AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Créations personnelles ~¤~ :: Ecrits des membres :: Fanfics HP
Page 1 sur 1
Amoureux de son ennemi
Ookami Shiroi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Amoureux de son ennemi

Message par : Ookami Shiroi, Lun 22 Aoû 2011 - 23:30


Titre : Amoureux de son ennemi
Auteur : ookami shiroi
Déjà posté sur un autre site : Oui
Genre : yaoi (homophobe s'abstenir donc)
Type : One shot



Résumé : James Potter a un complexe, un seul... il est homosexuel, seulement, la personne dont il est amoureux n'est pas son meilleure ami.



Il aurait tout donné, tout, pour ne pas être la proie de ce sentiment, il tentait si bien que mal de conquérir le coeur de Lily Evans afin de s'éloigner de sa condition, mais rien n'y faisais. Ses pensées et son coeur allaient toujours vers la même et unique personne. Aussi, il lui en voulait, voilà pourquoi il l'humiliait sans cesse, voilà pourquoi il s'en prenait à lui directement, tout simplement parce qu'il penserait qu'il finirait lui-même par le haïr et ainsi, il pourrait se défaire de ses sentiments de départ.

Eh oui, James Potter, le grand, le beau, le puissant, le fort, l'attrapeur le plus doué de tout Poudlard avait un complexe, un seul, il était homosexuel, seulement, il ne voulait pas l'assumer. D'abord, parce que comme chez les moldus, l'homosexualité était tabou dans le monde des sorciers. Ensuite, s'il avait été amoureux de son meilleur ami, il aurait pu envisager de céder à son attirance pour les hommes, mais voilà, ses sentiments n'allaient pas vers Sirius Black, son grand complice de toujours, non, les sentiments du brun aux yeux noisettes se tournaient vers une toute autre personne, lui, celui que tout poudlard surnommé Servelus. Oui, lui même, Severus Snape, le serpentard ami d'enfance de Lily Evans, hanté les pensées du jeune Potter.

Non, il n'avoueait jamais son homosexualité et encore moins ses sentiments pour ce brun aux cheveux gras. D'ailleurs comment pouvait-on être attiré par un type aussi... aussi, sex.... moche. Flûte, encore une fois le brun commencer à délirer sur le corps parf.... médiocre de son am... ennemi.

Cependant, un soir, alors qu'il se promenait, encore, dans les couloirs de l'école en pleine nuit, sa cape d'invisibilité sur lui, en tournant à l'angle d'un couloir, il heurta quelqu'un. La personne tomba sous le choc et la surprise et chercha ce qui avait bien pu le faire tomber.

- Alors Snape, on ne regarde pas où on va ?
- Potter ? c'était donc toi. Mais oui, j'aurai du m'en douter, c'est toi, toujours toi, toujours à vouloir m'humilier, mais aura-tu la même satisfaction sans un public à tes côtés ? montre toi si tu es un homme.

James retira sa cape, faisant sursautait le Serpentard qui s'était relevé pendant sa tirade. Celui-ci le fusilla ensuite du regard.

- il m'arrive parfois de préférer la parole à la magie Snape, ce soir, je ne me sens pas d'humeur à te mat... humilier.

Merlin, qu'allait-il dire ? voilà que ses pensées dépassé ses mots. Seulement, son maladroit rattrapage ne passa pas inaperçu aux oreilles du Serpentard qui eu un triste sourire.

- Alors c'était cela ?
- Hein ? quoi ,
- Je comprends mieux maintenant pourquoi tu es si jaloux quand je parle à Lily, en fait, ce n'est pas de moi mais d'elle dont tu es jaloux, seulement tu ne peux pas assumer alors tu te venges sur moi, moi qui est le sujet de ton stress permanent, je me trompe?

James fronça les sourcils, le serpent avait visé juste mais il ne voulait pas se retrouver vaincu.

- Tu rêves Snape. Jamais je ne pourrai être jaloux de Lily.
- Mais tu ne nies pas que cela aurait pu être le cas.
- Ecoute Snape, tu es bien mi... chiant, alors dégage, tu trompes à mon sujet, je m'amuse quand je t'humilie, j'adore cela, tu m'es si insupportable que je ne peux m'empêcher de me venger de la sorte.
- Tu mens très mal Potter, le sais-tu ? En fait, tu es amoureux de moi, ose le nier. Je te promet que personne d'autre que moi ne sera au courant, car si j'ai raison, alors cela me fait une raison pour vouloir être avec toi malgré toutes ces souffrances que tu m'as fait endurer.

James, qui s'était retourné et avait commencé à s'éloigner, s'arrêta net. Est-ce qu'il avait bien entendu? Il se retourna, le regard interrogateur.

- Au début, c'est vrai, j'étais amoureux de Lily, je suis bi, si tu veux tout savoir, aussi, dés que je t'ai vu Potter, je suis tombée amoureux de toi, à ton avis, pourquoi je fourrai toujours mon nez dans vos affaires à toi et tes potes. Pourquoi je ne me suis jamais venger de ces humiliations ? parce que je m'imaginais qu'un jour ce serait réciprocque mais j'étais loin de me douter que c'était déjà le cas.

James ne répondit pas et scruta Snape, essayant de capter le mensonge dans ses paroles ou la moquerie. Tandis qu'il réfléchissait, des pas retentirent quelque part tout près d'eux, aussi, James, inconsciemment, attrapa Severus par le poignée et l'attira dans une salle de classe vide. Ils entendirent les pas se rapprochaient, passaient devant la porte puis s'éloignait.

- Pourquoi m'as tu aidé aussi ?
- A ton avis, Snape ?
- alors j'avais raison ?
- Pourquoi ? tu en doutais ?

Severus ouvrit la bouche pour répondre, Potter soupira d'exaspération avant de s'approcher, attrapa la nuque du Serpentard et l'embrassa à pleine bouche, faisant rapidement entrer sa langue entre les lèvres du jeune bruns pour y entamer un ballet avec celle de son partenaire. Il ne rompit le baiser que lorsqu'ils furent à bout de souffle.

- Po... Potter
- Et Mer**, moi qui voulait devenir hétéro, félicitations tu as tout gâché Severus.
- Mais je... attends, tu m'as appelé Severus.
- Ben, c'est bien ton prénom à ce que je sache, mon baiser t'aurait-il fait oublié ton nom ?
- je... non, bien sur que non, mais c'est la première fois...
- n'en prend pas l'habitude, en dehors de cette salle tu restera Servelus, mais je veux bien qu'on sorte ensemble, en secret. Personne ne doit savoir, tu sais aussi bien que moi que l'homosexualité est tabou dans ce monde.
- Oui, compte sur moi Po... James.


A partir de ce jour là, leur vie fut la même devant les autres mais la nuit, il se retrouvait dans la salle sur demande où ils vivaient secrètement leur histoire d'amour. Au bout du deuxième mois, ils avaient même passer l'étape supérieur où James tenait le rôle de dominant et étrangement, cela ne dérangeait aucunement le serpentard qui en redemandait à chaque rencontre nocturne. Mais un soir, curieux de savoir où son meilleur ami disparaissait chaque soir, Sirius le suivit en douce grâce à la carte du maraudeur. Lorsqu'il vit son ami en pleine action avec Snape, Sirius failli faire un infarctus, aussi, fit il demi-tour décidant qu'il aurait une discussion avec son ami mais quoi qu'il en soit il n'en révèlerait rien, si son meilleur ami était heureux, alors il accepterait son choix mais qu'en dirait Lily qui commençait à avoir des sentiments pour le brun, ça c'était une toute autre histoire, à vous de l'imaginer ..
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Amoureux de son ennemi


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Créations personnelles ~¤~ :: Ecrits des membres :: Fanfics HP-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.