AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 40 sur 41
Sous un arbre
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 39, 40, 41  Suivant
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor

Re: Sous un arbre

Message par : Lara Wind, Sam 11 Nov 2017, 00:12



Doux vent d'automne


PV Megan K. Hayajân

Griffonnant sa feuille au fur et à mesure à coups de crayon de papier, Holly perdit toute notion avec le monde réel. En effet, quand l'asiatique se mettait à dessiner, elle s'enfermait dans une bulle où les sons de l'extérieur ne l'atteignaient pas. Il n'était pas rare qu'on lui parle pendant qu'elle était en train de gribouiller et qu'elle n'écoute pas à traître mot de son interlocuteur. Autant dire que cela amenait à des situations assez cocasses voir gênantes puisque la jeune fille se contentait d'hocher la tête et de sourire bêtement.

Tout les proches d'Holly savaient donc qu'il ne fallait pas lui parler lorsqu'elle dessinait ou qu'elle lisait. Il fallait seulement patienter que la Gryffondor lève le nez de ce qu'elle était en train de faire pour espérer avoir une discussion avec elle. Au final, les gens s'y acclimataient plutôt bien. Heureusement, Holly ne se mettait pas à rêver en cours ou très rarement, tout en discrétion cependant et en gardant un œil sur ce que le prof racontait. Il était hors de question qu'elle fasse perdre des points à sa maison ou qu'elle se ridiculise. Ainsi, la coréenne ne percuta pas tout de suite que quelqu'un lui parlait et ce n'est que lorsqu'elle entendit la voix du professeur de Métamorphose qu'elle releva, un brin paniquée, le nez de son dessin. Au final, la personne qui était devant elle n'était pas leur professeur mais Megan, son amie.

Les deux jeunes filles se connaissent depuis leurs débuts à Poudlard : Megan était déjà en deuxième année et Holly venait être répartie. Dès le début, les deux adolescentes s’entendirent à la perfection et elles pouvaient se considérer comme des « jumelles ». Oui, le mot était fort mais au final, il n'y avait pas d'autres termes pour qualifier leur relation. Ainsi, bien qu'étonnée de la présence de la Serpentard dans le Parc alors que tout le monde était à Pré-au-Lard, Holly lui fit un grand sourire avant de reprendre son dessin tandis que Blop s'amusait à cramer les feuilles qui tombaient des arbres « Je suis étonnée de te voir là Meg' ! Et très belle imitation de ce cher prof' de métamorphose... Tu n'as pas eu envie d'aller à Pré-au-Lard ? »


©Holly
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Sous un arbre

Message par : Megan K. Hayajân, Lun 13 Nov 2017, 15:57


____________________


Megan aimait bien regarder les gens s'adonner à leurs passions. Dans le dessin, elle aimait voir les traits concentrés de la personne tandis qu'elle donnait vie à un bout de songe sur du papier, à voir le talent à l'état brut sous la forme de l'encre. Elle aimait aussi les musiciens, les grands artistes qui s'abandonnaient aux notes et riaient sur les accords les plus complexes. Leur musique était une évasion de tous les instants, un second souffle quand l'air devenait rare. Elle adorait aussi les danseurs et les acrobates, qui mouvaient leurs corps comme si c'était une évidence, qui se faisaient eux-mêmes toiles et qui n'avaient jamais plus l'air eux mêmes que dans l'art. Megan, elle, n'avait pas de passion véritable si ce n'est celle de penser. Elle aimait être allongée dans le noir et s'imaginer milles vies irréalisables où elle quitterait sa condition d'humaine pour être plus belle, plus forte.

Holly avait des yeux magnifiques et son sourire lui fit du bien. Elle se reconcentra sur son dessins tandis que Megan tirait sur la semelle de ses chaussures en regardant Blop voleter à tout va.

« - Je suis étonnée de te voir là Meg' ! Et très belle imitation de ce cher prof' de métamorphose... Tu n'as pas eu envie d'aller à Pré-au-Lard ? »

Megan n'avait jamais spécialement aimé Pré-au-Lard. Bon forcément, la première fois elle avait été enchantée de visiter Zonko ou bien encore Waddiwasi, mais a part pour aller prendre un chocolat chaud à la Tête du Sanglier, elle ne pointait que rarement le bout de son nez au village.

« - Non. Le château m'a dit de rester, et j'écouter le château. Il est toujours de bon conseil. Megan était persuadée que le château était vivant. Et toi ? Toujours à rêvasser ? Donne moi des nouvelles de ton cher James ? »

James était le frère de Holly. Il était à Serpentard, tout comme Megan et tous deux se tournaient autour depuis un bon moment, sans en avertir Holly bien entendu. L'affaire allait un jour virer au drama, mais en attendant, la brunette était contente de passer un moment avec son amie.

Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous un arbre

Message par : Lara Wind, Mar 14 Nov 2017, 11:01



Doux vent d'automne


PV Megan K. Hayajân

L'arrivée de Megan fit fortement plaisir à Holly. Les deux jeunes filles passaient énormément de temps ensemble et avaient plusieurs points communs, notamment leur air rêveur et toujours cachées dans leurs mondes respectifs. Pour les autres élèves, la Serpentard et la Gryffondor formait un duo plutôt atypique mais les deux adolescentes n'en avaient que faire. Tant que ça leur convenait, rien d'autre n'avait d'importance.

Continuant de griffonner, l'asiatique gardait tout de même un oeil sur Blop, son dragon miniature, qui continuait de cramer les feuilles qui se trouvaient tout autour d'elles. Il ne faudrait qu'il fasse brûler le parc de Poudlard : bonjour la catastrophe sinon... et les ennuis ! Ainsi, avant que tout cela n'arrive, Holly attrapa son dragon entre ses mains et le posant sur son épaule. Ledit animal la regarda d'un air mécontent mais se résigna à se coucher, tout en fixant Megan. «  Non. Le château m'a dit de rester, et j'écoute le château. Il est toujours de bon conseil. Et toi ? Toujours à rêvasser ? Donne moi des nouvelles de ton cher James ? »

L'allusion à James fit tiquer la jeune fille. Depuis quand Megan se souciait de lui ? James était le frère d'Holly et quand bien même ils étaient jumeaux, les deux adolescents ne se ressemblaient pas forcément. Il était voir même son opposé sur certains points : Holly était timide tandis que James était extraverti, pacifiste tandis qu'il allait droit dans les conflits, manipulable comme lui était manipulateur. Non, les jumeaux ne se ressemblaient pas forcément mais bizarrement, ils arrivaient à s'entendre ou du moins essayer, pour faire plaisir à leurs parents. « Moi ? Je rêvasse toujours voyons ! Quant à James, je suppose qu'il va très bien. Je sais qu'il a reçu une beuglante de papa il n'y a pas longtemps. Pourquoi ? Tu t'intéresses à mon frangin ? » Cette dernière phrase fit rigoler la Gryffondor mais peut-être était-ce vrai ? Si c'était le cas, le rire d'Holly allait rapidement disparaître pour laisser place à une mine désapprobatrice.


©Holly
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Sous un arbre

Message par : Megan K. Hayajân, Lun 11 Déc 2017, 21:47


____________________


Megn était toujours contente de voir Holly. Elle était une présence paisible et agréable qui ne la menait jamais aux ennuis. Meg n'aimait pas les conflits et toutes les situations qui pouvaient la pousser à faire des choses qu'elle regrettait ensuite. Elle aimait plus que tout les fauteuils, les tricots et toutes les activités sans risques. Holly, de plus, avait quelque chose de pétillant dans son calme permanent. Sa douceur lunatique était en écho perpétuel avec celle fantomatique de Megan et elles s'alliaient subtilement. Les deux adolescentes étaient rarement aussi vives que réunies... Alors ce moment près d'un arbre était une véritable bouffée d'air pur.

« Moi ? Je rêvasse toujours voyons ! Quant à James, je suppose qu'il va très bien. Je sais qu'il a reçu une beuglante de papa il n'y a pas longtemps. Pourquoi ? Tu t'intéresses à mon frangin ? »

James... oh, un ou deux baisers volés, rien de plus... Megan était toujours curieuse des expériences humaines même si ses sentiments envers James étaient totalement limités à une franche camaraderie. Elle avait même tendance à complètement oublier son existence quand il n'était pas dans la pièce, mais la présence d'Holly avait rallumer les souvenirs de la veille. Rien de brûlant pour notre aromantique. Elle buvait du thé pendant qu'il ventait ses mérites au quidditch, ce genre de choses. Meg ne l'écoutait pas vraiment, mais elle aimait bien voir la confiance en lui de James fleurir. Il était une belle personne.

Même si elle avait toute confiance en Holly, elle comptait s'abstenir de lui raconter qu'elle fricotait avec son frère jumeau. Non pas que la désapprobation d'Holly l'effraie mais le formuler rendrait sérieux un simple flirt sans importance. L'histoire n'en valait tout simplement pas la peine. Elle se contenta juste d'un :

« - Nope. Je l'ai pas vu à la table aujourd'hui, c'tout. Mais il doit être à pré-au-lard. Dis, tu crois qu'on devrait aller où pour Halloween, cette année ? » (oui y a un retard rpg chut)
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous un arbre

Message par : Ellana Lyan, Mar 20 Fév 2018, 18:21


Longtemps sans réponses, je vole le sujet, MP si sushiiii !

Pv
LaSoeurSiamoise et LeMeilleurDesManchots

Être ombre. Celle de l'arbre contre le tronc duquel mon dos se salit. Respirer. Doucement quand le vent passe sur le visage et disparaît aussitôt laissant dans la gorge ce goût amer de mirage. Si dur de se réveiller. Les yeux n'osent s’ouvrir, sans doute la peur de la réalité. J'en ai mal au cœur, nausée maritime les deux pieds sur terre. Ça cloche. Ding. Tinte. Dong. Troisième coup de midi. Un peu moins effrayant, il y a encore de la marge avant un quelconque incident.

Dénouer de quelque peu cette cravate qui étrangle. Expiration. Ça fait trop de bien quelqu'un va forcément venir gâcher ce moment c'est tellement beau... Soleil timide qui pointe son nez. En profiter pour faire une petite photosynthèse – peut-être que ça va me faire sourire qui sait ? J'ai les batteries épuisées, il y a quelque chose de foiré dans mon mécanisme, un technicien à mal fait son boulot ; la fatigue vient beaucoup trop vite. Je suis prête à lui râler dessus.

Y a quatre pattes qui arrivent. Je les regarde d'un air blasé. Cet animal est le diable incarné. Je croyais l'avoir enfermé dans mon dortoir. Bonjour Fléreur. On était dans cette originalité grandiose digne des meilleurs. Au moins il allait se reconnaître et autant appeler un chat un chat. La bestiole se frotte contre mes jambes. Soupir. C'est un peu trop affectueux ces choses. Mes doigts lui tapotent distraitement la tête. C'est pas donné à tous le monde d'être aussi mignon. Tu sais ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous un arbre

Message par : Mary Drake, Mar 20 Fév 2018, 18:55


Du coup, va pour A Ange

Aspiole. Nymphe parmi les nymphes. Spectre parmi les spectres. J'avance, suivie de rien. Du vide et de l'ensemble vide. C'est l'apothéose, m'a dit une souris un jour. De quoi ? De qui ? De moi ? De la vie ? Soupir échappé de sa part, je n'ai pas eu de réponses. Pourtant nous nous parlions tous les soirs, elle et moi. Avant ce moment ; quand je me cache sous les lits pour faire causette aux murs et aux rongeurs qui profitent de la nuit pour sortir de leurs nids. Aujourd'hui est un jour pas comme les autres. Un bleuet est glissé derrière mon oreille. J'ai rechigné à l'arracher, mais c'est lui qui m'a demandé. L'opération a duré une bonne dizaine de minute. Lui parler doucement. Lui dire que ça sera rapide. L'assommer sans l'abîmer, afin que tous puissent contempler sa beauté.

Lui et moi marchons dans le parc. C'est chouette de discuter à ses côtés. Il a ce quelque chose de rassurant. Rien d'aporétique, juste d’apaisant. Et même que je sais que malgré les autans il ne partira pas sous une volée trop puissante. Nous sommes liés le bleuet et moi. C'est écrit dans les étoiles. Fin là y'a que le soleil. Mais c'est pareil.

Bifurcation. Qui ? Vipère. Evidemment. Mon auriculaire se pointe vers elle. Et la bestiole. Je sais pas ce que c'est. Tête penchée ; avancer. C'est mal de pointer du doigt mais c'est pas l'index alors je m'en fiche. Ils sont tous là d'ailleurs ? Un. Deux. Trois. Quatre. Cinq. Et de l'autre côté ? Un. Deux. Trois. Quatre. Cinq. Quant à mes orteils, je sais pas. Faut bouger mes chaussures - oui comme ça - pour vérifier. Abandonnés, les petits souliers. Donc le compte est juste, c'est parfait. Et pouf ! Sans avoir rien vu venir je suis tout près d'Ellana. Heuuuu et ce bug qui ne sait pas trop ce qu'il faut dire, vu que c'est elle et que je me rends compte que je ne sais plus si je dois sourire ou avoir peur - crispation.
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous un arbre

Message par : Liskuvo Kalsi, Mer 21 Fév 2018, 01:00


Pourquoi elle parle de sushis elle ?

Aujourd'hui je suis un cataclysme. Rien de bien embêtant, rien de bien cataclysmique aussi malheureusement. J'aurais pu prendre le temps de beaucoup plus ressembler à ce truc là à la ligne d'au dessus mais à la place j'ai préféré prendre un chapeau, fin une casquette, qui a une petite éolienne sur le dessus, j'ai vraiment l'air malin maintenant et on peut pas dire que c'est pas ma faute. Bon pas grave, faut juste éviter de trop sautiller sinon ça va tomber et là plus aucun intérêt.

Je pense que le meilleur moyen de mettre en application mon beau chapeau roi des forêts c'est en premier d'aller dehors pour voir si la petite éolienne elle tourne vraiment ou si c'est un effet d'optique. Plus loin y'a deux jeunes gentes qui font les malignes, je suis sûr qu'elles sauront apprécier mon goût pour les belles choses, notamment les beaux chapeaux ça va sans dire. En tout cas moi je les aimes, ces chapeaux. Un bond, deux bonds James bonds, oulala, me voilà sur elles, voilà deux non inconnues. Je leur sourie sans trop réfléchir et leur montre l'éolienne.

- Alors ? C'pas génial ce truc ? Dites rien, je sais que vous jalousez...

Si ça se trouve je dérange ? Mais nan, je dérange jamais moi, je range, je suis un ange, enfin pas trop, je vais me faire taper sinon, j'aime pas me faire taper quand je dis ce genre de choses. Après ça fait mal et puis j'suis sûr que y'a moyen de rigoler. Je sors ma baguette et la pointe vers mon chapeau le temps de prononcer Eolo Procella pour que le truc gigote. Manque de pot, peau ? pot ! La chapeau, pot ? peau ! tombe à la renverse et me voilà bon pour passer pour un idiot.

Les larmes aux yeux je tourne mon regard vers les non inconnus, oh tiens Mary, parfait.

- C'ta faute !

Puis je cours en pleurant chercher mon chapeaupot, oh tiens y'a Ellana aussi, c'est sa faute ?

- Bah toi aussi d'abord !

Et je cache ma tête derrière ma jolie éolienne le temps de laisser passer quelques larmes. Elles ont tout gâchées c'même pas drôle. Moi j'avais préparé un joli spectacle et voilà comment on me remercie, c'est même pas juste.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous un arbre

Message par : Ellana Lyan, Mer 21 Fév 2018, 07:25


Pasque les sushis c'est la viiiie, oses seulement contredire....

Prévisibilité de l'existence, s'en était presque décevant comme si au final toute l'histoire était destinée à se répéter éternellement. Ultime châtiment. J'ai envie de cirer que je n'ai rien fait même si je sais un peu trop bien que ce n'est pas vrai. L’animal est chaud, je le prends dans mes bras pour me servir de lui comme une petite bouillotte. Ah défaut de le voir me protéger au moins il peut être utile. Je souris doucement en me convaincant que la solitude de cette journée fait beaucoup de bien, loin des bruits et des cris des élèves abrutis. Bande de plébéiens... Tous des PNJ, tous !

L'espèce de boule de poils entreprend de mordiller gentiment ma chemise et je m'apprête à lui administrer la raclée de sa vie quand quelqu'un vient me sortir de mess pensées. Heuuu Bien entendu, voilà la trouble fête. Tout aussi perdue que moi quand à sa présence d'ailleurs - ce n'est pas bien étonnant. Entre nous c'est un peu toujours comme ça, des rencontres au envolées poétiques qui parle tantôt d'amitié tantôt d'étripage, une folle et une tarée sans vraiment savoir les différencier. Mais je suis fière en me disant que c'est quand même moi la plus dangereuse des deux.

J'imagine une réponse dans ma petite tête histoire de lui répondre en lui refermant bien le clapet pour qu'elle se décide à s'en aller. C’est que j'ai un compte à réglé avec l'animal moi, j'aurais peut-être du lui acheter une petite balle pour qu'il se fasse les dents ou je sais pas trop quoi, pas comme si j'étais habituée moi. Mais j'ai surtout pas envie qu'elle vienne m'ennuyer avec des histoires de non maltraitance envers les animaux ou quoi, elle en est bien capable celle là. Une petite tape ça n'a jamais fait de mal, c'est pas le fléreur qui va se plaindre, sinon je peux lui raconter les détails de ma petite enfance et ça passera comme une caresse.

Puis y a un troisième visage qui arrive, enfin quatrième si on compte la face bientôt explosée de Fléreur ou juste trois si je m'enlève du lot des arrivées, après tout j'étais là avant ce n'est pas ma faute si je suis tellement belle qui tous se sentent obligés de venir m'admirer. Lui je l'aime bien, c’est fou non ? D'être contente de voir quelqu'un. En plus il a une chouette casquette sur la tête qui ne lui donne pas l'air très malin mais bon ça ça ne change pas de d'habitude c'est peut-être aussi pour ça qu'il ne me déteste pas. En tout cas elle est plutôt drôle cette petite casquette et lui à l'air particulièrement emballé par son nouvel objet. Enfin je dis nouvel je ne sais pas au fond peut-être qu'il la depuis des lustres et qu'il ne la sort que maintenant aller savoir.

Il tente un sortilège, sans doute pour faire tourner la petite hélice qui lui surplombe la tête mais ce dernier échoue lamentablement faisant tomber la casquette par la même occasion. Ouille, dommage, ça devait être joli quand ça tourne cette chose là. Il a l'air tout triste, j'ai envie de le prendre dans mes bras mais il choisit plutôt d'accuser l'oisillon fou. Il pleure en tentant de rattraper sa jolie casquette avant de me tenir pour coupable comme la bleue. J'ouvre grand la bouche comme les poisson hors de l'eau qui ne savent pas respirer. Il se cache derrière son chapeau.

Ouais c'est ça cache toi ! Déjà j'ai rien fait, et même que Mary non plus, c'est pas ma faute si tu sais pas lancer de sorts ! T'es vraiment paouf de nous accuser comme ça ! Que j'avais une vive tendance à l'énervement ? Non, ça tenait de la légende, qui aurait donc oser le prétendre ? Je repousse l'animal qui à déposé ses poils tout partout sur ma chemise, ce qui était loin d'arranger mon humeur. Je croise les bras alors qu'il se frotte contre mes jambes. Nan mais c'est quoi cette chose stupide ?


Dernière édition par Ellana Lyan le Mer 21 Fév 2018, 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous un arbre

Message par : Mary Drake, Mer 21 Fév 2018, 15:16


n'importe kwa pfpfpfpfpfpfpfpfpfpfpf

Bip bip bip bip. La scène elle-même est perdue. Son lit est défait, ce n'est pas dans ses habitudes. Piétinée, et j'en passe, manque de chance ainsi que turbulences. Le bug se propage dans les mouvements ; doigts figés, bouche de plus en plus crispée. Il faut faire quoi ? J'veux pas retourner dans mon lit moi. Ce n'est qu'une broutille, de voir Ellana. Habituel chemin de la malchance. Quand on connait quelqu'un nous avons plus tendance à le retrouver que lorsqu'on ne le connait pas. Les inconnus sont tout autant vu et revu, mais n'accrochent pas l’œil. Était-ce une raison suffisante pour foncer dans la gueule du serpent ? J'ai un doute. Quelques bougies se sont éteinte dans ma boîte crânienne. Pas assez de vent pour enlever une fleur, mais pourtant il a suffit pour amenuiser toutes mes chances d'être un tant soit peu logique. Enlever les idées débiles en fait.

Et je crois que les borées n'ont pas seulement perturbé mon cerveau, mais ceux d'autres aussi. Je baisse mon auriculaire pour contempler le bélître qui vient d'apparaître. Un idiot oui. Un idiot qui sourit. Sourcils froncés - est-il malade ? Faut-il vraiment que nous nous retrouvons toujours tous les trois ? Deux contre une à chaque fois. Sentiment d'injustice. Je dois me trouver quelqu'un. Pour ne pas être seule. Il y a une une baleine sous un gravillon ; encore un complot ? Mon radis m'avait déjà prévenue qu'il fallait se méfier. Mais la première est trop divergente, trop changeante pour y penser réellement. Quant au deuxième, il est juste c*n, et par cette caractéristique je doute qu'il puisse s'amuser à m'embêter. Alors pourquoi ? Il voulait vraiment montrer cette éolienne ? Heuuuu encore une tentative ratée pour s'exprimer. Oui. Peut-être. Elle n'est pas laide j'suis d'accord là-dessus. Enfin je crois.

Vous saviez que les éoliennes avaient un coeur tout mou ? Je l'ai appris y'a pas longtemps, mais depuis je me suis demandée si ça allait dans le sens inverse. Est-ce que les coeurs tout mous sont des éoliennes ? Liskuvo serait donc un fragile monsieur ! Ça me va. En plus il fait tomber son chapeau. Faut pas lui dire mais il est quand même rigolo. En le voyant tomber j'laisse échapper un petit rire. Qu'il est pas doué ! En tous cas mon hypothèse est vérifiée, c'pas un fort comme garçon. Au moins pour une fois je peux dire qu'on est un peu pareil. Les blessures elles arrivent vites. Telles des vœux. Rapides à tous les coups. Le problème c'est que y'a une partie toujours bloquée. Il insulte la vipère aussi. Je bouge pas. Allez le cerveau, il faut fonctionner ! Heuuu. Ok. La prochaine c'est la bonne !

Le plus étonnant dans l'histoire c'est que malgré la petitesse de cette dernière, collée sur le sol - que je peux regarder de plus haut que d'habitude en plus - elle se la joue défensive ! Pour elle et puis pour moi aussi. Fusent donc deux yeux écarquillés qui comprennent pas trop ce qui leur arrive. Tout à fait ! bien. Un peu plus de vocabulaire comme ça je peux dire que je suis d'accord. C'est pas bien d'accuser sans raison et même que c'est pas gentil ! Bah voilà, il fallait juste un peu de temps. Le sourire c'est toujours pas ça par contre. J'ai un air béat absolument idiot. J'espère qu'ils ne le remarqueront. Je récupère la casquette et l'éolienne en l'enlevant des mains du pleurnichard pour le remettre sur sa tête. Trop de vent ça tue le vent non ? Alors ce qu'il faut c'est la faire fonctionner. Avec ses mains. Comme ça.... Tourneuh ! Puis pour faire comme les hélices je recule un peu, mets mes bras en position navion et j'tourneuh.
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous un arbre

Message par : Liskuvo Kalsi, Jeu 22 Fév 2018, 01:11


J'oserai pas...

C'est son combientième euuuh ? Je sais pas, je crois qu'elle en a fait autant que y'a de u dans le mot. Fin bref, j'suis face à une personne tout à fait professionnelle de la discussion et de la prise de parole face à deux personnes, j'imagine bien ce que ça doit donner face à une classe tout ça.

J'avais pas vu que y'avait aussi un fléreur, fait quoi ici celui-là ? Il a l'air de bien aimer la jambe de la verte, comme quoi elle attire vraiment tout le monde c'est incroyable, je continue de bouder un peu pour la forme parce que quand même c'est bien embêtant de s'arrêter en si bon chemin. Voilà que c'est celle que j'aime pas qui me remet ma casquette, si je m'attendais à ça. Par contre elle se prend pour une hélice et se met à tourner toute seule. Ma baguette refait un petit Eolo Procella dans sa direction, histoire de l'aider à tourner rien de bien méchant, j'suis sûr qu'elle attendait rien de moins de ma part.

Je sautille ensuite jusqu'au fléreur et le récupère dans mes mains, l'a l'air tout gentil, c'est trop cool !

- C'est le tien ? S'appelle comment ?

Les larmes c'est oublié, t'façon je m'en fiche j'ai trouvé une hélice beaucoup plus grande qui tourne toute seule, avec mon aide bien sûr parce que le monde ne pourrait tourner rond sans moi, mais elle tourne quand même, c'est bien plus pratique. Je me demande si elle est mieux en boite à musique ou en casquette éolienne. Sûrement en casquette parce que ça va un peu vite pour un ballet dansant. J'aimerai bien la rejoindre mais malheureusement je ne l'aime pas, dommage, sinon ça aurait été avec plaisir.

Fléreur de nouveau sur le sol, qui se dirige vers la sainte jambe sacrée d'une enfant qui n'aime pas les animaux, c'est bien un comble, dommage que ce soit pas un chat. Il aurait fait des ravages. Je me redirige vers la danse endiablée de la tournante sous le vent et applaudit.

- Encore ! Encore !
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous un arbre

Message par : Ellana Lyan, Jeu 22 Fév 2018, 07:29


J'aime pas trop cette position, c'est vrai quoi être assise c'est bien mais être surplombée par deux autres êtres ça donne l'impression d'être une toute petite créature sous plébéienne et moi j'aime pas du tout ça. Faut dire que même si je me levais ils seraient quand même tous les deux bien plus grands que moi alors je suis frustrée et je croise les bras pour bien le montrer au monde entier. Venez donc vous agenouiller à mes pieds, manants ! Parfois, je me l'avoue de moi à moi, au moins je suis sure que je ne cafterais pas, je ne me trouve pas intelligente. C'est vrai quoi, j'engueule au lieu de passer au dessus, l'aigle elle a bien comprit elle comment y fallait faire pour que les gens soit contente et elle met même son savoir en application, alors je l'admire un peu en me disant que pour moi tout ça c'est loin d'être bon.

Elle doit d'ailleurs tellement trouver la petite hélice chouette qu'elle se met à l'imiter et surprise ? je n'en suis pas le moins du monde étonnée, non, vraiment c'est bien le genre de chose qu'elle est capable de faire d'un coup sans consulter personne cette folle. Si elle tombe sur moi je lui arracher les yeux... Voilà Kalsi qui décide de lui filer un coup de main, je trouve ça très charitable de sa part, pour aider un être aussi stupide il faut quand même parvenir à s'abaisser un peu à son niveau et ça ce n'est pas à la portée de n'importe qui !

Heureusement que le garçon n'a pas l'air fâché sur moi, il sautille même jusqu'à l'animal qui réclame pitoyablement mon intention et le prend dans ses bras, e suis un peu soulagée avant de jalouser le bestiole. C'est toujours à ce genre de parasite poilu qu'on accorde de l'attention. Il s'appelle Fléreur et oui il est à moi. Oui, je sais que le nom ne vent pas du rêve mais je me suis déjà justifiée plus haut alors je laisse à ma tête de loisir de se passer une nouvelle fois de mon merveilleux résonnement. Normalement, il doit me protéger des méchants en les attaquant mais en fait il est nul. L'animal revient près de moi et je lui tire la langue avant de taper doucement dans mes mains pour féliciter l'éolienne-Mary, elle a du en être une dans une autre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous un arbre

Message par : Mary Drake, Dim 25 Fév 2018, 17:50


Ne plus penser est une sensation étrange ; surtout quand on cherche à le faire. J'ai beau essayer de me concentrer sur un sujet plus ou moins important, rien n'y fait. Alors je tourne. Mais pas comme cette madame, je suis loin d'être dans le vide, je suis dans le plein, et j'dois avouer que c'est encore plus embêtant que tourner dans le vide. Y'a beaucoup plus d'obstacles. Prenons cette touffe d'herbe par exemple - difficile de la garder à l’œil en tournant - Eh bien, elle frôle mes pieds, de fait, si d'un seul coup je devenais moins forte que cette petite plante, eh bien je serai fichue. La tête dans la boue j'vous dis. Mais pour le moment tout se passe bien, l'air que je crée vient se loger entre les cheveux ce qui est plutôt agréable.

Je suis Mary-toupie. Fusant dans l'espace sans jamais m'arrêter. Les autres toupies mêmes qu'elles peuvent pas me pousser pour que je tombe. En plus j'ai l'aide de personnes désagréables qui me rendent de l'élan pour que j'aille de plus en plus vite ça veut tout dire. Si même lui il m'aide c'est que j'ai vraiment la classe en truc qui tourne. Et bam ! Une bouffée de vent et c'est reparti, dans l'autre sens cette fois pour varier les tendances et le spectacle. Je me mets même à applaudir, me reste plus qu'à parler pour me donner des airs de pigeons mais ça c'est pour une autre fois. Là j'ai le coeur tout mou, donc pas besoin de se casser plus la tête qu'elle ne l'est déjà !

Je sais pas ce qu'ils disent tous les deux je crois qu'ils parlent sans moi mais j'pense que c'est logique, tourner ça demande toute son énergie aaaaaaaaaaaafuaaaaafuaaaaaaaaffffuu. Quelques instants plus tard pourtant j'entends des applaudissements. Ils me regardaient quand même alors faut faire quelque chose pour les remercier. J'ai pas de ballons à leur envoyer sur la tête ni même de pétales de fleurs en vérité. Que font les artistes sinon ? Oh bah ils saluent. Voilà la meilleure solution de l'univers ! Donc va falloir s'arrêter, mais toute personne sait qu'après être entré dans une tornade il est bien difficile de stopper sans dommages collatéraux.

Respire Mary, tu peux le faire !

Oui oui. Bon. Premièrement je dois m'abaisser tout doucement pour finir par tourner en étant au ras du sol. Et puis bah pas beaucoup de solutions : se laisser tomber sur le côté. Et poum ! La tête dans la boue au final quand même, c'est fâcheux tout ça mais on sait tous très bien que c'est une pratique intelligente. L'autre solution c'était s'arrêter debout et finir par tomber mais l'espace entre la position initiale et le sol était quand même vachement grande et j'avais pas envie de me casser la tête - littéralement - le jour n'est pas adapté à cela.

L'étape qui suit c'est reprendre ses esprits. Pieds en l'air dans un monde-bateau sur l'eau c'est tout un programme et un concept intéressant, je ne bouge plus jusqu'à ce que j'arrive enfin à m'en sortir. Une fois debout j'applaudis moi aussi un petit peu. Puis je salue comme si j'étais devant une foule de personne. Mais pour une première représentation de la Marytournante, une princesse-vipère et un imbécile (ainsi que l'animal ?) c'est déjà plutôt pas mal. Merci merci !
Revenir en haut Aller en bas
Archibald Janaster
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous un arbre

Message par : Archibald Janaster, Jeu 05 Avr 2018, 23:13



Moment près d'un arbre
Avec Mélinda Coeur


Un dimanche comme les autres, un dimanche de Septembre, ensoleillé, chaud. J'ai donc décidé de sortir. Comme chaque matin j'ai pris mon petit déjeuner, puis je me suis préparé à sortir. Je suis allé dehors pour dessiner. Je me suis trouvé devant un magnifique Chêne, grand majestueux et offrant de l'ombre à volonté. Je me suis placé sous le chêne et j'ai cherché ce que j'allais dessiner. Mais je n'ai pas cherché longtemps, j'ai eu l'idée de dessiner mon meilleur et mon plus vieil ami, Balto. J'ai donc commencé à dessiner le superbe chien-loup qui est le mien. Par habitude, le dessin se fait assez vite. Balto est mon idée de dessin préférée donc je le fais souvent et puisque je le fais souvent, je le fais assez rapidement. Mais comme je voulais varier, j'ai décidé de le redessiner et cette fois en lui donnant un aspect Flamboyant, en changeant ses poils par des flammes. Puis j'ai décidé de le changer en patronus en essayant de faire un aspect lumineux autour de mon animal.
Revenir en haut Aller en bas
Mélinda Coeur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous un arbre

Message par : Mélinda Coeur, Sam 07 Avr 2018, 01:38


Ce dimanche était banal, un dimanche comme elle aimait les détester. C'est le dernier jour de la semaine, et pour la jeune femme il était inutile. Il ne servait qu'à attendre avec une certaine appréhension le lundi matin ou peut-être d'essayer de terminer rapidement un devoir ou de réviser avant un examen. Mélinda n'aimait pas avoir du retard dans son travail donc le dimanche ne lui servait à rien à part s'ennuyer profondément .

Elle n'allait pas rester dans son lit à dormir toute la journée, il fallait qu'elle bouge. Alors qu'habituellement, elle aimait être entourée, ce jour-ci un peu de tranquillité lui ferait le plus grand bien. Elle n'avait même pas encore fini son nouveau chapeau. À dire vrai, après avoir abandonné l'idée d'un couvre-chef mandragore, elle s'était décidé pour un chapeau qui rappellerait les phénix. La sorcière avait donc commandé à sa mère du tissu en voile rouge et des plumes de quoi occuper sa journée.

Le temps était plus chaud pour un mois de septembre malgré un vent désagréable, qui avait tendance à faire voler les volants de la robe de la poufsouffle ainsi, que sa chevelure rousse en tout sens. Elle eut donc bien du mal à traverser le parc cherchant un endroit tranquille où elle pourrait s'installer pour la journée.

Le parc était plein, évidemment les élèves étaient sortis profiter de l'un des rares jours de chaleurs de la région et surement l'un des derniers avants l'hiver. Il n'y avait pas un seul endroit de libre. Elle traversa le parc gardant les sourcils froncés, même le lac brillait sous les rayons du soleil, qui irait s'enfermer à l'intérieur par cette belle journée ? Personne bien évidemment.
Le vent balayait les feuilles les faisant tourbillonner dans l'air dans une chorégraphie que lui seul pouvait connaître. C'était un beau spectacle, songea la sorcière. Si elle ne trouvait pas de place au moins elle aurait pris l'air et put admirer le paysage.

En rebroussant chemin toujours cherchant attentivement un endroit isolé, elle finit par apercevoir un grand arbre au fond du parc. Il ombrageait beaucoup l'espace c'était peut-être pour cela que personne n'y était. Un premier sourire de la journée illumina le visage pâle de la jeune femme, elle partit en direction de l'arbre presque en trottinant.

Ce fut une grande déception pour elle de voir que l'arbre abritait déjà un jeune homme qui avait été caché par le tronc, elle ne l'avait encore jamais vu mais il paraissait avoir son âge. Il était en train de dessiner tranquillement. Il y avait peut-être assez de place pour eux deux mais ne voulant pas reproduire les mêmes évènements qu'avec son amie Phaedra, elle demanda.

- Salut...cela te dérangerait de me prêter un bout de ton arbre ? Il n'y a plus de place nulle part...

Elle lui offrit son plus beau sourire espérant qu'il soit sympathique, elle n'avait jamais vraiment de probème pour s'entendre avec les gens, mais la journée avait mal commencé pourquoi cela ne continuerait-il pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Archibald Janaster
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous un arbre

Message par : Archibald Janaster, Sam 07 Avr 2018, 13:35



Moment près d'un arbre
Avec Mélinda Coeur



Le dessin terminé, je l'admire. Comme il me manque mon Balto. Il était le seul qui me comprenait quand j'étais plus jeune. Il m'a sauvé de la maison quand elle a prit feu. Il a toujours été la pour moi, je me demandais ce qu'il faisait pendant les journées où j'étais à Poudlard. En tout cas je savais que Roman s'en occupait bien. Il a toujours su s'occuper de lui. Roman aussi me manque, je pense que je lui écrirais une lettre après avoir colorié Balto. J'ai donc pris mes crayons de couleurs, un cookie et rangé le crayon de bois. Le cookie en bouche je me met à ajouter des couleurs à mon superbe chien-loup. Je l'ai donc colorié de trois façon quand il était sous forme habituelle, puis en feu et enfin en patronus. Content de mes résultat, j'ai pris une feuille de papier blanche, j'ai placé ma chemise en carton comme pupitre et sorti ma plume et mon encrier.

Je commence à écrire ma lettre à mon frère quand des souvenirs me prennent l'esprit. Vivre avec lui était tellement bien, même si nous avions 11 ans d'écarts, nous nous sommes toujours très bien entendus. Pas de problème, il suffit juste d'être agréable et de partager les tâches. Il a très bien accepté le fait que je sois un sorcier et a toujours été curieux par rapport à mon univers. Il s'intéressait à mes cours, au Quidditch, à l'Histoire des sorciers et malgré le fait qu'il ne puisse pas me voir faire de la magie il me demandait ce qui se passait. Des fois, on passait des soirées entières à parler de magie Mais sa super réaction me fait me demander si tout le monde est comme cela lorsqu'il découvre quelqu'un de différent dans leur famille. Si tous les moldus qui découvrent que leur enfant est un sorcier sont ravis et surtout je voulais savoir comment les parents sorciers réagissaient quand ils se rendaient compte que leur enfant était Cracmols, dénué de pouvoir. Cette situation doit être rare mais affreuse pour les parents.

Une fois mon cookie terminé, je suis sorti de mes pensées pour raconter ma semaine à mon frère. Mes cours qui s'étaient merveilleusement bien déroulés. Il avait fait beau et aussi le fait qu'il m'ait manqué. Je nous imagine parfois ensemble dans Pré-au-lard. Il aurait adoré voir le lac, la forêt et surtout, un monde sans outils électroniques. En tant que développeur web, il vit tout le temps dans la nouvelle technologie mais il a cette capacité incroyable à pouvoir s'en passer. Certains de ses amis faisaient le même travail et ne pouvaient pas vivre sans batterie dans leur téléphone. Moi vivant dans le monde magique, je me suis habitué à ne pas utiliser de nouvelles technologie, même s'il m'arrive d'utiliser un ordinateur chez moi pour écrire ou pour chercher des informations. Mais je passe surtout mes journées à dessiner, écrire et jouer avec Balto.

D'ailleurs, je venais de terminer ma lettre et j'ai eu envie de dessiner ma maison. C'était une jolie petite maison avec un jardin. Une haie bien droite et  une maison au murs blanc. Des tuiles rouges pour toit et des fenêtre eu cadre de bois. J'ai donc commencé mon dessin et j'ai voulu commencer par mon cher Balto.

Je fus tiré de mon dessin par des bruits de pas. Je ne fis pas vraiment attention. C'est une voix douce et timide qui me fit lever la tête.

Une jeune fille rousse, elle semblait venir de Poufsouffle au vu de son uniforme. Elle avait un sourire qui inspirait confiance et une air très joyeux. Elle m'a demandé si elle pouvait se placer sous l'arbre avec moi.

Personnellement je n'y voyais aucun soucis, elle semblait très gentille, elle était polie et j'ai beaucoup aimé le fait qu'elle m'ait demandé avant même si je ne vois aucun problème à un peu de compagnie.

"Et bien, oui bien sûr vient t'installer, attends je te fais une place."

J'avais mon sourire que je supposais accueillant, et je me suis décalé pour lui laissé une place à un endroit ou le sol n'était pas sale, c'est à dire, sur mon manteau.
Revenir en haut Aller en bas
Mélinda Coeur
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous un arbre

Message par : Mélinda Coeur, Sam 21 Avr 2018, 00:20


Désolée du retard !

Il n'y avait rien de plus agréable qu'une personne souriante et accueillante. Elle s'installa à quelques mètres du jeune homme, étalant un peu sa robe sous elle pour éviter d'être complètement assise dans l'herbe. Elle n'appréciait pas la population d'insectes qu'abritait l'herbe fraichement coupée. La jeune femme commença à sortir de son sac son matériel de couture ainsi que son chapeau. Tout en plantant une fine aiguille à travers le voile qu'elle cousait sur le couvre-chef, elle observait du coin de l'œil son voisin. Il dessinait, elle était de nature curieuse et essayait d'observer l'œuvre sans trop bouger. C'était plutôt réussi, même si Mélinda n'aimait pas forcément ce genre de dessin, il avait un certain talant. L'art restant subjectif évidemment. Après tout elle était la seule à porter des chapeaux extravagants que personne à part elle porterait.

La sorcière reporta son attention sur sa propre œuvre d'art, penchant la tête elle tenta de s'imaginer à quoi ressemblerait-il une fois fini. Hmmm elle avait hâte. Ce serait d'ailleurs peut-être son dernier chapeau avant un bon moment. Elle se lassait de découdre et recoudre sans cesse, elle avait envie de se concentrer sur autre chose, de mettre fin à cette part de son enfance. Elle faisait des chapeaux depuis qu'elle savait coudre, elle en avait des centaines plus ou moins réussis. A vrai dire depuis quelque temps une idée, ou plutôt un rêve inaccessible ne quittait pas son esprit. Une nouvelle occupation qui pourrait bien lui prendre tout son temps libre.

Mélinda avait envie d'enquêter sur son père pour espérer le retrouver, et elle attendait les prochaines vacances afin de s'y mettre très sérieusement. Elle savait que ses pensées pouvaient la mener vers de grandes déceptions, mais la curiosité, l'envie de connaître ses origines, d'en savoir un peu plus sur elle et cet homme absent qui était son géniteur était bien trop présente au fond de son cœur.

Fermant les yeux un instant, elle ne fit pas attention à ses gestes automatiques qui l'amenèrent à se piquer le doigts à son aiguille.
Elle observa la goute de sang qui perlait prêt de son ongle. Après quelques minutes, la poufsouffle secoua la tête, il fallait qu'elle cesse de penser à cela pour l'instant. Il fallait qu'elle s'occupe de l'instant présent, de ses cours et de ce jeune homme avec qui elle avait envie de parler à présent.

- Je m'appelle Mélinda...tes dessins son sympa !

Elle s'était complètement tournée vers lui à présent, laissant un instant de côté sa couture devenue dangereuse. Pourquoi s'embêtait-elle à enfiler des fils, à faire de jolie couture alors qu'elle était une sorcière plus ou moins douée. Elle pourrait finir son dernier chapeau en quelques mouvements de baguette magique.


Code:
Mélinda n'a pas d'uniforme mais une robe à volant car c'est le week-end, et son ton n'est pas timide mais enjouée. Ce n'est pas une personne très timide. Elle est très extravertie.


Dernière édition par Mélinda Coeur le Dim 06 Mai 2018, 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sous un arbre

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 40 sur 41

 Sous un arbre

Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 39, 40, 41  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.