AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite
Page 8 sur 10
L'heure de la colle...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Nyx Spero
Serpentard
Serpentard

Déplacement

Message par : Nyx Spero, Dim 09 Avr 2017, 19:55



PV avecAriana Hastings




Les jours passèrent de plus en plus lentement pour Nyx, en ce moment. Elle n'était pas au plus haut de sa forme, bien au contraire, elle avait l'air épuisée, avec des cernes qui lui creusaient le visage. Mais grâce à de nombreux sortilèges, elle réussit à camoufler ses petits derniers défauts de passage, et ne laissa rien paraitre, comme à son habitude. En effet, Nyx, essayait de passer le plus de temps possible dans la forêt interdite, pour pouvoir tester des sortilèges qu'elle avait trouvé dans un livre assez sombre de la réserve. L'avantage que procurait se livre n'était rien d'autre que le fait de pouvoir le cacher comme bon lui semblait, étant donné sa petite taille. Mais le problème qu'il y avait, c'est que lorsque Nyx essayait ces sortilèges, ils consumaient beaucoup d'énergie et de force, mais c'est ce qui la motivait le plus, après tout, le coeur de sa baguette n'était pas une plume de phénix pour rien, n'est-ce pas ?

Un soir, alors qu'elle venait de recevoir une lettre de ses parents pour lui demander d'arrêter d'enfreindre le réglement de l'école, car si elle continuait comme ça, elle ferait honte à la famille. Ce message avait glacé Nyx, elle savait pertinemment que ces parents n'avaient jamais été contente de son entrée à Serpentard, bien qu'ils ne l'aient jamais montrés, mais lui dire qu'elle ferait honte à la famille, le prouvait pour elle. Nyx commençait vraiment à sentir sa colère monter en elle, et elle savait très bien ce qu'il se passerait si elle ne sortait pas tout de suite de son dortoir. Elle avait toujours eut du mal à contrôler ces excès de colère, et elle savait qu'il n'y avait qu'une seule chose à faire une canaliser cette énergie : la magie noire.
Il était onze heure du soir environ, Nyx s'habilla en vitesse, vêtue de sa longue cape noire, en s'empressant de sortir de son dortoir, et en verifiant qu'il n'y avait personne dans la salle commune pour sortir. La voie était libre, et elle s'empressa donc de sortir avant que quelqu'un puisse la voir, en serrant son petit livre sous sa cape. Elle ne prit pas la peine de sortir sa baguette, elle la laissa cachée sous sa cape, sachant pertinemment qu'elle ne pouvait croiser que des professeurs ou des préfets. Une fois qu'elle se retrouva dehors, elle jeta un dernier coup d'oeil derrière elle, pour être sûre que personne ne l'avait vu, ou ne la suivait. Elle se dirigea donc avec hâte vers la forêt interdite, en traversant d'un pas déterminé le parc de Poudlard, et en s'immergeant dans les ténèbres de la forêt.

Nyx avait à présent sorti sa baguette, sachant pertinamment, qu'une fois arrivée dans la forêt interdite, elle n'était plus en sécurité. Toutes sortes de créatures y vivait, plus dangereuses les unes des autres. Elle avançait dans la forêt, en tenant sa baguette en cas de besoin, mais elle n'entendit rien dans les alentours, tout était silencieux, et un petit air frais était présent. Après avoir observé la pénombre qui l'entourait, et s'être assurée qu'aucune bête sauvage allait lui sauter dessus par surprise, elle alluma le bout de sa baguette en prononçant « Lumos ». Elle sortit son livre, et l'ouvrit à la page 53, l'endroit où elle s'était arrêtée la dernière fois. Elle se tenait debout, dans l'obscurité, munie de sa baguette, en lançant une incantation inconnue pour elle, qui la projeta violemment en arrière, et la fit atterir contre un arbre. Elle sentit une douleur épouvantable à la main qui tenait la baguette, et à son dos qui venait d'atterrir contre le tronc de l'arbre. Lorsqu'elle passa une main sur la peau de son dos, et qu'elle la retira pour regarder, elle remarqua qu'elle saignait légèrement.

- Bien joué Nyx, maintenant tu te blesses même seule, comme si ça ne suffisait pas ! dit-elle à voix haute en serrant les dents

Mais elle s'interrompit tout de suite en se levant, la baguette pointée vers l'obscurité, elle était certaine d'avoir entendu quelques choses. Elle prononça « Nox », ce qui eu pour effet d'etteindre le bout lumineux de sa baguette, et elle resta vigilante. CRAC. Oui elle l'avait entendu maintenant, il y avait quelque chose pas loin, ou plutôt quelqu'un. Nyx fit attention où elle mettait ces pieds, et elle aperçu une silhouette, qui n'était pas celle d'un animal ou d'une bête. Elle resta là, sans bouger, la baguette pointer vers la personne qui se tenait derrière deux arbres, un peu plus qu'elle.

- Montrez-vous, sinon je vous promet que vous allez le regretter ! dit Nyx en serrant fermement sa baguette et en s'apprêtant à lancer un sort à n'importe quel moment

Son estomac se contractait au fur et à mesure, sa main ne lui faisait plus mal, elle sentait qu'il y avait quelque chose d'étrange, mais elle ne savait pas quoi. Elle était là, au milieu des ténèbres, en attendant que la mystérieuse silhouette se montre...



Edit Keira : Bonjour Nyx. Vous avez posté votre RP dans un sujet non libre. Je l'ai donc déplacé en conséquence. Merci de faire plus attention à l'avenir. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'heure de la colle...

Message par : Ariana Hastings, Mar 11 Avr 2017, 16:25


Ariana sortit le vieux parchemin du fond de son sac, de son sac sans fond. Sa mère lui avait montré le film Mary Poppins quand elle était enfant, et Ariana avait été fascinée par le sac de la nourrice. Son père lui avait dit qu'un tel sac était plutôt commun chez les sorciers, il suffisait de connaître le bon sortilège. C'est probablement à ce moment-là que la jeune fille commença à rêver de son entrée à Poudlard. Et aujourd'hui, aujourd'hui elle le ressentait comme un aimant, cette attraction pour l'école de magie. Elle s'était pourtant promis de ne pas y retourner, mais soudain elle se retrouvait à briser cette promesse, à sortir la vieille carte que Célya lui avait offerte dans une autre vie, à une autre époque, et à la tapoter avec sa baguette. Elle avait besoin de se souvenir, de repérer les entrées dans le château, et surtout celles les plus éloignées des regards. Pendant un instant elle repensa à Célya et à quel point sa tutrice aurait été déçue de voir Ariana utiliser son cadeau pour entrer par effraction à Poudlard. Elle secoua la tête et chassa ces pensées bien vite. Elle en avait assez de la nostalgie.

Elle décida rapidement que l'option la plus facile serait de profiter des allées et venues des élèves entre l'école et Pré-au-Lard, et elle enfila bien vite sa vieille robe de Serdaigle afin de se glisser dans la foule et de passer inaperçu. Après tout, elle était toujours techniquement élève à Poudlard. Elle n'avait jamais fini ses études, jamais passé ses ASPIC, et n'avait pas été renvoyée. C'était la faille sur laquelle elle comptait quand elle s'approcha des grilles du château, cachée au milieu d'un groupe de filles qui avaient l'air de sixième ou de septième années. Elle essaya de ne pas penser à ce qu'elle était en train de faire, et entama la conversation avec la fille à sa droite comme si elle était, elle aussi, élève de dernière année. Et le château l'accueillit, comme une vieille amie, comme si Ariana était exactement à l'endroit où elle était censée être. Et, une fois dans le parc, elle s'éloigna du groupe de filles pour aller s’asseoir dans un coin tranquille, assez isolé et reculé pour que personne ne la remarque, mais aussi assez ouvert pour avoir le château bien en vue.

Les heures passèrent et Ariana resta là, assise sur un rocher à observer l'école des sorciers, de loin, ressentant la vibration de ses habitants, l'énergie des élèves et des professeurs qui arpentaient les couloirs. Elle n'avait aucune intention, aucun projet autre que celui de rester là, à se ressourcer dans l'enceinte de ce château qui, à une autre époque, lui avait donné tant de joie et de bonheur, avait assouvi sa soif de connaissance, et lui avait permis quelques rencontres intéressantes. Elle espérait retrouver cette vitalité, ce positivisme qui était son moteur avant… Avant que tout ne devienne sombre…

Ce ne fut que lorsque la nuit l'avait déjà enrobée de son manteau noir depuis quelques heures déjà, qu'Ariana se décida à partir. Sortir de Poudlard était certainement beaucoup plus facile que d'y entrer, et le meilleur moyen était probablement par la Forêt Interdite. Elle n'y avait pas passé beaucoup de temps pendant sa scolarité, mais l'endroit lui faisait toujours froid dans le dos. Elle couru les quelques mètres qui la séparait des premiers arbres, puis ralentit le pas, essayant tant bien que mal de se repérer. Sa baguette en main, elle murmura un simple
« Lumos », et se dirigea grâce à la faible lumière magique.

Elle n'avait fait que quelques pas lorsqu'elle entendit un énorme craquement, comme un corps – animal ou humain – s'écrasant contre un arbre. Ariana hésita quelques secondes avant de décider d'aller voir d'où venait le bruit, quitte à se mettre en danger, autant essayer de venir au secours de quelqu'un dans la foulée.

Il y avait une jeune fille qui, en effet, avait l'air de s'être écrasée contre un arbre. Ariana envisagea l'idée que l'inconnue venait de se faire attaquer, quand elle l'entendit pester contre elle-même.


« Bien joué Nyx, maintenant tu te blesses même seule, comme si ça ne suffisait pas ! »

Estimant qu'elle n'avait apparemment pas besoin d'aide, Ariana décida de retourner à ses propres affaires – c'est-à-dire essayer de sortir de cette maudite forêt ! Elle fit quelques pas en arrière et, non seulement elle se prit les pieds dans une racine et tomba au sol, mais elle attira également l'attention de la jeune fille qui, désormais, pointait sa propre baguette dans la direction d'Ariana.

« Montrez-vous, sinon je vous promet que vous allez le regretter ! »

Elle avait l'air à la fois effrayée et prête à attaquer. Ariana se releva avec difficulté et ramassa sa baguette – qui était tombée quelques mètres plus loin et s'était éteinte dans le feu de l'action.

« Lumos. » prononça-t-elle de nouveau, se retournant vers la jeune fille avec son sourire le plus amical. « Bonsoir. Désolé de t'avoir fait peur, j'ai simplement trébuché sur une racine. »
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Nyx Spero, Mar 11 Avr 2017, 18:05



RP avecAriana Hastings[Privé]




Nyx avait toujours sa baguette pointé vers une silhouette, à quelques mètres d'elle. Elle serra sa baguette de sa main légèrement ensanglanté à cause de sa blessure dans le dos, qu'elle venait de se faire. Elle n'avait aucune idée de qui pouvait bien se trouver dans la forêt à cette heure-ci, à part elle. Elle n'avait jamais croisé personne aussi tard, dans la forêt, et elle devait s'avouer qu'elle était curieuse de voir le visage de cette mystérieuse personne. Aussitôt pensé, aussitôt fait. Nyx aperçu une lumière - sûrement provenant de la baguette de cette personne - et elle put donc apercevoir qui se cachait dans la pénombre de la forêt. Une jeune femme de taille moyenne était par terre, et avait l'air d'avoir un visage plutôt enfantin, ainsi que de long cheveux dorés. Nyx ne baissa pas sa baguette, et attendit, s'attendant à tout moment que cette fille lancer un maléfice, mais elle fut surprise de l'entendre dire d'une voix plutôt sereine :

-  Bonsoir. Désolé de t'avoir fait peur, j'ai simplement trébuché sur une racine.

Nyx put apercevoir un sourire qui paraissait amical sur le visage de son interlocutrice. Elle ne s'attendait pas le moindre du monde à une réaction de ce genre. Cependant, elle n'était pas convaincue, elle savait que la forêt était remplie de dangers qu'elle ne connaissait pas encore. Elle se méfiait, et elle garda donc sa baguette levée, en ne baissant pas sa garde, jusqu'au moment où elle entrevu son livre qu'elle avait dû faire tomber quand elle fut projeter violemment contre l'arbre derrière elle. Nyx oublia un court instant la présence de la jeune femme, et se contenta de pointer sa baguette sur le livre en prononçant "Accio". L'instant d'après, elle tenait la baguette d'une main, et le livre de l'autre. Elle savait très bien que personne ne devait savoir qu'elle était en possession d'un livre de magie noire, "emprunté" à la réserve, sinon elle risquerait même l'expulsion. Nyx se contenta de ranger son livre dans sa cape de Serpentard, en se souvenant ensuite qu'elle n'était pas seule. Elle ne bougea pas, et se contenta de la regarder, en se demandant ce qu'elle allait bien pouvoir faire. Lui lancer un sortilège d'amnésie pour qu'elle oublie l'avoir vue ? Oui c'était ce qu'elle devait faire, mais avant elle voulait s'amuser un peu.
Elle marcha d'un pas lent vers la jeune femme se tenant à quelques mètres, qui était armée de sa baguette allumée. Au fur et à mesure que la distance diminuait entre elles, Nyx aperçu qu'elle portait les couleurs de Serdaigle et qu'elle avait les yeux foncés, contrairement à elle. Une Serdaigle dans la forêt, à une heure aussi tardive ? Nyx fut vraiment surprise, elle, qui pensait que les élèves de Serdaigle étaient les élèves modèles qui se tenait à carreaux, et qui faisait toujours leurs devoirs en se couchant le plus tôt possible. Elle trouvait la situation de plus en plus amusante. Elle voulait jouer à un petit jeu avec cette Serdaigle qui paraissait toujours gentille et innocente... Si ces parents la voyait en ce moment, que diraient-il ? « Ils seraient sûrement deçus, et me vérifieraient de leur testament... », pensa-t-elle. Elle serra les dents à cette pensée, mais elle n'en fit rien, et chassa ces parents de sa tête, en ce focalisant sur la fille qui se tenait maintenant devant elle, encore par terre. Nyx la regarda, et prit une expression amicale, qu'elle n'avait pas l'habitude de prendre, en affichant son plus beau sourire.

- Ne sois stupide, tu ne m'as pas fais peur, dit Nyx d'un ton sympathique en prenant une petite pause avant de reprendre, que fais-tu dans la forêt à une heure aussi tardive ? Je pensais que les Serdaigles étaient des couches-tôt, dit-elle sur la rigolade, en lui proposant une main (celle où il y a du sang séché) pour l'aider à se relever.


Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'heure de la colle...

Message par : Ariana Hastings, Sam 15 Avr 2017, 16:09


HRPG:
 


La fille fixa Ariana pendant quelques instants, l'air inquiet, comme si elle n'était pas certaine si elle devait l'attaquer, fuir en courant, ou simplement lui faire confiance. Ariana garda son sourire en place, elle voulait sembler rassurante, principalement pour éviter de se faire attaquer, et la jeune fille baissa la garde, pointant sa baguette dans une autre direction pour faire venir son livre à elle – livre qu'elle s'empressa de cacher sous sa cape, Ariana remarqua, ce qui pouvait paraître légèrement suspect. Ce moment ne dura cependant pas, et la jeune fille faisait maintenant quelques pas dans la direction d'Ariana, sa baguette levée de manière défensive. Elle portait les couleurs de Serpentard. Bien sûr. Ariana n'avait jamais été très friande des stéréotypes sur les différentes Maisons lorsqu'elle était encore élève à Poudlard, mais elle ne pouvait s'empêcher de sourire à l'idée que l'élève dans la Forêt Interdite en pleine nuit – et qui cachait un livre sous sa cape – était de Serpentard, le cliché était trop gros.

Et soudain, la fille se mit à sourire, et cette action alerta Ariana probablement plus que le livre caché sous la cape.

« Ne sois stupide, tu ne m'as pas fais peur. » dit-elle gentiment. « Que fais-tu dans la forêt à une heure aussi tardive ? Je pensais que les Serdaigles étaient des couches-tôt. »

Ah oui. La robe. Ariana en avait presque oublié qu'elle portait les couleurs de son ancienne Maison. Elle évita de regarder ses vêtements pour attirer l'attention sur le fait qu'elle n'était pas vraiment censée porter cette tenue, et garda son regard fixé sur la jeune Serpentard.

« Je n'arrivais pas à dormir. » elle sourit à nouveau.

Elle hésita pendant un court instant, prête à demander à son interlocutrice ce que, elle, faisait dans la forêt à cette heure-ci, avant de se raviser. Elle n'en avait honnêtement pas grand-chose à faire, et elle ne voulait pas s'éterniser, elle n'avait aucune envie de se faire surprendre par le gardien – ou par un professeur. Elle épousseta sa robe du dos de la main, et fit un pas en arrière, prête à repartir.

« Bon, et bien, je vais te laisser. » annonça-t-elle poliment. « Et tu devrais rendre ce livre à la bibliothèque avant qu'ils ne remarquent qu'il a disparu. » ajouta-t-elle avec un clin d’œil.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Nyx Spero, Dim 16 Avr 2017, 02:54


RP avecAriana Hastings


Nyx trouvait qu'il y avait quelque chose d'étrange chez cette fille. Quelque chose n'allait pas, elle le savait, mais elle ne savait pas quoi. Elle continua de fixer la Serdaigle en essayant d'apercevoir un signe de faiblesse, mais cette dernière paraissait complètement sereine, même trop sereine pour une Serdaigle qui se promenait dans la forêt interdite après le couvre feu et qui se trouvait devant une Serpentard. Non, Nyx n'aimait pas ça, elle préféra donc de garder sa main serrée sur sa baguette.

- Je n'arrivais pas à dormir, dit la Serdaigle en souriant de nouveau

Nyx trouvait cette situation encore plus bizarre. Une Serdaigle qui n'arrive pas à dormir, donc elle décide d'aller se balader en pleine nuit dans la forêt interdite ? Nyx n'était pas dupe, elle voyait très bien qu'il y avait quelque chose qui clochait. Elle regardait attentivement la jeune femme faire un pas en arrière.

- Bon, et bien, je vais te laisser, annonça-t-elle poliment, et tu devrais rendre ce livre à la bibliothèque avant qu'ils ne remarquent qu'il a disparu, ajouta-t-elle avec un clin d’œil

Nyx n'en cru pas à ses oreilles. Cette personne jouait bien son jeu elle-aussi, mais cette histoire n'était pas net. Nyx ne pouvait pas la laisser partir comme ça, mais elle ne voulait pas l'attaquer. Après tout, cette fille ne lui avait rien fait de mal et elle avait été très polie avec elle. Cependant, elle ne pouvait pas risquer de la laisser partir en sachant qu'elle avait été vu. Elle décida donc de courir en sa direction en se mettant en face de la Serdaigle, pour l'empêcher de continuer son chemin. Elle s'aperçut alors que la jeune femme faisait à peu près sa taille et qu'elle avait un visage rond plutôt enfantin. Nyx la regarda ensuite de ses yeux vert, en essayant d'apercevoir un quelconque signe contradictoire ou de faiblesse. Mais rien ne fut, elle plongea alors son regard dans le sien avant de dire :

- Il n'y a aucune chance qu'ils remarquent l'absence de ce livre, il n'appartient pas réellement à la bibliothèque...

Nyx avait dit ça d'un ton détaché et calme, avec un petit sourire aux lèvres. Cette fille ne se doutait pas une seconde que ce livre contenait des formules de magie noire, mais il était sûr que si elle le savait, elle fuirait en courant. Elle aimerait bien voir ça, pour rigoler un peu, après tout, elle appartient à la maison de Salazar Serpentard.

- En réalité, je l'ai "emprunté" à la réserve, dit Nyx avec calme, mais dit-moi... une Serdaigle qui n'arrive pas à dormir et qui décide d'aller faire un petit tour dans la forêt ? Je n'ai jamais vu aucuns Serdaigles traîner ici, jusqu'à maintenant. Alors... Qui es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'heure de la colle...

Message par : Ariana Hastings, Mer 19 Avr 2017, 15:17


Ariana n'avait qu'une envie, c'était de sortir de cette forêt – et de l'enceinte du château – au plus vite, mais la jeune Serpentard n'avait pas l'air décidée à la laisser partir. Elle courut jusqu'à Ariana et se planta en travers de son chemin. Les deux filles faisaient à peu près la même taille, mais la Serpentard paraissait plus impressionnante avec son air méfiant, et peut-être aussi légèrement supérieur.

« Il n'y a aucune chance qu'ils remarquent l'absence de ce livre, il n'appartient pas réellement à la bibliothèque... »

Elle avait dit cette phrase avec une certaine fierté, et avec un petit sourire aux lèvres, comme si ce livre était un objet de famille, un héritage précieux que seul un sorcier de sang-pur avait le droit de posséder – et Ariana était prête à parier que cette fille avait le sang plus pur que Salazar Serpentard lui-même (ou, du moins, aimait le prétendre).

« En réalité, je l'ai "emprunté" à la réserve. » ajouta-t-elle, encore une fois, très fièrement.

Une Serpentard rebelle qui "empruntait" des livres dans la réserve, quelle originalité… Ariana croisa les bras sur sa poitrine, totalement insensible à la vantardise de cette inconnue. Et celle-ci continua à parler, plus curieuse cette fois.

« Mais dis-moi... une Serdaigle qui n'arrive pas à dormir et qui décide d'aller faire un petit tour dans la forêt ? Je n'ai jamais vu aucun Serdaigle traîner ici, jusqu'à maintenant. Alors... Qui es-tu ? »

Les deux filles se fixaient, face à face, toutes les deux affichant un sourire défiant. Ariana garda les bras croisés, elle voulait avoir l'air, si ce n'est supérieur, au moins égal à son adversaire dans ce jeu de regards et de non-dits.


« Tu as des préjugés sur les Serdaigles. » dit-elle simplement. « Ce n'est pas grave, moi aussi j'en ai sur les Serpentards. Mais qu'on soit Aigle ou Serpent, lire un livre volé dans la réserve en plein milieu de la nuit dans la Forêt Interdite n'est jamais bon signe. »

Elle pencha la tête sur le côté, essayant d'apercevoir l'ouvrage sous la cape de la jeune inconnue. Sans résultat. La fille cachait bien son jeu.

« Je m'appelle Ariana. » elle ajouta. « Et si tu me dis ce que tu manigances, je t'en dirais plus sur qui je suis et ce que je fais réellement ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Nyx Spero, Jeu 20 Avr 2017, 00:42



La Serdaigle avait croisé les bras et affichait un sourire défiant. Les parents de Nyx, lui avait dit un jour, que si une personne nous parlait en gardant les bras croisés, elle essayait de se renfermer. Elle ne sait pas pourquoi elle pensait aux dires de ses parents dans un moment pareil, mais c’était la première chose qui lui était venue à l’esprit en voyant cette fille croiser les bras. Nyx savait très bien qu’elle cachait quelque chose, mais elle ne comprenait pas ce qu’une Serdaigle pouvait bien cacher, les élèves de cette maison étaient si ennuyants d’habitude. Mais, elle resta en face de ce personnage, en la défiant du regard.

- Tu as des préjugés sur les Serdaigles. Ce n’est pas grave, moi aussi j’en ai sur les Serpentards. Mais qu’on soit Aigle ou Serpent, lire un livre volé dans la réserve en plein milieu de la nuit dans la Forêt Interdite n’est jamais bon signe.

Nyx eut un sourire au coin quand elle eut fini son beau discours réprobateur, comme elle s’en doutait. Mais étrangement, Nyx n’était pas énervée, mais plutôt amusée par la situation. Une chose qu’elle n’avait jamais nié, était que les Serdaigles étaient intelligents. Serdaigle était la maison avec qui elle s’entendait le mieux si on ne comptait pas Serpentard. Elle observa attentivement cette fille, cette fille qui essayait d’entrevoir quelque chose qui était caché sous sa cape. Nyx eut un petit rire quand elle la regarda pencher la tête sur le côté. Le livre qu’elle cachait sous sa cape était facile à dissimuler grâce à sa petite taille, c’est pour cela qu’elle s’aventurait avec, hors du château, sinon elle ne prendrait pas un tel risque.

- Je m’apelle Ariana, ajoute-t-elle, et si tu me dis ce que manigances, je t’en dirais plus sur qui je suis et ce que je fais réellement ici.

Le regard de Nyx s’était transformée, et son sourire avait disparu. Une Serdaigle qui pose les règles face à une Serpentard ? Elle s’était faite prendre à son propre jeu, et quelque chose l’intriguait chez cette personne. Il était certain qu’elle voulait en savoir plus, mais elle savait très bien qu’elle devrait lui montrer le livre pour en arriver là. Elle n’avait pas du tout confiance en cette fille, et avec cette dernière phrase, elle prouvait qu’elle cachait bien quelque chose. Nyx sentait une douleur dans son dos, à cause de sa blessure qu’elle s’était faite quelques minutes plus tôt à cause de cette chute. Sa blessure lui brûlait plus que jamais, et elle ferma un instant les yeux pour pouvoir contrôler sa douleur. Quand elle les rouvrit, elle plongea son regard dans celui de cette mystérieuse inconnue du nom d’Arianna.

- Chère Ariana, comme je l’ai dit plus tôt, j’ai emprunté ce livre, dit Nyx d’une voix calme et aimable accompagnée d’un sourire, mais je comprends parfaitement ton point de vue.

Nyx avait dit ces paroles avec un certain amusement, sachant très bien qu’elle était en train de jouer avec les mots. Cependant, elle continua d’une voix calme, mais cette fois-ci, elle fut neutre et elle ne se força pas d’être aimable :

- Allons, tu n’as pas l’air d’être bête, tu sais très bien ce que je manigance au fond de toi. C’est vraiment audacieux ou plutôt… devrais-je dire stupide, d’essayer d’en savoir plus. Sois tu es complètement idiote, sois tu caches bien ton jeu envers tes… camardes. Alors, dis-moi plutôt ce que tu es en train de faire ici… dit Nyx d’un ton lent et calme en s’efforçant de cacher sa douleur comme elle le pouvait

Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'heure de la colle...

Message par : Ariana Hastings, Mar 02 Mai 2017, 18:20


Le sourire de la Serpentard disparu, et Ariana sut à cet instant qu'elle avait touché la corde sensible, elle avait réussi à obtenir l'attention et à attiser la curiosité de la jeune inconnue. La fille ferma les yeux un instant, le visage légèrement tordu, comme si elle essayait de contrôler ses émotions, de contenir quelque chose à l'intérieur d'elle-même, avant de les rouvrir et de regarder Ariana plus intensément.

« Chère Ariana, comme je l’ai dit plus tôt, j’ai emprunté ce livre. Mais je comprends parfaitement ton point de vue. »

Sa voix était calme et posée, et son petit sourire était de retour.

« Allons, tu n’as pas l’air d’être bête. » continua-t-elle. « Tu sais très bien ce que je manigance au fond de toi. C’est vraiment audacieux ou plutôt… devrais-je dire stupide, d’essayer d’en savoir plus. Sois tu es complètement idiote, sois tu caches bien ton jeu envers tes… camardes. Alors, dis-moi plutôt ce que tu es en train de faire ici… »

Ariana garda son regard fixe sur celui de la Serpentard. Cette dernière essayait de l’impressionner, de jouer les dures en espérant faire peur – ou faire craquer – Ariana. Mais Ariana avait beaucoup vécu depuis Poudlard, et elle n'était plus la petite fille effrayée qu'on pouvait mener à la baguette. Et la Serpentard avait raison, elle n'était pas bête, et elle savait ce que l'inconnue manigançait – ou, du moins, elle avait une petite idée.

Elle hésita pendant un moment, elle détourna son regard de l'élève en vert et argent, et jeta un coup d’œil autour d'elles. La forêt était sombre, et la nuit était déjà tombée depuis un moment, mais Ariana était toujours un petit peu inquiète à l'idée qu'on la surprenne ici. Ses yeux revinrent sur la fille, et elle inspira profondément.


« Tu as raison, je sais ce que tu es en train de faire. Et je suis ici pour la même chose que toi. »
décida-t-elle de mentir.

Elle ne savait pas d'où cette dernière affirmation était venue, mais en une demi-seconde elle avait pris une décision, et décida de continuer sur cette voie, un sourire rassurant aux lèvres.


« Je t'ai vu prendre le livre dans la réserve et il m'intéressait aussi, alors je t'ai suivie et je me suis dit qu'on pouvait partager, étudier ensemble. »
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Nyx Spero, Jeu 11 Mai 2017, 18:56



Pendant un petit instant, la Serdaigle garda un n’œil braqué sur la Serpentard. Nyx ne bougeait pas. Son sourire narquois toujours présent. Elle était sûre que cette fille cachait quelque chose, mais la question était plutôt « Quoi ? ». La Serdaigle finit par rompre le contact, et de détourner les yeux en première, pour observer autour d’elle. Nyx avait cru voir de l’inquiétude sur le visage de la personne qui se trouvait devant elle. Mais, elle ne paraissait pas inquiète à cause d’elle, bien au contraire. Après qu’elle eut bien observé les alentours, le regard de celle-ci se reconcentra sur Nyx, avant d’inspirer profondément. Nyx ne comprenait plus grand-chose.

- Tu as raison, je sais ce que tu es en train de faire. Et je suis ici pour la même chose que toi. Je t’ai vu prendre le livre dans la réserve et il m’intéressait aussi, alors je t’ai suivie et je me suis dit qu’on pouvait partager, étudier ensemble.

Nyx resta, quelques secondes, incrédule devant la Serdaigle, avant de pouffer de rire. Celle-là était bonne. « Etudier ensemble » ? Nyx ne savait plus trop quoi en penser en réalité. La Serdaigle avait un sourire aux lèvres. Mais que cachait-il ? Elle ne croyait pas vraiment à son histoire. Lorsqu’elle avait pris ce livre, elle avait bien vérifié qu’il n’y avait personne qui l’observait, et la réserve, était, en effet déserte à ce moment-là. Un sourire au coin d’afficha sur le visage de Nyx. Elle savait très bien que la jeune femme mentait. C’était une évidence pour elle. Elle s’approcha d’Ariana. Plus que quelques centimètres les séparaient. Nyx l’observa toujours avec son sourire au coin.

- Etudier ensemble ? répéta Nyx en prononçant lentement chaque syllabe. Te fou pas de moi s’il te plait. Tu es loin d’être bête, mais moi aussi. Alors maintenant… si tu me disais la vraie raison de ta présence ici… Ariana ?

Nyx avait repris un air sérieux. Elle n’aimait pas être dérangée, et encore moins qu’on la prenne pour une pigeonne. Elle voulait la vérité, et elle allait l’obtenir. Il était clair que la Serdaigle ne voulait pas que Nyx sache la vraie raison de sa venue. De sa présence dans cette forêt. La curiosité de Nyx commençait à se faire sentir. Elle n’était plus qu’à quelques centimètres d’elle, et son regard vert était plongée dans celui de la jeune femme en face d’elle. Son sourire s’était effacé, un air sérieux.

- Et n’essaie même pas de mentir…
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'heure de la colle...

Message par : Ariana Hastings, Ven 12 Mai 2017, 18:42


La Serpentard ne la croyait pas. Elle s'était approchée d'Ariana, ce petit sourire narquois toujours scotché aux lèvres.

« Étudier ensemble ? » dit-elle doucement, répétant chaque syllabe lentement – peut-être pour effrayer Ariana. « Te fous pas de moi s’il te plaît. Tu es loin d’être bête, mais moi aussi. Alors maintenant… si tu me disais la vraie raison de ta présence ici… Ariana ? »

Elle fit encore un pas de plus et perdit son sourire.

« Et n’essaie même pas de mentir… »

Ariana hésita. La Serpentard ne lui faisait absolument pas peur, mais elle en avait assez de ce petit jeu. Certes, elle voulait savoir ce que le livre mystère contenait, et elle était intriguée par cette jeune fille au milieu de la Forêt Interdite en pleine nuit, mais elle avait aussi froid et était fatiguée. Alors elle décida de jouer sa dernière carte, et si ça ne marchait pas, elle s'en irait. Elle laisserait la jeune Vert et Argent tranquille, et les deux filles reprendraient le cours de leurs vies.

Ariana bomba le torse et se fit la plus grande possible, soutenant le regard intense de son "adversaire".


« Tu penses ne pas pouvoir me faire confiance, » commença-t-elle. « Mais tu connais mon nom, alors que moi je ne connais pas le tien. »

C'était vrai après tout, la Serpentard avait un avantage sur Ariana rien qu'avec cette information.

« Et tu es intelligente, tu as compris que, en effet, je ne suis pas censée être ici. Non seulement dans la Forêt, mais aussi dans l'enceinte de l'école. »

L'ancienne Serdaigle sourit, imitant ce petit air supérieur que l'inconnue avait eu jusqu'ici.

« Je ne te dirais pas pourquoi je suis là. » déclara-t-elle. « Mais si j'ai été assez stupide, courageuse et brillante pour pénétrer à l'intérieur de Poudlard sans être remarquée, alors je mérite ton attention. Je te propose donc quelque chose. Si j'arrive à deviner de quoi parle ton livre, tu me laisses étudier avec toi. »

Ariana ne laissa pas le temps à l'autre fille d'accepter ou de décliner sa proposition. Elle recula d'un pas et l'observa de haut en bas.

« Crois-moi, les livres ça me connaît. » annonça-t-elle malicieusement. « On a déjà établi que tu avais pris celui-ci dans la réserve, donc forcement c'est un livre traitant d'un sujet peu adapté à une élève de Poudlard, un sujet interdit, ou dangereux. Et si tu es venue en plein milieu de la Forêt Interdite la nuit, c'est que tu ne voulais pas seulement le lire – sinon tu aurais pu rester dans ton dortoir, ou trouver un coin reculé et isolé du château – c'est donc le genre de livre qui demande de l'exercice, et étant donné que tu n'as aucun matériel on peut déjà rayer Potions de la liste. Tu as seulement ta baguette, et tu as l'air de t'être fait mal avant que j'arrive, je pense donc que tu étudies des sortilèges que tu n'es pas censée étudier, sortilèges Impardonnables peut-être même, ou de la Magie Noire. Je me trompe ? »

Le sourire d'Ariana était large sur son visage, et elle était certaine d'avoir réussi son pari.




HRPG: Comme tu l'auras compris, j'ai envie de passer aux choses sérieuses Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Nyx Spero, Sam 13 Mai 2017, 16:34


HRPG:
 

- Tu penses ne pas pouvoir me faire confiance,  commença-t-elle.  Mais tu connais mon nom, alors que moi je ne connais pas le tien. Et tu es intelligente, tu as compris que, en effet, je ne suis pas censée être ici. Non seulement dans la Forêt, mais aussi dans l'enceinte de l'école. 

L'ancienne Serdaigle sourit, imitant ce petit air supérieur que  la Serpentard avait l’habitude de prendre. Nyx la regardait. Regard plongé dans les yeux de cette fille. Il était vrai qu’elle ne lui avait toujours pas révélé son identité. Cependant, une chose intriguait Nyx. Cette fille disait qu’elle ne devait pas se trouver dans l’enceinte de l’école. Pourquoi donc ? Qui était-elle ? Nyx était intriguait, et elle décida d’écouter ce qu’elle avait à dire.

- Je ne te dirais pas pourquoi je suis là, déclara-t-elle. Mais si j'ai été assez stupide, courageuse et brillante pour pénétrer à l'intérieur de Poudlard sans être remarquée, alors je mérite ton attention. Je te propose donc quelque chose. Si j'arrive à deviner de quoi parle ton livre, tu me laisses étudier avec toi. 

La jeune femme recula ensuite d’un pas, en l’observant de haut en bas. Nyx ne bougea pas. Elle devait l’avouer, cette fille avait du culot. Un sourire se redessina sur son visage. Nyx était amusée par la façon dont la Serdaigle appelait l’activité : étudier. Elle pouvait voir ça comme ça, si ça pouvait lui donner bonne conscience. Mais Nyx appelait plutôt ça, enfreindre magnifiquement les lois du ministère.

- Crois-moi, les livres ça me connaît, annonça-t-elle malicieusement. On a déjà établi que tu avais pris celui-ci dans la réserve, donc forcement c'est un livre traitant d'un sujet peu adapté à une élève de Poudlard, un sujet interdit, ou dangereux. Et si tu es venue en plein milieu de la Forêt Interdite la nuit, c'est que tu ne voulais pas seulement le lire – sinon tu aurais pu rester dans ton dortoir, ou trouver un coin reculé et isolé du château – c'est donc le genre de livre qui demande de l'exercice, et étant donné que tu n'as aucun matériel on peut déjà rayer Potions de la liste. Tu as seulement ta baguette, et tu as l'air de t'être fait mal avant que j'arrive, je pense donc que tu étudies des sortilèges que tu n'es pas censée étudier, sortilèges Impardonnables peut-être même, ou de la Magie Noire. Je me trompe ? 

Le sourire d'Ariana était large sur son visage. Nyx était impressionnée par la jeune femme. Elle resta, un instant, silencieuse devant elle, la sculptant du regard. Elle avait vu juste. Les Sortilèges Impardonnables étaient aussi présents dans le livre, mais elle n’en avait jamais utilisé sur de vraies personnes. Elle n’avait jamais eu à le faire en réalité. Ce livre était bien un livre de Magie Noire. Nyx n’avait pas vraiment eu le temps de l’analyser entièrement, mais ces sortilèges étaient presque tous nouveaux pour elle. Des sortilèges qui avaient l’air d’être dangereux à manier. Sourire au coin. Nyx regarda Ariana, avant d’applaudir.

- Eh bien… je dois dire, que je t’ai sous-estimé. Je ne vais donc pas te mentir, tu as vu juste. La Magie Noire. En l’utilisant, tu te découvres toi-même. Ce côté sombre, cachait en toi, cette magie le fait ressortir. Des fois, entièrement, lorsque tu ne sais pas la manier. La Magie Noire est un art que trop de sorciers sous-estime à mes yeux.

Nyx regarda sa baguette. Elle la tenait d’une main. Un petit sourire aux lèvres. De l’autre main, elle caressa celle-ci sur tout son long, avant de reprendre la parole, toujours en ayant les yeux braqués sur la baguette :

- La seule chose dont l’on a besoin est ceci, dit-elle en montrant sa baguette. Notre baguette. Et nous pouvons faire tout ce que nous voulons. Une plume de Phénix. Voilà, le cœur de la mienne. La baguette choisit son sorcier, n’est-ce pas ? La Magie Noire me permet de bien la tester, de comprendre sa puissance…

Elle avait dit ça d’un ton calme, voir même sombre. Nyx leva la tête vers la jeune femme.

- Tu m’as dit que tu ne devrais pas être dans l’enceinte de l’école. Qui te dit que je n’irai pas prévenir un Auror ou un professeur ? Une intrusion pendant cette période sombre n’est jamais bon signe.

Elle marqua une pause pour réfléchir un instant. Après ça, elle reprit la parole, en regardant Ariana, de ses yeux verts.

- Mais, tu as de la chance, tu es tombée sur la bonne personne, parce que je m'en fiche de ce que tu fais. Il est donc temps que je me présente, c’est la moindre des politesses, de ma part. Je m’appelle Nyx. Nyx Spero.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'heure de la colle...

Message par : Ariana Hastings, Lun 15 Mai 2017, 18:40


La Serpentard resta silencieuse un moment, avec un air qu'Ariana aurait voulu qualifier d'"impressionné", mais elle n'était pas tout à fait certaine de son coup. Et soudain, la fille se mit à applaudir.

« Eh bien… je dois dire, que je t’ai sous-estimé. » déclara-t-elle. « Je ne vais donc pas te mentir, tu as vu juste. La Magie Noire. En l’utilisant, tu te découvres toi-même. Ce côté sombre, cachait en toi, cette magie le fait ressortir. Des fois, entièrement, lorsque tu ne sais pas la manier. La Magie Noire est un art que trop de sorciers sous-estime à mes yeux. »

Le cœur d'Ariana commençait à battre un peu plus fort dans sa poitrine. Elle l'avait voulu, elle avait voulu savoir ce que cette inconnue faisait dans la Forêt Interdite à cette heure-ci ! Mais maintenant elle commençait à avoir un petit peu peur… La fille regarda sa baguette, un petit sourire aux lèvres, et se mit à la caresser avant de reprendre son discours. Elle ressemblait un peu à un mage noir, ou à un Mangemort (non pas qu'Ariana en ait jamais croisé), et l'ancienne Serdaigle se demandait de plus en plus ce qu'elle faisait encore là au lieu de détaler à toutes jambes.

« La seule chose dont l’on a besoin est ceci. » dit la Serpentard en montrant sa baguette. « Notre baguette. Et nous pouvons faire tout ce que nous voulons. Une plume de Phénix. Voilà, le cœur de la mienne. La baguette choisit son sorcier, n’est-ce pas ? La Magie Noire me permet de bien la tester, de comprendre sa puissance… »

Elle leva de nouveau les yeux vers Ariana.

« Tu m’as dit que tu ne devrais pas être dans l’enceinte de l’école. Qui te dit que je n’irai pas prévenir un Auror ou un professeur ? Une intrusion pendant cette période sombre n’est jamais bon signe. Mais, tu as de la chance, tu es tombée sur la bonne personne, parce que je m'en fiche de ce que tu fais. Il est donc temps que je me présente, c’est la moindre des politesses, de ma part. Je m’appelle Nyx. Nyx Spero. »

Ariana  retrouva son sourire, son cœur battant un tout petit peu moins vite, elle avait trouvé la faille, savait comment reprendre la main.

« Enchantée Nyx. » dit-elle avec son charme habituel. « Joli prénom. Très original. Et je sais que tu n'iras pas prévenir un professeur, parce que tu n'as plus le droit d'être ici que moi. Et, entre nous, qui aurait l'air le plus suspect : la pauvre petite Serdaigle perdue, ou la fille avec un livre sur la Magie Noire "emprunté" dans la réserve ? »

Elle utilisa ses doigts pour former des guillemets autour du mot "emprunté" afin d'accentuer son propos. Certes, elle n'avait pas tout à fait le droit d'être là, mais elle n'avait rien fait de mal, rien de punissable. Jusqu'à présent…

« Plume de Phénix, donc ? » répéta-t-elle, jetant un coup d’œil à la baguette de Nyx avant de sortir la sienne et de la tourner entre ses doigts. « Bois de Cerisier, et Poudre de Fée. C'est sûr, ça ne sonne pas aussi impressionnant ou mauvais, mais je ne pourrais pas dire que cette baguette n'a fait que des bonnes actions. »

Elle améliorait un peu la réalité, c'était certain, mais elle voulait que Nyx la prenne au sérieux et ouvre son satané bouquin. Elle n'aurait pas su dire pourquoi exactement, mais elle voulait savoir, elle voulait découvrir la Magie Noire. Car, après tout, on peut vivre une vie de jeune fille sage et rangée et toujours perdre sa sœur. En quoi cela changerait-il quelque chose de passer "du côté obscur de la force" ?

« Alors, par quoi on commence ? » demanda-t-elle avec un petit sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Nyx Spero, Mar 16 Mai 2017, 16:54



Son regard vert dans le sien. Elle semblait un peu déstabilisée par la Verte et Argent. Mais elle retrouve assez rapidement son sourire. Toute personne normalement constituée aurait pris la fuite après le discours qu’elle venait de faire. Que voulait-elle, d’elle, cette fille ? Que cherchait-elle ? Que faisait-elle ici ? Et pourquoi ne devait-elle pas être dans l’enceinte de l’école ? Tout pleins de questions se bousculaient dans sa tête. Elle ne savait pas qui était cette fille. En réalité, elle ne savait même pas si c’était sa vraie apparence. Nyx ne savait plus vraiment quoi penser. Toute personne normalement constitué aurait essayé de prendre la fuite et avertir un Auror ou un Professeur. Nyx se demandait même s’il elle ne devrait pas le faire. Mais, elle ne savait pas de quoi était capable cette fille. Alors, elle préféra juste en découvrir plus l’instant.

- Enchantée Nyx, dit-elle avec son charme habituel. Joli prénom. Très original. Et je sais que tu n’iras pas prévenir un professeur, parce que n’as plus le droit d’être ici que moi. Et, entre nous, qui aurait l’air le plus suspect : la pauvre petite Serdaigle perdue, ou la fille avec un livre sur la Magie Noire « emprunté » dans la réserve ?

La jeune femme utilisa ses doigts pour former des guillemets autour du mot « emprunté ». Nyx ricana. Elle pensait sérieusement pouvoir faire pression sur elle avec cette excuse ? Décidément elle ne savait pas à qui elle avait à faire. Un livre était facile à faire disparaître, et sa présence ici était sans importance. Ce n’était certainement pas la première fois qu’elle se faisait prendre après le couvre-feu. C’était plutôt cette fille qui allait avoir de gros problème et non elle. Donc elle avait plutôt intérêt de ne pas essayer de la coincer, sinon elle n’hésiterait pas à lancer un sortilège impardonnable sur elle.

- Plume de Phénix, donc ? répéta-t-elle, jetant un coup d’œil à la baguette de Nyx avant de sortir la sienne et de la tourner entre ses doigts. Bois de Cerisier, et Poudre de Fée. C’est sûr, ça ne sonne pas aussi impressionnant ou mauvais, mais je ne pourrais pas dire que cette baguette n’a fait que des bonnes actions.

Que voulait-elle dire par « […] mais je ne pourrais pas dire que cette baguette n’a fait que des bonnes actions » ? Qu’avait-elle pu faire pour dire une telle chose ? Avait-elle commis des délits ? Ou avait-elle déjà eu à utiliser des sortilèges interdits ? Les Sortilèges Impardonnables peut-être ? Nyx n’en savait rien. Elle aurait bien apprécié être un Legilimens à cet instant précis, pour pouvoir découvrir ce que cachait cette personne.

- Alors, par quoi on commence ? demanda-t-elle avec un petit sourire au coin

Prise de court. A quoi s’attendait-elle ? Nyx ne savait pas réellement comment répondre à ça. Elle ne connaissait pas cette personne. Elle savait juste qu’elle s’appelait Ariana et qu’elle ne devrait pas se trouver dans l’enceinte de l’école. De quoi se méfier pour faire brève. Nyx soupira, avant de prendre la parole, d’un ton calme et menaçant.

- Penses-tu vraiment que la raison pour laquelle je ne pars pas prévenir à professeur ou un Auror est parce que je ne suis pas censé être ici ? Franchement, tu ne sais pas à qui tu as à faire. Je m’en fiche éperdument des règles, et de me faire prendre. La seule raison pour laquelle je ne te dénonce pas est parce que j’en ai rien à serrer que tu sois ici.

Nyx marqua une pause. Elle fit quelques pas vers elle jusqu’à arriver à sa hauteur en reprenant la parole :

- Tu dis avoir fait de mauvaises choses avec ta baguette… voyons voir un peu…

Nyx se tut, ferma les yeux pour se concentrer. Elle entendit des petits pas, au loin. Sûrement un animal. Elle ouvrit les yeux, elle lança un #Impedimenta qui toucha un lapin à quelques mètres d’elle. Le Lapin était bloqué. Un sourire satisfait sur le visage. Elle voulait commencer gros. Elle voulait faire fuir cette fille. Voir la peur dans son visage. Ou sinon, juste voir jusqu’où elle irait.

- Tu parlais de Sortilèges Impardonnables tout à l’heure. Tu as dit avoir fait de mauvaise chose. Alors, je te mets au défi de lancer un Sortilège Doloris sur ce pauvre petit animal.

Elle avait dit ça d’un ton indiffèrent. Comme si elle lui avait demandé de boire un verre d’eau. Commencer avec un sortilège impardonnable était plutôt mesquin. Mais, Nyx s’en fichait pas mal. Elle voulait voir si cette fille arriverait à lancer un sortilège du genre, sur une âme innocente. Elle voulait voir si cette fille avait toute cette haine en elle pour vouloir pratiquer de la Magie Noire. Un sourire au coin, regard de défis dans les yeux, elle attendait une réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'heure de la colle...

Message par : Ariana Hastings, Jeu 18 Mai 2017, 16:00


Nyx soupira, avant de reprendre la parole, d’un ton calme et menaçant :

« Penses-tu vraiment que la raison pour laquelle je ne pars pas prévenir à professeur ou un Auror est parce que je ne suis pas censé être ici ? Franchement, tu ne sais pas à qui tu as à faire. Je m’en fiche éperdument des règles, et de me faire prendre. La seule raison pour laquelle je ne te dénonce pas est parce que j’en ai rien à serrer que tu sois ici. »

Elle avait l'air énervée, et fatiguée de perdre son temps en joute verbale avec Ariana. Et l'ancienne Serdaigle comprenait parfaitement le sentiment. Elle regarda Nyx faire quelques pas pour arriver à sa hauteur et déclarer :

« Tu dis avoir fait de mauvaises choses avec ta baguette… voyons voir un peu… »

La Serpentard resta silencieuse pendant quelques secondes, et ferma les yeux avec un air très concentré. Quand elle les rouvrit, ce ne fut que pour lancer un « Impedimenta » sur un lapin qui passa non loin d'elle. Ariana essaya de ne pas sursauter, et surtout de ne pas fléchir devant le sort réservé à ce pauvre animal.

« Tu parlais de Sortilèges Impardonnables tout à l’heure. » Nyx reprit-elle en souriant. « Tu as dit avoir fait de mauvaises choses. Alors, je te mets au défi de lancer un Sortilège Doloris sur ce pauvre petit animal. »

Elle avait dit cette phrase sur un ton si neutre et indifférent, comme si elle venait de demander à Ariana de lui passer le sel. L'ancienne Serdaigle sentit une boule se former dans son estomac. Elle ne voulait pas faire ça. Elle n'était pas contre utiliser un Sortilège Impardonnable si la situation le demandait, mais pas contre un petit lapin qui n'avait rien demandé. Si c'était ça faire de la Magie Noire, alors elle n'était plus très sûre de vouloir faire partie de ce club très privé. Cependant, elle fit de son mieux pour ne pas laisser son dilemme moral apparaître sur son visage, et ses lèvres formèrent un sourire identique à celui de Nyx.

« Je ne crois pas que la véritable valeur d'un sorcier peut être mesurée par sa capacité à s'attaquer à… un lapin. » dit-elle lentement, et pointant sa baguette en direction de l'animal. « Finite Incantatem. »

Le lapin retrouva sa liberté et partit en courant.

« Non. » Ariana continua. « La bravoure et la vaillance d'un sorcier se mesurent plutôt à sa capacité à… Immobulus ! »

En un clin d'oeil Ariana avait redirigé sa baguette vers Nyx et lancé le sortilège dans sa direction.


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Nyx Spero, Lun 22 Mai 2017, 16:22


HRPG:
 

- Je ne crois pas que la véritable valeur d’un sorcier peut être mesurée par sa capacité à s’attaquer à… un lapin, dit-elle lentement et pointant sa baguette en direction de l’animal. Finite Incantatem.

« Trop faible » pensa Nyx. C’était exactement la réaction à laquelle elle s’attendait de sa part. Beaucoup trop sage. Beaucoup trop de sentiments. Pas assez de noirceur. Pas assez de haine. Cependant, était-ce réellement une mauvaise chose ? Une bonne chance de choisir la voie de la Lumière ? Sûrement oui. Ou peut-être pas. Nyx ne le sait pas vraiment en réalité. Elle se contente juste du bonheur que lui procure la Magie Noire. Se sentir vivante. Sentir la noirceur l’envahir grâce à un simple sortilège lancée. Trop pensive, n’écoutant pas assez son interculocuteur.

- […] Immobulus !

Nyx ne pouvait plus bouger. Immobile. Ses muscles ne l’écoutant plus. Elle ne tenta pas beaucoup de choses sachant que c’était inutile. Se contentant juste de regarder cette personne qui avait essayé de lui ôter sa liberté. Nyx avait toujours un plan de secours. Et par chance, sa baguette était toujours coincée entre ses doigts. Elle imprononça un #Finite Incantatem sentant ses muscles reprendre vie. Mais, cependant, elle ne bougea pas, voulant voir ce que ce que boucle d’or avait prévue pour elle.

Nyx ne bougea pas, se contentant juste de la regarder. Elle ne savait pas ce que cette femme avait prévue pour elle. Mais elle n’allait pas tarder à le savoir. Nyx se méfiait d’elle, c’est pour ça qu’elle gardait ses doigts serrés autour de son bout de bois. Nous n’étions jamais assez prudents, et ça, s’en était la preuve. Que lui réservait-elle à présent ? Une petite séance de torture ? Ou allait-elle simplement s’échapper ? Courir loin de l’enceinte du château ? Nyx était curieuse de savoir. Mais cependant, elle devait la laisser agir pour savoir. Ce qui voulait dire, ne pas bouger…
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'heure de la colle...

Message par : Ariana Hastings, Sam 27 Mai 2017, 16:28


Le sortilège toucha Nyx en plein cœur, l'effet de surprise qu'Ariana avait voulu produire ayant fonctionné à merveille. La Serpentard se retrouva immobile face à l'ancienne Serdaigle, et Ariana hésita pendant un moment. Elle avait lancé un sort d'attaque à une jeune fille pour des raisons loin d'être légitimes, juste parce qu'elle souhaitait en savoir plus sur la Magie Noire. La situation, la situation entière fit tourner la tête d'Ariana. Qu'était-elle en train de faire ? Qui devenait-elle ? Elle voulait, elle voulait tellement en apprendre plus sur la Magie Noire, ce désir était si fort, si envahissant, qu'elle perdait déjà de vue la personne qu'elle avait toujours été, et cela ne faisait que quelques heures !

Elle tourna sa baguette entre ses doigts – le bois de cerisier doux au toucher – et elle leva les yeux vers Nyx, immobile et coincée dans cette position jusqu'à ce qu'Ariana prenne une décision. Elle ne voulait pas paraître faible, ou indigne du livre de la Serpentard, mais elle ne voulait pas non plus se transformer en quelqu'un de totalement différent. Elle sourit faiblement, essayant au mieux de garder sa contenance.


« Je pourrais te torturer. » dit-elle doucement. « Te jeter tout un tas de sortilèges, te faire tournoyer au dessus de ma tête ou te transformer en un bloc de pierre. Je pourrais faire tout ça pour te prouver que je mérite autant que toi d'étudier les sortilèges de ce livre. »

Elle fit une pause. Devait-elle dévoiler tous ses secrets maintenant ? Jouer cartes sur table ? Ou pouvait-elle sauver les apparences encore un peu ? Elle regarda dans les yeux verts de Nyx, silencieuse et paralysée, et elle pensa à Kira. Elle s'autorisa pour la première fois depuis des mois à vraiment penser à Kira. Kira qui aurait pu finir à Serpentard comme cette jeune inconnue, Kira qui aurait pu torturer Nyx pour prouver son courage, mais aussi Kira qui aurait pu finir à Poufsouffle pour son empathie, et qui aurait été tellement déçue de voir sa grande sœur chérie dans cette position. Alors Ariana prit une décision.

« Mais je ne vais pas le faire. » déclara-t-elle. « Parce que la torture et la méchanceté gratuite ce n'est pas moi. »

Elle respira profondément, et continua à parler.

« Et pourtant, ça ne veut pas dire que je suis toute blanche et innocente. J'ai des démons, une noirceur qui m'envahit malgré moi, et si je veux étudier la Magie Noire c'est pour pouvoir maîtriser cette partie de moi, y céder sans non plus perdre le contrôle. Et puis, » ajouta-t-elle avec un petit sourire triste. « la Magie Blanche et les méthodes moldues m'ont abandonnées à un moment crucial de ma vie, et peut-être que si j'en avais su plus sur la Magie Noire à ce moment-là, les choses auraient été différentes... »

Et, avec ça, elle redirigea sa baguette vers Nyx.

« Finite Incantatem. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: L'heure de la colle...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 10

 L'heure de la colle...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.