AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 5 sur 9
L'heure de la colle...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Invité
Invité

Re: L'heure de la colle...

Message par : Invité, Mar 16 Juil - 17:39


Je le regardais ahurie. C’était vraiment une idée géniale ! Aucune faille dans son plan, ni lui (et surtout), ni moi, seront soupçonnés. Même qu’il y ait une petite chance qu’on jette la faute sur James, car le sort viendrait de sa propre baguette ! Je fus grandement excitée par ce plan… Dommage que je ne pouvais pas rester pour voir sa tête…
-Je suis pour… Lui dis-je avec un sourire en coin.
Par contre je réfléchissais quand est-ce que je pourrais aller chercher la clé. Ca serait  sûrement avant son prochain cours. Je regardais Flitwick dans les yeux, et je su instantanément que c’était son projet… Ses yeux bleus montraient une certaine excitation…
-T’es libéré de colle, je vais chercher la clef. Lui dis-je sur un ton sans appel.
Ca faisait une heure qu’il était ici, donc techniquement il avait fini sa colle. Je commençais à me lever, et à récupérer mon bouquin et mon jus de citrouille.
Il me fixait, avec son râteau dans les mains…
-Allez qu’est-ce que t’attends ! Va faire ce que tu as à faire !
Je récupérai ma couverture, puis je pliai ma chaise pliante d’un coup de baguette. Je rangeais tout dans mon eastpak, je le mis sur mon dos, et j’entendis même un fracas digne d’une explosion nucléaire venant de ce dernier. C’était le signe que mes lunettes s’étaient cassées contre le transat…
-Rendez-vous dans le hall dans deux minutes.
Et je partis, escaladant les mottes d’herbe, vers le château.


FiN du RP <3

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: L'heure de la colle...

Message par : Invité, Mar 29 Oct - 20:45


Luna en avait  marre . Elle était  encore collée alors qu'elle n'avait jamais rien fait .
L'adolescente se trouvait seulement au mauvais endroit au mauvais moment.
Un imbécile a mis  une  boule puante dans un des couloirs et c'est elle qui avait tout pris
Elle avait beau clamer son innocence, les profs ne voulaient  rien savoir .
Du coup la jeune fille devait être à 20 h prés de la cabane.

 A 19 h 30 elle prit un pull bien chaud et descendu à l'endroit indiquée pendant que les autres élèves restaient tranquillement au chaud.
Il faisait froid et un petit vent glacé n'arranger pas les choses.
On lui annonça la tache à faire . L'adolescente devait savoir où ce trouver les licornes .
Elle pensa que la nuit va être longue , de plus cela ne l'enchantait pas de se promener dans les bois.
La jeune fille parti avec un jeune homme.
Ils parcourent une très longue distance en silence.
Plus qu'ils avançaient , plus les arbres devenaient épais.
Le jeune homme lui proposa de s’asseoir et  à ces mots la jeune fille s'exécuta , avec des jurons et des plaintes.
Ils reprirent la route après cette  courte pause.

Au bout d'un moment il trouve une superbe licorne toute blanche avec une magnifique corne sur sa tête .
Le jeune adolescent fait signe à la jeune fille de s'arrêter et de ne pas parler pour ne pas faire fuir la créature.
Ils attendirent longtemps , Luna observa la bête et l'homme .Celui -ci regarda tout autour de lui et elle se demanda pourquoi il avait une telle attitude.
Il nota pleins de chose sur une feuille mais l'adolescente ne voyait pas trop bien ce qu'il notait puis il fit signe de partir.

Ils retraversèrent un bon moment la forêt , on n'entendait que le vent dans les arbres.
C'était très long et la jeune fille était fatiguée et elle commençait à ne plus sentirent ces pieds.
Lorsqu'elle vit les lumières du château cela fit un soulagement pour elle et pensa déjà au bonheur lorsqu’elle rejoindra son lit

 
Édit Solange : Bonsoir Luna. Ton rp ne respecte pas le Règlement RPG. En effet, tu as joué le Garde-Chasse, or celui-ci est un joueur du forum, tu ne peux donc pas le jouer. Il te faut modifier ton post. Amicalement,

( j'ai changé ce qu'il n'allait pas )
Revenir en haut Aller en bas
Finley Minelor
avatar
Serpentard
Serpentard

Re: L'heure de la colle...

Message par : Finley Minelor, Mar 11 Fév - 18:15


Le ciel était d'un gris sombre au-dessus de leurs têtes. Le mugissement des arbres se faisait entendre de plus en plus fort à mesure qu'il approchait de la très forêt interdite.

C'était asser affligent d'être forcé de mettre les pieds dans un endroit qui était peuplé de diverse créatures aussi repoussantes les unes que les autres...
Araignée, Sombral, Loups-garous... Certaine personne avait même prétendu apercevoir un Cerbère et des Trolls qui vivaient en liberté parmi les arbres. Enfin tout ceci n'était que rumeur et bruit de couloir dans le château... Finley n'y croyait pas vraiment. Pour lui c'était juste un énorme mensonge pour faire peur aux élèves! Quand il était, il y a encore quelques jours préfet, il s'amusait énormément à terroriser les premières année des autres maisons, les menaçants de retenues pour un oui ou pour un non... * Tu vas finir dans la toile d'une des araignées de la forêt interdite si tu continues... Tu sais que le dernier élève envoyé dans la forêt interdite c'est fait mordre par un loup-garou? On dit que maintenant, qu'il erre la nuit dans le parc les jours de pleines lunes...*
Voir leurs têtes déconfites à chaque fois donnait un réel plaisir au vert et argent. Mais ça c'était avant...Qu'elle manque de chance avait il eut lorsque la directrice de maison l'avait surpris entrain de négocier un paquet d'oreilles à rallonge contre une retenue donnée à une tierce personne...
Destituer de son poste de préfet et une retenue... Elle avait été encore clémente avec tout ce qu'elle avait vu et entendu sur lui... Devoirs aller chercher des Sisymbres dans la forêt interdite... C'est la misère, il y en avait très rarement... mais de plus un jour de pleine lune... C'était quand même la poasse!
Non pas qu'il croyait a ces fichus rumeurs, mais bon... Il n'était pas vraiment rassuré quand même.

Le voilà donc avec le garde-chasse et une demoiselle qui appartenait apparemment à Poufsouffle pour cette mission... Il ne causa pas un mot lorsque le garde chasse les préviens des dangers... blablabla qu'il ne fallait pas s'éloigner de lui... blablabla... comme s'il avait envie de s'éloigner de lui. Plus vite ils auraient trouvé cette fichu plante, plus vite ils seraient rentrés et le garde chasse devait certainement avoir un "coin" pour la trouver.
Finley se tournant vers la Pousoufle, lui esquissa un sourire tout en avançant d'un pas qui paraissait sûr en direction des arbres de la forêt interdite. Ces cheveux blonds étaient ballotté par le vent qui venait en rafale contre son visage. Il n'avait pas tellement envie de faire la discution ce soir mais puisqu'ils étaient compagnon d'un soir, il n'avait plus qu'à faire connaissance.
"Prête pour une virée dans la forêt interdite? "
Puis il s'enfonça entre les arbres à la suite du garde-chasse.

[Hrpg: Je reprends là où j'ai laissé mon personnage, à savoir qu'il était préfet avant d'où l'explication.
Pour le garde chasse, il a été demandé à un modérateur si on pouvait le jouer rapidement dans deux rps et s'en débarrasser vu que le poste est à pourvoir en ce moment. Merci.]
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: L'heure de la colle...

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 13 Fév - 0:24


"Un Poufsouffle sait faire des conneries sans se faire remarquer." - Article 17 du Guide du bon Pouffy. Il semblerait que malgré son expertise dans le domaine des comportements "peu scolaires", il fallait bien que cela arrive un jour. C'était chose faite. Elizabeth Bennet était punie suite à une série de jeux incluants des bombabouses et autres farces moldues. Bizarrement, cette fois-ci, les préfets avaient été moins indulgents. Et pour cause : à présent, elle était condamnée à être envoyée dans la Forêt Interdite. Rdv à onze heures quarante, à l'orée de la forêt. Il fallait alimenter les légendes scolaires, voilà pourquoi la colle avait lieu de nuit. La rendant plus inquiétante et plus digne de faire parler les curieux - qui de toute manière étaient toujours à la recherche de ragots.

En arrivant, elle fut surprise de constater qu'elle n'était pas la seule à être dans ce cas. Le célèbre et insupportable ex-préfet de Serpentard se tenait là, droit comme un i. Finley Minelor. Quelle ironie. Celui qui traumatisait les jeunes avec les mythes de la Forêt Interdite semblait pour le moins angoissé à l'idée de devoir s'y rendre à son tour. A la lumière de la pleine lune, son teint paraissait plus pâle que d'ordinaire - ce que par égard pour son orgueil nous mettrons sur le compte de la luminosité.

Le Garde-Chasse leur servit les salades habituelles quant aux mesures de précaution à suivre et leur enjoignit de ne pas le quitter - comme si quiconque ici en avait envie.

Le beau Serpentard se retourna, secouant ses mèches blondes, et lança à la jaune et noire :

-Prête pour une virée dans la forêt interdite ?
-Moi ? Toujours ! Mais dis-moi, qu'est-ce qui me vaut l'honneur de la présence de l'ex-préfet le plus sex' de Poudlard pour cette promenade de santé ? répliqua-t-elle avec un clin d'oeil.

Car il fallait bien l'avouer, au grand dam de certains, l'immaturité dont pouvait faire preuve le jeune homme lors de blagues à répétition ne l'empêchait ni d'être drôle ni d'être canon. Au moins saurait-il (peut-être) rendre plus amusante la quête de Sisymbres. Voire plus intéressante. Qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Finley Minelor
avatar
Serpentard
Serpentard

Re: L'heure de la colle...

Message par : Finley Minelor, Sam 15 Fév - 21:29


-Moi ? Toujours ! Mais dis-moi, qu'est-ce qui me vaut l'honneur de la présence de l'ex-préfet le plus sex' de Poudlard pour cette promenade de santé ?

Le sourire de Finley s'accentua à l'évocation du compliment. Sex' comme avait énoncé, ce n'était pas la première fois qu'on lui disait, Miss Higgs l'avait énoncé dans le privée il y a quelque temps, néanmoins c'était avant qu'ils ne rompent et reste amis. Que ce soit une fille qu'il ne connaissait que peu qui utilise ce mot, cela annonçait la couleur. Il n'avait plus qu'à faire comme à son habitude...

- Hé bien j'ai pensé que l'air de la forêt la nuit me ferait le plus grand bien alors j'ai fait ce qu'il fallait faire pour venir y faire un tour et je me retrouve en votre présence. Belle coïncidence non ?

Il n'allait tout de même pas avouer ce pourquoi il était envoyé ici, son orgueil l'en empêchait.
Un petit clin d’œil envoyé en direction de la demoiselle qui paraissait fort pâle à la lueur de lune et la marche continua.

Le garde-chasse avançait d'un pas rapide et sans dire un seul mot. Le vert et argent c'était tus et avançait devant  Lizzie.

Progressivement les racines des arbres ce faisait plus grosse et plus entre mêlé au sol. Il manqua plusieurs fois de se retrouver au sol en se rattrapant toujours inextrémis grâce à une branche ou un tronc d'arbres. Certainement qu'il devait en être de même pour la poufsoufle. La lune n'apparaissait que très peu entre les feuillages qui commençaient à s'étoffer au-dessus de leurs têtes. Les fameuses plantes ne devaient plus être trop loin à présent d'après les suppositions du serpentard, quoique à vrai dire vu son niveau en botanique il n'était pas en capacité pour savoir où les trouver ni les reconnaîtrent.
Il avait l’habitude de les recevoir devant sa table de potion, haché, séché ou en essence mais n’en avait jamais vu en botanique, ni dans les livres.  

Le temps dût s’écouler environs une vingtaine de minutes dans le silence pendant leurs procession parmi les abres, quand le garde-chasse s’accroupi et observa au sol, dans une flaque de boue, une trace de sabot qui semblait récente. « Étrange... » dit-il dans un murmure.
« Les centaures sont par ici, prudence. »

La tension du serpentard augmenta légèrement face à l'annonce de la proximité de ces créatures plutôt haineuses envers les humains et sans attendre il se saisit de sa baguette. « Tu devrais faire de même, Lizzie » lança-t-il en se retournant vers la poufsouffle. Il ne se sentait pas serein. Précédent le garde-chasse qui semblait préoccupé, ils continuèrent à avancer quand même.

Lorsque tout à coup, Finley entendit des bruits de pas rapide qui semblaient se rapprocher devant eux, trois centaures jaillirent entre les arbres en chargeant.

Il entendit un sort que soit la poufsoufle, soit le garde de chasse avait lancé en direction du trio et n'eut pas le temps de réagir qu'il vit le garde-chasse emporté par l'un des hybrides. Ils étaient à présent seul face à deux demi-chevaux...
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: L'heure de la colle...

Message par : Lizzie Bennet, Dim 16 Fév - 0:59


-Hé bien j'ai pensé que l'air de la forêt la nuit me ferait le plus grand bien alors j'ai fait ce qu'il fallait faire pour venir y faire un tour et je me retrouve en votre présence. Belle coïncidence non ? répliqua le jeune homme en lui adressant un clin d’œil. En voilà un qui jouait les charmeurs… Et le pire, c’est que cela lui allait diablement bien. Impossible de le nier.
-Merveilleuse coïncidence, tu veux dire, souffla-t-elle, inaudible.
-En effet, Minelor. Je devrais être dissidente plus souvent, rien que pour toi. Au fait, je t’autorise à me tutoyer
, répondit la jaune et noire avec un sourire empreint de malice, amusée par la courtoisie polie du Serpentard.

Le garde-chasse devait considérer ne pas avoir de temps à perdre avec les deux élèves, car sans mot dire, il pressa le pas, les contraignant à faire de même. Le sentier se faisait, au cours de leur avancée au sein de la forêt, de plus en plus malaisé à parcourir – jonché de racines toujours plus grosses, de branches toujours plus basses, il disparaissait presque. L’obscurité triomphait peu à peu, la lune et le ciel étoilé étant cachés par les hauts arbres de la forêt. Finley, qui devançait la Poufsouffle, trébuchait fréquemment – et à vrai dire, au grand dam de cette dernière, elle ne faisait guère mieux. Seul le garde-chasse ne semblait pas être gêné par les obstacles naturels des lieux, et ne ralentissait pas l’allure.

Ou du moins ne le faisait-il pas jusqu’à ce que son pied s’enfonce dans l’empreinte boueuse d’un sabot. Sitôt que ce fut chose faite, il s'arrêta.
-Étrange... dit le garde-chasse dans un murmure. Les centaures sont par ici, prudence. Aïe. Ça sent le roussi. Le ministère réduisant toujours les zones réservées aux centaures, les relations de ceux-ci avec la communauté sorcière étaient pour le moins tendues. Aussi une telle observation ne pouvait-elle qu'inquiéter le trio.
Immédiatement, la main du vert et argent se referma sur sa baguette. Il se retourna vers sa partenaire de colle et lui lança, prévenant :
-Tu devrais faire de même, Lizzie.
*Lizzie ? Je rêve où non seulement il se rappelle de mon prénom, mais en plus, il m’appelle par mon surnom ? Etonnant…* pensa celle qu'il venait d'interpeler. La nuit cacha la perplexité de la jeune femme qui se saisit de sa baguette en le remerciant de son conseil.

Quelques pas plus loin, le bruit de sabots martelant la terre meuble de la forêt résonnèrent. Tous trois se raidirent. L’instant d’après, le garde-chasse fut emporté par l’un des hybrides. Les deux jeunes ne purent rien faire pour l'aider et le hélèrent sans résultat. Le centaure emporta le vieil homme dans les pénombres forestières.
Eliza réfléchissait à toute allure, partagée. Lancer un sortilège de désillusion permettrait d’éviter toute offensive. Mais ce faisant, elle deviendrait invisible, abandonnant l’ex-préfet de Serpentard à son sort. Hors de question. Un charme du bouclier serait vu par les centaures comme une offense, mais qu’importe… Elle refusait de laisser Minelor seul face aux hybrides. Merlin sait ce qu’il pourrait lui arriver…

-Protego !
Une barrière solide, résistante aux attaques physiques, se matérialisa autour des deux élèves. Beth se plaça dos au Serpentard afin qu’à deux, ils puissent couvrir les deux fronts formés par les deux mi-chevaux qui s'approchaient d'eux, frustrés car ne pouvant traverser la barrière.
-Tu n’as rien, Minelor ? lui demanda-t-elle avec douceur, inquiète.
Par Salazar ! Pourquoi se souciait-elle de lui ? Aucun coup de sabot n'était parti. Elle ne le connaissait qu'à peine. Pourtant, elle le sentait contre son dos, presque fébrile, le pouls rapide et la respiration saccadée, et ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: L'heure de la colle...

Message par : William West, Mar 25 Mar - 19:19


HRPG:
 

RP avec J-B Flitwick

William traînait les pieds en avançant dans les couloirs, regardant sa montre de temps à autre afin de s'assurer qu'il n'était pas en retard. Malgré son manque total de motivation ; chose logique et aisée à comprendre ; à l'idée de passer sa soirée avec le garde-chasse, le Serpentard ne voulait surtout pas être en retard. La ponctualité était une chose qui lui tenait à cœur, même pour les taches les plus ingrates qui soient. Bien entendu le jeune homme n'était pas irréprochable : comme chacun il lui arrivait d'avoir du retard mais, contrairement à beaucoup, il détestait cela.

Le vert et argent passa devant un panneau d'affichage où pendait encore une affiche prévenant de la réunion organisée par le Ministère qui avait eut lieu quelques jours plus tôt. La vue du morceau de papier provoqua un rictus chez le jeune homme qui se sentit de bien meilleure humeur. Cette réunion était la raison même de sa présence en dehors de sa salle commune ce soir, la raison pour laquelle la brute qui servait de garde-chasse l'avait invité à le rejoindre à l'orée de la forêt à 19h précise mais malgré cela, William ne regrettait absolument aucune de ses paroles. Provoquer le Ministre et donc le Ministère entier lui avait valut une retenue et 10 points en moins... Sans oublier le pardon du Ministre lui-même, quel honneur !


"Ça valait clairement le coup..."

Seul dans l'escalier menant au hall, personne ne risquait de l'entendre marmonner même s'il devait perdre cette mauvaise habitude qu'il avait de parler tout seul.

*Il parait que c'est les cinglés qui parlent tout seul, t'es pas cinglé Willou hein ?*

Aucune voix ne lui répondit, ce que le Serpentard jugea comme étant bon signe tout en continuant son chemin, poussant la porte du hall d'entrée pour finalement sortir du château. Un coup d'oeil sur sa montre lui indiqua qu'il lui restait un peu moins de dix minutes pour franchir le chemin qui le séparait de la forêt, autrement dit il avait largement le temps.

La nuit était déjà tombé aussi le serpent dut se fier à la faible lumière de la lune ainsi qu'à sa connaissance des lieux pour se guider à travers le parc, près de sept années passé dans le collège lui ayant permis sans grand mal d'en connaître les moindre recoins. La lisière des bois se montra bientôt et Will distingua une silhouette entre les arbres et s'en approcha, reconnaissant bientôt le garde-chasse.


"Bonsoir Mr. Flitwick."


HRPG2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Ven 28 Mar - 12:53


HRPG:
 

Ah la première retenue qu'il allait donner en tant que garde-chasse, il l'avait attendu depuis longtemps. Elle tombait à pic pour donner le ton sur ce qui attendait les élèves s'ils jouaient avec ses nerfs. Le comportement du jeune qui allait arriver n'avait pas plu à JB. Il avait du le prendre pour un sbire du Ministère quand il avait été traîné dans le bureau de la directrice pour y présenter ses excuses et qu'on lui donne une punition, comme un gamin qui aurait fait une colère...

La directrice pouvait bien lui suggérer ce qu'elle voulait, il avait déjà prévu ce que serait sa première retenue et avait planifié son coup depuis qu'il était arrivé. Un détail qui n'avait pas changé depuis le temps où il faisait ses farces dans l'enceinte de l'école. Il était toujours prêt et son plan était préparé en avance. Le vieil homme attendait donc, se tenant droit, à la lisière des arbres pour pouvoir apercevoir en premier la silhouette qui devrait se déplacer dans l'obscurité de la nuit tombante. Il arriva enfin, ne se pressant pas, étant quelque peu en avance.


"Bonsoir Mr. Flitwick."

JB resta immobile un moment, observant d'un air dur le jeune homme qui se tenait devant lui. Le Ministre lui avait dit qu'il pourrait devenir Auror mais le vieil homme espérait qu'il ne choisirait jamais cette voie. Il était trop impulsif et trop indépendant pour faire partie de cette bande de pantins, selon ce qu'on pouvait déduire de ses paroles.

-Eh bien, je vois que tu es un peu plus aimable que lors de notre première rencontre. Suis moi.

Une simple phrase et un ordre, prononcés d'une voix sèche, distante et grave. Il valait mieux garder ses distances avec ce gamin, même si parfois leurs pensées se rapprochaient. Il était là pour lui donner sa retenue et s'en tiendrait à ce fait. Le garde-chasse tourna rapidement les talons et s'enfonça dans la Forêt, allumant sa baguette d'un Lumos informulé, jusqu'à ce qu'ils arrivent dans une clairière, non loin de l'orée.

-Dis moi, tu vois quelque chose dans la clairière?

HRPG2:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: L'heure de la colle...

Message par : William West, Jeu 3 Avr - 13:08


RP avec J-B Flitwick

-Eh bien, je vois que tu es un peu plus aimable que lors de notre première rencontre. Suis moi.


William haussa un sourcil durant un instant, si le Serpentard se montrait plus aimable ce n'était clairement pas le cas du garde-chasse. Le vert et argent garda les lèvres close et suivit Flitwick sans discuter, inutile d'en rajouter, plus vite il obéirait plus vite cette retenue serait terminé et plus vite il pourrait retourner vaquer à ses occupations. Après une courte hésitation il dit quand même ceci :

"Bien sûr que je suis plus aimable, la première fois je vous avait pris pour un de ces chiens du Ministère, maintenant je sais que vous êtes bien au dessus de ça."

Le jeu était dangereux mais en vaudrait peut-être la chandelle, pour le moment le jeune homme devrait se contenter d'attendre en tâtant le terrain. Ils ne marchèrent pas plus de deux ou trois minutes avant d'arriver dans une clairière apparemment vide, le garde-chasse s'arrêta et reprit aussitôt la parole.

-Dis moi, tu vois quelque chose dans la clairière?

Etant donné la question, William aurait mit sa main au feu que la clairière n'était donc pas vide. Bien peu de créature avait la faculté de se rendre invisible et le serpent n'avait jamais entendu parler de Demiguises qui auraient élu domicile dans la forêt. Donc cette clairière était donc très certainement habitée par des Sombrals. Will n'étant absolument pas superstitieux, il aurait adoré être capable de voir ces animaux.

"Hmm... Puisque je ne vois absolument rien d'autre que de l'herbe... Je dirais qu'il y a des Sombrals ?"

S'approchant lentement du centre de la clairière, le jeune homme regarda autours de lui en tendant l'oreille mais rien n'y faisait, il était absolument incapable de voir ou même entendre quoi que se soit ce qui était assez frustrant, le serpent étant incapable de dire si les chevaux étaient seulement présent dans la clairière ou si le garde-chasse se moquait de lui.

"Mais... Si vous pouvez les voir... Cela signifie que vous avez vu quelqu'un mourir ?"

Indiscret comme question, aucune chance que Flitwick ne lui concède la moindre réponse mais cela ne coûtait rien d'essayer après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Jeu 3 Avr - 18:28


L'accueil n'avait pas l'air d'avoir plu au jeune Serpentard. Quoi de plus normal, les élèves de sa maison avaient tendance à être imbus d'eux mêmes et se faire prendre de haut sèchement ainsi avait de quoi vexer. Il tenta tout de même une réponse, il était audacieux celui là.

"Bien sûr que je suis plus aimable, la première fois je vous avait pris pour un de ces chiens du Ministère, maintenant je sais que vous êtes bien au dessus de ça."

JB avait tendance à l'apprécier. Le jeune homme disait ce qu'il pensait et ne s'embarrassait pas de fioritures comme tant de personnes de nos jours. Pourquoi tourner autour du pot alors que dire les choses une bonne fois pour toute permettait de les arranger...

-Très subtil, tu veux encore aggraver ton cas ou ça ira? Tu as le droit d'être méprisant, surtout quand tu as raison mais garde le pour toi et utilise le à bon escient.

Sur ces paroles énigmatiques, le vieil homme continua son chemin sans expliquer son point de vue ni ajouter quoi que ce soit. C'était au jeune M. West de comprendre par lui-même, s'il ne le pouvait pas, il ne valait pas le temps qu'une explication prendrait.

"Hmm... Puisque je ne vois absolument rien d'autre que de l'herbe... Je dirais qu'il y a des Sombrals ?"

-Quel sens de la déduction, la directrice me les a suggéré, ce qui était une bonne idée, j'avais dans l'esprit de travailler avec les Hippogriffes mais c'est aussi bien.

William s'avança dans la clairière pour s'arrêter en chemin, apparemment perdu dans ses pensées et sa concentration, surement pour en apercevoir un. Il était passé très près de l'un d'eux et le garde-chasse se demanda s'il l'avait senti.

"Mais... Si vous pouvez les voir... Cela signifie que vous avez vu quelqu'un mourir ?"

-Bravo, tu as presque autant de tact que moi... Pour ta retenue, tu vas passer deux heures à nettoyer les déjections de nos chers amis les Sombrals. Bien sur, pas de magie, il y a une pelle et un grand sac en plastique derrière Cet arbre.

Il lui montra un énorme arbre près de là où ils étaient entrés dans la clairière, il y avait déposé dans la journée une pelle en état moyen et un grand sac poubelle dont se servent les Moldus.

-Je pense que ça t'apprendra que quand on l'ouvre trop, on finit par en payer le prix. Quel gâchis d'intelligence.

Il avait marmonné cette dernière phrase sans intention particulière d'en faire part à son compagnon pour les deux heures à venir. Il était temps de voir ce que le jeune avait dans le ventre et de s'amuser un peu.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: L'heure de la colle...

Message par : William West, Jeu 24 Avr - 12:40


William commençait presque à apprécier le garde-chasse. Après tout celui-ci n'était pas responsable de sa mise en retenue, pour cela il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. Les paroles de Flitwick étaient énigmatiques mais laissaient tout de même présager qu'il était d'accord avec le Serpentard sur certains points, rester à identifier les points en question. C'était toutefois la deuxième personnes en moins de deux jours qui lui conseillait de rester lui-même mais d'apprendre à être discret, le serpent ferait peut-être bien de prêter attention aux conseils qu'on lui donnaient finalement.

*Dommage, j'adore être méprisant... Il n'y a pas de meilleur moyen pour énerver les gens.*

Le fait que le garde-chasse ait songé à le faire travailler avec les Hippogriffes le fit sourire.


"Me faire travailler avec des animaux très fier ne supportant pas qu'on leur manque de respect alors que je suis justement en retenue à cause de mon manque de respect... C'était bien trouvé, j'adore la subtilité."

La suite le fit toutefois déchanter, il devrait se contenter de ramasser les déjections des Sombrals. D'ailleurs, le jeune homme était-il seulement capable de voir les dîtes déjections ? L'idée qu'elles soient dotées des même propriétés magique que leurs propriétaires le fit frémir mais il fut presque rassuré en en apercevant une un peu plus loin devant lui, non loin du faisceau lumineux produit par la baguette du garde chasse. Le jeune homme sortit à son tour sa baguette et fit mine de réfléchir en la pointant vers son visage.

"J'ai au moins le droit de faire un peu de lumière ? Sinon je risque de passer plus de temps à les chercher qu'à les ramasser..."

Tapotant son nez d'un air nonchalant, Will informula un sort qui devrait normalement lui permettre de ne strictement plus rien sentir, en espérant qu'il avait mit suffisamment de puissance pour que le sort dure au moins deux heures, le jeune homme avait préféré ne pas trop en faire afin de rester le plus discret possible, il y avait après-tout de grande chance pour que son interlocuteur remarque la supercherie, le garde-chasse n'était pas né de la dernière pluie après tout.

Se dirigeant vers l'arbre que lui avait indiqué Flitwick, le Serpentard l'entendit marmonner quelque chose sans parvenir à distinguer les mot prononcé. Le jeune homme préféra oublier ceci et s'emparer de la pelle et d'un sac en plastique qui lui était relativement inconnu. Malgré ses cours d'Etudes des Moldus, il n'avait jamais vu ce genre d'objet et se demandait à quoi cela pouvait-il bien servir aux moldus dans la vie de tous les jours.

*Probablement à ranger ou transporter certains objets assez lourds, ça a l'air résistant...*

Retournant dans la clairière, Will alluma sa baguette à son tour et l'accrocha à sa ceinture, il aurait besoin de ses deux mains après tout. Détournant le regard tandis qu'il commençait son travail plus que répugnant, le jeune homme se permit une nouvelle question.


"Je me demandais, comment l'auteur d'un livre sur les sort informulés a finit par devenir garde-chasse à Poudlard ? Il est clair que vous pourriez faire autre chose si vous le souhaitiez."


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Ven 2 Mai - 17:53


"Me faire travailler avec des animaux très fier ne supportant pas qu'on leur manque de respect alors que je suis justement en retenue à cause de mon manque de respect... C'était bien trouvé, j'adore la subtilité."

-C'était une subtilité qui aurait pu te coûter cher, tu sais. Les Sombrals sont beaucoup moins violents.

En effet, s'ils avaient dû travailler avec les hippogriffes, le temps de faire accepter l'élève parmi eux et la colle aurait été finie. JB n'aurait pas pu s'amuser.

"J'ai au moins le droit de faire un peu de lumière ? Sinon je risque de passer plus de temps à les chercher qu'à les ramasser..."

Sur le moment, le Garde-chasse ne répondit pas et observa le jeune homme faire ce qu'il voulait avec sa baguette et la magie. Il le vit faire quelque chose avec son nez. Compte tenu de la nature de sa colle, ce qu'il venait de faire était plutôt évident. Après être allé chercher la pelle et le sac, il revint avec la baguette allumée coincée dans sa poche et lui posa une question.

"Je me demandais, comment l'auteur d'un livre sur les sort informulés a finit par devenir garde-chasse à Poudlard ? Il est clair que vous pourriez faire autre chose si vous le souhaitiez."

-Et que me conseillerais-tu de faire, compte tenu de ce que tu sais sur moi?

Cette discussion pouvait paraître anodine mais en général une réponse à cette question dévoilait bien plus sur l'interlocuteur qu'il ne le pensait. On pouvait connaître son caractère, son comportement, bien souvent, les gens se basent sur leur propre expérience pour répondre.

-Et au fait, j'ai dit pas de magie.

Sur ces mots, le Garde-chasse pointa sa baguette une fois vers la baguette de West et une fois vers le nez de ce dernier. La baguette s'envola dans les mains du vieil homme et le sort, bien que discrètement effectué qui ornait le nez du jeune homme disparut. Un dernier mouvement vers la cime des arbres et une boule de lumière flotta quelques mètres au dessus d'eux, illuminant la clairière d'une clarté blanchâtre. Voilà qui devrait lui suffire pour débarrasser les lieux des invités indésirables.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: L'heure de la colle...

Message par : William West, Jeu 15 Mai - 12:26


William était songeur, les Sombrals étaient-ils donc si imposant que ça pour relâcher de telles déjections ? Le coupant dans sa réflexion, Flitwick formula un semblant de réponse à sa question tandis que lui-même continuait de remplir le sac, plus dégoûté à chaque coup de pelle.

-Et que me conseillerais-tu de faire, compte tenu de ce que tu sais sur moi ?

*Pas vraiment le genre de réponse attendu mais bon...*

-Et au fait, j'ai dit pas de magie.

La main de William relâcha aussitôt la pelle, se précipitant vers sa ceinture pour tenter de rattraper sa baguette mais il la rata d'un cheveux à peine. L'obscurité parvenait heureusement à masquer la colère qui venait d'apparaître dans son regard, le jeune homme détestait qu'on lui prenne sa baguette, il avait tendance à se sentir totalement nu sans elle. L'instant d'après autre chose disparut, le sort qu'il avait lancé quelques minutes plus tôt. L'odeur vint aussitôt le prendre aux tripes, lui donnant un haut-le-cœur que le Serpentard eut bien du mal à contenir, le dégoût remplaçant aussitôt la colère.

Ramassant la pelle, fort heureusement tombée à côté des excrément et non pas sur eux, William se dirigea un peu plus loin, guidé par la lumière flottant dans le ciel et se remit à la tâche, détournant la tête au maximum tout en retenant un tant soit peu sa respiration.

*Je vais devoir rester tout la nuit sous la douche et brûler ces vêtements je crois...*


"Qu'est-ce que je vous conseillerais de faire ? Comme si j'avais le moindre conseil à donner à qui que se soit, j'ignore moi-même quoi faire une fois sortit de cette école. Car je pense décliner la proposition du Ministre, il serait malvenu de me retrouver à travailler pour ceux que j'ai tant critiqué..."

Marquant une petite pause pour tenter de trouver un peu d'air qui n'était pas trop vicié, Will termina sa phrase.

"Surtout que je ne sais absolument rien de vous. Vous vous y connaissiez bien mieux que la plupart des gens en sort informulé, êtes garde-chasse ici à Poudlard et avez une sacré poigne, mes connaissances s'arrêtent là."
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Jeu 15 Mai - 12:56


Il était assez amusant de garder son esprit ouvert dans ce genre de situation, on pouvait sentir les changements de comportement et de sentiments chez les personnes sur qui on se concentrait. La Legilimancie est tellement difficile à pratiquer à cause du contact visuel nécessaire que JB ne s'en servait presque que comme ça, rien qu'en tirant des conclusions de ce qu'il ressentait. Pas besoin de rentrer dans l'esprit de quelqu'un pour comprendre certaines de ses réactions. En l'occurrence, il avait réussi à énerver le jeune homme mais ne s'en étonnait pas, vu son tempérament fougueux.

"Qu'est-ce que je vous conseillerais de faire ? Comme si j'avais le moindre conseil à donner à qui que se soit, j'ignore moi-même quoi faire une fois sortit de cette école. Car je pense décliner la proposition du Ministre, il serait malvenu de me retrouver à travailler pour ceux que j'ai tant critiqué... Surtout que je ne sais absolument rien de vous. Vous vous y connaissiez bien mieux que la plupart des gens en sort informulé, êtes garde-chasse ici à Poudlard et avez une sacré poigne, mes connaissances s'arrêtent là."

-Désolé pour ton bras, je devais te ramener dans le bureau d'Harshing et je détesterait courir à travers les couloirs pour rattraper ma proie. Ensuite, je pense que tu ferais un bon Auror, il y a trop de chien-chiens du Ministre dans leurs rang, quelqu'un qui pense par soi-même ne serait pas de trop. Il suffit juste que tu arrives à montrer ce que tu veux à l'extérieur en restant toi-même, c'est difficile mais très profitable.

Le vieil homme ne ressentait aucun remords à conseiller à un élève paumé de ne pas suivre les sentiers battus et de ne pas finir comme un mouton pour ne pas avoir d'ennuis. Lui-même s'était retrouvé dans des ennuis plus gros que lui à cause de ce genre de comportement mais il en était sorti avec beaucoup plus d'expérience de la vie qu'un gentil citoyen lambda qui ne fait jamais de faute.

-Et pour mon poste, sache que je m'y connais bien en magizoologie et que certaines raisons personnelles me poussent à rester à Poudlard. Ce sont deux arguments qui justifient plutôt bien mon choix de carrière. Et puis, travailler pour le Ministère me serait aussi agréable qu'à toi, j'en ai peur, du coup où aurai-je pu aller? Tu en as une belle sur ta gauche au fait, ne l'oublie pas.

Petite façon de lui rappeler ce qu'il faisait là et que la conversation ne devait pas le détourner de son devoir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: L'heure de la colle...

Message par : William West, Jeu 15 Mai - 21:46


-Désolé pour ton bras, je devais te ramener dans le bureau d'Harshing et je détesterait courir à travers les couloirs pour rattraper ma proie.

William eut un sourire, lui une proie ? C'était la meilleure.

-Ensuite, je pense que tu ferais un bon Auror, il y a trop de chien-chiens du Ministre dans leurs rang, quelqu'un qui pense par soi-même ne serait pas de trop. Il suffit juste que tu arrives à montrer ce que tu veux à l'extérieur en restant toi-même, c'est difficile mais très profitable.

Alors ça il ne l'avait pas vu venir, Flitwick qui disait que lui ferait un bon auror ? Le Serpentard se demandait si le garde-chasse était sérieux. Si c'était le cas son discourt était totalement différent de l'attitude qu'il avait adopté jusqu'à présent. Au moins cela correspondait plus à la vision que lui-même se faisait des choses : rester lui-même et ne surtout jamais courber l'échine.

-Et pour mon poste, sache que je m'y connais bien en magizoologie et que certaines raisons personnelles me poussent à rester à Poudlard. Ce sont deux arguments qui justifient plutôt bien mon choix de carrière. Et puis, travailler pour le Ministère me serait aussi agréable qu'à toi, j'en ai peur, du coup où aurai-je pu aller? Tu en as une belle sur ta gauche au fait, ne l'oublie pas.

Comme s'il pouvait l'oublier.


"Vous inquiétez pas je l'avais vu."

*Sentit serait plus exacte...*

La réponse de son surveillant était on ne peut plus clair, il éprouvait autant d'affection que lui pour le Ministère.

*Et pourtant il me fait ramasser de ma m*rde... Je n'ose pas imaginer ce qu'il me ferait faire si je l'avais vraiment mis en colère.*

Se dirigeant donc sur sa gauche, Will se mit à la tâche, secouant légèrement la tête pour tenter de chasser l'odeur. Ce qui fut bien entendu totalement inefficace.

*J'espère que c'est bientôt terminé, je crois que je vais vomir avant la fin de la séance sinon.*


"Magizoologie... Les créatures magique c'est bien ça ? Ce n'est pas vraiment ma spécialité... J'ai les connaissances de bases je dirais et je sais me défendre de la plupart d'entre elles mais guère plus, je serais incapable de les soigner par exemple... Et enseigner cette matière ne vous intéressait pas ?"

Le sac étant totalement remplis, Will se dirigea de nouveau vers le grand arbre pour en prendre un neuf, prenant bien entendu tout son temps pour cela. Il ne fallait pas s'attendre à ce que le jeune homme se presse. Se remettant à la tâche, sans grande ardeur bien entendu, le serpent se permit une autre question.

"Et vous avez encore d'autres spécialités ? Sort informulé, Magizoologie... Quoi d'autres ?"

*Potions ? Métamorphose ? Torture ? Qui sait, ça pourrait être n'importe quoi.*
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'heure de la colle...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Lun 2 Juin - 12:21


Sorry:
 

Le garde-chasse prenait plaisir à observer le jeune homme galérer à ramasser ce qu'il pouvait sans la magie. C'était bien d'apprendre aux jeunes sorciers prétentieux l'humilité et ce que traversent les moldus pour leur faire comprendre qu'ils sont privilégiés mais qu'ils ne devraient pas le prendre pour un signe de supériorité. Au bout d'un moment, le jeune homme reprit la parole, surement pour faire passer le temps.

"Magizoologie... Les créatures magique c'est bien ça ? Ce n'est pas vraiment ma spécialité... J'ai les connaissances de bases je dirais et je sais me défendre de la plupart d'entre elles mais guère plus, je serais incapable de les soigner par exemple... Et enseigner cette matière ne vous intéressait pas ? Et vous avez encore d'autres spécialités ? Sort informulé, Magizoologie... Quoi d'autres ?"

-En effet, cela touche à tout ce qui est animaux, pour être garde-chasse c'est un critère requis. L'enseignement ne m'intéresse pas plus que ça, quand j'étais jeune, j'avais envisagé d'enseigner l'enchantement puisque c'est un autre de mes points forts mais les années passant, j'ai remarqué que le temps libre diminuait et que les ennuis s'accumulaient quand on devenait prof, ce n'est pas toi qui vas me contredire sur ce qu'endurent vos enseignants.

La retenue était bientôt terminée, c'était dommage de finir un moment si intéressant, d'autant plus que la conversation était agréable. Cet élève partageait surement sa vision sur le Ministère mais s'il en parlait ouvertement, ses opinions feraient rapidement le tour de l'école et qui sait ce qui se passerait lorsque tout le monde saurait que des membres du personnel n'approuvaient pas le comportement du gouvernement...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: L'heure de la colle...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 9

 L'heure de la colle...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.