AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 4 sur 5
Botanique et Potions.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Gloire Lecomte
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor

Re: Botanique et Potions.

Message par : Gloire Lecomte, Jeu 18 Aoû 2011 - 13:31


En retard ! Elle était en retard ! Gloire en retard était aussi rare que de rencontrer un sphinx se promener au Chemin de Traverse... et pourtant elle était en retard ! Courant dans les couloirs, bien que cela soit interdit, elle dévala à toute vitesse le grand escalier de marbre du château et se précipita dans le parc en direction des serres.

Dans un dérapage quasi parfait, dû à de longues années de sprints matinaux, elle s'arrêta devant la porte de la serre N°2 et essaya de reprendre contenance. Elle était déjà en retard, mieux valait éviter d'être également débraillée. Quand elle fut sûre et certaine d'être de nouveau présentable, elle frappa à la porte et entra dans la pièce vitrée.

Des plantes s'alignaient de tous les côtés, encadrant les longues tables de travail où se tenaient les élèves. Discrètement, elle traversa la salle pour rejoindre sa collègue devant le bureau.

- Bonjour Jenni, désolée pour ce léger retard, chuchota-elle à la professeur de botanique.
Revenir en haut Aller en bas
Maxius McSmithson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Retard

Message par : Maxius McSmithson, Jeu 18 Aoû 2011 - 14:02


Le professeur Aëndal n'avait pas bien pris son retard, c'était sûr, et Maxius grogna d'irritation quand elle le menaça de retirer des points à sa Maison. Comme si c'était sa faute que ce satané esprit frappeur veuille le retenir dans le couloir à coups de coupes en métal... Bref, il décida de s'en ficher.

- Pour les curieux et autres habitués des recherches à la bibliothèque, les puffapods peuvvvent avoir des propriétés très intéressantes lorsqu'ils absorbent du sang d'animaux magggiques.

Les Puffapod, vraiment? Quand il pensait au nombre de plantes aquatiques passionnantes qu'on pouvait étudier...
Nerveux, il regarda autour de lui, et aperçut un jeune Serpentard (première année sans doute, d'après son regard naïf), l'air timide, à côté d'un garçon de Gryffondor. Puis une Serdaigle aux lèvres pincées qui n'arrêtait pas de se trémousser, comme si elle voulait partir de là au plus vite. Bien sûr, elle avait tellement mieux à faire que d'endurer une heure dans une serre étouffante...
Petite fille gâtée, se dit Maxius.

Il tourna la tête en entendant le bruit de la craie sur le tableau noir et regarda Aëndal pendant qu'elle disait qu'ils devaient attendre le professeur Lecomte.

Elle est sérieuse? Même les profs sont en retard maintenant?! Il poussa un long soupir et prit sa tête dans ses mains. Cette matinée s'annonçait fatigante...

Soudain, l'invité attendue arriva enfin en chuchotant:

- "Bonjour Jenni, désolée pour ce léger retard"

Non mais vraiment. Et c'était lui qui s'est fait réprimander par Aëndal pour un retard de 15 minutes, alors qu'il n'était même pas indispensable au suivi du cours. Il adressa à Axelle un regard exaspéré en se demandant quand est-ce qu'ils pourraient bien commencer le cours pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Lileas White
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Botanique et Potions.

Message par : Lileas White, Dim 21 Aoû 2011 - 14:06


Un instant plus tard, demoiselle Lecomte arriva dans la serre. Jenni la salua en s'inclinant légèrement. Le professeur de potion s'avança vers sa collègue et lui glissa quelques mots à l'oreille.

- Bonjour Jenni, désolée pour ce léger retard

L'aînée Aëndal sourit et lui répondit d'un ton jovial.

- Tu es exactement à l'heure, Gloire.

Elle s'adressa cette fois-ci à la classe.

- Et nous pouvvvons commencer. (un temps) Aujjjourd'hui, nous étudions le rapport important entre les effets des potions et la préparation des ingrédients – qui ont le plus souvvvent une origine vvvégétale. Bien choisir et bien préparer les futurs constituants de vvvotre mixture permet d'avoir les répercussions attendues. Lorsque vvvous arrivvverez à ce stade pour chaque potion, les ASPICS seront à vvvotre portée. (un temps) Le second point important, et qui intéressera sans le moindre doute les plus habiles et ambitieux, est celui-ci : Une recette de potion, comme pourra vvvous le confirmer demoiselle Lecomte, n'est qu'un modèle, qu'une base, avec des effets simples. La goutte du mort-vvvivant, telle que vvvous pouvvvez la trouvvver dans n'importe quel grimoire de magggie noire, reste basique : Une seule utilité, un seul effet ! La préparation des ingrédients, que ce soit des années ou un instant avvvant la mise en chaudron, peut créer des effets secondaires, aussi inattendus par les êtres visés, que vvvariés.

Pendant qu'elle parlait, elle s'était lentement approchée de la première rangée et avait doucement slalomé entre quelques tables. Le dernier mot de sa longue tirade prononcé, elle posa une main sur une table sur sa gauche, et regarda la jeune sorcière qui y était assise. Demoiselle Higgs, semblait-il.

- La plus inoffensivvve Pimentine pourrait alors vvvenir à bout d'une régggion, d'un État tout entier.

Elle se retourna vers Lecomte.

- J'ai quelques chaudrons dans mon bureau. Jjje te laisse expliquer ce que nous allons faire. Oh, et si tu as quelque chose à ajjjouter, n'hésite pas.

L'experte en botanique sortit des rangs et s'avança vers la porte de la serre °2, d'une démarche élégante et discrète.
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Botanique et Potions.

Message par : Gloire Lecomte, Dim 21 Aoû 2011 - 18:11


- Tu es exactement à l'heure, Gloire.

Dans un hochement de tête, la professeure se tourna vers les élèves et écouta avec attention ce qu'expliquait sa collègue de botanique. A ses mots, Gloire ne pouvait en effet qu'acquiescer. Peu d'élèves comprenaient l'étroite relation qui existait entre la potion et la botanique alors que cela était pourtant évident. Du regard, elle suivit la progression de son aînée à travers les tables tout en observant les différents groupes de travail qui se tenaient là. Parmi les visages, elle reconnut certains de ses propres élèves et se demandaient s'ils avaient eux-même retenus cette recommandation qu'elle avait elle-même déjà souligné dans son cours. Puis sa collègue se retourna vers elle et lui dit :

- J'ai quelques chaudrons dans mon bureau. Jjje te laisse expliquer ce que nous allons faire. Oh, et si tu as quelque chose à ajjjouter, n'hésite pas.

Hochant de la tête, l'ancienne préfète s'avança alors sur le devant et prit à son tour à la parole : "Bonjour à tous, pour ceux qui ne me connaîtraient pas je suis Miss LeComte et j'enseigne les potions. Comme l'a dit précédemment Miss Aëndal, nous allons voir aujourd'hui en quoi est-ce que la botanique peut influencer l'art des potions. En effet, avec une parfaite connaissance des créatures et des plantes magiques de notre monde, un sens de la minutie plus que développé et une parfaite maîtrise de soi, n'importe qui peut réussir sa potion.

La jeune femme fit une pause pour laisser aux élèves le temps d'assimiler ses paroles puis reprit : "Miss Aëndal vous expliquera quand et comment les cueillir, mais moi ce qui m'intéresse c'est de savoir comment préparer une plante pour l'utiliser dans une potion... Quelqu'un a-t-il une idée ?"

Cette fois-ci, elle s'interrompit pour écouter les élèves répondre à sa question. Elle se doutait plus ou moins que celle-ci pouvait paraître un peu difficile mais il fallait bien commencer quelque part, aussi attendit-elle avec patience qu'ils lèvent la main pour apporter un élément de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Hellyna Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Botanique et Potions.

Message par : Hellyna Flynn, Dim 21 Aoû 2011 - 18:59


Ce fut un élève de Serdaigle qui répondit à la question de la professeur. Il expliqua que les puffapods pouvaient muter en présence de géranium dentus. Grâce à cette mutation, nous obtenions une lignée de puffapods qui étaient susceptible de nous mordre pour que nous les lâchions. Ainsi, elles libéreront des graines lors de l'impact avec le sol, qui donneront des fleurs.
Grâce à l'intervention de son camarade de maison, Serdaigle avait gagné cinq points. Puis, leur professeur leur expliqua que les puffapods pouvaient avoir des propriétés très intéressantes lorsqu'ils absorbaient du sang d'animaux magiques.
Ensuite, Miss Aëndal se retourna pour écrire quelque chose sur le tableau noir.


- Avec l'aimable participation de demoiselle Lecomte. -


Ainsi donc, leur professeur de potion aller participer à ce cours. Voilà qui était intéressant. Hellyna adorait les cours de Potion. Elle avait choisit de s'inscrire au cours de botanique car elle savait qu'il y avait un étroit lien entre ces deux cours et qu'ainsi elle pourrait peut-être ce perfectionner dans le cours de Miss Lecomte.

Quelques minutes après avoir écrit ces mots, cette dernière fit justement son apparition dans la serre n°2. Miss Aëndal reprit donc :


-Aujjjourd'hui, nous étudions le rapport important entre les effets des potions et la préparation des ingrédients – qui ont le plus souvvvent une origine vvvégétale. Bien choisir et bien préparer les futurs constituants de vvvotre mixture permet d'avoir les répercussions attendues. Lorsque vvvous arrivvverez à ce stade pour chaque potion, les ASPICS seront à vvvotre portée.
Le second point important, et qui intéressera sans le moindre doute les plus habiles et ambitieux, est celui-ci : Une recette de potion, comme pourra vvvous le confirmer demoiselle Lecomte, n'est qu'un modèle, qu'une base, avec des effets simples. La goutte du mort-vvvivant, telle que vvvous pouvvvez la trouvvver dans n'importe quel grimoire de magggie noire, reste basique : Une seule utilité, un seul effet ! La préparation des ingrédients, que ce soit des années ou un instant avvvant la mise en chaudron, peut créer des effets secondaires, aussi inattendus par les êtres visés, que vvvariés.


Pendant son discours, elle arpentait les différentes rangés. Elle regarda une élève de Serpentard sur sa gauche en ajouta que la plus inoffensive Pimentine pouvait venir à bout d'une région, voire d'un Etat entier.
Hellyna fut complètement stupéfaite et nota tout ce que venait de dire sa professeur sur son parchemin.
Miss Aëndal se tourna alors vers la professeur de Potion en lui indiquant qu'il y avait des chaudrons dans son bureau puis s'avança vers la porte de la serre d'une démarche élégante et discrète. Ce fut au tour de Miss Lecomte de prendre la parole. Celle-ci fit :


-Bonjour à tous, pour ceux qui ne me connaîtraient pas je suis Miss LeComte et j'enseigne les potions. Comme l'a dit précédemment Miss Aëndal, nous allons voir aujourd'hui en quoi est-ce que la botanique peut influencer l'art des potions. En effet, avec une parfaite connaissance des créatures et des plantes magiques de notre monde, un sens de la minutie plus que développé et une parfaite maîtrise de soi, n'importe qui peut réussir sa potion.

La jeune Serdaigle buvait littéralement les paroles de sa professeur. Celle-ci rendait le cours encore plus intéressant. Si un jour, Hellyna devenait professeur dans l'établissement, elle espérait être aussi habile dans la manière d'enseigner que Miss Lecomte. Puis, cette dernière reprit :

-Miss Aëndal vous expliquera quand et comment les cueillir, mais moi ce qui m'intéresse c'est de savoir comment préparer une plante pour l'utiliser dans une potion... Quelqu'un a-t-il une idée ?

La jeune fille leva aussitôt la main et fit :

-Il y a diverses façons d'employer une plante pour la préparation d'une potion. Nous pouvons l'écraser pour extraire son jus, ou bien encore la découper en plusieurs petits morceaux ou tout simplement la mettre telle quelle dans la préparation.

Quand elle eut fini, elle espéra qu'elle avait répondu correctement à la question posé.
Revenir en haut Aller en bas
Efkio Falyafels
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Botanique et Potions.

Message par : Efkio Falyafels, Dim 21 Aoû 2011 - 19:46


Contre toute attente la réponse de l'élève de Serdaigle était bonne.
Miss Aëndal, après avoir félicité l'élève et en avoir réprimandé un autre pour son retard inscrivit - Avec l'aimable participation de demoiselle Lecomte. - au tableau.
Ainsi le titre du cours ne concernait pas seulement ce qui allait être enseigné mais aussi les enseignants de ce savoir...
Efkio se dit que c'était vraiment une bonne chose que les différents professeurs interviennent dans les cours de leurs collègues cela ne pouvant qu'enrichir et encadrer de meilleure façon les élèves.

Après quelques minutes le professeur Lecomte arriva, s'excusant de son petit retard.

-Aujjjourd'hui, nous étudions le rapport important entre les effets des potions et la préparation des ingrédients – qui ont le plus souvvvent une origine vvvégétale. Bien choisir et bien préparer les futurs constituants de vvvotre mixture permet d'avoir les répercussions attendues. Lorsque vvvous arrivvverez à ce stade pour chaque potion, les ASPICS seront à vvvotre portée.
Le second point important, et qui intéressera sans le moindre doute les plus habiles et ambitieux, est celui-ci : Une recette de potion, comme pourra vvvous le confirmer demoiselle Lecomte, n'est qu'un modèle, qu'une base, avec des effets simples. La goutte du mort-vvvivant, telle que vvvous pouvvvez la trouvvver dans n'importe quel grimoire de magggie noire, reste basique : Une seule utilité, un seul effet ! La préparation des ingrédients, que ce soit des années ou un instant avvvant la mise en chaudron, peut créer des effets secondaires, aussi inattendus par les êtres visés, que vvvariés.
leur expliqua miss Aëndal.

Le professeur avait un débit de parole rapide aux yeux d'Efkio! Le jeune Serpentard n'avait jamais pris de notes. Il ne s'en sortit pourtant pas trop mal et parvint à écrire chaque idée énoncée par le professeur de botanique.
Efkio qui n'avait pour l'instant jamais réalisé de potions se dit que, compte tenu de ce que venait de dire miss Aëndal, cela ne serait certainement pas facile lorsque la pratique arriverait dans le cours en question.

Le professeur de botanique s'éclipsa pour aller chercher des chaudrons et invita Miss Lecomte à prendre la parole.

-Bonjour à tous, pour ceux qui ne me connaîtraient pas je suis Miss LeComte et j'enseigne les potions. Comme l'a dit précédemment Miss Aëndal, nous allons voir aujourd'hui en quoi est-ce que la botanique peut influencer l'art des potions. En effet, avec une parfaite connaissance des créatures et des plantes magiques de notre monde, un sens de la minutie plus que développé et une parfaite maîtrise de soi, n'importe qui peut réussir sa potion.

Les paroles du professeur de potions se voulaient rassurantes mais il fallait déjà avoir ces qualités! Efkio pensait ne pas en être dépourvu mais ça c'est l'avenir qui le dirait.

-Miss Aëndal vous expliquera quand et comment les cueillir, mais moi ce qui m'intéresse c'est de savoir comment préparer une plante pour l'utiliser dans une potion... Quelqu'un a-t-il une idée ?

Efkio avait peut-être une idée sur la question d'après ce qu'avait dit miss Aëndal précédemment mais une élève de Serdaigle répondit avant lui.

-Il y a diverses façons d'employer une plante pour la préparation d'une potion. Nous pouvons l'écraser pour extraire son jus, ou bien encore la découper en plusieurs petits morceaux ou tout simplement la mettre telle quelle dans la préparation.

Tiens, Efkio n'avait pas envisagé la question sous cet angle là. Il leva donc la main après avoir rassemblé tout son courage de première année afin de tenter d'exprimer sa pensée.

- Euh...je pense que pour qu'une plante ou une partie de plante soit utilisable dans une potion il faut avant tout qu'elle soit bien conservée et ensuite, à plus court terme, bien lavée afin qu'aucune impureté ne se glisse dans la potion...un peu comme un ingrédient clandestin...

Le jeune Serpentard se tut soulagé d'avoir parlé devant tout le monde mais inquiet quand à la réponse attendue.
Revenir en haut Aller en bas
Lemon Perry
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Botanique et Potions.

Message par : Lemon Perry, Lun 22 Aoû 2011 - 15:01


Lemon écouta patiemment les réponses des deux élèves. Ils avaient l'air de s'y connaître, alors que Lee n'aurait pas su quoi répondre. Dans son ancienne école elle avait l'habitude de sécher les cours de Botanique, comme le faisaient les trois quarts des élèves, car leur professeur, Mlle Freänz, était une folle à lier, sans cesse en quête d'expériences plus dangereuses les unes que les autres.
De ce fait, Lemon avait pris un retard considérable qui ne lui avait pas paru important lorsqu'elle était entourée d'amis dans le même cas qu'elle.
Elle grimaça en pensant aux A.S.P.I.C qui allaient bientôt arriver. Si elle ne les avait pas, sa tante -bien qu'adorable la plupart du temps- allait être très déçue.
Très concentrée, elle tenta de noter tout ce qui se disait avec sa nouvelle plume sur un parchemin, mais peu habituée à cette façon d'écrire, la brisa au bout de quelques phrases. Lassée, elle rangea ses affaires et attendit la fin du cours en rageant.
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Botanique et Potions.

Message par : Gloire Lecomte, Lun 22 Aoû 2011 - 21:52


Alors qu'elle venait de poser sa question, une élève de Serdaigle leva aussitôt la main pour répondre. Gloire l'écouta avec attention, elle avait bien reconnu l'une de ses propres élèves aussi fit-elle deux fois plus attention à ce que celle-ci répondrait.

-Il y a diverses façons d'employer une plante pour la préparation d'une potion. Nous pouvons l'écraser pour extraire son jus, ou bien encore la découper en plusieurs petits morceaux ou tout simplement la mettre telle quelle dans la préparation, fit-elle.

- Euh...je pense que pour qu'une plante ou une partie de plante soit utilisable dans une potion il faut avant tout qu'elle soit bien conservée et ensuite, à plus court terme, bien lavée afin qu'aucune impureté ne se glisse dans la potion...un peu comme un ingrédient clandestin... répondit alors un garçon de Serpentard. Ce dernier lui disait vaguement quelque chose, comme si elle l'avait déjà aperçu à l'un de ses cours également.

Puis comme personne d'autre ne semblait savoir quoi répondre, elle reprit donc la parole tout en sortant sa baguette afin qu'au tableau s'inscrive les réponses qu'elle allait donner. Elle espérait cette fois-ci un peu plus de participation.

- Miss Flynn, dit-elle dans un sourire, votre réponse n'est pas fausse mais nous allons la compléter ensemble. Quant à vous monsieur, fit-elle en se tournant vers l'autre élève, vous n'avez pas non plus complètement tort. Bien, vous ferez attention de prendre des notes.

Reprenant son souffle, Miss LeComte attendit que les élèves soient prêts. Elle n'eut pas longtemps à attendre, trempant leurs plumes la plupart étaient déjà prêts, parchemin étalé et yeux rivés sur le devant, aussi put-elle continuer.

- Bien, si nous devions énumérer exactement les différentes manières d'utiliser une plante, nous pouvons en citer pas moins de 11 façons, voir 12. Pour toutes les citer, nous distinguons l'Infusion, la Décoction, la Macération, l'Extrait, l'Alcoolat aussi connu sous le nom d'Alcoolature, la Teinture dite alcoolé ou alcoolique, la Teinture, l'Huile, le Sirop, le Cataplasme et la Poudre. Sachant bien entendu que la douzième étant l'utilisation de la plante à l'état pur.

La professeure de potion s'interrompit alors pour laisser le temps aux élèves de noter tout ce qu'elle avait énuméré et qui s'était affiché au tableau. Certains mots pouvant paraître compliqué, surtout pour les premières années présents, mieux valait les aider un peu. Quelques minutes après, voyant que la plupart d'entre eux commençaient à regarder le plafond, elle put enfin reprendre.

- Bien entendu, en potion, nous n'utilisons pas les plantes sous toutes ces formes, bien que cela puisse parfois se produire... car si nous n'utilisons pas de plante macérée, nous pouvons parfaitement utiliser des ingrédients d'originale animale qui le seront aussi mieux vaut-il savoir ce que veulent dire ces notions. Qui parmi-vous peut me donner une définition des mots suivants ?

[ HRP : une réponse par élève s'il vous plaît, je vous laisse jusqu'à mercredi pour répondre Smile sinon nous n'en finirons jamais ^^ ]


Dernière édition par Gloire Lecomte le Mar 30 Aoû 2011 - 23:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hellyna Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Botanique et Potions.

Message par : Hellyna Flynn, Lun 22 Aoû 2011 - 23:44


À sa suite, un jeune élève de Serpentard ajouta d'une voix hésitante qu'il fallait qu'une plante soit bien conservé pour être utilisable, ou à court terme, qu'elle soit bien lavée.
Puis, Miss Lecomte rassura Hellyna en lui disant que sa réponse n'était pas fausse mais incomplète et ajouta au Serpentard qu'il n'avait pas tort lui non plus. Ensuite, elle intima les élèves de prendre en note ce qu'elle allait dire. Hellyna se prépara donc en trempant sa plume de corbeau dans son encrier.


-Bien, si nous devions énumérer exactement les différentes manières d'utiliser une plante, nous pouvons en citer pas moins de 11 façons, voir 12. Pour toutes les citer, nous distinguons l'Infusion, la Décoction, la Macération, l'Extrait, l'Alcoolat aussi connu sous le nom d'Alcoolature, la Teinture dite alcoolé ou alcoolique, la Teinture, l'Huile, le Sirop, le Cataplasme et la Poudre. Sachant bien entendu que la douzième étant l'utilisation de la plante à l'état pur.

Elle fit une pause, pour laisser aux élèves le temps de tout prendre en note, puis reprit :

-Bien entendu, en potion, nous n'utilisons pas les plantes sous toutes ses formes, bien que cela puisse parfois se produire... car si nous n'utilisons pas de plante macérée, nous pouvons parfaitement utiliser des ingrédients d'origine animale qui le seront aussi mieux vaut-il savoir ce que veulent dire ces notions. Qui parmi-vous peut me donner une définition des mots suivants ?

Hellyna réfléchit quelques instants, puis elle leva la main et Miss Lecomte lui donna la parole :

-L'infusion est une opération où l'on enlève l'arôme d'une plante par sa dissolution dans de l'eau bouillante que l'on laisse refroidir.

Elle voulut en dire plus, mais se ravisa. Après tout, elle n'était pas toute seule dans la classe.
Revenir en haut Aller en bas
Efkio Falyafels
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Botanique et Potions.

Message par : Efkio Falyafels, Mar 23 Aoû 2011 - 0:38


- Miss Flynn, votre réponse n'est pas fausse mais nous allons la compléter ensemble. Quant à vous monsieur, le professeur Lecompte se tourna vers Efkio, vous n'avez pas non plus complètement tort. Bien, vous ferez attention de prendre des notes.

A l'énonciation de la réponse attendue il s'avéra que l'élève de Serdaigle était plus dans le sujet que le jeune Serpentard qui n'avait en fait pas répondu à la question. Efkio aurait en temps normal pu en éprouver une honte mais son esprit était maintenant accaparé par les paroles du professeur. Il prit juste le temps de se tourner vers Peter et de lui dire :
" On ne peut pas gagner à tous les coups. "
puis se mit à noter la réponse.
Efkio connaissait la poudre, l'infusion, la macération et la décoction et avait entendu parler, pensait-il de certaines des autres méthodes.

- Bien entendu, en potion, nous n'utilisons pas les plantes sous toutes ces formes, bien que cela puisse parfois se produire... car si nous n'utilisons pas de plante macérée, nous pouvons parfaitement utiliser des ingrédients d'originale animale qui le seront aussi mieux vaut-il savoir ce que veulent dire ces notions. Qui parmi-vous peut me donner une définition des mots suivants ?

C'était là une bonne occasion de se rattraper de sa mauvaise réponse, en tout cas Efkio l'espérait-il...

La même élève de Serdaigle que précédemment releva la main et dit :
-L'infusion est une opération où l'on enlève l'arôme d'une plante par sa dissolution dans de l'eau bouillante que l'on laisse refroidir.

Le jeune Serpentard avait toujours mélangé infusion et décoction mais si la Serdaigle disait juste alors il n'y avait plus à hésiter.
Efkio leva de nouveau la main et attendit qu'on l'interroge.

- La décoction ressemble à l'infusion mais les aromes de la plante sont extraient alors que l'eau bout. On met la plante dans l'eau puis on mène à ébullition au lieu de faire bouillir et de rajouter la plante. Il me semble que la décoction est un peu plus efficace que l'infusion.

A priori il ne fallait donner qu'une réponse par élève. De toute manière Efkio aurait eu trop peur de dire une bêtise concernant les autres méthodes.
Revenir en haut Aller en bas
Lemon Perry
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Botanique et Potions.

Message par : Lemon Perry, Mar 23 Aoû 2011 - 13:51


Lemon leva la main à la suite d'un Serpentard. Elle attendit d'avoir la parole puis commença:
"Hum... La macération est l'action de faire tremper longuement un aliment dans un liquide pour le conserver ou le parfumer. . Je crois me souvenir que cela sert à modifier légèrement l'action d'une plante dans une potion."
Lee baissa la main, attendant une réaction de la part de la professeure. Elle ne craignait pas vraiment de se tromper, comme lorsqu'elle était dans ses trois premières années d'étude; aujourd'hui elle avait prit de l'assurance; elle avait confiance en soi.
Elle sortit une plume métallique de son sac. Cette dernière était différente de toutes celles que l'on pouvait trouver en Angleterre. Elle possédait un réservoir inépuisable, son utilisation était beaucoup plus simple et elle était incassable. En Finlande tout le monde en possédait une, et les petites bouteilles d'encre étaient reléguées aux antiquaires.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Lentz
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Botanique et Potions.

Message par : Peter Lentz, Mar 30 Aoû 2011 - 19:38


"Euh, salut, je m'appelle Efkio, je suis en première année à Serpentard."

"Moi c'est Peter", chuchota le jeune Gryffondor alors que miss Lecomte, leur professeur de potions, entrait dans la serre.

Trop timide pour engager la conversation, ou trop discipliné et soucieux d'observer les règles, Peter concentra son attention sur le tableau. Contrairement à ce que les chuchotements qui s'étaient soudainement élevés pouvaient annoncer, le cours était sur le point de reprendre. Après avoir échangé quelques mots avec sa collègue, miss Aëndal commença à énoncer les grandes idées de la leçon du jour.


Aujjjourd'hui, nous étudions le rapport important entre les effets des potions et la préparation des ingrédients – qui ont le plus souvvvent une origine vvvégétale. Bien choisir et bien préparer les futurs constituants de vvvotre mixture permet d'avoir les répercussions attendues. Lorsque vvvous arrivvverez à ce stade pour chaque potion, les ASPICS seront à vvvotre portée. Le second point important, et qui intéressera sans le moindre doute les plus habiles et ambitieux, est celui-ci : Une recette de potion, comme pourra vvvous le confirmer demoiselle Lecomte, n'est qu'un modèle, qu'une base, avec des effets simples. La goutte du mort-vvvivant, telle que vvvous pouvvvez la trouvvver dans n'importe quel grimoire de magggie noire, reste basique : Une seule utilité, un seul effet ! La préparation des ingrédients, que ce soit des années ou un instant avvvant la mise en chaudron, peut créer des effets secondaires, aussi inattendus par les êtres visés, que vvvariés.

Le petit garçon savait désormais à peu près écrire à la plume, mais manquait encore d'aisance et de rapidité. Son tracé demeurait peu assuré, et franchement malhabile lorsqu'il accélérait la prise de note. Tâches et bavures s'invitaient volontiers sur ses parchemins : ce jour ne ferait pas exception. Mais écrire, comme s'en était vite rendu compte l'apprenti sorcier, n'était pas le plus difficile : comprendre le propos de ses professeurs et le restituer correctement sur sa feuille s'avérait souvent - quand il n'y avait pas d'activité pratique, en fait - la tâche la plus ardue. Car bien sûr, il était impossible de tout prendre en note... Il fallait faire des choix, reformuler pour aller plus vite et surtout, ne pas se poser trop de question ; car dès qu'on commençait à se poser des questions, on perdait le fil, et là, c'était la catastrophe assurée.

Citation :
Le rapport entre les effets des potions et la préparation des ingrédients.
Il faut bien choisir et bien préparer les ingrédients.
Une potion est basique, elle a un seul effet. Mais les ingrédients ont des effets secondaires et variés.

La plus inoffensivvve Pimentine pourrait alors vvvenir à bout d'une régggion, d'un État tout entier.

Le petit garçon, reposant sa plume, haussa un sourcil perplexe. Il jeta un regard en coin à son voisin, que les allégations de leur professeur ne semblait pas avoir perturbé.

"Psst, Efkio, chuchota-t-il alors, baissant légèrement la tête vers son bureau pour ne pas être repéré. T'as compris, toi, pour la pimentine ?"

Miss Lecomte prit alors le relais, et obtint instantanément l'attention du jeune Gryffondor. Le discours qu'elle leur avait servi à la rentrée, regorgeant d'exigences et d'avertissements, avait beaucoup impressionné le tout jeune élève qui la craignait un peu depuis.

"Miss Aëndal vous expliquera quand et comment les cueillir, mais moi ce qui m'intéresse c'est de savoir comment préparer une plante pour l'utiliser dans une potion... Quelqu'un a-t-il une idée ?"

Peter écouta avec une certaine admiration son camarade répondre à la question, et sans bafouiller ou rougir plus ! Lui n'avait encore jamais osé prendre la parole devant autant de grands, surtout pour dire toutes les bêtises qui lui traversaient l'esprit à chaque fois qu'une question était posée. Mais après tout, aucun rire n'avait accueilli la proposition d'Efkio...

"On ne peut pas gagner à tous les coups."

"Et puis... il n'y a rien à perdre", se surprit-il à lui répondre, un sourire complice aux lèvres.

*La prochaine, j'essaie*, s'encouragea-t-il intérieurement, inspiré par le courage de son voisin et ayant réalisé qu'il n'était après tout pas si honteux de se tromper.

Il recopia avec application les mots inscrits au tableau, prenant soin de laisser de l'espace entre chacun afin de pouvoir noter leur définition. Lorsqu'il eut enfin terminé, trois réponses avaient déjà été proposées ; les plus faciles, bien évidemment. Efkio, que le cours semblait passionner, avait à nouveau pris la parole.

Levant la main d'un geste lent et peu assuré, le petit garçon attendit d'être interrogé.


"Hum... la poudre, commença-t-il d'une voix fluette, bien trop basse pour que la classe entière l'entende. D'abord, il faut faire sécher la plante... longtemps, sinon ça ne marche pas. Il faut qu'elle soit complètement sèche, comme euh... Son explication devenant de plus en plus laborieuse, il commença à buter sur les mots et à se réfugier dans des propositions un peu fantaisistes, comme il en avait le fâcheux défaut lorsqu'il était en difficulté. Comme les feuilles mortes en automne, qui s'effritent quand on marche dessus."

Le rouge lui montant aux joues, il baissa les yeux.

"Après, on les écrase avec... un mortier je crois, très fin. Euh... très... très fin, en fait."

Revenir en haut Aller en bas
Efkio Falyafels
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Botanique et Potions.

Message par : Efkio Falyafels, Mer 31 Aoû 2011 - 11:11


Lorsque Miss Aëndal avait parlé plus tôt de pimentine Efkio n'avait pas compris et n'avait même pas chercher à comprendre. Ce devait être une blague de professeur. Mais Peter devait avoir sentit une information importante dans les paroles de leur enseignante et avait demandé à Efkio :
"Psst, Efkio. T'as compris, toi, pour la pimentine ?"

Le jeune Serpentard aurait pu répondre tout simplement "non" mais il n'aimait pas montré qu'il ne savait pas et le plus rageant était que le nom de la potion énoncé lui disait fortement quelque chose... Efkio se laissa le temps de la réflexion en répondant par deux fois au professeur et en faisant mine de bien écouter le cours.
Peter répondit ensuite à son tour en tentant d'énoncer la définition de la poudre. Et c'est la que le souvenir reveint en mémoire à Efkio! la pimentine, c'était ce truc que lui donnait sa mère lorsqu'il était petit et qu'il était malade! C'était donc une potion de guérison.

Le Serpentard se tourna vers son voisin qui avait manifestement fini de répondre avec un demi-sourire et lui chuchotta :
- Pour répondre à ta question de tout à l'heure, je crois que la pimentine est une potion de soin. Si c'est bien le cas alors ce qu'à voulu dire Miss Aëndal c'est qu'une potion de soin peut devenir un poison si elle est mal préparée...parce que du coup...si tout le pays est malade...tout le monde va prendre de la...de la pimentine et tout le monde va être empoisonné... Enfin je crois.

Au fure et à mesure qu'il parlait Efkio n'était plus très sur de ses souvenirs ; peut-être s'était-il trompé sur ce qu'était la pimentine et alors tout ce qu'il venait de dire à Peter devait être faux... Il aurait mieux fait de dire qu'il ne savait pas. >< Le jeune Serpentard préférait encore montrer son ignorance qu'augmenter celle des autres. Il se promit de chercher ce qu'était la pimentine pour rectifier le tir s'il s'avérait qu'il ait dit n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Botanique et Potions.

Message par : Gloire Lecomte, Jeu 1 Sep 2011 - 5:55


A peine avait-elle posé sa question que Miss Flynn leva la main pour répondre. Décidément cette élève était un très bon élément, c'est donc avec une grande attention qu'elle l'écouta.

- L'infusion est une opération où l'on enlève l'arôme d'une plante par sa dissolution dans de l'eau bouillante que l'on laisse refroidir.

- La décoction ressemble à l'infusion mais les aromes de la plante sont extraient alors que l'eau bout. On met la plante dans l'eau puis on mène à ébullition au lieu de faire bouillir et de rajouter la plante. Il me semble que la décoction est un peu plus efficace que l'infusion, enchaîna aussitôt Monsieur Falyafels.

Une autre main se levant, la professeure de potion préféra ne pas répondre et accorda la parole à une autre élève de Serdaigle qui, elle, donna une réponse à la macération.

- Hum... La macération est l'action de faire tremper longuement un aliment dans un liquide pour le conserver ou le parfumer. . Je crois me souvenir que cela sert à modifier légèrement l'action d'une plante dans une potion.

Puis une petite main se leva de derrière des élèves plus âgés. Se penchant légèrement sur le côté, Gloire s'aperçut que ce petit membre appartenait à un visage bien connu d'elle à présent.

- Peter ? interrogea-t-elle pendant que le garçonnet balbutiait sa réponse.

- Hum... la poudr... D'abord, il faut faire sécher la plante... longtemps, sinon ça ne marche pas. Il faut qu'elle soit complètement sèche, comme euh... Comme les feuilles mortes en automne, qui s'effritent quand on marche dessus.

Dans un hochement de la tête, elle se retourna pour voir si d'autres élèves allaient répondre ou non. Comme personne ne continuait sur la lancée, elle choisit donc de répondre elle-même. Tout en revenant lentement vers le tableau, elle pointa sa baguette et les définitions s'inscrivirent en même temps qu'elle parlait.

- Merci à vous ! J'accorde 5 points à chacune de vos maisons pour vos réponses. A présent, vous me ferez le plaisir de recopier les définitions suivantes. Pour "approfondir" vos réponses, voici exactement les procédés.
L'infusion consiste à plonger une plante dans de l'eau bouillante, ce dans un récipient couvert. Il faut savoir que pour l'utiliser, il faudra la filtrer au préalable.
La décoction, quant à elle, s'obtient en faisant bouillir de façon prolongée, à feu doux, couvercle sur la casserole, une plante. La plante est mis dans l'eau encore froide.
La macération s'obtient en laissant une plante dans un solvant (eau, vin, alcool ou huile) à froid pendant un temps pouvant aller de plusieurs heures à plusieurs semaines. Cela doit se faire à l'abri de l'air et de la lumière. Une fois le temps d'attente passé, il faudra alors penser à filtrer de stocker la macération dans un récipient bien bouché.
La poudre, eh bien oui, on pile la plante. Pour faciliter ce procédé, on peut passer la plante au feu très doux pendants quelques instants.


Ceci étant dit, elle attendit que les élèves notent. Si elle allait trop vite, elle risquait d'en perdre quelques uns en route, si ce n'était déjà fait. Pendant ce temps, elle passa dans les rangées et regarda discrètement où en était le recopiage du cours, tout en surveillant avec attention si sa collègue revenait ou non. Quand les élèves se remirent à bavarder, elle se racla la gorge afin de reprendre le contrôle de la classe.

- Continuons voulez-vous ? Donc, nous en avons vu quatre, il nous en manque sept. Parmi elles, nous avons l'extrait que l'on peut trouver sous deux formes : l'extrait fluide s'obtient en plongeant une plante dans une masse d'eau ou d'alcool égale à plusieurs fois la masse des plantes puis en laissant s'évaporer jusqu'à ce que le poids du liquide soit égal à celui de la masse de plante initiale, l'extrait mou est basé sur le même principe sauf que l'on attend plus longtemps à l'étape de l'évaporation jusqu'à ce que la plante est la consistance du miel.
L'alcoolat implique, quant à lui, de plonger une plante fraîche dans une masse d'alcool 90 ou 95° égale à celle de la plante, pendant généralement une huitaine de jours.
La teinture alcoolique s'obtient après avoir fait macérer la plante dans l'alcool 60°, à raison de 5 fois son volume. La teinture simplement consiste à faire macérer simplement dans l'alcool 60°.
L'huile consiste à laisser macérer à température douce pendant trois semaines la moitié d'un bocal rempli de plantes fraîches dans de l'huile remplissant le reste.
Le sirop, lui, s'obtient en dissolvant à froid ou à chaud 180g de sucre dans 100g d'eau, puis d'y ajouter la plante.
Enfin, le cataplasme qu'on obtient en broyant la plante fraîche.


Ce passage étant fort long, elle s'interrompit de nouveau afin de laisser aux informations le temps de parvenir à toutes les petites neurones des élèves assis devant elle. Certes, ils n'utiliseraient probablement jamais toutes ces formes mais un peu de culture générale ne ferait pas de mal. Quand les têtes commencèrent à se relever, la maîtresse des potions posa une autre question :

- L'un d'entre vous peut-il me dire quelles sont les formes, parmi ces onze citées, que nous utilisons dans les potions ?

___________________
[ hrp : 5 points pour Serpentard, 10 points pour Serdaigle, 5 points pour Gryffondor ]
Revenir en haut Aller en bas
Lileas White
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Botanique et Potions.

Message par : Lileas White, Mer 7 Sep 2011 - 11:55


La jeune femme sortit et se dirigea vers la serre voisine. Lorsqu'elle entra, elle fut consternée de voir que la belle pile de chaudrons qu'elle avait faite était tombée. La moitié de la surface était couverte de gros récipients à potion. Après une brève observation de la scène et quelques vérifications au niveau des chaudrons, elle conclut que rien d'important n'avait été endommagé. Une chance !

Ne souhaitant pas perdre un moment supplémentaire, elle les rangea à nouveau et en choisit quatre qu'elle empila. Quelques minutes étaient déjà passées, et elle devait se dépêcher. Prenant soin de ne pas les faire tomber à nouveau, elle sortit avec les chaudrons dans les mains et avança lentement vers la serre °2.


- ...sont les formes, parmi ces onze citées, que nous utilisons dans les potions ?

Miss Lecomte semblait bien avoir pris en main le cours, c'était parfait ! Jenni posa ce qu'elle portait difficile devant la première table qu'elle trouva, et voyant que les élèves ne répondaient pas de suite, elle reprit la parole.

- Bien, nous poserons sûrement de nouvvvelles questions tout à l'heure. Pour l'instant, place à la pratique. Jjje vvvous ai apporté quelques chaudrons. Jjje vais vous proposer de faire une potion simple, afin que tous puissent participer à cette partie du cours. Jje vvvous fournirai bien évvvidemment les ingrédients et vvvous la préparerez.

Jenni laissa un moment de silence pendant lequel elle revint jusqu'au bureau, prit son parchemin, et relut quelques lignes.

- Jjj'aimerais que vvvous fassiez des groupes de deux ou trois. Nous allons préparer une potion de mémoire. Vous pouvvvez bien sûr vvvous aider de vvvos manuels... Sachant qu'il s'agit du contraire exact de la potion d'amnésie partielle. Chaque groupe préparera la potion avec des ingrédients à première vvvue identiques. Certains en utiliseront qui auront été préparés différemment, d'autres feront seulement quelques manipulations supplémentaires. Nous vvverrons que les effets peuvvvent être très surprenants.
Revenir en haut Aller en bas
Hellyna Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Botanique et Potions.

Message par : Hellyna Flynn, Dim 25 Sep 2011 - 10:15


La jeune fille prit en note tout ce que son professeur de Potion leur dictait. Elle en connaissait une grande partie mais l'alcoolat et la teinture alcoolique étaient des procédés inconnus pour elle.
Après avoir laissé le temps aux élèves d'écrire toutes ces informations, Miss Lecomte leur demanda quels procédés étaient utilisé en Potion.
Hellyna réfléchit un moment, elle savait qu'on pouvait utiliser la décoction, la macération ainsi que la poudre, mais elle était sûre que ce n'était pas les seuls.


Personne ne répondit à la question de la jeune professeur de Potion, c'est alors que Miss Aëndal intervint :

-Bien, nous poserons sûrement de nouvvvelles questions tout à l'heure. Pour l'instant, place à la pratique. Jjje vvvous ai apporté quelques chaudrons. Jjje vais vous proposer de faire une potion simple, afin que tous puissent participer à cette partie du cours. Jje vvvous fournirai bien évvvidemment les ingrédients et vvvous la préparerez.

Elle retourna vers son bureau, lu son parchemin et reprit :

-Jjj'aimerais que vvvous fassiez des groupes de deux ou trois. Nous allons préparer une potion de mémoire. Vous pouvvvez bien sûr vvvous aider de vvvos manuels... Sachant qu'il s'agit du contraire exact de la potion d'amnésie partielle. Chaque groupe préparera la potion avec des ingrédients à première vvvue identiques. Certains en utiliseront qui auront été préparés différemment, d'autres feront seulement quelques manipulations supplémentaires. Nous vvverrons que les effets peuvvvent être très surprenants.

Ne sachant pas vraiment avec qui faire équipe, Hellyna sortit son manuel et attendit que quelqu'un se manifeste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Botanique et Potions.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 5

 Botanique et Potions.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.