AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 8 sur 8
Département de la Justice Magique
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle

Re: Département de la Justice Magique

Message par : Aysha Brayd, Mer 04 Oct 2017, 17:28


Mon pas claque sur le bitume, rapide. Il pleut. J’accélère, déjà trempée, regrettant de ne pas avoir transplané plus près de la cabine. Mais la discrétion est plus importante que mes cheveux, alors je parcours les derniers mètres au pas de course et m'engouffre dans le petit habitacle téléphonique. La voix métallique m’accueille, cette même voix que la dernière fois. Mon nom, énoncé, un badge, le tintement des mécanismes en métal et je m'enfonce lentement dans les profondeurs de Londres. Le Ministère de la Magie. Ce lieu demeure un mystère, pour moi. Ma curiosité montre le bout de son nez, comme toujours. Je me sèche d'un coup de baguette magique et me voilà au comptoir après un contrôle rigoureux. Oui, j'ai rendez vous. Un certain Sean Balor. Oui c'est cela, à gauche ? Merci beaucoup.
Je passe quelques minutes dans l’ascenseur bondé, et je doute. Une hésitation cruelle s'empare de moi. Ma morale et mon bon sens sont torturés, et une seconde, je veux faire demi-tour. Remonter à la surface, reprendre une vie d'autruche, la tête dans le sable, sans vouloir rien voir. Mais non. J'ai changé, je ne suis plus cette personne. Encore naïve, certes, mais prête à agir, au moins.
Les portes s'ouvrent, un couloir que je traverse. Les mains légèrement tremblantes et enfin j'y suis, la porte, le nom de l'Auror. Sean Balor. Bien. Un soupir avec un espoir de courage et je frappe.

- Bonjour.

Je ne sais pas quelle impression je dois donner. Alors je reste neutre. Je suis anxieuse et je ne suis pas sûre que ce soit un bon point face à un Auror, le symbole même du courageux, du brillant sorcier. Je m'approche, nerveuse, m'assois. Je suis prise d'une fascination soudaine pour une plume posée sur le bureau, et je daigne relever la tête, non sans une violente envie de partir en courant.

- Je viens pour … enfin vous savez.

Idiote, comme d'habitude. Je suis incapable de prononcer quelque chose de censé. Je suis trop impressionnable. Mais je sais ce que je veux, pour une fois. Je veux agir. Alors je me force à fixer l'Auror dans les yeux, ce qui se révèle un exercice compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Lara Wind, Ven 17 Nov 2017, 15:00



Perdue dans le Ministère


PV Elly Wildsmith

« Ma chérie, retrouve moi au Ministère de la Magie, à mon bureau. Nous irons au Chemin de Traverse par la suite, j'ai quelque chose à te montrer. » Tel était le mot qu'avait laissé le père d'Holly sur la table de chevet de sa fille, avant de partir au travail. Chris Yang était un homme d'une quarantaine d'année et travaillait au Ministère de la Magie britannique, au département de la Coopération Magique International. Cela faisait maintenant une dizaine d'années qu'il travaillait là-bas suite à une mutation et Holly n'avait jamais eu l'occasion d'aller lui rendre visite.

Comme tout siège de gouvernement, le Ministère de la Magie était strict au niveau des règles de sécurité et il fallait une bonne raison pour se rendre là-bas. Holly n'avait jamais eu l'occasion d'y aller, se contentant des descriptions de son père et des livres qui parlaient du siège du gouvernement britannique. Néanmoins, puisque son père lui avait demandé, elle irait, non sans une certaine appréhension de faire une bêtise ou de paraître suspecte, bien qu'elle n'avait rien à se reprocher. Heureusement, la mère de la Lionne travaillait à Londres et déposa sa fille devant la cabine téléphonique qui menait au Ministère « Tu te souviens de ce que t'a dit ton père ? Tout va bien se passer : on se voit ce soir ma chérie ! » Rendant son sourire à sa mère, la coréenne descendit de la voiture, frissonnant légèrement : l'automne avait complètement occulté l'été et le froid avait remplacé la chaleur. Dommage... Mais bon, le mois d'octobre signifiait vacances, ce qui expliquait la présence d'Holly à Londres en ce jour.

Se dirigeant vers ladite cabine désignée par sa mère quelques minutes plus tôt, la Gryffondor composa les numéros 6-2-4-4-2 et sentit la cabine bougeait pour s'enfoncer dans le sol, direction le Ministère. Une fois arrêtée, la cabine s'ouvrit pour laisser passer la jeune fille, qui fut impressionnée de ce qu'elle découvrit. Le Ministère semblait immense et une vaste foule se dirigeait de partout, chacun rejoignant ses bureaux. Néanmoins, l'élément le plus impressionnant restait la fameuse fontaine qui trônait en plein milieu de l'atrium, qui correspondait tout à fait à la description que son père en avait faite. Néanmoins, on n'était pas là pour faire du tourisme Miss Yang ! Un peu perdue dans ce vaste endroit, la jeune fille se dirigea vers une des personnes qui se chargeaient de surveiller l'atrium et qui lui indiqua les ascenseurs pour se rendre au Département de la Coopération Magique Internationale tout en lui accrochant un badge avec écrit « Visiteur » sur le pull.

Malheureusement, la Lionne était horriblement étourdie et sans s'en rendre compte, elle atterrie dans le mauvais département. Impressionnée et les yeux qui regardaient partout sauf devant elle, Holly continua sa route sans prêter attention à la direction qu'elle prenait.

©Holly
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Elly Wildsmith, Sam 18 Nov 2017, 18:06


Rencontre fascinante


LA d'Hollycia

De la paperasse, encore et toujours de la paperasse. Tu soupires dans ton bureau, avant de décider de déléguer cette tâche ingrate à l’un de tes collègues. Parce qu’après tout, tu ne devais pas être la seule à gratter le papier pour trier des informations, pour mettre à jour vos dossiers. Tu soupires, tout en attrapant la tasse de café – froid – dont tu avales une lampée. Le liquide te tire une moue horrible, du genre de celles qui font dire que le café avait surtout un gout horrible.

Tu finis par te lever, difficilement. Ton corps endolori d’avoir travaillé toute la nuit. Ce serait peut-être bien que tu penses à rentrer chez toi, à dormir. Evan t’en voudrait probablement moins. Tes nuits au Ministère commencent à être un peu trop nombreuses à son gout. Tu souris à l’évocation de l’homme qui partage ta vie avant de t’expirer hors de ton bureau, le café froid dans une main, les dossiers dans l’autre. Et tes yeux, forcément, rivés sur ces derniers. Au cas où une information capitale te saute subitement aux yeux.

Ta course se poursuit dans un rythme effrenée dans les dédales du Ministère. Où donc sont passés tes collègues ? C’est passablement enervée que tu bifurques à un embranchement. Tes yeux sur tes dossiers, tu ne vois pas la jeune fille qui arrive en face. Et tu la percute de plein fouet. Tes dossiers volent dans un amas de papier blanc griffonné tandis que ton café t’échappe. La moitié sur la jeune fille, la moitié sur toi. Et que la tasse s’échoue lamentablement au sol. Tu soupires, totalement blasée par l’austérité du lieu, par la rencontre fortuite. Tu jauges la gamine, vises rapidement le badge « Visiteur » sur sa poitrine. Tu lâches, dans un soupir « Tu viens voir qui au département de la Justice Magique ? » alors que tu ranges tes papiers et qu’un #Recurvite nettoie la zone.
Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Lara Wind, Dim 19 Nov 2017, 15:13



Perdue dans le Ministère


PV Elly Wildsmith

La tête dans les nuages, Holly continuait son petit bonhomme de chemin. Imaginez donc la tête des employés du Ministère qui voyaient une gamine, le nez en l'air, en train de se promener dans le Département de la Justice Magique. L'endroit où il était possible de croiser des Magenmages ou des Aurors. Des personnes importantes donc mais la Gryffondor n'en avait que faire. De toute manière, l'asiatique ne savait pas ce qu'était les Magenmages : les Aurors, elle savait oui. Ils se trimbalaient dans Poudlard pour assurer la sécurité et veillaient à ce qu'aucune attaque survenue quelque temps plus tôt ne se réitère. Effectivement, ça serait pas mal, histoire que la prochaine génération de sorciers ne finissent pas enterrés avant leur 17 ans. Chacun ses priorités après...

Enfin, tout ça, Holly n'en était pas consciente. Oui, elle était à l'école quand l'attaque s'était produite mais la jeune fille s'était enfermée dans son dortoir et avait dessiné à ne plus pouvoir finir ses dessins, comme une sorte de mécanisme d'auto-protection. Son monde imaginaire la rassurait et la protégeait : certains diront qu'elle est idiote ou atteinte d'une maladie pour expliquer son comportement mais rien de tout cela était vrai. La coréenne n'était pas en retard scolaire ni mental sur les autres : c'était juste sa façon de voir le monde qui était atypique et elle ne souhaitait pas se mêler de combats d'adultes. Les Mangemorts, l'Ordre du Phénix, les enjeux politiques et tutti quanti : Holly était parfaitement au courant qu'ils existaient mais les ignoraient royalement, pour ne se pas retrouver perdue dans des questionnements qui la dépassent.

En tout cas, perdue, elle l'était dans le Ministère mais bon ça, elle n'était pas courant. C'était tellement joli qu'elle n'y prêtait pas attention ! Continuant d'avancer, le sourire aux lèvres, Holly ne fit pas attention à la personne qui arrivait en face d'elle, chargée d'une multitudes de dossiers et ce qui devait arriver arriva et... BADABOUM, collision ! Se retrouvant les fesses sur le sol avec du café plein les vêtements et des feuilles sur la tête, la Lionne cligna des yeux en regardant la jeune femme qui se trouvait en face d'elle mais surtout son insigne. Une Auror ! Reprenant conscience, la jeune fille aida la représentante de l'autorité à ramasser ses papiers « Tu viens voir qui au département de la Justice Magique ? » Département de la Justice Magique ? Pardon ? Eh oui Miss Yang, il était peut-être temps de te rendre compte que tu te promenais dans le mauvais département depuis 30 minutes... Écarquillant les yeux, Holly sortit sa baguette et lança un #Recurvite sur ses vêtements avant de déclarer « Pardon Miss pour la collision. Vous dites qu'on est au Département de la Justice Magique ? Je crois qu'à force d'avoir le nez en l'air, je me suis trompée d'endroit... Pourriez-vous m'indiquer où se trouve le Département de la Coopération Magique internationale s'il vous plait ? »

©Holly
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 23 Nov 2017, 22:50


Le café a volait en tous sens, vous arrosant copieusement l’une et l’autre. Heureusement, ici la magie règne en reine et permet en un tour de main de régler ce genre de désagrément. Tu t’échappes un instant à imaginer la vie des moldus, qui, sans magie, auraient dû passer le reste de la journée avec un chemisier tâché de café. Joie. Tu es tirée de ta rêverie par les propos de la jeune fille qui t’indiques qu’elle n’était pas dans le bon département. Tu soupires, avant de la jauger de bas en haut, d’un regard méthodique et quelque peu froid.

Tu ne veux pas l’effrayer, juste que tu n’as normalement pas le temps pour te la jouer guide touristique dans les dédales du Ministère. Un nouveau soupir s’extirpe de tes lèvres avant de te rendre à l’évidence : tu n’allais pas laisser la gamine errait ici à la recherche d’un département qu’elle ne risquait pas de trouver. Finalement, ton regard froid se transforme peu à peu en quelque chose d’à peu près chaleureux, alors que de ta bouche les mots sortent, d’une facilité déconcertante « Département de la coopération magique internationale tu m’as dit ? ». Petit sourire avant de lui montrer les ascenseurs. « Il va falloir prendre les ascenseurs ».

Car oui, le département souhaité ne se trouvait forcément pas au même niveau que celui dans lequel vous vous trouviez, cela aurait été trop facile. Tu jettes un œil à la gamine, lui tends finalement ta main et lui annonce « Elly Wildsmith, ravie de faire ta connaissance, comment t’appelles-tu ? ». Une question simple, efficace, histoire de faire la conversation le temps du trajet en somme.

Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Hugh Dey, Dim 10 Déc 2017, 21:33


[Autorisation d’Holly et Elly pour couper leur Rp. Post unique, prise de fonction. Elles peuvent reprendre leur RP à la suite]

J’en avais plein les mirettes.

Dans le ministère, je marchais, les mains dans les poches, tout étonné de ne pas devoir surveiller si l’on ne me suivait pas. Je n’avais pas besoin de laisser ma baguette à l’entrée, pas besoin de porter un badge visiteur. J’avais même mis du temps à trouver l’entrée du personnel, parce que jamais je n’avais dû l’emprunter.

Et le pire, c’est que je me rendais au département le plus improbable pour moi. Celui de la Justice Magique. Alors, bien évidemment j’y étais déjà allé. Jamais menotté, mais tout de même. J’avais fini en cellule une fois. A l’hôpital aussi avant. Ce n’était pas un département qui me portait chance. En plus, j’avais jamais vraiment rien fait. Enfin si mais pas aussi grave que ce qu’ils croyaient. Comme si c’était vraiment malveillant d’être allié des mangemorts. Bref…

Je me demandais s’il y avait comme ça, souvent, des gens qui étaient pris innocemment dans les filets de la justice, et sur qui on retombait encore et encore, alors même qu’ils n’avaient rien fait. Des gens qui étaient là au mauvais endroit, au mauvais moment. Oui sans aucun doute. J’aimais me considérer de ceux-là parce que je savais n’avoir rien fait de mal que vouloir apporter le bien.

Beaucoup trop de philosophie dans mes paroles.

En bref, j’arrivais dans les ascenseurs et je descendais au niveau deux en avalant bruyamment ma salive. Je connaissais un peu, mais seulement pour aller jusqu’au bureau des Aurors. Mon bureau à moi, était ailleurs. Non loin, juste dans le couloir annexe. Et lorsque j’arrivais devant, la plaque dorée sur laquelle était affichée « W. West, Contrôleur Bars et Commerces » se modifia pour un « H. Dey, Contrôleur Bars et Commerces ».

Wahou.

Je posais la main sur la poignée et j’entrais. Dire que mon nom, remplaçait celui de William West. C’était une belle victoire. Je détestais ce salaud. J’avais un bureau, quelques dossiers et surtout une superbe chaise que je m’empressais de remplir de mon popotin bien fourni. Je tournais un peu dessus et j’eus l’impression de revivre, enfin. D’être de nouveau en plein jour dans le monde magique. De rajeunir.

Et même certaines de mes rides disparaissaient, sans même que je ne m’en sois rendu compte.
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Megan K. Hayajân, Mer 07 Fév 2018, 14:10


plus d'un mois toussa
pv w/ Alhena
J'ai son LA et elle a le mien

____________________


Dans sa tête, ça fait des jours que ça tourne. Megan n'arrête pas de penser à cette entrevue qu'elle a eue avec l'auror Wildsmith. Toutes les questions, toutes les réponses imprécises. Elle s'emmêle les pinceaux, réinvente des passages, doute sur d'autres. Valentina serait donc partie de son plein gré ? Une foule d'insulte se presse à la porte de ses lèvres dès qu'elle pense à ce rude abandon. Comme d'habitude, elle se retrouve seule. Elle devrait avoir l'habitude maintenant, hein. Le père, la mère, l'idole. Elle leur cracherait bien dessus, tiens. Megan lève les yeux sur les carreaux noirs du département de la justice magique. Elle est là, à nouveau. Pas dans un rêve. Pour de vrai. Y avait une erreur sur ses papiers. Et puis, faut qu'elle se fasse inscrire en tant que métamorphomage... la barbe !

Megan a revêtu un jean trop grand. La ceinture n'y fait rien, elle est obligée de le remonter toutes les trois minutes. Ses cheveux écarlates tombent sur ses épaules. Elle a décidé de ne plus arborer de blondeur tant qu'elle aurait Tina en tête. Le rouge, c'est cool. Faut dire que ça claque, dans ce décor austère. C'est où, du coup, le bureau administratif ? C'est... par là ? Ou... par ici ? Megan tourne la tête, à droite, à gauche. Y a des grands couloirs vides. C'est tout. Elle est paumée.

Elle tourne en ronds, marche sur ses lacets. Elle cherche l’ascenseur sans le trouver. C'est un vrai labyrinthe, ma parole ! Alors qu'elle allait jeter l'éponge, elle aperçoit une silhouette. Y a un truc d'hypnotisant, de glaçant dans cette démarche. Une froideur toute élégante, un porté de tête, des jambes fines. De quoi filer la frousse. Meg, elle la connait cette silhouette. C'est celle du professeur Peverell, qui a quitté Poudlard pour de plus hautes fonctions... Ouups...

- Heu... Professeur Peverell ! Professeur Peverell !

Meg hèle son professeur avec autant de calme qu'elle le peut, agitant le bras. C'est pas qu'elle veut la saluer, c'est qu'elle veut la retenir pour avoir une chance de trouver le bureau administratif. Elle s'approche en trottinant. De plus près, Megan doit bien reconnaître que son ancienne professeure est une très belle femme; flippante, mais superbe.

- Désolée d'vous déranger, professeur. J'me suis perdue et heu comme vous travaillez ici... pourriez m'aider ? S'vous plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Alhena Peverell, Dim 18 Fév 2018, 14:03


Megan

Chemise parfaite, cheveux lâchés, pile de papiers sous le bras, la brune découvre petit à petit les recoins les plus obscurs de cet endroit. Elle n'était pas habituée, c'était encore tout nouveau le ministère. En temps général, elle avait eu pour quotidien d'éviter au maximum cet endroit. Maintenant, elle était Directrice de la Justice Magique. Quelques années auparavant, si on lui avait dit ça, elle aurait craché au visage du type en lui disant que c'était des calomnies puériles.

Dans le fond, elle n'avait jamais apprécié cet endroit austère. C'était presque vide, sans réelle vie. Des murs de prison avec des soldats, des robots qui font toujours la même chose. C'était ça qui l'effrayait particulièrement, la routine, le quotidien des employés d'ici. Lors de ses années d'enseignement à Poudlard, l'emploi du temps avait beau être le même chaque semaine, ce n'était jamais redondant avec les élèves. Toujours un pour faire n'importe quoi, en passant d'Asclépius à O'Toole.

Un léger soupire sur les lèvres, elle sortit un petit calepin de sa poche. Il y avait de vulgaires notes griffonnées dessus, lui permettant de se rappeler ce qu'elle avait à faire pour la journée. Dans les heures qui suivent pas grand-chose, de la paperasse un peu ennuyeuse sur les disparitions. Rien de bien folichon. Haussant des épaules elle se remit en marche. Quelques employés se permettaient de la saluer, mais elle ne connaissait pas encore beaucoup de personnes pour s'arrêter et faire la discussion. Après tout, ce Ministère était très grand. Les seules personnes qu'elle connaissait, c'était le ministre lui-même et quelques aurors.

Réfléchissant à si oui ou non, elle voulait un café, une voix la sortie de ses pensées. Visiblement, on ne perdait pas les vieilles habitudes. Une voix d'élève, un professeur dont elle connaissait les origines. Se retournant lentement, elle aperçut une jeune fille. Fronçant des sourcils, la brune tentait de mettre un nom sur le visage. Megan au nom trop compliqué, si ses souvenirs étaient bons.

Bonjour Miss Hayajân... Comment allez-vous ? Et, où souhaitez-vous vous rendre ?

Ses émeraudes fixèrent un instant une ombre derrière la plus jeune. C'était drôle ce nom de famille, elle l'avait lu quelque part il y a quelques heures. C'était probablement dans les papiers qu'Alhena tenait en main. Il fallait qu'elle vérifie, ce n'était pas un nom commun tout de même.

Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Megan K. Hayajân, Jeu 29 Mar 2018, 21:25


____________________


Demander de l'aide au professeur Peverell lui avait d'abord semblé une bonne idée. Quoi de mieux qu'un employé du ministère pour la guider dans les couloirs ? Mais finalement, maintenant que le regard de glace de cette haute tête du monde magique la dévisageait, elle se sentait terriblement mal à l'aise. Le rapport de Megan avec les adultes avait toujours été complexe. Elle se braquait pour un rien et crisait pour bien peu. Elle n'aimait que les adultes au coeur d'enfant qui ne voyaient pas en elle une ado qui boulottait les coutures de sa manche mais bien une jeune femme en devenir, un peau paumée, certes, mais avec un bon fond. Elle allait mal tourner - et c'était entièrement de leur faute. Nah.

Megn n'était pas ce que l'on peut appeler une bonne élève. Elle était loin d'être stupide mais était fainéante et ne travaillait pas - pas du tout. Elle avait redoublé son année de BUSES. Cette fois, elle avait réussit. Ce n'était pas brillant, cependant. Elle avait eu un piètre en Histoire de la Magie. Les vieilles guerres gobelines, ça ne passionnait pas grand monde. Elle n'était pas sure qu'Alhena elle même soit très enthousiaste quand il s'agissait d'étudier les querelles de troll. Pourtant, les cours de la Peverell n'étaient pas les pires... non... il y avait les cours d'enchantements ! Une pierre de lune en plein dans le front ! Elle était pas prête d'y remettre les pieds. Meg se cantonnait à ses options de divination et d'astronomie; c'était bien plus probant.

- Oh, ça va professeur. J'espère que vous aussi. J'suis perdue.

Meg avait passé les quatre premières années de sa scolarité à Poudlard à se perdre sans relâche. Ce n'était pas une nouveauté pour elle que d'être larguée. Juste que le lieu ne se prêtait pas trop à la chose...

- Je suis venue pour témoigner dans une disparition y a pas bien longtemps... j'pensais retrouver mon chemin mais bon... je viens me faire enregistrer comme Métamorphomage, avant d'avoir des problèmes.

Elle haussa les épaules. Elle préférait être honnête plutôt que de se retrouver acculée de questions louches auxquelles elle serait incapable de répondre. Droit dans ses bottes, Hayajân ! C'est comme ça qu'on triomphe.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Alhena Peverell, Lun 23 Avr 2018, 14:34


Elle était perdue.
La brune lui lança un sourire. Elle n'allait plus compter le nombre de personnes qui se perdaient dans ces foutus couloirs, même pour elle ce n'était pas évident. C'était un labyrinthe sans nom pour se retrouver, les couloirs se ressemblaient et les plans n'étaient évidemment pas fournis avec. Il fallait un peu d'entrainement pour savoir où allait exactement.
Penchant la tête sur le côté, elle se redressa et remonta ses papiers sur sa poitrine. Il fallait réfléchir à la demande de la jeune fille, c'était où déjà ça ? La brune n'était absolument pas certaine, mais elle allait faire avec.

Métamorphomage ? C'est un magnifique don ça. Pas très facile à maîtriser je suppose, enfin... Je ne m'y connais pas assez pour dire quoi que ce soit, mais je suis certaine que ça doit être génial de l'être. C'est assez rare il me semble, les personnes comme toi. Tu n'as pas trop de mal à maîtriser tout ça ?

Peverell lui adressa un sourire maternel. D'une certaine manière, elle se souciait encore du bien-être de ses anciens élèves. Elle ne l'avait jamais vraiment montré, mais ça lui tenait quand même à coeur. Elle n'était pas qu'un bloc de glace derrière un regard froid. Il y avait tant de chose qu'elle ne montrait à personne, parce que c'était difficile d'être autre chose que ce qu'on lui avait enseigné.

Passant une main dans ses cheveux, elle revient subitement à ce que Megan venait de dire. Elle fronça un instant des sourcils, elle n'avait donc pas rêvé. Le nom était bien apparu sur un de ses dossiers. La brune feuilleta rapidement ce qu'elle avait sous la main, retirant finalement la chose qui concernait la jeune fille.  

Une disparition ? Je me disais bien que j'avais entendu parler de toi quelque part. Ses émeraudes s'arrêtèrent sur un nom. Oh, je ne savais pas que tu connaissais Valentina. C'était une femme et une amie merveilleuse.

La jeune femme se mordit la lèvre inférieure. Peut-être que ce n'était pas le sujet dont il fallait parler, mais bon, c'était trop tard. Elle ne pouvait pas revenir sur ses mots. Il fallait donc faire diversion. Elle rangea le dossier et esquissa un sourire désolé. Il était temps de lui montrer le chemin. Logiquement, ce n'était pas très loin donc ça devrait être assez facile pour retrouver son chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Megan K. Hayajân, Dim 27 Mai 2018, 22:33


trigger warning
auto-mutilation (mentale)


____________________


Métamorphomage - un don merveilleux

Le don merveilleux de se pulvériser dans le décor - d'éclater en tant de morceaux qu'il devient impossible de les recoller, d'en faire à nouveau une surface meuble. On se contente des rideaux arrachés, des planches désossées. Le théâtre est une ruine. On parle de le reconstruire, de trouver de nouvelles fondations, des combles à aménager... Elle aime ce jeu du caméléon. Elle aime être malade, elle aime sa forme de souffrance et d'abnégation. Disparaître pour laisser place à autre chose est un don merveilleux. Laisser mourir Megan pour développer d'autres identités est un jeu merveilleux.

Métamorphomage - jouer à se détruire.

Et le plus drôle - c'est que dans le théâtre, elle ne quitte pas son masque. Elle affiche ce petit bout de sourire désorienté, une main volatile dans des cheveux carminés, elle se la joue ado. Des éclats de verres concassés, au fond. Une belle vitre pour que chacun puisse se contempler à souhait, s'aimer à souhait... développer ce narcissisme humain dans son regard-miroir. Et si son vide n'était qu'une apparence, hein ? Et si sous sa montagne de faussetés se cachait encore un coeur bien palpitant, pas encore rongé par le sel et l'amertume ? Si elle le pouvait, elle se l'arracherait à mains nues, ce coeur. Elle se déteste tellement, tellement...

Puis vient le sujet fatidique : Valentina. Valentina. Avec ses cheveux de fiel, ses yeux d'angelot bouffé par le néant, la peau craquelée par les restes de tous ses mensonges. Valentina aussi, s'amuse à se détruire : elle ment, triche, joue de ses charmes et se retrouve seule à chaque fois. Pire encore. Elle abandonne et offre avec son départ le plus beau de tous les cadeaux... la solitude. Cette solitude si intense, si pesante qu'elle vous transforme une ado effrayée en monstre de haine, de colère et de violence.

- Oh, vous savez, tout le monde me dit ça. Je le pensais aussi. Megan offre un sourire. Mais je vais vous dire la vérité, moi, puisque tout le monde refuse de le faire.

Megan ouvre grand les bras, puis les referme sur son corps, brusquement glacée.

- C'est pas une disparition. C'est un abandon. Valentina, elle s'est enfuie en abandonnant tous ceux qui comptaient sur elle. Elle a flippé parce qu'elle maîtrisait plus rien, et elle s'est tirée le bec entre les jambes.

Faut dire, ça fait du bien d'évacuer. De cracher. Les cheveux virent au blanc de blanc, le blanc malade, le blanc écailles - son corps veut se protéger des attaques de l'intérieur. Peur de rien - sauf de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Département de la Justice Magique

Message par : Alhena Peverell, Dim 24 Juin 2018, 16:58


Elles sont là, les chimères du monde, à nous murmurer des choses à l'oreille. Nous dire que tout va bien, nous chuchoter des promesses qui ne seront jamais tenues. Elles font semblant de nous écouter, de nous soutenir jusqu'à l'horizon en nous tiraillant à droite et à gauche. Mais en vérité, elles s'en fichent de ce que nous sommes intérieurement. Elles veulent juste nous détruire, nous dévorer l'âme jusqu'à la dernière essence. Parce qu'elles nous donnent l'essentiel, et un jour, sans prévenir,
Elles nous abandonnent

Probablement qu'à ce mot, une lueur pesante s'est éclairée sur le chemin. Comme si les sourires avaient cessé d'exister, comme si les mondes étaient devenus abrupts de sens. Et puis, il y avait cette odeur de cramé qui avait envahi l'espace, un souvenir encore trop présent. Incrusté dans la chair, dans les veines, qui ne part pas car il fait de nous ce qu'on est. Une vieille blessure de guerre a gratter.
Sa main glaciale fait face au tissu de sa chemise, comme une enfant elle la sert fort dans son poing. Elle déglutit et approche à grands pas d'un vide considérable de l'existence. Elle ne sait pas si c'est une bonne idée de parler de ça, de creuser l'âme d'un enfant en perte de figure. Pourtant, ses lèvres se fanent mais sa langue vient chercher la douleur humaine.

Elle n'a pas abandonné tout le monde, il me semble...
Qu'elle a encore son fils

La brune n'est pas certaine de la suite. Elle se souvient simplement d'un enfant, pour le reste ce n'est pas évident car les nouvelles ne sont pas fluides. Probablement que c'est pour ça qu'il y a un avis de disparition, mais la serpentarde ne peut pas se permettre de continuer à s'inquiéter pour ceux qui ne sont pas là.

Mais je comprends ce que tu veux dire. Et bien que je ne puisse pas savoir l'échelle de ta colère, ou même de ta douleur vis-à-vis de ce que tu considères comme une trahison... Je te soutiens.
Je ne ferais pas semblant de savoir ce que tu traverses

Peverell se redresse droit, le regard qui observe le fond d'un couloir sans fin. Ses émeraudes se perdent dans l'influence d'un monde malade, elle ferme les yeux et se dit qu'il faudrait mieux avancer. La famille, les amis, ça se crée après tout et Megan saura en trouver d'autres ailleurs.

Elle était importante à tes yeux, n'est-ce pas ? Tu l'as vécue comme une mère qui abandonne son enfant. En l'occurrence toi ? Constatation à travers des mots, peut-être faux. Mais tu te relèveras, tu trouveras une autre force à laquelle t'accrocher. Une mère n'oublie pas ceux qu'elle élève vers le haut. Je sais par exemple, que je ferais tout pour mes enfants.  Mais après, je ne vais pas te mentir... Si le lien qu'elle a construit avec toi est aussi fort que l'amertume que tu partages vis-à-vis de cet abandon, probablement qu'elle reviendra. Dans le cas contraire, avance et cours.

Une étrange façon de lui dire les choses à cette petite. Une sorte de cruelle vérité : si cette personne ne traite pas comme si elle voulait te garder à ses côtés, ne reste pas ici. Cela n'en vaudra pas la peine.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Département de la Justice Magique

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 8

 Département de la Justice Magique

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.