AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite
Page 4 sur 9
L'heure de la colle...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
James Scott
Gryffondor
Gryffondor

Re: L'heure de la colle...

Message par : James Scott, Jeu 4 Avr - 19:06


Après avoir changer d'avis et avoir vu que les deux jeunes filles avaient vidés leur sac de viande. James allait quand même leur faire nettoyer la clairière sans leur baguette bien sur. James recula de quelques pas et pris derrière un arbre deux grands balais. Il s'avança vers les deux jeunes filles et posa les balais à terre. Puis il les regarda dans les yeux et eu un grand sourire.

-Je pense que vous savez ce qu'il vous reste à faire!

Puis il se retira et s'assit sur un tas de feuilles mortes. Puis il rigola tout en essayant de le cacher. Puis il sortit de sa poche son petit rat, puis il sortit de l'autre poche une petite boite en métal gris. Il peina à l'ouvrir mais il réussi quand même. Il en sortit des petites graines qu'il posa délicatement. Puis il déposa son rat par terre et il le laissa grignoter ses petites graines. James sortit une montre de sa poche qu'il ouvra délicatement et il regarda l'heure. Puis il claqua dans ses mains deux trois fois.

-Allez ne traînez pas il reste encore dix minutes pour tout nettoyer.

James ferma la petite montre et la rangea dans sa poche. Puis il les regarda sans rien dire, il ne bougea pas d'un poil. Mais le vent glacial lui brûlait le visage. Un bruit inquiétant semblait de plus en plus proche. Quelque chose avait l'air de se rapprocher d'eux. Mais quoi? James se posai la question sans cesse. Était un simple petit animal ou un monstrueux monstre de la forêt. James serra sa main contre sa baguette, près à réagir à tout ce qui pouvait se produire. Mais rien n'avait l'air de venir à présent. Tout était redevenue calme. Le vent ne soufflait plus. Était-ce bon signe? James lacha sa baguette et mit sa main dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'heure de la colle...

Message par : Nikki Sullivan, Jeu 4 Avr - 20:11


Son sac de viande était enfin vide et la verte et argent poussa un nouveau soupir. C'était chiant et le garde chasse était plutôt flippant dans son genre. Elle le regarda s'éloigner et se demanda ce qu'il pouvait bien trafiquer. Quand elle le vut revenir avec deux balais à la main, Nikki fit les gros yeux. Ca c'était hors de question. Elle allait pas nettoyer une foutu clairière. Si il avait besoin de femme de ménage il avait qu'à demander à Hugh. Le maniement de balai c'était son truc à lui. Elle croisa les bras en signe de protestation. Rien à faire, elle n'y toucherait pas. Elle pouvait bien se prendre un mois de plus de retenue que ça changerait rien. Y'avait pas écrit concierge sur sa tête, fallait pas qu'il rêve trop. Le pire c'est qu'il venait de s'asseoir et se foutait ouvertement d'elle. Ce qui était sûre c'est qu'il pouvait repasser niveau discretion. Elle jeta un coup d'oeil à Neala puis de nouveau au garde chasse. Ca le faisait rire cet idiot. Y avait rien de drôle là et il était sérieusement en train de lui taper sur le système. La Serpentard était de mauvaise humeur et elle se retenait de ne pas lui sauter dessus. Elle finit par chuchoter à l'égard de la Poufsouffle.

    Retiens moi ou je jure que je vais aller lui mettre ma main dans la figure à celui-là..


Attends. Il venait de faire quoi là ? De taper dans ses mains en leurs demandant de se bouger comme si elles étaient des esclaves ? Il tenait pas à sa vie c'était clair. Elle fulmina quelques injures se retenant le plus possible de ne pas l'attraper à la gorge. * Zen Nikki, zen.* Non mais, c'était pas possible de rester calme avec ce troll en face d'elle qui se prenait pour chez pas quoi alors qu'au final il ne servait strictement à rien. C'était pas dans ses habitudes de s'enerver de cette façon mais, là elle était de mauvaise humeur. De plus cette heure de colle était complètement injustifié et elle avait tout sauf envie de se plier en quatre pour nettoyer une clairière dans la fôret interdite. Puis honnêtement, ça servait à quoi ? C'était dehors quoi ! On s'amuse pas à passer le balai dans les rues alors elle allait encore moins le faire ici. Plus que dix minutes, dix minutes où elle ne bougerait pas. Elle le regarda froidement avant de lui lancer.

    Tu n'as qu'à le passer le balai toi.




------__________--------------------------------------------------------Oswin le meilleur *-*
Revenir en haut Aller en bas
Neala MacLochlainn
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus : Manx rumpy



Re: L'heure de la colle...

Message par : Neala MacLochlainn, Ven 5 Avr - 21:05


Après ce qui lui parut une éternité, le sac fut enfin vide. Cela signifiait la fin pour aujourd'hui n'est ce pas ? Elle n'avait pas que ça à faire et avait encore des devoirs à travailler. Si encore elles devaient faire des trucs vraiment utiles pendant leurs retenues... Mais nourrir des hippogriffes ? Pourquoi faire ? C'était le rôle du garde chasse, pas le leur. Même en tant que punition. Donc pour elle, c'était fini.

Scott en avait décidé autrement apparemment. Puisqu'il leur présenta deux balais. Sérieux. Elles allaient devoir passer le balai dans la clairière ?! Du coin de l’œil, elle aperçut Nikki faire les gros yeux et croiser les bras. Ca n'avait pas l'air de lui plaire non plus...

- Retiens moi ou je jure que je vais aller lui mettre ma main dans la figure à celui-là... chuchota la Verte et Argent à la Poufsouffle

Eh bien, la jeune femme était bien remontée aujourd'hui. Neala lui jeta un regard surpris et inquiet. Elle allait devoir faire attention à ce que sa cadette n'aggrave pas son cas en s'attaquant au garde chasse. Enfin, lui même n'y mettait pas du sien. Il pensait faire quoi en claquant des mains ? Il croyait tout de même pas qu'elles allaient lui obéir au doigt et à l’œil ? Elles n'étaient pas des chiens aux dernières nouvelles. Elle serra les dents et plissa les yeux sans pour autant prendre la parole. Il valait mieux qu'elle fasse profil bas.

- Tu n'as qu'à le passer le balai toi.

La jeune Irlandaise s'approcha doucement de son amie, comme on approche un animal blessé et apeuré. Elle ne voulait pas que Nikki prenne mal ce qu'elle allait dire et que sa colère lui retombe dessus. Parce qu'elle savait qu'elle ne pourrait vraiment se défendre, de peur de la blesser.

- Nikki, calme toi... Si tu continues comme ça, tu vas aggraver ton cas... Je sais que ce n'est pas réjouissant mais il faut qu'on le fasse non ? Elle se mit à chuchoter, afin de ne pas se faire entendre par l'adulte. Et je sais que l'attitude de ce crétin est injuste mais nous n'avons pas le droit de nous... "révolter". C'est lui qui a raison ici, qu'on le veuille ou non... Crois moi, ça ne me plait pas plus qu'à toi de devoir passer le balai dans une clairière alors que le travail sera à refaire à peine dix minutes après.

Puis avec une grimace, elle se pencha et ramassa les balais encore à leurs pieds. Tch. Elle ne le faisait que parce qu'elle n'avait pas le choix. A quoi bon balayer un endroit entouré d'arbres ? C'était comme essayer de vider une barque qui se remplissait d'eau en pleine mer parce qu'elle était trouée. C'était une chaîne sans fin. Elle tendit un des outils à sa meilleure amie avec un petit sourire résigné.

- Allez, plus vite on commencera, plus vite on aura terminé... Et c'est pas comme si on était seules... Chacune est ici avec l'autre non ?

Sur ces mots, elle adressa un clin d’œil à la Serpentarde et se mit à balayer tout en fusillant discrètement du regard le garde chasse. Et en espérant qu'elle avait réussi à arrêter Nikki la Tempête. Qui sait ce qu'il adviendrait sinon ?
Revenir en haut Aller en bas
James Scott
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Chercheur en botanique


Re: L'heure de la colle...

Message par : James Scott, Sam 6 Avr - 19:33


[Pour que je vous ramène à Poudlard je ferais un petit Rp dans les couloirs.]


James garda son grand sourire qu'il faisait bien voir aux deux filles. Leur tête laissaient à penser qu'elles n'étaient vraiment pas contente surtout Nikki. les filles balayai alors que James lui était assis. Mais il n'allai pas rester aussi "méchant" jusqu'à la fin. James ressortit sa montre de sa poche. Il regarda attentivement l'heure. Puis il remit sa montre dans sa poche. L'heure de retenue était donc terminée, cette longue heure d'attente pour James qui lui, avait dût attendre une heure entière que les deux compères finissent tout ce qu'elles avaient à faire. James en avait assez marre d'attendre même si Nikki n'avait pas balayer il prit la décision de finir cette heure de retenue.

-Bon l'heure de retenue est fini!

James prit les deux balais dans sa main droite et il prit les deux vides de viandes dans sa main gauche. Puis il fit un signe avec son bras pour que les deux filles le suive. James marchait assez rapidement car la nuit commençait à tombé et qu'il ne voulait pas avoir de problème avec les deux filles si un monstre venait leur rendre une petite visite. Mais James avait tout prévu. Le vent était de plus en plus froid. Puis il vit Nikki juste derrière lui, elle était furieuse. Iil eu un grand sourire. Après quelques dizaines de minutes de marche ils furent enfin sortit de cette immense forêt. Il posa les balais à terre. Puis il prit avec sa main droite une boite de caramel. Il en donna un à chaque fille. Puis il rangea la boite dans sa poche et il reprit les deux balais.

-Allons ne faites pas la tête, vous ne vous êtes pas amusée?!!

Puis il leur tourna le dos pour se dirigé vers Poudlard. Il marchai assez vite car le vent était froid ce qui lui glassait les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'heure de la colle...

Message par : Nikki Sullivan, Dim 7 Avr - 20:36


Neala essaya tant bien que mal de la calmer mais, cela ne fut pas très concluant. Elle n'avait pas envie de le faire et elle n'allait pas se forcer. Elle reste là, les bras croisé, pestant contre tout et rien et fixant d'un air narquois le garde-chasse. Le seul point positif et qu'il ne disait rien. S'il avait commencé à lui faire des réflexions elle serait certainement sorti de ses gonds. Les dix minutes passèrent plutôt vite et elle était soulagé d'enfin pouvoir rentrer. Les retenues c'était long et ça servait à rien. En quoi donner à manger à des hypogriffes pouvait donner une leçon ? Non mais, sérieusement. C'était inutile et vraiment très chiant. Elle avait perdue son temps pour rien et il faudrait maintenant qu'elle reste éveillé une bonne partie de la nuit pour pouvoir rattraper tout ses devoirs. Le garde-chasse leur fit signe de le suivre et la verte et argent partit presque au pas de course. Plus vite elle serait rentré, mieux ce serait.

    -Allons ne faites pas la tête, vous ne vous êtes pas amusée?!!


Tout en disant cela, le garde chasse leur tendit un caramel. C'était peut-être sympa mais, elle n'était pas une gamine à qui on donnait des bonbons pour se faire bien voir. Elle prit quand même et le laissa tomber dans une de ses poches. Le caramel elle aimait pas ça mais, elle avait était assez désagréable avec lui. Elle lui adressa juste un petit sourire le remerciant au passage puis jeta un regard à Neala. Elle n'avait pas était vraiment sympa durant cette heure là. Elle ne lui avait pratiquement pas parlé et avait préféré faire comme si elle n'existait pas. C'était pas génial comme réaction mais elle préférait ne rien dire plutôt que d'exposer sa douleur à tout le monde. Elle voulait pas en parler. Même si la jaune et noir était vraiment une amie très proche la verte et argent n'était pas sûre qu'elle puisse comprendre. Elle poussa un soupir reprenant sa marche vers le château. Ca ne servait à rien, elle ne savait définitivement pas quoi lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Neala MacLochlainn
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus : Manx rumpy



Re: L'heure de la colle...

Message par : Neala MacLochlainn, Lun 8 Avr - 18:56


Durant les dix minutes restantes, Neala fut la seule à balayer. Au moins, Nikki avait gardé son calme et le pire avait donc été évité, mais la Poufsouffle aurait bien aimé que sa meilleure amie lui parle. Même pour dire des choses sans aucune utilité. Tout sauf ce silence. Que s'était-il passé ?

Quand enfin le garde-chasse leur fit signe de le suivre, l'Irlandaise lui tendit son balai et rejoignit Nikki. Tandis qu'ils marchaient, la jeune femme lançait des regards furtifs à la Verte et Argent. Elle était inquiète pour elle, mais aussi un peu blessée et déçue que celle-ci ne veuille rien dire. Etait-elle donc une si mauvaise amie que celle-ci ne voulait même pas se confier à elle ? Qu'avait-elle raté ?

- Allons ne faites pas la tête, vous ne vous êtes pas amusée?!!

La voix de Scott la tira de ses pensées, sans pour autant lui tirer un sourire. Amusée ? Parce que c'était sensé être drôle de passer le balai dans une clairière alors qu'on savait que tout serait à refaire à peine quelques minutes après ? Ils n'avaient pas le même sens de l'humour apparemment. Et Nikki qui ne disait toujours rien. La brunette accepta sans un mot ni un sourire le caramel que l'adulte leur tendait. Elle se sentait... abandonnée.

Elle avait pourtant prouvé à la Serpentarde qu'elle tenait à elle, qu'elle ferait n'importe quoi pour elle. Certes, elle s'était laissée un peu déborder et sa souffrance personnelle avait pris le dessus. Mais à la base, c'était pour Nikki qu'elle s'était transformée en monstre. Elle avait montré qu'elle pouvait compter sur elle. Pourquoi ne se confiait-elle pas, alors qu'elle en avait besoin ? Extérioriser sa peine la soulagerait un peu et ce, même si la Poufsouffle ne comprendrait pas tout.

Neala ne voulait pas comprendre. Elle voulait qu'on lui fasse confiance. Et si même sa plus proche amie ne lui donnait pas la sienne, qui le ferait ?


[RP terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Ven 14 Juin - 17:15


Quelle misère... Quelque jours plus tôt, JB s'était fait prendre par le prof d'enchantement pendant une de ses plus belles farces. Le coup de repeindre les murs du grand hall avec de la bombabouse bien fraiche et en plus de les ensorceler pour que la substance dessine les têtes des directeurs de maison et insulte quiconque passe devant, c'était du grand art. Bien plus beau que sa bombabouse géante du jour de la visite des premières années. Enfin bon il s'était fait capter et James lui avait dit d'aller voir avec la concierge pour effectuer sa retenue. Quelle faignasse, même pas capable de la faire lui même...


C'est donc sans se presser que le jeune homme se leva de son lit où il rêvassait tout éveillé et habillé. Il attendait simplement de trouver le courage pour aller commencer sa mission démotivante. La garde chasse lui avait dit de se rendre à l'orée de la forêt cette après midi là mais n'avait pas précisé d'heure. Autant y aller pas trop tard tout de même histoire de ne pas finir en pleine nuit. Certes la retenue n'était que de deux heures mais quel prof se souciait de la durée d'une retenue tant qu'il pouvait torturer son élève?


Après sa déambulation nonchalante dans les couloirs du château, mains dans les poches, tête dans les nuages, il sortit par la grande porte et sourit en voyant qu'il restait quelques traces de son chef d’œuvre. L'air était frais dehors mais ce n'était pas désagréable. Il traversa donc le parc, profitant du peu de temps de liberté qu'il lui restait. Il avisa enfin April Warren, la concierge avec qui il devait faire sa retenue et s'approcha d'elle afin de savoir en quoi consisterait son calvaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: L'heure de la colle...

Message par : Invité, Jeu 20 Juin - 18:46


J’étais confortablement installée dans une chaise pliante, la radio allumée. J’étais à la lisière de la forêt interdite, les grands arbres me protéger des rayons de soleils qui filtraient à travers les nuages de coton blancs. Il faisait frais, mais très bon pour une journée du mois de mai… (HRPG : Dis-moi si ça pose problème qu’on soit à la fin de l’année.) Je lisais un livre, des lunettes de soleil sur le nez, et un pull « Parental Advisory Explicit Word », sur le dos. J’attendais en fait l’élève que ce salopard de James Scott m’avait refilé pour faire une retenue. Je comptais le faire travailler une heure ou deux minimums, comme le stipule le règlement. Puis je le relâcherais, le pauvre ! C’était quoi le motif déjà… Lancer de Bombabouse ? Rôô ! C’est bon, ce n’était pas aussi grave ! En tout cas je comptais bien faire payer ce petit con de James Scott… « Il ne pouvait même pas faire sa propre retenue ce vieux paresseux handicapé ? » Je comptais lui faire un coup, qu’il ne risquait pas d’oublier…  Mais quoi ? Je n’en savais rien… Je devais lui faire un coup, qui lui enlèverait sa dignité… Qu’il se pisserait de honte devant ses propres collègues… Mon cœur palpita d’excitation. Je fis un grand rictus en face de mon bouquin, quand j’entendis des bruits de pas, à travers la musique de la radio, les gazouillements des oiseaux, et le bruissement des arbres. Un jeune homme, d’environ dix-sept ans se dirigeait vers moi, l’air blazé. Il avait des cheveux noirs, aux reflets bleus au soleil. Je ne pus m’empêcher de prendre une de mes mèches pour comparer… Ils semblaient être comme les miens. Je pus voir ses yeux aux éclats verts d’où j’étais… Il s’arrêta devant moi. L’air de « J’en ai rien à branler, donne-moi vite ma retenue pour que j’en finisse !». En même temps c’était vrai que ce n’était pas vraiment génial d’être bloqué ici, à ratisser des herbes, (ce que j’étais censée lui faire faire !).
-Donc… C’est toi Flitwick ? Lui demandais-je.
Je n’attendis pas sa réponse que je me levais de ma chaise.
-Donc ! Tu vois ce râteau à la con là? Lui demandais-je en lui tendant un râteau complètement rouillé couvert de terre. Ben tu vas t’en servir pour ratisser toutes cette zone là…
Je lui tracer un contour avec ma baguette, couvrant une zone, avec des mauves herbes particulièrement féroces. Ben ouais ! Fallait bien que je fasse mon boulot correctement si je voulais rester à Poudlard…
-Et tu le fais rapide et propre ! Je ne compte pas rester là à glander toute l’après-midi…
Je me laissais tomber dans ma chaise pliante, je repris mon bouquin, et j’ouvris même une canette de jus de citrouille que j’avais récupérée avant de venir ici…
-Et au fait ? T’as fait quoi pour te retrouver ici ? Mister le troll des chiottes m’a dit que t’avais lancé une sorte de bombabouse… C’était toi ? Le coup des portraits des directeurs de maison qui se mettait à te traiter de « crapules pleines de poux », ou encore d’« horribles vieilles mules ? »
Je me souvenais que hier, en allant prendre mon petit-déjeuner, j’étais tombée sur la grosse tête de Hugh qui se mettait à me dire que je n’étais qu’«un vieux basilic séché ! ». Ou encore Stéphanie Weasley, qui me disait que je ressemblais à un « Leprechaun abusé ».
La première chose qui m’étais venue à l’esprit c’était : « Mais c’est quoi ce bordel ?! Pourquoi les portraits de Jendy O'Hara, et de Noah Alniott se mettaient à me faire des doigts ?? ». Puis après je me suis dit : « Génial ! Encore un gamin qui n’avait que ça à foutre !! ». Avant de reconnaître que ceci était du pur génie…

Donc c’était l’invention de ce Gamin ? Pas mal… Vraiment pas mal… J’avoue que je ne faisais pas vraiment de choses aussi dingues quand j’étais à Poudlard ! Mon frère sans doute que si… Une vague de tristesse me submergea, comme à mon habitude… Je regardais les yeux verts du gosse en face de moi, attendant sa réponse…       
(HRPG: Excuse moi du retard! Pas trop d'inspi en ce moment...)       


Dernière édition par April Warren le Mer 26 Juin - 14:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Ven 21 Juin - 19:07


Lorsque le jeune homme arriva sur les lieux, il aperçut le garde-chasse dans sa chaise, tranquillement installée, écoutant la radio et glandant comme il aurait lui même tellement eu envie de le faire. Elle l'avisa et commença de lui donner des instructions. Apparemment, il devrait ratisser des hautes herbes. Original. Pauvre James qui s'imaginait surement qu'il devrait s'occuper de créatures extrêmement dangereuses et ennuyantes, au final c'était moins contraignant bien que tout aussi ennuyeux. La mention du caractère repoussant du râteau le fit sourire. C'est vrai que dès qu'on prenait un râteau (en main comme au figuré), on pouvait s'attendre à un moment bien chiant.

-Et au fait ? T’as fait quoi pour te retrouver ici ? Mister le troll des chiottes m’a dit que t’avais lancé une sorte de bombabouse… C’était toi ? Le coup des portraits des directeurs de maison qui se mettait à te traiter de « crapules pleines de poux », ou encore d’« horribles vieilles mules ? »

Ah comme ça, son plan n'était pas passé inaperçu. Il était bien content que son oeuvre d'art fut restée un petit moment, le temps de faire profiter à quelques personnes de sa petite création et des insultes copieuses et originales qu'ils se prendraient en passant devant. Il espérait néanmoins que certains avaient apprécié et qu'ils s'étaient marrés. Tant mieux si ç'avait été long à nettoyer, c'était le but. Ah quelle fierté de marquer son époque. En tout cas, April semblait avoir aimé vu son ton. Jb remarqua aussi l'insulte proférée au prof d'enchantement. Elle ne semblait guère l'apprécier non plus. Peut être pourrait il tourner ça à son avantage et s'associer à elle pour se marrer encore un peu.

-Ouais c'était de moi, j'y ai passé un bon moment, j'espère que ça vous a plu. Plusieurs questions: je peux enchanter le râteau pour qu'il aille plus vite? Et accessoirement, qu'il le fasse lui même? Et j'ai l'impression que vous adorez le seigneur Scott autant que moi, je me trompe?

Le fait d'enchanter cet outil lui permettrait encore d'améliorer son talent et de s'entrainer et il pourrait rester un peu tranquille à discuter avec la concierge qui lui inspirait de la sympathie malgré ses devoirs.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: L'heure de la colle...

Message par : Invité, Mer 26 Juin - 15:31


-Ouais c’était moi, j’y ai passé un bon moment, j’espère que ça vous a plu. Plusieurs questions : Je peux enchanter le  râteau pour qu’il y aille plus vite ? Et accessoirement, qu’il le fasse lui-même ? Et j’ai l’impression que vous adorez le seigneur Scott autant que moi, je me trompe ?
Je réfléchissais à sa première question… C’était assez tentant de lui faire ratisser plus vite, au moins je pourrais discuter de quelques combines pour emmerder ce sorcier aussi séché qu’un gobelin qu’était James Scott, mais d’un autre côté… Si je ne le faisais pas bosser correctement, il risquait de dire à tous ses potes que la nouvelle concierge était géniale, et qu’on pouvait faire n’importe quoi sans qu’elle nous engueulerait… Et là ça irait hyper mal avec la directrice, et je risquerais de me faire virer…
-Euh… Désolé nan. Tu vas devoir ratisser à la moldue… Lui disais-je avec de faux regrets dans la voix. Et oui j’aime James Scott comme j’aime un caillou coincé dans ma chaussure… Et il n’est pas censé être garde-chasse ce con ?
J’enlevais mes lunettes pour mieux le voir dans les yeux. Tout en me souvenant de la première altercation que j’ai eue avec ce salopard de James… J’étais rentrée dans lui sans faire exprès et il s’était mis à me prendre par la gorge et à me menacer avec sa baguette, et l’histoire s’était finie au chaudron baveur, où je m’étais faite jeter dehors par Oswin…
Je ne m’étais même pas encore venger de cette histoire... Peut-être que ce Flitwick pouvait m’aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Ven 28 Juin - 13:10


Amusé par le dilemme qu'il venait de poser à la garde-chasse, il resta là les bras croisés attendant qu'elle rende son verdict sur l'enchantement ou non du râteau. C'est vrai que ça leur épargnerait pas mal de temps. JB pourrait ainsi retourner concocter des plans diaboliques et April pourrait continuer à... enfin à suivre ses activités habituelles. Finalement, elle répondit avec une voix désolée:

-Euh… Désolé nan. Tu vas devoir ratisser à la moldue
Et oui j’aime James Scott comme j’aime un caillou coincé dans ma chaussure… Et il n’est pas censé être garde-chasse ce con ?

 
Ainsi, il n'était pas seul. En même temps, il était insupportable ce type. Voilà une occasion qu'il n'attendait pas mais qui peut s'avérer très intéressante. Il fallait en profiter, il n'aura surement pas un autre chance comme celle ci.

-Ça marche, ça nous laissera le temps de parler de certaines choses. Pour commencer, oui il était censé faire votre boulot et accessoirement me faire faire ma retenue aussi, bien que je sois plus content de mon sort actuel que celui qui me guettait. Ensuite, soyons un peu sérieux. Vous l'appréciez autant que moi. J'ai les talents et les idées, vous avez l'influence, la position et les informations. On pourrait s'arranger entre nous, bien sur, votre nom n'apparaitra nulle part et vous serez insoupçonnable si ce n'est que vous apporterez votre soutien à un élève que vous appréciez suite à cette retenue. Qu'en pensez vous?

Sur ce, le jeune homme s'empara du râteau et commença sa longue tâche, laissant à son interlocutrice le temps de réfléchir. Une telle décision ne se prenait pas à la légère et ils allaient devoir en parler un moment avant de tomber d'accord. Il s'arma donc de patience et effectua le travail pour lequel il était ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: L'heure de la colle...

Message par : Invité, Sam 13 Juil - 0:26


C’était une proposition très tentante… C’était vrai qu’avec ma position, et les idées de ce gamin, James Scott en bavera facilement. Mais il y avait un hic… Si je me faisais prendre, je serais virée ! Et là, je ne voulais prendre aucun risque, c’était bien le boulot où je pouvais prendre un peu de bons temps…
-Et qui me dit que mon nom n’apparaîtra vraiment nulle part ? T’as bien réussi à te faire prendre avec le coup des portraits parlant sur le mur… Lui grommelais-je pas convaincue. Pour savoir, comment t’as fait pour te faire choper par un gars aussi intelligent qu’un troll des montagnes ?
Ça me rappelait la première fois que je m’étais faite prendre alors, que tout faisait penser que je ne participais pas à ce canular… C’était en deu
xième année. Les serdaigles de ma classe s’étaient pris des bombabouses en pleine tronche de la part des gryffondors… Et pour se venger, ils avaient besoin de quelqu’un qui utiliserait des leurres explosifs de chez Waddiwasi, et qui en laisserait tomber un devant les escaliers de la tour des gryffondors avant de partir dans le parc pour ne pas se faire remarquer. Et comme à peu près tous les serdaigles voulaient être cachés dans le placard juste à côté pour pour profiter du spectacle, j’ai réussi à échanger mes services contre des boites entières de chaque article achetable à Waddiwasi… Mais au final, le directeur des gryffondors m’avait choppé, tout ça à cause de ces abrutis qui n’ont pas attendus maximum une heure avant de sortir du placard, et qui ont décidé de me balancer aux professeurs…
Donc avec réflexion, je n’étais pas vraiment emballée par la proposition de Flitwick
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Sam 13 Juil - 0:49


Tout en ratissant, JB attendait le fruit de la réflexion de la garde-chasse. Ce qu'il proposait était aussi alléchant que sérieux. Le danger était minime et le niveau de ce qu'il pourrait accomplir avec son aide dépassait tout ce dont il pouvait rêver.

-Et qui me dit que mon nom n’apparaîtra vraiment nulle part ? T’as bien réussi à te faire prendre avec le coup des portraits parlant sur le mur… Pour savoir, comment t’as fait pour te faire choper par un gars aussi intelligent qu’un troll des montagnes ?

Évidemment, c'était trop beau pour être vrai mais la partie n'était pas encore perdue. Elle n'avait pas perdu sa curiosité ni son aversion pour l'autre. De plus, elle serait toujours autant contente de pouvoir lui faire payer on ne savait quoi. Dans tous les cas, ce n'était pas son affaire. Tout ce qu'il voyait c'est qu'elle pouvait l'aider et qu'il aurait un tremplin pour ses c*nneries qui le mènerait tout droit au niveau des frères Weasley, ces légendes du contournement des règlements à Poudlard. Il s'arrêta en plein travail et fixa son regard ironique sur celui de son surveillant.

-Franchement, vous avez vu mon travail, vous pensez vraiment que je ne pourrais pas leur échapper? Comment pourrait-on savoir que c'est mon travail toutes ces blagues si on ne me choppe pas? J'aime cette renommée, et les retenues ne me dérange plus au point où j'en suis. Et vous pensez que je partagerais cette gloire avec quelqu'un? Je ne veux pas qu'on sache que je suis aidé, ça nuirait à ma réputation et ça vous empêcherait de continuer, on a tout à y gagner tous les deux dans cette histoire.

Cette façon de la rassurer en se vantant était exquise. Il n'avait pas parlé aussi bien depuis longtemps et pourtant sa capacité pour l'éloquence ne s'était pas émoussée. Il en était heureux car il se rapprochait du but.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: L'heure de la colle...

Message par : Invité, Sam 13 Juil - 1:43


Je devais bien avouer, qu’il avait réussi à me convaincre… S’il y arrive, tout le monde saura que c’est du Flitwick tout craché, donc, sans doute aucun soupçon vers l’existence d’un quelconque complice…
-Propose ? Lui dis-je le sourcil levé.
A vrai dire, j’avais vraiment hâte de voir la tête de Scott, quand il se verra comme le centre de cet immense canular. Peut-être était-ce possible de le faire virer ? Non… Fallait pas trop rêver quand même… Ça m’étonnerait grandement qu’un gamin de dix-sept ans réussisse à faire un coup qui ferait virer un professeur ! Et le problème aussi, c’était que j’étais qu’une concierge, j’avais un grade au-dessous. Dommage qu’il n’était pas encore garde-chasse, car là je ne me gênerais pas pour lui faire la misère ! Le garde-chasse passait toujours pour le plus sauvage... Sans doute James Scott est considéré comme un primate dans son boulot… Les élèves devaient le détester sans doute, et vu son manque de tact flagrant, il devait sans doute ne pas être très aimé non plus au près des professeurs. A part sans doute avec les quelques belles dames, où il devait s’agiter tel un gorille, et où il crierait au loup !
Bref… Je regardais Flitwick derrière mes lunettes, attendant sa réponse…
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Mar 16 Juil - 15:33


La garde-chasse prit un peu le temps de la réflexion quant à sa proposition. Il est vrai qu'elle pouvait trouver ça dangereux mais JB ne se laisserait pas avoir comme la dernière fois. Cette fois il prévoirait tous les détails et si le doute ne sera pas permis quant à l'auteur de la farce, on ne pourrait le prouver puisqu'il aurait un alibi et qu'une perquisition dans ses affaires ne révèlerait rien - bonne habitude que de balancer toutes ses nouvelles créations à chaque farce.

-Propose

Le mot était tombé avec un relèvement de sourcil dubitatif qui ne fit en rien reculer le jeune homme. Au contraire, il était heureux de pouvoir partager ses plans farfelus avec quelqu'un pour une fois.

-En gros, vous me passez les clefs de sa salle de cours, je vais installer tout mon arsenal. Je le prépare correctement pour qu'ils réagissent au flux magique sortant de sa baguette spécifiquement, je m'arrangerai avec les vendeurs d'Ollivander's. Pendant son cours, vous me faites faire un tour avec vous dans la Forêt afin que, même s'il sait, comme tout le monde, que c'est moi qui ai lancé tout ça, il n'y ait aucune preuve. En plus de nous éviter des conséquences difficiles, de nous venger de ce m'as-tu vu, vous aurez de l'aide une après-midi entière pour votre boulot, c'est pas magnifique?

Le jeune homme restait appuyé sur le manche de son râteau cette fois-ci. Pas question de louper la réaction de la concierge face à son plan risqué mais sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: L'heure de la colle...

Message par : Invité, Mar 16 Juil - 17:39


Je le regardais ahurie. C’était vraiment une idée géniale ! Aucune faille dans son plan, ni lui (et surtout), ni moi, seront soupçonnés. Même qu’il y ait une petite chance qu’on jette la faute sur James, car le sort viendrait de sa propre baguette ! Je fus grandement excitée par ce plan… Dommage que je ne pouvais pas rester pour voir sa tête…
-Je suis pour… Lui dis-je avec un sourire en coin.
Par contre je réfléchissais quand est-ce que je pourrais aller chercher la clé. Ca serait  sûrement avant son prochain cours. Je regardais Flitwick dans les yeux, et je su instantanément que c’était son projet… Ses yeux bleus montraient une certaine excitation…
-T’es libéré de colle, je vais chercher la clef. Lui dis-je sur un ton sans appel.
Ca faisait une heure qu’il était ici, donc techniquement il avait fini sa colle. Je commençais à me lever, et à récupérer mon bouquin et mon jus de citrouille.
Il me fixait, avec son râteau dans les mains…
-Allez qu’est-ce que t’attends ! Va faire ce que tu as à faire !
Je récupérai ma couverture, puis je pliai ma chaise pliante d’un coup de baguette. Je rangeais tout dans mon eastpak, je le mis sur mon dos, et j’entendis même un fracas digne d’une explosion nucléaire venant de ce dernier. C’était le signe que mes lunettes s’étaient cassées contre le transat…
-Rendez-vous dans le hall dans deux minutes.
Et je partis, escaladant les mottes d’herbe, vers le château.


FiN du RP <3

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: L'heure de la colle...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 9

 L'heure de la colle...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.