AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 1 sur 7
Bureau du Professeur
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Bureau du Professeur

Message par : Gloire Lecomte, Mer 5 Oct 2011 - 4:22


Ce bureau est une zone RPG, merci de respecter les règles RPG du forum.
N'importe qui peut y poster,
pas forcément besoin de me demander mon accord (si aucun rp en cours).


_____________________

Les bureaux de l'école n'avaient jamais été bien accueillants. Heureusement, chaque professeur avait le droit d'arranger ce petit coin en quelque chose de plus agréable. Habituellement, il n'y avait qu'un bureau, quelques chaises ici et là, une cheminée et une fenêtre. Avec un peu de chance, peut-être deux. Cela dépendait de l'endroit. Les potions étant dans les cachots, inutile de dire que Gloire n'avait point de fenêtres... Que nenni ! la jeune femme s'était arrangée pour en avoir. Oh que la magie était décidément bien utile.

Lorsqu'elle avait pris ses fonctions, elle avait tout fait récurer et réaménager. Les gens s'attendaient toujours à ce que les professeurs de potions soient "sombres" mais cela n'était nullement son cas. Pour sa part, elle adorait la lumière alors elle avait fait en sorte d'en avoir. Quelques petits coups de baguette et de fausses fenêtres magiques étaient apparues, laissant passer la lumière du jour factice, baignant les plantes à larges feuilles et la pièce d'une douce lumière. Chaque jour, elle avait le plaisir de voir que le temps changeait, s'accordant à la météo actuelle.

Un fauteuil ancien était posé de manière à être proche de la cheminée pour les soirées humides et froides et aussi proche d'une des trois fenêtres afin d'avoir d'agréables sensations par beau temps. Le canapé qui va avec, lui, se trouve à quelques pas, nonchalamment posé, un plaid le recouvrant à moitié. Sur le sol, un tapis rouge brodé d'or s'étendait sur presque toute la surface, gardant ainsi la chaleur qu'elle avait réussi à installer... ou servant de coussin au Fléreur de la maîtresse des lieux. De longs rideaux blancs étaient suspendus autour des fausses fenêtres et divers tableaux achetés aux puces ornaient les murs.

Contre ceux-ci, deux grandes bibliothèques étaient gorgées de livres divers, tous traitant plus ou moins de sa matière. Sur la gauche, une grossière et longue table de bois massif s'alignait. On pouvait voir dessus le parfait nécessaire à potion :support, fioles, repose-baguette, ingrédients, pilon, sachets, crochets, chaudron... où bouillait toujours un liquide d'origine non dévoilée. A côté, la porte de la petite réserve qui donnait également sur la salle de cours.

A l'opposé, se trouvait le bureau. Un bureau d'ébène, noir et entretenu, où s'empilaient de nombreuses pochettes de toutes les couleurs, des parchemins parfois pas entièrement roulés et des livres à moitié fermés. L'encrier se tenait à bonne distance de tout ce fatras, histoire de ne pas être bousculé. Juste à côté, une petite desserte sur roulettes transportait un service à thé en porcelaine ainsi qu'une petite assiette de petits biscuits toujours pleine.

Dans un coin Glorfindel voletait doucement tandis qu'Isil paressait pour cette fois sur le bord du carré magique... Quant à Elwing... il doevait probablement trifouiller quelque part, profitant de son statut d'elfe indépendant.


Dernière édition par Gloire Lecomte le Ven 18 Mai 2012 - 8:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philéas Byrne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Martre
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Bureau du Professeur

Message par : Philéas Byrne, Jeu 6 Oct 2011 - 11:26


Avec l'autorisation de Gloire Lecomte.



Un sentiment étrange enserra le palpitant de l'irlandais, alors qu'il poussait la porte du bureau de Gloire. Peut-être s'attendait-il à découvrir le pire une fois qu'il serait de l'autre côté. Ou peut-être que ce qui le dérangeait vraiment était le fait que l'enlèvement de son amie deviendrait bien réel une fois qu'il aurait vu son bureau vide.

Pourtant il savait pertinemment ce qui s'était passé, même s'il en ignorait les détails exacts. C'est d'ailleurs pour cela qu'il se trouvait en ces lieux. Il ne pouvait rien pour la demoiselle au regard indigo, mais il en était autrement pour une présence à la fois féline et féminine.
Le gérant de la Tête de Sanglier n'y aurait pas forcément pensé, si son propre fléreur ne s'était pas montré particulièrement insistant. Il fallait dire que Marbas & Isil formaient déjà un couple quand ils furent acheter dans la boutique d'animaux magiques. Et le félin à la fourrure blanche et noire ne comptait pas abandonner sa semblable à sa triste solitude.

Aussi, il fut le premier à bondir sur le sol de pierre quand ils furent entré dans le bureau. Il avait déjà repéré sa partenaire et se précipita vers elle en miaulant. La scène était plutôt touchante, mais l'animagus n'y prêtait guère attention. Outre son romantisme défaillant, il était surtout intrigué par les ouvrages de la bibliothèque. Philou ne savait pas si Gloire apprécierait qu'il furète de la sorte dans son espace privé, mais sa curiosité ne connaissait aucune limite. Il poursuivit donc son tour de la pièce et s'arrêta devant l'une des fenêtre. Le sortilège donnait une illusion parfaite. N'importe quel sorcier peu expérimenté serait incapable de déceler le subterfuge. La qualité de cette réalisation arracha un grand sourire à l'aubergiste, après tout son amie n'était pas n'importe qui.

C'est en se tournant pour s'éloigner que son regard se posa sur un plan de cours inscrit sur un parchemin. Une question vint alors à l'esprit de Philéas. Les élèves étaient-ils au courant ? Il semblait peu probable d'avoir pu leur cacher de tels évènements, les mangemorts n'étant pas des adeptes de la discrétion ! Mais la direction de l'académie avait peut être prétendu que la maîtresse des potions était parti en stage ou une autre sornette du genre.

Soupirant d'un air contrarié, le sorcier aux traits orientaux chassa ces pensées de son esprit. Il préféra regarder le contenu d'un chaudron qui dégageait des parfums capiteux. La tentation étant trop forte, il ne put s'empêcher de sortir sa baguette.

    * Specialis Revelio ! * informula-t-il devant l’ustensile en fonte.


Ce sont les ronronnements des deux fauves miniatures qui le sortirent de son inquisition. Pivotant pour leur faire à nouveau face, il s'interrogea sur le bien fondé de laisser la créature féline ici. Les elfes de maison s'assuraient visiblement que les animaux ne manquent de rien, mais la relation entre un sorcier et son fléreur était si forte qu'Isil risquait bien de pâtir de son isolement forcé.
Foulant l'épais tapis de ses boots en cuir de dragon, le visiteur alla s'assoir dans le confortable fauteuil posé près de la cheminée.

    - Alors Isil, tu reste ici ou tu préfère suivre Marbas jusqu'au retour de ta maîtresse ? demanda-t-il en fixant son regard d'animagus sur le petit carnivore.
Revenir en haut Aller en bas
Gloire Lecomte
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Bureau du Professeur

Message par : Gloire Lecomte, Lun 10 Oct 2011 - 21:24


Isil étant un fléreur et les fléreurs étant très intelligents, je me permets de passer en PNJ MDR


Allongée sur le couffin que sa maîtresse lui avait attribuée, l'animal semblait amorphe. Depuis son acquisition, sa relation avec sa maîtresse s'était renforcée et son absence commençait à lui peser. Elle ne mourrait pas de faim ou de soif non, Elwing prenait soin de la nourrir mais ce n'était pas pareil.

Combien de temps resta-t-elle ainsi ? Personne ne le sait mais quand au bout de plusieurs jours la porte s'ouvrit enfin, la créature aux longs poils se leva vivement. Engourdie par sa prostration, elle s'étira longuement tout en observant l'inconnu avant de se faire bousculer par une autre boule de poils apparemment très excitée. Elle reconnaissait cette odeur parmi toutes les autres. Marbas.

Ravie, elle se laissa emporter dans une course-poursuite enjouée et entrecoupée de miaulements et de feulements pendant que l'homme qui était entré prenait place dans le fauteuil de sa maîtresse. A l'évocation de son nom, Isil se dirigea vers lui, le jaugea du regard longuement, évaluant probablement sa fiabilité puis comme bien des félins domestiqués, elle osa enfin se frotter à ses jambes repliées en miaulant.

- Bonjour, fit alors une voix douce et basse. Dans un coin de la pièce, Elwing venait d'apparaître et se courbait devant le sorcier. Prestement, Isil sauta dans sa direction. L'elfe lui apportait sa nourriture. Partageant avec son compagnon, elle en oublia ce qu'il se passait. Pendant ce temps, la créature proprement vêtue versa un verre de thé à l'intention du brun inconnu et la déposa ensuite sur la table à côté, à portée de main.

Puis dans une dernière inclinaison, il prit congé et transplana sans autre forme de procès. Quelques minutes, quand le couple de Fléreurs eurent fini, Isil se dirigea vers la porte, s'assit devant et miaula comme un appel qui résonna entre les quatre murs de pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Cupidelfe
avatar
PNJ
Elfe Cupidon

Mauvais endroit

Message par : Cupidelfe, Mar 14 Fév 2012 - 13:50


- Voici ses quelques lignes pour vous. Bonne Saint Valentin.

Cupidelfe s'éclipsa en laissant derrière lui des cartes de visite en forme d'ange de la tête de Sanglier.


Bonne St-Valentin
_______________




Bouh! (t'as vu moi aussi je sais le faire). Parce que tu m'as bien aidé et que je tu es quelqu'un de génialissime, je te souhaite donc une très bonne Saint Valentin et pleins de gros poutoux pour toi.

Anonyme

Revenir en haut Aller en bas
Rilla Blythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Bureau du Professeur

Message par : Rilla Blythe, Ven 13 Avr 2012 - 3:11


Avec l'autorisation de Gloire Lecomte (la témérité à ses limites.^^)

Rilla faisait les cents pas dans le couloir desservant les cachots. La jeune fille bien décidée a opérer incognito, s'était emmitouflée dans une cape noire dépourvu des couleurs de sa maison d'appartenance. Elle espérait ainsi avoir une chance de masquer son identité si jamais elle se faisait prendre.

Malgré toute ses préparations, à présent qu'elle était devant le bureau de son professeur, Rilla hésitait. Elle avait perdu ses certitudes, et sa volonté menaçait de flancher.
*J'y vais ou pas?* se demandait-elle.

La jeune fille savait qu'il était sage de renoncer, pourtant l'idée lui déplaisait, et puis surtout elle se connaissait. Elle savait qu'une fois de retour dans son dortoir, elle regrettererait de ne pas être passé à l'acte. Il lui faudrait alors tout recommencer, et attendre qu'une occasion aussi favorable que celle ci se présente à nouveau.

Cette dernière pensée acheva de raviver sa volonté flageolante. Sa détermination revenue, Rilla refusa de se laisser envahir par ses doutes. Elle réfléchirait plus tard au bien fondé de son action. Pour l'heure, il lui fallait entrer ans le bureau de son professeur de potion. La serdaigle espérait y découvrir la formule de préparation du veritaserum.

Elle essayait de ne pas penser à la colère, ou pire à la déception, qu'elle lirait dans les yeux de son professeur, si jamais elle la découvrait furetant dans ses affaires. Rilla admirait beaucoup son professeur, mais il apparaissait également que cette admiration ne suffisait pas à l'empêcher de faire ce qu'elle avait en tête.

Elle se dirigea donc d'un pas décidé vers la porte qui lui faisait face, et sans plus réfléchir se saisit fermement de la baguette qu'elle avait à la ceinture de son blue jean, et la pointa vers la serrure en lançant dans un murmure:
- Alohomora!

Rilla actionna la porte, mais cette dernière demeura close. La jeune fille recommença alors à cinq reprises, mais elle devait mal s'y prendre, car le sort refusait de faire son effet, la porte restait fermée.

La jeune serdaigle décida de renoncer et de retourner dans son dortoir. Tant pis, elle découvrirait la formule une autre fois. Avant elle devait encore s'entrainer à ouvrir les portes.

Elle pivota sur elle même et s'en allait, lorsqu'elle croisa un élève. Elle ne le connaissait pas personnellement, mais savait qu'il s'agissait d'un serdaigle. Une idée germa alors dans sa petite tête blonde.
*Et si...*

Rilla sourit. Elle devait tenter le coup. Elle abaissa la capuche qui lui couvrait la tête afin que le jeune homme pu éventuellement la reconnaitre. S'il l'avait déjà remarqué dans leur salle commune où à leur table de banquet, alors peut être accèpetrait il de l'aider.

Rilla plaqua un sourire sur ses lèvres et s'apprêta à dépasser sa réserve naturelle. Lorsqu'elle fut suffisamment proche du jeune homme, elle rougit légèrement, mais osa malgré tout lui adresser la parole.
- Exc...Excusez moi. Je vois que vous aussi vous êtes un serdaigle, alors peut être acepteriez vous de m'aider?

Une lueur d'espoir brillait dans le regard bleu de Rilla alors qu'elle attendait la réponse du jeune homme.
*Accèptes! S'il te plait accèptes!* l'implorait elle en pensée.

Revenir en haut Aller en bas
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Bureau du Professeur

Message par : Matt Austin, Ven 13 Avr 2012 - 12:38


Matt ne savait vraiment pas quoi faire aujourd'hui. Ayant finit les cours, il s'ennuyait à mourir dans le château ! Il aurait put aller à Près au Lard mais sans argent, il ne saurait pas aller bien loin. Puis l'idée de marcher jusqu'au village de sorcier, seul, ne l’enchantait pas vraiment. Matt aurait aussi put aller dans sa salle commune, mais à quoi bon ? Elle devait être vide en ce moment. Au parc ? Il y avait trop de monde justement.

Plongé dan ses pensées, le Serdaigle ne fit pas attention où il allait et se retrouva dans les cachots. BEURK ! Le garçon n'aimait vraiment pas cette partie du château ! Trop sombre, trop malsain pour lui, sa lui donnait plus l'envi de s'enfuir en courant !
Matt fit donc demi- tour et se dirigea vers d'autres lieux...plus éclairés.

Alors qu’il marchait en direction de la sortie des cachots, il aperçut une personne emmitouflé dans un grand manteau noir, capuche rabattue. Le visage de Matt blêmit à l'approche de la personne. Et oui, le garçon manquait cruellement de courage et avait peur de beaucoup de chose...est les personnes en grand manteau noir, cachant leur visage, en faisait partit.
Doucement, Matt toucha sa baguette, non pour lancer un sort de combat, mais plutôt pour lancer un sort lui permettant de s'enfuir en courant.

Heureusement, la personne qui s’avançait vers lui enleva sa capuche au moment où Matt allait lever sa baguette. C'était une jeune fille, qui paraissait être plus jeune que lui malgré sa taille. 14 ans peut être..ou 13, d'après le Serdaigle.
De plus, cette fille lui disait quelque chose..il jurait l'avoir déjà vue quelque part.

Rougissant, la jeune fille s’arrêta au niveau du garçon qui, lui, là fixait.

- Exc...Excusez moi. Je vois que vous aussi vous êtes un serdaigle, alors peut être acepteriez vous de m'aider ?

Ah ! Bah voilà où Matt avait vue la jeune fille ! A la salle commune des Serdaigles.
De l'aide ? Bien sur, le garçon n'était pas un sauvage et il serait toujours prêt à aider quelqu'un. Mais quelque chose l'intrigua chez la jeune Serdaigle . Pourquoi ne portait elle pas ses habits aux couleurs de la maison ? Bizarre mais bon, peut être qu'elle avait oublié de les prendre.

- Bien sur ! Que puisje faire pour toi ? lui demanda la garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Rilla Blythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Bureau du Professeur

Message par : Rilla Blythe, Ven 13 Avr 2012 - 17:50


Une lueur de panique traversa un bref instant le regard bleu de Rilla, mais cette dernière, forte de l'habitude, su très vite se resaisir. Elle n'avait pas eu le temps de réfléchir à d'éventuellement explications à donner, qui plus est, elle détestait mentir. Rilla décida d'en dire le moins possible. Tant qu'elle pourait se préserver du mensogne, elle l'éviterait.

Elle affecta un air enjoué bien que son regard demeura sérieux. Elle était trop nerveuse pour jouer correctement la comédie, mais elle espérait être suffisamment convaincante pour que le serdaigle accèpte de l'aider sans trop poser de questions.

Elle continua donc de sourire, se sentant soudainement très stupide. Elle avait l'impression que son sourire était figé, aussi pria telle intérieurement pour qu'il paraisse naturel.

- J'ai quelque chose à...récupérer dans le bureau du professeur Lecomte. Rien de mal hein, juste...quelque chose. Sans s'en rendre compte elle se triturait les mains bien qu'elle réussisse à lutter contre une envie impérieuse de se dandiner d'un pied sur l'autre. Le soucis c'est que je n'arrive pas à ouvrir la porte, et comme je ne souhaite pas déranger le professeur Lecomte pour si peu je me demandais si vous accèpteriez de l'ouvrir pour moi...la porte...du bureau.

Rilla se sentait terriblement mal à l'aise.
*Pourvu qu'il ne pose pas trop de questions! Pourvu qu'il ne pose pas trop de questions!* se répétait elle mentalement, comme une espèce de formule magique qui résoudrait tout.

Cela n'empêcha pas la jeune fille d'offrir son plus chaleureux sourire au jeune homme en songeant qu'elle n'avait jamais autant sourit de toute sa vie. Il fallait dire aussi qu'elle tenait vraiment à entrer dans le bureau de Gloire Lecomte, professeur de potion de son état.
Comme si cela pouvait achever de le convaincre elle décida de se présenter.
- Au fait, moi c'est Rilla Blythe, lança-t-elle amicalement sur le coup de l'impulsion, avant de le regretter presqu'aussitôt.
*Arf! Je n'aurai jamais du me présenter avant d'être sûre qu'il accèpte de m'aider! Zut de zut!*
L'expression de son visage resta pourtant parfaitement amical et ne trahit rien de son regret intérieur.
- Acceptez vous d'aider une pauvre serdaigle désemparée? ajoua-t-elle sur le ton de la plaisanterie, essayant de masquer ainsi l'urgence qu'elle avait qu'il accède à sa requête.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Bureau du Professeur

Message par : Matt Austin, Sam 14 Avr 2012 - 0:04


Matt regarda la jeune fille face à lui. Quelque chose clochait, il en était presque sur. Mais quoi ? Pourquoi la jeune fille n'avait elle pas son uniforme ? Pourquoi portait elle une cape noire et avait elle mît sa capuche avant de le rencontrer ?
Le mot s'imposa dans sa tête, une voleuse ! Pourtant, le garçon ne voulait pas y croire. Une si jeune fille, impossible !
Il fut coupé dans ses pensées par Rilla.

- J'ai quelque chose à...récupérer dans le bureau du professeur Lecomte. Rien de mal hein, juste...quelque chose. Le soucis c'est que je n'arrive pas à ouvrir la porte, et comme je ne souhaite pas déranger le professeur Lecomte pour si peu je me demandais si vous accèpteriez de l'ouvrir pour moi...la porte...du bureau.

La façon dont la jeune fille hésitait sur certains mots ainsi que sa façon de se tortiller, ne faisait que renforcer son idée sur la jeune fille. Et aussi cette habitude de tout le temps lui sourire.

- Au faite, moi c'est Rilla Blythe. Enchaîna-t-elle, coupant net les pensées du garçon.

Tous les doutes de Matt s'évaporèrent instantanément. Qu'elle voleuse donnerait son identité au premier venu ? Aucune.
Soupirant, il sourit à son tour à la jeune fille et plongea ses yeux verts dans les siens.

- Moi, c'est Matt MacAlister. Ravi de te rencontrer Rilla.

Matt continua de sourire tandis que la jeune fille parla.

- Acceptez vous d'aider une pauvre serdaigle désemparée?

Matt la détailla de nouveau. Réfléchissant à se qu'il allait répondre. Même si elle s'était présenté et qu'elle lui souriat, le garçon avait un mauvais pressentiment.
Mais au Diable ses idées ! La jeune fille voulait sûrement récupérer un objet à elle que le professeur lui avait emprunté ! Elle ne comptait rien voler. Enfin, c'était seulement une jeune fille innocente et Matt voyait toujours le mal de partout.

- Mais bien sur que j'accepte Rilla ! Je suis toujours prêt à aider. S'exclama la garçon, son Fidel sourie aux lèvres.

Il s'avança vers la porte du bureau et l'examina.

- Tu a essayé le sort "alohomora" ? Demanda-t-il.

Revenir en haut Aller en bas
Rilla Blythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Bureau du Professeur

Message par : Rilla Blythe, Sam 14 Avr 2012 - 5:26


Rilla fut réellement enchantée et soulagée qu'il accepte de l'aider sans plus poser de questions. Elle retint de justesse un soupir.
Mais quand il lui demanda si elle avait essayé le sort "Alohomora", l'allégresse de la serdaigle disparue instanément.
*Dois je lui avouer que je n'ai pas su maitriser ce sort ou faire comme si je n'avais pas penser à l'utiliser? Dans les deux cas j'aurai l'air bête de toutes les façons alors autant dire ce qui est.*

Rilla prit sans courage à deux mains, et sans oser regader Matt dans les yeux, elle dit tout bas:
- J'ai essayé mais je n'ai pas réussi à maitriser ce sort.
Elle réussit à ne pas rougir, mais cela ne l'empêcha pas de se sentir honteuse et stupide. Elle se promit de s'entrainer dur à la première occasion.
*Je saurai maitriser ce sort ou je ne m'appelle pas Rilla!*

Elle suivit le serdaigle jusque devant le bureau du professeur Lecomte, et décida de bien oserver sa façon de s'y prendre afin de pouvoir reproduire le sort plus tard.
- C'est à vous! lui dit elle en lui désignant la porte close. Soyez prudent, on ne sait jamais.
Rilla remit sa capuche sur sa tête, masquant ainsi ses longs cheveux blonds retenus en une queue de cheval et une partie de son visage. Elle commençait à se demander ce qu'elle trouverait de l'autre côté de la porte, et pour la seconde fois émit des doutes sur ses agissements, pourtant, elle ne renonça pas. Elle ne le pouvait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Bureau du Professeur

Message par : Matt Austin, Sam 14 Avr 2012 - 11:45


- J'ai essayé mais je n'ai pas réussi à maitriser ce sort.Lui dit Rilla, les yeux baissés et un peu honteuse.

Matt se tourna vers elle, un sourire amical et compréhensif aux lèvres. Elle étaiit jeune, il était donc normal qu'elle ne sache pas maitriser tous les sorts.
Le jeune homme rapporta son attention sur la porte, où plus exactement sur la serrure. Accroupi devant Rilla, Matt était quand même plus grand que la jeune fillle (oui oui, il est très grand). Finalement, le garçon se releva et sortit sa baguette.

- Je ne vois pas trente six mille solutions pour ouvrir cette porte ! Un simple "alohomora" devrait simplement suffire.

Ce concentrant, les yeux fixant la serrure, Matt fit un petit mouvement de poignet avec la baguette, tout en informulant un "alohomora".
La porte devant lui s'ouvrit doucement devant les deux Serdaigle.

Matt, heureux d'avoir réussit même si le sort n'était pas très complexe, offrit à Rilla un immense sourire en se tournant vers elle. Mais au moment aussi ses yeux se posèrent sur la jeune fille, une drôle de sensation le saisit. Elle avait dit s’appeler Blythe ? Ce nom lui disait vaguement quelque chose mais le garçon n'arrivait pas à remettre la main dessus. Blythe ? Le nom d'un auteur de livre connue ? Non s'était autre chose. Blythe..Blythe... Le nom d'un de ses amis américains ? Après réflexion, il enleva cette idée. Aucun de ses amis s’appelait ainsi. Mais alors à quoi pouvait bien lui faire penser ce nom ? En plus, il n'était pas rependu dans le monde, un nom comme lui.
Son regard détailla la jeune fille face à lui, caché sous sa grande robe noire. Blonde avec des yeux bleus, plutôt courant dans le monde mais elle avait quelque chose en elle qui le...dérangeait.

Rilla Blythe...Rilla Blythe... Ronald Blythe ? Non... René Blythe ? Non... Rosie Blythe ? Non... Rachel Blythe !


- Impossible !
Sans en rendre compte, le jeune homme venait de parler à voix haute.Non..euh...désolé, je pensais à un petit truc, essaya-t-il de se reprendre devant Rilla.

C'était tout bonnement impossible ! Pas ici, pas dans son école ! Non, cela ne devait être seulement qu'une coïncidence !
Le regard dur, Matt invita Rilla à pénétrer dans le bureau avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Rilla Blythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Bureau du Professeur

Message par : Rilla Blythe, Dim 15 Avr 2012 - 2:40


Rilla interloquée, regarda le jeune homme qui venait de s'exclamer à côté d'elle. Son regard formulait l'interrogation que ses lèvres taisaient. Mais le serdaigle éluda le questionnement muet et sembla se refermer sur lui même. Rilla n'insista pas, après tout elle avait ce qu'elle voulait.

En passant devant lui, elle le remercia, puis pénétra dans le bureau de son professeur de potion. Une exclamation de surprise s'échappa alors de ses lèvres en découvrant les fenêtres qui baignaient la pièce de lumière.
- Oh!!!! Comment est ce possible?
Rilla s'émerveillait des talents de son professeur. Assurément Gloire Lecomte devait être une sorcière très puissante pour parvenir à créer ce genre de chose. Puis la serdaigle laissa son regard vagabonder dans la pièce, s'habituant à l'environnement qui l'entourait.
- Waouh! C'est chaleureux mais ça fait quand même très gryffondor,commenta la jeune fille.

Elle avança davantage dans le bureau, et une espèce de chat hérissa le poil avant de traverser la pièce à toute allure et d'aller se réfugier Merlin seul savait où.

- Oh! Un fléreur! s'enthousiasma Rilla. J'ai toujours voulu en avoir un.
La jeune fille ne précisa pas que sa mère n'avait jamais voulu accéder à sa requête ni à aucune autres d'ailleurs.

Rilla passa devant les deux grandes bibliothèques emplies de livres, grimoires, et manuels. Elle les inspecta rapidement, et décida d'y revenir un peu plus tard si elle en avait le temps. Elle devait économiser son temps et aller droit à l'essentiel avant d'être dérangé dans sa quête. Elle passa donc à la table qui se trouvait juste dans le prolongement des bibliothèques et commença à en inspecter le contenu. Quand elle vit les crochets elle ne put s'empêcher de faire la moue.
*Beurk! Dégoutant ces trucs.*

Elle lut les inscriptions de toutes les fioles qui en avait une. Elle en ouvrit certaines pour en humer le contenu, avant de continuer à farfouiller.
Elle n'osait pas encore s'approcher du bureau de son professeur, certains scrupules ayant refaient surface, ils titillaient sa conscience. Elle espérait juste que Matt ne trouverait pas son comportement trop étrange, et le mettrai sur le coup de la curiosité. Elle n'avait aucune envie d'être pressé de questions, ni d'avoir à trouver des réponses. Elle voulait juste mettre la main sur la formule qu'elle était venue chercher, et rapidement.
*Mais où peut elle bien être?*


Revenir en haut Aller en bas
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Bureau du Professeur

Message par : Matt Austin, Lun 16 Avr 2012 - 17:47


Matt regarda la jeune fille se précipiter dans le bureau du professeur et regarder partout autour d'elle.
Le garçon plissa les yeux devant le comportement bizarre de la Serdaigle. Il pensait que Rilla savait pertinemment où se trouvait l'objet qu'elle cherchait mais là... Elle semblait ne pas savoir du tout.

Curieux le garçon s'avança dans la pièce en suivant des yeux Rilla.

- Excuse moi Rilla, mais que cherches tu exactement ? Demanda-t-il.

Toujours en s’avançant, le garçon fixa Rilla avec ses yeux verts.

[i]La ressemblance est frappante...[/i]pensa-t-il.

Et voilà que le garçon repensait à ça ! Il n'arrivait pas à se sortir ça de la tête.
Rilla rassemblait vraiment à sa mère biologique ! Et de plus, la jeune Serdaigle portait le même nom de jeune fille que Rachel.
S’arrêtant devant Rilla et la surplombant d'au moins quatre têtes, Matt formula enfin la question qui lui brulait les lèvres depuis son entré dans la pièce.

- Rilla, tu connaitrais pas une Rachel Blythe ?
Revenir en haut Aller en bas
Rilla Blythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Bureau du Professeur

Message par : Rilla Blythe, Lun 16 Avr 2012 - 20:34


Rilla se raidit. Elle y était. Matt allait lui poser des tas de questions plus embarrassantes les unes que les autres, et il finirait par la regarder avec un air dégouté en la traitant de voleuse.
*Non! Non! Cela ne doit pas arriver. Je ne suis pas ainsi.*

Elle se racla la gorge.
- Je...euh....Je cherche une formule de potion. Mais je ne sais pas exactement où elle se trouve.

Rilla était plutôt fière d'elle. Ell n'avait pas menti et son explication était cohérente. Elle sourit à Matt et reprit son exploration.
A présent elle soulevait les pilons, et regardaient les petits sachets répertoriés par ordre alphabétique.

Puis réalisant que sa curiosité lui faisait perdre du temps, Rilla prit une bonne inspiration, et se dirigea d'un pas déterminé vers le bureau de Gloire de Lecomte.
*Pardon! Pardon professeur!*

S'emparant d'une pile de dossiers et parchemins divers et variés, Rilla se mit à la feuilleter.
*Pas ça, ni ça, peut être ça....non, pas ça non plus...*

La jeune fille était toute à son inquisition lorsque Matt s'adressa de nouveau à elle. Cette fois son ton était plus hésitant comme si les mots qu'il prononçait lui coûtaient ou lui étaient difficiles.
Quand il prononça le nom de sa mère Rilla failli lâcher la pile de documents qu'elle tenait. Elle arrêta de les feuilleter, et regarda le serdaigle.

- C'est le nom de mère, pourquoi?

Rilla fronça les sourcils. Qu'est ce que sa mère avait encore bien pu inventer pour lui pourrir la vie? Le ton de sa voix n'avait d'ailleurs que trop révélé qu'elle craignait la réponse que Matt lui ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Bureau du Professeur

Message par : Matt Austin, Mer 18 Avr 2012 - 10:40


- C'est le nom de mère, pourquoi ?

Matt faillit s'étrangler quand Rilla lui répondit. Sa mère ? Non, elle lui faisait une blague la !
Ne sachant pas quoi faire dans l'immédiat, Matt se posa contre un mur, regardant Rilla fouiller les affaires du professeur.
Il trouvait de plus en plus étrange le comportement de Rilla. Cette curiosité qu'elle avait eu en rentrant dans la pièce, puis se temps qu'elle mettait à récuperer sa formule... Tout ça était louche, très louche !

Mais pour l'instant, Matt avait d'autres questions à poser à la jeune fille.

- Rilla, tu a des frères ou sœurs ? Demanda-t-il.

Matt jeta un rapide coup d'oeil dans le couloir. Les deux Sersaigles s'attardaient dans la pièce puis d'après le comportement de Rilla, Matt commancait à se demander si la jeune fille volait pas quelque chose...
Et le professeur de potion risquait d'arriver d'une minute à l'autre !
Revenir en haut Aller en bas
Rilla Blythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Bureau du Professeur

Message par : Rilla Blythe, Mer 18 Avr 2012 - 14:54


Rilla pâlit. Matt sans le savoir venait d'aborder une question bien difficile pour la jeune fille et ô combien tabou. Comment pouvait elle lui expliquer qu'elle avait eu trois frères ainés un jour, mais que par sa faute, parce qu'elle n'aurait jamais du naitre, ils s'étaient tous les troi évaporés dans la nature ainsi que son père. Comment faire comprendre à cet inconnu que le fait même d'y songer lui causait une souffrane telle, qu'elle avait l'impression que son coeur s'ouvrait en deux, qu'elle devait lutter de toutes ses forces pour ne pas sombrer dans la folie engendrée par la culpabilité qu'elle ressentait en permanence, sauf quand elle trouvait un moment d'évasion dans la lecture où ses rêveries?

Rilla ferma les yeux, esayant de happer un peu de ce passé qui s'obstinait à la fuir. Est ce que ses frères se souvenaient d'elle? Est ce qu'ils pensaient seulement à elle? Et comment étaient ils? Quel était le son de leur voix? Rilla ne s'en souvenait pas, et le poignard de la faute s'enfonçait encore plus profondément dans ses entrailles.
Les rares souvenirs qu'elle avait n'étaient pas assez précis et s'apparentaient bien souvent à un ressenti. Et quel était la part du vrai là dedans? Elle voulait tellement se rappeler, que peut être, involontairement, elle inventait?

Rilla reposa la liasse de documents qu'elle tenait sur le bureau de son professeur de potion. A présent elle n'avait plus envie de chercher la formule de veritaserum, elle ne s'y intéressait même plus. Dans son coeur, la plaie vive saignait abondamment, et la serdaigle devait user de toute sa volonté pour ne pas se mettre à pleurer devant ce Matt qu'elle connaissait à peine.

Pourtant, pour se protéger des questions indiscrètes du jeune homme, Rilla reprit les documents qu'elle venait de poser et fit semblant d'en lire un. Elle gagnait un peu de temps.
Lorsqu'au bout de plusieurs longues et interminables minutes, elle se fut à peu près ressaisit, elle éluda la question, et demanda soupçonneuse:

- Pourquoi toutes ces questions? Vous enquétez sur ma famille ou quoi?

Un soupçon de reproche avait percé dans le ton de sa voix, alors que le regard de la jeune fille restait obstinément fixé sur les documents qu'elle tenait maisne lisait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Bureau du Professeur

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 7

 Bureau du Professeur

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.