AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 1 sur 15
Amérique du Sud
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
Septimus Newman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Loup arctique



Amérique du Sud

Message par : Septimus Newman, Mer 3 Aoû 2011 - 14:27


Septimus soupira en fermant la porte de sa maison. Protection inutile puisque sa demeure était incartable, en plus d'être sous fidelitas, mais cette habitude ne le quitterait surement jamais. C'était rassurant, car dernièrement, tout partait en vrille. Les aurors étaient hors-la-loi, lui les avait quitté et avait par la même occasion quitté son poste de médicomage en chef. Résultat, il était libre, mais sans le sou. Au moins avait-il un toit sur la tête, c'était toujours ça.
Secouant la tête, le sorcier prit sa valise en main, et transplana chez Alicia. La jeune femme l'attendait devant sa demeure, ses propres bagages prêts. Une bonne chose. Sa mère et Pernelle mettaient toujours des heures à tout préparer. Avec un sourire, il embrassa la jeune femme en guise de bonjour et lui prit la main.


-Prête pour ces vacances?

Immédiatement après, le couple transplana dans un bâtiment sombre, qui faisait office de départ pour les portoloins. Un voyage en Amérique du Sud serait bien trop épuisant, ils seraient donc obligés de prendre ce détestable moyen de transport. Un vieux sorcier regarda son registre, puis leur tendit une boîte de cookies vide. Malheureusement, il ne pouvait plus créer lui-même des portoloins. Foutu règlement.
La sensations familière qu'on l'hameçonnait au niveau du nombril le fit grimacer. Comme bons nombres de personnes, le jeune homme grimaça et ferma les yeux. C'était néanmoins bien mieux que la poudre de cheminette. Après quelques secondes, il sentit que ses pieds touchaient de nouveau un sol stable et surtout solide. Bénie soient les sorciers, ça ne durait jamais plus de quelques secondes.
Regardant autour d'eux, le serdaigle vit que la verte et argent et lui-même avaient atterri en pleine jungle amazonienne. Ce n'était pas vraiment ce qui avait été prévu, mais il fallait s'accommoder des petits dérangements. Avec un sourire, mi-contrit, mi-amusé, il sortit sa baguette, et lança un pointe au nord. Tout de suie après, ils avancèrent devant eux.


-Une ballade en forêt, c'est assez romantique tu ne trouves pas? ironisa-t-il.

La magie avait ses bons côtés, la serpentard ne pourrait plus lui reprocher de ne jamais l'emmener dans des endroits verts. Et en plus, elle ne lui demanderait surement jamais d'organiser un pique-nique. Ou le prochain voyage. Enfin, l'animagus n'y était pour rien, et puis ça l'arrangeait. Il n'était pas que la pour s'amuser, ou se détendre. Mais aussi pour élargir sa culture, et sa maîtrise de la magie.


-Serdaigle un jour... murmura-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Amérique du Sud

Message par : Invité, Mer 3 Aoû 2011 - 15:47


Cela faisait quelques temps qu'elle se préparait pour ces vacances. Elle avait prévenue Actarius qu'elle serait absente durant un mois, voire deux, et il n'avait pas protesté. Après tout, elle n'avait encore jamais pris de vacances depuis qu'elle travaillait pour lui et était même venue travaillée alors qu'elle était un peu enrhumée. Ces mois de vacances étaient amplement mérités selon elle.
Avec un sourire, elle boucla sa valise et ferma son sac à dos et alla se prendre une bonne douche bien chaude avant qu'il ne soit l'heure de partir. Une fois cela fait, elle s'habilla d'un short en jean et d'un débardeur blanc. Si de ce côté de l'océan cette tenue n'était pas adaptée, elle l'était en revanche pour l'Amérique du Sud.

Le coeur en fête, la jeune femme descendit ses sacs et le posa devant la porte d'entrée. Elle ferma sa maison à double tour, sa joie entachée par le fait qu'elle laissait Déimos et Ganymède derrière elle. Néanmoins, elle savait qu'ils se débrouilleraient et Ganymède avait ordre d'aller chercher Actarius au moindre problème. La jeune femme consulta distraitement sa montre lorsqu'elle entendit le bruit caractéristique du transplanage. La jeune femme se releva et fit un sourire à Septimus qui l'embrassa en guise de bonjour. Puis le couple transplana et prit un portoloin. La jeune femme grimaça lorsque l'objet magique, à savoir une vieille boite de cookies trouvée on ne sait où, s'activa et les transporta dans une... jungle. Ok, déjà elle mettait du temps à se remettre du transport (bordel, c'était pire que le transplanage ce truc !) et ensuite, ils n'avaient pas atterris au bon endroit ! La jeune femme regarda son petit ami, un sourcil levé. Elle le suivit néanmoins lorsqu'il avança. Et ne put s'empêcher d'avoir un petit rictus lorsqu'elle l'entendit parler de ballade romantique. C'est sur, avec cette chaleur et le fait qu'ils ne parvenaient pas à marcher tranquillement, c'était romantique !


- Mais bien sur... Ne put-elle s'empêcher de répondre.

La prochaine fois, elle organiserait elle-même le voyage, ça serait plus sur ! Quoique, c'était peut-être ce qu'il attendait ! Alicia secoua la tête. Pourquoi penser au futur alors que ces vacances là n'étaient même pas encore vraiment commencés ! Et elle ne savait même pas où ils étaient censés aller exactement. Au bout de quelques mètres, elle en avait tellement marre qu'elle s'assit sur une grosse racine d'arbre.

- Sept' ! Où allons-nous comme ça ? Tu ne m'as toujours pas donné notre destination finale !

Oui, elle n'était pas très gentille, mais la chaleur l'accablait. Et ils n'avaient pas d'eau. Et elle avait beau avoir de l'endurance, ça la pesait un peu là.
Revenir en haut Aller en bas
Septimus Newman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Loup arctique



Re: Amérique du Sud

Message par : Septimus Newman, Mer 3 Aoû 2011 - 18:29


Apparemment, la jeune femme n'était pas d'humeur à plaisanter, la jungle ne devait pas être son fort. Pourtant ils évoluaient dans la verdure. Avec un sourire à cette pensée, le bleu et bronze se retourna pour regarder la femme qu'il aimait. Elle n'apprécierait surement pas ce qu'il allait dire. En fait, il était sur qu'elle n'apprécierait pas du tout ce qu'il s'apprêtait à dire. Il ne pouvait l'en blâmer, tout ce qu'il espérait, c'est qu'elle finirait par accepter son choix... Sinon ils allaient passer d'épouvantables moments.

-Où nous allons est une très bonne question en vérité... commença-t-il hésitant.

Oh, sur leur destination, l'animagus avait de nombreuses idées. Mais de la à dire qu'il savait où ils se dirigeaient, c'était autre chose. Tout ce qu'il avait, c'était de vagues renseignements, quelques rumeurs et un conte – plutôt une histoire. Il devait la vérité à celle qui partageait – au moins pour l'instant – sa vie, sa promesse lui liant les mains. Toutefois, pour le bien de son corps, il devait tourner les choses de manières... pas si catastrophiques qu'elles ne l'étaient.


-Sais-tu que de nombreux sorciers ont écrit des livres qu'ils ont masqués et distribués aux moldus? Je tiens ça de ma mère, et ça m'a toujours fasciné. A commencer bien sur par les légendes arthuriennes, dit-il les yeux dans le vagues à ces souvenirs.

Il était rare de voir un serdaigle rêveur – comme il était assez rare de voir une serdaigle bécasse – puisque c'était la maison de l'assiduité, du travail acharné et il en passait. Mais il faut dire qu'il tenait plus du serpent que de l'aigle, et l'ambition était un rêve. Son ambition a lui était de voir ces légendes devenir réalité. Et peut-être d'en faire un jour parti. Secouant la tête, il revint sur terre.


-Bref, tu me suis. Il y a quelques années, j'ai lu un livre qui parlait d'un homme vivant ici. Dans un village. Bien entendu, il n'était nullement fait mention de pouvoirs magiques, mais après quelques recherches, j'ai découvert qu'un village de sorcier existait bien dans la région. J'ai fais le parallèle et voilà le pourquoi du comment. Bien entendu, je ne m'attendais pas à atterrir ici mais plutôt à l'hôtel, finit-il.

Oui, c'était bien assez d'informations pour l'instant. L'ancien auror lui dirait la suite lorsqu'ils se seraient remis en marche, et que la vendeuse d'animaux aurait eu le temps de digérer le maximum d'informations. Lui dire qu'il comptait rester ici plusieurs mois ne lui plairait pas. Comme lui dire qu'ils logeraient dans le village s'ils ne se faisaient pas tuer. Non vraiment, elle n'apprécierait pas leur séjour, elle qui devait s'imaginer dormir dans un hôtel cinq étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Amérique du Sud

Message par : Invité, Mer 3 Aoû 2011 - 23:53


Lorsqu'il commença à parler, Alicia eut un mauvais pressentiment. Le ton qu'il employait, jusqu'à présent, il ne l'avait utilisé que deux fois. et à chaque fois pour lui dire des trucs désagréables. Enfin, pour elle... La jeune femme grimaça à la fin de sa première réponse. S'il ne savait même pas où ils étaient censés aller, les vacances allaient être bien tiens ! Néanmoins, elle se leva lorsqu'elle l'entendit parler de ces histoires de légendes et tout ça. Il n'allait pas l'emmener à la chasse aux légendes tout de même ?! Elle qui croyait qu'ils allaient être tranquilles sur une plage... Visiblement, elle avait sous-estimé la soif de savoir de son compagnon.

- Tu es entrain de me dire que nos vacances vont se transformer en chasse aux légendes ? Demanda t-elle avec un calme olympien.

Non, elle ne laisserait rien paraître. Cette fois, Septimus n'arriverait pas à voir ses émotions, elle se le jurait ! Elle allait l'écouter, calmement et ne lui hurlerait dessus qu'après. Elle allait le tuer, c'était définitif. Oser la faire aller à la recherche d'un village paumé en pleine jungle ! Vraiment, il n'avait peur de rien !
Elle pensait pouvoir se reposer et passer du temps avec lui, mais il allait être captivé par ces histoires de légende et à moins de rester tout le temps avec lui et de l'accompagner constamment, elle ne le verrait pas. Vacances avec son petit ami ne rimait pas, mais alors pas du tout avec vacances en quête des légendes ! Elle alla près de lui et lui attrapa le bras.


- Je croyais qu'on était censé partir en vacances ! Pas dans une stupide quête ! Lui dit-elle calemement, tout en lui relachant son bras, certaine d'avoir son attention à présent. Et j'ai l'impression que le lot de surprises n'est pas encore fini. Alors vide ton sac, chéri ! Ajouta t-elle en accentuant bien sur le "chéri"

Elle n'avait toujours pas perdu son calme, ce qui était un exploit en soi. Le seul signe d'énervement, c'était le petit éclat dans ses yeux couleur ciel. Elle ne s'attendait à pas au luxe infini, juste à avoir son copain près d'elle. Et avec cette histoire, elle était sûre d'être traînée dans une quête incroyable. Et certainement longue et dangereuse en plus... Et c'était lui qui ne voulait pas la voir se battre ?


Dernière édition par Alicia Rogue le Jeu 18 Aoû 2011 - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Septimus Newman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Loup arctique



Re: Amérique du Sud

Message par : Septimus Newman, Jeu 4 Aoû 2011 - 14:03


L'expression le calme avant la tempête ne convient jamais mieux à la situation. Alicia espérait-elle trompé l'ancien étudiant de Poudlard? Si oui, elle se trompait sur toute la ligne. Il savait que ses propos créeraient un ouragan, il n'était pas un gryffondor. Enfin, pour le moment il était sain et sauf. Carpe diem comme disait son grand-père. En même temps, il devait trouver une parade pour éviter le naufrage.

-Tu sais que je t'aime, toi? Toujours gentille avec tout le monde, en particulier ton chéri, dit-il dans un grand sourire.

L'apprenti en enchantement prit la main de sa petite-amie et recommença à marcher, cherchant ses mots. Et essayant de gagner le plus de temps possible. L'idéal aurait été de tomber sur le village, et de régler la question avant d'avoir à reprendre la parole. Bien évidemment, les choses ne se passèrent pas comme ça. Dieu tenait vraiment à faire payer les hommes pour avoir croquer dans la pomme.


-Hum, fit-il en se raclant la gorge. Tu le sais surement, la plupart des sorciers n'apprécient pas ceux des autres pays. Principalement par peur qu'on vole la magie propre à chaque clan si je puis dire. Cette tendance est... très développé dans cette région. Et la punition est assez... sévère. Tu vois où je veux en venir? la questionna-t-il.

Des dizaines de morts lui apparurent à l'esprit, et absolument aucune ne le tentait. C'était normal, puisque le français n'avait pas prévu de passer l'arme à gauche tout de suite. Le monde était vaste, et il lui restait de nombreuses choses à faire. A commencer par devenir un maître en enchantement, et si elle le voulait, construire une famille avec la verte et argent. Bon, pour ce dernier point, c'était surement trop tôt pour en parler. Ils étaient jeunes, ils avaient tout le temps devant eux... s'ils en ressortaient vivant.
Soufflant, le jeune homme poussa la végétation qui leur barrait le passage, rassuré de sentir le contact de la main de la serpentard dans sa propre main. Et alors qu'il allait continué, il se figea. Avait-il rêvé? Voyait-il bien à travers les végétaux? Ne serais-ce pas le village qu'il cherchait? Un sourire apparut sur ses lèvres devant la chance qu'ils avaient eu de le trouver si vite – après quand même une bonne demie-heure à marcher en direction de l'inconnu!


-Je crois qu'on a de la veine aujourd'hui. Pas toi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Amérique du Sud

Message par : Invité, Sam 6 Aoû 2011 - 15:21


Alicia leva les yeux au ciel, en signe d'exaspération. Non, vraiment, y avait que lui pour penser qu'elle laisserait cela passer, sans rien dire, juste parce qu'il en appelait à sa gentillesse... Néanmoins, elle n'eut pas le temps de répliquer ou de lui faire une vacherie, que déjà, il attrapa par la main et l’entraîna aux travers des lianes et branches parsemant leur chemin. Elle l'écouta lui dévoiler le reste de ces super vacances, à savoir qu'elle risquait encore sa vie. C'était déjà le cas en temps normal et alors qu'elle changeait de continent, voilà que sa vie était encore en danger ! Vraiment, ces vacances avaient tout pour plaire !

- En temps normal, tu cherches à tout faire pour que je ne m'implique dans rien de dangereux, et là, tu m'entraînes vers le danger, y a pas un problème ? Lui demanda t-elle, sa colère se transformant en résignation.

Que pouvait-elle faire d'autre ? Rester là, seule, telle une proie offerte ? Certainement pas. Ça n'était déjà pas ses habitudes avant qu'elle ne fasse partit de l'Ordre, alors le faire maintenant... Bref, ça aurait été idiot, et elle était beaucoup de chose sauf cela. Elle poussa un gros soupir et avança à la suite de Septimus. Elle commençait à avoir en tête ce qui leur arriverait s'ils étaient découverts. Certainement qu'ils seraient torturés avant d'être tués. La jeune femme cessa d'être dans ses pensées lorsqu'elle percuta son petit ami qui venait de s'arrêter brusquement. Alors qu'elle allait lui demander ce qui lui prenait, elle vit un village à travers les branchages. Elle eut un sourire. Ils avaient marché quelque temps et l'avait finalement trouvé, sans embûche pour le moment. Elle hocha la tête pour lui signifier qu'elle était bien d'accord et avança, traînant le Serdaigle derrière elle. Le couple arriva enfin dans le village. Les constructions étaient sobres mais solides, faites dans un mélange entre le bois et la pierre. Un style d'architecture qu'elle ne connaissait pas. Finalement, ce voyage lui servirait peut-être à elle aussi. Les deux jeunes déboulèrent sur ce qui semblaient être la place principale. Les habitants les regardaient fixement, à tel point qu'elle commençait à bouillir. Non, mais c'était quoi ces manières ?!


- Tu sais où se trouve l'hôtel, Sept' ? Lui demanda t-elle un peu sèchement.

A vrai dire, elle n'en pouvait plus de sentir ces regards sur elle. Elle était du genre discrète et ne supportait pas lorsqu'on la fixait autant. La vie privée et l'intimité, ils connaissaient ? Apparemment pas malheureusement...
Revenir en haut Aller en bas
Septimus Newman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Loup arctique



Re: Amérique du Sud

Message par : Septimus Newman, Mar 16 Aoû 2011 - 20:21


Le jeune homme leva les yeux au ciel, en une prière silencieuse, tandis que la jeune femme l’entraînait avec lui. Non mais vraiment, dieu punissait les hommes autant qu'il était possible de le faire. Pourquoi avait-il fait la femme si difficile à comprendre ? Aussi changeante que la direction du vent peut l'être lors d'un ouragan. Et donc, il n'avait aucun moyen de la satisfaire complètement quoiqu'il puisse faire.

-J'ai abandonné l'idée de te couver. Et puis tu sais très bien te défendre toute seule. Donc au lieu de créer un conflit, je préfère que tu m'accompagnes. En plus je t'ai déjà dis que je te protégerai non ? Dit-il en souriant.

Sourire qui resta sur son visage tandis qu'ils pénétrèrent dans le village des indigènes. Autant ne pas avoir une moue renfrognée qui mettrait de mauvaise humeur ces gens. Après tout, ils étaient chez eux, ils ne devaient sûrement pas vouloir d'étrangers sur les terres de leurs ancêtres. Comme lui ne voulait personne chez lui – ou presque.

Son sourire se transforma en rire face à l'attitude de la jeune serpentard. On aurait dit un chat qu'on venait d'arroser. Et la suite risquait d'aggraver les choses, autant pour elle que pour les sorciers amazones. Mais si le sorcier pouvait se permettre de mettre en colère sa compagne, il ne pouvait décemment pas le faire pour les maîtres en enchantement. Ne serait-ce parce qu'il voulait loger chez eux.


-Et bien Alicia, l'hôtel se trouve ici même, répondit-il dans un sourire. Si tu n'as pas vexé nos hôtes, nous pourrons peut-être espérer un toit en plus de nos vies. Donc conduits toi bien, et oublies qu'ils te regardent. Après tout c'est toi l'intrus petite vipère, pas eux !

Serrant brièvement la main de celle qu'il aimait, l'animagus pointa doucement sa baguette sur sa gorge et lança un charme de traduction. Plutôt pratique quand on avait pas le temps d'apprendre la langue. Puis il s'avança sur la place du village, inspira profondément, ouvrit les bras et parla d'une voix forte pour se faire entendre de tous les villageois.

-Bonjour à tous, je me prénomme Septimus Newman, sorcier français et apprenti enchanteur. Je suis venue avec ma compagne Alicia Rogue pour passer des vacances en Amazonie mais notre moyen de transport a été défectueux. Je réclame en nos deux noms votre hospitalité. Il se tut un instant. Et si vous m'en jugez digne, votre enseignement.

Après son petit discours, le serdaigle baissa les bras, ferma les yeux quelques secondes et se retourna, prêt à rejoindre la verte et argent. Ils affronteraient le verdict ensemble, en espérant qu'il soit en leur faveur. Être en vie serait déjà bien. Il la serra dans ses bras, et l'embrassa dans le cou. Juste avant de redresser la tête, il lui souffla quelques mots.

-Si nos vies s'arrêtent la, sache que tu as rendu la mienne merveilleuse pour le peu de temps que ça aura duré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Amérique du Sud

Message par : Invité, Mer 17 Aoû 2011 - 22:39


L'hôtel se trouve ici ? Qu'est-ce qu'il racontait encore ? La jeune femme avait peur de comprendre... Puis lorsqu'il lui parla de leurs "hôtes", la jeune femme croisa les bras. Est-ce que c'était de sa faute à elle, s'ils la regardent tous avec leur tête bizarre ? Elle ne les avait pas fixé du regard, elle ! Oublier qu'ils la regardaient... Vraiment très dur à faire quand on savait qu'elle ressentait toujours cela, à cause de sa part animale... Elle tiqua à ce nouveau surnom... "Petite vipère", vraiment ? Elle lui sourit et préféra se concentrer sur ça, plutôt que sur les indigènes. Elle se calma lorsqu'il pressa doucement sa main. Il avait raison, elle se devait d'être calme, si elle voulait qu'ils restent en vie encore assez longtemps pour fonder un jour une famille.

Avec réticence, elle le laissa s'avancer seul au devant de la foule, ne voulant pas être encore plus la cause de leur échec, si échec il y avait. Elle le regarda lorsqu'il parla calmement et sans peur apparente aux villageois. Elle ne sut pas ce qu'il leur racontait, vu qu'il avait utilisé un sort pour parler la même langue qu'eux, mais elle en comprit assez le sens par le langage de son corps. Elle soupira de soulagement lorsqu'il revint vers elle. A présent, ils devraient attendre de savoir ce que les Amazoniens décideraient.

Elle se blottit dans ses bras lorsqu'il la serra contre lui et frissonna lorsqu'il l'embrassa dans le cou. Ça ressemblait à un adieu... Elle ne voulait pas paniquer ou quoi, pas maintenant. Mais les mots qu'il lui murmura lui firent perdre le contrôle de ses émotions. Quelques larmes firent leur apparition dans ses yeux océan, cependant, elle refusa de les laisser couler. Elle lui caressa tendrement la joue avant de lui prendre la main et de se mettre face aux aborigènes.


- Tu as rendu ma vie moins terne... Et je n'ai pas l'intention de les laisser nous avoir comme ça... Murmura t-elle

Elle serra sa main et observa les regards des aborigènes qui discutaient entre eux, dans une langue qu'elle trouvait laide. Puis elle les vit leur lancer un regard peu amène, ce qui la fit se tendre instantanément. Elle lâcha la main de son homme et la posa sur la poche de son short en jean, où était rangée sa baguette. Et elle avait bien fait de prendre cette précaution, parce que quelques minutes après, des sorts fusèrent dans leur direction. Alicia réagit promptement, comme lors de son entrainement de phénix. Elle invoqua un bouclier qui barra la route des sorts adverses.

Cependant, du coin de l'oeil, elle remarqua qu'un aborigène semblait se transformer en animagus. La jeune femme laissa le soin à Septimus de maintenir le bouclier et se métamorphosa à son tour. Sa métamorphose s'acheva au moment précis où le sorcier, devenu une espèce de gros chat, bondissait pour atteindre le dos de l'ancien auror. Sans réfléchir plus que ça, la renarde sauta elle aussi, heurtant de plein fouet l'énorme félin, se blessant au passage. Elle réussit tout de même à le faire dévier de sa trajectoire et l'animagus alla s'écraser contre un arbre. Satisfaite, elle revint rapidement, sans tenir compte de la douleur, vers Septimus, mordant au passage certains sorciers qui s'étaient un peu trop approchés de l'ancien Serdaigle à ses yeux.

Alors qu'elle allait mordre un autre mollet, un cri sourd se fit entendre et tous ses stoppèrent. Curieuse, la renarde tourna son museau vers la source du bruit. Un vieux sorcier marchait vers eux, s'aidant d'un long bâton. Toujours aussi méfiante, Alicia reprit sa forme humaine et se plaça aux côtés de son petit ami. Elle jeta un regard à celui-ci pour voir s'il était blessé. Ce qui ne semblait pas être le cas... Elle grimaça de douleur lorsqu'elle bougea son bras, mais elle prit quand même la main de Septimus dans la sienne et attendit de voir ce qu'il se passerait.
Revenir en haut Aller en bas
Septimus Newman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Loup arctique



Re: Amérique du Sud

Message par : Septimus Newman, Jeu 18 Aoû 2011 - 14:29


Septimus grogna tout en secouant la tête. Décidément, elle n'en ratait pas une. Il avait bien fait d'abandonner l'idée de la couver, il n'aurait pas eu assez de l'éternité pour réussir. Même dieu n'aurait pas pu ! Enfin c'était comme ça qu'il l'aimait, fougueuse, impétueuse, tête de mule – mais il n'allait pas se gêner pour lui faire savoir sa manière de penser ! Après tout, sans elle, il était persuadé que les sorciers auraient accepté – peut-être après l'avoir emprisonner mais tout de même !

-Rappelle moi de me venger, ma chérie, dit-il hargneusement en esquivant un sort.

En plus, la verte et argent lui laissait le soin de les protéger tous les deux. Très aimable vraiment. Avec un sourire, le serdaigle se demanda s'il devait demander à Simon de l'attacher pour lui donner un cours de politesse. Elle n’apprécierait pas à coup sur, mais ce serait hilarant. Secouant la tête pour se reconcentrer sur les événements, il esquiva un autre sort et regarda du coup de l’œil sa compagne.

Elle était cinglée, voilà tout. Après les avoir provoquer, elle les attaquait sous forme de renard – un petit truc qu'elle avait omis de lui dire – enfonçant un peu plus la mauvaise image que ces gens avaient d'eux. La diplomatie, voilà ce qui lui manquait en fait. La diplomatie et un certain sang froid. Soufflant, l'animagus continua a esquiver, gardant ranger ses baguettes. Avec un peu de chance, ils décideraient de l'épargner. Il pourrait alors plaider la cause de sa petite-amie

Puis tout d'un coup, le calme se fit. Les autochtones, tout en gardant leur baguette en main, laissèrent pendre leurs membres et la serpentard revint vers lui, apparemment blessée – et ce n'était rien comparé à ce qu'il lui réservait s'il en avait l'occasion. Regardant autour d'eux, le jeune homme vit que tous regardaient un vieillard qui s'approchait des étrangers. Salut ou condamnation, il n'en avait aucune idée.


-Jeunes gens, vous êtes bien présomptueux de croire que nous allons vous accueillir à bras ouverts. Cependant, la jeunesse est ignorante et trop prompt à l'action pour que je vous en tienne rigueur. Enfin pour vous jeune homme. Votre compagne en revanche sera hautement surveillé, et à la moindre incartade, nous la tuerons. Qu'il en soit fait ainsi. Vous logerez chez moi.

-Merci beaucoup grand chef. Et merci aussi à ta tribu !

Avec un sourire, le sorcier suivit le vieil homme, tout en tirant sur le bras de la sorcière pour qu'elle le suive – et que sa punition commence. Tout en progressant à l'intérieur du village – plus grand qu'il n'y paraissait, et pratiquement invisible, une chance qu'ils l'aient trouvé ! - il répété les paroles du vieillard à Alicia.

-La prochaine fois que je te dis quelque chose alors que nos vies sont en dangers, tu me feras le plaisir de m'écouter petite vipère au lieu de mettre encore plus la pagaille ! La gronda-t-il gentiment.

-Voila votre nouveau chez vous le temps que vous resterez ici. Adieu.

L'apprenti en enchantement inclina respectueusement la tête puis, lorsque son hôte eut disparu, il bouscula la jeune femme jusque contre le mur de la cabane. Ensuite, deux émotions luttèrent en lui, la colère et la passion. Finalement, ce fut cette dernière qui l'emporta, et il en oublia presque tout de la punition qu'il voulait lui réserver – il avait le temps, et la vengeance se mangeait froide !

Septimus embrassa la vendeuse dans un baiser langoureux, et douloureux. En effet, par moment il lui mordillait la lèvre, jusqu'à finir par la faire saigner légèrement. Puis il laissa descendre une de ses mains jusqu'au hanche de la jeune femme tandis que l'autre lui caressais le dos. Sa bouche rencontra finalement le cou de sa partenaire, et il ne se gêna pas pour continuer à la mordre gentiment, lui faisant par la même un suçon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Amérique du Sud

Message par : Invité, Jeu 18 Aoû 2011 - 22:14


Alicia resta impassible lorsque le vieillard s'approcha d'eux et discuta avec Septimus. Vu le sourire que celui-ci affichait lorsqu'il se mit en route, tirant sur le bras blessé d'Alicia qui ne put s'empêcher de gémir de douleur, les nouvelles devaient être assez bonnes. Elle suivit les deux hommes, essayant de rester aussi près que possible de Septimus pour ne pas aggraver sa douleur au bras. Douleur qui passa vite au second plan lorsqu'il lui répéta les paroles du vieil homme.

Alicia grimaça, choquée par ce qu'elle entendait. Comment ça, elle sera surveiller ?! Circé lui en soit témoin, c'était eux qui avait attaqué en premier ! Elle n'avait fait que de les défendre ! Et le pire, c'est que son petit copain le lui reprochait ! Mazette, la prochaine fois, elle le laisserait se faire blesser ou autre ! Elle serra les dents pour ne pas répliquer à son têtu de petit ami. Elle se composa un visage neutre, malgré la douleur de son bras et sa colère, elle avait une expression impassible.

Finalement, le couple arriva près d'une cabane. Celui qui semblait être le chef parla une nouvelle fois puis s'éloigna. Alicia imita Septimus et le salua, ne voulant plus être la cause d'autres problèmes, puisque selon le Serdaigle, tout était de sa faute ! Le jeune couple pénétra dans la cabane, et alors qu'Alicia allait commencer à cracher son ressentiment, elle fut pousser contre le mur par son petit ami. Elle écarquilla les yeux de surprise à cause de ce geste, mais très vite, elle ne chercha plus qu'à profiter du baiser que lui donna Septimus.

Elle ne comprenait pas ce qui lui prenait d'un coup, mais elle ne s'en plaignait pas, même lorsqu'il lui ouvrit légèrement la lèvre. Elle passa son bras valide autour du cou du jeune homme pour le rapprocher d'elle. Quant à son bras blessé, il reposait sur le torse de l'ancien Auror. La jeune femme frissonna lorsqu'elle sentit le souffle, puis les lèvres de Septimus dans son cou. Lorsqu'il lui fit un suçon à cet endroit, elle ne put s'empêcher de gémir. Elle passa sa main dans les cheveux du jeune homme et tenta de le rapprocher encore plus d'elle. Seulement, son bras blessé fut coincé entre leurs deux corps, faisant naître une vague de douleur dans le corps d'Alicia. Elle eut un petit cri et repoussa gentiment Septimus. Elle maintint son bras contre elle et lui fit un petit sourire d'excuse.


- Désolée... Mais je crois que je me suis déplacée ou luxée quelque chose... Marmonna t-elle

Certes, l'expert en blessure était Septimus, n'empêche qu'elle ne voyait que ça comme explication. Le choc avec le sorcier animagus avait été plus violent que ce qu'elle n'avait crut au départ...
Revenir en haut Aller en bas
John Dawson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Gorille


Re: Amérique du Sud

Message par : John Dawson, Mar 27 Sep 2011 - 15:05


[RP avec: Lysander Reade, Emma Ewatson, Hayden Woods]




Un jeune homme d'environ 17 ans était assis à la terrasse d'un restaurant bien famé d'après les habitants locaux. C'était une belle soirée; le ciel étoilé, la musique venant de toute parts, la rue grouillait de passants, un peu plus loin, on pouvait voir la cime des arbres, puisque le restaurant se trouvait dans un petit village du Brésil, ce n'était pas grand chose, mais, ça donnait au moins une image claire du style de vie traditionnelle brésilienne, et John adorait ce qu'il voyait jusqu'à présent, surtout la Samba, la musique locale du pays.

Tout en se remémorant son voyage jusqu'ici, il pouvait distinguer la différence entre l'art culinaire Anglais et celui Brésilien, en tout cas le bleu et bronze pourrait manger n'importe quoi après son long voyage: Il a du prendre la voie de l'air depuis Blackpool pour arriver à Plymouth, il n'y avait qu'un seul moyen pour atteindre São Louis, la ville la plus proche de sa destination qui était un petit village de Bebedouro de l'État de São Paulo.

La raison pour laquelle il était venu à ce village, c'est qu'il était en vacances et avait besoin de changer d'air et d'échapper à la vie en ville, mais aussi parce qu'il avait rendez-vous avec des élèves de Poudlard qui allaient passer leur vacances ici même. John était arrivé cet après-midi, après une longue journée de route, il avait entendu des passagers parler de gangs locaux ou des trucs comme ça, mais le jeune Serdaigle n'en fut guère troublé.

Il était environ 21h, mais personnes ne vint le rejoindre à sa table, après tout ils n'avaient rendez-vous qu'à 21h15, mais il espéra quand même que l'un d'eux vienne en avance.


Dernière édition par John Dawson le Dim 9 Oct 2011 - 17:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lysander Reade
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Amérique du Sud

Message par : Lysander Reade, Mar 27 Sep 2011 - 20:39


Cela ne faisait pas longtemps que Lysander était arrivé mais elle adorait déjà ce village brésilien, tout était différent de l’Angleterre, même le soir on entendait une agréable musique brésilienne et l'endroit semblait tout de même animé. Lysander commençait déjà à se diriger vers le petit restaurant dans lequel elle devait rejoindre des élèves de Poudlard avec lesquels elle s'apprêtait à passer le séjour, plus elle s'en approchait plus une bonne odeur de nourriture se faisait sentir, elle commença à chercher des visages familier des yeux et à sa surprise elle vit un serdaigle, dont elle ne connaissait pas le nom mais elle connaissait son visage, qui apparemment était aussi arrivé en avance, elle lui fit un signe de main avant de le rejoindre.
-Salut, je m'appelle Lysander.
Elle s'est assise sur une chaise libre, en attendant l'arrivée des autres.


Dernière édition par Lysander Reade le Mer 28 Sep 2011 - 23:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emma Ewatson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Amérique du Sud

Message par : Emma Ewatson, Mer 28 Sep 2011 - 13:15


Emma était arrivé au Brésil fatiguée mais extrêmement heureuse. Elle avait du prendre plusieurs cheminées pour parcourir une si longue distance qu'est Londres-Bresil, et même si elle était couverte de cendre à la fin du voyage, passer de la pluie au soleil avait été une chose fantastique. C'était un voyage organisé avec des élèves de Poudlard. Elle ne connaissait qu'une Serfdaigle dans tous, mais y allait de bon coeur adorant les nouvelles rencontres. Elle eut même le temps de prendre une douche froide avant d'aller dîner avec ses amis. La samba qui ne s'arrêtait pas dans la rue malgré l'heure lui plaisait. C'était ce genre de choses qui étaient impossibles au Nord de l'Europe. La jeune poufsouffle ne quittait jamais sa chère baguette en cerisier, mais ses parents l'ayant prévenus des gangs amateur de magie noire qui étaient dans le coin, elle fit encore plus attention que d'habitude, et vérifiait tout le temps que sa baguette était bien dans la longue poche de son pantalon large.
Elle entra dans le petit restaurant où la cuisine locale sentait bon, et vit deux jeunes gens attablés, qui ne semblaient pas du tout du coin. Elle s'approcha, un grand sourire aux lèvres.

-Bonsoir! Je suis Emma.

Elle s'assit et continua.

-Le peu de ce que j'ai vu de la ville est merveilleux vous ne trouvez pas? j'ai rencontré quelques sorciers Brésiliens, ils sont très aimables, je ne comprends pas toutes les rumeurs qu'il y a à sur les gangs et autres ....
Revenir en haut Aller en bas
John Dawson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Gorille


Re: Amérique du Sud

Message par : John Dawson, Ven 30 Sep 2011 - 23:24


Une belle atmosphère régnait en ce beau village, John accepterait volontiers de passer le restant de sa vie ici, mais les plats de sa mère allaient lui manquer sûrement... Il resta ainsi plongé dans ses pensées pendant 10 bonnes minutes, il fut tiré de sa rêverie par une silhouette qui lui faisait un signe de main, il regarda une jeune fille qui était élève de Poudlard, elle arriva devant lui et se présenta:

-Salut, je m'appelle Lysander. Et elle s'assit sur une chaise libre.

-Bonsoir, moi je m'appelle John, comment ça..., mais il n'eut pas le temps de terminer sa phrase, car une autre jeune fille était venue vers eux, elle n'avait pas l'air du coin, John se rappelait de l'avoir croisée une fois où deux à Poudlard, elle adressa à lui et Lysander un sourire, et se présenta à son tour:

-Bonsoir! Je suis Emma, elle s'assit et reprit, -Le peu de ce que j'ai vu de la ville est merveilleux vous ne trouvez pas? j'ai rencontré quelques sorciers Brésiliens, ils sont très aimables, je ne comprends pas toutes les rumeurs qu'il y a à sur les gangs et autres ....

-Oui, j'en ai entendu parler, en effet pendant son voyage, il avait entendu de vagues rumeurs sur des gangs locaux, mais je ne sais pas s'ils sont sorciers ou Moldus?

Maintenant qu'ils avaient évoqué ce sujet, John s'attendait au pire, le pire à ces yeux était le fait que ces gangs soient formés de sorciers adeptes de la magie noire, il consulta sa montre, il était 21h15, il espéra que les autres allaient bientôt arriver, il décida de faire part aux deux autres de ses inquiétudes:

- En tout cas, sorciers ou Moldus, j'espère qu'ils n'ont rien fait aux autres...
Revenir en haut Aller en bas
Hayden Woods
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Amérique du Sud

Message par : Hayden Woods, Mar 4 Oct 2011 - 19:19


Quand Hayden était arrivée au Brésil, elle avait trouvé ça splendide. Le soleil tapait de ses rayons chauds sur le petit village, dont elle avait oublié le nom. Ce qu'il y avait de charmant dans les villages comme celui-ci, c'est qu'on pouvait écouter de la musique partout où l'on se trouvait. Hayden avait envie de s'arrêter pour danser avec les brésiliens, mais elle avait rendez-vous ce soir-là dans un restaurant avec des amis de Poudlard. Elle était justement en train de chercher ce restaurant à ce moment-là.

Elle allait sûrement être un peu en retard, vu son sens déplorable de l'orientation. Elle remarqua que certaines personnes la regardaient bizarrement. Certes, elle avait entendu parler des gangs, mais elle ne s'attendait pas à en croiser si rapidement. Heureusement, elle avait pris sa baguette, bien dissimulée sous ses habits, bien qu'un peu légers. En passant devant eux, elle faisait comme si de rien n'était, et continuait de chercher le restaurant, n'y pensant plus. Elle eut un frisson seulement à l'idée que ces gangs soient composés de sorciers.

Elle trouva, enfin, le restaurant dans lequel ses amis l'attendait sûrement. Il était 21h20. Bravo Hayden, bravo, Pas capable d'être à l'heure ! pensa-t-elle, se blâmant elle-même.
Une fois à l'intérieur, elle les chercha des yeux et vit John, Lysander et Emma. Elle alla les rejoindre, et s'assit, en disant :


- Bonsoir. J'suis désolée pour mon retard, j'étais un peu... paumée.

C'est à ce moment précis que l'estomac de Hayden commença son concert. Ooups, pardon, dit-elle en appuyant sa main contre son ventre, comme si ça allait atténuer le bruit, le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Amérique du Sud

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 15

 Amérique du Sud

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.