune homme prônait. Et là dedans, si de bonnes personnes se trouvaient au commandes, les soucis pourraient être résolus plus efficacement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Invité, Ven 11 Nov 2011 - 16:19


- Malheureusement, l'en faut bien des gens comme ça... La base de l'apprentissage, c'quand même les erreurs, et quand les enjeux sont grands, les erreurs aussi, faut bien des personnes qui les commettent, avec les conséquences qui s'ensuivent.

- Oui. Le problème c'est que tout le monde n'est pas près à assumer les conséquences.


Je m'étonnai que Klarh soit préoccupé par son physique (monstreux ou pas m'avait-il demandé).

- Pas plus qu'ça, mais j'aimerais éviter d'faire fuir les gens, t'es toujours à Poudlard, tu dois bien savoir que l'apparence compte beaucoup au regard des autres...

En fait, non, je ne savais pas, j'en avais juste une vague idée. J'évitais d'entrer en contact avec des personnes qui jugeaient les autres à tout bout de champ, en n'utilisant n'importe quel prétexte.

- Bon après, si j'me blesse autant, c'pas pour des prunes, et mieux vaut moi qu'certaines personnes...
Je haussais les épaules:

- En même temps tu peux pas assurer à toi seul tout les progrès magiques du monde des sorciers.


Ma remarque semblait l'avoir un peu vexé.

- T'en fais pas, je sais cogner quand il faut... Je suis peut-être "gentil", comme tu dis...Mais j'pense avoir une tolérance qui n'approche pas du tout l'idéal de la bonne poire.

- Et pourtant tu viens de dire que tu avais décidé d'être Auror pour aider les autres... Tu penses que toutes ces autres personnes sont au-dessous de ton seuil de tolérance alors qu'il est si minime ?


Il en vint ensuite à parler de son métier, justement:

- Oh, t'sais, pour être Auror, faut pas être aussi blanc qu'la lumière. On a tous nos fautes, plus ou moins graves.

Cela je l'avais deviné. Personne ne pouvait être tout blanc. Par contre être tout noir était bien plus à la portée des êtres humains.


- T'sais... Ce serait parfait si les bonnes personnes se mettaient à se bouger à sortir de l'ombre au lieu de se battre contre ce qui pourrait être leur alliés.

Euh... il parlait en langage codé ? Manque de bol, je n'avais acheté ni dico ni décodeur. J'allais lui demander ce qu'il entendait par là mais il enchaîna :

- Ensuite, la loi n'est pas si horrible que ça, elle est faite par les hommes, justement... Et si certains aspects sont déplaisants, c'est parce que la décision prise a été faite en l'absence de la meilleure option, j'sais pas si tu m'suis...

Oui, je suivais mis à part que je ne comprenais pas pourquoi il me parlait de la loi. Me voyait-il comme une délinquante, une ado s'autoproclamant rebelle qui cracherait sur la totalité du monde en déclamant "tout ça c'est de la bouse de dragon"? Si c'était le cas, il était bien loin du compte. (Okay, juste loin du compte.)

- Je n'ai pas dit que la loi est horrible. En fait, je n'en ai pas parlé du tout. Je vois cela de manière globalement positive sans entrer dans les détails. Je n'ai pas vraiment d'opinion sur le sujet, si ce n'est que comme tu l'as dit, elle est là pour éviter le pire même si ce n'est pas de la meilleure façon qu'il soit. Si le monde était parfait, nous n'en aurions pas besoin mais ce n'est pas le cas.


- T'vois..., il y a des personnes qui se battent... Des hors la loi... Ils ne sont pas forcément mauvais, mais leurs méthodes sont parfois discutables, et ils n'ont aucune envie de se rapprocher d'nous. Une sorte de haine injustifiée envers le Ministère, peut-être... Du coup on est obligés de les arrêter pour conserver un semblant d'ordre.

Comment ça des hors-la-loi pas forcément mauvais mais pas forcément bons non plus ? De quoi parlait-il ? Est-ce que cela avait un rapport avec son autre phrase incompréhensible ? Je jugeais qu'il était grand temps de l'avertir qu'il m'avait complètement perdue.

- Sincèrement ? Tu me surestimes là. Et cela faisait mal de l'admettre. Je ne suis pas au courant de ce qu'il se passe dans les coulisses du "combat entre le bien et le mal". J'aimerais bien mais malheureusement je n'ai que seize ans [hrpg: me semble que quand on a commencé à RP elle n'avait pas encore sa majorité mais suis pas sûre]et je vois mal comment je pourrais être dans la confidence. Tu es le premier impliqué avec qui je parle. C'est qui "ces hors-la-loi aux méthodes discutables" qui ne veulent pas se rapprocher de vous ? Ce serait pas les personnes qui devraient "se bouger à sortir de l'ombre au lieu de se battre contre ceux qui pourrait être leur alliés" en supposant que ces derniers sont les Aurors ?

Je ne lui laissais pas le temps de répondre et continuai:
- Avant que tu m'expliques ou pas, je veux dire mon premier avis. "Conserver un semblant d'ordre" ? "obligés de les arrêter"? C'est ça qui me plaît pas trop. Comme vous devez faire régner la loi et tout ben vous êtes souvent contraints de faire des trucs qui ne sont pas tout à fait justes... Rassurer la population et éviter la débandade, c'est aussi ça votre rôle. Et de tout temps on a vu que cela pouvait amener à des dérives. Et franchement cela me fait peur. Je pense qu'il faut être super ultra fort pour arriver à tenir ce rôle sans déroger à ses principes. Après pour ce qui est de ces personnes qui sont dans l'illégalité... J'en sais trop rien. Tout dépend de à quelle point les méthodes sont discutables. Enfin, jusqu'à il y a pas longtemps, toi et tes collègues aussi étaient des hors-la-loi non ? T'as bien du voir que tout ceux qui vont à l'encontre de la loi ne sont pas forcément des méchants pas beau ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Montagne et hauts sommets

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 13

 Montagne et hauts sommets

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.