AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 19 sur 23
Aux abords de la Tamise.
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22, 23  Suivant
Emily Lynch
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Emily Lynch, Jeu 27 Aoû 2015 - 2:53


Les choses avançaient pour l’organisation de la rébellion. Chacun exprimait ses idées et on arrivait tout doucement à mettre quelque chose en place. Certes on en était qu’aux idées et rien de concret, mais finalement tout le monde semblait être d’accord sur le chemin à prendre. Maintenant il fallait que tout ça s’organise de manière concrète, passé à quelque chose qui permettrait d’avoir un mouvement crédible et qui ne tomberait pas après une tentative. Car après tout, il fallait tenir sur le long terme, il y avait un risque que tout cela fasse l’effet d’un petit plouf dans l’océan du monde de la magie. Les élèves de Poudlard allaient devoir faire preuve de beaucoup de ténacité. Mais pour l’heure celle qui avait initié tout cela reprit la parole.

Elle proposait d’agir en trois groupes distincts, un plus dans l’action et les deux autres plus tournés dans l’ombre, mais tout aussi important. C’était une bonne stratégie. Tout combat nécessite des actions fortes, mais aussi des actions plus discrètes. Le tout permettant avec une bonne coordination de tenir aussi longtemps qu’il le faudrait pour remporter le combat.

Tout cela était fort prometteur, mais il fallait maintenant choisir vers quel groupe aller. Emily elle se voyait un peu partout et nulle part à la fois. Aller dans le premier groupe était fort intéressant, elle n’avait pas peur de se faire prendre la main dans le sac et devoir en subir les conséquences, mais son caractère la poussait à laisser les autres occuper le devant de la scène. Le second groupe était intéressant, rien que le nom en soi donnait envie, mais en y réfléchissant bien, elle ne se voyait pas trop faire courir des rumeurs. C’est donc finalement sur le troisième groupe que toute son attention fut portée. L’idée de rassembler d’autres élèves à leur cause, mais aussi des personnes occupant des postes plus important la tentait fortement. C’était en quelque sorte un bon compromis entre les deux groupes, du moins pour la Poufsouffle.

- Je veux bien être du groupe des rassembleurs.

Emily semblait plutôt satisfaite du déroulement des choses. Après tout leur mouvement tout beau tout neuf poussait ses premiers cris. C’était maintenant à eux de faire en sorte qu’il accomplisse sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Shela Diggle, Jeu 27 Aoû 2015 - 15:18


Tout se met en marche dès que je referme la bouche. Leur fallait juste une idée, pour certains mauvaise, pour qu'ils se lancent. Bons petits. Les idées fusent, plus ou moins réalisables, et je préfère écouter que de parler pour ne rien dire. Après tout, je n'ai pas de lumière précise quant à quoi faire. Les attaques groupées, j'ai jamais donné, alors s'il est vrai que seule, j'aime élaborer, avec tout ce petit monde, puisque je ne suis pas l'auteure incontestée de cette rébellion, je préfère qu'on me dicte quoi faire - tant que c'est en accord avec mes principes.

Un premier griffon touche du bout du doigt un brouillon d'organisation et ses propos sont repris par sa préfouille, qui avance trois groupes. L'idée plaît immédiatement, au vu de la précipitation avec laquelle les gens foncent sur le groupe des combattants - le front, non mais quel nom, on dirait qu'on va à la guerre se faire buter par les premières balles. C'est bien sûr ce qu'il va se passer, mais fallait trouver un titre plus médiatique - mais délaissent le rassemblement. Bon, bon, je peux comprendre. J'suis moi-même plus encline à me battre au premier rang, je me fiche pas mal des conséquences, j'ai envie que les choses changent et que j'en éprouve toute la fierté que je mériterais. Chacun flatte son ego comme il le souhaite. J'aime bien faire des actions dont on voit le résultat. J'aime me battre avec mes mains plus qu'avec mes dires. Et puis communication, je n'ai aucune relation un tant soit peu utile chez les adultes, encore moins au ministère. Laissons ça aux enfants ayant des fréquentations. Propagande ? Je me vois mal griffonner toute la nuit et parlementer tout le jour. Ne pas trop réfléchir, c'est sympathique, aussi. On s'prend pas trop la tête. Et Justin s'est aussi rallié à cette cause, avec un peu de chance, je vais réussir à nous dégoter les rôles de meneurs de ce groupe. Serpents au premier rang. Plus facile pour planifier des choses.

- Front. Avec Justin, on pourrait prendre les rênes de ce groupe, déclarais-je à l'attention de Kaëlie.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 27 Aoû 2015 - 19:16


« Puta**mais Lizzie tu peux pas t'empêcher de gueuler sérieux, t'es pressée ? Ouais, au fait désolé mais j'ai pas trop eu le temps de prévenir les autres Serpentard mais y a aucun doute que j'en amènerais. » La septième année jeta un regard assassin à Davis. Non seulement il était pas capable d’effectuer un bon job en tant que préfet pour le recrutement de rebelles, mais en plus, il critiquait le coup de pied au fion de Dorkins qu’elle se permettait. Alors qu’il était le bienvenu : après l’insonorisation des lieux, la préfète de Gryffondor se lançait à 200% dans le pourquoi. Blablabla. Ils savaient et ne seraient pas venus pour d’autres motifs. Pis le mieux, c’est quand elle avoua ne pas avoir de comment et s’en remettre aux présents. Ceux-ci étaient un peu trop bavards d’ailleurs. En gros, ils se divisaient en deux camps : prio aux actions à Poudlard (les Gryffondors), prios aux actions hors Poudlard (les Poufsouffles), quoique tous s’accordent sur le fait qu’il faille combiner les deux.

Chez les premiers, Shela voulait « chercher des infos sur sa vie privée, enlever ses bêbêtes, brûler son bureau ». Une lionne du même avis précisa qu’à chaque provocation on radicalisait le dirlo et que par suite les chances que le Ministère intervienne augmentaient. Stone pensait de même, mais se méfia de l’ivresse médiatique que les actions pouvaient créer : les résultats importaient plus que la publicité. Idée sur laquelle Emily renchérit en parfaite pouffy #SauvonsLesFuturesPromos, et une lionne souligna que toute publicité n’était d’ailleurs pas forcément bonne à prendre, et que passer pour des délinquants/terroristes n’accroîtrait pas leur crédibilité auprès des autorités compétentes. Moins radicale, moins entendue, Snow suggéra de revoir les ambitions aux ASPIC à la baisse pour montrer que les méthodes de Kholov étaient idiotes, qu’on ne formatait pas une élite. Idée qui tomba dans le vent alors que Bennet ne la trouvait pas trop mauvaise, surtout parce qu’elle ne comptait pas faire grand chose aux ASPIC de toute manière.

Lestrange lui servit de transition, arrivant comme un sale crâneur en moto, accompagné d’une bombasse. La rejoignant sans trop tarder, il demanda « On a raté quelque chose ? » à quoi, désignant la jeune fille s’éloignant vers un Serpent, elle rétorqua « J’peux te retourner la question. » Les hors-Poudlard pensaient souvent au Ministre. Sa collègue, Myo, en était, songeant que seul le Ministère pouvait le licencier ; Evans voulait convoquer des inspecteurs pour leur en donner des preuves de l’incapacité professionnelle de Kholov, mais ignorait comment. Une lionne acquiesça, émettant néanmoins la réserve que Khonkhon pouvait changer le règlement à tout instant. Un rouge pensait le Ministère impliqué dans la promotion du russe et se fiait, lui, au quatrième pouvoir : la presse. Du matériel fut évoqué, en particulier les gadgets de Waddiwasi et de quoi « filmer », truc bizarre pas compris. Ils visaient trop bas, c’est la BAMN qui saurait-

Et là, trou noir. Elle s’endormit. En vrai la réunion était comme prévu trop aux paroles et pas assez à l’action, ça la rendait dingue. La moto pétarada, et quand elle rouvrit les paupières, la joue marquée par une sieste improvisée sur une épaule inconnue, Nezer s’était envolé en compagnie de Delab, rapprochement qu’elle voyait d’un mauvais oeil. Mais le timing était bon, Kaëlie donnait enfin un peu de concret, proposant trois groupes. Bennet sentit qu’elle allait perdre l’accès à beaucoup d’informations avec cette manoeuvre, mais comptait au demeurant user au mieux des ressources de la rébellion. Pis tout se passa très vite, et engourdie par le sommeil, elle nota juste qu’on se ballait pour le Front. C’qui l’arrangeait assez, car elle ne se serait pas exposée si directement. Quand elle prenait des risques, c’était pour ses expériences, pas besoin d’en rajouter une couche. Pis avec le Chaudron, elle avait des opportunités chez les Rassembleurs. D’autant que pour l’instant, le groupe ne semblait pas trop pourri.
- J’rejoins Emily.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Summer Stone
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Summer Stone, Sam 29 Aoû 2015 - 15:49


Les idées fusaient, et chacun y allait de sa petite intervention, dans le but d'apporter sa pierre à l'édifice. Pour l'instant, la "rébellion" initialement prévue n'était qu'un ramassis hétéroclite d'idées plus ou moins constructives et de provenances variées. Chose qui semblait en énerver quelques uns d'ailleurs, à l'image du collègue Serpentard de Summer, Justin, qu'on devinait un peu tendu... Ou de l'autre collègue de la jeune fille, jaune et noire cette fois, qui, les yeux mi-clos, paraissait littéralement s'être endormie... Pour sa part, l'australienne ne pensait pas grand chose de tout cela. Juste, peut-être, que toute entreprise, quelle qu'elle soit, passe forcément par une phase brouillon. Et qu'il était donc normal que le commencement de la rébellion soit un peu brouillon... Sans doute...

Si elle faisait de son mieux pour suivre chacune des suggestions des apprentis-rebelles, la Gryffone ne brancha pleinement ses neurones que lorsque Kaëlie, le front plissé par la réflexion, s'avança pour faire face à l'ensemble du groupe. D'une voix empreinte de détermination et de sérieux, elle leur exposa à tous son plan de bataille, les invitant, à travers celui-ci, à choisir un des trois groupes auxquels elle avait pensé.

Venait d'abord le Front, autrement dit le rassemblement de toute les têtes brûlées de Poudlard. L'idée d'en faire partie plaisait bien à Summer, mais elle n'était pas certaine d'avoir les compétences nécessaires. Hormis son courage de rouge et or, et le très fort caractère des Stone dont elle avait hérité, elle ne possédait pas grand chose à son avantage. Et puis, les potentiels membres de ce groupe se bousculaient déjà, alors ce n'était plus la peine d'y penser, autant se concentrer sur ce qui restait.

La Propagande et les Rassembleurs donc... Pour le premier, il suffisait somme toute de savoir rester discret. Plus facile à dire qu'à faire pour la rouge, pour laquelle le nombre de fois où elle avait fait preuve de discrétion tenait sur les doigts d'une main... Elle n'irait pas à la Propagande, c'était catégorique. Elle n'avait pas du tout l'intention d'être un boulet..!
Restait donc les Rassembleurs, le groupe qui semblait avoir le moins de succès pour le moment. La préfète n'était pas certaine d'avoir bien capté de quoi il en retournait, mais tant pis, ce serait parfait ! Elle attendit que tout le monde se soit tu, et prit la parole :
"Ben je serai des Rassembleurs aussi alors !"
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Scott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Olivia Scott, Dim 30 Aoû 2015 - 23:25


Désolé du retard!


Cet après-midi là, Sarah n'était pas la ou elle était sensée être. En effet, la jeune fille se laissait aller par les cahots du magicobus en étant profondément plongée dans ses pensées. Plus tôt dans la semaine, entre deux cours, elle avait entendu un groupe d'élèves discuter de la rumeur d'une certaine rébellion. Et quelques jours plus tard, elle avait pris connaissance d'une date, et d'une heure précise. Était ce une grande farce, ou est ce qu'il y avait réellement un mouvement de rébellion contre le directeur? La curiosité de la jaune et noir ne fit qu'un tour, et c'est pour cela qu'elle c'était mise en route jusqu'à l'endroit du fameux rendez-vous. Il faut avouer que ce n'est pas seulement la curiosité qui l'a poussait à y aller. Depuis que Kholov et son règlement avait débarqué à Poudlard, la pouffy sentait comme une certaine gène. La blonde savait qu'il se tramait quelque chose sous sa nomination bien qu'elle ne sache pas quoi. Et ne parlons pas de ce règlement qui était en parti responsable de cette mystérieuse rébellion. Si tout cela est vrai, la poufsouffle se jurait d'agir en conséquence.

Le bus freina brutalement, se qui l'a fit sortir de ses pensées. Se rattrapant à ce qu'elle pouvait pour ne pas tomber, elle descendit prudemment du bus magique. Ne faisant plus attention à celui-ci, elle commença à marcher en longeant la Tamise. La jeune fille était arrivée tôt, et heureusement, parce que le temps qu'elle mis à trouver les rebelles fut significatif. Ce n'était donc pas une blague.

La septième année ne fut pas en retard pour autant et elle en profita pour scruter les visages présents dans le but de reconnaitre certains visages. Elle reconnut des élèves croisés au détour d'un couloir, mais sans plus. La seule qu'elle connaissait vraiment ici, c'est la préfète des Gryffondors, qui se tenait en avant du groupe. Alors c'était elle qui en était à l'origine?
Reprenant ses esprits, elle se présenta, et se mis dans un coin en attendant que cela bouge un peu. En moins de temps qu'il ne faut pour l'admettre, le débat s'engagea, avec des avis, et des idées qui fusaient de toutes part. L'Anglaise était d'accord avec leurs propos, et avait également énormément d'idées. Mais elle préféra se taire, laisser faire les choses et voir où ceci les mènnerais.

Le débat dura, jusqu'à ce que la rouge et or propose la solution de se scinder en trois groupes. Les choses se précisaient de plus en plus ce qui fait que Sarah prêta une oreille plus attentive aux instructions de l'instigatrice. Front? Rassemblement? Propagande? A vrai dire la blairelle voulait agir de front. Et tant pis si elle se faisait renvoyer. Le groupe qui lui correspondait le plus était donc celui du front. La blonde pris alors la parole pour la deuxième fois depuis le début de la réunion et dit d'un ton déterminé:

-Je rejoins le groupe du Front.
Revenir en haut Aller en bas
Evelyne Snow
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Evelyne Snow, Lun 31 Aoû 2015 - 17:02


Après qu'un certain nombre de sorciers se soient rassemblés près de la Tamise, Kaëlie prit les choses en main. Tout d'abord, elle fournit les raisons de ce rassemblement avant de s’enquérir de celle des sorciers présents. Par la même occasion, elle proposa à chacun d'exprimer les différentes idées - plus ou moins bonnes – qu'avaient eu ses camarades. Evelyne observa tout cela en silence, écoutant attentivement au départ pour finir par se déconnecter complètement du moment présent. La française n'attendait qu'une seule chose : l'intervention de leur leader. Celle-ci ne tarda pas quand le sujet commença à se tourner vers la possibilité de rendre les Rebelles violents. La gryffondor exposa alors le plan qu'elle avait établi en s'inspirant des idées exposées. Les Rebelles seraient séparés en trois groupes : le front, la propagande et les rassembleurs.

Nombreux furent les élèves à rejoindre le front tandis que ceux rejoignant la propagande ou les rassembleurs se faisaient rares. Le front n'était pas envisageable pour la jeune fille, elle était d'accord avec les différentes idées et raisons qui avaient amené à la formation de ce groupe mais de là à se mouiller aussi directement : non ! Ainsi, il ne lui restait plus que les deux autres groupes. Evelyne en vint rapidement à éliminer les rassembleurs, son réseau social n'était pas suffisamment développé pour qu'elle se permette de rejoindre ce groupe. Le fait qu'elle ne soit en Grande-Bretagne que depuis un an jouait également en sa défaveur ; sa famille n'avait aucun lien qui puisse lui servir et encore moins des contacts dans la presse ou le ministère, c'était donc un non définitif. Restait donc la propagande.. Un groupe centré sur la communication et qui devrait rester discret pour en apprendre le plus possible sur les "ennemis". Par conséquent il y aurait de l'espionnage et des petites infractions, le groupe parfait pour la française qui bien qu'ayant décidé de rester dans l'ombre, cherchait tout de même à s'investir dans ce projet.

- Je rejoins le groupe de la propagande !

C'est d'un voix forte et déterminée qu'elle s'était exprimée. Restait maintenant à connaitre le référent de son groupe pour y prendre ses instructions. L'attente reprit ...laissant à chacun le temps de réfléchir pour prendre sa décision avant de la faire connaitre à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Malena Kane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Malena Kane, Mar 1 Sep 2015 - 21:57




fallait que je vienne  tongue


la dernière fois que Mal s’était posé-e cette question remontait à très loin : qu’est-ce que je fiche ? qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire de ma vie ? cette question revenait d’une partie d’yel oubliée depuis bien longtemps, celle qui prenait racine dans la raison ? ou dans son éducation familiale ? ou peut-être était-ce cette question vitale et incessante avec laquelle chaque élève de Poudlard - pour ne citer que Poudlard, se battait tous les jours ? Mal ne se pensait pas, encore aujourd’hui, tourmenté-e par l’avenir. vivre chaque jour intensément, c’était sa façon d’être et penser à l’après c’était, pour yel, une façon de ne pas vivre vraiment, soit, rien qu’une façon de se rapprocher encore plus de la mort. Et pourtant.

cette question s’était manifestée un soir, dans les douches des filles. son reflet dansait tango sur l’eau. il y avait eu un silence étrange, le temps semblait s’être immobilisé-e quelques instants, et Mal s’était retrouvé-e seul-e avec yel-même. un tourbillon de sensations, d’images lo prit avec fureur, et puis, le vide. le vide complet. plus rien, absolument rien. juste cette question lancinante, froide, glaciale, qui léchait son esprit. qu’est-ce que je fiche ? qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire de ma vie ? un moment de peur intense, profond. Mal n’avait pas dormi de la nuit, son sommeil était hanté à la fois par des fantômes du passé mais aussi par des fantômes de l’avenir.

pendant plusieurs jours, Mal s’égara dans les tourments d’une mélancolie renouvelée, à errer comme un zombie dans les couloirs de l’école, le regard vide, l’esprit métro. et puis, il y avait eu cette rumeur qui avait parcouru le château comme une note de musique : « une révolution se préparait ». rien qu’une petite rumeur, à peine audible, mais tenace comme un acouphène. rien qu’une rumeur et Mal redevenait Mal. yel se réveillait enfin de ses derniers jours fumée, vibrant à nouveau de sa folie humaine. ses questions existentielles restaient là, tapis dans l’ombre, mais pour le moment, à nouveau mises de côté par la soif de vie de lo jeune Serdaigle.

même en plein après-midi, yel put apercevoir cette couleur, celle de la révolution : si au début, alors que Mal arrivait en retard, cette couleur rouge, n’était, de loin, que des petites lueurs petites comme des lucioles dans la nuit, en approchant, elle était devenue comme des hauts brasiers dont on voyait se tordre les flammes que le vent faisait danser selon son envie capricieux. C’était beau, c’était même très beau  : ces nombreux petits feux, car il y en a beaucoup, beaucoup plus que ce que j’ai pu imaginer ! toutes et tous si nombreux, ces petits feux qui se laissent porter par des envies de bravoures, des révoltes ! pensait-yel avec des yeux brillants, en retrait du groupe. Mal tirait une latte de sa cigarette et sourit en recrachant la fumée. Yel est si excité-e, ravi-e de la tournure que prenne les événements.

oui, les méthodes de Kholov ne l’indignaient pas particulièrement. au contraire, cela rajoutait un peu de piquant pour ces excursions nocturnes. Kholov était l’une des raisons, si ce n’est la raison qui rendait sa présence au château plus excitante ? moins ennuyeuse ? de plus, il est si… sans se l’avouer, avait-yel une certaine fascination à l’égard du directeur, de son pouvoir destructeur, implacable. l’horreur que lo jeune servie avait pour le pouvoir, les règles, les lois, dansait aussi avec un sentiment d’attraction. dans tous les cas, il s’agissait d’une opportunité de faire tomber l’ordre établit, de le réduire en miette… et s’en prendre à Kholov, pour tout ce qu’il représentait, était encore plus jouissif.

tandis que chacun se donnait à l’un des trois groupes de l’organisation, Mal rêvait. yel rêvait des moments épiques, des défaites, des victoires, de l’aventure, mais surtout, de la chute du directeur. yel n’avait plus aucun doute, yel était fait-e pour ça. beaucoup d’élèves allèrent au front, certains à la propagande, moins encore chez les rassembleurs. instinctivement, Mal allait se jeter dans le premier groupe (le front), un choix naturel pour yel mais quelque chose l’en empêcha. justement, un instinct plus profond lui murmurait de faire un autre choix. Le choix. et pendant un moment qui disparait aussi vite à la mémoire qu’il est apparu à l’esprit, tout fut claire pour yel.

- je serai chez les rassembleurs.


Revenir en haut Aller en bas
Myosotis Aavery
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Myosotis Aavery, Dim 6 Sep 2015 - 22:15


Les remarques suivirent très rapidement. Tout le monde commença à parler en même temps... Leur avis, leur point de vue en plus des personnes qui arrivaient en retard. La situation devint rapidement chaotique. Une chose était claire, c'était que son "partenariat" avait l'air de bien plaire aux autres membres de la rébellion. Lorsque tout le brouhaha se fut un petit peu calmé, Kaëlie reprit les commandes au plus grand plaisirs de la brune :

«Avant de penser à une quelconque révolution violente, j’aimerais vous faire part de mon plan d’action. J’ai pris en compte vos nombreuses suggestions et je crois que le mieux serait de se diviser en trois groupes bien distinct. D’un côté, il y aura l’équipe de Front : ce groupe qui agira directement dans la révolte en posant des actes visible de tous. Ce sera eux qui causeront probablement le plus de ravage, mais également qui prendront le risque énorme de perdre leur anonymat. L’équipe de Front sera ceux sur le terrain que l’on va associer directement à la rébellion — ce sont les acteurs sous les projecteurs. Mais bien que se sera eux les «vedettes», deux autres groupes viendront les soutenir en arrière scène et bien caché du publique. Le groupe de Propagande : ce groupe qui aura pour objectif de faire courir anonymement les rumeurs et informations par le biais de journaux, d’affiches, de radio ou de n’importe quel autre moyen de communication. Ce sera eux qui tiendront donc informer le reste de la société magique de nos intentions ainsi que de nos découvertes sur les secrets du directeur et dans le but d’échauffer les esprits contre Kholov. Puis, en dernier, viendra le groupe des Rassembleurs qui, comme le nom l’indique, rassembleront un maximum de sorciers à notre cause. Bien sûr, il ne s’agit pas là que de recruter des membres, mais d’aller chercher également l’appuie de grand pilier influant de notre société. Ce groupe de Rassembleur partira à la recherche d’associer au sein du Ministère de la Magie et du Personnel de Poudlard — des gens qui auront la force et le pouvoir de renverser le Directeur. Ce dernier groupe viendra également appuyer les deux autres équipes en leur dénichant des associer — en communication pour ceux de la Propagande et en matériel pour ceux du Front. J’ai donc besoin de savoir dans quel groupe souhaitez-vous appartenir et on désignera ensuite un dirigeant pour chaque équipe. Pour ma part, je resterai à la tête de cette pyramide et agira en tant que palier de communication entre les 3 groupes.»

Ça faisait beaucoup d'un coup. Myosotis essaya de se souvenir au mieux de chaque mot sorti de la bouche de la préfète des Gryffondor. Il y avait trois groupes. Les fronts (réservé aux grands courageux qui n'ont peur de rien), ce n'était pas trop la tasse de thé de Myo, il fallait bien l'avouer. Viens ensuite les propagandes. Ça, ça l'attirait déjà beaucoup plus. Oui, c'était vraiment son tripe, faire courir des rumeurs, créer des slogans... Puis pour finir, les rassembleurs. Le principe lui plaisait bien aussi. Son talent de comédienne pourrait lui être utile, tout comme sa personnalité d'avocate. Et puis, elle avait déjà réussi à se mettre Waddiwasi dans la poche alors...

Peu à peu, les groupes se formèrent. Une majorité de fronts étaient Serpentards et Gryffondors. Bien sûr. Myo attendait toujours de voire où sa meilleure amie irait. Après tout, travailler en équipe pouvait s'avérer plus efficace.

«Ben je serai des Rassembleurs aussi alors !» annonça t-elle enfin.

Bon et bien son choix était fait.

«Ce sera Rassembleurs pour moi !»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Invité, Dim 13 Sep 2015 - 9:14


Aredhel etait arrivée, essouflée, aprés avoir vu le petit mot de Tia sur son lit. Elle cherchais celle ci du regard quand elle relarqua une jeune fille prendre parole.

«Avant de penser à une quelconque révolution violente, j’aimerais vous faire part de mon plan d’action. J’ai pris en compte vos nombreuses suggestions et je crois que le mieux serait de se diviser en trois groupes bien distinct. D’un côté, il y aura l’équipe de Front : ce groupe qui agira directement dans la révolte en posant des actes visible de tous. Ce sera eux qui causeront probablement le plus de ravage, mais également qui prendront le risque énorme de perdre leur anonymat. L’équipe de Front sera ceux sur le terrain que l’on va associer directement à la rébellion — ce sont les acteurs sous les projecteurs. Mais bien que se sera eux les «vedettes», deux autres groupes viendront les soutenir en arrière scène et bien caché du publique. Le groupe de Propagande : ce groupe qui aura pour objectif de faire courir anonymement les rumeurs et informations par le biais de journaux, d’affiches, de radio ou de n’importe quel autre moyen de communication. Ce sera eux qui tiendront donc informer le reste de la société magique de nos intentions ainsi que de nos découvertes sur les secrets du directeur et dans le but d’échauffer les esprits contre Kholov. Puis, en dernier, viendra le groupe des Rassembleurs qui, comme le nom l’indique, rassembleront un maximum de sorciers à notre cause. Bien sûr, il ne s’agit pas là que de recruter des membres, mais d’aller chercher également l’appuie de grand pilier influant de notre société. Ce groupe de Rassembleur partira à la recherche d’associer au sein du Ministère de la Magie et du Personnel de Poudlard — des gens qui auront la force et le pouvoir de renverser le Directeur. Ce dernier groupe viendra également appuyer les deux autres équipes en leur dénichant des associer — en communication pour ceux de la Propagande et en matériel pour ceux du Front. J’ai donc besoin de savoir dans quel groupe souhaitez-vous appartenir et on désignera ensuite un dirigeant pour chaque équipe. Pour ma part, je resterai à la tête de cette pyramide et agira en tant que palier de communication entre les 3 groupes.»

Le brunette ecouta avec attention, se '' dessinant '' la situation dans sa tete, ilaginant chaques groupes diffrents remplir leurs taches. La nouvelle n'aurait jamais pensé que sa rentrée s'rais aussi...Mouvementée. Elle trouva Tia et s'approcha d'elle. Une fois a sa hauteur, elle la regarda. Qu'els etaient les secrets de ce directeur ? Pourquoi une rebellion ? Bon, la deudieme question, elle avait deja la reponse. Elle sussura alors plus a l'intention de Tia qu'aux autres ;

-J'vais pas vous laisser tous seuls dans c'te truc. J'irais au Front.

Elle jetta un regard au chateau qu'elle pouvait voir. Elle qui avait pensé avoir une rentrée assez calme ! Cela faisait a peine cinq jours qu'elle etait a Poudlard. Mais un homme pareil meritais de tomber. Peut etre meme de mourir. La jeune Rouge et Or remarqua qu'il y avait egalement des Serpentards et des élèves da'utres maisons présents. Combien de personnes etaint la ? Elle regarda la fille qui avait pris parole, elle commencait a se souvenir d'elle. Kaëlie...La prefete des Gryffons ! La brunette fit un petit sourire et regarda Tia. " Pourquoi ais je choisi cette ecole, a ce moment ci ? "
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Buckley
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Matthew Buckley, Dim 18 Oct 2015 - 22:14


RP avec Isia Neige


07h00. Pour Matthew, il était temps de se lever. Comme à son habitude, il aimait bien entamer la semaine en se levant de bonne heure pour partir courir. Généralement il courait à jeun le matin. Courir était pour lui comme une libération, c’était un moment où il pouvait penser qu’à lui. Le serdy courait aussi pour garder une allure athlétique, allure qu’il travaillait déjà depuis quelques années. S’il bossait ainsi son physique, c’était déjà pour être fier de lui, mais également pour plaire aux filles.

Quelques minutes après s’être réveillé, Buckley enfila son short, un tee-shirt et un sweat. Il faisait froid le matin à Londres, surtout au bord de la Tamise. Après s’être habillé il alla mettre ses baskets, qu’il avait récemment changé puisqu’à force de courir, son ancienne paire avait perdu son amorti et avait donc rendu l’âme. C’est donc équipé de sa nouvelle paire de running bleu et jaune qu’il se rendit au bord de la Tamise pour effectuer son footing.

Matthew courait à un rythme régulier. Il croisait sur son chemin beaucoup de moldus qui se rendaient sûrement au travail, mais il n’y prêtait pas réellement attention. Le jeune homme était perdu dans ses pensés, il songeait au fait qu’il devrait peut-être essayer de trouver un travail. C’est   vrai que cela pourrait-être bien, ça lui éviterait de passer ses journées à ne rien faire utile. Ou alors, il devrait voyager, partir découvrir le monde, s’instruire sur les coutumes à travers le monde. Cette idée lui plaisait bien.

Cela faisait environ quarante-cinq minutes que Matt courait. Il fit alors une pause. Son regard se posa quelques instants sur la Tamise, il suivit des yeux le courant d’eau qui coulait devait lui, laissant ainsi son esprit se vider de toutes pensées. Après cette courte récupération, qui lui fit du bien aux jambes, il repartit dans le sens inverse pour rentrer chez lui. Le serdaigle accéléra un peu car son estomac lui fit comprendre qu’il commençait à avoir faim.
Revenir en haut Aller en bas
Isia Neige
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Isia Neige, Dim 18 Oct 2015 - 22:59


Rp privé avec Matthew Buckley


❄ ❄ ❄ ❄ ❄   Les nuits de la française s'avéraient de plus en plus mouvementées, raccourcies par des souvenirs qui n'en étaient pas, par des images d'une réalité qu'elle ne vivait pas mais qui lui parlait, de plus en plus. L'environnement de cette seconde conscience l'attirait, tout en lui paraissant de plus en plus naturel.

Afin de se changer les idées, Isia avait décidé de partir courir. Elle avait ainsi revêtu un équipement de running féminin dans un dégradé de gris. Ses cheveux étaient relevés en queue de cheval, son visage nu de tout artifice. Après quelques échauffements, elle fut fin prête pour le début de son tour qui serait cette fois sur les bords de la Tamise. Dans l'optique de se fondre parfaitement dans la population moldue, elle avait commandé puis acheté un instrument pour le moins intéressant. Il possédait des sortes d'antennes qui diffusaient de la musique, rattachées à un corps métallique, que l'on devait poser sur ses oreilles. Son appareil était à l'épreuve de l'eau et pouvait même calculer les battements de son coeur. Elle adorait toutes ces choses moldues. Tiens, cela lui faisait penser qu'elle n'avait toujours pas enquêté sur le rat-dilateur dont lui avait parlé Isceliot. Une affaire à suivre. Quoiqu'il en soit, la rousse avait opté pour une musique un peu rock, entrainante, pour l'aider à aller toujours plus loin dans l'endurance.

❄ ❄ ❄ ❄ ❄   La course lancée, elle s'amusait de voir cette fumée sortir de sa bouche et se prit, le temps de sa balade sportive, pour un féroce dragon. Où étaient ces victimes ? Là ? Peut-être. Ou plutôt ici. Isia fit demi-tour et trouva sa proie, juste devant. Un jeune homme, pensif, c'était parfait. Il s'était même arrêté, comme pour lui intimer d'aller à sa poursuite. Mais il repartait déjà, dans sa direction, qui plus était. Son but fixé, elle accéléra le rythme pour le rattraper. Il allait avoir droit à la vengeance d'une créature magique au feu brûlant. Encore quelques secondes et il serait à la portée de ses flammes.

Trois. Deux. Un. Feu.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Rose Layroy, Jeu 18 Fév 2016 - 19:27


Pv avec Rose Thelxiope
Suite de ce Rp

Rose était descendue du magicobus et était entrée dans l'atmosphère polluée à souhait de Londres. Le ciel était d'un bleu azur magnifiquement parsemé de petits nuages et le soleil blanc glaçait les corps des Londoniens qui essayait de fuir le froid. Elle se rendait maintenant compte à quel point le magicobus était agréable. Malgré tout l'air frais lui faisait du bien et de toute façon elle avait besoin de marcher. Elle rajusta son manteau, mit son sac à bandoulière sur son épaule et s'avança un peu plus pour se mettre contre la rambarde qui longeait le fleuve et laisser sortir plus facilement les autres sorciers du magicobus. Elle se mit alors à observer les bateaux qui se déplaçaient doucement sur la Tamise. Ceux-ci se croisaient et se recroisaient faisant penser à une danse parfaitement orchestrée.

Elle baissa le regard et vit son reflet. Une petite fille au visage fin et aux longs cheveux épais lui faisait face. Elle tourna légèrement sa tête sur le côté. Pourquoi faisait-elle ça ? Elle ne le savait pas vraiment. À chaque fois qu'elle se voyait, que ce soit sur un miroir, une photo ou une fourchette, elle n'arrivait pas à se dire que la petite fille qui lui faisait face était bien elle. Elle se sentait coincée dans ce corps de fillette qui ne correspondait absolument pas à son tempérament. On l'avait forcé à grandir trop tôt et maintenant le résultat y était. À chaque fois qu'elle parlait les gens étaient étonnés d'entendre des paroles presque d'adultes sortirent de la bouche d'une enfant. Et malheureusement le corps d'enfant supplantait les paroles mûrement réfléchies et ainsi elle n'était jamais prise au sérieux.

Non, franchement le seul point positif qu'elle trouvait à avoir un corps d'enfant était que personne ne se méfie d'eux. Surtout s’ils ont des visages d'anges et on la voyait comme telle. Un petit corps frêle et innocent. Ceci lui permettait de pouvoir gagner la confiance de certains beaucoup plus facilement et de se servir de cette faiblesse de leur part pour pouvoir les faire faire ce qu'elle voulait. Oui, c'était le seul point positif qu'elle avait pu trouver jusqu'à ce jour. Et pourtant, aujourd'hui elle avait cru se voir. Voir son elle crédible, son elle intérieur. Dans le magicobus elle avait rencontré une jeune fille plus âgée qui lui avait fait penser à un miroir. Enfin elle s’était vue comme ce qu'elle aurait aimé être, comme elle aimerait être. Plus grande, plus âgée et donc ayant droit un certain respect des autres (n'étant au minimum pas pris pour une gamine par les autres).

Celle-ci d'ailleurs devait sûrement se demander ce que Rose était en train de faire à se regarder comme une idiote dans la Tamise. Il ne faudrait pas qu'elle la prenne comme étant une personne narcissique. Non, elle n'aimait vraiment pas regarder son reflet. Non pas parce qu'elle se trouvait moche, mais plutôt parce que son regard était le seul qu'elle n'arrivait pas à soutenir.

_Je me suis toujours demandée ce que cela pouvait faire d'être dans le corps de quelqu'un d'autre. Je veux dire... quitter son corps et les responsabilités qui impliquent pour pouvoir enfin être ce que l'on est et non ce que la société veut que l'on soit.

Elle réfléchit quelques instants et se rendit compte à quel point sa tyrade avait été étrange. Surtout dites à une personne qu'elle venait à peine de rencontrer. Pourtant au fond d'elle elle se dit que son interlocutrice lui répondrait quelque chose qui serait remplit d'un sens beaucoup plus important que si elle l'avait à quelqu'un qu'elle connaîtrait depuis sa plus tendre enfance.

_Désolé... des fois j'ai des réflexions vraiment étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Thelxiope
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Rose Thelxiope, Jeu 18 Fév 2016 - 21:12


Rose trouvait la Tamise si paisible, et s'en était presque son endroit préféré à Londres. L'atmosphère pesant au cœur de Londres, n'était jamais au rendez-vous ici. Les gens paraissaient plus calmes, plus sereins. On pouvait en voir faire leur jogging, lire un livre au bord de la Tamise, promener leur chien, ou encore rêvasser devant l'eau, rêvant certainement d'une autre vie, ou juste pour se ressourcer.

Elle se sentait bien ici, même si elle préférait être entourée d'autres sorciers, sans moldus. Elle avait sûrement peur de croiser un de ces sales gamins qui l'avait humilier pendant son enfance.

Elle sortit du magicobus accompagnée de Rose, cette jeune fille qui lui semblait si familière, physiquement parlant. Elles commencèrent à marcher jusqu'au bord de l'eau, où elle la vit se pencher pour regarder son reflet. La jeune Serpentard l'avait fait des centaines de fois plus jeune, elle ça l'avait vraiment surprise que la plus jeune d'elles le fassent aussi.

Puis elle sentit que Rose avait peur d'être incomprise par son comportement face à l'eau qui dormait devant elle. Et son sentiment se justifia quand elle lui dit :

_Je me suis toujours demandée ce que cela pouvait faire d'être dans le corps de quelqu'un d'autre. Je veux dire... quitter son corps et les responsabilités qui impliquent pour pouvoir enfin être ce que l'on est et non ce que la société veut que l'on soit.

Si seulement elle savait à quel point elle la comprenait ! Rose en avait rêvé des millions de fois, de ce que ça ferait si elle n'était pas la même personne, si elle était plus vieille, si elle se serait rebiffé étant jeune, aurait-elle été aussi associable, aussi sauvage ?

Mais la jeune fille coupa ses pensées en répliquant :

_Désolé... des fois j'ai des réflexions vraiment étrange.

*Nous sommes étranges toutes les deux alors.*

Elle la trouvait mignonne d'être à moitié gênée par son comportement qui pour Rose était tout à fait normal, alors elle la rassura :

_Je sais ce que tu ressens. Je suis venue plein de fois ici, et j'ai rêvé comme toi devant mon propre reflet. Ne pas se sentir soi même dans son corps, ne pas se sentir comprise, ou respectée, je connais.

Elle lui souria gentillement, comme une grande soeur qui voulait rassurer sa cadette.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Rose Layroy, Ven 19 Fév 2016 - 1:19


_Je sais ce que tu ressens. Je suis venue plein de fois ici, et j'ai rêvé comme toi devant mon propre reflet. Ne pas se sentir soi même dans son corps, ne pas se sentir comprise, ou respectée, je connais.

Rose commençait à vraiment apprécier cette fille. Elle n'était plus seulement attirée irrésistiblement vers elle parce qu'elle l'intriguait mais bien parce que quelque chose d'autre émanait d'elle. C'était vraiment étrange. Rose n'avait pas l'habitude de ça. Être traité avec autant de gentillesse... Peut-être par ses grand-parents mais eux c'était différent. Ils étaient obligés de l'aimer et elle était tout ce qu'il leur restait de leur fille. De leur fille en bonne santé et qui se souvenait encore d'eux. Pour une fois elle avait envie de connaître cette fille pour ce qu'elle était et non pas pour ce qu'elle pouvait lui apporter. Bon, elle n'allait pas se mentir à elle-même, elle avait toujours été comme ça, c'était quand même un petit plus de savoir qu'elle pouvait lui en apporter beaucoup. Mais il n'y avait pas que ça... Elle ne savait pas comment le décrire. Elle n'avait pas l'habitude de cette étrange sensation. Que quelqu'un la traite comme ça... Comme une amie ? Rose avait une définition assez flou de ce qu'était une amie. Elle avait été l'amie de plein de monde quand elle était chez les moldus mais elle-même n'en avait pas vraiment eu. Elle ne voyant les gens qu'en tant qu'alliés ou ennemis potentiels. De moyen d'avancer et de choses à se débarrasser. Elle se souvenait du temps ou le mot ami lui disait encore quelque chose mais maintenant... Après ce qu'il s’était passé... Elle n'accordait pas sa confiance rapidement, ou souvent pas du tout, et encore moins à des inconnus mais là elle avait envie de parler à Rose sans aucune barrière. De ne pas filtrer ses paroles et de lui dire ce qu'elle pensait réellement sans édulcorant. Pourtant son instinct, lui, tirait la sonnette d'alarme. C'était avec des comportements comme ceux-là qu'elle plongerait. Elle ne savait pas trop ce qu'elle devait faire.

Son regard replongea dans les profondeurs de la Tamise. Elle se vit et à côté d'elle vit le reflet de son aînée qui lui souriait. Ce sourire lui rappelait vaguement quelque chose. Un souvenir tendre du passé. Elle laissa alors de côté la sirène retentissante de son esprit et demanda attendant réellement une réponse qui puisse l'aider :

_Et qu'est-ce que tu fais face à ça ? Quand tu te vois et que tu veux que ça change ?

Pourquoi faisait-elle ça ? Demander des conseils à une inconnue ? *Peut-être parce que ce ne sont pas que des conseils que tu demandes mais une partie de passé. Un passé contre un passé.* Oui, voilà pourquoi elle posait cette question qui pouvait s'avérer des plus étranges. Elle voulait que cette Rose fasse le premier pas pour qu'ensuite elle ne s'en veuille pas d'ouvrir son âme et de parler de son propre passé. Bien sûr jamais elle ne réussirait à tout révéler sur son passé mais peut-être que cette Rose serait un début.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Thelxiope
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Rose Thelxiope, Ven 19 Fév 2016 - 13:26


_Et qu'est-ce que tu fais face à ça ? Quand tu te vois et que tu veux que ça change ?

Rose la trouvait de plus en plus mature, comme elle à son âge. C'était très étrange, comme si elles ne formaient qu'une personne. Mais elle ne savait pas pour autant si elle devait se livrer complètement à elle.
Elle attendit quelques secondes et lui répondit :

Ça dépend. Il y a des jours où je me dis que je devrais peut-être me comporter comme une fille de mon âge, et il y en a où je me dit plutôt qu'en aucun cas je dois changer pour les autres. Tu sais j'ai passé mon enfance à être maltraitée par des sales gamins moldus de mon âge, ou plus grand parfois, et je ne faisais rien car je voulais m'intégrer. Et bien quand je regarde mon reflet sur l'eau, je me dis que j'aurais dû les mettre à terre, quitte à être officiellement rejetée après. Mais ça c'est trop tard. Je suis quelqu'un qui a trop de savoir pour son âge, et j'ai longtemps été mal dans ma peau à cause de ça. Je ne m’entendais qu'avec des adultes, alors que j'avais seulement dix ans. Mais à force de me regarder, comme toi, j'ai décidé d’arrêter de me prendre la tête, de rester seule comme je l'ai toujours été avec mes connaissances, et de fuir la plupart des gens, qui ne veulent généralement que se servir de vous. Après c'est peut être pas le bon choix, mais c'est le mien.

Elle avait fait un énorme effort sur elle-même là, elle s'était enfin livrée à quelqu'un, enfin pas n'importe qui, à Rose, cette fille qui lui ressemblait tant. Elle espérait beaucoup sur sa réponse, qu'elle lui raconterait aussi un bout de sa vie, même si elle se doutait que ce serait aussi difficile que pour elle.

Elles étaient deux à se regarder sur l'eau, et cela attirait parfois quelques passants qui les regardaient comme si elles étaient folles. Mais les des jeunes ne les voyaient même pas, absorbées dans leur conversation d'adultes. Certains arrivaient à capter quelques phrases, mais n'en comprenaient rien, d'autres se demandaient si c'était un texte qu'elles avaient apprises à l'école, mais aucun n'avaient pensés une seule seconde que c'était une réelle conversation, et qu'elle étaient certainement sur-douées toutes les deux.

En attendant la réponse de la plus jeune, la Serpentard envoyait des regards méchants aux inconnus qui les dévisageaient, comme si elle allait bondir s'ils continuaient à dévisager sa nouvelle "amie".
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Rose Layroy, Ven 19 Fév 2016 - 16:59


Un petit silence s'ensuivit sa question comme si Rose hésitait. Comme si elle avait peur de se révéler. Cela c'était normal et ça rassurait Rose. Si elle lui avait débité toute sa vie sans même prendre du recule elle aurait tout de suite mis à fin à leur conversation.

_Ça dépend. Il y a des jours où je me dis que je devrais peut-être me comporter comme une fille de mon âge, et il y en a où je me dit plutôt qu'en aucun cas je dois changer pour les autres. Tu sais j'ai passé mon enfance à être maltraitée par des sales gamins moldus de mon âge, ou plus grand parfois, et je ne faisais rien car je voulais m'intégrer. Et bien quand je regarde mon reflet sur l'eau, je me dis que j'aurais dû les mettre à terre, quitte à être officiellement rejetée après. Mais ça c'est trop tard. Je suis quelqu'un qui a trop de savoir pour son âge, et j'ai longtemps été mal dans ma peau à cause de ça. Je ne m’entendais qu'avec des adultes, alors que j'avais seulement dix ans. Mais à force de me regarder, comme toi, j'ai décidé d’arrêter de me prendre la tête, de rester seule comme je l'ai toujours été avec mes connaissances, et de fuir la plupart des gens, qui ne veulent généralement que se servir de vous. Après c'est peut être pas le bon choix, mais c'est le mien.

Elle lui avait ouvert son cœur et révélé une partie de son passé. Et ce n'était pas un passé banal. Elle avait eu comme Rose un passé douloureux et maintenant elle arrivait à un peu mieux la cerner. Elle la comprenait, en partie il est vrai, mais elle la comprenait. Et en plus de cela elle avait eu une réponse. Mieux valait être ce que l'on était plutôt que de se contraindre à faire ce que veulent les autres seulement pour plaire et être admis car ceci engendrait bien trop souvent un regret. Rose ne voulait pas regretter et elle savait que si on ne profitait pas de l'instant présent on s'en voudrait. Mais ce n'était pas facile. Loin de là.

Son aînée avait fait un effort considérable pour lui révéler ce qu'elle venait de lui dire. Son sens de l'honneur lui dit que c'était à présent à son tour de s'ouvrir.

_Je crois que je suis un peu comme toi. À Poudlard je n'ai que des...

*Comment appeler ces personnes avec lesquelles elle passait parfois son temps ? Elle ne pouvait pas dire allié car cela faisait bien trop étrange dans une conversation.* Rose hésita une fraction de seconde et reprit :

_... amis plus âgés. Mais je n'ai pas toujours été comme ça. Je me souviens d'un temps où je jouais avec les petits moldus de mon âge. Mais c'était il y a bien longtemps. Je me suis... renfermée sur moi-même parce que j'ai eu la preuve que même les amis les plus proches de vous, ceux avec lesquels vous avez traversé les plus belles aventures et avec qui vous pensez que tout est possible peuvent vous trahir et détruire votre vie sans même le regretter.

Rose s'arrêta quelques instants, repensant à ce qui lui était arrivée. Instinctivement elle passa sa main sur son cou. Oui, jamais elle n'oublierait l'ignoble bât*** qui lui avait pourri la vie et marqué à jamais. Elle reprit doucement :

_Un Mangemort qui était l'un des amis les plus fidèles de mes parents a totalement détruit ma vie. À cause de lui je me suis renfermée sur moi-même et j'ai dû apprendre à grandir beaucoup plus vite que ce que je n'aurais dû.

Rose sentait une larme couler sur sa joue à la pensée de sa mère totalement folle à Sainte-Mangouste. Pourquoi lui racontait-elle tout ça ? C'était un énorme risque. Elle lui montrait sa faiblesse et elle pourrait à tout moment s'en servir contre elle. C'était un énorme pari. Rose secoua légèrement la tête, essuya négligemment la larme et se reprit. Elle ne voulait pas que les moldus qui passaient à leur côté la voient dans cet état. Elle releva fièrement la tête et continua :

_J'ai donc appris à modifier mon comportement en fonction de la personne avec laquelle j'étais. Mais à cause de cela des fois je ne sais plus vraiment qui je suis réellement et quand je regarde mon reflet je me demande qui est la personne qui me fait face. Tout ça pour en venir que je pense que ton choix est tout à fait compréhensible. Ne pas allez au-devant des ennuis pour être sûr de ne plus souffrir. Je crois que j'ai choisi un autre chemin mais je ne pense pas que ce soit le bon non plus. Je ne m'attache pas aux gens que je côtoie et je préfère ne montrer qu'une Rose édulcorée. Ne pas montrer ses faiblesses au risque d'être totalement différente de ce que je suis.

*Première erreur du grand manipulateur : ne pas révéler sa façon de fonctionner. Tu le sais bien petite idiote. Alors pourquoi tu fonces tête baissée dans la gueule du loup ? Tu es complètement timbrée ! Tu vas te retrouver totalement détruite et tu ne devras t'en prendre qu'à toi même ! * Rose en avait beaucoup dit sur elle-même. Peut-être trop. Elle réfléchit quelques instants et se dit que les détails n'y étaient pas. Elle n'avait donné qu'un schéma de ce qu'elle avait vécu mais jusqu'à lors personne d'autre que ses grand-parents ne connaissait ce schéma. Et encore, ses grand-parents savaient cela parce qu'ils avaient en parti vécu cette douleur avec elle. Était-ce une bonne idée ou une erreur qui lui serait fatale ? Elle verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Aux abords de la Tamise.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 19 sur 23

 Aux abords de la Tamise.

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22, 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.