AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 5 sur 11
Collines de Loutry Ste Chaspoule
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor

Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Antoni Londubat, Dim 23 Fév 2014, 00:53


Finalement, la tête de l'Auror ne vola pas quelques mètres plus loin, aussi fut-il content de la garder. Il fixa longuement Mia, comme s'il la contredisait du regard, lorsqu'elle se dévalorisait. Elle ne voyait pas que ce qu'elle faisait là était une preuve de force. Elle se sous-estimait.

« Accepterais-tu de m'apprendre à me défendre ? J'ai pas forcément suivi mes cours de défense contre les forces du mal en dernière année et j'ai de nombreuses lacunes sur la pratique... Je sais que c'est pas commun comme demande mais... Qu'en dis-tu ? »

Il eut un mouvement de recul, surpris par cette demande. Non pas que ce serait totalement impossible, mais devenir, l'espace d'un instant, une sorte d'enseignant, ça avait de quoi surprendre. Toutefois, avec tout ce qu'il avait appris ces dernières années, il était devenu un sorcier complet. Alors pourquoi pas...Cette jeune femme l'intriguait. Elle était quelque peu mystérieuse, aussi Londubat était curieux de davantage la connaître. Bref, il avait déjà sa petite idée en tête quant à ce qu'il allait lui apprendre. Il s'agissait d'un charme qu'il avait appris au début de sa formation d'Auror, et qui lui avait utile bon nombre de fois. Se massant fébrilement le bout du menton, il lui dit :

« C'est d'accord ! Bon...Commençons tout de suite si ça ne te dérange pas, sors ta baguette. Je vais commencer par t'apprendre un sortilège de défense avancé, celui de la Vitre à Sens Unique. Il te convient plutôt bien, car il nécessite du calme et une bonne maîtrise de soi. Si tu te concentres bien, tu parviendras facilement à le maîtriser, j'en suis sûr ! »

Il se recula, laissant entre eux une distance d'à peu près dix mètres. Dégainant sa baguette, le Gryffondor décrit, avec cette dernière, un cercle devant lui. Le voilà qui venait de disparaître, purement et simplement. Il était toujours là. Sauf qu'on ne pouvait plus le voir. Ce charme semblait n'être utile que pour les couards, afin de permettre à quelqu'un de fuir mais il avait une autre faculté, qui faisait de ce sort un bon moyen de récupérer lors d'un combat. Ca, elle n'allait pas tarder à le découvrir. Même si invisible à l'œil nu, la voix de l'Animagus était parfaitement audible, ce qui prouvait qu'il était toujours là, et qu'il n'avait pas disparu.

« Si j'ai choisi ce sort, c'est parce qu'il est capable de camoufler un grand nombre de personnes à la fois et qu'il te protège d'attaques ennemies, du moment qu'elles ne sont pas trop puissantes. Ca peut vraiment être utile, crois-moi ! Maintenant, lance-moi un éclair de Stupéfixion. Il ricochera sur la barrière que je viens de créer, histoire de te montrer comment ça marche. Dit-il. N'oublie pas que plus tu t'exerces, plus ton sort sera perfectionné et résistant ! »
Revenir en haut Aller en bas
Mia Wilson
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mia Wilson, Dim 09 Mar 2014, 21:15


« Je me souviens des gestes, le fiacre du retour, le parfum sur ma veste ». Il me regardait étrangement, et il me sembla même que pendant un instant, Antoni eut un geste de recul. Je ne savais plus comment faire pour qu'il comprenne que j'avais réellement besoin de son aide puisque je n'étais pas capable de grand chose. Quelle idée aussi que de ne rien faire pendant la dernière année de Poudlard. Une véritable chance que j'obtienne mes ASPIC du premier coup d'ailleurs. Il sembla réfléchir quelques secondes, comme intriguée par cette demande incongrue. Etait-ce vraiment si étrange qu'une jeune fille demande conseil à un Auror sur comment se défendre ? Il n'avait jamais appris à une nouvelle recrue comme se battre ? Je me suis demandée l'espace d'un instant si j'avais choisi la bonne personne...

« C'est d'accord ! Bon...Commençons tout de suite si ça ne te dérange pas, sors ta baguette. Je vais commencer par t'apprendre un sortilège de défense avancé, celui de la Vitre à Sens Unique. Il te convient plutôt bien, car il nécessite du calme et une bonne maîtrise de soi. Si tu te concentres bien, tu parviendras facilement à le maîtriser, j'en suis sûr ! »

Pour commencer tout de suite, Antoni ne perdait en effet pas de temps. Il mêlait ses paroles à ses gestes avec une aisance telle que cela me déconcerta. Voilà longtemps que je n'avais pas suivi des cours de... quelque chose. Et la vérité c'était que j'étais un peu perdue. J'avais maladroitement sortie ma baguette de ma poche, manquant presque de la faire tomber. Il faisait bouger ses mains quand il parlait, et cette gestuelle capturait toute mon attention. L'Auror disait des choses qui me paraissait affreusement fausse. Se maîtriser, être calme, avais-je vraiment ses capacités là ? Pour être honnête avec moi même, j'étais persuadée du contraire. Moi, je l'écoutais d'un air béat, attendant que cette leçon tombe du ciel. Mais il allait surement falloir que je m'y mette sérieusement.

D'un geste simple, il me demanda de rester à ma place et s'éloigna d'une dizaine de mètres. Et alors que d'un geste simple il traça un cercle qui m'épata tellement il semblait bien rond, celui-ci disparu l'instant suivant.

« Si j'ai choisi ce sort, c'est parce qu'il est capable de camoufler un grand nombre de personnes à la fois et qu'il te protège d'attaques ennemies, du moment qu'elles ne sont pas trop puissantes. Ca peut vraiment être utile, crois-moi ! »


Oui. Ça c'est sur que si quelqu'un venait me titiller avec sa baguette, il serait utile de savoir un minimum de se défendre.  Je me suis demandée l'espace d'un instant si ce crado d'Hugh Dey que j'avais dans mon souvenir était capable de tenir un baguette entre ses mains et de prononcée un sort de manière audible. Il me paraissait tellement... Incapable aujourd'hui.

« Maintenant, lance-moi un éclair de Stupéfixion. Il ricochera sur la barrière que je viens de créer, histoire de te montrer comment ça marche. N'oublie pas que plus tu t'exerces, plus ton sort sera perfectionné et résistant !
- Ok ok... Je vais essayer. »


J'avais envie d'ajouter : hé mais attend, si il ricoche, il va atterrir sur moi non ? Mais j'ai préféré choisir l'autre solution : celle de fermer ma petite bouche plutôt que de passer pour une idiote inculte incapable de faire quoi que ce soit. Si Antoni me disait de faire ça, il ne devait surement n'y avoir aucun risque pour moi. Au pire, j'étais une pro pour me baisser avec une rapidité déconcertante... Avec Ewen, quand on était jeune et qu'il me taquinait je devais toujours esquiver... Ouais bref, se concentrer sur un simple Stupéfix, ça devrait être faisable non ? Pointant ma baguette devant, je fis alors simplement :

- Stupéfix !


C'était bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Antoni Londubat, Mar 11 Mar 2014, 22:45


La barrière dressée, Antoni devenait invisible. Lui par contre, voyait Mia. Elle ne semblait pas vraiment sûre d'elle...mais sortit toutefois sa baguette. Le Gryffondor n'avait pas bougé, il lui suffirait alors de pointer sa baguette droit devant elle pour que son éclair de Stupéfixion puisse arriver à destination.

« Stupéfix ! »

La lumière écarlate jaillit du bâton magique de la Wilson et se dirigea rapidement vers l'Auror, puis ricocha sur sa barrière invisible. Il sourit. Elle maîtrisait parfaitement son sort et en plus, il était d'une rapidité hallucinante ! Elle qui se jugeait faible, pouvoir lancer un sortilège de cette manière était tout sauf une preuve de faiblesse. Ce qu'il n'avait pas prévu, en revanche, c'était que l'éclair rouge allait se retourner contre son lanceur, cette dernière qui tomba, raide, sur la verdure, stupéfixée. "Mince !!" Son charme s'annula, et il accourut vers la jeune femme, s'accroupissant à côté d'elle, inquiet.

Il y eut un moment de flottement durant lequel il pointa sa baguette sur Mia, puis hésita. Seule la respiration du jeune homme troublait le silence, tandis que ses joues prenaient une couleur légèrement rosée, alors qu'il la contemplait de ses yeux ronds. Un doux zéphyr le caressa alors.

« Enervatum ! » Se reprit-il.

Ses paupières s'ouvrirent sous le regard vigilent de l'Animagus, qui l'observait, anxieux. C'était entièrement de sa faute, il ne lui avait pas dit de s'accroupir ou de faire quoi que ce soit ! Sa main légèrement moite aida la femme à se relever, tout en douceur. Espérons qu'elle ne lui en veuille pas trop...Aussi s'empressa-t-il de lui présenter ses sincères excuses.

« Euh...Excuse-moi ! Sincèrement désolé...On dirait bien que j'ai oublié de te prévenir qu'il reviendrait directement sur toi, dit-il avec un sourire gêné. Promis je vais me rattraper... s'empressa-t-il d'ajouter, avant de renchérir. Et puis la Stupéfixion, tu maîtrises ça à merveille ! » Lui déclara-t-il, ce qui était quand même vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Mia Wilson
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mia Wilson, Dim 13 Avr 2014, 15:51


« Seule je crie son nom quand vient le désarroi et puis tout s'effondre quand il n'est plus là. Lui qui me fais tourner dans le vide ». J'y avais mis toutes mes forces, toute ma conviction, dans l'espoir que cela fonctionne au mieux. Je ne voulais pas passer pour ce genre de fille frêle et fragile même si au fond c'était exactement ce que j'étais. Stupéfix était surement le sortilège le plus basique du monde magique, l'un des premiers qu'on pouvait apprendre en défense contre les forces du mal. Et j'avais l'impression de me faire juger sur cet instant précis, sur ce sort-ci. La lumière avait jailli avec force de ma baguette, presque décontenancée par la puissance, j'avais néanmoins réussi à rester bien en place grâce à mes appuis. Mais la réaction ne se fit pas réellement attendre. Ce qui devait arriver arriva. J'eu à peine le temps de cligner des yeux que déjà l'éclair rouge fonçait droit dans ma direction. Mon manque de condition physique et surtout la surprise qui fut mienne, m'empêcha clairement d'éviter mon propre sortilège. C'était légèrement la honte de se faire attaquer par soi même et de ne plus pouvoir rien faire par la suite.

Je tomba alors sur le sol qui me parut affreusement dur, notamment lorsque ma tête frappa celui-ci, la verdure n'était pas réellement cotonneuse. Je voulais bouger pour me masser le crâne qui me faisait affreusement mal mais tous mes membres étaient paralysés. Je détestais cette sensation. J'entendis alors Antoni se précipiter vers moi puis rien ne se passa. Il attendait quoi là exactement ? Je m'impatientais. Les secondes semblaient des heures lorsqu'on ne pouvait pas bouger le moindre petit doigt. Je me sentais complètement emprisonnée, incapable de faire quoi que ce soit. Je paniquais clairement. Et si ce mec était un psychopathe, qui voulait juste m'enlever et...

« Enervatum ! »


Par la barbe de Dumbledore, il était temps ! Mes paupières s'ouvrent à nouveau et mon souffle s’accéléra immédiatement. J'avais eu une trouille monumentale. Il me tendit alors la main, avec toute la gentillesse que je pouvais connaître de lui mais j'hésita à la prendre. Après une poignée de secondes de flottement, je m'en saisis, ne souhaitant pas particulièrement continuer à paraître ridicule.

« Euh...Excuse-moi ! Sincèrement désolé...On dirait bien que j'ai oublié de te prévenir qu'il reviendrait directement sur toi. Promis je vais me rattraper... Et puis la Stupéfixion, tu maîtrises ça à merveille !
- Génial... Si jamais une mini fourmi m'attaque, je suis certaine de savoir l'arrêter sans me faire prendre à mon propre piège... »


J'avais dit ça du tac au tac. Légèrement agacée - non pas contre Antoni mais contre moi même - et je remettais sèchement mon pull correctement, frappant la poussière qui s'était mise sur moi. De ma main gauche, je me frottais la tête, encore douloureuse par ma chute... Pitoyable.  

« Je suis désolée d'être aussi pathétique Antoni... J'aurai du comprendre que ça allait être pour ma pomme cette histoire. Si tu me trouves irrécupérable, n'hésite pas à me le dire, je finirai bien par me faire une raison... Si jamais un jour un gros dur me cherche des noises, j'lui donnerai trois Gallions... »
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Antoni Londubat, Jeu 17 Avr 2014, 13:40


Une goutte de transpiration perla quelque part sur le front luisant de l'Auror, qui redoutait, une nouvelle fois, la réaction de la Wilson. Ce ne fut pas toutefois comme il l'aurait imaginé, car elle se laminait sur son sort, alors que la faute revenait clairement sur la stupidité d'Antoni. Quel mauvais professeur faisait-il, il n'y avait aucun doute là-dessus.

« Génial... Si jamais une mini fourmi m'attaque, je suis certaine de savoir l'arrêter sans me faire prendre à mon propre piège... » Il s'apprêta à lui répondre, n'acceptant pas qu'elle puisse tenir de tels propos envers sa propre personne. « - Je suis désolée d'être aussi pathétique Antoni... J'aurai du comprendre que ça allait être pour ma pomme cette histoire. Si tu me trouves irrécupérable, n'hésite pas à me le dire, je finirai bien par me faire une raison... Si jamais un jour un gros dur me cherche des noises, j'lui donnerai trois Gallions... »

Il marqua un court arrêt, non pas parce qu'il était à court de mots, mais parce qu'il ne comprenait pourquoi elle se sentait coupable. Le fait n'était pas grave en soi, mais pour Antoni, il était insupportable pour lui qu'elle puisse penser ainsi. Il ne remarqua même pas que sa main, tremblante de frustration, s'était posée sur celle de son ancienne condisciple. Il la vit du coin de l'oeil et l'ôta aussitôt.

« Les temps sont dures, tu devrais lui mettre une bonne correction plus tôt que de le payer. Il se leva, lui tendit sa main afin qu'elle puisse se lever à son tour. Je m'y suis mal pris, en fait. Cependant, je reste sûr et certain que tu es capable de faire des choses exceptionnelles avec ta baguette. Certains sorciers ont du mal avec la Défense Contre les Forces du Mal, mais se sont perfectionnés dans d'autres branches de la magie pour devenir des mages redoutables, ce qui ne veut pas forcément dire que tu es une piètre sorcière. Il lui adressa un sourire compatissant. » M'enfin, tu n'as pas eu suffisamment de temps pour essayer ce sort, donc on va réessayer, et je t'y oblige !

Il ramassa la baguette de Mia et la lui lança. Il n'était pas question qu'ils abandonnent ainsi, sinon, il aurait fait le déplacement pour rien. Il entreprit donc une autre approche.

« La formule est "Vitre Convexo". Prononce la formule distinctement en faisant un mouvement circulaire avec ta baguette. Pour réussir ce charme, tu dois bien mesurer ta force. Si le sortilège est faible, un rapide moulinet pour le contrer te sera suffisant, histoire de ne pas te fatiguer pour rien et que ta baguette magique ne t'échappe pas des mains, car dans ce cas-là, tu laisses une ouverture à ton opposant. » Expliqua-t-il, alors qu'il se positionnait derrière elle, afin d'avoir un meilleur angle de vue sur ce qu'elle faisait, mais pas que...

Il lui laissa le temps d'assimiler ces explications, avant de renchérir :

« Vitro Convexo... T'es prête ? Vas-y ! »


Dernière édition par Antoni Londubat le Dim 27 Avr 2014, 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mia Wilson
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mia Wilson, Jeu 17 Avr 2014, 14:44


« Tu étais formidable, j'étais fort minable, nous étions... » Il avait posé sa main sur mon épaule, comme pour me rassurer mais ce contact humain me fit frissonner. Je n'acceptais que rarement que quelqu'un me touche depuis mon agression, encore plus lorsqu'il s'agissait d'un Homme. Mais, rien n'était fait pour que je me sente mal, bien au contraire. C'était un geste fait sans arrière pensée aucune, juste de la compassion, de l'aide et la volonté d'améliorer les choses. Lui aussi semblait trembler. Mais à peine ai-je eu le temps de penser à ce geste qu'Antoni avait déjà retiré sa main de mon épaule. J'ai soufflé, discrètement, comme pour remettre mes respirations correctement après un battement de coeur manqué.

« Les temps sont dures, tu devrais lui mettre une bonne correction plus tôt que de le payer - C'était plus facile à dire qu'à faire... Peut être que je devais me mettre à la boxe, comme les moldus. L'agilité de mes mains pouvait être plus impressionnante que celle avec ma baguette, ce qui n'était pas bien compliqué - Je m'y suis mal pris, en fait. Cependant, je reste sûr et certain que tu es capable de faire des choses exceptionnelles avec ta baguette. Certains sorciers ont du mal avec la Défense Contre les Forces du Mal, mais se sont perfectionnés dans d'autres branches de la magie pour devenir des mages redoutables, ce qui ne veut pas forcément dire que tu es une piètre sorcière.

D'autre forme de magie ? C'était quoi ça ? La magie avec les plantes ? La magie noire ? Je m'arrêta un instant... Constatant avec effroi que j'étais incapable de donner un sens à ma vie, sur ce que je souhaitais réellement faire. Travailler oui, mais dans quoi ? J'étais complètement perdue, incapable de savoir ce qu'il pouvait y avoir d'exceptionnel dans ma vie d'ici 10 ans, 10 mois, 10 semaines ou même demain. Je détestais penser à l'avenir.
Antoni ramassa alors ma baguette, tombée un peu plus loin et me la lança. D'un geste vif et certain, je m'en saisi du premier coup. Comme quoi j'étais plus agile de mes mains que de ma baguette... Il semblait vouloir continuer cet entrainement de fortune, surement pour éviter de rester sur ce pitoyable échec que je n'avais pas su éviter.

« La formule est "Vitre Convexo" - Ok, reprenons donc avec un sortilège que je ne connaissais pas le moindre du monde. Peut être que j'aurai de la chance cette fois ci... - Prononce la formule distinctement en donnant un grand coup avec ta baguette, comme si tu voulais frapper le sort. Pour réussir ce charme, tu dois bien mesurer ta force. Si le sortilège est faible, tu donnes un petit coup, histoire de ne pas te fatiguer pour rien et que ta baguette magique ne t'échappe pas des mains, car dans ce cas-là, tu laisses une ouverture à ton opposant. »

Je respira alors un grand coup. Il fallait que je me concentre réellement et que je parvienne à faire ce sortilège. Je me suis surprise alors à instinctivement tenir fermement ma baguette, en arrivant au point de me rentrer les ongles dans la peau, ce qui faisait particulièrement mal. Alors que je m'apprêtais à lancer mon sortilège, une question me vint à l'esprit...

« Hum... Je vais peut être encore plus passée pour un cas désespéré mais... Je ne connais pas ce sortilège. J'ai compris comment le lancer et tout, l'intention qu'il faut mettre, la volonté mais... Il va faire quoi au juste ce sort ? Il va permettre quoi ? »

Se faire avoir une fois mais pas deux. Hors de question de passer sous silence, une nouvelle fois, mes questions. Il fallait mieux passer pour une idiote en parlant que de retomber une nouvelle fois, tête la première sur le sol. D'ailleurs, l'arrière de mon crâne continuait toujours de me lancer. C'était ça, le fruit d'un dur labeur... Peut-être... Il fallait sérieusement que je songe à accroître mes capacités physique et vite !
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Benson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Elenna Benson, Ven 27 Fév 2015, 01:29



Rp privé avec ODP, Crystal et Mangemorts


Un piège derrière un sourire.


« La vie est faite de choix : Oui ou non. Continuer ou abandonner. Se relever ou rester à terre. Certains choix comptent plus que d’autres : aimer ou haïr. Être un héros ou un tueur. Se battre ou se rendre. Vivre ou mourir. Je vais le répéter une dernière fois, pour ceux qui en douteraient encore... La vie est faite de choix. Vivre ou mourir, le choix le plus important, mais la décision nous appartient rarement.»

Cela faisait maintenant plusieurs semaines, plusieurs mois, un nombre incalculable d’heures et de minutes passées à y penser, de longues journées à y songer, des nuits entières à y réfléchir. Depuis des années, l’Ordre du Phénix se battait pour réduire en cendres l’Ordre des Mangemorts, les mages noirs avides de chaos et de destruction, de mort et de sang. C’était pour cela qu’il existait, pour contrer toutes les atrocités que les sorciers masqués mettaient à exécution, pour aider et rassurer, pour agir dans l’ombre mais protéger la population magique ou non comme il le pouvait. L’Ordre du Phénix n’était jamais mort, il renaissait à chaque fois de ses cendres, prêt à en découdre de nouveau. Il avait déjà vaincu le Seigneur des Ténèbres et comptait bien réitérer ce prodige à chaque fois qu’un nouveau déluré adepte de la magie noire se proclamerait maître des Mangemorts.

Elenna se trouvait au Quartier Général, debout devant un miroir de plein pied, regardant son image. Ce soir, c’était le grand soir. Elle avait enfilé un pantalon noir qui moulait sa silhouette, l’accompagnant d’une petite veste dans la même couleur et même matière. Pour l’occasion, ses cheveux avaient été teintés en brun, faisant oublier la coloration neige qui habituellement lui donnait cette originalité sans nom. Tout de noir vêtue, le visage de poupée de la jeune femme ressortait. Elle était méconnaissable mais ne tenterait pas le diable. Comme à son habitude, elle fixa sur son visage, autour de son regard, un léger masque noir aussi cette fois-ci. Le but n’était pas d’être une victime de la mode, juste discrète et inconnue. Se regardant une dernière fois dans la glace, la demoiselle lui tourna ensuite le dos pour descendre rejoindre ses compères.

Ils étaient presque tous là. Chacun avait adopté un style différent pour cette mission mais tous étaient superbes. La chef de l’Ordre du Phénix finit de descendre les marches de l’escalier, posant un regard fier sur ses collègues mais aussi amis. Elle était contente de partager tout cela avec eux. Ils allaient mettre leur vie en danger ce soir, mais ils le feraient ensemble. Aby, Ethan et Clio se trouvaient dans un coin du salon à papoter ensemble. Lilith tenait compagnie à Izsa, essayant certainement de rassurer la dernière arrivante dans l’Ordre. Rurik lui ne pouvait pas être là ce soir car des choses importantes le retenait à Poudlard. Il ne manquait du coup qu’Alexander qui semblait ne pas arriver. Si Elenna s’inquiétait, elle ne laissait rien paraître et elle savait qu’ils ne pourraient l’attendre. Il était temps.

" C’est partit les amis, allons manger du Mangemort ! "

Dans l’encadrement de la porte, elle fit un sourire en coin aux Phénix pour leur donner du courage. Ils savaient tous dans quoi ils se lançaient mais comme à chaque intervention, la louve se demandait s’ils rentreraient tous sains et saufs. Le petit groupe sortit du Quartier Général et une fois à l’abri des regards, ils transplanèrent à l’endroit donné. Lilith était au bras d’Elenna, l’accompagnant dans son transplanage et Izsa fit de même avec Rurik.

Quelques CRAC résonnèrent dans l’endroit qui était vide alors que le soleil se couchait déjà. L’Ordre du Phénix était presque au complet sur les collines  de Loutry Ste Chaspoule. Pourquoi ? Et bien c’était simple. Depuis maintenant plusieurs mois, ils enquêtaient sur des badges qui auraient été distribués à la population magique ou du moins à ceux qui les méritaient. Après une enquête et plusieurs suppositions, les Phénix en étaient venus à penser que les distributeurs de ces capsules ridicules n’étaient autres que les Mangemorts. Ils étaient donc rentrés en contact avec Crystal, une jeune femme Poufsouffle qui avait réussi à avoir un de ses badges. D’abord intéressée par les principes défendus par ces porteurs de badges, elle changea rapidement d’avis lorsqu’il lui fut demandé de détruire sa propre boutique. Elenna la surprit un jour dans la forêt interdite en plein monologue, comprenant qu’il s’agissait là d’une des personnes embrigadées. Elle lui envoya un hibou et réussit à la convaincre d’aider l’Ordre du Phénix. A partir de ce jour-là, elle était devenue leur espionne, acceptant de mettre son existence en danger pour démasquer les protagonistes de cette mascarade.

Ce soir, ils tendaient un piège à ceux qu’ils pensaient être les Mangemorts. Grâce à l’aide de Crystal, l’Ordre du Phénix menait une embuscade qu’il attendait depuis fort longtemps. Ils se tapirent un à un dans l’ombre, se dissimulant à l’aide de quelques sortilèges. Un à un, Elenna surveilla que tout le monde passe inaperçu sur les collines de Loutry Ste Chaspoule. Quelques arbres permettraient aux Phénix de cacher leur présence plus facilement. La nuit serait bientôt là alors ils devaient se dépêcher et Crystal aussi. En effet, la chef de l’Ordre du Phénix resta là, attendant patiemment l’arrivée de son espionne pour la rassurer de quelques mots avant que le Mangemort qui lui avait donné rendez-vous arrive. D’ici quelques minutes, tout ne tarderait pas à commencer…


Dernière édition par Elenna Benson le Mer 04 Mar 2015, 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Crystal M. Ertz, Lun 02 Mar 2015, 16:51




Il y a des moments dans une vie qui remettent tout en question. Des moments où l'on se demande: a-t-on fait le bon choix? que se passera-t-il après? A certains moments, on se demandait même comment avait on fait pour en arriver là. La vie n'est pas un long fleuve tranquille, où les événements s'enchaînent sans accro et sans heurt, Crystal le savait. Peut être aurait-elle préféré qu'il en soit ainsi, une petite vie tranquille, ennuyeuse mais rassurante, où l'on peut s'endormir tranquillement en rêvant au lendemain. Cette nuit là, la jeune alchimiste n'avait pas su fermer l’œil. Elle avait beau essayer de s'endormir, ses pensées la bloquait telle une toile d'araignée gigantesque. Alors que le ciel était encore sombre, la jeune femme renonça au sommeil, reniant au passage les potions qui pourraient l'aider à tomber dans les bras de Morphée. Elle s'assit alors à son bureau de travail, alluma une bougie et commença à moudre les premières choses qui lui tombaient sur la main. Ce geste simple et répétitif l'aida à calmer le monstre qui lui compressait le ventre.

Le lendemain allait être une journée qui allait bousculer à coup sûr sa petite vie de commerçante et d'alchimiste, pour le meilleur ou pour le pire. Elle laissa les souvenirs remonter à la surface, mis en sourdine par le bruit des graines qui se réduisaient lentement en poudre. Plop! Le souvenir d'un badge qu'elle avait reçu par l'intermédiaire de Zoey, lui proposant d'agir pour contrer les actions du ministère. Le souvenir des Halles, sa propre boutique, saccagée par ses soins et la Tête de Sanglier ainsi que la récompense qui avait suivi. Comment aurait elle du réagir face à ça? Crystal n'aurait jamais imaginé être prise dans un tel manège infernal, et elle comprenait un peu tard dans quoi elle s'était engagée. Elle sentit des larmes couler sur ses joues tandis qu'elle continuait ses gestes, précis et robotiques. Plop! Le souvenir des lettres de l'ordre qu'elle avait reçue, lui permettant de se racheter, ne serait qu'en partie. Crystal n'avait jamais été du côté du ministère, c'était vrai. Mais elle n'avait jamais voulu tout cela. Accepter ce badge avait été la chose la plus stupide qu'elle n'aie jamais faites. Mais au moins maintenant, elle avait une chance de se rattraper. Plop! Un dernier souvenir, celui qui était peut être le plus important finalement, la sinistre lettre amenée par une bête tout aussi sombre, lui indiquant le lieu et la date où tout éclaterait.

Tandis qu'elle continuait, le sommeil finit par la rattraper et elle plongea lentement vers son inconscient. Quand elle rouvrit les yeux, le soleil avait déjà bien entamé sa course dans le ciel. Il devait être dans les alentours de 16h. Son ventre était toujours aussi noué que la veille, tout comme ses cheveux après avoir dormi sur son bureau. Elle avait des graines qui se mêlaient à ses mèches brunes et ses membres étaient tout engourdis. Se maudissant pour s'être réveillée si tard, elle s'empressa de prendre une douche et de manger l'équivalent de trois repas. Crystal n'avait absolument aucune idée de ce qui allait se passer et elle ne voulait pas faire marcher son imagination fertile pour tenter de le deviner. Elle ne voulait pas se dégonfler, mais elle s'en sentait pourtant plus que capable. Lorsqu'elle eu finit son repas, elle chercha dans sa chambre une tenue adéquate. Mais n'ayant vraiment pas la tête à ça, elle se contenta de prendre ce qui lui passa sous la main, un vieux jeans sombre ainsi qu'un pull à col roulé marron foncé. Enfilant une cape noire, elle sortit de sa tanière et se dirigea vers le laboratoire de ce grognon personnage qui lui servait de maître. La jeune femme n'aurait pas pu lui dire ce qu'elle allait faire, elle n'en avait ni le temps ni le courage. Mais en ressentant le besoin, elle l’étreignit longuement sans lui laisser le temps de l'arrêter. Puis, elle se dirigea vers la porte et glissa un silencieux "Je reviens" avant de s'éclipser. Peut être était ce la dernière fois qu'elle voyait ces murs, ces éprouvettes. Mais ne sachant pas si elle était trop mélodramatique ou pas assez, elle se vida la tête en passant le pas de sa porte. Le soleil était déjà en train de descendre à présent, il était temps d'y aller. Avant de plus hésiter, Crystal se concentra avant de disparaître.


Elle réapparut quelques secondes plus tard sur les collines de Loutry Ste Chaspoule. Resserrant sa cape sur ses épaules, Crystal fit un pas en avant. Son cœur battait à une vitesse inédite et ses mains tremblaient légèrement. Elle se savait pas qui étaient ces gens, qui lui avait écrit cette dernière lettre qui faisait froid dans le dos. Elle eu soudain l’irrésistible envie de transplaner une nouvelle fois, ne se sentant vraiment pas de taille pour ce genre d’événement. Puis, elle aperçut une silhouette de femme s'approcher d'elle. Son cœur fit un bond dans sa poitrine, mais elle se calma lorsqu'elle entendit une voix rassurante et lorsqu'elle entraperçu un sourire.

- Bonsoir Crystal. Ne t'inquiètes pas, tout va bien se passer, nous sommes derrière toi et dès que la personne en question arrive, nous serons-là.

Crystal lui répondit par un faible signe de tête, trop stressée pour dire quoi que ce soit. Elle se tourna ensuite et sortit sa baguette et s'y cramponna, comme si sa vie en dépendait, ce qui allait peut-être être le cas ce soir. Savoir qu'elle n'était pas seule la rassurait un peu, c'était peut être même la seule chose qui lui permettait de rester ici à attendre la venue de ceux qui avaient perturbés sa petite vie normale et paisible.

HRPG: Autorisation de Elenna pour le léger libre arbitre



Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 90
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 90, Ven 06 Mar 2015, 00:24


Il y a quelques jours, j'avais reçu une lettre indiquant qu'une certaine Crystal dont je n'avais aucun souvenir souhaitait rencontrer les personnes qui étaient à l'origine des badges. Elle avait apparemment fait l'acquisition d'un badge lors de la grande propagande et les actions qu'il lui avait été demandées de réaliser n'étaient pas en adéquation avec ce qu'elle imaginait. D'après ce que j'avais compris, elle était contre le ministère et voilà tout. Elle voulait donc comprendre qui se cachait derrière pour pouvoir s'expliquer et ne serait probablement pas déçue de me découvrir entièrement vêtue de noire, un masque cachant la majeure partie de mon visage.

Cependant, j'étais plutôt sceptique quant à ce rendez-vous : j'étais loin d'être aussi bête que ce que la majorité des gens pensaient. C'était juste un genre que je me donnais. Et là, je sentais qu'il y avait mammouth sous caillou, et il était tellement gros que j'apercevais ses défenses. J'avais tout de même répondu en lui donnant les lieu, date et heure auxquels je serai présente pour la rencontrer. Je prendrai mes dispositions de sécurité plus tard. Parce que, même si mon oiseau était piégé, je doutais que la destinatrice ait explosé en même temps que la lettre..

Après avoir renvoyé cette fameuse missive, je m'étais empressée d'aller rendre une petite visite à 61, l'enrôlant de force. Il n'avait pas le choix que de venir assurer mes arrières et réagir en temps et en heure si le besoin s'en ressentait. Bien qu'il soit étrange, je lui faisais entièrement confiance quant à ma sécurité. Je faisais d'ailleurs confiance à tous les Mangemorts pour cela. Je leur confierai ma vie les yeux fermés. C'était plutôt bon signe parce que je comptais régulièrement sur leur soutien pendant les combats.

Le jour J, 61 et moi avions transplané ensemble à l'écart du lieu de RDV. Puis nous avion marché jusqu'au collines. 61 s'était tapi dans l'ombre tandis que j'avançais sur le terrain dégagé. Seule une femme attendant patiemment mais avec un air pas très rassuré était présente sur les lieux.
Je m'arrêtais à quelques centimètres d'elle, épiant ses moindres gestes et ne disant pas un mot. J'attendais qu'elle engage la parole..
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Crystal M. Ertz, Ven 13 Mar 2015, 18:05



L'attente, c'était peut être la partie la plus difficile. Tout pouvait aussi bien arriver dans deux secondes comme dans deux heures et rester là, seule dans cette obscurité naissance lui retournait l'estomac. Bien sûr, Crystal savait qu'elle n'était pas seule. Elle savait aussi qu'elle avait prit la bonne décision. Elle n'avait d'autre choix que de prendre son mal en patiente, de fermer les poings, serrer les dents et "attendre son heure". La jeune femme s'imaginait milles et uns scénarios dans sa tête, et tous étaient loin de lui plaire. Comment allait elle réagir? Comment d'ailleurs devrait elle réagir? Pour la première fois de sa vie, elle n'avait aucune emprise sur les événements et elle se sentait complètement dépassée, alors que rien n'avait encore eu lieu.

Bien sûr, comme toujours elle pensait trop. Ses pensées et son imagination débordante lui faisait perdre pied. En songeant à nouveau aux Phénix, à leur courage et à leur détermination, Crystal tenta de se calmer. Quoi qu'elle fasse, la brunette tenterait d'agir pour le mieux. Elle ne voulait pas passer pour une faible, leur faire pitié. Elle savait qu'elle valait mieux que cela. Elle se mordit les lèvres et continua de fixer l'horizon. Quelques instants plus tard, une silhouette apparut enfin et se rapprocha de la jeune alchimiste. Au fur et à mesure qu'elle approchait, Crystal sentit sa peur prendre le dessus sur son courage. Menaçante, la silhouette s'arrêta face à elle. Elle était entièrement vêtue de noir et un masque recouvrait son visage. La personne présente en face d'elle ne dit pas un mot.

Visiblement, c'était à elle de prendre la parole. Mais Crystal ne savait pas quoi dire. Tout ce qu'elle avait pensé dire ou faire s'était embrouillé dans son cerveau et voir pour la première fois ne serait ce qu'une des personnes responsables de ce qu'était devenu sa vie à cause des badges lui fit complètement perdre pied. Elle n'arrivait plus à réfléchir calmement et oublia tout ce qu'elle avait prévu de faire. Crystal n'était peut être pas aussi solide qu'elle ne l'aurait voulu en fin de compte. Par instinct, elle fit un pas en arrière, leva sa baguette et formula un #Stupéfix en direction de la personne masquée.

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 90
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 90, Dim 15 Mar 2015, 18:03


Bon, elle allait se décider à ouvrir la bouche la mioche là !? Elle avait juste l'air complétement demeurée à me regarder comme ça. Je me demandais ce qu'il se passerait si j'ouvrai la bouche pour lui faire un "Bouh !". Est-ce qu'elle tomberait dans les vapes direct ? Roh, elle n'était pas amusante ! Les gens qui avaient peur trop rapidement était trop facilement tuables. J'aimais mieux le chalenge moi.

Ah ça y est ! Elle s'était enfin décidée. Et ce qui sorti de sa bouche ne me plaisait pas beaucoup. Elle avait levé sa baguette et lancé un stupéfix sur moi. Tsk, trop facile à contrer. Un peu de chalenge que diable ! Là, un simple #Protego me suffisait à ne pas me retrouver bloquée.


" Je croyais que tu voulais parler.. Apparemment, tu préfères l'action. Ok, c'est parti. Amusons-nous tu veux bien !? "

Et sans la prévenir, je lançais vers la fille un #Metalo scencio.
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Benson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Elenna Benson, Lun 16 Mar 2015, 02:55


Cela faisait plusieurs mois que l’Ordre du Phénix traquait son plus sombre ennemi, le groupuscule des Mangemorts. Si le Phénix renaissait toujours de ses cendres et que les justiciers n’étaient pas morts avec les décennies passées, il semblait que le mal et la méchanceté conservaient aussi bien qu’une renaissance permettait de récupérer un souffle de vie. Si l’un des groupes avait réussi à survivre, c’était aussi « grâce » à l’autre. Après tout, si les Mangemorts n’étaient plus de ce monde, les Phénix n’auraient pas de raison d’exister encore. D’ailleurs, ils auraient certainement préféré ne pas avoir à risquer leur vie tous les jours dans un monde rempli de danger et de haine pure et simple, voire de folie. Qui ne rêverait pas d’une planète en paix et d’une population qui ne ressentirait plus la crainte de sortir lorsque la nuit était tombée ?

Si ce soir, les silhouettes de l’Ordre du Phénix s’étaient camouflées pour devenir invisible, tapis dans l’ombre et sans un bruit, c’était à cause d’eux, à cause des Mangemorts. Plus que tout au monde, ils souhaitaient anéantir à tout jamais cet ordre malsain et pratiquant la magie noire comme une religion et c’était cette mission qui les réunissaient ce soir sur les collines de Loutry Ste Chaspoule. Grâce à Crystal qui avait accepté de jouer leur appât et d’elle aussi risquer sa vie bien qu’elle ne connaissait pas grand-chose à l’Ordre du Phénix actuellement. Enroulée dans une cape, elle était arrivée peu de temps après les pious et la pression qui pesait sur ses épaules et semblait occuper toutes ses pensées se mit à polluer l’air frais. Si Elenna pouvait le sentir grâce à ses sens lupins, les autres ne s’en douteraient sûrement pas.

" Bonsoir Crystal. Ne t'inquiètes pas, tout va bien se passer, nous sommes derrière toi et dès que la personne en question arrive, nous serons-là. "

Elenna s’était avancée vers la jeune femme qui ne semblait pas si rassuré que cela. Pourtant, les mots qui venaient de sortir de la bouche de la jeune femme, de sa voix la plus douce possible étaient là pour ça, pour qu’elle essaie de se calmer un peu. Elle lui avait même fait un sourire pour la rassurer. Quoiqu’il arriverait ce soir, les Phénix feraient tout pour la défendre parce qu’elle avait déjà fait beaucoup pour eux. Crystal hocha la tête légèrement pour confirmer qu’elle avait compris, maintenant, elle n’avait « plus qu’à » confier sa vie à des inconnus. La louve fit quelque pas en arrière alors que la brune se retournait pour faire face à l’horizon qui se profilait devant elle. Elen avait déjà disparu du paysage.

Plusieurs secondes s’écoulèrent, plusieurs minutes sûrement même mais les mages embusqués ne bougeaient pas d’un cil, immobiles, prêts à réagir au moindre geste suspect, au moindre bruit de feuillage qui trahirait leur présence. Bien vite, une autre ombre apparut sur la colline en question. Tout de noir vêtu, l’inconnu tant attendu au rendez-vous s’approchait enfin, s’arrêtant à quelques centimètres de Crystal, dans son costume de Mangemort. Elenna pouvait sentir les muscles de son allié se tendre mais ce ne fut pas ça qui attira son attention, mais bien le masque du Mangemort. Elle reconnaissait sa silhouette fine et la chose qui lui cachait le visage. La Mangemorte qui se tenait là n’était autre que celle qui avait failli la laisser pour morte sur une tombe du cimetière de Godric’s Hollow. Un sourcil se haussa sur le front de la chef de l’Ordre mais elle ne bougea pas, empoignant sa baguette magique qu’elle sortait de sa poche.

Il y eut un silence pesant, comme si tout le monde attendait que quelqu’un prenne la parole en premier. Le seul bruit qui dérangeait ce calme stressant, c’était le bruit du vent dans les feuillages des arbres. D’un coup, Elenna se tendit aussi, elle sentait Crystal qui se tendait de plus en plus face à ce costume noir annonçant bien souvent la mort. Par réflexe, elle se redressa légèrement, prête à intervenir, faisant signe à ses collègues de ne pas bouger pour le moment. Et elle n’eut pas tort, l’ancienne Poufsouffle fit un pas en arrière, levant sa baguette pour lancer un Stupéfix sur celle qui avait déjà agressé l’Auror.

" Je croyais que tu voulais parler... Apparemment, tu préfères l'action. Ok, c'est parti. Amusons-nous tu veux bien !? "

La Mangemort s’était protégée d’un simple bouclier, esquivant le sort avec facilité, l’air sûr d’elle. La belle savait ce qui se profilait à l’horizon, un combat. Mais elle ne connaissait pas les capacités de Crystal et ne pouvait pas risquer qu’elle soit blessée. Sans plus attendre, elle s’élança, quittant sa cachette pour s’interposer entre la fille en noir et son alliée. Levant sa baguette, elle envoya valser le filet de métal plus loin alors qu’il allait enserrer le tronc d’un arbre dont l’écorce craque sous la pression. Faisant face à celle qu’elle avait qualifiée d’ennemie principale dans son esprit, Elenna fronça les yeux, une main sur le côté comme pour protéger Crystal qui se trouvait maintenant derrière elle.

" Amusons-nous oui… "

La voix douce de la chef de l’Ordre du Phénix avait perdu toute notion rassurante, se montrant plus tranchante qu’autre chose. Pointant sa baguette sur le sol, elle formula rapidement un Abyssum Appa pour déconcentrer leur adversaire alors que la terre commençait à s’ouvrir rapidement, menaçant le terrain de devenir tout sauf stable. Sans un mot, Elenna lança un Bombarda vers celle qui avait voulu la tuer sans scrupule, juste pour s’amuser, juste pour la chercher elle et sa meilleure amie July… Avec un peu de chance, la vilaine exploserait en mille morceaux…
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 61
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 61, Lun 16 Mar 2015, 15:17


Libre arbitre de 90.


Alors que 61 faisait ça petite vie, 90 était venue lui rendre une petite visite afin de lui expliquer son problème. Elle avait reçu une lettre d'une certaine Crystal qui souhaitait rencontrer les personnes à l'origine des badges car elle avait apparemment de nombreuses questions à poser à ce sujet. En effet, la demoiselle avait beau être contre le ministère, les actions qu'elle avait du mener n'était pas vraiment dans l'ordre d'idée qu'elle avait imaginé.

Curieuse, 90 avait répondu à sa lettre en lui indiquant une heure et un lieu de rendez-vous. Bien évidemment, c'était quitte ou double. Soit Crystal souhaitait vraiment savoir ce qu'il se tramait sous les badges, soit c'était un piège. Pour éviter que les choses tournent mal, la mage noire demanda à 61 de l'aider si les choses tournaient mal et il ne pouvait pas vraiment refuser.

Alors, le moment venu, les deux masqués transplanèrent à plusieurs centaines de mètres du lieu de rendez-vous et continuèrent à pied. Une fois proche des collines, 61 lâcha son acolyte afin qu'elle rejoigne la femme qui l'attendait. Quant à lui, il se déplaçait le plus silencieusement possible de manière à être totalement invisible. Il se rapprochait de plus en plus du lieu d'action et ne quitta plus sa position une fois qu'il l'eut trouvé.

Mais, apparemment, la fameuse Crystal n'avait pas trop envie de parler puisqu'elle envoya un sortilège vers 90 qui n'eut aucun mal à le stopper. Mais, alors qu'elle répliqua avec un filet métallique, quelqu'un sortit de l'ombre et dévia le filet. L'espace d'un instant, 61 hésita à sortir mais il se ravisa, jugeant que le moment n'était pas encore venu. Lorsqu'il la vit fissurer le sol, il savait encore pertinemment que la mage noire saurait se débrouiller mais, il préféra prendre ses précautions pour le troisième sort qui allait sortir. Toujours caché, il lança un Repulso vers 90 qui vola quelques mètres plus loin. Pendant qu'elle s'éloignait, une explosion retentit, faisant voler de nombreuses mottes de terre.

Maintenant, il était inutile de rester tapi, les deux assaillantes savaient très bien que la mage noire n'était pas seule. Il se leva donc, baguette pointée vers la nouvelle arrivante et lança un petit Electrocorpus qui allait certainement être très vite bloqué. Mais, sans laisser une seconde de répit, il enchaîna avec un Gladius Purpura.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Invité, Mer 18 Mar 2015, 00:32


Nuit d'encre. Le genre de nuit qui me donnait envie de rôder. Qui m'aurait donné envie de rôder, avant. Dorénavant qu'importe le temps nocturne qu'il faisait, je ne souhaitais que me blottir dans un lit contre un corps chaud... Et pourtant j'étais dehors, dans le froid mordant. Ma respiration se voulait calme et paradoxalement, je ne pouvais faire disparaître cette impression que le sang battait à mes tempes. Si c'était le cas pour moi, qu'est-ce que cela devait être pour Ertz...

La jeune femme attendait là, comme nous tous. Le dénouement d'une histoire que nous avions commencé à écrire il y a des mois. Chaque détail avait été pensé, remis en question, corrigé, revu. Peaufiné jusqu'à ce qu'on puisse se reposer dessus. Malgré tout, rien ne se passera comme prévu. Parce que c'était comme ça que cela se jouait et l'on ne pouvait rien y faire. Simplement se préparer au mieux pour mettre toutes les chances de notre côté et faire jouer la chance...

Cela bien sûr on ne le lui avait pas dit. Que même le plan le plus parfait avait ses failles. Qu'en mission, toute seconde pouvait cacher un revirement de situation. Manque d'honnêteté ? Pas vraiment. Peut-être. Pas du tout. Les réponses à cette question seraient différentes selon à qui on irait les poser. Moi je répondrais simplement. L'espoir qu'est-ce, si ce n'est un beau mensonge ?

Regard furtif vers les autres. De vieux amis comme de récentes recrues, certains avaient rejoint la mission en cours de route. Nous étions nombreux ce soir-là pour tendre un guet-apens aux mangemorts. Assez pour avoir de bonnes chances de réussite. C'était l'idée de la mission : un plan sans accroc. Cela allait marcher. Il fallait que ça marche. Après les attentats du Nouvel An, le climat de terreur s'était encore intensifié. Il était grand temps de porter un coup à leur mouvement pour les stopper dans leur ascension.

Elenna glissait quelques mots à Crystal, tâchant probablement de la rassurer. Elle gérait admirablement bien la situation pour quelqu'un d'étranger à "ce monde". On lui devait énormément : sans elle, rien n'aurait été possible. Aux aguets, je retins ma respiration lorsque je vis s'avancer une silhouette vaguement familière. Elle s'approcha et devint de plus en plus défini, la cape noire et le masque de son ordre était désormais reconnaissable. Comme à chaque fois, quelque chose torpilla dans mon ventre, peur et rancœur entremêlées. En première ligne, Elen' nous intima silencieusement de rester en position.

Avant de se lancer à découvert lorsqu'un combat se profila à l'horizon. Nous nous étions entendus là-dessus : assurer la sécurité de Crystal restait une priorité. Je vérifiais du côté des plus jeunes si personne n'avait bougé et, au cas où l'envie les prenait, les décourageais d'un regard. Izsa m'avait l'air raisonnable mais cette ch***se de Bee... Elle n'en faisait qu'à sa tête, c'était tout bonnement du suicide de l'emmener en mission. Certes nous avions fait en sorte qu'il n'y ait aucun danger mais le risque zéro n'existait pas. Et quand bien même il existerait qu'elle serait là pour nous démontrer le contraire.

Des crevasses qui fendaient le sol, un bombardement. Bloody hell qu'est-ce qui leur avait pris d'embarquer des gosses là-dedans ?! Je suivais le combat attentivement, prête à intervenir si la situation l'exigeait. Je devais attendre le dernier moment pour ne pas risquer de nous découvrir trop tôt. Quelqu'un surgit de l'ombre pour prêter main forte à la mage noire. La rapidité avec laquelle il était intervenu suggérait qu'il était déjà là à l'arrivé de son acolyte. Deux sortilèges lancés à la suite sur Benson, qui n'en dévia qu'un...  P*TAIN. Une sorte d'épée violette était apparue, filant vers la sorcière aux cheveux blancs qui fut éjectée sur le coup. Et elle ne bougeait plus. C'était pas bon ça.

Mon sang ne fit qu'un tour. On s'en tient au plan, Nicola avec Crystal. Je me charge de Bianca, murmurais-je. On y va. Et sans attendre je sortais de ma planque, informulant immédiatement un #Protego. Autour de moi les sorts fusaient mais j'étais focalisée sur mon objectif : mettre en lieu sûr la chef des phénix. Je me jetais sur Elenna et...

CRAC. CRAC.


[En d'autres termes, Aby' et Elen' vous disent au revoir et à bientôt pour de folles aventures ! C'était court mais intense. ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 90
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 90, Mar 24 Mar 2015, 23:50


J'en étais sûre. A peine le sort était-il sorti de ma baguette qu'une silhouette féminine fit son apparition et avait contré mon sort. Tiens donc. Alors comme ça les demoiselles étaient venues toutes les deux ? Elle commença a fissurer le sort sous mes pieds et avant que je n'ai eu le temps de réagir, je me fis expulser hors de la zone sinistrée.
En me redressant, je pus voir que 61 était sorti de sa cachette. Great. Nous étions tous les deux à découvert maintenant et un duel s'annonçait. Quoi que. Mon compatriote avait l'air d'en avoir décidé autrement et cela m'allait très bien puisqu'il blessa violemment la deuxième venue. Parfait. Nous étions maintenant en deux contre un et vu comme elle tremblait, le combat était gagné d'avance..

Cependant, une autre silhouette sortie de je ne sais où vint s'agenouiller près du corps de la deuxième et transplanèrent ensemble vers un leu plus sûr. Cette troisième était suivie par d'autres silhouettes. Ok, ils étaient venus en nombre pour nous capturer et nous n'allions pas nous en sortir à deux. Fallait tenir le coup jusqu'à ce qu'une aide arrive. J'appuyais donc sur ma marque pour que nos compagnons d'arme nous rejoignent et viennent aider puis partie rejoindre 61 au centre du combat qui se préparait. Ma baguette prête à enchaîner les sorts.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Bee
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Lilith Bee, Mer 25 Mar 2015, 18:02


LA accordé pour les membres de l'Ordre.

Depuis ce matin, Lilith avait une boule au ventre qui ne semblait pas vouloir s'en aller. Elle allait se battre au coté de ses amis pour la première fois. Izsa, nouvellement recrutée par ses soins se tenait à ses cotés.
Mais alors qu'elle discutait avec son amie Serpentard, elle jeta un coup d'oeil aux autres. Tous étaient devenus ses proches. Sa seconde famille. Elle était excitée de se lancer dans cette mission, mais la peur restait bien présente au fond d'elle. Et si elle perdait une des personnes qu'elle considérait comme les plus importantes de sa vie? Elle qui pensait être immunisée contre la perte d'un être cher s'était rendue compte à quel point elle avait eu peur de perdre Rurik lorsque ce dernier avait été blessé. En serait-il de même si l'un d'eux y restait?

Il ne lui fallait pas penser à ça... La peur, elle le savait pouvait être un merveilleux stimulant, mais trop ne lui permettrait pas de se défendre.
Lilith avait enfilée une robe de sorcière banale, de couleur pourpre. Sur son visage, un masque tenait comme par magie et ne laissait voir qu'une petite partie de ses yeux.
Après avoir transplané en compagnie d'Elenna, la jeune fille et l'Ordre se retrouvèrent sur une colline. Enfin, pour être précis, dans un coin un peu reculé, de manière à ne pas se faire repérer. Un Guet-apens, voilà ce qu'ils avaient prévus pour les mages noirs...
Crystal était déjà là et Elenna alla la rassurer avant de les rejoindre de nouveau. Il ne fallait pas dévoiler leur position avant que le moment ne soit opportun... Sinon, ils risquaient de mettre leurs vies, et celle de Crystal, en danger.
Pourtant, lorsque la première silhouette encapuchonnée fit son apparition, Lilith du se faire violence pour ne pas se jeter sur lui. Pour la première fois, elle se trouvait face à face avec ceux qui avaient attaqués Poudlard. Ceux qui perpétuaient des massacres sans nom...
La peur l'abandonna et elle sentit le doux baiser de la vengeance s'emparer de son coeur. Elle ferait tout pour leur faire payer leurs méfaits!

Très vite, les chose dégénérèrent. Crystal perdit son sang froid et lança un sort en direction du mage noir. Des jets de lumières fendirent l'atmosphère et le sol se fissura. Les hostilités étaient lancées! Lilith bouillait d'impatience!
* On attend quoi, c'est le moment!! Nom d'un chien! *. Semblant comprendre les pensées de Lilith, Elenna sortit de sa cachette et alla protéger l'alliée des Phénix. Pourquoi les autres ne bougeaient-ils pas?  
Alors que la jeune préfète s'apprêtait à bondir, un jet violet, ressemblant étrangement à une épée fonça sur leur chef et Aby se mit à courir vers elle. La sorcière au cheveux blancs était touchée. Sans attendre, un deuxième Mangemort s'était dévoilé. Aby' et Elen' transplanèrent. Pourvu que la jeune femme n'ait rien de grave...
C'était le moment. Sans attendre la moindre indication, la rouge et or se leva, serra sa baguette dans son poing et courut participer au coeur de la bagarre.
Elle jeta un rapide coup d'oeil derrière elle et vit que les phénix grimés ou masqués suivaient eux aussi. Enfin, ils allaient se battre! Plus de peur, plus de doutes. Balayant l'inquiétude qui lui tordait les entrailles, elle vit qu'Izsa n'était pas loin d'elle. Parfait, à elles deux, elles s'en sortiraient et elles veilleraient l'une sur l'autre.

Un des deux mages noirs toucha son bras. La bataille ne serait pas simple, ils appelaient du renfort!
Elle cria à l'attention de ses coéquipiers:

- Préparez-vous, ils appellent les autres !

Puis elle lança un #Electrocorpus dans la direction de ce dernier, espérant qu'il n'aurait pas le temps de les faire venir. Peine perdue, bientôt les Mangemorts seraient au moins aussi nombreux que les Phénix... Rien n'allait se passer comme prévu pour la première mission de Lilith...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Collines de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 11

 Collines de Loutry Ste Chaspoule

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.