AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 2 sur 4
Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Crystal M. Ertz
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Crystal M. Ertz, Jeu 12 Déc - 20:27


La jeune alchimiste attendit en gardant un silence lourd en réflexion. D'ordinaire, elle aurait parcouru la place du regard, elle aurait analyser en profondeur chaque détail et chaque particularité de cette vieille ville qui devait sans aucun doute regorger de richesses. Quelques semaines auparavant, alors qu'elle flânait encore dans une bibliothèque à la recherche de nouvelles informations, la jeune femme avait découvert un vieil ouvrage qui retraçait l'histoire de l'art du monde magique et du monde moldu. Cet ouvrage avait fait prendre conscience à la jeune femme son intérêt en la matière, bien qu'au fond d'elle, elle ait toujours su qu'elle avait un côté artiste.

Mais aujourd'hui, le refus de son maître et sa brutalité et son impolitesse l'avait comme ankylosée. Elle avait été déçue pour la première fois et ressentait cette désagréable sensation de froid dans l'âme. De plus, elle commençait à envisager les réactions de son maître lorsqu'elle rentrerait chez elle, ayant réussit son projet ou pas. Elle devrait affronter sa colère qui serait aussi grande si même pas plus que sa peine. Serait il en colère? Triste? Déçu? Pourrait elle continuer de travailler avec lui? Tant de questions qui se bousculaient dans la tête de la jeune femme, qui tenta d'un mouvement de tête de les faire partir comme on chasse une mouche. Crystal savait qu'elle avait tendance à s'inquiéter trop souvent de tout, et qu'elle ne profitait pas assez de vie en s'inquiétant ainsi pour le futur. Mais bien qu'elle en soit consciente, elle n'arrivait pas à changer cette vilaine habitude. Peut être apprendrait elle avec le temps...

Quelques minutes d'attente plus tard, elle sentit un regard se poser sur elle. Elle se leva précipitamment et chercha la silhouette du Vagabond parmi la foule, mais la place commençait à être très animée, et trouver quelqu'un dont on connaissait à peine le nom et l'apparence dans cette foule n'allait pas être simple. Peut être avait elle rêvé, ou imaginé sa présence. Elle continua tout de même à regarder autour d'elle jusqu'à ce que son regard se pose sur un silhouette qui s'avançait rapidement vers elle. Comme elle s'y attendait, son interlocuteur avait l'air à la fois surpris et déçut. Les mots qui suivirent confirmèrent son intuitions:

-Je suppose donc qu'il ne viendra pas ? Dit il d'une voix plutôt sèche. Inutile de gaspiller plus de temps donc, vous lui transmettrais mes amitiés Mademoiselle.

A peine eut il terminé sa phrase qu'il lui tourna le dos et se remit en marche. Crystal avait déjà ouvert la bouche pour répondre, mais la réaction du Vagabond la fit rester sans voix. Elle n'avait pas du tout prévu ça! Une conversation qu'elle était longue et fructueuse allait peut être terminée en moins de 2 secondes, il venait de battre le record de la conversation la plus brève. La jeune femme ravala sa salive et décida d'aller à la rencontre de son destin, comme elle l'avait prévu, coinçant sa timidité et sa peur dans un coin lointain de sa tête.


- Attendez! Monsieur!

Elle se mit à courir pour le rattraper et lui bloqua la route.

- S'il vous plait, je souhaiterais m'entretenir quelques minutes avec vous. Je suis bien consciente que vous devez être un homme plutôt occupé, mais ce que je tiens à vous dire compte énormément pour moi. Elle s'arrêta quelques secondes et remit une des ses mèches rebelles derrière son oreille, unique indice du stress qu'elle ressentait alors. Maître Deesty est vraiment un homme remarquable, mais ça lui arrive souvent de se montrer plus têtu que n'importe qui. Je pense qu'il n'a pas prit le temps de considérer votre proposition et qu'il a refusé par simple réflexe, et je tiens à m'excuser pour son comportement.


Je sais que ce que je vais vous demander à l'air complètement déplacé et inopportun, mais je pense que je serais complètement idiote si je ne le faisais pas maintenant. J'ai eu la chance de travailler depuis quelques mois avec le Maître alchimiste, et cela juste après ma sortie de Poudlard. J'ai vite pris conscience qu'une longue vie de découverte s'offrait à moi, et j'ai tout de suite su que je voulais faire quelque chose de ma vie. Quand vous êtes apparu hier matin, je ne sais pas vraiment vous expliquer les raisons précises, mais j'ai sentis que votre Guilde était ce 'quelque chose' que je cherchais à faire de ma vie.

Vous allez sans doute me dire que je suis trop jeune, trop naïve et trop impertinente pour faire partie de votre projet, et je le suis peut être. Je voudrais juste que vous me laissiez une chance de me prouver ma valeur. Je ne sais encore presque rien de votre Guilde, mais je ressens au plus profond de moi, libre à vous de me croire ou pas, une véritable attirance pour cette organisation.


La jeune femme s'interrompit brusquement, les joues en feu et le cœur battant. Elle n'avait pas l'habitude de parler, mais là, les mots étaient sortis directement. Ce n'était pas sa tête qui avait parlé mais son cœur. Elle décida d'attendre la réponse du Vagabond en le regardant dans les yeux pour y déceler son ressenti, mais elle craignait sa réponse autant que son silence. Dans le silence qui suivit, la jeune femme se promit de tout faire pour rejoindre cette Guilde. Elle se sentait prête à se battre et à prouver qu'elle était quelqu'un. Il ne restait qu'à espérer que le Vagabond pense de la même façon...
Revenir en haut Aller en bas
Taylor Malëan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Taylor Malëan, Mar 24 Déc - 16:47


Après toute cette tirade enflammée !! Comment le vagabond pouvait-il résister à une telle demande ? La jeune femme attendait impatient d'obtenir sa réponse. Taylor jugea un instant des pour et des contres de la propositions, et après tout, il avait bien besoin d'un ou d'une alchimiste, si quelqu'un se proposait pouvait-il vraiment faire la fine bouche ?

-Je dois avouer que c'est une idée forte intéressante mademoiselle, bien que je ne crois pas que cela puisse être réalisable. Nous effectuons en nos locaux, des expériences qui dépasse le stade d'un simple apprenti. Donc vous ne pourrez en aucun cas remplacer vôtre maître. Cependant, il me semble convenable de vous faire passer quelques tests de mises à l'épreuve et de voir comment vous pouvez vous en sortir. Si vos résultats me satisfont, je devrais avoir les moyens de vous offrir la plus enrichissante expérience de toute vôtre vie. Je suppose que vous êtes d'accords ?

Avant d'attendre la réponse, Malëan reprit sa marche, sachant pertinemment que la sorcière la suivrait de prêt. Il pressa tout fois un peu le pas, en direction opposée à la statue. Le programme ayant changé, il devrait se procurer plus tôt que prévue des ingrédients. Sans se retourner, il lança:

-Nous allons acheter ce dont vous avez besoin pour me montrer l'étendue de vos talents. Vous n'aurez que peu d’essais mademoiselle alors taché d'être convaincante.

Il longea une longue rue avant de tourner plusieurs fois à gauche en s'enfonçant petit à petit dans des rues de plus en plus étroites. Le soleil peiné presque à passer entre les bâtiments, qui étaient presque accolé et qui s'érigeaient haut, sur une dizaine d'étages. L'air y était frais, bien qu'humide, et aucune odeur n'était perceptible, vraiment aucune, ce qui était plutôt étrange. Comment pouvait-il y avoir absence d'odeur ?

Une porte s'ouvrit et un petit monsieur en costard noir et en chapeau melon en sortit. Il avait les cheveux long et blanc attaché en catogan à la base de la nuque. Il salua Malëan et le Vagabond lui rendit son hochement de tête, qu'il comprit comme signe d'un "bonjour" conventionnel. plus loin sur le côté droit on voyait un panneau où il était écrit, Cordonnerie O'wakes fill. Il s'agissait en aucun cas d'un cordonnier bien sûre, mais d'un petit magasin de recèle et de magie noire très bien emménagé, et connu que de peu de personne, le rendant l'endroit parfait, pour trouver en quantité toutes sortes d'ingrédient rare.

Il était temps.

-C'est à partir de maintenant, que c'est à vous de jouer. On entre, vous demandez ce que vous voulez, on trouve un autre endroit et puis vous me montrer l'étendue de vos talents nous sommes d'accords ?

Malëan se retourna enfin...
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Crystal M. Ertz, Mer 25 Déc - 13:01


Le Vagabond prit d'abord un peu de temps pour réfléchir aux paroles de la jeune femme, la laissant se mordre les lèvres jusqu'au sang tant elle était impatiente de connaitre sa réponse. Allait il accepter si facilement? Crystal doutait là dessus, ce serait loin d'être aussi simple que cela. Allait il alors refuser complètement? Cette hypothèse semblait être la plus censée, pourtant la jeune femme sentait qu'il n'en serait pas ainsi. Que devrait elle faire pour être acceptée alors?

Enfin, il lui répondit que ce qu'il attendait était un vrai alchimiste, une personne ayant de l'expérience et des savoirs qui dépassaient de loin ceux de la jeune femme. Il continua pourtant en lui proposant une "mise à l'épreuve", histoire de voir si Crystal avait ne serait ce qu'une petite chance pour rejoindre cette mystérieuse Guilde. Le Vagabond ne semblait pas douter de la réponse de Crystal, et il se remit en marche, mais en changeant de direction cette fois ci.

-Nous allons acheter ce dont vous avez besoin pour me montrer l'étendue de vos talents. Vous n'aurez que peu d’essais mademoiselle alors taché d'être convaincante.

Si vite? Crystal n'aurait jamais pensé qu'il la mettrait directement à l'épreuve. Elle n'aurait donc aucun délai pour étudier, aucun délai pour améliorer ses connaissances. Elle allait devoir prouver qu'elle valait quelque chose sans triche, comme ça. Y arriverait elle? Le stress commença à monter dans la tête de la jeune alchimiste, mais elle était plus motivée que stressée, peut être pourrait elle utiliser son stress pour faire des miracles. Elle ne doutait pas de ses compétences, si son maître l'avait engagée alors qu'il n'avait engagé personne auparavant, c'est qu'elle avait quelques "dons" en la matière. Depuis qu'elle était devenue apprentie, elle avait passé son temps dans son labo et dans les bibliothèques. La jeune femme avait apprit une quantité incroyable de matière en si peu de temps. Il restait maintenant à prouver au Vagabond qu'elle était digne de le suivre.

- Vous ne serez pas déçu, finit elle par dire alors qu'ils empruntaient des rues de plus en plus étroites.

Ils s'arrêtèrent devant une vieille porte en bois. Crystal aperçut le panneau "Cordonnerie O'wakes fill" et elle se demanda pendant quelques secondes pourquoi le Vagabond l'avait il conduite ici. Mais en apercevant l'homme qui en sortit, la jeune femme conclu vite qu'il devait s'agir d'une boutique à la clientèle très sélect. Crystal commençait doucement à comprendre que le temps était venu de faire ses preuves.

-C'est à partir de maintenant, que c'est à vous de jouer. On entre, vous demandez ce que vous voulez, on trouve un autre endroit et puis vous me montrer l'étendue de vos talents nous sommes d'accords ?

La bouche de la jeune femme était à présent si sèche qu'il lui était impossible de sortir le moindre mot. Elle hocha simplement la tête et elle entra d'une démarche décidée. Elle se concentra sur les recettes qu'elle avait apprises et opta pour les Gouttes de Lumière. Ces gouttes que l'on mettait dans ses yeux permettaient de voir dans le noir aussi bien qu'en plein jour, c'était d'ailleurs la dernière recette qu'elle avait réussit. Il lui fallut un peu de temps pour retrouver les noms des divers ingrédients, qui étaient loin d'être faciles à retenir d'ailleurs. Heureusement pour elle, sa mémoire avait toujours été plus que performante. Elle se dirigea donc vers le vendeur et sans la moindre hésitation lui récita la liste des ingrédients nécessaires.

- Il me faudrait une demi écaille d'ongles de drakkule, 3 doigts d'urine d'aligate, 1 oeil de tigre de la taille la plus importante possible et  8 brins de névropenthe.

L'homme lui donna rapidement ce dont elle avait besoin dans un sachet brunâtre qu'elle se hâta de prendre en main. Elle paya l'homme avant de se retourner vers le Vagabond. Elle allait lui prouver qu'elle était en voie de devenir une très grande alchimiste.

- J'ai tout ce qu'il me faut. Je suis prête pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Taylor Malëan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Taylor Malëan, Sam 4 Jan - 20:59


----------Les ingrédients en poche, Il n'y avait plus qu'à voir le potentiel alchimiste en action. Une foule de questions venaient bousculer les idées du Vagabond. Quels ingrédients avait-elle acheté, quel genre de spectacle elle allait bien pouvoir offrir, et surtout, était-elle aussi doué que Malëan l'attendait ? En tout cas elle n'avait pas mit longtemps à l'intérieur de la boutique. elle avait probablement une idée bien précise en tête, Taylor avait à peine eu le temps de sortir de nouveau son instrument qu'elle avait fait de nouveau surface.

-Vous avez tous ce qu'il vous faut ?

La jeune femme acquiesça. Ils étaient à présent tous deux en route vers un nouvel endroit. Ils continuèrent de marcher dans la même allée pendant quelques minutes, avant de tomber sur un vieil immeuble, d'apparence totalement abandonné. Malëan en ouvrit la porte à l'aide de sa baguette après avoir vérifié qu'ils étaient seuls, mais la route étroite n'était que très rarement emprunté.

L'immeuble était insalubre. De la moisissure trônait sur les murs et les plafonds, et de grosses bulles d'eau se former sur les cloisons. Au rez de chaussée, deux portes menaient à différents appartements, en gros écrit dessus, un tchèque aurait pu lire, "danger, ne pas pénétrer" mais Taylor n'avait aucune connaissance de ce langage. Il ouvrit la porte avec la même facilité que la dernière et pénétra suivit de prêt par Crystal.

-Voilà, nous allons nous installer ici, le temps de vous voir faire des miracles.

Il sortit de son fourre tout sa tente magique et l'installa dans la pièce la plus grande de l'appartement.

Ceci est mon logis, je suis certain que vous y trouverez tous les plans de travail, chaudrons et instruments qu'il vous faudra pour concocter ce que vous voudrez. si quelque chose vous manque, vous n'aurez qu'à me le faire savoir. Je vous attendrais ici.

Il ouvrit le pan de sa tente, laissant apparaître le grand salon de cette dernière. Le canapé avait était mit en coin, prêt de la cheminée, et au milieu de la pièce trônait une vieile table en bois, deux chaudrons pliables, chacun sur un tas de bois, et une multitude de couteaux, pipettes, béchers, fioles et autres instruments était stocké sur une étagère prêt d'un des murs. Il attendit que Mademoiselle Ertz s'y engouffre, pour lui même disparaitre dans un coin de l'appartement, ressortant à nouveau son uku, pour se mettre à jouer.

Jouer un peu lui permettrait de ne pas voir le temps passer, ni de rester dans le dos de la jeune femme, à la stresser pour rien. De cette manière chacun aurait de quoi s'occuper pour les prochaines heures. Ses doigts se remirent à valser, et la douce musique cristalline reprit.

Il lui faudrait au moins ça, pour cacher son impatience. Après tout, il n'était toujours pas convaincu que l'apprentie, soit ne serait-ce qu'à la cheville du maître.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Crystal M. Ertz, Mar 14 Jan - 20:07


Crystal sortit de la vieille boutique, toujours aussi décidée à montrer son potentiel. Ici, personne ne pourrait venir la distraire dans sa mission qu'elle était bien décidée à réussir. M. Deesty serait fou de rage s'il savait ce qu'elle faisait, mais ce n'était pas le moment approprié pour en parler. Crystal rangea ses inquiétudes dans un coin sombre de ses pensées et se focalisa sur l'homme qui la devançait. Elle ne le connaissait absolument pas, et pourtant, la jeune sorcière sentait qu'il était l'homme qu'il fallait suivre. L'apprentie voulait que sa vie ne ressemble à aucune autre, elle voulait vivre avec un grand V et elle voulait aussi que son nom ne soit pas oublié. Bien des ambitions qui n'avaient pas une très grande chose d'aboutir, mais la poufsouffle avait appris à ne jamais lâcher prise.

Le vagabond s'arrêta enfin devant un immeuble qui ne semblait tenir debout que par magie. Il s'y engouffra sans même se retourner et s'y aventura d'un pas étrangement sûr dans ce genre d'endroit. Un drôle d'endroit et un drôle de personnage, songea Crystal en observant prudemment les murs grisâtres, elle ne verrait pas ça tous les jours. Tout ici était vert, gris, ou jaunâtre, et l'odeur fit comprendre à la jeune femme qu'ils étaient sans doutes seuls et allaient le rester. Il fallait être fou pour rester dans un endroit pareil?! La propreté et l'ordre avaient beaucoup d'importance pour la jeune sorcière. Pour être une alchimiste efficace, il fallait être soigné et toujours tout ranger à sa place, du moins dans le laboratoire. Sa chambre, unique pièce dans laquelle elle se coupa de son métier, était elle un véritable dépotoir, mais un dépotoir plutôt propre, et lui au moins sentait bon. Crystal se mordit la lèvre et continua d'avancer, il n'était plus question de reculer maintenant.

-Voilà, nous allons nous installer ici, le temps de vous voir faire des miracles, dit le vagabond avant de sortir une tente de son sac et de commencer à l'installer, Ceci est mon logis, je suis certain que vous y trouverez tous les plans de travail, chaudrons et instruments qu'il vous faudra pour concocter ce que vous voudrez. si quelque chose vous manque, vous n'aurez qu'à me le faire savoir. Je vous attendrais ici.

Heureusement pour l'apprentie, la tente regorgeait de confort. Elle était plus spacieuse que toutes celles qu'elle avait connue auparavant, et tout un attirail d'alchimie avait été installé pour qu'elle puisse faire ses preuves. Après qu'elle soit entrée dans la tente, l'homme sortit et se mit à l'écart pour jouer de la musique. Bien, elle serait donc vraiment à l'aise pour travailler, quoique la présence de quelqu'un ne la dérangeait pas: une fois qu'elle commençait à travailler, rien ne pouvait plus l'arrêter. Le doute disparut à la seconde où elle mit la main sur le chaudron, posé sur un tas de bois.

Crystal mit premièrement la main sur les ongles de Drakkule. Il était impressionnant de voir que quelqu'un en possédait ici, mais c'était tant mieux. Les Drakkules étaient ces chauves-souris gigantesque de 4 mètres d'envergure qui étaient plutôt rare à dénicher et difficile à tuer. La jeune femme rêvait de pouvoir un jour un voir un... Elle broya soigneusement les ongles et finit par obtenir une très fine poudre blanche qu'elle fit tomber dans le chaudron. Elle traça deux lignes avec ses doigts, une question plus de superstition et de tradition qu'autre chose, avant d'y verser l'urine l'alicate. Ne restait plus que la plante à grappes verte tachetée de rouge qu'était la névropenthe. Celle là était beaucoup plus connue des alchimistes et n'était pas très difficile à trouver. Il suffisait de chercher assez loin dans les ronciers des forêts touffues d'Europe. Crystal chiffonna quelques feuilles de la plante avant de la regarder tomber dans le chaudron. A l'aide d'un sortilège de base, elle alluma le feu et prépara la suite, tout en jetant de réguliers coups d'œil à la préparation.

D'un doigt expert, elle sortit l'œil de tigre de son récipient et vérifia l'état de celui-ci. Il n'était pas trop dur, ce qui était une très bonne nouvelle. Les yeux ne la dégoutaient plus à présent, ses premières expériences avec n'avaient pourtant pas été des parties de plaisir... Enfin, la préparation prit la couleur souhaitée d'un pourpre éclatant. L'œil de tigre disparu dans la masse rouge, qu'elle refit chauffer quelques instants. Le reste était plus une question de vitesse qu'autre chose. Crystal attendit patiemment que la potion vire au "sangue" après quoi, elle coupa rapidement le feu et versa à l'aide de sa baguette le contenu du chaudron dans un petit récipient en verre. Tout s'était déroulé comme prévu, la couleur était d'ailleurs plus claire que la dernière fois qu'elle l'avait faites! Elle se précipita vers l'autre chaudron, qu'elle remplit d'eau froide pour y plonger le flacon. Après quelques minutes, la couleur du flaçon commençait doucement à s'éclaircir, miracle de l'endothermie!

Quand, quelques minutes plus tard, le flacon ne contint plus qu'un liquide quasi translucide, Crystal savait qu'elle avait réussit. Elle se hâta se sortir de la tente, le flacon en main, et retourna près du Vagabond, et son air septique n'impressionnait pas Crystal. Elle avait confiance en ses talents et sa potion était réussie, elle le savait.

- J'ai terminé. Je me suis doutée que vous ne désireriez pas passer trop de temps coincé ici, alors j'ai opté pour une recette assez courte. On appelle cette potion les "Gouttes de Lumières" à cause de leur effet, formula-t-elle clairement en agitant le flacon. Il suffit de verser une à deux gouttes dans chaque œil pour pouvoir voir aussi clair la nuit que le jour.  J'ai pensé que ça pourrait vous plaire, bien que je ne vous connaisse pas encore assez bien pour juger ce qu'il vous faut ou pas...

Revenir en haut Aller en bas
Taylor Malëan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Taylor Malëan, Ven 24 Jan - 15:45


-------Malëan leva les doigts de ses cordes pour arrêter la musique qui se propageait dans toute la pièce. La demoiselle était maintenant face à lui, un sourire bien fier dessiné sur les lèvres. De toutes évidences, elle avait parfaitement réussi sa potion et l'essayer ne s'avérer même pas utile. Son choix pour les gouttes de lumières enthousiasma particulièrement Taylor qui est un habitué du combat sournois, dans le noir ou l'invisibilité totale. Au moins elle savait où frapper pour faire plaisir.


Malëan se leva et son petit instrument à cordes, disparu dans son fourre-tout, à peine ses jambes étaient-elles dépliées. Il se saisit du petit flacon qu'on lui tendait et sans un mot il l'ajouta aussi au petit sac qui pendait contre son bassin.

-Vous avez très bien choisi. Et je suis bien certain que le résultat doit en être remarquable. Vôtre rapidité de préparation vous fait honneur, et de toute évidence, les enseignements de vôtre maître vous a profité. Mais je ne serais pas si négligeant, pour vous accepter immédiatement. J'ai besoin avant tout, de voir vos capacités de défenses, de fuites, de combats, ou de stratégie d'assaut. Vous avez bien du comprendre qu'intégrer un tel regroupement vous exposez à d'immense risque n'est-ce pas ?  Donc je veux m'assurer de n'avoir pas trop facilement vôtre mort sur la conscience.

Il savait pertinemment que la jeune demoiselle accepterait, du moins, en était-il persuadé du plus profond de son âme. Elle n'allait pas se dégonfler maintenant après tout ? Et même si elle excellait dans les préparations, elle ne pouvait négliger sa puissance sur le terrain. Ils seraient de nouveaux confrontés à toutes sortes de créatures ou sorcier malveillant, Malëan ne pouvait se permettre d'accepter une novice en matière de combat, ou si il le faisait, elle devrait immédiatement suivre une formation de défense et de fuite, afin de survivre un maximum de temps au sein de la guilde, bien que son nom s'était éteint avec le temps, et les menaces qui planaient dessus aussi.

Sans attendre de réponse, il entra dans sa tente, pour éteindre les feux, et ranger un peu le lieu, avant de la replier et de la mettre soigneusement dans son sac. Il était temps de partir, les locaux délabrés devenaient de plus  sombre avec la course du soleil, et quelques insectes commençaient à prendre part à la vie communale de la pièce. Il attendit de voir sa nouvelle recrue prête, puis il ouvrit la porte et quitta cet endroit moisi pour toujours. Lorsqu'il referma la porte, celle-ci sortie de ses gonds, et tomba au sol dans un bruit lourd.

-Désolé de vous avoir mené ici, mais nous devions faire vite. Nous allons nous diriger dans un bois, dans lequel je ressortirais ma tente, une fois que je serais certain que personne ne puisse venir me déranger. Je vous laisserais là bas, deux heures pour prendre connaissance des lieux et vous préparer à toutes éventualités. Aux bout de ses deux heures. Je vous attaquerais sans prévenir, si vous vous en sortez indemne, vous serez acceptée sans autre condition que la charte de notre guilde, si ce n'est pas le cas, il faudra parler un peu des conditions de vôtre intégration.

Malëan espérait ne pas trop désespérer la jeune femme, mais après tout, il ne fallait pas s'attendre à pouvoir rejoindre le vagabond grâce à une unique potion. Même si elle était une découverte incroyable pour Taylor.
Une fois sortit de la maison, il se tourna vers Crystal et se contenta de sourire bêtement.
Sans crier gare il posa une main qui se voulait rassurante sur l'épaule de la participante, puis l'empoigna bien fort avant de plier le genoux, pour l'entrainer dans un tourbillon qui s'envolait à présent dans les airs.

Ils atterrirent tous deux dans une fôret. Des arbres s'étendaient à perte de vue en tout sens.

-Vous avez des objections ? Sinon, le temps imparti va commencer à défiler.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Crystal M. Ertz, Sam 1 Fév - 19:29




Elle pouvait respirer. Sa préparation avait l'air de plaire au Vagabond. C'était sans doute un gros coup de chance, ou peut être était ce le destin? Il y avait matière à réflexion là-dessus, mais ce n'était ni le moment, ni le lieu pour penser à ça. Voilà une nouvelle épreuve de réussie, elle se rapprochait de plus en plus de la guilde. Mais le Vagabond n'avait visiblement pas très envie de traîner ici, tout comme la jeune femme d'ailleurs. Tout en rangeant ses affaires, il s'adressa à elle une nouvelle fois.

- Vous avez très bien choisi. Et je suis bien certain que le résultat doit en être remarquable. Vôtre rapidité de préparation vous fait honneur, et de toute évidence, les enseignements de vôtre maître vous a profité. Mais je ne serais pas si négligeant, pour vous accepter immédiatement. J'ai besoin avant tout, de voir vos capacités de défenses, de fuites, de combats, ou de stratégie d'assaut. Vous avez bien du comprendre qu'intégrer un tel regroupement vous exposez à d'immense risque n'est-ce pas ?  Donc je veux m'assurer de n'avoir pas trop facilement vôtre mort sur la conscience.

Il aurait été bien évidemment beaucoup trop simple d'être acceptée après une seule épreuve. Crystal s'était préparée à cette réponse, mais elle la redoutait quelque peu. L'homme qui se trouvait en face d'elle avait pensé à tout et c'était tout à son honneur, pourtant Crystal aurait préféré qu'il taise la fin de son monologue. Il voulait embauché une sorcière qui savait se battre. Or, Crystal avait vraiment peu d'expérience en ce domaine, si pas dire pas du tout. Elle n'avait jamais été une fille violente et n'avait jamais eu l'occasion de se battre réellement. La jeune femme n'avait aucune idée de ses capacités dans ce domaine...

Mais visiblement, il n'attendait pas de réponse, et il finit de ranger ses affaires, laissant Crystal à ses réflexions. Lorsqu'il eut finit, ils sortirent de l'immeuble délabré. Crystal vit même avec horreur la porte sortir de ses gonds lorsque le Vagabond la referma.

- Désolé de vous avoir mené ici, mais nous devions faire vite. Nous allons nous diriger dans un bois, dans lequel je ressortirais ma tente, une fois que je serais certain que personne ne puisse venir me déranger. Je vous laisserais là bas, deux heures pour prendre connaissance des lieux et vous préparer à toutes éventualités. Aux bout de ses deux heures. Je vous attaquerais sans prévenir, si vous vous en sortez indemne, vous serez acceptée sans autre condition que la charte de notre guilde, si ce n'est pas le cas, il faudra parler un peu des conditions de vôtre intégration.

Tout de suite? Crystal ne s'attendait pas à cela. Elle n'aurait donc pas le temps pour s'entraîner ni pour demander conseil à ses connaissances. Mais après tout, il n'avait aucune raison valable d'attendre et la jeune alchimiste savait que si elle faisait part de ses inquiétudes, son unique chance de rejoindre la guilde pourrait s'évaporer. Or, il en était hors de question. Elle décida donc de ravaler ses angoisses et d'attendre de voir ce dont elle était capable.

- Vous n'avez pas à être désolée, je comprend tout à fait. Je suis d'accord pour la suite du test. Vous ne serez pas déçu, se contenta-t-elle de dire d'une fois moins assurée.

Et tout à coup, avant qu'elle n'ai pu dire quoi que ce soit, le Vagabond posa une main sur son épaule avant de transplaner. Quelques secondes plus tard, ils se retrouvèrent dans une immense forêt. Crystal dû faire un effort pour rester debout. Elle reprit alors son souffle tout en fixant son compagnon. Elle n'avait jamais transplané de cette manière. D'ordinaire, elle aimait prendre son temps et s'y préparer parce qu'elle n'avait son permis que depuis quelques mois, et que son corps n'avait pas encore eu le temps de s'y habituer.

-Vous avez des objections ? Sinon, le temps imparti va commencer à défiler.

- Je suis prête. Finit elle par dire et essayant de se convaincre qu'elle l'était.

Et ses deux heures commencèrent. La jeune femme ne s'était jamais sentie aussi désemparée de toute sa vie. Comment allait elle s'y prendre? Elle ne savait même ce que le Vagabond entendait par "deux heures de préparations"... Devait elle s'entraîner à lancer des sorts sur des arbres? Devait elle allait chercher dans sa mémoire les quelques sortilèges qu'elle avait apprit? A Poudlard, Crystal avait été une fille plutôt studieuse, elle connaissait encore tout ce qu'elle avait apprit. Son seul problème serait le stress. Comme toujours. Mais comme elle détestait ne rien faire, elle se fit à faire la liste des sortilèges qui pourraient lui être utile sur un vieux parchemin qui traînait sur elle. Ensuite, elle se força à déjà essayé de visualiser tout ce qui pourrait l'attendre, tout en étant conscience que la réalité serait peut être toute autre. Son regard fila ensuite vers le pied d'un arbre. Elle y trouva des plantes qu'elle avait déjà utilisées dans son labo. Ces plantes, si on les écrasait et si on arrivait à en sortir le jus, avaient un effet apaisant. Elle avait tellement besoin de ça! Crystal cueillit donc toutes les plantes qu'elle pu trouver dans un rayon raisonnable. Elle écrasa ensuite les feuilles entre ses mains et réussit à obtenir quelques gouttes de jus. Buvant rapidement ces quelques perles liquides miracles, elle finit son temps de préparation à rester à méditer et à se préparer dans le silence le plus complet.

HRPG: Merci de ne pas poster de nouveau rp à la suite^^



Dernière édition par Crystal M. Ertz le Lun 3 Mar - 11:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taylor Malëan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Taylor Malëan, Sam 1 Fév - 22:30


Il avait fait deux cents cinquante pas en avant exactement, puis était monté à l'arbre qui se tenait face à lui. Sur la branche la plus robuste, il s'assit en tailleur tourna le regard vers le bois qui s'étendait à l'horizon. Il savait qu'à un kilomètre de marche se trouvait la guilde où l'attendait probablement Harel pour s'entrainer, ou bien JB, pour lui parler de l'état déplorable des lieux. D'ici deux heures, il devrait s'attendre à pratiquer une nouvelle fois le rituel qui consiste à tester les membres qu'il recrute. Ainsi, il serait vite si ou non, les rangs de la guilde grossirait encore. Elle avait finalement réussie à reprendre vie. Après tant de temps à se cacher dans l'ombre, Malëan ré-endossait la responsabilité de maître, pour son plus grand plaisir. Bientôt le nom du Vagabond ne serait plus qu'un immense souvenir, et la peine, la haine, et la douleur qui en découle s'effaceront.

Il resta un moment perché sur son arbre à apprécier la caresse du vent. A ne rien faire d'autre que fermer les yeux et écouter les bruits des créatures environnante. La lente complainte des feuilles qui tombaient en tourbillonnant. Il empoigna la baguette, qui était figée à se ceinture, et la glissa avec sa main dans sa manche. Ses deux bras reposés sur ses genoux, et il déployer grand ses poumons, pour qu'il puisse respirer correctement. Sans même sans apercevoir la course du soleil avait fait un bond. Il sortit sa vieille montre à la vitre brisée, et constata que le temps impartit était déjà écoulé. Tant pis, ça ne ferait que rajouter du stress à sa proie. Il plia la branche sur laquelle il était assis à sa volonté, et elle le posa au sol délicatement en faisant s'incliner l'arbre en entier.

-J'espère que tu es prête. Kaléidem.

Le jeu était lancé. Malëan courrait à présent le long des deux cent cinquante pas qu'il avait fait auparavant, la seul barrière entre lui et l'apprentie alchimiste. Il avait hâte de voir ce qu'elle avait prévu pour se défendre. Serait-il compliqué de la trouver ? Après tout, il existait des potions d'invisibilité, de métamorphose et de bien d'autre genre dont il n'avait surement pas connaissance
(les potions n'étants pas son fort) Il serait prudent, car il n'avait pas entièrement connaissance des capacité de sa cible.
Il venait de faire deux cent pas, et il vit en face, là ou il l'avait laissée, Crystal. Etait-elle si sure d'elle qu'elle n'eut aucun besoin de se dissimuler préparer une défense ? A moins que se soit justement sa défense. Sans bouger, il dressa sa baguette droit vers sa cible, et un trait bleu en jaillit, fusant jusqu'à venir se percuter sur le bouclier que l'apprentie venait de créer. L'attaque était annoncé. Le vagabond se rua derrière un arbre, pour se perdre parmi les feuillages, et éviter l'affrontement direct avec Crystal. Si elle était resté au même endroit, il devait forcément y avoir une raison, et si celle-ci contenait des pièges, il ne voulait sûrement pas avancer tête baisser et tomber dedans.

Il courra en décrivant un arc de cercle autour de sa proie, se faufilant d'arbre en arbre, en laissant à chaque pas un Hominum revelio afin de toujours garder son ennemi en vue, même si ses yeux ne lui servait pas. Il devait être à peu prêt derrière elle d'après ses calculs. Un autre kaléidem, lui permit de s'approcher en silence. Heureusement pur lui l'entrainement de sa vie, lui avait apprit à se déplacer sans un bruit, quand il voulait se faire discret. Sa respiration augmentait, et son coeur battait de plus en plus vite. Bientôt il tournerait autour d'un arbre qui lui cachait la vue de Mlle Metz, et il pourrait attaquer à nouveau.
Il passa un hêtre centenaire, et son ennemi était là, à quelques pas, les yeux braqué sur lui. De toute évidence la prendre par surprise ne serait pas évident. Il devrait donc faire usage de ses talents et de sa force pour le combat, et non la ruse. Il mit fin à son enchantement pour reparaître, sa baguette pointait en direction de l'apprentie. Elle ne fut pas surprise.

- Au moins on ne te berne pas si facilement. Je suis ravis de constater cela. A présent voyons ce dont tu es capable pour ta vie. Pardonne moi si je te blesse, ce ne sera pas vraiment intentionnel.

Il agita sa baguette de gauche à droite et des racines sortirent du sol, se précipitant sur Crystal. En un rien de temps elle serait maitriser avec la force que Malëan saurait tirer de cette endroit. Après tout, il était dans sa forêt, son royaume, dans lequel il règne en maître. Et il pensa que le combat n'avait rien d'équilibrer. Mais c'était ainsi que se passait la plus part des affrontement après tout. Un dominant et un dominé, un perdant, et un vainqueur, un nouvel initié, où un apprentie alchimiste. Le choix serait le siens.


 
Édit Luke : Bonsoir Taylor. Je vous signale que nous sommes en zone RPG, or ceci est un message HRPG qui aurait dû être envoyé par MP. Merci d'éditer et d'écrire un RP. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Crystal M. Ertz, Lun 7 Avr - 21:13


Alors que son stress était censé augmenter au fil des minutes qui s'écoulaient rapidement, Crystal se sentait plus calme que jamais. Il ne fallait jamais douter des bienfaits des plantes et des fleurs. Celles-ci se révélaient pleines de ressources et d'une efficacité parfois supérieur aux sortilèges. La jeune alchimiste avait toujours su que sa plus grande faiblesse était le stress, sa deuxième le manque de confiance en soi. Elle avait neutralisé la première et elle était bien décidée à combattre la deuxième. Malgré son manque cruel d'exercice pratique, Crystal avait prit soin de noter ses qualités pour ce genre d'épreuve. Premièrement, elle était très vivace. Elle savait bouger quand il le fallait, sans toute fois courir vingt kilomètres alors que quelques centimètres étaient suffisants. Deuxièmement, elle était plutôt bonne observatrice, et savait toujours trouver quelque chose d'utile dans son environnement, que ce soit une arme, une cachette ou autre chose. Et troisièmement, elle n'abandonnait pas facilement.

Elle se sentait prête. Pourtant, ce petit sentiment de crainte d'échouer ne daignait pas s'éteindre. Enfin, après plusieurs minutes passées dans le silence le plus total, elle vit l'ombre du Vagabond s'avancer vers elle. Elle serra sa baguette dans la main et avança d'un pas. A peine quelques secondes plus tard, un trait bleu jaillit de la baguette de son adversaire. Crystal parvint sans trop de mal à l'éviter mais déjà son esprit se préparait pour ce qui allait suivre. Il fallait qu'elle lui prouve qu'elle valait plus qu'une simple alchimiste. Elle était une sorcière prête à tout et à n'importe quoi.

Il se déplaçait vraiment rapidement. Le Vagabond ne voulait visiblement pas rester à découvert. Crystal cru comprendre qu'il était prudent. Ce n'était pas idiot mais la jeune alchimiste n'avait prévus aucun piège pour l'accueillir. Certains y verrait de la bêtise, mais Crystal n'y avait tout simplement pas pensé, peut être parce qu'elle voulait l'affronter en direct, les minutes qu'il lui avait accordées avaient été vraiment utile, mais dans la vie, quel adversaire laissait l'autre se préparer? La jeune femme n'avait pas l'habitude de se battre, mais elle voulait absolument voir de quoi elle était capable sans vraiment trop de préparations. Peut être ce choix allait il mener à sa perte, mais au moins, elle aurait suivi ses instincts.

Un craquement de branches attira son attention. Il était désormais en mouvement et se déplaçait d'arbre en arbre, ne lui laissant aucune place pour tenter une attaque, il était trop loin et bougeait trop vite. Une seconde plus tard, le silence surpris la jeune femme. Plus de bruits de brindille. Elle cligna des yeux mais elle l'avait perdu de vue. Comment était ce possible? Crystal regarda rapidement autour d'elle, sans apercevoir la moindre baguette. Elle se sentait toujours aussi calme, grâce aux plantes, mais elle ne savait pas quoi faire à part attendre qu'il agisse, or, cette solution ne lui plaisait absolument pas. Elle se concentra et se força à regarder à nouveau autour d'elle. Ses yeux se fixèrent sur chaque détail, elle passa véritablement le paysage au peigne fin. Et enfin, elle le vit. Il n'était qu'à quelques pas de sa position. Son visage était impassible. Impossible de déchiffrer ses pensées. Il pointa sa baguette d'un mouvement sec et fort.

- Au moins on ne te berne pas si facilement. Je suis ravis de constater cela. A présent voyons ce dont tu es capable pour ta vie. Pardonne moi si je te blesse, ce ne sera pas vraiment intentionnel.

Elle ne répondit pas. Il fallait qu'elle reste totalement concentrée et attentive. Elle n'avait pas peur d'être blessée. A vrai dire, elle s'était déjà préparée à l'être depuis longtemps. La douleur faisait partie de l'apprentissage et elle l'acceptait volontiers lorsque ça s'avérait nécessaire. Elle fixa son adversaire et attendit son attaque. Soudain, des racines s'agitèrent sous ses yeux, s'approchant d'elle à une vitesse effrayante, tel des serpents. Il fallait qu'elle agisse, mais pour l'instant, un vide inquiétant s'installa dans son cerveau. Elle ressentait toujours les effets de la plante, ainsi pu elle réfléchir sans perdre son sang froid. Les racines étaient à quelques centimètres d'elle maintenant. Elle n'eu d'autre choix que de courir pour leur échapper. Elle ne voulait pas s'essouffler maintenant, il fallait absolument qu'elle trouve quelque chose. Mais quoi? Après quelques secondes, elle se mit à agir. Elle se retourna et fit face à l'enchantement.
Elle pointa sa baguette et formula le sort.

- Asthum Draconis ! Lança-t-elle d'une voix assurée.

Aussitôt, une énorme goutte gluante sortit de sa baguette et s'étala sur les racines. Malheureusement, la jeune alchimiste avait agit trop tard. Une branche était déjà en train de s'enrouler autour de sa jambe, lui déchiquetant le mollet. Elle se mordit la lèvre et lança le deuxième sortilège.

-Incendio!

Immédiatement, les racines prirent feu et le sortilège se brisa. Elle jeta un regard rapide sur sa jambe droite. La racine avait déjà atteint le haut de sa cuisse. Celle-ci était complètement rouge de sang et griffée de partout. Ca faisait un mal de chien, mais elle devait rester forte et elle ne pouvait pas rester là à attendre la prochaine attaque, il fallait qu'elle réplique.

-Terra soluenta,dit elle en pointant sa baguette sur la poitrine du Vagabond.

Ce sortilège du sable mouvant ne serait pas peut être pas très efficace, mais ça le ralentirait et et il ne pourrait plus disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Taylor Malëan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Taylor Malëan, Dim 20 Avr - 16:29


Le sol dur se mit à fondre immédiatement. La terre se décomposée doucement devenant de plus en plus souple et absorbante. Avant même de s'en rendre compte, le Vagabond avait les jambes ensevelit ce qui n'était pas d'un très grand intérêt en plein milieu d'une forêt. Il cessa de porter son attention envers son ennemi pour se sortir d'un mauvais pas qui ne possédait pas de contre sort. Pendant se temps, Crystal essayait de se relever tout en trifouillant sa jambe du bout de sa baguette. Il fallait être rapide, où elle prendrait très vite l'avantage. il pointa de son arme la cimes d'un arbre à proximité, et comme les racines plus tôt soumise à sa volonté, l'arbre s'articula jusqu'à lui tendre une solide branche, afin de le tirer de se sable mouvement.

La manœuvre avait prit trop de temps et Mlle Metz avait déjà disparue, attendant probablement le bon moment pour rétorquer. Comme il n'est pas dans l'habitude du vagabond de se laisser prendre au dépourvu, ou de laisser s'échapper sa proie, il fit usage du sortilège de révelio pour trouver la direction de son ennemie, elle se trouvait à sa gauche, probablement caché dans les bois. Si elle avait été rapide lors des deux heures d'attentes que Malëan lui avait donné, peut être avait-elle eut le temps de préparer un piège sur le terrain. Aussi valait-il mieux être prudent dans ses déplacement. Il avançait doucement, toujours sa baguette devant lui, relançant son sortilège de repérage toutes les dix secondes pour êtres certain que sa cible ne changeait pas direction. Il n'y avait plus à mettre en doute les techniques de combats de la demoiselle, si elle n'avait pas réussi à le blesser, ça faisait maintenant dix minutes qu'il était à sa recherche sans trouver aucune trace. Le problème était bien sûre de pouvoir rester vigilent en cas d'attaque, toute en analysant parfaitement le terrain pour trouver une quelconque trace.  Elle était forte pour son âge, et l'enseignement de son maître alchimiste avait dû lui apporter certaine connaissance sur le camouflage parce que pour une fois, même en amplifiant son ouïe le Vagabond était incapable de suivre sa proie.

Il décida finalement qu'il ne servait à rien de courir. Si elle avait bien écouter les règles, on lui demandait de survivre. Pas forcément de se battre et en quelques instant seulement elle avait déjà prouver un potentiel remarquable. Si elle décidait de revenir pour attaquer, il mettrait fin au combat, et lui signalerait son approbation pour entrer dans la guilde.  Il scruta les alentours et se percha sur un rocher proche sous forme sa forme animal. Il attendrait ici.

------------------------


Crystal mit un moment à revenir sur ses pas, toujours sa baguette entre les mains et lorsqu'elle passa devant le vagabond, elle s'arrêta net, et scruta la petite salamandre avec insistance. Elle l'avait remarqué. Elle tendit sa baguette, et le reptile longea la pierre avec célérité avant de disparaitre dans un trou sous la roche, pour reparaitre plus loin sous sa forme humaine.

-ça suffit ! Cria-t-il pour éviter toute blessure inutile. Tu as prouvé que tu étais capable de camoufler ta présence face aux sortilèges de localisation. En cas d'attaque je suis certain que tu seras capable de disparaître et ainsi garder ta vie. C'est tout ce qui m'importe. Range ta baguette, il y a une dernière chose que nous devons faire.

La jeune femme s’exécuta non sans un léger sourire au coin des lèvres.

-J'espère que tu m'apprendras comment tu as fait tout cela. Il n'y a que peu de gens que je ne peux pas traquer et par conséquent, tu possède un pouvoir qui semble même dépasser le mien. C'est surprenant. Est-ce une simple ruse, ou le fuit d'une longue préparation ?

Crystal ne répondit pas. Tout en parlant Malëan s'était approché d'elle et l'avait saisi à l'épaule avant de plier le genoux pour transplanner. Ils venaient d'apparaître devant la vieille battisse délabrée, et soit le choc du au transport, soit du à l'apparition du bâtiment avait rendue muette Mlle Ertz.

-Je vous présente le lieu que vous convoitiez. Dit-il en changeant de sujet. Il aurait tout le temps de poser des questions et d'apprendre plus tard, l'important tout de suite, était de protéger la guilde, et son nouveau membre.

Nous allons entrer et mettre en place vos préparatifs d’adhésion. Ensuite, nous pourrons parler plus aisément de nôtre avenir commun.

Il lâcha la jeune femme et s'en fut ouvrir les portes de la guilde, qui pivotèrent cette fois, silencieusement. Les rénovations avancées visiblement à grande allure, prouvant l’efficacité de Jean-Baptiste le gardien des lieux.

-Entrez !

Une fois tous deux à l'intérieur, les portes se refermèrent les emprisonnant à l'intérieur d'un salon à présent sans poussière et éclatant. Kitsune astiquait les tables proches du comptoir où elle passait à présent le plus clair de son temps, perdu dans des grimoires de magie. Son bras droit à nu, laissant apparaître un tatouage en forme de corbeau sur le bras, les deux ailes déployées. L’œuvre rougeoyait encore de blessures non refermées.

-Je vous présente Kitsune, une initié remarquable. Miss Chaitan hocha de la tête comme faire valoir d'une pseudo présence. Très occuper par les récentes informations qu'elle avait reçu concernant ces parents.

-Et en face là-bas, c'est la bibliothèque ou le bureau. C'est en ce lieu que nous allons nous rendre pour vôtre entrer, et les derniers préparatifs.

Il prit les devant et alla jusqu'à la bibliothèque, puis sortit de sous la pensine, l'énorme grimoire scellé, qui contenait la charte de la guilde, que chaque membres se devait de signer. Il installa la petite table en pile de livre, et déposa sa baguette à côté en signe de confiance, et en préparation au futur serment inviolable que la jeune femme devrait prononcer.

-Si vous avez décidé de renoncer, il est encore temps. Dans le cas contraire sachez que le non respect de ses règles entrainera vôtre mort, que vous serez marquer d'un tatouage magique comme celui qui ornait le bras d'harel, afin de pouvoir accéder à la guilde et ses information, mais aussi pour que nous puissions toujours savoir si vous êtes en danger. Ces règles seront immuables car elle sont les piliers de nôtre association, et aucun pardon ne pourra être accordé dessus. Prenait connaissance de toute dans chaque détail. Et jugé bien vôtre choix.

Crystal fit un pas en avant...

HRPG: Accord de Crystal pour le libre arbitre
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Crystal M. Ertz, Lun 21 Avr - 13:40


[Accord de Taylor et d'Harel pour le libre-arbitre]



Ses sortilèges avaient visiblement bien fonctionnés. Crystal avait grâce à cela trouvé le temps qu'il lui manquait pour s'échapper. Elle se mit à courir le plus vite possible pour s'éloigner du sorcier. Plus elle réfléchissait, plus elle se rendait compte qu'elle ne pourrait pas l'affronter de front. Il fallait absolument qu'elle trouve un moyen pour faire perdurer ce petit jeu du cache-cache. Peut être n'était ce pas ce qu'il attendait d'elle, mais la jeune alchimiste préférait ne pas être touchée et ne pas l'attaquer plutôt que d'essayer de l'attaquer pour finir dans un sale état. Ce Vagabond était loin d'être une personne qui disait des paroles en l'air, quand il lui avait dit qu'il la blesserait peut être, il ne faisait aucun doute qu'il ne mentait pas.

Elle s'arrêta pour respirer deux secondes et parvint à se rappeler un sortilège qui pourrait la faire disparaître. Bien sûr, ce sortilège ne lui permettait pas de se soustraire totalement aux sorts de localisations, mais ne pas pouvoir voir son adversaire était un gros handicap. Elle leva sa baguette droit devant elle et ferma les yeux pour se concentrer, ce n'était pas le moment pour être distraite et rater sa chance.

- Vitro Convexo formula-t-elle.

Aussitôt, une vitre se matérialisa devant elle. Grâce à ce sortilège, elle se fondait maintenant dans le décor. Mais bien sûr, elle ne pourrait faire cela éternellement. De plus, si le Vagabond lançait des sorts sur la vitre, elle n'était pas sûr de pouvoir tenir très longtemps. Mais bon, c'était mieux que rien, se dit elle pour se rassurer. Les minutes qui suivirent se caractérisèrent par le silence inquiétant qui avait envahit la forêt et sans le moindre mouvement. Sa respiration et son rythme cardiaque avait eu plus que le temps nécessaire pour redescendre à des constantes normales. Que se passait il? Pourquoi n'apparaissait il pas? Après encore deux minutes d'attente, la jeune femme se décida enfin à lever son sort et à revenir sur ses pas. Peut être en avait il eu marre de la chercher et qu'il attendait qu'elle revienne pour qu'il puisse la surprendre? C'était plutôt intelligent, et Crystal n'avait de toute façon pas envie de rester des heures debout à attendre une menace qui ne viendrait peut être jamais.


Enfin, elle reconnut l'endroit qu'elle avait quitté un peu plus tôt, mais il n'y avait aucune trace du Vagabond. Elle parcourut l'endroit du regard et remarqua une salamandre sur une roche. *Se pourrait il que?* Plutôt méfiante, elle pointa sa baguette sur l'animal qui aussitôt disparut. Au pire, elle avait menacé une salamandre ordinaire. Au mieux, elle avait trouvé l'homme qu'elle cherchait. Et effectivement, le Vagabond réapparu de l'endroit où la salamandre avait fui quelques secondes plus tôt.

-ça suffit ! Tu as prouvé que tu étais capable de camoufler ta présence face aux sortilèges de localisation. En cas d'attaque je suis certain que tu seras capable de disparaître et ainsi garder ta vie. C'est tout ce qui m'importe. Range ta baguette, il y a une dernière chose que nous devons faire.

Crystal ne put s'empêcher de sourire et rangea sa baguette. Ainsi, elle avait réellement réussit à le semer? Elle ne l'aurait jamais cru. En fait, elle ne savait presque rien dans ce domaine, autant ses forces que ses faiblesses. Mais c'est vrai qu'en y réfléchissant, elle avait toujours été douée pour rester dans l'ombre et se faire oublier.

-J'espère que tu m'apprendras comment tu as fait tout cela. Il n'y a que peu de gens que je ne peux pas traquer et par conséquent, tu possède un pouvoir qui semble même dépasser le mien. C'est surprenant. Est-ce une simple ruse, ou le fuit d'une longue préparation ?

Que pouvait elle répondre? Elle même n'en savait strictement rien! Elle n'allait pas lui raconter un joli mensonge pour l'impressionner, ce n'était pas du tout son genre. Aussi décida-t-elle de ne rien dire. Mais sans qu'elle ai pu réfléchir d'avantage, elle sentit la présence du Vagabond derrière et sa main qui venait de se poser sur son épaule. *Encore?* Ne put elle s'empêcher de penser avant de voir l'environnement qu'elle connaissait disparaître une nouvelle fois.

**

-Je vous présente le lieu que vous convoitiez, lui dit le Vagabond avant de s'éloigner d'elle. Nous allons entrer et mettre en place vos préparatifs d’adhésion. Ensuite, nous pourrons parler plus aisément de nôtre avenir commun.

Il s'avança et ouvrit une porte avant de lui demander de le suivre. Crystal s'exécuta presque mécaniquement. Tout cela allait si vite! Son esprit était encore coincé dans la forêt. Elle n'en revenait pas. C'était tout? Elle qui s'était apprêtée à devoir fuir et se battre, la voilà déjà presque acceptée dans la Guilde? Était ce possible? La jeune alchimiste avait vraiment du mal à cerner l'homme qui se tenait devant elle. L'endroit dans lequel ils venaient de pénétrer était d'une propreté étonnante. Les murs et les plafonds donnaient l'impression que ce lieu existait depuis toujours, aussi se serait elle attendue à tes toiles d'araignées ou ce genre de chose. Mais visiblement, quelqu'un devait avoir nettoyer cet endroit dernièrement, et avait beaucoup de minutie.

-Je vous présente Kitsune, une initié remarquable. Enchaîna-t-il en désignant une jeune fille occupée à nettoyer des tables qui semblaient déjà propres. En réponse, la jeune fille hocha la tête et Crystal lui répondit par un autre petit mouvement de tête. Et en face là-bas, c'est la bibliothèque ou le bureau. C'est en ce lieu que nous allons nous rendre pour vôtre entrer, et les derniers préparatifs.

Crystal acquiesça avant de suivre son guide, son regard se baladant toujours sur ce nouveau endroit si étrange. Le Vagabond sortit ensuite un vieux grimoire et le posa sur une petite table improvisée faites de livres. Ensuite, et au grand étonnement de la jeune alchimiste, il posa sa baguette en signe de confiance. Puis elle prit le temps de réfléchir à la raison de sa confiance. Elle parvint à comprendre lorsqu'elle remit tous les évènement en contexte. D'abord, la proposition qu'il avait faite à son maître, ensuite, le revirement de situation lorsqu'elle avait prit sa place et enfin, les épreuves qu'il lui avait fait subir. Il ne lui donnait pas son confiance d'un simple coup de tête. Non, tout cela avait été examiné d'un façon minutieuse. Pour en être arrivé jusqu'à demander à M. Deesty de rejoindre son organisation, le Vagabond avait du y réfléchir un certain temps. Il avait du analyser chaque détail, parce que vu l'ambiance plutôt calme de l'endroit, il ne devait pas y avoir grand monde qui pouvait prétendre appartenir à cette Guilde. La confiance qu'il accordait aujourd'hui à Crystal résultait de cela plus du fait des récents évènements entre lui et elle cette fois-ci.

-Si vous avez décidé de renoncer, il est encore temps. Dans le cas contraire sachez que le non respect de ses règles entrainera vôtre mort, que vous serez marquer d'un tatouage magique comme celui qui ornait le bras d'Harel, afin de pouvoir accéder à la guilde et ses information, mais aussi pour que nous puissions toujours savoir si vous êtes en danger. Ces règles seront immuables car elle sont les piliers de nôtre association, et aucun pardon ne pourra être accordé dessus. Prenait connaissance de toute dans chaque détail. Et jugé bien vôtre choix.

Les choses devenaient sérieuses. Crystal commençait doucement à prendre conscience de la route qu'elle venait de choisir d'arpenter. Hier encore, sa vie était celle d'une apprentie alchimiste, vendeuse aux Halles Magiques et rien d'autre. Aujourd'hui, elle deviendrait membre de quelque chose de beaucoup plus grand que tout ce qu'elle avait imaginé. Elle ne serait plus seule et sentait que ce choix allait lui apporter ce qu'elle avait toujours voulu: de l'adrénaline et un but. Les mains quelques peu tremblantes, elle s'approcha du grimoire et commença à lire les diverses conditions et règles. Toutes les règles étaient plutôt précises et claires, il n'y avait plus aucune place pour le doute. Elle savait que si elle choisissait de s'engager, elle n'aurait d'autre choix que d'y obéir. Mais cela ne la dérangeait pas pour l'instant. Tout ce qu'elle espérait, c'était de pouvoir s'y tenir jusqu'au bout.

- Je suis prête, dit elle enfin en levant son bras.  

Il ne faisait aucun doute que le serment qu'elle devrait faire allait complètement modifier sa vie à jamais. Le Serment Inviolable qu'elle s'apprêtait à faire en attestait. Mais le moment était très mal choisi pour avoir peur, ainsi Crystal fit tout ce qu'elle pu pour avoir l'air impassible. Tout son cœur lui criait de continuer, que c'était la bonne solution. Était ce vraiment sa destinée? Pouvait on vraiment choisir sa voie? La jeune sorcière en était persuadée.

Elle entendit la dénommée Harel les rejoindre tandis que le Vagabond attrapait son poignet. L'enchaîneur, le demandeur et le receveur. Toutes les conditions étaient réunies. La jeune alchimiste pris une profonde respiration avant d'entendre la voix de la jeune asiatique.

- Tu jures ne jamais dévoiler l 'emplacement de la guilde, ni le nom ou la localisation d'aucun de ses membres, de n'accepter aucun contrat en son nom sans l'accord de tes supérieurs et de ne jamais user du savoir que tu obtiendra ici s'il risquerait de perturber l'équilibre naturel des choses ? Jures-tu de protéger la vie, aussi bien que la mort, et de ne jamais porter la main sur des savoirs qui pourraient changer la nature profonde de ce que tu es ?

Crystal s'humidifia les lèvres avant de répondre d'une voix plus faible qu'elle ne l'aurait voulu : oui

-Et enfin jures-tu que tu entres dans cet guilde avec pour seul envie de t'enrichir de connaissance, et que tu n'es motivé ni par la soif de pouvoir, ni par la vengeance ?

Crystal répondu une nouvelle fois par l'affirmative. Aucune soif de pouvoir ou de vengeance ne l'animait, il n'était donc pas très difficile d'accepter cela. Des fils d'une couleur rouge flammes enchaînaient à présent les deux bras. C'était à la fois beau et terrifiant, un spectacle que Crystal ne verrait pas tous les jours. Enfin, les fils s'entremêlèrent et finirent par disparaître. C'était fini. Elle faisait officiellement partie de cette organisation mystérieuse. Son cœur fit un bond dans sa poitrine, elle était aux anges. Elle essaya néanmoins de ne pas trop sourire et de conserver son calme. Harel venait de quitter la pièce, sans doute pour retourner à ses occupations, et le Vagabond lui faisait face. Il la regarda quelques instants avant de quitter la pièce à son tour, laissant la jeune alchimiste seule avec ses pensées. Ils auraient bien le temps plus tard pour parler ce que que leur réservait la suite des évènements. Une nouvelle étincelle venait de naître dans ses yeux.


* Fin du RP *
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Luia Luminos, Dim 26 Avr - 18:42


Rp avec Alina Éléonoré De Blois

Luia était désormais Auror, le métier de ses rêves, qui occupait pas mal de ses journées. Cela ne l'empêchait pas cependant de voir ses amis ou de prendre des vacances. La seule chose qui lui manquait dans sa vie, c'était l'amour mais elle finirait bien par le trouver un jour ou l'autre.

En attendant, elle avait décidé d'aller voir une de ses cousine éloignées - Alina - à Prague. Cette jeune fille était encore à l'école, chez les Gryffondor. Luia, de son côté, avait été à Serdaigle durant ses études. Mais elle aimait sa cousine, peu importe sa maison et son courage. Elle devait bien préparer son voyage. En effet, elle n'avait toujours pas le permis de transplanage (bien qu'elle songe à le repasser très vite) et devait donc prendre un avion, le Magicobus ne dépassant pas les frontières du Royaume-Uni. Heureusement, elle savait un peu se tenir dans la société Moldue et même s'habiller comme une Moldue de façon assez correcte (même si c'était de façon très rare).

Elle avait acheté un billet d'avion la semaine précédente pour Prague. Elle se préparait donc. Une fois prête (veste noire,chemise rouge et pantalon blanc enfilés), elle fila à l'aéroport et prit l'avion dans lequel elle lut des livres sorciers mais personne autour ne le savait. Une fois arrivée à Prague, elle s'assura que personne autour ne la voyait faire de la magie et envoya un Patronus corporel à sa cousine pour la prévenir de son arrivée à l'aéroport. Elle avait hâte de commencer ces vacances!
Revenir en haut Aller en bas
Alina Éléonoré De Blois
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Alina Éléonoré De Blois, Jeu 30 Avr - 19:40


Je fila hors du manoir dès qu'elle reçut le message du Patronus corporel  de Luia. Je passa par la porte de derrière me dirigeant, dans le (grand) jardin de derrière, vers une sorte de "cabane" tout au fond du jardin. Tellement loin je pris deux longues minutes a y arrivée, je râlais (un peu) d'avoir pris autant de temps juste pour ça.

Poussant la vieille porte, qui grinça, j’entrais dans ce qui devait être un jour une cabane, a présent c'était ds bouts de bois poussiéreux. Ce n'était pas très grand, même pas du tout, juste assez grand pour une cheminée. Sur le coté droit de la cheminée était posé une petite boite carrée qui contenait de la poudre de cheminette. Quelques secondes plus tard j'était arrivée a l'aéroport. La petite pièce où elle arriva était très étroite, pouvant contenir seulement la cheminée par la quelle j'était arrivée, je poussa la porte -qui, pour que les moldus ne l'ouvrent pas- avait un écriteau 'Entrée interdite'. Il y avait un tel chahut que personne ne fit vraiment attention à moi, je ne fis pas vraiment attention aux fille -qui passait juste par là- me regardais de haut-en-bas... J'avais compris depuis longtemps qu'elles le faisaient comme ça. Sans vraiment de raison valable...

Je me dirigea directement vers la sortie, pris la direction du Parking de l'aéroport. Et dans une partie assez reculée du parking je vis une jeune femme aux beaux cheveux blonds et lisses, qui paraissait attendre quelqu'un. Ce n'est que à ce moment là que je regarda ce que je portais, j'avais été si pressée de partir que je n'avais pas fait attention à ce que je portais, une jolie robe rouge foncée avec des manches qui lui arrivaient jusqu'aux coudes et le bas jusqu'aux genoux, une 'veste en jeans' -comme disent les moldus..-, et des ballerines.
J'avait pris l'habitude de s'habiller en moldue, trouvant leurs vêtements plus confortable que les capes -avec les quelles elle je me prenait toujours les pieds, d'ailleurs...

Arrivée près de la jeune femme, je lui dis :
-Bonjour, tu dois être Luia, je suis Alina. Lui dis-je, un peu timidement, ce n'est pas toujours qu'on passes ses vacances avec une cousine quasi-inconnue. J'avait peur de tout ratée, ou même de dire quelque chose qu'il ne fallait pas, ou encore même de paraître trop curieuse. Car oui, ma curiosité pouvait être l'un de mes pires défaut.
Mais ses craintes s'envolèrent quand celle-ci m'offrit un grand sourire.


HRP :
 


Dernière édition par Alina Éléonoré De Blois le Dim 17 Mai - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Luia Luminos, Mar 5 Mai - 15:58


Luia venait d'arriver et attendait sa cousine éloignée. Elle ne l'avait encore jamais vu mais vu qu'elle habitait Prague ça lui donnait l'occasion de se rendre là-bas et de rencontrer sa partie de sa famille.

Tout à coup, Luia (qui se trouvait sur le parking, un peu à l'abri des regards Moldus) vit une jeune fille arriver dans sa direction. Une jeune fille habillée comme une Moldue mais peu importe. Luia ne lui tiendrait pas du tout rigueur, loin de là. La jeune fille avait en plus bon goût en vêtements moldus (Luia en portait peu mais savait tout de même ce qui était bien ou mal en matière de mode Moldue). Luia la vit s'approcher et dire:


-Bonjour, tu dois être Luia, je suis Alina.

Luia lui sourit très gentillement. Elle aimait déjà cette jeune fille. Elle lui rappelait ses propres frères et sœurs, les jumeaux. Elle se demanda bien si cette cousine inconnue les côtoyaient. Et puis elle était elle-même habillée comme une Moldue, même si ce n'était pas encore tout à fait ça. En attendant, elle répondit:

-Je suis en effet Luia. Enchantée, Alina.

Puis elle regarda sa cousine et ajouta:

-Alors on y va? J'espère que ce séjour va être super.
Revenir en haut Aller en bas
Alina Éléonoré De Blois
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Alina Éléonoré De Blois, Dim 17 Mai - 16:54


-Je suis en effet Luia. Enchantée, Alina. Lui dit-elle, puis elle ajouta :
Alors on y va? J'espère que ce séjour va être super.
-Euh.. Oui, suis moi. Balbutiais-je.
Nous prîmes le même chemin que j'avais prise pour l'allée. Je marchais devant, elle marchait juste derrière moi en tirant sa valise.
En parlant de valise...

Je me souvins que la première fois j'avais tellement adorée prendre l'avion, que je cherchais toujours une excuses pour faire un trajet en avion.
Ce qui est dérangeant quand on prends l'avion c'est, une fois sa m'est arrivée, le moldu a coté qui dort -et qui ronfle très fort, aussi- s'incruste dans votre espace-vital... C'est horrible. Ou alors au moment où l'ont s'attend le moins une voix s'élève dans tout l'avion.. Mais j'aurais aimée pouvoir ouvrir, quelque chose comme une fenêtre ronde...

-Tu as bien aimée l'avion ?Lui demandais-je, curieuse de savoir si sa lui avait plu.
Nous étions arrivées dans la 'cabane' poussiéreuse...
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Luia Luminos, Lun 18 Mai - 11:12


Luia s'était présentée à sa cousine qui lui avait demandé si elle était Luia et elle avait répondu par l'affirmative bien évidemment. Puis elle avait demandé si elles y allaient et qu'elle espérait que ce séjour allait être super. Sa cousine, que avait face à elle une inconnue, le regarda et dit:

-Euh.. Oui, suis moi.

On voyait qu'elle était intimidé mais peu importe Luia saurait lui montrer qu'elles pouvaient être de tyrès grandes amies ou du moins qu'elle n'avait pas à avoir peur d'elle, même si elle était Auror. Après tout, elle était aussi extravertie et adorait faire la fête. Luia suivit Alina sur le chemin, sa valise à la main. Tandis qu'elle marchait, sa cousine lui demanda:

-Tu as bien aimée l'avion ?

Luia sourit. Ce n'était pas son moyen de transport préféré mais il n'avait pas son permis de transplanage même si elle devait le repasser sous peu. Mais bon, ça s'était bien passé. Même si être au milieu de Moldus lui avait paru bizarre. Elle répondit:

-Ce n'est pas mon moyen de transport préféré mais ça va, je n'ai pas détesté.

Les deux jeunes femmes étaient arrivées dans une sorte de cabane poussiéreuse et Luia attendait les instructions de sa cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 Prague, son vieux pont, son château, ses pavés, ses retrouvailles ...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.